Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :"

Transcription

1 Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans la faible mobilisation de ressources pour le financement du secteur. Les besoins de financement du PANSEA (Plan d Action National du Secteur de l Eau & de l Assainissement) sont estimés, tous sous-secteurs confondus, à 54 milliards par an. Alors que les taux de mobilisation des ressources financières observés ces dernières années avoisinent une moyenne de 32%. Si cette tendance persiste, le taux de desserte se stabiliserait à 56%, soit un taux inférieur de 10 points à la cible fixée pour Dans ces conditions, l atteinte des OMD en matière d eau et d assainissement, serait définitivement compromise pour le Togo. Plusieurs raisons expliquent ce niveau insuffisant de mobilisation du financement dans le secteur. Il y a d abord la faiblesse des capacités de programmation des investissements combinée à l effectif réduit du personnel technique qualifié. Il y a ensuite les longs délais d obtention des avis de non-objection de la part de certains bailleurs de fonds. Il y a enfin la prédominance de l approche-projet avec comme conséquences : (i) une fragmentation du secteur en fonction des centres d intérêts des bailleurs : la gestion des ressources en eau, l assainissement et le renforcement des capacités sont de ce point de vue, les «parents pauvres» du financement extérieur ; (ii) la faible appropriation par le MEAHV de la conduite des actions sectorielles, en l absence de cadre de coordination adéquat ; (iii) la multiplicité des règles et procédures propres à chaque bailleur qui génère des coûts de transaction non négligeables ; (iv) la dualité dans l exécution budgétaire : d un côté les procédures nationales, de l autre, les procédures des bailleurs. C est dans ce contexte que le ministère a entrepris depuis novembre 2012, avec l appui du PNUD des réflexions profondes en vue d identifier les voies et moyens d une mobilisation accrue de financement pour le secteur. Ces réflexions ont permis d élaborer une stratégie de mobilisation de ressources articulée autour de quatre (4) axes à savoir : (i) la mise en place de l approche sectorielle ou SWAp (Sector Wide Approach) ; (ii) le renforcement des capacités (humaines et institutionnelles) ; (iii) la diversification des sources de financement ; et (iv) la communication. Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Les présents termes de référence précisent les objectifs et les différentes articulations de la mission du CTP.

2 2. Objectifs de la mission L objectif principal de la mission du CTP est d appuyer le MEAHV dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation de ressources pour le financement du secteur de l eau et de l assainissement. Les objectifs spécifiques de la mission pour une durée initiale de 6 mois: Appuyer le ministère dans la mise en place de l approche sectorielle (SWAp). Renforcer les capacités en planification-programmation-budgétisation-suivi (PPBS). Apporter un appui-conseil au Ministre de l eau, de l assainissement, et de l hydraulique villageoise en matière de coordination de l aide dans le secteur de l Eau. 3. Description des composantes de la mission La mission du CTP s articule autour de trois (3) composantes en ligne avec les objectifs spécifiques ci-dessus : (i) composante 1 : appui à l approche sectorielle (SWAp) ; (ii) composante 2 : renforcement des capacités en PPBS ; (iii) composante 3 : appui-conseil au Ministre en matière de coordination de l aide Composante 1 : Appui à la SWAp Cette composante regroupe trois (3) volets d appui : (i) le lancement de l approche sectorielle (SWAp) ; (ii) la préparation et l organisation d un voyage d études dans un pays ayant mis en œuvre l approche sectorielle dans le domaine de l eau et de l assainissement; (iii) l opérationnalisation du sous-comité eau et assainissement Lancement de l approche sectorielle Sous ce volet, le CTP apportera son appui à l accomplissement des tâches suivantes : établissement de la liste des participants à la séance solennelle de lancement ; élaboration du programme de déroulement de la séance ; préparation des supports techniques de la séance ; présentation d une communication sur l approche sectorielle ; préparation du compte rendu de la séance Voyage d études Le CTP appuiera le MEAHV dans l exécution des tâches suivantes : identification d un pays de la sous-région ouest-africaine ou de la région Afrique, ayant mis en œuvre l approche sectorielle dans le secteur de l eau; et prise de contact avec ses institutions compétentes en matière d eau et d assainissement en vue de l organisation d un voyage d études ; préparation des termes de référence de l activité ainsi que des supports techniques y relatifs ; 2

3 documentation des bonnes pratiques enregistrées au cours du voyage, des écueils à éviter ainsi que des mesures d atténuation des risques pouvant survenir dans la mise en œuvre de l approche Opérationnalisation du sous-comité eau et assainissement L appui du CTP portera ici sur les tâches suivantes : préparation de la prochaine session du comité sectorielle eau, assainissement, environnement et cadre de vie ; formalisation selon les instructions du Ministre, du sous-comité eau et assainissement ; conception des agendas types de réunions et des canevas-types de comptes rendus ; maintien d une collaboration étroite entre le MEAHV et les autres ministères clefs que sont : le Ministère de l Economie et des Finances, le Ministère en charge du Développement, les Ministères en charge de la Décentralisation et de la réforme administrative ; structuration du dialogue entre le MEAHV et les acteurs non étatiques que sont : les ONG et les opérateurs privés intervenant dans le secteur ; organisation des réunions du sous-comité eau et assainissement et suivi de ses décisions et recommandations Composante 2 : Renforcement des capacités en PPBS Cette composante s articule autour de trois volets d appui (i) renforcement des capacités institutionnelles ; (ii) renforcement des capacités individuelles ; et (iii) élaboration d un programme global de renforcement des capacités Renforcement des capacités institutionnelles Il s agira pour le CTP d appuyer la DPSE dans l accomplissement des tâches suivantes : élaboration et mise en œuvre d une stratégie de suivi-évaluation conformément aux recommandations de la feuille de route du SSISE (système sectoriel d information et de suivi-évaluation) ; mise en place d un système permanent de collecte, de traitement et d analyse des données sectorielles comprenant les statistiques courantes, les résultats d enquêtes et autres informations issues du recensement général établissement d une liste d indicateurs SMART, définition de leur valeur de référence et valeurs cibles et mesure de leur réalisation; conception d outils simplifiés de diagnostic sectoriel ; développement et affinement des outils de programmation (CDMT et budgetprogramme); de suivi physique et financier ; élaboration d un guide adapté à la planification stratégique du secteur de l eau ; appui à la mise en œuvre des attributions de la DPSE, à travers une meilleure planification de ses activités, une meilleure gestion et un renforcement de ressources humaines à sa 3

4 disposition, l identification des besoins en expertise ponctuelle, l acquisition des aptitudes nécessaires à la conduite du changement transfert de compétences et formation à l endroit de la DPSE, de la DAAF, des Directions techniques et Directions régionales en matière de planification, budgétisation et suivi Renforcement des capacités individuelles Le CTP aidera la DPSE dans l exécution des tâches ci-après : identification des besoins individuels de formation ; élaboration de plans de formations globales et spécifiques ; formation à l utilisation d outils de diagnostic sectoriel ; réalisation de bilan physique et financier ; formation à l utilisation du guide de planification stratégique Elaboration d un plan global de renforcement des capacités Ce plan est global dans le sens où il ne concerne pas uniquement la DPSE mais l ensemble des directions du MEAHV tant du niveau central que du niveau régional. A travers ce volet d appui, le CTP apportera son assistance au MEAHV dans les tâches suivantes : préparation d une feuille de route et de notes conceptuelles pour guider le processus; rédaction des termes de référence pour le recrutement de consultants ; coordination des différentes phases d élaboration du plan à savoir : état des lieux, diagnostic, choix stratégiques, (objectifs, axes et domaines prioritaires de renforcement), mise en œuvre et suivi-évaluation ; recherche et mise en place de financement Composante 3 : Appui-conseil en matière de coordination de l aide Le CTP exécutera sans s y limiter les tâches ci-après : Coordination globale réaliser une cartographie des PTF du secteur ; veiller à une meilleure synergie des actions des différents acteurs ; faire des appréciations sur la pertinence et la cohérence de toutes les interventions dans le secteur ; développer, faire adopter et appuyer la mise en œuvre d un cadre partenarial MEAHV/PTF ; veiller à la participation active des différentes parties prenantes aux revues sectorielles; appuyer à la collecte des informations nécessaires pour renseigner les indicateurs ; élaborer des rapports d avancement du PTA et du budget-programme ; coordonner la préparation et la tenue effective des revues conjointes et suivre l exécution de leurs conclusions et recommandations; 4

5 appuyer le MEAHV dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation des ressources et coordination des appuis y relatifs ; favoriser la circulation de l information et les échanges d expériences entre PTF d une part, et entre ceux-ci et le MEAHV d autre part, en vue d une meilleure efficacité des interventions. Renforcement du cadre programmatique organiser le dialogue autour de la formulation, la mise en œuvre et l évaluation des politiques et stratégies du secteur de l eau et de l assainissement ; coordonner la réalisation d études d intérêt commun sur des thèmes relevant du domaine de la politique et des stratégies sectorielles ; veiller à ce que les aspects transversaux comme le droit à l eau et l assainissement, la lutte contre la pauvreté, la bonne gouvernance (y compris l obligation de rendre compte), le genre, l environnement, soit prises en compte dans toutes les politiques, stratégies et actions mises en œuvre dans le secteur ; veiller à la préparation, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation du budget-programme du MEAHV. Alignement et harmonisation promouvoir l alignement des interventions des PTF sur le cadre programmatique (les politiques, stratégies nationales, plans, programmes et projets), les systèmes et les procédures en vigueur ; favoriser l harmonisation des procédures, des modalités d intervention et des indicateurs de suivi et évaluation; suivre les progrès dans l application des principes de la Déclaration de Paris; apporter une contribution au renforcement des capacités sectorielles en matière de gestion financière afin de renforcer le cadre fiduciaire du MEAHV; appuyer à la prise en compte de l aide extérieure dans le budget de l Etat ; favoriser et faciliter la conceptualisation, la réalisation et le suivi-évaluation d activités, de projets et de programmes conjoints ; encourager et renforcer la complémentarité des appuis sur la base des avantages comparatifs afin d optimiser la rentabilité de l aide extérieure. 4. Modalités de mise en œuvre Le CTP travaillera sous la supervision de l économiste principal au niveau du PNUD et du secrétaire général au niveau du MEAHV. Il rend compte directement au Ministre de ses avis techniques et recommandations sur les dossiers à lui confiés par ce dernier. Le CTP appuiera la DPSE en priorité mais il devra aussi collaborer étroitement avec tous les autres directeurs (centraux et régionaux). Il assurera la liaison entre le MEAHV et les différents PTF. 5. Durée de la mission 5

6 La mission va durer une première phase de 6 mois, allant de juillet à décembre Elle pourrait se prolonger pour une ou deux années pour permettre la résorption du déficit actuel de capacités dans le ministère. 6. Qualifications requises Le Conseiller Technique Principal doit avoir les qualifications suivantes : 6.1. Formation Etre titulaire d un diplôme universitaire de troisième cycle ou équivalent, en économie, sciences sociales, sciences politiques, gestion, développement Expérience professionnelle : Expérience avérée dans les domaines de la planification, de la programmation, de la budgétisation et du suivi ; Expérience justifiée en matière de gestion ou d administration de l aide au développement, en particulier dans l harmonisation des pratiques des donateurs ; Solides connaissances du secteur de l eau et de l assainissement ; Très bonne maîtrise de la langue française en oral et écrit Autres aptitudes Avoir l esprit d initiatives ; Être ouvert et disposer d une grande capacité d écoute ; Disposer d aptitudes à travailler en équipe et dans un environnement multiculturel ; Aptitude avérée en matière de transfert de savoir-faire et de coaching auprès de cadres d administration de pays en développement, au niveau technique comme politique. CONTACT : Damien Mama Représentant Résident Adjoint (Programme & Opérations) Programme des Nations Unies pour le Développement Togo 40 Avenue des Nations Unies, Lome - 6

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE»

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE» Contact et information Cesar Goudon Initiatives Conseil International (ICI) 40 avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6490 Ouagadougou 01 Burkina Faso, Tél : 00226 50310553/50310580 cesar.goudon@ici-partenaire-entreprises.com

Plus en détail

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE www.nepad.org info@nepad.org Tel: +27 (0) 11 256 3600 Fax: +27 (0) 11 206 3762 P.O. Box 1234 Halfway House 1685 Midrand, Johannesburg South Africa NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig)

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) ORGANIGRAMME DIRECTION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE LE MINISTRE Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) Division Renforcement des capacités

Plus en détail

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif :

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif : Termes de référence Consultant national en coordination du travail gouvernemental I. Information sur la mission Intitulé de la mission: Type de contrat : Lieu de la mission : Durée de la mission : Date

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017 27 juillet 2015 Original : anglais À titre d information Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Deuxième session ordinaire de 2015 8-10 septembre 2015 Point 5 de l ordre du jour

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées

Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées Direction de la Protection de la Famille de l Enfance et des personnes Agées Fonds des Nations Unies pour la Population Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé d accompagner le Ministère

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Remarques introductives du Dr Jean PING Président de la Commission de l Union africaine à l ouverture de la 11 ème Réunion du Mécanisme de Coordination Régionale

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Secteur Financier Titre du Projet 1 : Mise en œuvre du plan d actions de la Stratégie du Développement du

Plus en détail

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte ONUSIDA Note d information 2011 Un nouveau cadre d investissement pour la riposte mondiale au VIH Version originale anglaise, UNAIDS / JC2244F, novembre 2011 : A new investment framework for the global

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités PASOC Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités L offre de renforcement des capacités du PASOC consiste d une part à mettre à la disposition des organisations qui en expriment

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 13 janvier 2015 Titre Secteur Lieu d affectation (ville, pays) Durée de l affectation Juriste associé

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM)

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PN-PTFM I. INFORMATIONS

Plus en détail

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais 29 mars 2012 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-sixième session 27 février-9 mars 2012 Point 3 a) ii) de l ordre du jour Suivi de la Quatrième Conférence mondiale

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES EUROPEENNES ELEMENTS DE CONTEXTE

RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES EUROPEENNES ELEMENTS DE CONTEXTE RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES EUROPEENNES SUR L EFFICACITE DE L AIDE EXTERIEURE AUX SYSTEMES DE SANTE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE ELEMENTS DE CONTEXTE L audit réalisé par la Cour des Comptes européennes

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau. Résumé. Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement

Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau. Résumé. Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau Résumé Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement Mentions légales Ministère fédéral des Affaires européennes et internationales

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant international pour appuyer les consultants nationaux dans la rédaction

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 1. DIAGNOSTIC DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROJETS ET PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT... 4 1.1. Conception et dispositif de suivi-évaluation

INTRODUCTION... 2 1. DIAGNOSTIC DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROJETS ET PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT... 4 1.1. Conception et dispositif de suivi-évaluation MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES --------------- Unité Progrès Justice. EFFICACITE DE LA GESTION DES PROJETS ET PROGRAMMES ET LEUR IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT Septembre 2010 INTRODUCTION... 2 1.

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

Évaluation : rapport annuel

Évaluation : rapport annuel CONSEIL EXÉCUTIF EB137/7 Cent trente-septième session 8 mai 2015 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Évaluation : rapport annuel 1. Le Conseil exécutif à sa trente et unième session a approuvé la politique

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Nations Unies Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Onzième session (1er-4 juin 1999) Assemblée générale Documents officiels Cinquante-quatrième

Plus en détail

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015 PLAN D ACTIONS PRIORITAIRES Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du Bujumbura, le 23 Février 2015 Evaluation Indépendante des mécanismes du GCP Domaine 1 : Révision du

Plus en détail

Principes internationaux de bonne pratique pour l exercice de la division du travail et de la complémentarité sous la conduite des pays

Principes internationaux de bonne pratique pour l exercice de la division du travail et de la complémentarité sous la conduite des pays Principes internationaux de bonne pratique pour l exercice de la division du travail et de la complémentarité sous la conduite des pays Groupe de travail sur l efficacité de l aide mars 2009 Principes

Plus en détail

Consensus sur les données en Afriques

Consensus sur les données en Afriques Consensus sur les données en Afriques Huitième Réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - en Evaluation microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - Ingénierie appuis aux informatique projets/programme

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

Dialogue sur le financement

Dialogue sur le financement CONSEIL EXÉCUTIF EB137/3 Cent trente-septième session 20 mai 2015 Point 5 de l ordre du jour provisoire Dialogue sur le financement Rapport du Secrétariat INTRODUCTION 1. Par la décision WHA66(8), l Assemblée

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 13INI105 Guinée / appui à l élaboration du cadre stratégique national Demandeur : Secrétariat Exécutif du Comité National de lutte contre le sida I. Contexte Le cadre stratégique

Plus en détail

Plan International Bénin Cotonou Cadjèhoun Rue 395 Aupiais Carré 647 08 BP 699 Cotonou AVIS DE RECRUTEMENT

Plan International Bénin Cotonou Cadjèhoun Rue 395 Aupiais Carré 647 08 BP 699 Cotonou AVIS DE RECRUTEMENT Plan International Bénin Cotonou Cadjèhoun Rue 395 Aupiais Carré 647 08 BP 699 Cotonou AVIS DE RECRUTEMENT Tel: +229 21 30 39 51 +229 21 30 64 97 Email: benin.co@plan-international.org www.plan-international.org

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

UNDAF Webinar. Deuxième étape Analyse de Pays. Michele Ribotta UN Women

UNDAF Webinar. Deuxième étape Analyse de Pays. Michele Ribotta UN Women UNDAF Webinar Deuxième étape Analyse de Pays Michele Ribotta UN Women ÉTAPES UNDAF Current Cycle actuel Cycle Nouveau New Cycle cycle Année 4 Année 5 Année 1-5 Feuille de route Analyse par pays Planification

Plus en détail

Le rôle de chef de file : L expérience de l'aide publique au développement de la France

Le rôle de chef de file : L expérience de l'aide publique au développement de la France Le rôle de chef de file : L expérience de l'aide publique au développement de la France ANNEXES du rapport Mars 2010 BUREAU DES OPÉRATIONS INTERNATIONALES ANNEXE 1 Termes de référence de l étude ANNEXE

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4)

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. Dialogue de l OCDE avec les Non Membres sur «L AIDE POUR LE COMMERCE: DE LA POLITIQUE A LA PRATIQUE»

Groupe de la Banque africaine de développement. Dialogue de l OCDE avec les Non Membres sur «L AIDE POUR LE COMMERCE: DE LA POLITIQUE A LA PRATIQUE» Groupe de la Banque africaine de développement The African Development Bank Group Dialogue de l OCDE avec les Non Membres sur «L AIDE POUR LE COMMERCE: DE LA POLITIQUE A LA PRATIQUE» Présentation de Monsieur

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

A vis de vacance de poste

A vis de vacance de poste Fonds 1 des Nations Unies pour la Population Représentation en République du Congo A vis de vacance de poste Vacance de poste W021/SSA/ COG/ 2014 Date limite de dépôt des dossiers : 22 Avril2014 Titre

Plus en détail

«Projet Création d Emplois»

«Projet Création d Emplois» «Projet Création d Emplois» D ici 2013 les populations des milieux défavorisés, notamment les jeunes et les femmes, bénéficient d opportunités accrues d emplois décents, d une meilleure sécurité alimentaire

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN FEUILLE DE ROUTE POUR L ASSAINISSEMENT, LE REDRESSEMENT ET LA DYNAMISATION DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET

Plus en détail

Traduction de la lettre d introduction. 23 janvier 2015. Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez,

Traduction de la lettre d introduction. 23 janvier 2015. Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez, Traduction de la lettre d introduction 23 janvier 2015 Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez, Au nom de l Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU ),

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. générale 21 octobre 2014 Français Original: anglais FCCC/CP/2014/6 Conférence des Parties Vingtième session Lima, 1 er -12 décembre

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V

DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V (Traduit de l anglais) Demande émanant de : Division du budget et des finances, Département de l appui aux missions DESCRIPTIF DE POSTE INT-022-10-P113-01-V Informations générales Titre: Expert associé

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : L opportunité et la faisabilité de création de 2 CQP dans la Branche de la Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 I- CONTEXTE Dans le cadre du renouvellement de certains contrats à des postes déclarés vacants par le Conseil des Ministres, l Organisation pour

Plus en détail

COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE

COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE OBJECTIFS Au cours des dernières années, l'idep a offert un cours de spécialisation similaire destiné aux fonctionnaires de

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D)

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) L AFD AU CAMEROUN La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) LUTTER CONTRE LA PAUVRÉTÉ ET FAVORISER UNE CROISSANCE ÉCONO Le groupe de l AFD intervient au Cameroun depuis les

Plus en détail

FICHE DE LA BONNE PRATIQUE n 1

FICHE DE LA BONNE PRATIQUE n 1 FICHE DE LA BONNE PRATIQUE n 1 Intitulé de la bonne pratique : Améliorer la portée, l appropriation et la mise en œuvre du processus d institutionnalisation de l égalité entre les sexes (IÉS) à travers

Plus en détail

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/15 PARIS, le 10 août 2015 Original anglais Point 15 de l'ordre du jour provisoire GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION

Plus en détail

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE ------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------------------------

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

«Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale»

«Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale» Southern African Social Protection Experts Network SASPEN www.saspen.org Rencontre des experts sur la Protection Sociale «Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale» 18

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME

ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME EVALUATION RAPPORT REPORT D ÉVALUATION ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME R a p p o r t f i n a l Vo l u m e I MARCH

Plus en détail

VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM

VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM VERS UN CADRE EURO MEDITERRANEEN DES QUALIFICATIONS Reconnaissance et transfert des compétences et des qualifications au sein de l UpM ELEMENTS DE CONTEXTE La Déclaration commune du sommet de Paris pour

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

La liste des personnes rencontrées et interviewées se trouve à l ANNEXE B, et la liste des documents consultés figure à l ANNEXE G.

La liste des personnes rencontrées et interviewées se trouve à l ANNEXE B, et la liste des documents consultés figure à l ANNEXE G. 1. RESUME EXECUTIF 1.1. Cadre de la mission d évaluation finale Ce rapport concerne l évaluation finale du Projet LuxDev NAM/347-Soutien à l Enseignement technique et la Formation professionnelle. Il a

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Institut international de planification de l éducation (IIPE) Un centre d excellence international en planification de l éducation Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Votre formation

Plus en détail

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 La Banque mondiale et ses interventions Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 Banque mondiale : Généralités Institution financière internationale, ayant

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES

TERMES DE REFERENCE LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES TERMES DE REFERENCE LA REPRESENTATION DU PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) EN MAURITANIE recrute UN (E) ASSISTANT (E) AUX ACHATS (OUVERT UNIQUEMENT AUX NATIONAUX,) LES CANDIDATURES

Plus en détail

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Marty Makinen R4D/HFG avril 2015 Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad Branch Associates Development Alternatives Inc. (DAI) Futures Institute

Plus en détail

COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE CENI TOGO 2014

COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE CENI TOGO 2014 COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE CENI TOGO 2014 Mise en œuvre de la communication institutionnelle et de la mobilisation sociale dans le cadre de l élection présidentielle de 2015 Objet : Termes

Plus en détail

Guide pour l élaboration du document de stratégies d appui de l UNESCO à l éducation nationale (UNESS) : 2008-2013

Guide pour l élaboration du document de stratégies d appui de l UNESCO à l éducation nationale (UNESS) : 2008-2013 POLITIQUES ET STRATÉGIES D ÉDUCATION 11 Guide pour l élaboration du document de stratégies d appui de l UNESCO à l éducation nationale (UNESS) : 2008-2013 Section des stratégies d appui à l éducation Division

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1

DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1 GROUPE DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1 I. Informations relatives au poste Titre fonctionnel : Classe : Lieux d affectation

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Onzième session Genève, 25 28 juin 2007

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Onzième session Genève, 25 28 juin 2007 OMPI WO/PBC/11/11 ORIGINAL : anglais DATE : 11 juin 2007 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Onzième session Genève, 25 28 juin 2007 PROPOSITION

Plus en détail

Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir»

Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir» Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir» Démarche projet de prévention en santé au travail Martin Takoudju, élu diversité mixité, qualité de vie au travail Michèle Chaumeau, chargée mission

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail