Microstructure des soudures de titane. Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Microstructure des soudures de titane. Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon"

Transcription

1 Microstructure des soudures de titane Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon Revue de Matérialographie Struers 3 / 2004

2 Structure e-3 3/2004 Rédaction: Knud Foldschack (responsable) Bente Freiberg Michael Rückert e-structure est distribué aux lecteurs dans le domaine de la matérialographie. Microstructure des soudures de titane Des plaques de titane commercialement pur ont été soudées et analysées au microscope aþn de comprendre l inßuence de joindre des variables sur des microstructures de soudure Struers A/S Pederstrupvej 84 DK-2750 Ballerup Danemark Téléphone Télécopie: Internet: Nos lecteurs sont invités à nous envoyer leurs contributions écrites sur la préparation des échantillons métallographiques, minéralogiques et céramiques ou sur tous sujets y relatifs. Les articles que nous jugerons pertinents seront publiés gratuitement dans Structure avec toutes les illustrations les accompagnant en noir et blanc ou en couleur. Les articles devront être adressés à la rédaction de Structure, imprimés sur papier ou gardés sur disquette. Si un article est envoyé sur disquette, le texte et les images devront être gardés en mémoire sur Þchiers séparés. Nous préférons les formats suivants: Texte: MS Word Images: TIF ou JPG en haute déþnition Dessins: Corell Draw (CDR 10 ou antérieure) ou Adobe Illustrator (AI 9 ou antérieure) Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon La microstructure du titane et de ses alliages peut être très complexe, car le titane subit une transformation de la phase allotropique à 882 C, où alpha (HCP) se transforme en bêta (BCC). Ceci est similaire à la transformation bien connue de la ferrite en austénite dans le fer et l acier. Ainsi, selon le processus utilisé, la microstructure du titane peut grandement varier. Par exemple, le titane recuit peut être constitué d une microstructure équilibrée avec grains équiaxés, alors que le titane, qui a rapidement été refroidi, peut former des phases métastables, telles que la martensite ou la bainite, et posséder des plaques de Widmanstätten, ou avoir une microstructure aciculaire. Lors du soudage, une petite portion du titane est fondue puis rapidement refroidie. Les complexités de la microstructure qui en résulte peuvent être aggravées par la contamination par des impuretés provenant du milieu ambiant (oxygène, nitrogène). En petites quantités, ces éléments ne modiþ ent pas la structure cristalline HCP. Cependant, comme ces éléments sont petits, ils sont localisés sur des sites interstitiels dans le treillis de cristal et empêchent le mouvement des dislocations. Ils augmentent ainsi considérablement leur dureté et robustesse, et causent également une friabilité du joint de soudure. De plus, le titane s oxyde rapidement lorsque réchauffé dans un environnement d air. Donc, lorsque le titane est soudé, un gaz de diffusion inerte tel que l argon ou l hélium doit servir à protéger la soudure pour prévenir toute dégradation microstructurelle. Les propriétés du titane (robustesse hautement spéciþ que, module, résistance à la corrosion, etc.) en font le matériau de prédilection pour de nombreuses applications. Cependant, de nombreuses applications sont limitées par le besoin de développer des procédures de jointures Þ ables et économiques. Donc, il est important de bien comprendre l inß uence des variables de jointures sur les propriétés des soudures de titane. Pour démontrer la force et la ß exibilité de l analyse microstructurelle, nous avons examiné deux joints de soudure en titane commercialement pur (CP-Ti). Lors de la soudure à l arc électrique au tungstène de gaz (GTAW), un joint a été protégé du milieu ambiant. L autre joint n a pas été protégé délibérément, et a ainsi été contaminé par les impuretés. Cet article décrit le processus de soudage, explique les étapes de préparation métallographiques que nous avons utilisées, et montre les effets de différents paramètres sur la microstructure de la soudure.

3 3 Processus de soudage d une plaque de titane Pour cette étude, des plaques de titane commercialement pur de 6,35 mm d épaisseur (CP-Ti) ont été jointes. Une analyse chimique de la plaque est indiquée dans le tableau. La région de la plaque de CP-Ti à joindre a été tronçonnée et usinée à un angle d équerre de 60 degrés. Le joint a été nettoyé à l aide d une brosse en acier inoxydable neuve pour éliminer tous les oxydes ou débris métalliques, puis rincé à l acétone pour éliminer toute l huile pouvant provenir du processus d usinage. Les plaques ont été soudées immédiatement après le nettoyage pour minimiser la contamination. Les joints ont été soudés au GTAW et un Þ l remplisseur CP en quatre passages, avec l argon comme gaz de couverture inerte. Le remplisseur utilisé est un Þ l de CP Ti de 4,8 mm de diamètre pour toutes les soudures au courant continu de polarité stable. La composition chimique du remplisseur est également indiquée dans le tableau. Pour examiner l inß uence de la contamination sur la microstructure, un jeu de plaques a été soudé par les deux premiers passages dans une boîte à gants remplie d argon, et deux passages subséquents en dehors de la boîte à gants avec un gaz argon de couverture provenant d une torche GTAW. Le second jeu a été entièrement soudé à l extérieur de la boîte à gants en quatre passages, durant lesquels la seule protection était le gaz argon de couverture. Préparation des échantillons métallographiques Avant l examen métallographique, les propriétés mécaniques des soudures ont été déterminées par un test de pliure de trois-point des plaques jointes. Les échantillons pliés ont été tronçonnés à la machine à partir de la plaque soudée. Les dimensions des échantillons étaient d environ 75 mm de long et 25 mm de large sur l épaisseur de la plaque (6,35 mm). La longueur d envergure des trois points. Le calibre de pliure était de 50 mm. Le haut de la soudure était orienté vers le côté de traction de la conþ guration de pliure de trois-point. L échantillon a été testé sur une machine de test universelle mue par vis à une vitesse de traverse constante de 5 mm par minute. Les échantillons soudés ont été préparés pour le microscope en lumière réß échie sur fond clair et le microscope électronique à balayage. En premier, des échantillons carrés de 19,05 mm ont été tronçonnés à la scie à métaux à partir des coupons soudés puis enrobés dans de la résine d enrobage polymérique thermodurcissable. (Note: l examen microstructurel a été réalisé sur des soudures ayant été mécaniquement testées par pliure de 3-point.) Les échantillons enrobés ont été prépolis et polis à un Þ ni de 0,25 µm. L attaque a permis d exposer les caractéristiques microstructurelles sous-jacentes, y compris les limites de grains, les inclusions, les Þ ssures et les phases secondaires. Les solutions d attaque du titane contiennent: 100 ml d eau, 2 ml HF, 5 ml HNO³ (réactif d attaque de Kroll); ou 20 ml d eau, 10 ml 40% KOH, 5 ml 30% H²O²; ou 30 ml de glycérine, 10 ml Hf, 10 ml HNO³

4 Fig.1a L enrobage métallographique poli peut être immergé ou attaqué par tamponnement dans la solution de 3 à 10 secondes pour révéler les caractéristiques microstructurelles. Caractéristiques des soudures de titane 4 Fig.1b Fig.1: Coupe transversale d une soudure de titane à faible teneur en oxygène: (a) microstructure non-attaquée; (b)microstructure attaquée. Des Þ ssures sont visibles provenant du test de pliure subséquent et de l empreinte de dureté Vickers. A Le tableau fait la comparaison des propriétés des soudures avec celles du métal de base. Aucune des soudures n était aussi résistante que la plaque de base. La résistance de la soudure à faible teneur en oxygène était d environ 67% de la plaque de base, alors que la résistance de la soudure à haute teneur en oxygène n était que de 25% de la plaque de départ. Le contenu de l oxygène en bloc analysé de la soudure à faible teneur en oxygène est foncièrement le même que celui de la plaque de base et du Þ l remplisseur. Cependant, le contenu d oxygène analysé représente plus du double de celui dans la soudure à haute teneur en oxygène, comparé avec la plaque de base et le Þ l remplisseur. L analyse métallographique a été mise en rapport avec la réponse mécanique et l analyse chimique avec les microstructures des joints. La soudure à faible teneur en oxygène Les coupes transversales de cette soudure en grossissement faible sont illustrées aux Fig. 1 et 2. La vue non-attaquée (Fig.1a) montre les Þ ssures provenant du test de pliure, ainsi que les empreintes de microdureté Vickers placées en bas de la ligne centrale de la soudure (du haut vers le bas) et en travers de la soudure (de la ligne centrale par la zone affectée par la chaleur (ZAC) et dans le métal de base). La microstructure attaquée (Fig. 1b) révèle la structure du grain dans la soudure. Les différentes couleurs ont été formées en raison des différences d épaisseur de la pellicule d oxyde formée durant la préparation des échantillons métallographiques. La microstructure au beau milieu de la ligne centrale de la soudure (Fig. 2) est constituée d une microstructure de titane alpha typique. Les cellules de phase alpha HCP de faible température sont petites (10 µm); et la phase bêta BCC de haute température orne les limites de grain. La taille de grain sur la ligne centrale de la soudure est de 1 mm. Figure 3 montre une micrographie à grossissement élevé de la transition entre la ZAC et le métal de B base. - En travers de la soudure, la taille de grain diminue de 1 mm (1000 µm) de la ligne centrale à 20 µm au métal de base. - Dans le métal de base, les grains de phase alpha sont de forme équiaxiale, et sont orientés dans la direction de roulement. Fig. 2: Grossissement élevé de la ligne centrale de la soudure à faible teneur en oxygène, montrant une microstructure de Ti alpha typique. Les ß èches désignent des limites de phase bêta à haute température (sous-structure dans les cellules alpha).

5 5 - Au centre de la plaque, les grains sont étirés à cause du roulement. - A la périphérie et à l intérieur de certains grains de phase alpha, les taches de couleur claire, comme le montre la Figure 4, sont des réinventions des limites de grain de phase bêta de haute température. Les valeurs de dureté Vickers sont représentées à la Fig. 5 (en bas de la ligne centrale de la soudure) et à la Fig. 6 (en travers de la soudure), avec l oxygène, le nitrogène et les concentrations de carbone adjacents à chaque empreinte. Celles-ci ont été déterminées par le biais du MEB combiné avec une analyse aux rayons-x dispersive d énergie (EDX). En raison de la nature de l analyse EDX, ces valeurs sont uniquement adéquates pour des objectifs de comparaison, et ne représentent aucunement les valeurs réelles. Le contenu en oxygène ainsi que la dureté sont accrus vers l extrémité de la soudure (Fig. 5). Les valeurs pour le carbone et le nitrogène restent relativement constantes. Fig. 3: Grossissement élevé de la zone affectée par la chaleur de la soudure à faible teneur en oxygène. Ces résultats laissent entrevoir que l augmentation de la dureté est directement apparentée à la concentration d oxygène le long de la ligne centrale de la soudure. De part et d autre de la soudure, la dureté était plus faible sur la ligne centrale, augmentant dans la zone affectée par la chaleur, et diminuant à une valeur constante dans le métal de base (Fig. 6). L oxygène, le nitrogène et le contenu en carbone étaient foncièrement constants dans toute la soudure. (Pour plus de détails sur les «soudures à faible teneur en oxygène» accompagné des photomicrographies, visitez le site Internet de AM&P: Fig. 4: Microstructure de la plaque de base en titane, montrant des grains équiaxés. Les taches de couleur blanche (certaines désignées par des ß èches) sont des restes de limites de grain de la phase bêta. Oxygène Carbone Pourcentage en poids Nitrogène Distance, mm Fig. 5: Les proþ ls de dureté Vickers et du contenu en impuretés le long de la ligne centrale (de haut (position 0 mm) en bas) de la soudure à faible teneur en oxygène.

6 Fig. 7: Coupe transversale d une soudure en titane à haute teneur en oxygène: (a) microstructure non-attaquée; (b) microstructure attaquée. Les Þ ssures visibles proviennent du test de pliure subséquent et de l empreinte de dureté Vickers. 6 La soudure à haute teneur en oxygène Les coupes transversales d une soudure de titane à haute teneur en oxygène sont montrées à la Fig. 7 à faible grossissement. Ces coupes transversales montrent les Þ ssures créées par le test de pliure et les empreintes de microdureté Vickers placées en différents endroits dans la soudure. Tout comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la microstructure au milieu de la ligne centrale de la soudure (Fig. 8) consiste d une microstructure de titane alpha typique avec des petites cellules de phase alpha (10 µm) et phase bêta ornant les limites de grain. Des macles de déformation peuvent également être observées en haut à droite de la photomicrographie optique. A la Fig. 9 sont illustrés un grossissement plus élevé de la soudure, ZAC, ainsi que le métal de base avec les empreintes de microdureté. Là aussi, tout comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la taille de grain à la ligne centrale de la soudure est de 1 mm, et de la ligne centrale de la soudure au métal de base, la taille de grain diminue de 1 mm pour atteindre 20 µm. Comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la dureté et le contenu en oxygène augmentent vers la surface de la soudure. Une pollution à l oxygène considérable est observée sur le haut du passage métallique de la soudure comme illustré à la Fig.10 par les changements en couleur jaune de la microstructure. Une microstructure aciculaire avec des plaques de Widmanstätten et une phase bêta le long des limites de grain, sont visibles. A des grossissements plus élevés (Fig.11), une microstructure alpha en armure nattée et des restes sombres stabilisés de phase bêta métastable entre les cellules alpha sont également visibles. Le noyautage formé dans les cellules alpha est le résultat de la réaction Fig.7a Fig.7b Oxygène Carbone Nitrogène Distance, mm Fig. 6: Les proþ ls de dureté Vickers et du contenu en impuretés à partir du centre de la soudure (distance 0 mm) dans le métal de base de la soudure à faible teneur en oxygène montrée. Pourcentage en poids Fig. 8: Grossissement élevé de la ligne centrale de la soudure à haute teneur en oxygène, montrant une microstructure de titane alpha typique. La ß èche «a» désigne les limites de phase bêta à haute température; la ß èche «b» désigne les macles de déformation.

7 7 de la phase péritectique surgissant entre le Ti et le TiO ² à 1740 C. Lors du refroidissement rapide associé avec la soudure, l oxygène aide à stabiliser une portion de la phase bêta à haute température dans la microstructure à température ambiante. Comparaison des soudures Des microstructures similaires développées à l intérieur des soudures et la ZAC dans les deux joints. Il n est pas surprenant que les soudures à teneur en oxygène faible et élevée ont des tailles de grain similaires. Comme l entrée de la chaleur lors du soudage des deux joints est la même, il est à supposer que des joints avec des tailles de grain similaires se développent. La différence de microstructure apparaît à la surface de la soudure. Fig. 9: Zone affectée par chaleur de la soudure à haute teneur en oxygène. Une pollution à l oxygène considérable a fait que la surface de la soudure à haute teneur en oxygène a développé une microstructure aciculaire avec une phase bêta stabilisée entre les cellules alpha, les plaques de Widmanstätten, et la phase bêta le long des limites de grain. La surface de la soudure à faible teneur en oxygène était constituée de cellules alpha de faible température et de grandes limites de grains bêta. Les Figures 5-6 révèlent que la soudure à haute teneur en oxygène est considérablement plus dure que la soudure à faible teneur en oxygène. Ceci est prévisible, vu que l oxygène va rendre le titane friable, et cela se manifeste par la résistance considérablement plus faible de la soudure à haute teneur en oxygène. Propriétés des matériaux en titane et soudures Contenu en impuretés Barre d apport Plaque Soudure à Soudure à (% en poids) par analyse en CP-Ti CP-Ti faible teneur haute teneur chimique en oxygène en oxygène Oxygène 0,189 0,189 0,190 0,437 Nitrogène 0,011 0,007 0,050 0,392 Carbone 0,029 0,021 0,019 0,038 Résistance à la pliure, Non connue 109 (16) 73,3 (10,6) 27,5 (4,0) MPa (ksi) Fig.10: Microstructure de la soudure à haute teneur en oxygène montrant une armure nattée de phase alpha (ß èche»a») et des restes de phase bêta entre les cellules alpha (ß èche «b»). Fig.11: Grossissement plus élevé de la microstructure de la surface rapprochée de la soudure à haute teneur en oxygène, montrant le noyautage de la phase alpha. Cet article a précédemment été publié dans l édition de février 2003 du magazine Advanced Materials and Processes.

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES)

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Procédés de soudage (manuels et semi-automatiques) Chapitre 2 2 PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Les procédés de soudage présentés dans ce chapitre sont des procédés de soudage à l arc

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2% Cr > 10,5% C < 1,2% Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche

Plus en détail

Rôle et choix du gaz de protection

Rôle et choix du gaz de protection Rôle et choix du gaz de protection Soudage à l arc électrique sous protection gazeuse www.airliquide.fr GazExpert volume 2 GazExpert - Rôle et choix du gaz de protection page 3 Sommaire Introduction p.5

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

Diagramme D équilibre Binaire

Diagramme D équilibre Binaire Chapitre 4 : Diagramme D équilibre Binaire Objectifs spécifiques : -Connaitre les phases d une composition chimique de deux éléments en différentes températures. - maitriser la lecture d un diagramme d

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable Stainless Tubes Europe Tubes soudés en acier inoxydable L histoire 1901 Création de la société 1921 Début de la production de tubes 1967 Premier tube en acier inoxydable 1988 La Meusienne rejoint le groupe

Plus en détail

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche La gravure Après avoir réalisé l étape de masquage par lithographie, il est alors possible d effectuer l étape de gravure. L étape de gravure consiste à éliminer toutes les zones non protégées par la résine

Plus en détail

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE!

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! CATALOGUE 2014 MASCOU LIQUIDES LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! À l exception des produits et, fabriqués en Allemagne MASCOU-CUT LIQUIDE DE COUPE SEMI-SYNTHÉTIQUE ET BIOSTABLE La

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s Expertise globale de la maintenance des échangeurs thermiques à plaques O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s LE CENTRE DE MAINTENANCE

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] protection gazeuse ELECTRODES TIG. courant.

FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] protection gazeuse ELECTRODES TIG. courant. FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] SOUDAGE Dans la quatrième partie de cette série consacrée à l'acier inoxydable, nous donnons un aperçu des procédés de soudage qui peuvent être utilisés,

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

Informations produit/utilisation. Choisir le bon gaz. Pour souder, couper et protéger.

Informations produit/utilisation. Choisir le bon gaz. Pour souder, couper et protéger. Informations produit/utilisation Choisir le bon gaz. Pour souder, couper et protéger. 2 Column Sommaire Sommaire. 4 Des constituants aux propriétés spécifiques 6 Gaz de protection pour soudage MAG 9 Types

Plus en détail

HPT High Power Technology

HPT High Power Technology HPT High Power Technology High Power Technology MM-0008 pour une efficacité optimale Quand la puissance rime avec finesse Jamais les défis dans un monde en évolution permanente comme la microélectronique

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire.

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Laver les surfaces à l aide d une solution d eau tiède et de savon,

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE ÉVAPORATION SOUS VIDE 1 I SOMMAIRE I Sommaire... 2 II Évaporation sous vide... 3 III Description de l installation... 5 IV Travail pratique... 6 But du travail... 6 Principe... 6 Matériel... 6 Méthodes...

Plus en détail

Plaques CDP CastoDur Diamond Plates

Plaques CDP CastoDur Diamond Plates Pièces et solutions de surfaçage Plaques CDP CastoDur Diamond Plates Des performances durables... Plus fort, avec Castolin Eutectic Une protection active contre l abrasion et l érosion Réduire les coûts

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

warrior PRET a TouT!

warrior PRET a TouT! warrior PRET a tout! Lancement du Warrior le nouveau générateur ESAB. Le Warrior est un générateur de soudage à la pointe de la technologie qui offre la capacité de décupler votre travail. Conçu en tenant

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision.

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Matériaux 2014 Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Alain PROUST, Jean Claude LENAIN, Thierry FAURE -

Plus en détail

MATERIAUX ET PRODUITS DE SUBSTITUTION DE L AMIANTE. C. Colloca. Abstract

MATERIAUX ET PRODUITS DE SUBSTITUTION DE L AMIANTE. C. Colloca. Abstract MATERIAUX ET PRODUITS DE SUBSTITUTION DE L AMIANTE C. Colloca Abstract Au CERN, comme à l etérieur, depuis de nombreuses années, des matériau fibreu sont utilisés dans les matières et produits à usage

Plus en détail

Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353

Vanne  Tout ou Rien à siège incliné Type 3353 Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353 Application Vanne "Tout ou Rien" avec servomoteur pneumatique à piston Diamètre nominal DN 15 ( 1 2 ) à 50 (2 ) Pression nominale PN Plage de température

Plus en détail

Bandes de Kikuchi d une structure cristalline cfc (cubique à face centrée). Cliché d électrons rétrodiffusés (EBSP) d austénite, indexé.

Bandes de Kikuchi d une structure cristalline cfc (cubique à face centrée). Cliché d électrons rétrodiffusés (EBSP) d austénite, indexé. Préparation des métaux ferreux pour l analyse par diffraction des électrons rétrodiffusés (EBSD) Cette Note d application est dédiée à la préparation des métaux ferreux et inclut des recommandations pratiques

Plus en détail

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation:

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: 1 www.cetime.ind.tn LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: met à votre disposition des compétences et des moyens techniques pour vous assister dans vos démarches d innovation et d

Plus en détail

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles JOINTS TEXTILES TECHNIQUES COMPENSATEURS ISOLATIONS NOUVEAUX MATERIAUX Vos exigences... sécurité accrue meilleure résistance à la température

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1 Plan de la présentation Les méthodes CND

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium BREVETÉ

Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium BREVETÉ Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium GARANTIE À VIE BREVETÉ POUR LE DUAL-KHERR Série H2O 2014-2015 Sommaire CHAPITRE PRODUITS PaGE Une finition pour chaque ambiance 3-5 Introduction La combinaison

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable PMI portatif PMIP Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable ORTABI Trois possibilités de transport...... pour répondre à vos besoins Portabilité et commodité Grâce à

Plus en détail

Figure 1 - Circuit imprimé d une montre bracelet

Figure 1 - Circuit imprimé d une montre bracelet Circuits imprimés Cartes électroniques Toutes les cartes électroniques que l on trouve dans un PC, la carte mère et les cartes d extension, sont réalisées à partir de circuits imprimés, en abrégé : PCB

Plus en détail

USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR

USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR L usine de construction métallique de Krasnodar a été fondée en 2010 comme une entreprise concentrée sur la satisfaction des besoins du Territoire de Krasnodar

Plus en détail

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERSION 2.0 MAI 2015 Cette version du guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Consultez régulièrement

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C)

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C) Ce test comprend vingt questions à choix multiples. Toutes les questions sont retenues de la vidéo: Soudage Manuel Sans Plomb, DVD-FR45C. Chaque question n a seulement qu une réponse la plus correcte.

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

2 - Soudage MIG/MAG. Torches MIG/MAG... 2-1 à 2-5 Accessoires... 2-6 Anti-adhérents... 2-7 Consommables MIG... 2-8

2 - Soudage MIG/MAG. Torches MIG/MAG... 2-1 à 2-5 Accessoires... 2-6 Anti-adhérents... 2-7 Consommables MIG... 2-8 2 - Soudage MIG/MAG 2 MIG/MAG SOUDAGE Torches MIG/MAG............................................. 2-1 à 2-5 Accessoires.................................................................... 2-6 Anti-adhérents...............................................................

Plus en détail

Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB

Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB CONCEPTION D ENVELOPPE DU BÂTIMENT PAR ROXUL Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB Isolant en panneau coté pour sa résistance au feu pour les bâtiments métalliques

Plus en détail

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité

Plus en détail

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Les plaques Gyptone sont fabriquées à base d'une plaque de plâtre de grande qualité. Ces plaques Gyproc sont perforées en usine au départ d'un

Plus en détail

Usinage. Premium+. Machine à usiner les blocs. Usinage lubrifié Support pour 3 blocs. Caractéristiques techniques. Propriétés

Usinage. Premium+. Machine à usiner les blocs. Usinage lubrifié Support pour 3 blocs. Caractéristiques techniques. Propriétés Premium+. Machine à usiner les blocs Usiner lubrifié Support pour 3 blocs env. 451 x 360 x 471 mm env. 50 kg 4 axes 80 X 60 X 40 mm lubrifié des vitro-céramiques et composites Robustesse : fonte d acier

Plus en détail

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ Axiom Profilé est un système de garniture de périmètre sur mesure conçu pour les systèmes de suspension de panneaux acoustiques ou de mur sec d'armstrong. En tant

Plus en détail

Discover the NYCAST Advantage. Produits en nylon moulé par coulage Formats standards et sur mesur

Discover the NYCAST Advantage. Produits en nylon moulé par coulage Formats standards et sur mesur Discover the NYCAST Advantage Produits en nylon moulé par coulage Formats standards et sur mesur Découvrez les avantages de NYCAST Cast Nylons Limited (CNL) est le premier producteur de nylon moulé par

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

Sertissage Aciers COMAP,

Sertissage Aciers COMAP, Sertissage Aciers COMAP, passez à la vitesse supérieure! Jean Vasseur Communication - Photo : Domino Pascal P. Plombier (Lyon) XPress aciers Carbone XPress aciers Inox RAPIDITÉ Réalisez vos installations

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300

Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300 Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300 Conçus pour les besoins d aujourd hui et les défis de demain Des indicateurs à la pointe de la technologie

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

HISTAR. ArcelorMittal Europe - Long products Sections and Merchant Bars

HISTAR. ArcelorMittal Europe - Long products Sections and Merchant Bars ArcelorMittal Europe - Long products Sections and Merchant Bars HISTAR Des qualités d acier innovant à haute limite d élasticité pour alléger les constructions ArcelorMittal Photo Library - Architect:

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Page Lessives poudres 4 Lessives liquides 5 Lessives spéciales 6 7 Aides au lavage 8 Adoucissants 9 Nettoyants ménagers 10 11 Nettoyants vaisselle

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

Brochure d information pour le patient

Brochure d information pour le patient Brochure d information pour le patient Des dents «tout céramique» qui vous donneront un sourire éclatant! Le matériau «zircone» : n La zircone est une céramique hautes performances utilisée, entre autres,

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

CUT 200 ms/sp CUT 300 ms/sp CUT 400 Sp

CUT 200 ms/sp CUT 300 ms/sp CUT 400 Sp CUT 200 ms/sp CUT 300 ms/sp CUT 400 Sp CUT CUT 200300 ms ms CUT 200 SpCUT 300 Sp CUT 300 2 Sommaire Les modèles Applications Les bases de la performance Technologie numérique Haute précision durable PROFIL-EXPERT

Plus en détail

2 - Soudage MIG/MAG. Torches MIG/MAG... 2-1 à 2-5 Accessoires... 2-6 Anti-adhérents... 2-7 Consommables MIG... 2-8

2 - Soudage MIG/MAG. Torches MIG/MAG... 2-1 à 2-5 Accessoires... 2-6 Anti-adhérents... 2-7 Consommables MIG... 2-8 2 - Soudage MIG/MAG 2 MIG/MAG SOUDAGE Torches MIG/MAG............................................. 2-1 à 2-5 Accessoires.................................................................... 2-6 Anti-adhérents...............................................................

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 005

Fiche technique de l USM TK 005 1 Fiche technique de l USM TK 005 Percements de membranes de toits Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case postale, 8027 Zurich Tél. 044 285 77 77,

Plus en détail

Comprendre l efflorescence

Comprendre l efflorescence Février 2006 Bulletin technique 4 BULLETIN TECHNIQUE Le Conseil Canadien des Systèmes d Isolation et de Finition Extérieure (SIFE) / (416) 499-4000 Comprendre l efflorescence Nous avons tous déjà observé

Plus en détail

Eléments de caractérisation des diamants naturels et synthétiques colorés

Eléments de caractérisation des diamants naturels et synthétiques colorés Actualités gemmologiques Eléments de caractérisation des diamants naturels et synthétiques colorés Dr. Erel Eric 1 Développés depuis les années 50 pour leurs applications dans les domaines des abrasifs,

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

INGOLD Leading Process Analytics

INGOLD Leading Process Analytics INGOLD Leading Process Analytics Systèmes de Turbidité Sondes InPro 8000 Transmetteurs Trb 8300 Qualité du produit et fiabilité du procédé améliorées Productivité accrue Adaption simple du procédé Usage

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

INFO SOUDAGE LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR

INFO SOUDAGE LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR LE SOUDAGE PAR FRICTION, UN PROCEDE DE SOUDAGE MULTIPLE ET INNOVATEUR PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT, CLASSEMENT, APPLICATIONS & AVANTAGES Cet article passe en revue le principe de fonctionnement du soudage

Plus en détail

Systèmes d aspiration pour plan de travail

Systèmes d aspiration pour plan de travail Systèmes d aspiration pour plan de travail Les systèmes d aspiration Nederman pour plan de travail peuvent être utilisés dans tout type d environnement en partant des postes d assemblage où des fumées

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Société Française de Métallurgie et de Matériaux 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris Tel: 01 43 33 08 00 Mail: secretariat@sfmm.

Société Française de Métallurgie et de Matériaux 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris Tel: 01 43 33 08 00 Mail: secretariat@sfmm. Société Française de Métallurgie et de Matériaux 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris Tel: 01 43 33 08 00 Mail: secretariat@sfmm.fr Site: www.sf2m.asso.fr 8h45-9h40 Programme de la journée Accueil et enregistrement

Plus en détail

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Communiqué de presse Dübendorf,St. Gall, Thun, le 22 août 2013 Deux-en-un : le NanoChemiscope 3D Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Le NanoChemiscope 3D est une merveille issue des plus

Plus en détail