EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant"

Transcription

1 Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMENS DE CERTIFICATION 2000 CORRIGE Unité de valeur 2 Marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers Durée : 2 heures Documents à disposition : Néant Siège social : 29 rue Taitbout PARIS Adresse de correspondance : 5, avenue Percier Paris - Tel Fax

2 2

3 EXAMEN DE CERTIFICATION EN GESTION DE PATRIMOINE QCM Pour chaque question, encercler la lettre correspondant à la bonne réponse Une seule réponse par question 30 questions à 1 point 1. A partir du 25 septembre 2000 le marché à règlement mensuel se modernise A Le mode de négociation et de règlement est le même pour tous les marchés : au comptant B Vous avez le choix de passer un ordre en précisant «avec service de règlement différé» sur toutes les valeurs du marché français C Vos espèces ou vos titres sont inscrits à votre compte à J + 3 D La liquidation intervient le dernier jour de bourse avant la fin du mois calendaire. 2. Fonds de Fonds A Un Fonds de Fonds ne peut pas investir dans un Fonds de Fonds investi en permanence à plus de 50 % en parts ou actions d OPCVM B Un Fonds de Fonds est en permanence investi à 50 % minimum dans d autres OPCVM C Un Fonds de Fonds doit limiter ses investissements aux OPCVM coordonnés D Un Fonds de Fonds ne peut pas investir dans des OPCVM de droit étranger. 3. A quoi sert prioritairement la connaissance du PER d une action? A Comparer le PER moyen du secteur de l entreprise B Comparer le PER moyen du marché C Comparer le PER moyen d une place boursière D N est plus utilisé depuis le premier janvier 99 du fait des cotations en euro. 4. Une SICAV monétaire se caractérise par A Un portefeuille de placements à long terme B Un portefeuille composé uniquement d obligations de première catégorie C - Une valorisation qui vise à s aligner sur le taux du marché monétaire D Un portefeuille de valeurs indexées sur différentes monnaies. 5. Afin de conserver le bénéfice de la déduction fiscale, les parts de SOFICA doivent être conservées pendant une durée minimum de : A 2 ans B 3 ans C 5 ans D 8 ans E 10 ans. 3

4 6. Un fonds ayant un profil de gestion «Equilibre» est investi généralement pour A 50 % en instruments monétaires sans risque, 40 % en obligations et 10 % en actions B 50 % en actions et 50 % en obligations C 33 % en instruments monétaires sans risque, 33 % en obligations et 33 % en actions D 30 % en instruments monétaires sans risque, 50 % en obligations et 20 % en actions. 7. Un fonds ayant un profil de gestion «Dynamique» est investi généralement pour A 50 % en obligations et 50 % en actions B 50 % en actions et 50 % en titres non cotés C 60 % à 100 % en actions D 20 % en obligations, 70 % en actions et 10 % en titres non cotés. 8. Dans un ménage il peut être souscrit A Un seul PEP avec un plafond de F B Deux PEP avec un plafond de F chacun C Autant de PEP que de personnes composant le foyer fiscal D Autant de PEP avec un plafond de F. 9. Par rapport à un contrat d assurance-vie, le PEP présente l avantage A D effectuer des versements exonérés de droits de mutation au-delà d un million de francs, quel que soit son âge B Percevoir une rente viagère exonérée d impôt C Bénéficier d un rendement plus élevé D Disposer plus facilement des capitaux avant 8 ans. 10. Dans quel but le PEA a-t-il été créé? A Inciter les épargnants à investir en actions françaises sur le long terme, en leur accordant des avantages fiscaux B Inciter les épargnants à investir en actions de l Euroland sur le long terme, en leur accordant des avantages fiscaux C Inciter les épargnants à investir en actions de sociétés en retournement en leur accordant des réductions d impôt D Inciter les épargnants à investir en actions de «start-ups» en leur accordant des réductions d impôt. 11. Le PEA peut être alimenté par A Uniquement des espèces B Uniquement des actions C Des espèces ou des actions D Uniquement des actions françaises et européennes. 4

5 12. La cession des intérêts acquis pour un PEL est possible entre membres d une même famille si A L emprunteur est titulaire d un plan depuis 18 mois B L emprunteur est titulaire d un plan depuis 3 ans et qu il obtient des cédants le relevé des intérêts acquis. La cession peut porter sur une partie des droits C L emprunteur est titulaire d un plan depuis 3 ans et qu il obtient des cédants le relevé des intérêts acquis. La cession doit porter sur la totalité des droits D L emprunteur est titulaire d un plan ou d un compte depuis 18 mois et qu il obtient des cédants le relevé des intérêts acquis. La cession peut porter sur une partie des droits. 13. Variation du cours d une obligation A Le cours d une obligation à taux fixe baisse quand les taux d intérêt baissent B Le cours d une obligation à taux fixe progresse quand les taux d intérêt montent C Le cours d une obligation à taux fixe progresse quand les taux d intérêt baissent D Le cours d une obligation à taux variable baisse quand les taux d intérêt montent. 14. Obligation convertible A Une obligation convertible ne peut être convertie qu à son échéance B Une obligation convertible ne distribue pas de coupon C Une obligation convertible à profil action présente un taux actuariel élevé D Le rendement actuariel d une obligation convertible constitue une protection contre la baisse des marchés boursiers. 15. Qu est-ce que le taux d intérêt réel? A Le TEG B Le taux d intérêt intégrant les frais de transaction C Le taux d intérêt nominal net d inflation D Le taux actuariel. 16. Politique monétaire de la FED depuis le début de l an 2000 A Elle est moins restrictive B Elle vise à réduire les liquidités C Elle vise à soutenir l euro D Elle vise à faire remonter les marchés obligataires. 17. L actif est composé essentiellement d obligations à taux fixe ou variable d une durée de 1 mois à 5 ans. Il s agit d une SICAV A - Sensible B Régulière C Monétaire D De réméré E Obligataire. 5

6 18. L actif est composé essentiellement d obligations à taux variable ou à taux fixe d une durée variant de 3 mois à 2 ans. Il s agit d une SICAV A - Sensible B - Régulière C - Monétaire D De réméré E Obligataire. 19. Lorsque le PIB d un pays augmente en valeur de 5,5 % et que l inflation ressort à 1,5 %, quelle est la progression, en volume, du PIB? A 7,00 % B 4,00 % C 7,08 % D 3,94 %. 20. Classer les quatre places financières suivantes par ordre décroissant de capitalisation boursière (marché actions) A Wall Street, Paris, Londres, Tokyo B Paris, Londres, Tokyo, Wall Street C Wall Street, Tokyo, Londres, Paris D Wall Street, Londres, Tokyo, Paris. 21. Les évolutions de la réglementation propre aux OPCVM A Un fonds de fonds peut investir 50 % de son actif dans des parts ou actions d un autre OPCVM B Un fonds Maître peut investir 100 % de son actif dans un fonds Nourricier C Un fonds Nourricier peut investir 100 % de son actif dans un fonds Maître D Un OPCVM Nourricier peut être coordonné, i.e. conforme à la réglementation européenne E Un fonds Nourricier peut investir dans au maximum 3 fonds Maîtres. 22. La périodicité du rapport de gestion d un OPCVM est trimestrielle dès lors que A Sa valeur liquidative atteint 500 F B Sa valeur liquidative est quotidienne C Son encours dépasse 500 millions de francs D Sa valeur liquidative est hebdomadaire et l actif net dépasse 500 millions de francs. 23. En assurance-vie, un actif est dit «cantonné» s il est A Spécifique à un contrat ou une catégorie de contrats B Dédié à une société de gestion C Dédié à un investisseur institutionnel D Géré hors de France. 6

7 24. Le Price Earning Ratio (PER) A C est le rapport bénéfice sur capitalisation boursière d une entreprise B C est un indicateur de la cherté des actions C Correspond au rendement d une action D Un PER faible traduit une action coûteuse. 25. Financement d un projet immobilier de F dans 5 ans : étant donné un taux d intérêt à 5 ans de 3,5 %, combien faut-il placer aujourd hui pour disposer de cette somme dans 5 ans A F B F C F D F. 26. Cotation au certain et à l incertain A L euro est coté au certain B Une cotation au certain ne peut être délivrée que par écrit C Une cotation à l incertain peut être délivrée par téléphone D Le Yen est coté au certain E Une cotation au certain est délivrée chaque jour de bourse et à heure fixe. 27. Une obligation à taux variable A Le cours d une obligation à taux variable est fixe B Génère un revenu indexé sur un taux de marché C Est préférable à un titre à taux fixe en période de hausse des cours sur le marché obligataire D Génère un revenu indexé sur le bénéfice de l entreprise émettrice. 28. Le Nouveau Marché français A Est réservé à la cotation des sociétés technologiques B Regroupe des sociétés disposant d une grande capitalisation boursière C Offre une liquidité réduite D Toutes les valeurs du Nouveau Marché sont cotées en continu. 29. L analyse graphique A C est une étude basée sur les fondamentaux de la société B C est une analyse de l écriture des dirigeants d une société C Diffère fondamentalement de l analyse technique D C est une étude basée sur l évolution passée d un titre et de ses volumes de transaction 30. Qu est-ce que l OATi? A Un emprunt d Etat réservé aux investisseurs institutionnels B Un emprunt d Etat indexé sur la croissance du PIB C Un emprunt d Etat offrant une protection contre l inflation D Un emprunt d Etat indexé sur l EONIA. 7

8 EXAMEN DE CERTIFICATION EN GESTION DE PATRIMOINE QUESTIONS OUVERTES 10 questions à 3 points 1ère question Quels sont les principaux facteurs d évolution des marchés financiers d actions? Le candidat devra notamment citer : - bénéfices (taux de croissance, révision des anticipations) des entreprises - taux d intérêt (en niveau et évolution) - prime de risque exigée par les investisseurs (différence entre le rendement anticipé des actions et celui d un actif sans risque (obligations, bons du Trésor)) Plus globalement, il pourra évoquer le niveau d activité économique, le rythme d inflation, l évolution des devises, etc 2ème question Pour quelles raisons essentielles assiste-t-on depuis sa création à une dévalorisation de l euro par rapport au $US? 3ème question Citer les principaux avantages et inconvénients d un investissement en capital risque pour un investisseur particulier (personne physique). La réponse pourra porter sur Avantages Perspectives de rendement à long terme Décorrélation des performances avec l environnement boursier Fiscalité (DSK, FCPR, FCPI) Participer à des secteurs en forte progression Inconvénients Durée de blocage des Fonds pour participer à la performance Faible niveau de liquidité Frais élevés 4ème question Quelle est la différence entre PER et délai de recouvrement? 8

9 Le candidat précisera les définitions du PER et du délai de recouvrement avant de faire un commentaire sur les différences. 5ème question Quel est le risque supporté par un vendeur de put sur une action? Il s agit d un risque de perte illimité en cas de baisse du cours du sous-jacent. 6ème question Quelle est la différence entre l indice Dow Jones Euro STOXX 50 et l indice Dow Jones STOXX? Indice étroit par rapport à indice large et indice euro par rapport à indice européen 7ème question Avantages et inconvénients de l assurance-vie multisupport par rapport au plan d épargne en actions. Le Plan d Epargne en Actions (PEA) : Il permet de récupérer l avoir fiscal attaché aux dividendes d actions françaises. Il offre la possibilité de sortir en rente viagère. Il n y a pas de taxe supplémentaire de 7,5 % sur les plus-values. La durée d immobilisation minimale des capitaux est plus faible (5 ans contre 8 ans). Le contrat multisupport : Les liquidités peuvent être rémunérées sans risque en les plaçant sur le support en francs. Il offre davantage de diversification et de souplesse (l investisseur n est pas cantonné aux seules actions françaises). Le cadre fiscal de l assurance-vie permet de préparer la transmission de patrimoine. Les retraits avant 8 ans n entraînent pas la fermeture du contrat et ceux après 8 ans n entraînent pas l impossibilité d effectuer de nouveaux versements. 9

10 8ème question Quel est le niveau actuel des taux d intérêt à court terme au Japon? 0,07 %. 9ème question Qu est-ce que la Banque Centrale Européenne? La BCE est indépendante des gouvernements et de la Commission Européenne. Elle est chargée de définir la politique monétaire. De plus c est elle qui autorise la fabrication de billets de la nouvelle monnaie unique. Elle siège à Francfort. 10ème question Définir le rachat d action et expliquer son intérêt pour l entreprise et pour l actionnaire. Le rachat d action consiste pour une société à utiliser sa trésorerie pour acquérir un nombre prédéterminé de ses parts sociales sur le marché après accord de la COB. Pour l entreprise, cette opération permet d éviter une dilution des bénéfices liée à la conversion d obligations convertibles ou, lorsque le taux de rémunération de ses liquidités ou le taux d intérêt de ses emprunts est inférieur à la rentabilité des capitaux investis, d accroître le rendement des capitaux propres. Pour l actionnaire, cette opération, outre son aspect relutif, permet de soutenir le cours de bourse (effet rareté) et de bénéficier de la fiscalité des plus-values par opposition à la fiscalité des dividendes qui serait applicable sur la distribution d un dividende exceptionnel. * * * 10

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 2 CORRIGÉ. Marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers.

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 2 CORRIGÉ. Marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers. Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (PFSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 978-2-212-53877-9 Table des matières Sommaire....................................................5 Introduction.................................................

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE. Notice d Information

FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE. Notice d Information FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097559 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d Entreprise

Plus en détail

Boléro. d information. Notice

Boléro. d information. Notice Notice Boléro d information Boléro est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la formule et donc d un rachat aux dates d échéances indiquées. Tout rachat de part à d autres

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 8 pages

Plus en détail

OPTIMISER SON ÉPARGNE

OPTIMISER SON ÉPARGNE OPTIMISER SON ÉPARGNE PEA, CIF ASSURANCE VIE GAMME OPCVM ÉPARGNE PROGRAMMÉE CHOISIR INVESTIR p.02/0 J aimerais investir dans l immobilier locatif, mais sans les contraintes de gestion. J ai besoin des

Plus en détail

Glossaire des Instruments Financiers

Glossaire des Instruments Financiers Clientèle de Particuliers Glossaire des Instruments Financiers Au 1 er avril 2013 Le Glossaire des Instruments Financiers constitue, avec les Conditions Générales, les Conditions Particulières et le Guide

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes SG MONETAIRE EURO PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SG MONETAIRE EURO FORME JURIDIQUE : SICAV de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

% sur 2 ans* Fonds à formule. Stereo Puissance 2, votre épargne prend du volume! Une opportunité de. à échéance du 17/11/2016

% sur 2 ans* Fonds à formule. Stereo Puissance 2, votre épargne prend du volume! Une opportunité de. à échéance du 17/11/2016 Fonds à formule à capitalgaranti à échéance du 17/11/2016 (1) (2) Stereo Puissance 2, votre épargne prend du volume! 20 Une opportunité de + % sur 2 ans* Souscrivez du 22 septembre 2008 au 17 novembre

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS

INSTRUMENTS FINANCIERS BANQUE NEUFLIZE OBC BANQUE NEUFLIZE OBC INSTRUMENTS FINANCIERS 2 ANNEXE A LA CONVENTION DE COMPTE 6 DÉFINITION DES RISQUES 7 TCN (TITRES DE CRÉANCES NÉGOCIABLES) 8 OBLIGATIONS 9 ACTIONS 10 BONS DE SOUSCRIPTION

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION DU FCPE SOLIDAIRE "UFF ÉPARGNE SOLIDAIRE" (N code AMF : 08343) Compartiment : non Nourricier : oui

NOTICE D'INFORMATION DU FCPE SOLIDAIRE UFF ÉPARGNE SOLIDAIRE (N code AMF : 08343) Compartiment : non Nourricier : oui NOTICE D'INFORMATION DU FCPE SOLIDAIRE "UFF ÉPARGNE SOLIDAIRE" (N code AMF : 08343) Compartiment : non Nourricier : oui Un fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) est un organisme de placement collectif

Plus en détail

Questions fréquentes Plan de restructuration

Questions fréquentes Plan de restructuration Questions fréquentes Plan de restructuration 1. Quel est l objectif du plan de restructuration proposé? 2. D où vient cette dette de 126 millions d euros due le 1 er janvier 2015? 3. Y avait-il d autres

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Depuis 25 ans, la structure de l épargne financière des ménages a été singulièrement modifiée par l essor

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance.

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. alpha sélection alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

Investir. Notre indépendance vous garantit un choix objectif

Investir. Notre indépendance vous garantit un choix objectif Investir Notre indépendance vous garantit un choix objectif Contenu P 04 Une gamme complète de fonds P 07 Bien investir, une question de stratégie P 11 Produits structurés P 14 Types de risques Investir?

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND DOSSIER A : GESTION DES COMPTES 20 points A.1 Conservation des relevés de compte 2 A.2 Démarche en cas d anomalie sur relevé 3 A.3 Calcul montant des agios (annexe A) 7

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 RAPPORT SEMESTRIEL ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013 Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 8 rue Danielle Casanova 75002 Paris Tel: +33(0)1.44.55.02.10 / Fax: +33(0)1.44.55.02.20 acerfinance@acerfinance.com

Plus en détail

Document de recherche n 1 (GP, EF)

Document de recherche n 1 (GP, EF) Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 1 (GP, EF) Taxation de l épargne monétaire en France : une fiscalité potentiellement confiscatoire Professeur Didier

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 20 avril 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO FÉVRIER 2015 En février 2015, l encours de parts émises par les

Plus en détail

Les placements et leurs risques

Les placements et leurs risques Les placements et leurs risques Octobre 2012 1/49 Table des matières Table des matières... 2 1. Introduction... 4 1.1. Notice sur le présent document... 4 1.2. Définition des principaux risques d un placement...

Plus en détail

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER Date de l entretien.... DOSSIER Vous Votre conjoint Prénom.... Prénom.... Nom.... Nom.... Date de naissance... Date de naissance.... Situation familiale marié(e) célibataire divorcé(e) veuf(ve) union libre

Plus en détail

Guide de l investisseur

Guide de l investisseur Guide de l investisseur Sommaire 2 Les principes d investissement 5 Les différentes formes d investissement 6 Les obligations 16 Les actions 24 Les fonds d investissement 36 Les produits dérivés 42 Les

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances L année 2002 est de nouveau marquée par une forte baisse des marchés financiers. Celle-ci entraîne une diminution des plus-values latentes et des produits

Plus en détail

CA Oblig Immo (Janv. 2014)

CA Oblig Immo (Janv. 2014) CA Oblig Immo (Janv. 2014) Titre obligataire émis par Amundi Finance Emissions, véhicule d émission ad hoc de droit français Souscription du 14 janvier au 17 février 2014 Bénéficier d un rendement fixe

Plus en détail

Fiscalité de l épargne et financement des entreprises. Eléments de constat et propositions

Fiscalité de l épargne et financement des entreprises. Eléments de constat et propositions Le 11 février 2013 Fiscalité de l épargne et financement des entreprises Eléments de constat et propositions Les lois de finances adoptées au cours de ces deux dernières années ont appréhendé les revenus

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

Allianz Invest 1. Type d'assurance-vie. Public cible. Rendement. Garanties. Fonds

Allianz Invest 1. Type d'assurance-vie. Public cible. Rendement. Garanties. Fonds Fiche Info Financière Assurance-Vie branches 21 et 23 Allianz Invest 1 Type d'assurance-vie Allianz Invest est une assurance-vie combinant : Un rendement garanti de 0% par la compagnie d assurances et

Plus en détail

Pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille

Pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille EPARGNE ÉPARGNE > La Bourse en direct La Bourse en direct Pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille Pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille Sommaire Définir ses besoins

Plus en détail

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1 LES SIIC et la retraite Étude réalisée par Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF Les SIIC et la retraite 1 23 juin 2014 2 Les SIIC et la retraite La retraite est, avec l emploi et

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

Table des matières. 2. Actions 2.1. Caractéristiques générales 2.2. Trackers

Table des matières. 2. Actions 2.1. Caractéristiques générales 2.2. Trackers Table des matières 1. Obligations 1.1. Caractéristiques générales 1.2. Obligations selon l émetteur 1.2.1. Bons de caisse 1.2.2. Obligations linéaires (OLO) 1.2.3. Bons d Etat 1.2.4. Corporate bonds 1.2.5.

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011 Diane Patrimoine Assurance-vie à annuités variables Janvier 2011 Sommaire 1 Enjeu de la retraite et environnement client 2 La solution retraite patrimoniale en 4 points clés Un revenu garanti à vie Performance

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

CLIKÉO 3. OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée. Prospectus simplifié

CLIKÉO 3. OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée. Prospectus simplifié CLIKÉO 3 Éligible au PEA OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée Prospectus simplifié Le FCP CLIKÉO 3 est construit dans la perspective d un investissement

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

GLOSSAIRE épargne et placements financiers

GLOSSAIRE épargne et placements financiers GLOSSAIRE Secrétariat général du CCSF Juin 2010 145 1003 «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 et 3 a du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

GLOSSAIRE épargne et placements financiers

GLOSSAIRE épargne et placements financiers GLOSSAIRE Secrétariat général du CCSF Juin 2010 145 1003 «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 et 3 a du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances Les marchés boursiers ont repris au cours de l année 2003. Par conséquent, les plus-values latentes sur actifs des sociétés d assurances augmentent. Les

Plus en détail

Connectez-vous sur www.bmci.ma

Connectez-vous sur www.bmci.ma Connectez-vous sur www.bmci.ma 1 LA BMCI, FILIALE DU GROUPE BNP PARIBAS AU MAROC, ACCOMPAGNE TOUS LES MAROCAINS DU MONDE. Marocains Résidents à l Etranger, ce guide vous est destiné. Il vous présente,

Plus en détail

Rapport annuel ACTYS 2. au 31 mars 2014. FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION. Document public. labanquepostale-am.

Rapport annuel ACTYS 2. au 31 mars 2014. FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION. Document public. labanquepostale-am. Rapport annuel au 31 mars 2014 ACTYS 2 FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION Document public La Banque Postale Asset Management 34, rue de la Fédération 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

A la découverte de l assurance vie HSBC France

A la découverte de l assurance vie HSBC France A la découverte de l assurance vie HSBC France L assurance vie, le placement qui vous accompagne dans tous vos projets Depuis quelques années, l assurance vie est devenue le placement préféré des Français

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Formes d investissement: points forts et points faibles

Formes d investissement: points forts et points faibles Formes d investissement: points forts et points faibles Ce document est un extrait de la brochure Formes d investissement : points forts et points faibles et comprend les descriptions de produits de différents

Plus en détail

Placements. Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste. Simple, sûre et pour tous. Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo.

Placements. Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste. Simple, sûre et pour tous. Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo. Simple, sûre et pour tous www.bpo.be Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo.be Placements Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste Informations sur les placements proposés par

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

MiFID. Informations relatives aux instruments de placement Optima

MiFID. Informations relatives aux instruments de placement Optima MiFID Informations relatives aux instruments de placement Optima MiFID 3 INTRODUCTION Tout profil d investisseur ou de risque est lié à certains risques financiers, qui dépendent notamment des actifs

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES LES ACQUISITIONS DE TITRES Objectif(s) : o Classification des titres. Pré-requis : o Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). Modalités : o Immobilisations financières :

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

PARTIE 2 : LES POLITIQUES ÉCONOMIQUES CONJONCTURELLES

PARTIE 2 : LES POLITIQUES ÉCONOMIQUES CONJONCTURELLES SO00BM24 Introduction aux politiques économiques PARTIE 2 : LES POLITIQUES ÉCONOMIQUES CONJONCTURELLES CHAPITRE 2 : LA POLITIQUE MONETAIRE I. Préambules sur la Monnaie II. 1. La création monétaire A. Comment

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION FCP A FORMULE PULPEA ELIGIBLE AU PEA NOTICE D INFORMATION Forme Juridique de l'opcvm : F.C.P. Etablissements désignés pour recevoir les souscriptions et les rachats : Agences des CAISSES REGIONALES de

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE Ligne Beta Ligne Alpha CONTRAT D ASSURANCE VIE LOI ASSURANCE MADELIN VIE Version Arborescence Retraite Essentielle Madelin 1 unité 20 X X Notice Logotype La retraite est un sujet d actualité pour bon nombre

Plus en détail

Certificat BNP Paribas Double Avantage 2017 Placement d une durée maximale de 4 ans et 9 mois à capital non garanti

Certificat BNP Paribas Double Avantage 2017 Placement d une durée maximale de 4 ans et 9 mois à capital non garanti Certificat BNP Paribas Double Avantage 2017 Placement d une durée maximale de 4 ans et 9 mois à capital non garanti Cette offre peut être close à tout moment. ANNEXE À LA NOTICE : CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au 31 décembre 2012 (pour les parts A2) Diversifiez votre patrimoine financier avec

Plus en détail

PER Convergence Le Guide de l épargnant

PER Convergence Le Guide de l épargnant Comment choisir vos supports de placement? PER Convergence Le Guide de l épargnant Avec PER Convergence, votre entreprise met à votre disposition deux dispositifs d épargne au service de vos projets dans

Plus en détail

PATRIMOINE BIEN-ETRE. www.sigmagestion.com

PATRIMOINE BIEN-ETRE. www.sigmagestion.com PATRIMOINE BIEN-ETRE www.sigmagestion.com Présentation du FIP PATRIMOINE BIEN-ETRE Réduisez votre ISF de 50 % 1 ou votre IR de 18% 1, en contrepartie d une durée de blocage pouvant aller jusqu au 31 décembre

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

PRESENTATION DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DE CGF BOURSE

PRESENTATION DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DE CGF BOURSE 00 PRESENTATION DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DE CGF BOURSE SOMMAIRE QU EST-CE QU UN FONDS COMMUN DE PLACEMENT?...04 QUELS SONT LES AVANTAGES LIES AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT?...04 Y-A-T IL DES RISQUES

Plus en détail

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN SHARE (ci-après la «Société») Société d Investissement à Capital Variable Siège social : 12, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 28.744 AVIS AUX ACTIONNAIRES DU COMPARTIMENT SHARE

Plus en détail

Tarification du teneur de compte Cortal Consors

Tarification du teneur de compte Cortal Consors Tarification du teneur de compte Cortal Consors Applicable à partir du 1er Juillet 2009 aux clients suivis par les Conseillers Financiers Indépendants GESTION COURANTE DES COMPTES 2-3 OPCVM Opérations

Plus en détail

Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts

Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts Note informative aux clients de la BANQUE RAIFFEISEN et des CAISSES RAIFFEISEN affiliées en relation avec les produits financiers offerts Cher client, chère cliente, La BANQUE RAIFFEISEN tient à vous informer

Plus en détail

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien

Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Gérard Huguenin Petit guide pour s enrichir au quotidien Groupe Eyrolles, 2005, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3782-4 ISBN 13 : 978-2-7081-3782-0 Table des matières Sommaire....................................................5

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP)

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) S informer sur Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Sommaire Quels sont les OPCVM de

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

ARIAL OBLIGATIONS ENTREPRISES. Notice d Information

ARIAL OBLIGATIONS ENTREPRISES. Notice d Information ARIAL OBLIGATIONS ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000092149 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d Entreprise

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 3 : Les taux d intérêt Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Février 2012 Préambule «Le taux d intérêt est la rémunération de l

Plus en détail

Formes d investissement. Points forts & points faibles.

Formes d investissement. Points forts & points faibles. Formes d investissement. Points forts & points faibles. 1 Sommaire Introduction: Comment se constituer un portefeuille d investissement? 03 1. Dépôts et titres à court terme 07 1.1 Comptes d épargne réglementés

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013

La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013 La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013 Nous sommes heureux de vous retrouver pour cette nouvelle édition de votre Lettre Patrimoniale. A l heure où se prépare une nouvelle réforme des régimes de retraite,

Plus en détail

Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS. Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre.

Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS. Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre. Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre. Et vous, comment voulez-vous vivre votre épargne? Vos projets et vos

Plus en détail

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P)

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) Un Placement sur 8 ans minimum, Dynamique et Diversifié La réduction d ISF dépend du quota d investissement dans les

Plus en détail

FAQ Web conférence 2 avril

FAQ Web conférence 2 avril FAQ Web conférence 2 avril Les questions sur l assurance vie «Investir en assurance vie : quel intérêt?» L'assurance vie permet de réaliser une opération d'épargne. Dans cette perspective, un contrat d

Plus en détail

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité Nord Cap V Fonds d Investissement de Proximité FIP Nord Cap V Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le développement et la transmission de PME diversifiées du Nord de

Plus en détail