Microstructure des soudures de titane. Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Microstructure des soudures de titane. Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon"

Transcription

1 Microstructure des soudures de titane Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon Revue de Matérialographie Struers 3 / 2004

2 Structure e-3 3/2004 Rédaction: Knud Foldschack (responsable) Bente Freiberg Michael Rückert e-structure est distribué aux lecteurs dans le domaine de la matérialographie. Microstructure des soudures de titane Des plaques de titane commercialement pur ont été soudées et analysées au microscope aþn de comprendre l inßuence de joindre des variables sur des microstructures de soudure Struers A/S Pederstrupvej 84 DK-2750 Ballerup Danemark Téléphone Télécopie: Internet: Nos lecteurs sont invités à nous envoyer leurs contributions écrites sur la préparation des échantillons métallographiques, minéralogiques et céramiques ou sur tous sujets y relatifs. Les articles que nous jugerons pertinents seront publiés gratuitement dans Structure avec toutes les illustrations les accompagnant en noir et blanc ou en couleur. Les articles devront être adressés à la rédaction de Structure, imprimés sur papier ou gardés sur disquette. Si un article est envoyé sur disquette, le texte et les images devront être gardés en mémoire sur Þchiers séparés. Nous préférons les formats suivants: Texte: MS Word Images: TIF ou JPG en haute déþnition Dessins: Corell Draw (CDR 10 ou antérieure) ou Adobe Illustrator (AI 9 ou antérieure) Paul Danielson, Rick Wilson, et David Alman U. S. Department of Energy, Albany Research Center Albany, Orégon La microstructure du titane et de ses alliages peut être très complexe, car le titane subit une transformation de la phase allotropique à 882 C, où alpha (HCP) se transforme en bêta (BCC). Ceci est similaire à la transformation bien connue de la ferrite en austénite dans le fer et l acier. Ainsi, selon le processus utilisé, la microstructure du titane peut grandement varier. Par exemple, le titane recuit peut être constitué d une microstructure équilibrée avec grains équiaxés, alors que le titane, qui a rapidement été refroidi, peut former des phases métastables, telles que la martensite ou la bainite, et posséder des plaques de Widmanstätten, ou avoir une microstructure aciculaire. Lors du soudage, une petite portion du titane est fondue puis rapidement refroidie. Les complexités de la microstructure qui en résulte peuvent être aggravées par la contamination par des impuretés provenant du milieu ambiant (oxygène, nitrogène). En petites quantités, ces éléments ne modiþ ent pas la structure cristalline HCP. Cependant, comme ces éléments sont petits, ils sont localisés sur des sites interstitiels dans le treillis de cristal et empêchent le mouvement des dislocations. Ils augmentent ainsi considérablement leur dureté et robustesse, et causent également une friabilité du joint de soudure. De plus, le titane s oxyde rapidement lorsque réchauffé dans un environnement d air. Donc, lorsque le titane est soudé, un gaz de diffusion inerte tel que l argon ou l hélium doit servir à protéger la soudure pour prévenir toute dégradation microstructurelle. Les propriétés du titane (robustesse hautement spéciþ que, module, résistance à la corrosion, etc.) en font le matériau de prédilection pour de nombreuses applications. Cependant, de nombreuses applications sont limitées par le besoin de développer des procédures de jointures Þ ables et économiques. Donc, il est important de bien comprendre l inß uence des variables de jointures sur les propriétés des soudures de titane. Pour démontrer la force et la ß exibilité de l analyse microstructurelle, nous avons examiné deux joints de soudure en titane commercialement pur (CP-Ti). Lors de la soudure à l arc électrique au tungstène de gaz (GTAW), un joint a été protégé du milieu ambiant. L autre joint n a pas été protégé délibérément, et a ainsi été contaminé par les impuretés. Cet article décrit le processus de soudage, explique les étapes de préparation métallographiques que nous avons utilisées, et montre les effets de différents paramètres sur la microstructure de la soudure.

3 3 Processus de soudage d une plaque de titane Pour cette étude, des plaques de titane commercialement pur de 6,35 mm d épaisseur (CP-Ti) ont été jointes. Une analyse chimique de la plaque est indiquée dans le tableau. La région de la plaque de CP-Ti à joindre a été tronçonnée et usinée à un angle d équerre de 60 degrés. Le joint a été nettoyé à l aide d une brosse en acier inoxydable neuve pour éliminer tous les oxydes ou débris métalliques, puis rincé à l acétone pour éliminer toute l huile pouvant provenir du processus d usinage. Les plaques ont été soudées immédiatement après le nettoyage pour minimiser la contamination. Les joints ont été soudés au GTAW et un Þ l remplisseur CP en quatre passages, avec l argon comme gaz de couverture inerte. Le remplisseur utilisé est un Þ l de CP Ti de 4,8 mm de diamètre pour toutes les soudures au courant continu de polarité stable. La composition chimique du remplisseur est également indiquée dans le tableau. Pour examiner l inß uence de la contamination sur la microstructure, un jeu de plaques a été soudé par les deux premiers passages dans une boîte à gants remplie d argon, et deux passages subséquents en dehors de la boîte à gants avec un gaz argon de couverture provenant d une torche GTAW. Le second jeu a été entièrement soudé à l extérieur de la boîte à gants en quatre passages, durant lesquels la seule protection était le gaz argon de couverture. Préparation des échantillons métallographiques Avant l examen métallographique, les propriétés mécaniques des soudures ont été déterminées par un test de pliure de trois-point des plaques jointes. Les échantillons pliés ont été tronçonnés à la machine à partir de la plaque soudée. Les dimensions des échantillons étaient d environ 75 mm de long et 25 mm de large sur l épaisseur de la plaque (6,35 mm). La longueur d envergure des trois points. Le calibre de pliure était de 50 mm. Le haut de la soudure était orienté vers le côté de traction de la conþ guration de pliure de trois-point. L échantillon a été testé sur une machine de test universelle mue par vis à une vitesse de traverse constante de 5 mm par minute. Les échantillons soudés ont été préparés pour le microscope en lumière réß échie sur fond clair et le microscope électronique à balayage. En premier, des échantillons carrés de 19,05 mm ont été tronçonnés à la scie à métaux à partir des coupons soudés puis enrobés dans de la résine d enrobage polymérique thermodurcissable. (Note: l examen microstructurel a été réalisé sur des soudures ayant été mécaniquement testées par pliure de 3-point.) Les échantillons enrobés ont été prépolis et polis à un Þ ni de 0,25 µm. L attaque a permis d exposer les caractéristiques microstructurelles sous-jacentes, y compris les limites de grains, les inclusions, les Þ ssures et les phases secondaires. Les solutions d attaque du titane contiennent: 100 ml d eau, 2 ml HF, 5 ml HNO³ (réactif d attaque de Kroll); ou 20 ml d eau, 10 ml 40% KOH, 5 ml 30% H²O²; ou 30 ml de glycérine, 10 ml Hf, 10 ml HNO³

4 Fig.1a L enrobage métallographique poli peut être immergé ou attaqué par tamponnement dans la solution de 3 à 10 secondes pour révéler les caractéristiques microstructurelles. Caractéristiques des soudures de titane 4 Fig.1b Fig.1: Coupe transversale d une soudure de titane à faible teneur en oxygène: (a) microstructure non-attaquée; (b)microstructure attaquée. Des Þ ssures sont visibles provenant du test de pliure subséquent et de l empreinte de dureté Vickers. A Le tableau fait la comparaison des propriétés des soudures avec celles du métal de base. Aucune des soudures n était aussi résistante que la plaque de base. La résistance de la soudure à faible teneur en oxygène était d environ 67% de la plaque de base, alors que la résistance de la soudure à haute teneur en oxygène n était que de 25% de la plaque de départ. Le contenu de l oxygène en bloc analysé de la soudure à faible teneur en oxygène est foncièrement le même que celui de la plaque de base et du Þ l remplisseur. Cependant, le contenu d oxygène analysé représente plus du double de celui dans la soudure à haute teneur en oxygène, comparé avec la plaque de base et le Þ l remplisseur. L analyse métallographique a été mise en rapport avec la réponse mécanique et l analyse chimique avec les microstructures des joints. La soudure à faible teneur en oxygène Les coupes transversales de cette soudure en grossissement faible sont illustrées aux Fig. 1 et 2. La vue non-attaquée (Fig.1a) montre les Þ ssures provenant du test de pliure, ainsi que les empreintes de microdureté Vickers placées en bas de la ligne centrale de la soudure (du haut vers le bas) et en travers de la soudure (de la ligne centrale par la zone affectée par la chaleur (ZAC) et dans le métal de base). La microstructure attaquée (Fig. 1b) révèle la structure du grain dans la soudure. Les différentes couleurs ont été formées en raison des différences d épaisseur de la pellicule d oxyde formée durant la préparation des échantillons métallographiques. La microstructure au beau milieu de la ligne centrale de la soudure (Fig. 2) est constituée d une microstructure de titane alpha typique. Les cellules de phase alpha HCP de faible température sont petites (10 µm); et la phase bêta BCC de haute température orne les limites de grain. La taille de grain sur la ligne centrale de la soudure est de 1 mm. Figure 3 montre une micrographie à grossissement élevé de la transition entre la ZAC et le métal de B base. - En travers de la soudure, la taille de grain diminue de 1 mm (1000 µm) de la ligne centrale à 20 µm au métal de base. - Dans le métal de base, les grains de phase alpha sont de forme équiaxiale, et sont orientés dans la direction de roulement. Fig. 2: Grossissement élevé de la ligne centrale de la soudure à faible teneur en oxygène, montrant une microstructure de Ti alpha typique. Les ß èches désignent des limites de phase bêta à haute température (sous-structure dans les cellules alpha).

5 5 - Au centre de la plaque, les grains sont étirés à cause du roulement. - A la périphérie et à l intérieur de certains grains de phase alpha, les taches de couleur claire, comme le montre la Figure 4, sont des réinventions des limites de grain de phase bêta de haute température. Les valeurs de dureté Vickers sont représentées à la Fig. 5 (en bas de la ligne centrale de la soudure) et à la Fig. 6 (en travers de la soudure), avec l oxygène, le nitrogène et les concentrations de carbone adjacents à chaque empreinte. Celles-ci ont été déterminées par le biais du MEB combiné avec une analyse aux rayons-x dispersive d énergie (EDX). En raison de la nature de l analyse EDX, ces valeurs sont uniquement adéquates pour des objectifs de comparaison, et ne représentent aucunement les valeurs réelles. Le contenu en oxygène ainsi que la dureté sont accrus vers l extrémité de la soudure (Fig. 5). Les valeurs pour le carbone et le nitrogène restent relativement constantes. Fig. 3: Grossissement élevé de la zone affectée par la chaleur de la soudure à faible teneur en oxygène. Ces résultats laissent entrevoir que l augmentation de la dureté est directement apparentée à la concentration d oxygène le long de la ligne centrale de la soudure. De part et d autre de la soudure, la dureté était plus faible sur la ligne centrale, augmentant dans la zone affectée par la chaleur, et diminuant à une valeur constante dans le métal de base (Fig. 6). L oxygène, le nitrogène et le contenu en carbone étaient foncièrement constants dans toute la soudure. (Pour plus de détails sur les «soudures à faible teneur en oxygène» accompagné des photomicrographies, visitez le site Internet de AM&P: Fig. 4: Microstructure de la plaque de base en titane, montrant des grains équiaxés. Les taches de couleur blanche (certaines désignées par des ß èches) sont des restes de limites de grain de la phase bêta. Oxygène Carbone Pourcentage en poids Nitrogène Distance, mm Fig. 5: Les proþ ls de dureté Vickers et du contenu en impuretés le long de la ligne centrale (de haut (position 0 mm) en bas) de la soudure à faible teneur en oxygène.

6 Fig. 7: Coupe transversale d une soudure en titane à haute teneur en oxygène: (a) microstructure non-attaquée; (b) microstructure attaquée. Les Þ ssures visibles proviennent du test de pliure subséquent et de l empreinte de dureté Vickers. 6 La soudure à haute teneur en oxygène Les coupes transversales d une soudure de titane à haute teneur en oxygène sont montrées à la Fig. 7 à faible grossissement. Ces coupes transversales montrent les Þ ssures créées par le test de pliure et les empreintes de microdureté Vickers placées en différents endroits dans la soudure. Tout comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la microstructure au milieu de la ligne centrale de la soudure (Fig. 8) consiste d une microstructure de titane alpha typique avec des petites cellules de phase alpha (10 µm) et phase bêta ornant les limites de grain. Des macles de déformation peuvent également être observées en haut à droite de la photomicrographie optique. A la Fig. 9 sont illustrés un grossissement plus élevé de la soudure, ZAC, ainsi que le métal de base avec les empreintes de microdureté. Là aussi, tout comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la taille de grain à la ligne centrale de la soudure est de 1 mm, et de la ligne centrale de la soudure au métal de base, la taille de grain diminue de 1 mm pour atteindre 20 µm. Comme pour la soudure à faible teneur en oxygène, la dureté et le contenu en oxygène augmentent vers la surface de la soudure. Une pollution à l oxygène considérable est observée sur le haut du passage métallique de la soudure comme illustré à la Fig.10 par les changements en couleur jaune de la microstructure. Une microstructure aciculaire avec des plaques de Widmanstätten et une phase bêta le long des limites de grain, sont visibles. A des grossissements plus élevés (Fig.11), une microstructure alpha en armure nattée et des restes sombres stabilisés de phase bêta métastable entre les cellules alpha sont également visibles. Le noyautage formé dans les cellules alpha est le résultat de la réaction Fig.7a Fig.7b Oxygène Carbone Nitrogène Distance, mm Fig. 6: Les proþ ls de dureté Vickers et du contenu en impuretés à partir du centre de la soudure (distance 0 mm) dans le métal de base de la soudure à faible teneur en oxygène montrée. Pourcentage en poids Fig. 8: Grossissement élevé de la ligne centrale de la soudure à haute teneur en oxygène, montrant une microstructure de titane alpha typique. La ß èche «a» désigne les limites de phase bêta à haute température; la ß èche «b» désigne les macles de déformation.

7 7 de la phase péritectique surgissant entre le Ti et le TiO ² à 1740 C. Lors du refroidissement rapide associé avec la soudure, l oxygène aide à stabiliser une portion de la phase bêta à haute température dans la microstructure à température ambiante. Comparaison des soudures Des microstructures similaires développées à l intérieur des soudures et la ZAC dans les deux joints. Il n est pas surprenant que les soudures à teneur en oxygène faible et élevée ont des tailles de grain similaires. Comme l entrée de la chaleur lors du soudage des deux joints est la même, il est à supposer que des joints avec des tailles de grain similaires se développent. La différence de microstructure apparaît à la surface de la soudure. Fig. 9: Zone affectée par chaleur de la soudure à haute teneur en oxygène. Une pollution à l oxygène considérable a fait que la surface de la soudure à haute teneur en oxygène a développé une microstructure aciculaire avec une phase bêta stabilisée entre les cellules alpha, les plaques de Widmanstätten, et la phase bêta le long des limites de grain. La surface de la soudure à faible teneur en oxygène était constituée de cellules alpha de faible température et de grandes limites de grains bêta. Les Figures 5-6 révèlent que la soudure à haute teneur en oxygène est considérablement plus dure que la soudure à faible teneur en oxygène. Ceci est prévisible, vu que l oxygène va rendre le titane friable, et cela se manifeste par la résistance considérablement plus faible de la soudure à haute teneur en oxygène. Propriétés des matériaux en titane et soudures Contenu en impuretés Barre d apport Plaque Soudure à Soudure à (% en poids) par analyse en CP-Ti CP-Ti faible teneur haute teneur chimique en oxygène en oxygène Oxygène 0,189 0,189 0,190 0,437 Nitrogène 0,011 0,007 0,050 0,392 Carbone 0,029 0,021 0,019 0,038 Résistance à la pliure, Non connue 109 (16) 73,3 (10,6) 27,5 (4,0) MPa (ksi) Fig.10: Microstructure de la soudure à haute teneur en oxygène montrant une armure nattée de phase alpha (ß èche»a») et des restes de phase bêta entre les cellules alpha (ß èche «b»). Fig.11: Grossissement plus élevé de la microstructure de la surface rapprochée de la soudure à haute teneur en oxygène, montrant le noyautage de la phase alpha. Cet article a précédemment été publié dans l édition de février 2003 du magazine Advanced Materials and Processes.

Préparation métallographique des matériaux antifriction

Préparation métallographique des matériaux antifriction Préparation métallographique des matériaux antifriction Stephen Andrews, Glacier Vandervell Bearings Michael Rückert, Struers A/S Bill Taylor, Struers Ltd. Revue de Matérialographie Struers 12/2006 Structure

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

Durcissement structural par laser YAG-Nd +3 de l alliage de Titane " T40 ".

Durcissement structural par laser YAG-Nd +3 de l alliage de Titane  T40 . JEEP 29, 6 (29) DOI:1.151/jeep/296 Owned by the authors, published by EDP Sciences, 29 Durcissement structural par laser YAG-Nd +3 de l alliage de Titane " T4 ". O. LADJALI 1, N. MESRATI 1, L. HATTALI

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Objectifs pédagogiques Après l étude de ce chapitre, vous pourrez : Différencier les effets des polarités CCDP, CCPI et c.a. sur le nettoyage

Plus en détail

Lasers pour applications de micro-usinage

Lasers pour applications de micro-usinage Lasers pour applications de micro-usinage GMP SA 1 Plan Introduction Micro-usinage Sources laser Applications de Micro-usinage Micro-soudure Micro-découpe Micro-perçage Conclusion 2 Micro-usinage Lasers

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 1 : Métallographie Diagrammes de phase Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU Métallographie Diagrammes de phase Applications MÉTALLOGRAPHIE

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail

SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION

SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION Objectif : Production de tuyaux soudés à diamètre réduit selon les normes ASTM A 513, et galvanisés aux termes de la norme UNI 5741-66,

Plus en détail

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 2 Le soudage Assemblage de plusieurs éléments suite à la fusion obtenue

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Préparation simultanée des lames minces matérialographiques et histologiques: étude de l intégration osseuse sur les implants dentaires

Préparation simultanée des lames minces matérialographiques et histologiques: étude de l intégration osseuse sur les implants dentaires Préparation simultanée des lames minces matérialographiques et histologiques: étude de l intégration osseuse sur les implants dentaires Jose-Iñaki Alava F. Marín A. Intxaurrandieta I. Braceras M. Maeztu

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Samuel HEMERY (2 e année) Directeur de thèse: Thierry Auger (CNRS) Encadrant CEA: Jean Louis Courouau (DPC/SCCME/LECNA)

Plus en détail

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2% Cr > 10,5% C < 1,2% Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche

Plus en détail

Réussir votre soudure à l'arc

Réussir votre soudure à l'arc Réussir votre soudure à l'arc DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le type de soudure POSTE À ARC La soudure à l arc est un soudage autogène : la très haute température fournie par l arc électrique

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL LES LIANTS HYDRAULIQUES Hamdi Boualem ENSSMAL Le ciment Le ciment est une matière pulvérulente, formant avec l eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d agglomérer, en durcissant,

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi

Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi F. Balbaud-Célérier, L. Martinelli CEA/DEN/DPC/SCCME/LECNA 17/1/27 1 Applications et matériaux Alliage Pb-Li : couverture tritigène des réacteurs

Plus en détail

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Patrick JACQUOT Laboratoire Central BODYCOTE Usine de Pusignan (69) 3ème Séminaire Bodycote Air Liquide, Lyon, 18-19

Plus en détail

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Principe Le principe de la séparation par C.P.G. consiste à partager l'échantillon à analyser

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

SUPRA 50 - SP 510. ALLIAGES MAGNETIQUES DOUX FeNi

SUPRA 50 - SP 510. ALLIAGES MAGNETIQUES DOUX FeNi SUPRA 50 - SP 510 ALLIAGES MAGNETIQUES DOUX FeNi I. INTRODUCTION La gamme des alliages magnétiques vers 50% de Nickel d Imphy Alloys se compose des nuances suivantes : - SUPRA 50 / SUPRA 50 SP - SUPRA

Plus en détail

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Ne pas utiliser pour les nouvelles conceptions -U- Modèle de fin de série PUN-E Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Récapitulatif Version Type

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche La gravure Après avoir réalisé l étape de masquage par lithographie, il est alors possible d effectuer l étape de gravure. L étape de gravure consiste à éliminer toutes les zones non protégées par la résine

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

E N R O B A G E. Enrobage par compression à chaud EROBAGE

E N R O B A G E. Enrobage par compression à chaud EROBAGE E N R O B A G E On enrobe les échantillons métallographiques pour protéger la surface des matériaux fragiles et pour en assurer l uniformité dimensionnelle. L enrobage sous pression s effectue à l'aide

Plus en détail

C Si Mn Ni Cr Mo N P S 0.03 0.75 1 2 5 6 22 23 2,5 3,5 0,12 0,20 0.035 0,010

C Si Mn Ni Cr Mo N P S 0.03 0.75 1 2 5 6 22 23 2,5 3,5 0,12 0,20 0.035 0,010 Température ( C) Présentation Générale Acier inoxydable austéno ferritique (DUPLEX) à forte résistance à la corrosion et hautes performances mécaniques L présente une excellente résistance à la corrosion

Plus en détail

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable Stainless Tubes Europe Tubes soudés en acier inoxydable L histoire 1901 Création de la société 1921 Début de la production de tubes 1967 Premier tube en acier inoxydable 1988 La Meusienne rejoint le groupe

Plus en détail

Maximisez votre productivité

Maximisez votre productivité Quelle que soit votre opération de soudage, Air Products innove dans une nouvelle gamme de gaz de protection qui vous apportera les meilleurs résultats. Elaborée pour augmenter la productivité à travers

Plus en détail

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07 ELSOLD Barres et lingots La miniaturisation croissante, des exigences plus strictes en ce qui concerne la fiabilité à long terme des produits électroniques complexes, des composants et des caractéristiques

Plus en détail

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 )

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Pour la Réalisation Conduits Coupe Feu (Gaines) Ventilation Désenfumage EI 30/60/120S Horizontale - Verticale Pour l encoffrement Coupe Feu Structure Métallique

Plus en détail

Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC)

Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC) Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC) Management & Projets scientifiques Satillieu 28 septembre- 02 Octobre 2009 1 Gérard Rousset Processus de contamination zones à

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Novocanto Acier Inoxydable

Novocanto Acier Inoxydable Novocanto Acier Inoxydable h: 6, 8, 10, 12, 15 mm. Longueur: 250 cm. Matériau: Acier Inox NOVOCANTO Profilé en acier inoxydable. Protège et décore tout en apportant la qualité, la résistance, la durabilité

Plus en détail

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1 Moulage Objectifs Connaître les différents procédés de moulage 1-1 1. Généralités sur la mise en forme 1-2 2. Définitions Le Moulage : reproduire un objet au moyen d un moule. Le mot moulage définit aussi

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010 ACIER Dr. Adamah MESSAN École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) Les aciers 1. Propriétés 2. Traitement des aciers 3. Produits et utilisations LES ACIERS 1. Propriétés 1.1 Propriétés physique *Massevolumique:

Plus en détail

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 36 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0053 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Principe du laser guidé par jet d eau Laser Avantages: Lentille de focalisation Le jet d eau agit comme

Plus en détail

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES)

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Procédés de soudage (manuels et semi-automatiques) Chapitre 2 2 PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Les procédés de soudage présentés dans ce chapitre sont des procédés de soudage à l arc

Plus en détail

DISQUES EN FIBRES. Introduction. Oxyde d aluminium. Oxyde d aluminium avec additifs activeurs d abrasion 290. Oxyde de zirconium

DISQUES EN FIBRES. Introduction. Oxyde d aluminium. Oxyde d aluminium avec additifs activeurs d abrasion 290. Oxyde de zirconium 282 DISQUES EN FIBRES Introduction 284 Oxyde d aluminium 288 Oxyde d aluminium avec additifs activeurs d abrasion 290 Oxyde de zirconium 291 Céramique avec additifs activeurs d abrasion 293 Carbure de

Plus en détail

Sélection de fiches techniques

Sélection de fiches techniques Sélection de fiches techniques 13 Tableau récapitulatif des caractéristiques des alliages LEGENDE: ++ = EXCELLENT, + = BON, - = MOYEN, -- = MAUVAIS SOUDABLE PAGES PRECIMET AISI OU UNS DIN AFNOR Usinable

Plus en détail

Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC. II 3MMC Maintenant offerts en grains 36+, 60+ et 80+ Une conception. parfaite. Un rendement époustouflant.

Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC. II 3MMC Maintenant offerts en grains 36+, 60+ et 80+ Une conception. parfaite. Un rendement époustouflant. Disques en fibre 982C et 987C CubitronMC II 3MMC Maintenant offerts en grains, et 8+ Une conception parfaite. Un rendement époustouflant. L avenir, c est le présent. Dites adieu aux abrasifs traditionnels

Plus en détail

Mini-projet : Le métronome

Mini-projet : Le métronome Conception d un circuit imprimé carte Réalisation d une Mini-projet : Le métronome REALISATION DU CIRCUIT ET CONCEPTION DE LA CARTE: 1. Produire un typon : Afin de concevoir le typon, notre professeur

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

Tronçonneuse ou scie à chaîne

Tronçonneuse ou scie à chaîne Tronçonneuse ou scie à chaîne CHAÎNE ET AFFÛTAGE 1. Généralités La chaîne d une tronçonneuse est l organe coupant de la machine. Sa forme particulière et les évolutions techniques qu elle a subies lui

Plus en détail

LA TREMPE DES ACIERS

LA TREMPE DES ACIERS LA TREMPE DES ACIERS 1 PRINCIPE DE LA TREMPE 1. Austénétisation: Chauffer dans le domaine gamma (AC3 ou ACcm +50 C) 2. Maintien isotherme pour homogénéiser 3. Refroidissement pour éviter de former les

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

FabricAir. Système de distribution

FabricAir. Système de distribution FabricAir Système de distribution Très léger Sans condensation Prix attractifs Ventilation silencieuse Installation rapide et facile Climatisation interne Lavable et hygiénique Large choix de couleurs

Plus en détail

HPT High Power Technology

HPT High Power Technology HPT High Power Technology High Power Technology MM-0008 pour une efficacité optimale Quand la puissance rime avec finesse Jamais les défis dans un monde en évolution permanente comme la microélectronique

Plus en détail

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution Votre eau doit traverser quelle distance? 238 milliards de litres d eau embouteillée sont consommés globalement annuellement. (source:

Plus en détail

REVÊTEMENT THERMI -DLC

REVÊTEMENT THERMI -DLC REVÊTEMENT THERMI -DLC UN PANEL COMPLET DE SOLUTIONS POUR APPLICATIONS TRIBOLOGIQUES LES PROPRIÉTÉS DU REVÊTEMENT THERMI -DLC Une solution technologique pour applications tribologiques permettant d'améliorer

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC LES MATERIAUX. La fabrication du PVC S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C3.2: Préparer les matériaux, quincaillerie et accessoires.

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

Traitement des eaux de source de plus en plus riches en gaz carbonique et de plus en plus douces :

Traitement des eaux de source de plus en plus riches en gaz carbonique et de plus en plus douces : Traitement des eaux de source de plus en plus riches en gaz carbonique et de plus en plus douces : Les exigences des nouvelles normes en Allemagne permettent de neutraliser les eaux naturelles d une manière

Plus en détail

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique Jacques ALEXIS 20 Novembre 2001 Optimisation de la performance d un processus d usinage à commande numérique 1 Exposé du problème à résoudre L exemple utilisé pour cette présentation a été présenté par

Plus en détail

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent?

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent? CAHIER D EXPERIENCES 1 ere Experience : Quand deux billes se rencontrent? Matériel : Le pendule de Newton Webcam + ordinateur Eclairage Expérience : 1. lâcher de la bille 1, film de l expérience 2. lâcher

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

CUBE DIAGNOSTIC STRUCTUREL BATIMENT N 33 MESURES CONSERVATOIRES ZAC BASTIDE NIEL / BORDEAUX. Bordeaux, le 13 fevrier 2012

CUBE DIAGNOSTIC STRUCTUREL BATIMENT N 33 MESURES CONSERVATOIRES ZAC BASTIDE NIEL / BORDEAUX. Bordeaux, le 13 fevrier 2012 Bordeaux, le 13 fevrier 2012 DIAGNOSTIC STRUCTUREL BATIMENT N 33 MESURES CONSERVATOIRES ZAC BASTIDE NIEL / BORDEAUX INDEX DATE MODIFICATIONS Resposable 0 10/11/2010 1 er document Oscar BAUZA A 13/02/2012

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

2 Betek. Profil de BETEK. Secteur TungStuds de BETEK

2 Betek. Profil de BETEK. Secteur TungStuds de BETEK TungStuds 2 Betek Profil de BETEK BETEK est l un des plus grands fabricants d outils d usure à plaquettes de carbure. Audelà, BETEK met au point des solutions au carbure qui répondent spécialement aux

Plus en détail

Streamer. Placage haute précision pour des chants parfaits PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION

Streamer. Placage haute précision pour des chants parfaits PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION Plaqueuses de chants Centres d usinage CNC Scies à panneaux verticales Scies à plat Manutention des matériaux Placage haute précision pour des chants parfaits Streamer PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION Rapport

Plus en détail

Filtres à air dans les systèmes de ventilation

Filtres à air dans les systèmes de ventilation Filtres à air dans les systèmes de ventilation Figure no 1 Filtres à air disponibles dans l offre d Alnor Les filtres sont utilisés dans les systèmes de ventilation pour assurer une protection contre la

Plus en détail

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES + DE ROBUSTESSE Élimination de la soudure entre la lisse et le connecteur: elle est maintenant d une seule pièce. Élargissement de la section verticale du point de connexion entre la lisse et le montant

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique E. (a) On a 33, 2 0cm et 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient 33 0 cm 33 20 cm 858 cm Le chat voit le poisson à 858 cm derrière

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques I - Traitements volumiques 1 Trempe C est un traitement thermique de durcissement consistant à chauffer la pièce à une température supérieure à la ligne de transformation fer α fer γ (austénisation), puis

Plus en détail

Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS

Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS quasar Simplicité d utilisation et rapidité sont les caractéristiques uniques qu offrent les appareils Quasar de Zhermack dans le domaine du soudage. Quasar

Plus en détail

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR)

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) ACNOR G40.2 Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) Cette norme, connue sous le nom de ACNOR G40.2 s applique à six types de plaques, charpentes et

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations Le système Berolina-Liner Le système Berolina-Liner innove dans la réhabilitation

Plus en détail

Méthodes et procédés de soudage avancé. Théo Ouellet, ing. jr, M.Sc.A., B.A.A.

Méthodes et procédés de soudage avancé. Théo Ouellet, ing. jr, M.Sc.A., B.A.A. Méthodes et procédés de soudage avancé Théo Ouellet, ing. jr, M.Sc.A., B.A.A. ISO 9001:2008 / ISO 17025:2005 Plan de la présentation Les procédés les plus utilisés o Nouvelles sources GTAW Soudage en courant

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

EFFET D UN LAMINAGE SUR LE COMPORTEMENT MECANIQUE D ACIER FAIBLEMENT ALLIE

EFFET D UN LAMINAGE SUR LE COMPORTEMENT MECANIQUE D ACIER FAIBLEMENT ALLIE Projet de Physique P6 STPI/P6/2014 18 EFFET D UN LAMINAGE SUR LE COMPORTEMENT MECANIQUE D ACIER FAIBLEMENT ALLIE Etudiants : Julien CARMONA Eva MAIRE Cyril ROUSSEL Laure FERCHAUD Antoine ROBIN Enseignant-responsable

Plus en détail

Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques

Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques Canaux chauffants intérieurs et surface coupante en métal dur Drs. Ing. J. D Düring et Ing. R. J. Jochems, Groep B.V. Intro La polymérisation de l'éthylène

Plus en détail

Gravure et la Découpe Laser

Gravure et la Découpe Laser Manuel pour la Gravure et la Découpe Laser www.troteclaser.com Trucs et Astuces pour travailler avec une machine laser Trotec Table des matières 3 Introduction 3 Que peut faire un laser? 4 Les sources

Plus en détail

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE Nom commun Pierre blanche MATIÈRE PREMIÈRE (matériau) Calcaire Type de matériau de construction : Pierre de revêtement des sols Epire, Albanie Pierre de faible épaisseur

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

ECM Technologies Vacuum furnaces and advanced processes

ECM Technologies Vacuum furnaces and advanced processes ECM Technologies Vacuum furnaces and advanced processes La cémentation basse pression grande série dans l automobile et l aéronautique: quelles différences? Alfred Rallo - Directeur Commercial La cémentation

Plus en détail

RECOMMANDATIONS TECHNIQUES

RECOMMANDATIONS TECHNIQUES ABRASION RESISTANT STEEL RECOMMANDATIONS TECHNIQUES HIGH YIELD STRENGTH STEEL ABRASION RESISTANT STEEL HIGH YIELD STRENGTH STEEL INTRODUCTION GÉNÉRALE L acier résistant à l abrasion produit par NLMK Clabecq

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C)

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C) Ce test comprend vingt questions à choix multiples. Toutes les questions sont retenues de la vidéo: Soudage Manuel Sans Plomb, DVD-FR45C. Chaque question n a seulement qu une réponse la plus correcte.

Plus en détail

1 Des aciers pour câbles de précontrainte au fer-nickel à dilatation contrôlée, les aciers spéciaux couvrent une

1 Des aciers pour câbles de précontrainte au fer-nickel à dilatation contrôlée, les aciers spéciaux couvrent une Une technologie plus rapide, plus fiable, polyvalente, réductrice de stress pour les opérateurs. Malex, une PME de Charleroi développe une machine à souder révolutionnaire, qui couple laser et technologie

Plus en détail

4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique

4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique 4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique 4.6.1 Introduction C est à quelques kilomètres au nord de la ville de Yaoundé, à proximité du village de Nkolondom qu a été décrite la grotte du

Plus en détail

par micro-ondes SCP SCIENCE

par micro-ondes SCP SCIENCE SCP SCIENCE 47 Systèmes de digestion par micro-ondes SCP SCIENCE offre 3 types de systèmes de digestion par micro-ondes. NovaWAVE SA: un instrument qui peut effectuer jusqu à 12 digestions simultanément

Plus en détail

Guide de soudage. Kest-Lock

Guide de soudage. Kest-Lock Guide de soudage Kest-Lock Copyright Kest Technology 2007 All rights reserved. Instruction is subject to change without notice. Edition: KEST-KLDS-2007-02 Guide de soudage Kest-Lock Page 2 1. Introduction

Plus en détail

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN CHIKHI Mourad 1, SELLAMI Rabah 1 et Merzouk Kasbadji Nachida 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Comment optimiser les performances d un système de vision industriel avancées Utilisation de l éclairage 1. Éclairage pour le traitement

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s:

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Notre idée conquiert le monde Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Présentation de la nouvelle gamme de spectromètres de laboratoire mobiles: acier faiblement allié

Plus en détail

Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre. Caractéristiques techniques

Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre. Caractéristiques techniques Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre Caractéristiques techniques 2 Préparation de l air comprimé Manomètre Manomètre Manomètre Orifice arrière Couleur arrière-plan: Blanc Echelle des couleurs:

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur à est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d écoulement de l air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse et débit d écoulement

Plus en détail

Placage de chants : La qualité de finition avec des têtes de pulvérisation contrôlées électroniquement.

Placage de chants : La qualité de finition avec des têtes de pulvérisation contrôlées électroniquement. Placage de chants : La qualité de finition avec des têtes de pulvérisation contrôlées électroniquement. 1. Unité de pulvérisation de séparateur (en début d opération). 2. Unité de pulvérisation de nettoyant

Plus en détail