NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA. Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA. Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN"

Transcription

1 NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN

2 "La loi d u li mars 1~ J 5 7 n 'autorisant, a u termes d es a linéas 2 et 3 de l'a rt icle 4 1. d 'une pa rt. qu e les copies ou re productions s trictemen t r és erv ées il l'usd l.(l' prt v«du copi s te vt n on d es ttn ccs Ù une utilis ation collecuvc" ct d' a ut re part, qu e les a n a lyses Cl les cou rte s cita tions d a n s u n b u t d' exem ple et dtllu s trn u on. "route représ cn ta u on ou rep rod u cti on intégra le ou partielle. fait e s a ns le consen tem en t d e j'a uteur ou d e ses aya n t dr oit ou ay a n t ca u se. l',",1 illulrc" [alin ea l er de j'article 10). Ce lte repn's I'llt a lloll ou reprod uctio n. pa r quelqu e procédé qu e cc so it consti tue ra it donc une con tre fa çon san ctio nnée par les a rt icles 425 el s u iva n t du co d e prna l''. IS5N : : Bi\: 2-ï ,'c;. OR5TOM Ire éditi on

3 Franz KüHlER - Frédéric PEllEGRIN [N] QJJ'W~[!::JL ~CJ ~ [L~ [Q) [N]~~ ~ [LW [N] ~~~~ [p~~[n]~~~~ [g W!J ~[L[L ~~ ~U [PQJJuQJJ[N] ~ Editions de l'orstom INSTITUT FRANCAIS DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT EN COOPERATION avec le concours financier du Fonds d'investissement et de Développement Economiqu e et Social Collection [>1 [>ACTIQUES PARIS 1992

4 Photographies: F.Kohler Photogravure: Pacifie Compos - Nou méa Impression: I.C P - Nouméa Composition: : F.Kohler -J.P.Menl1oud - Atelier de Reprographie - OR5TOM - Nouméa Reliure: Atelier de Reprographie - OR5TOM - Nouméa Sommaire

5 3 - AvedissemeV\t Desc.,.iptiol'\ des symptômes et plc\i'"iches photog.,.aphiqla s Classificatio,'"I si'~'\plifiée des chalnpig''"io,'\s phytopathogèv\es LexiqlAe des sy''"iony''''"ies anglo-saxons des p"'i''"icipales affectiov\s pa'.4asitai.,.es dal'"ls la z orve Liste pa.,. plantes-hôtes des agel'\ts pathogè,.'\es et,., '\aladies physiologiqt.\es des plantes ct.\ltivées dav\s la ZOI'\e Liste des agents pathogènes et let.\.,.s pla,'\tes-hôtes Jndex PCH" plante-hôte 1 9

6

7 PATHOLOGIE DES VÉGÉTAUX CULTIVÉS NOUVELLE-CALÉDONIE POLYNÉSIE FRANCAISE WALLIS ET FUTUNA AVERTISSEMENT Ce manuel n'a pas la prétention de donner une image de toutes les maladies des plantes cultivées dans la région. Cependant, comme il fallait bien faire un choix parmi de nombreux faciès parasitaires, les symptômes ont été sélectionnés de façon à décrire les plus caractéristiques et de guider l'utilisateur vers le diagnostic et les moyens de lutte. Les annexes comprennent: - Une liste des moyens de lutte dont les numéros correspondent à ceux indiqués en bas de chaque descriptif dans la case "Traitements". - Un inventaire, classé par ordre alphabétique des plantes-hôtes, des Champignons, Bactéries et Virus parasites des plantes cultivées en Nouvelle-Calédonie. Cette liste, publiée par F. KOHLER en 1987 et mise à jour en 1992, reprend les travaux antérieurs de F. BUGNICOURT et J. MARTY en 1961 et de B. HUGUENIN en Les maladies virales et mycoplasmiques ont été mises à jour à partir de l'inventaire établi par J.C. THOUVENEL, lors de sa mission de prospection sur le Territoire, en mai Un index des agents pathogènes - Un glossaire des symptômes ou des noms communs des maladies. - Une classification simplifiée des champignons phytopathogènes. - Un lexique des noms communs des plantes hôtes et leurs équivalents botaniques. - Un lexique des synonymes angle-saxons des principales affections présentes sur le Territoire. - Une bibliographie d'ouvrages généraux de phytopathologie tropicale. Les dénominations botaniques adoptées ont été relevées dans : "LES PLANTES INTRODUITES ET CULTIVEES EN NOU VELLE CALEDONIE" - Supplément à la Flore de Nouvelle Calédonie et Dépendances - Muséum National d'histoire Naturelle - (Volume hors sériel par: I-LS. MACKEE. 5

8

9 SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS LÉGENDES DES SYMPTÔMES Localisation de l'attaque Importance de la maladie R C T F Fl Fr : Racine : Collet : Tige, Tronc : Feuille : Fleur : Fruit o : Faible 00 : Moyenne 000 : Forte Traitements: Le numéro renvoie à la liste des moyens de lutte en annexe. 7

10 ACACIA SPIRORBIS GAJAC Légumineuses ACTINIDIA CHINENSIS KIWI Actinidiacées AGATHIS MOOREI, A. OVATA (Kiwi) KAORl (Kauri) Araucariacées Uromycladium tepperianum Rouille Colletotrichum gloeosporioides Glomerella cingulata Anthracnose Aecidiumfragiforme Rouille Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Ce parasite occasionne sur le Faux Gaïac, des galles pérennes des parties aériennes et parfois des gousses. Ces hypertrophies, de couleur brique à brun foncé, atteignent souvent la taille d'un poing. Sur le méme hôte on observe une autre Urédinale : Uromyces phyhodiorum, dont les sores de couleur fauves ou brique sont groupés sur des pustules qui déforment les gousses et les feuilles. Taches foliaires brun clair, confluentes, sans délimitations précises, elles envahissent une grande partie du limbe en provoquant un aspect "grillé" du feuillage, mais n'entraînent que rarement la chute de la feuille. Il n'a pas été constaté à ce jour de symptômes sur d 'autres parties de la liane. Plante d'introduction récente, encore peu répandue en Nouvelle-Calédonie, mais dont la pathologie pourrait prendre de l'importance. Les écidies blanches, pulvérulentes de cette Urédinale sont épiphylles et groupées sur des pustules hypertrophiées de couleur rose clair à brun. Cette maladie peut entraîner la défoliation chez de jeunes plants et de ce fait causer des dégàts importants en pépinière. Traitements: JI. Traitements :2 4 Traitements: Jl 8

11 L Uto nuj lct[~illm teppericulllm -_~ ] Co lletoirichurn gloeosporioid es

12 AGATHIS MOORE!. A. OVATA KAORI (Kauri) Araucariacées ALLIUM PORRUM POIREAU Liliacées (Leek) ALLIUM PORRUM POIREAU Liliacées (Leek) Colletotrichum gloeosporioides Alternaria porri Colletotrichum capsici Anthracnose Alternariose Anthracnose Localisation surla plante: T, F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Ce parasite foliaire est surtout actif sur les jeunes plants en pépinière où il peut entraîner d'importantes chutes de feuilles, l'affaiblissement et parfois la mort des arbrisseaux. Taches arrondies, crème, couvertes d'un feutrage mycélien diffus, concentrique, brun rouille lors de la production des spores. L'extension des taches peut entraîner le dessèchement complet des feuilles atteintes, principalement les plus extérieures. Les symptômes de cette maladie s'observent également sur l'oignon (AWum cepa). Taches foliaires allongées, brun mastic, qui, lorsqu'elles deviennent confluentes, provoquent la nécrose et la pourriture du feuillage entraînant ainsi la perte du plant. Traitements: 24 Traitements: S. Traitements:

13 Colietotricïuun gloeosporioides Alternaria porri Colletot.richunl capsici

14 ALLIUM SATNUM AIL (Garlic) ANANAS COMOSUS ANANAS ANNONA SgUAMOSA (Pineapple) POMME-CANNELLE (Sugar apple) Liliacées Broméliacées Annonacées Aspergillus niger Moisissure de la gousse Ceratocystis (Chalara) paradoxa Ceratostomella paradoxa Pourriture du coeur Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante : F Importance de la maladie: 0 Cette moisissure non spécialisée se présente sous l'aspect d'un feutrage mycélien dense, brun foncé à noir, se développant sur une tache né crosa n te, entraînant ainsi la pourriture s èche e t la momification des gousses. Maladie observée lors de la conservation. Pourriture brune, humide, s 'étendant de l'extérieur vers le centre du fruit. Les lésions d'abord limitées envahissent l'ananas entier. Nécrose brune envahissant, le long des nervures, la quasi-totalité de la feuille et occasionnant, en fin d'attaque une défoliation partielle ou totale du plant. Traitements : & Traitements: jj.3 Traitements:

15 A pergillus niger Colle l o l ri9~lm gloeosporioicles

16 ANTHURIUM ANDREANUM ANTHURIUM Aracées ANTHURIUM ANDREANUM ANTHURIUM Aracées APIUM CRAVEOLENS CELERI Ombelliféracées (Celery) Colletotrichum gloeosporioides Fusarium oxysporum Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Fusariose de l'anthurium Anthracnose Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie : 0 Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 00 Anthracnose des feuilles. Cette maladie, relativement grave en serre ou sous ombrière, se caractérise par des taches rondes, noires. transperçant le limbe et faisant perdre à la feuille son caractère ornemental. Ce champignon du sol est responsable de la pourriture des racines et du collet. Il provoque le flétrissement complet du plant puis souvent des plants voisins qui sont rapidement contaminés par les spores véhiculées dans les eaux d'irrigation. Taches brun foncé, molles, s'étendant sur les pétioles et le limbe des feuilles. Cette anthracnose peut entraîner le flétrissement complet du pied de céleri. Traitements: 2.t;, Traitements: 4S Traitements :

17 Collelotri hum gloeosporioides l_ Coiletotticlium g.!..oeosporioides

18 APIUM GRA VEOLENS ARANDASP. ARTOCARPUS INCISUS CELERI (Celery) ARANDA ARBRE A PAIN (Breadfruit) Ombelliféracées Orchidacées Moracées Maladie physiologique Colletotrichum gloeosporioides Botryodiplodia theobromae Glomerella cingulata Pourriture du coeur Anthracnose Localisation sur la plante: C, F Importance de la maladie : 0 0 Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie : 0 Localisation sur la plante: C, T Importance de la maladie: 0 Maladie physiologique caractérisée par une nécrose évoluant en une pourriture noire et humide du bourgeon apical et de la base des feuilles. Cette affection étant suivie par une attaque de bactéries opportunistes, la plante peut devenir impropre à la consommation. L'anthracnose provoque sur les feuilles de larges taches ovales, couvertes d'acervules rosées et parfois de périthèces noirs disposés en anneaux concentriques. Elles évoluent en pourriture brune, humide pouvant provoquer la défoliation et la mort de la plante. On retrouve les mémes symptômes sur les Orchidées du genre Cattleya. Pourriture sèche du collet révélée par la présence externe de filaments mycéliens blancs. Une incision de l'écorce montre des marbrures blanches, cernées de brun foncé. Maladie observée sur des plants en provenance de l'ile Wallis et placés en serre de quarantaine. Traitements : 2l Traitements: 2 '!r Traitements : 16

19 Maladie physiologtqu

20 BRASSICA CJ-IINENSIS BRASSICA CHINENSIS BRASSICA OLERACEA CHOU DE CmNE (Chinese cabbage) CHOU DE ClllNE (Chinese cabbage) CHOU (Wild cabbage) Cruciféracées Cruciféracées Cruciféracées Cystopus candidus Erysiphe polygoni Altemaria solani (= Albugo candida)} Rouille blanche Oïdium Alternariose du chou Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Pu s tules blanches, isolées ou confluentes, lisses puis pulvérulentes lors de l'éclatement de la cuticule de la feuille. L'aspect blanc farineux des taches a fait donner, par association, le nom de "Rouille blanche des Crucifères" à cette maladie. Taches diffuses, présentant un feutrage conidien blanc à la face supérieure et inférieure des feuilles. Une forte attaque peut entraîner la perte totale du plant. Taches concentriques en forme de cible ressemblant à celles de l'attaque de l'altemaria sur la Tomate. De manière similaire, les feuilles trés atteintes présentent en fin d'attaque un aspect "grillé". Le feuillage peut ètre détruit à plus de quatre vingt pour cent lors des saisons favorables au développement du parasite. Traiterrients : 3>0 Traitements:.t1!,0j Traitements: 18

21 Cijstopùs candidus Erysiphe polygoni ALLernaria solani

22 BRASS/CA OLERACEA CHOU (Wild cabbage) Cruciféracées BRASS/CA OLERACEA CHOU (Wild cabbage) Cruciferacées CANNA [ND/CA CANNA Can n a cées Peronospora parasitica Pseudomonas cichorii Puccinia cannae Mildiou Bactériose du chou Rouille Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 0 Localisation sur la plante: C, F Importance de la maladie: 00 Localisation su r la plante: F Importance de la maladie: 00 Taches humides, "h u ileu s es ", qui sont couvertes parfois, à la fa ce inférieure, d'un léger duvet blanc-gris c o n s t itu é par les fructifications (conidiophores et conidies) du "Mildiou,". On observe la même maladie sur le chou-fleur (B. olerace a var. cap ita ta ) et sur le broccoli (H. oleracea var. botritys) Taches humides montrant en conditions favorables, des exsudats ba c tériens sous for m e d e gou ttele ttes translucides jaunes à dorées. Cette maladie provoque souvent en s a is on des pluies une pourriture humide et nauséabonde. Sur la face inférieure des feuilles apparaissent des pustules orangées, entourées d 'un halo jaune qui sont pulvérulentes à la face inférieure. Dans les cas d'une forte attaque de rouille, les feuilles jaunissent et s e dessèchent prématurément, perdant ainsi leur cara ctère ornemental. Traitements : 5.9 Traitements: 17 Traitements : 81 20

23 Peronospora parasitica Pseudomonas cicliorii Puccinia ca nnae

24 CAPSICUM ANNUUM CAPSICUM ANN UUM CAPSICUM ANNUUlvI POIVRON POIVRON POIVRON Solanacées Solanacées Solanacées Cercospora capsici Colletotrichum capsici Fusarium oxysporum Cercosporiose Anthracnose Fusariose Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: D O Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie : 0 0 Taches arrondies, ocellées, blanc crème, bordées de brun-rouge. En fin d 'attaque, la feuille est souvent percée lorsque le parenchyme nécrosé du centre des taches se dessèche et tombe. Fructifications du parasite à la face inférieure de la tache. La même maladie s 'observe sur le Piment (Capsicumfrutescens). Traitements : ] l.tl~ Sur les fruits : larges n écroses sèches, déprimées, grises à brun clair, présentant souvent les fructifications du parasite (acervules roses à orangé) disposées de façon concentrique à partir du centre des taches confluentes. En fin d'attaque, dessèchement et chute des fruits. Le pathogène se rencontre également sur les feuilles et les rameaux. La même maladie s'observe sur le Piment (Capsicumfrutescens). Traitements: 2 3 Ce parasite responsable d'une trachéomycose provoque la pourriture des racines et du collet du poivron. Les tissus de la tige n'étant plus irrigués, le plant se fane et dépérit rapidement. Le mycélium du champignon apparaît parfois sur les nécroses du collet. Traitements : 4,3 22

25 _Cercosp ora capsi i Co llelolrich l.ln1 CClf! s ici Fusariurn oxijsporurri

26 CARICA PAPAYA PAPAYE (Papaya) Caricacées Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose CARICA PAPAYA PAPAYE Caricacées Corynespora cassiicola (Papaya) CARICA PAPAYA PAPAYE Caricacées Phytophthora parasitica Mildiou de la papaye (Papaya) Localisation sur la plante: T, Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 0 Sur les fruits, l'extrémité du tronc et la base du pétiole : grandes taches nécrosantes, brunes, marquées de plis concentriques sur lesquels on peut souvent observer les fructifications rosées du champignon. Cette grave affection en traîn e d'une part, la chute des feuilles, d 'autre part la pourriture et la chute des fruits. Taches diffuses de couleur rouille plus claires au centre, nécrosant les bords du limbe qui se dessèche. Feutrage mycélien blanc recouvrant de large plages nécrosées; la coupe d'un fruit montre une pourriture brune, humide, parfois aggravée par l'action concomitante de bactéries pectinolytiques. Traitements : ra 24 Traitements: G, Traitements : 75

27 Colletotticlium gloeosporioides Cor!:l.'~esporacassiicola r-- Phytophthora parasitica

28 CARI CA PA PAYA PAPAYE Caricacées Sphaerothecafuliginea Oîdium de la papaye Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 (Papaya) Feutrage diffus à la face supérieure et inférieure des feuilles, plus dense sur les pétioles. Cet oïdium peut provoquer le dessèchement et la chute des feuilles du papayer. CAR/CA PAPAYA PAPAYE Caricacées Virus 'X' Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: (Papaya) Flétrissement inopiné des feuilles et du bourgeon apical, suivi du dépérissement brutal du plant. L'origine de cette maladie semble être virale, mais à ce jour l'agent pathogène n'a pas été formellement identifié. CASUARINA EQUISETIFOLIA FILAO Casuarinacées Ganoderma applanatum Pourridié Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 0 Ce Polypore occasionne un pourridié qui concerne les racines et le collet. Le Filao ou "Bois de fer" se dessèche brutalement, meurt et le mycélium du parasite contamine ses voisins de proche en proche. Des dégâts considérables ont pu être observés en 1981 sur des lignes de brise-vent plantées sur les "motu" de Huahiné (Iles Sous le Vent, Polynésie Française) afin d'abriter les cultures de pastèques. Traitements: 'El ll Traitements : j.04 Traitements : 4~8 26

29 [ Sphaerolhec:~uli9inea- VirllS 'X' r- - Ca nod e rma appianaium - ~ - -

30 CHRYSALVTHEMUM LEUCANIHEMUM CHRYSANTHEME Compositées CITRULLUS LANATUS PASTEQUE Cucurbitacées (Watermelon) CITRULLUS LANATUS PASTEQUE Cucurbitacées (Watermelon) Puccinia horiana Colletotrichum orbiculare Pseudoperonospora cubensis Rouille Anthracnose Mildiou de la pastèque Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: :.J Maladie d'introduction relativement récente sur le Territoire. Les pustules urédosporifères pulvérulentes du champignon responsable de cette rouille ponctuent la face supérieure et inférieure des feuilles et provoquent une déformation du limbe. Le feuillage de la plante attaquée jaunit puis tombe. Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie : 0 0 Macules blanc crème, bordées de brun foncé et portant les fructifications caractéristiques de l'anthracnose. Le centre de la tache est souvent éclaté en une fente plus ou moins profonde. L'observation d'une coupe transversale des tissus montre une pourriture s'étendant de la nécrose externe jusqu'au centre du fruit. Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : Taches de "mildiou", anguleuses ou légèrement arrondies, brunes et huileuses à la face supérieure. Elles sont recouvertes à la face inférieure d'un feutrage blanc-gris, constitué par les conidiophores et les conidies du champignon. Traitements: ü). Traitements: 2 Traitements: o ) 28

