Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!"

Transcription

1 1

2 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par l Estrie et le Centre-du-Québec et enfin à l ouest par l agglomération de Longueuil et les MRC de Roussillon et des Jardins-de-Napierville. Réparti en neuf (9) MRC (dont trois (3) sont incluses, en tout ou en partie, d le territoire de la CMM soit la MRC de Lajemmerais, la MRC de la Vallée-du-Richelieu et la MRC de Rouville) et 108 municipalités, le territoire de la Montérégie Est représente environ 8 % de la population totale du Québec, soit habitants et s étend sur une superficie de km². Ainsi, la CRÉ Montérégie Est est, en termes de population, la troisième plus importante du Québec après celle de l Île de Montréal et de la Capitale Nationale. La Montérégie Est se caractérise par des milieux urbains et ruraux bien structurés, lesquels sont caractérisés par trois situations géopolitiques bien distinctes. Tout d abord, on retrouve la banlieue immédiate de Montréal, qui est composée des MRC de Lajemmerais et de La Valléedu-Richelieu. En second lieu, la Montérégie Est présente une couronne de quatre (4) villes satellites, soit Saint-Jean-sur-Richelieu, Granby, Saint-Hyacinthe et Sorel- Tracy. Chacune de ces villes dessert de vastes superficies agricoles et joue un rôle majeur d l économie régionale. Finalement, on distingue un territoire à caractère principalement rural lequel est composé des MRC d Acton, de Rouville et de Brome- Missisquoi. Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! La Montérégie Est offre un avantage comparatif indéniable quant à la diversité de ses activités économiques, à son armature urbaine bien structurée et à un bon équilibre entre les espaces agricoles, urbains et récréatifs. Sa localisation d la grande région métropolitaine de Montréal lui permet de bénéficier d un important marché et d entretenir des liens privilégiés avec la principale ville du Québec. De plus, elle s inscrit d le triangle formé des villes de Montréal Boston New York et elle est à la portée du marché ontarien, ce qui lui confère un avantage certain en matière de développement des entreprises reliées à l agriculture, à la trformation des produits et au tourisme. En fait, le territoire de la Montérégie Est donne accès à un bassin de 100 millions de consommateurs d un rayon de km ce qui, en matière de développement des marchés, est loin d être négligeable. 2

3 Poste frontalier (Municipalités de Saint-Armand/Philipsburg) Par ailleurs, on constate la présence de plusieurs organisations vouées au développement économique du territoire et en voici quelques exemples : une cinquantaine d organisations vouées au soutien et au développement des entreprises en phase de prédémarrage, de démarrage, d expion, d innovation technologique et d exportation; une quarantaine (40) d organisations vouées au soutien des individus et des entreprises à l égard de l employabilité; des programmes financiers gouvernementaux (fédéraux et provinciaux) pour soutenir les entreprises avec la présence de capital de risque; 10 chambres de commerce présentes sur l ensemble du territoire; une moyenne de 4,24 % du chiffre d affaires des entreprises est affectée à la R&D; un bas taux de chômage soit 6,4 % en 2004; un bassin de près de entreprises tous secteurs confondus générant près de emplois. Portrait industriel Des entreprises innovantes et performantes! Parc industriel (Ville de Granby) Les établissements manufacturiers en Montérégie Est génèrent plus de emplois et sont surtout concentrés d les MRC du Haut- Richelieu, de La Haute-Yamaska, de Lajemmerais, de La Vallée-du-Richelieu et des Maskoutains. Les MRC sont généralement dotées d'une structure manufacturière diversifiée constituée principalement de PME d les domaines caractérisés par l alimentation, le textile, le papier et le meuble. Chacune de ces MRC est toutefois caractérisée par un secteur industriel dominant : la MRC du Bas-Richelieu (Sorel-Tracy) est caractérisée par le secteur de la sidérurgie et des produits métalliques, les MRC de La Haute-Yamaska (Granby-Bromont) et du Haut-Richelieu (Saint-Jean-sur-Richelieu) pour celui des produits électriques et électroniques, la MRC Les Maskoutains (Saint-Hyacinthe) pour l'agroalimentaire et la MRC de Lajemmerais pour le secteur de l énergie, des nanotechnologies et de la pétrochimie. Enfin, les MRC d'acton, de Brome-Missisquoi, de Rouville et de la Vallée-du-Richelieu sont pour leur part caractérisées par la présence importante du secteur agricole. 3

4 Pôles d excellence Avec la mondialisation, certains territoires locaux se sont dotés de pôles d excellence qui sont appelés à prendre une certaine importance. Institut national de la recherche scientifique (INRS), énergie et matériaux (Ville de Varennes) En effet, c est en alliant recherche, haute technologie et formation supérieure que la région pourra créer les emplois de demain. Ainsi, avec l implication des acteurs économiques, universitaires et autres organisations en matière de développement, il a été possible de créer des synergies nouvelles et des coopérations qui ont conduit aux pôles d excellence suivants : Villes Contrecoeur Granby-Bromont Saint-Hyacinthe Pôles d excellence Pôle métallurgique et environnemental Pôle en microélectronique Technopôle agroalimentaire Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale Saint-Jean-sur-Richelieu Pôle technologique en trport Pôle technologique en matériel de défense et de sécurité Sorel-Tracy Varennes Pôle en développement durable Pôle chimique Technopôle scientifique en énergie, chimie, matériaux et en nanotechnologie Portrait environnemental Des paysages enviables et remarquables! Lorsque l on parle de développement durable, on fait référence à l environnement. À titre d information, c est à l ONU en 1987, que le concept de développement durable à trouver sa définition étant celle «d un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes en répartissant équitablement les fruits de la croissance, s compromettre la capacité des générations futures». 4

5 La région de la Montérégie est parmi celles où les activités environnementales sont les plus florissantes au Québec. En 2000, cette région arrivait au 2 e rang après Montréal avec 150 entreprises et emplois, soit 23 % du total au Québec. En Montérégie Est, les municipalités régionales de comté (MRC) ont mis en place des orientations et des objectifs d aménagement en lien avec l environnement et le développement durable. D autre part, la protection de l environnement et le choix des priorités d les activités de protection doivent s aligner sur les 3 RV qui sont :Réduction, Réutilisation, Recyclage et Valorisation (compostage) qui établissent l ordre des priorités. Or, plusieurs efforts concertés sont présents sur le territoire, et ce, en matière de protection du sol, de l air, de l eau, de la faune, de la flore et des ressources naturelles. En bref, l environnement en Montérégie Est c est : Mont Bromont (Ville de Bromont Plus de 70 organisations et entreprises oeuvrant d le domaine de l environnement; 6 des 10 montérégiennes dont le Mont Brome, le Mont Saint-Grégoire, le Mont Saint- Hilaire, le Mont Rougemont, le Mont Shefford et le Mont Yamaska; des forêts privées constituées à 98 % sur le territoire; 2 réserves mondiales de la biosphère accordées par l UNESCO, soit le Lac Saint-Pierre et le Mont Saint-Hilaire; 2 réserves écologiques dont les suivantes : Marcel Raymond à Henryville et celle de la Rivière-aux-Brochets à Saint-Armand et à Saint-Pierre-de-Véronne à Pike-River; 5 réserves naturelles dont l Île-Beauregard à Verchères, l Îlet-du-Moulin-à-Vent à Contrecoeur, la Pointe-Fontaine à Venise-en-Québec, le Ruisseau-Robert à Carignan et celle de Gault-de-l Universite-McGill à Mont-Saint-Hilaire; 2 refuges fauniques dont celui aux rapides de Chambly et au Mont Saint-Hilaire; 6 des 10 principales rivières en Montérégie dont la rivière Richelieu, Yamaska, aux Brochets, L Acadie, Noire et des Hurons; 11 principaux lacs tels que le lac St-Pierre, Champlain, Brome, Choinière (réservoir), bassin de Chambly, Boivin (réservoir), Hertel, Davignon, Bromont, Roxton et Waterloo; la plus grande diversité de poissons d eau douce au Québec soit 90 des 112 espèces, qui en Montérégie, parcourent le fleuve Saint-Laurent, les rivières et les cours d eau; une petite centrale hydroélectrique située sur la rivière Yamaska à Saint-Hyacinthe; une végétation de type mixte; un parc national étant celui du parc de la Yamaska; Des zones de villégiature dont la Baie Missisquoi du lac Champlain et la rivière Richelieu en amont de Saint-Jean-sur-Richelieu; Plus de 48 fermes biologiques; 185 Km de parcours de pistes cyclables. 5

