STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER"

Transcription

1 Un projet local percutant! Soirée publique du lancement de la STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER

2 Quel est l objectif du projet de revitalisation Stratégie image de marque du boulevard Laurier

3 Qui sont les partenaires du projet? Stratégie image de marque du boulevard Laurier

4 Les partenaires du projet de revitalisation

5 La stratégie Image de marque Stratégie image de marque du boulevard Laurier

6 Le mandat Identifier l image à promouvoir pour le boulevard Laurier Identifier les moyens à mettre en œuvre afin d accroître sa notoriété, de mieux informer les clientèles et d accroître la fréquentation des places d affaires en renforçant leur pouvoir d attraction et de rétention.

7 La stratégie image de marque identifie les éléments d action suivants: 1. La communication, l animation et les promotions commerciales 2. La mise en marché L image physique générale du milieu L image propre à chaque commerce et entreprise L accueil La qualité du service à la clientèle 3. La diversité commerciale

8 La stratégie identifie également: 1. les rôles et responsabilités de chacun des intervenants impliqués dans le développement économique du secteur; 2. les échéanciers; 3. Les indicateurs àmettre en place pour assurer l engagement du milieu et la réalisation du plan d action.

9 La méthodologie Février 2011 Rencontres avec les conseils municipaux et la Chambre de Commerce et le comité technique Mars 2011 Soirée Groupe-cible Entrevues ciblées Avril 2011 Enquête auprès de 50 commerçants Été 2011 Rédaction de la stratégie Automne 2011 Validation de la stratégie auprès des différents intervenants et du comité technique

10 Analyse de l offre et de la demande Stratégie image de marque du boulevard Laurier

11 Les forces du secteur La volonté locale d intervenir Des potentiels de développement et d investissement La densité de commerces et de services variés Un boulevard central à la MRC, très achalandé La présence d un environnement naturel exceptionnel Une vie socioculturelle, artistique et sportive est très dynamique

12 Les forces du boulevard Laurier par rapport àla concurrence Un boulevard facile d accès La possibilité de se déplacer autrement qu en voiture La visibilité des places d affaires, accessibles directement Une ambiance et un cachet potentiels Un service personnalisé De petits commerces spécialisés.

13 La clientèle

14 Les défis du boulevard Laurier Changer les perceptions négatives Stimuler l achat local : outils de promotion et communication Récupérer les fuites commerciales Attirer la clientèle touristique Définir la vocation commerciale Créer des liens physiques (rivière, parcs, Vieux-Beloeil, etc.) Moderniser et harmoniser (bâtiments, affichage, etc.) Développer un cachet distinctif et une ambiance Faciliter les déplacements sur le boulevard, pour tous

15 Les objectifs de la stratégie Stratégie image de marque du boulevard Laurier

16 La clientèle visée par la stratégie La clientèle de la zone primaire d achalandage (Otterburn Park, McMasterville, Beloeil, Mont-Saint-Hilaire) composée des familles, de jeunes retraités, des personnes âgées; Des touristes de passage dans la région; Des travailleurs, des employés, des professionnels, des gens d affaires. Les acteurs de la stratégie Les partenaires de projet Les municipalités Les gens d affaires Les élus Les bénévoles Les comités d action Les médias locaux

17 Les objectifs 1. Établir un mode de fonctionnement et de gestion de projet 2. Affirmer et mettre de l avant le positionnement marketing du boulevard Laurier, élaborer des outils de communication et identifier des activités d animation et de promotion àinitier afin de mieux le faire connaître et d augmenter la fréquentation des places d affaires 3. Consolider et améliorer l offre commerciale et la diversité locale par une prospection proactive selon les potentiels identifiés 4. Favoriser la mise en marché et l accueil du boulevard et de ses commerces et services, en misant sur l accessibilité, la convivialité et la sécurité des usagers

18 Le positionnement proposé Un boulevard urbain à échelle humaine Un boulevard urbain achalandé, facile d accès pour tous les usagers, animé et convivial, localisé au cœur de la Vallée du Richelieu, dans un environnement aux innombrables richesses, apprécié pour la diversité, la proximité et la qualité de ses commerces et des services, ainsi que pour un service à la clientèle hors pair, à proximité d un environnement d exception, auquel des sentiers et des espaces verts donnent accès.

19 Logo et slogan proposés

20 Déclinaison du logo

21 Quelles sont les actions prévues àcourt, moyen et long terme Stratégie image de marque du boulevard Laurier

22 Les actions à venir àcourt terme 1 )Mettre en place les ressources humaines et matérielles nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie Définir les différents comités : comité de suivi, comité animation promotion, comité développement économique; Finaliser les sources de financement du projet; Procéder à l embauche d une ressource dédiée à temps plein au projet. 2) Définir des éléments marketing propre au boulevard Laurier Élaborer un plan d activités de communication, d animation et de promotion afin d animer le boulevard Laurier; Bien marquer le boulevard par des éléments visuels distinctifs (pavoisement et signalisation) Bâtir un calendrier d activités pour animer l ensemble des secteurs toute l année

23 Les actions à venir àcourt terme 3) Procéder à une réflexion sur la localisation actuelle et souhaitable des places d affaires sur le territoire Préciser et affirmer certaines orientations de développement pour les pôles commerciaux. 4) Encourager la planification d aménagements harmonieux du boulevard Mettre en place un comité intermunicipal, impliquant les divers partenaires, afin de planifier les futurs aménagements du boulevard 5) Favoriser un climat de collaboration et de confiance avec les partenaires et les commerçants Planifier des activités pour les acteurs de la revitalisation (conférence de presse, 5 à 7, petits- déjeuners) Publier une infolettre régulière destinée à tous les acteurs du projet de revitalisation

24 Les actions à venir àmoyen terme 1) Augmenter le pouvoir d attraction du boulevard pour la clientèle touristique Concevoir des outils de communications percutants pour promouvoir le boulevard: affiches, autocollant, oriflammes, répertoire des commerces, infolettre, bulletin, promotion collective dans les médias, etc. Identifier les endroits stratégiques où distribuer les outils de communications et de promotion propres au boulevard 2) Diversifier l offre commerciale afin qu elle desserve mieux la clientèle Procéder à un inventaire des locaux vacants et faire connaître les possibilités d occupation Identifier les potentiels de développement commercial et en faire la promotion Être proactif dans le développement commercial et identifier quelques incitatifs à mettre en place afin d attirer de nouveaux commerces spécialisés

25 Les actions à venir àmoyen terme 3) Impliquer les commerçants dans les activités de promotion, d animation et d amélioration de l apparence du boulevard Des activités de promotion Campagne d achat local Promotions collectives Vente trottoir sur le boulevard Journée portes ouvertes des places d affaires Des activités d animation Des parcours thématiques Concours de décorations de Noël Expositions d arts dans les places d affaires Concours d embellissement et un concours de l arbre Événements promotionnels en lien avec les saisons et les particularités touristiques de la région (saison des pommes, rentrée scolaire, fêtes spéciales comme Pâques et Noël, etc)

26 Les actions à venir àlong terme 1) Soutenir les commerçants du boulevard Laurier afin de personnaliser le caractère distinctif de la 116 Offrir des formations sur mesure aux gens d affaires afin d assurer un service hors pair Étudier la possibilité de mettre en place des incitatifs afin d encourager les propriétaires à rénover leur bâtiments Identifier des pistes pour harmoniser un affichage commercial qui favorise la visibilité des places d affaires 2) Diversifier l offre commerciale afin qu elle desserve mieux la clientèle Identifier quelques incitatifs qu il serait possible de mettre en place afin d attirer de nouveaux commerces et services sur le boulevard (trousse d accueil, panier de bienvenue, spécialisation, etc)

27 Financement du projet Coût du projet Consultant $ Embauche d une ressource dédiée au projet $ Outils de promotion (affiches, oriflammes, campagnes d achat local, etc.) Divers Total $ 2 000$ $

28 ? Nos défis, quels sont-ils? Stratégie image de marque du boulevard Laurier

29 Les défis du projet de revitalisation -la mobilisation et la participation des gens d affaires et des commerçants autour du projet de revitalisation -la concertation de tous les acteurs du développement vers l atteinte des objectifs communs -l arrimage de la stratégie image de marque du boulevard Laurier avec les autres projets de revitalisation en cours dans la région -la perception entretenue par la clientèle et les commerçants à l égard du boulevard

30 ? Questions et commentaires Stratégie image de marque du boulevard Laurier

31 Stratégie image de marque JOIGNEZ-VOUS À CE PROJET LOCAL PERCUTANT!

Compte rendu de la soirée diagnostic Tenue le 22 janvier 2014 pour la municipalité de Saint-Simon

Compte rendu de la soirée diagnostic Tenue le 22 janvier 2014 pour la municipalité de Saint-Simon Compte rendu de la soirée diagnostic Tenue le 22 janvier 2014 pour la municipalité de Saint-Simon Toute reproduction partielle ou intégrale de ce document est autorisée et conditionnelle à la mention de

Plus en détail

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général p. 2 Introduction L année 2016 marque le début de l opérationnalisation de notre toute nouvelle planification stratégique. La planification stratégique est composée de deux (2) grands axes stratégiques.

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil Octobre 2006 LOISIRS, SPORTS ET VIE COMMUNAUTAIRE Faciliter l accès aux activités pour toute la famille Améliorer et développer l offre de

Plus en détail

Plan d intervention 2010-2012 pour la revitalisation du boulevard Monk

Plan d intervention 2010-2012 pour la revitalisation du boulevard Monk Plan d intervention 2010-2012 pour la revitalisation du boulevard Monk Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Démarche... 5 État des lieux... 6 Recommandations issues du diagnostic...

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Arts, Communication et Organisation d'é vénements.

Arts, Communication et Organisation d'é vénements. Arts, Communication et Organisation d'é vénements. communication Communication globale Communication des marques, entreprises, associations... Aujourd hui le poste de responsable de communication est difficilement

Plus en détail

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Adoptéle6juin2011 Schéma d aménagement et de développement Plan d action Table

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR

CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR PRÉSENTATION AUX MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR 17 FÉVRIER 2014 MANDATS REGROUPEMENT DE COMMERCES ET D ENTREPRISES TRAVAILLE À LA REVITALISATION DU CENTRE-VILLE ET À LA GESTION DE SON

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE 4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE Le plan d intervention et de mise en œuvre ci-dessous est structuré selon cinq axes d intervention desquels découlent les orientations énumérées au chapitre précédent.

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Adoptée par la résolution numéro 15-09-9769 du conseil de la MRC de Rouville le 2 septembre 2015 Table des matières 1. fondements de la politique...3

Plus en détail

Revitalisation du Vieux-Saint-Jean ENTRÉE NORD Démarrage du chantier

Revitalisation du Vieux-Saint-Jean ENTRÉE NORD Démarrage du chantier Revitalisation du Vieux-Saint-Jean ENTRÉE NORD Démarrage du chantier Rencontre avec les résidents et commerçants 4 septembre 2015 Ordre du jour Récapitulation des travaux de l entrée nord Stratégie municipale

Plus en détail

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE Adoptée par la résolution # 2015-11-109 du conseil d administration du CLD de la MRC de Lotbinière le 17 novembre 2015 Adoptée par la résolution

Plus en détail

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques.

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. PRÉSENTATION Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. Impliqué depuis plusieurs années dans le développement des nouvelles technologies et de l Internet, mes

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon Le Plan de mobilité durable de la de Roussillon Présenté par : Pierre Largy, directeur général Lyne Dansereau, directrice, Service de l aménagement du territoire Dans le cadre des Mercredis de l AMT 18

Plus en détail

PROGRAMME MULTIPARTENAIRES ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS SUR DES SITES D INTÉRÊT PATRIMONIAL ET CULTUREL

PROGRAMME MULTIPARTENAIRES ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS SUR DES SITES D INTÉRÊT PATRIMONIAL ET CULTUREL PROGRAMME MULTIPARTENAIRES ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS SUR DES SITES D INTÉRÊT PATRIMONIAL ET CULTUREL Au détour d une route de campagne, au hasard d une promenade dans une ville, le voyageur découvre

Plus en détail

Évolution des 48 pistes d action Forum citoyen 2013 et 2014

Évolution des 48 pistes d action Forum citoyen 2013 et 2014 Évolution des 48 pistes d action Forum citoyen 2013 et 2014 Sphère Votes 2013 Votes 2014 Avancement Suivi Stratégie No 1 : Protéger l eau potable et les eaux de baignade (Petite Floride, rivières Bécancour

Plus en détail

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 LE CADRE DE VIE Prioriser le développement de projets de logements

Plus en détail

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 Plan directeur Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 1 Le plan directeur Un outil de gestion et de planification pour le quartier Vise à améliorer la qualité de vie dans les quartiers et à établir

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Version finale, dernière mise à jour : 12 février 2009 Page 1 de 7

Version finale, dernière mise à jour : 12 février 2009 Page 1 de 7 La communauté de Montréal-Nord doit miser sur sa jeunesse. Elle doit fournir un environnement stimulant et valorisant pour que les jeunes aient accès aux services, aux équipements et aux ressources dont

Plus en détail

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Mission d accompagnement pour l élaboration d un projet de territoire et d un schéma de mutualisation des services à l échelle du territoire communautaire Conseil

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS OCTOBRE 2010, VOLUME 02, NO 01 QUE DIT LA POLITIQUEPOLITIQUE-CADRE? BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS La Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion.

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion. La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque Bibliothèque et et son quartier d insertion. Mémoire présenté par la Bibliothèque nationale

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : POLITIQUE DE COMMUNICATION DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : RÉS. N O : DATE DE RÉVISION : RÉS. N O : SERVICE : Communications 1. ORIENTATIONS ET PRINCIPES DE LA

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

M UNICIPALITÉ DE V AL DES L ACS P ROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) DU NOYAU VILLAGEOIS VERSION FINALE

M UNICIPALITÉ DE V AL DES L ACS P ROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) DU NOYAU VILLAGEOIS VERSION FINALE M UNICIPALITÉ DE V AL DES L ACS P ROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) DU NOYAU VILLAGEOIS VERSION FINALE 8 mars 2010 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : Le contexte d aménagement...

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION

DOCUMENT DE PRÉSENTATION C INÉMA DE QUARTIER STATION VU - CINÉMA DE QUARTIER MERCIER-EST, MONTRÉAL DES INSTALLATIONS DURABLES RÉPONDANT À DES STANDARDS ÉLEVÉS Le cinéma Station Vu sera un lieu culturel novateur ancré dans sa communauté.

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2011-2014

PLAN STRATÉGIQUE 2011-2014 DIRECTION A PLAN STRATÉGIQUE 2011-2014 LA MISE EN VALEUR SENSÉE ET RESPONSABLE DES ESPACES VERTS ET BLEUS GAGE D UN CADRE NATUREL EXCEPTIONNEL, SYNONYME DE QUALITÉ DE VIE Orientations Objectifs Actions

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Plan stratégique 2013-2018 -

Plan stratégique 2013-2018 - Plan stratégique 2013-2018 - GRANDIR - RAYONNER - PROSPÉRER PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 TABLE DES MATIÈRES MOT DU MAIRE 5 MISSION MUNICIPALE 6 VALEURS ORGANISATIONNELLES 6 UNE VISION À PARTAGER 7 PORTRAIT

Plus en détail

SERVICE COMMUNICATION

SERVICE COMMUNICATION SERVICE COMMUNICATION Au sein de la Communauté de Communes des Pays de Rhône et Ouvèze, la mission première du service Communication est d assurer l information des administrés. Il intervient pour promouvoir

Plus en détail

Planification stratégique - Chantier services et infrastructures

Planification stratégique - Chantier services et infrastructures Planification stratégique - Chantier services et infrastructures Sous-chantier : Communication Mon nom est Jean Morin, résident permanent depuis 1993, je suis à la retraite depuis 1998. Après avoir été

Plus en détail

Mémoire. sur «la planification de l immigration au Québec pour la période de 2012 2015»

Mémoire. sur «la planification de l immigration au Québec pour la période de 2012 2015» CRC 026M C.G. Planification de l immigration au Québec 2012-2015 VERSION RÉVISÉE Mémoire sur «la planification de l immigration au Québec pour la période de 2012 2015» présenté à la Commission des relations

Plus en détail

Logiciel affichage dynamique

Logiciel affichage dynamique Logiciel affichage dynamique Une solution pour de nombreux usages Réception Espace d attente Ascenceur Chaîne interne Salle de réunion Espace de vente Restaurant Café Bar Communication d entreprise Une

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à :

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : Comité de travail Céline Parr, présidente, Nicolet Denis Jutras, conseiller municipal, Ville de Nicolet Ginette Germain, agente

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

«Ville en santé» Plein air Sport Culture. Plan stratégique 2015-2020. de la Ville de Pont-Rouge. Présenté au Conseil municipal Le 1 er juin 2015

«Ville en santé» Plein air Sport Culture. Plan stratégique 2015-2020. de la Ville de Pont-Rouge. Présenté au Conseil municipal Le 1 er juin 2015 «Ville en santé» Plan stratégique 2015-2020 de la Ville de Pont-Rouge Présenté au Conseil municipal Le 1 er juin 2015 Plein air Sport Culture 2 Préambule Un plan stratégique est avant tout un outil servant

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

PARTENAIRE D UNE PREMIÈRE!

PARTENAIRE D UNE PREMIÈRE! DEVENEZ D UNE PREMIÈRE! OPPORTUNITÉS DE PARTENARIAT Une invitation à agir S Un premier forum développement durable pour les collectivités! Le Conseil régional de l environnement de l Estrie (CREE) et ses

Plus en détail

AGENDA 21 DE FUVEAU ATELIER D ACTION CONSERVER UN VILLAGE DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE 5 MARS 2013. Objectif de l atelier. Déroulé. Synthèse des échanges

AGENDA 21 DE FUVEAU ATELIER D ACTION CONSERVER UN VILLAGE DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE 5 MARS 2013. Objectif de l atelier. Déroulé. Synthèse des échanges AGENDA 21 DE FUVEAU ATELIER D ACTION CONSERVER UN VILLAGE DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE 5 MARS 2013 Objectif de l atelier L atelier visait à recueillir des idées d actions concrètes pour les objectifs : 6 (Préserver

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-089 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19); À l assemblée

Plus en détail

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4 Politique institutionnelle Conciliation emploi-famille Adoptée par le Conseil d administration le 25 juin 2008 Table des matières Origine de la politique...1 1. Finalités...1 2. Objectifs de la présente

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS Juin 2015 Projet «La Voix des parents» - Municipalités de Pincourt, Île- Perrot, Terrasse-Vaudreuil, Notre-Dame-de-l Île-Perrot Projet

Plus en détail

ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION

ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION Informer la population des Maintenir la distribution du calendrier services offerts aux municipal. familles et aux aînés. Donner une affichette magnétique (FA) 2016 «Services

Plus en détail

Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique. Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation

Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique. Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation L objectif Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation ---------------

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Conseil d administration & Ressources humaines... 1 Mandats de la SCIRBI... 2 Historique 2010-2011... 3 Documents produits... 4 Vie démocratique &

Conseil d administration & Ressources humaines... 1 Mandats de la SCIRBI... 2 Historique 2010-2011... 3 Documents produits... 4 Vie démocratique & Conseil d administration & Ressources humaines... 1 Mandats de la SCIRBI... 2 Historique 2010-2011... 3 Documents produits... 4 Vie démocratique & Bilan des activités... 5 Représentation de l organisme

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE une analyse de Franco Bianchini NOVEMBRE 2008 PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT

Plus en détail

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP».

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». Belfort, le 8 juin 2013 LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». LE MUSEE D ART MODERNE - FONDATION MAURICE JARDOT : UN NOUVEAU LIEU ACCESSIBLE À BELFORT Le Musée d Art

Plus en détail

Tableau de synthèse des actions partagées

Tableau de synthèse des actions partagées Tableau de synthèse des actions partagées Document de travail, ne pas diffuser Version du 30 juin 2015 37 actions proposées : Ville de Paris / : Mairies d Arrondissement / : Préfecture de Police / : Préfecture

Plus en détail

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement k CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement ACRONYMES HARSAH : Hommes ayant des relations sexuelles avec d autres hommes ITSS : Infection transmissible sexuellement et par le sang Édition 2015 TABLE

Plus en détail

L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant

L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant Présentation à la Commission de l agglomération de Montréal sur le développement économique Service de la mise en valeur du territoire et

Plus en détail

CAHIER DE GESTION OBJET

CAHIER DE GESTION OBJET CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COTE 71-01-00.01 OBJET Cette politique propose à toute la communauté collégiale un cadre de référence et des procédures détaillées visant à coordonner et

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE I 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION P.3 OBJECTIFS P.3 1- CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ P.5 2- ÉCHÉANCIER P.5 3- DOCUMENTS REQUIS POUR

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais PRESENTATION DES OUTILS DE LA SAISON 2014 Le guide touristique 2014 -Un guide pratique qui présente toute l offre tourisme & loisirs -Un document

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

Une école au cœur de sa communauté

Une école au cœur de sa communauté Une école au cœur de sa communauté D où vient l idée Besoin de trouver un projet commun centré sur les élèves; La remise en question du projet éducatif; Besoin d identifier des solutions pour favoriser

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON. 20 avril 2015

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON. 20 avril 2015 CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON 20 avril 2015 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DE L AMT RÔLE ET RESPONSABILITÉS DE L AMT NOS MANDATS MÉTROPOLITAINS Nos mandats Planifier, coordonner, intégrer et

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés Plan d action : Politique familiale et Municipalité amie des aînés 1. Axe d intervention : Organisation municipale, communication et information 1.1 Objectif S assurer du suivi de la mise en œuvre du plan

Plus en détail