MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2"

Transcription

1 MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2

2 LA MAISON DE LA BEAUCE CENTRE D'INTERPRÉTATION ET ESPACE CULTUREL DE LA BEAUCE La Maison de la Beauce, association loi 1 901, a pour objet la mise en valeur, l animation et la promotion de notre territoire, la Beauce, région naturelle à cheval sur les régions Centre et l'île-defrance. Elle offre aux visiteurs :.surundeux centre d interprétation de la Beauce salles d exposition permanente (200 m²) : nouveau discours muséographique, nouvelle scénographie, un nouvel espace de 1 00 m² dédié aux expositions temporaires portant sur des thèmes de société et d actualité, un espace polyvalent de 1 00 m² : expositions locales, démonstrations d artisans un espace dédié aux animations scolaires et périscolaires, une boutique qui propose des produits du terroir et des livres régionaux, un point d information touristique sur la Beauce, un centre de documentation sur la Beauce, riche de 600 ouvrages La vocation pédagogique de la Maison de la Beauce est d amener les élèves à comprendre leur environnement d une manière originale et attrayante. Ils découvrent ainsi un territoire vaste et diversifié. 2

3 La Maison de la Beauce vous propose visites guidées, ateliers et sorties adaptés aux programmes scolaires ainsi que des activités spécifiques pour chaque classe. Les animations durent environ 1 h30. Ce livret pédagogique est destiné à vous présenter succinctement les diverses animations proposées par la Maison de la Beauce. Ce document peut être complété par des renseignements plus détaillés, en contactant la Maison de la Beauce qui vous enverra les fiches pédagogiques des animations. PRATIQUE L équipe de la Maison de la Beauce est à votre disposition pour concevoir le contenu de ces activités et l harmoniser avec le projet pédagogique de la classe. Pour les sorties : la classe a rendez-vous avec l animateur sur le site ou à la Maison de la Beauce. Il est conseillé de prévoir de bonnes chaussures et une tenue adaptée à la saison. Nous pouvons, selon les activités choisies, nous déplacer et réaliser l animation dans votre établissement. Les frais de déplacement s ajoutent alors au prix de l animation. Les animations et les visites de la Maison de la Beauce sont possibles tous les jours, sur réservation (quinze jours à l avance minimum). Nos locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Certaines activités trouvent leur prolongement au Conservatoire de l Agriculture à Mainvilliers (COMPA). Contact : service des publics,

4 SOMMAIRE 1 - Le grandes évolutions du monde agricole au 20 ème siècle - P 5 Niveau : collèges et lycées 2 - Nottonville, une abbaye au coeur de la Beauce? - P 6 Niveau : collèges (5 ème - 4 ème) 3 - Visite d'un village : Fontenay-sur-Conie - P 7 Niveau : collèges 3 - Productions agricoles et environnement - P L eau, une ressource menacée - P La visite de la Maison de la Beauce - P Le parc éolien de Cormainville-Guillonville - P Le site Natura 2000 de Moronville - P 11 Niveaux : collèges (4 ème - 3 ème) et lycées 4

5 1 - Les grandes évolutions du monde agricole au 20ème siècle HISTOIRE Niveau : collèges et lycées Objectif : étudier les transformations agricoles au cours du XXème siècle. Déroulement : à l aide de différentes données et de documents iconographiques, les élèves sont amenés à observer et analyser les profonds changements qui touchent le monde agricole français au XXème siècle. Au XIXème siècle, les progrès techniques et l amélioration des voies de communication ont offert de nouvelles possibilités aux paysans : les campagnes sont à leur apogée. La France rurale connaît ensuite plusieurs crises successives : baisse des prix agricoles, guerres Mais le pays s ouvre aux marchés et la mécanisation débute. Après la Seconde Guerre mondiale, les plans Monnet et Marshall, la mécanisation poussée et les remembrements changent le monde agricole. L arrivée des tracteurs, l utilisation des engrais chimiques et le recours aux techniques d irrigation permettent d atteindre les objectifs d autosuffisance alimentaire durant cette période de reconstruction. Possibilité, sur demande, de visiter une ferme dont l architecture moderne porte les traces du passé. Cette exploitation se situe à Orgères-en-Beauce. Continuité possible : Animation «Histoire de l agriculture à travers les collections du musée», au Compa. 5

6 2 - Nottonville, une abbaye au coeur de la Beauce? Niveau : collèges (5ème - 4 ème) Objectif : découvrir le fonctionnement de la société d'ancien Régime à travers la visite du site historique de Nottonville. Déroulement : les élèves visitent les différents bâtiments de l'abbaye et découvrent peu à peu son véritable rôle et l'organisation de la société d'ancien Régime à travers ses trois grands ordres : clergé, noblesse, tiers-état. L'abbaye de Nottonville étant un site privé, une participation supplémentaire de 1 /enfant est demandée pour cette animation. 6 A l'origine, le site de Nottonville possédait surtout une vocation militaire et politique de part son emplacement stratégique sur le territoire. Au XI ème siècle, des moines s'installent à Nottonville qui devient un prieuré. La vocation purement économique de Nottonville devient alors évidente. Au XVème siècle, de nouvelles fortifications sont apportées à l'édifice. Le site, riche de son histoire, s organise autour de la grange du XVème siècle. A l ouest de celle-ci se trouve le colombier du XVI ème siècle, ainsi que le logis du prieur et des moines remanié au XVème siècle. A l Est, sont encore visibles tous les éléments du système défensif tels que la poterne du XVème siècle, l enceinte et la base de la tour-donjon aujourd hui disparue.

7 3 - Visite d un village : Fontenaysur-Conie Niveau : collèges Objectif : découvrir l architecture et l organisation d un village beauceron au fil des siècles. Déroulement : en petits groupes, à l aide d un livret photo et de fiches d activités, les élèves recherchent les différents éléments qui structurent le village : l église, la mare, le monument aux morts, le château, la mairie, les fermes à cour carrée. Fontenay-sur-Conie est un village situé au centre géographique de la Beauce. Fontenay fait son entrée dans l histoire avec la fondation en d un prieuré par Marthe de Lanneray. Depuis cette date, le patrimoine de ce petit village n a cessé de s enrichir. Le château (privé) et l église constituent aujourd hui des sites particulièrement intéressants. Le village de Fontenay est également remarquable car il possède en son sein l ensemble des éléments caractéristiques d un village beauceron : une organisation du village en étoile, de grandes fermes à cour carrée et au centre, l église et l esplanade. Les habitations qui abritaient autrefois les commerces et artisans permettent d imaginer comment s organisait la vie d un village beauceron. 7

8 SCIENCES 4 - Productions agricoles et environnement Objectif : appréhender la croissance de la plante, ses besoins et ses destinations alimentaires et industrielles. Déroulement : l exposition permanente sur la Beauce agricole et son jeu interactif permettent aux élèves de découvrir toutes les étapes de la croissance de la plante et son parcours une fois récoltée. La Beauce n est plus seulement le grenier à blé de la France : les agriculteurs cultivent aussi d autres variétés de plantes. De la graine initialement semée à la récolte jusqu aux finalités industrielles et alimentaires, cette animation met l accent sur les besoins des cultures et les produits finis parfois inattendus qui en découlent. Cultures céréalières, légumineuses, oléo-protéagineuses mais aussi médicinales sont présentes sur le territoire beauceron. Pour garantir un rendement satisfaisant et une qualité des productions, les agriculteurs ont recours à des produits phytosanitaires. Mais leur utilisation soulève de plus en plus de questions par rapport aux enjeux environnementaux et sanitaires de notre société. La protection des cultures et des récoltes est une préoccupation depuis la naissance de l agriculture. L utilisation de produits chimiques est devenue aujourd hui une véritable question et leur rôle dans la pollution de l eau, de l air ou leur impact sur la biodiversité fait débat. Des restrictions concernant l usage des pesticides mais aussi sur le développement d autres formes d agriculture sont à l'ordre du jour. Continuité possible : Animations en lien avec l exposition temporaire «Nourrir les hommes», au Compa. (jusqu'au 11 décembre 2011) 8

9 5 - L eau, une ressource menacée GÉOGRAPHIE Objectif : analyser les besoins des hommes, les différents usages de l eau et sa maîtrise. Déroulement : en s appuyant sur l exposition permanente de la Maison de la Beauce ainsi que sur plusieurs schémas et données, les élèves acquièrent des connaissances sur le circuit de l eau et sur sa gestion quantitative et qualitative. En apprenant à maîtriser cette ressource, l homme a obtenu de l énergie, des récoltes, du confort et surtout de l eau potable qu il utilisait sans compter. Mais les besoins des hommes en eau sont en augmentation permanente (industrie, irrigation, ) La quantité comme la qualité souffrent de cette situation. La Beauce est une des régions les plus sèches de France. L utilisation de la nappe phréatique de Beauce, qui s étend sur environ km 2, est devenue depuis quelques années un enjeu important. Elle constitue l un des plus grands réservoirs d eau souterraine de France et alimente plusieurs cours d eau (Loire, Loir, Essonne, Loing et Seine). Des instruments de gestion ont été mis en place dans le but de contrôler le volume en eau de la nappe ainsi que le seuil de pollution. 9

10 LES VISITES GUIDÉES 6 - La visite de la Maison de la Beauce Objectif : découvrir la Beauce et le musée Déroulement : les élèves sont amenés à identifier les particularités de la Beauce en découvrant l exposition permanente sur la Beauce, les expositions temporaires ainsi que le jeu interactif sur la croissance d une plante et le travail de l agriculteur. 7 - Le parc éolien de CormainvilleGuillonville (sortie sur site) Objectif : comprendre le fonctionnement des éoliennes et la place des énergies renouvelables. Déroulement : dans le cadre d une directive européenne, la France s est fixée comme objectif, de produire en 2020, 23% de sa consommation d électricité à partir d énergies renouvelables (dont l énergie éolienne). Au pied d une éolienne, dans un parc de 30 aérogénérateurs, la visite aborde tous les thèmes liés à ces machines. Les aspects économiques, énergétiques, techniques et environnementaux sont abordés sur place lors de cette sortie sur site. 10

11 8 - Le site Natura 2000 de Moronville.«De la sélection aux OGM».«Louis-Joseph Soulas, Terre gravée» : exposition de Du 9 avril 2011 au 29 janvier Du 3 septembre au 1 3 novembre gravures et de photographies sur les paysages de Beauce.«Fête de la Science» sur le thème "la chimie" au Compa à Du 11 au 1 4 octobre Chartres (animations enfants).«noël à la Maison de la Beauce», exposition sur le thème du Du 1 9 novembre au 31 décembre berger (concours pour les scolaires) PROGRAMATION Niveaux : collèges (4 ème - 3 ème) et lycées (sortie sur site) Objectif : découvrir, sur une terre vouée à l agriculture, un site protégé, traversé par une résurgence de la nappe phréatique de Beauce. Déroulement : ce site, proche de Cormainville, accueille une biodiversité extraordinaire au cœur de la vallée de la Conie. Avec pour double objectif de préserver la diversité biologique et de valoriser les territoires, l Europe s est lancée, depuis 1 992, dans la création d un réseau de sites écologiques appelé Natura Il s agit d une initiative de préservation des espèces et des habitats naturels. D une surface de 94 hectares, le site de Moronville se compose de milieux naturels originaux (forêts, marais, pelouses sèches) et abrite des centaines d espèces végétales (dont notamment des orchidées), des oiseaux, des papillons... Cette visite est aussi l occasion de mettre l accent sur les mesures agro-environnementales. 11

12 ACCÈS Maison de la Beauce Place de Beauce ORGERES-EN-BEAUCE À 1 h1 5 de Paris À 45 min d Orléans et de Chartres À 30 min de Châteaudun CONTACTS La Maison de la Beauce : Tél. : Fax. : Courriel : Site internet : Médiateurs culturels : Charline Serva : Sarah Dylewski : Bertrand Chabin : TARIFS & RÉGLEMENT.. Tarif Pour chaque animation le tarif est de 2 par élève. préférentiel à partir de trois animations. Règlement en espèces, chèques, mandats administratifs..l ensemble Les accompagnateurs bénéficient de la gratuité pour des animations proposées.

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES MAISON DE LA BEAUCE

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES MAISON DE LA BEAUCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 2015 / 2016 Patrimoine Alimentation Environnement Développement durable ÉDITOS Forte des 4000 jeunes accueillis l an passé, la Maison

Plus en détail

ANIMATIONS PÉRISCOLAIRES MAISON DE LA BEAUCE PROGRAMME VALABLE TOUTE L ANNÉE. Jeux de pistes Animations nature Arts visuels Alimentation

ANIMATIONS PÉRISCOLAIRES MAISON DE LA BEAUCE PROGRAMME VALABLE TOUTE L ANNÉE. Jeux de pistes Animations nature Arts visuels Alimentation ANIMATIONS PÉRISCOLAIRES MAISON DE LA BEAUCE PROGRAMME VALABLE TOUTE L ANNÉE Jeux de pistes Animations nature Arts visuels Alimentation JEU DE PISTE À FONTENAY-SUR-CONIE 6-15 ans Animation en extérieur

Plus en détail

Maison de la Beauce. Année

Maison de la Beauce. Année Maison de la Beauce Activités pédagogiques Enseignement secondaire Année 2010-2011 Maison de la Beauce Place de Beauce 28140 ORGERES-EN-BEAUCE Tél. : 02.37.99.75.58 Fax : 02.37.99.75.13 Email : lamaisondelabeauce@orange.fr

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

LA CITÉ DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

LA CITÉ DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT La Cité de l Eau et de l Assainissement est le centre de formation et de ressources du SIAAP. Sa vocation : devenir un lieu de référence et d illustration de l assainissement en Ile-de-France. Elle propose

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Un week-end pour découvrir Toute l année pour revenir!

Un week-end pour découvrir Toute l année pour revenir! Un week-end pour découvrir Toute l année pour revenir! Présentation de l'opération «La France de ferme en ferme» «La France De Ferme en Ferme» est une opération de promotion des agriculteurs et de leurs

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE. Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE. Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Aménagement du domaine d Estripault Programmation de la deuxième tranche de travaux Étude de définition des équipements de découverte en forêt et des espaces d animation,

Plus en détail

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Contexte de l opération : Situé à Pont de Gau sur la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer,

Plus en détail

PLONGEZ AU CŒUR DE LA BATAILLE GRACE A LA REALITE AUGMENTEE

PLONGEZ AU CŒUR DE LA BATAILLE GRACE A LA REALITE AUGMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE PLONGEZ AU CŒUR DE LA BATAILLE GRACE A LA REALITE AUGMENTEE L Ecomusée du Pays de Brocéliande inaugure une nouvelle manière de découvrir l histoire médiévale grâce à la réalité augmentée.

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Donnez du. style. manifestations

Donnez du. style. manifestations S é m i n a i r e s r é c e p t i o n s c o n g r è s Donnez du style à manifestations vos Au service des professionnels À 15 min de Saint-Étienne et 1 h de Lyon, entre vallée du Rhône et Massif Central,

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone HISTORIQUE Créée en 1996 Par Eveline Lemieux, maîtrise en

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Offre pédagogique 2015 / 2016

Offre pédagogique 2015 / 2016 - SERVICE EDUCATIF ET CULTUREL - Offre pédagogique 2015 / 2016 pour groupes scolaires et périscolaires 1 Sommaire De 1324 à nos jours p.3 Le service éducatif et culturel p.4 Découvrir la Chartreuse avec

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

Agri-Péron. After Life communication plan

Agri-Péron. After Life communication plan Agri-Péron After Life communication plan Agri-Péron, une opération animée de septembre 2004 à octobre 2007 par la Chambre d Agriculture de l Aisne, la coopérative CERENA, ARVALIS-Institut du végétal et

Plus en détail

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44)

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44) LE CENTRE D ACCUEIL LE JARDIN PEDAGOGIQUE v 2014 2010 Maison du Lac de Grand Lieu Centre d éducation à l Environnement - QE & BBC Bouaye (44) Maître d ouvrage : Conseil Général de Loire Alantique SHON

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC.

ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC. ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC. MISE AU POINT SCIENTIFIQUE L EAU AU MAROC : ATOUTS ET CONTRAINTES. Le Maroc se trouve dans une situation singulière : c est { la fois le pays

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

Etude de cas : le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims.

Etude de cas : le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Etude de cas : le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Présentation réalisée par Christine Galopeau de Almeida, à partir d'une idée trouvée dans le manuel histoire géographie 3è Hatier, 2012

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté Qu est-ce qu un CPIE? Le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) est un label d origine ministérielle, décerné par l union Nationale des CPIE, reconnue d utilité publique. Il est attribué

Plus en détail

Dossier de presse Comité de suivi des programmes européens 29 juin 2012

Dossier de presse Comité de suivi des programmes européens 29 juin 2012 ossier de presse Comité de suivi des programmes européens 29 juin 2012 ommaire Le comité de suivi... 4 es visites vertes : programme... 5 L intervention des fonds européens dans la région Nord as-de-calais

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

Un grand outil pédagogique et ludique

Un grand outil pédagogique et ludique Présentations des animations pour les collèges et les lycées Saison 2016 Un grand outil pédagogique et ludique L Ecocentre est un nouvel espace de découverte et d expérimentation ludique et pédagogique

Plus en détail

LES HEBERGEMENTS. Locations meublées

LES HEBERGEMENTS. Locations meublées 1 LES HEBERGEMENTS Locations meublées GITE LE MOULIN 73630 LA COMPOTE - Tél.04.79.52.29.14 ou 06.72.49.72.23 - www.gite-le-moulin.com Location à La Compôte, 3 clés «Clévacances», Maison avec 3 chambres.

Plus en détail

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s.

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. POUR UNE APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE DE L ARCHITECTURE D INNOVATION S a n d r i n e G E R M A I N - A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. o r g La

Plus en détail

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Une invitation à participer Le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent a débuté le processus de révision de son plan directeur. À cette

Plus en détail

bienvenue à la maison du lac

bienvenue à la maison du lac bienvenue à la maison du lac Située sur la commune de Bouaye en Loire-Atlantique aux abords du Lac de Grand-lieu, plus grand lac naturel de plaine français en hiver, la Maison du Lac de Grand-Lieu accueille

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Dossier de presse Avril 2015 Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Contact presse Marianne Debuire 05 55 46 54 02 cabinet.maire@ussel19.fr SOMMAIRE Le service patrimoine vert et propreté urbaine

Plus en détail

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L Agence Française de Développement ET L EAU EN TUNISIE Rendre l eau accessible à tous, durablement Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L'eau est vitale pour tous : rendons-la accessible, durablement!

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 8 DECEMBRE 2010 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 1 er octobre 2010 Dossier de Presse Direction de la Communication du Conseil Général - courriel : presse@cg974.fr - Tél. : 0262 21 86 30 - Fax : 0262 21 39

Plus en détail

AGROCARBURANT POUR REPONDRE A QUEL BESOIN ENERGETIQUE? Bougouna SOGOBA bougouna.sogoba@ameddmali.org Website : www.ameddmali.org

AGROCARBURANT POUR REPONDRE A QUEL BESOIN ENERGETIQUE? Bougouna SOGOBA bougouna.sogoba@ameddmali.org Website : www.ameddmali.org AGROCARBURANT POUR REPONDRE A QUEL BESOIN ENERGETIQUE? Bougouna SOGOBA bougouna.sogoba@ameddmali.org Website : www.ameddmali.org PLAN DE LA PRESENTATION Le contexte national Les besoins et solutions locales

Plus en détail

Bondoule, une ville au charme unique!

Bondoule, une ville au charme unique! La mairie Bondoule, une ville au charme unique! Depuis le temps où Bondoule inspira son poème Aux Champs à Victor Hugo, la douceur de vivre de cette agréable commune de l Essonne est restée intacte, tout

Plus en détail

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement Pays du Val d Adour Projet Culturel de Territoire Axes de développement SOMMAIRE Projet Culturel du Val d Adour : rappel des objectifs et de la méthode p. 3 Les axes proposés au regard de l état des lieux

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES

FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES Nom et Prénom du candidat à la labellisation :... Département :...Date de visite :.....

Plus en détail

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU 9-10 Dans la présente leçon, les élèves découvriront l incidence de la croissance urbaine sur leurs finances personnelles. L étalement urbain, l utilisation

Plus en détail

Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde

Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde Le 308 - Maison de l'architecture d'aquitaine 308 avenue Thiers 33100 Bordeaux Tel: 05 56 48 83 25 / Fax: 05 56 79 26 76

Plus en détail

2 nd degré. Les ateliers. 1 er et 2 nd degré / de la MS maternelle à la 3 e Ateliers déclinés selon les niveaux

2 nd degré. Les ateliers. 1 er et 2 nd degré / de la MS maternelle à la 3 e Ateliers déclinés selon les niveaux 2 nd degré Contact action culturelle GAUDUCHEAU Hélène, 01 34 52 29 62 helene.gauducheau@agglo-sqy.fr VALLETTE Laure, 01 34 52 38 76 laure.vallette@agglo-sqy.fr Les ateliers 1 er et 2 nd degré / de la

Plus en détail

VISITE FOURVIERE VIEUX LYON

VISITE FOURVIERE VIEUX LYON VISITE FOURVIERE VIEUX LYON Nombres d élèves : Classe entière (environ 30 élèves) Durée : 2 heures ou 3 heures Circuit : Depuis Fourvière (esplanade, point de vue sur la ville) Basilique extérieure (intérieur

Plus en détail

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Projet pédagogique Classe de découverte «éducation au développement durable» 1) Hébergement Lieu : écovillage de Crénihuel, commune

Plus en détail

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes Le sol est vivant Champignons conocybes Les conocybes sont des champignons de la famille des Bolbitiacées. Cette famille comporte plusieurs genres dont les caractères de détermination principaux résident

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1

Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1 Merci la forêt! Projet1:Mise en page 1 21/09/10 9:30 Page 1 INTERPROFESSION NATIONALE www.franceboisforet.fr É d i t o France Bois Forêt Interprofession nationale au service de la filière Forêt- Bois France

Plus en détail

Institut international d enseignement supérieur et de recherche au cœur de l Afrique

Institut international d enseignement supérieur et de recherche au cœur de l Afrique 2iE, septembre 2013 2iE, avril 2iE, 2013 Septembre 2013 Institut international d enseignement supérieur et de recherche au cœur de l Afrique SEPTEMBRE 2013 CONSTRUIRE LE MONDE DE DEMAIN 14.02.14 2 Identité

Plus en détail

Commune de Lys-Saint-Georges (36)

Commune de Lys-Saint-Georges (36) PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Lys-Saint-Georges (36) 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version provisoire n 4 : octobre 2013 Elaboration du PLU prescrite le : Étude lancée

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective L eau souterraine point au 18 mai 2006 Jacques VARET Direction de la Prospective Les ressources en eau et la demande de l humanité > Planète terre : 97% d eau salée 3 % d eau douce dont : 77,2 % : glaciers

Plus en détail

GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014

GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014 GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014 L Esprit Gîtes de France Le Vaucluse Le Vaucluse en quelques chiffres 800 adhérents Gîtes de France 847 Gîtes 176 Maisons d hôtes 4 campings 20 gîtes d étape

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015

LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015 LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015 LE DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) depuis 2005, le domaine national de Chambord est

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

M. TCHERNIATINSKY Philippe Instituteur titulaire de la classe de CE2 École élémentaire mixte 8, cité Voltaire 75011 Paris PROJET PÉDAGOGIQUE.

M. TCHERNIATINSKY Philippe Instituteur titulaire de la classe de CE2 École élémentaire mixte 8, cité Voltaire 75011 Paris PROJET PÉDAGOGIQUE. M. TCHERNIATINSKY Philippe Instituteur titulaire de la classe de CE2 École élémentaire mixte 8, cité Voltaire 75011 Paris PROJET PÉDAGOGIQUE. OBJET:Séjour en classe de découverte à dominante classe verte

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Eco-Village Toubab-Dialaw

Eco-Village Toubab-Dialaw Eco-Village Toubab-Dialaw L éco-village de Toubab Dialaw est situé à environ 1km de la mer sur une colline et à 2,5km du centre village de Toubab Dialaw. Les 2ha de terrain permettront de développer une

Plus en détail

Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE

Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE Un terrain, onze personnes de 2 à 60 ans, Trois habitations, une maison commune. Notre projet d éco-habitat partagé en Sud Gironde intègre des dimensions écologiques,

Plus en détail

Dossier de presse. "La nature des couleurs"

Dossier de presse. La nature des couleurs Dossier de presse Exposition temporaire du Musée Vert, Muséum d'histoire naturelle du Mans "La nature des couleurs" Du 11 septembre 2014 au 31 juillet 2015 Sommaire I. Présentation du Musée Vert II. L'exposition

Plus en détail

Le Télégraphe de Chappe et son musée

Le Télégraphe de Chappe et son musée DOSSIER PÉDAGOGIQUE Le Télégraphe de Chappe et son musée Saint-Marcan Situé un point haut offrant un panorama exceptionnel sur la Baie du Mont-Saint-Michel, le Télégraphe de Saint-Marcan est un témoignage

Plus en détail

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité Rozérieulles, le 15 octobre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONSEIL D ADMINISTRATION COMITÉ DE BASSIN Mardi 13 octobre 2015 Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE THEMATIQUES DU VOYAGE (ENVIRON 30 PERSONNES) 6 JUIN 2016 12H00 18H00 : AUTOUR DE L ECO RENOVATION DANS LES VOSGES DU NORD

DOSSIER DE PRESSE THEMATIQUES DU VOYAGE (ENVIRON 30 PERSONNES) 6 JUIN 2016 12H00 18H00 : AUTOUR DE L ECO RENOVATION DANS LES VOSGES DU NORD DOSSIER DE PRESSE VOYAGE D'ETUDES : URBANISME ET ARCHITECTURE DURABLE DANS LES VOSGES DU NORD Date : 6 juin 2016 ACCUEIL D'UNE DELEGATION DU PARC NATUREL REGIONAL DU GATINAIS FRANÇAIS (ENVIRON 30 PERSONNES)

Plus en détail

Appel à candidature. Commerce d alimentation à Veyrac APPEL A PROJETS

Appel à candidature. Commerce d alimentation à Veyrac APPEL A PROJETS Commune de Veyrac (87) APPEL A PROJETS La Mairie de Veyrac (87520) recherche des candidats à l installation pour un commerce alimentaire dans le centre-bourg Présentation de la Commune Contexte et synthèse

Plus en détail

Enjeux et réalités au Québec. Juillet 2008

Enjeux et réalités au Québec. Juillet 2008 Comprendre le système agroalimentaire: Enjeux et réalités au Québec Juillet 2008 Alimentation et agriculture au Québec: Enjeux 2007 Au Québec, comme partout en Occident, la dynamique actuelle de notre

Plus en détail

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Une collection visionnaire renommée Bénéficiant d une renommée internationale, le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur Projet de Jardin-école agroécologique El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur France et Maroc au cœur, créée en août 2011, a pour objet la création et l aide à la création

Plus en détail

au service de Lanaudière

au service de Lanaudière CEFTA Le au service de Lanaudière Le Centre d expertise et de formation en technologies alimentaires (CEFTA), rattaché au Cégep régional de Lanaudière à Joliette, se définit essentiellement comme un centre

Plus en détail

la GRANGE ROUGE propose au jeune public des ateliers Goûts & Saveurs Traditions Orales & Musicales Patrimoine naturel & écocitoyenneté

la GRANGE ROUGE propose au jeune public des ateliers Goûts & Saveurs Traditions Orales & Musicales Patrimoine naturel & écocitoyenneté Transmission Création Diffusion la GRANGE ROUGE propose au jeune public des ateliers Goûts & Saveurs Traditions Orales & Musicales Patrimoine naturel & écocitoyenneté Saison 2015-2016 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire Evaluation Charte du pays Cœur d Hérault Séminaire/ ateliers du 30 janvier 2013 Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques

Plus en détail

Section 2 : Patrimoine industriel, facteur de développement local. Paragraphe 1 : Vers une rentabilité économique de ce nouveau patrimoine

Section 2 : Patrimoine industriel, facteur de développement local. Paragraphe 1 : Vers une rentabilité économique de ce nouveau patrimoine Section 2 : Patrimoine industriel, facteur de développement local Le patrimoine industriel essaie de trouver sa place. Une rentabilisation économique et un apport social sont une façon de s attirer les

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES RELATION PRESSE FEVRIER 2013 - DECEMBRE 2013

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES RELATION PRESSE FEVRIER 2013 - DECEMBRE 2013 Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE RELATION PRESSE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE FEVRIER 2013 - DECEMBRE 2013 Organisme qui

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016

Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016 Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016 1 2 Le contexte Veuillez trouver le programme d animations environnement pour cette nouvelle année scolaire. Les sujets traités

Plus en détail

Autre information requise pour les terrains de golf

Autre information requise pour les terrains de golf Version 05-04-07 Page 1 de 7 Autre information requise pour les terrains de golf Conformément au paragraphe 5(2) du Règlement sur les études d impact sur l environnement de la Loi sur l assainissement

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

ruines du château, parc, douves et abords

ruines du château, parc, douves et abords FICHE 14 Sagonne : ruines du château, parc, douves et abords Commune : Sagonne Statut : site inscrit le 10 janvier 1947 Superficie : 6 hectares Monuments Historiques à l intérieur du site : - Ruines du

Plus en détail

TRONC COMMUN REGIONAL DE COLLECTE

TRONC COMMUN REGIONAL DE COLLECTE DOCUMENT 3 TRONC COMMUN REGIONAL DE COLLECTE Documents de référence SITI LR L ensemble de la documentation du SITI LR est accessible via ces 3 URL : Document 1 - La charte de répartition (définition et

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

5ème édition Dimanche 9 juin 2013. Dossier partenariat. amicale des sapeurs pompiers de Saumur

5ème édition Dimanche 9 juin 2013. Dossier partenariat. amicale des sapeurs pompiers de Saumur 5ème édition Dimanche 9 juin 2013 Dossier partenariat amicale des sapeurs pompiers de Saumur L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de vous annoncer l'organisation d une 5ème édition de

Plus en détail