ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS"

Transcription

1 ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS A. Semid,, D. Nafai,, F. Djouadi M. Miloudi,Y. Aouchiche CHU de Bab El Oued, Alger

2 Introduction Allergie dans la population générale : 6eme place parmi les maladies dans le monde. Milieu professionnel : l allergie prend de plus en plus d importance en raison de l augmentation de sa fréquence et de sa diversité clinique et étiologique. Affections professionnelles de mécanisme allergique, représentées essentiellement par les rhinites, les asthmes et les dermatoses professionnelles : fréquentes parmi le personnel de santé en raison de la manipulation quotidienne de substances allergisantes dans diverses activités.

3 Objectifs Mesurer la fréquence des affections de mécanisme allergique et les caractériser selon les différentes catégories professionnelles d un CHU ; Evaluer les risques professionnels allergiques avec identification des agents sensibilisants et leur répartition par catégories professionnelles et postes de travail ; Analyser les conditions d exposition aux agents sensibilisants Proposer des mesures de prévention.

4 Méthodologie Étude épidémiologique descriptive transversale Effectuée de Mai à Novembre 2010 Population d éd étude : Echantillon constitué par sondage aléatoie simple avec échantillonage systèmatique : 217 personnels de soins et de service Critères res d inclusiond Population d étude (PE) : tout agent hospitalier tiré au sort parmi les visites périodiques, âge : ans, ancienneté supérieure à 6 mois Nb sujets nécessaires : 200 Population présentant une affection allergique d origine professionnelle (PA) : toute personne présentant une allergie respiratoire, cutanée ou oculaire confirmée après l embauche ou présentant une allergie aggravée par l exposition professionnelle.

5 Instruments de mesure Questionnaire standard adapté aux manifestations allergiques professionnelles ; Les paramètres recueillis concernent, outre les caractéristiques de personnes ( sexe, âge, profession ), l existence d une atopie, la date d apparition des symptômes, leur chronologie par rapport à l exposition Un examen clinique orienté sur la recherche de manifestations allergiques, respiratoires, cutanées et oculaires ; Dosage sanguin des IgE Une spiromètrie si signes respiratoires Évaluation de l exposition professionnelle par un médecin du travail avec identification des substances allergisantes.

6 Population d éd étude Répartition selon la catégorie professionnelle Profession effectif n % Infirmiers % Personnel de nettoyage % Médecins % Aides-soignants % Sages-femmes % Agents d entretien % Total %

7 Prévalence Globale P / E 217 Aff. Allergique professionnelle 76 Prévalence Globale %

8 Affections allergiques / Profession Profession P /E % P/A % Prévalence Personnel de nettoyage % % 46.2% infirmiers % % 36.1% Médecins % % 22.9% Aidessoignants % % 22.2 % Sages -femmes % % 22.2% Agents d entretien % % 25 % Total % % p = 0.25

9 Répartition selon le sexe Sexe P/E n % P/A n % Prévalence Féminin % % 41.3 % Masculin % % 14 % Total % % % p = 0.001

10 Répartition de la population étudiée selon l âge Classe P/E n % P /A n % % 34.4 % > % % 18.4 % > % % 40.8 % > % % 42.1 % Total % % % Moyenne 45 ans 42 ans % Prévalence % p = 0.04

11 Répartition selon l anciennetl ancienneté dans la profession Classe d ancienneté P/E n % P/A n % % 32.4 % > % % 31.4 % > % % 23.5 % > % % 28.6 % > % % 36.8 % > % % 36.4 % Total % % % Moyenne 12,6 ans 13,4 ans % Prévalence p = 0.56

12 Répartition selon le terrain atopique Atopie P /E n % P /A n % Oui % % Total % % p = 0.17

13 Répartition selon le Diagnostic Diagnostic PA n % Prévalence Rhinite % 16.1 % Eczéma % 7.8 % urticaire % 6.9 % asthme % 6.5 % Conjonctivite % 4.2 % Total 90 / % p= 0.001

14 Associations cliniques Association clinique P / E % P / A % Prévalence Rhinite- Conjonctivite % % 1.8 % Rhinite-Asthme % % 1.8 % Rhinite - Eczéma % % 1.4 % Rhinite- Urticaire % % 0.5 %

15 EFR : 40 EFR / 49 Astmes, Rhinites EFR Résultats EFR effectif % EFR + Syndrome obstructif réversible % Syndrome restrictif 02 5 % des débits périphériques % EFR - Fonction normale des poumons % Total %

16 Apparition de l allergiel / l embauche Date Personnel allergique % Avant embauche Après embauche % % Total %

17 Délai d apparition d de l allergie l / l embauchl embauche Délai après l embauche Personnel allergique % < 06 mois % 6 24 mois % > 24 mois % Total %

18 Evolution pendant le congé Amélioration pendant le congé Effectif % Oui % Non % Total %

19 Répartition selon les substances incriminées Substances Personnel allergique latex % Détergents et produits de nettoyage % Désinfectants ( glutaraldehyde, ammoniums quaternaires ) % % Le formaldéhyde % Antiseptiques % Résines dentaires ( méthacrylate de méthyle) % p = 0.004

20 Catégories professionnelles / Substances manipulées Catégorie professionnelle Infirmiers et médecins Personnel de nettoyage Prothésistes dentaires Substances Latex, formaldèhyde, désinfectants antiseptiques Détergents (tensioactifs), savons, gants (latex et caoutchouc) Méthacrylate de méthyle et alliages métalliques (nickel, chrome),antiseptiques désinfectants. Circonstances d exposition gants " poudrés ", manipulation des désinfectants pour désinfecter les locaux et instruments. Utilisation de produits concentrés ou contact lors de la dilution Exposition aux vapeurs et poussières lors de préparation de résines méthacryliques, manipulation d alliages métalliques ( prothèses)

21 Affections déclard clarées au titre des tableaux des MP n Tableau Effectif n 41 ( antibiotiques ) (formaldèhyde) ( ammoniums quaternaires ) 02 Total 04

22 Discussion Prévalences décroissantes de la rhinite allergique (16.1%), l eczéma (7.8 %), l urticaire ( 6.9 % ), l asthme ( 6.5 %) et la conjonctivite ( 4.2 %). Prévalences similaires à celles rapportées par d autres études nationales mais inférieures à celles de publications internationales : Alaoui-Yazidi,C. Laraqui et al. (2003 ) Danemark : Flyvholm Rhinite : 22,8 % Eczéma : 14 % Eczéma : 23 % Urticaire : 13,5% Asthme : 10,4%

23 Discussion Limites de l étude : Tests épicutanés non pratiqués Dosage des IgE spécifiques - Prédominance du sexe féminin, et ancienneté moyenne au poste de travail de 13 ans avec apparition de l allergie après plus de 02 ans dans 60.7 % des cas. Personnels les plus touchés : personnel de nettoyage avec une prévalence de 46.2% et infirmiers (36.1 %)

24 Discussion Substances en cause : le latex (27. 6 %), les détergents et produits de nettoyage (25%), les désinfectants (25%), le formaldéhyde (17.1%) ; les antiseptiques (10.1%) et les résines dentaires (4%). Expositions concomitantes à plusieurs substances et à des irritants et des allergisants Les circonstances de découverte de l allergie montrent que 80.3% des allergies professionnelles ont été découvertes après le début du travail en milieu de soins. 4 affections seulement déclarées comme maladies professionnelles indemnisables : caractère limitatif et restrictif des tableaux des maladies professionnelles en vigueur : latex et glutaraldèhyde absents

25 Conclusion Fréquence persistante de l allergie au latex chez le personnel de soins et celle de l allergie aux produits de nettoyage et de désinfection, notamment chez le personnel de nettoyage, essentiellement féminin,en notant que les produits utilisés contiennent aussi bien des irritants que des allergisants. Fréquence particulière de la rhinite allergique à souligner dans tous les postes de travail de même que celle des manifestations cutanées. Information du personnel et mise en place d un programme de prévention : indispensables pour réduire les expositions aux postes de travail.

26 Merci de votre attention

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES

ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES E. Marquand,, V. Spinelli, L. Domeny,, M.P. Lehucher-Michel Consultation de Pathologie Professionnelle GIMS - CRAM 23 novembre 2004 1 INTRODUCTION! Pathologies

Plus en détail

Les dermatoses ^^ Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé

Les dermatoses ^^ Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé Les dermatoses ^^ Définition : Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé I. Dermites d irritation : Lésions cutanées peuvent être

Plus en détail

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE ATOPIE ET APTITUDE? Pour ou contre l inaptitude? Pour l inaptitude Atopie = Facteur de risque de survenue de dermatoses professionnelles Production anormale d IgE => risque de développer une hypersensibilité

Plus en détail

Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage

Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage D. Chataigner, N. Rosenberg Mardis de Fernand Widal, 19/10/2010 Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage Rhinites et asthmes chez les personnels de nettoyage Au cours des 15 dernières

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Boukezzoula Fairouz. Dauphiné Savoie 18 mars 2016. Présenté par : Mme Boukezzoula Fairouz Médecin du travail: Dr Ziliotto Sylvie

Boukezzoula Fairouz. Dauphiné Savoie 18 mars 2016. Présenté par : Mme Boukezzoula Fairouz Médecin du travail: Dr Ziliotto Sylvie Boukezzoula Fairouz Le risque chimique en maisonde retraite Dauphiné Savoie 18 mars 2016 Présenté par : Mme Boukezzoula Fairouz Médecin du travail: Dr Ziliotto Sylvie 1 PLAN 1. Introduction 2. La Méthodologie

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne Risque chimique et choix des protections individuelles dans un service de stérilisation S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne 079 556 71 38 sylvie.praplan@chuv.ch Sources

Plus en détail

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ «L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ Service de Pathologie Professionnelle et Médecine du Travail Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 67091- STRASBOURG Cedex 8 ème Congrès Francophone d Allergologie

Plus en détail

La «main abimée» du peintre

La «main abimée» du peintre La «main abimée» du peintre Aspects cliniques Le risque cutané lié à l exposition aux peintures se retrouve lors de la manipulation et de la mise en œuvre des produits et parfois lors de dépôt de peinture.

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

Rhinite allergique professionnelle

Rhinite allergique professionnelle Rhinite allergique professionnelle Définitions Rhinite provoquée par des allergènes présents sur le lieu de travail Maladie inflammatoire de la muqueuse nasale, médiée par des IgE et induite par des agents

Plus en détail

PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE. Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé

PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE. Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé Produits de coiffure, Prudence Certains produits de coiffure contiennent

Plus en détail

Registre du diabète de type 1 de l enfant de moins de 15 ans au niveau de la wilaya d Alger

Registre du diabète de type 1 de l enfant de moins de 15 ans au niveau de la wilaya d Alger Registre du diabète de type 1 de l enfant de moins de 15 ans au niveau de la wilaya d Alger 1 Institut national de santé publique Année 2014 2 Sommaire 1- INTRODUCTION 3 2- METHODOLOGIE 4 2-1 Type d étude

Plus en détail

Asthme professionnel à la crevette

Asthme professionnel à la crevette Asthme professionnel à la crevette D. Pinot 1, M.H. Bados 2, S. Delattre 3, M.P Lehucher-Michel 2 1 Service de pneumologie, Hopital Ste Marguerite Marseille 2 Consultation de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Types de poussières de blé et effets respiratoires

Types de poussières de blé et effets respiratoires 1 12.06.2015 Hélène Niculita-Hirzel Types de poussières de blé et effets respiratoires NICULITA-HIRZEL H., WILD P., DORRIBO V., PRALONG J., REBOUX G.,DANUSER B., KRIEF P. Absence de conflits d intérêts

Plus en détail

Reconnaissance des dermatoses professionnelles (maladie professionnelle)

Reconnaissance des dermatoses professionnelles (maladie professionnelle) Reconnaissance des dermatoses professionnelles (maladie professionnelle) Reconnaissance des DP Le droit à réparation se fonde sur: des critères médicaux et techniques de probabilité des critères administratifs

Plus en détail

Classification des eczémas. Eczéma. Eczéma au quotidien clinique. Distribution des lésions eczéma constitutionnel - eczéma atopique

Classification des eczémas. Eczéma. Eczéma au quotidien clinique. Distribution des lésions eczéma constitutionnel - eczéma atopique Classification des eczémas Eczéma au quotidien clinique Dr Jann Lübbe PD, Faculté de Médecine UniGe Clinique Genolier Clinique Matignon Suisse Cabinet Dermatopédiatrie Pt. Saconnex Eczémas constitutionnels

Plus en détail

FAYET. Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg

FAYET. Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg AURORE FAYET TCAPC Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg 1 I) Définitions allergies : Réaction anormale et excessive d'un organisme à une substance particulière hypersensibilité : Réaction d un

Plus en détail

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les allergies alimentaires Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Les allergies alimentaires en questions 1. Quels sont les mécanismes de l allergie? Au début du

Plus en détail

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme,

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme, Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola DEFINITION Asthme chez l enfant (10 %) Rôle de l allergie (25%) dans l

Plus en détail

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2004

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 2004 Septembre 25 Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle Provence-Alpes-Côte d Azur DRTEFP LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 24 ANALYSE DES DECLARATIONS DE PROVENCE-ALPES

Plus en détail

pratique quotidienne chez l enfant

pratique quotidienne chez l enfant EXPLORATION DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE: pratique quotidienne chez l enfant Pr Ag BEN M RAD Sonia Hopital Ariana DIAGNOSTIC DIFFICILE Diversité des substances Polymorphisme clinique Variabilité du délai

Plus en détail

DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013

DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013 P. FRIMAT PU/PH CHRU Université Lille 2, GERDA Laure-Hélène CHAMBON-AMIOT (CHRU Lille) INTRODUCTION : UN PROBLÈME HISTORIQUE Lille,

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 148 - Février 2015 SOMMAIRE 1) Physiopathologie des réactions allergiques 2) Allergie aux béta-lactamines 3) En pratique 4) Quizz Le mot de la rédaction Les symptômes d une allergie

Plus en détail

: ProOne Joint et colle de batiment Pro

: ProOne Joint et colle de batiment Pro Date d'émission: 25/11/2013 Date de révision: 25/11/2013 : Version: 1.0 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit

Plus en détail

Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015

Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015 Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015 Néphropaties Hypertension artérielle IEC Insuffisance cardiaque Prescriptions 2010 128 millions Mahmoudpour et al., 2013 Poole

Plus en détail

: LONGLIFE POLISH 2 X 5 LITER

: LONGLIFE POLISH 2 X 5 LITER RUBRIQUE 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom commercial : numéro d'identification : 61106 1.2 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

Santé Sécurité des soignants!

Santé Sécurité des soignants! CHUV Unité Santé-Sécurité au Travail Sylvie Praplan, Olivier Favre hygiénistes du travail François Heusch Ergonome Santé Sécurité des soignants! 1 Plan Tâches de l Unité Santé Sécurité au Travail Exemples

Plus en détail

Pénétration percutanée des agents chimiques: une voie d exposition sous-estimée

Pénétration percutanée des agents chimiques: une voie d exposition sous-estimée Pénétration percutanée des agents chimiques: une voie d exposition sous-estimée Exemples et perspectives d action Céline IM-SAROEUN 1 Plan de la présentation Le but de l étude Le sujet : de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Ces maladies professionnelles sont évitables. LA PRÉVENTION UN BON RÉFLEXE PROFESSIONNEL. Avec la participation de :

Ces maladies professionnelles sont évitables. LA PRÉVENTION UN BON RÉFLEXE PROFESSIONNEL. Avec la participation de : INTERPROFESSIONNEL Une collection de fiches prévention à la disposition de la profession. Cette collection comporte 7 fiches : Les risques du métier Le shampooing La décoloration La coloration La permanente

Plus en détail

LES DERMATOSES PROFESSIONNELLES

LES DERMATOSES PROFESSIONNELLES LES DERMATOSES PROFESSIONNELLES 1 Introduction (1) Affections cutanées dont l apparition ou le développement est lié au travail Double diagnostic : Nature de la lésion cutanée Relation avec le travail

Plus en détail

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient L immunothérapie sublinguale Carnet Patient Introduction Le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite, asthme), comprend le contrôle de l environnement, l éviction de l allergène, l utilisation

Plus en détail

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES La Théorie Les tests d allergie chez l enfant: Pourquoi, Pour qui, Quand, et

Plus en détail

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Sabine HOST Observatoire régional de santé d Ile-de-France Journées Rsein-OQAI,

Plus en détail

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Introduction o Le conseil médical téléphonique (CMT) = 56% des appels pendant

Plus en détail

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre IMPACT DE LA RHINITE ALLERGIQUE 50% des patients sont symptomatiques > de 4 mois par an Rhinite allergique: point de vue du pédiatre 20% plus de > 9 mois/an Aux USA: plus de 10 millions de consultations

Plus en détail

Allergies. Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013. Dominique Olgiati-Des Gouttes

Allergies. Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013. Dominique Olgiati-Des Gouttes Allergies Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013 Dominique Olgiati-Des Gouttes Vos métiers Horlogerie (mécanique horlogère, assemblage horloger)

Plus en détail

Dyspnée Aiguë Au SAU. Echographie Cardio Thoracique

Dyspnée Aiguë Au SAU. Echographie Cardio Thoracique Dyspnée Aiguë Au SAU Echographie Cardio Thoracique Dr Jean-Philippe REDONNET Pôle Anesthésie Urgences Réanimation CH LOURDES INTRODUCTION Motif de recours aux urgences fréquent Diagnostic étiologique difficile

Plus en détail

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE Pr ILHEM CHARFEDDINE GARGOURI SERVICE ORL CHU HABIB BOURGUIBA SFAX TUNISIE Ilhem.gargouri@rns.tn SAONORL-CCF- ANOL ALGER 22-24/ 11/ 2013 Mon patient est-il allergique?

Plus en détail

CANCERS : FACILITER LA REINSERTION PROFESSIONNELLE

CANCERS : FACILITER LA REINSERTION PROFESSIONNELLE CANCERS : FACILITER LA REINSERTION PROFESSIONNELLE Dr Dorothée EVEN Unité de Pathologies Professionnelles et Environnement, Maintien dans l Emploi CHRU de Lille Introduction 3 personnes sur 10 ont perdu

Plus en détail

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 L3 - Évaluation de la qualité du chaînage des séjours hospitaliers : préalable nécessaire

Plus en détail

Choix des produits désinfectants en milieu de soins

Choix des produits désinfectants en milieu de soins Choix des produits désinfectants en milieu de soins Réunion des réseaux ARLIN Midi-Pyrénées Toulouse, 8 décembre 2015 Xavier Verdeil Equipe Opréationnelle en Hygiène CHU Toulouse Purpan 1 Les produits

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë (IRA)

Insuffisance rénale aiguë (IRA) AU PROGRAMME Insuffisance rénale aiguë (IRA) Processus dégénératif Classiquement, on distingue l insuffisance rénale aiguë (IRA) de l insuffisance rénale chronique (IRC). L IRA, contrairement à l IRC,

Plus en détail

: LONGLIFE HOSPITAL 10L F/NL/P/E/D

: LONGLIFE HOSPITAL 10L F/NL/P/E/D SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom commercial : numéro d'identification : 61589 1.2 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR CERTAINES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES QUI PEUVENT ÊTRE EXERCÉES PAR UN PHARMACIEN

RÈGLEMENT SUR CERTAINES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES QUI PEUVENT ÊTRE EXERCÉES PAR UN PHARMACIEN Loi médicale (chapitre M-9, a. 19, 1er al., par. b) SECTION I DISPOSITION GÉNÉRALE 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer parmi les activités professionnelles que peuvent exercer les médecins

Plus en détail

Si la main vous démange

Si la main vous démange Si la main vous démange Prévention et traitement des dermatoses aux mains chez les coiffeurs et coiffeuses Service externe pour la Prévention et la Protection au Travail asbl Prévention et traitement des

Plus en détail

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 L asthme en 2008 Les faits importants Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 Gérard Peiffer Pneumologue-Allergologue CHR Metz Epidémiologie de l asthme en France

Plus en détail

Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003

Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003 Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003 Q1: Pour quelle raison a-t-on organisé le suivi de cette cohorte? Les rayonnements

Plus en détail

OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE AU PREPARATOIRE

OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE AU PREPARATOIRE OUTIL D EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE AU PREPARATOIRE Proposé par Fabien BRUNO, Pharmacie DELPECH Pierre CABRET, Pharmacie de l EUROPE Serge CHAUMET, Pharmacie MAUBEUGE Octobre 2010 OBJET L objet de cet

Plus en détail

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE *Centre Hospitalier Saint Joseph et Saint Luc 20 quai Claude Bernard 69007 LYON Cabinet Médical 1 rue Laborde 69500 BRON girodet.bru@voila.fr

Plus en détail

CNIFPD / UNPPD 80-82 rue de la Roquette 75011 Paris

CNIFPD / UNPPD 80-82 rue de la Roquette 75011 Paris Madame, Monsieur et Cher Collègue, La Fédération Européenne des Prothésistes Dentaires (FEPPD) vient de proposer à la plupart des pays de l Union une enquête sur les symptômes cutanés et respiratoires

Plus en détail

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu - Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie H Dhivert Donnadieu Philippe 55 ans, habite à Amiens Antc: symptômes polliniques

Plus en détail

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France.

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. V e Congrès International d'épidémiologie ADELF - EPITER 12 au 14 septembre 2012, Bruxelles, Belgique Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. S Lamy

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

: Ajax Je Nettoie Tout Fraîcheur Citron

: Ajax Je Nettoie Tout Fraîcheur Citron Date de publication : 17/10/2014 Date de révision : Version : 1.0 SECTION 1 : Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit : Mélange

Plus en détail

La surveillance des allergies

La surveillance des allergies La surveillance des allergies Mathilde Pascal, Christophe Declercq Département Santé Environnement Marie-Christine Delmas, Claire Fuhrman Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

Le devenir des diplômés en 2014 de formations paramédicales et de sage-femme. Résultats de l enquête à 12 mois Novembre 2015

Le devenir des diplômés en 2014 de formations paramédicales et de sage-femme. Résultats de l enquête à 12 mois Novembre 2015 Le devenir des diplômés en 2014 de formations paramédicales et de sage-femme Résultats de l enquête à 12 mois Novembre 2015 Un dispositif régional d observation pérenne Objectif : mieux connaître le devenir

Plus en détail

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE Document préparé par Albert AMGAR, asept@asept.asso.fr Ce document fait suite à celui sur l organisation du lavage des mains et disponible au format

Plus en détail

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT.

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. Classification des hypersensibilités selon Gell et Coombs Type Mécanisme Pathologies I Hypersensibilité immédiate (anaphylaxie) - Sensibilisation

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ + (conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ + (conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006) FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ + (conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006) Sani-Cloth Active 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom

Plus en détail

Les risques du soudage et des activités connexes

Les risques du soudage et des activités connexes Les risques du soudage et des activités connexes TMS et manutention Rayonnement UV Incendie et explosion Risques oculaires Bruit Fumées de soudage Machines Vibrations Choc électrique Intervenants : Caroline

Plus en détail

«Angioedemes médicamenteux m quel risque, quelles explorations» Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr

«Angioedemes médicamenteux m quel risque, quelles explorations» Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr «Angioedemes médicamenteux m : quel risque, quelles explorations» Frédéric ric BérardB Service d Allergologie d et Immunologie Clinique Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr Dans la plupart

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

FICHE DE SECURITE AVR80 BA

FICHE DE SECURITE AVR80 BA FICHE DE SECURITE AVR80 BA 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PREPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial: AVR80 BA Vernis acrylique réparable Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Les diagnostics difficiles en ophtalmoallergologie. Le point de vue du dermatologue. Michel CASTELAIN, Gerda - Marseille

Les diagnostics difficiles en ophtalmoallergologie. Le point de vue du dermatologue. Michel CASTELAIN, Gerda - Marseille Les diagnostics difficiles en ophtalmoallergologie : Le point de vue du dermatologue Michel CASTELAIN, Gerda - Marseille Où se situent les difficultés? Diagnostic positif Diagnostic différentiel Diagnostic

Plus en détail

Fiche de données de securité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31

Fiche de données de securité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Fiche de données de securité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Solution de nettoyage de diaphragmes Pepsin-HCl 1. Identification de la substance / preparation et de la société / entreprise

Plus en détail

Les angines et leurs complications

Les angines et leurs complications Les angines et leurs complications Pr Righini Christian Adrien Clinique Universitaire d ORL Pôle TCCR 12 millions d angines / an en France Origine virale dans 80% des cas Introduction Les angines bactériennes

Plus en détail

Analyse médico-économique de l Uro-IRM dans le diagnostic d une obstruction urinaire STIC 2006

Analyse médico-économique de l Uro-IRM dans le diagnostic d une obstruction urinaire STIC 2006 Analyse médico-économique de l Uro-IRM dans le diagnostic d une obstruction urinaire STIC 2006 Kossar Hosseini ab, Marc Soudant ab, Emilien Micard d, Philippe Chaumet-Riffaud c, Michel Claudon de, Francis

Plus en détail

La main et les produits chimiques

La main et les produits chimiques La main et les produits chimiques Protégez vos mains 1. Remplacez la main Automatisez les phases dangereuses, c'est souvent possible. Directement de la citerne au stockage et à l'utilisation. 3. Protégez

Plus en détail

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF Faculté de Médecine Paris VII - Denis Diderot Mardi 7 juin 2016 STATISTIQUES EN SANTE AU TRAVAIL : NOTIONS ESSENTIELLES Service Central de Santé au Travail de

Plus en détail

Les dermatoses professionnelles

Les dermatoses professionnelles Les dermatoses professionnelles I- Quelques définitions - dermatose - dermite - irritation - inflammation - œdème - érythème - allergie - eczéma - urticaire - acné - anaphylaxie LES DERMATOSES PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com La processionaire et l Homme Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com 1 Introduction La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa, TP) provoque des lésions cutanées

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A78 A84 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 114

Plus en détail

DSCR chutes à deux-roues

DSCR chutes à deux-roues DSCR chutes à deux-roues Rapport complet Mars 2014 Contacts TNS Sofres Benjamine CANLORBE benjamine.canlorbe@tns-sofres.com 01 40 92 45 14 Aurélie BOUILLOT aurelie.bouillot@tns-sofres.com 01 40 92 35 73

Plus en détail

1.2 Application et utilisation Recharges de concentré de mousse d'extinction incendie pour extincteurs portables

1.2 Application et utilisation Recharges de concentré de mousse d'extinction incendie pour extincteurs portables FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE L'ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Angus AFFF 1% XHP 1.2 Application et utilisation Recharges de concentré de mousse

Plus en détail

"Tailor made reagents" FICHE DE SECURITE

Tailor made reagents FICHE DE SECURITE "Tailor made reagents" CHEM LAB NV Industriezone "De Arend" 2 B-8210 Zedelgem Tel.: (32)-50-288320 Fax.: (32)-50-782654 FICHE DE SECURITE 1. Identification du produit / origine et firme. 1.1 Identificateur

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Parc d'activités des Quatre Routes 35390 GRAND FOUGERAY France

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Parc d'activités des Quatre Routes 35390 GRAND FOUGERAY France Page : 1 ênêc N : Dangereux pour l'environnement C : Corrosif 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial Type de produit Usage : : Désinfectant. : Usage

Plus en détail

Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique. Dr GIGNOUX-FROMENT F.

Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique. Dr GIGNOUX-FROMENT F. Les antipsychotiques en médecine générale diagnostic, surveillance et prise en charge du syndrome métabolique Dr GIGNOUX-FROMENT F. 10 juin 2010 1 Sommaire Introduction Méthodes Résultats Discussion Conclusion

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

2 Identification des dangers

2 Identification des dangers Page: 1/6 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

ALLERGIES AU LATEX : PRISE EN CHARGE DU PATIENT PREVENTION, PRECAUTION, TRAITEMENT

ALLERGIES AU LATEX : PRISE EN CHARGE DU PATIENT PREVENTION, PRECAUTION, TRAITEMENT Indice A SO PO 041 Page 1 / 6 ALLERGIES AU LATEX : PRISE EN CHARGE DU PATIENT PREVENTION, PRECAUTION, TRAITEMENT Indice Date Nature de l évolution REDACTION VERIFICATION APPROBATION A 07/10/2010 Création

Plus en détail

Dr.$Bel$Hadj$Ali$K,$Dr.$Arjoun$H,$Pr$Hamzaoui$A.! Service!de!Pneumopédiatrie,!Hôpital!H.Mami,!!Ariana,!Tunisie!!

Dr.$Bel$Hadj$Ali$K,$Dr.$Arjoun$H,$Pr$Hamzaoui$A.! Service!de!Pneumopédiatrie,!Hôpital!H.Mami,!!Ariana,!Tunisie!! Dr.$Bel$Hadj$Ali$K,$Dr.$Arjoun$H,$Pr$Hamzaoui$A. ServicedePneumopédiatrie,HôpitalH.Mami, Ariana,Tunisie Introduction$ La rhinite allergique (RA) est la plus fréquente des rhinites in7lammatoires chez l

Plus en détail

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique >Journée scientifique bi-académique Académie nationale de Pharmacie et Académie des Technologies Qualité de l air : de l échelle locale à l échelle planétaire Compréhension implications 25 01 12 Qualité

Plus en détail

Anaphylaxie & angiœdèmes

Anaphylaxie & angiœdèmes Anaphylaxie & angiœdèmes DESC médecine d urgence Février 2016 Dr MEYNIEU P-E Pôle des Urgences Hôpital Pellegrin, Bordeaux 1/ Identifier le type d angiœdème 2/ Evaluer la gravité de la crise 3/ Mettre

Plus en détail

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes Immunité Barrière cutanée ou muqueuse puis système immunitaire Immunité innée - réponse immédiate (minutes) aspécifique - inflammation locale ou généralisée (rougeur, chaleur, douleur, œdème) - composante

Plus en détail

Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique

Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique Formation s adressant aux intervenants scolaires Personne dont l allergie est connue (1,5 heure) MAJ 2013-2 2 But

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail