Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre."

Transcription

1 Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration, a particulièrement fait écho chez nous: «L adulte, présent et disponible: l enfant, l libre et confiant!» Cette phrase met en lumière l importance cruciale de la relation entre l enfant et les adultes qui interviennent auprès de lui au quotidien. L enfant, pour qui le jeu constitue le moyen par excellence d explorer le monde et de l expérimenter, vivra de nombreuses occasions d apprentissage accompagné d un adulte présent et disponible qui intervient de façon stimulante et démocratique. Dans le but de souligner ces différentes pratiques dans les services de garde, nous vous proposons de revisiter avec nous une période de jeu où vous êtes près d eux et prêtes pour eux : l activité-projet.

2 L activité-projet est une situation d apprentissage qui vise le développement global de l enfant dans laquelle celui-ci est l acteur principal. est proposée par l adulte à partir: - des intérêts des enfants (les fourmis, les nuages); - d un problème à résoudre (Comment on se rend sur la lune?); - d un événement d actualité (la fête des Mères, les tremblements de terre). est planifiée et contient plusieurs étapes de réalisation. Dans un premier temps, ce document a pour but d approfondir certains concepts de l activité-projet et, dans un deuxième temps, nous aborderons la planification de l activité-projet et ses grandes étapes.

3 L enfant est l acteur l principal L activité-projet est d abord pensée pour l enfant. Celui-ci est le premier agent de son développement. Il apprend par l exploration, l interaction, l observation, l imitation et l écoute. N oublions pas que les enfants expérimentent de façon globale, ils s engagent tout entier dans leurs activités. De plus, tous les aspects de leur personnalité sont en éveil durant leurs jeux. C est en se basant sur ces connaissances du développement de l enfant que l intérêt porté à l activité-projet prend tout son sens. En effet, l activité-projet contribue à mettre en place un apprentissage actif, car c est en agissant que l enfant construit son savoir. Faire un geste ou une action permet à l enfant de développer ses compétences, ses connaissances ainsi que sa confiance en lui et son autonomie. L enfant découvre le monde qui l entoure par des répétitions, des essais, des erreurs et des réussites!

4 Une activité proposée e par l adulte l (1e partie) La tâche principale de l intervenante consiste avant tout à préparer des situations d apprentissage qui plaisent aux enfants pour qu ils puissent s investir pleinement. Dans ce contexte, le rôle de l adulte est de permettre, de faciliter, d encadrer, de guider, d accompagner et de soutenir cette marche de l enfant vers l autonomie. * Nous illustrerons ces différents rôles dans la prochaine section. Certains auteurs situent l activité-projet à mi-chemin entre l activité libre et l activité dirigée. À ce titre, l activité-projet, privilégie une gestion démocratique, soit un partage du pouvoir entre l intervenante et l enfant. De plus, l adulte doit garder en tête que cette activité vise le développement global et non la maîtrise d habiletés spécifiques.

5 Une activité proposée e par l adulte l (2e partie) Dans un contexte de regroupement multiâge, les activités doivent être choisies en fonction des possibilités de participation d un maximum d enfants. Les activités doivent aussi permettre à chacun d acquérir les habiletés correspondant à son stade de développement. De plus, comme le regroupement multiâge apporte certains défis, il est important d augmenter nos chances de réussite en adaptant nos pratiques : Proposer des activités-projets dans lesquelles les tâches peuvent être différentes et où tous les enfants peuvent mettre à profit leurs compétences; Offrir des activités-projets qui amènent les enfants plus vieux à s occuper des plus jeunes.

6 Planifier l activitl activité-projet Planifier des activités-projets, c est prévoir les grandes étapes de leur déroulement, organiser l environnement matériel et élaborer les principales interventions éducatives qui stimuleront les enfants et favoriseront leur développement global. Planifier des activités-projets ne veut surtout pas dire qu il faille décider de ce que les enfants feront durant le déroulement de l activité. L éducatrice prévoit ce qu elle fera et non ce que les enfants feront.

7 Planifier l activitl activité-projet (suite ) Voici une vue d ensemble des actions à planifier: La tâche à accomplir selon les intérêts des enfants, à partir d un événement d actualité ou encore le problème à résoudre; La mise en situation; Le choix du matériel; Les pistes d intervention; L évaluation; Le déroulement. Dans la prochaine section, nous expliquerons chacune des actions et définirons le rôle que doit jouer l intervenante et l enfant à chaque étape de l activité-projet. De plus, un exemple illustrera la démarche.

8 L adulte identifie la tâche à accomplir selon les intérêts des enfants (les fourmis, les nuages), un problème à résoudre (Comment se rend-on sur la lune?) ou encore à partir d un événement d actualité (la fête des mères, les tremblements de terre). Rôle de l intervenante Il appartient à l adulte de choisir des problèmes à résoudre qui favoriseront l engagement des enfants dans des actions concrètes. De plus, le choix du problème à résoudre ou du but à atteindre peut naître d une situation réelle ou simulée. Comme il s agit d une gestion démocratique, l intervenante s attend à ce que les enfants complètent, par exemple, avec du matériel autre que les objets habituellement à leur disposition. Rôle de l enfant Lorsqu il est tout petit, l enfant ne discute pas le choix du problème à résoudre. Au fur et à mesure que l enfant maîtrise le langage parlé, il en vient à proposer des modifications au projet. Vers 3 ans, il peut enrichir le problème à résoudre en proposant des ajouts, ce qui a pour effet d enrichir sa participation. Comment fait-on des bulles à savon?

9 La mise en situation sert à présenter le thème et à capter l attention des enfants pour susciter leur désir de participer. Les interventions utilisées sont généralement collectives, planifiées et de courte durée. Rôle de l intervenante L adulte doit réunir les éléments qui éveilleront immédiatement l intérêt des enfants. C est le moment idéal pour exercer sa créativité et mettre à profit ses talents de comédienne. Les enfants se laissent facilement prendre au jeu lorsque l adulte démontre de l enthousiasme et du plaisir. Rôle de l enfant C est par la mise en situation que l enfant entre, pour la première fois, en contact avec l activité-projet. Notre souhait est de mettre l enfant en mouvement vers la recherche d une solution. Afficher plusieurs photos, illustrant des enfants qui font des bulles, pour susciter l idée de fabriquer des bulles et leur donner le goût de vivre cette expérience.

10 La réussite de l activité-projet dépend pour une part, de la documentation et du matériel qui seront offerts aux enfants, puisque c est en agissant sur les objets que les enfants feront leurs découvertes. Le matériel varié, nouveau, intrigant et stimulant permet donc de multiplier les occasions de développement en offrant des défis nouveaux. Rôle de l intervenante Par le choix de matériel qu elle fait, l intervenante oriente les occasions d exploration et de découvertes des enfants. Rôle de l enfant L enfant explore les possibilités d actions avec le matériel, manipule des objets de la vie courante, découvre leurs caractéristiques et leur donne des fonctions parfois imprévisibles. Photos illustrant des enfants faisant des bulles à savon. Savon à vaisselle, eau, contenants en plastique, pailles et verres ou baguettes à bulles. Livres sur la thématique, livre de recettes ou ordinateur et Internet. Il est important d avoir du matériel pour chacun des enfants de façon à ce qu ils puissent tous vivre l expérience selon leur niveau de développement. L enfant peut vouloir ajouter des objets dans ses explorations, comme un miroir pour s observer ou des cuillères pour mélanger.

11 L intervention de l adulte a pour objectifs de stimuler l enfant, de vouloir l amener un peu plus loin et de lui permettre de découvrir de nouveaux horizons. Rôle de l intervenante L adulte encourage l enfant à observer, à toucher, à explorer. L intervenante cherche avec les enfants les réponses aux questions qu ils se posent. Les encourager à sentir, toucher, écouter, regarder. Les encourager aussi à persévérer, à partager, à coopérer, à aider leurs amis. L adulte peut aussi décrire ses propres expériences ou faire part de ses réflexions. L intervenante les laisse vivre les résultats de leurs actions, qu ils soient positifs ou négatifs. L adulte accorde un moment privilégié à chacun et les félicite. Exemple d intervention à faire pendant la préparation du liquide à bulles : Présentez les 2 ingrédients aux enfants et invitez-le à les toucher et à les sentir. Pendant la préparation, discutez des différentes caractéristiques de ces ingrédients. Laissez les enfants utiliser leurs doigts et sentir le savon. Exemple d intervention à faire une fois que le liquide à bulles est prêt : Les bébés seront enchantés de voir les bulles flotter et de les suivre du regard. Les tout-petits et les enfants d âge préscolaire auront la chance d essayer de faire des bulles par eux-mêmes. Cette activité est idéale pour les enfants de ce groupe d âge, car elle leur permet d explorer plusieurs concepts, comme les chiffres, les formes et les grandeurs. Demandez aux enfants de compter le nombre de bulles ou de décrire leur forme.

12 Déroulement de l activitl activité-projet LES BULLES La veille de l activité, j affiche les différentes photos dans le service de garde. Le matin, lorsque les enfants arrivent, ils remarquent les photos et me questionnent. J alimente leur curiosité, je questionne à mon tour les enfants. Lors de la causerie, je demande aux enfants: Comment fait-on des bulles? Où peut-on avoir cette information? Je guide les enfants vers la recherche d une recette. Avec les enfants : Je cherche la recette pour fabriquer des bulles sur le web ou dans un livre. Je trouve le matériel. Je fais la recette. J essaie de faire des bulles.

13 Évaluer l activité-projet permet aux enfants d apprécier leur démarche et les résultats de leur réalisation. Rôle de l intervenante Il consiste à prévoir un «espace-temps» propice à l échange. Avec les enfants de moins de deux ans, l évaluation se fait en verbalisant leurs expressions non-verbales: «Tu sembles très émerveillé de voir les bulles!». Pour les plus vieux, l adulte peut prendre des photos et les exposer. L intervenante peut aussi inviter les enfants à une causerie en amorçant la discussion à l aide de questions guides, telles que: Qu est-ce que tu as trouvé de nouveau lors de cette activité? Avec quel outil as-tu eu le plus de succès? Qu est-ce que tu as trouvé difficile ou étonnant? À l aide de photos prises tout au long de l activité, les enfants préparent, à leur tour, une exposition d affiches de leurs expériences pour leurs parents. À travers cette démarche, questionnez les enfants sur ce qu ils ont découvert dans leur expérience.

14 Le programme éducatif des services de garde du Québec - «Accueillir la petite enfance» MFA Cet outil nous sert de guide pour l ensemble de nos actions quotidiennes. Une fois de plus, il représente la ressource indispensable pour nous soutenir dans la mise en place d activités-projets. Nous vous invitons à consulter à nouveau le chapitre 6 ayant pour thème la structuration des activités et, plus particulièrement, la section 6.2 sur les périodes de jeu où l on traite du jeu libre et des activités proposées par l adulte.

15 L'activité-projet «Le développement global en action» Danièle Pelletier Cet ouvrage pratique propose des stratégies d'intervention, des moyens et des outils visant le développement global des enfants de 1 à 12 ans. On y présente : des concepts théoriques pour mieux intervenir; des moyens de planifier et de mettre sur pied des activités-projets riches et stimulantes; 50 fiches d'activités-projets à expérimenter ou à adapter.

16 Nous vous souhaitons de vivre de beaux moments avec vos tout-petits. Vous jouez un rôle crucial de soutien, d accompagnement, permettant le plein épanouissement des enfants. Vous êtes : «L adulte, présent et disponible pour l enfant, libre et confiant!» Description de l illustration : La main ouverte de l adulte soutient l enfant et lui permet de s y appuyer pour prendre son élan vers l action, vers l autonomie; Le ballon, symbole du jeu, peut aussi représenter la somme des apprentissages permettant à l enfant d évoluer harmonieusement vers le milieu scolaire; L arrière-plan, qui laisse deviner un ciel à l aube, signifie l immensité des possibilités s offrant à l enfant. Continuez à diversifier vos pratiques et à enrichir vos services de garde et, surtout, amusez-vous! Jouez! Et développez des activités-projets.

Enrichir les pratiques enrichir le développement de l enfantl

Enrichir les pratiques enrichir le développement de l enfantl Dans le but d enrichir vos pratiques et d y inclure quelques nouveautés, nous vous proposons de revisiter les mathématiques et les expériences scientifiques par l animation d activités-projets et d'ateliers

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans - Pour stimuler le langage - Pour favoriser la cohérence spatiale et temporelle - Pour développer leur imaginaire - Pour les encourager à écouter les

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Colloque QuébecStrasbourg Octobre 2008 Présenté par Gilles Cantin, Ph.D. Département

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE RÉSUMÉ DES PRATIQUES ET DES EXPÉRIENCES CONTEXTE D UTILISATION DU TRAVAIL D ÉQUIPE Le travail en équipe peut être utilisé : - pour des travaux de recherche; - pour atteindre

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Un guide étape par étape pour les militants du climat

Un guide étape par étape pour les militants du climat Un guide étape par étape pour les militants du climat GO FOSSIL FREE Ce manuel est un guide étape par étape pour initier le changement à travers votre propre campagne locale contre les combustibles fossiles.

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique

RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique Vous êtes présentement dans le processus de reconnaissance pour devenir responsable d un service de garde

Plus en détail

Ouvrage de référence et objectifs. MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide.

Ouvrage de référence et objectifs. MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Grenouille Ouvrage de référence et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités de lecture

Plus en détail

Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention

Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention Guide d accompagnement pour les parents : Le Plan d intervention La meilleure façon d aider son enfant à réussir son parcours scolaire : L accompagner S informer Être présent à l école À l intention des

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

L enseignement des habiletés sociales 5

L enseignement des habiletés sociales 5 L enseignement des habiletés sociales 5 «la profession même d enseignant nous amène à tenter de former non seulement de bons apprenants, mais de bonnes personnes.» [Traduction] Alfie Kohn. «Caring Kids:

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 2 ANS A 3 ANS 5 1. DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND 53 FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND Depuis 2004 Confore accompagne les entreprises à l aide d actions de Conseil et de Formations visant à développer les compétences, accroître le savoir-faire et poursuivre

Plus en détail

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Catalogue 2015-2016 Formation continue 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Comme chaque année maintenant, le Centre de formation Pro Juventute

Plus en détail

Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Lire et écrire à la maison

Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Lire et écrire à la maison Place du marché Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Le programme Lire et écrire à la maison s adresse aux parents qui ont des enfants qui sont

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus.

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus. 1 Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non. Nous l introduisons dans l espoir qu il incite un chercheur à le perfectionner en vue de l administrer. Il a été conçu pour

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité.

Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité. Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité. Pascal Becker, cadre de santé, le 24 mai 2005 Rendre ses

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans Vous désirez devenir RSG? Vous êtes déjà RSG et souhaitez approfondir vos connaissances? Pas de souci, Kinésynchro se fera un plaisir de répondre à vos attentes en vous offrant le programme de base de

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie»

Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie» Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie» CÉGEP de Sherbrooke Produit en collaboration par Jeannine Gouin et le Projet PRÉE OCTOBRE 2012 «À l intention de nos partenaires des écoles

Plus en détail

CAPSULE DE PRÉVENTION

CAPSULE DE PRÉVENTION CAPSULE DE PRÉVENTION Au mois de juin dernier, vous receviez la capsule «À la soupe!...» qui s intéressait aux problématiques entourant le service des repas par les éducatrices. Dans la même veine, la

Plus en détail

L apprentissage de la propreté

L apprentissage de la propreté Cabinet de pédiatrie des Docteurs Catherine Peyrade et Alain Terrisse 195, Avenue Janvier Passero 06120 Mandelieu Tél : 04.93.93.11.30 Fax : 04.93.93.59.30 L apprentissage de la propreté Ce texte est un

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc. Des SAÉ Orientantes MB-5 JB-14 Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.ca Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES

INFORMATIONS GÉNÉRALES Activités de développement pour les enfants de 3-4 ans INFORMATIONS GÉNÉRALES 2012-2013 1 École des Hauts-Clochers Pavillon St-Charles Informations générales Votre enfant fréquentera le Jardin d enfants

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève

TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève La motivation des élèves à s engager dans la tâche est

Plus en détail

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 DOMAINES PRINCIPES GENERAUX OBJECTIFS EXEMPLES DE SITUATIONS MOBILISER LE LANGAGE

Plus en détail

CPE Mamie Soleil. Allons jouer dehors pour le plaisir! Planifier l aménagement des espaces de jeux extérieurs

CPE Mamie Soleil. Allons jouer dehors pour le plaisir! Planifier l aménagement des espaces de jeux extérieurs Clin D oeil RSG CPE Mamie Soleil Année 2014, no. 2 Juin «L Aménagement des lieux extérieurs» Avec l arrivée du beau temps, la cour du service de garde devient un lieu de vie important pour les enfants.

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Rapport sur le Sommet sur l intimidation

Rapport sur le Sommet sur l intimidation Rapport sur le Sommet sur l intimidation Éducation et Développement de la petite enfance Message du ministre Au nom du ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance, je suis heureux

Plus en détail

DESCRIPTION. Introduction

DESCRIPTION. Introduction ANIMATION Fiche 7 Notre modèle de société, un modèle unique? Thèmes abordés Notre modèle de société Vivre en harmonie dans nos sociétés contemporaines Notre rapport à l argent D autres thématiques : la

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Pour lancer notre défi science sur l air, nous nous sommes interrogés dans un premier temps sur l existence de l air: 1. Qu y a- t-

Plus en détail

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS OCTOBRE 2010, VOLUME 02, NO 01 QUE DIT LA POLITIQUEPOLITIQUE-CADRE? BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS La Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5 PIONNIERE SERUM XMF_Mise en page 1 06/01/14 09:09 Page1 Spa Beauté mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF voir en page 5 LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE EN PRATIQUE VENTE Par Virginie

Plus en détail

TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE...

TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE... TEXTES INTÉRESSANTS À LIRE... Retour page des parents Voici des textes qui sont souvent envoyés aux parents de l'école et que nous mettons à la disposition des visiteurs du site et aux parents qui voudraient

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Dossier de formation

Dossier de formation Dossier de formation Boulanger/ère-pâtissier/èreconfiseur/euse AFP Nom prénom: Orientation: Durée de la formation: page 1 Guide du dossier de formation dans la formation BPC: Informations pour apprenti(e)s

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Recrutement Professionnels Solutions RH Services en entreprise Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux L époque du travail individuel

Plus en détail

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Mme MELSCOET, MAT, EMPU Painlevé, Montesson Mme REMES, CPC EPS, IEN de St Germain en Laye Mme GOUPIL, CPC généraliste, IEN de Chatou

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

GARANTIE JEUNES. AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes

GARANTIE JEUNES. AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes GARANTIE JEUNES Luxembourg le 21 mars 2014 AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes INTRODUCTION Les membres de l EGMJ approuvent fortement la conception d une garantie

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

SMART SERVE DÉVELOPPEZ VOTRE COMMERCE DE MANIÈRE

SMART SERVE DÉVELOPPEZ VOTRE COMMERCE DE MANIÈRE SMART SERVE DÉVELOPPEZ VOTRE COMMERCE DE MANIÈRE RESPONSABLE DÉVELOPPEZ VOTRE COMMERCE DE MANIÈRE RESPONSABLE A guide for alcohol retailers [Insert Makro Logo] What is Smart Serve? Smart Serve est une

Plus en détail

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement Formation de base en Relation d aide Présentée par, md conseil en allaitement Objectifs Connaître les éléments essentiels pour établir une relation d aide en particulier: L écoute active Le respect de

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Lettres au Père Noël Idées et suggestions

Lettres au Père Noël Idées et suggestions Lettres au Père Noël Idées et suggestions Un projet assisté de Prof-Inet Septembre à décembre 2000 Il y plusieurs façons de gérer ce projet avec petits et grands. Voici quelques idées et suggestions pour

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL

STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL Les stratégies d enseignement découlent d une conception de la langue et de son acquisition en milieu scolaire. Or, selon notre conception, comme la langue est d abord

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

Activité PerfecTIC. Description générale ACTIVITÉ-PROJET 2 TITRE OBJECTIF D APPRENTISSAGE RÉSUMÉ DURÉE

Activité PerfecTIC. Description générale ACTIVITÉ-PROJET 2 TITRE OBJECTIF D APPRENTISSAGE RÉSUMÉ DURÉE Activité PerfecTIC PerfecTIC Activité-projet Pour le développement global de l enfant 1 ACTIVITÉ-PROJET 2 Description générale TITRE La planification et l animation d activités-projets OBJECTIF D APPRENTISSAGE

Plus en détail

Planifier et utiliser les matériels TESSA avec les enseignants

Planifier et utiliser les matériels TESSA avec les enseignants Planifier et utiliser les matériels TESSA avec les enseignants La première étape est de vous familiariser avec les matériels TESSA vous-même en tant que superviseur. Si ce n est pas le cas, retournez à

Plus en détail

Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant. Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale.

Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant. Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale. Mission Science N 1 : Fiche de l enseignant Objectif : faire prendre conscience que la surface d'un liquide reste toujours horizontale. 1. Calendrier Inscription en ligne du 7 au 25 janvier Envoi par mail

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

Activité d apprentissage

Activité d apprentissage Activité d apprentissage Civisme et citoyenneté, 10e année, cours ouvert Des citoyens actifs dans la communauté scolaire : une campagne pour l économie d énergie Aperçu Dans cette activité d apprentissage,

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE C est bientôt les vacances! Notre année à l école s achève Qu avons-nous vécu cette année?? Que retenons nous des belles choses que nous avons vécues avec notre famille, ou

Plus en détail

Savoirs essentiels : Une personne remplie de possibilités

Savoirs essentiels : Une personne remplie de possibilités Création d un jeu «Serpents et échelles» Médias Clientèle visée : Primaire, 2ème cycle Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Développement personnel Enseignement moral Compétence

Plus en détail