Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients."

Transcription

1 Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. DESCRIPTION Pendant mon bachelor en psychologie, je me suis aperçue que les cours étaient très axés sur la théorie et cela me faisait un peu peur puisque rien ne nous préparait à notre métier de psychologue. En effet, celui-ci consiste en partie à faire des diagnostics et si l'on veut les faire correctement, la théorie ne suffit pas, il faut de l'expérience. Je me suis souvenue aussi d'un examen qui a posé beaucoup de problèmes aux étudiants lorsque j'étais en deuxième année. Un exercice consistait, à partir d'un cas d'un patient décrit, à poser le diagnostic le plus adapté. Les résultats de cet examen ont étés catastrophiques et certains élèves ont même dû le refaire quatre fois. Cela montre que les études avec un apprentissage purement théorique ne suffisent pas puisque les étudiants n'arrivent pas à mettre en situation leur apprentissage. Il faut de l'entraînement et cela peut se faire grâce à un exerciseur avec intelligence artificielle. le public-cible Cet exerciseur vise les personnes qui étudient la psychologie et qui ont dans l'optique de devenir psychologue. En effet, le travail d'un psychologue inclut de faire des diagnostics et il faut s'y préparer, car comme on l'a vu plus haut ce n'est pas facile de mettre en pratique les connaissances théoriques. Le public visé sont donc les étudiants de psychologie qui ont déjà des connaissances théoriques sur un ou plusieurs troubles présents dans cet exerciseur: le retard mental, les troubles de la communication et des apprentissages, les déficits de l'attention et l'hyperactivité, les troubles de l'humeur, les troubles anxieux, les troubles du comportement. les objectifs de formation La première partie de cet exerciseur se base sur des compétences déclaratives puisque dans un premier temps, l'utilisateur peut lire des informations théoriques sur le(s) trouble(s) qui l'intéresse(nt). La seconde partie de l'exercice traite de la mise en pratique de ces connaissances déclaratives, il est donc question de compétences heuristiques. L'utilisateur peut choisir sur quel(s) trouble(s) il souhaite s'exercer, ensuite le cas d'un patient est décrit et il doit poser un diagnostique. L'utilisateur doit donc utiliser ses compétences heuristiques puisqu'il s'agit d'une résolution de problème par stratégie. les particularités du contexte (par exemple formation multi-localisée?) L'apprentissage se fait entièrement en ligne, cet exerciseur à intelligence artificielle a aussi un rôle de tuteur puisqu'il peut guider l'apprenant vers la bonne réponse lorsqu'il s'est trompé. L'apprenant peut donc tirer profit de ses erreurs grâce aux feedbacks du logiciel qui le mèneront dans la bonne direction, en lui montrant son raisonnement et l'endroit où il s'est trompé. L'apprenant apprend donc à revoir son raisonnement.

2 ANALYSE (3-4 pages ou 750 à 1000 mots maximum) identifier le besoin de formation auquel ce type de logiciel pourrait répondre Le logiciel à intelligence artificielle répond à des besoins spécifiques. En effet, selon Dillenbourg et Martin-Michiellot (1995), ce type de logiciel n'est pas utile s'il est question de compétences élémentaires, il s'adapte plutôt à des objectifs nécessitant une réelle réflexion car ces logiciels ne fonctionnent pas avec des réponses pré-enregistreés qui donnent la bonne réponse quand l'utilisateur le souhaite. Il fonctionne plutôt par interaction avec l'utilisateur dans le sens où il peut lui expliquer la solution en lui montrant la trace du raisonnement correct. Un logiciel avec intelligence artificielle est donc utile pour tout apprentissage qui nécessite des composantes heuristiques (stratégie, raisonnement, résolution de problèmes). proposer un exemple fictif mais concret d'utilisation de ce type de logiciel : objectif de formation, contenu, structure et exemple d'activité Ce logiciel s'adresse à des personnes qui ont déjà des connaissances avancées en psychologie et concernant les troubles suivants : retard mental les troubles de la communication et des apprentissages les déficits de l'attention et l'hyperactivité troubles de l'humeur troubles anxieux troubles du comportement L'utilisateur peut choisir sur quels types de troubles il souhaite s'exercer, ainsi il n'est pas nécessaire de connaître tous les troubles. Dans un premier temps, l'utilisateur peut rafraîchir ses connaissances sur les troubles qui l'intéressent. Une théorie expliquant chaque trouble est donc disponible, voici un exemple montrant à quoi ressemblerait la théorie sur un type de troubles : Troubles de la communication et des apprentissages 1. Définition : Ce sont des troubles hétérogènes du développement dans le langage, la lecture, l'écriture, le calcul, dans lesquels il y a une perturbation des premières étapes de la scolarité. C'est la spécificité des fonctionnements atteints qui caractérise ces troubles. Trois troubles majeurs de la communication : trouble du langage de type expressif trouble du langage de type mixte : réceptif-expressif trouble phonologique Trois troubles majeurs des apprentissages : trouble de la lecture trouble de l'expression écrite trouble du calcul Ces troubles reflètent deux observations courantes :

3 les enfants n'apprennent pas tous au même rythme et de la même manière difficultés «inattendues» à apprendre à parler, lire, écrire, calculer Difficultés inattendues car non expliquées par les problèmes intellectuels, sensoriels, scolaires, difficultés familiales ou sociales. Dénominateurs communs : difficultés dans un ou plusieurs domaines progrès insatisfaisant à l'école confrontation à des problèmes affectifs et sociaux Ceci peut avoir des conséquences psychologiques néfastes et persister jusqu'à l'âge adulte. 2. troubles de la communication 1. trouble du langage expressif L'enfant met longtemps à apprendre et à parler, il a un langage limité (vocabulaire pauvre, phrases incomplètes). Il a des difficultés phonologiques (articulation) et des difficultés de mémoire (cherche les mots dont il a besoin). 2. trouble du langage réceptif-expressif L'enfant a du mal à s'exprimer clairement, comprendre le langage parlé, suivre des instructions, comprendre les tournures de phrases, saisir des expressions subtiles. Ce trouble s'accompagne difficultés phonologiques, mémoire et de non acquisition de certains phonèmes 3. trouble phonologique L'enfant a des diverses difficultés d'acquisition des phonèmes. Il articule et prononce mal ce qui résulte d'une difficulté à le comprendre. Il substitue des phonèmes par d'autres. 3. troubles des apprentissages 1. trouble de la lecture On observe des difficultés dans deux domaines liés : la phonologie (déchiffrage et identification des mots) et la sémantique (compréhension). Faiblesses de nature phonologique : mémoire verbale limitée, s'expriment avec peine, problèmes d'énonciation, difficultés pour avoir un large vocabulaire. 2. trouble de l'expression écrite On observe des difficultés de coordination visuelle et motrice et des déficits du vocabulaire, de l'orthographe, de la grammaire et de la composition. 3. trouble du calcul Incapacité à reconnaître, comprendre et manipuler des concepts mathématiques, signes mathématiques, symboles numériques, opérations arithmétiques, tables de multiplication. Nous trouvons deux types de difficultés : les difficultés verbales (mal à compter, mauvaise maîtrise des symboles et opérations arithmétiques) et les difficultés non-verbales (comprennent mal la nature des nombres, manipulent mal les ordres

4 de grandeurs et les estimations, difficultés de représentation spatiale). Dans un deuxième temps, l'utilisateur peut s'exercer à poser des diagnostiques en choisissant le type de troubles qui l'intéressent. A ce moment, le cas d'un patient sera décrit. Voici un exemple d'un exercice de diagnostique concernant les troubles de la communication et des apprentissages : Pierre, 11 ans, est un garçon qui depuis petit, progresse très lentement à l'école. Il est souvent triste car il essaie de bien faire mais sa maîtresse lui répète souvent qu'il est hors sujet. Il a aussi des difficultés à s'intégrer dans sa classe. Ses camarades se moquent de lui car il a souvent du mal à s'exprimer correctement. Il parle souvent lentement car il ne trouve pas toujours ses mots. Son vocabulaire est pauvre et a parfois même du mal à comprendre certaines blagues que lui racontent ses amis. Réponse correcte: trouble du langage réceptif-expressif L'apport d'un dispositif à intelligence artificielle dans des exercices à problème tel que celui-ci est utile car si l'apprenant se trompe de réponse (exemple : trouble du langage expressif), le logiciel pourra lui indiquer l'erreur qu'il a fait dans son raisonnement : Si l'enfant a des difficultés de compréhension alors ce n'est pas un trouble du langage expressif. L'apprenant peut ainsi corriger son raisonnement pour trouver la bonne réponse par luimême. décrire la mise en oeuvre du dispositif de formation : durée estimée, présence et rôle d'un formateur, nécessité d'une formation en présence. La durée varie selon les besoins et les objectifs de l'apprenant. En effet, s'il s'intéresse seulement à un trouble alors la lecture de la théorie et l'exercice lui prendra environ une heure. Ce temps, sera bien entendu réduit s'il n'a pas besoin de lire la théorie et fait directement l'exercice. S'il désire s'exercer sur plusieurs troubles alors cela lui prendra beaucoup plus de temps. Ce dispositif à intelligence artificielle ne nécessite pas de présence d'un formateur, puisqu'il sait résoudre les problèmes que doit résoudre l'apprenant. Il adopte donc luimême ce rôle en interagissant avec l'apprenant pour le guider. C'est cette même interaction qui mène donc au bon raisonnement (Dillenbourg et Martin-Michiellot, 1995). Cet exerciseur ne nécessite pas de formation en présence mais nécessite une formation antérieure durant laquelle l'utilisateur a déjà acquis des connaissances de psychopathologie. Bien qu'il y ait une première phase d'apprentissage avec de la théorie, elle ne s'adresse pas à des débutants. D'une part car cet exerciseur s'adresse à un public spécifique qui est les futurs psychologues, on s'attend donc à ce que les personnes intéressées par cet apprentissage aient déjà des connaissances avancées. De plus, selon Dillenbourg et Martin-Michiellot (1995), ce type de logiciels avec intelligence artificielle ont plus d'utilités lorsqu'il s'agit d'entraîner des personnes qui ont déjà des connaissances déclaratives sur le sujet mais qui doivent savoir les mettre en pratique au travers de situations réelles qu'il faut résoudre par stratégie.

5 Les avantages et les inconvénients du logiciel Selon Dillenbourg et Martin-Michiellot (1995), Le principal avantage de ce type de logiciel est qu'il a la capacité de résoudre les problèmes comme doit le faire l'apprenant. Il permet donc d'apporter à l'apprenant le bon raisonnement à suivre pour arriver à la bonne réponse. Le second apport des logiciels avec intelligence artificielle est de pouvoir interagir avec l'apprenant pour le guider lors de la résolution des exercices. Ces caractéristiques sont très utiles lorsqu'il s'agit d'apprendre à résoudre des situations complexes (comme la pose de diagnostique). Le principal inconvénient est qu'il est très coûteux, il faut donc que son utilisation soit justifiée. S'il s'agit de faire apprendre des connaissances élémentaires, un exerciseur avec un quizz ou un questionnaire à choix multiples peut suffire. La création d'un tel logiciel peut aussi s'avérée être difficile puisqu'il nécessite plusieurs composantes pour que celui-ci soit capable de mémoriser les processus de résolution de problème : les règles, les métarègles, les malrègles. CONCLUSION (1 page ou 250 mots maximum) Malgré les différents inconvénients de ce type de logiciel, il convient parfaitement pour cette séquence d'apprentissage. En effet, le diagnostique d'un patient consiste à mettre en pratique des connaissances déclaratives. Selon Dillenbourg et Martin-Michiellot (1995), grâce à l'intelligence artificielle, l'apprenant peut intégrer ces connaissances en les mettant en pratique afin de résoudre des situations. Cet exerciseur est aussi adapté au public visé puisqu'il s'agit d'entraîner les futurs psychologues à faire les bons diagnostiques. On s'attend donc à ce que les utilisateurs soit des étudiants en psychologie et qu'ils aient déjà les connaissances en terme de psychopathologie développementale. Comme l'ont dit Dillenbourg et Martin-Michiellot (1995) dans leur article, ce type de logiciel s'adresse justement à des personnes qui ont déjà des compétences avancées et qui veulent justement les mettre en situation. Ce type de logiciel est donc adapté au public cible et aux objectifs de formation. Commentaires Je n'ai pas non plus compris tout de suite ce qui était exactement demandé, j'ai cru qu'il fallait inventer l'exerciseur et non pas en trouver déjà fait sur internet. J'ai donc imaginé un exerciseur en détail et ai mis un exemple d'activité, mais celui-ci n'est pas existant sur le web. REFERENCES Dillenbourg, P., Martin-Michiellot, S. (1995). Le rôle des techniques d'intelligence artificielle dans les logiciels de formation. CBT Forum (Journal de l'association Swiss Computer Based Teaching), 1/95, cours de psychopathologie développementale, donné par Debanné Martin, UNIGE, 2013

Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts?

Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts? Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts? Vous trouverez ci-après un certain nombre d'affirmations. Vous pouvez cocher plusieurs (ou aucune) par point. 1. Vous vous faites un plan qui prévoit le

Plus en détail

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais Utilisation de en classe de BEPA Vente de produits frais Professeur de Mathématiques et de Sciences Physiques LEGTA Bel Air Fontenay-le-Comte (85) 1/16 Table des matières 1 Problématique...4 2...5 2.1

Plus en détail

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage Le langage à l école maternelle Scéren Les difficultés d apprentissage du langage Le rôle premier de l enseignant est de suivre les progrès de ses élèves et de créer les conditions pour les susciter. Ce

Plus en détail

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves.

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves. LE TRAVAIL DE GROUPE I. Introduction 1. L apport de R. Cousinet Roger Cousinet (1881/1973), instituteur puis inspecteur primaire, initie le travail libre par groupes en 1920. Les travaux de recherche effectués

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Des heures de remédiations sont organisées dans tous les établissements et présentes dans toutes les

Plus en détail

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013 Rencontre du CCED Processus CIPR le mardi 15 octobre 2013 000008 Processus du comité d identification, de placement et de révision (CIPR) et du comité d appel Les dispositions particulières au processus

Plus en détail

LE MODE SEMI-DISTANCIEL : RETOUR DE L EXPERIENCE DES COURS

LE MODE SEMI-DISTANCIEL : RETOUR DE L EXPERIENCE DES COURS LE MODE SEMI-DISTANCIEL : RETOUR DE L EXPERIENCE DES COURS D INFORMATIQUE POUR LES ETUDIANTS DE L ISET DE SFAX - TUNISIE Azer ZAIRI Technologue informatique et Coordinateur EAD ISET Sfax Azer.Zairi@isetsf.rnu.tn,

Plus en détail

Projet pédagogique :

Projet pédagogique : En soutien à l'association "La Communauté des Sceaux" (pour la valorisation et le respect des droits des enfants) http://coho-so.fr Projet pédagogique : Prix de la meilleure animation au Festival International

Plus en détail

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE)

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 85 EXPÉRIENCE INFORMATIQUE A L'ÉCOLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 1 - TROIS OBJECTIFS Ouvrir la classe vers le monde extérieur, Repenser un enseignement pour qu'il

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Zohra Mimouni, Collège Montmorency Laura King, Cégep André-Laurendeau Chantal Courtemanche, Collège Montmorency Troubles de lecture? Distinguer

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e)

Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e) Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e) A. Renseignements sur la titulaire de la classe Nom : Prénom : Adresse : Téléphone portable : Email : B. Documents à la disposition du remplaçant

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

La Pédagogie Différenciée

La Pédagogie Différenciée 1 juin 2012 La Pédagogie Différenciée Pourquoi me suis- je intéressée à la pédagogie différenciée? Après dix ans à enseigner le français et l histoire-géographie en lycée professionnel auprès d élèves

Plus en détail

Espagnol L3 CERTIFICATION DES COMPETENCES. Programme de cours inter-campus pour les niveaux B2 à C2 Livret à destination des étudiants

Espagnol L3 CERTIFICATION DES COMPETENCES. Programme de cours inter-campus pour les niveaux B2 à C2 Livret à destination des étudiants Espagnol L3 CERTIFICATION DES COMPETENCES Programme de cours inter-campus pour les niveaux B2 à C2 Livret à destination des étudiants OBJET ET CONTEXTE : POURQUOI UN PROGRAMME HARMONISE L3? 4 LA DEMARCHE

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Toutes ces remarques sont-elles pertinentes?

Toutes ces remarques sont-elles pertinentes? Toutes ces remarques sont-elles pertinentes? Les enseignants stagiaires ont relevé les remarques des professeurs écrites sur les cahiers des élèves pour une période donnée. Nous les avons classées et analysées

Plus en détail

Théorie des situations didactiques

Théorie des situations didactiques Introduction sur les problèmes Théorie des situations didactiques Situations-problèmes, milieu et modèles des genèses Brousseau, Douady, Margolinas Un problème introduit une discontinuité dans l expérience

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr HANDICAP COGNITIF Mieux prendre en compte les aspects neuropsychologiques et cognitifs dans le Guide d évaluation multidimensionnelle

Plus en détail

Service de la jeunesse. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel

Service de la jeunesse. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel Service de la jeunesse Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel INTRODUCTION La dyslexie-dysorthographie (D-D) est un trouble caractérisé par une difficulté durable d apprentissage de la lecture et

Plus en détail

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Formation PLURADYS Mathilde MIGNON mathilde-mignon@club-internet.fr La neuropsychologie : spécialité de la psychologie qui fournit une compréhension

Plus en détail

Des ressources pour les enseignants concernant les troubles spécifiques des apprentissages (TSA ou «troubles dys») 03/12/2012 ASH 06 E.

Des ressources pour les enseignants concernant les troubles spécifiques des apprentissages (TSA ou «troubles dys») 03/12/2012 ASH 06 E. Des ressources pour les enseignants concernant les troubles spécifiques des apprentissages (TSA ou «troubles dys») 03/12/2012 ASH 06 E. MULLER 1 A. Des logiciels pour compenser les difficultés des élèves

Plus en détail

ENFANTS A HAUT POTENTIEL (HP) ou INTELLECTUELLEMENT PRECOCES (EIP)

ENFANTS A HAUT POTENTIEL (HP) ou INTELLECTUELLEMENT PRECOCES (EIP) ENFANTS A HAUT POTENTIEL (HP) ou INTELLECTUELLEMENT PRECOCES (EIP) Près de 3% des enfants Enfants différents Pas des génies (comme De Vinci, Einstein, Mozart...) Enfants à Haut Potentiel? 300 000 enfants

Plus en détail

Imprimez le plan général du module que vous allez réaliser afin de mieux organiser votre travail.

Imprimez le plan général du module que vous allez réaliser afin de mieux organiser votre travail. CARNET DE BORD Ce carnet est à remplir au fur et à mesure de la réalisation du ou des modules de français scientifique (à chaque séance en autonomie). Sa fonction étant de compléter les activités écran

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Albums et structuration du temps. à l école maternelle

Albums et structuration du temps. à l école maternelle Albums et structuration du temps à l école maternelle Plan de l animation 1. Comment l enfant apprend le temps la «compétence temporelle» 2. Transversalité du temps 3. Les ingrédients du temps cinq composantes

Plus en détail

1 - Apprendre à lire : savoir implicite - savoir explicite, deux composantes complémentaires

1 - Apprendre à lire : savoir implicite - savoir explicite, deux composantes complémentaires Lire : savoirs, difficultés d apprentissage, pédagogie de la lecture Conférence de Jean Emile Gombert Jean Emile Gombert est chercheur en psychologie cognitive, premier vice-président de l université de

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

Idées reçues sur la dyslexie

Idées reçues sur la dyslexie Idées reçues sur la dyslexie Annie Dumont Issues de la tradition ou de l air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L auteur les prend pour point de départ

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Intelligence Artificielle. Dorra BEN AYED

Intelligence Artificielle. Dorra BEN AYED Intelligence Artificielle Dorra BEN AYED Chapitre 1 Introduction et Présentation Générale Sommaire Introduction Historique Définitions de l IAl Domaines d applicationd Les approches de l IA cognitive,

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Didier Bronselaer, (Juin 2010)

Didier Bronselaer, (Juin 2010) Didier Bronselaer, (Juin 2010) «Réussir à l école. Guide psychopédagogique destiné aux élèves du primaire et du secondaire, à leurs parents et aux professionnels» Éditions Averbode, Labor Éducation (Code

Plus en détail

SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure

SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure Première partie : préparation d une séquence d enseignement en français

Plus en détail

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie L enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Cinq réformesr 1958; 1968; 1978; 1993; 2002. de 1958 Unification de l enseignement.

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Site Web sur l'apprentissage des jeunes enfants. Guide de l'utilisateur http://galileonetwork.ca/earlylearning/?q=fr

Site Web sur l'apprentissage des jeunes enfants. Guide de l'utilisateur http://galileonetwork.ca/earlylearning/?q=fr Site Web sur l'apprentissage des jeunes enfants Guide de l'utilisateur http://galileonetwork.ca/earlylearning/?q=fr Table des matières Au sujet du Site Web sur l'apprentissage des jeunes enfants p. 3 à

Plus en détail

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Développement des fonctions de communication non verbale «Il faut avoir recours à des modifications des processus d apprentissage,

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3 Fiche connaissance Discipline Cycle ORTHOGRAPHE Français 2 et 3 Enseigner l orthographe 5 principes de base 1 Différencier connaissances et mise en oeuvre L enseignement de l orthographe doit viser à la

Plus en détail

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau Linda Labbé, MTA labbel@csdm.qc.ca Journée du 17 février 2012 Le droit des enfants à la musique Présentation 1. École Joseph-Charbonneau: - Mandat

Plus en détail

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Plan 1 Constats et rappels 2 Objectifs 3 Rappels des textes officiels 4 Présentation de la typologie et

Plus en détail

Les styles interpersonnels selon Larry Wilson 18

Les styles interpersonnels selon Larry Wilson 18 Les styles interpersonnels selon Larry Wilson 18 Dans ses recherches sur des processus de communication efficaces, l'auteur américain Larry Wilson a identifié quatre styles interpersonnels lesquels correspondent

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

LA RÉTROACTION SUR LES EXAMENS ET LES TRAVAUX

LA RÉTROACTION SUR LES EXAMENS ET LES TRAVAUX LA RÉTROACTION SUR LES EXAMENS ET LES TRAVAUX RÉSUMÉ DES PRATIQUES ET DES EXPÉRIENCES CONTENU DE LA RÉTROACTION C est important de faire de la rétroaction. Il est donc peu envisageable qu il n y ait pas

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre Az@GAMEn 1

Compte rendu de la rencontre Az@GAMEn 1 Compte rendu de la rencontre Az@GAMEn 1 Le 7 décembre 2012 à 10h au CNR Santé de Nice s'est tenue la première rencontre Az@GAME. Etaient présents: - Isabelle CHEMIN, Art-thérapeute, Chemin des Sens - Camille

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Activités pédagogiques autour de Snap! et Poppy Torso. Antoine Darfeuil & Amandine Spriet

Activités pédagogiques autour de Snap! et Poppy Torso. Antoine Darfeuil & Amandine Spriet Activités pédagogiques autour de Snap! et Poppy Torso Antoine Darfeuil & Amandine Spriet Table des matières Table des matières Introduction 1 Séquence 1 : Poppy Torso et Snap! 2 Séquence 2 : 13 Annexes

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

Le dictionnaire des aptitudes professionnelles

Le dictionnaire des aptitudes professionnelles Le dictionnaire des aptitudes professionnelles Le dictionnaire des aptitudes présenté ci-dessous est le résultat de recherches sur internet et d interventions conduites en entreprise dans différents secteurs

Plus en détail

1- QU EST-CE QUE LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE?

1- QU EST-CE QUE LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE? 1- QU ST-C QU L CAD UOPÉN COMMUN D ÉFÉNC?!"#$$%"!#%& &!%" '! %"($!%" $!% )*! * ") %% )$+$!, %% ), %!!%"!!#" &!!"'!" %"!%")$$!,-!$+#$!%)!! %%!)%%. %, %" &! ), '!"&!)$$!!## '' ))* "%)!!# %% )!(), %!!#*!'!,

Plus en détail

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE CONFERENCE DE Madame LENTIN F. Caractéristiques de l apprentissage du langage. INTRODUCTION, Madame LENTIN précise qu il lui semble important d avoir une vue d ensemble de l élève, ce qu il était avant,

Plus en détail

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010 DESCRIPTION DE COURS Nom du cours : Mathématiques 8 Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet Année Scolaire : 2009 2010 1. Description du cours : Le programme de mathématiques de la 8 e année vise à

Plus en détail

Portugais en ligne. Pour commencer votre apprentissage sur Portugais en ligne, accédez au site : portugaisenligne.com

Portugais en ligne. Pour commencer votre apprentissage sur Portugais en ligne, accédez au site : portugaisenligne.com Portugais en ligne Manuel de l étudiant... 1 Foire aux questions... 8 Manuel de l étudiant 1. Premiers pas 1.1 Devenir un utilisateur Sur le site du Portugais en ligne, les élèves mais aussi les professeurs

Plus en détail

Problème Dudu Echec et Maths

Problème Dudu Echec et Maths Problème Dudu Echec et Maths Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux élèves... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 4 4. Scénario de mise en œuvre... 7 Ce qui a été fait

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Mémoire de stage et soutenance

Mémoire de stage et soutenance Mémoire de stage et soutenance Le choix du sujet Le sujet du mémoire est défini avant le commencement du stage ou au début de celui-ci : il résulte d'une concertation entre le stagiaire et le maître de

Plus en détail

Où est le photographe?

Où est le photographe? Où est le photographe? Type d outil : Activité d apprentissage visant à développer la construction de repères pour se situer, situer des lieux et se déplacer. Auteur(s) : Véronique Couvreur, enseignante

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage?

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage? ao t 2007 7:29 07 Pourquoi un tel ouvrage? Lorsque vous rencontrez un problème en ActionScript, vous disposez de différentes sources d information pour vous aider : en particulier, les forums vous permettent

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

Approche du concept de COMPÉTENCE

Approche du concept de COMPÉTENCE Préambule : Approche de la complexité. Le concept de «compétence» n'est pas un concept simple. Il est difficile à aborder sans une approche sytémique de la situation. En effet, la complexité du concept

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

«Billes en tête partages : j enquête»

«Billes en tête partages : j enquête» «Billes en tête partages : j enquête» Des partages inégaux Type d outil : Activité d apprentissage, visant la compétence d intégration Savoir Etablir des Liens Logiques et la compétence spécifique Résoudre,

Plus en détail

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Annexe D 3 Page 1 Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Question 12. Les lignes directrices sur le programme CLIC 1-5 (LINC 1-5 Curriculum Guidelines, 2000) sont-elles suffisantes pour

Plus en détail

Analyse et Interprétation du WISC IV

Analyse et Interprétation du WISC IV Analyse et Interprétation du WISC IV Les Indices du WISC IV ICV Habilités verbales Intelligence Culture générale, Riche en contenu Dépendante de la culture Fondée sur l expérience IRP Intelligence Cristallisée

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Quelles différences y a-t-il entre un LP et un CFA?

Quelles différences y a-t-il entre un LP et un CFA? Quelles différences y a-t-il entre un LP FICHE PROFESSEUR Complément de la page 15 du magazine Onisep Plus : CAP, BP, bac pro, les secteurs qui recrutent en apprentissage. Avril 2015. http://www.onisep.fr/mes-infos-regionales/languedoc-roussillon/publications/le-magazine-onisep

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

PORTRAIT DE L'ÉLÈVE POUR UN CLASSEMENT NIVEAU DES APPRENTISSAGES

PORTRAIT DE L'ÉLÈVE POUR UN CLASSEMENT NIVEAU DES APPRENTISSAGES PORTRAIT DE L'ÉLÈVE POUR UN CLASSEMENT Nom de l'élève: Sexe : M F Code permanent: Date de naissance: Date du rapport: Rapport complété par : Fonction : CODE DE DIFFICULTÉ DU MELS VALIDÉ AU CODE: (*joindre

Plus en détail

La Pédagogie Active. Mais avant d'expliquer ce qui caractérise la pédagogie active, il est important de préciser ce qu'est l'apprentissage.

La Pédagogie Active. Mais avant d'expliquer ce qui caractérise la pédagogie active, il est important de préciser ce qu'est l'apprentissage. La Pédagogie Active La Pédagogie Active fait partie des méthodes qui relèvent de ce qu on nomme l'apprentissage expérientiel (1), c'est à dire apprendre en faisant. Il s'agit d'impliquer l'apprenant dans

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles POSITION DE LA SMF SUR LES PROGRAMMES DU CYCLE TERMINAL DU LYCÉE 83 Ceci est la conséquence directe, déjà dénoncée par la SMF, de l horaire réduit à 4 heures en première et d une volonté d harmonisation

Plus en détail

Chapitre 5. Réponses aux questions. 5.1 Le développement physique (p. 142 de votre manuel)

Chapitre 5. Réponses aux questions. 5.1 Le développement physique (p. 142 de votre manuel) Réponses aux questions Chapitre 5 5.1 Le développement physique (p. 142 de votre manuel) 1. Quelle distinction faites-vous entre la motricité fine et la motricité globale? La motricité globale réfère aux

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI 159 AUTOUR DU LOGICIEL "EUCLIDE" UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI ORIGINE ET PUBLIC Voilà trois ans qu'apparaissait EUCLIDE! Nombreux sont les collègues, qui depuis ont acquis ce logiciel écrit

Plus en détail