Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cœur et les artères des femmes sont en danger"

Transcription

1 Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication

2 Le cœur et les artères des femmes sont en danger Les maladies cardiovasculaires, première cause de décès chez les femmes Infarctus : les femmes plus touchées, moins bien dépistées, avec un rétablissement plus difficile que les hommes Des symptômes différents Une attention renforcée aux trois étapes clés de la vie hormonale Des facteurs de risque plus dangereux, voire méconnus 10 conseils de prévention particulièrement importants pour les femmes La Fédération Française de Cardiologie Le club Cœur et Santé de Béthune Contacts 2

3 Le Cœur est aussi féminin : rencontre d information et de prévention à Béthune le 9 octobre Contrairement à ce que l'on croit, le cœur et les artères des femmes sont plus fragiles que chez les hommes. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes en France. Bien trop souvent ignorées, elles tuent pourtant sept fois plus que le cancer du sein! L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais et le Club Cœur et Santé de Béthune organisent le mardi 9 octobre 2012 une rencontre d information et de prévention cardiovasculaire plus directement dirigée vers le Cœur des Femmes, au Foyer François Albert, rue Fernand Bart à Béthune. Il est d autant plus essentiel de faire passer un message de prévention dans notre région, que la mortalité cardiovasculaire y est supérieure de 27 % à la moyenne nationale. Après Dunkerque en mai, c est la seconde d une dizaine de réunions d information de ce type, qui seront organisées dans les grandes villes de la région. La salle sera ouverte au public à partir de 16h, avec des stands d information sur les risques cardiovasculaires : hypertension artérielle, diabète, tabac, alcool, alimentation, activité physique A 18h, le Pr Claire Mounier Vehier, 1 ere vice-présidente de la Fédération Française de Cardiologie animera une conférence sur le thème du risque cardiovasculaire chez les femmes, à prendre en compte tout particulièrement lors des trois phases-clés de la vie hormonale : la contraception, la grossesse et la ménopause. Cette rencontre d information et de prévention est organisée en partenariat avec le réseau Prévart, la Ville de Béthune et la mutuelle apreva. 3

4 Les maladies cardiovasculaires, première cause de décès chez les femmes L infarctus* est spontanément associé à un homme de 50 à 60 ans, fumeur, sédentaire et avec un peu d embonpoint. C est pourtant aussi une maladie féminine Car contrairement à une idée reçue, le cancer du sein n est pas la première cause de mortalité chez les femmes. En France, une femme sur 25 succombera d un cancer du sein, alors qu une sur 3 décèdera d une maladie cardiovasculaire, soit huit fois plus! Les maladies cardiovasculaires totalisent 42% des décès chez les femmes européennes contre 27% pour les cancers. Par ordre de fréquence, la pathologie numéro 1 reste l infarctus du myocarde (18% des décès féminins), suivi par l accident vasculaire cérébral (AVC) (14%) puis les autres pathologies vasculaires (10%). L infarctus progresse chez les femmes à cause de la multiplication des comportements à risque En dix ans, le nombre d infarctus du myocarde a diminué dans la population masculine. Parallèlement, il a augmenté chez les femmes. Protégées grâce à leur hormones naturelles (oestrogènes), les maladies des artères coronaires apparaissaient chez elles en moyenne 10 ans plus tard que chez l homme. Mais l évolution des modes de vie contribue à modifier les choses. Les femmes ont progressivement adopté les mêmes comportements à risque que les hommes. On note en particulier une croissance exponentielle du tabagisme chez la jeune femme depuis les années Or, le risque associé au tabac est plus important chez la femme que chez l homme et ne dépend pas de l âge : une consommation de 3 à 4 cigarettes par jour multiplie par 3 le risque relatif d accident cardiovasculaire. Et au-delà du tabac, on observe une fort développement des autres facteurs de risque : consommation d alcool, manque d exercice physique, alimentation déséquilibrée, surpoids, stress grandissant, précarité Ils réduisent eux aussi l effet protecteur des oestrogènes naturels. Conséquence : les maladies cardiovasculaires ne sont plus réservées aux femmes ménopausées et concernent aussi les femmes plus jeunes. Les infarctus du myocarde chez les femmes de moins de 50 ans ont triplé ces 15 dernières années! En particulier, l association d une pilule contraceptive contenant un œstrogène de synthèse avec le tabac constitue après 35 ans un cocktail destructeur qui multiplie par 30 le risque d infarctus! Une moins bonne prise en charge que pour l homme Pour des raisons culturelles surtout, la prise en charge médicale reste médiocre en comparaison de celle de l homme. Quant une femme ne se sent pas bien et présente un symptôme d infarctus, son entourage met en moyenne une heure de plus que pour une homme avant d appeler le SAMU. Une fois arrivée aux urgences, il y a encore en moyenne une heure de retard avant une prise en charge par un 4

5 cardiologue. La maladie cardiovasculaire reste dans beaucoup d esprits une affaire d hommes et non de femmes Développer une prévention citoyenne Une prévention rigoureuse pourrait néanmoins faire reculer le nombre de décès. Elle est d autant plus importante que les symptômes décrits par les femmes ne sont pas toujours les mêmes que ceux décrits par les hommes. Les médecins doivent être particulièrement vigilants et dépister les principaux facteurs de risque aux trois phases clés de la vie hormonale de la femme : au moment de la mise en place d une contraception orale, au cours de la grossesse et à la ménopause. * On parle d infarctus du myocarde lorsqu une partie du coeur n est plus approvisionnée en sang et oxygène, parce qu une des artères du coeur, les coronaires, est bouchée par un caillot de sang ou une plaque de graisse et de cholestérol. 5

6 Infarctus : les femmes plus touchées, moins bien dépistées, avec un rétablissement plus difficile que les hommes Dans un essai mené auprès de patients de 32 pays, les femmes qui se plaignent de douleurs thoraciques ont 20 % de chance en moins que les hommes de se voir proposer une consultation médicale. Elles sont également moins nombreuses à recevoir un diagnostic exact et ont 40 % de chance en moins de se faire prescrire un examen des artères coronaires. Pourtant, souffrant d'une insuffisance coronarienne, elles ont deux fois plus de risques que les hommes ayant les mêmes symptômes d'être victimes d'un infarctus, voire d un arrêt cardiaque! Enfin, après un infarctus, les femmes ont davantage de risque de décéder ou de refaire un accident cardiovasculaire dans l année qui suit, comparativement aux hommes. Un sur-risque féminin D un point de vue anatomique, les artères des femmes sont plus étroites et se bouchent plus facilement. Elles sont aussi plus sujettes aux contractions brutales, ce qui peut perturber le débit de sang que reçoit le coeur. De plus, les femmes ne reconnaissent pas les signes annonciateurs de l infarctus. Elles ne sont pas conscientes qu il n est pas réservé aux hommes Et à force de leur avoir répété que les oestrogènes protégeaient leur système cardiovasculaire, elles sont moins attentives aux facteurs de risque sur lesquels elles pourraient elles-mêmes agir. C est d autant plus important qu elles ont désormais adopté le mode de vie et les comportements à risque des hommes Une prise en charge plus tardive Les femmes et leurs médecins ont tendance à sous-estimer les risques cardiovasculaires. D abord parce qu elles se plaignent moins que les hommes, plus habituées à la douleur. Ensuite, parce que les signes sont parfois différents de ceux des hommes et peuvent passer inaperçus, minorant l alerte et la prise en charge. Autre constat : c est rarement le mari qui appelle le 15 Les femmes doivent prendre conscience qu une crise cardiaque peut leur arriver et qu en cas de douleur, elles doivent agir vite et appeler le numéro d urgence! Les résultats sont sans appel : chez les femmes, l infarctus du myocarde est pris en charge en moyenne une heure plus tard que chez les hommes. 55% des accidents cardiaques sont fatals chez elles, contre 43% chez les hommes. 6

7 Des symptômes différents Chez les femmes de moins de 50 ans, un infarctus se reconnaît la plupart du temps comme pour les hommes par une douleur vive en étau dans le thorax, qui irradie dans le bras gauche jusqu'à la mâchoire. L'infarctus est souvent précédé de signes avant-coureurs : douleurs dans la poitrine ou dans l'épaule ; palpitations lors d'un effort, par exemple. Ces symptômes sont souvent négligés par les femmes, qui ont tendance à les croire liés au stress. Après la ménopause, il faut penser au coeur en cas d'essoufflement. Mais ce «manque d air» peut aussi évoquer de l angoisse et orienter parfois le diagnostic à tort vers une anxiété ou une dépression Les femmes seront également attentives à une altération de leur état général, une grosse fatigue persistante ou un amaigrissement sans cause apparente, signes pouvant révéler une insuffisance cardiaque. Elles se méfieront aussi de symptômes pris, à tort, pour des problèmes digestifs : nausées, vomissements, sueurs, douleurs dans l'estomac... Les principaux signes de l infarctus chez la femme Une douleur qui apparaît au niveau du thorax et irradie le bras gauche jusqu à la mâchoire. Ce symptôme classique chez l homme est néanmoins plus rare chez la femme Des difficultés à respirer Un essoufflement pour des petits efforts de la vie quotidienne, comme monter des escaliers Des nausées ou des vomissements Un malaise ressemblant à une indigestion Des sueurs Une grosse fatigue persistante Une impression de faiblesse Une crise d anxiété 7

8 Une attention renforcée aux trois phases clés de la vie hormonale La contraception La contraception à base d oestrogènes de synthèse, c est-à-dire la plupart des pilules classiques, favorise la coagulation du sang, donc les caillots. Avant la prescription de la première pilule, le médecin doit réaliser un rapide bilan cardiovasculaire, prenant en compte l hérédité familiale (notamment des antécédents de phlébite, d embolie pulmonaire, d accident cardiaque avant 50 ans ) Ce contrôle est particulièrement important pour la jeune fille qui fume, car le tabac rigidifie les artères et favorise aussi de son côté la formation de caillots sanguins. Audelà de minorer la protection naturelle assurée par les hormones féminines contre les maladies cardiovasculaires, l association pilule-tabac renforce les risques d obstruction des artères : coronaires, cérébrales, rénales, des jambes Après 35 ans, le risque est multiplié. Une pilule contraceptive avec des oestrogènes de synthèse associée au tabac multiplie le risque d infarctus par 30. Même en ne fumant que quelques cigarettes par jour, il faut absolument opter pour un autre mode de contraception. La grossesse Pour alimenter le placenta qui lui permet de nourrir son bébé, le volume de sang de la femme enceinte augmente de manière considérable : de 4 à 5 litres de sang par minute, il passe à 6 à 7 litres! Pour traiter un volume sanguin plus important, le cœur est en sur-régime. La fréquence cardiaque augmente et les valves travaillent aussi davantage. Si la majorité des femmes s adapte sans problème, la grossesse peut révéler une maladie cardio-vasculaire, ignorée jusqu alors ou l aggraver. Une étude réalisée auprès de femmes de 28 pays européens a montré un risque important lors de la grossesse pour les femmes souffrant de maladies cardiovasculaires. Le taux de mortalité est 100 fois supérieur à la normale chez les femmes enceintes souffrant de maladies cardiovasculaires, et le taux de mort fœtale 10 fois supérieur à la normale. D où l importance de réaliser un dépistage des maladies cardiovasculaire lors de la première grossesse. La ménopause Les femmes qui ont connu un épisode cardiovasculaire pendant une grossesse, notamment une hypertension artérielle, doivent rester vigilantes. Plusieurs années plus tard, à la ménopause, un certain nombre d entre elles connaîtront une maladie cardiovasculaire, avec un risque d infarctus du myocarde et d accident vasculaire cérébral augmenté de façon très significative. De même qu une hypertension artérielle ou un diabète. 8

9 C est évidemment la période la plus critique pour la femme. Elle n est plus protégée par ses hormones et son risque rejoint celui de son compagnon. De plus, les artères des femmes sont plus petites, plus rigides, plus épaisses après la ménopause. La femme a tendance à prendre du poids, à avoir un excès de mauvais cholestérol (LDL CT), de triglycérides, un diabète autant de facteurs qui favorisent le développement des plaques de cholestérol dans les artères, aggravant le risque d accident cardiovasculaire. La dépression à cette époque de la vie les favorise aussi. La durée de vie s allongeant, les femmes seront bientôt ménopausées pendant 30 à 40% de leur vie, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux maladies cardiovasculaires. Un risque qui n est heureusement pas inéluctable, si elles prennent des mesures préventives. 9

10 Des facteurs de risque plus dangereux, voire méconnus Le tabac Alors qu on note une exposition exponentielle au tabac chez les femmes depuis la fin des années 1970, ses effets sont plus nocifs pour elles que pour les hommes. Quel que soit l âge, une consommation de 3 à 4 cigarettes par jour multiplie par 3 le risque relatif d accident cardiovasculaire. Avant 50 ans, plus d un infarctus sur deux chez la femme est lié au tabac. L arrêt total de tabac permet de réduire ce surrisque d un tiers à 2 ans et totalement à 5 ans. Le diabète Il augmente le risque de mortalité cardiovasculaire de 3 à 7 fois comparé à 2 à 3 fois chez l homme, notamment parce qu il réduit l effet protecteur des estrogènes naturels. L hypertension artérielle Entre 40 et 69 ans, la pression artérielle systolique usuelle augmente de 20 mm Hg chez la femme. L hypertension artérielle est plus fréquente et plus sévère chez la femme âgée, comparativement aux hommes. La tension ne doit pas dépasser 140/90. Le cholestérol L élévation du LDL cholestérol (le mauvais) est plus fréquente chez la femme de plus de 65 ans. Et un taux bas de HDL cholestérol (le bon) est un facteur de risque de maladie plus puissant chez la femme. Le stress Les facteurs psychologiques (anxiété, stress, dépression) et la précarité sont des situations à risque de maladies cardiovasculaires plus puissantes chez la femme que chez l homme, par un impact plus défavorable sur le système nerveux autonome. Elles ne sont pas assez prises en compte. Le syndrome d apnées du sommeil Lors de la grossesse et de la ménopause, il favorise l hypertension artérielle, le surpoids, le diabète chez la femme, avec leurs complications cardiovasculaires et cérébrales. Il reste sous-dépisté, car ses symptômes sont parfois différents chez la femme. La fibrillation auriculaire Trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, elle provoque la formation de caillots de sang dans le cœur, qui peuvent obstruer les artères. Elle est responsable d un AVC sur cinq. Symptômes : essoufflement à l effort, palpitations, douleurs thoraciques, malaises et syncopes 10

11 10 conseils de prévention particulièrement importants pour les femmes Manger équilibré 5 fruits et légumes par jour, du poisson deux ou trois fois par semaine, réduire le sucre et les matières grasses d origine animale De l activité physique régulière Minimum 30 minutes, au mieux chaque jour, sinon au moins trois fois par semaine. Marche à pied, vélo, natation, aquagym, jardinage Réduire le sel Pas de salière à table, moins de plats préparés, de pain, de charcuterie et de fromage Cuisiner avec des herbes, des aromates, des épices Ne pas fumer Trouver une bonne raison et choisir le bon moment pour arrêter Peu d alcool Pas plus d un verre de vin par repas, plutôt rouge Moins de stress Grâce aux techniques de relaxation, respiration, méditation, sophrologie, psychothérapie Un bon sommeil En se couchant à heures régulières. Rire Un moment heureux au moins une fois par jour diminue le mauvais stress! Pas de pilule si l on fume après 35 ans Changer de moyen de contraception Un contrôle médical régulier Contrôler sa tension une fois par an et réaliser un bilan sanguin aux moments-clés de sa vie hormonale (pilule, grossesse), puis tous les 2 ans à l approche de la ménopause. Ne pas hésiter à parler de ses signes d alerte à son médecin. 11

12 La Fédération Française de Cardiologie La Fédération Française de Cardiologie est une association de cardiologues bénévoles. Reconnue d utilité publique, elle mène depuis près de 50 ans des actions sans subvention de l Etat, grâce à la générosité du public. Les maladies cardiovasculaires tuent chaque jour 400 personnes en France et sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans et chez les femmes. Quatre missions Mener des actions d information et de prévention Financer et soutenir la recherche en cardiologie Inciter à sauver des vies Accompagner la réadaptation des cardiaques L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Les missions de la Fédération Française de Cardiologie sont coordonnées par 26 associations régionales. L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais est de loin la plus importante, par son volume d activité et ses initiatives. 28 clubs Cœur et Santé coordonnent et animent des actions de prévention cardiovasculaire dans les principales villes de la région. 15 d entre eux proposent en plus une activité de rééducation pour les cardiaques. Faire un don Par courrier, en envoyant un chèque à l ordre de la Fédération Française de Cardiologie à l'adresse suivante : FFC, 5 rue des Colonnes du Trône Paris. Par Internet sur Les donateurs reçoivent en retour un reçu fiscal, qui leur permet de déduire de leur impôt sur le revenu 66% du montant de leur don : un don de 30 ne coûte en réalité que 10,20, 60 que 20,40, 90 que 30,60... Association de Cardiologie Nord Pas de Calais :

13 Le club Cœur et Santé de Béthune Le club Cœur et Santé est une représentation locale, qui prolonge sur le terrain les actions développées par la Fédération Française de Cardiologie et l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais. Le club Cœur et Santé organise des séances de réadaptation dites de phase III. Il s agit d aider le cardiaque à recouvrer une vie familiale, sociale et professionnelle normale après l accident cardiaque par la pratique d une activité physique et sportive adaptée visant notamment à accroître ses capacités cardiorespiratoires. L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais compte 28 clubs Cœur et Santé, dont 16 pratiquent une activité de réadaptation. 13

14 Contacts Luc-Michel Gorre Communication de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Pr Claire Mounier Vehier 1 ere Vice-Présidente de la Fédération Française de Cardiologie Présidente de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Cardiologue au CHRU de Lille, chef du service de Médecine Vasculaire et HTA Philippe Egu Délégué régional de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordonne les Parcours du Cœur et les Parcours du Cœur Scolaires pour la région

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins protégées QUE LES HOMMES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

6 thèmes abordés. Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme?

6 thèmes abordés. Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme? Bienvenue! Comment prendre soin de son cœur quand on est une femme? 6 thèmes abordés Le risque cardiovasculaire chez la femme Pourquoi le tabac est l ennemi mortel du cœur Hypertensions artérielles de

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE *

FIBRILLATION AURICULAIRE * FIBRILLATION AURICULAIRE * ET AVC La fibrillation auriculaire provoque UN AVC TOUTES LES 0 MINUTES 1 *ou atriale stopavc I PRENEZ VOTRE FA À CŒUR I Qu est-ce que la fibrillation auriculaire ou FA? Pourquoi

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Devoirs de préparation Module 10

Devoirs de préparation Module 10 Devoirs de préparation Module 10 Maladies liées à l alimentation Il existe différentes maladies liées à l alimentation. Certaines sont liées à une mauvaise alimentation, d autres sont congénitales et se

Plus en détail

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque?

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? Jean-Philippe BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Mourad DERGUINI Hôpital de Kouba - Alger SAERM, Alger 2015 Le risque

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive?

Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive? Quelles analyses de sang avant la prise de la pilule contraceptive? Pourquoi une analyse du sang avant la prise de la pilule? En France 10% de la population est porteuse de mutations génétiques d hypercoagulabilité,

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Se libérer de son tabagisme? Plus de 2.400.000 personnes ont déjà réussi à arrêter... Pourquoi

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

Le coût humain des maladies chroniques

Le coût humain des maladies chroniques Annexe 1 Le coût humain des maladies chroniques «3four50», trois chiffres, un message simple et puissant qui met en lumière un des principaux enjeux sanitaires de notre époque. Elaborée par l Oxford Health

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger Document non contractuel / MOD.3331/09.2011 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Tension artérielle,

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

L accident Vasculaire Cérébral «AVC»

L accident Vasculaire Cérébral «AVC» L accident Vasculaire Cérébral «AVC» Conception-Rédaction : Dr Ludovic MORIN, service de neurologie, C. H. Sainte Anne - 75 674 Paris Relecture : Pr Jean-Louis MAS, Dr Catherine LAMY, Dr Valérie DOMIGO,

Plus en détail

FORMATION INITIALE NOTIONS D ALCOOLOGIE

FORMATION INITIALE NOTIONS D ALCOOLOGIE POINTS ABORDÉS : L ALCOOLÉMIE LES EFFETS DE L ALCOOL LA DÉPENDANCE PSYCHOLOGIQUE LA DÉPENDANCE PHYSIQUE LES IDÉES REÇUES 1 L ALCOOLÉMIE : LES ÉQUIVALENCES 2 L ALCOOLÉMIE : NOMBRE DE VERRES (ÉQUIVALENTS)

Plus en détail

Prévenir... l alcoolisme

Prévenir... l alcoolisme Prévenir... l alcoolisme 8 Avec l alcool, faites-vous bon ménage ou mauvais usage? Vous faites bon ménage, si vous usez sans abuser (1) Consommateur ponctuel, vous ne buvez pas plus de 4 verres par occasion.

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

M. Simple Chambre : 2309

M. Simple Chambre : 2309 M. Simple Chambre : 2309 AVC Dr Ruth Consignes Faire une lecture personnelle de la situation clinique. Souligner les éléments importants ou ceux qui ont besoin d être clarifiés. Répondre aux questions

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein.

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein. Le diabète et l insuffisance rénale Totalement dévouée aux soins du rein. L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Le diabète et l insuffisance rénale Qu est-ce que le diabète? Le diabète

Plus en détail

La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne. Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister!

La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne. Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister! La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister! Dépistage du cancer du sein A partir de 50 ans, le dépistage du cancer du sein tous les 2 ans,

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 E-liquide H.A.S. En 2013, en France, aucune cigarette électronique ne dispose d une autorisation de mise sur le marché (AMM)

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien.

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien. REPUBLIQUE FRANÇAISE Avril 2009 Questions / Réponses Traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Vous recevez un traitement anticoagulant oral par antivitamine K. Ce traitement vous est indispensable

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Ce n est qu en dégustant le vin lentement et avec modération que ses qualités gustatives pourront vraiment être ressenties et appréciées.

Ce n est qu en dégustant le vin lentement et avec modération que ses qualités gustatives pourront vraiment être ressenties et appréciées. Brochure Wine in moderation Le vin: la culture de la modération La production et la consommation de vin font partie du patrimoine européen depuis des millénaires. L Union européenne est le plus grand producteur,

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit renouvelable

L essentiel sur. Le crédit renouvelable L essentiel sur Le crédit renouvelable Octobre 2009 Qu est ce que c est? Catégorie particulière de crédit à la consommation, le crédit renouvelable - souvent appelé revolving - est multiforme et complexe

Plus en détail

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Raffaella Votino Service gynécologie et andrologie Plan : Définition Types de THS Débat dernières années Balance risques bénéfices THS et ostéoporose

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé?

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Thierry Lang Thierry Lang Inserm UPS UMR 1027 La consommation de tabac est un déterminant majeur de la mortalité en France 60,000 décès par an

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence!

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence! Quand il fait CHAUD POUR MOURIR Prudence! Comment la chaleur affecte-t-elle la santé? L été, le soleil et le beau temps sont sources de nombreux plaisirs Par contre, lorsque la chaleur est trop intense,

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: les faits TOUS les fumeurs savent que le tabac est nocif LA PLUPART des fumeurs savent que l arrêt du

Plus en détail

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur!

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur! Renseignez-vous sur le site Web de la Ce site propose une riche gamme de renseignements et d outils afin de vous aider, vous et votre famille, à prévenir et à contrôler les maladies du cœur et les AVC.

Plus en détail

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 40 à 49 ans

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 40 à 49 ans Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein pour les femmes de 40 à 49 ans Informations générales sur le dépistage du cancer du sein Qu est-ce

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Comment un spermatozoïde et un ovule peuvent-ils créer un futur être humain? I/ Les spermatozoïdes et les ovules fusionnent lors de la fécondation créant ainsi la cellule-œuf.

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Proposition de communiqué de presse. Semaine de la santé. du 28 novembre au 5 décembre 2015

Proposition de communiqué de presse. Semaine de la santé. du 28 novembre au 5 décembre 2015 Proposition de communiqué de presse Semaine de la santé du 28 novembre au 5 décembre 2015 La semaine de la santé est un temps fort de réflexion et d échanges sur les réalités, l actualité et les grands

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES 496. Anorexie mentale et boulimie Définition Les troubles des conduites alimentaires regroupent l anorexie mentale, associant une anorexie, une aménorrhée (chez la femme,

Plus en détail

L hypertension artérielle

L hypertension artérielle Qu est-ce que cela veut dire : «je vais prendre votre tension?» Normalisez votre pression artérielle. Vous vivrez en meilleure santé et plus longtemps. Journée mondiale L hypertension artérielle Comité

Plus en détail

Professeur André SCHEEN Professeur André SCHEEN

Professeur André SCHEEN Professeur André SCHEEN Cette brochure gratuite a été réalisée par «Liège Province Santé» de l O.M.S. sur base d un texte scientifique du Professeur André SCHEEN, Professeur de Médecine, Université de Liège, Chef de Service du

Plus en détail

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES 23 JUIN 2010 AURILLAC CANTAL A L ISSU DE CETTE FORMATION VOUS SEREZ CAPABLE DE PRENDRE EN CHARGE UNE PATIENT EN ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque, aujourd

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail