Planification et évaluation Santé publique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planification et évaluation Santé publique"

Transcription

1 (PC) Planificatin et évaluatin Santé publique Prtcle Chagas 36 Prtcle de dépistage et diagnstic de la maladie de Chagas chez les femmes enceintes latin-américaines et leurs nuveau-nés

2 (PD) Planificatin et évaluatin Santé publique Prtcle Chagas Prtcle de dépistage et diagnstic de la maladie de Chagas chez les femmes enceintes latin-américaines et leurs nuveau-nés

3 Crdinadra: Puey Sanchez, Maria Jesus Crdinatrice: Puey Sánchez, Maria Jesús Generalitat de Catalunya Ministère de la Santé Travessera de les crts, Bâtiment Ave Maria Barcelna Éditeur : ministère de la Santé Directin générale de la planificatin et de l évaluatin Première éditin : Barcelne, le 27 janvier 2010 ISBN : Cnseil linguistique : Département de planificatin linguistique du ministère de la Santé Crdinatin de l éditin : Directin générale de la planificatin et de l évaluatin Cnceptin graphique de la cllectin : eggeassciats Mise en page : Trivium Serveis Publicitaris, s.l.u. 4

4 Prtcle de la maladie de Chagas Smmaire 1. AVANT-PROPOS INTRODUCTION PROFESSIONNELS AYANT PARTICIPÉ AU PRÉSENT PROTOCOLE MALADIE DE CHAGAS 4.1 Descriptin Épidémilgie Symptômes cliniques Tests de diagnstic Traitement Situatin en Catalgne PROTOCOLE DE DÉPISTAGE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES 5.1 Ppulatin cible Dépistage de l infectin par T.cruzi chez les femmes enceintes Diagnstic de la maladie de Chagas Prise en charge de la femme enceinte présentant une infectin par T.cruzi Prise en charge du nuveau-né de la mère présentant une infectin par T.cruzi Examen nénatal Tests de diagnstic chez le nuveau-né Traitement du bébé infecté Suivi du bébé infecté 5.6 Prise en charge de la femme adulte présentant une infectin par T. cruzi et de ses autres enfants SYSTÈMES DE SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE INDICATEURS D ÉVALUATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET DU REGISTRE VOLONTAIRE ANNEXE 1. LABORATOIRES ET CENTRES PARTICIPANT AU SYSTÈME DE NOTIFICATION MICROBIOLOGIQUE DE CATALOGNE (SNMC) ANNEXE 2. FICHE ÉPIDÉMIOLOGIQUE POUR LES CAS DE MALADIE DE CHAGAS MÈRE OU ENFANT (HORMIS NOUVEAU-NÉ) ANNEXE 3. FICHE ÉPIDÉMIOLOGIQUE POUR LES CAS DE MALADIE DE CHAGAS NOUVEAU-NÉ BIBLIOGRAPHIE

5 1. AVANT-PROPOS

6 AVANT-PROPOS Le prtcle de dépistage et diagnstic de la maladie de Chagas chez les femmes enceintes latin-américaines et leurs nuveau-nés est le résultat du travail cnjint du ministère de la Santé et d un grupe de prfessinnels de la santé experts de cette maladie, qui nt pu cmpter, à tut mment, sur le sutien du Département de lutte cntre les maladies trpicales négligées de l Organisatin Mndiale de la Santé. Le dcument que vus avez en main, fruit du cnsensus btenu entre tus les participants, identifie les mesures les plus idines du mment pur limiter l impact de la transmissin verticale de la maladie de Chagas en Catalgne. La première partie du dcument présente le travail de synthèse cncernant les principaux éléments et caractéristiques d une maladie qui, par le fait d être imprtée et d apparitin récente dans ntre envirnnement, est peu cnnue de la plupart des prfessinnels de la santé de La Catalgne. De plus, l btentin de dnnées épidémilgiques cncrètes sur la prévalence de l infectin et l incidence des cas de maladie résulte particulièrement cmplexe dans une situatin cmme celle qui nus ccupe, puisque, jusqu à aujurd hui, nus ne dispsns (pssédns?) pas encre de systèmes ni de circuits de ntificatin et de recueil des dnnées permettant de dispser d une infrmatin fiable et de qualité. Le fait de lancer une interventin de dépistage chez les femmes enceintes issues des pays endémiques d Amérique latine repse sur le principe de cût-efficacité et suppse la mise en place d une série de mesures qui sernt prgressivement cmplétées par d autres de prtée plus générale. Le présent prtcle cnstitue un dcument éminemment pratique, par le biais duquel les prfessinnels de la santé dispsent des éléments essentiels à la réalisatin du dépistage au sein de la ppulatin sélectinnée et grâce auquel nus espérns puvir détecter et traiter de façn précce les cas de la maladie au sein de la ppulatin susceptible d être affectée. L un des enjeux pursuivis lrs de l élabratin de ce prtcle a été d btenir un cnsensus sur les tests de labratire à appliquer pur la détectin et la cnfirmatin de l infectin par T.cruzi, fait d ailleurs bien cmpréhensible dans la mesure ù actuellement certaines références de diagnstic à prps de cette maladie snt encre en curs de validatin et de révisin. Tutefis, nus en smmes cnvaincus, à mesure que les prcédures et les circuits se cncrétisernt, les avancées sernt remarquables. Du pint de vue de la santé publique, il s avère essentiel de définir et de garantir les circuits de cllecte et de transfert de l infrmatin car, pur puvir amélirer la préventin et le cntrôle de cette maladie, il est indispensable de dispser des dnnées permettant de dimensinner le phénmène, d évaluer l impact des mesures appliquées et de mettre à jur le prtcle. C est purqui l enquête épidémilgique présentée à la fin du dcument cnstitue un instrument-clé pur la cllecte des dnnées et leur analyse pstérieure. Enfin, les prtcles de santé publique cnstituent un guide pur l hmgénéisatin et la mise en place de mesures qui requièrent l implicatin et la cllabratin entre des prfessinnels de différents dmaines. Nus espérns que, dans ce cas précis, cet instrument nus servira à atteindre l bjectif fixé. 8 Antni Plasència i Taradach Directeur Général de la Santé Publique Mª Luisa de la Puente Martrell Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Sus-directrice du Service Catalan de la Santé

7 2. INTRODUCTION

8 2. INTRODUCTION La préventin, le cntrôle et le traitement de la maladie de Chagas dans les pays nn endémiques, tels que la Catalgne et l Espagne, représentent l un des nuveaux enjeux pur le système de santé et la surveillance de la santé publique dans ns envirnnements. Le nmbre crissant de cas de cette maladie détectés en Catalgne, phénmène directement lié aux changements sciaux et démgraphiques qu elle a cnnu au curs des dix dernières années, a amené les prfessinnels les plus impliqués dans la préventin et le traitement des pathlgies trpicales, les maladies imprtées, la médecine du vyageur et la santé migratire à cnsidérer, depuis quelque temps déjà, l étude et les interventins assciées à cette maladie cmme une de leurs prirités. Plusieurs études réalisées au curs des dernières années par des équipes de prfessinnels du dmaine clinique, de la micrbilgie et de la santé publique, nt permis d apprfndir les cnnaissances, les prirités ainsi que les mesures d interventin à appliquer pur faire face à cette maladie. Ainsi, ces études nt furni des dnnées sur l ampleur du phénmène et les caractéristiques des persnnes affectées par la maladie. Cmpte tenu des résultats btenus, le prblème est bien lin d être négligeable. Du pint de vue de la santé migratire, la maladie de Chagas représente la principale prpriété. Quelques mesures de détectin et de cntrôle nt déjà été adptées, ntamment le dépistage systématique des banques de sang, destiné à éviter la pssible transmissin par celui-ci. Le présent prtcle fait un pas en avant dans cette même vie. C est une stratégie pinnière au sein de ntre envirnnement, qui bénéficie du sutien du grupe de travail cnstitué de pays nn endémiques et du Département de lutte cntre les maladies trpicales négligées (Cntrl f Neglected Trpical Diseases) de l OMS. Nus smmes cnvaincus que nus travaillns dans la bnne directin et que, grâce à l effrt cnjint des différents acteurs, du réseau de sins et du sutien cmmunautaire au sujet de cette maladie, nus btiendrns de grands bénéfices pur la santé et la qualité de vie d un secteur imprtant de ntre ppulatin. Eu égard à ce qui vient d être expsé, il s avère que La Catalgne ccupe une psitin privilégiée dans le cntexte eurpéen, mais aussi au niveau mndial, pur cntribuer de manière significative aux avancées dans les dmaines de la préventin, du diagnstic et des thérapies cncernant cette maladie et ses cmplicatins, et qu elle jue un certain rôle de leadership et de dynamisatin. 10

9 3. PROFESSIONNELS AYANT PARTICIPÉ AU PRÉSENT PROTOCOLE

10 3. PROFESSIONNELS AYANT PARTICIPÉ AU PRÉSENT PROTOCOLE DIRECTION Antni Plasència i Taradach Directeur Général de la Santé Publique Jsep Mª Jansà López del Vallad Directeur Général de la Santé Publique Ministère de la Santé Pere Gdy García Directeur Général de la Santé Publique Ministère de la Santé Mª Luisa de la Puente Martrell Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Subdirectra del Servei Català de la Salut Dlrs Csta Sampere Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé Elena Calv Valencia Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé COORDINACIÓN TÉCNICA Mª Jesús Puey Sánchez Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé Margarita Admetlla Falgueras Directrice Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé GRUP DE TREBALL Mireia Jané Checa Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Neus Cardeñsa Marin Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Pilar Ciruela Navàs Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Mariela Quesada Vilaseca Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Luca Basile Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Glòria Carmna Parcerisa Directin Générale de la Santé Publique Ministère de la Santé Pedr Albajar Viñas Service de lutte cntre les maladies trpicales négligées Organisatin Mndiale de la Santé Sílvia Cutillas Castell Service Catalan de la Santé 12

11 Prtcle de la maladie de Chagas Jrdi Gómez Prat Unité de médecine trpicale et internatinale Drassanes Institut Catalan de la Santé Jaquim Gascón Brustenga Centre de santé internatinale Hôpital Clínic de Barcelne Maria Jesús Pinaz Delgad Centre de santé internatinale Hôpital Clínic de Barcelne Carme Ollé Rdriguez Directin Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé Àngel Fernández SAP Labratire Institut Catalan de la Santé Lluís Delgad Dieg Service de pédiatrie Hôpital réginal de L Alt Penedès Jsé M. Pérez Fernández Service de nénatalgie Institut clinique d bstétrique, de gynéclgie et de nénatlgie Hôpital Clínic de Barcelne Carls Rdrig Gnzal-de-Liria Service de pédiatrie Hôpital Germans Trias et Pujl Ramn Escuriet Peiró Directin Générale de la Planificatin et de l Évaluatin Ministère de la Santé Oril Cll Escursell Service de médecine fœt-maternelle Institut Clínic de Obstetricia, Gineclgía y Nenatlgía Hôpital Clínic de Barcelne Sílvia Sauleda Labratire de la Banque de sang et de tissus Mntserrat Prtús Labratire de la faculté de pharmacie Université de Barcelne M. Eugènia Valls Llla Service de micrbilgie Hôpital Clínic de Barcelne Jrdi Vila Service de micrbilgie Hôpital Clínic de Barcelne Jrdi Mas Capó Service de micrbilgie Hôpital Clínic de Barcelne 13

12 4. MALADIE DE CHAGAS

13 4. MALADIE DE CHAGAS 4.1 Descriptin 4.2 Épidémilgie La maladie de Chagas est une maladie parasitaire prvquée par l infectin par Trypansma cruzi. Les deux grupes de T. cruzi, dénmmés I et II, présentent des caractéristiques épidémilgiques, pathgéniques, cliniques et de répnse au traitement différentes1. Les vecteurs de la maladie de Chagas snt les triatmes hématphages, tels que le Triatma infestans, qui transmettent le parasite en déféquant sur la peau u les muqueuses lrsqu ils piquent pur se nurrir. Le parasite s intrduit dans l rganisme au myen de tute slutin de cntinuité de la peau u des muqueuses, lrsque le sujet se tuche u gratte le pint de piqûre. Mais le parasite peut également se transmettre par transfusin sanguine et transplantatin d rganes infectés, verticalement, de la mère infectée au fœtus u par ingestin d aliments cntaminés par le parasite. On estime que le taux de transmissin verticale est cmpris entre 4 et 7% au sein de grupes déterminés à risque dans ntre envirnnement 2 et peut atteindre jusqu à 12% dans certains pays d rigine. 3, 4 La maladie est endémique dans les znes cntinentales du nrd, du centre et du sud de l Amérique, ntamment au centre et au sud de la Blivie, au nrd-uest de l Argentine, au sud du Péru, à l uest du Paraguay, dans une partie de l Équateur, au Nicaragua, au Salvadr et au sud du Mexique (figure 1). Parmi les deux grupes majritaires de T. cruzi, le grupe I serait prédminant au nrd de l Amaznie, tandis que le grupe II s étendrait plutôt du côté sud. L estimatin du taux de prévalence varie de 0,06% en Uruguay à 28,8% en Blivie, seln les dnnées de la fin des années quatre-vingt-dix 5. Tutefis, la prévalence a beaucup changé grâce aux campagnes de lutte anti-vectrielle qui nt été lancées dans les différents pays. Seln les études réalisées dans ntre envirnnement, la prévalence chez les femmes enceintes est de 3,4% au sein de la ppulatin latinaméricaine et de 27,7% pur la ppulatin blivienne. 2 Figure 1. Répartitin de la maladie de Chagas en Amérique du Nrd, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. OMS, Symptômes cliniques 1,6 16 La maladie évlue en deux phases. La phase aiguë présente peu de symptômes. C est purqui elle passe inaperçue dans la plupart des cas u se cnfnd avec d autres pathlgies. Par cntre, au curs de la phase chrnique, les cmplicatins peuvent être graves et prvquer la mrt, surtut en cas de trubles cardiaques. Fase Aguda L infectin aiguë u prim-infectin ne présente habituellement que peu de symptômes, en général nn spécifiques. On peut bserver une réactin inflammatire lcale initiale, à l endrit

14 Prtcle de la maladie de Chagas de l inculatin (chagme) et une lymphadénite réginale. Quelques autres manifestatins systémiques, classées par rdre de fréquence, snt les suivantes: céphalée, pâleur, myalgie, dyspnée, œdèmes, duleurs abdminales, tux, hépatmégalie, exanthème, ndules dulureux, splénmégalie, vmissements, diarrhée et anrexie. Lrsque l inculatin se fait au niveau de la cnjnctive, un œdème périrbitaire unilatéral et une cnjnctivite (signe de Rmaña) peuvent se dévelpper. Tutefis la maladie peut se présenter sus des frmes plus graves telles que les mycardites aiguës (3 % des infectés, principalement des enfants de mins de 5 ans) u les méning-encéphalites. Dans le cas des mycardites, des duleurs thraciques et des signes d insuffisance cardiaque peuvent apparaître et la radigraphie du thrax met en évidence une augmentatin de la silhuette cardiaque. L électrcardigramme (ECG) peut détecter des trubles du rythme cardiaque, des blcs auricul-ventriculaires, des cmplexes QRS faible vltage et ndes T négatives. Les cas de méning-encéphalites présentent des symptômes de fièvre, crises cmitiales, paralysie u cma. Les frmes les plus graves de la maladie de Chagas snt assciées à des déficits nutritinnels, une immunsuppressin (SIDA), un âge inférieur à 5 ans u encre une transmissin par vie rale, qui favriserait l inculatin d une charge parasitaire plus imprtante. Phase chrnique Si l infectin aiguë n a pas été traitée étilgiquement, au curs des deux u tris premiers mis, la maladie devient chrnique. L infectin chrnique peut demeurer dans un état latent pendant des décennies, vire même tute la vie (frme indéterminée), u avir une répercussin sur un rgane cible. Tut dépend des caractéristiques de la maladie de Chagas dans la zne gégraphique en questin. Alrs que le grupe I cmme le grupe II peuvent causer des prblèmes cardiaques, il semble que seul le T. cruzi du grupe II sit asscié à des prblèmes digestifs. 1. Frme indéterminée: cncerne, apprximativement, 60% des infectés. Sus cette frme de la maladie, les résultats bservés chez les patients snt les suivants 7 : 1) tests sérlgiques psitifs u diagnstic parasitlgique cnfirmé; 2) absence de signes et de symptômes de la maladie; 3) examens électrcardigraphiques cnventinnels nrmaux; 4) images radigraphiques nrmales du cœur, de l œsphage et du cln. Néanmins, l infectin peut se réactiver en cncmitance avec une maladie grave u dans des cnditins d immundéficience sévère dues à une transplantatin d rgane u au SIDA. 2. Frme symptmatique: cncerne, apprximativement, 40 % des cas. L infectin symptmatique peut se manifester par des trubles cardiaques, digestifs et une dysautnmie, qui entraîne des perturbatins du système nerveux sympathique et parasympathique, ce qui affecte alrs des rganes cibles cmme le cœur et le système digestif (principalement l œsphage et le cln). L inflammatin chrnique, avec le temps, prvque une fibrse des rganes affectés. À l rigine de ce dmmage tissulaire, nus truvns aussi bien l effet pathgénique direct du parasite que l effet destructif médiat prduit par les aut-anticrps u autres mécanismes, tels que les trubles de la micrcirculatin. Entre 10 et 30 % des patients présentent une frme cardiaque de la maladie. Cette affectin, ptentiellement la plus grave, peut causer une insuffisance cardiaque, des trubles du rythme cardiaque et la mrt subite. Elle se manifeste habituellement 15 à 30 ans après la phase aiguë sus la frme d une mycardipathie dilatée, ce qui prduira une 17

15 insuffisance cardiaque et des arythmies, lesquelles favrisent les thrmbemblies. Les arythmies les plus fréquentes snt la bradycardie sinusale, les trubles de la cnductin électrique (BBD, HBAG, BAV), les ndes T négatives, les extrasystles ventriculaires multifcales u plymrphes, la tachycardie ventriculaire (trsade de pintes) et la fibrillatin ventriculaire. Le cliché thracique peut révéler une augmentatin de la silhuette cardiaque. L échcardigramme met en évidence des dilatatins cavitaires, des anévrysmes apicaux et une hypkinésie u akinésie partielle de prédminance pstér-inférieur-intramural (fibrse). 8 Au sud de l Amaznie, entre 5 et 10% des infectés présentent une frme digestive 9, 10 de la maladie, tandis qu au nrd les lésins digestives snt rares et très légères. L affectin digestive est glbale et prvient, entre autres mécanismes, de la lésin lcale du système neurnal autnme. Tutefis, l additin entre l incrdinatin péristaltique, l altératin du fnctinnement des sphincters et la distensin mécanique causée par le cntenu sec fnt que les znes de l œsphage et du cln sient les plus affectées. En ce qui cncerne l affectin œsphagique, plus fréquente au centre du Brésil, les symptômes snt la difficulté de faire prgresser le bl alimentaire accmpagnée d une sensatin de gêne et la duleur rétr-sternale, en phase initiale, ainsi que la régurgitatin et le reflux, en phase avancée. Quant aux affectins du cln, plus fréquentes que celles de l œsphage dans les pays andins, elles tuchent en phase initiale le sigmïde ainsi que, dans un purcentage cnsidérable de cas, le rectum. Quique le mégacôln puisse être asymptmatique, dans un grand nmbre de cas, le symptôme le plus fréquent est la cnstipatin. On rencntre également d autres symptômes tels que le métérisme, la gêne abdminale, la distensin abdminale et les fécalmes. Dans certaines znes gégraphiques, le mégacôln, le mégaœsphage et la cardipathie peuvent être assciés. Seln les estimatins, jusqu à 30% des patients suffrant d une affectin digestive présentent une mycardipathie assciée à la maladie de Chagas. Dans certains cas, il peut exister une affectin du système nerveux, la principale étant l affectin du système nerveux neurvégétatif. La méning-encéphalite s avère être la frme la plus fréquente de la maladie en cas de réactivatin par l immunsuppressin grave, en particulier le SIDA. Les patients suffrant d immundéficience peuvent présenter une réactivatin de la maladie. Chez les patients atteints d une infectin par V.I.H, les trubles du SNC, présents chez 75% des malades, deviennent prédminants, vire même exclusifs, et dépassent les trubles cardiaques, présents chez plus de 40% des malades. Chez les patients immundéprimés par les leucémies u les thérapies immunsuppressives, la mycardite tuche 60% des cas et la méning-encéphalite jusqu à 45% Tests de diagnstic Le diagnstic peut être effectué par le biais de tests parasitlgiques (qui islent le trypmastigte), directs u indirects, et par des méthdes sérlgiques. Les tests parasitlgiques directs dnt nus dispsns snt l examen à l état frais ainsi que d autres techniques mins sensibles telles que la gutte épaisse et le frttis sanguin. Leur valeur prédictive psitive dépend du degré de parasitémie. Les méthdes directes snt à privilégier pur l élabratin du diagnstic pendant la phase aiguë de la maladie u dans les cas de réactivatin. Par cntre, lrsque les parasitémies snt faibles, situatins fréquentes en phase chrnique, il est cnseillé d utiliser des méthdes de cncentratin des parasites (sit la méthde du micr-hématcrite sit la méthde Strut). 18

16 Prtcle de la maladie de Chagas En ce qui cncerne les tests parasitlgiques indirects, les cultures de bipsies se fnt en général sur milieu Nvy-MacNeal-Niclle (NNN) et les hémcultures sur milieu Liver Infusin Tryptse (LIT). Actuellement, le xéndiagnstic ne s utilise que pur la recherche. Les méthdes mléculaires incluent la PCR 11 qualitative et quantitative u en temps réel 12. Ces techniques de PCR, en curs d étude, apprternt de nmbreux avantages, ntamment la sensibilité accrue de la détectin, la caractérisatin rapide de T. cruzi et la quantificatin du niveau de charge parasitaire. Grâce aux études actuellement en curs, nus dispserns à curt terme de techniques standardisées et validées Les méthdes sérlgiques se basent sur la déterminatin d anticrps cntre des antigènes spécifiques : hémagglutinatin indirecte, immunflurescence indirecte, techniques d ELISA et de transfert Western. Cmpte tenu de la faible valeur prédictive psitive, le diagnstic définitif requiert la cnfirmatin sérlgique via deux méthdes qui utilisent des antigènes différents. En cas de discrdance entre les résultats, il faudra utiliser une trisième technique. Par ailleurs, il cnvient tujurs de prendre en cmpte la pssibilité d btenir de faux résultats psitifs en raisn d une infectin par Leishmania spp, en particulier la leishmanise viscérale et, plus rarement, les infectins par Trypansma rangeli, Trepnema pallidum u Plasmdium spp. Dans tus les cas, il cnvient de réaliser une anamnèse et un examen physique en vue de décuvrir les trubles des rganes cibles. Le diagnstic de l affectin cardiaque dit être réalisé, initialement, via les études de l ECG et de la radigraphie du thrax, mais la réalisatin d une échcardigraphie est recmmandée. En cas de détectin d une anmalie, le patient peut être sumis à d autres tests, cmme l ECG à l aide de l enregistreur Hlter, l ergmétrie, l angigraphie u les tests istpiques, u tut autre test indiqué par les services de cardilgie. Le dépistage de l affectin digestive se fera myennant l œsphaggramme et le lavement baryté pur l examen du cln. Des études cmplémentaires peuvent être 13, 14 réalisées à l aide d une gastrfibrscpie. La cnfirmatin du diagnstic de l infectin de Chagas nécessite la présence d antécédents épidémilgiques (pssibilité de cntact avec T. cruzi) et la cnfirmatin sérlgique u parasitlgique de l infectin. L apparitin de symptômes cliniques n est pas requise vu la fréquence élevée de malades asymptmatiques u de malades présentant des symptômes nn spécifiques (phase chrnique, frme indéterminée). On peut distinguer l infectin (antécédent épidémilgique et tests de labratire) et la maladie (apparitin des symptômes). 4.5 Traitement 1-3 Le médicament de chix est le benznidazle. Mais, en cas de cntre-indicatin u d effet secndaire, le nifurtimx peut être utilisé. Ces deux médicaments snt dispnibles, sur rdnnance, en tant que «médicatin étrangère». Leur administratin réduit la durée et la gravité de la phase aiguë en éliminant la parasitémie. L efficacité 15 des traitements dispnibles est inversement prprtinnelle à la durée d évlutin de la maladie. Ils snt hautement efficaces pendant la première année de vie et en phase aiguë, puis leur efficacité diminue avec la durée de l infectin et, en phase chrnique, aucun traitement n est vraiment satisfaisant. De fait, les résultats des études varient seln les régins. Certaines d entre elles mntrent que le traitement parasitlgique est efficace chez 25 % des adultes traités en phase chrnique, tandis que d autres nt démntré que le 19

17 traitement, pendant cette même phase, semblait ralentir la prgressin de la maladie 16. Qui qu il en sit, le traitement étilgique dit tujurs être administré dans les cas diagnstiqués de mineurs de mins de 12 ans et en cas de réactivatin. Caractéristiques du traitement au benznidazle : Administratin de 2 u 3 dses pendant 60 jurs, après les repas, avec un maximum de 300 mg/jur. Pslgie : < 15 ans et < 40 kg: benznidazle 7,5-10 mg/kg/jur. > 40 kg et/u > 15 ans: benznidazle 5 mg/kg/jur. En cas de méning-encéphalite, la dse recmmandée est de 25 mg/kg/jur. Chez les prématurés u les nuveau-nés avec cmrbidités, le traitement dit cmmencer par une dse de 5 mg/kg/jur. Si au but de tris jurs de traitement, le bébé ne présente aucun signe de leucpénie ni de thrmbpénie, la dse sera augmentée à 10 mg/kg/ jur. Chez les bébés nés à terme, qui nt un pids nrmal et ne suffrent d aucune autre pathlgie, la dse initiale peut être de 10 mg/kg/jur. Cntre-indicatins: femmes enceintes, mères allaitantes, persnnes atteintes d insuffisance hépatique u rénale, de maladie neurlgique, digestive, cutanée u hématlgique grave u suffrant d allergie aux imidazles. Effets indésirables: les plus fréquents snt des trubles digestifs, cutanés u neurlgiques, qui peuvent tucher 20 à 40% des patients. Classificatin des effets par rdre de fréquence: symptômes digestifs; symptômes d hypersensibilité: dermatite avec exanthème cutané, œdème généralisé, fièvre, arthralgies, et myalgies; plyneurpathies, paresthésies et plynévrite. Effets plus rares: dépressin médullaire: purpura thrmbcytpénique et agranulcytse (cette dernière affectin étant la plus sévère). En cas de dépressin médullaire u de symptômes graves d hypersensibilité (syndrme de Stevens-Jhnsn), il faut arrêter le médicament. Les effets snt réversibles avec le retrait u la réductin de la dse. Les enfants tlèrent mieux le médicament que les adultes. En cas d intlérance au médicament, n peut allnger la péride de traitement de manière à en réduire la dse qutidienne. Le suivi cmprend des analyses médicales de cntrôle pendant tute la durée du traitement. Chez les adultes, il est recmmandé de faire un suivi sérlgique annuel pendant les 5 premières années, mais cela dépendra de la durée préalable de l infectin (vir tableau 1) et du territire d rigine. La sércnversin est plus rapide au nrd de la zne amaznienne. Le suivi des enfants cmprend des analyses médicales de cntrôle au curs de la deuxième semaine de traitement et tutes les quatre semaines, aussi lngtemps que dure le traitement, ù à n imprte quel mment, en cas d apparitin de symptômes. Il cnvient de répéter les sérlgies annuellement jusqu à la sérnégativité, ce qui peut prendre entre 1 et 17 ans seln la zne gégraphique. 20

18 Prtcle de la maladie de Chagas Tableau 1. Guérisn parasitlgique des persnnes infectées par T. cruzi en fnctin de la durée d évlutin en Amérique du Sud. Durée de l infectin < 1 an < 12 ans > 12 ans Purcentage de guérisn 100% 60% 8-25% Temps nécessaire pur btenir une sérlgie négative < 1 an 5-7 ans ans Caractéristiques du traitement au nifurtimx: Administratin de tris dses pendant 60 jurs, après les repas. Pslgie: Chez les adultes, la dse est de 8 à 10 mg/kg/jur. Chez les enfants, la dse peut s élever jusqu à 15 mg/kg/jur. Les effets indésirables snt plus fréquents qu avec le benznidazle 17. Classificatin des effets par rdre de fréquence: symptômes digestifs (40-100%): perte de pids, vmissements, anrexie, gêne abdminale; symptômes d affectin du système nerveux central (60-70%): irritabilité, difficultés pur truver le smmeil, désrientatin, tremblements; affectin du système nerveux périphérique (25%): plyneurpathies, paresthésies et plynévrites (dépendant de la dse); psychse et hallucinatins difficiles à gérer (10%); sensatin de faiblesse généralisée. Les effets snt réversibles avec le retrait u la réductin de la dse. Les enfants présentent mins fréquemment des effets secndaires. Le suivi cmprend des analyses médicales de cntrôle pendant tute la durée du traitement. Chez les adultes, il est recmmandé de faire un suivi sérlgique annuel pendant les 5 premières années, mais cela dépendra de la durée préalable de l infectin. Le suivi des enfants cmprend des analyses médicales au curs de la deuxième semaine de traitement et tutes les 4 semaines, aussi lngtemps que dure le traitement, u à n imprte quel mment, en cas d apparitin de symptômes. Il cnvient de répéter les sérlgies annuellement jusqu à la sérnégativité, ce qui peut prendre entre 1 à 7 ans seln la zne gégraphique d rigine. 4.6 Situatin en Catalgne Eu égard aux muvements migratires, il existe en Catalgne près de persnnes riginaires de pays endémiques (Registre central d assurés du Service catalan de la Santé en 2008). Sur la base d une prévalence de 3,4% pur l ensemble des pays latinaméricains (hrmis les îles des Caraïbes), n estime, apprximativement, à le nmbre de persnnes infectées par T. cruzi. 21

19 La transmissin vectrielle directe n est pas pssible vu l absence de triatmes sur le territire. Tutefis la pssibilité d infectin à travers le sang u les rganes cntaminés a amené la Banque de sang et de tissus de Catalgne à mettre en place le dépistage chez les dnneurs. Les études réalisées indiquent une sérprévalence d infectin par T. cruzi de 0,62% 18. Parmi les cas détectés, certains sujets avaient résidé dans les znes endémiques sans pur autant y être nés. Dans une étude similaire réalisée à Madrid, la prévalence était de 0,8% 19. En ce qui cncerne la transmissin verticale, les études effectuées dans ntre milieu indiquent que le taux se situe entre 4 et 7% 2. Cnsidérant un taux de fécndité de 40 à 45 pur femmes, le nmbre de grssesses chez les femmes latin-américaines (hrmis les Caraïbes) se rapprcherait de par an, dnt envirn 230 purraient crrespndre à des femmes infectées. Le nmbre de nuveau-nés annuels atteints d une infectin par T. cruzi varierait entre 9 et 16. Parmi ceux-ci, si n cnsidère que 10 à 40% présentent des symptômes, cela signifie qu entre 1 et 6 enfants purraient naître avec la maladie de Chagas cngénitale. 22

20 5. PROTOCOLE DE DÉPISTAGE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique, spécialisatin

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS.

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS. 13 juin 2012 Register f Interest Representatives: 78787381113-69 PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ Grâce à la directive «services», les cnsmmateurs purrnt accéder plus facilement à une gamme de services plus large et de meilleure qualité à

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes :

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE RADIODIAGNOSTIC (142.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pur btenir un diplôme d études cllégiales, vus devez avir satisfait aux tris cnditins suivantes : 1. Avir

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS JUSTE POUR RIRE MC AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le cncurs «JUSTE POUR RIRE AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE» est rganisé par la Banque Natinale

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS CONCOURS «LE MONUMENT PRÉFÉRÉ DES FRANÇAIS» (ci-après le «Cncurs») 1. CONCOURS ET DURÉE DU CONCOURS : Le Cncurs (le «Cncurs») est rganisé par TV5 Québec Canada (l «Organisateur»).

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Présenté dans le cadre du prgramme QUEOPS-I du département d administratin de la santé de l Université de Mntréal Dcument préparé

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Processus des services

Processus des services Prcessus des services TABLE DES MATIÈRES: 1 Garantie sur les prduits 2 Supprt pur les prduits 3 Cmpsant à remplacer par l utilisateur final (EURP : End User Replaceable Part) 4 Défectueux à l arrivée (DOA

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Institut de Formation Aide-Soignant

Institut de Formation Aide-Soignant Institut de Frmatin Aide-Signant Centre Hspitalier 96 Rue des capucins BP 148 41200 ROMORANTIN LANTHENAY Tél secrétariat : 02-54-88-34-41 emails : ecleas@ch-rmrantin.fr NOTICE EXPLICATIVE CONCOURS AIDE

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 DATE DE REUNION 10/05/2012 Lieu de réunin GIP ATGeRi Affaire suivie par : Philippe LORIOT

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Les soins de support et traitements palliatifs

Les soins de support et traitements palliatifs Chapitre 13 Les sins de supprt et traitements palliatifs Intrductin Les sins de supprt snt définis cmme l ensemble des sins et sutiens nécessaires aux persnnes malades tut au lng de la maladie cnjintement

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés La santé en actins Accueil des persnnes âgées en clinique privée : Agir pur la santé des plus âgés Ce n est un secret pur persnne, le vieillissement de la ppulatin Française s accélère. Si 1 Français sur

Plus en détail

Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015"

Règlement du jeu Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015 Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015" Article 1 : Sciété Organisatrice La Caisse réginale de Crédit Agricle Mutuel Tuluse 31, sciété cpérative à capital variable, agréée en tant

Plus en détail

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS Guide d intégrité dans la cnduite des affaires Plitiques glbales Service Éthique & Cnfrmité La relatin de bimérieux avec ses partenaires Chez bimérieux, nus

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ...

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ... 1 CONTRAT DE SEJOUR EN FRANCE OU A L ETRANGER POUR AMELIORER LES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES OU CULTURELLES (cf Décret n 94-490 du 15 juin 1994 pris en applicatin de la li n 92-645 du 13 juillet 1992)

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité I N A M I Institut Natinal d Assurance Maladie-Invalidité Circulaire aux Offices de tarificatin Circ. OT 2011/023 Service des Sins de Santé Crrespndant: Blandine Divry Attaché Tél: 02/739 78 01 Fax: 02/739

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC Directin des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Sciété admissible... 3 Attestatin de

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Club des Léopards de Rouen

Club des Léopards de Rouen Club des Lépards de Ruen Saisn 201 4 / 2015 Qui et quand dis-je vir rendre le dssier d inscriptins? Après les entrainements en direct avec les nms/mails suivants : Les lundis et mercredis pur les sénirs/flag

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail