Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!"

Transcription

1 1

2 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par l Estrie et le Centre-du-Québec et enfin à l ouest par l agglomération de Longueuil et les MRC de Roussillon et des Jardins-de-Napierville. Réparti en neuf (9) MRC (dont trois (3) sont incluses, en tout ou en partie, d le territoire de la CMM soit la MRC de Lajemmerais, la MRC de la Vallée-du-Richelieu et la MRC de Rouville) et 108 municipalités, le territoire de la Montérégie Est représente environ 8 % de la population totale du Québec, soit habitants et s étend sur une superficie de km². Ainsi, la CRÉ Montérégie Est est, en termes de population, la troisième plus importante du Québec après celle de l Île de Montréal et de la Capitale Nationale. La Montérégie Est se caractérise par des milieux urbains et ruraux bien structurés, lesquels sont caractérisés par trois situations géopolitiques bien distinctes. Tout d abord, on retrouve la banlieue immédiate de Montréal, qui est composée des MRC de Lajemmerais et de La Valléedu-Richelieu. En second lieu, la Montérégie Est présente une couronne de quatre (4) villes satellites, soit Saint-Jean-sur-Richelieu, Granby, Saint-Hyacinthe et Sorel- Tracy. Chacune de ces villes dessert de vastes superficies agricoles et joue un rôle majeur d l économie régionale. Finalement, on distingue un territoire à caractère principalement rural lequel est composé des MRC d Acton, de Rouville et de Brome- Missisquoi. Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! La Montérégie Est offre un avantage comparatif indéniable quant à la diversité de ses activités économiques, à son armature urbaine bien structurée et à un bon équilibre entre les espaces agricoles, urbains et récréatifs. Sa localisation d la grande région métropolitaine de Montréal lui permet de bénéficier d un important marché et d entretenir des liens privilégiés avec la principale ville du Québec. De plus, elle s inscrit d le triangle formé des villes de Montréal Boston New York et elle est à la portée du marché ontarien, ce qui lui confère un avantage certain en matière de développement des entreprises reliées à l agriculture, à la trformation des produits et au tourisme. En fait, le territoire de la Montérégie Est donne accès à un bassin de 100 millions de consommateurs d un rayon de km ce qui, en matière de développement des marchés, est loin d être négligeable. 2

3 Poste frontalier (Municipalités de Saint-Armand/Philipsburg) Par ailleurs, on constate la présence de plusieurs organisations vouées au développement économique du territoire et en voici quelques exemples : une cinquantaine d organisations vouées au soutien et au développement des entreprises en phase de prédémarrage, de démarrage, d expion, d innovation technologique et d exportation; une quarantaine (40) d organisations vouées au soutien des individus et des entreprises à l égard de l employabilité; des programmes financiers gouvernementaux (fédéraux et provinciaux) pour soutenir les entreprises avec la présence de capital de risque; 10 chambres de commerce présentes sur l ensemble du territoire; une moyenne de 4,24 % du chiffre d affaires des entreprises est affectée à la R&D; un bas taux de chômage soit 6,4 % en 2004; un bassin de près de entreprises tous secteurs confondus générant près de emplois. Portrait industriel Des entreprises innovantes et performantes! Parc industriel (Ville de Granby) Les établissements manufacturiers en Montérégie Est génèrent plus de emplois et sont surtout concentrés d les MRC du Haut- Richelieu, de La Haute-Yamaska, de Lajemmerais, de La Vallée-du-Richelieu et des Maskoutains. Les MRC sont généralement dotées d'une structure manufacturière diversifiée constituée principalement de PME d les domaines caractérisés par l alimentation, le textile, le papier et le meuble. Chacune de ces MRC est toutefois caractérisée par un secteur industriel dominant : la MRC du Bas-Richelieu (Sorel-Tracy) est caractérisée par le secteur de la sidérurgie et des produits métalliques, les MRC de La Haute-Yamaska (Granby-Bromont) et du Haut-Richelieu (Saint-Jean-sur-Richelieu) pour celui des produits électriques et électroniques, la MRC Les Maskoutains (Saint-Hyacinthe) pour l'agroalimentaire et la MRC de Lajemmerais pour le secteur de l énergie, des nanotechnologies et de la pétrochimie. Enfin, les MRC d'acton, de Brome-Missisquoi, de Rouville et de la Vallée-du-Richelieu sont pour leur part caractérisées par la présence importante du secteur agricole. 3

4 Pôles d excellence Avec la mondialisation, certains territoires locaux se sont dotés de pôles d excellence qui sont appelés à prendre une certaine importance. Institut national de la recherche scientifique (INRS), énergie et matériaux (Ville de Varennes) En effet, c est en alliant recherche, haute technologie et formation supérieure que la région pourra créer les emplois de demain. Ainsi, avec l implication des acteurs économiques, universitaires et autres organisations en matière de développement, il a été possible de créer des synergies nouvelles et des coopérations qui ont conduit aux pôles d excellence suivants : Villes Contrecoeur Granby-Bromont Saint-Hyacinthe Pôles d excellence Pôle métallurgique et environnemental Pôle en microélectronique Technopôle agroalimentaire Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale Saint-Jean-sur-Richelieu Pôle technologique en trport Pôle technologique en matériel de défense et de sécurité Sorel-Tracy Varennes Pôle en développement durable Pôle chimique Technopôle scientifique en énergie, chimie, matériaux et en nanotechnologie Portrait environnemental Des paysages enviables et remarquables! Lorsque l on parle de développement durable, on fait référence à l environnement. À titre d information, c est à l ONU en 1987, que le concept de développement durable à trouver sa définition étant celle «d un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes en répartissant équitablement les fruits de la croissance, s compromettre la capacité des générations futures». 4

5 La région de la Montérégie est parmi celles où les activités environnementales sont les plus florissantes au Québec. En 2000, cette région arrivait au 2 e rang après Montréal avec 150 entreprises et emplois, soit 23 % du total au Québec. En Montérégie Est, les municipalités régionales de comté (MRC) ont mis en place des orientations et des objectifs d aménagement en lien avec l environnement et le développement durable. D autre part, la protection de l environnement et le choix des priorités d les activités de protection doivent s aligner sur les 3 RV qui sont :Réduction, Réutilisation, Recyclage et Valorisation (compostage) qui établissent l ordre des priorités. Or, plusieurs efforts concertés sont présents sur le territoire, et ce, en matière de protection du sol, de l air, de l eau, de la faune, de la flore et des ressources naturelles. En bref, l environnement en Montérégie Est c est : Mont Bromont (Ville de Bromont Plus de 70 organisations et entreprises oeuvrant d le domaine de l environnement; 6 des 10 montérégiennes dont le Mont Brome, le Mont Saint-Grégoire, le Mont Saint- Hilaire, le Mont Rougemont, le Mont Shefford et le Mont Yamaska; des forêts privées constituées à 98 % sur le territoire; 2 réserves mondiales de la biosphère accordées par l UNESCO, soit le Lac Saint-Pierre et le Mont Saint-Hilaire; 2 réserves écologiques dont les suivantes : Marcel Raymond à Henryville et celle de la Rivière-aux-Brochets à Saint-Armand et à Saint-Pierre-de-Véronne à Pike-River; 5 réserves naturelles dont l Île-Beauregard à Verchères, l Îlet-du-Moulin-à-Vent à Contrecoeur, la Pointe-Fontaine à Venise-en-Québec, le Ruisseau-Robert à Carignan et celle de Gault-de-l Universite-McGill à Mont-Saint-Hilaire; 2 refuges fauniques dont celui aux rapides de Chambly et au Mont Saint-Hilaire; 6 des 10 principales rivières en Montérégie dont la rivière Richelieu, Yamaska, aux Brochets, L Acadie, Noire et des Hurons; 11 principaux lacs tels que le lac St-Pierre, Champlain, Brome, Choinière (réservoir), bassin de Chambly, Boivin (réservoir), Hertel, Davignon, Bromont, Roxton et Waterloo; la plus grande diversité de poissons d eau douce au Québec soit 90 des 112 espèces, qui en Montérégie, parcourent le fleuve Saint-Laurent, les rivières et les cours d eau; une petite centrale hydroélectrique située sur la rivière Yamaska à Saint-Hyacinthe; une végétation de type mixte; un parc national étant celui du parc de la Yamaska; Des zones de villégiature dont la Baie Missisquoi du lac Champlain et la rivière Richelieu en amont de Saint-Jean-sur-Richelieu; Plus de 48 fermes biologiques; 185 Km de parcours de pistes cyclables. 5

6 Réseau de l éducation Des formations spécialisées et régionalisées! Le réseau de l éducation en Montérégie Est assure le développement et une vaste gamme de programmes d étude. Ce réseau contribue à l enrichissement des collectivités et des individus par le biais des organisations et des infrastructures suivantes : 5 commissions scolaires francophones offrant des programmes au niveau préscolaire, primaire, secondaire et formation professionnelle; 2 commissions scolaires anglophones; plusieurs organisations scolaires privées et gouvernementales; 4 cégeps; 1 faculté de médecine vétérinaire; 1 institut de technologie agroalimentaire (campus de Saint-Hyacinthe); 3 centres universitaires hors campus de l Université du Québec à Trois- Rivières soit à Saint-Hyacinthe, à Sorel-Tracy et à Varennes. Cégep de Saint-Hyacinthe (Ville de Saint-Hyacinthe) Par ailleurs, le territoire comptait en 2001 une population de habitants ayant obtenu un diplôme selon les différents niveaux d étude suivants: 31,9 % ayant moins d un certificat d études secondaires 19,0 % ayant obtenu un certificat d études secondaires 8,4 % ayant obtenu une formation post-secondaire 11,3 % ayant un certificat ou un diplôme d école de métier 14,8 % ayant un certificat ou diplôme collégial 14,6 % ayant un diplôme universitaire Population par MRC et par groupe d âge 2005 MRC POPULATION et + Montérégie Est Source : Institut de la statistique du Québec, Profil des régions et des MRC, 2005 Compilation et traitement : Institut de la statistique du Québec,

7 7

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

URBANA MOBILIER URBAIN

URBANA MOBILIER URBAIN FRANCHISES URBANA 1361, boul. Frontenac Ouest, Thetford Mines (Québec) G6G 6K8 T 418 335-7272 F 418 338-1124 info@urbana.ca www.urbana.ca CHOISIR URBANA Grâce à son nouveau concept de franchise, URBANA

Plus en détail

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE BROME-MISSISQUOI Publication réalisée par la Direction de la planification, du partenariat et de l'information

Plus en détail

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD Municipalités de la MRC de L Amiante Source : Portail gouvernementale / Région de la Chaudière-Appalaches, 2003 http://www.chaudiere-appalaches.gouv.qc.ca

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de VAUDREUIL-SOULANGES

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de VAUDREUIL-SOULANGES 56282.qxd:Layout 1 9/15/09 12:45 PM Page 17 PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de VAUDREUIL-SOULANGES PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES Publication réalisée par la Direction de la

Plus en détail

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie Vers une réduction de notre dépendance au pétrole Portrait énergétique de la Montérégie Mars 2013 Recherche, analyse et rédaction : Fanny Déléris et Benoît Péran Révision : Vincent Moreau PARTENAIRES PRINCIPAUX

Plus en détail

PAR Exemple pour le loisir des personnes handicapées

PAR Exemple pour le loisir des personnes handicapées PAR Exemple pour le loisir des personnes handicapées Volume 4, numéro 1 Été 2007 Mot de la direction Bulletin d'information de Zone Loisir Montérégie Formation en accompagnement Nous venons tout juste

Plus en détail

SYNTHÈSE. 1. Travailler en concertation 2. Bien communiquer (à l interne et à l externe) 3. Regrouper les forces 4. Agir

SYNTHÈSE. 1. Travailler en concertation 2. Bien communiquer (à l interne et à l externe) 3. Regrouper les forces 4. Agir CHAMBRE DE COMMERCE ACCRÉDITÉE 2009-2011 avec DISTINCTION 2012 États généraux sur le développement économique de la MRC des Maskoutains DOCUMENT SYNTHÈSE À la suite des États généraux sur le développement

Plus en détail

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal. Louis-Étienne Doré CMM Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal Trame verte et bleue du Grand Montréal Michel Lajoie Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte...4 Le Parc-plage

Plus en détail

1 Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4). Éditeur officiel du Québec.

1 Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4). Éditeur officiel du Québec. Projet de Plan métropolitain d aménagement et (PMAD), Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Mémoire du Conseil du patrimoine de Montréal 14 septembre 2011 Le Conseil du patrimoine de Montréal (CPM)

Plus en détail

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI Portrait du ographie Revenu d'emploi marché Professions du Scolarité travail Secteurs d'activité evenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs

Plus en détail

Affirmez-vous en vivant coop!

Affirmez-vous en vivant coop! 1 Affirmez-vous en vivant coop! Chaque jour, en tant que consommateur, nous faisons des choix selon des critères qui nous rejoignent personnellement. Que ce soit pour la marque, pour le prix, pour encourager

Plus en détail

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Document de travail Décembre 2010 Diagnostic et enjeux page 2 Table des matières

Plus en détail

RÉGION ADMINISTRATIVE DE LA MONTÉRÉGIE

RÉGION ADMINISTRATIVE DE LA MONTÉRÉGIE Volume 5 / Numéro 16 RÉGION ADMINISTRATIVE DE LA MONTÉRÉGIE Survol de la situation économique 1 Décembre 2007 NOTES MÉTHODOLOGIQUES La région administrative de la Montérégie est composée des municipalités

Plus en détail

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Andréanne Blais biologiste, chargée de projet 4 décembre 2012 Ordre de la présentation

Plus en détail

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire 1- Bonjour à tous, Je suis la capitaine des mousquetaires de l eau claire de la Compagnie de Champlain, Chantal d

Plus en détail

Orientation 1 : Un grand Montréal avec des milieux de vie durable Les objectifs et les critères d aménagement et de développement :

Orientation 1 : Un grand Montréal avec des milieux de vie durable Les objectifs et les critères d aménagement et de développement : Mémoire présenté aux audiences publiques de la Communauté métropolitaine de Montréal relativement à la consultation publique portant sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement (PMAD)-octobre

Plus en détail

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Plan de présentation : 1) Conférence régionale des élus (CRÉ) et Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT)? 2)

Plus en détail

CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY. Par Gabrielle Robert

CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY. Par Gabrielle Robert CONSERVATION DES RÉSEAUX ÉCOLOGIQUES ET AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : CAS DE LA VILLE DE GRANBY Par Gabrielle Robert Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement et développement

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

pour le loisir des personnes handicapées Nouveau conseil d'administration à Zone Loisir Montérégie

pour le loisir des personnes handicapées Nouveau conseil d'administration à Zone Loisir Montérégie PAR Volume 3, numéro 1 Hiver 2006 Exemple pour le loisir des personnes handicapées Bulletin d'information de Zone Loisir Montrégie Nouveau conseil d'administration à Zone Loisir Montérégie Le lundi 30

Plus en détail

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées Surveillance de l'état de santé de la population Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées, Recensement 2011 En bref En 2011, près de 4 % des Montérégiens de 65 ans et

Plus en détail

CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE AVIS DE LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA CHAUDIÈRE-APPALACHES PRÉSENTÉ À LA COMMISSION

Plus en détail

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska Mise en oeuvre du projet MRC de Kamouraska Profil démographique Baisse de la population 24 500 en 1986 22 000 en 2009 25 000 24 500 24 000 23 500 23 000 Population

Plus en détail

PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES JANVIER 2009

PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES JANVIER 2009 PORTRAIT DU TERRITOIRE DESSERVI PAR LE CENTRE D ASSISTANCE D ET D ACCOMPAGNEMENT AUX PLAINTES MONTÉRÉGIE JANVIER 2009 TABLE DES MATIÈRE Table des significations des abréviations Introduction La Montérégie

Plus en détail

3.1 Le réseau hydrographique

3.1 Le réseau hydrographique Chapitre 3 : Hydrologie Selon le Grand dictionnaire terminologique (2006), l hydrologie est une «science appliquée au cycle de l eau, des précipitations, de l écoulement ou de l infiltration et des réserves

Plus en détail

Ligne à 735 kv Saint-Césaire Hertel et poste de la Montérégie

Ligne à 735 kv Saint-Césaire Hertel et poste de la Montérégie RAPPORT D ENQUÊTE ET D AUDIENCE PUBLIQUE 144 Ligne à 735 kv Saint-Césaire Hertel et poste de la Montérégie BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT La notion d environnement Au cours des dernières

Plus en détail

Schéma de couverture de risques incendie

Schéma de couverture de risques incendie Schéma de couverture de risques incendie Municipalité régionale de comté de Rouville TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. NATURE ET OBJET DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES... 3 CHAPITRE 2. CHEMINEMENT DU DOSSIER...

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

1 dans le secteur professionnel administratio n, commerce et informatique:

1 dans le secteur professionnel administratio n, commerce et informatique: c. C-26, r. 2 Règlement sur les diplômes délivrés par les établissements d enseignement désignés qui donnent droit aux permis et aux certificats de spécialistes des ordres professionnels (extraits) Code

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

LA MONTÉRÉGIE D AFFAIRES ÉVÉNEMENTS ET RÉUNIONS PROXIMITÉ ACCESSIBILITÉ DIVERSITÉ. reunionmonteregie.com

LA MONTÉRÉGIE D AFFAIRES ÉVÉNEMENTS ET RÉUNIONS PROXIMITÉ ACCESSIBILITÉ DIVERSITÉ. reunionmonteregie.com ÉVÉNEMENTS ET RÉUNIONS D AFFAIRES 2016 LA MONTÉRÉGIE PROXIMITÉ ACCESSIBILITÉ DIVERSITÉ reunionmonteregie.com SERVICE D ASSISTANCE GRATUIT À LA RECHERCHE DE LIEUX POUR VOS ÉVÉNEMENTS TOURISME D AFFAIRES

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 Christine Savard Christine Savard, Directrice Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui?

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? Journée montérégienne de santé publique 7 juin 2006 Chantal d Auteuil, directrice générale La Corporation Bassin Versant Baie Missisquoi Organisme

Plus en détail

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques.

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. 1 - Présentation générale du contexte démographique et entrepreneurial du Québec Le Québec est un vaste

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Carrefour St-Hyacinthe

Carrefour St-Hyacinthe Carrefour St-Hyacinthe Boulevard Laframboise Rue Johnson O Place St-Hyacinthe Boulevard Casavant O Avenue Cusson Facile d accès pour vos clients 20 minutes de Montréal via : - Pont-tunnel Louis-Hippolyte-La

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi PLAN DE DÉVELOPPEMENT en loisir et en sport de la MONTÉRÉGIE etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation PORTRAIT DE LA CRÉ MONTÉRÉGIE EST : Territoire de la MRC Brome-Missisquoi Juin 2008 gtuäx wxá Åtà Üxá PRÉAMBULE...

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE APPLIQUEE 150, place Charles-Le Moyne Campus Longueuil 10 e étage Longueuil J4K 0A8 450 466-5433

CENTRE DE RECHERCHE APPLIQUEE 150, place Charles-Le Moyne Campus Longueuil 10 e étage Longueuil J4K 0A8 450 466-5433 Région 16 Montérégie Veuillez consulter le site Internet de l'agence afin de connaître les établissements et leurs installations. www.santemonteregie.qc.ca/agence CSSS CHAMPLAIN CHARLES-LE MOYNE 3120,

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation

État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation 32 e colloque de l ADARUQ, 18 novembre 2015, Montréal Marie-Josée Blais Directrice générale Secteur de l innovation,

Plus en détail

Document de consultation Février 2014

Document de consultation Février 2014 Montérégie (16) Portrait régional de l'offre de formation technique Chantier sur l'offre de formation collégiale Document de consultation Février 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PORTRAIT DE L

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

L Association des collèges communautaires du Canada

L Association des collèges communautaires du Canada Les collèges et les instituts du Canada favorisent la dualité linguistique Avril 2009 Mémoire présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Association des collèges communautaires

Plus en détail

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Marcel Gaucher Directeur des Politiques de l eau Gouvernement du Québec

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

Développement industriel et technologique

Développement industriel et technologique Développement industriel et technologique Nos partenaires : Notre commanditaire de chantier : Nos principaux commanditaires : DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TECHNOLOGIQUE QUÉBEC 1 0 Plan de présentation 1

Plus en détail

Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau.

Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau. Les infrastructures municipales L approvisionnement en eau potable Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau.

Plus en détail

CHAPITRE 5 GRANDES ORIENTATIONS, OBJECTIFS ET MOYENS DE MISE EN OEUVRE

CHAPITRE 5 GRANDES ORIENTATIONS, OBJECTIFS ET MOYENS DE MISE EN OEUVRE CHAPITRE 5 GRANDES ORIENTATIONS, OBJECTIFS ET MOYENS DE MISE EN OEUVRE CHAPITRE 5. GRANDES ORIENTATIONS, OBJECTIFS ET MOYENS DE MISE EN OEUVRE À la lumière de l analyse et de la caractérisation du territoire

Plus en détail

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE Faits saillants et Données statistiques Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches 25, boul. Taché ouest, bureau 102 Montmagny (Québec) G5V 2Z9 Tél.

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Formation et perfectionnement Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait de

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Le rôle des municipalités en matière de protection de l environnement Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Guide de référence Élections municipales

Plus en détail

La formation professionnelle au Québec :

La formation professionnelle au Québec : La formation professionnelle au Québec : S outiller pour réussir! 200 centres de formation professionnelle 21 170 programmes secteurs de formation La formation professionnelle du Québec La formation professionnelle

Plus en détail

Développement industriel durable de l Est de Montréal

Développement industriel durable de l Est de Montréal Développement industriel durable de l Est de Montréal Synergies et symbioses industrielles Dimitri Tsingakis Directeur général Le 24 octobre 2014 Plan de la présentation 1. Qui nous sommes 2. Ce que nous

Plus en détail

Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts

Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts Communiqué de presse diffusion immédiate Participation record au concours de dessins Mon fleuve et moi : plusieurs milliers de jeunes expriment leur vision du Saint-Laurent par les arts Pour la quatrième

Plus en détail

Établissements «Amis des bébés» au Québec

Établissements «Amis des bébés» au Québec Établissements «Amis des bébés» au Québec La certification Initiative des amis des bébés (IAB) peut être accordée à une maison de naissance, à un hôpital accoucheur, à un CLSC ou à un CSSS. Certains CSSS

Plus en détail

CONSULTATION DU MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT DU QUÉBEC SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC AVIS

CONSULTATION DU MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT DU QUÉBEC SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC AVIS CONSULTATION DU MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT DU QUÉBEC SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC AVIS DE LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA CHAUDIÈRE-APPALACHES AVRIL 2005 Membre consulté : Groupe-conseils

Plus en détail

État des lieux sur les gisements et les marchés

État des lieux sur les gisements et les marchés État des lieux sur les gisements et les marchés Cible de 60% de recyclage à atteindre Gisements de matières organiques Produits à recycler et les marchés potentiels Expérience hors Québec Défis propres

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Encore et toujours plus que du financement.

Rapport annuel 2011. Encore et toujours plus que du financement. Rapport annuel 2011 Encore et toujours plus que du financement. Mot de la présidente et du directeur général Le CAE Haute-Yamaska et Région s active dans le maintien et la création d emploi tout en contribuant

Plus en détail

Portrait de Rivière-à-Pierre

Portrait de Rivière-à-Pierre Portrait de Rivière-à-Pierre Le territoire en bref 93,7% du territoire occupé par la forêt Éloignement des grands centres urbains Porte d entrée de la Réserve faunique de Portneuf Environnement parsemé

Plus en détail

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 2012 2011 Montréal UQAM Université Montréal Anjou Collège d Anjou Secondaire Montréal Lachine École Dalbé - Viau Secondaire Montréal L'Ancienne-Lorette Polyvalente

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

9. Le Québec agricole à la carte

9. Le Québec agricole à la carte 9. Le Québec agricole à la carte Primaire, cycle 3. Durée : 60 min. L achat local est un enjeu d importance dont on parle de plus en plus, et l intérêt pour les produits du terroir est en hausse. À l aide

Plus en détail

TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES

TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES Communauté métropolitaine de Montréal Table de concertation du Mont-Royal TRACER UN AVENIR COMMUN AUX MONTÉRÉGIENNES Document pédagogique dans le suivi du colloque tenu en mai 2008 LES MONTÉRÉGIENNES UN

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Saint-Paul-de-l Île-aux-Noix Édition 2010

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Saint-Paul-de-l Île-aux-Noix Édition 2010 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Saint-Paul-de-l Île-aux-Noix Édition 2010 Table des matières LISTE DES TABLEAUX... 3 AVANT-PROPOS... 4 AVIS AUX LECTEURS... 5 PORTRAIT GÉNÉRAL DE LA MRC DU HAUT-RICHELIEU... 6 PORTRAIT

Plus en détail

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE Faits saillants et Données statistiques Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches 25, boul. Taché ouest, bureau 102 Montmagny (Québec) G5V 2Z9 Tél.

Plus en détail

Mémoire. présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le. Consultation publique sur la

Mémoire. présenté au. Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le. Consultation publique sur la Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement ( BAPE ) par le Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l environnement maskoutain ( CCCPEM ) Consultation publique

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Le Québec, c est l espace francophone au cœur

Le Québec, c est l espace francophone au cœur ÉTuDIER Au QuÉbEC Le Québec, c est l espace francophone au cœur des Amériques. C est aussi un important pôle de l économie du savoir et du commerce international. Carrefour des cultures latine et anglo

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

2014 Plan stratégique de développement 2029

2014 Plan stratégique de développement 2029 2014 Plan stratégique de développement 2029 Version abrégée Aperçu du plan stratégique de développement notre mission page 4 nos valeurs page 5 nos principes directeurs page 7 nos chantiers stratégiques

Plus en détail

Équipe 3 : Étudiants : Entrepreneurs : Animateur : Preneur de notes :

Équipe 3 : Étudiants : Entrepreneurs : Animateur : Preneur de notes : IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 3 : Étudiants : Cédric Drouin, Patrick Dagenais, Isabelle Dame, Mario Alain, Odette Assiba Fagnissè Totin et Karine Désaulniers Entrepreneurs

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

STAGES RECHERCHÉS GUIDE D INFORMATION SUR LES STAGES DE LA MRC DE ROUVILLE

STAGES RECHERCHÉS GUIDE D INFORMATION SUR LES STAGES DE LA MRC DE ROUVILLE STAGES RECHERCHÉS GUIDE D INFORMATION SUR LES STAGES DE LA MRC DE ROUVILLE SAVIEZ-VOUS QUE? VOUS N ÊTES PAS SEULS. L ÉTABLISSEMENT VOUS ACCOMPAGNE DURANT TOUT LE STAGE AVEC DES SUIVIS SERRÉS ET DES VISITES

Plus en détail

La dynamique sédimentaire du lac Saint-Pierre et la contamination des sédiments

La dynamique sédimentaire du lac Saint-Pierre et la contamination des sédiments La dynamique sédimentaire du lac Saint-Pierre et la contamination des sédiments Direction générale des sciences et de la technologie Magella Pelletier Monitoring et surveillance de la qualité de l eau

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME La démarche poursuivie pour la réalisation du plan d urbanisme de la Ville de Saguenay se divise en différentes parties. Grandes orientations d aménagement et d urbanisme Les

Plus en détail

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Étude S2-1b Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Bureau de coordination sur les évaluations stratégiques Juin 2013 Auteurs Maryse Chapdelaine

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive LA PORTE LA PORTE CONTINENTALE ET ET LE LE CORRIDOR DE DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC LA LA PORTE CONTINENTALE ONTARIO-QUÉBEC Une porte d entrée sûre, durable et compétitive Le 30 juillet 2007, les gouvernements

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Québec. Métiers d avenir. Étudier, travailler, vivre. Choisir la formation professionnelle au Québec, c est se donner les moyens de ses ambitions!

Québec. Métiers d avenir. Étudier, travailler, vivre. Choisir la formation professionnelle au Québec, c est se donner les moyens de ses ambitions! Québec Métiers d avenir Étudier, travailler, vivre Choisir la formation professionnelle au Québec, c est se donner les moyens de ses ambitions! Québec métiers d avenir service en recrutement Le Québec

Plus en détail

Corridor Châteauguay-Léry

Corridor Châteauguay-Léry Corridor Châteauguay-Léry Historique Problématique sociopolitique Corridor Châteauguay-Léry Printemps 2008 : alerte au développement Documentation Développement de réseaux de contacts Élaboration d une

Plus en détail

Contexte général. La situation hydrologique du territoire

Contexte général. La situation hydrologique du territoire L EAU DANS L AUDOMAROIS Crédit Photo www.patrimoines-saint-omer.fr, Albert MILLOT, Albert MILLOT, PNR CMO, Carl Peterolff, Thibault GEORGES, www.labelimage.fr, La voix du Nord Contexte général La situation

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales Ethel Côté 30 années d expérience en développement économique communautaire, coopératif, social et solidaire. Formation, accompagnement, mobilisation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Index alphabétique des programmes...3. Synthèse des demandes d autorisations par les cégeps de la Montérégie...

TABLE DES MATIÈRES. Page. Index alphabétique des programmes...3. Synthèse des demandes d autorisations par les cégeps de la Montérégie... TABLE DES MATIÈRES Page Index alphabétique des programmes...3 Synthèse des demandes d autorisations par les cégeps de la Montérégie...4 Secteur priorisés Synthèse des intentions d aménagement de l offre

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

Approches en matière de PIIA

Approches en matière de PIIA Approches en matière de PIIA Démarche méthodologique PIIA - Beloeil à la Ville de Beloeil AQU 27 octobre 2012 Portrait de la Ville de Beloeil Située en Montérégie; En bordure de la rivière Richelieu et

Plus en détail