Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite"

Transcription

1 Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite SERVICE DE DR IMEN TRABELSI SAHNOUN CARDIOLOGIE - EPS HÉDI CHAKER SFAX FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE: DCEM1

2

3 Table des matières Table des matières 3 I - Classification des cardiopathies 9 A. Classification des cardiopathies Cardiopathies par obstacle Cardiopathies avec Shunt gauche- droit Cardiopathies avec Shunt droit-gauche... 9 II - rappel embryologique 11 A. les principales phases d'embryogenèse cardiaque...11 III - rappel physiologique 15 A. les différences entre circulations fœtale et néonatale physiologie des circulations fœtale et néonatale IV - aspect anatomique et donnés physiologiques d'un cœur normal 19 A. anatomie et physiologie normale du cœur à la naissance anatomie : architecture cardiaque normale physiologie V - particularités anatomopathologiques, physiopathologiques et cliniques des cardiopathies à shunt gauche-droite 23 A. données physiopathologiques communs aux cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite Physiopathologie...23 VI - Les communications inter ventriculaires 27 A. étude anatomopathologiques et particularités physiopathologiques des CIV Anatomie pathologie particularités Physiopathologiques...31 B. manifestations cliniques et paracliniques l'étude clinique étude paraclinique C. Evolution Modalités évolutives Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 3

4 2. la surveillance des CIV...34 D. formes cliniques...35 E. le traitement Le traitement médical des CIV le traitement chirurgical...38 VII - le canal artériel persistant 39 A. anatomie pathologique...40 B. physiopathologie...41 C. Etude clinique : canal artériel à gros débit du nourrisson signes fonctionnels signes physiques D. signes paracliniques signes radiologiques signes ECG SIGNES échographiques cathétérisme cardiaque...43 E. évolution...44 F. Traitement...44 VIII - les communications inter-auriculaires 47 A. anatomie pathologique...47 B. physiopathologie...47 C. étude clinique circonstances de découverte signes fonctionnels signes physiques D. examens complémentaires signes radiologiques signes ECG signes échographiques le cathétérisme cardiaque E. évolution...53 F. formes cliniques...55 G. Le traitement...55 IX - Auto-évaluation 4 57 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

5 Objectifs Définir les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite Citer les principales cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite Analyser la physiopathologie des shunts gauche-droite et en déduire les conséquences cliniques, évolutives et les implications thérapeutiques Savoir poser le diagnostic des principales cardiopathies congénitales à shunt gauchedroite à partir des données anamnestiques, cliniques, électrocardiographiques et radiologiques. expliquer les principaux risques évolutifs des cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite et en déduire les implications thérapeutiques. Entamer une stratégie de prise en charge adaptée au stade évolutif de la maladie face à une cardiopathie congénitale de type shunt gauche-droite. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 5

6

7 Introduction Le terme "cardiopathies congénitales" regroupe un éventail de malformation du coeur et des grands vaisseaux, congénital signifie présent à la naissance. Ces malformations sont dues à une anomalie lors de la formation du coeur et des grands vaisseaux durant les 8 premières semaines de la grossesse La fréquence des malformations cardiaques congénitales est d'environ 0,8% des naissances vivantes. La majorité de ces cardiopathies sont curables. La majorité des enfants atteignent l'âge adulte. Constituent toujours une cause non négligeable de mortalité néonatale. les malformations cardiaques et vasculaires, qui, à la faveur d'une communication anormale, entraînent un passage du sang oxygéné de la grande circulation vers la petite circulation. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 7

8

9 Classification des cardiopathies I - Classification des cardiopathies I 9 A. Classification des cardiopathies 1. Cardiopathies par obstacle Coarctation de l'aorte Rétrécissement aortique Rétrécissement de la voie pulmonaire Malformations mitrales congénitales Cœur triatial Sténose des veines pulmonaires Rétrécissement tricuspidien congénital Maladie d'ebstein dans sa barété sans défaut septal 2. Cardiopathies avec Shunt gauche- droit Communication interauriculaires Canal atrio-ventriculaire commun Communications inter-ventriculaires Persistance du canal artériel Fistule aorto-pulmonaire Anévrismes congénitaux du sinus de valsalva rompus Retours veineux pulmonaires anormaux 3. Cardiopathies avec Shunt droit-gauche Tétralogie de fallot Trilogie de fallot Complexe d'eisenmenger Atrésie tricuspidienne Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 9

10 Classification des cardiopathies 10 Maladie d'ebstein avec défaut septal Ventricule unique Transposition des gros vaisseaux Troncus arteriosus Anévrisme artério-veineux pulmonaire Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

11 rappel embryologique II - II les principales phases d'embryogenèse cardiaque 11 la formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42ème jour. dés le 21 ème jour le cœur bat sous forme d'un tube cardiaque A. les principales phases d'embryogenèse cardiaque cloisonnement de l'oreillette et du ventricule primitif l'évolution vers le cœur définitif se fait vers la 8ème semaine de la vie par modification du tube cardiaque primitif qui va subir les transformations suivantes: plicature rotation bourgeonnement Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 11

12 rappel embryologique Image 1 : image :embryogenèse du cœur fœtal : cloisonnement du ventricule primitif le cloisonnement des oreillettes se fait par la formation du septum primum suivie par l'apparition du septum secundum. laissant persister une communication entre les deux oreillettes désignée par : le foramen oval ou trou de Botal. 12 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

13 rappel embryologique Image 2 : image_02 :embryogénèse du septum interauriculaire Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 13

14

15 rappel physiologique III - III les différences entre circulations fœtale et néonatale 15 A. les différences entre circulations fœtale et néonatale 1. physiologie des circulations fœtale et néonatale physiologie de la circulation sanguine avant et après la naissance il existe une différence principale entre la circulation fœtale et la circulation après la naissance qui réside dans la présence du placenta : principale structure assurant les échanges gazeux. a) La circulation foetale La circulation fœtale n'a pas le poumon comme direction principale mais le placenta. C'est à son niveau que le sang foetal se charge en oxygène et se débarrasse du gaz carbonique sans qu'il y ait mélange des sangs maternel et fœtal. Le sang oxygéné foetal gagne alors l'oreillette droite. De l'oreillette droite, le sang peut passer dans l'oreillette gauche par une communication inter auriculaire (foramen ovale ou trou de Botal). les poumons ne fonctionnent pas. la majeure partie du flux sanguin court-circuite le poumon en passant par le canal artériel qui lui permet de rejoindre l'aorte. Ce sang aortique, oxygéné dans le placenta, vascularise les tissus du fœtus puis, une fois désaturé en oxygène et riche en gaz carbonique, gagne le placenta par l'artère ombilicale. Après les échanges gazeux, le sang repart par la veine ombilicale et arrive dans l'oreillette droite et le cycle recommence. les poumons du fœtus ne sont pas fonctionnels les résistances artérielles pulmonaires sont très élevées et seul 10% du flux sanguin y parvient. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 15

16 rappel physiologique Image 3 : image_04 :circulation foetale 16 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

17 rappel physiologique Image 4 : structure anatomique d'un foramen oval perméable, à droite du coté de l'areillette gauche, à gauche du coté de l'oreillette droite b) Circulation après naissance A la naissance, le déploiement pulmonaire et l'interruption de la circulation ombilicale ont d'importantes conséquences. Les résistances artérielles pulmonaires s'effondrent en quelques heures. Le foramen ovale se ferme du fait du gradient de pression qui se crée entre les deux oreillettes. Le canal artériel s'occlut sous l'effet conjugué du gradient de pression et de phénomènes vasomoteurs dépendant de la Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 17

18 rappel physiologique pression artérielle d'oxygène. L'ensemble de ces phénomènes met quelques jours à se réaliser c'est la phase "transitionnelle" Image 5 : image_05 :circulation après la naissance 18 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

19 aspect anatomique et donnés physiologiques d'un cœur normal IV - IV anatomie et physiologie normale du cœur à la naissance 19 A. anatomie et physiologie normale du cœur à la naissance 1. anatomie : architecture cardiaque normale Le cœur est divisé en 2 parties appelées coeur droit et coeur gauche. Chaque partie comprend 2 chambres: l'oreillette sorte de réservoir qui reçoit le sang le ventricule sorte de pompe qui va éjecter le sang L'oreillette et le ventricule sont séparés par une valve qui permet seulement le passage du sang dans un sens: l'oreillette vers le ventricule. Le cœur droit et le coeur gauche sont séparés par une paroi commune appelée le septum: à sa partie supérieure entre les 2 oreillettes il porte le nom de septum interauriculaire, dans sa partie inférieure entre les 2 ventricules il porte le nom de septum interventriculaire. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 19

20 aspect anatomique et donnés physiologiques d'un cœur normal Image 6 : image_03 :Aspect anatomique du septum interauricualire 2. physiologie Le sang "bleu" appauvri en oxygène arrive dans l'oreillette droite (OD) par la veine cave supérieure (ramenant le sang de la partie supérieure du corps) et par la veine cave inférieure (ramenant le sang de la partie inférieure du corps). De l'oreillette droite, le sang passe à travers la valve tricuspide vers le ventricule 20 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

21 aspect anatomique et donnés physiologiques d'un cœur normal droit (VD). Lorsque le ventricule se contracte, il éjecte le sang vers l'artère pulmonaire. La valve pulmonaire située entre le ventricule droit et l'artère pulmonaire, s'ouvre pour laisser passer le sang puis se referme empêchant le retour du sang vers le ventricule droit. L'artère pulmonaire permet au sang d'atteindre les poumons ou celui -ci va être oxygéné. A la sortie des poumons, le sang oxygéné "rouge" rejoint l'oreillette gauche par les quatre veines pulmonaires. Le sang accumulé dans l'oreillette gauche (OG) va remplir le ventricule gauche (VG) à travers la valve mitrale. Le ventricule gauche éjecte le sang à haute pression (votre tension artérielle) à travers la valve aortique dans l'aorte. Une fois fermée la valve aortique empêche le retour du sang vers le ventricule. L'aorte (tuyau de sortie du coeur) est le vaisseau principal du corps qui va se diviser en différentes branches qui vont apporter le sang "rouge" oxygéné aux différentes parties du corps (tête, bras, abdomen, jambes..). Normalement, le sang "bleu"et le sang "rouge" ne se mélangent pas. saturations en oxygènes à l'état physiologique, les cavités droites sont désaturées d'une manière homogène, de la veine cave jusqu'à l'artère pulmonaire. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 21

22

23 particularités anatomopathologiq ues, physiopathologique s et cliniques des cardiopathies à shunt gauchedroite V - données physiopathologiques communs V aux cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite 23 les malformations cardiaques et vasculaires, qui, à la faveur d'une communication anormale, entraînent un passage du sang oxygéné de la grande circulation vers la petite circulation. les principaux shunts gauche-droite sont : Les communications inter auriculaires: CIA Les communications interventriculaires: CIV La persistance du canal artériel: PCA A. données physiopathologiques communs aux cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite 1. Physiopathologie un défaut de cloisonnement du cœur ou la persistance d'une communication anormale entre cavités gauches et droites suffit à la création d'un shunt gauchedroite: le sang passant toujours de la cavité à haute pression : gauche, vers la cavité à basse pression : d Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 23

24 particularités anatomopathologiques, physiopathologiques et cliniques des cardiopathies à shunt gauche-droite a) Les déterminants de l'importance du shunt débit à travers le shunt Le débit du shunt va dépendre de 3 éléments: La taille du défect. Les pressions pulmonaires. Les résistances pulmonaires. b) Conséquences de Shunt Enrichissement en oxygène du sang des cavités droites. Augmentation du débit pulmonaire (Débit pulmonaire>débit systémique) d'où dilatation des artères pulmonaires, les artères pulmonaires dilatées vont réaliser une compression bronchique, avec apparitions de troubles ventilatoires. Augmentation du retour veineux pulmonaire, ainsi l'oreillette gauche et le ventricule gauche vont se dilater avec apparition d'une insuffisance cardiaque par surcharge en volume. élévation des pressions pulmonaires : hypertension artérielle pulmonaire (HTAP ) au début réversible de type vasomotrice débit pulmonaire x résistances pulmonaires = pression artérielle pulmonaire Hyperdébit pulmonaire avec enrichissement des cavités droites en oxygène et élévation significative des pressions pulmonaires. Attention : à ce stade les cavités gauches sont dilatées le shunt est très important les pressions pulmonaires sont élevées mais les résistances artériolaires pulmonaires sont normales l'enfant est dyspnéique et présente des troubles ventilatoires importants c) Physiopathologie de La maladie artériolaire obstructive le syndrome d'eisenmenger 24 c'est le risque évolutif majeur des HTAP. S'explique par une réduction du calibre des artérioles pulmonaires. Elévation importante des résistances à l'écoulement du sang. lésions réversibles au début définitives secondairement: avec fibrose artériolaire irréversibles HTAP majeure fixée même si la communication anormale est supprimée. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

25 particularités anatomopathologiques, physiopathologiques et cliniques des cardiopathies à shunt gauche-droite importance d'un diagnostic rapide et d'une correction chirurgicale précoce en cas de shunt gauche-droite.à gros débit Image 7 : fig6 :Conséquences physiopathologies des shunts gauche - droite Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 25

26 particularités anatomopathologiques, physiopathologiques et cliniques des cardiopathies à shunt gauche-droite Image 8 : fig7 :Aspect d'une artériale pulmonaire au cour des stades de la maladie 26 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

27 Les communications inter ventriculaires VI VI - étude anatomopathologiques et particularités physiopathologiques des CIV 28 manifestations cliniques et paracliniques 31 Evolution 34 formes cliniques 35 le traitement 38 C'est un défect, une déhiscence du septum interventriculaire responsable d'un shunt gauche ---> droite c'est la cardiopathie congénitale la plus fréquente. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 27

28 Les communications inter ventriculaires Image 9 : fig8 :les communications interventriculaires A. étude anatomopathologiques et particularités physiopathologiques des CIV 1. Anatomie pathologie On distingue plusieurs types de C I V, selon la localisation au niveau du septum interventriculaire qui est formé de 3 parties : le septum infundibulaire sous artériel, le septum d'admission au dessous des valves atrio-ventriculairese et le septum trabéculé représentant la partie musclée du septum. la région de rencontre entre les 3 septums représente le septum périmembraneux. 28 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

29 Les communications inter ventriculaires Image 10 : données hémodynamiques au cours d'une CIV large, noter l'augmentation majeure des pressions pulmonaires Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 29

30 Les communications inter ventriculaires Image 11 : image_09 :Les différents types anatomiques des CIV en fonction de la localisation eu niveau du septum interventriculaire 30 CIV périmembraneuses. Siégent au niveau du septum membraneux et des parties adjacentes Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

31 Les communications inter ventriculaires les CIV trabéculée ou musculaires :3 types Du septum trabéculé Du septum d'admission Du septum infundibulaire 2. particularités Physiopathologiques 'installation de l'hypertension artérielle pulmonaire est rapide et peut survenir dés les premiers mois de la vie, l'élévation des résistances artériolaires pulmonaire peut se voir dés les 12 premiers mois de la vie. en oxymétrie, l'enrichissement en oxygène commence au niveau du ventricule droit. CIV avec HTAP : enrichissement en oxygène à partir du VD et hyperpression pulmonaire isosystémique B. manifestations cliniques et paracliniques 1. l'étude clinique a) introduction Les tableaux cliniques sont variables en fonction de la taille de la CIV. forme de description : CIV type II ( CIV large avec HTAP et résistances pulmonaires normales. La taille de la CIV est importante, permettant un shunt important non restrictive) Élévation des pressions pulmonaires (HTAP) Symptômes +++ ECG et RX perturbés Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 31

32 Les communications inter ventriculaires L'écho doppler permet le diagnostic Risque de développement d'une artériolite pulmonaire ---> HTAP précapillaire irréversible passée l'âge de un an. i signes cliniques signes fonctionnels les symptômes se déclenchent souvent au 2éme mois de vie: date de la normalisation des résistances pulmonaire + anémie physiologique chez le nouveau né Difficultés respiratoires: gène à la prise des biberons, fatigue à la tétée détresse respiratoire Parfois légère cyanose ou teint marbré grisâtre: anomalies de l'hématose, bas débit cardiaque Tachypnée avec tirage chez le nourrisson Gros foie Stagnation pondérale, hypotrophie (poids ++) oligurie signes physiques Hypotrophie Dyspnée : précordium actif, tirage sous costal Déformation thoracique : saillie du sternum Frémissement mésocardique L'auscultation cardiaque : Souffle systolique Mésocardiaque, max, 3ème 4ème EIG Irradie partout ---> en rayons de roue, à droite du sternum en particulier Intense EB2 au foyer pulmonaire Roulement diastolique de débit à travers la valve mitrale Attention fatigue à la tétée + Stagnation pondérale + Souffle à l'auscultation = SHUNT G-D 2. étude paraclinique a) signes radiologiques 32 Le coeur Cardiomégalie fonction de l'importance du shunt Les poumons Arc moyen gauche convexe = AP dilatée Hypervascularisation pulmonaire hilaire et périphérique Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

33 Les communications inter ventriculaires b) signes ECG Rythme sinusal Hypertrophie gauche Hypertrophie biventriculaire dans les formes avec HTAP importante ventriculaire et auriculaire c) signes échographiques L'échographie 2D Met en évidence le défect septal Précise le siège de la CIV Mesure la taille du défect septal Le Doppler couleur Objective le flux communication sanguin à travers la Le Doppler continu Flux anormal à travers le SIV La mesure du pic de vélocité et du gradient de pression entre les deux ventricules permet d'estimer les pressions pulmonaires (HTAP?) d) cathétérisme cardiaque Non systématique : les données de l'écho-doppler étant suffisantes Pratiqué uniquement en présence de lésions associées et de cardiopathies complexes. Le cathétérisme droit Mesurer les pressions pulmonaire Existe -t- il un gradient pulmonaire Calculer les résistances pulmonaires ---> HTAP? HTAP précapillaire? Franchir le défect septal Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 33

34 Les communications inter ventriculaires L'oxymétrie Montre un enrichissement en oxygène à partir du VG Calcul du rapport des débits QP/ QS Le cathétérisme gauche Permet de réaliser les angiographies : Opacification du VD à travers la CIV C. Evolution 1. Modalités évolutives a) Favorable - diminution progressive de la taille de la CIV diminution des pressions pulmonaires fermeture totale du défect b) Défavorable Persistance d'une CIV à gros débit: Bronchopneumopathies fréquentes HTAP fixée en l'absence de chirurgie avant l'age de 1 AN : syndrome d'eisenmenger 2. la surveillance des CIV Les CIV larges doivent bénéficier d'une surveillance clinique et échocardiographique régulière durant la première année de la vie, afin de détecter une éventuelle évolution favorable et d'indiquer la chirurgie, en cas de persistance d'un gros shunt avec une HTAP. 34 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

35 Les communications inter ventriculaires D. formes cliniques La CIV du groupe I ou maladie de roger La CIV du groupe I ou maladie de Roger C'est une CIV restrictive : petite sans HTAP La taille du défectif septal n'entraîne qu'un petit shunt qui n'élève pas les pressions pulmonaires Pressions et résistances pulmonaires normales Absence de symptômes Le souffle intense résume la maladie, l'ecg et la RX sont normaux L'écho Doppler confirme le DG Le cathétérisme cardiaque est inutile Aspect restrictif en échographie cardiaque avec un gradient de pression élevé en doppler continu témoignant d'une pression intraventriculaire droite normale Risques évolutifs des CIV restrictives L'endocardite d'osler syndrome de Laubry - PEZZI: L'insuffisance aortique par aspiration de la sigmoïde aortique dans la CIV Particulièrement fréquent en cas de CIV de localisation péri membraneuse Justifie la surveillance annuelle de tout enfant porteur d'une CIV restrictive: auscultation à la recherche d'un souffle diastolique L'apparition d'une IA même minime Justifie la réparation chirurgicale de la CIV Attention Aucun TTT Surveillance annuelle prophylaxie de l'endocardite infectieuse CIV du groupe III (avec HTAP importante et résistances pulmonaires élevées) CIV large HTAP importante = Hyperpression VD Résistances pulmonaires élevées shunt peu notable voir absent et parfois inversé Symptômes pulmonaires disparaissent L'inversion du shunt entraîne une cyanose (syndrome d'eisenmenger) Apparition de signes d'insuffisance cardiaque droite. ECG et RX perturbés : HVD, grosses AP aux hiles Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 35

36 Les communications inter ventriculaires L'écho doppler permet le diagnostic Attention À ce stade la fermeture chirurgicale est contre indiquée : inutile voire grave précipitant la défaillance cardiaque droite le seul traitement possible est la greffe coeur-poumon CIV du groupe IV (CIV à poumons protégés) 36 La taille de la CIV est importante mais un rétrécissement pulmonaire s'oppose à un shunt important et protège le lit vasculaire pulmonaire contre le développement d'une artériolite pulmonaire. les symptômes sont tardifs. ECG et RX perturbés : HVD, absence d'hypervascularisation pulmonaire L'écho doppler permet le diagnostic. les CIV type IV sont à opérer au cours de l'enfance sans urgence Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

37 Les communications inter ventriculaires Image 12 : aspect échographique d'une CIV haute associée à une sténose pulmonaire évaluée au doppler continu avec un flux accéléré, CIV de type IV ou à poumons protègées.de type 4 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 37

38 Les communications inter ventriculaires E. le traitement 1. Le traitement médical des CIV Diminuer la surcharge pulmonaire Diurétiques Digoxine IEC : baisser les résistance systémiques Restauration d'une éventuelle anémie: banding médical 2. le traitement chirurgical 38 La date de la chirurgie dépend de la taille et de la localisation de la CIV Les CIV larges hyperdébitante et mal-tolérée Cerclage de l'ap <<< age de 3 mois Réparation chirurgicale complète au cours de la première année La chirurgie s'effectue sous CEC Risque de BAV postopératoire par lésion du faisseaux de particulièrement pour les CIV d'admission et périmembraneuses HIS Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

39 le canal artériel persistant VII - VII anatomie pathologique 40 physiopathologie 41 Etude clinique : canal artériel à gros débit du nourrisson 41 signes paracliniques 41 évolution 44 Traitement 44 Structure normale au niveau du coeur foetal À la naissance : occlusion puis transformation en ligament fibreux (vers la 18 heure de vie) facteurs prédisposants à la persistance du canal artériel sont: La prématurité La rubéole congénitale d'hypoxie néonatale Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 39

40 le canal artériel persistant Image 13 : Image_14 :aspect schématique d'un canal artériel persistant A. anatomie pathologique le canal artériel est une structure cylindrique ou conique - Du côté aortique il s'insère dans la concavité de la crosse - Du côté pulmonaire il s'insère sur le toit de l'artère pulmonaire ou sur l'artère pulmonaire gauche 40 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

41 le canal artériel persistant il peut être de longueur et d'obliquité variable B. physiopathologie Shunt gauche droite Le débit du shunt est fonction du diamètre du canal essentiellement Petit canal : sans HTAP Gros canal : HTAP C. Etude clinique : canal artériel à gros débit du nourrisson 1. signes fonctionnels Dyspnée, tirage Bronchites à répétition Hypotrophie Difficultés d'alimentation 2. signes physiques Hypotrophie Déformation thoracique : saillie sternale Auscultation cardiaque Souffle continu sous claviculaire gauche Roulement diastolique de débit à travers la valve mitrale Éclat de B² en cas d'htap Pouls périphériques amples et bondissants +++ D. signes paracliniques 1. signes radiologiques Cardiomégalie Dilatation des cavités intéressées par l'hyper débit un arc moyen gauche convexe témoignant de la forte dilatation de l'artère pulmonaire les artères pulmonaires droite et gauche peuvent apparaître dilatées au niveau des hiles. la crosse de l'aorte est dilatée Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 41

42 le canal artériel persistant - le VG est dilaté la vascularisation pulmonaire est accentuée : surcharge vasculaire avec au maximum un aspect d'oedème aigu des poumons. Image 14 : image_13 :radiographie du thorax en cas de canal artériel avec HTAP 2. signes ECG ECG : HVG type surcharge diastolique 42 Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

43 le canal artériel persistant 3. SIGNES échographiques - Confirme le diagnostic et évalue la gravité : En mode bidimensionnel : elle met en évidence le CA entre l'aorte et l'artère pulmonaire. Au doppler couleur : visualisation du flux de CA Au doppler continu: mesurer la vitesse du flux : gradient AO-AP d'autant moins important que le CA est large témoignant d'une HTAP Image 15 : fig21: le doppler continu permet d'enregistrer la vitesse du flux à travers ce canal 4. cathétérisme cardiaque Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 43

44 le canal artériel persistant Aucun intérêt actuellement vue l'apport de l'échodoppler cardiaque. Autrefois, c'était le seul moyen permettant de confirmer le diagnostic, il consiste en un cathétérisme droit avec une ponction de l'artère fémorale, à partir delaquelle les cavités droites sont atteintes jusqu'à l'artère pulmonaire gauche. le trajet de sonde est très caractéristique, avec un passage de celle ci de l'artère pulmonaire vers l'aorte descendante à travers le canal. le cathétérisme permet d'évaluer les pressions pulmonaires et de réaliser des oxymétrie, qui vont montrer l'enrichissement du sang veineux en oxygène.et de calculer le le rapport des débit pulmonaire et systémique. E. évolution l'htap précapillaire irréversible L'endocardite infectieuse L'insuffisance cardiaque F. Traitement 44 Traitement des signes d'insuffisance cardiaque : les digitaliques et les diurétiques. la fermeture du canal artériel :Doit se concevoir à un âge < 1 an Chez le prématuré :par les antiinflammatoires non stéroïdiens (indométacine ou ibuprofène) chez le nouveau né : par fermeture chirurgicale, la voie d'abord est une thoracotomie postérieure gauche, la chirurgie consiste en une ligaturesection du canal chez le nourrisson : une fermeture percutané est possible par l'intermédiaire d'un système d'occlusion : le dispositif Ampatzer, moyennant un cathétérisme interventionnel Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax

45 le canal artériel persistant Image 16 : fig24 :Dispositif d'amplatzer de fermeture de canal artériel. Dr Imen Trabelsi Sahnoun :service de cardiologie - Faculté de médecine de Sfax 45

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Année scolaire 2007 2008 1 A. Rappel embryologique La formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42éme

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Tronc Artériel Commun

Tronc Artériel Commun Tronc Artériel Commun Cardiopathie congénitale conotroncale. 1.4% des cardiopathie congénitales. (1/10000) CIV Diagnostic anténatal Souvent associé à un 22q11. Anomalies associées Définition EMBRYOLOGIE

Plus en détail

CARDIOPATHIES CONGENITALES

CARDIOPATHIES CONGENITALES CARDIOPATHIES CONGENITALES Les 10 points fondamentaux 1. La CIA est une cardiopathie congénitale fréquente longtemps bien tolérée 2. La CIA se complique de troubles du rythme auriculaire et d une insuffisance

Plus en détail

LE COEUR Généralités:

LE COEUR Généralités: LE COEUR Généralités: Le cœur est formé de 2 pompes en série, le cœur droit et le cœur gauche. Le cœur droit alimente la petite circulation ou circulation pulmonaire, le cœur gauche la grande circulation.

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP I Définition L'insuffisance cardiaque droite (IVD) se traduit par une augmentation des pressions de remplissage télédiastolique du ventricule droit (VD). Le

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes)

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) INTRODUCTION Les souffles cardiaques sont extrêmement fréquents chez l enfant (présents chez 80 % des nouveau-nés ou prématurés et chez

Plus en détail

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Généralités...

Plus en détail

Souffle systolique. Patrick Pladys

Souffle systolique. Patrick Pladys Souffle systolique Patrick Pladys Épidémiologie 30-50% des enfants Souvent anxiogène pour parents Pathologique: 1/10 SS > H24: 8% pathologique SS à M6: 12% pathologique CAT Anamnèse ATCD personnels et

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle pulmonaire Pr. Abid Abdelfatteh XXIème Journée Nationale de Médecine Interne 30 Octobre 2010- Monastir Introduction L HTAP est caractérisée par anormale

Plus en détail

SHUNTS GAUCHE-DROITE

SHUNTS GAUCHE-DROITE SHUNTS GAUCHE-DROITE 1/DEFINITION : Se définit par le passage anormal du sang des CCG-CCD [ existence d une communication entre les 2 circulations (condition ) passage possible]. C est le cas des CIA,

Plus en détail

Découverte d un souffle : faut-il s affoler?

Découverte d un souffle : faut-il s affoler? Découverte d un souffle : faut-il s affoler? Dr Jean-Baptiste MOUTON Département des Pathologies Cardiaques Congénitales Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque, CHU de Bordeaux Souffle cardiaque - généralité

Plus en détail

Le parcours chirurgical des cardiopathies congénitales Ce que le tarificateur d assurance vie doit savoir. Industrielle Alliance 16 Mars 2012

Le parcours chirurgical des cardiopathies congénitales Ce que le tarificateur d assurance vie doit savoir. Industrielle Alliance 16 Mars 2012 Le parcours chirurgical des cardiopathies congénitales Ce que le tarificateur d assurance vie doit savoir Industrielle Alliance 16 Mars 2012 Dr Philippe Chetaille Cardiologie Pédiatrique et Congénitale

Plus en détail

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations

Plus en détail

Rétrécissement valvulaire pulmonaire

Rétrécissement valvulaire pulmonaire Rétrécissement valvulaire pulmonaire Définition Causes Manifestations Diagnostic Évolution - Risques Traitements Définition La valve pulmonaire est située à la sortie du ventricule droit. Elle s ouvre

Plus en détail

Valvulopathies du Cœur droit

Valvulopathies du Cœur droit ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Valvulopathies du Cœur

Plus en détail

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Mouna KONTA DESC réanimation médicale Toulouse 10-11 juin 2009 Trajet de la majeure partie du sang -Veine ombilicale

Plus en détail

RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL

RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL DIU RCC Février 2012- Bordeaux Dr JB MOUTON RVPAT - Généralités 2% des cardiopathies congénitales. Diagnostic anténatal difficile. Variabilité extrême de la présentation

Plus en détail

SOMMAIRE Introduction Partie théorique Partie pratique

SOMMAIRE Introduction Partie théorique Partie pratique SOMMAIRE Introduction....1 Partie théorique....3 I. Epidémiologie et étiologies....3 II. Embryologie....7 III. Rappel sur la circulation fœtale....11 IV. Classification des cardiopathies congénitales...15

Plus en détail

Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques. Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM

Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques. Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM Prise en charge de la trisomie 21 Se prépare pendant la grossesse se fait dès la naissance pour l enfant L annonce de

Plus en détail

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Cardiopathies Conotroncales. DIU Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Paris 14 Mars 2013

Cardiopathies Conotroncales. DIU Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Paris 14 Mars 2013 Cardiopathies Conotroncales DIU Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Paris 14 Mars 2013 Agénésie des valves pulmonaires En très bref Agénésie des valves pulmonaires avec CIV : < 5 % des TOF Sténose anneau

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Coarctation de l aorte

Coarctation de l aorte Coarctation de l aorte Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes Hôpital

Plus en détail

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes Dissection du cœur de bœuf Démarche et principes Introduction (1) : Matériel requis Un grand couteau de cuisine bien aiguisé (un scalpel peut également être utile) Un bac à dissection, à défaut, une planche

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail

Item 331 : ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UN SOUFFLE CARDIAQUE DE L ENFANT

Item 331 : ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UN SOUFFLE CARDIAQUE DE L ENFANT Item 331 : ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UN SOUFFLE CARDIAQUE DE L ENFANT Objectifs pédagogiques : - Devant un souffle cardiaque chez l enfant, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE RESPIRATOIRE APRÈS CHIRURGIE CARDIAQUE PÉDIATRIQUE

ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE RESPIRATOIRE APRÈS CHIRURGIE CARDIAQUE PÉDIATRIQUE Institut Régional de Formation aux Métiers de la Rééducation et Réadaptation des Pays de la Loire 54, rue de la Baugerie 44230 St Sébastien Sur Loire ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE RESPIRATOIRE

Plus en détail

Myocardiopathies Hypertrophiques

Myocardiopathies Hypertrophiques ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Myocardiopathies Hypertrophiques

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Dossier Médical de Base

Dossier Médical de Base Dossier Médical de Base (Tous Ages Tous Niveaux) Joueur : Nom :....Prénom :. Date de naissance : (Jour-Mois-Année). Club :... Poste : Caractéristiques : - Gardien de but - Défenseur - Milieu - Attaquant

Plus en détail

Bases de la cardiologie (Evaluations)

Bases de la cardiologie (Evaluations) Bases de la cardiologie (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/9 : Le sillon auriculo-ventriculaire est : A - Parallèle au grand axe du coeur B - Un prolongement du sillon

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR. 1) L'ANATOMIE DU CŒUR. 1-1) La localisation du cœur. Le cœur est situé dans le médiastin qui est la partie centrale de la cavité thoracique. Le cœur est entouré

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire P.1

Le système cardio-vasculaire P.1 Le système cardio-vasculaire P.1 Date : 21/10/04 M. Bugnazet 1. Le cœur : A) Position du cœur : Le Cœur possède environ la taille et la forme d un point serré. Il occupe une position centrale dans la cage

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

La circulation fœtale. LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle

La circulation fœtale. LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle La circulation fœtale LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 INTRODUCTION Chez l adulte Différents organes Poumons Tube digestif Foie Rein Assurent différentes fonctions Oxygénation Nutrition

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE I)Généralités II)Le pouls A)Définition B)Valeurs physiologiques C)Localisation D)Indications E)Objectifs F)Pré

Plus en détail

Bases de la cardiologie

Bases de la cardiologie Bases de la cardiologie Date de création du document : 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie du coeur... 1 1. 1 Introduction... 1 1. 2 Anatomie externe...1 1. 3 Anatomie interne... 1 1. 3. 1 Circulation

Plus en détail

L Infarctus du Myocarde

L Infarctus du Myocarde ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France L Infarctus du Myocarde

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE Cet examen est en 3 parties. La durée de l épreuve est de 4 heures. Epreuve d examen théorique écrit 14 Septembre 2006 Une question

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE EN CARDIOLOGIE

ANATOMIE PHYSIOLOGIE EN CARDIOLOGIE 13.10.08 Dr Calon Anatomie-Physiologie-Pharmacologie ANATOMIE PHYSIOLOGIE EN CARDIOLOGIE I)Circulation intra-utérine et extra-utérine A)Circulation intra-utérine B)Circulation extra-utérine II)Anatomie

Plus en détail

Anatomie du cœur humain

Anatomie du cœur humain Université Pierre et Marie Curie Anatomie du cœur humain Niveau PCEM2 - EIA cardiologie 2002-2003 Christian Cabrol Raphael Vialle Henry Guérin-Surville Mise à jour : 16 avril 2002 2/24 Anatomie du cœur

Plus en détail

I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS)

I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS) I. OBSTACLES SUR LA VOIE D'EJECTION DU VENTRICULE GAUCHE (JP BOURDARIAS) A. ANATOMIE L'obstacle peut siéger en un point quelconque de la voie d'éjection (Figure 1): a - Valvulaire : fixe, acquis (RAA,

Plus en détail

IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées

IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées { LAZGUET Y, MOUREAU D, MIDULLA M, ALGERI E, DEHAENE A, CASSAGNES L, GODART F, REMY-JARDIN M Service de Radiologie et d Imagerie Cardiaque et Vasculaire

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE. École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66

INSUFFISANCE CARDIAQUE. École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 INSUFFISANCE CARDIAQUE École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 I. DÉFINITION L'insuffisance cardiaque (IC) est l incapacité du coeur à assurer, dans les conditions normales,

Plus en détail

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL 1 ère Journée Inter-régionale de cardiologie pédiatrique Cardiologie fœtale APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL Gérard BLAYSAT - GRENOBLE Cardiologie fœtale - Expertise des cardiopathies congénitales dépistées,

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Société de médecine de Franche - Comté - 15/12/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

William E. Battle, M.D., FACP, FACC

William E. Battle, M.D., FACP, FACC William E. Battle, M.D., FACP, FACC Technologie Transducteurs multiéléments / récepteur Haute fréquence des ondes ultrasonores: bien faire dans l'eau mais pas d'os ou de l'airpuisque nous savons le bruit

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence?

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence? Questions Dossier 1 : cas clinique Un homme de 76 ans est amené par les pompiers aux urgences de l hôpital pour malaise sur la voie publique. Il était en train de se promener à vélo lorsqu il a soudain

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques.

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques. GENERALITES I/ Le coeur 1. Le myocarde muscle cardiaque muscle strié qui se contracte spontanément c'est un muscle à commande automatique il se contracte automatiquement, de façon rythmique, indépendamment

Plus en détail

Sémiologie cardio-vasculaire

Sémiologie cardio-vasculaire Sémiologie cardio-vasculaire Q-1 A quoi sert la classification NYHA? Décrivez la. Q-2 Décrire la douleur d angor d effort. Citez les principaux éléments sémiologiques recueillis à l interrogatoire qui

Plus en détail

331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT

331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT 331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT Drs Yves Dulac et Philippe Acar 2002 Unité de Cardiologie Pédiatrique Hôpital des Enfants, Toulouse Sténose aortique Canal artériel Sténose pulmonaire ou CIA CIV Fuite

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est

En janvier, toute dyspnée n est En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Journée des pédiatres de Franche Comté - 21/06/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

La myocardiopathie hypertrophique obstructive

La myocardiopathie hypertrophique obstructive La myocardiopathie hypertrophique obstructive SERVICE DE DR IMEN TRABELSI SAHNOUN CARDIOLOGIE - EPS HÉDI CHAKER SFAX FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE: DCEM1 Table des matières Table des matières

Plus en détail

Le système cardiaque

Le système cardiaque Le système cardiaque Plan Chap 1: Généralités Chap 2: Anatomie cardiaque Chap 3: L activité mécanique cardiaque Chap 4: Régulation de l activité cardiaque Chap 1: Généralité I.Organisation du système cardiovasculaire

Plus en détail

Anesthésie-Réanimation Ebstein. Ph Mauriat DU RCC

Anesthésie-Réanimation Ebstein. Ph Mauriat DU RCC Anesthésie-Réanimation Ebstein Ph Mauriat DU RCC - 2015 Anomalie d Ebstein Le VD fonctionnel est la partie au delà de la valve La valve tricuspide est le + souvent fuyante parfois sténosante ou imperforée

Plus en détail

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite animation coeur Système circulatoire But: * système de transport qui transporte le sang partout dans notre corps * échanges gazeux: - permet à l O 2 et aux nutriments de se rendre aux cellules de nos organes

Plus en détail

Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières

Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières Chapitre 10 : Développement de l'appareil circulatoire Table des matières 2014 Introduction 0 1. LA CIRCULATION EMBRYONNAIRE (4ème semaine du développement) 0 1.1. Formation des vaisseaux extra-embryonnaires

Plus en détail

Nationaux Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens

Nationaux Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens Chapitre 12 Item 236 UE 8 Souffle cardiaque chez l enfant I. Généralités II. Particularités de l auscultation de l enfant III. Circonstances de découverte IV. Clinique et examens complémentaires V. Principales

Plus en détail

Cardiopathies fœtales

Cardiopathies fœtales Cardiopathies fœtales 1eres journées d échographie cardiaque fœtale Montréal 2016 MJ Raboisson COARCTATION DE L AORTE Définition - Rétrécissement d un segment de l aorte, habituellement au niveau de l

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE

INSUFFISANCE CARDIAQUE INSUFFISANCE CARDIAQUE PHYSIOPATHOLOGIE Une anomalie du remplissage (insuffisance cardiaque diastolique à fonction systolique conservée) ou une faiblesse de l éjection ventriculaire (insuffisance cardiaque

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES Description clinique de la pathologie La dysplasie arythmogène du ventricule droit (DAVD) est une cardiomyopathie évolutive (maladie du muscle

Plus en détail

Les myocardiopathies dilatées

Les myocardiopathies dilatées Chapitre Les myocardiopathies Une myocardiopathie ou cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) correspond à un groupe hétérogène de maladies touchant le myocarde, et responsable d un

Plus en détail

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI BELMONT Claire NICOLLET Julie PISON Laure Service de cardiologie Hôpital St Joseph, MARSEILLE PLAN Historique Le pacemaker

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Atrésie pulmonaire Programme 1. Table ronde «cérébrale» Consentement

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE. Informations destinées aux patients

FIBRILLATION AURICULAIRE. Informations destinées aux patients FIBRILLATION AURICULAIRE Informations destinées aux patients INTRODUCTION Votre médecin a constaté que vous présentez une arythmie cardiaque appelée fibrillation auriculaire. Mais qu est-ce qu une arythmie

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

QUAND FERMER UN SHUNT??

QUAND FERMER UN SHUNT?? QUAND FERMER UN SHUNT?? PR FRANÇOIS GODART UNIVERSITÉ LILLE 2, FRANCE Oran, SPO, 4 et 5 Juin 2015 CHRU Lille Fermeture d un shunt? I/ Communication interauriculaire ostium secundum (CIA) II/ Communication

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies!

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies! Dépistage de la sténose pulmonaire et autres cardiopathies A réaliser à partir de l âge de 12 mois Identification de l animal: Race: N de LOF: Poids: Kg Date de naissance: Sexe: M F Nom du propriétaire:

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation GIT octobre 2011 Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation Dr Thomas Loeb SAMU des Hauts de Seine 92 380 Garches Douleurs thoraciques Rappel Région richement innervée Douleurs thoraciques Rappel Région

Plus en détail

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 La conduc)on cardiaque L eléctrocardiogramme en rythme sinusal CHAPITRE 1 Le malaise

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

Pathophysiologie APSO, diagnostic prénatal. Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert. Cyanose +/- souffle sus clavièr. Cellules de la crête neurale: CCN

Pathophysiologie APSO, diagnostic prénatal. Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert. Cyanose +/- souffle sus clavièr. Cellules de la crête neurale: CCN Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert Pathophysiologie, diagnostic prénatal Canal artériel VD OD VG OG Cardiopathie à sang mélangé car atrésie pulmonaire Ductodépendance de la circulation pulmonaire Intervention

Plus en détail

Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4.

Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4. Tableaux Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4. Domaines Physique Relations sociales et familiales Emotionnel

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail