Info Exercices 7. Bases de données relationnelles. Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info Exercices 7. Bases de données relationnelles. Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours."

Transcription

1 Info Exercices 7 Bases de données relationnelles Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours. 7 Bases de données relationnelles Travaux pratiques Exercices Indications

2 1. Travaux pratiques 1. [ À traiter sur machine ] ( ind ) Le fichier films.db contient une base de données sur le cinéma. Elle est constituée de six relations. Voici son schéma relationnel : acteur[id,prenom,nom] entree[id_utilisateur,id_film,note] film[id,titre,annee,id_realisateur] jeu[id_film,id_acteur] realisateur[id,prenom,nom] utilisateur[id,prenom,nom] a) Ouvrir pyzo, importer la bibliothèque sqlite3, créer une connexion conn et un curseur c. b) Effectuer quelques requêtes afin de comprendre la structure et le type d informations contenues dans chaque relation. c) Requêtes élémentaires. i) Afficher les films sortis l année de votre naissance. ii) Afficher les films de Akira Kurosawa. iii) Afficher les films de Jim Carrey. iv) Afficher les acteurs du film Inception. v) Afficher les acteurs ayant été dirigés par Francis Ford Coppola. vi) Afficher les films d Alfred Hitchcock avec Cary Grant. vii) Afficher la liste des réalisateurs accompagnés du nombre de leurs films dans la base de données. viii) Afficher les acteurs ayant joué dans au moins trois films de cette base de données. ix) Afficher le total des films par année par valeurs décroissantes. x) Afficher le total de films par réalisateur par valeurs décroissantes. xi) Afficher chaque utilisateur avec la moyenne de ses notes. xii) Afficher les moyennes des notes des films par ordre décroissant. xiii) Proposer à votre voisin une requête futile de votre choix. 2. Exercices 2. [ Extrait de l épreuve écrite d informatique commune des Mines 2015 ] ( ind ) Après son assemblage et avant les différents tests de validation, un numéro de série unique est attribué à chaque imprimante. À la fin des tests de chaque imprimante, les résultats d analyse ainsi que le fichier contenant l ensemble des mesures réalisées sur l imprimante sont rangés dans la table testfin dont le schéma relationnel est : testfin[nserie,datetest,imoy,iec,fichiermes] Lorsqu une imprimante satisfait les critères de validation, elle est enregistrée dans la table production avec son numéro de série, la date et l heure de sortie de production ainsi que son type. production[num,nserie,dateprod,type] a) Rédiger une requête SQL permettant d obtenir les numéros de série nserie des imprimantes ayant une valeur de Imoy comprise strictement entre deux bornes Imin et Imax. LLG PCSI 2 Info Exercices 7 2

3 b) Rédiger une requête SQL permettant d obtenir les numéros de série nserie, la valeur de l écarttype Iec et le fichier de mesures fichiermes des imprimantes ayant une valeur de Iec strictement inférieure à la valeur moyenne de la colonne Iec. c) Rédiger une requête SQL qui permettra d extraire à partir des tables testfin et production le numéro de série nserie et le fichier de mesures fichiermes correspondant aux imprimantes qui n ont pas été validées en sortie de production. 3. [ Extrait de l épreuve écrite d informatique commune de Centrale 2015 ] ( ind ) À partir de mesures régulièrement effectuées par différents observatoires, une base de données des caractéristiques et des états des corps célestes de notre système solaire est maintenue à jour. Les données à extraire sont les masses des corps étudiés et leurs états (position et vitesse) à l instant t m du début d une simulation numérique. Une version simplifiée, réduite à deux tables, de la base de données du Système solaire est décrite ci-dessous : La table CORPS répertorie les corps étudiés, elle contient les colonnes : id_corps (clé primaire) entier identifiant chaque corps ; nom, chaine de caractères, désigne le nom usuel du corps ; masse, de type flottant, contient la masse du corps. La table ETAT rassemble l historique des états successifs (positions, vitesses) des corps étudiés. Elle est constituée de huit colonnes : id_corps de type entier, identifie le corps concerné ; datem est la date de la mesure, sous forme d un entier donnant le nombre de secondes écoulées depuis un instant d origine ; trois colonnes de type flottant pour les composantes de la position x, y, z ; trois colonnes de type flottant pour les composantes de la vitesse vx, vy, vz. Les masses sont exprimées en kilogrammes, les distances en unités astronomiques (1 ua = 1, m) et les vitesses en kilomètres par seconde. Le référentiel utilisé pour exprimer les composantes des positions et des vitesses est galiléen, orthonormé et son centre est situé à proximité du soleil. a) Écrire une requête SQL qui renvoie la liste des masses de tous les corps étudiés. b) Les états des différents corps ne sont pas forcément tous déterminés exactement au même instant. Nous allons assimiler l état initial (à la date t m ) de chaque corps à son dernier état connu antérieur à t m. Dans toute la suite, on supposera que la valeur de t m, sous le format utilisé dans la table ETAT, est accessible à toute requête SQL via l expression tmin(). i) On souhaite d abord vérifier que tous les corps étudiés disposent d un état connu antérieur à tmin(). Le nombre de corps présents dans la base est obtenu grâce à la requête SELECT count(*) FROM corps Écrire une requête SQL qui renvoie le nombre de corps qui ont au moins un état connu antérieur à tmin(). ii) Écrire une requête SQL qui renvoie, pour chaque corps, son identifiant et la date de son dernier état antérieur à tmin(). iii) Le résultat de la requête précédente est stocké dans une nouvelle table date_mesure à deux colonnes : id_corps de type entier, contient l identifiant du corps considéré ; date_der de type entier, correspond à la date du dernier état connu du corps considéré, antérieur à tmin(). Pour simplifier la simulation, on décide de négliger l influence des corps ayant une masse strictement inférieure à une valeur fixée masse_min() et de ne s intéresser qu aux corps situés LLG PCSI 2 Info Exercices 7 3

4 dans un cube, centré sur l origine du référentiel de référence et d arête arete() donnée. Les faces de ce cube sont parallèles aux plans formés par les axes du référentiel de référence. Écrire une requête SQL qui renvoie la masse et l état initial (sous la forme masse, x, y, z, vx, vy, vz) de chaque corps retenu pour participer à la simulation. On classera les corps dans l ordre croissant par rapport à leur distance à l origine du référentiel. LLG PCSI 2 Info Exercices 7 4

5 3. Indications 1. [ À traiter sur machine ] a) select titre from film where annee=1974 ; b) select titre from film join realisateur on id_realisateur=realisateur.id where prenom="akira" and nom="kurosawa" ; c) select titre from film join jeu join acteur on film.id=id_film and id_acteur=acteur.id where prenom="jim" and nom="carrey" ; d) select nom,prenom from film join acteur join jeu on id_acteur=acteur.id and film.id=id_film where titre="inception" ; e) select distinct acteur.nom,acteur.prenom from film join jeu join acteur join realisateur on realisateur.id=id_realisateur and id_film=film.id and id_acteur=acteur.id where realisateur.prenom="francis Ford" and realisateur.nom="coppola" ; f) select titre from film join jeu join acteur join realisateur on id_acteur=acteur.id and id_film=film.id and id_realisateur=realisateur.id where realisateur.nom="hitchcock" and realisateur.prenom="alfred" and acteur.nom="grant" and acteur.prenom="cary" ; g) select nom,prenom,count(*) as total from film join realisateur on id_realisateur=realisateur.id group by nom,prenom ; h) select nom,prenom from (select nom,prenom,count(*) as n from film join jeu join acteur on id_acteur=acteur.id and id_film=film.id group by nom,prenom having n>2) ; i) select annee,count(*) as total from film group by annee order by total desc ; j) select nom,prenom,count(*) as total from film join realisateur on id_realisateur=realisateur.id group by nom,prenom order by total desc ; k) select nom,prenom,avg(note) from utilisateur join entree on id_utilisateur=utilisateur.id group by nom,prenom ; l) select titre,avg(note) as moy from entree join film on id_film=film.id group by titre order by moy desc ; 2. [ Extrait de l épreuve écrite d informatique commune des Mines 2015 ] a) select nserie from testfin where Imin<=Imoy and Imoy<=Imax ; b) select nserie,iec,fichiermes from testfin where Iec<(select avg(iec) from testfin) ; c) select nserie,fichiermes from testfin join ((select nserie as nbis from testfin) except (select nserie from production)) on nbis=nserie ; 3. [ Extrait de l épreuve écrite d informatique commune de Centrale 2015 ] a) select masse from corps ; b) i) select count(*) from (select distint id_corps from etat where datem<tmin()) ; ou : select count(distint id_corps) from etat where datem<tmin() ; ii) select id_corps,max(datem) from etat where datem<tmin() group by id_corps ; iii) select masse,x,y,z,vx,vy,vz from corps join etat join date_mesure on date_mesure.id_corps=etat.id_corps and corps.id_corps=etat.id_corps and LLG PCSI 2 Info Exercices 7 5

6 date_der=datem where masse>=masse_min() and x<arete()/2 and x>-arete()/2 and y<arete()/2 and y>-arete()/2 and z<arete()/2 and z>-arete()/2 order by x*x+y*y+z*z asc ; LLG PCSI 2 Info Exercices 7 6

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

Informatique Pour Tous Interrogation n 5

Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Nom : Prénom : Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Soit la base de données relationnelle BANQUE constituée des trois relations (ou tables) suivantes : CLIENTS (idclient : int, nom, prenom, ville,)

Plus en détail

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Note : divers exercices sont proposés. Leurs corrections se trouvent à la fin du document. Le mot-clé COUNT Combien de modèles d'avion

Plus en détail

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table Opération DIVISION Huit opérations de base de l algèbre relationnelle PROJECTION SELECTION JOINTURE SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table SELECT liste d'attributs FROM table WHERE condition

Plus en détail

1 TD 8 : SQL. (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme. SQL index

1 TD 8 : SQL. (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme. SQL index 1 TD 8 : SQL (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme SQL index Le langage SQL est utilisé pour manipuler des bases de données 1. Pour faire simple, on utilise les bases

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel Bases de données Licence Pro QSSI patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel contexte nous avons vu comment exprimer des requêtes simples nous avons vu des requêtes que nous ne

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

Interrogation de bases de données avec le langage SQL

Interrogation de bases de données avec le langage SQL Web dynamique avec PHP et MySQL Interrogation de bases de données avec le langage SQL C. Sirangelo & F. Tort Interroger une base avec SQL Interroger une base de données: extraire des données de la base

Plus en détail

Nom : Prénom : Signature : Matricule : A. Le poids d'une personne en kilogramme, arrondi au gramme près.

Nom : Prénom : Signature : Matricule : A. Le poids d'une personne en kilogramme, arrondi au gramme près. Université de Sherbrooke, Département d informatique IFT187 : Éléments de bases de données, Examen périodique Professeur : Marc Frappier, Samedi 4 octobre 2014, 9h00 à 11h50, locaux D7-3021 et D7-2022

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager TP base de données SQLite 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : La plupart des logiciels de gestion de base de données fonctionnent à l aide d un serveur. Ils demandent donc une installation

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE SQL

INITIATION AU LANGAGE SQL ECOLE NATIONALE DES INGENIEURS DES TRAVAUX AGRICOLES DE BORDEAUX DEPARTEMENT ENTREPRISE ET SYSTEMES UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE ET GENIE DES EQUIPEMENTS ~o~o~o~ INITIATION AU LANGAGE SQL Notes de cours

Plus en détail

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS 08-11-2014 1 La base de données Gestion des commandes 08-11-2014 2 Les noms de colonnes sont volontairement simplifiés 3 Ajout de nouvelles colonnes dans des tables qui

Plus en détail

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Durée 3h Le but de ce document est de vous montrer quel est le travail nécessaire à faire après une interrogation afin de tirer profit d un bonne ou d

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Bases de données. Correction du TD 2

Bases de données. Correction du TD 2 Correction du TD 2 Exercice 1 La table Immeubles nomimm adresse nbetages anneeconstruction nomgerant Koudalou 3 Rue Blanche 15 1975 Doug Barabas 2, allée Nikos 2 1973 Ross Exprimez les requêtes suivantes

Plus en détail

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle p. 1 MySQL François Gannaz Grenoble INP Formation Continue Plan p. 2 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel 2 Conception d une base de donnée relationnelle 3 Administration

Plus en détail

Les entrepôts De données TP 1

Les entrepôts De données TP 1 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES 2014-2015 Les entrepôts De données TP 1 Réalisé par : Supervisé par : AIT SKOURT BRAHIM Pr. L. Lemrini BOUCHANA ADIL ED-DAHMOUNI

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Introduction L'étude des requêtes d'interrogation de la base de données est séparée en deux parties : - Une première partie permet de revoir le langage

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Bacula et PostgreSQL, optimisation et retour d'expérience. Eric Bollengier / Marc Cousin

Bacula et PostgreSQL, optimisation et retour d'expérience. Eric Bollengier / Marc Cousin Bacula et PostgreSQL, optimisation et retour d'expérience Eric Bollengier / Marc Cousin Plan 1/2 Présentation Bacula Présentation Historique Architecture Le catalogue des sauvegardes Schéma simplifié du

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Examen BD 2I009 15 Mai 2015 Votre numéro d anonymat : Université Pierre et Marie Curie Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Les téléphones mobiles doivent

Plus en détail

14/04/2014. un ensemble d'informations sur un sujet : exhaustif, non redondant, structuré, persistant. Gaëlle PERRIN SID2 Grenoble.

14/04/2014. un ensemble d'informations sur un sujet : exhaustif, non redondant, structuré, persistant. Gaëlle PERRIN SID2 Grenoble. Gaëlle PERRIN SID2 Grenoble Le 10/04/2014 Base de Données (BD) : une grande quantité de données, centralisées ou non, servant pour les besoins d'une ou plusieurs applications, interrogeables et modifiables

Plus en détail

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : EXTRAIT Mettre votre logo ou une photo de votre produit Bagala 2015 Reproduction strictement interdite 1 SOMMAIRE

Plus en détail

2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining

2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining 2-1 2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining 2-2 Création et consultation des cubes en mode client-serveur Serveur OLAP Clients OLAP Clients OLAP 2-3 Intérêt Systèmes serveurs et clients Fonctionnalité

Plus en détail

Chapitre 2 La sélection simple

Chapitre 2 La sélection simple 2.1 La sélection simple Chapitre 2 La sélection simple La requête SELECT nous permet d'extraire des données à partir d'une base de données. La clause SELECT est suivie d'une ou de plusieurs colonnes, ce

Plus en détail

Informatique. Programmation en Python.

Informatique. Programmation en Python. BCPST 1 B 13 septembre 2015 Informatique. Programmation en Python. Ce document est un support de cours, il vous permet d avoir sa structure et ses éléments les plus importants. Au cours des séances en

Plus en détail

Devoir Data WareHouse

Devoir Data WareHouse Université Paris XIII Institut Galilée Master 2-EID BENSI Ahmed CHARIFOU Evelyne Devoir Data WareHouse Optimisation, Transformation et Mise à jour utilisées par un ETL Mr R. NEFOUSSI Année 2007-2008 FICHE

Plus en détail

Bases de données. Correction du TD Supplémentaire

Bases de données. Correction du TD Supplémentaire Correction du TD Supplémentaire Exercice 1 Voici le MCD du logiciel d une agence de location de véhicules. 1. Produisez le MLD. Pays(Id_Pays,Nom, Nombre_habitants, Superficie) Agence(Id_Agence, Nom, Nb_employés,

Plus en détail

1 Création et manipulation d une base de données

1 Création et manipulation d une base de données Université Paris 13 TP Base de données Année 2013-2014 Institut Galilée SQL et ORACLE LI3 1 Création et manipulation d une base de données ans ce TP, nous allons créer la base de données de l exercice

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées Bases de Données Avancées Optimisation Travaux Pratiques ECP Lydia Khelifa, Nicolas Travers Table des matières 1 Etudedelabasededonnées 3 1.1 Tables............................................... 3 1.2

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3

TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 30/11/2011 Plan du TP 2 Rappel sur la chaine de BI Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSIS (2H) Ateliers sur RS (2H) 3 Rappel sur la chaine de

Plus en détail

TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3

TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 03/11/2014 Plan du TP 2 Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSIS (2H) Ateliers sur RS (2H) 3 Présentation de la suite Microsoft BI Présentation

Plus en détail

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Nous verrons dans cet article comment exploiter simplement les données de Log de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Plus en détail

BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année 2012-2013

BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année 2012-2013 BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année 2012-2013 TS2 CGO 7 mars 2013 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Nota : Il vous est demandé d apporter un soin particulier à la présentation de

Plus en détail

1. Base de données SQLite

1. Base de données SQLite Dans ce TP, nous allons voir comment créer et utiliser une base de données SQL locale pour stocker les informations. La semaine prochaine, ça sera avec un WebService. On repart de l application AvosAvis

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Requêtes SQL Exercices corrigés Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 223 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Exercice

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Série : sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2010 Eléments de corrigé AIR France Liste des dossiers Dossier 1 :

Plus en détail

Introduction aux bases de données relationnelles

Introduction aux bases de données relationnelles Formation «Gestion des données scientifiques : stockage et consultation en utilisant des ases de données» 24 au 27 /06/08 Introduction aux ases de données relationnelles Christine Tranchant-Dureuil UMR

Plus en détail

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire Vêtement N vêtement Date minimum de reprise Remis (O N) Est classé Type vêtement N type de vêtement Libellé type de vêtement Tarif Est nettoyé Prix vêtement Client N client Nom client Tél. client Adresse

Plus en détail

Plan Général Prévisionnel (1/2) (non contractuel) Internet et Outils L1/IO2 2006-2007 S2-IO2 Bases de données: Jointures, Transactions

Plan Général Prévisionnel (1/2) (non contractuel) Internet et Outils L1/IO2 2006-2007 S2-IO2 Bases de données: Jointures, Transactions Général Prévisionnel (1/2) (non contractuel) Internet et Outils L1/IO2 2006-2007 S2-IO2 Bases de données: Jointures, Cours Internet et Outils: [1/12] Intro, Internet, Web, XHTML (2H) [2/12] XHTML(2H) [3/12]

Plus en détail

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 PHP Bertrand Estellon Aix-Marseille Université 26 avril 2012 Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 SQLite et PDO Base de données SQLite et PDO SQLite écrit les données relatives à la base dans

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SESSION 2011 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS ÉPREUVE E5 : ANALYSES DE GESTION ET ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION Durée : 4 heures coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI

Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI Sommaire 1. Architecture Hadoop dans Windows Azure... 3 2. Requête Hive avec Hadoop dans Windows Azure... 4 3. Cas d études... 5 3.1 Vue : Administrateur...

Plus en détail

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01)

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01) (19) TEPZZ 74 84 A_T (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.06.14 Bulletin 14/2 (1) Int Cl.: G06F 17/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1319246.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Cours 2 : SQL Structured Query Language

Cours 2 : SQL Structured Query Language Cours 2 : SQL Structured Query Language SQL Langage permettant de définir, manipuler et contrôler les données d une BD relationnelle Objet d une norme de l Institut National Américain de Normalisation

Plus en détail

Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL

Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL TCFE ERR Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL Vous effectuez un stage au sein de la direction technique régionale de tennis du Limousin. Votre responsable de stage, M. Vilas, vous demande

Plus en détail

Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan CORRIGÉ Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan

Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan CORRIGÉ Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan CORRIGÉ Diffusion de médias interactifs au Palais de l Océan Liste des dossiers Barème indicatif Dossier 1 : Organisation du système de diffusion de

Plus en détail

Modèle entité-association 6pts

Modèle entité-association 6pts Examen NFP 107 17 juin 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 6pts Le service de gestion du personnel d une entreprise désire s équiper d un outil

Plus en détail

TP Informatique Décisionnelle. OLAP : Mondrian et Pentaho. 1. Télécharger la version libre de Pentaho sur :

TP Informatique Décisionnelle. OLAP : Mondrian et Pentaho. 1. Télécharger la version libre de Pentaho sur : PARTIE 1 : Installer et lancer Pentaho sur Mac TP Informatique Décisionnelle OLAP : Mondrian et Pentaho 1. Télécharger la version libre de Pentaho sur : http://sourceforge.net/projects/pentaho/files/business%20intelligence%20server/

Plus en détail

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation.

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Bienvenue! Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Téléchargez les logiciels nécessaires pour cette formation : http ://formation-web.via.ecp.fr

Plus en détail

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences.

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences. DESINAION LUNE Liens avec les programmes scolaires Proposition d exercices pour les élèves et correction Professeur(e) de collège Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30

Plus en détail

Le Langage SQL version Oracle

Le Langage SQL version Oracle Université de Manouba École Supérieure d Économie Numérique Département des Technologies des Systèmes d Information Le Langage SQL version Oracle Document version 1.1 Mohamed Anis BACH TOBJI anis.bach@isg.rnu.tn

Plus en détail

Chapitre 4 : Partie3 LANGAGE DE MANIPULATION RELATIONNEL : S Q L

Chapitre 4 : Partie3 LANGAGE DE MANIPULATION RELATIONNEL : S Q L Chapitre 4 : Partie3 LANGAGE DE MANIPULATION RELATIONNEL : S Q L SQL (Structured Query Language) est le langage de manipulation des données relationnelles le plus utilisé aujourd hui. Il est devenu un

Plus en détail

Chapitre IV. Les bases de données relationnelles en pratique : Langages d interrogation. Relation : ensemble ou multi-ensemble?

Chapitre IV. Les bases de données relationnelles en pratique : Langages d interrogation. Relation : ensemble ou multi-ensemble? Chapitre IV Les bases de données relationnelles en pratique : Langages d interrogation Relation : ensemble ou multi-ensemble? Un multi-ensemble (multiset) est une collection d éléments pour laquelle on

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Document: f1067test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION DB2 FOR Z/OS:

Plus en détail

Thème : Gestion commerciale

Thème : Gestion commerciale Département Génie Informatique BD40 Ingénierie des systèmes d information TP 4 : Ms/Access : Listes déroulantes, Formulaires avancés Thème : Gestion commerciale Christian FISCHER Copyright Novembre 2005

Plus en détail

Polytech Grenoble - TIS3. Bases de Données - TP 2 MISE EN PLACE DE LA BASE. 2. Saisissez votre mot de passe suivi d un retour de chariot.

Polytech Grenoble - TIS3. Bases de Données - TP 2 MISE EN PLACE DE LA BASE. 2. Saisissez votre mot de passe suivi d un retour de chariot. Polytech Grenoble - TIS3 Bases de Données - TP 2 MISE EN PLACE DE LA BASE 1. Connectez vous avec un shell distant sur le serveur faisant tourner la base oracle : ssh usernameagalan@im2ag-oracle.e.ujf-grenoble.fr

Plus en détail

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Bases de données Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ Plan du cours I. Introduction II. Le

Plus en détail

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/) IREM Clermont-Ferrand Algorithmique au lycée Malika More malika.more@u-clermont1.fr 28 janvier 2011 Proposition d activité utilisant l application Tripatouille (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

II. Conversions. I. Initialisation. III. Méthode point. TD Python Traitement d images MP*

II. Conversions. I. Initialisation. III. Méthode point. TD Python Traitement d images MP* Le but de ce TD est d utiliser les procédures et fonctions Python pour traiter des fichiers images. II. Conversions I. Initialisation Importer le module numpy sous l appellation np. On utilise le module

Plus en détail

BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés. Exercice 1. Requêtes décisionnelles

BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés. Exercice 1. Requêtes décisionnelles Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés Master d'informatique Exercice 1. Requêtes décisionnelles On considère une base de données

Plus en détail

Techniques d optimisation standard des requêtes

Techniques d optimisation standard des requêtes 6 Techniques d optimisation standard des requêtes L optimisation du SQL est un point très délicat car elle nécessite de pouvoir modifier l applicatif en veillant à ne pas introduire de bogues. 6.1 Réécriture

Plus en détail

Base de données - Tableaux Query Rapport de projet

Base de données - Tableaux Query Rapport de projet Base de données - Tableaux Query Rapport de projet Xavier Dubuc 30 mars 2009 Table des matières 1 Introduction. 2 1.1 Qu est-ce qu un tableau query?................................. 2 1.2 Le tupple résumé..........................................

Plus en détail

Renov'Plus sujet 2012 modifié

Renov'Plus sujet 2012 modifié Renov'Plus sujet 2012 modifié La SAS RENOV PLUS a pour activité la rénovation de maisons, d appartements et d immeubles anciens pour des particuliers et des entreprises. Créée dans les années 1990, RENOV

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes préparatoires,

Plus en détail

Mise en oeuvre d'une base de données mono-utilisateur avec SQLite

Mise en oeuvre d'une base de données mono-utilisateur avec SQLite Mise en oeuvre d'une base de données mono-utilisateur avec SQLite Utilisation de SQLite dans le logiciel CASSIS Plan Le contexte scientifique avec le logiciel CASSIS La problématique avec Mysql La solution

Plus en détail

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech TP PHP & MySQL Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Bogdan Cautis (bogdan.cautis@telecom-paristech.fr) Ioana Ileana (ioana.ileana@telecom-paristech.fr)

Plus en détail