Atelier STAR 1 à 5. Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier STAR 1 à 5. Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau"

Transcription

1 Atelier STAR 1 à 5 Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau

2 La Mission La Mission Créer une structure de compétitions améliorée avec Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à interventions directes auprès des patineurs; tous, les programmes de Patinage Canada, que ce soit par amour, par plaisir ou pour atteindre l excellence. Mettre l accent sur la haute performance et le volet À technique; l unisson, nous contribuons ainsi à l avancement de notre sport! Optimiser l organisation de séminaires avec impact direct sur le développement des patineurs et parallèlement mettre l accent sur le développement de nos entraineurs et officiels, toutes catégories.

3 La Vision Favoriser le développement optimal du patineur grâce à des clubs et régions dynamiques, des entraineurs et officiels compétents et dévoués et la disponibilité de tout ce qui est requis pour soutenir ces aspirations.

4 Les Valeurs Engagement : la ferme intention d accomplir ce qu il faut pour atteindre le résultat espéré. Équipe : Excellence : Respect : un groupe organisé de personnes vers un objectif commun. principe ou valeur, l excellence invite au dépassement continuel. au-delà de la politesse, c est la considération envers un individu ou une organisation.

5 Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner

6 En quoi consiste le projet pilote Apprendre à s entraîner? STAR 1-5 correspond au système de notation CPC. Nous désirons que nos plus jeunes patineurs cessent d être jugés selon le système de notation de 6,0 points. Le CPC (Calcul des points cumulatifs) a été introduit en Le CPC est utilisé pour les niveaux Junior Bronze et supérieurs de Patinage STAR de même que pour les niveaux de compétition Pré-Juvéniles et supérieurs.

7 Vue d ensemble du CPC Selon CPC, les éléments de sauts, de pirouettes et de séquences de pas ont une valeur en points. Les juges donnent à chaque élément des notes pour la «qualité» c est-à-dire des PE ou pointage de l exécution. Les juges donnent cinq notes pour les composantes de programme : Habiletés de patinage, transitions, performance/exécution, chorégraphie et interprétation Une fiche détaillée des résultats est remise aux patineurs.

8 Structure et procédure du CPC Les compétitions STAR 1 à 4 utilisent une structure et une procédure similaires au CPC. Pour le CPC, il y a deux groupes d officiels : Les membres du jury technique désignent les éléments. Les juges et l arbitre attribuent des notes pour la qualité de l élément et évaluent les composantes de programme. Pour STAR 1 à 4, les rôles du jury technique et des juges sont assumés par un groupe de 3 juges. Pour STAR 5, on utilise la même structure de jury que pour le CPC.

9 Normes pour STAR 1 à 4 Les juges de STAR 1 à 4 appliquent les normes relatives à chaque niveau STAR. Par exemple, le critère pour STAR 1 de hauteur «bien» ou «raisonnable» doit être évalué en fonction de ce qui est «bien» ou «raisonnable» pour STAR 1. Les juges ne doivent donc pas comparer les performances à ce qui pourrait être «bien» ou supérieur pour des niveaux supérieurs ou de compétition (c.-à-d. le CPC). Les évaluations doivent indiquer les points forts du patineur, mais aussi les corrections techniques nécessaires.

10 Normes d évaluation Il y a des ressemblances dans les notions de normes utilisées dans les 3 systèmes de notation La norme pour l obtention de la note «bien» dans le test préliminaire correspond à la note «argent» dans une compétition STAR 1, 2, 3 ou 4.

11 STAR 1 Priorités et processus

12 Vue d ensemble de STAR 1 Une compétition d éléments patinés en groupes. Évalués en fonction de normes par une équipe de trois juges. Crée un environnement en groupe agréable, sans le stress associé à la compétition. Les entraîneurs sont autorisés à rester sur la glace avec leurs patineurs. L accent est mis sur les habiletés fondamentales et l évaluation des habiletés principales.

13 STAR 1 Éléments évalués selon une norme (mérite, bronze, argent ou or) 1) Exercice de poussées-élans : Croisés avant dans les deux directions sur le cercle central. 2) Trois sauts : a) Saut de valse b) Salchow simple c) Saut de boucle piqué simple 3) Deux pirouettes : a) Pirouette debout avant b) Pirouette debout arrière 4) Une séquence d arabesques avant : une séquence de deux arabesques avant séparées par au plus quatre pas entre elles; une arabesque sur chaque pied, en position sans soutien. 5) Programme d expression créative (30 secondes musique fournie par la section et morceau choisi au hasard à la compétition chaque groupe patine au son d une musique différente) évalué selon le barème «complet» seulement.

14 STAR 1 Priorités Exercice de poussées-élans : Le début d une bonne technique de base Sauts : Fondements : rotation, position dans les airs et réception Pirouettes : Trouver le point d équilibre et maîtriser les révolutions Arabesques : Position arabesque de base, maîtrise et début de flexibilité Programme d expression créative : Essaie de patiner au son d un morceau de musique inhabituel

15 STAR 1 - Processus Pour STAR 1, les juges travaillent en équipe. L arbitre fait une évaluation initiale de l élément. Le juge n o 2 inscrit les notes sur la feuille de notation. En cas de désaccord, les juges discutent et arrivent à un consensus. L évaluation consensuelle est inscrite sur la feuille de notation par le juge n o 2. Les juges remettent la feuille d évaluation. Une note globale est calculée pour chaque patineur à l aide de la majorité des évaluations.

16 STAR 1 Évaluation des éléments Chaque élément a 2 ou 3 points d évaluation (trousse technique de STAR) Les juges examinent chaque point d évaluation de l élément. La majorité des notes détermine l évaluation globale de l élément. Éléments Point d évaluation OR ARGENT BRONZE MÉRITE Salchow simple 1) Rotation dans les airs Réception arrière réussie ¼ de rotation manquante ou moins à la réception Au plus ¼ de rotation manquante à la réception Plus de ¼ de rotation manquante ou chute 2) Trajectoire dans les airs Bonnes hauteur, distance et position dans les airs pour ce niveau Hauteur, distance et position dans les airs raisonnables pour ce niveau Manque de hauteur ou de distance et faible position dans les airs pour ce niveau Amélioration nécessaire de la hauteur, la distance et la position dans les airs pour ce niveau 3) Longueur de la réception 2 secondes, bonnes forme et évolution Au moins 1 seconde avec bonnes forme et évolution 1 seconde Moins de 1 seconde Le Salchow est évalué argent (2 argent, 1 or = Majorité de notes argent)

17 STAR 1 Feuille de notation Le juge n o 3 inscrit le temps d exécution des poussées-élans sur le cercle afin que l arbitre en tienne compte dans l évaluation de l élément. La feuille de notation est remise aux spécialistes des données.

18 STAR 1 Remarques sur l évaluation Tout point d évaluation noté «mérite» = note «bronze» maximale pour l élément. Tout élément pour lequel deux ou plus de deux points d évaluation sont notés «mérite» = note «mérite» pour l élément. La pirouette debout arrière a seulement deux points d évaluation. Si le 2 e point d évaluation est plus élevé que le premier, l évaluation finale est augmentée d un niveau. Si le 2 e point d évaluation est plus bas que le premier, l évaluation finale est diminuée d un niveau.

19 STAR 1 Pirouette arrière debout Dans cet exemple, l évaluation pour le deuxième point est plus bas que le premier point et alors l évaluation de l élément diminue au niveau Bronze.

20 STAR 1 Calcul des résultats 2 3 4

21 STAR 1 Récapitulation Une compétition d éléments dans laquelle les patineurs sont notés selon l échelle suivante : or, argent, bronze ou mérite. Les patineurs ne sont pas obligés de commencer à STAR 1. Ils peuvent prendre part à une compétition STAR du niveau de leur choix. Les sections peuvent, si elles le souhaitent, grouper les patineurs par âge. Crée un environnement en groupe agréable et réduit le stress associé à la compétition. L accent est mis sur les habiletés fondamentales et l évaluation des habiletés principales.

22 STAR 2 Priorités et processus

23 Vue d ensemble de STAR 2 Un programme d éléments exécuté individuellement. Évalués en fonction de normes par une équipe de trois juges. Initie les patineurs à l exécution d éléments dans le cadre d un programme. La musique du programme ne sert qu à mesurer le temps deux composantes seulement sont évaluées : Habiletés de patinage et performance/exécution L accent est mis sur les habiletés fondamentales et l évaluation des habiletés principales.

24 STAR 2 Un programme de 1 à 1,5 minute (+/- 10 s). Les éléments individuels en plus des composantes de programme des habiletés de patinage et de la performance / exécution (accent mis sur la tenue/ligne/forme) sont notés selon une norme (mérite, bronze, argent ou or). 1) Cinq sauts : a) Saut de valse b) Saut de boucle piqué simple c) Combinaison d un Salchow simple + saut de boucle piqué simple d) Boucle simple e) Flip simple ou Lutz simple. 2) Deux pirouettes : a) Pirouette debout arrière b) Entrée avant pirouette assise ou pirouette arabesque, sans changement de pied, sans entrée sautée. La pirouette debout avant n est pas permise 3) Séquence d arabesques avant : Séquence de deux arabesques avant séparées par quatre pas au plus; une arabesque sur chaque pied, sans soutien de la position, sur la carre intérieure ou extérieure.

25 Sauts : STAR 2 Priorités Rotation complète et forme raisonnable. Pirouettes : Position de base durant deux révolutions; la position peut être en stade de développement. Arabesques : Exécution de base de la position; une très grande flexibilité n est pas exigée. Habiletés de patinage : Essai d exécution de la bonne technique de croisés; vitesse et équilibre en développement, mais les éléments sont exécutés. Performance/exécution Tenue : forme et posture organisées et maîtrisées. Projection : essai de projection en direction des spectateurs.

26 STAR 2 Processus Les juges de STAR 2 travaillent en équipe. Les juges sont autorisés à porter des casques d écoute pour pouvoir communiquer entre eux. Chaque juge joue un rôle différent. Ils déterminent ensemble l évaluation de chaque élément et de chaque composante de programme.

27 Arbitre : STAR 2 Processus Un juge expérimenté ou un officiel technique. À l aise de prendre la parole. Assume régulièrement les fonctions d arbitre (c.-à-d. supervise la compétition). Juge n o 2 : À l aise dans un rôle de chef pour diriger le processus de révision. Connaissance des codes des éléments. Il inscrit les notes sur la feuille de notation officielle qui est remise aux spécialistes des données. Juge n o 3 : Participe à la révision et à l approbation des évaluations. Bon rôle pour un juge ou un officiel technique qui s initie aux compétitions STAR.

28 Élément exécuté STAR 2 Exemple Évaluation M/B/A/O Révision Commentaires 1. 1S+1T+C O A vitesse 2. FSpSq A 3. 1Lz B 4. CoSp A C/S 5. 1F A 6. 1Lo+1Lo+C O 7. 1A B BUSp M Chute Composantes de programme Habiletés de patinage Performance/ exécution A A À la fin du programme, le juge n o 2 dit : «Nous avons 8 éléments et 1 révision pour l élément 1. J ai demandé une révision parce que l élément semble manquer de vitesse. Je donnerais la note argent.» L arbitre et le juge n o 3 sont d accord. Juge n o 2 : L élément 1 est maintenant noté argent.» Juge n o 2 : Demande à l arbitre ses évaluations des composantes de programme. Les juges discutent et arrivent à un consensus. Le juge n o 2 fait la relecture des éléments et des évaluations. Le juge n o 3 vérifie s ils correspondent à ses notes. Remarque : Si les juges n arrivent pas à un consensus sur l évaluation d un élément ou d une composante de programme, la désignation initiale de l arbitre est maintenue.

29 STAR 2 Critères d évaluation La trousse technique des compétitions STAR contient des tableaux détaillés des critères d évaluation de STAR 2. Comme pour STAR 1, il y a des critères d évaluation précis pour les sauts, les pirouettes et les séquences d arabesques. Il y a aussi des critères précis pour les deux composantes de programme qui sont évaluées. Les juges les consultent pour déterminer leur évaluation de chaque élément et de chaque composante de programme.

30 Programme bien équilibré Le programme bien équilibré est composé d éléments prescrits que les patineurs sont tenus d exécuter dans STAR 2. Les juges n os 2 et 3 doivent s assurer que ce sont les bons éléments qui ont été exécutés. Tout élément incorrect est noté comme «élément interdit». Les éléments interdits ne sont pas notés par les juges et ne comptent pas dans l évaluation finale.

31 Programme bien équilibré STAR 2 1W (valse) 1T (boucle piqué) 1S+1T+C (combinaison Salchow + saut de boucle piqué) 1Lo (boucle) 1F ou 1Lz (flip ou Lutz) BUSp (pirouette debout arrière) CSp ou SSp (pirouette arabesque ou assise avec entrée avant) FSpSq (séquence d arabesques avant) Les juges # 2 et 3 cochent les éléments sur la feuille de notation de manière à s assurer que toutes les exigences ont été remplies.

32 Impact des erreurs Il arrive que les patineurs commettent des erreurs qui ont un impact sur le programme bien équilibré.

33 Évaluation globale de STAR 2 Il y a 8 éléments et 2 composantes de programme qui sont évalués en STAR 2 pour un total de 10 évaluations. OR : Au moins six évaluations notées de niveau or. Habiletés de patinage évaluées au moins au niveau argent. ARGENT : Au moins six évaluations de niveau argent ou supérieur. Habiletés de patinage évaluées au moins au niveau bronze. BRONZE : Au moins six évaluations de niveau bronze ou supérieur. Habiletés de patinage évaluées au moins au niveau bronze. MÉRITE : Cinq évaluations ou plus de niveau mérite ou Habiletés de patinage évaluées au niveau mérite.

34 Modèle de feuille de notation STAR 2 Critères de programme bien équilibré Calcul du résultat global Évaluation globale

35 STAR 2 Récapitulation Un programme d éléments prescrits pour lesquels les patineurs reçoivent une évaluation globale or, argent, bronze ou mérite. Les patineurs ne sont pas classés. Initie les patineurs à l exécution d éléments dans un programme. Nous aurons une catégorie pour chaque minutage. Les patineurs ne sont pas obligés d avoir concouru dans une compétition de STAR 1 pour s inscrire à STAR 2. Les sections sont autorisées à grouper les patineurs par âge. L accent est mis sur les habiletés fondamentales et l évaluation des habiletés principales.

36 STAR 3 et 4 Priorités et processus

37 Vue d ensemble de STAR 3 et 4 Un programme libre exécuté individuellement. Initie les patineurs à l exécution d éléments plus difficiles dans le cadre d un programme, sans le stress associé à la compétition. Élimine le «stress de l Axel» de sorte que l échec de ce saut n est pas synonyme de désastre pour le patineur c est seulement un élément de saut. La musique prend plus d importance. L interprétation est évaluée. L accent est mis sur les habiletés fondamentales. Les patineurs sont aussi encouragés à exécuter un Axel.

38 Différences entre STAR 3 et STAR 4 STAR 3 et STAR 4 contiennent les mêmes éléments de programme. Dans une compétition STAR 3, chaque élément est évalué en fonction d une norme et les patineurs reçoivent une note globale. Dans une compétition STAR 4, chaque élément est évalué en fonction d une norme et les patineurs sont classés dans leur épreuve.

39 STAR 3 et STAR 4 Un programme libre de 1,30 ou 2 minutes (+/- 10 s). Les éléments individuels en plus des composantes de programme des habiletés de patinage, de performance/exécution et d interprétation sont notés selon une norme (mérite, bronze, argent ou or). 1) Cinq éléments de sauts : Tous les sauts simples sont permis, dont l Axel simple. Les sauts doubles sont interdits. Au moins cinq types de sauts simples différents (dont un saut de type Axel). Au moins une combinaison de boucle simple + boucle simple. Une combinaison additionnelle de sauts au maximum. La combinaison de sauts ne peut contenir plus de deux sauts. Les séquences de sauts sont interdites. Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois et s il est répété, il doit l être dans une combinaison.

40 STAR 3 et STAR 4 (suite) 2) Deux éléments de pirouette : a) Pirouette debout arrière. b) Pirouette combinée qui comprend au moins une position arabesque et une position assise et qui doit commencer par une entrée avant. L entrée sautée est interdite. Le changement de pied est facultatif. 3) Séquence d arabesques avant : une séquence de deux arabesques avant séparées par au plus quatre pas entre elles; une arabesque sur chaque pied, sans soutien de la position, sur une carre intérieure ou extérieure. Remarque : Pour des renseignements détaillés concernant les exigences de programme bien équilibré, consultez la trousse technique de préparation aux compétitions STAR.

41 STAR 3 et 4 Priorités Sauts : Bonne technique pour les sauts simples. Début d acquisition de la technique correcte de l Axel. Début de l exécution des sauts avec vitesse. Pirouettes : Capacité de faire deux révolutions complètes sur la bonne carre et dans la bonne position de base. Arabesques : Capacité de maintenir une position correcte d arabesque sur la bonne carre.

42 STAR 3 et 4 Priorités/points importants Habiletés de patinage : Équilibre, vitesse et technique de poussées-élans et de croisés Performance/exécution : Tenue : forme et posture organisées et maîtrisées (les positions de réception) Projection : Essai de projection en direction des spectateurs. Interprétation : Capacité de base d écouter et comprendre sa musique.

43 STAR 3 et 4 - Processus Les juges de STAR 3 et 4 travaillent en équipe, comme le font les juges de STAR 2. L arbitre désigne chaque élément sans inscrire ses notes. Le juge no 2 inscrit les évaluations sur la feuille de notation et dirige le processus de révision Les juges no 2 et 3 font la révision et en discutent au besoin. Le jury établit également par consensus les notes pour les composantes de programme.

44 Critères d évaluation La trousse technique des compétitions STAR contient des tableaux détaillés des critères d évaluation de STAR 3 et 4. Comme pour STAR 1 et 2, il y a des critères d évaluation précis pour les sauts, les pirouettes et les séquences d arabesques. Il y a aussi des critères précis pour les trois composantes de programme qui sont évaluées. Les juges les consultent pour déterminer les notes de chaque élément et composante.

45 Programme bien équilibré Les patineurs doivent satisfaire à certaines exigences pour ces éléments de STAR 3 et 4. Tout élément incorrect est noté comme un «élément interdit». Les éléments interdits ne sont pas notés par le jury et ne comptent pas dans l évaluation finale.

46 Programme bien équilibré STAR 3 et 4 Éléments obligatoires* Le programme doit contenir cinq sauts différents. Les sauts qui occupent deux cases peuvent être répétés dans le cadre de la 2 e combinaison. 1W (valse)* oo 1A (Axel)* 1T (saut de boucle piqué) 1S (Salchow) 1Lo+1Lo+C (combinaison boucle+boucle)* 1F (flip) 1Lz (Lutz) Une combinaison de sauts additionnelle au maximum BUSp (Pirouettes debout arrière)* CoSp ou CCoSp (pirouette combinée* essai obligatoire des positions arabesque et assise) FSpSq (séquence d arabesques avant) En cochant les cases sur la feuille de notation, le juge no 2 s assure que toutes les exigences ont été satisfaites.

47 Impact des erreurs Il arrive que les patineurs commettent des erreurs qui ont un impact sur le programme bien équilibré. Élément Erreur Résultat Saut Combinaison de sauts Séquence de sauts Combinaison de sauts Pirouette Pirouette Le patineur exécute un saut qui n est pas permis pour STAR 3 ou 4 (par ex., un saut double). Le patineur exécute plus de cinq sauts ou plus de deux combinaisons de sauts. Le patineur exécute une séquence de sauts. Le patineur exécute une combinaison de trois sauts. Le patineur exécute une pirouette qui ne satisfait pas aux exigences du niveau (par ex., une pirouette debout avant). Le patineur change de pied en position de pirouette arrière (commence en position debout avant, change de pied en position debout arrière pour entrer en pirouette arrière). Saut interdit Saut interdit Saut interdit Saut interdit Pirouette interdite Pirouette interdite

48 Points bonus, infractions et chutes dans une compétition STAR 3 Points bonus : Des points bonus ne sont pas accordés pour les compétitions STAR 3. Infractions : Il n y a pas d infraction dans STAR 3. Chutes : Il n y a pas de déduction pour les chutes pendant l exécution d un élément dans STAR 3. Les chutes qui se produisent à l extérieur d un élément sont prises en compte dans l évaluation des habiletés de patinage.

49 Points bonus, infractions et chutes dans une compétition STAR 4 Points bonus : Trois points sont accordés à chaque Axel (6 points au maximum par programme) (Remarque : le saut doit être soigné ou manquant de rotation. Des points bonus ne peuvent pas être accordés aux sauts Axel déclassés auxquels il manque plus de ½ révolution). Infractions : Durée : -0,2 point pour chaque tranche de 5 secondes en moins ou en plus Partie du costume qui tombe sur la glace : -0,2 point Chutes : Il n y a pas de déduction pour les chutes pendant l exécution d un élément dans STAR 4. Les chutes qui se produisent à l extérieur d un élément sont prises en compte dans l évaluation des habiletés de patinage.

50 Évaluation globale de STAR 3 OR : Au moins sept évaluations de niveau or. Habiletés de patinage et performance/exécution évaluées au moins au niveau argent. ARGENT : Au moins sept évaluations au niveau argent ou supérieur. Habiletés de patinage et performance/exécution évaluées au moins au niveau bronze. BRONZE : Au moins sept évaluations au niveau bronze ou supérieur. Habiletés de patinage et performance/exécution évaluées au moins au niveau bronze. MÉRITE : Cinq évaluations ou plus au niveau bronze ou Habiletés de patinage au niveau mérite ou performance/exécution au niveau mérite.

51 Évaluation globale de STAR 4 STAR 4 combine le système du CPC au système d évaluation de STAR pour produire un classement. STAR 4 combine la valeur CPC d un élément à des points d évaluation qui rendent compte de la qualité de l élément exécuté. Exemple : Salchow = 0,4 point Boucle = 0,5 point Flip = 0,5 point Axel = 0,8 point Pirouette assise = 1,1 point Mérite = 0 point Bronze = 1 point Argent = 2 points Or = 3 points Flip noté argent = 0,5 + 2,0 = 2,5 points

52 Évaluation globale de STAR 4 Des notes sont attribuées à chaque élément et à chaque composante de programme et sont ensuite additionnées pour donner le score total. Le calcul est fait par le système aux fins de production d un classement. Les scores ne sont pas publiés étant donné qu ils ne correspondent pas aux scores du CPC. Le patineur reçoit une fiche de résultats qui indique la note de chaque élément et le classement global dans son groupe.

53 Modèle de feuille de notation Calcul du résultat global de STAR 3 STAR 4 Infractions STAR 3/4 Critères de programme bien équilibré Évaluation globale de STAR 3 Points bonus pour l Axel

54 STAR 5 Priorités et processus

55 Vue d ensemble de STAR 5 Une compétition de programme libre exécuté individuellement. Un environnement de compétition qui utilise le système de notation CPC. Quatre composantes de programme sont évaluées dans STAR 5 : habiletés de patinage, transitions, performance/exécution et interprétation Les patineurs reçoivent le score de chaque élément et des quatre composantes de programme.

56 Évaluation de STAR 5 STAR 5 utilise les méthodes du CPC. Les sauts, pirouettes et séquences de pas sont évalués à l aide des critères du CPC. Les notes pour le pointage de l exécution (PE) vont de -3 à +3. Les composantes de programme (CP) sont aussi évaluées à l aide des critères du CPC. Les notes pour les composantes de programme vont de 0 à 10.

57 Jurys de STAR 5 Pendant les années du projet pilote, tous les juges de STAR 5 doivent être formés pour juger les compétitions qui utilisent le CPC. Les juges doivent connaître les PE et les critères des CP. Tous les membres du jury technique doivent avoir la formation d officiel technique du CPC. Les membres du jury technique doivent satisfaire aux mêmes critères que pour les compétitions CPC dans les compétitions de Patinage STAR.

58 STAR 5 Un programme libre de 2 minutes (+/- 10 secondes). Les compétitions de STAR 5 sont notées selon le CPC et les patineurs sont classés. Les pirouettes ne peuvent être désignées d un niveau supérieur à B. La pirouette ne doit être composée que des positions de base de la pirouette. Les variations difficiles sont interdites. 1) Six éléments de sauts au maximum : deux sauts doubles au maximum. Les sauts doubles ne peuvent pas faire partie d une combinaison et être répétés. Au moins un saut de type Axel (de valse ou Axel simple). Deux combinaisons de sauts au maximum qui ne peuvent contenir plus de deux sauts. Les séquences de sauts ne sont pas permises. Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois. Si un saut est répété, il doit l être dans une combinaison de sauts.

59 STAR 5 (suite) 2) Deux pirouettes au maximum : Une pirouette assise ou arabesque. L entrée sautée est facultative. Aucun changement de pied. Une pirouette combinée. L entrée sautée n est pas permise. Le changement de pied est facultatif. Les trois positions de base doivent être prises, faute de quoi les juges en tiennent compte dans le PE. 3) Séquence d arabesques avant : une séquence de deux arabesques avant séparées par au plus quatre pas entre elles. Une arabesque sur chaque pied, sans soutien de la position, sur la carre intérieure ou extérieure. Chaque arabesque maintenue au moins trois secondes.

60 Sauts : STAR 5 Priorités Bonne technique pour les sauts simples et doubles. Pirouettes : Capacité de faire deux révolutions complètes sur la bonne carre et dans la bonne position de base. Arabesques : Capacité de rester dans la position correcte d arabesque, sur la bonne carre.

61 STAR 5 - Priorités Habiletés de patinage : Équilibre, vitesse, technique des poussées-élans et des croisés. Transitions : Ajout de pas de liaison simples entre les éléments. Performance/exécution : Tenue : forme et posture organisées et maîtrisées (c.-à-d. les positions de réception). Projection : essai de projection en direction des spectateurs. Interprétation : Développement de la capacité d écouter et de comprendre la musique du programme.

62 STAR 5 Processus STAR 5 se déroule comme les épreuves du CPC dans Patinage STAR. Les patineurs sont notés par rapport : Aux éléments (valeur de base et pointage de l exécution) Aux quatre composantes de programme Le jury des officiels est composé comme suit : Un jury technique désigne les éléments Trois juges ou plus attribuent les PE et les CP.

63 STAR 5 Processus Les compétitions STAR 5 peuvent utiliser une méthode manuelle ou des ordinateurs. Les deux systèmes produisent le même résultat. Le comité organisateur décide du système qui sera utilisé. La majorité des compétitions STAR 5 utilisent la méthode manuelle.

64 STAR 5 Méthode manuelle Les juges et le jury technique portent des casques d écoute. Le jury technique désigne les éléments Les juges entendent le nom des éléments dès qu ils sont désignés. Les juges inscrivent les éléments sur leur feuille de notation et attribuent les PE. À la fin de la performance, le jury technique révise au besoin les éléments.

65 STAR 5 Méthode manuelle Tout changement apporté aux éléments est pris en note par le jury technique et les juges. Les juges notent les CP sur les feuilles de notation. Le jury technique et les juges remettent tous deux leurs feuilles de notation à chaque patineur. Les spécialistes des données établissent le résultat final à l aide des feuilles de notation.

66 STAR 5 Méthode informatique Les membres du jury technique portent un casque d écoute. Le jury technique désigne chaque élément au fur et à mesure qu il apparaît à l écran. Les juges inscrivent leurs PE et CP sur leurs écrans. Les juges conservent leurs feuilles de notation en copie de sauvegarde. Le résultat final est calculé par l ordinateur.

67 Directives concernant les compétitions STAR 5 Vous trouverez des directives plus détaillées pour les compétitions de STAR 1 à 5 dans la trousse technique de préparation aux compétitions STAR 1 à 5. Description des éléments Critères de programme bien équilibré Déductions Interruptions Calcul des résultats

68 Directives concernant les PE de STAR 5 La seule exception de la communication de l UIP est pour l élément de pirouette combinée. Pour cet élément, si le patineur ne montre pas clairement qu il essaie de prendre les trois positions, le PE doit être réduit de -3. Le PE final pour cet élément doit être négatif, peu importe les aspects positifs qui ont été récompensés par les juges.

69 Programme bien équilibré (PBÉ) Les patineurs de STAR 5 doivent exécuter des éléments prescrits et satisfaire à des critères précis pour les éléments. Le jury technique doit vérifier si les bons éléments ont été exécutés. Si la méthode informatique est utilisée, le logiciel ne vérifie pas si le programme est bien équilibré. Le jury technique doit effectuer cette tâche manuellement.

70 PBÉ : combinaisons de sauts Les combinaisons de sauts qui ne correspondent pas à la définition d une combinaison de sauts seront désignées du saut + C. Cette erreur est prise en compte dans les PE des juges. Exemple : Un patineur essaie une combinaison 1A+1T+C. Il ajoute des virages trois et un toucher du pied entre les sauts. Le saut est désigné de 1A+C. Il était clair que le patineur voulait exécuter une combinaison, mais en raison des erreurs commises, elle ne correspond pas à la définition de combinaison de sauts. Les juges diminuent leur PE pour tenir compte de l erreur.

71 PBÉ : sauts répétés Tout saut répété qui ne l est pas dans une combinaison reçoit 80 % de sa valeur de base. L élément est désigné de saut+s. Il est considéré comme une combinaison de saut dans l évaluation du critère de programme bien équilibré. Exemple : Le patineur exécute deux Axel simples. Le second Axel est désigné de 1A+S. Le 1A+S compte comme une combinaison dans la vérification du critère de programme bien équilibré. Les juges ne tiennent compte que des deux premières combinaisons de sauts exécutées. Les combinaisons additionnelles sont invalidées.

72 PBÉ : pirouettes combinées Pour STAR 5, le patineur doit prendre les trois positions de base dans la pirouette combinée. S il ne prend pas les trois positions de base, les juges en tiennent compte dans leurs PE. Exemple : Le patineur exécute une arabesque avant/assise arrière de deux révolutions dans chaque position; deux révolutions en position de base au total sur chaque pied. Le jury technique désigne la pirouette de CCOSpB (Changement, pirouette combinée de base). Comme il n y a pas une troisième position de base, les juges en tiennent compte dans leur PE. La pirouette n est pas invalidée.

73 PBÉ : séquence d arabesques Jury technique Confirme l exécution de deux arabesques avant sans soutien. Confirme qu il n y a pas plus de quatre pas entre les arabesques (conformément à la définition de l élément). Juges Évaluent la durée des arabesques (au moins 3 sec chacune) Évaluent si les arabesques ont été exécutées sur chaque pied. Évaluent la qualité de la carre et de la position. Attribuent un PE en fonction de la durée et de la qualité.

74 Qui peut juger les compétitions STAR? Les juges de Patinage Canada qui ont reçu la formation pour juger les épreuves selon le système de notation de 6,0 points ou le CPC peuvent juger les épreuves des niveaux STAR 1 à 4. Ces juges doivent suivre des cours de recyclage pour se familiariser avec les procédures et critères d évaluation des compétitions STAR. Pour juger les compétitions de STAR 5, les juges doivent toutefois avoir reçu la formation relative au CPC. Les officiels techniques de Patinage Canada peuvent exercer leurs fonctions aux compétitions de STAR 1 à 4 après avoir suivi la formation pour les compétitions STAR.

75

76 FORMATION

77 /en-ca/sections/

78 MERCI ET BONNE SAISON DE COMPÉTITION

Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner

Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner 2014-2015 Trousse Technique Mise à jour: le 28 février, 2014 Trousse technique de préparation aux compétitions STAR de 2014-2015 Critères

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS CATÉGORIES DU QUÉBEC ET PROCESSUS DE QUALIFICATION Table des matières VOLET COMPÉTITIF... 3 INSCRIPTIONS AUX COMPÉTITIONS PROVINCIALES... 3 QUALIFICATIONS

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015. Préparé par: Amélie Vigneault

DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015. Préparé par: Amélie Vigneault DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015 Préparé par: Amélie Vigneault La La Vision Mission Favoriser le développement optimal du patineur Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à tous, grâce

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS

SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS 100 DESCRIPTION SOMMAIRE DU SYSTÈME GÉNÉRALITÉS Le système de notation par calcul des points cumulatifs est une méthode de calcul des résultats des compétitions de patinage

Plus en détail

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015 Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus Révisée le 8 septembre 2015 Table des matières VOLET PATINAGE PLUS 4 ÉTOILE 5 PATINAGE PLUS 6 PATINAGE PLUS (MES PREMIERS JEUX) 7 PRÉCISIONS POUR LES CIRCUITS

Plus en détail

LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE CPA BAIE ST-PAUL. ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008

LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE CPA BAIE ST-PAUL. ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008 LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BAIE ST-PAUL ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres

Plus en détail

Atelier Les nouveautés du Patinage STAR. Joanne Godin

Atelier Les nouveautés du Patinage STAR. Joanne Godin Atelier Les nouveautés du Patinage STAR Joanne Godin La Mission Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à tous, les programmes de Patinage Canada, que ce soit par amour, par plaisir ou pour

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015 TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015 Table des matières Partie A Partie B Partie C précisions Partie D Partie E Partie F Partie G Introduction de la trousse

Plus en détail

VOLET PATINAGE PLUS (*)

VOLET PATINAGE PLUS (*) VOLET PATINAGE PLUS (*) Toutes les compétitions du volet Patinage Plus (Étoiles, Patinage Plus et Mes Premiers Jeux) se dérouleront par circuit et les patineurs exécuteront leur performance sur une musique

Plus en détail

Patinage artistique. Section A

Patinage artistique. Section A Toutes les compétitions de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) sont régies par le règlement sportif officiel de l organisme. En tant que programme national de sport, OSC a fondé son

Plus en détail

LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005

LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005 LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers vous convie à sa 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 17 au 19 février 2012 À l ARÉNA ROBERT ROCHON Cette compétition s adresse

Plus en détail

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016 PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches DU : 31 mars, 2016 AU : 3 avril, 2016 SANCTION : IR-15-118 Sanctionné par

Plus en détail

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016 PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches DU : 31 mars, 2016 AU : 3 avril, 2016 SANCTION : IR-15-118 Sanctionné par

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR

TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR (En date du 31 juillet 2012) Table des matières Partie A. Partie B. Partie C. Partie D. Partie E. Partie F. Partie G. Partie

Plus en détail

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents Qu est-ce que le talent? Le talent est souvent défini comme une aptitude à effectuer une activité particulière

Plus en détail

ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015

ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015 LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BAIE-SAINT-PAUL ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles,

Plus en détail

Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011)

Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011) Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011) Généralités Les tests de l ARP sont obligatoirement organisés par des clubs affiliés

Plus en détail

GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS

GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS (Annexe B) Elément additionnel obligatoire : groupes de difficultés des séquences de pas (SS) qui peuvent être ajoutés à certains éléments afin d augmenter le niveau

Plus en détail

Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G

Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G Etoile 1* Patinage av. freinage Patinage arr. freinage 1. Longueur : env. 4 pas d élan + Paquet 2. Longueur : patinage av. + tour de cônes à 360 sur 2 pieds. Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G a)

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le lancement en souplesse, en septembre 2012, du programme Patinage Plus approche à grands pas et l enthousiasme s accroît alors qu on y met

Plus en détail

du 08 au 10 novembre 2013

du 08 au 10 novembre 2013 L Association des Clubs de Patinage Artistique de la Région du Sud-Ouest annonce la dixième édition de la compétition du 08 au 10 novembre 2013 Cette compétition est sanctionnée par Patinage Québec Numéro

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER

Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs

Plus en détail

# 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) SCAM SAM JG 10/08/08

# 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) SCAM SAM JG 10/08/08 # 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) Ce circuit encourage les patineurs à prendre de la vitesse et à utiliser la musique pour varier le rythme. Les patineurs doivent patiner rapidement avec des croisés

Plus en détail

# Téléphone : 450-472-8276 Courriel : steve.gosselin@videotron.ca LA FÉDÉRATION DE PATINAGE ARTISTIQUE DU QUÉBEC

# Téléphone : 450-472-8276 Courriel : steve.gosselin@videotron.ca LA FÉDÉRATION DE PATINAGE ARTISTIQUE DU QUÉBEC LE C.P.A. SAINT-EUSTACHE ANNONCE LA TENUE DE LA 37 E ÉDITION DE SA COMPÉTITION INVITATION SAINT-EUSTACHE 2014 Les 28, 29 et 30 novembre 2014 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles,

Plus en détail

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de Patinage Canada

Plus en détail

4. Tests Fédéraux. 4.1. Classification. 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories.

4. Tests Fédéraux. 4.1. Classification. 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories. 4. Tests Fédéraux 4.1. Classification 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories. 1. Tests Fédéraux d Initiation Cristal de Danse premier degré Cristal de Danse

Plus en détail

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC Dates : 25 au 28 février 2016 Lieu : Organisés par : Sanctionnés par : St-Jean-sur-le-Richelieu CPA St-Jean

Plus en détail

Règlement 2013 Rules 2013

Règlement 2013 Rules 2013 CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DE ROLLER SKATING C.E.R.S. (affiliée À LA F.I.R.S.) COMITÉ EUROPÉEN DE PATINAGE ARTISTIQUE (CEPA) Règlement 2013 Rules 2013 CERS CEPA Web Site: www.cers.pt 1 Règlement 2013 CERS

Plus en détail

BOOK 2014. Le règlement national du Patinage Artistique

BOOK 2014. Le règlement national du Patinage Artistique BOOK 2014 Le règlement national du Patinage Artistique BOOK 2014/2015 1 ere parution aout 2014 : modifications en bleu 2 e parution 24 septembre 2014 modifications en vert Page 1 et 12 musiques avec paroles

Plus en détail

Bienvenue aux nouveaux patineurs et aux patineurs de l école

Bienvenue aux nouveaux patineurs et aux patineurs de l école Club de patinage artistique de Pointe-aux-Trembles Bienvenue aux nouveaux patineurs et aux patineurs de l école Cahier d information à conserver Mot de la présidente Il me fait plaisir de vous accueillir

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL SPORTS DE GLACE

JE SUIS JEUNE OFFICIEL SPORTS DE GLACE JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN SPORTS DE GLACE Programme 2012 / 2016 SOMMAIRE LE JEUNE OFFICIEL 1. S ENGAGE A REMPLIR SON ROLE 2. DOIT CONNAITRE LES REGLES DE L ACTIVITE 3. S INVESTIT DANS LES DIFFERENTS ROLES

Plus en détail

3. ANALYSE DE LA PERFORMANCE: RÈGLEMENTS ET HABILETÉS LE NOUVEAU DÉPART APPUYÉ

3. ANALYSE DE LA PERFORMANCE: RÈGLEMENTS ET HABILETÉS LE NOUVEAU DÉPART APPUYÉ RÉSUMÉ DU COURS 301 1. INTRODUCTION 3 HEURES Ce module offre aux entraîneurs un résumé du cours 301, ce qui est attendu des entraîneurs et plus particulièrement, ce que les entraîneurs pourront apprendre

Plus en détail

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec Parlons Patinage Intensif Plus Avec Martine Gamache Fédération de patinage artistique du Québec Sondage Patinage Plus: Votre club est-il sur la bonne voie? Résultats Fédération de patinage artistique du

Plus en détail

!!! Règlement 2014 1

!!! Règlement 2014 1 !!! 1 Table des matières Introduction... 3! L organisation des contenus techniques... 4! Organisation de sessions de Roulettes Nationales au sein des clubs... 6! Qui peut juger lors d une session de «Roulettes

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING. Comité National de Patinage Artistique. Guillaume WATTRE Conseiller Technique National 1

FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING. Comité National de Patinage Artistique. Guillaume WATTRE Conseiller Technique National 1 FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING Comité National de Patinage Artistique 1 Table des matières FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING... 1 Introduction... 3 L organisation des contenus techniques...

Plus en détail

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE #166 COURTE PISTE TABLE DE MATIÈRES Page 2015 / 16 Critères de brevet PAA 2-5 Programme d aide aux athlètes Critères d octroi des brevets pour

Plus en détail

AGA DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS SAISON 2013-2014. Préparé par: Claude Latour

AGA DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS SAISON 2013-2014. Préparé par: Claude Latour AGA DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS SAISON 2013-2014 Préparé par: Claude Latour La Mission Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à tous, les programmes de Patinage Canada, que ce soit par amour,

Plus en détail

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 CPA REPENTIGNY RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 15 au 17 janvier 2016 CPA Odyssée La Plaine Forum de La Plaine SANCTION IC-15-047 AVIS DE COMPÉTITION Rencontre Patinage Plus 2016 PRÉSENTÉ PAR CPA

Plus en détail

CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013

CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013 AVIIS DE TENUE DE COMPÉTIITIION CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013 Dates : 31 janvier au 3 février 2013 Lieu : Aréna Gilles Chabot de Boucherville Hôte : Association régionale

Plus en détail

ÉVÉNEMENT. MES PREMIERS JEUX - SUD-OUEST PRÉSENTÉ PAR : Région Sud-Ouest. Du : 30 janvier, 2016 Au : 31 janvier, 2016 SANCTION : PJ-15-075

ÉVÉNEMENT. MES PREMIERS JEUX - SUD-OUEST PRÉSENTÉ PAR : Région Sud-Ouest. Du : 30 janvier, 2016 Au : 31 janvier, 2016 SANCTION : PJ-15-075 ÉVÉNEMENT MES PREMIERS JEUX - SUD-OUEST PRÉSENTÉ PAR : Région Sud-Ouest Du : 30 janvier, 2016 Au : 31 janvier, 2016 SANCTION : PJ-15-075 Sanctionné par Patinage Québec Amendé le 11 décembre 2015 Détail

Plus en détail

PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL

PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL CIRCULAIRE 6 / Rév.01-2005 SECTION 11 PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL Dans cette section : Chanvre industriel (Cannabis sativa L.) comprend les variétés des espèces

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Olympiques spéciaux Exigences techniques Patinage artistique (Patinage Canada)

Olympiques spéciaux Exigences techniques Patinage artistique (Patinage Canada) Olympiques spéciaux 2016-2017 Exigences techniques Patinage artistique (Patinage Canada) (30 mai 2016) Les règlements de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) sont basés sur les programmes

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS RÉVISÉ ET APPROUVÉ en octobre 2002 1 CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS 1.0 ÉNONCÉ DU MANDAT DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat

Plus en détail

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks Vérification Interne Vérification du cadre de contrôle des stocks Juin 2010 Table des matières SOMMAIRE EXÉCUTIF...5 1. INTRODUCTION...9 1.1 CONTEXTE...9 1.2 OBJECTIFS...9 1.3 ÉTENDUE DE LA VÉRIFICATION...9

Plus en détail

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES PRIX Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re étape

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2016-2017 Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace (8 août 2016) Table des matières Partie A: Partie B. Partie

Plus en détail

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d admissibilité

Plus en détail

Olympiques spéciaux Dossier technique Patinage artistique

Olympiques spéciaux Dossier technique Patinage artistique 1 Olympiques spéciaux 2015-2016 Dossier technique Patinage artistique Le règlement de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) s appuie sur les programmes Patinage Plus et Patinage STAR de

Plus en détail

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés*

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* L article 36.4 du Code de déontologie des comptables professionnels agréés, entré en

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2016 Dates : 25 au 28 février 2016 Lieux : St-Jean-sur-le-Richelieu Hôte : CPA St-Jean Sanctionnés par : Patinage Canada P-15-007

Plus en détail

ÉVÉNEMENT. MES PREMIERS JEUX - RICHELIEU-YAMASKA PRÉSENTÉ PAR : Bromont - ARPARY. Du : 6 février, 2016 Au : 7 février, 2016 SANCTION : PJ-15-092

ÉVÉNEMENT. MES PREMIERS JEUX - RICHELIEU-YAMASKA PRÉSENTÉ PAR : Bromont - ARPARY. Du : 6 février, 2016 Au : 7 février, 2016 SANCTION : PJ-15-092 ÉVÉNEMENT MES PREMIERS JEUX - RICHELIEU-YAMASKA PRÉSENTÉ PAR : Bromont - ARPARY Du : 6 février, 2016 Au : 7 février, 2016 SANCTION : PJ-15-092 Sanctionné par Patinage Québec Révisé le 1 er octobre 2015

Plus en détail

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 Date : 8 et 9 mars 2014 Hôte : Club de patinage artistique ESG Drummond / Saint-Cyrille Sanctionnés par : Patinage Canada P-13-007 -----AVIS IMPORTANT-----

Plus en détail

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA ET LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA Introduction. Le Prix du Duc d Édimbourg a débuté au Canada en 1963. Son objectif est d encourager des jeunes canadiens,

Plus en détail

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE Les trois étapes pour satisfaire aux exigences du PMC sont les suivantes : 1. Autoévaluation : Évaluation de votre pratique pour déterminer vos besoins d apprentissage. Les infirmières immatriculées évaluent

Plus en détail

Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit

Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit Cycle : du 1 er septembre 2012 au 30 juin 2014 (Les entraîneurs ont 22 mois pour accumuler les crédits.) Exigences pour l inscription

Plus en détail

DONNÉES PROBANTES CONCERNANT LES PRATIQUES EXEMPLAIRES EN MATIÈRE DE GESTION DE L INVALIDITÉ Sommaire

DONNÉES PROBANTES CONCERNANT LES PRATIQUES EXEMPLAIRES EN MATIÈRE DE GESTION DE L INVALIDITÉ Sommaire DONNÉES PROBANTES CONCERNANT LES PRATIQUES EXEMPLAIRES EN MATIÈRE DE GESTION DE L INVALIDITÉ Sommaire Citation: Thompson JM, MacLean MB. Données probantes concernant les pratiques exemplaires en matière

Plus en détail

JEUX D ÉTÉ DU CANADA DE 2013 (SHERBROOKE) DEVIS TECHNIQUE DE VOILE

JEUX D ÉTÉ DU CANADA DE 2013 (SHERBROOKE) DEVIS TECHNIQUE DE VOILE JEUX D ÉTÉ DU CANADA DE 2013 (SHERBROOKE) DEVIS TECHNIQUE DE VOILE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

AXEL GAP PATINAGE ARTISTIQUE

AXEL GAP PATINAGE ARTISTIQUE AXEL GAP PATINAGE ARTISTIQUE Cher(s) Parent(s), Vous venez d inscrire votre enfant dans notre club et nous vous en remercions. Afin que la saison se déroule dans les meilleures conditions, nous vous demandons

Plus en détail

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014.

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014. 1966 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 4 juin 2014, 146 e année, n o 23 Partie 2 sans qu il n ait exercé dans ce domaine doit compléter avec succès le programme de mise à niveau déterminé par l Ordre. Ce programme

Plus en détail

Tests USP de libre selon le ISU Judging System: Changements à partir du 1 er septembre 2007

Tests USP de libre selon le ISU Judging System: Changements à partir du 1 er septembre 2007 Union Suisse de Patinage No 1 / 2007/2008 8.6.2007 Tests USP de libre selon le ISU Judging System: Changements à partir du 1 er septembre 2007 Après les premières sessions de tests de libre selon le ISU

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS OBJET DU DOCUMENT Le présent code de déontologie a été rédigé dans le but d aider à définir le rôle des officiels dans le contexte de

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE 2012

REGLEMENT TECHNIQUE 2012 REGLEMENT TECHNIQUE 2012 Mis à jour par la CPA le 9/01/12 Version 1 En rouge : les nouveautés par rapport à la saison précédente Ce document est disponible sur le site Internet de la FFRS \ CPA rubrique

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 DOCUMENT COMPLEMENTAIRE IMPORTANT A LIRE : REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE DU RSEQ LAC-SAINT-LOUIS DE L ANNEE EN COURS Révisée le 16 juin 2015 (CSS 1415-01) EN TANT QUE

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Cadres romands Saison 2011-2012. La structure des cadres en Suisse se présente de la façon suivante : Structure des cadres en Suisse

Cadres romands Saison 2011-2012. La structure des cadres en Suisse se présente de la façon suivante : Structure des cadres en Suisse Structure des cadres en Suisse La structure des cadres en Suisse se présente de la façon suivante : Cadre de club Cadre de club Structure des cadres en Suisse Cadres de l Cadres des associations régionales

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR

TROUSSE TECHNIQUE DE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR TROUSSE TECHNIQUE DE 2013-2014 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR Table des matières Partie A Partie B Partie C Partie D Partie E Partie F Partie G Partie H Partie I Partie J Programme libre

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire I. Avant le match Avant le tirage au sort, le marqueur doit enregistrer

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

COMITE DE PATINAGE ARTISTIQUE. REGLEMENT REGIONAL 2 et REGIONAL 3

COMITE DE PATINAGE ARTISTIQUE. REGLEMENT REGIONAL 2 et REGIONAL 3 LIGUE ILE DE FRANCE SPORTS DE GLACE COMITE DE PATINAGE ARTISTIQUE Saison 2015 / 2016 Version au 3 octobre 2015 REGLEMENT REGIONAL 2 et REGIONAL 3 Les patineurs devront être en possession d une licence

Plus en détail

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016 Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016 I. DESCRIPTION DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS Le CPA Laval soutient les

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA LIGUE RIVE-NORD 2011-2012

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA LIGUE RIVE-NORD 2011-2012 RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA LIGUE RIVE-NORD 2011-2012 1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS Les règlements administratifs généraux appliqués sont ceux de Hockey Québec. 2. CHANDAILS 2.1 La couleur des chandails

Plus en détail

Version Rédacteur Date Description synthétique modifications 1.0 Jacquemard 27/05/14

Version Rédacteur Date Description synthétique modifications 1.0 Jacquemard 27/05/14 REGLEMENT NATIONAL FRANÇAIS CE REGLEMENT S AJOUTE OU SE SUBSTITUE A L ANCIEN REGLEMENT TOUT CE QUI NE SERAIT PAS STIPULE DANS CE REGLEMENT SERA SOUMIS AUX REGLEMENTS DE L ISU Version Rédacteur Date Description

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE SURVEILLANCE GÉNÉRALE DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D INGÉNIEUR FORESTIER

INSPECTION PROFESSIONNELLE SURVEILLANCE GÉNÉRALE DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D INGÉNIEUR FORESTIER INSPECTION PROFESSIONNELLE SURVEILLANCE GÉNÉRALE DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D INGÉNIEUR FORESTIER 1. Ce que prescrit la loi Le Code des professions (CP) prescrit qu un Comité d inspection professionnelle

Plus en détail

Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours.

Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours. C.P.A. Terrebonne Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours. CRITÈRES DE SOLOS POUR LE SPECTACLE

Plus en détail

RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016

RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016 RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016 «AUTRES DANSES» Discipline : DISCO 1 octobre 2015 Table des matières REGLES GENERALES... 3 Titre 1. :... 3 Titre 2. : Descriptifs de la discipline... 3 Titre 3. : Les tenues...

Plus en détail

Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE)

Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE) Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) Outil national de rapports en ligne (ONRE) GUIDE DE L ADMINISTRATEUR MINISTÉRIEL Mise à jour : octobre 2015 1 Table des matières

Plus en détail

«Le sport est un dépassement de soi, une école de vie» Aimé Jacquet

«Le sport est un dépassement de soi, une école de vie» Aimé Jacquet Règlement du Club Le club de patinage artistique de Sion est régi par ses statuts, complétés par le présent règlement. La qualité de membre du club implique l'acceptation de ce règlement et de ses annexes.

Plus en détail

Chers collègues, Vous trouverez dans la présente lettre, les règles qui doivent être appliquées à la saison 2014-2015.

Chers collègues, Vous trouverez dans la présente lettre, les règles qui doivent être appliquées à la saison 2014-2015. Volleyball Québec 4545 avenue Pierre-De Coubertin Montréal Québec H1V 0B2 Tél. : 514 252-3065 Téléc. : 514 252-3176 www.volleyball.qc.ca info@volleyball.qc.ca Montréal, le 5 novembre 2014 Expéditeur :

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

F6. La fédération assure la couverture des rencontres, des désignations adaptées avec le meilleur rapport coûtaptitude

F6. La fédération assure la couverture des rencontres, des désignations adaptées avec le meilleur rapport coûtaptitude CHAPITRE PRELIMINAIRE Préambule : La Fédération Française de BasketBall est titulaire d une délégation de service public et est ainsi en charge de l organisation du basket sur le territoire. L organisation

Plus en détail

Patinage en simple, patinage en couple et danse sur glace Révisée le 30 novembre 2015

Patinage en simple, patinage en couple et danse sur glace Révisée le 30 novembre 2015 TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2015-2016 Patinage en simple, patinage en couple et danse sur glace Révisée le 30 novembre 2015 Table des matières Partie A Partie

Plus en détail

RÈGLEMENTS ET PROCÉDURES «S3 FUTUR PRO» Circuit Freestyle junior En collaboration avec Snowboardfirm et FreeskiFirm TOUTES CATÉGORIES

RÈGLEMENTS ET PROCÉDURES «S3 FUTUR PRO» Circuit Freestyle junior En collaboration avec Snowboardfirm et FreeskiFirm TOUTES CATÉGORIES RÈGLEMENTS ET PROCÉDURES «S3 FUTUR PRO» Circuit Freestyle junior En collaboration avec Snowboardfirm et FreeskiFirm TOUTES CATÉGORIES Dec. 2012 - v1 PARTIE 1. PARAMÈTRES GÉNÉRAUX Le «S3 Futur Pro» est

Plus en détail

Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels

Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels Nombre total de réponses : 811 Nombre de réponses complètes : 543 Section 1 : Questions générales (n 1 n 2) 1. Quelle section représentez-vous?

Plus en détail

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Octobre 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 PRINCIPES DE L ÉVALUATION

Plus en détail

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification interne 378-1-615 29 avril 2009 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... II 1.0 INTRODUCTION...5 2.0 OBJECTIFS ET PORTÉE DE LA VÉRIFICATION...7

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes Examen des pratiques de gestion du risque Principes, observations et prochaines étapes Contexte Le présent document n est pas une ligne directrice. Il a pour objet de communiquer les principes de base

Plus en détail

1/ Mise en place des notions de sécurité

1/ Mise en place des notions de sécurité ACROSPORT Formation 2010/2011 Organiser l enseignement : une proposition de démarche 1/ Mise en place des notions de sécurité Afficher et rappeler les consignes de sécurité lors de l échauffement et lors

Plus en détail

Concours d'art oratoire provincial du CSFP

Concours d'art oratoire provincial du CSFP Concours d'art oratoire provincial du CSFP Date et lieu : Le jeudi 16 avril 2015 à l École des Grands- Vents Le concours d art oratoire du CSFP en est à sa 9 e édition. À chaque année, toutes les écoles

Plus en détail

Règlement pour les catégories Régionales R2 R3

Règlement pour les catégories Régionales R2 R3 2011/2012 Règlement pour les catégories Régionales R2 R3 CATEGORIES RÉGIONALE 2 Poussins : de 8 ans né après le 30/06/2006: Pas de test exigé PN1 maximum. 4 éléments sauts maximum autorisés - Axel et doubles

Plus en détail

Certification Parc à neige Guide de stage 2015-2016

Certification Parc à neige Guide de stage 2015-2016 L ALLIANCE DES MONITEURS DE SKI DU CANADA Certification Parc à neige Guide de stage 2015-2016 Mandat de l AMSC: L Alliance des moniteurs de ski du Canada offre une qualité supérieure de formation en enseignement

Plus en détail