Le mot de la mairesse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le mot de la mairesse"

Transcription

1 O c t o b r e B u l l e t i n m u n i c i p a l d i n f o r m a t i o n - Vo l u m e 9 - N u m é r o 3 Numéro spécial distribué aux citoyens de Brigham et St-Alphonse-de-Granby Des gens de passion au service de la population Service de sécurité incendie de Brigham, Bromont et St-Alphonse-de-Granby Mot de la mairesse Faits saillants Implication communautaire Prévention Organigramme et 7 Testez vos connaissances! Territoire Intervention de pointe et communication English summary Service de police 8 et 9 10 et et

2 Le mot de la mairesse Citoyens et citoyennes de Bromont, Brigham et St-Alphonse, Il me fait plaisir à l'occasion de la Semaine de prévention des incendies, qui se tient cette année du 7 au 13 octobre, de vous inviter à lire et à conserver le Voici Bromont consacré à votre Service de sécurité incendie. Vous y découvrirez la mission première du service, ses valeurs et son rôle dans la communauté. Vous ferez connaissance avec les effectifs qui y travaillent et sa structure d'organisation. Lors de sa fondation en 1964, la Ville de Bromont s'était donnée comme mission de bâtir une ville avec les services de première ligne pour ses citoyens. Le service de sécurité publique (police et incendie) fût établi, localisé sur le boulevard de Bromont en Lors de l'annexion du secteur d'adamsville, en 1972, la Ville de Bromont s'est entendue avec ses voisines, les municipalités de Brigham et de St-Alphonse de Granby, afin que la caserne située au cœur de village, rue d'adamsville, ainsi que les pompiers volontaires qui y oeuvraient, continuent de rendre les services de protection incendie pour le secteur. Des investissements ont été réalisés au fil des ans pour se doter d'un directeur de service, acheter des camions et véhicules d'intervention, fournir des services de communication efficaces et surtout recruter des volontaires prêts à consacrer leur temps à de la formation et des pratiques, tout en étant disponibles pour intervenir sur les lieux d'incendies. Il est important également de souligner que la Ville de Bromont a investi des ressources importantes dans le parc industriel de haute technologie et ce, en concertation avec les grandes entreprises dont IBM, GE et Dalsa. Ces entreprises qui fournissent de l'emploi à plus de 4000 personnes de la région disposent de services d'intervention interne et comptent aussi sur le déploiement du service de la Ville avec, entre autre, le camion-échelle logé dans la caserne 3, située rue du Ciel. Tel que vous pouvez le constater, les citoyens de Brigham, Bromont et St- Alphonse peuvent aujourd'hui compter sur un service de protection incendie de qualité dont la mission première est de sauvegarder des vies et protéger vos biens. Joignez-vous à moi pour remercier d'une façon spéciale les hommes et les femmes de notre service de protection incendie pour leur dévouement et leur implication dans la communauté. Semaine de prévention des incendies du 7 au 13 octobre 2007 Le ministère de la Sécurité publique du Québec tient officiellement une Semaine de prévention des incendies depuis 1990 et cette année, le thème de la campagne de sensibilisation est : «Le feu brûle des vies». Évacuations de garderies, d'écoles et de résidences pour personnes âgées seront organisées par le Service de sécurité incendie de Bromont, en plus d'informer la population sur les dangers des feux de cuisson. Pourquoi? Parce qu'en moyenne 900 incendies de feux de cuisson par année au Québec occasionnent des pertes matérielles de plus de 15,5 millions de dollars Portrait donc sur un monde à part, et surtout sur un métier de passion et de détermination dont la mission et les valeurs sont de : Sauvegarder la vie et protéger les biens; Promouvoir la prévention; Éduquer la population; Assurer la sécurité des citoyens et une intervention hors pair lors d'incendies ou d'autres situations d'urgence; Protéger l'environnement. Tout un défi pour votre service d'incendie qui fête d'ailleurs ses 40 ans d'existence cette année. Les effectifs au sein du Service sont formés et entraînés à agir en tout temps en fonction du bien-être ou du mieux-être du citoyen. «Il est au centre des préoccupations du travail de tout lieutenant et pompier», de préciser M. Richard Chouinard, directeur du Service de sécurité incendie de Bromont. De même que rigueur, professionnalisme et respect sont au cœur même des valeurs prônées par le Service. Bulletin municipal d information 2

3 Faits saillants Le Service de sécurité incendie de Bromont? fait partie depuis de nombreuses années d'une entente intermunicipale d'entraide mutuelle pour la protection contre l'incendie avec les villes de Cowansville, LacBrome, Sutton, Waterloo et Farnham;? a signé en 1986 une entente de partenariat intermunicipale pour la protection contre l'incendie avec les villes de Brigham, Saint-Alphonse-de-Granby;? comprend 3 casernes, 5 autopompes, 2 camions utilitaires et un camion échelle? couvre un énorme territoire d'une superficie de plus de 250 km2;? dessert une population de habitants résidant à Bromont, Brigham, Saint-Alphonse-de-Granby, en plus de desservir une partie du territoire de Fulford (Lac Brome);? répond à une moyenne de 250 appels par année (incendies ou interventions spécialisées);? entente IBM Pour assumer tout ce travail, l'équipe est formée de 51 membres dont un directeur, un lieutenant en prévention, 8 lieutenants et 40 pompiers en intervention, sans oublier la secrétaire, Madame Monik Beaudoin, qui occupe un poste de soutien technique et dont les tâches sont de seconder le directeur ainsi que le lieutenant en prévention, les officiers et les pompiers des casernes. De plus, elle sert d'agent de liaison avec les autres services administratifs de la ville. Schéma de couverture de risques Le métier de pompier a le vent dans les voiles En effet, plusieurs revirements de cap sont survenus au sein des structures des services d'incendie municipaux au cours des dix dernières années. Le schéma de couverture de risques est un virage majeur et très influent, et ce, pour tous les services d'incendie du Québec. Qu'est-ce qu'un schéma de couverture de risques? Réforme de tous les services visant à diminuer les pertes humaines et matérielles Trois axes : prévention, intervention et formation Principe adopté par la MRC Brome-Missisquoi et en processus pour la MRC Haute-Yamaska Conséquences : embauche de personnel spécialisé et qualifié, formation rigoureuse, achat d'équipements et de camions à la fine pointe 3 Octobre 2007 Objectifs? Chercher à réduire la vulnérabilité de la société québécoise face aux sinistres de toute nature Favoriser une meilleure connaissance des risques chez les intervenants Sensibiliser et responsabiliser Optimiser les ressources

4 Le métier de pompier «Faut être un peu fou en quelque part...», de dire le doyen de la brigade de pompiers du Service de sécurité incendie de Bromont, Brigham et St-Alphonse, le lieutenant Michel Martin. Il est vrai qu il faut un brin de folie, de témérité et d audace pour exercer ce métier que l on peut qualifier de dangereux. Que l on pense aux manoeuvre périlleuses, aux conditions extrêmes, au poids de l équipement, aux inconforts, etc. «Il faut des gens polyvalents et profondément débrouillards; les pompiers doivent être aussi agiles manuellement qu intellectuellement étant donné la complexité des interventions», précise le directeur du Service. Le métier de pompier n'est pas fait pour tout le monde. C'est une profession qui demande beaucoup de discipline et qui est très exigeante non seulement pour le pompier, mais pour tout son entourage. «C'est très exigeant aussi pour la famille et les proches, ils doivent faire preuve de beaucoup de flexibilité, de temps et de compréhension ce n'est pas une profession nécessairement facile. D'autant plus que les exigences de la formation se font de plus en plus sentir.». L eau:à la base de toute intervention «L'alimentation en eau est à la base de l'intervention et le Service de sécurité incendie de Bromont, Brigham et St- Alphonse a mis beaucoup d'efforts afin d'être le plus efficace possible en la matière», indique M. Bruno Vachon, lieutenant de la caserne n 2. Pour contrer le manque d'eau aux endroits non desservis en eau par l'aqueduc municipal, la tendance est d'installer des fontaines sèches.». Certains citoyens ont d'ailleurs installé une fontaine sèche sur leur terrain qui leur ont fait réaliser des économies importantes avec les assureurs. Par définition, une fontaine sèche est «un ensemble de tuyaux raccordés en permanence à un point d'eau qui n'est pas une installation d'alimentation sous pression, qui assure rapidement l'approvisionnement en eau pour la lutte contre l'incendie et qui utilise la capacité d'aspiration (succion) des pompes à incendies». POUR NOUS JOINDRE Bureau administratif du Service de sécurité incendie Heures d ouvertures : lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h30 et vendredi de 9h00 à midi Pour toutes demandes générales Caserne n 3 15, rue du Ciel Téléphone : Télécopieur : Pour toute urgence, c est le 911 en tout temps! Bulletin municipal d information 4

5 La prévention : une nécessité Dans l'optique de l'atteinte des objectifs de prévention prévus au schéma de couverture de risques, le Service a embauché récemment M. Carol Labrecque, technicien en prévention incendie et lieutenant inspecteur, créant ainsi un bureau de prévention incendie dans les locaux de la caserne no 3, située dans le parc industriel. L'objectif? Mettre en place une structure solide de prévention incendie résidentielle, commerciale, industrielle et agricole, car le Service de sécurité incendie doit répondre aux exigences du ministère de Sécurité publique du Québec en matière de prévention. Les citoyens sont ravis et très satisfaits de l'implication des pompiers, en plus de démontrer une bonne collaboration pour se conformer aux exigences réglementaires. Cette année, les visites résidentielles ont débuté à Au cours de mes 35 ans de carrière, j'ai été confronté à des situations d'urgence de tout genre. Ce qui demeure le plus difficile dans ce métier, ce n'est pas uniquement le travail, mais plutôt les émotions rattachées au drame. Avec les années, il est de plus en plus difficile de faire face à la détresse d'une famille qui a tout perdu ou pire au décès survenu suite au sinistre. Laissez-moi vous raconter un intervention à laquelle j'ai participé et dont je me souviendrai toute ma vie. Il y a plusieurs années, vers vingt trois heures quinze, un père de famille revenait chez lui à la fin de son quart de travail. Son épouse, son enfant de deux ans et son nouveau-né l'attendaient. En entrant dans la maison, il remarque une senteur de brûlé. Il se rend rapidement aux chambres situées au deuxième étage. Au milieu de l'escalier, il se rend bien compte que la fumée a envahi l'étage. Il appelle sa femme et ses enfants, mais sans 5 Octobre 2007 Brigham et 250 portes ont été franchies. Un nombre similaire de portes sera franchi à Bromont cet automne. Le bureau de prévention s assure tout au long de l année d inspecter les bâtiments commerciaux, de ferme et industriels des trois municipalités : réglementation, conformité, vérification électrique et chauffage. Des données qui en disent long Les pertes matérielles dues à un incendie sont plus élevées au Québec que presque partout ailleurs au Canada. Une entreprise sur trois cessera définitivement ses activités ou ne rouvrira pas ses portes au même endroit après avoir subi un incendie majeur, ce qui a un impact sur les pertes d'emploi. Selon les dernières statistiques compilées par le ministère de la Sécurité publique du Québec : 59 réponse. Malgré tous ses efforts, il ne peut aller plus loin à cause de la fumée. À notre arrivée sur les lieux, le père dévasté nous informe que sa famille est toujours dans la maison. Tous les intervenants se mettent en branlent pour extirper la femme et les enfants de cet enfer. Avec courage et volonté, nous réussissons à les sortir rapidement. Toutefois le malheur avait déjà frappé. Je suis persuadé que tous les pompiers qui ont participé à cette intervention se revoient, comme moi, en train de prodiguer la réanimation sur chacun de ses petits corps inertes. Malgré les efforts acharnés de tous, nous n'avons pu les sauver. Je ne peux pas vous expliquer la détresse palpable que nous pouvions ressentir autant chez ce père de famille que chez tous ces pompiers qui ont participé à l'intervention. Mais le plus malheureux dans cette décès accidentels liés directement à l'incendie de tout genre et 200 bâtiments agricoles brûlent chaque année; un bâtiment sur huit est une perte totale (27 millions de dollars s'envolent ainsi en fumée tous les ans). La prévention est donc un outil important dans la vie de tous les jours et elle n appartient pas à une seule personne, c est l affaire de tous et il est essentiel d adopter ce principe : La prévention, j y crois!, précise M. Carol Labrecque. Répartition des incendies Détecteurs d incendie : pour l amour! histoire est que la fin aurait sûrement pu être différente si la famille avait eu un détecteur de fumée dans la maison. Depuis plus de 25 ans, des campagnes de sensibilisation sont faites chaque année afin que chaque résidence soit munie d'un détecteur de fumée fonctionnel. Pouvez-vous croire qu'encore aujourd'hui plusieurs maisons et logements n'en ont pas ou ne s'assurent pas de leur bon fonctionnement. En moyenne, une personne meurt dans un incendie par semaine au Québec. Une statistique beaucoup trop élevée si on considère que plusieurs de ces drames seraient facilement évitables. C'est pourquoi, afin de nous assurer de la sécurité de nos citoyens, nous allons visiter une fois tous les cinq ans votre résidence afin de vérifier votre détecteur d'incendie. Aidez-nous à veiller à votre sécurité chez vous! Richard Chouinard, directeur

6 Présentation des membres Administration Monik Beaudoin, secr. Lieutenants Richard Chouinard Richard Chouinard Directeur Pompiers Depuis janvier 2006, une nouvelle phase dans ma carrière s'ouvre à Bromont. J'étais loin de me douter de l'ampleur de mon rôle et mes responsabilités en tant que directeur des incendies. Il s'agit d'un service professionnel dont la structure et l'organisation sont grandement axées sur la population de Bromont, Brigham et St-Alphonse de Granby. Un directeur en sécurité incendie aujourd'hui se doit non seulement d'être en mesure de coordonner ses troupes, mais aussi de savoir se rapprocher des citoyens desservis afin de favoriser un milieu de vie toujours sécuritaire. Caserne n 1 Michel Martin Maxime Roy Roger St-Jean Jean-Michel Demers Jean-Sébastien Labrecque Daren Grainger Carol Labrecque François Demers Alain Lussier Christian Brunelle Normand Gaudreau Jean-Philippe Lagacé Gilbert Rolland Guy Gaines Éric Lacaille Louis Laramée Carl Gagné Claude Savoie Normand Desautels Patrick Laliberté Sylvain Soucy Carl Gauvin André Laplante Philippe Benoît Bulletin municipal d information $

7 Les défis sont grands avec le nouveau schéma de couverture de risque. Il faut non seulement changer la culture des gens mais aussi voir de plus en plus loin dans l'évaluation des risques existants. C'est pourquoi je dois pouvoir compter sur une équipe dévouée qui a à cœur cette même passion. Voici donc ces équipes de pompiers qui chaque jour assurent la sécurité des citoyens, votre sécurité! Richard Chouinard, directeur Caserne n 2 Lieutenants Pompiers Daniel Viens René Deschambeault Patrick Thibault Sylvie Gauvin Philippe Tarte Jolène Gagné Steve Gendron Stéphanie Chabot Jean Bergeron Jean-Luc Tremblay Dominique Brodeur Pascal Sarrazin Stéphane McCutcheon Patrick Bouchard Dominik Picard Kevin Bouchard Johathan Côté Bruno Vachon Lieutenant par intérim Alain Castonguay Jean-Philippe Brodeur Léonard Piette Christian Brisson 7 Octobre 2007

8 Testez vos connaissances! Question 1 L avertisseur de fumée D après vous, dans quel pourcentage des incendies mortels survenus cette année l avertisseur de fumée était-il absent ou non fonctionnel? a) 10% b) 30% c) 50% d) aucune de ces réponses Question 2 Les enfants et le feu Dans quelle proportion les parents sont-ils absents lorsque les feux sont allumés par les enfants? a) 1 fois sur 5 b) 3 fois sur 5 c) plus de 3 fois sur 5 d) aucune de ces réponses Question 3 Les feux de cheminée À quelle épaisseur la créosote peut-elle prendre feu? a) 1 cm b) 2 cm c) 3 cm d) aucune de ces réponses Question 4 Les éléments nocifs de l incendie Dans un incendie, lequel des éléments suivants est le plus susceptible de vous enlever la vie? a) la chaleur b) le feu c) la fumée d) aucune de ces réponses Question 5 Les cendres D après vous, combien de temps les tisons restent-ils chauds? a) 8 heures b) 16 heures c) 24 heures d) aucune de ces réponses Question 6 Le monoxyde de carbone (CO) Sauriez-vous détecter l odeur du monoxyde? a) odeur de soufre b) odeur d ammoniac c) odeur fruitée d) aucune de ces réponses Question 7 Les feux de cuisson Vous faites de la friture quand, tout à coup, le chaudron prend feu. quelle est votre réaction? a) mettre de l eau dans le chaudron b) sortir le chaudron dehors en utilisant une mitaine de cuisson c) aucune de ces réponses Réponses : 1 Dans presque 100% des incendies mortels, l avertisseur était absent ou non fonctionnel. Parfois pire, les piles avaient été retirées. 2 Les parents étaient présents dans la presque totalité des fois où les feux ont été allumés par des enfants. 3 À peine l épaisseur d une feuille de papier. 4 La fumée. 5 C est plus de 72 heures, soit trois bonnes journées. 6 Aucune de ces réponses. Du monoxyde de carbone ça ne sent rien. Il est sournois et il tue. 7 Aucune de ces réponses. Il faut mettre le couvercle, déplacer le chaudron vers le centre de la cuisinière hors de l élément chauffant et arrêter l élément chauffant. Avez-vous déjà fait le plan d évacuation de votre maison avec votre famille? Pour plus d informations, communiquez avec votre Service de sécurité incendie. Quelques conseils d automne : Le compostage, mieux que brûler les feuilles dans sa cour; La piscine, ranger les produits d entretien de la piscine dans une endroit sûr du cabanon; S assurer que l entretien de l appareil de chauffage a été fait et que la cheminée est propre; Le détecteur de fumée ne peut pas protéger des vapeurs toxiques du CO (monoxyde); Retirer le réservoir de propane lorsque pas utilisée et ranger à l extérieur de tout bâtiment hors de la portée des enfants; Changer votre pile de détecteur de fumée aux changements d heures; Employer un tissu qui ne s enflamme pas facilement pour les costumes des enfants à l halloween. Bulletin municipal d information 8

9 Jeu questionnaire Question 1 Sur ton téléphone, tu dois indiquer : a) le numéro à appeller en cas d urgence : 911 b) le numéro de ton gardien ou ta gardienne Question 2 Si tu es dans ton lit et que l avertisseur se met à sonner, tu dois : a) toucher la porte pour voir si elle est chaude b) ouvrir la porte et sortir en courant Question 3 Si tu vois de la fumée dans une pièce tu dois : a) te lever et sortir en courant b) marcher à quatre pattes sous la fumée Question 4 Si le feu continue de brûler, il va : a) grossir b) s éteindre Question 5 Si ta maison prend feu, la première chose à faire est : a) de sortir et de rester à l extérieur b) de t arrêter, te jeter par terre et te rouler? Enfants...aujeu!? Question 6 Le plan d évacuation de ta maison doit prévoir : a) un lieu de rassemblement b) un endroit pour se cacher Question 7 Le plan d évacuation de ta maison doit être exercé : a) par tes parents seulement b) par tous les membres de ta famille Question 8 Les avertisseurs de fumée sont importants, car l alarme peut : a) éteindre le feu b) t avertir en cas de feu ou de fumée Question 9 Si ta maison est en feu, tu dois : a) appeler le 911 de ta maison b) appeler le 911 d une maison voisine Question 10 Les enfants qui trouvent des allumettes ou un briquet doivent : a) le dire àune grande personne b) les essayer pour voir s ils fonctionnent Réponses : 1 a) 2 a) 3 b) 4 a) 5 a) 6 a) 7 b) 8 b) 9 b) 10 a) Résous les problèmes mathématiques suivants. Utilise les lettres sous les chiffres pour décoder le message secret dans l encadré AUB MUF ADE IFR TIR L _ C H _ S _ N L _ Octobre 2007

10 Le territoire désservi Caserne 2 94, chemin Adamsville La caserne 2 assure la sécurité incendie du quartier Adamsville et de deux municipalités limitrophes. Le service de desserte, impliquant les trois municipalités de Bromont, Brigham et de Saint- Alphonse-de-Granby est une valeur ajoutée pour les citoyens de ces municipalités. Il s'agit d'un précieux partenariat qui permet d'offrir un meilleur service à la population. Caserne 3 15, du Ciel, Bromont La caserne 3, c est la caserne qui se retrouve sur la rue du ciel dans le parc industriel de Bromont à michemin entre les deux casernes et tout près de l aéroport. Nous avons les bureaux administratifs, un bureau servant au lieutenant en prévention et un bureau utilisé par les officiers des deux casernes. Nous avons une salle de formation servant aux deux autres casernes. Nous avons un camion échelle avec un panier pouvant être utilisé sur les différents territoires desservis. La compagnie IBM utilise cette caserne pour former son personnel d intervention d urgence et stationne ses deux véhicules d intervention. Bulletin municipal d information 10

11 Caserne 1 90, boulevard de Bromont Bromont assure la protection de ses citoyens en ayant une caserne directement au centre de la ville, dont elle assume en totalité les coûts de cette caserne. 11 Octobre 2007

12 Intervention de pointe Le Service de sécurité incendie de Bromont, Brigham et St- Alphonse-de-Granby mise beaucoup sur l'amélioration des interventions, et ce, tant au niveau stratégique que tactique. En matière de gestion d'intervention, la marge d'erreur est mince et plusieurs facteurs doivent être considérés. Le premier officier sur les lieux d'un incendie doit agir rapidement. «Celui-ci devient le véritable réalisateur de la scène et de la situation. Il doit instantanément évaluer rapidement et efficacement de multiples éléments. La seule différence c'est que nous n'avons pas le droit à la reprise. Nous sommes maintenant devenus par la force des choses des intervenants spécialisés d'urgence par excellence», précise, M. Daniel Viens, lieutenant à la caserne no 2 à Adamsville. L'incendie est le même pour une petite que pour une grande municipalité. Le feu ne choisit pas et ne fait pas de différence. Les risques sont nombreux selon le lieutenant Jolaine Gagné : ces incidents sont très diversifiés, il s'agit d'accident routier, d'effondrement, d'électrocution, etc. Nous sommes dans les mesures d'urgence et les citoyens tentent de fuir ces endroits et nous, nous tentons d'y aller pour sauver des vies et limiter les dommages. Il est important que, dès la réception de ces appels incendie, des mesures soient appliquées par chaque pompier pour ne pas être une victime. La santé sécurité au travail Le Service comprend un comité de santé sécurité au travail (SST) (composé de 6 membres) qui se réunit 12 fois par année, dont le rôle est de : participer activement au choix du nouvel équipement, s'assurer de la conformité des équipements et des effectifs, assurer un travail sécuritaire en offrant la formation requise aux pompiers, réaliser un processus de suivi et d'enquête, assister le premier officier et les lieutenants lors d'interventions. «Comme dirigeants, nous devons prioriser la santé sécurité au travail; oui, la priorité est de venir en aide aux citoyens et éteindre les feux, mais pour réaliser notre travail, il faut d'abord mettre en pratique des principes de santé sécurité au travail», mentionne le lieutenant Normand Desautels, coordonnateur du volet santé sécurité au travail. Formation poussée pour une réalité exigeante M. Gilbert Rolland, au Service depuis 1988, est lieutenant et gestionnaire du volet formation de pompiers. Il sert, entre autres, de lien entre l'école nationale des pompiers du Québec (ENPQ) et les apprentis pompiers. M. Rolland enseigne à l'heure actuelle à un groupe de 17 pompiers en formation. Un total de 230 heures de formation (formation minimale de base) est exigé. Bulletin municipal d information 12

13 Implication communautaire : un incontournable Le Service de sécurité incendie de Bromont est grandement reconnu pour son implication active et constante dans la communauté. L'engagement social fait d'ailleurs partie intégrante des principes mêmes du Service. Celui-ci s'associe donc fréquemment à des organismes tout en apportant son appui à divers programmes communautaires. D'ailleurs le grand manitou et lieutenant M. Michel Martin, élu président d'honneur de l'édition 2007 de la Semaine de l'action bénévole de Granby/Bromont, fait partie du Service de sécurité incendie de Bromont et a participé à de nombreuses activités au cours des 30 dernières années dont, entre autres : de nombreuses collectes de fonds, le fameux souper annuel de homards, la Fête de Noël des enfants, la guignolée, le hockey mineur, la collecte de sang, le Loto pompiers Une formation juvénile unique De plus, M. Michel Martin a mis sur pied une formation en prévention incendie auxquels participent dix-sept groupes d'élèves de 4e, 5e et 6e année des écoles de la Chantignole et Saint- Vincent-Ferrier, toutes deux de Bromont et de l'école de la Moisson d'or, de St-Alphonse de Granby, afin de sensibiliser les jeunes à la prévention et à la sécurité et à leur faire prendre conscience des bienfaits de la sécurité incendie, dont : Reconnaître les risques d'incendie Signaler un incendie Préparer une évacuation avec les parents Démystifier les extincteurs portatifs Adopter des mesures de prévention dans les cas de gardiennage La durée de la formation est de 9 heures, réparties sur trois ans et, à la fin, les élèves reçoivent avec fierté une attestation et de nouveaux ambassadeurs en matière de prévention incendie sont ainsi formés! Outils de communication : Partenaires de première ligne Partenariat : la répartition Les préposés aux télécommunications de Bromont font partie intégrante de l'équipe du Service de sécurité incendie de Bromont, Brigham et St-Alphonse Ils sont les premiers à être en lien avec les citoyens en danger. Les outils de communication sont intrinsèques au travail des pompiers et maximisent les chances de circonscrire l'incendie dans les délais les plus courts et avec les ressources les plus appropriées. «L'équipement de communication que possède maintenant le Service donne beaucoup de polyvalence et apporte une multitude de possibilités. Ces outils sont absolument essentiels au bon fonctionnement du Service et deviennent intimement liés à l'efficacité des interventions et à leur succès», ajoute M. Pascal Sarrazin, lieutenant de la caserne n Octobre 2007

14 A word from the Mayor Dear Citizens of Bromont, Brigham and St-Alphonse, I am very pleased, on the occasion of Fire Prevention Week, held this year from October 7th to 13th, to invite you to read and to keep this issue of Voici Bromont which deals with your Fire Department. You will find the department's mission and values statement, as well as a description of its role in the community. You will meet the staff members that work in the department and you will learn about the department's organizational structure. When it was founded in 1964, the City of Bromont gave itself as its mission to build a city that would provide top of the line services to its citizens. The Public Security Department (police and fire) was first established in 1966 and located on Bromont Boulevard. When the Adamsville sector was annexed in 1972, the City of Bromont agreed with its neighbours, the Municipalities of Brigham and St-Alphonse de Granby that the fire station situated in the centre of Adamsville as well as the volunteer fire fighters who worked there would continue to serve and protect the area. During the course of the following years, investments were made to hire a Fire Chief, buy trucks and intervention vehicles, provide an efficient communications service and most importantly recruit volunteers who were ready to invest their time to learn their skills, to train and to be available to intervene in the event of a fire. It is also important to note that major investments were made by the City of Bromont in the high tech industrial park in conjunction with the major industries like IBM, GE and Dalsa. These industries which employ some 4000 persons from the region have internal fire intervention services but count on the availability of the City's services, especially the ladder truck that is situated in Fire Station no. 3 on rue du Ciel. As you will be able to see as you read this issue, the citizens of Brigham, Bromont and St-Alphonse-de-Granby can now count on a quality fire protection service whose mission is to save lives and protect property. Please join me in thanking, in a very special way, the men and women of our fire department for their devotion to the task and their involvement in our community. Fire prevention week : from October 7 to 13, 2007 Each year since 1930, The Public Security Department (Le ministère de la Sécurité publique) of Québec presents Fire Prevention Week. This year, the theme of the campaign is: «Fire burns lives». Fire drills and simulated evacuations will be held in child care centres, schools and seniors' residences by the Bromont, Brigham and St-Alphonse-de-Granby Fire Department. In addition, information about the dangers of cooking fires will be distributed. Why? Because an annual average of 900 cooking fires cause some 15.5 million dollars in damages in homes in Quebec Fire fighting is a special world; it is a calling that requires passion and commitment. Its mission and values are: To save lives and protect property To promote prevention To educate the population To insure the safety of the citizens with first rate interventions in the event of a fire or other emergency situation To protect the environnent This is quite a challenge for your fire department that is celebrating 40 years of existence this year. The departmental personnel are trained to react decisively at all times to ensure the welfare of the population. «This is at the centre of a fire fighter or a fire officer's concerns», states Mr. Richard Chouinard, Bromont s Fire Chief. Professionalism, rigour and respect are at the heart of the values put forward by the department. THE FIRE SAFETY COVERAGE PLAN Fire fighting is in the news. Indeed, a number of changes have taken place in the structure of municipal fire fighting services over ten past ten years. The Fire Safety Coverage Plan (better known as Le schéma de couverture de risques ) is a major turning point for all of the fire departments in Quebec. WHAT IS A FIRE SAFETY COVERAGE PLAN? A reorganization of all services which seeks to decrease the loss of lives and property It has three main elements: prevention, intervention and training It's principles have been adopted by the MRC of Brome-Missisquoi and is in the process of et en process of adoption the MRC of Haute-Yamaska As a consequence there will be the hiring of specialized and qualified staff, intense training, and the purchase of top of the line trucks and equipment. Objectives Reduce Quebec society's vulnerability in the event of disasters of all types Promote a better knowledge of risks of all types Sensitize and inform the population Optimize ressources Bulletin municipal d information 14

15 «Un Service à votre service et à votre niveau» Service de police de Bromont Automobilistes, soyez prudents et courtois! Le Service de police de Bromont vous informe que la célébration de la fête de l Halloween est toujours le 31 octobre sur le territoire de la Ville de Bromont. Afin de célébrer en toute sécurité, le Service de police invite les jeunes à suivre les 10 règles de sécurité suivantes : 1. Porter des vêtements courts pour éviter de trébucher; 2. Porter des vêtements aux couleurs claires avec des bandes réfléchissantes pour se rendre visible; 3. Éviter les marques. Choisir un maquillage qui permet de bien voir et de bien entendre; 4. Utiliser une lampe de poche pour mieux voir et se rendre plus visible; 5. Toujours convenir avec ses parents du trajet de l heure de sortie; 6. Sonner aux portes en groupe ou avec un adulte et attendre à l extérieur des maisons; 7. Parcourir un seul côté de la rue à la fois pour éviter de traverser inutilement; 8. Traverser les rues aux intersections et respecter la signalisation; 9. Refuser d approcher un véhicule ou d y monter sans la permission des parents; 10. Vérifier avec ses parents les friandises reçues. Votre service de police sera très présent ce mercredi 31 octobre... Le service de police de Bromont participe à l'année de la Sécurité routière au Québec en collaboration avec le Ministère de la sécurité publique. Nous vous invitons a respecter la limite de vitesse sur notre territoire car il y aura des opérations intensives pour contrer la vitesse et des barrages routiers pour contrer l'alcool au volant durant toute l'année. Nous vous invitons à être prudents sur nos routes. Afin de sensibiliser les automobilistes au respect des panneaux de signalisation dans les zones scolaires (École de la Chantignole et St-vincent-Ferrier), des opérations préventives ont eu lieu conjointement dans les deux écoles. Pour leur protection, ralentissons! La Semaine de la prévention de la criminalité se déroulera du 4 au 10 novembre 2007 sous le thème: " Je choisis un bon gang". Le policier affecté à la prévention dans les écoles rencontrera les élèves de 6e année et les sensibilisera sur l'intimidation et le taxage. Également les policiers rencontreront les jeunes à l'aréna et ils leur donneront un bracelet " Je choisis un bon gang" de Info Crime. En vertu du règlement sur l'utilisation d'antidérapants sur les pneus de certains véhicules routiers, l'utilisation de crampons est autorisée à compter du 15 octobre d'une année jusqu'au 1er mai de l'année suivante. Tout conducteur ayant des antidérapants en dehors de ces dates est passible d'une amende de 95 $ en vertu de l'article 441 du code de la sécurité routière. En vertu de règlement municipal le stationnement de nuit est interdit dans les rues de la ville entre 02h00 et 07h00 le matin du 15 novembre au 15 avril de l'année qui suit. Tout propriétaire d'un véhicule stationné dans les rues est passible d'une amende de 42 $. Nous avons mis en place les comités Surveillance de quartier dans le secteur de la rue Shefford et du Lac Bromont. Nous voulons d'ici la fin de l'année 2007 mettre en place ces comités dans chacun des secteurs de la ville. Nous invitons les citoyens voulant participer à ce comité de contacter le conseiller de leur secteur pour donner leurs coordonnées. Par la suite un policier communiquera avec les citoyens pour mettre en place le comité. La surveillance de quartier est de type communautaire et ceci est pour renforcer le sentiment de sécurité de chacun, à réduire la criminalité, à augmenter la sécurité routière dans chacun des secteurs et à développer un milieu de vie paisible et sécuritaire dans le respect des droits de chacun. INFORMATION 15 Juin 2007

16 Pour nous joindre Ville de 88, boulevard de Bromont Bromont (Québec) J2L 1A1 téléphone télécopieur courriel site Internet Téléphones importants Hôtel de ville Service de police Service incendie Garage municipal Usine de filtration Loisirs, culture et vie communautaire Aréna Bibliothèque municipale et scolaire Les citoyens peuvent s adresser en tout temps au Service de sécurité publique de Bromont (police et pompiers) : Pour toute urgence septembre Exposition de la peintre Nicole Gélineau au 27 octobre Lieu : Salle d exposition de la bibliothèque municipale et scolaire. Pour information : ou 14 au 20 octobre 31 octobre 3 novembre Semaine des bibliothèques publiques Au programme : activités, spectalces, ateliers pour tous. Lieu : Bibliothèque municipale et scolaire de Bromont. Pour information : ou Corvée de bois Journée de plein air pour fraterniser en coupant du bois pour amasser des fonds pour les gens dans le besoin. Pour information : ou 4 novembre Exposition de la peintre Patricia Pépin au 15 décembre Lieu : Salle d exposition de la bibliothèque municipale et scolaire. Pour information : ou 17 novembre 1er décembre 2 décembre Quoi faire à Bromont? Halloween Distribution de friandises et animation au Centre culturel St-John s 593, rue Shefford. Pour information : ou Journée internationale des enfants À l occasion de la Journée internationale des enfants, la communauté Baha ie de Bromont vous invite à une soirée où les enfants sont à l honneur. Chant, danse, musique. L entrée est gratuite. Pour information : ou Guignolée Tournée avec carrioles et chevaux dans la ville pour amasser des denrées et de l argent pour les plus démunis. Pour information : ou Vente de pâtisseries et d artisanat par les fermières Lieu : Sacristie de l église Saint-François-Xavier Pour information : 8 décembre Fête de Noël des enfants Fête de Noël organisée pour les enfants de Bromont par l Association des pompiers volontaires. Lieu : Caserne n 3. Pour information : Voici Bromont est le périodique d information de la Ville de Bromont. Il est distribué gratuitement dans les résidences et établissements de Bromont. Distribué en 5800 exemplaires Comité du bulletin municipal Pauline Quinlan, Marie-Jérôme Hanoul, Annie Martin et Julie Dubuc Rédaction des textes Annie Martin Traduction Rémi Lafrenière Conception graphique Julie Dubuc Impression Impressions Daigle 30 décembre 31 décembre Balade de Noël Lieu : Parc équestre olympique de Bromont Pour information : ou Marche de la paix Le point de départ de ce circuit de quelques kilomètres qui sillonnera les rues de Bromont se fera à 19h, au hall d entrée du Centre sportif et culturel. Pour information : ou Séances ordinaires du conseil municipal Lundi, le 5 novembre à 20h Lundi, le 3 décembre à 20h Si nécessaire, séances spéciales Lundi, le 22 octobre à 20h Lundi, le 19 novembre à 20h Lundi, le 17 décembre à 20h Consultez le site web pour les ordres du jour des assemblées

RAPPORT D ACTIVITÉS 2012 EN MATIÈRE DE PRÉVENTION POUR LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON

RAPPORT D ACTIVITÉS 2012 EN MATIÈRE DE PRÉVENTION POUR LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE VILLE DE MAGOG DIVISION DE LA PRÉVENTION RAPPORT D ACTIVITÉS 2012 EN MATIÈRE DE PRÉVENTION POUR LA MUNICIPALITÉ DU CANTON DE POTTON Février 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. MOT

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES SEMAINE DE LA PRÉVENTION DES INCENDIES 2011 ACTIVITÉ LA GRANDE ÉVACUATION

QUESTIONS ET RÉPONSES SEMAINE DE LA PRÉVENTION DES INCENDIES 2011 ACTIVITÉ LA GRANDE ÉVACUATION QUESTIONS ET RÉPONSES SEMAINE DE LA PRÉVENTION DES INCENDIES 2011 ACTIVITÉ LA GRANDE ÉVACUATION Q1 : Pourquoi faire la Grande Évacuation? Curieusement, nous ne remettons jamais en question la pertinence

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

L'acheminement des ressources

L'acheminement des ressources Partie 2 L acheminement des ressources Planifier l'organisation et la prestation des secours et prévoir des modalités d'intervention de manière à assurer, en fonction de l évaluation et de la classification

Plus en détail

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête!

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Historique État de la situation en 2008 Style de gestion : réactive La chance

Plus en détail

Le 19.10.13. Pg. 01 Mon Défi Montréal Magog 19.10.13. Organisé par. Antony Dominguez Matthieu Pelard Philippe Margueron

Le 19.10.13. Pg. 01 Mon Défi Montréal Magog 19.10.13. Organisé par. Antony Dominguez Matthieu Pelard Philippe Margueron Pg. 01 19.10.13 Organisé par Le 19.10.13 Antony Dominguez Matthieu Pelard Philippe Margueron 4376, rue Papineau,, H2H1T8 (Qc) Tél : 514 746 5440 mondefi.mm@gmail.com Pg. 02 19.10.13 Table des matières

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Sur les avertisseurs de fumée L inspection périodique des risques La réglementation L analyse des incidents

Sur les avertisseurs de fumée L inspection périodique des risques La réglementation L analyse des incidents Le programme municipal de prévention des incendies comprend généralement cinq grandes lignes directrices soit : Sur les avertisseurs de fumée L inspection périodique des risques La réglementation L analyse

Plus en détail

CONSTITUTION DU SERVICE

CONSTITUTION DU SERVICE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 14 juillet 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 611 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CONSTITUTION

Plus en détail

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Période couverte : Du 1 er juin 2013 au 31 décembre 2014 Juin 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

ÉDITION. La sécurité. INCENDIE au Québec QUELQUES CHIFFRES

ÉDITION. La sécurité. INCENDIE au Québec QUELQUES CHIFFRES ÉDITION 2003 La sécurité INCENDIE au Québec QUELQUES CHIFFRES Sources des données Les données de cette édition proviennent de la banque de données du ministère de la Sécurité publique, à jour au 31 octobre

Plus en détail

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies!

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 70, en partenariat avec le Conseil général, la Préfecture et l Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03. le 1 e r février 2010;

M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03. le 1 e r février 2010; PROVINCE DE QUÉBEC M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03 RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE ATTENDU l entrée en vigueur de

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis Septembre 2012 No. 2012-12 DANS CETTE ÉDITION Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle Membres du conseil d administration Marc TREMBLAY, Président Jacques ROUSSEAU, Directeur général et trésorier

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

ÉDITION 2007 LA SÉCURITÉ INCENDIE AU QUÉBEC

ÉDITION 2007 LA SÉCURITÉ INCENDIE AU QUÉBEC ÉDITION 2007 LA SÉCURITÉ INCENDIE AU QUÉBEC 1 Où surviennent les incendies? Les feux de broussailles, de poubelles et de véhicules représentent de 40 % à 50 % des incendies déclarés entre 2003 et 2005

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

2014-06-R4715 Ouverture de la séance. 2014-06-R4716 Adoption de l ordre du jour.

2014-06-R4715 Ouverture de la séance. 2014-06-R4716 Adoption de l ordre du jour. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D EGAN-SUD À une séance ordinaire du conseil de la susdite municipalité, qui se tenait au bureau municipal d Egan-Sud le mercredi 4 juin 2014 à 19 heures et à laquelle

Plus en détail

Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE

Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE Ville de Saint-Rémi Adopté le : 8 juin 2015 (résolution # 15-06-0235) PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE INTRODUCTION En 2000, suite

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT EN0003387 RAPPORT RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE MAURICIE-CENTRE-DU-QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN POMPIER LE 28 FÉVRIER 2003 À VICTORIAVILLE Ville de Victoriaville, 28 février 2003 Page 1

Plus en détail

VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF

VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF VILLE DE CHANDLER POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT DOCUMENT EXPLICATIF JANVIER 2008 La voirie d hiver est une réalité bien de chez nous. Elle constitue un chapitre important des dépenses de la municipalité. Le

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 2013-2018

CONSULTATION PUBLIQUE RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 2013-2018 CONSULTATION PUBLIQUE RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE PLAN DE LA PRÉSENTATION Mise en contexte de la réforme Présentation des orientations ministérielles Bilan du schéma

Plus en détail

Procédure de travail à chaud

Procédure de travail à chaud Procédure de travail à chaud Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 21 janvier 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 4 Travail

Plus en détail

Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités 2014

Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités 2014 Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités 2014 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES Contenu 1.0 MISSION... 3 2.0 ORGANIGRAMME DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE 2014... 4 4.0 LE TERRITOIRE

Plus en détail

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec La gestion des risques en sécurité incendie Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec Par: Emanuelle Marinier, agente technique Présenté par: Derry Spence, chef

Plus en détail

Profil de notre Service de Sécurité Incendie

Profil de notre Service de Sécurité Incendie 2014 Profil de notre Service de Sécurité Incendie LA CASERNE Le Service de Sécurité Incendie de Verchères est installé dans la nouvelle caserne située au 450 rue Duvernay, depuis le 1 er avril 2009. L

Plus en détail

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences?

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Dans le cadre de l organisation d un événement sportif, il est important de définir un plan d intervention et de gestion des urgences.

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales)

Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales) Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales) page Numéros d'urgence...1 Scénarios envisageables...2 Protection contre l'incendie: organisation Organigramme

Plus en détail

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE Janvier 2014 AVANT-PROPOS Vous trouverez dans ce document les grandes lignes qui permettront de clarifier les procédures qui sont mises en place pour

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES ARTICLE 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le service de protection contre les incendies

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES dans les collectivités autochtones AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l organisme

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement.

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement. PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 129.05.2007 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1002-07 CONSIDÉRANT QUE le Conseil juge opportun de procéder au remplacement

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO: 1 8 1 5

RÈGLEMENT NUMÉRO: 1 8 1 5 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE DEUX-MONTAGNES RÈGLEMENT NUMÉRO: 1 8 1 5 RÈGLEMENT RÉGISSANT LES SYSTÈMES D ALARME ET LES FAUSSES ALARMES. À une séance ordinaire du Conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

Détecteurs de. qui fonctionnent

Détecteurs de. qui fonctionnent Détecteurs de qui fonctionnent Les détecteurs de fumée permettent de sauver des vies La majorité des incendies résidentiels mortels se déclarent la nuit, lorsque les gens dorment. Contrairement à la croyance

Plus en détail

LES ALARMES INCENDIE NON

LES ALARMES INCENDIE NON LES ALARMES INCENDIE NON FONDÉES 90 SECONDES POUR UNE PROTECTION SANS FAUSSE NOTE! Yvan Chassé Gouvernement du Québec Québec, le 18 février 2015 Plan de la présentation Groupe de travail sur les alarmes

Plus en détail

Stratégies d observation et d application du Code

Stratégies d observation et d application du Code Stratégies d observation et d application du Code L éducation est un élément crucial de tout programme relatif aux avertisseurs de fumée. Les propriétaires doivent être informés non seulement sur les types,

Plus en détail

Formulaire de renseignements du service d incendie

Formulaire de renseignements du service d incendie Formulaire de renseignements du service d incendie Examen et commentaires concernant le PGRS de niveau 1 Date : Examiné par : Remarque : Certaines versions d Adobe Reader ne permettront pas à l utilisateur

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents Un PSI prévoit une série d actions à prendre lorsque des personnes doivent être déplacées vers un lieu sécuritaire, afin de limiter

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Prochaine séance du conseil: 11 novembre 2014 HORAIRE BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Samedi matin de 10h00 à 11h30 Dernière

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1334

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE

SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE Introduction Les stratégies d'activité selon la population incluent des initiatives pour créer des politiques et

Plus en détail

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION.

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE DANVILLE PROCÈS-VERBAL d un ajournement d une séance ordinaire des membres du conseil de la Ville de Danville, tenue le 19 Février 2014 à 19h00, à la salle du conseil sise au

Plus en détail

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION Rôles et responsabilités du CSI pour le futur 7.1 Suggestion de fréquence des rencontre Afin de piloter ce dossier, le CSI pourrait viser de se réunir de manière

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

REGLEMENT 1 0 0 2-07. Concernant le stationnement

REGLEMENT 1 0 0 2-07. Concernant le stationnement REGLEMENT 1 0 0 2-07 Concernant le stationnement CONSIDÉRANT QUE le Conseil juge opportun de procéder au remplacement du règlement 1002 de la Municipalité, dans le cadre du processus d harmonisation de

Plus en détail

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Vendeur Pièces Automobile ENTREPRISE Nom : FeuVert Lieu : Carpentras STAGIAIRE Nom : Turc Prénom : Fabrice Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Collège Alphonse Daudet - Carpentras - Année

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES Le présent plan n est pas un document indépendant. Il faut le considérer dans le contexte du Plan d urgence de la ville de Moncton. 1 Préambule Le

Plus en détail

GUIDE DE L APRÈS-SINISTRE

GUIDE DE L APRÈS-SINISTRE SERVICE RÉGIONAL DE PRÉVENTION INCENDIE GUIDE DE L APRÈS-SINISTRE Guide d accompagnement suite à un incendie Pour vous faciliter la tâche! Vous venez de vivre un évènement difficile et bouleversant pour

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE Définition Il s'agit d'une série intégrée de mesures qui permettent de vous préparer à répondre aux situations d'urgence et à reprendre

Plus en détail

Terminé de rédiger le 12 septembre 2007

Terminé de rédiger le 12 septembre 2007 Service de sécurité incendie Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu Rapport d activités 2006 Terminé de rédiger le 12 septembre 2007 Colligé par : Révisé par : Lorraine Laplante Secrétaire Danielle Richard

Plus en détail

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE VANDENBROUCKE Jimmy TC1C RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE CELTIC LEVAGE Manutention Transfert Stockage int / ext - Transport 03 21 45 04 28 03 21 45 22 68 PRESENTATION Celtic levage

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR Service à la communauté Ville de Bécancour Mars 2013 Table des matières 1. Préambule... 3 2. But de la politique de prêt d

Plus en détail

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Parler au téléphone, accéder à une salle de réunion, lire l écran de son ordinateur la plupart d entre nous tiennent ces activités

Plus en détail

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 LE SOMMAIRE EXÉCUTIF DE MON PROJET D AFFAIRES préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 Téléphone : 450 834-5222 Sans frais

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Colloque sur la sécurité civile, 15 février 2012 Mariette Trottier Ministère du Développement économique, de l Innovation

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE

CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE NOS SERVICES Depuis 1995, le Centre d urgence 9-1-1 dessert les citoyens et citoyennes de la Ville de Sherbrooke ainsi que certaines villes avoisinantes.

Plus en détail

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD)

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 Prévention incendie mon rôle dans une évacuation Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 2 Quelques responsabilités de la DPS Fournir des services conseils, de gestion

Plus en détail

Trousse de demande de déménagement

Trousse de demande de déménagement Vous vous apprêtez à déménager et il y a tant de choses à faire... Pourquoi ne pas laisser à Bell le soin de vous faciliter la tâche? Le déménagement d une entreprise peut être une expérience éprouvante.

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration PROCÈS-VERBAL Conseil d administration Procès-verbal de l assemblée régulière du conseil d administration du Conseil de quartier de Val-Bélair, tenue le 17 septembre 2014 à 19h30 au bureau administratif

Plus en détail

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI JOURNEE DU 21.10.2008 Partie 1 : Actions thermiques 1/ 51 REPARTITION DES SRI EN BELGIQUE. SERVICES X SERVICES Y SERVICES Z SERVICES C Bruxelles. Wavre. Braine-Le-

Plus en détail

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt!

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE LA VILLE DE SHERBROOKE Grâce à la prévention Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! Service de protection contre les incendies de la Ville de

Plus en détail

Conducteurs : soyez proactifs!

Conducteurs : soyez proactifs! Transporteurs de bois, équipes d'abatteurs, travailleurs sylvicoles, pêcheurs, chasseurs, amateurs de plein air, les chemins forestiers sont fréquentés par des utilisateurs variés et nombreux. Chacun d'entre

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

Services d ambulances terrestres

Services d ambulances terrestres Chapitre 4 Section 4.02 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services d ambulances terrestres Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.02 du Rapport annuel 2005

Plus en détail

3- PORTRAIT DE LA SÉCURITÉ INCENDIE

3- PORTRAIT DE LA SÉCURITÉ INCENDIE 3- PORTRAIT DE LA SÉCURITÉ INCENDIE 3.1 MÉTHODOLOGIE RECENSEMENT DES RESSOURCES L analyse de la situation sur le territoire de la MRC de Lajemmerais a débuté par le recensement des mesures et des ressources

Plus en détail

RAPPORT. Consultation publique sur la révision du schéma de couverture de risques en sécurité incendie

RAPPORT. Consultation publique sur la révision du schéma de couverture de risques en sécurité incendie RAPPORT Consultation publique sur la révision du schéma de couverture de risques en sécurité incendie ARRONDISSEMENTS DE BOMPTON ET DE JACQUES-CARTIER Déposé au conseil municipal le 3 juillet 2012. Préambule

Plus en détail

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres?

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres? BIEN SE CONNAÎTRE Les 3 exercices suivants vous permettront d évaluer votre situation par rapport à l emploi. Mieux vous connaître vous aidera à préciser les offres d emploi qui correspondent à vos intérêts,

Plus en détail

Avertisseur de monoxyde de carbone

Avertisseur de monoxyde de carbone Page 1 sur 5 http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?avertisseur Santé environnementale > Environnement intérieur > Monoxyde de carbone > Avertisseur Avertisseur de monoxyde

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat COMITÉ ÉTUDIANT CPA DE L ESG UQAM WWW.COMITECPAESG.COM COMITÉ ÉTUDIANT CPA DU HEC Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat Nos comités étudiants En tant que

Plus en détail