6 Réseau de l éducation Des formations spécialisées et régionalisées! Le réseau de l éducation en Montérégie Est assure le développement et une vaste gamme de programmes d étude. Ce réseau contribue à l enrichissement des collectivités et des individus par le biais des organisations et des infrastructures suivantes : 5 commissions scolaires francophones offrant des programmes au niveau préscolaire, primaire, secondaire et formation professionnelle; 2 commissions scolaires anglophones; plusieurs organisations scolaires privées et gouvernementales; 4 cégeps; 1 faculté de médecine vétérinaire; 1 institut de technologie agroalimentaire (campus de Saint-Hyacinthe); 3 centres universitaires hors campus de l Université du Québec à Trois- Rivières soit à Saint-Hyacinthe, à Sorel-Tracy et à Varennes. Cégep de Saint-Hyacinthe (Ville de Saint-Hyacinthe) Par ailleurs, le territoire comptait en 2001 une population de habitants ayant obtenu un diplôme selon les différents niveaux d étude suivants: 31,9 % ayant moins d un certificat d études secondaires 19,0 % ayant obtenu un certificat d études secondaires 8,4 % ayant obtenu une formation post-secondaire 11,3 % ayant un certificat ou un diplôme d école de métier 14,8 % ayant un certificat ou diplôme collégial 14,6 % ayant un diplôme universitaire Population par MRC et par groupe d âge 2005 MRC POPULATION et + Montérégie Est Source : Institut de la statistique du Québec, Profil des régions et des MRC, 2005 Compilation et traitement : Institut de la statistique du Québec,

7 7

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE BROME-MISSISQUOI Publication réalisée par la Direction de la planification, du partenariat et de l'information

Plus en détail

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie Vers une réduction de notre dépendance au pétrole Portrait énergétique de la Montérégie Mars 2013 Recherche, analyse et rédaction : Fanny Déléris et Benoît Péran Révision : Vincent Moreau PARTENAIRES PRINCIPAUX

Plus en détail

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Document de travail Décembre 2010 Diagnostic et enjeux page 2 Table des matières

Plus en détail

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI Portrait du ographie Revenu d'emploi marché Professions du Scolarité travail Secteurs d'activité evenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs

Plus en détail

PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES JANVIER 2009

PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES JANVIER 2009 PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D ET D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES MONTÉRÉGIE JANVIER 2009 TABLE DES MATIÈRE Table des significations des abréviations Introduction La Montérégie

Plus en détail

CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY. Par Gabrielle Robert

CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY. Par Gabrielle Robert CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY Par Gabrielle Robert Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement et développement

Plus en détail

Affirmez-vous en vivant coop!

Affirmez-vous en vivant coop! 1 Affirmez-vous en vivant coop! Chaque jour, en tant que consommateur, nous faisons des choix selon des critères qui nous rejoignent personnellement. Que ce soit pour la marque, pour le prix, pour encourager

Plus en détail

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 Christine Savard Christine Savard, Directrice Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie

Plus en détail

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire 1- Bonjour à tous, Je suis la capitaine des mousquetaires de l eau claire de la Compagnie de Champlain, Chantal d

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi PLAN DE DÉVELOPPEMENT en loisir et en sport de la MONTÉRÉGIE etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation PORTRAIT DE LA CRÉ MONTÉRÉGIE EST : Territoire de la MRC Brome-Missisquoi Juin 2008 gtuäx wxá Åtà Üxá PRÉAMBULE...

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Étude S2-1b Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Bureau de coordination sur les évaluations stratégiques Juin 2013 Auteurs Maryse Chapdelaine

Plus en détail

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui?

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? Journée montérégienne de santé publique 7 juin 2006 Chantal d Auteuil, directrice générale La Corporation Bassin Versant Baie Missisquoi Organisme

Plus en détail

Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts

Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts Communiqué de presse diffusion immédiate Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts Pour la quatrième

Plus en détail

Ce guide est un outil de base pour les producteurs agricoles. Ils pourront s en inspirer pour mieux gérer la faune à la ferme.

Ce guide est un outil de base pour les producteurs agricoles. Ils pourront s en inspirer pour mieux gérer la faune à la ferme. Utilisation Ce guide à été fait dans le cadre d un projet parrainé par la Fondation de la faune du Québec. Il a été bâti à partir d une revue de littérature afin de mieux documenter la Fédération de l'upa

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES

TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES Communauté métropolitaine de Montréal Table de concertation du Mont-Royal TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES Document pédagogique dans le suivi du colloque tenu en mai 2008 LES MONTÉRÉGIENNES UN

Plus en détail

Région des Sources Une opportunité d affaires exceptionnelle au cœur du Québec

Région des Sources Une opportunité d affaires exceptionnelle au cœur du Québec Région des Sources Une opportunité d affaires exceptionnelle au cœur du Québec Document de présentation à l intention d investisseurs internationaux Mis à jour le 5 juin 2014 Région des Sources Fertile

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Encore et toujours plus que du financement.

Rapport annuel 2011. Encore et toujours plus que du financement. Rapport annuel 2011 Encore et toujours plus que du financement. Mot de la présidente et du directeur général Le CAE Haute-Yamaska et Région s active dans le maintien et la création d emploi tout en contribuant

Plus en détail

pour le loisir des personnes handicapées Mot de la direction

pour le loisir des personnes handicapées Mot de la direction PAR Volume 3, numéro 2 Printemps- été 2006 Exemple pour le loisir des personnes handicapées Bulletin d'information de Zone Loisir Montérégie Mot de la direction En 2004, le gouvernement du Québec créait

Plus en détail

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx Urbanisme Collège Lionel-Groulx La mobilité en milieu périurbain En banlieue, les densités sont faibles, ce qui entraîne une augmentation des distances de déplacement. La VOITURE est alors le mode de transport

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

Financé par: Membre de:

Financé par: Membre de: Rapport d activités 2012-2013 Financé par: Membre de: - «Le mars dernier, j ai eu la chance d avoir une rencontre à vos bureaux (..). Nous avons travaillé une grille de budget et sommes venus à la conclusion

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ

Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ PMG GMR Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique VERS UNE GESTION RESPONSABLE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PLAN MÉ M Projet de PMGMR de la CMM soumis à la consultation publique Septembre 2003

Plus en détail

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Centre d entrepreneuriat et d essaimage Université du Québec à Chicoutimi Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Par Louis Dussault, professeur, directeur général CEE-UQAC

Plus en détail

Guide des cours d été 2015

Guide des cours d été 2015 Guide des cours d été 2015 PARTIE I : MODALITÉS D INSCRIPTION Le Guide des cours d été partie II sera disponible sur Omnivox dès la première journée des cours. Vous êtes lié par les procédures et les politiques

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4 ALLIANCE POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale de l agglomération de Longueuil TABLE DES MATIÈRES Mise en

Plus en détail

PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES

PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES PARTIE V. Chapitre 9 : LES ÉQUIPEMENTS ET LES INFRASTRUCTURES Les équipements et infrastructures importants Les équipements et infrastructures projetés Service de l'aménagement Les équipements et les infrastructures

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Fiducie foncière de la vallée Ruiter Rapport du président - 2011 -

Fiducie foncière de la vallée Ruiter Rapport du président - 2011 - Fiducie foncière de la vallée Ruiter Rapport du président - 2011 - La fiducie et ses partenaires Conseil d administration : Stansje Plantenga (présidente) Marie-Claire Planet (vice-présidente et secrétaire)

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE

SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 11 SEPTEMBRE 2013 MOT DU PRÉFET C est avec une immense fierté que nous vous présentons aujourd hui le nouveau projet de schéma de couverture de risques

Plus en détail

Province de Québec District de Richelieu Municipalité Sainte-Victoire de Sorel

Province de Québec District de Richelieu Municipalité Sainte-Victoire de Sorel Province de Québec District de Richelieu Municipalité Sainte-Victoire de Sorel À une assemblée publique de consultation au sujet de deux (2) projets de règlement modifiant le règlement de zonage #290-06,

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

Le Domaine sur le Vert

Le Domaine sur le Vert Le Domaine sur le Vert 7 unités de condo à visiter nouveau nouveau nouveau Visites libres CONDO MAISONS JUMELÉES TERRAINS tous les dimanches de 14 h à 16 h et en tout temps sur rendez-vous Contactez Pascal

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Mémoire du CREAT. Présenté au :

Mémoire du CREAT. Présenté au : Mémoire du CREAT Présenté au : Bureau d audiences publiques en environnement dans le cadre des audiences publiques sur les projets de réserves de biodiversité projetées du lac Opasatica, du lac des Quinze,

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015

Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015 Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015 Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Pascale Biron, Thomas Buffin-Bélanger, Marie Larocque, Joanna Eyquem, Claude Desjarlais

Pascale Biron, Thomas Buffin-Bélanger, Marie Larocque, Joanna Eyquem, Claude Desjarlais Pascale Biron, Thomas Buffin-Bélanger, Marie Larocque, Joanna Eyquem, Claude Desjarlais Bandes riveraines restreintes, beaucoup de stabilisation Rivière Yamachiche: champ de maïs sans bande riveraine Rivière

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec. Édition 2010

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec. Édition 2010 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec Édition 2010 Table des matières LISTE DES TABLEAUX... 3 AVANT-PROPOS... 4 AVIS AUX LECTEURS... 5 PORTRAIT GÉNÉRAL DE LA MRC DU HAUT-RICHELIEU... 6 PORTRAIT TERRITORIAL

Plus en détail

Plan régional de développement intégré des ressources et du territoire (PRDIRT) SECTION 2.1

Plan régional de développement intégré des ressources et du territoire (PRDIRT) SECTION 2.1 Plan régional de développement intégré des ressources et du territoire (PRDIRT) SECTION 2.1 Vaste territoire de près de 40 000 km², parsemé de lacs, de rivières et de forêts, la Mauricie possède d extraordinaires

Plus en détail

Mars 2011 DOCUMENT 2. PLAN DIRECTEUR DE L EAU Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi

Mars 2011 DOCUMENT 2. PLAN DIRECTEUR DE L EAU Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi Mars 2011 DOCUMENT 2 LES ENJEUX DU BASSIN VERSANT DE LA BAIE MISSISQUOI PLAN DIRECTEUR DE L EAU Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi Rédaction LES ENJEUX DU BASSIN VERSANT DE LA BAIE MISSISQUOI

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Vers le nouveau schéma d aménagement et de développement

Vers le nouveau schéma d aménagement et de développement Consultation publique sur les grandes orientations d aménagement et le concept d organisation spatiale préliminaires Document préparatoire Direction de l aménagement durable du territoire table des matières

Plus en détail

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Catherine Berthod, ingénieure et urbaniste Ministère des Transports du Québec Carole Leclerc, M. ATDR Ministère des

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL COMITÉ EXÉCUTIF

PROCÈS-VERBAL COMITÉ EXÉCUTIF PROCÈS-VERBAL COMITÉ EXÉCUTIF Séance ordinaire tenue le jeudi 22 janvier 2015 à 9 h 30 au siège de la Communauté situé au 1002, rue Sherbrooke Ouest, bureau 2400 à Montréal. Sont présents M. Denis Coderre,

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi

Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi Portrait statistique et analyse comparative entre les sexes Par Miren Catalan Association Action Plus Brome-Missisquoi Juin 2013 Table des matières

Plus en détail

Madame le préfet, Francine Morin, municipalité de Saint-Bernard-de- Michaudville; Mesdames et Messieurs les conseillers de comté :

Madame le préfet, Francine Morin, municipalité de Saint-Bernard-de- Michaudville; Mesdames et Messieurs les conseillers de comté : PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DES MASKOUTAINS TENUE À 20 H LE MERCREDI 13 MARS 2013, DANS LA SALLE DU CONSEIL, SITUÉE AU 795, AVENUE DU PALAIS, À

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces Banque de terres Simon Ouellet Agent de développement rural Un outil pour le développement territorial CLD des Collines-de-l Outaouais Emmanuel Roy Agent de développement écologique Cadre légal des CLD

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

ÉCO-PARC INDUSTRIEL DU PÔLE L ASSOMPTION

ÉCO-PARC INDUSTRIEL DU PÔLE L ASSOMPTION ÉCO-PARC INDUSTRIEL DU PÔLE L ASSOMPTION Projet d aménagement dans le cadre du prolongement du boulevard de l Assomption Octobre 2013 Tables des matières Présentation...3 Territoire visé par le projet...4

Plus en détail

2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES

2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES 2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES ISBN : 9780994044488 Remerciements Le RDÉE Canada tient à remercier chaleureusement

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE André Héroux, président-directeur général DÉJÀ PRÉSENTE AU CANADA, DANS LE NORD-EST DES ÉTATS-UNIS, EN ANGLETERRE ET EN FRANCE,

Plus en détail

AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX BIENVENUE AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX cegepat.qc.ca Photos : Hugo Lacroix,, Mathieu Dupuis, Fanny Chapelle, Cégep AT. NOS PROGRAMMES TECHNIQUES Technologie forestière Technologie du génie civil Technologie

Plus en détail

Liste des clients. Regroupement des Achats en Perfectionnement 2010-06-15 13:56

Liste des clients. Regroupement des Achats en Perfectionnement 2010-06-15 13:56 Administration régionale Kativik 0040121022 Affaires municipales et Régions 0000000050 Agence de l'efficacité énergitique 0003133534 Agence de la santé et des services sociaux Côte-Nord 0030509906 Agence

Plus en détail

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique Liste des diplômes français généralement s au niveau du Diplôme en formation technique Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Service d évaluation comparative des études effectuées hors

Plus en détail

Rapport annuel 2013 AGENCE DE GÉOMATIQUE MONTÉRÉGIENNE

Rapport annuel 2013 AGENCE DE GÉOMATIQUE MONTÉRÉGIENNE Rapport annuel 2013 AGENCE DE GÉOMATIQUE MONTÉRÉGIENNE Table des matières Mot du président Mot du Président... 2 L Agence... 5 Activités et communications... 9 Projets réalisés...13 Projets à venir pour

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL

RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PLAN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ASSOCIÉ AUX RESSOURCES FAUNIQUES DE LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PRODUIT PAR LA DIRECTION DE L AMÉNAGEMENT DE LA FAUNE DE MONTRÉAL, DE LAVAL ET DE LA MONTÉRÉGIE SOCIÉTÉ

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N o 10

FICHE TECHNIQUE N o 10 Comité Zone d Intervention Prioritaire Date d'ouverture du dossier : 01/04/2003 FICHE TECHNIQUE N o 10 Thématique : Projet : Localisation : Protection et restauration écologique des milieux naturels Aménagement

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE D A T E : Mardi, le 15 mai 2012 H E U R E : 19 h 30 L I E U : Centre administratif de la MRC

SÉANCE ORDINAIRE D A T E : Mardi, le 15 mai 2012 H E U R E : 19 h 30 L I E U : Centre administratif de la MRC SÉANCE ORDINAIRE D A T E : Mardi, le 15 mai 2012 H E U R E : 19 h 30 L I E U : Centre administratif de la MRC Sont présents : MM. Donald Badger, maire de Bolton-Ouest Martin Bellefroid, maire de Pike-River

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

PORTRAIT COMMERCIAL SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE. Mission de la SDC. Principales caractéristiques

PORTRAIT COMMERCIAL SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE. Mission de la SDC. Principales caractéristiques PORTRAIT COMMERCIAL Service de la mise en valeur du territoire Direction de l urbanisme et du développement économique SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE Mission de la SDC Faire du village de une destination

Plus en détail

Plan. DE développement durable. Contribuez à définir l avenir de notre communauté. www.bromont.com/pensetaville. version finale septembre 2012

Plan. DE développement durable. Contribuez à définir l avenir de notre communauté. www.bromont.com/pensetaville. version finale septembre 2012 version finale septembre 2012 Plan DE développement durable une initiative de la ville de Bromont Contribuez à définir l avenir de notre communauté www.bromont.com/pensetaville La préparation de ce plan

Plus en détail

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire Formation professionnelle Académie des pompiers 2012 Présentation powerpoint Voir vidéo promotionnel sur site www.academiedespompiers.ca Centre

Plus en détail

Les lois et règlements

Les lois et règlements 10 Les lois et règlements Le présent chapitre traite des lois et règlements qui s appliquent à la réalisation de projets de gestion intégrée de l eau en milieu agricole. Il présente les principales autorités

Plus en détail

4250, chemin de la Savane Longueuil (Québec) J3Y 9G4 2013, Ville de Longueuil. Tous droits réservés.

4250, chemin de la Savane Longueuil (Québec) J3Y 9G4 2013, Ville de Longueuil. Tous droits réservés. La préparation de ce Plan stratégique de développement durable a été entreprise avec le concours du Fonds municipal vert financé par le gouvernement du Canada et géré par la Fédération canadienne des municipalités.

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT... 4 HISTORIQUE... 5 SON TERRITOIRE... 5 MANDAT ET STATUT... 6 SA STRUCTURE... 6 SES MEMBRES... 6 SES ADMINISTRATEURS...

MOT DU PRÉSIDENT... 4 HISTORIQUE... 5 SON TERRITOIRE... 5 MANDAT ET STATUT... 6 SA STRUCTURE... 6 SES MEMBRES... 6 SES ADMINISTRATEURS... Rapport annuel des activités 2007-2008 19 juin 2008 TABLE DES MATIÈRES MOT DU PRÉSIDENT... 4 HISTORIQUE... 5 SON TERRITOIRE... 5 MANDAT ET STATUT... 6 SA STRUCTURE... 6 SES MEMBRES... 6 SES ADMINISTRATEURS...

Plus en détail

Portrait des projets de transport en commun sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal

Portrait des projets de transport en commun sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal Portrait des projets de transport en commun sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal DOCUMENT DE RÉFÉRENCE MARS 2011 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 1. CONTEXTE...4 1.1 Les orientations

Plus en détail

Société d Initiative Touristique & Économique du Lac Champlain

Société d Initiative Touristique & Économique du Lac Champlain Société d Initiative Touristique & Économique du Lac Champlain RAPPORT ANNUEL 2004-2005 TABLE DES MATIÈRES 1. Mot du président...3 2. Mot de la permanence...4 3. L histoire de SITE....5 4. Sources de revenus

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Néo-ruralité et embourgeoisement des campagnes québécoises : un regard nuancé

Néo-ruralité et embourgeoisement des campagnes québécoises : un regard nuancé Néo-ruralité et embourgeoisement des campagnes québécoises : un regard nuancé Laurie Guimond Coordonnatrice de recherche, INRS Doctorante en géographie, U. d Ottawa Myriam Simard Professeure, INRS Atelier

Plus en détail

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale INTRODUCTION: Une petite perspective internationale CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ

Plus en détail

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires Déposé à la session ordinaire du conseil municipal le lundi 2 février 2009 Plan d affaires du Centre Meredith Version 5.3.1 Le 27 janvier 2009 Table

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail