IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES"

Transcription

1 IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES FRANÇAIS Commentaire. La lecture du texte doit se faire de manière analytique, c est une lecture personnelle. Il s agit en premier lieu de se poser la question : «comment l auteur me permet de comprendre le texte?», puis de formuler des hypothèses. La plupart des textes sont des textes littéraires. Le commentaire est forcément un commentaire organisé lieu d expression d un jugement personnel sur un texte donné. Connaître l auteur et/ou l œuvre n est pas nécessaire, ce n est pas ce qui est demandé ni évalué. Au contraire, c est la compétence argumentative qui est jugée. Il faut donc dégager du texte les idées selon des axes d analyse. Le commentaire s organise autour d une ou plusieurs problématiques. MÉTHODOLOGIE 1 lecture analytique et prise en compte de la question posée, du thème à éclairer. 2 phase synthétique d interprétation des données collectées : les ensembles forment alors des axes interprétatifs qu il faut mettre en relation, organiser et hiérarchiser en fonction de la problématique. Problématique soit elle est fournie par le libellé (elle guide alors le classement des données et il faut la respecter car le contraire induit un risque de hors sujet), soit il faut la trouver soimême. La problématisation découle alors de la mise en relation des hypothèses de lecture initiales et de l interprétation qui en découle (et le plan avec). Plan : 3 grandes parties introduction développement conclusion. NB : possibilité de donner des titres aux parties (plan apparent). Attention toutefois à ne pas faire de doublon : si on donne le plan dans l introduction, alors inutile de faire apparaître les titres. Dans l introduction il est possible de parler brièvement du genre littéraire mais pas dans le développement si ça n apporte rien pour répondre à la problématique. Il faut se poser des limites, ne pas chercher à tout prix à montrer que l on sait sinon risque de hors-sujet. L introduction ne doit jamais faire ½ page, y compris si on connaît l auteur (par exemple pour Le Clézio, on se contentera simplement de dire que c est un grand écrivain contemporain ayant décroché le prix Nobel en 2008). Il ne s agit que d un paragraphe.

2 INTRODUCTION 1 Présenter le thème 2 Présenter le texte et l auteur 3 Présenter la problématique 4 Annonce du plan non obligatoire dans certaines académies (comme à Aix- Marseille) ; toujours vérifier dans les rapports de jury en général on ne donne que les trois axes principaux uniquement. Pas la peine de détailler et de donner les sous-parties. Pour commencer, présenter le thème ou poser une généralité (une phrase d introduction sur le thème en général suffit, ne pas en faire un paragraphe). Les données statistiques sont autorisées si l on a la certitude des chiffres et chiffres récents. Ensuite, présenter les auteurs et les sources (les dates sont importantes car elles donnent une indication temporelle nous permettant de comprendre, par exemple, pourquoi un auteur a telle ou telle idée) en faisant le lien explicite entre eux et le problème. Enfin, annoncer la problématique (attention, ne jamais sauter de ligne(s) entre le début de l introduction et la problématique). CONCLUSION 1 Reprendre les informations de manière synthétique pour répondre à la problématique. C est l affaire de quelques phrases seulement, la conclusion doit être brève et concise (là encore la conclusion n est pas obligatoire dans certaines académies : à vérifier). 2 Élargissement (mais ne pas chercher à poser d ouverture si on ne maîtrise pas l exercice). Les transitions sont indispensables : une entre chaque partie. Mais attention : jamais de phrases de transition entre l introduction et la première partie, ni entre la dernière partie et la conclusion! Ne jamais re-citer les titres des textes dans le développement.. À éviter : les plans stéréotypés de type fond/forme, avantages/inconvénients ; raconter le texte en ne faisant que reformuler les idées ; la paraphrase et le simple montage de citations ; donner son point de vue sous la forme d un jugement de valeur non argumenté ; ne pas avoir de fil conducteur (il est impératif que le plan ait une progression, de l idée la plus générale à la plus précise, le «précis» se traduisant par la réponse à la problématique).

3 Synthèse. Dans la synthèse, il s agit de s attacher à l essentiel, c'est-à-dire laisser de côté l anecdotique. La neutralité est l une des principales contraintes à respecter : pas de point de vue personnel, pas de jugement. La contrainte de la synthèse, c'est-à-dire le savoir-faire, consiste à trouver les idées communes pour ensuite construire le développement. On va procéder à une mise en lien des idées communes, idées apparaissant dans TOUS les textes. Il est impératif de mêler chaque texte dans chaque partie si seul un texte apparaît dans une partie, cela engendre une pénalité (moitié des points) car cela signifie qu on n a pas compris l exercice de synthèse. MÉTHODOLOGIE L idéal est une rédaction en trois parties (toujours penser trois parties au départ même si au final on n en fait que deux). NB : mieux vaut se contenter de deux parties bien structurées plutôt que de vouloir à tout prix en rédiger trois qui, au final, s avèreront bancales (et non équilibrées). Chaque partie doit être équilibrée. La pensée doit se déployer du plus simple au plus compliqué, du plus général au plus complexe, des idées les plus évidentes aux plus implicites (il faut donc aborder sa rédaction en construisant à des parties croissantes). Ne jamais faire de paraphrase, toujours reformuler les idées dès leur mise en évidence lors de la première lecture (utilisation d un tableau recommandée). Dans une synthèse, on ne donne jamais de titre aux parties, jamais d annotations. L annonce du plan se fait uniquement dans l introduction. INTRO Annonce de ce dont on va parler Transition = pourquoi j abandonne la partie précédente (2 lignes max) AXE DIRECTEUR DE LA PARTIE 1 Transition AXE DIRECTEUR DE LA PARTIE 2 Transition AXE DIRECTEUR DE LA PARTIE a- b- c- a- b- c- a- b- c- Normalement pas de saut de ligne entre la partie et la transition mais sa présence n est pas pénalisé par le jury. CONCLUSION

4 Il est essentiel de placer le travail comme si on était en situation de communication. Il faut faire comme si le lecteur-correcteur ne connaissait ni les textes ni la problématique obligation d être pédagogue (car le jury est avant tout un lecteur). À la fin, il faut qu il ait tout compris sans avoir recours aux textes. Prendre en compte le jury en tant que lecteur c est s efforcer de se faire comprendre en balisant le texte (avec des sauts de ligne, des alinéas, etc.). CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES Ne pas reformuler la problématique si elle est donnée, c est une prise de risque inutile (HS) et ça ne donne pas de points en plus, au contraire. Éviter les plans statiques (ex : 1 ère cause du problème, 2 ème cause du problème, 3 ème cause du problème). Être plutôt dans le «je constate une cause» 1 ère et 2 ème partie : oui, certes 3 ème partie : mais Idées pour plans 1) On peut s attacher à définir le concept, à le délimiter et à se demander pourquoi les auteurs pensent cela 2) On peut traiter des origines, des raisons, des causes, des enjeux d un problème soulevé 3) On peut peut-être découvrir dans le dossier des auteurs qui parlent des obstacles, des limites (du texte littéraire par exemple), des conséquences. Attention : ce ne sont pas des modèles mais des exemples, ne pas se laisser emprisonner par ces propositions. Conseils pour le travail sur les textes : 1- Prendre connaissance de la problématique. 2- Lecture découverte des textes + repérage + analyse Être attentif au découpage, aux idées clés / mots clés, au paratexte (de quel document est tiré le texte? Est-ce un texte littéraire? Un documentaire?) 3- Tableau de confrontation (1 colonne par texte noter les idées pour chacun des textes (qui nous paraissent importantes) en les reformulant de suite, dans l ordre chronologique). Il permet de choisir les axes directeurs qui répondent à la problématique pour élaborer le plan.

5 Exemple T1 auteur T2 auteur T3 auteur A ø D B A ø idées essentielle s C B B D F A E E C F ø F 4- Plan. 5- Rédaction de l introduction au brouillon. 6- Rédaction sur la copie. 7- Relecture active. Ne jamais dépasser 3 pages manuscrites! (grand max 3 pages ½ car au-delà sanction) Ne jamais donner son avis : rester totalement neutre. Ne jamais citer le texte (ou alors simplement une ou deux parce qu elles sont essentielles pour éclairer le raisonnement et qu elles ne peuvent être reformulées mais c est tout). Au brouillon : plan, intro et tableau. Pour le reste, on écrit directement sur la copie.

6 Analyse. L analyse s aborde et de construit de la même manière que la synthèse (voir méthodologie précédente). La seule différence réside dans le fait que dans cet exercice nous avons le droit d employer la citation dans des proportions raisonnables et si elle s avère éclairante. Toutefois, la neutralité doit toujours être de mise! L analyse rend compte d une lecture habile. Les arguments y sont reformulés comme dans la synthèse (mais ils peuvent parfois être explicités et développés si nécessaire). Comme pour le commentaire, les aspects formels (images, figures, champs lexicaux, tonalité du texte, du discours, etc.) peuvent être relevés et étudiés uniquement s ils servent le sens. À noter que les savoirs et la culture personnelle peuvent parfois être convoqués s ils éclairent les enjeux du corpus, notamment dans l introduction et (comme dans le commentaire). Mais, comme déjà dit, la neutralité doit toujours être respectée : ne jamais employer le pronom «je», ni dans la synthèse, ni dans l analyse, ni dans le commentaire (c est lourdement sanctionné). Pour la méthodologie, se rapporter à celle de la synthèse (pages précédentes).

7 SCIENCES Conseils. Pas besoin de recopier les questions, c est une perte de temps inutile. Toutefois, il faut veiller à bien introduire sa réponse, notamment s il s agit d une réponse sous forme de tableau. Ne relever que les mots importants avant de lire le document (mais ne pas répondre). Faire ceci pour chaque question (surligner ou entourer ces mots pour qu ils sautent aux yeux). Il n est pas obligatoire de répondre aux questions dans l ordre mais il est important de bien en préciser les numéros. Rédiger directement et écrire le moins possible (ça ne sert à rien de vouloir écrire beaucoup, on a plus tendance à écrire des bêtises ou à être hors-sujet) il y a des copies recto-verso qui ont 7/8 alors que d autres d une page double ont 1,5/8.

8 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Conseils. Les documents doivent OBLIGATOIREMENT être cités sinon : points en moins (si les documents sont mis à dispositions, c est pour qu ils soient exploités). Pour les sujets portant sur la spatialisation, toujours se demander de quels espaces il s agit. Il faut délimiter le cadre, le champ d étude. Une carte est un outil de base qu il faut disséquer et qui permet de dresser un état des lieux et montre l organisation du territoire, l évolution d un phénomène histoire Elles peuvent être thématiques, historiques voire même les deux à la fois. Toujours faire attention à la date du document pour se situer dans le temps et le contexte (on peut alors comprendre s il y a eu évolution ou régression depuis). Les références ne sont pas «innocentes», il faut toujours penser à l importance du document pour son époque. Mieux vaut ne faire que deux parties si la troisième nous semble bancale (au-delà, risque d élaborer une réponse trop longue les correcteurs attendent de la concision). Lorsqu on a à faire à des documents portant sur l art : toujours contextualiser = redonner du sens à l œuvre d art dans son contexte. L œuvre est le reflet de son temps. Il faut essayer de lire à travers les détails. Attention aux bornes chronologiques! Exemple de problématique simple : comment les espaces français ont-ils évolués? Exemple de problématique complexe : Détertiarisation des espaces industriels français? Pour l introduction : 1- Introduire le sujet avec une phrase d actualité (généralité sur le thème par exemple). 2- Questionner le sujet (ex : peut-on encore parler d industrie quand tout est délocalisé?) 3- Poser la problématique. Pour le plan : possibilité de l annoncer dans l introduction ou bien de donner des titres aux parties (c est d ailleurs ce qui est le plus conseillé pour apporter de la clarté à la production). Pour la conclusion : 1- Répondre à la question posée au début : affirmer ou infirmer. 2- La phrase de conclusion peut être une ouverture sur un problème découlant du thème abordé. Toutefois, il est conseillé de ne pas avoir recours à cette méthode si on ne maîtrise pas le sujet (risqué).

9 MATHÉMATIQUES Conseils. Réponses courtes mais précises. Ne pas partir dans des explications ou avoir recours à des méthodes trop complexes risque d être sanctionné car les correcteurs attendent qu on se mette à la place des élèves même si le chapitre n est pas forcément au programme. Ils testent l esprit de concision, la clarté dans l expression et la capacité à relier des méthodes simples à des questions plus complexes. Il ne suffit pas d apprendre les formules et propriétés par cœur pour réussir l épreuve il faut savoir se les réapproprier dans des exercices divers et surtout être capable de décomposer et expliciter son raisonnement. Se référer aux rapports de jury pour prendre connaissance de divers conseils sur ce qui est attendu (peu importe s ils ne sont pas de 2011 ou 2012, les attentes en mathématiques sont restées les mêmes).

Conseils de Méthodologie

Conseils de Méthodologie Yann Bisiou Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles Conseils de Méthodologie Ces conseils de méthodologie doivent vous permettre de rendre compte clairement de vos connaissances. Ils

Plus en détail

FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse. Généralités

FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse. Généralités FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse Généralités La synthèse s apparente au résumé dans la mesure où se sont tout deux des exercices qui refusent toute subjectivité. Toutefois la synthèse contrairement

Plus en détail

ATTACHÉ DE CONSERVATION DU PATRIMOINE

ATTACHÉ DE CONSERVATION DU PATRIMOINE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ATTACHÉ DE CONSERVATION

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

THÈME. Méthodologie. 1 Les conditions de l épreuve. 2 L étude d une situation pratique. A En quoi consiste l étude de cas?

THÈME. Méthodologie. 1 Les conditions de l épreuve. 2 L étude d une situation pratique. A En quoi consiste l étude de cas? Méthodologie THÈME 1 1 Les conditions de l épreuve Les conditions d examen : «épreuve écrite portant sur l étude d une ou de plusieurs situations pratiques et/ou le commentaire d un ou plusieurs documents

Plus en détail

Préparation au concours Sésame

Préparation au concours Sésame Préparation au concours Sésame Domaine : PACIFI Titre : Préparation au concours Sésame 2 élèves Objectifs : Former des élèves à l épreuve de synthèse propre au concours Sésame Préparer les élèves aux entretiens

Plus en détail

Réalisation du travail de recherche

Réalisation du travail de recherche Ph. Pélissier / Rédaction mémoire - 1 Réalisation du travail de recherche «Ce qui se conçoit bien s énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément» Boileau Pour la validation du D.U., il

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants Synthèse du document proposé par l Observatoire de l enfance et la jeunesse du ministère de la Communauté française de Belgique Introduction

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale

COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale COURS & EXERCICES ANNALES CORRIGÉES REPÈRES COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale Le calcul des coûts est un outil de pilotage indispensable au manageur de l unité commerciale. Cela lui

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

L A REDACTION D UN RAPPORT SCIENTIFIQUE

L A REDACTION D UN RAPPORT SCIENTIFIQUE FACULTE POLYTECHNIQUE DE MONS GROUPE MINES Résumé N OTE POUR LES ETUDIANTS Ce document est une compilation de règles et de conseils applicables à la rédaction de documents techniques. L étudiant y trouvera

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un séminaire à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu 1 Introduction Paris 7 Denis Diderot 2 PLAN Compte rendu et résumé : exercices de synthèse Points communs Différences Méthodologie de

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE AVANT PLANIFIER SA LECTURE < se donner une intention de lecture < prédire, anticiper < activer ses connaissances antérieures sur la tâche, le type

Plus en détail

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ASSISTANT TERRITORIAL

Plus en détail

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... LES BACTERIES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séance et productions d élèves 1... 7 Narration de séance et productions d élèves 2... 10 1 Fiche

Plus en détail

ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français

ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français ATELIER Français sur Objectifs Universitaires Formation aux discours et médiation des savoirs en français Thierry LEBEAUPIN Centre de Linguistique Appliquée, Université de Franche-Comté Si l'enseignement

Plus en détail

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Claire Debord Le texte qui suit est une libre compilation de plusieurs textes sur le même thème, notamment ceux de Christophe Champetier

Plus en détail

A propos de la rédaction des CR des CA et des AG Réponse au message 129 (11 novembre 2009) de Guy Morel 1

A propos de la rédaction des CR des CA et des AG Réponse au message 129 (11 novembre 2009) de Guy Morel 1 A propos de la rédaction des CR des CA et des AG Réponse au message 129 (11 novembre 2009) de Morel 1 Une fois de plus, le secrétaire n a pas su organiser le travail de secrétariat. Et on a un rapport

Plus en détail

DESCRIPTION. Introduction

DESCRIPTION. Introduction ANIMATION Fiche 7 Notre modèle de société, un modèle unique? Thèmes abordés Notre modèle de société Vivre en harmonie dans nos sociétés contemporaines Notre rapport à l argent D autres thématiques : la

Plus en détail

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires Julie Gauthier 16 février 2013 Sommaire 1 Les règles du jeu 3 1.1 Le matériel............................... 3 1.2 L atari-go................................

Plus en détail

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée II. L Antiquité pour quoi? TABLE RONDE AUTOUR D ÉLÈVES HELLÉNISTES ET LATINISTES Yvon LOGÉAT LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée Zola (Rennes) et 9 latinistes de terminale du

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un bachelor à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p.

RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p. Compte rendu Ouvrage recensé : RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p. par William Menvielle Revue

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 3 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique Cycle 3 SOMMAIRE Fiche pour...

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Fiche pédagogique LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Catherine Grive Auteur : Catherine Grive Editeur : Rouergue Année d édition : 2015 Public concerné : dès 12 ans Mots-clés: adolescence, amitié, famille, France

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

sommaire Introduction...11 La conception des jumeaux

sommaire Introduction...11 La conception des jumeaux Titre partie sommaire Introduction..............................11 La conception des jumeaux «Avoir des jumeaux saute une génération.»...........17 «Les vrais jumeaux sont toujours dans la même poche.»..23

Plus en détail

Tests de l évaluation par compétences en Seconde

Tests de l évaluation par compétences en Seconde Tests de l évaluation par compétences en Seconde 1 Présentation 1.1 La grille de compétences / aptitudes La grille de compétences a été distribuée et explicitée aux élèves le jour de la rentrée à la suite

Plus en détail

La Nature du coaching

La Nature du coaching ENJEUX ET FONCTIONS DE LA SUPERVISION EN COACHING 1. INTRODUCTION Le coaching connaît un développement croissant dans l entreprise. Ceci a notamment comme conséquence, une «arrivée» massive de nombreux

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet F. Marcadent Le contexte En 2011-2012, la FADBEN (fédération des enseignants documentalistes de l Éducation nationale)

Plus en détail

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule «Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT Préambule Ce document a été construit en complément du «Guide d accompagnement à l élaboration

Plus en détail

L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui

L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses CONSEILS pour les améliorer et contribue

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin Septembre 2008 SOMMAIRE I- Outils de gestion administrative II- Outils de gestion financière

Plus en détail

Lire et comprendre. S. Cèbe et R. Goigoux

Lire et comprendre. S. Cèbe et R. Goigoux Lire et comprendre «Comprendre c est être capable de construire, à partir des données d un texte des connaissances antérieures, une représentation mentale cohérente de la situation évoquée par le texte.»

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 2 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 delforge.philippe@ac-rouen.fr 1 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique

Plus en détail

La Pédagogie Différenciée

La Pédagogie Différenciée 1 juin 2012 La Pédagogie Différenciée Pourquoi me suis- je intéressée à la pédagogie différenciée? Après dix ans à enseigner le français et l histoire-géographie en lycée professionnel auprès d élèves

Plus en détail

Le documentaire en classe de Cours Préparatoire

Le documentaire en classe de Cours Préparatoire Le documentaire en classe de Cours Préparatoire Découvrir le genre documentaire à partir d un auteur : Tatsu Nagata et plus particulièrement autour de sa collection "les sciences naturelles". Agé de 50

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

«Les marqueurs de relation»

«Les marqueurs de relation» «Les marqueurs de relation» www.colvir.net/prof/michel.durand On appelle "marqueurs de relation" ou "charnières du discours" tous les mots ou expressions auxquels on peut avoir recours pour indiquer les

Plus en détail

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE CORPS PROFESSORAL ISM Année scolaire 20..-20.. Présentation générale de cet outil L ensemble des professeurs de l ISM a décidé de vous donner

Plus en détail

I. La filiation : des liens familiaux problématiques

I. La filiation : des liens familiaux problématiques BTS : Epreuve de culture générale et expression Métropole SESSION 2011 ELEMENTS DE CORRECTION On se reportera, pour les critères d évaluation généraux de la synthèse et de l écriture personnelle, à la

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE RÉSUMÉ DES PRATIQUES ET DES EXPÉRIENCES CONTEXTE D UTILISATION DU TRAVAIL D ÉQUIPE Le travail en équipe peut être utilisé : - pour des travaux de recherche; - pour atteindre

Plus en détail

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Culture générale Méthodologie de l écrit (I) I. Conseils généraux A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Commune aux deux concours, l épreuve écrite de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social,

Plus en détail

L étude d une situation pratique en droit des sociétés

L étude d une situation pratique en droit des sociétés Méthodologie Thème 1 1 Les conditions de l épreuve À l examen, l épreuve n 2 du DCG concernant le droit des sociétés et autres groupements dure trois heures (coefficient 1) et porte sur l étude d une ou

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Mémoire de Master MEEF

Mémoire de Master MEEF Mémoire de Master MEEF Parcours 1.2 et 2.2 Conseils de rédaction pour le mémoire professionnel à l usage des étudiants Année universitaire : 2013 / 2014 SOMMAIRE 1. Avant-propos 2. Structure formelle 2.1

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP Paiements de transfert Chapitre SP 3410 Avril 2011 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 33 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public, publiée en mars 2011, comprenait le chapitre

Plus en détail

UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ECTS 24h

UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ECTS 24h UF 1 ulture Générale et Expression 16 ETS UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ETS 24h Lien avec la : U1 ulture Générale et Expression oefficient 5 Synthèse niveau 1 : rédaction de présentation d un corpus (thème

Plus en détail

Consignes concernant l'élaboration du dossier documentaire des TPE

Consignes concernant l'élaboration du dossier documentaire des TPE Consignes concernant l'élaboration du dossier documentaire des TPE LE DOSSIER DOCUMENTAIRE Un seul dossier documentaire est attendu par groupe (police 12, interligne simple). Tous les membres du groupe

Plus en détail

Ministère de l'enseignement supérieur et recherche scientifique. Institut Supérieur des Etudes Technologiques du KEF. Département RAPPORT DE

Ministère de l'enseignement supérieur et recherche scientifique. Institut Supérieur des Etudes Technologiques du KEF. Département RAPPORT DE Ministère de l'enseignement supérieur et recherche scientifique Institut Supérieur des Etudes Technologiques du KEF Département RAPPORT DE STAGE DE PERFECTION Elaboré par Prénom NOM Encadré par : Mr Prénom

Plus en détail

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits Hella Feki, Formatrice Dafpa Citations sur l écriture «Savoir écrire c est savoir réécrire»

Plus en détail

Singularités de la mathesis universalis

Singularités de la mathesis universalis 1 Singularités de la mathesis universalis Paola CANTÙ On connaît la mathesis universalis comme projet lié au grand rationalisme du XVII e siècle : celui d une mathématisation intégrale de la nature. David

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Comment construire la compréhension et quels dispositifs pour l entrée en lecture? Comment s approprier les textes? Constats

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage»

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Pour en savoir davantage : Bruno, E., Chaliès S., Euzet, J.P., Méard, J. (2007). Les règles de métier à l épreuve de la pratique de classe, l exemple

Plus en détail

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 1. Entraîner la compréhension orale par des textes longs et complexes Cela passe par la lecture orale de l enseignant. Les textes sont longs,

Plus en détail

Bon appétit! Mr Lapin

Bon appétit! Mr Lapin Bon appétit! Mr Lapin Nouveaux programmes 2002 Evocation : comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l'histoire raconter un conte

Plus en détail

Guide d élaboration d un rapport de stage d initiation. Département Technologie de L Informatique

Guide d élaboration d un rapport de stage d initiation. Département Technologie de L Informatique Guide d élaboration d un rapport de stage d initiation Département Technologie de L Informatique Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques

Plus en détail

FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS

FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS Direction de l enseignement collégial Direction générale des affaires universitaires et collégiales Ministère de l Éducation,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION INDIVIDUELLE D UN APP? EFSTATHIOU Emilie 1, KARFAL Ghizlane 2 1 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie Système, INSA Toulouse 2 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie

Plus en détail

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles POSITION DE LA SMF SUR LES PROGRAMMES DU CYCLE TERMINAL DU LYCÉE 83 Ceci est la conséquence directe, déjà dénoncée par la SMF, de l horaire réduit à 4 heures en première et d une volonté d harmonisation

Plus en détail

Séance 2 Durée 2 heures approfondir les recherches d information et la transversalité

Séance 2 Durée 2 heures approfondir les recherches d information et la transversalité éduscol La culture générale Séance 2 Durée 2 heures approfondir les recherches d information et la transversalité Objectifs : Faire prendre conscience aux élèves du fait qu ils possèdent une culture générale.

Plus en détail