Comment installer une ruche dans les établissements scolaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment installer une ruche dans les établissements scolaires"

Transcription

1 Octobre 2012 Fiche action nº 25 - les bonnes pratiques Comment installer une ruche dans les établissements scolaires Les pages locales des quotidiens relatent de plus en plus souvent l installation d une ruche en milieu urbain, et qui plus est au sein d un établissement scolaire! Effet de mode? Pourquoi installer des ruches dans les établissements scolaires L abeille en tant que pollinisatrice est importante pour le maintien de la biodiversité et la sauvegarde de l environnement. Arrivées sur Terre 60 millions d année avant l homme, les abeilles ont résisté à tous les bouleversements climatiques. Les colonies d abeilles sont naturellement organisées pour se défendre des maladies, des virus et des prédateurs. Depuis quelques années, la population des abeilles et des insectes pollinisateurs sauvages est en très forte diminution, avec une disparition totale dans certaines régions du monde. Les études en cours montrent que plusieurs causes sont responsables de cette disparition progressive : traitements pesticides, infections parasitaires, maladies, pollution, réduction de la ressource alimentaire et des habitats, compétition avec des espèces invasives, changement climatique, multiplication des émissions électromagnétiques, nouveaux prédateurs En France, depuis 1995, près de 30 % des colonies d abeilles disparaissent chaque année sans que l on puisse, avec certitude, en expliciter les causes.

2 Les objectifs pédagogiques : Découvrir la vie des abeilles et ses effets sur l environnement, Prendre conscience de l équilibre fragile et essentiel qui relie les végétaux et les insectes pollinisateurs, Comprendre la nécessité de protéger l abeille dans notre société, Apprendre son mode de fonctionnement en tant qu insecte social et colonie autonome, Comprendre le savoir-faire de l apiculteur, Découvrir la conduite d un rucher, Découvrir les produits de la ruche, Développer le lien social lors de l extraction du miel et de la mise en pot, Expérimenter l apiculture. Sans elles, pas de pollinisation, et pratiquement ni fruits ni légumes. «Trois quart des cultures qui nourrissent l humanité en dépendent», résume Bernard Vaissière, spécialiste des pollinisateurs à l Inra (Institut national de recherche agronomique). Elle joue un rôle pour développer une agriculture durable, pour faire évoluer le rapport ville / campagne et la relation de l Homme à la Nature, sans oublier les bienfaits des produits de la ruche sur la santé. L abeille est la première victime de la dégradation de l environnement. La disparition de l abeille serait une véritable catastrophe pour la nature et l être humain. Pour reprendre la célèbre phrase d Einstein, «Sans abeille, l humanité ne tiendrait pas plus de quatre ans» Concrètement, comment faire? Le syndicat apicole de votre département (UNAPLA ou Union des apiculteurs de Loire- Atlantique pour la Loire-Atlantique) et plus directement les apiculteurs de tous nos départements mettent leur savoir-faire apicole au service des institutions en proposant un repérage d un lieu d implantation propice aux abeilles, l installation et le suivi du rucher. Un apiculteur référent sera l interlocuteur privilégié pour la dizaine d interventions dans l année nécessaire à la croissance et à la santé de la colonie. La récolte du miel a lieu en septembre et peut se faire sur place avec un public, le miel étant mis en pot peu de temps après. Le syndicat ou son représentant amène aussi son savoir-faire dans les nombreuses actions de communication, d information, de sensibilisation tant en interne qu auprès du grand public.

3 Témoignages Jean-Michel Noël, chef de travaux, est le référent jusqu à la fin de l année scolaire Thierry Connil, professeur d anglais, prend le relais dès 2012 contact : Comme les années précédentes, la récolte de miel a eu lieu au Lycée Polyvalent Kastler- Guitton de La Roche-sur-Yon. A l origine - il y a 4 / 5 ans -, les ruches ont été construites par les élèves de la section BEP Bois, et le rucher est exploité en interne. Les animations autour des ruches permettent de mettre en lien élèves, professeurs, mais aussi les maisons de quartier. La récolte, en septembre 2010, avait permis de recueillir 120 kg de miel. Chacun participe, soit en désoperculant les alvéoles, soit en actionnant la centrifugeuse, en faisant la mise en pot, le conditionnement, la pesée, l étiquetage... Les mercredi 14 et 21 septembre 2011, quelques bénévoles et élèves ont assuré la collecte et la mise en pot du miel. La récolte est cédée au foyer socio-éducatif de Kastler-Guitton pour soutenir les différents projets pédagogiques qui auront lieu au cours de l année scolaire Mme LECOURT (gestionnaire) et Mme CAMBOT (professeur) Le lycée de la Bougainville de Nantes conduit un projet d installation de deux ruches sur les toits de l établissement qui se trouve en milieu urbain. Un projet emblématique pour l établissement, selon Mme LECOURT (gestionnaire) et Mme CAMBOT (professeur) qui pilotent ce dossier et qui ont dû faire face à des contraintes inattendues. En effet, la nécessité d installer préalablement des gardes-corps pour sécuriser l accès des professionnels au toit a différé quelque peu le projet. La Région a validé le principe du financement, encouragée d ailleurs par le fait que cette sécurisation concerne aussi les accès pour les maintenances techniques du bâtiment. Un partenariat (conclu pour trois ans) est conduit avec l UNAPLA (association d apiculteurs du 44) pour assurer l installation et la totalité de la maintenance (les élèves n accèderont pas aux ruches dans la mesure où le siège de l UNAPLA se trouve à moins de 1km de l établissement). Le budget est de / an et par ruche pour leur installation initiale et leur entretien ; la production de miel reste acquise au lycée. Le partenariat prévoit également cinq journées de formation au bénéfice de groupes d élèves (filière restauration mais aussi autres filières).

4 Quelques chiffres Chaque ruche contient de à abeilles, parfois Pour récolter le nectar, une abeille doit parcourir plusieurs kilomètres, elle peut aller jusqu à 4 kilomètres de la ruche et y revenir. Une abeille vit environ 6 semaines en période d activité et produit environ dans sa courte vie ½ cuillère à café de miel. Une ruche produit de 10 à 40 kg de miel en fonction de la météo, de la végétation et de l état des colonies. La production peut être prise par l apiculteur ou laissée à l établissement. Evelyne Prévôt

5 Sécurité Les ruches peuvent être disposées sans prescription de distance sous réserve qu elles soient placées à l arrière d une clôture les séparant des routes, chemins publics et propriétés voisines. La clôture (mur, palissade en planches jointes, haie vive ou sèche) doit avoir au moins 2 m de hauteur sur toute sa longueur et dépasser de 2 m de chaque côté. En l absence de cette clôture, l installation de ruches doit respecter certaines distances de sécurité : elles doivent être placées à 10 m au moins de la voie publique et des propriétés voisines (5 m si les propriétés voisines sont des bois, des landes ou des friches), 100 m si les propriétés voisines sont des établissements à caractère collectif, sauf pour les ruchers d étude des écoles. Lorsque les ruches sont installées sur les toits des établissements, une barrière de protection doit être aménagée pour protéger les personnes qui doivent intervenir sur les ruchers.

6 Les adresses et les sites internet Pour connaître mieux l abeille et son environnement : L abeille sentinelle de l environnement : Terre d abeilles : L essentiel de l actualité scientifique : wl/ /ecosystemes-et-si-les-abeillesdisparaissaient/ sur la question de la sécurité : Mise en page Le Square Deshoulières les syndicats d apiculteurs UNAPLA Union des apiculteurs de Loire-Atlantique : UNAF Union nationale de l apiculture française : expérience sur le toit de l Hôtel de Région des Pays de la Loire : Région des Pays de la Loire octobre 2012 Imprimé sur papier recyclé régional Pour un 21 e siècle solidaire et responsable

SOMMAIRE. I - Etat des lieux : la pression du frelon Vespa velutina en 2014 p 5 6. II - Les demandes des apiculteurs p 7

SOMMAIRE. I - Etat des lieux : la pression du frelon Vespa velutina en 2014 p 5 6. II - Les demandes des apiculteurs p 7 1 SOMMAIRE Le Frelon asiatique Vespa velutina Bref rappel p 4 I - Etat des lieux : la pression du frelon Vespa velutina en 2014 p 5 6 II - Les demandes des apiculteurs p 7 III - L UNAF lance un appel aux

Plus en détail

Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014

Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014 Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014 Trophée Intégration Locale Trophée Intégration Locale : CHIMEX, Le Thillay (95) Présentation de l action mise en place par :

Plus en détail

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés!

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Le frelon asiatique est une espèce invasive venue d Asie, introduite accidentellement en France en 2004. Parfaitement adapté à nos climats, son expansion géographique

Plus en détail

Péril sur les abeilles Pourquoi s intéresser aux abeilles? Les abeilles sont menacées. Certains spécialistes craignent même leur disparition. Dans de nombreux pays, les apiculteurs ont perdu beaucoup de

Plus en détail

Meilleure Initiative en responsabilité sociale

Meilleure Initiative en responsabilité sociale Meilleure Initiative en responsabilité sociale XV Worldwide Hospitality Awards Lundi 17 Novembre 2014 Intercontinental Paris Le Grand www.hospitalityawards.com Le Hyatt Paris Madeleine est heureux de vous

Plus en détail

LA MAISON DE L ABEILLE VISITE ILLUSTREE

LA MAISON DE L ABEILLE VISITE ILLUSTREE FRANÇAIS LA MAISON DE L ABEILLE VISITE ILLUSTREE La Cartonnerie de Mesnay - 1 rue Vermot 39600 Mesnay Tél/fax: 03 84 66 27 61 www.ecomusee-carton.org cartonnerie.mesnay@orange.fr La Maison de l Abeille

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Dossier de presse. Les prisons en France

Dossier de presse. Les prisons en France Paris, le 2 novembre 2005 Dossier de presse Les prisons en France Contacts presse Sophie CHEVALLON, Guillaume DIDIER Conseillers pour la Presse et la Communication du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

Plus en détail

Urban High-Tech Beehives. Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel

Urban High-Tech Beehives. Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel Urban High-Tech Beehives Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel Eric Tourneret Audric est apiculteur depuis 2004 en Champagne, et à Paris depuis 2009. Une aventure menée avec succès

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 discriminations RACIALES À L EMPLOI Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 Dans le cadre du pôle discriminations à l emploi avec la participation

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ

LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ VOUS AVEZ DIT BIODIVERSITÉ? La biodiversité, c est la diversité des formes de vie sur Terre. Historiquement, les naturalistes se sont d abord intéressés à la diversité

Plus en détail

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 a. Les chantiers jeunes bénévoles Avant toutes choses, faisons un petit point sur le terme «bénévole» : «Le travail bénévole est un travail

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces 26-11-13 LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives

Plus en détail

Perle de Miel. produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable. Huiles essentielles

Perle de Miel. produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable. Huiles essentielles Perle de Miel produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable Miels Tous nos miels sont purs, extraits à la main et produits au rucher du Lavandin, à Léguevin. Page 3 Huiles essentielles

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement»

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Modalités de mise à disposition ou de prêt CONVENTION Entre : La Communauté

Plus en détail

Bonjour voisin(e), À bientôt! Votre voisin(e) du n 0 :

Bonjour voisin(e), À bientôt! Votre voisin(e) du n 0 : Société Royale d Apiculture de Bruxelles et ses Environs (SRABE) a.s.b.l. Rue au Bois 365B, bte 19, 1150 Bruxelles www.api-bxl.be lerucherfleuri@yahoo.fr Tél.: 02/270 98 86 Bonjour voisin(e), Si vous êtes

Plus en détail

Parc régional Chasseral Catalogue des chantiers Nature

Parc régional Chasseral Catalogue des chantiers Nature Parc régional Chasseral Catalogue des chantiers Nature Le Parc régional Chasseral, une opportunité pour la région A cheval sur les cantons de Berne et Neuchâtel, le Parc régional Chasseral, riche de ses

Plus en détail

CREATION DE RUCHER -ECOLE DANS NOTRE REGION

CREATION DE RUCHER -ECOLE DANS NOTRE REGION CREATION DE RUCHER -ECOLE DANS NOTRE REGION Provence Alpes Cote d Azur En partenariat avec : L Apier ou le mur a des oreilles Vallon de La Leque 13990 Fontvieille Contact : Sophie BERTON, apicultrice (Rucher

Plus en détail

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie Pacte pour le Jardin Agir pour plus de jardins dans la vie A l origine, un fort désir de jardin exprimé par les Français Lancé fin 2010, un sondage exclusif réalisé par Harris interactive* a pu mettre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs

DOSSIER DE PRESSE. Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs DOSSIER DE PRESSE Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs Lundi 30 mai 2016 1 Le Premier ministre, Manuel VALLS, préside pour la deuxième

Plus en détail

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»?

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Le collège Joliot-Curie est situé dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il est en REP+ car c est un collège dans lequel les élèves ont besoin

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire

Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire Introduction Dans cette fiche vous trouverez des pistes d activités pour parler

Plus en détail

L ÉTABLISSEMENT EN BREF

L ÉTABLISSEMENT EN BREF 1 L ÉTABLISSEMENT EN BREF PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ L ORIGINE Au coeur de la ville... Inauguré en 1936, le marché de gros de Nantes se tient tout d abord dans le quartier du Champ de Mars. Par décret

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles Version du 16 mars 2015 Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description du type d opération

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino,

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino, Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d Afrique Centrale (RFPAC) «L Accès et le contrôle des ressources par les femmes» Irlande, Dublin, 26 juin 2013 O Callaghan Alexander Hotel Intervention de

Plus en détail

P our qu un système d organisation

P our qu un système d organisation Formations des intervenants sanitaires en apiculture en France par Monique L HOSTIS P our qu un système d organisation sanitaire fonctionne, il est indispensable de disposer d acteurs de terrain ayant

Plus en détail

Ville de Saint-Ouen Plan Local d Urbanisme ORIENTATIONS D AMENAGEMENT PAR SECTEUR

Ville de Saint-Ouen Plan Local d Urbanisme ORIENTATIONS D AMENAGEMENT PAR SECTEUR D - L E S I T E E X - W O N D E R ( N O U V E L L E O R I E N T A T I O N D A M E N A G E M E N T ) 1 L E C O N T E X T E D U P R O J E T L usine Wonder de Saint-Ouen, qui était un des berceaux de cette

Plus en détail

LA PROTECTION DU RUCHER

LA PROTECTION DU RUCHER LA PROTECTION DU RUCHER LE PIEGEAGE ELECTRIQUE DU FRELON ASIATIQUE v est présent aussi bien en zone urbaine qu en zone rurale. Il est dangereux à l approche de son nid, pour le voisinage, les personnels

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX Type de projet : Coopération technique Type de projet secondaire : Renforcement des capacités en matière de gestion des migrations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail. DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012 CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.com - 2 - Agenda 21 faits et chiffres :... 5 Les défis à

Plus en détail

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Pour vous aider à relever ce défi Après avoir lu et expliqué

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro AVANT-PROPOS Bernard Tissot et Georges Pédro Le thème de l étude Santé-Déchets est très vaste et son contour est difficile à délimiter. Il fait appel à de nombreuses disciplines qui ne sont pas toutes

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Ce projet a reçu le label régional Naturenville 1 Nos premiers arguments : pourquoi s intéresser à la nature en ville? Parce que la vie

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1

Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1 Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1 INTERPROFESSION NATIONALE www.franceboisforet.fr É d i t o France Bois Forêt Interprofession nationale au service de la filière Forêt- Bois France

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Dossier de présentation série de colloques. Montpellier, Lyon, Lille, Nantes, Paris. Colloques organisés par

Dossier de présentation série de colloques. Montpellier, Lyon, Lille, Nantes, Paris. Colloques organisés par Dossier de présentation série de colloques Montpellier, Lyon, Lille, Nantes, Paris Colloques organisés par Série de colloques «Les Nouvelles familles dans la société française» L APGL l Association des

Plus en détail

Cynips du châtaignier et apiculture

Cynips du châtaignier et apiculture Cynips du châtaignier et apiculture Comité stratégique apicole - 30 septembre 2014 Chambre d Agriculture de l Ardèche Crédits photos : Hennion-CTIFL / Bertoncello -CA07 Syndicat National des Producteurs

Plus en détail

L'organisation du territoire français.

L'organisation du territoire français. L'organisation du territoire français. 2 ème partie : AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS. Thème 2 : L organisation du territoire français. Introduction. Depuis les trente dernières années,

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse... p.3. Localisation... p.4. Le film d introduction (4 mn)..p.5

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse... p.3. Localisation... p.4. Le film d introduction (4 mn)..p.5 Dossier de presse 7 films pour découvrir l un des plus grands glissements de terrain des Alpes françaises et les travaux entrepris par les hommes pour assagir la montagne. Y sont- ils parvenus? SOMMAIRE

Plus en détail

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Depuis 990, le nombre des formations à l ESS s est développé. Mais la majorité

Plus en détail

VILLE DE MENNECY RAPPORT ANALYSANT LA SITUATION DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE Juin 2013 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 I. L ACTUELLE DIVERSIFICATION DU TISSU COMMERCIAL LOCAL MENACEE PAR L EVOLUTION

Plus en détail

Reconnaître et valoriser

Reconnaître et valoriser Reconnaître et valoriser le bénévolat et le volontariat Quelques rappels historiques La question de la reconnaissance et de la valorisation du bénévolat et du volontariat est somme toute récente. Du coup,

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

PROGRAMME 2014. Jardin des sciences planétarium-muséum-jardin botanique. Parc de l Arquebuse

PROGRAMME 2014. Jardin des sciences planétarium-muséum-jardin botanique. Parc de l Arquebuse PROGRAMME 2014 Jardin des sciences planétarium-muséum-jardin botanique Parc de l Arquebuse 14, rue Jehan de Marville / 1, avenue Albert 1 er 21000 DIJON Renseignements et inscriptions : 03 80 48 82 00

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

Réfléchir et participer à l avenir d une société plus écologique et solidaire

Réfléchir et participer à l avenir d une société plus écologique et solidaire Journal de l alpha n 187 Réfléchir et participer à l avenir d une société plus écologique et solidaire De mai 2011 à janvier 2012, un cycle de rencontres, intitulé Penser et agir autrement, a été initié

Plus en détail

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2014/2015

Enquête COLOSS sur les pertes et la survie hivernale des colonies d abeilles au cours de l hiver 2014/2015 L ITSAP-Institut de l abeille poursuit auprès des apiculteurs français son enquête sur les pertes hivernales de d abeilles lancée en 2008. Cette année, nous reprenons le format de l enquête coordonnée

Plus en détail

Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org

Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org Les immanquables de mai à août! Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org LilleFrance @lillefrance Atelier apiculture du Club Happy Api Day Tous les jeudis > de mai à juin

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Mesdames et messieurs, Dans quelques jours s ouvrira la COP21, l une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION TOURNEE DES PLAGES ALERTE ROUGE. Sur les plages de France de Juillet à Août 2011

DOSSIER DE PRESENTATION TOURNEE DES PLAGES ALERTE ROUGE. Sur les plages de France de Juillet à Août 2011 2011 DOSSIER DE PRESENTATION TOURNEE DES PLAGES ALERTE ROUGE Sur les plages de France de Juillet à Août 2011 SOMMAIRE Edito P. 03 Qui sommes nous? P. 04 L événement P. 06 Déroulement de la tournée P. 07

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert!

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert! Troc Party - Atelier de customisation de vêtements Venez troquer vos vêtements et cosmétiques avec ceux des autres participants! Organisée en partenariat avec l association DREAM Habillez Moi Ethique,

Plus en détail

Auteurs Note à l attention des utilisateurs de ce dossier pédagogique

Auteurs Note à l attention des utilisateurs de ce dossier pédagogique Auteurs Sylvie Malhanche Aurore Restout Aubin Khalifa, professeur d histoire-géographie Note à l attention des utilisateurs de ce dossier pédagogique Des professeurs du «groupe ressource EDD» vous proposent,

Plus en détail

Synthèse du projet de révision simplifiée n 3 du PLU sur le secteur St-Antoine-MAP dans sa version qui sera soumise à l enquête publique

Synthèse du projet de révision simplifiée n 3 du PLU sur le secteur St-Antoine-MAP dans sa version qui sera soumise à l enquête publique Synthèse du projet de révision simplifiée n 3 du PLU sur le secteur St-Antoine-MAP dans sa version qui sera soumise à l enquête publique Contenu du document 1. Statut du document... 2 2. Rappel des objectifs

Plus en détail

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain DOSSIER DE PRESSE CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain universitaire! A quand des CLAC sur tous les campus? SOMMAIRE 1, 2, 3... CLAC! Après Lyon 3, quelle université créera son Club d Art Contemporain?

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre

1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre 1. Les origines du projet 2. Le dispositif pédagogique New CITYzens 1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre 2. Accompagner les jeunes vers la citoyenneté, grâce à

Plus en détail

JARDIN BIO PARTICIPATIF

JARDIN BIO PARTICIPATIF Les étudiants de la Cité Universitaire, le CLOUS de Perpignan et l association Energie Citoyenne présentent le JARDIN BIO PARTICIPATIF SUR LA CITE UNIVERSITAIRE DE PERPIGNAN 1 Origine du Projet Manger

Plus en détail

Réseau santé diabète-marolles

Réseau santé diabète-marolles Mots clefs : alimentation, médecine générale, maison médicale. MANGER La prise en charge du patient diabétique est complexe. Pour être efficace, elle nécessite la participation du patient et de son entourage,

Plus en détail

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387 Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387 04/05/2016 Date de

Plus en détail

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière»

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» CONVENTION Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» Entre : LA VILLE DE NANTES, représentée par Madame Michèle FRANGEUL, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la langue Ou comment concevoir des exercices sur des points de la langue française intégrés et publiés au sein d une plateforme en ligne.

Plus en détail

Cérémonie de clôture du programme HOMES

Cérémonie de clôture du programme HOMES Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Projet pédagogique Classe de découverte «éducation au développement durable» 1) Hébergement Lieu : écovillage de Crénihuel, commune

Plus en détail

Les organismes faisant appel à la générosité publique

Les organismes faisant appel à la générosité publique Les organismes faisant appel à la générosité publique La loi du 7 août 1991 impose aux organismes qui font appel à la générosité publique d'en faire la déclaration préalable auprès de la préfecture du

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel.

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Quentin Wilbaux MARRAKECH-MEDINA Charte pour la réhabilitation des maisons de la médina. Marrakech, ville d artisanat et de commerce,

Plus en détail

Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique et de Ramassage Scolaire de. Berchères-Saint-Germain et de Poisvilliers

Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique et de Ramassage Scolaire de. Berchères-Saint-Germain et de Poisvilliers Compte-Rendu du Comité Syndical du 14 novembre 2008. Séance ordinaire du 14 novembre 2008. L an deux mille huit, le quatorze novembre 2008, à 20 heures, Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

RAPPEL : TOUT DOSSIER ENVOYE SANS LE FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / DEMANDE DE VERSEMENT POSTERIEUREMENT AUX DATES LIMITES DE DEPOT SERA REJETE.

RAPPEL : TOUT DOSSIER ENVOYE SANS LE FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / DEMANDE DE VERSEMENT POSTERIEUREMENT AUX DATES LIMITES DE DEPOT SERA REJETE. Transhumance RAPPEL : TOUT DOSSIER ENVOYE SANS LE FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / DEMANDE DE VERSEMENT OU POSTERIEUREMENT AUX DATES LIMITES DE DEPOT SERA REJETE. L attention des apiculteurs est attirée

Plus en détail

éco-activités DÉCOUVREZ LES Programme du 1 er semestre 2016 Question environnement? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr 25,1 % 45,1 % 50 % 75 %

éco-activités DÉCOUVREZ LES Programme du 1 er semestre 2016 Question environnement? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % DÉCOUVREZ LES éco-activités Programme du 1 er semestre 2016 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Question environnement? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr PRÉCURSEUR, POUR VOUS SERVIR VENEZ DÉCOUVRIR, ÉCHANGER,

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Ordonnance MO-006-2016 obligeant à publier des manuels de mesures d urgence

Ordonnance MO-006-2016 obligeant à publier des manuels de mesures d urgence Dossier OF-Surv-Gen-08 Le 5 avril 2016 Destinataires : Toutes les sociétés détenant une autorisation de construire et d exploiter un oléoduc ou un gazoduc, ou une usine de traitement du gaz, réglementés

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Le 14 mai 2014 L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Synthèse des résultats de l appel à témoignages À l occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, le Défenseur des droits a invité

Plus en détail