C Prd poursuit son parcours d innovation avec le concept Bonne Energie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C Prd poursuit son parcours d innovation avec le concept Bonne Energie"

Transcription

1 Prd, une démarche innovante information presse 2009 / 2010 L innovation c est la mise en œuvre d un changement qui apporte une valeur ajoutée à propos de Prd : Prd, aménageur, promoteur et investisseur, est devenu un acteur majeur en immobilier logistique grâce à l innovation. Prd continue à innover et présente aujourd hui Bonne Energie. Cinq prix de l innovation attestent que depuis 2001 l imagination est au pouvoir chez Prd. aménageur promoteur investisseur

2 information presse 12/2009 sommaire communiqué préalable : un peu de sémantique A En misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique A1. à l origine de Prd, une vision innovante. A2. et une réalité, validée très vite par le marché A3. Prd, une démarche spécifique pour un parcours d innovation A4. Prd s engage résolument avec des valeurs qui guident son action A5. Opérateur majeur en immobilier logistique depuis 13 ans avec 2,3 millions de m 2 livrés, Prd précise son positionnement B Poursuivant sa démarche d innovation, Prd livre aujourd hui Bonne Energie, 1 er immeuble de bureaux à énergie positive en France, réalisé en blanc B1. dès 2006 B2. Prd livre dans l'ecoquartier de Bonne à Grenoble le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive Bonne Energie réalisé, en blanc, en France B21. principales caractéristiques B22 au-delà de son usage, ce 1 er immeuble Bonne Energie devient aussi une vitrine pédagogique B23 d une expérience vers un concept Bonne Energie C Prd poursuit son parcours d innovation avec le concept Bonne Energie annexes 1. identité Prd 2. évolution de la conception des immeubles de bureaux selon les normes et dans le temps (tableau) 3. comparatif des consommations des immeubles de bureaux selon les normes et dans le temps (tableau) 1/24

3 information presse 12/2009 > communiqué > Fidèle à sa démarche d innovation engagée depuis sa création, Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie réalisé en blanc, en France (Grenoble - 38). A l automne 2008, dans un contexte économique totalement désorienté, Prd prend le risque de lancer le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie. Livré fin 2009, c est en France la première opération de promotion en blanc d un immeuble de bureaux à énergie positive, pour un investissement de 5 millions d euros. Cette première expérience autorise Prd à lancer aujourd hui le concept Bonne Energie. Facteur de progrès pour les entreprises ayant participé à la construction, il va permettre à Prd de modéliser son savoir-faire pour développer une offre de marché d immeuble à énergie positive, agréable à vivre, sans diminution d usage ou de confort. Ainsi, l équipe travaille actuellement à la définition d'un nouveau produit investisseur «immobilier de bureaux». Prd a sélectionné pour le moment 13 critères permettant d'apprécier la nature de ce type d'immeuble et d en mesurer les caractéristiques. C est en 2006 que Prd anticipe la problématique de la consommation d énergie des bâtiments tertiaires locatifs, en amont du lancement du Grenelle Environnement et gagne le concours de la SEM grenobloise SAGES pour développer un immeuble à énergie positive au cœur de l EcoQuartier de la Zac de Bonne à Grenoble, salué par le Premier Prix national des EcoQuartiers (ministère de l écologie). Cette promotion privée valide la faisabilité réelle d un immeuble Bonne Energie en hyper centre. Ce 1 er immeuble est le fruit d une démarche réactive à la découverte de concepts nouveaux. En concevant celui-ci, l équipe a été au-delà de l optimisation des techniques classiques : non seulement il consomme moins d énergie qu il n en produit, mais il est avant tout particulièrement économe (25 kwh/m 2 shon/an, soit 2 fois moins qu un immeuble BBC - Bâtiment Basse Consommation). Sa conception place en tête des priorités la performance énergétique au même titre que la valeur d usage, celle du confort de ses occupants, la qualité urbaine offerte par le projet aux habitants de la ville et enfin l image pédagogique et emblématique d une conscience partagée des enjeux environnementaux. Produire plus d énergie primaire renouvelable que l immeuble n en consomme permet d anticiper les normes. Fruit d une prise de conscience et d une avancée technologique, ce 1 er immeuble se situe au-delà des référentiels actuels et anticipe la norme BEPOS (Bâtiment à énergie positive) en cours de définition dans la loi Grenelle Environnement, applicable en Plusieurs brevets ont été déposés au cours de la réalisation de cet immeuble. «La réalisation du premier immeuble Bonne Energie est équivalent à la construction et la commercialisation d'une voiture consommant 2 litres au 100 km» Jacques Henninot président 2/24

4 information presse 12/2009 > communiqué (suite) > Opérateur majeur en immobilier logistique depuis 13 ans avec 2,3 millions de m 2 livrés, Prd précise son positionnement dans un contexte de marché où l offre existante est abondante : Prd s attache à répondre aux besoins ponctuels et spécifiques de ses clients utilisateurs en les accompagnant si nécessaire dans la recherche d un investisseur, Prd redéploie, pour le compte d investisseurs, les sites qui leur appartiennent. Prd aura livré en m². Prd se positionne pour investir sur du foncier, afin de constituer une offre permettant de réaliser à moyen et long terme, les plateformes multimodales sur des sites majeurs. Entreprise de convictions, Prd a mis l innovation au cœur de sa stratégie, l anticipation au cœur de son métier. à propos de Prd. Aménageur, promoteur, investisseur en immobilier d entreprise. en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique inventeur de concepts innovants, Prd a été créé en 1996 par Jacques Henninot (président) et Eric Gagnière (directeur général) SAS au capital de en 2009, Prd exploite la marque Distripôle, le réseau pour l immobilier logistique et lance Bonne Energie pour l immobilier de bureaux Prd est implanté à Paris et Lyon en 2008 le chiffre d affaires de Prd a été de 179 M et devrait s établir pour 2009 à 180 M. "l'innovation, c est la mise en oeuvre d'un changement qui apporte une valeur ajoutée" 3/24

5 information presse 12/2009 > préalable un peu de sémantique Prd, une démarche innovante «l'innovation, c est la mise en oeuvre d'un changement qui apporte une valeur ajoutée" Le changement, la nouveauté sont évidemment au coeur de l'innovation mais c est bien dans la mise en œuvre et dans l exécution qu une bonne idée devient une réelle innovation. définition de l innovation : Larousse = nom féminin (bas latin innovatio, -onis) action d'innover : introduction, dans le processus de production et/ou de vente d'un produit, d'un équipement ou d'un procédé nouveau. Ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d'une idée jusqu'à sa matérialisation (lancement d'un produit), en passant par l'étude du marché, le développement du prototype et les premières étapes de la production. Processus d'influence qui conduit au changement social et dont l'effet consiste à rejeter les normes sociales existantes et à en proposer de nouvelles. synonymes : audace, changement, hardiesse, modification, nouveauté, novation, révolution, transformation, témérité, variation, création, découverte, invention, inconnu 4/24

6 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique A1. à l origine de Prd, une vision innovante. Jacques Henninot et Eric Gagnière créent Prd en 1996 pour proposer au marché une offre inédite. Convaincus de l inadéquation des entrepôts d alors, ils observent quatre phénomènes : 1 un large champ de développement dû à l'émergence de nouveaux modes de consommation, imposant le lancement en France de grands bâtiments, en blanc, sur un axe européen nord/sud, 2 la nécessité pour les industriels et logisticiens de disposer d une offre immobilière complète, intégrant l ensemble du processus, de la maîtrise foncière à la gestion, en passant par la conception, les autorisations administratives et la réalisation, 3 l intérêt des investisseurs pour un concept immobilier nouveau, offrant une rentabilité élevée via une offre locative flexible et évolutive en regard de la baisse relative de rendement des actifs immobiliers traditionnels, 4 l'ouverture d'esprit des collectivités locales souhaitant développer l emploi sur leurs territoires. A2. et une réalité, validée très vite par le marché 2000, l innovation logistique Conçu dès 1997, Distripôle, le réseau, innove en créant un nouveau concept : le "produit investisseurs logistique" avec les 1ers immeubles standardisés lancés en blanc. Le concept Distripôle, le réseau a reçu en 2001 le premier Prix de l Innovation Logistique - Sitl. Propriété de grands investisseurs, soucieux du rendement de leur patrimoine, ces immeubles locatifs aux équipements mutualisés, anticipent les futures normes et ce faisant offrent aux investisseurs, aux utilisateurs et aux collectivités une meilleure longévité et une plus grande sécurité. Cette offre globale propose une réelle cohérence. Distripôle, le réseau accompagne de manière organisée et performante le développement de la fonction logistique en France. Distripôle, le réseau est aujourd hui l un des réseaux majeurs de parcs logistiques sur l axe nord/sud des flux de marchandises. 8 parcs sur 332 ha - 38 bâtiments soit m 2 construits investissement : 805 M 5/24

7 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique (suite) A3. Prd, une démarche spécifique pour un parcours d innovation L équipe de Prd re-pense chacune de ses missions avec une ouverture d esprit qui lui permet d imaginer des produits répondant très précisément aux problématiques des utilisateurs, des investisseurs et des collectivités, tout en étant, souvent, des «facteurs de progrès» pour le marché. > dès 2002 : le développement durable En 2002, Prd engage en collaboration avec la Communauté de Communes du Val Bréon et l Association Seine et Marnaise de Sauvegarde de la Nature (ASM SN) Distripôle Val Bréon (Chatres-77). Opération d aménagement alors inédite en France, elle anticipe le besoin de très grands bâtiments logistiques. Le montage juridique, administratif et financier est conçu sous le signe de l innovation. Cette opération d aménagement privée, de grande ampleur, est le fruit d une démarche collaborative : engagements avec les parties intéressées, partenariat vécu au quotidien et dans la durée ont permis de mettre en place des solutions de logistique et de transport durables à seulement 40 km de Paris. Cette démarche a été saluée à la Sitl 2006 par le 1er prix de l innovation catégorie développement durable co-décerné par un jury d utilisateurs et l Ademe. 185 ha dont 90 de zones naturelles préservées ou créées et 95 ha de surfaces commercialisées surface construite : m 2-7 bâtiments logistiques dont 6 embranchés fer investissement : 270 M investisseurs : AEW Europe et CAAM RE 6/24

8 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique (suite) > 2003/2009 : la multi modalité Depuis 2003, Prd contribue ainsi à l essor de la multi-modalité en France. Cinq réalisations ont fait l objet d investissements pour le report des flux terrestres permettant ainsi la bi ou tri-modalité : Dourges/Delta 3 (au sud de Lille-59) : m 2 un site trimodal construit, développé en association avec la Sem Delta3, Prix de l innovation logistique 2003-Sitl Danone Eaux France (à Ambérieu en Bugey-01) m 2 de surface logistique qui reçoit chaque jour un train complet, soit 95% du trafic, et supprime ainsi camions des routes Leroy Merlin (à Valence-26) m 2 à proximité immédiate du port de Valence sur le Rhône et une desserte ferroviaire nationale pour un gain net de trajets camions/an Val Bréon (à Châtres -77) m 2 répartis sur 6 bâtiments embranchés fer de très grande taille pour Castorama, Ikea, Conforama, Kronembourg, L Oréal Fos Distriport (à Marseille-13) m 2 un bâtiment embranchable fer au coeur du seul site logistique portuaire Français d Europe du sud. 11 sites 326 ha m2 2 construits 35 bâtiments 7/24

9 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique (suite) > 2005 : la mise en œuvre d un projet d aménagement complexe En 2005, Prd apporte au Grand Lyon (69) une réponse d aménagement adaptée pour une problématique longue et complexe. Prd s est engagé pour imaginer, maîtriser, financer, concevoir et réaliser les espaces nécessaires au développement du nouveau pôle agroalimentaire et de distribution privé. Celui-ci a fait l objet d un montage juridique, administratif et financier original et complexe pour doter les grossistes en fruits et légumes d espaces de vente en libre accès à la propriété. Concertation, écoute des grossistes ont été les guides de l action au quotidien pour développer cet ensemble privé unique en France et ainsi libérer une large emprise foncière au coeur de la ville de Lyon. Un immeuble de cette opération a été récompensé par le Grand Prix - catégorie immobilier logistique 2007-Simi. terrain : 40 ha surface construite : m 2 investissement : 100 M investisseurs : AEW Europe et CAAM RE, grossistes, producteurs en fruits et légumes 8/24

10 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique (suite) > 2008/2009 : les énergies renouvelables En 2008, Prd initie et réalise une des plus puissantes centrales photovoltaiques intégrée au bâti, livrée fin 2009 au coeur de la zone multimodale Fos Distriport (13). Cette opération, qui favorise le développement de l électricité verte en France, a été acquise par un joint-venture constitué entre Axa Reim et Edf EN. La toiture d une plateforme logistique de m 2 est équipée de cellules photovoltaïques incluses dans la membrane d étanchéité. Elle produira chaque année mw/h, ce qui correspond à la consommation d un équivalent de 800 foyers. Ce sont 700 tonnes équivalent européen de CO 2 qui seront ainsi économisées chaque année, et plus de tonnes sur la durée du contrat. La quantité totale de CO 2 économisée correspondra à un équivalent de 70 millions de m 2 parcourus par un véhicule de tourisme. investissement : 9 M En 2009, Prd participe aux côtés de l Office National des Forêts et de l'epani à la création d un"puits de Carbone": plantation d une forêt de 10 ha au coeur de la zone industrielle de Chesnes Nord à Satolas (38). Consommant d importantes superficies de terrain et sachant que les forêts sont d importants capteurs de CO 2, Prd participe financièrement au «Puits de Carbone» de L EPANI (38) pour restaurer une réelle biodiversité. A4. Prd s engage résolument avec des valeurs qui guident son action. L équipe de Prd est résolument engagée sur des valeurs partagées, ressenties et exprimées* par les clients de l entreprise : la relation humaine : simple, loyale, fondée sur la confiance, la relation sincère qui s établit facilite la conduite du projet. C est cet engagement sérieux et honnête qui offre les conditions du meilleur partenariat. l efficacité : c est l imagination au pouvoir qui la stimule et permet d anticiper. Portée par une forte connaissance de son univers, l efficacité repose sur le sens du détail, la précision, la rigueur. la fiabilité : s entourer d experts, identifier les bonnes compétences, assumer ses engagements, c est être solide, responsable et authentique. la flexibilité : s adapter c est accepter de regarder autrement pour inventer une réponse qui s ancre dans la réalité de son client. Cette souplesse ouvre les portes de la crédibilité et l exigence our trouver la meilleure réponse. le respect et l écoute : Conséquence l une de l autre, elles sont ensemble la condition de l innovation, l occasion de s ouvrir les champs du possible avant de se recentrer sur la solution. Et le respect engage, fortement, les hommes et l entreprise. *étude menée à l été 2009 auprès de 15 clients de Prd par un cabinet indépendant 9/24

11 information presse 12/2009 > en misant sur l innovation, Prd est devenu un acteur majeur en immobilier logistique (suite) Ces valeurs constituent la clé et l aiguillon de la capacité de Prd à innover; une innovation qui prend sa source dans l action. Adopter systématiquement une posture ancrée dans l innovation est l engagement formel de l équipe de Prd. A5. opérateur majeur en immobilier logistique depuis 13 ans avec 2,3 millions de m 2 livrés, Prd précise son positionnement dans un contexte de marché où l offre existante est abondante Prd s attache à répondre aux besoins ponctuels et spécifiques de ses clients utilisateurs en les accompagnant si nécessaire dans la recherche d un investisseur, Prd redéploie, pour le compte d investisseurs, les sites qui leur appartiennent. Prd aura livré en m². Prd se positionne pour investir sur du foncier, afin de constituer une offre permettant de réaliser à moyen et long terme, les plateformes multimodales sur des sites majeurs. Entreprise de convictions, Prd a mis l innovation au cœur de sa stratégie, l anticipation au cœur de son métier. 10/24

12 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France Visionnaire, l immeuble à énergie positive Bonne Energie de Grenoble est emblématique et constitue le 1 er jalon d une aventure immobilière inédite. B 1. dès 2006 Prd initie une démarche innovante en anticipant la problématique de la consommation d énergie des bâtiments tertiaires locatifs, en amont du lancement du Grenelle Environnement. En 2006, Prd gagne le concours lancé par la SEM grenobloise SAGES pour développer le projet d'un immeuble à énergie positive au cœur de l EcoQuartier de la Zac de Bonne à Grenoble (vaste programme de restructuration de la caserne militaire de Bonne au centre de Grenoble), développée en HQE dans le programme européen de recherche Concerto/Sesac. «Avec cet EcoQuartier, nous misons sur un urbanisme durable (compacité des formes, mixité des fonctions et des populations, maîtrise de l énergie, respect de l environnement, qualité du paysage et des espaces publics, excellente accessibilité).la recherche de qualité et la volonté de préfigurer la ville de demain, en particulier sur le plan écologique, ont permis d inscrire Bonne Energie dans un cahier des charges exigeant. Le projet de reconversion de l ancienne caserne militaire a suivi un long processus de concertation. L EcoQuartier de la Zac de Bonne fait d ores et déjà référence en France et en Europe.» Philippe de Longevialle, président SEM SAGES, aménageur A l automne 2008, dans un contexte économique totalement désorienté, Prd prend le risque de lancer à Grenoble la construction du premier immeuble Bonne Energie : livré fin 2009, c est en France la première opération de promotion en blanc d un immeuble de bureaux à énergie positive. Loin d être un exercice de style, cette promotion privée résulte d une forte «volonté de faire» avec des contraintes lourdes, inhérentes au concours, liées au site et au défi de lancer en blanc la construction d un tel immeuble. De fait, elles ont permis de valider la faisabilité réelle d un immeuble Bonne Energie en hyper centre. Cette opération a par ailleurs été l occasion de mettre en relation nos responsabilités collectives de citoyens et nos motivations individuelles de promoteurs, d architectes, de bureaux d étude, d aménageur, d usagers. 11/24

13 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) L EcoQuartier de la Zac de Bonne vient d être salué par le 1 er Prix national des EcoQuartiers décerné par le ministère de l écologie. 12/24

14 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) 2. Prd livre dans l'ecoquartier de Bonne à Grenoble le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive Bonne Energie réalisé, en blanc, en France Ce 1 er immeuble est le fruit d une démarche réactive à la découverte de concepts nouveaux En concevant celui-ci, l équipe a été au-delà de l optimisation des techniques classiques : non seulement il consomme moins d énergie qu il n en produit, mais il est avant tout particulièrement économe. Si le programme du concours précisait que «la consommation d électricité serait totalement couverte par la production d énergie solaire située en toiture» et imposait que «les besoins en chauffage ne devaient pas dépasser 10 kwh/m2/an», l équipe de conception a souhaité réaliser une synthèse entre cet objectif d économie d énergie et les autres qualités indispensables du projet. Ainsi, sa conception place en tête des priorités la performance énergétique aussi bien que la valeur d usage, celle du confort de ses occupants, la qualité urbaine offerte par le projet aux habitants de la ville et enfin l image pédagogique et emblématique d une conscience partagée des enjeux environnementaux. L exploitation de l immeuble entre dans une démarche vertueuse car les gains dépendent aussi de la modification des comportements des utilisateurs. Ce 1 er immeuble Bonne Energie est le résultat d une éco-conception où l équipe s est engagée collectivement, très tôt, dans l évolution du projet : la demande était claire et exigeante : en réponse, le lieu est efficient, avec un supplément d âme, qui démontre que le facteur 4* demeure inséparable du facteur humain. *nom aujourd hui donné à l objectif de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d ici à2050 «Faisant passer le fond avant la forme, nous avons commencé par examiner les performances thermiques demandées et les solutions qui permettraient de les atteindre. L enveloppe et la conception intérieure des espaces sont nées de ce défi énergétique, grâce à un dialogue respectueux entre les experts et les architectes. Pour autant, notre projet ne s affranchit pas d un parti pris esthétique qui participe d une écriture urbaine originale, en ligne avec la manière dont Grenoble veut aujourd hui privilégier la qualité de ville.» Jean Philippe Charon, architecte Charon et Rampillon, architectes 13/24

15 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) B 2.1. principales caractéristiques investissement : 5 M investisseur : Prd Bonne Energie produit plus d énergie primaire renouvelable qu il n en consomme et anticipe les normes. Fruit d une prise de conscience et d une avancée technologique, ce 1 er immeuble se situe au-delà des référentiels actuels et anticipe la norme BEPOS (Bâtiment à énergie positive) en cours de définition dans la loi Grenelle Environnement, applicable en Plusieurs brevets ont été déposés au cours de la réalisation de cet immeuble. 14/24

16 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) > les données énergétiques L immeuble produit kwh par an, évite l émission annuelle de 2,5 tonnes de CO 2 et offre un bilan globalement positif de kwh/an l énergie électrique produite par la centrale photovoltaïque est réinjectée dans le réseau GEG (Gaz Electricité de Grenoble) l immeuble dispose de 2 énergies renouvelables : l eau avec la nappe phréatique et le soleil avec 430 m 2 de panneaux solaires cristallin bi-verre installés en toiture le bâtiment a été conçu pour consommer environ kwh/ an soit 25 kwh/m 2 shon/an, incluant les équipements informatiques, soit : - 2 fois moins qu un immeuble BBC Bâtiment Basse Consommation, - 5 à 6 fois moins qu un immeuble RT 2005, - 15 à 20 fois moins qu un immeuble construit dans les années 1970 «La réalisation du premier immeuble Bonne Energie est équivalent à la construction et la commercialisation d'une voiture consommant 2 litres au 100 km» Jacques Henninot - président 15/24

17 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) > les chiffres clés du premier immeuble Bonne Energie surface terrain : 291 m 2 surface hors oeuvre du bâtiment : m 2 surface locative : m 2 surface centrale photovoltaïque en toiture : 430 m 2 consommation annuelle d électricité payée par l ensemble des locataires: euros ht environ + abonnement les charges locatives seront similaires à celles d un immeuble tertiaire classique à l exception de la consommation d énergie une négociation est en cours avec la ville et les services fiscaux pour créer une nouvelle catégorie d immeuble à laquelle sera affectée une valeur locative faible, réduisant de fait l impôt foncier, pour favoriser ce type de construction > le concept architectural C est une vision réinventée, plus douce, plus harmonieuse, de la relation entre l homme et son environnement. Bonne Energie est un bâtiment vivant, comme un arbre établissant un lien naturel et fondamental entre les éléments, qui décrit un trait continu de la terre au soleil, de l'eau vers le ciel. il utilise l'eau de la nappe phréatique, avec une pompe à chaleur pouvant être by-passée grâce à un échangeur direct en fonction de la période concernée, et va chercher l'énergie solaire au moyen des capteurs en toiture, comme un arbre qui cherche l'eau par ses racines et prend le soleil par ses feuilles, qui produit une ombre sur la terrasse protéger, emmitoufler : manteau souple, confortable, doux : comme un vêtement, la peau de l immeuble habille la structure : des panneaux en alucobond se cintrent entre les tours d'une spirale, à la manière des lanternes japonaises éclairer, ouvrir, contrôler : lumière, ouverture, confort : les fenêtres la percent et un large ourlet périphérique assemble leur petite mécanique sur la paroi en un détail de couture métallique noire 16/24

18 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) > l enveloppe du bâtiment L objectif a été de limiter les consommations de chauffage tout en assurant le confort des occupants, en toutes saisons, notamment pendant les intersaisons et lors des grandes variations de température sur des périodes courtes. Grenoble est l une des villes de France ayant les plus grands écarts de température pendant l année (-15 C l hiver jusqu à+40 C l été) l inertie thermique lourde permet de garantir un très bon confort thermique avec une grande régularité des températures sans avoir recours à une production de froid en dehors des périodes de canicule et donc une économie de consommation d énergie pour le chauffage et le rafraîchissement l isolation thermique est de 20 cm en paroi et de 25 cm en terrasse la conception de l immeuble permet de tendre vers un équilibre thermique de l immeuble entre ses déperditions et ses apports gratuits donc un chauffage quasiment inutile sauf en période de grand froid. l excellente qualité de l enveloppe est complétée par la qualité des ensembles fenêtres, brise soleil et volets isolants 17/24

19 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) > les vitrages et menuiseries optimisent la consommation L ensemble du dispositif fenêtre/store et volets isolants intérieurs permet d 'augmenter les surfaces vitrées pour un meilleur confort visuel sans impacter la déperdition : cet ensemble à fait l objet d un brevet. fenêtre bois ouvrante aluminium à rupture de pont thermique en liège triple vitrage faible émissivité 4/12/4 à l argon protection solaire extérieure à lames orientables pilotées par façade avec la station météo de l immeuble le pilotage automatique des stores optimise les apports de chaleur solaire et l éclairage naturel, limitant ainsi les besoins de rafraîchissement volets isolants intérieurs motorisés réduisant les déperditions thermiques en période d hiver et d inoccupation, pour une performance de la fenêtre équivalente à celle du mur en fermeture (pour annuler la majorité des déperditions de la fenêtre et réduire quasi totalement les besoins de chauffage) 18/24

20 information presse 12/2009 > Prd livre le 1 er immeuble de bureaux à énergie positive, Bonne Energie, réalisé en blanc, en France (suite) > le chauffage, la ventilation double flux et le rafraîchissement il s agit d assurer le confort thermique des occupants en réduisant très fortement la consommation électrique et permettre d atteindre un équilibre positif entre production et consommation d énergie. l énergie transite par le système de ventilation et évite radiateurs ou convecteurs le chaud et le froid sont produits par une pompe à chaleur eau/air réversible située dans les locaux techniques en terrasse la distribution de l air est assurée par une centrale de traitement d air avec récupération d énergie et batterie chaud et froid, avec grilles de soufflage et de reprise le système, général à l immeuble, s auto-équilibre pour une température de consigne de 19 C l apport d air neuf est maîtrisé en fonction de l occupation ce qui permet de ne pas chauffer inutilement de m 3 d air neuf superflus > l éclairage, la bureautique et les équipements auxiliaires limiter les consommations d électricité liées à l éclairage et la bureautique, tout en conservant d excellentes conditions de confort et de travail. éclairage : 4 kw/m 2 /an ; soit 16% de la consommation totale - les luminaires des bureaux sont graduables : leur puissance, déjà faible, s ajuste en fonction de la lumière naturelle pour plus de confort et une meilleure santé - les bureaux sont équipés de détecteurs de présence temporisés - les zones d occupation passagère sont équipées de détecteurs de présence permettant le pilotage des luminaires (les parties communes et locaux techniques sont éclairées par LED) bureautique : 13 kw/m 2 /an, soit 52 % de la consommation totale équipements auxiliaires : 4 kw/m 2 /an, soit 16 % de la consommation totale - moteurs de ventilateurs basse consommation et modulation des débits en fonction de l occupation - ascenseur équipé d un moteur à vitesse variable par convertisseur de fréquence (- 70 % d énergie) - pompe hydraulique du circuit nappe à vitesse variable limitant sa consommation électrique 19/24

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France Prix GrDF au concours national des Pyramides de vermeil en 2012. Prix de l innovation au service de l environnement au concours des Pyramides

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le groupe ABALONE, spécialisé dans les ressources humaines, vient d'emménager dans ses nouveaux locaux (Loire-Atlantique) entièrement autonomes en

Plus en détail

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière PAGE 20 Eco-construction... Par Séverine Littière La maison BBC relève le niveau A l heure des préoccupations environnementales, de nombreux efforts sont faits pour préserver notre planète. Nos chères

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0

Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0 Du Green Office Meudon à l écoquartier, du BEPOS au TEPOS 2.0 Olivier Sellès, Responsable Innovation Energie et Smart Grids Le 13 novembre 2016 au CSTB Paris Green Office Meudon : une démonstration de

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO PRESENTATION DE L OPERATION L OPERATION EN QUELQUES CHIFFRES:

Plus en détail

Les jeudis de l immobilier

Les jeudis de l immobilier 1 Les jeudis de l immobilier Performance énergétique des bâtiments existants Direction de l Expertise Immobilière Présentateurs : CAIRE Yoann MESSAOUDI Mustapha Juin 2012 Sommaire 2 1- Contexte et enjeux

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

1. Bureau d études thermiques et aérauliques

1. Bureau d études thermiques et aérauliques Créé en 1999 14 collaborateurs CA 2008 : 1,2 M HT Qualité environnementale du bâtiment 1. Bureau d études thermiques et aérauliques TRNSYS : consommations d énergie et confort thermique, par simulations

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)?

Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)? Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)? Bâtiment 6NERGY+ Siège du Groupe GAMBA et Associés Colloque Chambéry 30 mars 2010 Le plan Le Groupe GAMBA Les objectifs du projet Le projet Les aspects financiers Les aides

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment Type d'activité Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles

Plus en détail

Les Maisons passives :

Les Maisons passives : Les Maisons passives : l avenir de la réalité Stéphane Perraud LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT en LIMOUSIN Sommaire Introduction... P.3 Une Maison passive c est quoi?... P.4 Comment concevoir une Maison

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon

Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon Bâtiments Matériaux Opérations Installations Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon B ÂTIMENTS Green Office est le premier bâtiment tertiaire de grande ampleur à énergie positive

Plus en détail

Production d énergie solaire en région alpine

Production d énergie solaire en région alpine Village de vacances Reka Blatten- Belalp Production d énergie solaire en région alpine Après dix-huit mois de travaux, la Caisse suisse de voyage (Reka) inaugurera en décembre 2014 le village de vacances

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt Bâtiments Matériaux Opérations Installations Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt X B ÂTIMENTS Situé sur la ZAC Ile Seguin - Rives de Seine à Boulogne, le bâtiment «ETIK»

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison Hibou Avec Maisons CTVL MAISON HIBOU FOUSSE INDUSTRIES

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS Faciliter la logistique urbaine de marchandises L édito Ancrer la logistique au cœur de la ville Fort de son expertise de près de cinquante

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS?

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? Rémy KERVADEC, ETHIS Ingénierie PEUT-ON PARLER RAISONNABLEMENT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE S'AGISSANT DE PISCINES? La piscine est un bâtiment très énergivore

Plus en détail

ENSAIT. Réhabilitation du bâtiment A

ENSAIT. Réhabilitation du bâtiment A ENSAIT Réhabilitation du bâtiment A 1 Préambule Dans le cadre de la réhabilitation du bâtiment A, l ENSAIT a souhaité suivre une démarche HQE, avec des objectifs BBC, qui conditionnait une demande de subvention

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 Émissions de CO 2 du bâtiment : 14799 kg CO 2/an Émissions de CO 2 spécifiques : 66 kg CO 2/m².an Description du bâtiment

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr Paris, le 14 mars 2012 Rénovation énergétique des écoles parisiennes grâce au Contrat de Partenariat et de Performance Energétique (CPPE) Visite de l école Asseline, le 14 mars 2012 Dossier de presse Contacts

Plus en détail

Réalisation d un ensemble immobilier à Puget-sur-Argens (83) POURQUOI LE CHOIX DU BOIS. AB SUD Ingénierie

Réalisation d un ensemble immobilier à Puget-sur-Argens (83) POURQUOI LE CHOIX DU BOIS. AB SUD Ingénierie Réalisation d un ensemble immobilier à Puget-sur-Argens (83) POURQUOI LE CHOIX DU BOIS AB SUD Ingénierie Audrey BARTHELEMY AMO Qualité Environnementale La démarche le PCI = Processus de Conception Intégré

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 9 ISORE BATIMENT 1 Rue Louis Renault ZI du Millenium 53 940 Saint Berthevin Tél. : 02 43 66 96 51 Fax : 02 43 66 86 88 Email : p.laruaz@isore-batiment.fr Effectif : 45 salariés Activité :

Plus en détail

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Sous l impulsion du plan bâtiment du Grenelle de l environnement, qui a fixé un objectif ambitieux

Plus en détail

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE Dossier de presse / Février 2014 ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE IsoVER organise depuis 2007 un concours dans toute l Europe, qui récompense les projets de construction

Plus en détail

Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse

Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse Un pont entre l architecte et le thermicien Régis LECUSSAN Directeur Général 2012 1 I. La société HPC-SA: les technologies

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations d énergies du secteur de la santé 3. Des pistes pour agir Consommation

Plus en détail

"Performance énergétique et énergies renouvelables"

Performance énergétique et énergies renouvelables "Performance énergétique et énergies renouvelables" Programme cofinancé par l Union européenne -Fonds européen de développement régional L Union européenne investit dans votre avenir L'aménagement de l'écoquartier

Plus en détail

Vers la maison positive

Vers la maison positive Ce guide vous est proposé par Vers la maison positive Prenez de l avance, renseignez-vous! Toutes les réponses à vos questions dans un simple guide Anticipez la RT 2020! LA MAISON POSITIVE Un monde en

Plus en détail

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE 2 COLLOQUE EFFECACITE ENERGETIQUE SEINE AVAL 17 MAI 2011 LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE Maitrise d ouvrage: LES MUREAUX 78 - SEM 92 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN L ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

Plus en détail

Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015

Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015 Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015 Plan de l exposé État initial Démarche Calculs et variantes Résultat final Conclusion Etat initial Etat initial Villa construite

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Rapport d audit énergétique

Rapport d audit énergétique Rapport d audit énergétique Version du logiciel 2.0.0#124 Date d enregistrement : 26.07.2013 Date de modification : 29.07.2013 Certificat PEB d origine n : 1 Type de bâtiment : APPARTEMENT Type d audit

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES Pascal VALLADONT Directeur d HDL Rénovation basse consommation d un bâtiment existant : Espace Jean Jaurès à Besançon La basse énergie appliquée à la réhabilitation

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020)

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) Document issu de données transmises par ICADEI Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) UNE NOUVELLE IMPLANTATION POUR LES SERVICES DE L ADMINISTRATION CENTRALE DU MINISTERE

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

L éco-habitat façon MODULA L

L éco-habitat façon MODULA L LE CONCEPT MODULA L Les maisons MODULA L, maisons écologiques en ossature Bois labéllisables BBC de 87m²* à 116 000 TTC** vous sont proposées par Ecomodula. Ces maisons, livrées Hors d eau hors d air,

Plus en détail

efficacité ÉnergÉtique des bâtiments

efficacité ÉnergÉtique des bâtiments efficacité ÉnergÉtique des bâtiments La nécessité de maîtriser l énergie et de diminuer la consommation annuelle par quatre d ici 2050 a ouvert une nouvelle page de l histoire de l innovation dans le bâtiment.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6 Diagnostic de performance énergétique N : 12.08.094 Valable jusqu au : 29/08/2022 Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : >2001 Surface habitable : 240,00 m² - Logement ( 66-1 )

Plus en détail

Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009

Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009 Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009 La définition d une stratégie énergétique à l échelle du bâtiment ou des territoires implique, successivement, de

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite Espace vitré Adjacent au logement, la véranda est à la fois une pièce à vivre et un «volume tampon» qui contribue au chauffage de la maison l hiver et à son

Plus en détail

Retour d expérience : Hélianthe

Retour d expérience : Hélianthe Retour d expérience : Hélianthe Présentation de M. Vianney FULLHARDT, Eiffage Construction Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 HELIANTHE à Lyon Confluence

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Tertiaire

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Tertiaire Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais Tertiaire Etat des lieux en Nord Pas de calais Nous reprenons ici la définition du secteur telle qu elle est proposée par l INSEE : «Le secteur

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

INT 2. Consortium INT 2 Mars 2007 INT 2. Vers un bureau à INTelligence. Vers un bureau énergétique et bioclimatique INTégr

INT 2. Consortium INT 2 Mars 2007 INT 2. Vers un bureau à INTelligence. Vers un bureau énergétique et bioclimatique INTégr Vers un bureau à INTelligence Consortium Mars 2007 1 Projet de recherche Un consortium de 3 partenaires, pour concevoir et développer d le 1 er concept de Bureau à INTelligence : un projet de recherche

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail