Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD)"

Transcription

1 Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD) pour le doctorat (Ph.D.) en sciences de l éducation avec spécialisation en intégration des technologies en éducation Projet présenté dans le cadre du PRIX D EXCELLENCE ET D INNOVATION 2011 DE L ACES/ETS POUR L AMÉLIORATION DES PRATIQUES D ACCOMPAGNEMENT DES ÉTUDIANTS DES CYCLES SUPÉRIEURS Projet présenté par la Faculté des sciences de l éducation de l Université de Montréal Mars 2011

2 Les technologies de l information et des communications ne sont pas une panacée, mais elles sont de nature à renforcer les assises de l Afrique. Kofi Annan (20 novembre 2003)

3 Formation à distance 1. DESCRIPTION DU PROJET Sous la houlette du professeur Thierry Karsenti, M.A., M.Ed., Ph.D., titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les TIC en éducation, la Faculté des sciences de l éducation de l Université de Montréal a tenté de relever quatre défis scientifiques et pédagogiques importants auxquels fait face l Afrique, soit : 1. la formation d excellence des chercheurs africains dans le domaine des TIC en éducation; 2. la fuite des cerveaux du continent africain; 3. l offre insuffisante de formation aux cycles supérieurs par rapport à la demande; 4. le faible taux de réussite des étudiants des cycles supérieurs participant à un programme de formation à distance. Comment la Faculté a-t-elle tenté de relever ces quatre défis? En mettant en place un programme de formation ouverte et à distance visant l excellence et l innovation dans les pratiques d accompagnement des étudiants des cycles supérieurs à l intention des candidats africains provenant de divers pays francophones et inscrits au grade de doctorat (Ph.D.) en sciences de l éducation, avec spécialisation dans le domaine des TIC. Il s agit du tout premier doctorat à distance en sciences de l éducation pour l ensemble des États de la Francophonie. En outre, ce projet revêt un intérêt particulier, tant pour l Afrique que pour les universités canadiennes comme l Université de Montréal qui cherchent à la fois à diversifier leur clientèle et à étendre leurs programmes au-delà de leurs frontières géographiques traditionnelles. Soulignons également que ce projet est en lien étroit avec la mission et les finalités de l Université de Montréal dont le chantier international est primordial. 2 Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD) POUR LE doctorat (PH.D.)

4 Doctorat (Ph.D.) 2. EN QUOI CE PROJET EST-IL NOVATEUR? Nous avons mis en place un doctorat, en formation ouverte et à distance, auprès de 20 doctorants provenant de huit pays d Afrique de l Ouest ou du Centre (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal). Une formule pédagogique hybride a permis de combiner les avantages des formations en présentiel et des formations ouvertes et à distance (FOAD), favorisant l exploitation judicieuse des TIC. Il y a eu en tout trois grandes périodes de formation en présentiel en Afrique. Les rencontres en présentiel ont permis aux apprenants d échanger en personne, de présenter leurs réalisations, mais aussi de soutenir la motivation tout au long de leur formation. De plus, la réalisation d un stage de courte durée au Canada (en 2 e année) par tous les candidats les a amenés à mieux connaître le milieu canadien de la recherche. Ce stage est grandement venu bonifier la formation scientifique des participants. Ils ont ainsi eu le loisir de travailler dans des groupes de recherche reconnus internationalement, de suivre des cours, de rencontrer différents experts, etc. L équipe professorale a également opté pour une «approche intégrée» de l enseignement et l apprentissage où plusieurs liens ont été faits entre les différents séminaires et cours. De plus, le programme a été conçu selon une approche socioconstructiviste et une pédagogie du projet. Enfin, il semble important de souligner que ce programme s est appuyé sur une synthèse des conditions d efficacité des formations à distance, dans le but de maximiser la réussite des étudiants, mais aussi de soutenir leur intérêt tout au long de la formation. Bien que plusieurs auteurs vantent les mérites des formations à distance, les résultats actuels de la littérature scientifique montrent que les taux de succès de ce type de formation sont encore bien inférieurs à ceux des formations dites «en présentiel». Aussi, afin de maximiser les chances de succès des apprenants, un système de soutien et d encadrement pédagogique efficace a été mis en place (voir 2.2). 2.1 La visioconférence : pour bonifier davantage la formation Dans le cadre de cette formation, nous avons instauré des séances de visioconférence (plus de 50 ont été réalisées en trois ans). Les avantages de la visioconférence sont nombreux, en particulier sur le plan de la diminution des frais et du temps de déplacement des participants. Ainsi, la visioconférence permet aux participants d avoir un contact direct avec l équipe professorale sans avoir à se déplacer, ce qui a grandement stimulé leur intérêt. Enfin, la visioconférence minimise le temps où les apprenants doivent s absenter de leur travail. Projet présenté dans le cadre du PRIX D EXCELLENCE ET D INNOVATION 2011 DE L ACES/ETS

5 Formation à distance 2.2 Une plateforme de formation à distance unique Une plateforme de formation a été réalisée spécifiquement pour ce programme. On y retrouve la plupart des fonctionnalités de Moodle ou WebCT. Néanmoins, elle se distingue particulièrement par le feedback «préventif» qui est envoyé régulièrement aux étudiants. À ce sujet, la recherche montre clairement que dans la plupart des formations à distance, les étudiants reçoivent du feedback uniquement lorsqu ils sont en retard pour un travail. Dans notre cas, la plateforme réalisée permet, lorsque l équipe de formateurs le juge souhaitable pour certains travaux, de faire des rappels amicaux en amont. Les messages sont automatiquement envoyés par le système et sont signés soit par l un des formateurs, soit par l ensemble. Ce système est grandement apprécié par les étudiants qui l interprètent comme un encadrement quotidien et systématique. Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD) POUR LE doctorat (PH.D.)

6 Doctorat (Ph.D.) 3. QUALITÉ DES PRATIQUES D ENCADREMENT DES DOCTORANTS L encadrement des apprenants dans le cadre de ce programme de doctorat à distance est basé sur trois grands principes : il cherche à les former aux normes et aux exigences intellectuelles, professionnelles et éthiques de la recherche scientifique individuelle et d équipe; il a pour but de les aider à compléter leur programme d études dans des délais raisonnables tout en bénéficiant d un contexte d initiation à toutes les facettes de la recherche scientifique dans le domaine des TIC qui est exceptionnel; enfin, il s efforce de les inscrire dans des réseaux de la Francophonie de chercheurs productifs, à les mettre en contact direct avec les nécessités de la production intellectuelle, notamment par le biais de l écriture et de la participation aux revues scientifiques, afin qu eux-mêmes produisent à leur tour. Dans le cadre de l encadrement de ce programme, la recherche est envisagée non seulement comme un processus de production de nouvelles connaissances, mais aussi comme un processus de formation pour ceux et celles qui y participent. Dans cet esprit et à partir des trois principes précédents, les activités de formation suivantes sont réalisées pour l ensemble des doctorants: des conférences scientifiques sont données par des chercheurs canadiens à l intention des doctorants; les doctorants prononcent des conférences lors de congrès scientifiques; les doctorants participent à la rédaction des rapports, articles, livres, etc., et leurs diverses contributions sont toujours clairement identifiées; les doctorants sont enfin appelés aussi à développer des compétences particulières (informatique, méthodologie, statistique, etc.) et ils sont alors responsables de former les autres doctorants de la cohorte. Projet présenté dans le cadre du PRIX D EXCELLENCE ET D INNOVATION 2011 DE L ACES/ETS

7 Formation à distance Enfin, il semble important de souligner que l intégration des doctorants aux activités de production scientifique a été largement favorisée. La plupart de ceux qui ont terminé leur thèse ont vu des articles scientifiques issus de leurs travaux de recherche publiés (ou acceptés) dans des revues scientifiques prestigieuses, comme cela a été le cas pour l étudiant Modibo Coulibaly, du Niger, le premier doctorant à avoir obtenu son diplôme, qui a vu ses travaux publiés dans la revue Éducation & Formation, une revue renommée en sciences de l éducation 1 (voir image ci-dessous). 1 Coulibaly, M., Karsenti, T., Gervais, C. et Lepage, M. (2010). Le processus d adoption des TIC par des enseignants du secondaire au Niger. Éducation & Formation, e-294, Mise en place d une formation ouverte et à distance (FOAD) POUR LE doctorat (PH.D.)

8 Doctorat (Ph.D.) 4. QUELQUES INDICATEURS DE SUCCÈS DE CE PROGRAMME SPÉCIAL En conclusion, il semble important de fournir certaines données sur le cheminement et le taux de réussite des doctorants participant à ce programme spécial. Comme en témoignent les taux de réussite, les résultats sont exceptionnels, particulièrement pour une formation ouverte et à distance. Pourcentage d étudiants ayant terminé leur scolarité obligatoire : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant terminé leur examen de synthèse doctoral : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant terminé leur devis de recherche : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant bouclé toutes les contraintes éthiques et administratives : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant terminé leur collecte de données : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant terminé leur analyse de données : 100% ; Pourcentage d étudiants ayant soutenu leur thèse avec succès (après 3 ans) : 25 % ; Pourcentage d étudiants ayant déposé leur thèse et étant en attente de soutenance : 75 % ; Pourcentage estimé* d étudiants qui termineront leur doctorat dans le cadre de ce programme : 90 %. Projet présenté dans le cadre du PRIX D EXCELLENCE ET D INNOVATION 2011 DE L ACES/ETS

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Alioune Camara Spécialiste principal de Programme Centre de recherches pour le développement

Plus en détail

Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique

Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique Pourquoi investir dans un centre d excellence qui forme dans les domaines de l eau, de l environnement, de l énergie et des infrastructures?

Plus en détail

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal L éducation internationale: quelques réflexions Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal Plan de la présentation 1 - L harmonisation des systèmes d éducation des pays de la francophonie: nécessaire

Plus en détail

Master Innovation par l économie sociale et les TIC

Master Innovation par l économie sociale et les TIC Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Innovation par l économie sociale et les TIC Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Historique des interventions de l ICÉA en lien avec la Politique gouvernementale d éducation des adultes et

Plus en détail

Coopération via Internet avec des pays tiers. L organisation du e-learning dans les pays francophones

Coopération via Internet avec des pays tiers. L organisation du e-learning dans les pays francophones RENCONTRES FRANCO-NÉERLANDAISES Université de Lille 3 30 juin 1 er juillet 2014 Coopération via Internet avec des pays tiers L organisation du e-learning dans les pays francophones Pierre-Jean Loiret (Agence

Plus en détail

Mots-clés : Projet FORTTice scénario pédagogique TIC didactique de l écriture en FLS.

Mots-clés : Projet FORTTice scénario pédagogique TIC didactique de l écriture en FLS. Écrire la ville, un scénario pédagogique pour le développement de la compétence scripturale en français langue seconde en contexte universitaire, dans le cadre du Projet FORTTice Rodine Eid, Ph. D (Cand.)

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC En 2013-2014, un projet de programme d éducation préscolaire intitulé Maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé (TPMD) a été mis

Plus en détail

Stratégies, Axes de recherche et Applications dans le domaine des TIC: Vision et Expérience de l ESMT de Dakar

Stratégies, Axes de recherche et Applications dans le domaine des TIC: Vision et Expérience de l ESMT de Dakar Stratégies, Axes de recherche et Applications dans le domaine des TIC: Vision et Expérience de l ESMT de Dakar 1 SOMMAIRE I. Présentation de l ESMT II. Cadre institutionnel de la Recherche & Développement

Plus en détail

Programme Doctoral Interuniversitaire de Santé Publique Spécialité : Ecosystèmes, santé et développement durable

Programme Doctoral Interuniversitaire de Santé Publique Spécialité : Ecosystèmes, santé et développement durable Programme Doctoral Interuniversitaire de Santé Publique Spécialité : Ecosystèmes, santé et développement durable Appel à candidature NB : Dans le présent document, le générique masculin a été adopté pour

Plus en détail

UNIVERSITE GRENOBLE ALPES

UNIVERSITE GRENOBLE ALPES UNIVERSITE GRENOBLE ALPES CHARTE DES THESES NOM :.. Prénom 1. Préambule La préparation d une thèse associe une formation de haut niveau à une expérience de recherche. Elle est sanctionnée, après la soutenance

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ( AUF) CPU/CORIE Marc Gontard

L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ( AUF) CPU/CORIE Marc Gontard L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ( AUF) CPU/CORIE Marc Gontard ORGANISATION Le 13 septembre 1961 : création de l AUPELF (association des universités partiellement ou entièrement de langue française)

Plus en détail

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC PLUSIEURS BONNES RAISONS DE CHOISIR L UNIVERSITÉ DE MONCTON Le meilleur ratio professeur/étudiant

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

LE MICROPROGRAMME DE FORMATION À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LE MICROPROGRAMME DE FORMATION À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE LE MICROPROGRAMME DE FORMATION À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE Depuis 2001: cours dispensés par des formateurs en provenance du collégial + de 1600 étudiants; près de 1000 diplômés 4 cours + stage (planification,

Plus en détail

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun?

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Par WINA Blaise FIRISSOU Cellule de la statistique et du Système d Information Universitaire MINESUP Introduction Le présent article

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Master Management et administration des entreprises

Master Management et administration des entreprises Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management et administration des entreprises Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Juin 2007 Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Suite au protocole d accord des Présidents des six Universités de la région Nord - Pas-de-

Plus en détail

Mission. L African Business Club. Développer un réseau de cadres et d intellectuels sensibles aux problématiques du continent Africain

Mission. L African Business Club. Développer un réseau de cadres et d intellectuels sensibles aux problématiques du continent Africain L African Business Club Créé en 2003, l African Business Club est un réseau de jeunes professionnels et étudiants qui se veut un catalyseur de compétences, d informations et d activités afin de mettre

Plus en détail

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec.

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec. DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES () hec.ca/des HEC MONTRÉAL : INNOVATION, LEADERSHIP ET INTERNATIONALITÉ Première école de gestion fondée

Plus en détail

Bernard R. Hodgson, professeur titulaire Faculté des sciences et de génie, Département de mathématiques et de statistique

Bernard R. Hodgson, professeur titulaire Faculté des sciences et de génie, Département de mathématiques et de statistique Concours des prix d excellence en enseignement 2014-2015 Lauréates et lauréats Volet Pratiques pédagogiques Bernard R. Hodgson, professeur titulaire Faculté des sciences et de génie, Département de mathématiques

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal. Lyon, 7 mars 2012

Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal. Lyon, 7 mars 2012 Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal Lyon, 7 mars 2012 Caractéristiques du système universitaire québécois L admission Droits de scolarité et frais

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Santé maternelle et accès aux soins en Afrique de l Ouest

Santé maternelle et accès aux soins en Afrique de l Ouest Pierre Fournier, Slim Haddad et Valéry Ridde Santé maternelle et accès aux soins en Afrique de l Ouest Avec la collaboration d Anne-Marie Turcotte-Tremblay et de Michel O Neill Santé maternelle et accès

Plus en détail

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage 2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542 Janvier 2016, Vol. 16, N o 1 L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage Le mentorat a été un sujet de préoccupation mentionné

Plus en détail

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse MathemaTIC Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

Critères d éligibilité

Critères d éligibilité Critères d éligibilité Les professeurs, chercheurs et théoriciens publics de tous les pays, toutes les spécialités ou disciplines académiques sont éligibles. Les critères examinés dans les dossiers de

Plus en détail

Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques

Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques La procédure d auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques de l Université de Lausanne s est

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

de la formation des personnels apportées par 2iE

de la formation des personnels apportées par 2iE Les réponses r de la formation des personnels apportées par 2iE Olivier BOUSIGE Ingénieur chargé de la formation professionnelle Institut International d Ingénierie de l Eau et de l Environnement (2iE)

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC)

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC) CURRICULUM VITÆ Nom MILED Mohamed Profession Consultant - Expert senior en Éducation Professeur de l enseignement supérieur en didactique du français et en sciences de l éducation, Université de Carthage,

Plus en détail

L expérience du programme de renfoncement des capacité des techniciens de laboratoires BAMS

L expérience du programme de renfoncement des capacité des techniciens de laboratoires BAMS L expérience du programme de renfoncement des capacité des techniciens de laboratoires BAMS Bachelor of Science in Applied Medical Sciences / Diplôme Universitaire en Biologie Médicale Appliquée Vème Conférence

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

Contexte. Problèmes posés

Contexte. Problèmes posés CONCEPTION ET EVALUATION D UN COURS EN LIGNE DESTINE A AMELIORER LES COMPETENCES DE FUTURS ENSEIGNANTS EN EDUCATION PHYSIQUE A L ANALYSE DE TACHES. DES SAVOIRS TECHNIQUES AUX COMPETENCES PEDAGOGIQUES Catherine

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Programme de partenariat 2015

Programme de partenariat 2015 Avancement pédagogique des technologies de l'information et de la communication en Atlantique Programme de partenariat 2015 14e congrès du 29 au 31 octobre 2015 Faculté des sciences de la santé et des

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Evolution institutionnelle RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Créé en 1951, le CSRS a évolué institutionnellement, sur trois grandes phases : (i) de 1951 à 2001, entièrement administré par la Commission

Plus en détail

2 nde Réunion des Centres d Excellence Africains Yaoundé (Cameroun) 18 20 NOVEMBRE 2014

2 nde Réunion des Centres d Excellence Africains Yaoundé (Cameroun) 18 20 NOVEMBRE 2014 Centre d Excellence pour la formation et la recherche en Sciences et Technologies de l Eau, l Environnement et l Agriculture en Afrique de l Ouest et du Centre 2 nde Réunion des Centres d Excellence Africains

Plus en détail

Rapport sur l école CIMPA Mathématiques discrètes : aspects combinatoires, dynamiques et algorithmiques Bobo-Dioulasso, 29 octobre - 9 novembre 2012

Rapport sur l école CIMPA Mathématiques discrètes : aspects combinatoires, dynamiques et algorithmiques Bobo-Dioulasso, 29 octobre - 9 novembre 2012 Rapport sur l école CIMPA Mathématiques discrètes : aspects combinatoires, dynamiques et algorithmiques Bobo-Dioulasso, 29 octobre - 9 novembre 2012 Julien Cassaigne et Marie-Françoise Roy 14 décembre

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Politiques sociales de l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

POSITION DE L ADÉSAQ VIS-À-VIS DES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ÉDUCATION DANS SON AVIS

POSITION DE L ADÉSAQ VIS-À-VIS DES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ÉDUCATION DANS SON AVIS ADÉSAQ POSITION DE L ADÉSAQ VIS-À-VIS DES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ÉDUCATION DANS SON AVIS «Pour une vision actualisée des formations universitaires aux cycles supérieurs» Mise en contexte

Plus en détail

PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651)

PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651) Faculté des sciences de l administration PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651) Chargée de cours : Marie-Pascale Beaumont 4234, pavillon Palasis-Prince

Plus en détail

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD Plan de la leçon I. QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD IV. LE CHANGEMENT DE PARADIGME EDUCATIF V. LES DIFFERENTS CONCEPTS DE LA FOAD VI. LES

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance.

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance. Francophonie Instituts Développement Universités Agence universitaire de la Francophonie Nouvelles technologies RECHERCHE Campus numériques Qualité Gouvernance Solidarité Coopération scientifique ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières)

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Sommaire de l évaluation Plan d action de la doyenne Conseil universitaire du 5 février 2013 2

Plus en détail

C hronique internationale

C hronique internationale Michel Lepage Université de Montréal Thierry Karsenti Université de Montréal Pascal Grégoire Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue La formation pratique et les stages au Québec C hronique internationale

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA Sauvé Louise Télé-université / SAVIE / SAGE Introduction Une étude de

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013 Note conceptuelle du Programme du Master Trainer pour la promotion des chaînes de valeur du cajou en Afrique de l Ouest Guide pour le Programme du Maître Formateur du L initiative du Cajou Africain (ica)

Plus en détail

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL E-LEARNING AFRICA UCAD ZONE FRANCHE INTERNET e-ucad Prof. Abdou Salam SALL CONTEXTE La vision de l UCAD a intégré parmi les six paramètres, les Technologies de l Information et de la Communication. L accroissement

Plus en détail

Sankoré. C est l engagement pris par la France le 27 mars 2008 lors du Sommet Franco-britannique.

Sankoré. C est l engagement pris par la France le 27 mars 2008 lors du Sommet Franco-britannique. Sankoré l éducation numérique pour tous Le programme Sankoré est né de la rencontre d un défi et d une idée. le défi Atteindre les Objectifs du Millénaire en matière d éducation sur le continent africain,

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

Les enjeux futurs de la formation continue universitaire

Les enjeux futurs de la formation continue universitaire Les enjeux futurs de la formation continue universitaire 1. Intégrer la FCU dans la stratégie de l université La stratégie de la formation continue doit trouver son ancrage dans la vision, le positionnement

Plus en détail

Bob Ngamoe. L Anti-marketing. Publibook

Bob Ngamoe. L Anti-marketing. Publibook Bob Ngamoe L Anti-marketing Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Enjeux et défis des FOAD:

Enjeux et défis des FOAD: Enjeux et défis des FOAD: Le cas particulier de la formation continue Bruno Poellhuber Professeur adjoint Département de psychopédagogie et d andragogie Université de Montréal Chercheur régulier au CRIFPE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Développement et évaluation du cours TIC-811 : Mise en ligne d activités d apprentissage offert dans le cadre du diplôme de 2 e cycle en enseignement au collégial de l Université

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique

Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique Patrick Ritz Professeur des Universités Praticien Hospitalier Université Toulouse III - Paul Sabatier Anne Amoros et Carole Gimenez

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

PROCÉDURE INTERNE D ÉVALUATION ET DE RENOUVELLEMENT DES CHAIRES DE RECHERCHE DU CANADA

PROCÉDURE INTERNE D ÉVALUATION ET DE RENOUVELLEMENT DES CHAIRES DE RECHERCHE DU CANADA PROCÉDURE INTERNE D ÉVALUATION ET DE RENOUVELLEMENT DES CHAIRES DE RECHERCHE DU CANADA 1. PRÉAMBULE Un certain nombre de Chaires de recherche du Canada (CRC) a été attribué à l École Polytechnique, par

Plus en détail

Partenariat de l ENSEA avec les autres institutions

Partenariat de l ENSEA avec les autres institutions REPUBLIQUE DE COTE-D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ------------- Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d Economie Appliquée 08 BP 3 ABIDJAN

Plus en détail

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée Les st ages à la maît rise à l Informations générales Eugénie Dostie-Goulet, Ph.D. Conseillère aux études supérieures Eugenie.Dostie-Goulet@USherbrooke.ca 819 821-8000 poste 65612 Université de Sherbrooke

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original : français Évaluation des réformes des cours et

Plus en détail

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

L ENTREPRISE AU CŒUR DE NOTRE ÉCOLE LES INDICATEURS 2014-2015

L ENTREPRISE AU CŒUR DE NOTRE ÉCOLE LES INDICATEURS 2014-2015 Nous formons vos futurs collaborateurs, des ingénieurs porteurs d innovation. Notre objectif est de pouvoir adapter efficacement nos formations aux évolutions de vos métiers et secteurs d activités. C

Plus en détail

BOURSES DE LA FONDATION UTBM

BOURSES DE LA FONDATION UTBM BOURSES DE LA FONDATION UTBM Promouvoir l excellence en encourageant les parcours internationaux de nos étudiants et en attirant dans nos formations des étudiants étrangers à haut potentiel, Promouvoir

Plus en détail

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO *

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * Note de recherche du ROP LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * L Union africaine (UA) a élaboré une architecture continentale de paix et

Plus en détail

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires Ottawa, le 8 octobre 2003 présenté par la présidente, Dr. Martha Crago Association canadienne

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Etude sur le devenir des anciens élèves et stagiaires de l Ecole de Formation Professionnelle aux Métiers Maritimes et Aquacoles EFPMA.

Etude sur le devenir des anciens élèves et stagiaires de l Ecole de Formation Professionnelle aux Métiers Maritimes et Aquacoles EFPMA. ETUDES 2009 OREF Etude sur le devenir des anciens élèves et stagiaires de l Ecole de Formation Professionnelle aux Métiers Maritimes et Aquacoles EFPMA. Juin-Juillet 2010 Note de synthèse Rapport final

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN

Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN Table ronde Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN I. Des éléments de constats et des récits de vie D entrée de

Plus en détail

! " # $%$ & ' " & ( )

!  # $%$ & '  & ( ) !"#$%$ & '" & ( ) Bref historique du 2iE!" #$%& ' (!!" #)*& +,!- Domaines de compétences du 2iE * ". " '' " -" -/ 0 Une reconnaissance internationale," " '' -, " 1 2 3 4 5 6 "!7 5 4 6 7 5 4 2 " " "!4!5

Plus en détail

INSTITUT DE COACHING PARASCOLAIRE PRÉSENTATION PRESTATIONS. «Entreprises et Particuliers»

INSTITUT DE COACHING PARASCOLAIRE PRÉSENTATION PRESTATIONS. «Entreprises et Particuliers» INSTITUT DE COACHING PARASCOLAIRE PRÉSENTATION & PRESTATIONS «Entreprises et Particuliers» L INSTITUT AAACADEMIA Aaacademia est une société de service ouverte et à l écoute des préoccupations de ses partenaires.

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD)

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) DISCOURS D OUVERTURE Directeur Exécutif ECES Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) Projet PEV-SADC Kinshasa, 26-30 août 2013 Projet financé par l'union Européenne

Plus en détail

Gestion de la santé en entreprise

Gestion de la santé en entreprise business Gestion de la santé en entreprise Notre soutien pour des collaboratrices et collaborateurs en bonne santé Des solutions d assurance sur mesure pour répondre à vos besoins. www.visana-business.ch

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE

CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE SYMPOSIUM «Enjeux de la formation infirmière à l université» 25 mai 2011, Bruxelles (Belgique) CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE par Suzanne Kerouac, M. N. M. Sc. Professeure

Plus en détail

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Mise à jour : août 2013 École d études politiques Programmes d administration publique Table des matières 1 Introduction...3 2 Politique

Plus en détail

Référentiel. «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat

Référentiel. «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat Référentiel du parcours «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat Introduction Pourquoi? Plus de 80% des docteurs formés dans les disciplines scientifiques sont aujourd hui employés au sein des

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

Créer une Culture d Équipe

Créer une Culture d Équipe Expert Insights Créer une Culture d Équipe Creating a Team-Building Culture. Copyright 2010 by Profiles International. Tous droits réservés. Ce rapport ne peut être reproduit ou distribué, en totalité

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de communication des petites et moyennes organisations de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail