Dr HAURET laurent. Cabinet de Radiologie Des Quinconces 7 Allées de Chartres Bordeaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr HAURET laurent. Cabinet de Radiologie Des Quinconces 7 Allées de Chartres Bordeaux"

Transcription

1 Dr HAURET laurent Cabinet de Radiologie Des Quinconces 7 Allées de Chartres Bordeaux

2

3 Diarthrose bi-condylienne à ménisques Articulations jumelles formant une unité fonctionnelle. Travaillent de façon synchrone. Couplage assuré par l ankylose symphysaire. Autre élément fonctionnel majeur: L articulé dentaire. Muscles masticateurs.

4 Anatomie Composants osseux: Fosse mandibulaire (cavité glénoïde). En arrière: os tympanal et scissure de Glaser. En avant l éminence temporale ou tubercule articulaire. Condyles mandibulaires. Obliques en arrière, en dedans (+++). Col condylien.

5 Anatomie Le ménisque ou disque. Biconcave: assure la coaptation des surfaces articulaires, amortit les chocs, répartit les charges. Sépare l ATM en deux compartiments indépendants. Maintenu par la capsule, les ligaments et, en arrière par le tissu rétro-discal ou lame bilaminaire.

6 DYSFONCTIONNEMENT CRANIO-MANDIBULAIRE CLINIQUE BILAN OSSEUX Télécrane + Panoramique Complément

7 DYSFONCTIONNEMENT CRANIO-MANDIBULAIRE CLINIQUE BILAN OSSEUX Télécrane + Panoramique La cause est évidente TRAITEMENT Complément

8 POSTURE STATIQUE GLOBALES

9 Céphalométrie 3D ATM au centre des deux entités : Charpente maxillo-faciale Dents et arcades dentaires

10 Céphalométrie 3D : modèle 3D Charpente maxillo-faciale À partir des 16 points anatomiques : deux étages Pentaèdre supérieur : orbitaire Héxaèdre inférieur : maxillo-orbitaire Entre les deux, plan de référence d horizontalité du crâne : infra-orbitomalléaire

11 Céphalométrie 3D : modèle 3D Dents et arcades dentaires Axe d inertie de chaque dent, groupe de dents Hémi-arcade Arcade Deux arcades

12 TOMOGRAPHIE CLASSIQUE Occlusion Ouverture max Occlusion Ouverture max

13 TOMOGRAPHIE CLASSIQUE Repos Ouverture moyenne Blocage Occlusion de convenance Ouverture maximale

14 TOMOGRAPHIE CLASSIQUE

15 Dr HAURET laurent Cabinet de Radiologie Des Quinconces 7 Allées de Chartres Bordeaux

16 NON (4)? En fait cela dépend : -clinique discordante -contexte particulier -prescripteur spécialisé -sort du schéma classique

17 Ouverture max SCANNER Occlusion de convenance

18 L IMAGE RADIOLOGIQUE OSSEUSE SCANNER MORPHOLOGIQUE Atteinte articulaire dégénérative Abrasion Condensation Ostéophyte Géode Pincement de l interligne articulaire : origine? Relation entre images et symptômes!!!!

19 L IMAGE RADIOLOGIQUE OSSEUSE SCANNER MORPHOLOGIQUE Atteinte articulaire Inflammatoire Géode affrontée Déminéralisation Pincement de l interligne articulaire : origine?

20 L IMAGE RADIOLOGIQUE OSSEUSE SCANNER MORPHOLOGIQUE Atteinte articulaire séquellaire : traumatique. Atteinte articulaire malformative : hyperplasie du condyle, hypoplasie, dysplasie. Atteinte articulaire tumorale : lignée cartilagineuse, lignée osseuse ostéochondromatose primitive.

21

22

23

24

25 DROITE GAUCHE

26 GAUCHE DROITE

27 DROITE DROITE

28 DROITE

29

30 Cas 138

31 Cas 139

32

33 Cas 178

34

35

36

37

38

39

40 LE DISQUE Les moyens de contention

41 LE DISQUE Les moyens de contention PTERYGOIDIEN LATERAL

42 LE DISQUE Les moyens de contention FREIN POSTERIEUR Zone bilaminaire PTERYGOIDIEN LATERAL

43 LE DISQUE Les moyens de contention FREIN POSTERIEUR PTERYGOIDIEN LATERAL Ligaments Latéraux

44 LE DISQUE Les moyens de contention OCCLUSION OUVERTURE MAXIMALE

45 L IMAGE RADIOLOGIQUE DU DISQUE FREIN POSTERIEUR PTERYGOIDIEN LATERAL Ligaments Latéraux Les moyens de contention

46 LUXATIONS DISCALES

47 LUXATIONS DISCALES

48 LUXATIONS DISCALES

49 LUXATIONS DISCALES

50 LUXATIONS DISCALES

51 LUXATIONS DISCALES

52 Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

53 NORMAL 10 Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

54 Déplacement antérieur minime Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

55 Déplacement important Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

56 Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle >80 Déplacement majeur POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

57 L IMAGE RADIOLOGIQUE DU DISQUE Centre condyle-sommet de la courbure du condyle Centre du condyle POSITION DU DISQUE EN OCCLUSION

58 L IMAGE RADIOLOGIQUE DU DISQUE NORMAL 50% 100% POURCENTAGE DE RECOUVREMENT

59 L IMAGE RADIOLOGIQUE DU DISQUE LUXATION MINIME NORMAL 50% 100% Réductible? POURCENTAGE DE RECOUVREMENT

60 L IMAGE RADIOLOGIQUE DU DISQUE LUXATION MINIME NORMAL 50% 100% Réductible? 0% LUXATION MAJEURE Irréductible? POURCENTAGE DE RECOUVREMENT

61 occlusion 5mm droite 10 mm max occlusion 5mm gauche 10 mm max IRM avec pied à coulisse

62 occlusion 5mm droite 10 mm max occlusion 5mm gauche 10 mm max IRM

63 Désunion condylo-discale Luxations postérieures Hodez Nancy Bouche fermée Bouche ouverte

64 Planche 15

65

66

67

68

69 Très important : les diagnostics autres

70 Très important : les diagnostics autres Adulte Lobulaire Enfant

71 Très important : les diagnostics autres T1 T1 Fat sat Gado Rho

72 Très important : les diagnostics autres

73 Très important : les diagnostics autres

74 Dr HAURET laurent Cabinet de Radiologie Des Quinconces 7 Allées de Chartres Bordeaux

75 OUI! En fait tout dépend : -clinique -contexte -prescripteur -schéma classique DU BON SENS

(ATM) ARTICULATION TEMPORO- MANDIBULAIRE

(ATM) ARTICULATION TEMPORO- MANDIBULAIRE (ATM) ARTICULATION TEMPORO- MANDIBULAIRE PLAN DU COURS Introduction. Surfaces articulaires. Moyens d union. Synoviale. Physiologie articulaire. Pathologie. 2 3 INTRODUCTION DÉFINITION Articulation paire.

Plus en détail

L ankylose de l articulation temporo-mandibulaire

L ankylose de l articulation temporo-mandibulaire P R A T I Q U E C L I N I Q U E Le traitement de l ankylose temporo-mandibulaire : Étude de cas Bob Rishiraj, BSc, DDS Leland R. McFadden, DDS, MSc, FRCD(C) S o m m a i r e L ankylose osseuse de l articulation

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE

ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE I) GENERALITES Mandibule : seul os mobile de la face, relié au crâne par une articulation temporo-mandibulaire (ATM) de chaque côté. Ces deux articulations forment un

Plus en détail

Anatomie de l Articulation temporo-mandibulaire

Anatomie de l Articulation temporo-mandibulaire Anatomie de l Articulation temporo-mandibulaire Généralités L ATM est une diarthrose bicondylienne, de type synovial mettant en rapport la fosse mandibulaire (tubercule articulaire de l os temporal) avec

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES TÊTE ET COU CHAPITRE 1 OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES 1a os frontal os temporal os pariétal os occipital os ethmoïde os sphénoïde figure 1a-1 figure 1a-2 figure 1a-3 8 1a INTRODUCTION

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Imagerie médicale. Pathologie Rachis

Imagerie médicale. Pathologie Rachis Imagerie médicale Pathologie Rachis Rachis Rachis cervical 7 vertèbres Rachis thoracique 12 vertèbres Rachis lombaire 5 vertèbres Sacrum / Coccyx I- Rappels Vertèbre anatomiques type 1 Pédicule 2 Processus

Plus en détail

ARTICULTION TEMPORO-MANDIBULAIRE

ARTICULTION TEMPORO-MANDIBULAIRE ARTICULTION TEMPORO-MANDIBULAIRE I) Définition : L articulation temporo-mandibulaire est une diarthrose, articulation synoviale type bicondylilaire paire qui unit la mandibule à l os temporal (la base

Plus en détail

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2)

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) 1 Plan Introduction Généralités Anatomie et radio-anatomie Embryologie Etat de l art sur

Plus en détail

SAIDANE.A ; GHARIANI.R ; AZAIEZ.O ; MTALLAH.Y ; BEN MESSAOUED.M ; MIZOUNI.H ; MENIF.E. Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie

SAIDANE.A ; GHARIANI.R ; AZAIEZ.O ; MTALLAH.Y ; BEN MESSAOUED.M ; MIZOUNI.H ; MENIF.E. Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie SAIDANE.A ; GHARIANI.R ; AZAIEZ.O ; MTALLAH.Y ; BEN MESSAOUED.M ; MIZOUNI.H ; MENIF.E Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie INTRODUCTION Avec plus de 10 000 mouvements/ 24h, l articulation

Plus en détail

DYSFONCTIONS DE L'APPAREIL MANDUCATEUR

DYSFONCTIONS DE L'APPAREIL MANDUCATEUR Nadine VARAUD Masseur-kinésithérapeute DE 13, bd Gambetta 30 000 NIMES 04 66 21 07 39 nadine.varaud@gmail.com DYSFONCTIONS DE L'APPAREIL MANDUCATEUR 1 - Rappels anatomiques Embryogenèse et croissance de

Plus en détail

L ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE

L ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE 1 L ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE I- DEFINITION L articulation temporo-mandibulaire est une articulation paire qui unit la mandibule au temporal. C est une articulation de type synovial complexe. Elle

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

des fentes labio-alvéolopalatines

des fentes labio-alvéolopalatines CLINIQUE FENTES LABIO-ALVÉOLOPALATINES Le rôle de l orthodontiste dans la prise en charge des fentes labio-alvéolopalatines (FLAPs) Docteur Brigitte Vi-Fane Docteur Pascal Garrec En collaboration avec

Plus en détail

Radiologie / Radiology

Radiologie / Radiology Cas cliniques case-series Epidémiologie/Epidemiology RÔLE DU CONE BEAM DANS LE DIAGNOSTIC DES PATHOLOGIES DES ARTICULATIONS TEMPORO-MANDIBULAIRES. PRÉSENTATION DE TROIS CAS CLINIQUES Richard Abboud* Joseph

Plus en détail

Ostéologie crânio-faciale.

Ostéologie crânio-faciale. Ostéologie crânio-faciale. Introduction : Le massif crânio-facial est composé de 22 os soudés, unis les uns aux autres par des sutures de type fibreuses. Huit 08 os constituent le crâne et 14 pour la face

Plus en détail

Un tout nouveau regard sur vos patients.

Un tout nouveau regard sur vos patients. Un tout nouveau regard sur vos patients. Système de radiographie numérique à faisceau conique 3D Réduire les coûts tout en améliorant les résultats. La toute dernière technologie 3D offre des images de

Plus en détail

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire»

26 - troubles associés. 27 - Film. 28 - La déglutition dite «primaire» 26 - troubles associés La persistance, au-delà de l'âge de cinq à six ans, de cette forme de déglutition pourra être à l'origine de dysmorphoses dento maxillaires, de perturbation de la croissance crâniofaciale

Plus en détail

Rééducation maxillo-faciale

Rééducation maxillo-faciale Rééducation maxillo-faciale Anatomie succincte : o Mandibule : c est le seul os mobile du crâne, il est cinétique, et de forme contourné. C est une gouttière bi-corticale (corticale ext est très résistante

Plus en détail

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire LA LANGUE est l organe clé de la croissance buccodentaire Elle est le plus souvent responsable è de ce qui va bien quand la boite à langue est bien fermée et la langue en position haute (au repos et dans

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE Auteurs: S Haddar Kh Ben Mahfoudh S Zouari J Rebaï M Dhouib* S Mezghani M Abdelmoula* J Mnif Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE La présentation

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

Biomécanique du Genou LCA

Biomécanique du Genou LCA Biomécanique du Genou LCA PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. INTRODUCTION Articulation

Plus en détail

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire...

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire... Dédicace... 5 Préambule... 7 Le déséquilibre de la mâchoire à l'origine de pathologies redoutables... 7 Terminologie... 8 Préface... 9 La santé... 10 L'ostéopathie et la maladie... 12 Le début de l'aventure...

Plus en détail

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville Sommaire 257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Stabilité fémoro tibiale Ligament croisé antéro externe : trois faisceaux, insertion

Plus en détail

LESIONS des MENISQUES

LESIONS des MENISQUES LESIONS des MENISQUES Chaque genou comporte * des formations osseuses fémur, tibia et rotule, revêtues de cartilage, * des formations ligamentaires, ligaments latéraux et ligaments croisés, * des ménisques,

Plus en détail

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE Boîte osseuse constituée de 8 os formant la base (partie inférieure) et la voûte du crane ou calvaria (partie supérieure) I) LA VOUTE DU CRANE 1. Repères La voute s appelle

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée I. Fauquet, F.Bonodeau, L. Deschildre, L. Ceugnart, G. Hurtevent-Labrot JFR 2006 Lille, France Intérêt de connaître l anatomie 1

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

Limitation de l ouverture buccale que faire?

Limitation de l ouverture buccale que faire? 940 PRATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMPLÉMENTAIRE BIBLIOGRAPHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, PAGE 939 Andreas Worni 1 Regina Mericske-Stern 1 Tateyuki Iizuka 2 Michael Büttner 3 1 Clinique de prothèse dentaire,

Plus en détail

TUTORAT UE TC Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015

TUTORAT UE TC Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015 TUTORAT UE TC 2014-2015 Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015 Glandes salivaires, articulation temporo-mandibulaire, cavité orale Professeurs CAPTIER, BONAFE et FAVRE DE THIERRENS Séance préparée

Plus en détail

FICHE D EVALUATION COMMENTEE

FICHE D EVALUATION COMMENTEE FICHE D EVALUATION COMMENTEE EXAMEN RADIOGRAPHIQUE Prescrire : Veuillez pratiquer les radiographies suivantes, accompagnées d un compte-rendu - Une Panoramique dentaire ( Orthopantomogramme) avec ATMs

Plus en détail

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) :

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) : Première partie LA TÊTE 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) A. La région de la tête est séparée de la région du cou par un plan sagittal passant par le foramen magnum. B.

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Items traités 1. Connaître l anatomie radiologique du cavum, du pharynx, du larynx et des sinus en fonction

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal.

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. Introduction Les tumeurs malignes du massif facial:

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Pour répondre, cochez une ou plusieurs réponses et/ou précisez en une ou deux phrases.

Pour répondre, cochez une ou plusieurs réponses et/ou précisez en une ou deux phrases. MAXILLOFORM-DPC 101 rue Garibaldi 69006 Lyon maxilloform@gmail.com AUDIT en QCM sur les fractures du condyle DPC du 5 juin 2014 Nom : Prénom : N RPPS (11 chiffres) : Email : Pour répondre, cochez une ou

Plus en détail

CORRECTION Séance de pâques

CORRECTION Séance de pâques TUTORAT spetc 2010-2011 Anatomie CORRECTION Séance de pâques La cavité orale - l articulation temporo-mandibulaire Dr. FAVRE, Dr. EGEA Séance préparée par Denis MANTEAU et Julie DUMAY. QCM n 1 : A C E

Plus en détail

ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DES FRACTURES MANDIBULAIRES A propos de 53 cas colligés à l'hôpital Général de Grand-Yoff

ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DES FRACTURES MANDIBULAIRES A propos de 53 cas colligés à l'hôpital Général de Grand-Yoff UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 200 N 21 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES

Plus en détail

Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique. Intuitif par excellence...

Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique. Intuitif par excellence... Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique Intuitif par excellence... Tout devient plus clair et plus simple avec un grand champ. LE VOLUME DENTO-MAXILLO-FACIAL COMPLET PRET POUR VOTRE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

LES FRACTURES MANDIBULAIRES

LES FRACTURES MANDIBULAIRES A. LES FRACTURES MANDIBULAIRES 16/03/09 Dr Dubosq Stomato I. Rappels anatomiques A. La mandibule 1. Une branche horizontale 2. Deux branches montantes portant des apophyses 3. La paquet vasculo-nerveux

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste?

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste? RADIOLOGIE au quotidien Que retenir pour le praticien généraliste? Exemple à critiquer! Cher confrère, Veuillez réaliser chez M. X un scanner abdominal total. Bien confraternellement, Docteur Y La bonne

Plus en détail

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Le rachis inflammatoire Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Spondylo-arthrites SAPHO Quelques diagnostics différentiels Les spondyloarthrites Terminologie

Plus en détail

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE Institut Du Rachis Parisien classification de Thompson spine, 1990 description anatomie macro sur coupes cadavériques I normal nucléus central

Plus en détail

Tomographie volumique a faisceau conique de la face (cone beam)

Tomographie volumique a faisceau conique de la face (cone beam) Tomographie volumique a faisceau conique de la face (cone beam) Note de cadrage Juin 2009 Service Évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél.

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

Renouvellement de l Entente-cadre des chirurgiens dentistes Partie 2

Renouvellement de l Entente-cadre des chirurgiens dentistes Partie 2 028 À l intention des développeurs de logiciels en dentisterie 7 mai 2015 Renouvellement de l Entente-cadre des chirurgiens dentistes Partie 2 L Association des chirurgiens dentistes du Québec et le ministère

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS )

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) H. Mrabti fassi, N.Bnouachir,H.Enneddam, M. Ouali Idrissi, N. Cherif El guanouni,s.alj, O.Essadki, A.

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

TUTORAT spetc Anatomie Séance de pâques

TUTORAT spetc Anatomie Séance de pâques TUTORAT spetc 2010-2011 Anatomie Séance de pâques La cavité orale - l articulation temporo-mandibulaire Dr. FAVRE, Dr. EGEA Séance préparée par Denis MANTEAU et Julie DUMAY. QCM n 1 : Quelles sont les

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques DIU Pathologie de l appareil locomoteur liée au sport D. Wendling ARTHROSE Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent

Plus en détail

La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche]

La tête vient de terra (la terre), ou pot de terre. [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] OSTÉOLOGIE - LE CRÂNE LES OS DU CRÂNE La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] C'est une masse ovoïde où on va décrire : une face supérieure

Plus en détail

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes CORRECTION INTERNAT (aucune mauvaise réponse : 1 point Une mauvaise réponse : 0.5 Deux : 0.2

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : anatomie du genou imagerie du genou examen clinique du genou Résumé : La lésion méniscale est

Plus en détail

Localisation des canines incluses : mise au point

Localisation des canines incluses : mise au point SPÉCIAL CANINE Localisation des canines incluses : mise au point RÉSUMÉ Hélène GUIRAL Chirurgien-dentiste, Paris 7. helene.guiral@neuf.fr > Actuellement, la tomographie volumique numérisée à faisceau conique

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

Français. Une vision parfaite

Français. Une vision parfaite Français Une vision parfaite Tout devient plus clair et plus simple avec un grand champ Le volume dento-maxillo-facial complet prêt pour votre diagnostic Un seul scan vous fournit la quantité d informations

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques 2480 mm (max) Caractéristiques techniques 2380 mm (max) 1891 mm 1891 mm - RCS Paris B 337 934 483-030201 1580 mm TAILLE DES CHAMPS...Ø 60 x 60 mm...ø 80 x 80 mm... Ø 120 x 80 mm...ø 150 x 130 mm...ø 200

Plus en détail

PAN CEPH 3D. Panoramiques numériques 2D-3D

PAN CEPH 3D. Panoramiques numériques 2D-3D PAN CEPH 3D Panoramiques numériques 2D-3D PANORAMIQUE CÉPHALOMÉTRIQUE IMAGERIE 3D CONE BEAM I-MAX TOUCH L imagerie panoramique tactile et naturellement intuitive Privilégiez la simplicité de fonctionnement

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale :

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : A ; D A- la colonne vertébrale mobile est constituée par la superposition de 24 vertèbres ; B- la colonne vertébrale

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an LOMBALGIE 1 1. LA LOMBALGIE BANALE OU COMMUNE * C est une douleur lombaire par Trouble de la mécanique lombaire avec un disque sain ou dégénéré (discopathie, discarthrose) ou par arthrose lombaire postérieure.

Plus en détail

5G - R14.1 - FR FRANCAIS. QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

5G - R14.1 - FR FRANCAIS. QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. 5G - R14.1 - FR FRANCAIS QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it PREMIERS DANS LES RÉSULTATS, CONSTANTS DANS LA MÉTHODE. Acquisition

Plus en détail

APPAREIL LOCOMOTEUR Sémiologie du membre inférieur Partie 2. Sémiologie du membre inférieur Partie 2

APPAREIL LOCOMOTEUR Sémiologie du membre inférieur Partie 2. Sémiologie du membre inférieur Partie 2 24/11/2014 PAUL Mathilde L3 CR : BAUMIER Vincent Appareil locomoteur Pr. ROCHWERGER richardalexandre.rochwerger@ap-hm.fr 12 pages Sémiologie du membre inférieur Partie 2 Plan A. Sémiologie analytique commune

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Anatomie clinique de l articulation temporo-mandibulaire

Anatomie clinique de l articulation temporo-mandibulaire ANATOMIE Anatomie clinique de l articulation temporo-mandibulaire RÉSUMÉ Christian VACHER AP-HP, Anatomie, Faculté de médecine Diderot Paris VII et Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie,

Plus en détail

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE

La fabrication des LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER TECHNIQUE LE PROTÈGE-DENTS PRÉVENTION ET PROTECTION FONCTIONNALITÉ DE LA PATE À MODELER Hugues BORY Maître artisan Diplômé en kinésiologie Maître conférencier Benoit GOBERT Prothésiste dentaire Diplômé en technique

Plus en détail

Arthrite chronique juvénile associée à une maladie cœliaque

Arthrite chronique juvénile associée à une maladie cœliaque Arthrite chronique juvénile associée à une maladie cœliaque I. Lustenberger 1 *, P. Wiesel 2, A. K. So 1, J. C. Gerster 1. 1 Service de Rhumatologie et Réhabilitation, Hospices CHUV, Lausanne, Suisse 2

Plus en détail

Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405

Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405 Anatomie PACES 2010-2011 Faculté de Médecine Lyon-Est Pelvis osseux Dr Eric J. VOIGLIO PAM Urgences - UMR T 9405 Service de Chirurgie d Urgence Centre Hospitalier Lyon-Sud F69495 Pierre-Bénite Crânial

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Une parfaite connaissance de l anatomie

Une parfaite connaissance de l anatomie FRANÇAIS Une parfaite connaissance de l anatomie Planmeca propose une gamme exceptionnelle d équipements ProMax 3D pour toute l imagerie maxillo-faciale. Le Planmeca ProMax 3D répond à toutes les demandes

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

Expérience clinique de la Tomosynthèse

Expérience clinique de la Tomosynthèse Expérience clinique de la Tomosynthèse Avec la table télécommandée 17 Shimadzu/Fujifilm Centre d imagerie médicale, aurillac, france Dr. alexis lacout / Dr. pierre yves marcy Introduction Il y a un an

Plus en détail

FUTURO L ARTICULATION DU GENOU. En bref

FUTURO L ARTICULATION DU GENOU. En bref L ARTICULATION DU GENOU En bref Comme l indiquent les explications fournies ci dessous, le genou est une articulation très complexe. En raison de sa structure anatomique, il est particulièrement exposé

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 QCM n 1 : C, B, E Cavités osseuses de la face et muscles de la tête et du cou Pr. Captier a) Faux, c est le nerf optique qui

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

IMAGERIE DE L ATM. F. Benoudiba Service de Neuroradiologie CHU Kremlin Bicêtre

IMAGERIE DE L ATM. F. Benoudiba Service de Neuroradiologie CHU Kremlin Bicêtre IMAGERIE DE L ATM F. Benoudiba Service de Neuroradiologie CHU Kremlin Bicêtre INTRODUCTION! Plusieurs dénominations pour les syndromes douloureux de l ATM:! SADAM: syndrôme algodysfonctionnel de ATM! DCM!

Plus en détail

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI.

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI. ASPECT IRM DES METASTASES LEPTOMENINGEES A L ETAGE DORSO-LOMBAIRE Hôpital européen Georges Pompidou H.GHANNEM; V.BRUN; C.MUTSCHLER; L.FOURNIER; P.HALIMI; G.FRIJA SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. III. IV. MATERIELS

Plus en détail

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE 1 COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE Marie Gayet-Delacroix 1, Jean-Philippe Perrin², Pierre Corre², Benoît Dupas 1 1 Service de radiologie, CHU Hôtel-Dieu, Nantes ² Service

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Publié dans Le Journal du Dentiste, Janvier 2009 Dans le cadre d une pratique de dentisterie générale,

Plus en détail

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés)

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) 1 Plan : 1 ère PARTIE : Membres Cliché 4 (suite) : rappels anatomiques Cliché

Plus en détail

CANAL CERVICAL ETROIT

CANAL CERVICAL ETROIT CANAL CERVICAL ETROIT IRM «classique» Clichés de profil : cyphose, lordose Clichés dynamiques : sténose dynamique IRM de diffusion HYPERMOBILITE HYPERSIGNAL VALEUR TOPOGRAPHIQUE SCAN (2D) I.R.M. IRM de

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail