Contrôle de mathématiques 1. ( ) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrôle de mathématiques 1. (1010101) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b"

Transcription

1 SIO 1 2 heures DA KI BIDADE Contrôle de mathématiques 1 Dans tout le devoir, (... ) b désigne un nombre en base 2, (... ) h désigne un nombre en base 16. Un entier non entouré de parenthèses sera écrit dans le système décimal. Dans tout le devoir, on ne donnera jamais une réponse sans la justifier (par un calcul, une phrase,...). Convertir 456 en base 2, (11011) b en base 10, 127 en base 16, (ABC) h en base 2, (1F C0) h en base 10, ( ) b en base 16. Effectuer les opérations suivantes (pour justifier, montrer par exemple l opération posée et les retenues éventuelles, ou...) : ( ) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b I (a) 2257 est-il premier? (b) 312 et 125 sont-ils premiers entre eux? (c) Décomposer en produit de facteurs premiers 525, 720 et (d) Déterminer tous les diviseurs de 525. (e) Déterminer P GCD(18; 108) et P GCD(525; 425). V Compléter avec l entier naturel le plus petit possible : (10) ; (3) ; 98 5 (... )

2 Exercice V Le chiffrement de Hill consiste à coder un mot de deux lettres selon la procédure suivante : Étape 1 : Chaque lettre du mot est remplacée par un entier en utilisant le tableau cidessous : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z On obtient un couple d entiers (x 1,x 2 ) où x 1 correspond à la première lettre du mot et x 2 correspond à la deuxième lettre du mot. Étape 2 : (x 1,x 2 ) est transformé en (y 1,y 2 ) tel que : (S 1 ) y1 11x 1 + 3x 2 (mod 26) y 2 7x 1 + 4x 2 (mod 26) Étape 3 : Exemple avec 0 y 1 25 et 0 y (y 1,y 2 ) est transformé en un mot de deux lettres en utilisant le tableau de correspondance donné dans l étape 1. TE mot en clair étape 1 (19,4) étape 2 (13,19) étape 3 NT mot codé 1. Coder le mot ST. 2. On admet que le système (S 1 ) est équivalent au système (S 2 ) x1 16y 1 + y 2 (mod 26) x 2 11y 1 + 5y 2 (mod 26) Décoder le mot Y J. Exercice VI Le système Bibi-binaire (en abrégé : «système Bibi») inventé par Robert Lapointe, alias Boby Lapointe ( ), chanteur et chercheur, a été breveté en décimal binaire bibi HO HA HE HI BO BA BE BI KO KA KE KI DO DA DE DI La dernière ligne a été obtenue ainsi : on découpe l écriture binaire en tranches de deux chiffres ; les quatre tranches possibles sont : 00, 01, 10 et 11. Pour le premier groupe de deux chiffres, on utilise quatre consonnes : 00 correspond à H, 01 à B, 10 à K et 11 à D. Pour la deuxième tranche, on utilise quatre voyelles : 00 correspond à O, 01 à A, 10 à E et 11 à I. Par exemple, en Bibi, le nombre décimal 2015 devient BIDADI. Quelle est la valeur décimale des nombres suivants : BOBO, HAKA, KOKOHADEBOHABI, KADODEBOBI?

3 SIO 1 2 heures DA KI BIDADE Corrigé du contrôle de mathématiques = ( ) b (11011) b = = (7F ) h (ABC) h = ( ) b (1F C0) h = 8128 ( ) b = (E7) h ( ) b + (11111) b = ( ) b (CF 4D5) h + (12E) h = (CF 603) h (11010) b (100) b = ( ) b I (a) 2257 n est pas premier car il admet plus de deux diviseurs : 1, lui-même, 37, 61. (b) 312 et 125 sont premiers entre eux car leur PGCD est 1. En effet, 125 = 5 3 est divisible seulement par des multiples de 5 mais pas 312. (c) 525 = = = (d) Les diviseurs de 525 sont : 1 ; 3 ; 5 ; 7 ; ; 15 ; 21 ; 25 ; 35 ; 75 ; 105 ; 175 ; 525. (on prend les facteurs de 525 = un par un, deux par deux, trois par trois.) (e) P GCD(18; 108) = 18 car 108 est divisible par 18. P GCD(525; 425) = 25 car les diviseurs de 425 = sont 1 ; 5 ; 17 ; 25 ; 85 ; 425. V 57 7 (10) ; (3) ; 98 5 (31) Exercice V 1. Codage du mot ST : x 1 = 18 et x 2 = x 1 + 3x 2 = = 255. Le reste de la division de 255 par 26 est 21 = y 1 7x 1 + 4x 2 = = 202. Le reste de la division de 202 par 26 est 20 = y 2. ST mot en clair étape 1 (18,19) étape 2 (21,20) étape 3 VU mot codé Ainsi ST est codé en VU.

4 2. Décodage du mot YJ : y 1 = 24 et y 2 = 9 x (mod 26) x (mod 26) (mod 26) (mod 26) Le mot d origine est donc DX. Exercice VI BOBO désigne le nombre binaire ( ) b, soit 68 en décimal. BOBO 68 HAKA 25 KOKOHADEBOHABI KADODEBOBI

5 SIO 1 0,6 heure 11 décembre 2014 Contrôle de mathématiques 2 Compléter les tables de vérité suivantes. P Q P Q P Q P P Q Démontrer l équivalence P (P Q) P I Établir la table de vérité de chacune des trois propositions : (P Q) R (P Q) ( R Q) (P Q) ( R Q) Certaines sont-elles équivalentes?

6 SIO 1 1 heure 5 février 2015 On considère les matrices A = B = 5 Contrôle de mathématiques 3 C = D = E = Effectuer les opérations suivantes. Dans chaque cas, on donnera le détail du calcul d un (et un seul) coefficient. 3C + 2D ; D B ; C 2 ; A E Un petit fournisseur de matériel informatique propose trois formules de vente à ses clients : une formule F1 «clavier + souris» à 12 euros ; une formule F2 «clavier + souris + clé USB» à 16 euros ; une formule F3 «clavier» à 10 euros. Pour chacune de ces formules, dans le tableau suivant sont indiqués le coût d achat du matériel, le temps moyen nécessaire au conditionnement de chaque formule et le prix demandé : Formule F1 Formule F2 Formule F3 Coût d achat en euro Temps en minute Prix de vente en euro (a) On considère la matrice M = et la matrice colonne C = Effectuer le produit matriciel M C. (b) On considère le cas où 10 clients optent pour la formule F1, 8 pour la formule F2 et 14 pour la formule F3. Donner la signification de chacun des coefficients du produit matriciel M C en termes de coût d achat, de temps et de prix de vente. a On considère la matrice P = 2 1,5 0, ,5 (a) Calculer les coefficients de la première ligne du produit matriciel P M. (b) Déterminer le réel a tel que le produit matriciel P M soit égal à la matrice unité I = Dans la suite de l exercice on prend a = 1 et l on admet que, dans ce cas, P M = I. Soient X et Y deux matrices à une colonne et trois lignes. Démontrer que si MX = Y alors X = P Y. 4. On sait que le fournisseur a dépensé 100 euros pour l achat du matériel, que le conditionnement a nécessité 270 minutes et que la recette pour ces trois formules a été de 430 euros. Déterminer, pour chacune des formules, le nombre de clients l ayant choisie.

7 SIO 1 1 heure 5 février 2015 Corrigé du contrôle de mathématiques C + 2D = = D B = = C = = A E = = (a) MC = = (a) (b) On considère le cas où 10 clients optent pour la formule F1, 8 pour la formule F2 et 14 pour la formule F3. Le coût d achat est 90AC, le temps est 244 minutes et le prix de vente est 388AC. P = 3a a a a + 4 4a + 4 2a + 2 = (b) Déterminons le réel a tel que le produit matriciel P M soit égal à la matrice unité I = On est amené à résoudre le système a + 4 = 1 4a + 4 = 0 2a + 2 = 0 d où a = 1 a = 1 a = 1 3. Dans la suite de l exercice on prend a = 1 et l on admet que, dans ce cas, P M = I. Si MX = Y alors, en multipliant les deux membres à gauche par P, on obtient : P MX = P Y. Comme P M = I, on a X = P Y

8 4. On sait que le fournisseur a dépensé 100 euros pour l achat du matériel, que le conditionnement a nécessité 270 minutes et que la recette pour ces trois formules a été de 430 euros. On a donc 100 Y = X = P Y = 2 1,5 0,5 270 = , clients ont donc choisi la formule F1, 10 la formule F2 et 15 la formule F3.

9 SIO 1 2 heures 1 avril 2015 Contrôle de mathématiques 4 (BTS blanc) Dans cet exercice, (... ) b désigne un nombre en base 2, (... ) h désigne un nombre en base 16. Un entier non entouré de parenthèses sera écrit dans le système décimal. 1. Convertir : 451 en base 2 ; (10011) b en base 10 ; 129 en base 16 ; (AB) h en base 2 ; (C0A) h en base 10 ; ( ) b en base 16. On ne demande pas de justification 2. Effectuer l opération suivante (pour justifier, montrer par exemple l opération posée et les retenues éventuelles, ou... ; donner le résultat en base 2) : ( ) b +(11111) b Compléter la table de vérité ci-dessous (les symboles P et désignent respectivement l opérateur de négation et le OU). P Q P P Q P Q Q Q P Quelles propositions sont équivalentes? I 1 1 s 1. On considère les matrices R =, X = et T = 0,8 1,2 c Calculer le produit matriciel R X (en fonction de s et c) Calculer les produits matriciels P R et R P (montrer le calcul d un des coefficients), avec P =. 3 2,5 2 2,5 3. Montrer que l égalité RX = T est équivalente à X = P T. 4. Lors d une campagne de marketing une entreprise distribue un stylo ou un porte-clés ; il en coûte à l entreprise 0,80 AC par stylo et 1,20 AC par porte-clés distribué. À la fin de la journée l entreprise a distribué 550 objets et cela lui a coûté 540 AC. On cherche le nombre s de stylos et le nombre c de porte-clés distribués. (a) Écrire un système traduisant cette situation. (b) Résoudre le problème à l aide des questions précédentes. V Une société de création de jeux vidéo commercialise un nouveau produit. Avec les bénéfices escomptés, elle souhaite renouveler son parc informatique. Le renouvèlement du parc informatique est échelonné sur 12 trimestres, pour un coût total de AC. Le service comptable propose le financement suivant : pour le 1 er trimestre, verser un montant de AC ; chaque trimestre, le montant versé augmente de 5 % par rapport à celui du trimestre précédent. On note u n le montant, exprimé en euro, versé le n-ième trimestre. On a donc u 1 =

10 1. Vérifier que u 2 = et calculer u Montrer que la suite (u n ) est une suite géométrique dont on donnera la raison. 3. Calculer le montant versé au dernier trimestre, arrondi à l euro. 4. On rappelle que, pour une suite géométrique (U n ) de raison q différente de 1 et de premier terme U 1 on a la formule : U 1 + U U n = U 1 1 qn 1 q. Le financement prévu permet-il de renouveler le parc informatique? Justifier. Exercice V Des étudiants en informatique étudient la propagation de virus sur le disque d un ordinateur non connecté à un réseau. Partie A : un premier virus À chaque allumage de l ordinateur, le virus se répand et le nombre de fichiers infectés est déterminé par le terme général de la suite (U n ) définie par son premier terme U 1 = 1 et, pour tout entier naturel n non nul : U n+1 = 1 + 2U n où n est le nombre d allumages de l ordinateur. 1. Calculer U 2,U 3 et U 4. Justifier que la suite (U n ) n est ni arithmétique ni géométrique. 2. On considère la suite (V n ) définie pour tout entier naturel n 1 par : V n = U n + 1. Calculer V 1,V 2,V 3 et V 4. Quelle conjecture sur la nature de la suite (V n ) peut-on formuler? 3. (a) Démontrer que, pour tout entier naturel n 1 : V n+1 = 2V n. (b) En déduire une expression de V n en fonction de n. 4. (a) En déduire que, pour tout entier naturel n, n 1 : U n = 2 n 1. (b) À partir de combien d allumages de l ordinateur, le nombre de fichiers infectés sera-t-il supérieur à 1 000? Partie B : un deuxième virus L équipe d étudiants implante maintenant un virus sur un autre ordinateur. Le nombre de fichiers infectés en fonction du nombre n d allumages de l ordinateur est 3 n 1. Par ailleurs, chaque fois que le nombre de fichiers infectés est un multiple de 11, un message d avertissement s affiche à l écran. Le reste de la division euclidienne de 3 n 1 par 11 est noté W n. 1. Compléter le tableau suivant (ne pas oublier de rendre le sujet avec la copie) : n 3 n 1 W n Question bonus : démontrer que si n est un multiple de 5, alors 3 n 1 0(modulo11). Quelle information peut-on en déduire sur l apparition du message d avertissement?

11 SIO 1 2 heures 1 avril 2015 Corrigé du contrôle de mathématiques 4 (BTS blanc) = ( ) 2 (10011) b = = (81) 16 (AB) h = ( ) 2 (C0A) h = 3082 ( ) b = (E3) ( ) b + (11111) b = ( ) b P Q P P Q P Q Q Q P ( P Q) (P Q) ( Q P ) I 1 1 s On considère les matrices R =, X = et T =. 0,8 1,2 c s s + c R X = = 0,8 1,2 c 0,8s + 1,2c 2. Calculer les produits matriciels P R et R P (montrer le calcul d un des coefficients), 3 2,5 avec P =. 2 2,5 P R = R P = 3 2,5 1 1 = 2 2,5 0,8 1, ,8 1,2 On en déduit que P est l inverse de R. 3 2,5 = 2 2,5 1 0 = I = I L égalité RX = T est équivalente à P RX = P T puis à I 2 X = P T et enfin à X = P T. 4. (a) Le nombre s de stylos et le nombre c de porte-clés distribués sont solution du système : s + c = 550 0,8s + 1,2c = 540 (b) Ce système s écrit à l aide des matrices : RX = T Il équivaut à X = P T

12 soit s = c 3 2,5 2 2,5 s 300 = c V L entreprise distribue 300 stylos et 250 porte-clés. On note u n le montant, exprimé en euro, versé le n-ième trimestre. On a donc u 1 = Augmenter de 5% revient à multiplier par = 1, u 2 = ,05 = u 3 = ,05 2 = La suite (u n ) est une suite géométrique de raison 1,05 car pour passer d un terme au suivant, on multiplie par 1, Le montant versé au dernier trimestre, arrondi à l euro, est u 12 = , La somme des versements effectués sur les 12 trimestres est u 1 + u u 12 = u 1 1 qn 1 q = , , Le financement est légèrement supérieur aux euros. Exercice V Partie A : un premier virus À chaque allumage de l ordinateur, le virus se répand et le nombre de fichiers infectés est déterminé par le terme général de la suite (U n ) définie par son premier terme U 1 = 1 et, pour tout entier naturel n non nul : U n+1 = 1 + 2U n où n est le nombre d allumages de l ordinateur. 1. U 2 = 1 + 2U 1 = = 3 U 3 = 1 + 2U 2 = = 7 U 4 = 1 + 2U 3 = = 15 La suite (U n ) n est pas arithmétique car pour passer de U 1 à U 2, on ajoute 2, mais pour passer de U 2 à U 3, on ajoute 4. Elle n est pas géométrique car pour passer de U 1 à U 2, on multiplie par 3, mais pour passer de U 2 à U 3, on multiplie par 7 3.

13 2. On considère la suite (V n ) définie pour tout entier naturel n 1 par : V n = U n + 1. V 1 = U = = 2 V 2 = U = = 4 V 3 = U = = 8 V 4 = U = = 16 On peut conjecturer que la suite (V n ) est géométrique de raison (a) Démontrons que, pour tout entier naturel n 1 : V n+1 = 2V n. V n+1 = U n = 1 + 2U n + 1 = 1 + 2(V n 1) + 1 = 1 + 2V n V n+1 = 2V n Ceci prouve que la suite (V n ) est géométrique de raison 2. (b) On en déduit que V n = V 1 2 n 1 = 2 2 n 1 V n = 2 n 4. (a) Comme U n = V n 1, pour tout entier naturel n 1 : U n = 2 n 1 (b) On résout U n On sait que 2 10 = U 9 = 511 et U 10 = Le nombre de fichiers infectés sera supérieur à à partir de 10 allumages. Partie B : un deuxième virus L équipe d étudiants implante maintenant un virus sur un autre ordinateur. Le nombre de fichiers infectés en fonction du nombre n d allumages de l ordinateur est 3 n 1. Par ailleurs, chaque fois que le nombre de fichiers infectés est un multiple de 11, un message d avertissement s affiche à l écran. Le reste de la division euclidienne de 3 n 1 par 11 est noté W n. n 3 n 1 W n Question bonus. On vient de voir que c est-à-dire que (modulo11) (modulo11) Ainsi, pour tout entier naturel k 1 : 3 5 k 1 k (modulo11) 3 5k 1 0 (modulo11) Donc, si n est un multiple de 5 (n = 5k), alors 3 n 1 0 (modulo11). On en déduire que le message d avertissement apparaît tous les 5 allumages.

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2. Systèmes de numération et codage

Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2. Systèmes de numération et codage Domaine Sciences et Technologies Licence d informatique Automates et circuits : TD 1 Code UE : ENSIN2U2 Année 2012-13 Systèmes de numération et codage Exercice 1 Sur la lointaine planète Infok les Informatoks

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ F.HUMBERT Table des matières Chapitre A - Congruences 2 Chapitre B - PGCD 5 Chapitre C - Nombres premiers 11 Chapitre D - Matrices et évolution de processus 14 Chapitre E - Matrices

Plus en détail

Institution Stanislas Brevet Blanc de Mathématiques Mai 2010 1

Institution Stanislas Brevet Blanc de Mathématiques Mai 2010 1 BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES Mai 2010 La calculatrice est autorisée. Le soin et la qualité de la rédaction seront pris en compte dans la notation. N candidat : Observations Présentation et rédaction :

Plus en détail

brevet blanc janvier 2014 - corrigé

brevet blanc janvier 2014 - corrigé brevet blanc janvier 014 - corrigé Exercice 1 Jean-Michel est propriétaire d un champ, représenté par le triangle ABC ci-dessous. Il achète à son voisin le champ adjacent, représenté par le triangle ADC.

Plus en détail

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction:

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction: Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout 4 4.1 Le codage affine (début) Introduction: On peut généraliser le codage vu dans le chapitre précédent en considérant la fonction : M 1 a M ` b pmod 26q

Plus en détail

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 Ë Õ Ù ãò Ö Øá âñ Ø Õ Ù Ô Ö ãñ Ö Ô Ö Ø µ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 L arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres. On l

Plus en détail

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal.

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal. Support Réseau des Accès Utilisateurs SI 2 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Support Réseau des Accès Utilisateurs Objectifs : Chapitre 1 : Codage de l'information Le système binaire

Plus en détail

BREVET BLANC MATHÉMATIQUES AVRIL 2012 CORRECTION

BREVET BLANC MATHÉMATIQUES AVRIL 2012 CORRECTION BREVET BLANC MATHÉMATIQUES AVRIL 202 CORRECTION Barème présentation : point de présentation générale (propreté, clarté de l'écriture), 0,5 points pour l'orthographe (uniquement si trop de fautes simples),

Plus en détail

Arithmétique. n(n + 1) 2. k = k=0. q k = 1 qn+1 1 q. n(n + 1)(2n + 1) 6. k 2 =

Arithmétique. n(n + 1) 2. k = k=0. q k = 1 qn+1 1 q. n(n + 1)(2n + 1) 6. k 2 = Université de Provence Mathématiques générales 1 Récurrence Arithmétique Exercice 1. Prouver l identité suivante: n k = k=0 n(n + 1) valable pour tout entier naturel n. Exercice. Prouver l identité suivante:

Plus en détail

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles.

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles. ARITHMETIQUE Partie des mathématiques étudiant les propriétés élémentaires des nombres entiers. Introduction : Le développement de l informatique et plus généralement de ce qu on appelle «le numérique»,

Plus en détail

Question Réponse A Réponse B Réponse C Votre choix : Quelle est la forme factorisée de ( x 1) 9? ( x 2)( x 4) n m

Question Réponse A Réponse B Réponse C Votre choix : Quelle est la forme factorisée de ( x 1) 9? ( x 2)( x 4) n m Mathématiques TROISIEMES Brevet Blanc, Mai 01 Durée h Calculatrice autorisée. Total sur 40 points dont 4 points réservés à la rédaction. Vous pouvez traiter les exercices dans le désordre. Les exercices

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

L essentiel du cours

L essentiel du cours Terminale S et concours L essentiel du cours mathématiques Arithmétique - matrices Jean-Marc FITOUSSI Progress Editions Table des matières Arithmétique 01 LA DIVISIBILITÉ page 6 02 LA DIVISION EUCLIDIENNE

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016 Exercice 1 Commun à tous les candidats Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 216 4 points Cet exercice est un QCM (questionnaire à choix multiples). Pour chacune des quatre questions posées, une seule des

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie III Algorithmes classiques 1 Coût de la multiplication et de la division 2 Exponentiation rapide 3 Algorithme d Euclide

Plus en détail

Expérimentation 2007

Expérimentation 2007 Mathématiques série S Épreuve pratique au baccalauréat Expérimentation 2007 - Banque de sujets - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités de l'enseignement scolaire, de la formation

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Centres étrangers juin 04 A. P. M. E. P. Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse,

Plus en détail

Diplôme National du Brevet. Épreuve blanche Proposition de corrigé. Externat Notre Dame

Diplôme National du Brevet. Épreuve blanche Proposition de corrigé. Externat Notre Dame Diplôme National du Brevet Épreuve blanche Proposition de corrigé Externat Notre Dame Vendredi 9 décembre 2011 durée de l'épreuve : 2 h I - Activités numériques II - Activités géométriques III Problème

Plus en détail

Sommaire de la séquence 1

Sommaire de la séquence 1 Sommaire de la séquence t t t t t t t t t Séance...................................................................................................... Je calcule le produit de deux nombres relatifs.........................................................

Plus en détail

Informatique 1ère Année 2012-2013

Informatique 1ère Année 2012-2013 SERIE D EXERCICES N 1 INTRODUCTION, STRUCTURE CONDITIONNELLE : IF..ELSE Exercice 1 Ecrire le programme qui lit deux entiers saisis et affiche leur produit. Modifier ensuite ce programme pour saisir des

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel.

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud Exo7 Devoir à la maison et sujet de partiel Exercice 1 Soit d non rationel. Dans l anneau on definit la conjugaison" z : Z[ d] = {n + m d n,m Z} si z

Plus en détail

PARTIE 2 : ALGORITHMIQUE & PROGRAMMATION

PARTIE 2 : ALGORITHMIQUE & PROGRAMMATION PARTIE 2 : ALGORITHMIQUE & PROGRAMMATION TP 1 DÉCOUVERTE DE PYTHON Objectifs Découvrir l environnement Python. Découvrir les limites de Python. Manipuler différents types. Python est un langage de programmation

Plus en détail

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS?

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? 4N1 Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? Remarque : pour pouvoir vraiment retenir comment on calcule avec les nombres relatifs, il est déconseillé d'utiliser une calculatrice ici. 1) Classe les

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Expressions, types et variables en Python

Expressions, types et variables en Python Expressions, types et variables en Python 2015-08-26 1 Expressions Les valeurs désignent les données manipulées par un algorithme ou une fonction. Une valeur peut ainsi être : un nombre, un caractère,

Plus en détail

4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées..

4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées.. 3 ème CORRECTION détaillée du Brevet blanc n 2 4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées.. Vous devez vous efforcer

Plus en détail

Les matrices. 1 Définitions. 1.1 Matrice

Les matrices. 1 Définitions. 1.1 Matrice Les matrices 2012-2013 1 Définitions 11 Matrice Définition 1 Une matrice m n est un tableau de nombres à m lignes et n colonnes Les nombres qui composent la matrice sont appelés les éléments de la matrice

Plus en détail

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil DAEU-B Fiche 2 Résolution d équations 1 Une équation est une question Une équation correspond à une formulation mathématique de certaines questions. Elle se présente

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges AMÉRIQUE DU SUD Décembre 2015 Durée : 2h00 Calculatrice autorisée La qualité de la rédaction, l orthographe et la rédaction comptent pour. Indication portant

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Sujet n 1. Sujet n 2

Sujet n 1. Sujet n 2 Exercices d oraux Consignes : L oral comporte deux questions dont une de spécialité pour le candidats concernés. L épreuve est constituée d une préparation d une vingtaine de minutes suivie d un entretien

Plus en détail

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3 Nom :.. CALCULATRICE AUTORISEE Sujet : ARITHMETIQUE DS MATHS n 2 Classe : 3 e C Octobre 2015 1h Exercice 1 DEVOIR SEUL : / 19 RED/ORTH / 1 NOTE FINALE du DS : / 20 (La rédaction est comptée à l intérieur

Plus en détail

1 La cryptographie affine

1 La cryptographie affine 1 La cryptographie affine a/ Présentation On associe à chaque lettre de l alphabet numérotée par le nombre x de l intervalle [ 0 ; 25 ], le nombre y défini par y = ax + b où a et b sont deux nombres connus

Plus en détail

Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble

Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble M. Deléglise 27 février 2013 Résumé Le jeu de Dobble édité par Asmodée est une excellente occasion d introduire des objets mathématiques importants :

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015 Durée : 4 heures [ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 7 points Une usine produit de l eau minérale en bouteilles. Lorsque le taux de calcium dans une bouteille

Plus en détail

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences E. Dostal juillet 2015 Table des matières 1 Divisibilité, division euclidienne et congruences 2 1.1 Introduction............................................

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES/spé TL Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la rédaction

Plus en détail

Correction du brevet blanc n 2

Correction du brevet blanc n 2 Correction du brevet blanc n 2 Rédaction et présentation : 4 points Applications numériques : 12 points 1 Exercice 1: On donne: A = 3 5 6 3 2 1.Je calcule Aet donne le résultat sous forme d'une fraction

Plus en détail

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c.

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Sous-groupes additifs de Z. Égalité de Bézout. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Il s agit de l exposé de CAPES numéro 12 (2006). Les prérequis principaux sont les suivants : Le fait

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00 ------------------------- Le candidat répondra sur une copie

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES ENSEMBLES DE NOMBRES ENSEMBLES,,,ET: On rappelle que : désigne l ensembleprivé de 0 idem pour, et, + désigne l ensemble des réels positifs ou nuls et l ensemble des

Plus en détail

DOSSIER D APPRENTISSAGE

DOSSIER D APPRENTISSAGE Livret 4 NOMBRES ET CALCULS DOSSIER D APPRENTISSAGE ET/OU DE CONSOLIDATION (Deuxième partie) Ordre dans N N9 Le but de ce dossier est de t aider à trouver le plus petit de deux nombres qui te sont donnés.

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012

TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012 TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012 Durée : 1 h 15 Calculatrice autorisée - Aucun autre document n'est autorisé Le barème est noté sur 30 pts. Vous

Plus en détail

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011 Université Clermont 1 Année 2010-2011 IUT Info 1A Semestres décalés Arithmétique et Cryptographie Malika More Devoir à la maison à rendre le lundi 21 février 2011 Exercice 1 (3 points). 1. En utilisant

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges POLYNÉSIE Septembre 2015 Durée : 2h00 Calculatrice autorisée La qualité de la rédaction, l orthographe et la rédaction comptent pour 4 points. Exercice 1 6

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1 Lycée Jean Bart MPSI & PCSI Année 213-214 Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 214 La clarté des raisonnements, la précision de la rédaction et la présentation entreront pour une part non négligeable

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Brevet Blanc de Mathématiques

Brevet Blanc de Mathématiques Brevet Blanc de Mathématiques 4 Points sont réservés à la propreté et à la qualité de rédaction de la copie. Exercice 1 (En précisant les différentes étapes du calcul): 1. Calculer le nombre A et donner

Plus en détail

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini,

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, 1 Niveau : Terminale S Spé Maths Titre Cours : Etude de et (Partie II) PGCD-PPCM Année : 2014-2015 (Etienne BEZOUT 1730-1883) «Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, et deux moins un

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n a u x ( 2 0 S ) m a t h é m a t i q u e s a p p l i q u é e s e t p r é - c a l c u l 1 0 e a n n é e

I n t r o d u c t i o n a u x ( 2 0 S ) m a t h é m a t i q u e s a p p l i q u é e s e t p r é - c a l c u l 1 0 e a n n é e I n t r o d u c t i o n a u x m a t h é m a t i q u e s a p p l i q u é e s e t p r é - c a l c u l 0 e a n n é e ( 0 S ) Examen de préparation de mi-session Corrigé I n t r o d u c t i o n a u x m a

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à Travaux dirigés : Cryptanalyse du chiffrement affine SéCrypt Chiffrement affine : définition Le chiffrement par décalage est un cas particulier du chiffrement par substitution dans lequel on utilise une

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Série L

MATHÉMATIQUES Série L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2012 MATHÉMATIQUES Série L Épreuve de spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 3 L utilisation d une calculatrice est autorisée. Ce sujet comporte 6 paes numérotées

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2012. Série S

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2012. Série S CLASSES DE PREMIERES GÉNÉRALES ET TECHNOLOGIQUES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 01 Durée : 4 heures Série S Les calculatrices sont autorisées. Ce sujet comporte 4 exercices

Plus en détail

Le tricercle de Mohr

Le tricercle de Mohr Sujet 1 Épreuve pratique de mathématiques en troisième Fiche élève Le tricercle de Mohr On considère un segment [AB] tel que AB = 10 cm et un point C quelconque du segment [AB]. Soit 1 le demi-cercle de

Plus en détail

Brevet blanc de mathématiques Mars 2014 BREVET BLANC MARS 2014 MATHEMATIQUES COLLEGE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00

Brevet blanc de mathématiques Mars 2014 BREVET BLANC MARS 2014 MATHEMATIQUES COLLEGE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00 BREVET BLANC MARS 2014 MATHEMATIQUES COLLEGE STANISLAS-NICE Durée de l épreuve : 2 h 00 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1/5 à 5/5. Dès que ce sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet.

Plus en détail

Fonctions linéaires. $ Calculer son périmètre et son aire. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on?

Fonctions linéaires. $ Calculer son périmètre et son aire. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on? Fonctions linéaires Je double, moi non plus Le côté d un carré mesure cm. $ Calculer son périmètre et son aire. On double le côté du carré. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on?

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments usuels de dessin.

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments usuels de dessin. COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Mai 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Arts & Métiers Filière PSI

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Arts & Métiers Filière PSI Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Arts & Métiers Filière PSI Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 2011 Durée de l épreuve : 2 heures

Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 2011 Durée de l épreuve : 2 heures Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 011 Durée de l épreuve : heures L usage de la calculatrice est autorisé. Aucun prêt de matériel n est toléré. La qualité de la rédaction et le soin

Plus en détail

Chapitre 5 Fonctions affines et équations du 1 er degré. Table des matières

Chapitre 5 Fonctions affines et équations du 1 er degré. Table des matières Chapitre 4 Fonctions affines et équations du 1 er degré. TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 5 Fonctions affines et équations du 1 er degré. Table des matières I Exercices I-1 1................................................

Plus en détail

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17.

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17. Test 1 : RATTRAPAGE NOM : Note : Connaitre le sens de «diviseur commun» Déterminer le PGCD de deux nombres Compétences du socle commun Déterminer si deux entiers sont premiers entre eux. Effectuer la division

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition.

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition. Algèbre linéaire. Jean-Paul Davalan 2001 1 Espaces vectoriels R n. 1.1 Les ensembles R n. Définition 1.1 R 2 est l ensemble des couples (x, y) de deux nombres réels x et y. D une manière générale, un entier

Plus en détail

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a.

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a. Cours 2 BARYCENTRES Définition Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a 2 Barycentre d un système de plusieurs points pondérés On se place par exemple dans

Plus en détail

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81) PHRE Collection Mathématiques e Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent uriol à Revel () Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (8) Ludovic Requis Professeur au Lycée de Touscayrats

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Sujet C12 Page 1 sur 7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche concernant les logiciels

Plus en détail

Accompagnement personnalisé

Accompagnement personnalisé 1 Les fractions Accompagnement personnalisé O. Lader Propriété 1.1. Simplification dans une fraction : a x b x = a b Exemples. 4 6 = 3 = 3, 15 5 = 3 5, 1x x = 1 x. Propriété 1.. Pour tous nombres a, b,

Plus en détail

Exercice 3 (3 points) Soit f la fonction définie sur [ 3;6] par

Exercice 3 (3 points) Soit f la fonction définie sur [ 3;6] par Contrôle de mathématiques n o 6 Correction du sujet Exercice (Questions de cours, points) Compléter la propriété : Les points A, B et C sont alignés si et seulement si AB et AC sont colinéaires Compléter

Plus en détail

Exercices : Analyse combinatoire et probabilité

Exercices : Analyse combinatoire et probabilité Exercices : Analyse combinatoire et probabilité 1. Le jeu de Cluedo consiste à retrouver l assassin du Dr. Lenoir, l arme et le lieu du crime. Sachant qu il y a six armes, neuf lieux et six suspects, de

Plus en détail

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 2 (26 septembre 2011) Question 1. Calculez. (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i 2 + 3i i = 4 + 2i.

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 2 (26 septembre 2011) Question 1. Calculez. (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i 2 + 3i i = 4 + 2i. Question 1. Calculez (a) (1 + i)(3 i) = 1 3 i + 3i i = 4 + i. (b) l inverse dans C de i : i 1 = i car ( i) i = i = 1. (c) l inverse dans C de ( i) : par une formule du cours, ( i) 1 = (d) 1 + 7i = 1 +

Plus en détail

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2010 Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points Commun à tous les candidats On sait que la courbe C passe par les points A( 2; 0,5), B(0; 2), C(2; 4,5), D(4,5;

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Du papier millimétré est mis à la disposition des

Plus en détail

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence Sommaire 1. Arithmétique 2 1.1. Division euclidienne......................... 2 1.2. Congruences.............................

Plus en détail

CORRIGÉ DU BREVET BLANC 2011 Épreuve : MATHÉMATIQUES Collège Simone De Beauvoir Durée : 2 heures

CORRIGÉ DU BREVET BLANC 2011 Épreuve : MATHÉMATIQUES Collège Simone De Beauvoir Durée : 2 heures CORRIGÉ DU BREVET BLANC 2011 Épreuve : MATHÉMATIQUES Collège Simone De Beauvoir Durée : 2 heures Numéro de candidat : L'épreuve est notée sur 40 points. Elle est constituée de trois parties indépendantes

Plus en détail

Série S Durée de l épreuve : 4 heures

Série S Durée de l épreuve : 4 heures Série S Durée de l épreuve : 4 heures Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice est autorisée. Le candidat doit traiter les quatre exercices. Le candidat est invité

Plus en détail

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse.

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse. DÉMONSTRATIONS D ARITHMÉTIQUE D1 (Théorème de la division euclidienne) Données a, b entiers, b 0 (donc b 1. 1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où q a b q 1 et q est la partie

Plus en détail

Exercice 2 On considère le triangle DNB tel que DN = 5 cm ; NB = 12 cm et BD = 13 cm. La figure ci-contre n est pas en vraie grandeur.

Exercice 2 On considère le triangle DNB tel que DN = 5 cm ; NB = 12 cm et BD = 13 cm. La figure ci-contre n est pas en vraie grandeur. BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2008 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques ( points) Exercice

Plus en détail

La machine à diviser de Monsieur Pascal

La machine à diviser de Monsieur Pascal prologue La machine à diviser de Monsieur Pascal Àdiviser? vous dites-vous, ne s agit-il pas plutôt de la «Pascaline», la machine à additionner que le jeune Blaise construisit pour soulager son père dans

Plus en détail

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé **

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Collège Goscinny de Valdoie Le soin et la qualité de la rédaction comptent pour 4 points. L usage de la calculatrice est autorisé. Sujet et corrigé écrits avec

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 1

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 1 Janvier 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 1 MATHÉMATIQUES Série Collège DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2 h 00 L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie, accompagnée des documents

Plus en détail

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays.

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays. Maquette de couverture : Graphir Maquette intérieure : Frédéric Jély Mise en page : CMB Graphic Dessins techniques : Gilles Poing Hachette Livre 008, 43, quai de Grenelle, 790 Paris Cedex ISBN : 978--0-8-

Plus en détail

TP Maple 4 Eléments de programmation

TP Maple 4 Eléments de programmation TP Maple 4 Eléments de programmation Les structures de branchement (tests) et de répétition (boucles) sont au fondement de la programmation informatique. Elles permettent respectivement d effectuer certaines

Plus en détail

ChN8 FONCTIONS AFFINES progression. séance 0 test d'entrée

ChN8 FONCTIONS AFFINES progression. séance 0 test d'entrée ChN8 FONCTIONS AFFINES progression séance 0 test d'entrée séance 1 exercice complémentaire 1 activité 1 (intro fonctions affines) cours : I. Définition séance 2 exercice complémentaire 2 fiche ex. 1 ex

Plus en détail