NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA. Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA. Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN"

Transcription

1 NOUVELLE-CALEDONIE. POLYNESIE FRANÇAISE. WALLIS ~T FUTUNA Franz KOH L.:ER - Frédéric PELLEGRIN

2 "La loi d u li mars 1~ J 5 7 n 'autorisant, a u termes d es a linéas 2 et 3 de l'a rt icle 4 1. d 'une pa rt. qu e les copies ou re productions s trictemen t r és erv ées il l'usd l.(l' prt v«du copi s te vt n on d es ttn ccs Ù une utilis ation collecuvc" ct d' a ut re part, qu e les a n a lyses Cl les cou rte s cita tions d a n s u n b u t d' exem ple et dtllu s trn u on. "route représ cn ta u on ou rep rod u cti on intégra le ou partielle. fait e s a ns le consen tem en t d e j'a uteur ou d e ses aya n t dr oit ou ay a n t ca u se. l',",1 illulrc" [alin ea l er de j'article 10). Ce lte repn's I'llt a lloll ou reprod uctio n. pa r quelqu e procédé qu e cc so it consti tue ra it donc une con tre fa çon san ctio nnée par les a rt icles 425 el s u iva n t du co d e prna l''. IS5N : : Bi\: 2-ï ,'c;. OR5TOM Ire éditi on

3 Franz KüHlER - Frédéric PEllEGRIN [N] QJJ'W~[!::JL ~CJ ~ [L~ [Q) [N]~~ ~ [LW [N] ~~~~ [p~~[n]~~~~ [g W!J ~[L[L ~~ ~U [PQJJuQJJ[N] ~ Editions de l'orstom INSTITUT FRANCAIS DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT EN COOPERATION avec le concours financier du Fonds d'investissement et de Développement Economiqu e et Social Collection [>1 [>ACTIQUES PARIS 1992

4 Photographies: F.Kohler Photogravure: Pacifie Compos - Nou méa Impression: I.C P - Nouméa Composition: : F.Kohler -J.P.Menl1oud - Atelier de Reprographie - OR5TOM - Nouméa Reliure: Atelier de Reprographie - OR5TOM - Nouméa Sommaire

5 3 - AvedissemeV\t Desc.,.iptiol'\ des symptômes et plc\i'"iches photog.,.aphiqla s Classificatio,'"I si'~'\plifiée des chalnpig''"io,'\s phytopathogèv\es LexiqlAe des sy''"iony''''"ies anglo-saxons des p"'i''"icipales affectiov\s pa'.4asitai.,.es dal'"ls la z orve Liste pa.,. plantes-hôtes des agel'\ts pathogè,.'\es et,., '\aladies physiologiqt.\es des plantes ct.\ltivées dav\s la ZOI'\e Liste des agents pathogènes et let.\.,.s pla,'\tes-hôtes Jndex PCH" plante-hôte 1 9

6

7 PATHOLOGIE DES VÉGÉTAUX CULTIVÉS NOUVELLE-CALÉDONIE POLYNÉSIE FRANCAISE WALLIS ET FUTUNA AVERTISSEMENT Ce manuel n'a pas la prétention de donner une image de toutes les maladies des plantes cultivées dans la région. Cependant, comme il fallait bien faire un choix parmi de nombreux faciès parasitaires, les symptômes ont été sélectionnés de façon à décrire les plus caractéristiques et de guider l'utilisateur vers le diagnostic et les moyens de lutte. Les annexes comprennent: - Une liste des moyens de lutte dont les numéros correspondent à ceux indiqués en bas de chaque descriptif dans la case "Traitements". - Un inventaire, classé par ordre alphabétique des plantes-hôtes, des Champignons, Bactéries et Virus parasites des plantes cultivées en Nouvelle-Calédonie. Cette liste, publiée par F. KOHLER en 1987 et mise à jour en 1992, reprend les travaux antérieurs de F. BUGNICOURT et J. MARTY en 1961 et de B. HUGUENIN en Les maladies virales et mycoplasmiques ont été mises à jour à partir de l'inventaire établi par J.C. THOUVENEL, lors de sa mission de prospection sur le Territoire, en mai Un index des agents pathogènes - Un glossaire des symptômes ou des noms communs des maladies. - Une classification simplifiée des champignons phytopathogènes. - Un lexique des noms communs des plantes hôtes et leurs équivalents botaniques. - Un lexique des synonymes angle-saxons des principales affections présentes sur le Territoire. - Une bibliographie d'ouvrages généraux de phytopathologie tropicale. Les dénominations botaniques adoptées ont été relevées dans : "LES PLANTES INTRODUITES ET CULTIVEES EN NOU VELLE CALEDONIE" - Supplément à la Flore de Nouvelle Calédonie et Dépendances - Muséum National d'histoire Naturelle - (Volume hors sériel par: I-LS. MACKEE. 5

8

9 SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS LÉGENDES DES SYMPTÔMES Localisation de l'attaque Importance de la maladie R C T F Fl Fr : Racine : Collet : Tige, Tronc : Feuille : Fleur : Fruit o : Faible 00 : Moyenne 000 : Forte Traitements: Le numéro renvoie à la liste des moyens de lutte en annexe. 7

10 ACACIA SPIRORBIS GAJAC Légumineuses ACTINIDIA CHINENSIS KIWI Actinidiacées AGATHIS MOOREI, A. OVATA (Kiwi) KAORl (Kauri) Araucariacées Uromycladium tepperianum Rouille Colletotrichum gloeosporioides Glomerella cingulata Anthracnose Aecidiumfragiforme Rouille Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Ce parasite occasionne sur le Faux Gaïac, des galles pérennes des parties aériennes et parfois des gousses. Ces hypertrophies, de couleur brique à brun foncé, atteignent souvent la taille d'un poing. Sur le méme hôte on observe une autre Urédinale : Uromyces phyhodiorum, dont les sores de couleur fauves ou brique sont groupés sur des pustules qui déforment les gousses et les feuilles. Taches foliaires brun clair, confluentes, sans délimitations précises, elles envahissent une grande partie du limbe en provoquant un aspect "grillé" du feuillage, mais n'entraînent que rarement la chute de la feuille. Il n'a pas été constaté à ce jour de symptômes sur d 'autres parties de la liane. Plante d'introduction récente, encore peu répandue en Nouvelle-Calédonie, mais dont la pathologie pourrait prendre de l'importance. Les écidies blanches, pulvérulentes de cette Urédinale sont épiphylles et groupées sur des pustules hypertrophiées de couleur rose clair à brun. Cette maladie peut entraîner la défoliation chez de jeunes plants et de ce fait causer des dégàts importants en pépinière. Traitements: JI. Traitements :2 4 Traitements: Jl 8

11 L Uto nuj lct[~illm teppericulllm -_~ ] Co lletoirichurn gloeosporioid es

12 AGATHIS MOORE!. A. OVATA KAORI (Kauri) Araucariacées ALLIUM PORRUM POIREAU Liliacées (Leek) ALLIUM PORRUM POIREAU Liliacées (Leek) Colletotrichum gloeosporioides Alternaria porri Colletotrichum capsici Anthracnose Alternariose Anthracnose Localisation surla plante: T, F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Ce parasite foliaire est surtout actif sur les jeunes plants en pépinière où il peut entraîner d'importantes chutes de feuilles, l'affaiblissement et parfois la mort des arbrisseaux. Taches arrondies, crème, couvertes d'un feutrage mycélien diffus, concentrique, brun rouille lors de la production des spores. L'extension des taches peut entraîner le dessèchement complet des feuilles atteintes, principalement les plus extérieures. Les symptômes de cette maladie s'observent également sur l'oignon (AWum cepa). Taches foliaires allongées, brun mastic, qui, lorsqu'elles deviennent confluentes, provoquent la nécrose et la pourriture du feuillage entraînant ainsi la perte du plant. Traitements: 24 Traitements: S. Traitements:

13 Colietotricïuun gloeosporioides Alternaria porri Colletot.richunl capsici

14 ALLIUM SATNUM AIL (Garlic) ANANAS COMOSUS ANANAS ANNONA SgUAMOSA (Pineapple) POMME-CANNELLE (Sugar apple) Liliacées Broméliacées Annonacées Aspergillus niger Moisissure de la gousse Ceratocystis (Chalara) paradoxa Ceratostomella paradoxa Pourriture du coeur Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante : F Importance de la maladie: 0 Cette moisissure non spécialisée se présente sous l'aspect d'un feutrage mycélien dense, brun foncé à noir, se développant sur une tache né crosa n te, entraînant ainsi la pourriture s èche e t la momification des gousses. Maladie observée lors de la conservation. Pourriture brune, humide, s 'étendant de l'extérieur vers le centre du fruit. Les lésions d'abord limitées envahissent l'ananas entier. Nécrose brune envahissant, le long des nervures, la quasi-totalité de la feuille et occasionnant, en fin d'attaque une défoliation partielle ou totale du plant. Traitements : & Traitements: jj.3 Traitements:

15 A pergillus niger Colle l o l ri9~lm gloeosporioicles

16 ANTHURIUM ANDREANUM ANTHURIUM Aracées ANTHURIUM ANDREANUM ANTHURIUM Aracées APIUM CRAVEOLENS CELERI Ombelliféracées (Celery) Colletotrichum gloeosporioides Fusarium oxysporum Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Fusariose de l'anthurium Anthracnose Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie : 0 Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 00 Anthracnose des feuilles. Cette maladie, relativement grave en serre ou sous ombrière, se caractérise par des taches rondes, noires. transperçant le limbe et faisant perdre à la feuille son caractère ornemental. Ce champignon du sol est responsable de la pourriture des racines et du collet. Il provoque le flétrissement complet du plant puis souvent des plants voisins qui sont rapidement contaminés par les spores véhiculées dans les eaux d'irrigation. Taches brun foncé, molles, s'étendant sur les pétioles et le limbe des feuilles. Cette anthracnose peut entraîner le flétrissement complet du pied de céleri. Traitements: 2.t;, Traitements: 4S Traitements :

17 Collelotri hum gloeosporioides l_ Coiletotticlium g.!..oeosporioides

18 APIUM GRA VEOLENS ARANDASP. ARTOCARPUS INCISUS CELERI (Celery) ARANDA ARBRE A PAIN (Breadfruit) Ombelliféracées Orchidacées Moracées Maladie physiologique Colletotrichum gloeosporioides Botryodiplodia theobromae Glomerella cingulata Pourriture du coeur Anthracnose Localisation sur la plante: C, F Importance de la maladie : 0 0 Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie : 0 Localisation sur la plante: C, T Importance de la maladie: 0 Maladie physiologique caractérisée par une nécrose évoluant en une pourriture noire et humide du bourgeon apical et de la base des feuilles. Cette affection étant suivie par une attaque de bactéries opportunistes, la plante peut devenir impropre à la consommation. L'anthracnose provoque sur les feuilles de larges taches ovales, couvertes d'acervules rosées et parfois de périthèces noirs disposés en anneaux concentriques. Elles évoluent en pourriture brune, humide pouvant provoquer la défoliation et la mort de la plante. On retrouve les mémes symptômes sur les Orchidées du genre Cattleya. Pourriture sèche du collet révélée par la présence externe de filaments mycéliens blancs. Une incision de l'écorce montre des marbrures blanches, cernées de brun foncé. Maladie observée sur des plants en provenance de l'ile Wallis et placés en serre de quarantaine. Traitements : 2l Traitements: 2 '!r Traitements : 16

19 Maladie physiologtqu

20 BRASSICA CJ-IINENSIS BRASSICA CHINENSIS BRASSICA OLERACEA CHOU DE CmNE (Chinese cabbage) CHOU DE ClllNE (Chinese cabbage) CHOU (Wild cabbage) Cruciféracées Cruciféracées Cruciféracées Cystopus candidus Erysiphe polygoni Altemaria solani (= Albugo candida)} Rouille blanche Oïdium Alternariose du chou Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Pu s tules blanches, isolées ou confluentes, lisses puis pulvérulentes lors de l'éclatement de la cuticule de la feuille. L'aspect blanc farineux des taches a fait donner, par association, le nom de "Rouille blanche des Crucifères" à cette maladie. Taches diffuses, présentant un feutrage conidien blanc à la face supérieure et inférieure des feuilles. Une forte attaque peut entraîner la perte totale du plant. Taches concentriques en forme de cible ressemblant à celles de l'attaque de l'altemaria sur la Tomate. De manière similaire, les feuilles trés atteintes présentent en fin d'attaque un aspect "grillé". Le feuillage peut ètre détruit à plus de quatre vingt pour cent lors des saisons favorables au développement du parasite. Traiterrients : 3>0 Traitements:.t1!,0j Traitements: 18

21 Cijstopùs candidus Erysiphe polygoni ALLernaria solani

22 BRASS/CA OLERACEA CHOU (Wild cabbage) Cruciféracées BRASS/CA OLERACEA CHOU (Wild cabbage) Cruciferacées CANNA [ND/CA CANNA Can n a cées Peronospora parasitica Pseudomonas cichorii Puccinia cannae Mildiou Bactériose du chou Rouille Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 0 Localisation sur la plante: C, F Importance de la maladie: 00 Localisation su r la plante: F Importance de la maladie: 00 Taches humides, "h u ileu s es ", qui sont couvertes parfois, à la fa ce inférieure, d'un léger duvet blanc-gris c o n s t itu é par les fructifications (conidiophores et conidies) du "Mildiou,". On observe la même maladie sur le chou-fleur (B. olerace a var. cap ita ta ) et sur le broccoli (H. oleracea var. botritys) Taches humides montrant en conditions favorables, des exsudats ba c tériens sous for m e d e gou ttele ttes translucides jaunes à dorées. Cette maladie provoque souvent en s a is on des pluies une pourriture humide et nauséabonde. Sur la face inférieure des feuilles apparaissent des pustules orangées, entourées d 'un halo jaune qui sont pulvérulentes à la face inférieure. Dans les cas d'une forte attaque de rouille, les feuilles jaunissent et s e dessèchent prématurément, perdant ainsi leur cara ctère ornemental. Traitements : 5.9 Traitements: 17 Traitements : 81 20

23 Peronospora parasitica Pseudomonas cicliorii Puccinia ca nnae

24 CAPSICUM ANNUUM CAPSICUM ANN UUM CAPSICUM ANNUUlvI POIVRON POIVRON POIVRON Solanacées Solanacées Solanacées Cercospora capsici Colletotrichum capsici Fusarium oxysporum Cercosporiose Anthracnose Fusariose Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: D O Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie : 0 0 Taches arrondies, ocellées, blanc crème, bordées de brun-rouge. En fin d 'attaque, la feuille est souvent percée lorsque le parenchyme nécrosé du centre des taches se dessèche et tombe. Fructifications du parasite à la face inférieure de la tache. La même maladie s 'observe sur le Piment (Capsicumfrutescens). Traitements : ] l.tl~ Sur les fruits : larges n écroses sèches, déprimées, grises à brun clair, présentant souvent les fructifications du parasite (acervules roses à orangé) disposées de façon concentrique à partir du centre des taches confluentes. En fin d'attaque, dessèchement et chute des fruits. Le pathogène se rencontre également sur les feuilles et les rameaux. La même maladie s'observe sur le Piment (Capsicumfrutescens). Traitements: 2 3 Ce parasite responsable d'une trachéomycose provoque la pourriture des racines et du collet du poivron. Les tissus de la tige n'étant plus irrigués, le plant se fane et dépérit rapidement. Le mycélium du champignon apparaît parfois sur les nécroses du collet. Traitements : 4,3 22

25 _Cercosp ora capsi i Co llelolrich l.ln1 CClf! s ici Fusariurn oxijsporurri

26 CARICA PAPAYA PAPAYE (Papaya) Caricacées Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose CARICA PAPAYA PAPAYE Caricacées Corynespora cassiicola (Papaya) CARICA PAPAYA PAPAYE Caricacées Phytophthora parasitica Mildiou de la papaye (Papaya) Localisation sur la plante: T, Fr Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie: 0 Sur les fruits, l'extrémité du tronc et la base du pétiole : grandes taches nécrosantes, brunes, marquées de plis concentriques sur lesquels on peut souvent observer les fructifications rosées du champignon. Cette grave affection en traîn e d'une part, la chute des feuilles, d 'autre part la pourriture et la chute des fruits. Taches diffuses de couleur rouille plus claires au centre, nécrosant les bords du limbe qui se dessèche. Feutrage mycélien blanc recouvrant de large plages nécrosées; la coupe d'un fruit montre une pourriture brune, humide, parfois aggravée par l'action concomitante de bactéries pectinolytiques. Traitements : ra 24 Traitements: G, Traitements : 75

27 Colletotticlium gloeosporioides Cor!:l.'~esporacassiicola r-- Phytophthora parasitica

28 CARI CA PA PAYA PAPAYE Caricacées Sphaerothecafuliginea Oîdium de la papaye Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 (Papaya) Feutrage diffus à la face supérieure et inférieure des feuilles, plus dense sur les pétioles. Cet oïdium peut provoquer le dessèchement et la chute des feuilles du papayer. CAR/CA PAPAYA PAPAYE Caricacées Virus 'X' Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: (Papaya) Flétrissement inopiné des feuilles et du bourgeon apical, suivi du dépérissement brutal du plant. L'origine de cette maladie semble être virale, mais à ce jour l'agent pathogène n'a pas été formellement identifié. CASUARINA EQUISETIFOLIA FILAO Casuarinacées Ganoderma applanatum Pourridié Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 0 Ce Polypore occasionne un pourridié qui concerne les racines et le collet. Le Filao ou "Bois de fer" se dessèche brutalement, meurt et le mycélium du parasite contamine ses voisins de proche en proche. Des dégâts considérables ont pu être observés en 1981 sur des lignes de brise-vent plantées sur les "motu" de Huahiné (Iles Sous le Vent, Polynésie Française) afin d'abriter les cultures de pastèques. Traitements: 'El ll Traitements : j.04 Traitements : 4~8 26

29 [ Sphaerolhec:~uli9inea- VirllS 'X' r- - Ca nod e rma appianaium - ~ - -

30 CHRYSALVTHEMUM LEUCANIHEMUM CHRYSANTHEME Compositées CITRULLUS LANATUS PASTEQUE Cucurbitacées (Watermelon) CITRULLUS LANATUS PASTEQUE Cucurbitacées (Watermelon) Puccinia horiana Colletotrichum orbiculare Pseudoperonospora cubensis Rouille Anthracnose Mildiou de la pastèque Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: :.J Maladie d'introduction relativement récente sur le Territoire. Les pustules urédosporifères pulvérulentes du champignon responsable de cette rouille ponctuent la face supérieure et inférieure des feuilles et provoquent une déformation du limbe. Le feuillage de la plante attaquée jaunit puis tombe. Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie : 0 0 Macules blanc crème, bordées de brun foncé et portant les fructifications caractéristiques de l'anthracnose. Le centre de la tache est souvent éclaté en une fente plus ou moins profonde. L'observation d'une coupe transversale des tissus montre une pourriture s'étendant de la nécrose externe jusqu'au centre du fruit. Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : Taches de "mildiou", anguleuses ou légèrement arrondies, brunes et huileuses à la face supérieure. Elles sont recouvertes à la face inférieure d'un feutrage blanc-gris, constitué par les conidiophores et les conidies du champignon. Traitements: ü). Traitements: 2 Traitements: o ) 28

31 Pu cinia tiotiana Pselldoperonospora ubensis

32 CITRULLUS JANATUS CITRUS SPP. CITRUS SPP. PASTEQUE Cucurbitacées Mosaïque de la Pastè que (Watermelon) Localisation sur la plante: F, Fr Importance de la maladie : Ce virus se manifeste sur les feuilles par des taches diffuses, jaune paille à vert clair, faisant ressortir des plages vert foncé, gaufrées et déformées. Les fruits présentent de graves altérations et sont bloqués dans leur développement. AGRUMES Rutacées Colletotrichum gloeosporioides Anthracnose Localisation sur la plante: C, T Importance de la maladie: 0 Ce parasite peut provoquer la nécrose du collet des semis, ou celle du greffon en pépiniére. Dans les deux cas, les lésions brunes portant les fructifications ceinturent entièrement le jeune plant qui dépérit très rapidement. AGRUMES Rutacées Corticium salmonicolor Maladie rose Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 0 La croûte mycélienne blanche rosée à saumon, d'abord lisse puis craquelée, engainant les rameaux, est l'indice d'une attaque interne, pouvant entraîner le dessèchement complet des rameaux atteints. Traitements : i50 Traitements: 'JI4 Traitements: 3>2 30

33 -, 1 --' _tric/ HUll gloeosporioirl -s Corucïurn saltnonicolor

34 CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées ElsinoefawcettH Gale foliaire - Scab Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 Croûtes grises à blanc crème, isolées ou confluentes, s'étendant en plaques arrondies plus ou moins larges sur les rameaux et les feuilles qui se gaufrent avant de dépérir. CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées Meliola citncola Fumagine Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 Les feuilles des agrumes atteints se recouvrent d'une pellicule noire, constituée par le mycélium de la méliole qui se développe souvent à partir des cochenilles parasitant également le feuillage des citrus. S'il n'y a pas pénétration du champignon, donc parasitisme, l'envahissement des feuilles par le mycélium provoque, par la réduction de la surface foliaire disponible pour l'assimilation chlorophyllienne, l'affaiblissement de l'arbre atteint. CITRUS SPP. AGRUMES Rutacées Penicillium digitatum et italicum Moisissures Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie : 0 Moisissures apparaîssant sous la forme de feutrage blanc, puis vertde-gris pour le P. digitatum, ou bleu turquoise pour le P. italicum lors de la sporulation. Elles provoquent la pourriture et le dessèchement des fruits à la récolte ou d urant la conservation. Ces deux moisissures s'accommodent de températures relativement basses (G-SOC). Tra itements: 31-' Traitements: Traitements : ""7 32

35 l 1_- Elsinoe[auscettii..~ Meliola cilricola Penicillium digilmw11 P. italicum

36 CITRUS SPP. Rutacées Phytophthora parasitica Dépérissement à Phytophthora Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie: 0 :-.J 0 Un chancre sous-cortical, humide, brun clair bordé de brun plus foncé, ceinture plus ou moins entièrement le collet et parfois les branches de l'arbre atteint. Sa présence est révélée par des exsudats de gomme fauves clairs, translucides, suintant par des fentes de l'écorce au niveau de ces lésions. Dans les cas d'attaques sévères, on remarque tout d 'abord l'étiolement et le dessèchement des rameaux et des feuilles correspondants au côté attaqué ; puis un dépérissement s 'étend progressivement au plant entier. Traitements : 7~ COCOS NUC/FERA COCOTIER Palmacées Aspergillusflavus Moisissure du coprah (Coconut palm) Localisation sur la plante: Fr Importance de la maladie : 0 Pendant la conservation et en cas de séchage insuffisant, le parasite provoque la moisissure du coprah. Il apparaît alors sous la forme d'un duvet jaune soufre à verdàtre, constitué par les conidiophores et les spores du champignon. Cette moisissure, qui induit la production d'une toxine hautement carcinogène, l'aflatoxine, rend le coprah impropre à la transformation ou à la consommation. Traitements: 6 COCOS NUCIFERA COCOTIER Palmacées (Coconut palm) Helminthosporium incurvatum (=Dreschlera incurvata) Helminthosporiose Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Taches ovales allongées, blanc crème au centre, bordées de brunrouge, s'étendant le long des nervures des feuilles sur des plages colorées en jaune orangé. Les fructifications du parasite responsable de l'helminthosporiose apparaîssent généralement à la face inférieure des feuilles. Cette maladie est surtout grave en pépinière. Traitements: 50 34

37 Phytophthora parasit.ica Aspergillusjlavus Heïminihosporiuni incurvatum

38 COCOS NUC/FERA COCOTIER Palmacées Corticium penicillatum Pellicularia penicillata (Coconut palm) Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 0 Le parasite responsable de cette maladie apparaît sous forme de plaques mycéliennes blanches à grises, disposées en palmettes couvrant la face inférieure du rachis et des folioles; les tissus sous-jacents sont nécrosés et sèchent. Dans les cas de fortes attaques la presque totalité du feuillage du cocotier est détruite. COCOS NUClFEIM COCOTIER Palmacées Marasmius palmivorus Marasmiellus palmivorus Pourridié (Coconut palm) Localisation sur la plante: T, FR Importance de la maladie: 0 0 Une attaque importante de ce pourridié a été observée, en pépinière, sur de jeunes plants souffrant d'une mise en place dans un sol déséquilibré. Le mycélium de ce basidiomycète opportuniste envahit le coeur et la flèche, détruisant ainsi le plant entier. Les carpophores blancs, caractéristiques du genre, apparaîssent souvent en touffes denses à la base du plant malade. COCOS NUeIFERA COCOTIER Palmacées (Coconut palm) Pestalotiopsis palmarum (=Pestalotia palmarum) Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 00 Taches grises, ovales, de 1 à 2 cm de long, isolées ou confluentes, cerclées de brun, parfois entourées d'un halo chlorotique. Ce parasite peut entraîner le dessèchement complet des feuilles de jeunes plants. Traitements : ~!Ü, Traitements: Traitements: '10 36

39 MarClsmius palmivorus --Pes tciiotiops is palmarw!!...- _

40 COCOS NUCIFERA COCOS NUCIFERA COCOTIER (Coconut palm) COFFEA ARABICA & CANEPHORA CAFE (Coffee) Palmacées Palmacées Rubiacées Phytophthora heveae Phytophthora palmivora Cercospora coffeicola Pourriture du coeur et des noix Pourriture du coeur Cercosporiose Localisation sur la plante : Fr Importance de la maladie : 000 Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 00 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie : 0 Ce parasite peut provoquer sur les cocotiers adultes, d'une part une pourriture humide du coeur entraînant la mort du plant, d'autre part une nécrose des noix au niveau de l'attache sur le pédoncule les faisant tomber prématurément. Ce champignon provoque sur des jeunes cocotiers en pépinière (Vanuatu), une pourriture du coeur signalée à l'extérieur, par le dessèchement de la flèche puis de la totalité du feuillage et à l'intérieur, par des nécroses du bulbe et la destruction du bourgeon. Sur les adultes, les symptômes sont difficilement décelables et ne sont apparents que lorsque la pourriture du coeur a provoqué la destruction quasi complète de la flèche. Taches ocellées, rondes, en forme d'oeil d'oiseau, dont le centre gris clair est largement bordé de brun. Ce parasite est à l'origine, lors de fortes attaques, de la chute des feuilles de jeunes plants en pépinière et, de ce fait, peut retarder leur croissance. Il est de moindre importance sur les caféiers adultes. Ce Cercospora attaque le plus souvent les plants carencés en azote. Traitements: 7 4 Traitements: '7. ifi Traitements : 11.?'\i 38

41 Cercospora coffeicola

42 COFFEA ARABICA & CANEPHORA CAFE (Coffee) COFFEA ARABICA & CANEPHOUA CAFE (Coffee) COFFEA ARABICA ~ CANEPIIORA CAFE (Coffee) Rubiacées Rubiacées Rubiacées Colletotrichum gloeosporioides Corticium koleroga Corticium salmonicolor Anthracnose Maladie des filaments Maladie rose Localisation sur la plante: T. F, Fr Importance de la maladie: Localisation sur la plante: T, F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: T Importance de la maladie: 0 0 L'anthracnose des rameaux et des baies s 'observe le plus souvent sur des "arabica" déjà affaiblis par une forte attaque de "rouille". Les rameaux a tteints noircissent et sèchent, des taches brunes puis noires envahissant les cerises qui se momifient et tombent. Dans les cas de fortes attaques, les caféiers peuvent être entièrement défoliés. Des dégâts importants dus à ce parasite ont également été observés sur des boutures de caféier "Robusta" exposées à un arrosage intensif. Filaments mycéliens bruns, courant le long des branches et s'étalant en palmettes à la surface des feuilles (habituellement à la face inférieure). Les rameaux atteints prennent une teinte grise, se dessèchent. Dans les cas sévères, les feuilles mortes ne sont plus rattachées aux rameaux que par les filaments rhizomor-.phiques du parasite. Croûte mycélienne blanche rosée à saumon, d'abord lisse puis craquelée, engainant les rameaux et parfois le tronc, elle caractérise une attaque interne. Celle-ci peut causer le dessèchement complet des rameaux atteints. Sur le Territoire de Nouvelle-Calédonie, cette maladie est le plus souvent observée sur le caféier "Robusta". Traitements : 24 Traitements: "l ~ Traitements: 3 ~l 40

43 L Colletotricnum gloeosporioide~ ort.icium saltnonicolor

44 COFFEA ARABICA &. CANEPHORA Rubiacées COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) Rubiacées COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) Rubiacées Fusarium oxysporumfsp.coffeae Hemileia vastatrix Phellinus lamaensis Fonte de semis Rouille du caféier Pourridié Localisation sur la plante: R, C, T Localisation sur la plante: F Localisation sur la plante: R, C, T Importance de la maladie : 0 Importance de la maladie : Importance de la maladie: 00 Ce champignon du sol provoque une fonte grave dans les planches de semis. Les plantules présentent au collet une nécrose brune, sèche. parfois recouverte du mycélium de l'agent pathogène. Les jeunes plantes se dessèchent de proche en proche et meurent. Taches foliaires jaune-orangé, bien délimitées, lisses à la face supérieure, pulvérulentes à la face inférieure, pouvant par confluence s'étendre à la presque totalité de la surface du limbe. La "Rouille" provoque, essentiellement sur le caféier d'arabie, une défoliation prématurée, entraînant l'affaiblissement de l'arbre qui est alors susceptible d'être attaqué par d'autres parasites opportunistes, notamment l'agent responsable de l'anthracnose. Les arbres atteints montrent tout d'abord un jaunissement brutal de tout ou partie du feuillage, suivi de la défoliation et du dessèchement complet. Dans le même temps, peuvent apparaître les fructifications du champignon, sous l'aspect d'une gaine brune, coriace, enveloppant la base du tronc. Les carpophores en consoles caractéristiques du genresont plus rarement observés. Une coupe au niveau du collet montre une pourriture sèche, alvéolaire envahie par des masses mycéliennes du champignon. Traitements: 4 ~~ Traitements : r:; Traitements '7"l 42

45 '1 _ 1 Hetnileia castatrix PhellTnus lan1aens is

46 COFFEA ARABICA &. CANEPHORA CAFE (Coffee) COLOCASlA ESCULENTA TARO D'EAU (Dasheen) COLOCASIA ESCULENTA TARO D'EAU (Dasheen) Rubiacées Aracées Aracées Verticilium hemileiae Cladosporium colocasiae Marasmiellus stenophyllus Parasite de la rouiiie du caféier Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: F Importance de la maladie: 0 Localisation sur la plante: R, T Importance de la maladie: 0 Cet hyperparasite se développe à l'in-. térieur des urédospores d 'Hemileia vastatrix en les vidant de leur substance. Il se signale par un feutrage blanc qui recouvre les lésions de la rouille du caféier. Maladie la plus fréquente mais rarement grave, sur les feuilles de taro en Nouvelle-Calédonie. Taches de couleur jaunâtre, arrondies. souvent confluentes sur les bord du limbe qui brunit et se dessèche. Quelques fois observé en Polynésie Française mais rarement en Nouvelle-Calédonie, ce parasite occasionnel donne naissance. sur les tubercules et les racines, à une pourriture sèche' qui détruit le plant de taro. Les organes reproducteurs du champignon (carpophores) apparaissent au niveau du collet et sur les feuilles flétries. Une coupe longitudinale montre l'envahissement complet du plant par le mycélium de cet agent pathogène peu commun. Traitements: - Traitements: 19 Traitements: 55 44

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

Bilan 2014. Services offerts par le Laboratoire. Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail

Bilan 2014. Services offerts par le Laboratoire. Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail Journée provinciale sur l ail 20 janvier 2015 Nancy Shallow, agr., M. Sc. Laboratoire de diagnostic en phytoprotection Secrétariat

Plus en détail

LCBC CABC O. HERMANN. Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique

LCBC CABC O. HERMANN. Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique LCBC CABC Reconnaître les maladies foliaires de la betterave au champ O. HERMANN Institut Royal Belge pour l'amérlioration de la Betterave (IRBAB/KBIVB) Tienen (Tirlemont), Belgique Publication réalisée

Plus en détail

Cultures légumières : maladies transmissibles par les semences et thermothérapie

Cultures légumières : maladies transmissibles par les semences et thermothérapie Cultures légumières : maladies transmissibles par les semences et thermothérapie Culture Agent pathogène Maladie Localisat Observations Thermothérapie Aubergine Phomposis vexans Maladie signalée en Italie;

Plus en détail

Les maladies de nos arbres

Les maladies de nos arbres Les maladies de nos arbres Avril 2005 8 Des feuilles ponctuées de taches brunes ou qui se couvrent d une fine pellicule blanche, des fruits qui pourrissent, des branches qui dépérissent,... nombreuses

Plus en détail

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Amira Mougou Hamdane M ed BéchirAllagui Journée de formation AVFA- 07 Avril 2015 Champignons foliaires -Oïdium -Mildiou - Alternariose - Pourriture

Plus en détail

Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi

Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi Bulletin de biologie des grains n o 2 3 e édition S.J. Symons, R.M. Clear, K. Bell et C. Butler Laboratoire de recherches

Plus en détail

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Botrytis cinerea Saprophyte (vit sur des tissus vivants, sénescents ou morts). Moisissure grise Portes d entrées du champignon Polyphage(i.emange de tout!) S attaque

Plus en détail

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons Laboratoire de la Santé des Végétaux Unité de mycologie Procédure Code: PQM2-PR-004 Ind. Rév. C du 7 octobre 2014 Page (s): 5 Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons SOMMAIRE 1) OBJET 2)

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORETS COMMISSION D'ÉTUDES DES ENNEMIS DES ARBRES, DES BOIS ABATTUS ET DES BOIS MIS EN ŒUVRE Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND On appelle «maladie du

Plus en détail

PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE

PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection Direction

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies Chapitre 28 Lutte contre les maladies Dans ce chapitre Mots-clés Maladies Contraintes de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Nommer les causes des

Plus en détail

CHAMPIGNON DU BLEUISSEMENT

CHAMPIGNON DU BLEUISSEMENT TRAMETES VERSICOLOR *F01 *F02 Champignons lignivores de la pourriture blanche Mycélium: le plus souvent caché dans la masse du bois. Carpophores: fruits annuels très apparents, d'une belle couleur brune,

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA AGENDA AGRICOLE / MINAGRI

SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA AGENDA AGRICOLE / MINAGRI SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA Code doc : Date Maj : Août 2009 Version intégrale Origine du document AGENDA AGRICOLE / MINAGRI Date du document 2008-2009 Nombre

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Horticulture - Pépinières

Horticulture - Pépinières N 4-22 avril 2011 S O M M A I R E Horticulture -Pépinières Ravageurs Aleurodes Pucerons Thrips Madadies Oïdium Mildiou Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration

Plus en détail

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON Mai 2014 Partie 1 CONSEILS DE SAISON Localement, les conditions pluvieuses accompagnées de la baisse des températures (Hautes Pyrénées) n ont pas favorisé une bonne reprise des dernières plantations ainsi

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CAROTTE, CÉLERI, LAITUE, OIGNON, POIREAU, RADIS No 1 19 avril 2002 LES MÉTHODES DE LUTTE ALTERNATIVES CONTRE LES MALADIES FONGIQUES ET BACTÉRIENNES DANS LA CAROTTE, LE CÉLERI, LA

Plus en détail

Bouleau jaune (merisier) Betulas alleghaniensis

Bouleau jaune (merisier) Betulas alleghaniensis Bouleau jaune (merisier) Betulas alleghaniensis Famille : Bétulacées Zone de rusticité : 3b Croissance : Moyenne ou mi-ombre Hauteur : 20 m Largeur : 15 m Longévité : 150-250 ans Valeur ornementale : Moyenne

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Le potager attire de nombreux insectes, plus ou moins voraces, ou encore des champignons qui peuvent se propager rapidement. A terme, certains peuvent compromettre

Plus en détail

Guide d identification des principales maladies de la vigne

Guide d identification des principales maladies de la vigne Guide d identification des principales maladies de la vigne Guide d identification des principales maladies de la vigne Auteurs : Odile Carisse Réjean Bacon Jacques Lasnier Wendy McFadden-Smith Agriculture

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

Cultures fruitières août 2013

Cultures fruitières août 2013 Cultures fruitières août 2013 Directeur de publication : Jean-Bernard GONTHIER, Président de la Chambre d'agriculture de La Réunion - 24, rue de la source BP 134-97463 St-Denis Cedex - Tél : 0262 94 25

Plus en détail

Cultures maraîchères novembre 2013

Cultures maraîchères novembre 2013 Cultures maraîchères novembre 2013 Directeur de publication : Jean-Bernard GONTHIER, Président de la Chambre d'agriculture de La Réunion - 24, rue de la source BP 134-97463 St-Denis Cedex - Tél : 0262

Plus en détail

Plan de la présentation : Maladies présentées. Identification

Plan de la présentation : Maladies présentées. Identification Melodie Putnam, OSU Bruce Watt, University of Maine Maladies présentées Plan de la présentation : Les principales maladies s attaquant aux bulbes d ail : identification, prévention et répression par Mario

Plus en détail

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Sur l'île de Au sud de l', en novembre 1963, une île volcanique apparaît

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS. La chlordécone

GÉNÉRALITÉS. La chlordécone FICHE N GÉNÉRALITÉS La chlordécone Cet insecticide organochloré a été utilisé de 1972 à 1993 contre le charançon du bananier en application sous forme de poudre en cercle au pied du tronc. La molécule

Plus en détail

TRICHODERMA HARZIANUM

TRICHODERMA HARZIANUM TRICHODERMA HARZIANUM Agent de contrôle biologique aux capacités diverses & bénéfiques: Colonisateur pionnier des substrats carbonés (matière organique) Dégradateur des parois des pathogènes par production

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

Maladies du concombre

Maladies du concombre 1^1 Agriculture Canada th^ ^^,>*'?>^ Publication 1684/F mêmmmmm Maladies du concombre Canada Les organismes suivants ont participé au financement de cette publication: Contrôle de la qualité, 116-16520,

Plus en détail

Réglementation en vigueur concernant l abattage des arbres sur la ville de Neuilly-sur-Seine

Réglementation en vigueur concernant l abattage des arbres sur la ville de Neuilly-sur-Seine Réglementation en vigueur concernant l abattage des arbres sur la ville de Neuilly-sur-Seine Le Plan d occupation des Sols de la commune de Neuilly sur Seine stipule que : - L abattage d un arbre implanté

Plus en détail

ROVRAL AQUA FLO. Ecully, le 15 Avril 2013 1/10

ROVRAL AQUA FLO. Ecully, le 15 Avril 2013 1/10 Ecully, le 15 Avril 01 ROVRAL AQUA FLO Nous vous informons d une décision d homologation pour ROVRAL AQUA FLO avec : - une modification des conditions d emploi, - de nouveaux libellés pour certains usages

Plus en détail

5. TECHNIQUES CULTURALES

5. TECHNIQUES CULTURALES LA POMME DE TERRE Famille : Solanacées Nom latin : Solanum tuberosium Nom malgache : Ovy 1. BUTS DE LA CULTURE On cultive la pomme de terre pour son tubercule qui entre dans l'alimentation de nombreuses

Plus en détail

Tailler les arbres fruitiers à pépins

Tailler les arbres fruitiers à pépins Tailler les arbres fruitiers à pépins Pour aider à la mise à fruit et donner de la vigueur aux pommiers et poiriers, il est important de procéder à une taille régulière en respectant certaines règles.

Plus en détail

RECONNAÎTRE ET NOMMER LES ALTÉRATIONS DU BOIS

RECONNAÎTRE ET NOMMER LES ALTÉRATIONS DU BOIS RECONNAÎTRE ET NOMMER LES ALTÉRATIONS DU BOIS Sommaire I. Objectifs... 2 II. Présentation... 2 III. Les attaques de champignons... 3 IV. Les facteurs de développement... 4 V. Les différents champignons...

Plus en détail

7. Principales maladies des plantes de serre

7. Principales maladies des plantes de serre 7. Principales maladies des plantes de serre Maladies réglementées Ce chapitre décrit les maladies les plus fréquentes dans les serres servant à la floriculture. Il est important toutefois de souligner

Plus en détail

La fusariose de l épi

La fusariose de l épi La fusariose de l épi Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Juin 2015 Introduction Mise en contexte Facteurs de développement

Plus en détail

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Product: 155928 / Page: 1 / Size: 150.000 x 135.000 / Date: 6-MAR-13 / 09:54:26 Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Composition Formulation SL 60 g/l huile essentielle d oranges douces Autorisation

Plus en détail

Pour le plan de votre potager Les cycles des légumes. Tous les temps d occupation, et cycles de rotation au potager

Pour le plan de votre potager Les cycles des légumes. Tous les temps d occupation, et cycles de rotation au potager Pour le plan de votre potager Les cycles des légumes Tous les temps d occupation, et cycles de rotation au potager ROTATION AU POTAGER La rotation des cultures est une clé de la réussite, car c est cette

Plus en détail

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive.

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive. (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Cloud Numéro de la demande: 12-7520 Date de la demande: 2012/02/22 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

Message réglementaire Avertissements Agricoles

Message réglementaire Avertissements Agricoles Ministère de l agriculture et de la pêche Message réglementaire Avertissements Agricoles Spécialités commerciales phytopharmaceutiques contenant du carbendazime Textes officiels de référence : - Chapitre

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

FLEURISSEMENT AUTOMNAL

FLEURISSEMENT AUTOMNAL FLEURISSEMENT AUTOMNAL OBJECTIF :! Diversifier la gamme de plantes à massif à floraison automnale par l utilisation de plantes vivaces. METHODOLOGIE :! Plantation de 13 plantes.! Observation de la reprise,

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION. Appui technique aux activités de prospection sur les sites de culture de poivron dans la région de Diffa 2 au 9 mars 2011

RAPPORT DE MISSION. Appui technique aux activités de prospection sur les sites de culture de poivron dans la région de Diffa 2 au 9 mars 2011 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION DES VEGETAUX DIRECTION DES INTERVENTIONS PHYTOSANITAIRESET DES ETUDES BIOLOGIQUES RAPPORT DE MISSION Appui

Plus en détail

1/6 Le s s oi ns aux ré gi m e s

1/6 Le s s oi ns aux ré gi m e s La qualité se cultive d'abord au champ. Les soins aux régimes doivent être réalisés avec rigueur pour obtenir la meilleure qualité. Chaque étape est essentielle dans le développement des fruits, et il

Plus en détail

2. Les agents de maladies infectieuses

2. Les agents de maladies infectieuses 2. Les agents de maladies infectieuses 2a. Ce qui est un agent pathogène des plantes? Les organismes phytopathogènes sont pour la plupart les champignons, les bactéries, les nématodes, et les virus (il

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA Résumé Mots-clés: tournesol, champignons, graines, hybride Le tournesol, avec sa forte

Plus en détail

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique.

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique. Entretien de votre cep de vigne Stades repères de la vigne Repos d hiver Bourgeons dans le coton Pointe verte Eclatement des bourgeons Nom : Vitis vinifera Famille : Vitacées Type : Arbuste fruitier Hauteur

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure ANNEXE II : Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais Abricots Asperges Produits Baies (bleuets, canneberges, fraises, etc.) Défauts d état Dommages d entreposage Pointes

Plus en détail

metaconazole Version septembre 2012

metaconazole Version septembre 2012 Fongicide metaconazole Version septembre 01 Cinch Pro Fongicide céréales, colza, pois, et lupin Régulateur de croissance du colza d hiver Perte des usages : Féveroles : pourriture grise et sclérotiniose,

Plus en détail

Faculté des Sciences Département de Biologie Agadir TRAVAUX DIRIGES DE BIOLOGIE VEGETALE. Multiplication végétative chez les Cormophytes

Faculté des Sciences Département de Biologie Agadir TRAVAUX DIRIGES DE BIOLOGIE VEGETALE. Multiplication végétative chez les Cormophytes UNIVERSITE IBN ZOHR Faculté des Sciences Département de Biologie Agadir Laboratoire de Biologie Végétale SV2 TRAVAUX DIRIGES DE BIOLOGIE VEGETALE Multiplication végétative chez les Cormophytes Zhour IBANNAIN

Plus en détail

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé une apparition explosive du Dollar spot dans le Nord-Est (67) sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir

Plus en détail

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid MARAICHAGE 5 fiche action 3 2 2 12 AB L5 PACA/7 Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid Jérôme LAMBION (GRAB) Le mildiou de la laitue (Bremia lactucae) est la maladie

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Depuis que le traitement thermique relatif à la NIMP 15 a été mis en application, il est apparu, dans certains

Plus en détail

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS!

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! JACQUES THÉRIAULT AGR. M. SC. CLIMAX CONSEILS Principales carences en légumes

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE

NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE ÉDITION 2012 UNITED NATIONS New York and Geneva, 2012 NOTE Groupe de travail des

Plus en détail

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts J. Zini, M. Dubrulle, E. Bullen, GFWasbl C. Fassotte, CRA-W D. suzukii- taxonomie

Plus en détail

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES JARDINONS NATURE FICHE N 12 ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES .01 La rotation des cultures et l utilisation de la complémentarité des plantes sont des moyens naturels qui permettent de réduire

Plus en détail

L arbre près de chez moi

L arbre près de chez moi L arbre près de chez moi Module 3 Les arbres et le stress Résumé du module 3 Les élèves découvrent l influence de l environnement sur le développement de l arbre et les maladies qui peuvent l affecter.

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Pyracantha. Famille : Rosacea Nom français : Buisson ardent, Pyracanthe Nom anglais : Firethorn, Pyracantha

Pyracantha. Famille : Rosacea Nom français : Buisson ardent, Pyracanthe Nom anglais : Firethorn, Pyracantha Pyracantha Famille : Rosacea Nom français : Buisson ardent, Pyracanthe Nom anglais : Firethorn, Pyracantha 1 Description Le pyracantha est un arbuste à troncs multiples, mais il peut être formé comme un

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Novembre 2007 Dans ce dossier, nous allons passer en revue les ravageurs et maladies les plus courants des petits arbres fruitiers. Vous y

Plus en détail

la couronne le tronc le fût les racines les poils absorbants Un conifère garde le plus souvent ses feuilles en hiver.

la couronne le tronc le fût les racines les poils absorbants Un conifère garde le plus souvent ses feuilles en hiver. Quand tu te promènes dans un bois ou une forêt, tu rencontres des tas d arbres. Complète ce dessin pour te mettre en mémoire les différentes parties qui composent un arbre. la couronne le tronc le fût

Plus en détail

GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne)

GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne) GREFFER EN FENTE ET EN COURONNEr les arbres et arbustes (en fente et en couronne) Les greffes en fente (simple ou double) et en couronne sont des greffes dites «terminales». Le principe consiste à disposer

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Viticulture - Édition Gaillac MIDI-PYRENEES n 14 16 juillet 2014 MILDIOU OÏDIUM BLACK ROT BOTRYTIS Les symptômes progressent. Des contaminations sont en incubation. Des orages

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

La pourriture noire des Cucurbitacées et autres maladies importantes de la courge observées au Québec

La pourriture noire des Cucurbitacées et autres maladies importantes de la courge observées au Québec La pourriture noire des Cucurbitacées et autres maladies importantes de la courge observées au Québec Vicky Toussaint, Ph.D. et Marie Ciotola, M.Sc. Agriculture et Agroalimentaire Canada, 430 Boul. Gouin,

Plus en détail

Rapport d expertise du patrimoine arboré

Rapport d expertise du patrimoine arboré Commune du Pré Saint Gervais (93) Rapport d expertise du patrimoine arboré 67 sites communaux Etude de 1157 arbres (Dates d expertise : les 17 et 18 mai et du 19 août au 11 octobre 2011) Le mardi 15 novembre

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHOUX DE BRUXELLES livrés au trafic international entre les pays membres de la CEE-ONU et à destination

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

REVUE GÉNÉRALE BOTANIQUE DIRIGEEPAR. M. Gaston BONNIER MEMBRE DEL'INSTITUT, PROFESSEURDE BOTANIQUEA LA SORBONNE TOME TREIZIEME

REVUE GÉNÉRALE BOTANIQUE DIRIGEEPAR. M. Gaston BONNIER MEMBRE DEL'INSTITUT, PROFESSEURDE BOTANIQUEA LA SORBONNE TOME TREIZIEME REVUE GÉNÉRALE DE BOTANIQUE DIRIGEEPAR M. Gaston BONNIER MEMBRE DEL'INSTITUT, PROFESSEURDE BOTANIQUEA LA SORBONNE TOME TREIZIEME PARIS PAUL DUPONT, ÉDITEUR 4, RUEDUBOULOI,4 1901 LES MALADIES CRYPTOGAMIQUES

Plus en détail

Fiche technique. Comment lutter contre les nématodes parasites des cultures maraichères par la solarisation?

Fiche technique. Comment lutter contre les nématodes parasites des cultures maraichères par la solarisation? Institut National de la Recherche Agronomique du Niger Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Fiche technique RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger Comment lutter

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 9-3 juin 1999 SACHEZ LIRE VOS PLANTS DE TOMATE Vous aimeriez savoir POURQUOI? et QUE FAIRE? quand la tête des plants pâlit, se tord, s amincit ou encore que

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS

NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS ÉDITION 2009 NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

Toutes les espèces ne supportent pas la taille.

Toutes les espèces ne supportent pas la taille. n 1 Lʼ ENTRETIEN DES ARBRES D ORNEMENT La taille est-elle obligatoire? Un arbre bien portant nʼa pas besoin dʼêtre taillé. En effet, un équilibre naturel sʼétablit entre son feuillage et ses racines. Toutefois,

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Maraîchage n 21 8 octobre 215 S SALADES OIGNONS de printemps CHOUX CELERI BRANCHE POIREAU CAROTTE Mildiou : Risque élevé. Les conditions climatiques sont favorables.

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

Bernard BOHER, Jean-François DANIEL, Gérard FABRES, Grégoire BANI. HAL Id: hal-00884469 https://hal.archives-ouvertes.

Bernard BOHER, Jean-François DANIEL, Gérard FABRES, Grégoire BANI. HAL Id: hal-00884469 https://hal.archives-ouvertes. Action de Pseudotheraptus devastans (Distant) (Het. Coreidae) et de Colletotrichum gloeosporioides Penz. dans le développement de chancres et la chute des feuilles chez le manioc (Manihot esculenta Crantz)

Plus en détail

CATALOGUE 2015. Côte de bette Blonde de Genève. Cardon Argenté épineux de Plainpalais. Courgette Verte des maraîchers

CATALOGUE 2015. Côte de bette Blonde de Genève. Cardon Argenté épineux de Plainpalais. Courgette Verte des maraîchers CATALOGUE 2015 Le projet «Semences de Pays» participe à la volonté d'assumer localement un circuit court et sans intermédiaires de la semence à l'assiette. Il vise à sélectionner et reproduire et multiplier

Plus en détail

NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des FLEURS COUPEES livrés au trafic international entre les pays membres de la CEE-ONU et à destination de ces

Plus en détail

La Qualité extérieure des plants 1

La Qualité extérieure des plants 1 La Qualité extérieure des plants 1 par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 Si la réussite d une plantation repose en tout premier lieu sur le choix d essences et de provenances génétiques adaptées

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Choisissez vos rosiers La rose, symbole de l amour pur ou passionné, reine des fleurs, a sa place dans chaque jardin.

Plus en détail

La Carie (Tilletia caries)

La Carie (Tilletia caries) POINT INFOS Au Canada. La Carie (Tilletia caries) Au Canada. 1. Généralités : A titre d'exemple, la Carie du Blé : Tilletia caries est un Champignon parasite qui atteint les épis Figs. 15 & 16. Ils deviennent

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole Agreste La Réunion - n 81 - Janvier 2013 Numéro 81 - Janvier 2013 DAAF La Réunion La production maraîchère à La Réunion Des exploitations maraîchères dynamiques et diversifiées qui produisent tout l éventail

Plus en détail

NORME CODEX POUR LE RIZ

NORME CODEX POUR LE RIZ 1 Codex Standard 198-1995 NORME CODEX POUR LE RIZ CODEX STAN 198-1995 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme s applique au riz décortiqué, au riz usiné et au riz destinés à la consommation humaine directe,

Plus en détail