Mouvement Maisons de Naissance Montérégie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mouvement Maisons de Naissance Montérégie"

Transcription

1 Mouvement Maisons de Naissance Montérégie

2 Remerciements Le Mouvement Maisons de Naissance Montérégie tient à remercier les députées et députés du Parti Québécois qui, grâce à leur appui financier, ont rendu possible l impression de cette documentation. Document rédigé par les membres du Mouvement Maisons de Naissance Montérégie. Mis à jour le 27 septembre

3 Table des matières MOUVEMENT MAISONS DE NAISSANCE MONTÉRÉGIE...3 LA MISSION...3 L APPROCHE ET LES OBJECTIFS...3 L HISTORIQUE, LA VOLONTÉ DU MILIEU...3 L ÉTAT DE LA SITUATION EN MONTÉRÉGIE...4 NOMBRE DE NAISSANCES VERSUS L ACCÈS AUX SERVICES...4 RÉPARTITION DES NAISSANCES SUR LE TERRITOIRE MONTÉRÉGIEN...4 LES BESOINS EXPRIMÉS PAR LA POPULATION...4 PROPOSITION DE DÉVELOPPEMENT DES MAISONS DE NAISSANCE EN MONTÉRÉGIE...6 LA SAGE-FEMME...8 UNE PROFESSIONNELLE DE LA SANTÉ...8 UNE FORMATION DE HAUT NIVEAU...8 UN CHAMP DE PRATIQUE DISTINCT...9 LES ACTES LÉGAUX...9 LES SERVICES OFFERTS...10 OÙ ŒUVRE-T-ELLE?...11 UN SERVICE COUVERT PAR LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC...11 AVANTAGES ASSOCIÉS À LA PRATIQUE SAGE-FEMME...11 LA MAISON DE NAISSANCE UNE MAISON AU CŒUR DE LA COMMUNAUTÉ...12 UN LIEU CHALEUREUX ET SÉCURITAIRE...13 L IMPORTANCE DES MAISONS DE NAISSANCE...13 LES COÛTS D UNE MAISON DE NAISSANCE...14 LES ENGAGEMENTS ET RECOMMANDATIONS L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC...15 LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LA MONTÉRÉGIE...16 LA COMMISSION INFIRMIÈRE RÉGIONALE...17 LA TABLE RÉGIONALE DES CHEFS DE MÉDECINE SPÉCIALISÉE...17 DES RÉFÉRENCES NATIONALES ET INTERNATIONALES LA SOCIÉTÉ DES OBSTÉTRICIENS ET GYNÉCOLOGUES DU CANADA (SOGC)...18 L ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS)...18 LIENS UTILES ANNEXES ANNEXE 1. RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES MAISONS DE NAISSANCE SELON LE SCÉNARIO ANNEXE 2. COMPARATIF ENTRE LES COÛTS DE L ACCOUCHEMENT EN CENTRE HOSPITALIER ET LES SERVICES SAGE-FEMME HORS CENTRE HOSPITALIER...21 RÉFÉRENCES

4 Mouvement Maisons de Naissance Montérégie La mission Le Mouvement Maisons de Naissance Montérégie (MNM) est un mouvement citoyen, qui oeuvre pour le développement des services de sage-femme et l ouverture de maisons de naissance sur le territoire de la Montérégie (région administrative 16). Il agit dans le but de permettre aux femmes d avoir le choix du lieu de naissance de leur enfant, mais aussi du professionnel qui assurera le suivi avant, pendant et après la naissance, comme le promet la Politique de périnatalité du gouvernement du Québec émise en L approche et les objectifs La participation citoyenne est au cœur des actions du MNM. Il fait valoir les besoins des familles de la Montérégie pour les services sages-femmes et l importance de l ouverture de maison de naissance. Ainsi, ses représentations visent parfois le milieu politique; il informe les députés et démystifie la pratique sage-femme, afin que ceux-ci puissent mieux comprendre et appuyer les projets. Le MNM renseigne également la population sur la pratique sage-femme et ses nombreux avantages. Son objectif est l ouverture de cinq maisons de naissance en Montérégie. L historique, la volonté du milieu Le Mouvement Maisons de Naissance Montérégie a vu le jour en mars 2006, en réponse aux femmes et aux hommes de tous horizons qui souhaitaient l ouverture d une première maison de naissance. En 2007 le Mouvement a déposé auprès de l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie (l Agence), une première proposition pour l ouverture de maisons de naissance sur le territoire. Le dépôt de cette demande a été accompagné par une vaste campagne d appui qui a porté fruits. En effet, plus de 2000 personnes, citoyens, professionnels de la santé, artistes et élus ont joint ce fort réseau d appui! Depuis, le MNM a multiplié les rencontres de comités et d acteurs de divers milieux afin de faire avancer la cause. En 2010, l ouverture de la première maison de naissance en sol montérégien a été annoncée. Le Mouvement Maisons de Naissance Montérégie est maintenant reconnu par l Agence comme un acteur essentiel au développement de projets de maisons de naissance. 3

5 L état de la situation en Montérégie Nombre de naissances versus l accès aux services Après Montréal, la Montérégie est non seulement la deuxième région la plus peuplée au Québec, mais également la seconde où l on enregistre le plus grand nombre de naissances. En effet, en 2010, l Institut de la statistique du Québec y a enregistré naissances 1, soit 18% de toutes les naissances ayant eu lieu cette année-là au Québec. Depuis 2000 où le nombre de naissances était de , la Montérégie a connu une hausse de 28% de ce nombre. Mais la répartition des services de sage-femme dans la province ne suit pas nécessairement les courbes démographiques. En effet, le tableau 1 présente la répartition des services de sage-femme et maisons de naissance par région administrative du Québec, en lien avec leur taux de naissance. On constate qu alors que Montréal offre des services de sage-femme dans trois centres de santé et de services sociaux (CSSS), incluant deux maisons de naissance, la Montérégie vient tout juste d obtenir ses premiers services sage-femme et prévoit l ouverture de sa première maison de naissance à l automne Répartition des naissances sur le territoire Montérégien Afin de mieux visualiser la répartition des naissances totales en sol montérégien, celles-ci peuvent être traitées par territoire de réseaux locaux de services (RLS). C est ce que présente le tableau 2, extrait du Plan régional de déploiement des services de sagefemme et des maisons de naissance en Montérégie , rédigé par l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. Les besoins exprimés par la population Dans un sondage CROP 2, commandé par la CSN et publié en avril 2010, 26 % des femmes québécoises souhaitaient accoucher en maison de naissance ou à domicile contre 10% en 2005 et ce, malgré l'absence de promotion des services sage-femme. De plus, 11% des femmes aspirent à être suivies par une sage-femme lors de leur grossesse comparativement à 9% en connaissances Partage des 1 ISQ (données provisoires). 2 Sondage CROP effectué par panel Web, sur le territoire du Québec, entre le 15 et le 27 avril 2010 avec 901 entrevues. 4

6 Si l on reporte cette proportion (11%) sur les naissances survenues en Montérégie en , cela représente 1761 femmes! En considérant qu une maison de naissance offre généralement une possibilité de plus de 300 suivis et accouchements par année 4, cette proportion expose le besoin criant pour l ouverture de cinq maisons de naissance en Montérégie. La nouvelle maison de naissance de Richelieu ne pourra suffire à la demande. Tableau 1. Nombre de naissances 2010, maisons de naissance et service sage-femme par région administrative du Québec. Région Naissances Proportion des Maison de naissance ou No. Nom 2010 * naissances service sage-femme 01 Bas-Saint-Laurent ,1% Maison de naissance Colette-Julien 02 Saguenay--Lac-Saint-Jean ,0% Aucun 03 Capitale-Nationale ,4% Maison de naissance du CSSS de la Vieille-Capitale 04 Mauricie ,7% Maison de naissance de 17 Centre-du-Québec ,9% la Rivière 05 Estrie ,8% Centre de maternité de l'estrie 06 Montréal ,4% Maison de naissance Côte-des-Neiges Maison de naissance CSSS de l'ouest-de-l'île Service de Sages-Femmes du CSSS Jeanne-Mance 07 Outaouais ,7% Maison de naissance de l Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue ,9% Aucun 09 Côte-Nord ,2% Aucun 10 Nord-du-Québec 868 1,0% Aucun 11 Gaspésie--Îles-de-la- Madeleine 739 0,8% Aucun 12 Chaudière-Appalaches ,2% Maison de naissance Mimosa 13 Laval ,0% Aucun 14 Lanaudière ,0% Aucun 15 Laurentides ,7% Maison de naissance du Boisé 16 Montérégie ,1% Maison de naissance du Haut-Richelieu-Rouville Québec ,0% 9 maisons de naissance * Source des données : Banque de données des statistiques officielles sur le Québec, 4 novembre 2011 (données provisoires). 3 Banque de données des statistiques officielles sur le Québec, 4 novembre 2011 (données provisoires). 4 Gerbelli, C Cadre de référence pour l implantation des services sage-femme en Montérégie. p

7 Tableau 2 : Naissances vivantes, RLS, Montérégie et Québec, 2000 et RLS Naissances (N) * Tx d'accr. (%) RLS du Haut-Saint-Laurent ,1 RLS du Suroît ,3 RLS de Jardins-Roussillon ,0 RLS de Champlain ,0 RLS Pierre-Boucher ,0 RLS du Haut-Richelieu Rouville ,5 RLS de Richelieu-Yamaska ,5 RLS Pierre-De Saurel ,5 RLS La Pommeraie ,3 RLS de la Haute-Yamaska ,3 RLS de Vaudreuil-Soulanges ,4 Montérégie ,1 Québec ,1 * Données provisoires Source : MSSS. Fichier des naissances vivantes. Compilation : Équipe Surveillance de l'état de santé de la population, DSP Montérégie, novembre Ces données et d autres facteurs analysés dans le plan de déploiement, sont à la base d une proposition de déploiement de maisons de naissance et de services sage-femme en Montérégie. Proposition de développement des maisons de naissance en Montérégie Tel que mentionné précédemment, afin de pouvoir couvrir la demande citoyenne à l accès aux maisons de naissance et aux services sage-femme, cinq maisons de naissance seraient minimalement nécessaires sur le territoire. C est pourquoi le Mouvement Maisons de Naissance Montérégie adopte et soutient le scénario 1 proposé dans le Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie , adopté par le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie en novembre En effet, cette proposition permettrait d atteindre l objectif pour 2018 de la politique de périnatalité du MSSS, soit : suivis de maternité complets, tout près de l équivalent de 10% des accouchements en Montérégie. La description de ce scénario, exposée ci-dessous, est extraite intégralement du document cité. 5 Gerbelli, C Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie p Gerbelli, C Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie p

8 Quarante sages-femmes équivalent temps complet (ETC) et cinq maisons de naissance d ici suivis de maternité complets, services et activités complémentaires Répartition géographique : cinq sous-régions Région centre : Haut-Richelieu Rouville* La Pommeraie Haute-Yamaska naissances en 2009 Un hôpital de référence et de transfert : l Hôpital du Haut-Richelieu Deux hôpitaux de transfert : l Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins et l Hôpital de Granby Un corridor naturel de déplacement : autoroute 10 Région ouest : Vaudreuil-Soulanges Suroît* Haut-Saint Laurent naissances en 2009 Un hôpital de référence et de transfert : l Hôpital du Suroît Deux hôpitaux de transfert : l Hôpital Anna-Laberge et l Hôpital général du Lakeshore à Montréal Un corridor naturel de déplacement entre les trois CSSS Région ouest et Rive-Sud : Jardins-Roussillon Champlain* naissances en 2009 Un hôpital de référence et de transfert : l Hôpital Charles LeMoyne Un hôpital de transfert : l Hôpital Anna-Laberge Densité de population importante Région sud-est : Richelieu-Yamaska* Pierre-De Saurel naissances en 2009 Un hôpital de référence et de transfert : l Hôpital Honoré-Mercier Deux hôpitaux de transfert : l Hôtel-Dieu de Sorel et l Hôpital Pierre-Boucher Un corridor naturel de service : route 116 Rive-Sud : Pierre-Boucher* naissances en 2009 Un hôpital de référence et de transfert : l Hôpital Pierre-Boucher Deux hôpitaux de transfert : l Hôpital Honoré-Mercier et l Hôpital Charles LeMoyne Densité de population importante * CSSS envisagés pour déployer les services de sage-femme sur l ensemble des territoires de CSSS concernés. La répartition des services de sage-femme et des maisons de naissance dans les CSSS reste toutefois assujettie à la mise en place des conditions favorables d implantation et pourrait être modifiée. Une carte représentant la répartition géographique des maisons de naissance selon ce scénario, tirée du même document, est présentée à l annexe 1. 7

9 La sage-femme Une professionnelle de la santé Au Québec la sage-femme est reconnue comme une professionnelle de la santé, depuis la légalisation de la pratique et la création de l'ordre des sages-femmes en juillet À ce titre, elle exerce la profession selon les règles du code de déontologie et ce, au même titre que tout autre professionnel de la santé travaillant au Québec. La sagefemme est la seule professionnelle de la santé pouvant offrir à la femme le choix de son lieu d accouchement, parmi la maison de naissance, le domicile et le milieu hospitalier. Écoute du cœur du bébé avec doppler. Une formation de haut niveau L'Université de Trois-Rivières est l unique établissement universitaire à offrir le programme de baccalauréat en pratique sage-femme au Québec. Cependant, d autres établissements comme le Centre universitaire de la santé de l Estrie sont impliqués pour les stages en milieu hospitalier. La formation s'échelonne sur une période de quatre ans et accueille uniquement une cohorte de 24 participantes par année. Le programme de baccalauréat en pratique sage-femme favorise le développement d une grande capacité d'analyse et de discernement face aux différents événements pouvant survenir avant, pendant et après la grossesse. Par souci de professionnalisme, la sage-femme participe à une formation continue tout au long de sa carrière afin d'accroître ses connaissances et maintenir son autonomie, appliquant rigoureusement les mesures de sécurité pour la mère et son bébé. Certaines formations sont obligatoires et récurrentes, telles les formations en urgence obstétricale et en réanimation néonatale avancée. 8

10 Un champ de pratique distinct La législation détermine ce qu est une sage-femme au Québec et décrit un champ de pratique distinct de celui des autres professions en santé. Sa plus grande particularité est de camper sa pratique dans la normalité. «Constitue l exercice de la profession de sage-femme tout acte ayant pour objet, lorsque tout se déroule normalement, de donner à une femme les soins et les services professionnels requis pendant la grossesse, le travail et l accouchement et de donner à une femme et à son enfant les soins et les services professionnels requis durant les six premières semaines de la période postnatale.» 7 Deux règlements viennent circonscrire plus précisément le champ de pratique de la sage-femme : le Règlement sur les cas nécessitant une consultation d un médecin 8 ou un transfert de la responsabilité clinique à un médecin et le Règlement sur les normes de pratiques et les conditions d exercice lors d accouchement à domicile 9. Ces deux règlements déterminent le cadre de la normalité du suivi de grossesse et le champ de pratique de la sage-femme au Québec. En consacrant la normalité de la grossesse et en travaillant avec le législateur pour permettre aux femmes de faire un choix en toute sécurité, reconnaissant la grossesse et la naissance comme des événements normaux, l Ordre des sages-femmes du Québec répondait, à l intérieur de son champ de pratique, aux demandes récurrentes du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de redonner aux patients et clients la prise en charge de leurs soins, appelé aussi autonomisation ou «empowerment». Les actes légaux Les actes précis que peut poser la sage-femme restent méconnus de plusieurs personnes. Bien qu elle promeuve l accouchement naturel, elle demeure une professionnelle de la santé, formée pour suivre la grossesse, détecter les anomalies et intervenir rapidement en cas d urgence. Plus précisément, voici, tirés de la Loi sur les sages-femmes 10, les actes constituant l exercice de la profession. 7 Loi sur les sages-femmes du Québec, L.R.Q. c. S-0.1, section III, art. 6 8 c. S-0.1, r. 4, Loi sur les sages-femmes, L.R.Q., c. S-0.1, a. 5, 1 er al., par c. S-0.1, r. 14, Loi sur les sages-femmes, L.R.Q., c. S-0.1, a. 5, 1 er al., par Loi sur les sages-femmes du Québec, L.R.Q. chapitre S-0.1, section III, art. 6, 7 et 8. 9

11 Examen neurologique et physique complet du nouveau-né dans les 3 heures suivant l accouchement. surveiller et évaluer la grossesse, le travail, l'accouchement et, durant les six premières semaines, la période postnatale par l'application de mesures préventives et par le dépistage de conditions anormales chez la femme ou son enfant; pratiquer l'accouchement spontané; pratiquer une amniotomie, une épisiotomie et sa réparation ainsi qu'une réparation d'une lacération ou d'une déchirure du premier ou du deuxième degré du périnée; en cas d'urgence et dans l'attente d'une intervention médicale requise ou en l'absence de celle-ci, appliquer la ventouse, pratiquer l'accouchement en présentation du siège, pratiquer l'extraction manuelle du placenta suivie de la révision utérine manuelle ou procéder à la réanimation de la femme ou du nouveau-né; conseiller et informer les parents sur la préparation à leur rôle, sur la planification des naissances, sur la contraception, sur la préparation à l'accouchement et à l'allaitement, sur les soins usuels à donner à l'enfant jusqu'à l'âge d'un an, notamment concernant l'alimentation, l'hygiène et la prévention des accidents, et sur les ressources offertes dans la communauté; conseiller et informer le public sur l'éducation sanitaire en périnatalité; prescrire ou administrer un médicament mentionné dans la liste établie par règlement; prescrire, effectuer ou interpréter un examen ou une analyse mentionné dans la liste établie par règlement. Les services offerts La sage-femme est entièrement responsable du suivi périnatal. Elle prodigue des soins, offre le soutien et les conseils nécessaires pendant la grossesse, l'accouchement et les six premières semaines de la période postnatale, tant à l'égard du couple que du nouveauné. En plus de favoriser une grande capacité d'écoute et de respect au niveau des besoins de la femme enceinte, la sage-femme tient également compte des aspects de sa condition globale, tels que : son état psychologique, ses croyances, sa culture ou encore son état physique. Elle se rend disponible en tout temps et ce tout au long de la grossesse, incluant la période postnatale, afin d'assurer une continuité de soins auprès de la mère. 10

12 Où œuvre-t-elle? Bien que le lieu principal demeure la maison de naissance, où elle tient notamment les consultations avec ses clientes, la pratique sage-femme peut se réaliser dans différents milieux, tels que : maison de naissance, domicile, milieu hospitalier. Bureau de consultation La collaboration entre les différents partenaires du réseau de la santé et des services sociaux permet la mise en place de ce service qui augmente en popularité au Québec. Peu importe le lieu d'accouchement choisi par la femme, la sage-femme demeure rattachée administrativement au CLSC avec lequel elle a conclu un contrat de service. Un service couvert par la Régie de l assurance maladie du Québec Comme il s'agit d'un service du réseau public de la santé et des services sociaux, les femmes n'ont rien à débourser si elles ont une carte valide d'assurance maladie du Québec. Avantages associés à la pratique sage-femme 11 Les résultats de la recherche publiés en 1997 ont démontré que les sages-femmes offrent des soins de qualité. Pour une clientèle à bas risque, le suivi avec les sages-femmes s'accompagne d'une diminution de nombreuses interventions quand on le compare avec le même type de clientèle suivie par les médecins 12. Ces résultats ont des impacts directs sur les coûts ainsi que sur la santé des femmes et des bébés : Quatre fois moins d'induction (5,5 % vs 23,6 %) Quatre fois moins de forceps bas (1,4% vs 4,1%) Huit fois moins de ventouses (1,7% vs 10,2%) Cinq fois moins d'épisiotomies (5,8% vs 32,1%) Deux fois moins de césariennes chez les primipares (10,8 % vs 19,8 %) Quatre fois moins de césariennes chez les multipares (1,4% vs 6,8%) Pour le même type de grossesse à bas risque, on note aussi : Deux fois moins de prématurité (2,9 % vs 5,7 %) Près de deux fois moins de bébés de faible poids (1,6 % vs 2,9 %) Trois fois moins d'hospitalisations en cours de grossesse (3,3% vs 10,3%). 11 La Coalition pour la pratique sage-femme p Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux p. 41 à

13 La maison de naissance Une maison au cœur de la communauté Une maison de naissance est un lieu où les femmes peuvent accoucher accompagnées par les sages-femmes, qui y assurent des soins de maternité continus et complets. Il s agit d un établissement de santé dont l un des volets est d offrir un lieu de naissance, autre que le domicile, à des familles souhaitant accoucher en dehors d un centre hospitalier. Ceci lui assure son caractère autonome et communautaire et en fait un lieu privilégié de développement de la pratique, de formation et de communication pour les sagesfemmes. Rencontres postnatales organisées par les mères. Cette installation est prévue pour accueillir un nombre raisonnable de naissances par année (environ 300), afin de lui conserver un caractère intime, familial et humain. Elle offre aussi, en plus des services de première ligne, des rencontres d information et 12

14 d échanges pré et postnatales en groupe. On y retrouve souvent des comités de parents qui représentent la voix et les besoins des familles utilisatrices. Physiquement, la maison de naissance comporte des bureaux de consultation, une salle d attente à caractère familial, un centre de documentation, une cuisine et une salle à manger, des locaux intégrant les équipements requis pour intervenir adéquatement et en toute sécurité et, bien entendu, des chambres de naissance chaleureuses et accueillantes, à l image d une résidence. Enfin, cet environnement, ainsi que la philosophie des sages-femmes qui y pratiquent, favorisent l accouchement naturel. Un lieu chaleureux et sécuritaire Dans chacun des trois lieux, les sages-femmes ont accès au matériel et aux médications appropriés afin d assurer la sécurité des mères et des bébés. En cas de besoin, des modalités de consultations et de transfert à l équipe médicale sont prévues en fonction du lieu d accouchement choisi. Chambres de naissance, comme à la maison! L importance des maisons de naissance Une maison de naissance répond aux besoins de la communauté dans laquelle elle est installée. On y développe une vision sociale et citoyenne de la naissance. Ceci implique un partenariat avec les familles et les citoyens et citoyennes à toutes les étapes de la vie de la maison de naissance. Il s y déroule des activités communautaires en lien avec la parentalité et la santé, créant ainsi de nouvelles solidarités. 13 La maison de naissance permet aussi aux familles de se réapproprier la grossesse, l accouchement et la période post-natale comme des moments d adaptation importante, inscrits dans un lieu où ils sont traités comme des évènements normaux de la vie, distincts des maladies et pathologies, plus fortement associées aux hôpitaux. 13 Regroupement Les Sages-femmes du Québec

15 Les femmes ont le droit d avoir le choix de leur lieu de naissance selon la politique de périnatalité, qui stipule que nous devons assurer aux «femmes qui le désirent l accès aux services d une sage-femme pour leur suivi de grossesse et leur permettre d accoucher en milieu hospitalier, dans une maison de naissance ou à domicile.» 14 Les coûts d une maison de naissance Dans le cadre d une évaluation publiée en 2000, portant sur l aspect économique de la pratique des sages-femmes au Québec, les chercheurs ont conclu que, même dans un contexte de projets pilotes, le coût moyen d un suivi périnatal avec une sage-femme en maison de naissance était moindre que celui associé à un suivi avec médecin pour les mêmes clientèles à bas risque 15. Dans le même ordre d idée, selon des calculs faits par le S.A.G.E-Famille de Sherbrooke en 2005, un accouchement en centre hospitalier avec suivi de grossesse traditionnel coûte plus que le double d un accouchement en maison de naissance avec suivi sagefemme. En effet, les frais liés à l'hébergement en centre hospitalier, les besoins en services infirmiers, les services administratifs et l'entretien, augmentent grandement la charge financière d'un accouchement en centre hospitalier. Par exemple, pour un accouchement en centre hospitalier, il faut compter environ 4700 $ de plus pour couvrir les charges pour un obstétricien, une infirmière, le coût de la péridurale qui est utilisée dans 98 % des accouchements et les hospitalisations pour la mère et le bébé. Cette analyse comparative, dont les détails sont présentés à l annexe 2, suggère donc qu une économie est réalisée lorsque les femmes accouchent en maison de naissance et ce, tout en étant dans un environnement qui préserve les valeurs des services sage-femme. Enfin, source d information régionale, le cadre de référence pour l implantation des services sage-femme en Montérégie 16 expose d autres ordres d économies réalisées avec la pratique sage-femme : Efficience associée aux services sage-femme; Diminution de l utilisation du centre de prélèvements; Diminution des admissions hospitalières pendant la grossesse; Diminution des admissions hospitalières pour l accouchement; Soutien et évaluation postnatals à domicile; Visites postnatales à domicile par les infirmières du CLSC. 14 Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux p Reinharz, D Gerbelli, C Cadre de référence pour l implantation des services sage-femme en Montérégie. p

16 Les engagements et recommandations L Assemblée nationale du Québec Lors de la journée nationale des sages-femmes, le 5 mai 2011, deux pétitions ont été déposées à l Assemblée nationale. L une portait sur le financement nécessaire à l ouverture de 13 nouvelles maisons de naissance d ici 2018 et l autre, sur l accès pour les femmes enceintes, aux différents lieux de naissance avec la ou le professionnel de leur choix. La Commission de la santé et des services sociaux s étant penchée sur ces pétitions, elle recommande : 1. «QUE les efforts visant la mise en œuvre de la Politique de périnatalité se poursuivent de manière à ce que les objectifs favorisant l accroissement de l accessibilité aux services de sage-femme soient atteints. 2. QUE des moyens soient mis en place afin de favoriser une meilleure coordination entre les différents intervenants en périnatalité, notamment, pour améliorer l arrimage entre la formation des sages-femmes et l implantation de nouvelles maisons de naissance. 3. QUE soit menée une campagne de sensibilisation visant à faire connaître le haut degré de sécurité de la pratique des sages-femmes et les avantages qu elle comporte pour les femmes enceintes et leur nouveau-né. 4. QUE le ministère de la Santé et des Services sociaux fasse état du suivi des recommandations du présent rapport à la Commission de la santé et des services sociaux au plus tard le 1er octobre 2012.» Assemblée nationale du Québec p.4. 15

17 La politique de périnatalité La politique de périnatalité du MSSS offre un cadre de référence privilégié pour planifier l'organisation des services. Le développement des services de sage-femme et la mise en place de maisons de naissance est une priorité du MSSS pour renforcer la première ligne, bonifier l'offre de service en périnatalité et instaurer des pratiques qui privilégient une approche physiologique en reconnaissant les compétences des parents. Le ministère décrit brièvement les services de sages-femmes ainsi 18 : Une approche axée sur la normalité de la grossesse et de l accouchement et sur la continuité relationnelle doit être soutenue dans les services de périnatalité, et ce, peu importe le professionnel responsable du suivi. L accès aux services des sages-femmes est actuellement limité. Il doit être accru, notamment pour l accouchement en milieu hospitalier et auprès des femmes vivant dans un contexte de vulnérabilité. Pour organiser ces services, le MSSS prévoit notamment : Développer les services offerts par les sages-femmes et adopter un plan prévoyant la présence de ces professionnelles sur le territoire québécois afin que d ici dix ans, elles soient en mesure d assurer le suivi périnatal et d assister l accouchement de 10 % des femmes enceintes. Assurer aux femmes qui le désirent l accès aux services d une sage-femme pour leur suivi de grossesse et leur permettre d accoucher en milieu hospitalier, dans une maison de naissance ou à domicile. Pour ce faire : mettre sur pied 13 nouvelles maisons de naissance associées à autant d établissements hospitaliers; 19 L Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 20 «Afin de répondre à la Politique de périnatalité du MSSS, aux préoccupations des femmes qui désirent avoir accès aux services de sages-femmes et d améliorer la rétention des accouchements partout en Montérégie, l Agence a développé un plan de déploiement des services de sages-femmes et des maisons de naissance en Montérégie. Après consultation du comité consultatif des sages-femmes, de la Commission infirmière régionale (CIR), de la Table des directeurs de services professionnels et hospitaliers (DSPH), le Département régional de médecine générale (DRMG), la Table régionale des chefs de département de médecine spécialisée, le Comité obstétrique-gynécologie de la Table des chefs, le Comité de coordination stratégique de la Montérégie (CCSM), le plan a été déposé au conseil d administration.» Ce plan a été adopté par l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie en novembre Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux p Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux p Agence de la Santé et des Services sociaux de la Montérégie p

18 La Commission infirmière régionale Selon la commission, le projet de déploiement des services de sage-femme présente une valeur ajoutée inestimable pour les femmes de la Montérégie. Considérant les objectifs de la politique québécoise en périnatalité, la commission adhère au scénario un de plan régional. 21 La Table régionale des chefs de médecine spécialisée La Table régionale des chefs de médecine spécialisée est favorable au déploiement des services de sage-femme Gerbelli, C Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie p Gerbelli, C Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie p

19 Des références nationales et internationales La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) «La SOGC reconnaît et souligne l importance de donner aux femmes et à leur famille la possibilité de choisir le milieu dans lequel la naissance se déroulera. De plus, la SOGC reconnaît que les femmes continueront de choisir le milieu dans lequel elles souhaitent accoucher.» 23 L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) «L OMS travaille avec les pays pour que les questions relatives aux soins obstétricaux soient intégrées dans les stratégies et plans de santé nationaux. Elle encourage les pays à mieux reconnaître la profession de sage-femme et à soutenir les sages-femmes comme étant un pilier essentiel du personnel de santé maternelle et néonatale.» Société des obstétriciens et gynécologues du Canada p Organisation mondiale de la Santé. En ligne. 18

20 Liens utiles Association canadienne des sages-femmes (CAM) Commission de la santé et des services sociaux /index.html Confédération internationale des sages-femmes (ICM) Consortium canadien des ordres de sages-femmes (CCOSF) cmrc-ccosf.ca Humanisation de la naissance par Hélène Vadeboncoeur Ministère de la Santé et des Services sociaux Politique de périnatalité Ministère de la Santé et des Services sociaux Stratégies de mise en œuvre de la Politique de périnatalité Mouvement Maisons de Naissance Montérégie 5950, boul. Cousineau Casier postal Saint-Hubert (Qc) J3Y 9A9 Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) - Déclaration de principe sur la profession de sage-femme Université du Québec à Trois-Rivières - Baccalauréat en pratique sage-femme https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/pgmw001?owa_cd_pgm=

21 Annexes Annexe 1. Répartition géographique des maisons de naissance selon le scénario Gerbelli, C Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie p

22 Annexe 2. Comparatif entre les coûts de l accouchement en centre hospitalier et les services sage-femme hors centre hospitalier 26 Coûts reliés à l accouchemen t en centre hospitalier Suivi prénatal traditionnel environ : 3000 $ Coût pour un accouchement au CUSE environ : 1200 $ (incluant 1 obstétricien, 1 infirmière et le coût de la péridurale qui est utilisée dans 98 % des accouchements) Le coût moyen d hospitalisation pour un accouchement par voie vaginale est : 2147 $ (ces coûts n incluent pas les services médicaux) Le coût moyen d hospitalisation pour un nouveau-né normal, à terme, de plus de 2500 g est : 1270 $ (ces coûts n incluent pas les services médicaux) Le coût total d un suivi traditionnel (prénatal, séjour, accouchement) est : Plus de 7700 $ (ce montant n inclut pas les services médicaux durant le séjour à l hôpital ni les coûts administratifs) Coûts reliés à l accouchemen t en maison de naissance, avec des services sagefemme Suivi prénatal par une sagefemme environ : 2000 $ Coût pour un accouchement au Centre de Maternité de l Estrie : 600 $ (incluant 2 sagesfemmes, 1 assistante natale et 3 premières heures post natales) Coût d un séjour au Centre de maternité de l Estrie *Au plus : 20 h = 400 $ NOTE : les coûts inscrits ici sont encore diminués lorsque l accouchement a lieu à domicile puisque les parents assument le coût des lieux et de la nourriture. Le coût total d un suivi sage-femme (prénatal, labos, visites à domicile, cours, séjour, accouchement, repas mère) est : 3000 $ (incluant le temps SF, assistante natale et administratif) 26 Document produit par le S.A.G.E.-famille de Sherbrooke et remis à l'agence Locale dans le cadre d'une correspondance le 20 juin

23 Références Agence de la Santé et des Services sociaux de la Montérégie Express CA. Volume 8, numéro 4. CA du 24 novembre pages Assemblée nationale du Québec Étude de pétitions concernant la pratique de sage-femme. Observations, conclusions et recommandations. Commission de la santé et des services sociaux. Direction des travaux parlementaires de l Assemblée nationale du Québec. Octobre pages. GERBELLI, Catherine Cadre de référence pour l implantation des services sagefemme en Montérégie. Sage-femme et chargée de projet, Longueuil, Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, 2011, 69 pages. GERBELLI, Catherine Plan régional de déploiement des services de sage-femme et des maisons de naissance en Montérégie Sage-femme et chargée de projet, Longueuil, Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, 2011, 46 pages. Institut de la statistique du Québec (ISQ) Naissances, décès, accroissement naturel et mariages par région administrative, Québec, 1986, 1991 et Version du 4 octobre La Coalition pour la pratique sage-femme Rencontre avec monsieur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des services sociaux. Montréal, 14 janvier pages. Organisation mondiale de la Santé. Profession : sage-femme. L OMS conseille les pays sur la façon de soutenir les sages-femmes. En ligne. Consulté en juin Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux Conseil d'évaluation des projets-pilotes sages-femmes. Rapport final et recommandations. 140 pages. Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux La sage-femme : une professionnelle de la santé. Pochette d information à l intention des intervenantes et intervenants du réseau de la santé et des services sociaux et du réseau de l éducation pages. Québec. Ministère de la Santé et des Services sociaux Politique de périnatalité Un projet porteur de vie. Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec pages. Regroupement Les Sages-femmes du Québec Définition de la maison de naissance. En ligne. 22

24 REINHARZ, Daniel, Régis BLAIS, Willam D. FRASER, André-Pierre CONTANDRIOPOULOS et l Équipe d évaluation des projets-pilotes sages-femmes Cost-effectiveness of Midwifery Services vs. Medical Services in Quebec. Canadian journal of Public Health, vol 91, n o 1. Pages 12 à 15. Société des obstétriciens et gynécologues du canada Déclaration de principe sur la profession de sage-femme. JOGC, numéro 227, juillet page. 23

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

Cadre de référence pour le déploiement des services de sage-femme au Québec. Mars 2015

Cadre de référence pour le déploiement des services de sage-femme au Québec. Mars 2015 Cadre de référence pour le déploiement des services de sage-femme au Québec Mars 2015 15-816-01W Gouvernement du Québec 2014 Le Cadre de référence pour le déploiement des services de sage-femme au Québec

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

M EMOIRE SUR LE PROJET DE LOI NO 10

M EMOIRE SUR LE PROJET DE LOI NO 10 M EMOIRE SUR LE PROJET DE LOI NO 10 Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales. Présenté à la Commission

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

La reconnaissance professionnelle des sages-femmes: des lumières pour les consultantes en lactation?

La reconnaissance professionnelle des sages-femmes: des lumières pour les consultantes en lactation? La reconnaissance professionnelle des sages-femmes: des lumières pour les consultantes en lactation? Présentation de Isabelle Brabant Montréal, 29 novembre 2014 Pourquoi légaliser la profession?* Pour

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS pour les CSSS qui ont retenu les cibles 6.4 et 6.5 du Plan d action régional (PAR) dans leur

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

B Baccalauréat. P en pratique. Ssage- Ffemme

B Baccalauréat. P en pratique. Ssage- Ffemme Josée Lafrance rofessionnelle autonome et responsable, habilitée à dispenser des soins périnataux aux nouveau-nés et aux femmes dont la grossesse, l accouchement et le postnatal ne présentent pas de complication

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un

Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un changement culturel à l ordre du jour dans les pratiques d intervention Frances

Plus en détail

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées Surveillance de l'état de santé de la population Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées, Recensement 2011 En bref En 2011, près de 4 % des Montérégiens de 65 ans et

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE CETTE BROCHURE A ÉTÉ RÉALISÉE SOUS LA SUPERVISION DU SERVICE DES JEUNES ET DES FAMILLES DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Cégep@distance Septembre 2006 Recherche et rédaction : Lyne Forcier, Diane Laberge Table des matières Introduction... 5 La méthodologie...

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité J.O n 101 du 30 avril 2002 page 7790 texte n 8 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi et de la solidarité Décret n 2002-637 du 29 avril 2002 relatif à l accès aux informations

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Bulletin Sentinelles Ce numéro vise à transmettre une mise à jour de l information concernant le dossier de la prévention du suicide auprès : des gestionnaires-relayeurs

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de :

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Titre: Allaitement maternel Responsable: Direction de la famille et de la santé mentale Approbation(s): Conseil d administration Initiale: 2002-02-20 Révision:

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE DE SOUTIEN À LA DÉCISION CLINIQUE EN SANTÉ MENTALE ADULTE L OUTIL ALLIANCE alliancesantementale.org À QUI S ADRESSE CE GUIDE ET POURQUOI UN GUIDE

Plus en détail

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE POUR LA CONSULTATION SUR LE DÉPISTAGE DU

Plus en détail

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville CLSC désigné Centre Affilié Universitaire PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville INTRODUCTION Le présent document vise à apporter un éclairage

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Projet de loi n o 56 Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Mémoire présenté en commission parlementaire

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC. Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale.

EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC. Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale. EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale. Article D6124-35 L'établissement de santé autorisé à pratiquer

Plus en détail

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Contact presse : Vanessa Bernon Vanessa.bernon@cnamts.fr Tél. 01 72 60 11 45 Communiqué de presse Accompagnement par une sage-femme

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

Procédure # 1 (1999)

Procédure # 1 (1999) Procédure # 1 (1999) Gestion du dossier «Demandes de dérogation» 1.0 OBJET DE LA PROCÉDURE Demande de dérogation en vertu des articles 96 et 241 de la Loi sur l instruction publique. 1.1 Admissibilité

Plus en détail

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «De New York à Lac-Mégantic : accompagner le rétablissement de la communauté après un sinistre» dans le cadre des 18 es Journées

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier MERCIER-OUEST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE LA COMMUNICATION ET DE PRÉVENTION DES PROBLÈMES DU LANGAGE CHEZ LES ENFANTS DE 0 À 5 ANS MISE À JOUR OCTOBRE 2011

PROGRAMME DE PROMOTION DE LA COMMUNICATION ET DE PRÉVENTION DES PROBLÈMES DU LANGAGE CHEZ LES ENFANTS DE 0 À 5 ANS MISE À JOUR OCTOBRE 2011 PROGRAMME DE PROMOTION DE LA COMMUNICATION ET DE PRÉVENTION DES PROBLÈMES DU LANGAGE CHEZ LES ENFANTS DE 0 À 5 ANS MISE À JOUR OCTOBRE 2011 Édition produite par : L Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

SERVICES EN ANGLAIS. aux services en anglais dans le réseau de la santé et des services sociaux en Montérégie

SERVICES EN ANGLAIS. aux services en anglais dans le réseau de la santé et des services sociaux en Montérégie SERVICES EN ANGLAIS aux services en anglais dans le réseau de la santé et des services sociaux en Montérégie Cette brochure décrit les services offerts en langue anglaise par les établissements de santé

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

A.R. 28.3.2014 En vigueur 1.6.2014 M.B. 14.4.2014

A.R. 28.3.2014 En vigueur 1.6.2014 M.B. 14.4.2014 A.R. 28.3.2014 En vigueur 1.6.2014 M.B. 14.4.2014 Modifier Insérer Enlever Article 9 ACCOUCHEMENTS Sont considérées comme prestations d'obstétrique : a) lorsqu'elles requièrent la qualification d'accoucheuse

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

L INITIATIVE RAPPORT D'ÉVALUATION. Visite d évaluation externe

L INITIATIVE RAPPORT D'ÉVALUATION. Visite d évaluation externe L INITIATIVE des des amis bébés RAPPORT D'ÉVALUATION Visite d évaluation externe VISITE D ÉVALUATION EXTERNE DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE DORVAL-LACHINE-LASALLE EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme - La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme Données 2012 1 - Données issues des certificats de santé du 8 ème jour 2 -Sommaire p.3 - édito p.4 - Contexte périnatal dans la drôme p.5 - Certificats

Plus en détail