31 Pu cinia tiotiana Pselldoperonospora ubensis

32 CITRULLUS JANATUS CITRUS SPP. CITRUS SPP. PASTEQUE Cucurbitacées Mosaïque de la Pastè que (Watermelon) Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie : Ce virus se manifeste sur les feuilles par des taches diffuses, jaune paille à vert clair, faisant ressortir des plages vert foncé, gaufrées et déformées. Les fruits présentent de graves altérations et sont bloqués dans leur développement. AGRUMES Rutacées Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Localisation sur la plante: C, T Importance de la maladie: 0 Ce parasite peut provoquer la nécrose du collet des semis, ou celle du greffon en pépiniére. Dans les deux cas, les lésions brunes portant les fructifications ceinturent entièrement le jeune plant qui dépérit très rapidement. AGRUMES Rutacées Corticium salmonicolor Maladie rose Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 0 La croûte mycélienne blanche rosée à saumon, d'abord lisse puis craquelée, engainant les rameaux, est l'indice d'une attaque interne, pouvant entraîner le dessèchement complet des rameaux atteints. Traitements : i50 Traitements: 'JI4 Traitements: 3>2 30

33 -, 1 --' _tric/ HUll gloeosporioirl -s Corucïurn saltnonicolor

34 CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées ElsinoefawcettH Gale foliaire - Scab Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 Croûtes grises à blanc crème, isolées ou confluentes, s'étendant en plaques arrondies plus ou moins larges sur les rameaux et les feuilles qui se gaufrent avant de dépérir. CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées Meliola citncola Fumagine Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 Les feuilles des agrumes atteints se recouvrent d'une pellicule noire, constituée par le mycélium de la méliole qui se développe souvent à partir des cochenilles parasitant également le feuillage des citrus. S'il n'y a pas pénétration du champignon, donc parasitisme, l'envahissement des feuilles par le mycélium provoque, par la réduction de la surface foliaire disponible pour l'assimilation chlorophyllienne, l'affaiblissement de l'arbre atteint. CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées Penicillium digitatum et italicum Moisissures Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie : 0 Moisissures apparaîssant sous la forme de feutrage blanc, puis vertde-gris pour le P. digitatum, ou bleu turquoise pour le P. italicum lors de la sporulation. Elles provoquent la pourriture et le dessèchement des fruits à la récolte ou d urant la conservation. Ces deux moisissures s'accommodent de températures relativement basses (G-SOC). Tra itements: 31-' Traitements: Traitements : ""7 32

35 l 1_- Elsinoe[auscettii..~ Meliola cilricola Penicillium digilmw11 P. italicum

36 CITRUS SPP. Rutacées Phytophthora parasitica Dépérissement à Phytophthora Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 0 :-.J 0 Un chancre sous-cortical, humide, brun clair bordé de brun plus foncé, ceinture plus ou moins entièrement le collet et parfois les branches de l'arbre atteint. Sa présence est révélée par des exsudats de gomme fauves clairs, translucides, suintant par des fentes de l'écorce au niveau de ces lésions. Dans les cas d'attaques sévères, on remarque tout d 'abord l'étiolement et le dessèchement des rameaux et des feuilles correspondants au côté attaqué ; puis un dépérissement s 'étend progressivement au plant entier. Traitements : 7~ COCOS NUC/FERA COCOTIER Palmacées Aspergillusflavus Moisissure du coprah (Coconut palm) Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie : 0 Pendant la conservation et en cas de séchage insuffisant, le parasite provoque la moisissure du coprah. Il apparaît alors sous la forme d'un duvet jaune soufre à verdàtre, constitué par les conidiophores et les spores du champignon. Cette moisissure, qui induit la production d'une toxine hautement carcinogène, l'aflatoxine, rend le coprah impropre à la transformation ou à la consommation. Traitements: 6 COCOS NUCIFERA COCOTIER Palmacées (Coconut palm) Helminthosporium incurvatum (=Dreschlera incurvata) Helminthosporiose Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Taches ovales allongées, blanc crème au centre, bordées de brunrouge, s'étendant le long des nervures des feuilles sur des plages colorées en jaune orangé. Les fructifications du parasite responsable de l'helminthosporiose apparaîssent généralement à la face inférieure des feuilles. Cette maladie est surtout grave en pépinière. Traitements: 50 34

37 Phytophthora parasit.ica Aspergillusjlavus Heïminihosporiuni incurvatum

38 COCOS NUC/FERA COCOTIER Palmacées Corticium penicillatum Pellicularia penicillata (Coconut palm) Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 0 Le parasite responsable de cette maladie apparaît sous forme de plaques mycéliennes blanches à grises, disposées en palmettes couvrant la face inférieure du rachis et des folioles; les tissus sous-jacents sont nécrosés et sèchent. Dans les cas de fortes attaques la presque totalité du feuillage du cocotier est détruite. COCOS NUClFEIM COCOTIER Palmacées Marasmius palmivorus Marasmiellus palmivorus Pourridié (Coconut palm) Localisation sur la plante: T, FR Importance de la maladie: 0 0 Une attaque importante de ce pourridié a été observée, en pépinière, sur de jeunes plants souffrant d'une mise en place dans un sol déséquilibré. Le mycélium de ce basidiomycète opportuniste envahit le coeur et la flèche, détruisant ainsi le plant entier. Les carpophores blancs, caractéristiques du genre, apparaîssent souvent en touffes denses à la base du plant malade. COCOS NUeIFERA COCOTIER Palmacées (Coconut palm) Pestalotiopsis palmarum (=Pestalotia palmarum) Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 00 Taches grises, ovales, de 1 à 2 cm de long, isolées ou confluentes, cerclées de brun, parfois entourées d'un halo chlorotique. Ce parasite peut entraîner le dessèchement complet des feuilles de jeunes plants. Traitements : ~!Ü, Traitements: Traitements: '10 36

39 MarClsmius palmivorus --Pes tciiotiops is palmarw!!...- _

40 COCOS NUCIFERA COCOS NUCIFERA COCOTIER (Coconut palm) COFFEA ARABICA & CANEPHORA CAFE (Coffee) Palmacées Palmacées Rubiacées Phytophthora heveae Phytophthora palmivora Cercospora coffeicola Pourriture du coeur et des noix Pourriture du coeur Cercosporiose Localisation sur la plante : Fr Importance de la maladie : 000 Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 Ce parasite peut provoquer sur les cocotiers adultes, d'une part une pourriture humide du coeur entraînant la mort du plant, d'autre part une nécrose des noix au niveau de l'attache sur le pédoncule les faisant tomber prématurément. Ce champignon provoque sur des jeunes cocotiers en pépinière (Vanuatu), une pourriture du coeur signalée à l'extérieur, par le dessèchement de la flèche puis de la totalité du feuillage et à l'intérieur, par des nécroses du bulbe et la destruction du bourgeon. Sur les adultes, les symptômes sont difficilement décelables et ne sont apparents que lorsque la pourriture du coeur a provoqué la destruction quasi complète de la flèche. Taches ocellées, rondes, en forme d'oeil d'oiseau, dont le centre gris clair est largement bordé de brun. Ce parasite est à l'origine, lors de fortes attaques, de la chute des feuilles de jeunes plants en pépinière et, de ce fait, peut retarder leur croissance. Il est de moindre importance sur les caféiers adultes. Ce Cercospora attaque le plus souvent les plants carencés en azote. Traitements: 7 4 Traitements: '7. ifi Traitements : 11.?'\i 38

41 Cercospora coffeicola

42 COFFEA ARABICA & CANEPHORA CAFE (Coffee) COFFEA ARABICA & CANEPHOUA CAFE (Coffee) COFFEA ARABICA ~ CANEPIIORA CAFE (Coffee) Rubiacées Rubiacées Rubiacées Colletotrichum gloeosporioides Corticium koleroga Corticium salmonicolor Anthracnose Maladie des filaments Maladie rose Localisation sur la plante: T. F, Fr Importance de la maladie: Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 0 0 L'anthracnose des rameaux et des baies s 'observe le plus souvent sur des "arabica" déjà affaiblis par une forte attaque de "rouille". Les rameaux a tteints noircissent et sèchent, des taches brunes puis noires envahissant les cerises qui se momifient et tombent. Dans les cas de fortes attaques, les caféiers peuvent être entièrement défoliés. Des dégâts importants dus à ce parasite ont également été observés sur des boutures de caféier "Robusta" exposées à un arrosage intensif. Filaments mycéliens bruns, courant le long des branches et s'étalant en palmettes à la surface des feuilles (habituellement à la face inférieure). Les rameaux atteints prennent une teinte grise, se dessèchent. Dans les cas sévères, les feuilles mortes ne sont plus rattachées aux rameaux que par les filaments rhizomor-.phiques du parasite. Croûte mycélienne blanche rosée à saumon, d'abord lisse puis craquelée, engainant les rameaux et parfois le tronc, elle caractérise une attaque interne. Celle-ci peut causer le dessèchement complet des rameaux atteints. Sur le Territoire de Nouvelle-Calédonie, cette maladie est le plus souvent observée sur le caféier "Robusta". Traitements : 24 Traitements: "l ~ Traitements: 3 ~l 40

43 L Colletotricnum gloeosporioide~ ort.icium saltnonicolor

44 COFFEA ARABICA &. CANEPHORA Rubiacées COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) Rubiacées COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) Rubiacées Fusarium oxysporumfsp.coffeae Hemileia vastatrix Phellinus lamaensis Fonte de semis Rouille du caféier Pourridié Localisation sur la plante: R, C, T Localisation sur la plante: F Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie : 0 Importance de la maladie : Importance de la maladie: 00 Ce champignon du sol provoque une fonte grave dans les planches de semis. Les plantules présentent au collet une nécrose brune, sèche. parfois recouverte du mycélium de l'agent pathogène. Les jeunes plantes se dessèchent de proche en proche et meurent. Taches foliaires jaune-orangé, bien délimitées, lisses à la face supérieure, pulvérulentes à la face inférieure, pouvant par confluence s'étendre à la presque totalité de la surface du limbe. La "Rouille" provoque, essentiellement sur le caféier d'arabie, une défoliation prématurée, entraînant l'affaiblissement de l'arbre qui est alors susceptible d'être attaqué par d'autres parasites opportunistes, notamment l'agent responsable de l'anthracnose. Les arbres atteints montrent tout d'abord un jaunissement brutal de tout ou partie du feuillage, suivi de la défoliation et du dessèchement complet. Dans le même temps, peuvent apparaître les fructifications du champignon, sous l'aspect d'une gaine brune, coriace, enveloppant la base du tronc. Les carpophores en consoles caractéristiques du genresont plus rarement observés. Une coupe au niveau du collet montre une pourriture sèche, alvéolaire envahie par des masses mycéliennes du champignon. Traitements: 4 ~~ Traitements : r:; Traitements '7"l 42

45 '1 _ 1 Hetnileia castatrix PhellTnus lan1aens is

46 COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) COLOCASlA ESCULENTA TARO D'EAU (Dasheen) COLOCASIA ESCULENTA TARO D'EAU (Dasheen) Rubiacées Aracées Aracées Verticilium hemileiae Cladosporium colocasiae Marasmiellus stenophyllus Parasite de la rouiiie du caféier Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: R, T Importance de la maladie: 0 Cet hyperparasite se développe à l'in-. térieur des urédospores d 'Hemileia vastatrix en les vidant de leur substance. Il se signale par un feutrage blanc qui recouvre les lésions de la rouille du caféier. Maladie la plus fréquente mais rarement grave, sur les feuilles de taro en Nouvelle-Calédonie. Taches de couleur jaunâtre, arrondies. souvent confluentes sur les bord du limbe qui brunit et se dessèche. Quelques fois observé en Polynésie Française mais rarement en Nouvelle-Calédonie, ce parasite occasionnel donne naissance. sur les tubercules et les racines, à une pourriture sèche' qui détruit le plant de taro. Les organes reproducteurs du champignon (carpophores) apparaissent au niveau du collet et sur les feuilles flétries. Une coupe longitudinale montre l'envahissement complet du plant par le mycélium de cet agent pathogène peu commun. Traitements: - Traitements: 19 Traitements: 55 44

LCBC CABC O. HERMANN. Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique

LCBC CABC O. HERMANN. Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique LCBC CABC Reconnaître les maladies foliaires de la betterave au champ O. HERMANN Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique Publication réalisée

Plus en détail

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Amira Mougou Hamdane M ed BéchirAllagui Journée de formation AVFA- 07 Avril 2015 Champignons foliaires -Oïdium -Mildiou - Alternariose - Pourriture

Plus en détail

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORETS COMMISSION D'ÉTUDES DES ENNEMIS DES ARBRES, DES BOIS ABATTUS ET DES BOIS MIS EN ŒUVRE Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND On appelle «maladie du

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Guide d identification des principales maladies de la vigne

Guide d identification des principales maladies de la vigne Guide d identification des principales maladies de la vigne Guide d identification des principales maladies de la vigne Auteurs : Odile Carisse Réjean Bacon Jacques Lasnier Wendy McFadden-Smith Agriculture

Plus en détail

Cultures fruitières août 2013

Cultures fruitières août 2013 Cultures fruitières août 2013 Directeur de publication : Jean-Bernard GONTHIER, Président de la Chambre d'agriculture de La Réunion - 24, rue de la source BP 134-97463 St-Denis Cedex - Tél : 0262 94 25

Plus en détail

Maladies du concombre

Maladies du concombre 1^1 Agriculture Canada th^ ^^,>*'?>^ Publication 1684/F mêmmmmm Maladies du concombre Canada Les organismes suivants ont participé au financement de cette publication: Contrôle de la qualité, 116-16520,

Plus en détail

Message réglementaire Avertissements Agricoles

Message réglementaire Avertissements Agricoles Ministère de l agriculture et de la pêche Message réglementaire Avertissements Agricoles Spécialités commerciales phytopharmaceutiques contenant du carbendazime Textes officiels de référence : - Chapitre

Plus en détail

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive.

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive. (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Cloud Numéro de la demande: 12-7520 Date de la demande: 2012/02/22 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

metaconazole Version septembre 2012

metaconazole Version septembre 2012 Fongicide metaconazole Version septembre 01 Cinch Pro Fongicide céréales, colza, pois, et lupin Régulateur de croissance du colza d hiver Perte des usages : Féveroles : pourriture grise et sclérotiniose,

Plus en détail

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS!

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! JACQUES THÉRIAULT AGR. M. SC. CLIMAX CONSEILS Principales carences en légumes

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

L arbre près de chez moi

L arbre près de chez moi L arbre près de chez moi Module 3 Les arbres et le stress Résumé du module 3 Les élèves découvrent l influence de l environnement sur le développement de l arbre et les maladies qui peuvent l affecter.

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Viticulture - Édition Gaillac MIDI-PYRENEES n 14 16 juillet 2014 MILDIOU OÏDIUM BLACK ROT BOTRYTIS Les symptômes progressent. Des contaminations sont en incubation. Des orages

Plus en détail

Fiche technique. Comment lutter contre les nématodes parasites des cultures maraichères par la solarisation?

Fiche technique. Comment lutter contre les nématodes parasites des cultures maraichères par la solarisation? Institut National de la Recherche Agronomique du Niger Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Fiche technique RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger Comment lutter

Plus en détail

Bernard BOHER, Jean-François DANIEL, Gérard FABRES, Grégoire BANI. HAL Id: hal-00884469 https://hal.archives-ouvertes.

Bernard BOHER, Jean-François DANIEL, Gérard FABRES, Grégoire BANI. HAL Id: hal-00884469 https://hal.archives-ouvertes. Action de Pseudotheraptus devastans (Distant) (Het. Coreidae) et de Colletotrichum gloeosporioides Penz. dans le développement de chancres et la chute des feuilles chez le manioc (Manihot esculenta Crantz)

Plus en détail

Fongicide agricole Allegro 500F SUSPENSION USAGE COMMERCIAL

Fongicide agricole Allegro 500F SUSPENSION USAGE COMMERCIAL 2015-0726 2015-04-28 GROUPE 29 FONGICIDE Fongicide agricole Allegro 500F SUSPENSION USAGE COMMERCIAL LIRE L ÉTIQUETTE AVANT L UTILISATION GARANTIE : Fluaziname, 40,0 % Contient du 1,2-benzisothiazolin-3-one

Plus en détail

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat RÉSUMÉ Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat Importance de la récolte de blé a entraîné attention sur la recherche sur la santé des plantes et, en particulier, mycose affectant la récolte

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

La Carie (Tilletia caries)

La Carie (Tilletia caries) POINT INFOS Au Canada. La Carie (Tilletia caries) Au Canada. 1. Généralités : A titre d'exemple, la Carie du Blé : Tilletia caries est un Champignon parasite qui atteint les épis Figs. 15 & 16. Ils deviennent

Plus en détail

THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable

THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable 29-SEP-2008 2008-3245 Resistance Management symbols and signal words (Fongicide Groupe M) THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable Contient du thirame pour supprimer les maladies fongiques sur les cultures

Plus en détail

7,50 /kg. 5,55 /kg -18 % COCO PAGODE LIGHT. 8,45 /kg. 6,15 /kg -26 % -26 % 100 * et plus BANANES FIGUE ET FIGUE-POMME DU CAMEROUN.

7,50 /kg. 5,55 /kg -18 % COCO PAGODE LIGHT. 8,45 /kg. 6,15 /kg -26 % -26 % 100 * et plus BANANES FIGUE ET FIGUE-POMME DU CAMEROUN. 85 FRANCE & BELGIQUE Commandes du mercredi 25/02 au mercredi 04/03/15 Livraisons du mardi 03/03 au vendredi 06/03/15 Cadeau-surprise offert dans toutes les commandes de 100 * et plus *hors frais de port

Plus en détail

AGRICULTURE BIOLOGIQUE. Conception/Réalisation : Service Communication CDA31-Février 2010

AGRICULTURE BIOLOGIQUE. Conception/Réalisation : Service Communication CDA31-Février 2010 L AUBERGINE Plante des régions chaudes, de la famille des solanacées, originaire de l Inde, l aubergine s est implantée en France au XVIIIe siècle dans le Sud-Est à Barbentane. L aubergine est une plante

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales Gamme La technologie PBX permet à Aqua-TraXX d'offrir au marché la plus large et la plus complète gamme de solutions : 16 mm (5/8 ) - Épaisseur de la paroi 5/6/7/8/10/12 et 15 mil 22 mm (7/8 ) - Épaisseur

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 26 7 Août 2015 Ce qu'il faut retenir Prairie Quelques chenilles présentes. Soja ANIMATEURS FILIERE Céréales à paille DESIRE Sylvie / FDGDON 64 s.desire@pa.chambagri.fr Suppléance : ARVALIS a.carrera@arvalisinstitutduvegetal.fr

Plus en détail

Maladies et ravageurs de la laitue et de la chicorée à salade en AB

Maladies et ravageurs de la laitue et de la chicorée à salade en AB Maladies et ravageurs de la laitue et de la chicorée à salade en AB m a r a î c h a g e Le Mildiou est la maladie la plus redoutée sur laitue, notamment lors d étés pluvieux et frais dans les régions septentrionales.

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

SOUPE A L OIGNON (façon Marcel)

SOUPE A L OIGNON (façon Marcel) SOUPE A L OIGNON (façon Marcel) Ingrédients pour 10 litres - Couper les oignons finement 1 kg d'oignons - Par petite quantité faire revenir les oignons dans une poêle avec du beurre 250 g de beurre pour

Plus en détail

Visite de la Bitassion Patawa

Visite de la Bitassion Patawa Visite de la Bitassion Patawa Thème : Découverte pédagogique d une entreprise de l agro-tourisme. Public visé : Elèves des écoles, et des établissements scolaires, associations et particuliers. Partenaires

Plus en détail

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor MISE EN GARDE : Les recettes de pesticides «maison» présentées ci-dessous (destinées à un usage domestique) sont données à

Plus en détail

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL 2 AOÛT 2012 Retrouvez le Bulletin de santé du végétal sur le Web! www.draaf.pays-de-la-loire.agriculture.gouv.fr www.agrilianet.com - www.fredonpdl.fr Les maladies du feuillage

Plus en détail

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Rencontre du groupe RAP Maïs sucré, 3 avril 2013 Jean-Philippe Légaré, M. Sc., biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en

Plus en détail

Alcool à friction 70% : insecticide Ex60 ml d alcool dans 1 l d'eau Attention faire des essais, peut brûler les plantes.

Alcool à friction 70% : insecticide Ex60 ml d alcool dans 1 l d'eau Attention faire des essais, peut brûler les plantes. Recettes maison contre les ravageurs et les maladies Mises en garde : Les recettes de pesticides maison présentées ci-dessous (destinées à un usage domestique) sont données à titre informatif seulement.

Plus en détail

LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS

LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS L échalote, l ail et l oignon sont des aliments aux saveurs indispensables à de nombreuses recettes. Des nuisibles peuvent toutefois en affecter la croissance, voire

Plus en détail

Comment utilisons-nous notre argent?

Comment utilisons-nous notre argent? Comment utilisons-nous notre argent? L'alimentation et le logement constituent les deux dépenses les plus importantes des ménages antillo-guyanais. C'est pour leur logement que les ménages dépensent le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3

TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3 TABLE DES MATIÈRES DU CHAPITRE 3 Analyse des pratiques et des connaissances de l exploitant..... 118 Aujourd hui à La Réunion............... 120 3.1 PRÉVENTION....................... 121 3.1.1 Choix d

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales Pièges à insectes Légumes Petits fruits Plantes ornementales Légumes plein champ Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Carotte Mouche de la carotte Psila rosae Rebell orange Min. 2

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Quelques taches, à surveiller. Carpocapse Fin du vol, la période à risque vis-à-vis des éclosions s achève. Tordeuses

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015 1 A retenir cette semaine - Très nette accélération des stades phénologiques. - 81% des cuvettes piègent des charançons de la tige du colza cette semaine. Le risque va s amplifier en fin de semaine avec

Plus en détail

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Daniel Cormier, Ph. D. Institut de recherche et de développement d en agroenvironnement inc.. (IRDA), Québec, Canada Pourquoi

Plus en détail

Vigne. Porte-greffe : Richter 110

Vigne. Porte-greffe : Richter 110 Porte-greffe : Richter 110 1 Variétés Code GEVES Numéro de page Chasselas Doré de Fontainebleau Absente 2 Chasselas Panse Absente 3 Marseille Danlas A 4 Dattier de Beyrouth Absente 5 Gros vert Absente

Plus en détail

Cultures fruitières Août 2015

Cultures fruitières Août 2015 Cultures fruitières Août 2015 Directeur de publication : Jean-Bernard GONTHIER, Président de la Chambre d'agriculture de La Réunion 24, rue de la source BP 134-97463 St-Denis Cedex - Tél : 0262 94 25 94

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Tableau des associations de plantes potagères

Tableau des associations de plantes potagères Tableau des associations de plantes potagères (Source : Formation Nature et Progrès) DENOMINATIONS R C FAVORABLE DÉFAVORABLE Ail 1 0 pissenlit pomme de terre Aneth Cc Légumes Herbes Fleurs Artichaut Cc

Plus en détail

manual for identifyin

manual for identifyin '111*1 L«L*5 I L** i 1 9 LU s maladies de Poign Va manual for identifyin ion diseases Agriculture Canada Manuel d'identification des maladies de l'oignon A manu ai for identifying onion diseases René

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Profil de la culture du soja au Canada

Profil de la culture du soja au Canada Profil de la culture du soja au Canada Préparé par : Programme de réduction des risques liés aux pesticides Centre pour la lutte antiparasitaire Agriculture et Agroalimentaire Canada Juillet 2006 Profil

Plus en détail

CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION. Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89. Corps : Technicien

CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION. Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89. Corps : Technicien CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89 Corps : Technicien BAP : A : Science du vivant Production et expérimentation végétales Emploi-type

Plus en détail

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité.

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Juin 2015 POURRITURE GRISE La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Cycle et biologie des contaminations

Plus en détail

Les gènes africains protègent le commerce des pastèques sans pépin de Syngenta.

Les gènes africains protègent le commerce des pastèques sans pépin de Syngenta. Les gènes africains protègent le commerce des pastèques sans pépin de Syngenta. Article original en Anglais d'edward Hammond (eh@pricklyresearch.com), pour Third World Network Nota : Traduction non-professionnelle,

Plus en détail

LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES. Daniel IZARD CA 84 - APREL

LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES. Daniel IZARD CA 84 - APREL LE NOUVEAU CATALOGUE DES USAGES Daniel IZARD CA 84 - APREL Rencontre Melon 4 novembre 2014 1 Un usage, c est L association : - d un végétal ou d une famille de végétaux - d un mode d application - d un

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips N 20 2 juillet 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières Pucerons Les populations de pucerons sont toujours présentes dans les cultures suivantes : aubergines, poivrons, concombres, courgettes et tomates.

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction des Etudes de la Prospective et de l Information Economique

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N 08 Zones non agricoles du 13/09/2013 EN BREF Comité technique ZNA : plus d info à la fin du bulletin Etats sanitaires des fruits : tavelure et carpocapse. Tomate : risque

Plus en détail

Les aliments qui guerissent

Les aliments qui guerissent pomme Protège le abricot artichaut Aide la avocat banane Protège le fève betterave Contrôle la bleuet Le aliments qui guerissent Les aliments qui guerissent Contrôle la Combat la diarrhée capacité des

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, mais les premières larves sont visibles dans les tiges, peu d Héliothis cette semaine. Betteraves sucrières

Plus en détail

Photo 2 : Infection causée par le Botrytis sur les vieilles feuilles de plants de basilic.

Photo 2 : Infection causée par le Botrytis sur les vieilles feuilles de plants de basilic. Cultures en serres Avertissement No 06 14 mai 2013 Les livraisons aux clients des paniers suspendus et des autres formats de fleurs annuelles varient de bonnes à excellentes actuellement. Cependant, les

Plus en détail

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE LES ONYCHOPATHIES Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE Ä Examen clinique des ongles : DIAGNOSTIC POSITIF Ä analyse par le dermatologue des lésions élémentaires unguéales ; Ä iconographie

Plus en détail

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction Exercice d introduction Testons tes connaissances. Sylvain le smiley nous décrit la voiture de ses rêves mais il semble éprouver quelques difficultés à l écrit. Entoure les adjectifs de couleur (il y en

Plus en détail

7 Céleri, céleri-rave

7 Céleri, céleri-rave 7 Céleri, céleri-rave Figures 7.1 à 7.39 Bactérioses Tache bactérienne Mycoses Cercosporose (brûlure hâtive) Fonte des semis Fusariose vasculaire Sclérotiniose (pourriture blanche) Septoriose (brûlure

Plus en détail

Juillet Août 2000. Bon jardinage et bon début de récolte!

Juillet Août 2000. Bon jardinage et bon début de récolte! Juillet Août 2000 été est au jardin! La chaleur est enfin arrivée pour donner un bon coup de pouce à vos plants, dont quelques-uns sont déjà prêts à être récoltés, comme les délicieuses salades. En attendant

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AGRUMES

NORME CEE-ONU FFV-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AGRUMES COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE NORME CEE-ONU FFV-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AGRUMES ÉDITION 2009 NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC. À volonté!

LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC. À volonté! LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC À volonté! AU QUÉBEC, LA PRODUCTION DE FRUITS ET DE LÉGUMES EST ÉTENDUE ET DIVERSIFIÉE. QUOI DE PLUS AGRÉABLE QUE DE CIRCULER PARMI LES ÉTALAGES DE FRUITS ET LÉGUMES AUX

Plus en détail

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire Osez le potager en carrés! Vive le potager en carrés!...4 Pour toute la famille....6 Installer les carrés Choisir un modèle....10 Le matériel nécessaire....12 Le bon emplacement...14 Remplir les carrés...16

Plus en détail

DÉSHERBAGE GÉNÉRALITÉS

DÉSHERBAGE GÉNÉRALITÉS LÉGENDE ITINÉRAIRE OIGNON VERT ph idéal : 5,3-5,8 acides Cultivar résistant : - pour récolte en saison : variété au feuillage court - pour récolte à l automne : variété au feuillage long - maladies Prioriser

Plus en détail

Nourrir les oiseaux en hiver

Nourrir les oiseaux en hiver les oiseaux en hiv Nourrir les oiseaux en hiver Sommaire : Pourquoi les nourrir...page 1 Comment les nourrir...page1 Quels ravitaillement pour quel oiseaux?...page2 Recette «pain de graisse»...page 3 Les

Plus en détail

Avertissement : Les prix inscrits pour certains articles et services ne le sont qu à titre indicatif.

Avertissement : Les prix inscrits pour certains articles et services ne le sont qu à titre indicatif. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Gariépy, François Guide pratique du jardinage écologique (L écologique) Comprend des réf. bibliogr. et un index. ISBN 2-89435-278-6 1. Jardinage

Plus en détail

Directives pour la régénération. Lentille. Kenneth Street, Natalya Rukhkyan et Ali Ismail

Directives pour la régénération. Lentille. Kenneth Street, Natalya Rukhkyan et Ali Ismail Directives pour la régénération Lentille Kenneth Street, Natalya Rukhkyan et Ali Ismail International Center for Agricultural Research in the Dry Areas (ICARDA), Aleppo, Syrie Introduction La lentille

Plus en détail

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface.

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface. COMMENT OBTENIR UNE BONNE PELOUSE? Tout le monde souhaite avoir un superbe gazon. Pour pouvoir profiter d'un espace de verdure impeccable, il ne suffit pas de le rêver. Il faut procéder étape par étape

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Essais inter-laboratoires. Informations techniques

Essais inter-laboratoires. Informations techniques Essais inter-laboratoires Analyses de riz Informations techniques - Nombre d'essais sur une période de 1 an : 3 échantillons expédiés par courrier, respectivement aux mois de juin, octobre et février.

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation 1. Objectif Informations générales Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation Ce document donne des informations générales sur la délivrance des certificats phytosanitaires (CP) et sur les

Plus en détail

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail!

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Nous vous soutenons dans votre gestion de risques à l aide d une couverture d assurance globale contre les aléas climatiques. AU SERVICE

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail