THÈME. Méthodologie. 1 Les conditions de l épreuve. 2 L étude d une situation pratique. A En quoi consiste l étude de cas?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÈME. Méthodologie. 1 Les conditions de l épreuve. 2 L étude d une situation pratique. A En quoi consiste l étude de cas?"

Transcription

1 Méthodologie THÈME 1 1 Les conditions de l épreuve Les conditions d examen : «épreuve écrite portant sur l étude d une ou de plusieurs situations pratiques et/ou le commentaire d un ou plusieurs documents et/ou une ou plusieurs questions. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5 18 crédits européens (ECTS 1 )». Dans la pratique les sujets comprennent le plus souvent deux parties indépendantes : l étude d une situation pratique présentée dans des annexes, avec plusieurs questions relatives au sujet abordé, traditionnellement appelée «étude de cas»; un commentaire de document, qui se limite le plus souvent à un développement structuré s appuyant sur un document. Ce recueil d exercices aborde les thèmes les plus susceptibles de «tomber» à l examen ; une étude complète du programme de l UE7 du DCG est cependant conseillée pour garantir les chances de réussite. Les étudiants pourront se reporter au livre Management (DCG 7), par André Cavagnol et Pascal Roulle, collection Les Carrés du DCG, Gualino éditeur, 3 e édition, 2012/ L étude d une situation pratique A En quoi consiste l étude de cas? L épreuve de management peut prendre des formes diverses : questions de cours, commentaire de documents, ou plus généralement une étude de cas reposant sur l analyse d une situation pratique 1. European Credit Transfer System.

2 G 8 LES CARRÉS DU DCG 7 EXERCICES DE MANAGEMENT présentée dans une ou le plus souvent plusieurs annexes. L approche la plus complète étant cette dernière. Une étude de cas est la description courte d une situation réelle d entreprise. Son objectif pédagogique est de permettre à l étudiant de montrer et de mettre en valeur ses savoirs et son savoir-faire. Son intérêt ne réside pas tant dans les réponses qui sont données que dans la démarche heuristique 1 de questionnement. Un cas doit faire surgir plus de questions qu il n apporte de solutions. B Les finalités de l étude de cas L étude de cas vise à améliorer la capacité à appréhender une situation réelle de management, à prendre des décisions, à communiquer mais il ne s agit pas d une situation réelle ; en particulier il n est pas possible d obtenir des compléments d information. L exercice de l étude de cas vise à évaluer la capacité du candidat à sélectionner les informations utiles pour appréhender une situation et prendre les décisions qui s imposent ; mais les informations dont dispose l étudiant sont limitées et certaines sont parfois peu pertinentes, voire inutiles. Par ailleurs, une étude de cas est généralement émaillée de questions précises visant à évaluer des connaissances. Il est indispensable d exprimer clairement les connaissances de cours utiles pour traiter la question sans supposer que le correcteur connaît déjà les définitions et les théories présentées ou que cela va de soi. En ce qui concerne l épreuve de management du DCG, l étude de cas se limite le plus souvent à une série de questions s appuyant sur des annexes décrivant une situation d étude d une organisation. Certaines questions sont parfois plus assimilables à des questions de cours qu à une véritable étude de cas. Le descriptif de l épreuve de l UE7 n exclut cependant pas que l étude de cas puisse prendre une autre forme, plus classique et concrète. 1. «Discipline qui étudie les procédés de recherche pour en formuler les règles, et qui effectue une réflexion méthodologique sur cette activité. L heuristique se distingue de la méthodologie en ce sens qu elle est plus une réflexion sur l activité intellectuelle du chercheur que sur les voies objectives de solution» (source ; TLFi).

3 C Les 6 étapes de l étude de cas THÈME 1 Méthodologie Le succès dans cet exercice dépend de la mise en œuvre d une démarche d étude et de rédaction rigoureuse : 1. Une première lecture rapide en commençant par lire les questions s il y en a (même si elles sont à la fin du sujet), afin d identifier les domaines à aborder. Dans un premier temps, il n est pas utile de lire les annexes en détail, il suffit tout au plus de regarder les titres et éventuellement les sous-titres dans le texte. 2. Recenser les connaissances utiles pour traiter le cas : quels chapitres du cours, quels auteurs, quelles théories, quelles définitions de mots-clés. 3. Une relecture finalisée en surlignant les éléments clés, sans excès car si tout est mis en exergue les informations utiles ne seront plus mises en évidence, afin de faire émerger une problématique, d identifier les domaines de connaissances à mettre en œuvre et les informations utiles pour traiter le cas. En particulier, il faut recenser les informations utiles dans les annexes (références théoriques auxquelles il est fait plus ou moins explicitement allusion, passages caractéristiques à citer...). 4. Analyser la situation, par exemple, s il s agit d étudier la stratégie de l organisation, en se posant les questions : Quelle est la situation actuelle? Quel est le passé récent de l entreprise? Quelles sont ses finalités (profit, patrimoine, indépendance, leadership, pérennité...)? Faire un diagnostic, par exemple par la méthode SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces), la matrice BCG, les 5 forces de PORTER, l analyse d ANSOFF, etc. Quels sont ses facteurs clés de succès? Quel axe de développement a été choisi par l entreprise (pénétration de marché, stratégie de niche...)? Comment se positionne son offre sur le marché? L axe de communication de l entreprise est-il cohérent avec l axe de développement? L algorithme de Quintilien 3QOCP (Qui? Quoi? Quand? Où? Comment? Pourquoi?) permet d explorer méthodiquement le champ d étude en essayant de répondre systématiquement à chacune des questions appliquée au cas. G 9

4 G 10 LES CARRÉS DU DCG 7 EXERCICES DE MANAGEMENT 5. Rechercher des propositions : formuler explicitement des hypothèses sur les éléments incertains et l évolution probable de l environnement ; définir les objectifs et des lignes d action possibles ; formuler des préconisations en évaluant les résultats possibles. 6. Rédiger en suivant le plan suivant : brève description de la situation et de la problématique. En particulier, il faut expliciter la «carte d identité» de l organisation (activité, âge, statut juridique, etc.). Cette description peut être faite avant de répondre aux questions si elles portent toutes sur la même situation ou bien pour chaque question si le contexte de chacune est différent ; présentation des outils utilisés, c est-à-dire les théories et auteurs qui peuvent être utilisés pour étayer l analyse : c est ce que l on appelle des «arguments d autorité»; application au cas en proposant des solutions, en faisant référence aux arguments d autorité présentés précédemment et en citant entre guillemets des éléments utiles tirés des annexes. Si l étude de cas comporte des questions précises, il est toujours préférable de répondre question par question en respectant leur ordre. En résumé, trois types de présentations peuvent être choisis en fonction de la formulation de l étude de cas : Il s agit de faire une étude globale Solutions question 1 Solutions question 2... Chaque question concerne un problème distinct Question 1 : Solutions Question 2 : Solutions... Des questions distinctes concernant une même situation Question 1 : Solutions Question 1 : Solutions...

5 3 Le commentaire de document THÈME 1 Méthodologie G 11 A En quoi consiste le commentaire de document En plus d une étude de cas, les sujets de management du DCG comportent souvent un commentaire de document. On devrait plutôt parler d un exercice d exploitation d un document, car il s agit généralement de faire une présentation structurée du thème évoqué en y intégrant les informations données par le document et des connaissances personnelles (connaissances de cours, culture managériale, économique ou juridique personnelles), soit plutôt un exercice à mi-chemin entre l exposé structuré et la note de synthèse. Comme ce type de sujet s apparente plus à une dissertation ou à un exposé structuré, qu à un commentaire de document à proprement parler, il ne faut pas négliger les techniques de la dissertation structurée même si l exercice n est pas explicitement prévu dans les modalités d examen. Le sujet de la session 2012 comportait cependant une dissertation sur un thème sans document. B Comment rédiger La rédaction d un argumentaire structuré prend une forme classique de dissertation avec une introduction, un développement structuré et une conclusion. L introduction doit suivre une formulation type attendue par le correcteur : une phrase d accroche : quel est l intérêt de la question (sujet d actualité, pourquoi le thème est important...) ; la définition des mots-clés du sujet ; la présentation d une problématique évoquée par la question ; la présentation du plan suivi pour l exposé. Le plus simple pour trouver la problématique est de définir une hypothèse d argumentation puis de la reformuler sous la forme d une question. Le développement : la réponse au problème posé doit tenir compte des annexes du sujet, des connaissances permettant de le traiter (définitions de concepts, théories et auteurs), le tout inclus dans une analyse cohérente. La présentation la plus pertinente est de faire ressortir la structure par des titres significatifs (I Titre, A Titre, 1 Titre). Le plan doit être traité en deux ou au maximum en trois parties. Il faut éviter de dépasser trois parties par niveau car c est en général l indice que le plan est mauvais. Le

6 G 12 LES CARRÉS DU DCG 7 EXERCICES DE MANAGEMENT plan en trois parties doit être réservé à des cas exceptionnels de réponse structurée en thèse, antithèse, synthèse. Cela implique bien entendu que la partie synthèse soit conséquente. Dans le cas contraire, il vaut mieux réserver la synthèse pour la conclusion. La Conclusion : deux possibilités peuvent être envisagées (ou les deux à la fois) : faire la synthèse de ce qui a été dit ; faire une «ouverture», c est-à-dire soulever un problème nouveau qui découle de l analyse faite dans le développement. C Le commentaire de document : la méthode de travail Plan détaillé I - I - II - Introduction II - Conclusion Nous conseillerons de préparer un brouillon comme le montre le schéma précédent. Il ne faut pas tout rédiger au brouillon car cela prendrait trop de temps. Il faut noter les idées au fur et à mesure qu elles viennent dans les parties correspondantes du plan : auteurs, théories, définitions, citations des annexes entre guillemets. En effet, vous risquez de les oublier si vous attendez pour les noter, de rédiger la partie dans laquelle elles doivent être utilisées. La rédaction se fait ensuite directement au propre en prenant soin de garder un peu de temps pour la relecture.

7 THÈME 1 Méthodologie 1. Il est impensable de n espérer répondre qu en utilisant les annexes. Tant pour l étude de cas que pour le commentaire de document, le but de l exercice n est pas tant de donner une réponse pertinente que de montrer que le candidat est capable de l étayer par des connaissances (définitions des termes employés, théories et auteurs qui ont étudié la question et qui servent de références). C est en grande partie sur ces connaissances utilisées à bon escient que se fera l évaluation à l examen. 2. À l inverse, il ne faut pas réciter des chapitres entiers de cours. Vous ne devez utiliser que les éléments de connaissance nécessaires en les intégrant dans votre raisonnement chaque fois que cela est utile. Ils peuvent provenir de plusieurs chapitres du programme. 3. Il est indispensable de répondre à toutes les questions afin d optimiser les chances de réussite. Même 1/2 point gagné peut être déterminant pour valider votre UE. 4. Vous n êtes pas obligé d abonder dans le sens dans lequel semble orienter le sujet. Les informations données par les annexes ne sont pas toujours exactes (par exemple la personne interrogée peu faire abusivement référence à une théorie), et le sujet lui-même peut quelquefois comporter des ambiguïtés. Vous pouvez signaler cela dans votre copie en étayant votre critique par des arguments solides et définir dans quel sens vous comptez traiter la question. G 13

COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale

COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale COURS & EXERCICES ANNALES CORRIGÉES REPÈRES COURS 22 > Le calcul des coûts dans l unité commerciale Le calcul des coûts est un outil de pilotage indispensable au manageur de l unité commerciale. Cela lui

Plus en détail

FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse. Généralités

FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse. Généralités FICHE DE TRAVAIL : méthodologie de la synthèse Généralités La synthèse s apparente au résumé dans la mesure où se sont tout deux des exercices qui refusent toute subjectivité. Toutefois la synthèse contrairement

Plus en détail

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES FRANÇAIS Commentaire. La lecture du texte doit se faire de manière analytique, c est une lecture personnelle. Il s agit en premier lieu

Plus en détail

L étude d une situation pratique en droit des sociétés

L étude d une situation pratique en droit des sociétés Méthodologie Thème 1 1 Les conditions de l épreuve À l examen, l épreuve n 2 du DCG concernant le droit des sociétés et autres groupements dure trois heures (coefficient 1) et porte sur l étude d une ou

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

RAPPORT DU JURY SUR LA SESSION 2015 DU DSCG

RAPPORT DU JURY SUR LA SESSION 2015 DU DSCG RAPPORT DU JURY SUR LA SESSION 2015 DU DSCG 1. Eléments statistiques 1.1. réussite par UE en 2014 et 2015 Le taux de réussite par UE est repris dans les tableaux ci-après pour 2014 et 2015. En moyenne

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

Préparation au concours Sésame

Préparation au concours Sésame Préparation au concours Sésame Domaine : PACIFI Titre : Préparation au concours Sésame 2 élèves Objectifs : Former des élèves à l épreuve de synthèse propre au concours Sésame Préparer les élèves aux entretiens

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un séminaire à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES BTS Assistant de manager Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES Formation 1. FINALITES ET APS Les enseignements de finalités permettent d acquérir un ensemble de compétences professionnelles,

Plus en détail

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 1 Programme de la matinée Accueil/Présentation Présentation générale Pourquoi le nouveau référentiel? Le contenu de la nouvelle

Plus en détail

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14)

RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14) ECOLE DES SCIENCES CRIMINOLOGIQUES LÉON CORNIL Faculté de Droit et de Criminologie ULB RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14) Master à finalité spécialisée Master à finalité approfondie

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

De la story aux tests d acceptation

De la story aux tests d acceptation 14 De la story aux tests d acceptation À l occasion d un audit sur le processus de développement d une entreprise, j avais constaté que la documentation relative aux spécifications et aux tests était abondante

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Extrait de la publication

TABLE DES MATIÈRES. Extrait de la publication TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le choc psychologique de la séparation... 19 L importance de comprendre le passage difficile de la séparation... 19 Un choc psychologique...21 Les émotions

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

ATTACHÉ DE CONSERVATION DU PATRIMOINE

ATTACHÉ DE CONSERVATION DU PATRIMOINE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ATTACHÉ DE CONSERVATION

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

BTS Négociation & Relation Client

BTS Négociation & Relation Client BTS Négociation & Relation Client Réunion du 12 avril 2007 I- Rappel du référentiel LV1 : Coefficient : 3 Temps de préparation : 30 mn Entretien avec l examinateur : 30 mn LV2 : Il s agit d une option

Plus en détail

Le diagnostic de projet

Le diagnostic de projet Le diagnostic de projet Une démarche et une éthique Définition du problème Que recherche-t-on? Plan d étude Comment va-t-on s y prendre? Recueil d informations Quelles informations? Analyse des données

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/6/3 ORIGINAL : anglais DATE : 8 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

Guide méthodologique 7

Guide méthodologique 7 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment présenter un travail de recherche Guide méthodologique 7 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

CNAC. Appel à commentaires. Missions de compilation. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification

CNAC. Appel à commentaires. Missions de compilation. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Appel à commentaires Missions de compilation préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Date limite de réception des commentaires : le 1 er février 2011 CNAC APPEL À COMMENTAIRES MISSIONS

Plus en détail

Examen écrit de 2h sous forme d un cas pratique portant sur la matière enseignée durant le semestre.

Examen écrit de 2h sous forme d un cas pratique portant sur la matière enseignée durant le semestre. ECOLE D AVOCATURE DIRECTIVES POUR LES EXAMENS Examen écrit de procédure (coefficient 3) Examen écrit de 2h sous forme de cas pratique portant sur les trois matières enseignées durant le semestre, le sujet

Plus en détail

Appel de candidature pour l organisation du CCÉM

Appel de candidature pour l organisation du CCÉM Appel de candidature pour l organisation du CCÉM Comité étudiant de la Société mathématique du Canada (Studc SMC) chair-studc@cms.math.ca Dernière mise à jour: 17 juillet 2014 Préambule Historique Le Congrès

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Quelques conseils pour préparer les examens de grec À l intention des étudiants

Quelques conseils pour préparer les examens de grec À l intention des étudiants Quelques conseils pour préparer les examens de grec À l intention des étudiants Avertissement Chers étudiants, Ce document a été rédigé dans le but de vous aider à mieux préparer vos examens, en explicitant

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651)

PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651) Faculté des sciences de l administration PLAN DE COURS École de comptabilité Été 2010 22 avril 2010 EXPERTISE COMPTABLE CTB-6090 (CTB-67651) Chargée de cours : Marie-Pascale Beaumont 4234, pavillon Palasis-Prince

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un bachelor à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui

L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui L Audit Interne est une ACTIVITE indépendante et objective qui donne à une organisation une ASSURANCE sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses CONSEILS pour les améliorer et contribue

Plus en détail

Conseils de Méthodologie

Conseils de Méthodologie Yann Bisiou Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles Conseils de Méthodologie Ces conseils de méthodologie doivent vous permettre de rendre compte clairement de vos connaissances. Ils

Plus en détail

Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial

Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial LAMOTHE, Christiane Collège Édouard-Montpetit. Janvier 2002. POURQUOI J ÉTUDIE? parce que j ai un projet d étude assez défini; parce que

Plus en détail

Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT)

Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) F PCT/WG/9/18 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 26 AVRIL 2016 Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) Neuvième session Genève, 17 20 mai 2016 FORMATION DES EXAMINATEURS Document

Plus en détail

Réalisation du travail de recherche

Réalisation du travail de recherche Ph. Pélissier / Rédaction mémoire - 1 Réalisation du travail de recherche «Ce qui se conçoit bien s énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément» Boileau Pour la validation du D.U., il

Plus en détail

Séance d information des étudiants en propédeutique BA Lettres 30 septembre 2014

Séance d information des étudiants en propédeutique BA Lettres 30 septembre 2014 Séance d information des étudiants en propédeutique BA Lettres 30 septembre 2014 Certification d'un niveau C1 de compétence linguistique dans le domaine académique à la fin du BA pour les disciplines anglais,

Plus en détail

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG La formation d un étudiant de BTS CG s appuie sur un référentiel de compétences. Ce dernier recense les compétences

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP Paiements de transfert Chapitre SP 3410 Avril 2011 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 33 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public, publiée en mars 2011, comprenait le chapitre

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Anrthropologie et ethnologie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Manuel de l ICCA Comptabilité, Partie III Historique et fondement des conclusions Avant-propos Le Conseil des normes comptables (CNC) a publié en

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

L entrevue axée sur le comportement

L entrevue axée sur le comportement L entrevue axée sur le comportement Dotation et classification HRCPCS SRHPCC Page 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 L entrevue axée sur le comportement comparée à l entrevue traditionnelle 3 Avant l

Plus en détail

MINI-GUIDE. Recherche. juridique

MINI-GUIDE. Recherche. juridique MINI-GUIDE Recherche juridique table des matières Pour commencer.... 3 1. Choix d une source... 4 2. Recherche par facettes... 5 A. Jurisprudence.... 5 a. Sources i. Jurisprudence ii. Sélection SOQUIJ

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LA PRÉSENTATION DES TRAVAUX DES ÉTUDIANTS DU PREMIER CYCLE EN HISTOIRE

GUIDE PRATIQUE POUR LA PRÉSENTATION DES TRAVAUX DES ÉTUDIANTS DU PREMIER CYCLE EN HISTOIRE GUIDE PRATIQUE POUR LA PRÉSENTATION DES TRAVAUX DES ÉTUDIANTS DU PREMIER CYCLE EN HISTOIRE Préparé par : France Normand et Stéphane Castonguay pour la section histoire du Département des sciences humaines

Plus en détail

DCG 9. Introduction à la comptabilité ANNALES 2014

DCG 9. Introduction à la comptabilité ANNALES 2014 DCG 9 Introduction à la comptabilité ANNALES 2014 DCG 9 Introduction à la comptabilité ANNALES 2014 Charlotte DISLE Agrégée d économie et gestion Membre du CERAG Maître de conférences à l IAE de Grenoble

Plus en détail

Nos formations COMMERCIALES

Nos formations COMMERCIALES Immeuble Le Saint Pregts 14 rue Auguste Morel - 89100 SENS Tél.: 03.86.83.81.50 Fax: 03.86.83.81.53 en partenariat avec Nos formations COMMERCIALES Les fondamentaux du management LE PLAN D ACTION COMMERCIAL

Plus en détail

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation?

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation? MODALITÉS D ÉCHANGES AVEC LES PARTIES PRENANTES : LES RÉUNIONS DE CONCERTATION FICHE N 3 Informer préalablement les parties prenantes sur l objet, les caractéristiques, les enjeux et objectifs, les plusvalues

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

Document d orientation AGRÉMENT

Document d orientation AGRÉMENT Document d orientation AGRÉMENT Mise à jour : Le 1 janvier 2016 Bienvenue au cours d Agrément Document d orientation Le Conseil de formation pharmaceutique continue (CFPC) a été fondé en 1969 dans le but

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Octobre 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 PRINCIPES DE L ÉVALUATION

Plus en détail

Rapport écrit : recommandations et instructions

Rapport écrit : recommandations et instructions Projet d Elèves Ingénieurs 2007-2008 Restitutions Rapport écrit : recommandations et instructions L importance du rapport écrit est à souligner : destiné à des décideurs, il représente ce qui restera de

Plus en détail

Faculté des sciences

Faculté des sciences Faculté des sciences Département de physique Plan d études Électricité et magnétisme CQP 202 Session d hiver 2013 Chargée de cours : Marie-Josée Fraser Marie-Josee.Fraser@USherbrooke.ca Introduction Le

Plus en détail

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE CORPS PROFESSORAL ISM Année scolaire 20..-20.. Présentation générale de cet outil L ensemble des professeurs de l ISM a décidé de vous donner

Plus en détail

INSTITUT DES LANGUES MODERNES REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR

INSTITUT DES LANGUES MODERNES REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR VILLE DE LIEGE REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR 1. FINALITE L Epreuve intégrée doit permettre à l étudiant de prouver qu il maîtrise les compétences écrites et orales

Plus en détail

Référentiel des compétences info-documentaires en lycée professionnel. Académie de Limoges Groupe de travail 'Etre documentaliste en LP'

Référentiel des compétences info-documentaires en lycée professionnel. Académie de Limoges Groupe de travail 'Etre documentaliste en LP' Référentiel des compétences info-documentaires en lycée professionnel Académie de Limoges 2007 1 Sommaire Mode d'emploi... 3 Référentiel... 4 Se mettre en projet... 4 Questionner le sujet... 4 Mettre en

Plus en détail

SECTION IV OUTILS D ENTREVUE POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION IV OUTILS D ENTREVUE POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION IV OUTILS D ENTREVUE POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée par le

Plus en détail

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation La présente fiche d information porte sur l évaluation de la situation, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le deuxième volet de l Approche

Plus en détail

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... LES BACTERIES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séance et productions d élèves 1... 7 Narration de séance et productions d élèves 2... 10 1 Fiche

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Guide de rédaction de la proposition, de la thèse et du mémoire

Guide de rédaction de la proposition, de la thèse et du mémoire Guide de rédaction de la proposition, de la thèse et du mémoire L information contenue dans ce guide est destinée à compléter celle présentée dans les règlements généraux de la Faculté des études supérieures

Plus en détail

ETN-1001 Exercices méthodologiques

ETN-1001 Exercices méthodologiques ETN-1001 Exercices méthodologiques SONIA LÉGER CONSEILLÈRE À LA DOCUMENTATION ETHNOLOGIE AUTOMNE 2012 Au terme de cette présentation, vous serez en mesure de : Effectuer des recherches sur un sujet Accéder

Plus en détail

MÉHARI. Présentation générale. Mehari : Présentation générale novembre 2005 1

MÉHARI. Présentation générale. Mehari : Présentation générale novembre 2005 1 MÉHARI Présentation générale Mehari : Présentation générale novembre 2005 1 Remerciements Le Clusif remercie Jean-Philippe Jouas et Jean-Louis Roule qui ont bien voulu rédiger ce document qui présente

Plus en détail

RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES

RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES CONCOURS DE RECRUTEMENT DES PROFESSEURS D ECOLE ACADEMIE DE TOULOUSE Eric CONGÉ Inspecteur d Académie Inspecteur Pédagogique Régional de Mathématiques Coordonnateur

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1)

3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1) 3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1) 3.6.1 L Organisation doit s efforcer d appliquer les pratiques de gestion les mieux adaptées à sa mission, à son fonctionnement et à sa structure

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 2. METHODOLOGIE DE LA REVISION 2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 1. Introduction 1.1.L objectif essentiel de la révision des comptes annuels est d assurer le lecteur du fait que ce document

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Septembre 2014 1 ANNEXE VI 9 Épreuve E1 (Unité 1) : Culture générale et expression Coefficient 3 1. Objectif de l épreuve L objectif visé est de certifier

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Nom, prénom : Classe : Date : Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Qu est-ce que ce carnet de bord? - Une aide pour vous accompagner dans votre démarche documentaire, en le remplissant, vous

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

Introduction : Problématique de l évaluation

Introduction : Problématique de l évaluation Introduction : Problématique de l évaluation Nous évoquerons d abord les utilisateurs de l évaluation des sociétés, ensuite les méthodes classiques d évaluation que nous prolongerons par l approche générale

Plus en détail

MASTER Informatique S2I 1ère année Mémento de l étudiant en alternance

MASTER Informatique S2I 1ère année Mémento de l étudiant en alternance MASTER Informatique S2I 1ère année Mémento de l étudiant en alternance Conseils pour la rédaction du rapport d activité et la préparation de la soutenance 2011-2012 Les étudiants de master informatique

Plus en détail

PRÉSENTATION DU DISPOSITIF 2016-2017

PRÉSENTATION DU DISPOSITIF 2016-2017 Préparation concours interne Administrateur territorial PRÉSENTATION DU DISPOSITIF 2016-2017 COMPOSITION DE LA PRÉSENTATION DU DISPOSITIF : - NOTE DE CADRAGE DES ÉPREUVES DE SÉLECTION - PRÉSENTATION DES

Plus en détail

Section 1 : Les thèmes

Section 1 : Les thèmes Section 1 : Les thèmes 1. Introduction / page 3 2. Premier thème : L essentiel du message de l Évangile / page 5 3. Deuxième thème : Le baptême, le Christ, et l Église locale / page 11 4. Troisième thème

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

LETTRE DE CANDIDATURE ET CURRICULUM VITAE. Lettre de Motivation

LETTRE DE CANDIDATURE ET CURRICULUM VITAE. Lettre de Motivation LETTRE DE CANDIDATURE ET CURRICULUM VITAE CV Il constitue un outil d information à l attention du recruteur : synthèse de votre expérience professionnelle, de votre savoir et de votre savoir-faire, etc.

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail