Herpès Genital. Quels sont les moyens de prévention? Comment cela se transmet-il? Quels sont les symptômes? Comment se fait le diagnostic?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Herpès Genital. Quels sont les moyens de prévention? Comment cela se transmet-il? Quels sont les symptômes? Comment se fait le diagnostic?"

Transcription

1 Herpès Genital C'est une maladie sexuellement transmissible, très répandue, causée par un virus (Herpes Virus) semblable à celui qui provoque les fameuses vésicules sur la bouche. Une fois infecté par le virus, celui-ci reste à vie dans le corps et il n'est actuellement pas possible de s'en débarrasser. Il existe un traitement qui permet de soulager les symptômes et de diminuer le temps de guérison des lésions. Une personne atteinte d'herpès Génital a cinq fois plus de risque d'être contaminée par le virus HIV si elle a des rapports non protégés avec des personnes séropositives durant un épisode aigu d'herpès. Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque Par des rapports sexuels oraux non protégés (aussi bien en étant passif que actif) Par le simple contact avec les organes génitaux d'une autre personne Par la masturbation mutuelle Par le biais de baisers et caresses En cas de contact avec les lésions (elles sont très infectieuses) Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés Pendant l'accouchement, il peut y avoir le passage du virus de la mère infectée à l'enfant Cela débute généralement par une sensation de brûlure gênante et un fourmillement dans la zone où les lésions apparaîtront par la suite. De multiples lésions douloureuses se forment sur la muqueuse ou sur la peau des parties génitales, semblables à des vésicules. Rapidement, les vésicules se rompent et laissent place à de petits ulcères douloureux. Des croûtes se forment par la suite et disparaissent en quelques jours. Peuvent également apparaître : fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, difficultés ou impossibilité d'uriner, constipation (en cas d'herpès anal), tuméfaction des parties génitales (les glandes de la zone inguinale sont alors douloureuses), éventuelles pertes urétrales, vaginales ou anales. En règle générale, le diagnostic repose sur l'observation des lésions. Il est également possible de le confirmer par des examens qui s'effectuent dans des centres spécialisés. Des tests permettent de rechercher la présence des anticorps dans le sang, afin d'établir si une personne a été exposée au virus de l'herpès. Si tu as eu des rapports sexuels non protégés ou si tu penses avoir contracté l'herpès Génital, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister. Ne pas avoir de rapports sexuels pendant les épisodes aigus (c'est-à-dire, lorsqu'il y a des vésicules au niveau des parties génitales) Toujours utiliser un préservatif de manière adéquate du début à la fin du rapport sexuel (oral, anal, vaginal)

2 Condylomes Ils sont causés par un virus, le Papilloma Virus (HPV), semblable à celui des verrues qui se forment sur la peau. Ce virus touche aussi bien les hommes que les femmes, les homosexuels que les hétérosexuels. Les condylomes, aussi appelés "Crêtes de coq", sont de petites tumeurs bénignes qui peuvent s'installer sur les organes génitaux (pubis, pénis, testicules), à l'entrée du vagin et de l'anus, sur l'urètre et le col de l'utérus. Ils peuvent parfois toucher l'aine et les cuisses. Ces excroissances (verrues) peuvent être plates ou en relief, de tailles variables et peuvent être isolées ou regroupées. Dans certains cas, les condylomes peuvent évoluer vers un cancer de l'utérus (chez la femme) ou de l'anus et du rectum (chez l'homme). Par des rapports sexuels non protégés : TOUT type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque Par le simple contact avec les parties génitales d'une autre personne ou entre les parties génitales et l'anus. Par contact direct avec la peau de la personne infectée. Par l'échange des sous-vêtements et des lingettes nettoyantes. Par l'utilisation d'objets entrant en contact avec les parties génitales ou les jouets sexuels contaminés. Chez l'homme, comme chez la femme des excroissances plus ou moins grandes se forment à proximité des organes génitaux ou au niveau de la zone anale. Ces formations peuvent être totalement asymptomatiques, ou au contraire, gênantes, voire douloureuses. Dans certains cas, les condylomes se rompent et saignent. Généralement les condylomes finissent par grandir et deviennent alors un obstacle aux rapports sexuels, que ce soit d'un point de vue mécanique ou à cause de la douleur et des saignements qu'ils provoquent pendant l'acte sexuel. Le diagnostic se fait par un médecin spécialiste, capable de les distinguer d'autres lésions pouvant être semblables (par exemple la syphilis). En outre, il est conseillé de rechercher d'autres infections éventuelles contractées en même temps (syphilis, HIV, Hépatites, etc.). Si tu as eu des rapports sexuels non protégés ou si tu penses avoir contracté les condylomes, adresse-toi à un médecin pour effectuer des examens et te faire dépister. En allant régulièrement chez un médecin spécialiste si tu as des rapports sexuels occasionnels ou fréquents avec différentes personnes. Evite d'échanger tes sous-vêtements et les lingettes nettoyantes avec d'autres personnes.

3 Chlamydiae Elles se transmettent lors de rapports sexuels non protégés et de tout type (oral, vaginal, anal). Il s'agit d'une infection "silencieuse" car bien souvent les symptômes ne sont pas évidents et peuvent souvent être confondus avec de petites gênes d'un autre genre. Même si elles sont caractérisées par de légères petites manifestations, si elles ne sont pas soignées, avec le temps, elles peuvent causer de sérieux dommages à l'appareil reproductif (surtout chez la femme). Cette infection est souvent transmise en même temps que la Gonorrhée. Ces deux infections sont donc toujours soignées en même temps. Une personne infectée par les chlamydiae a un risque cinq fois supérieur d'être contaminée par le virus HIV lors d'un rapport sexuel non protégé avec une personne séropositive. Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque Par la pratique sexuelle orale non protégée (aussi bien en étant passif que actif) Par le simple contact avec les organes génitaux d'une autre personne Par la masturbation mutuelle Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés, Pendant l'accouchement, il peut y avoir passage de la bactérie de la mère infectée à l'enfant Chez l'homme (entre une et trois semaines après le contact, même si c'est souvent asymptomatique) il peut y avoir : une brûlure sur le gland et le long du pénis, des pertes liquides, des douleurs rectales (si l'infection a été transmise lors d'un rapport anal). Chez la femme (même si c'est souvent asymptomatique) il peut y avoir : des pertes anormales au niveau vaginal, une sensation d'irritation, des douleurs au niveau du bas ventre et du dos, des nausées, de la fièvre, des pertes de sang en dehors des règles, des douleurs rectales (si l'infection a été transmise lors d'un rapport anal). Avec un examen des urines et un prélèvement du tissu infecté. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté les chlamydiae, adresse-toi à un médecin pour effectuer des examens et te faire dépister. En utilisant toujours un préservatif de manière adéquate du début à la fin du rapport sexuel (oral, anal, vaginal). En effectuant régulièrement des examens (au moins une fois par an) si tu as des rapports sexuels occasionnels ou fréquents avec différentes personnes.

4 Pédiculose La Pédiculose du pubis est causée par un parasite semblable aux poux sur la tête. Elle se niche entre les poils pubiens, les poils du torse et sous les aisselles. Elle touche des million de personnes dans le monde, c'est pourquoi elle est très fréquente. Si elle n'est pas soignée, elle peut rendre stérile. Elle peut être transmise par simple contact Lors d'un rapport sexuel non protégé (anal, oral, vaginal) Par l'utilisation d'objets entrant en contact avec les parties génitales ou les jouets à usage sexuel qui n'ont pas été lavés et désinfectés. Par le contact avec les draps, les serviettes de toilette ou les habits utilisés par une autre personne infectée par ces parasites. Démangeaisons génitales souvent intenses Dans les poils pubiens et les sous-vêtements on peut apercevoir de petits résidus foncés, semblables à du sable, constitués par les excréments de ces parasites. En effectuant un contrôle médical. Si tu penses avoir contracté la Pédiculose, adresse-toi à un médecin pour effectuer des examens et te faire dépister. En veillant à avoir une hygiène intime correcte En changeant les draps et taies d'oreiller après chaque utilisation Draps, taies d'oreiller et serviettes de toilette doivent être lavés à température élevée et repassés au fer chaud

5 Hépatites Par hépatites, on entend un état d'inflammation du foie dû à divers facteurs ou substances toxiques parmi lesquels : l'alcool, les médicaments, certaines substances chimiques, des virus et autres microbes. Les hépatites d'origine virales sont sexuellement transmissibles. Les principaux virus qui causent les hépatites sont les virus A, B et C. Si elles ne sont pas soignées, elles peuvent causer de graves maladies du foie parmi lesquelles : la cirrhose et le cancer. Il est possible de se faire vacciner contre l'hépatite A et l'hépatite B Lors d'un rapport sexuel non protégé (oral, anal, vaginal) Par l'échange d'objets utilisés pour l'hygiène personnelle (peignes, rasoirs) Par l'échange de seringues usagées Par l'échange de jouets sexuels contaminés et/ou d'instruments entrant en contact avec les parties génitales contaminées Lors de la réalisation d'un tatouage ou d'un piercing, effectués avec des instruments non stérilisés et contaminés par le sang d'autres personnes En embrassant Par la transmission du virus de la mère à l'enfant pendant l'accouchement Bien qu'elles soient souvent asymptomatiques, certains signes peuvent apparaître : fatigue, fièvre, nausées, vomissements, selles de couleur claire, coloration jaune des yeux et de la peau, dit aussi "ictère", urines foncées, douleurs au côté droit de l'abdomen pouvant être ressenties jusque dans le dos. Avec des examens effectués dans un laboratoire. Si tu as eu des rapports sexuels non protégés ou si tu penses avoir contracté une hépatite, adresse-toi à un médecin pour passer des examens et te faire dépister. Quels sont les moyens de prévention? sexuel (oral, anal, vaginal). sexuelles; ces derniers doivent être nettoyés et désinfectés après chaque utilisation. En te faisant régulièrement dépister (tous les 6 mois) si tu as occasionnellement ou fréquemment des rapports sexuels avec différentes personnes. En utilisant des seringues stériles à usage unique, qui ne doivent pas être échangées avec d'autres personnes ni réutilisées pour des injections successives.

6 Gonorrhée La Gonorrhée est une maladie très contagieuse dans le monde entier. Ces dernières années nous pouvons constater une augmentation inquiétante du nombre de personnes infectées en Italie. La gonorrhée est une infection aiguë, causée par une bactérie qui se trouve généralement dans les muqueuses génitales, le pharynx et l'anus des personnes infectées. La contagion peut avoir lieu même si le rapport sexuel n'est pas complet. La gonorrhée est souvent transmise en même temps qu'une autre bactérie provoquant des symptômes semblables : les chlamydiae. Par conséquent, le traitement prévoit de traiter les deux infections en même temps. Si l'infection n'est pas traitée, la bactérie peut se diffuser dans le reste du corps et atteindre les articulations (arthrite), le cœur, la peau, les yeux (conjonctivite), les testicules, la prostate, la vessie, jusqu'à provoquer de graves infections et rendre stérile (particulièrement chez la femme). Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque Par le simple contact avec les organes génitaux d'une autre personne ou entre les organes génitaux et l'anus Par la masturbation mutuelle En embrassant Par l'échange de sous-vêtements et de lingettes Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés, Par la transmission du virus de la mère à l'enfant pendant l'accouchement La transmission peut se faire de ses propres parties génitales à une autre partie du corps Chez l'homme (après 2 à 14 jours): brulures, démangeaisons et/ou difficultés à uriner, pertes abondantes de couleur blanchâtre ou jaune-verdâtre, brulures au niveau du gland. Chez la femme (après 7 à 21 jours): démangeaisons et brulures à la miction, pertes vaginales anormales, inflammation des parties génitales externes rendant les rapports sexuels douloureux et plus rarement des douleurs dans le bas ventre ainsi que des saignements en dehors des règles. Chez l'homme et la femme homosexuels : douleurs anales avec pertes purulentes et saignements, maux de gorge, fièvre (plus ou moins élevée), pharyngite en cas de rapport sexuel oral non protégé. Des examens spécifiques, fiables et rapides, effectués dans un laboratoire, permettent de diagnostiquer la gonorrhée. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté la gonorrhée, adressetoi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister. sexuelles; ces derniers doivent être nettoyés et désinfectés après chaque utilisation. En allant régulièrement te faire dépister si tu as des rapports sexuels occasionnels ou fréquents avec différentes personnes.

7 Chancre mou Il s'agit d'une infection causée par une bactérie très rare en Europe, mais plus fréquente dans les régions tropicales et subtropicales d'afrique, d'amérique du Sud et d'orient. C'est une maladie très contagieuse et l'infection peut facilement être "transportée" d'un point à l'autre du corps. Elle se transmet facilement à travers n'importe quel type de rapport Si l'infection n'est pas soignée elle peut entrainer des complications : formation de fistules (petites lésions autour des parties génitales d'où sort du pus), ulcérations des ganglions lymphatiques et fièvre. Une personne infectée par le chancre mou a un risque sept fois supérieur d'être contaminée par le virus HIV lors un rapport sexuel non protégé avec une personne séropositive. Par des rapports sexuels non protégés quelque soit le type de rapport (oral, anal, vaginal) Par le simple contact avec les organes génitaux d'une autre personne Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés La transmission d'une partie de son corps à une autre partie est également possible Des ulcères très douloureux se forment au niveau des parties génitales, les nœuds lymphatiques inguinales grossissent. D'autres manifestations peuvent apparaître : douleurs à l'anus et saignements, pertes (urétrales chez l'homme et vaginales chez la femme). Il est nécessaire de faire confirmer le diagnostic dans un centre spécialisé en effectuant notamment des examens spéciaux effectués sur les exsudats. Si tu penses avoir contracté un chancre mou, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister.

8 Candida Il s'agit d'un champignon capable de coloniser aussi bien la peau que les cavités anatomiques (orales, vaginales, anales) et dont la diffusion est assez fréquente. Naturellement présent au niveau des cavités orale et vaginale chez les personnes saines, elles peuvent donner lieu à une colonisation dans certaines conditions (immunodépression, hygiène insuffisante, diabète, utilisation de la pilule contraceptive). Lorsqu'il n'est pas soigné, il peut provoquer l'infertilité. Il peut être transmis par un simple contact Par des rapports sexuels non protégés (oral, anal, vaginal) Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels qui n'ont pas été désinfectés La transmission peut se faire entre les différentes parties du corps (cavité orale et génitale) irritation vulvaire (rougeur, démangeaisons, douleur) sécretions vaginales (blanchâtres) sécretions blancheâtres urètrale membrane blanchâtre au niveau de la cavité orale (muguet), en particulier sur la langue, le palais mou et les gencives. En effectuant des examens en laboratoire. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté un candida, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister. En veillant à avoir une hygiène intime et orale correcte En évitant de porter des sous-vêtements trop serrés

9 HIV SIDA (AIDS) Le SIDA est un syndrome clinique caractérisé par une détérioration progressive du système immunitaire et causé par le virus HIV. Cet état dégénératif progresse jusqu'à ce que le système immunitaire ne soit plus capable de se défendre contre l'attaque de micro-organismes responsables par la suite de l'apparition d'infections graves ainsi que de tumeurs. Une fois que le virus a pénétré dans l'organisme humain, on parle de "séropositivité". Une personne séropositive peut transmettre le virus à d'autres personnes. Ce stade est latent, souvent asymptomatique et précède le stade du Syndrome de l'immunodéficience Acquise (SIDA). Une personne peut rester séropositive pendant une période plus ou moins longue; cela peut durer plusieurs années. Toutefois, sans traitement médical le stade du SIDA ne peut pas être évité. Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque. Un seul rapport sexuel peut entrainer la transmission. Par l'utilisation et l'échange d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés, Par l'échange de seringues, de rasoirs, de brosses à dents ou d'autres objets pouvant entrer en contact avec le sang Par le biais de transfusions avec du sang contaminé Par le passage du virus de la mère séropositive à l'enfant, durant l'accouchement ou l'allaitement Après une infection par le virus HIV il est possible qu'aucun symptôme n'apparaisse. Toutefois, un syndrome aigu peut apparaître et les symptômes apparaissent sur une courte durée (environ une semaine). Les symptômes sont les suivants : ganglions lymphatiques enflés, apparition d'érythèmes sur la peau, fièvre. Au cours de la période dite "période fenêtre sérologique" (entre 8 et 12 semaines environ après la transmission), les examens peuvent être des faux négatifs car notre organisme a besoin de temps pour fabriquer les anticorps. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté le virus HIV, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister. sexuel (oral, anal, vaginal). sexuelles; ces derniers doivent être nettoyés et désinfectés après chaque utilisation En allant régulièrement te faire dépister (tous les 6 mois) si tu as des rapports sexuels occasionnels ou fréquents avec différentes personnes. En utilisant des seringues stériles à usage unique ; elles ne doivent pas être échangées avec d'autres personnes, ni être réutilisées pour d'autres injections ultérieures. Par un traitement préventif médicamenteux qui peut être prescrit si il y a eu une exposition à l'infection.

10 Donovanose C'est une infection progressive qui attaque la peau des parties génitales. Egalement appelée "granulome inguinal", la donovanose est très rare en Europe mais fréquente dans les zones tropicales et subtropicales (Vietnam, Indonésie, Inde, Moyen-Orient, Chine, Jamaïque, Amérique du Sud, Caraïbes, Afrique). Lorsqu'elle n'est pas soignée, l'infection se diffuse vers les tissus avoisinants (auto-infection), provocant leur destruction. Les os, les articulations et le foie peuvent également être atteints. Une personne infectée a sept fois plus de risque de contracter le virus HIV au cours d'un rapport sexuel non protégé avec une personne séropositive. Lors de rapports sexuels non protégés de tout type (oral, vaginal, anal). Une lésion (nodule) de couleur rouge foncé peut apparaître et évoluer en un ulcère infecté et malodorant. L ulcère, généralement mou et indolore, peut grandir et saigner ; les tissus avoisinants peuvent également enfler. Les ulcères peuvent rester pendant des années et laisser d'importantes cicatrices. Le diagnostic repose sur l'observation au microscope d'un échantillon prélevé après ablation. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté une donovanose, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister.

11 Syphilis La Syphilis (aussi connue sous le nom de vérole) est causée par une bactérie présente dans toutes les sécrétions corporelles des personnes infectées ainsi que dans les lésions cutanées, les parties génitales et les muqueuses (y compris les muqueuses buccales). Lorsqu'elle n'est pas soignée, la Syphilis peut endommager le système nerveux : incapacité de contrôler ses mouvements musculaires, paralysie, confusion mentale, apparition d'une démence, cécité, méningite. La syphilis est une maladie mortelle. Une personne atteinte de la Syphilis a davantage de risque d'être contaminée par le virus HIV. Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque Par le simple contact avec les organes génitaux d'une autre personne Par l'utilisation d'instruments à usage génital ou de jouets sexuels contaminés Par l'échange ou l'utilisation de jouets sexuels contaminés Par le contact avec des parties génitales ou des muqueuses présentant des lésions provoquées par la Syphilis Par le contact avec les lésions cutanées qui se manifestent au cours de la maladie Par la transmission de la bactérie de la mère infectée à l'enfant (Syphilis congénitale). La première phase (entre 2 et 8 semaines après la contagion): un nodule apparait, soit une sorte de petit bouton indolore au niveau de la zone où la bactérie a pénétré (bouche, langue, lèvres, pharynx, scrotum, gland, hampe du pénis, vagin, région autour de l'anus). Par la suite, ce nodule peut se transformer en un ulcère indolore (contrairement à l'herpès) L'ulcère peut également apparaître sur les mains ou sur une autre partie du corps; les ganglions lymphatiques avoisinant peuvent alors grossir. Seconde phase (entre 3 et 12 semaines après l'apparition du syphilome): des taches disséminées sur la peau apparaissent, pouvant également atteindre les mains et les pieds (rash cutané). Tous les ganglions lymphatiques du corps grossissent, les poils et les ongles peuvent tomber, des taches rondes au contour rouge peuvent se former au niveau de la bouche, du palais, du pharynx, du larynx, du gland, du pénis, de la vulve, du canal anal et du rectum. Une fièvre plus ou moins légère peut apparaître ainsi que l'altération de certains organes du corps (cerveau et cœur, particulièrement chez les personnes séropositives). Troisième phase (entre 3 et 10 ans après la phase secondaire): on peut constater d'importantes altérations des organes internes dont le cerveau, les nerfs, les yeux, le cœur, les vaisseaux sanguins, le foie, les os et les articulations. Différents examens spécifiques peuvent être effectués en laboratoire et permettent de diagnostiquer la Syphilis quelque soit la phase. Si tu as eu un rapport sexuel non protégé ou si tu penses avoir contracté la syphilis, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister.

12 Gale La Gale est causée par un parasite qui se trouve sur la peau : un acarien invisible à l'œil nu creuse des sillons sous la peau humaine et y dépose ses œufs. Par le contact prolongé avec une personne infectée, avec des draps infestés par le parasite et/ou avec des sous-vêtements contaminés. Les démangeaisons, plus particulièrement la nuit, font parties des symptômes les plus fréquents. Celles-ci peuvent être insupportables au point de se gratter jusqu'à se blesser. Sur la peau différents types de lésions peuvent apparaitre : des papules (petites taches rouges saillantes), des vésicules et des lésions linéaires, correspondant aux galeries creusées par l'acarien. Peuvent alors apparaître des croûtes ou des infections de la peau dues aux démangeaisons. Les parties du corps les plus fréquemment touchées sont : les espaces interdigitales des mains et des pieds, les poignets, les coudes, les aisselles, en dessous de la poitrine, l'abdomen, les parties génitales chez les hommes et les fesses. Après avoir recherché une galerie sur la peau, un échantillon est prélevé sur une lésion et est observé au microscope. Le diagnostic est confirmé par la présence du parasite. Si tu penses avoir contracté la gale, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister. En suivant le traitement préventif conseillé par ton médecin après avoir pris un bain ou une douche Changer ses sous-vêtements, ses draps, ses taies d'oreiller et ses serviettes de toilette après chaque application Changer ses draps et taies d'oreiller après chaque utilisation Laver son linge à une température supérieure à 60 C Mettre dans un sac plastique imperméable tout ce qui ne peut pas être lavé à température élevée (couvertures, coussins, laine). Fermer le sac pendant au moins 48 heures avant de l'exposer à l'air libre. L'acarien ne peut pas survivre plus longtemps sans contact avec la peau humaine.

13 Trichomonose Elle est causée par un protozoaire infectant le vagin et les voies urinaires. C'est une des maladies les plus répandues au monde. Si elle n'est pas soignée elle peut provoquer chez l'homme : une irritation du pénis, une inflammation de la prostate et une infertilité. Chez la femme : une infection à l'utérus et aux trompes. Par des rapports sexuels non protégés : tout type de rapport (oral, anal, vaginal) est un rapport à risque. Un seul rapport sexuel peut provoquer la contagion Par l'échange et l'utilisation de jouets sexuels ou d'instruments à usage génital contaminés Chez l'homme : souvent asymptomatique, parfois des brulures en urinant et des petites pertes Chez la femme : des démangeaisons ou des brulures externes au niveau des parties génitales, des pertes vaginales jaunâtres et malodorantes. Par des examens effectués dans un laboratoire. Si tu as eu des rapports sexuels non protégés ou si tu penses avoir contracté la trichomonose, adresse-toi à un médecin pour effectuer le test et te faire dépister.

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles Petit manuel des infections sexuellement transmissibles entre femmes Qu est-ce qu une IST? Les IST sont les Infections Sexuellement Transmissibles. Elles se transmettent principalement lors de relations

Plus en détail

Infections Sexuellement Transmissibles

Infections Sexuellement Transmissibles Infections Sexuellement Transmissibles LES IST SOMMAIRE Les IST 3 Les détecter 5 Les soigner 12 Qui consulter? 14 A qui en parler? 15 Les éviter 16 Tableaux récapitulatifs 22 à 25 Ressources 26 En bref

Plus en détail

Maladies sexuellement transmissibles Dossier pour les médiatrices

Maladies sexuellement transmissibles Dossier pour les médiatrices Maladies sexuellement transmissibles Dossier pour les médiatrices -- Transmission - Symptômes - Complications - Traitement - Prévention Ce classeur traitant des infections sexuellement transmissibles (IST),

Plus en détail

Protégez-vous! INFORMATIONS DE BASE À PROPOS DES MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (MST)

Protégez-vous! INFORMATIONS DE BASE À PROPOS DES MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (MST) Protégez-vous! INFORMATIONS DE BASE À PROPOS DES MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (MST) À l attention du lecteur Cette brochure offre aux lecteurs des informatons sur l infection par le virus vih,

Plus en détail

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Infection par le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le virus de l immunodéficience humaine, le VIH, est responsable du syndrome de l'immunodéficience acquise, le sida. Une personne est séropositive

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

MIEUX LES CONNAÎTRE POUR MIEUX LES ÉVITER...

MIEUX LES CONNAÎTRE POUR MIEUX LES ÉVITER... MIEUX LES CONNAÎTRE POUR MIEUX LES ÉVITER... tu connais sans doute le sida, c'est la maladie transmissible sexuellement la plus connue à travers le monde. Mais sais-tu quelles sont les MTS les plus fréquentes

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique État au 02.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Plus en détail

Section A La procréation

Section A La procréation La reproduction Section A La procréation 1. FécondationF Un seul spermatozoïde transperce la membrane de l ovule. Un mécanisme empêche tous les autres d entrer. La fécondation a lieu dans le 1 er tiers

Plus en détail

Projet de recherche sur les MTS

Projet de recherche sur les MTS Projet de recherche sur les MTS Objectif : Les participants devront définir et décrire les MTS les plus courantes Structure : Petits groupes Durée : 30 minutes, plus un cours consacré aux présentations

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles SOMMAIRE QU EST-CE QU UNE IST? p. 5 La Blennorragie gonococcique p. 7 La Chlamydiose p. Les Condylomes p. L Hépatite B p. L Herpès génital p. Les Mycoplasmes

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Qu est-ce que le VPH? Qu est-ce que le VPH? Quels sont les signes et les symptômes d une infection à VPH? Le VPH cause-t-il

Plus en détail

Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH?

Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH? Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH? Objectifs Identifier les modes de transmissions du VIH et d autres I.T.S. Démystifier certaines croyances au sujet du VIH et des I.T.S. Groupe cible 12-25

Plus en détail

Rhumatisme Articulaire Aigu (RAA) et Arthrite Réactionnelle Post-Streptococcique

Rhumatisme Articulaire Aigu (RAA) et Arthrite Réactionnelle Post-Streptococcique www.printo.it/pediatric-rheumatology/fr/intro Rhumatisme Articulaire Aigu (RAA) et Arthrite Réactionnelle Post-Streptococcique Version de 2016 1. LE RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU (RAA) 1.1 Qu'est-ce que

Plus en détail

Sans condom, c est non!

Sans condom, c est non! Les MTS Le condom dans tous ses états! Sans condom, c est non! Les conseils Activités proposées Quiz Au revoir! Si tu as besoin de te confier, n hésite pas à contacter TEL- JEUNE ou rends-toi au CLSC le

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

Entre caresses et baisers, une ITS. s est faufilée. Il faut en parler

Entre caresses et baisers, une ITS. s est faufilée. Il faut en parler Entre caresses et baisers, une ITS s est faufilée Il faut en parler Le présent document est une adaptation d un texte produit antérieurement par la Direction de santé publique de Montréal sous le titre

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses

Vaccination contre le HPV Questions et réponses Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Etat au 04.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses 1. Qu est-ce que le

Plus en détail

Règles de base Fiches d activité sur les modes de transmission (autre activité possible)

Règles de base Fiches d activité sur les modes de transmission (autre activité possible) Titre : Infections transmises sexuellement Groupe cible : 7 e année (version catholique) Domaine du curriculum de l Ontario : Santé Thème du domaine : Croissance et développement Contenus d apprentissage

Plus en détail

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien.

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. Grippe, gastro-entérite, angine, otite,...nous sommes régulièrement malades. Quelles sont

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Varicelle. Cause : Épidémiologie :

Varicelle. Cause : Épidémiologie : Varicelle La varicelle classique sous sa forme de maladie infantile éruptive fréquente, en milieu tempéré, touche plus tardivement l'adulte en milieu tropical où elle est tout aussi caractérisée par sa

Plus en détail

Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine

Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine Le virus VIH Il fut découvert, en 1983, par l équipe de Luc Montagnier,

Plus en détail

les hépatites virales

les hépatites virales LES BASES POUR COMPRENDRE les hépatites virales Comment savoir si je suis atteint d'hépatite? Que faire lorsqu'on a une hépatite? Comment me protéger, protéger mes proches? Qu'est-ce qu'une hépatite virale?

Plus en détail

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST?

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Fiche : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Quelques dates 98 : Identification d un premier cas de la maladie du SIDA 983 : Identification du virus VIH par l Institut Pasteur 987 : Première prescription

Plus en détail

Papillomavirus humain et verrues ano-génitales Questions et réponses

Papillomavirus humain et verrues ano-génitales Questions et réponses Papillomavirus humain et verrues ano-génitales Questions et réponses Papillomavirus humain et verrues ano-génitales Qu est-ce que l HPV? Le terme d HPV (papillomavirus humain) désigne un groupe d une bonne

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses

Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses IST Pathologies très fréquentes Etiologies multiples (bactéries, virus, parasites, levures) Complications

Plus en détail

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST)

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) MST est le terme utilisé pour décrire toute maladie, toute infection transmise par un rapport sexuel avec une personne déjà contaminée, et qui

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique.

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique. Hépatite B Ce que vous devez savoir si vous avez une hépatite B chronique. Qu'est-ce que l'hépatite B? L'hépatite B est un virus qui affecte le foie et peut vous rendre gravement malade. Il peut s'écouler

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada. Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada. Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux Produit par Le Conseil ethnoculturel du Canada Avec La Fondation

Plus en détail

Trichomonose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Trichomonose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Trichomonose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Epidémiologie... 3 3. Agent pathogène... 3 4. Diagnostic clinique...

Plus en détail

> Passeport pour la santé

> Passeport pour la santé SAATCHI & SAATCHI - PHOTOS : GETTY IMAGES - 313-06344-B - Août 2006 > Passeport pour la santé Le guide calendrier vaccinal des adolescents et des adultes Mis à jour au 1 er août 2006 2 3 Sommaire Vaccins

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

jrrrmïnti t dépistag f es maladie i P exuellemen b ransmissible * w

jrrrmïnti t dépistag f es maladie i P exuellemen b ransmissible * w jrrrmïnti t dépistag f es maladie i P I exuellemen b ransmissible * w I m Depuis des siècles, blennorragie, syphilis, herpès et autres maladies sexuellement transmissibles pèsent comme autant de menaces

Plus en détail

RIBAVIRINE ZENTIVA 200 mg comprimé (rose) boîte de 112

RIBAVIRINE ZENTIVA 200 mg comprimé (rose) boîte de 112 Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) RIBAVIRINE ZENTIVA 200 mg comprimé (rose) boîte de 112 Substances actives : ribavirine Laboratoire : SANOFI-AVENTIS FRANCE Générique Référent: COPEGUS

Plus en détail

Juin 2001. Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter

Juin 2001. Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter Juin 2001 Enfants et Adolescents L herpès : une rencontre à éviter 1 INTRODUCTION De la petite enfance à l adolescence, le parcours est souvent jalonné de nombreuses maladies infantiles ou de petits désagréments

Plus en détail

Vaccination des enfants et des adolescents

Vaccination des enfants et des adolescents Information letter from the Norwegian Institute of Public Health No. 3 National vaccination programme in Norway French Last updated May 2010 www.fhi.no/publ/infoletter Vaccination des enfants et des adolescents

Plus en détail

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement.

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement. Le troisième mois Voir aussi : La déclaration de grossesse Le choix de la maternité Échographie : Video d un coeur à 14 SA Votre corps Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? Les valences vaccinales* destinées aux chats sont regroupées en deux catégories : les valences dites «essentielles» conseillées

Plus en détail

Thème Approche du monde médical

Thème Approche du monde médical La peau Structure de la peau La peau est une membrane d aspect souple et résistant. Elle est élastique et se plisse facilement. Elle recouvre totalement notre corps et elle est prolongée par des muqueuses

Plus en détail

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats Vacciner protège Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats 2 VACCINER PROTÈGE Les vaccins sont-ils vraiment nécessaires? La réponse est clairement OUI! On voit encore et toujours des chats

Plus en détail

Maladies virales. Chapitre 5: alphabétique. image. causes. lésions élémentaires. page: 83

Maladies virales. Chapitre 5: alphabétique. image. causes. lésions élémentaires. page: 83 Chapitre 5: Maladies virales page: 83 Maladies virales Groupe des herpès virus page: 84 5.1 Groupe des herpès virus Macule érythémateuse; Vésicules Herpès de type I Herpès du visage Vésicules multiples

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

INFORMATION POUR LES PATIENTS 05/09 INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM

INFORMATION POUR LES PATIENTS 05/09 INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM Madame, Monsieur, Vous allez recevoir une chimioradiothérapie préopératoire pour cancer du rectum. Votre traitement a été adapté en fonction de votre

Plus en détail

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE MALADIES INFECTIEUSES PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pharyngo-amygdalite virale consiste en une angine (mal de gorge) causée par différents virus

Plus en détail

traitement de la SEP *

traitement de la SEP * 4 Le traitement de la SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d'une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Bien qu'il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement capable

Plus en détail

RÉSULTATS POUR L APPRENANT 1 W-8,13 :

RÉSULTATS POUR L APPRENANT 1 W-8,13 : 8 e ANNÉE - ÉTUDE DES ITS ET DU VIH - COURS 1 ÉTUDE DES ITS ET DU VIH Cours 1 NIVEAU 8 RÉSULTATS POUR L APPRENANT 1 W-8,13 : Décrivez les symptômes, les effets, les traitements et les moyens de prévention

Plus en détail

PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES

PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES ( pemphigoïde cicatricielle, épidermolyse bulleuse acquise, dermatose à IgA linéaire avec atteinte muqueuse) deuxième fiche d'information pour les patients Les fiches d'informations

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA Ce document a pour but de fournir l'information et les conseils utiles à votre bien être ainsi

Plus en détail

Les Infections sexuellement transmissibles. Morgane Fève

Les Infections sexuellement transmissibles. Morgane Fève Les Infections sexuellement transmissibles Morgane Fève Définition IST maladies infectieuses transmises d'un individu à l'autre exclusivement lors des rapports sexuels. Les principales IST Virales VIH

Plus en détail

Sexe et Relations Banque de mots

Sexe et Relations Banque de mots Sexe et Relations Banque de mots Table des matières Relations amicales et amoureuses 3 Parties du corps 4 Sexualité 6 Rapports sexuels et Masturbation masmasturbationmmasturbation 8 Rapports protégés et

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

S informer, se proteger, prevenir

S informer, se proteger, prevenir Liens www.wacc-network.org www.eurogin.com www.invs.sante.fr www.has-sante.fr/portail/jcms/j_5/accueil www.sante.gouv.fr www.afssaps.sante.fr www.inpes.sante.fr www.e-cancer.fr S informer, se proteger,

Plus en détail

GENERALITES SUR LE CANCER. Formation continue AS en cancérologie Nicole Morel le 17/10/2008

GENERALITES SUR LE CANCER. Formation continue AS en cancérologie Nicole Morel le 17/10/2008 GENERALITES SUR LE CANCER Formation continue AS en cancérologie Nicole Morel le 17/10/2008 PLAN 1 Définition 2 Les causes connues 3 Fréquence 4 Les principaux cancers et leurs signes d alarmes 5 Prévention

Plus en détail

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE I QUELQUES DEFINITIONS (Sources : Groupement Technique Vétérinaire 85) Abcès Agent Pathogène

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire Les problèmes du système excréteur urinaire http://www.bioweb.lu/anatomie/rein/rein.jpg Guide de l enseignant Document de travail RienST_guide de l'enseignant modifié.doc 1 Nous avons choisi façon de présenter

Plus en détail

INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES

INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES Les connaître pour mieux les combattre www.aslbrescia.it A cura dell'azienda Sanitaria Locale di Brescia U.O. Medicina Transculturale e Malattie a Trasmissione Sessuale

Plus en détail

Cervarix et Gardasil dans la prévention du cancer du col de l'utérus

Cervarix et Gardasil dans la prévention du cancer du col de l'utérus Cervarix et Gardasil dans la prévention du cancer du col de l'utérus UNSPF Lucas Torreilles Juin 2013 Table des matières Introduction 5 I - I) Qu'est-ce que le cancer du col de l'utérus? 7 II - II) Épidémiologie

Plus en détail

Politique de prévention des maladies

Politique de prévention des maladies Politique de prévention des maladies Garderie Tout-en-Jeux Les garderies constituent un milieu où la transmission des micro-organismes est particulièrement facile. Il est donc indispensable d appliquer

Plus en détail

Informations express sur la prévention du VIH

Informations express sur la prévention du VIH Informations express sur la prévention du VIH Où se trouve le VIH? On peut trouver le VIH dans de nombreux fluides corporels tels que le sang, le sperme, les fluides vaginaux et le lait maternel. Comment

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST GUIDE PRATIQUE N 3 HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès Herpès génital et au Quand on parle d Infections Sexuellement Transmissibles, on pense immédiatement au Sida.

Plus en détail

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes ignorent qu elles sont porteuses et transmettent le virus

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Obj. cognitifs : Définir le système immunitaire. Une réaction rapide-la phagocytose, réalisée

Plus en détail

Les problèmes d accouchement ou dystocie

Les problèmes d accouchement ou dystocie Les problèmes d accouchement ou dystocie Rien de plus stressant que d assister à l accouchement de notre animal à la maison. Heureusement, cette expérience s avère en général être très belle. Néanmoins,

Plus en détail

Notice d utilisation. Distributeur France :

Notice d utilisation. Distributeur France : Notice d utilisation La liberté au naturel! La coupe menstruelle LunaCup TM est une protection périodique innovante fabriquée en Finlande. Elle est facile et sûre d utilisation tout en présentant une alternative

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

Bulletin traitement. Le VPH et le VIH. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida

Bulletin traitement. Le VPH et le VIH. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Bulletin traitement Le VPH et le VIH Juin 2010 Avis aux lecteurs Le programme de ressources et de traitements de la Fondation PWA offre des ressources

Plus en détail

République du sénégal Un peuple, Un but, Une foi. Santé de la Reproduction des Adolescents en milieu scolaire

République du sénégal Un peuple, Un but, Une foi. Santé de la Reproduction des Adolescents en milieu scolaire République du sénégal Un peuple, Un but, Une foi Santé de la Reproduction des Adolescents en milieu scolaire Conseil National de lutte contre le SIDA Fonds des Nations Unies pour la Population PREFACE

Plus en détail

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré La maladie de carré chez le chien 1 Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles 11 Espèces cibles de la maladie de carré 12 Maladie de carré chez le chat 13 Maladie de carré chez l homme

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir

Notice : information de l utilisateur. Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Notice : information de l utilisateur Aciclovir Sandoz 50 mg/1 g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Anik Lepage, résidente IV, dermatologie, Montréal C as n 1 Cette femme présente de multiples petites papules au niveau des deux paupières inferieures depuis plusieurs années.

Plus en détail

Manifestations cliniques1. Diagnostic différentiel Herpès (ulcère douloureux) Lymphogranulomatose vénérienne

Manifestations cliniques1. Diagnostic différentiel Herpès (ulcère douloureux) Lymphogranulomatose vénérienne GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR LES CLINICIENS L a sy p h i l i s La syphilis est une infection bactérienne causée par le Treponema pallidum. Non traitée, la syphilis peut évoluer en trois stades : primaire, secondaire

Plus en détail

CANCER DU FOIE ET TUMEURS

CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS Foie en santé Foie cirrhotique Tumeur Quelle est la cause du cancer du foie? Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le développement du cancer. Comme

Plus en détail

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil Français Juillet 2015 EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Série prévention Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

Bulletin traitement. Le VIH et l hépatite C. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida

Bulletin traitement. Le VIH et l hépatite C. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Bulletin traitement Le VIH et l hépatite C Mars 2011 Silybum marianum (chardon-marie) Avis aux lecteurs Permission du droit d auteur Le programme de

Plus en détail

Item 343 : Ulcérations ou érosions des muqueuses orales et/ou génitales

Item 343 : Ulcérations ou érosions des muqueuses orales et/ou génitales Item 343 : Ulcérations ou érosions des muqueuses orales et/ou génitales Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Conduite à tenir devant des érosions et ulcérations génitales et orales...

Plus en détail

2.1 A partir de vos connaissances, cochez la définition d une conduite addictive.

2.1 A partir de vos connaissances, cochez la définition d une conduite addictive. SEQUENCE 1 L INDIVIDU ET SA SANTE SEANCE 4 Les conduites addictives Situation : En juin 2004, nous avons déploré un très grave accident du travail sur le chantier du TGV Est. Un conducteur d engins n a

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

Les relations interpersonnelles

Les relations interpersonnelles Suis-je bien informé? Suis-je bien informé? (Guide de l enseignant) Offre le cadeau (Activité 2.4) Analyse des traits de personnalité (Activité 2.8) Questionnaires (avant et après) (Activité 6.4) Échantillon

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LE CANCER DU COL DE L UTÉRUS

VACCINATION CONTRE LE CANCER DU COL DE L UTÉRUS XXXXXXXX GAR_patb_1210_f COMMENT ME PROTÉGER? XXXXXXXXXXXXX Cette brochure vous est offerte par Depuis le 1 er janvier 2011 la vaccination HPV est prise en charge pour toutes les femmes jusqu à 26 ans

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés. Propylthiouracile

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés. Propylthiouracile NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés Propylthiouracile Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez

Plus en détail

Virus et cancer. Amis des sciences et techniques Université Interâges du Dauphiné 8 Janvier 2010, Grenoble

Virus et cancer. Amis des sciences et techniques Université Interâges du Dauphiné 8 Janvier 2010, Grenoble Amis des sciences et techniques Université Interâges du Dauphiné 8 Janvier 2010, Grenoble Virus et cancer Patrice MARCHE Directeur de Recherche INSERM U823, Grenoble patrice.marche@ujf-grenoble.fr Virus

Plus en détail

page: 152 alphabétique Chapitre 8: Mycoses image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 152 alphabétique Chapitre 8: Mycoses image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 8: Mycoses page: 152 Mycoses Dermatophyties page: 153 8.1 Dermatophyties Tinea corporis Macule érythémateuse; Squames Lésion arrondie ou ovalaire comme dans le cas présent dont la bordure nettement

Plus en détail

LES INFECTIONS GENITALES BASSES

LES INFECTIONS GENITALES BASSES LES INFECTIONS GENITALES BASSES L'examen clinique. L'interrogatoire : La femme consulte pour des leucorrhées (physiologique, pathologique) ; demander la date d'apparition, la couleur, l'odeur, l'abondance.

Plus en détail