Les Français, l épargne et la retraite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Français, l épargne et la retraite"

Transcription

1 CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, l épargne et la retraite Printemps 2016 FD/EP N Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL :

2 Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude A - Les Français et l épargne... 5 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement... 6 L arbitrage entre un investissement dans l immobilier ou dans des produits financiers Les déterminants de l investissement dans l immobilier Les déterminants de l investissement dans les produits financiers Les placements financiers perçus comme les plus rentables L arbitrage éventuel entre la sécurité et le rendement La préférence entre un placement dans une assurance-vie en fonds euros ou en unités de compte L anticipation de l évolution du rendement des placements financiers en B - Les Français et la retraite Le jugement sur le niveau de sa pension de retraite La propension à travailler jusqu à 65 ans pour bénéficier d une bonne pension de retraite Le placement dans un produit d épargne pour améliorer sa retraite Les buts poursuivis pour son épargne retraite Le bon âge pour commencer à épargner pour sa retraite Les meilleures façons de préparer financièrement sa retraite L évaluation du risque de faillite du système des retraites en France L opinion sur différentes mesures concernant le système des retraites en France L opinion sur le développement de la retraite par capitalisation Les avantages perçus du système de retraites par capitalisation Les inconvénients perçus du système de retraites par capitalisation... 54

3 - 1 - La méthodologie 1

4 Méthodologie Ce document présente les résultats d une étude réalisée par l Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l enquête par sondage. Les enseignements qu elle indique reflètent un état de l opinion à l instant de sa réalisation et non pas une prédiction. Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l accord exprès de l Ifop. Etude réalisée par l' Echantillon L enquête a été menée auprès d un échantillon de personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthodologie La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, niveau de diplôme) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Mode de recueil Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 22 avril

5 Précision relative aux marges d erreur La théorie statistique permet de mesurer l incertitude à attacher à chaque résultat d une enquête. Cette incertitude s exprime par un intervalle de confiance situé de part et d autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée «marge d erreur», varie en fonction de la taille de l échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous : Taille de l échantillon INTERVALLE DE CONFIANCE A 95% DE CHANCE Si le pourcentage trouvé est 5 ou 95% 10 ou 90% 20 ou 80% 30 ou 70% 40 ou 60% 50% 100 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10, ,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7, ,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5, ,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5, ,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4, ,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4, ,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3, ,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3, ,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3, ,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3, ,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2, ,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1, ,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1, ,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1, ,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1, ,5 0,7 0,9 1,0 1,1 1, ,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,0 Exemple de lecture du tableau : dans le cas d un échantillon de personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d erreur est égale à 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%. 3

6 - 2 - Les résultats de l'étude 4

7 - A - Les Français et l épargne 5

8 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Question : Estimez-vous qu il est actuellement intéressant ou pas intéressant de placer son épargne dans...? C est Ce n est pas TOTAL intéressant intéressant (%) (%) (%) Un bien immobilier que l on loue L assurance-vie Des actions Le livret A Les SICAV

9 L évolution de l intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Question : Estimez-vous qu il est actuellement intéressant ou pas intéressant de placer son épargne dans...? Réponses «C est intéressant» Ensemble Ensemble des Français des Français Mai Printemps (%) (%) L assurance-vie Des actions Le livret A Les SICAV Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 18 mai 2015 auprès d un échantillon de personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 7

10 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Un bien immobilier que l on loue C est intéressant Ce n est pas intéressant (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 8

11 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement L assurance-vie C est intéressant Ce n est pas intéressant (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 9

12 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Des actions C est intéressant Ce n est pas intéressant (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 10

13 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Le livret A C est intéressant Ce n est pas intéressant (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 11

14 L intérêt perçu de différents produits d épargne et de placement Les SICAV C est intéressant Ce n est pas intéressant (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne 8 92 Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 12

15 L arbitrage entre un investissement dans l immobilier ou dans des produits financiers Question : Personnellement, si vous étiez déjà propriétaire de votre logement et si vous aviez la possibilité de faire un placement conséquent, préfèreriez-vous...? Ensemble des Français Printemps 2016 (%) Investir dans l immobilier et louer le bien que vous achèteriez Ou bien investir dans un ou plusieurs produits financiers TOTAL

16 L arbitrage entre un investissement dans l immobilier ou dans des produits financiers Investir dans l immobilier et louer le bien que vous achèteriez Ou bien investir dans un ou plusieurs produits financiers (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 14

17 Les déterminants de l investissement dans l immobilier Question : Qu est-ce qui expliquerait le mieux votre choix? Base : question posée aux personnes déclarant préférer investir dans l immobilier, soit 73% de l échantillon. Ensemble des Français Printemps 2016 (%) L immobilier est un placement sûr L immobilier donne un bien aux héritiers L immobilier a un meilleur rendement TOTAL

18 Les déterminants de l investissement dans l immobilier Base : question posée aux personnes déclarant préférer investir dans l immobilier, soit 73% de l échantillon. L immobilier est un placement sûr L immobilier donne un bien aux héritiers L immobilier a un meilleur rendement (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 16

19 Les déterminants de l investissement dans les produits financiers Question : Qu est-ce qui expliquerait le mieux votre choix concernant le produit financier principal que vous choisiriez? Base : question posée aux personnes déclarant préférer investir dans un ou plusieurs produits financiers, soit 27% de l échantillon. Ensemble des Français Printemps 2016 (%) Ce produit financier a un meilleur rendement Ce produit financier est un placement sûr Ce produit financier donne des liquidités aux héritiers TOTAL

20 Les déterminants de l investissement dans les produits financiers Base : question posée aux personnes déclarant préférer investir dans un ou plusieurs produits financiers, soit 27% de l échantillon. Ce produit financier a un meilleur rendement Ce produit financier est un placement sûr Ce produit financier donne des liquidités aux héritiers (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Droite modérée et Centre Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 18

21 Les placements financiers perçus comme les plus rentables Question : Quels sont aujourd hui les placements qui vous paraissent les plus rentables? En premier? Et en second? En premier Total des citations (%) (%) Les biens immobiliers locatifs Les contrats d assurance-vie en fonds euros Les contrats d assurance-vie en unités de compte Les actions Les livrets bancaires Le livret A Le crowdfunding (investissement sur Internet de toutes petites sommes par des milliers de gens) Les obligations d entreprise Les obligations d Etat Aucun TOTAL (*) (*) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner deux réponses 19

22 Les placements financiers perçus comme les plus rentables En premier Les biens immobiliers locatifs Les contrats d assurancevie en fonds euros Les contrats d assurancevie en unités de compte Les actions Le livret A Les livrets bancaires Le crowdfunding Les obligations d entreprise Les obligations d Etat Aucun (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE- RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 20

23 Les placements financiers perçus comme les plus rentables Total des citations Les biens immobil iers locatifs Les contrats d assura nce-vie en fonds euros Les contrats d assurancevie en unités de compte Les actions Les livrets bancaires Les obligations d entreprise Le livret A Le crowdfunding Les obligations d Etat Aucun (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE- RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 21

24 L arbitrage éventuel entre la sécurité et le rendement Question : Estimez-vous normal ou pas normal que pour les particuliers les placements financiers évoluent vers un meilleur rendement mais en comportant un peu plus de risques? Ensemble des Français Printemps 2016 (%) C est normal Ce n est pas normal TOTAL

25 L arbitrage éventuel entre la sécurité et le rendement C est normal Ce n est pas normal (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 23

26 La préférence entre un placement dans une assurance-vie en fonds euros ou en unités de compte Question : Vous-même, si vous placiez de l argent dans une assurance-vie, préfériez-vous le faire...? Ensemble des Français Printemps 2016 (%) En fonds euros, avec une garantie du capital mais un assez faible rendement En unités de compte, sans garantie du capital mais avec la possibilité de bons rendements Un mixte en fonds euros et en unités de compte TOTAL

27 La préférence entre un placement dans une assurance-vie en fonds euros ou en unités de compte En fonds euros, avec une garantie du capital mais un assez faible rendement En unités de compte, sans garantie du capital mais avec la possibilité de bons rendements Un mixte en fonds euros et en unités de compte (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 25

28 L anticipation de l évolution du rendement des placements financiers en 2016 Question : Pensez-vous qu au cours de l année 2016 le rendement des placements financiers va...? Ensemble des Français Printemps 2016 (%) Augmenter Baisser Ou rester stable TOTAL

29 L anticipation de l évolution du rendement des placements financiers en 2016 Augmenter Baisser Ou rester stable (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 27

30 - B - Les Français et la retraite 28

31 Le jugement sur le niveau de sa pension de retraite Question : A la retraite, estimez-vous que vous avez, aurez pour vivre correctement une pension de retraite...? Ensemble des Français Non-retraités Retraités Printemps 2016 (%) (%) (%) TOTAL Suffisante Tout à fait suffisante Plutôt suffisante TOTAL Insuffisante Plutôt insuffisante Tout à fait insuffisante TOTAL

32 L évolution du jugement sur le niveau de sa pension de retraite Question : A la retraite, estimez-vous que vous avez, aurez pour vivre correctement une pension de retraite...? Comparatif Ensemble des Français Mai 2015 (%) Ensemble des Français Printemps 2016 (%) TOTAL Suffisante TOTAL Insuffisante TOTAL

33 Le jugement sur le niveau de sa pension de retraite Tout à fait suffisante Plutôt suffisante Plutôt insuffisante Tout à fait insuffisante TOTAL Suffisante TOTAL Insuffisante (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 31

34 La propension à travailler jusqu à 65 ans pour bénéficier d une bonne pension de retraite Question : Personnellement pour bénéficier d une bonne pension de retraite, êtes-vous prêt à travailler jusqu à 65 ans? Base : question posée aux personnes n étant pas à la retraite, soit 75% de l échantillon. Ensemble des Français Printemps 2016 (%) Oui Non TOTAL

35 La propension à travailler jusqu à 65 ans pour bénéficier d une bonne pension de retraite Base : question posée aux personnes n étant pas à la retraite, soit 75% de l échantillon. Oui Non (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 33

36 Le placement dans un produit d épargne pour améliorer sa retraite Question : Personnellement, placez-vous de l argent dans un produit d épargne pour améliorer votre retraite? Ensemble des Français Mai 2015 (%) Ensemble des Français Printemps 2016 (%) TOTAL Oui Oui, très régulièrement Oui, assez régulièrement Oui, quand c est possible Non TOTAL

37 Le placement dans un produit d épargne pour améliorer sa retraite TOTAL Oui Oui, très régulièrement Oui, assez régulièrement Oui, quand c est possible Non (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Artisan ou commerçant (*) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Europe Ecologie / Les Verts Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 35

38 Les buts poursuivis pour son épargne retraite Question : Dans quels buts épargnez-vous pour votre retraite? Base : question posée aux personnes plaçant de l argent dans un produit d épargne pour améliorer leur retraite, soit 55% de l échantillon. Ensemble des Français Printemps 2016 (%) Pour faire face à mes besoins quotidiens Pour pouvoir faire face aux coûts de la dépendance dans la grande vieillesse Pour aider mes enfants ou petits-enfants Pour pouvoir voyager Pour mes dépenses de santé non prises en charge TOTAL... (*) (*) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner deux réponses 36

39 Les buts poursuivis pour son épargne retraite Base : question posée aux personnes plaçant de l argent dans un produit d épargne pour améliorer leur retraite, soit 55% de l échantillon. Pour faire face à mes besoins quotidiens Pour pouvoir faire face aux coûts de la dépendance dans la grande vieillesse Pour aider mes enfants ou petits-enfants Pour pouvoir voyager Pour mes dépenses de santé non prises en charge (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) 18 à 24 ans à 34 ans à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE(E) Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Retraité SITUATION FACE A LA RETRAITE Est à la retraite Inactif non retraité Actif CATEGORIE D AGGLOMERATION Communes rurales et semi-rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne PROXIMITE POLITIQUE Gauche Front de Gauche Parti Socialiste Droite modérée et Centre MoDem / UDI Les Républicains Front National Sans sympathie partisane REVENUS MENSUELS DU FOYER Moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros euros et plus PATRIMOINE FINANCIER Pas de patrimoine financier Moins de 7500 euros De 7500 euros à moins de euros De euros à moins de euros euros et plus DETENTION DE PRODUITS D EPARGNE Aucun produit d épargne Comptes sur livrets Au moins un produit d épargne spécifique Contrat d assurance vie Plan d épargne logement PEA actions, obligations Comptes bancaires rémunérés / Sicav monétaires Produit d épargne retraite Epargne Collective Entreprise PLACEMENT D ARGENT DANS UN PRODUIT D EPARGNE-RETRAITE Oui Très régulièrement Assez régulièrement Quand c est possible Non (*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 37

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les Français et les droits des enfants nés de mères porteuses à l étranger. Ifop pour l ADFH

Les Français et les droits des enfants nés de mères porteuses à l étranger. Ifop pour l ADFH Les Français et les droits des enfants nés de mères porteuses à l étranger FK/JPD N 113172 Contacts Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires Les Français et le Big Data DECEMBRE 2015 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L adhésion à différentes opinions relatives au Big Data... 5 - 1 - La méthodologie 1 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et le mouvement de mobilisation contre le projet de réforme du code du travail. Ifop pour Atlantico.fr

Les Français et le mouvement de mobilisation contre le projet de réforme du code du travail. Ifop pour Atlantico.fr Les Français et le mouvement de mobilisation contre le projet de réforme du code du travail JF/JPD N 113991 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

Les Français et la crise. Ifop pour Atlantico

Les Français et la crise. Ifop pour Atlantico Les Français et la crise JF/MCP N 112890 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d'entreprise TÉL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com MARS 2015 Sommaire

Plus en détail

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com pour Le regard des Français sur les banques Résultats détaillés Le 23 janvier 2009 Sommaire -

Plus en détail

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les Français et la situation financière de leur commune JF/JPD N 113333 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com.

FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com. FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et la situation économique actuelle Résultats détaillés

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111316 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et les manifestations sur le

Plus en détail

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés La consommation de cannabis les risques qui y sont liés Enquête miroir auprès des jeunes de 15 à 18 ans de l ensemble de la population Ifop pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues

Plus en détail

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France Les Français et la création d'un nouveau service national JF/EP N 112768 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L'adhésion à la suppression des notes à l'école...

Plus en détail

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex Les salariés et leur fiche de paie ASV N 113357 Contact Ifop : Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com OCTOBRE 2015 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée RB/TS N 112743 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FK/JPD N 111759 Contact Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 72 34 4 / 06 61 00 37 76 francois.kraus@ifop.com pour Les Français et le viol

Plus en détail

Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre. Ifop pour SOS Éducation

Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre. Ifop pour SOS Éducation Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre FK/JPD N 113373 Contacts Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL :

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4. L'intention de vote pour les élections européennes de 2014...

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4. L'intention de vote pour les élections européennes de 2014... FD/JF/DP N 111361 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Damien Philippot Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com pour L'intention de vote

Plus en détail

pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009

pour  Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 L opinion à l égard des aides

Plus en détail

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement JF/EP N 113078 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le regard des Français sur la Saint-Valentin Vague 2 Résultats détaillés Janvier 2014 Sommaire

Plus en détail

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques Les Français et le référendum d initiative populaire Résultats détaillés Le 11 mars 2011 Sommaire - 1 - La méthodologie... - 2 - Les résultats

Plus en détail

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les écrans numériques Résultats détaillés Décembre 2012 Sommaire - 1 -

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

L'adhésion des Français à l'intervention militaire en Syrie contre l'etat islamique. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'adhésion des Français à l'intervention militaire en Syrie contre l'etat islamique. Ifop pour Dimanche Ouest France L'adhésion des Français à l'intervention militaire en Syrie contre l'etat islamique JF/JPD N 113365 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5 FM N 112057 Contacts Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com.

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et le port du voile ou du foulard islamique dans

Plus en détail

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la coupe du monde de rugby 2011 Résultats détaillés Septembre 2011

Plus en détail

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la confiscation du véhicule dans certains cas d infractions routières

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie. Ifop pour l ADMD

Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie. Ifop pour l ADMD Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie Ifop pour l ADMD FD/ALM N 112932 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Laure Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45

Plus en détail

Les Français et la généralisation du tiers payant

Les Français et la généralisation du tiers payant Les Français et la généralisation du tiers payant JF N 112343 JUIN 2014 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Sommaire Pages

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air FD/EP N 112684 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et leurs écrits Résultats détaillés Février 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour Les Franciliens et l'annonce de la SNCF relative aux ajustements des horaires des salariés Résultats détaillés

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com pour Les intentions de vote des enseignants pour l élection présidentielle de 2012

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et le second tour de l élection présidentielle Résultats détaillés Le 27 Avril 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Bordelais et l entrée d Alain Juppé au gouvernement Résultats détaillés Le 19 novembre

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier pour Le climat politique à Paris Résultats détaillés Septembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux enseignements...

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Les Français et l Iran Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Fiche technique Interrogation Echantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Constitution

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La préférence entre le droit au mariage et le droit à une union civile pour les couples homosexuels Résultats

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4 N 110259 FD / GC Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Chevalier Département Opinion et Stratégies d'entreprise Frederic.dabi@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Décembre 2013 Les Français et les nouveaux partis politiques Sondage réalisé par pour - Diffusé le samedi 7 décembre 2013 LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Les traits d image comparés d Alain Juppé et de Nicolas Sarkozy. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les traits d image comparés d Alain Juppé et de Nicolas Sarkozy. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les traits d image comparés d et de FD/EP N 112666 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com NOVEMBRE 2014

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES MODALITES DE LA FUSION CAISSE D EPARGNE / BANQUE POPULAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 0900269A Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Les Français et l avenir du projet de réforme du code du travail. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Français et l avenir du projet de réforme du code du travail. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Français et l avenir du projet de réforme du code du travail FD/EP N 113953 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les conditions de déplacement dans la Communauté Urbaine de Bordeaux Résultats détaillés Le 8 décembre 2010

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Les Français et le Tour de France de cyclisme. Ifop pour Atlantico.fr

Les Français et le Tour de France de cyclisme. Ifop pour Atlantico.fr Les Français et le Tour de France de cyclisme JF/EP N 112360 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUILLET

Plus en détail

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com pour Le climat politique à Bordeaux Résultats Le 9 février 2008 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et François Hollande. Ifop pour Atlantico.fr

Les Français et François Hollande. Ifop pour Atlantico.fr Les Français et François Hollande JF/EP N 112456 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com SEPTEMBRE 2014

Plus en détail

Les Français et Marine Le Pen. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Français et Marine Le Pen. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Français et Marine Le Pen FD/EP N 113397 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com OCTOBRE 2015 Sommaire

Plus en détail

Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente

Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente Etude réalisée par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet

Plus en détail

pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions

pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions Etude auprès des protestants Résultats détaillés Le 21 mai 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 1200407 Mars 2012 Contacts CSA : Claire PIAU Directrice d études au Département Opinion Tiéfaine CONCAS Chargé d études au Département Opinion

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Les Français et les conséquences du parcours de l'équipe de France de football à l'euro Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Français et les conséquences du parcours de l'équipe de France de football à l'euro Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Français et les conséquences du parcours de l'équipe de France de football à l'euro 2016 FD/EP N 114056 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

Les Français et le Made in France

Les Français et le Made in France Les Français et le Made in France Vague 3 N 110694 Vos contacts Ifop : Adeline Merceron adeline.merceron@ifop.com Marion Chasles-Parot marion.chasles-parot@ifop.com Octobre 2013 1 La méthodologie 2 Note

Plus en détail

Le système de sécurité sociale

Le système de sécurité sociale Le système de sécurité sociale Sondage réalisé par pour et Publié le 6 octobre 2015 Levée d embargo le 6 octobre 06h00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

Les Français et l'unité nationale après la fusillade au siège de Charlie Hebdo. Ifop pour Paris Match

Les Français et l'unité nationale après la fusillade au siège de Charlie Hebdo. Ifop pour Paris Match Les Français et l'unité nationale après la fusillade au siège de Charlie Hebdo JF/EP N 112747 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Les Français et le financement de la Sécurité Sociale. Ifop pour Valeurs Actuelles

Les Français et le financement de la Sécurité Sociale. Ifop pour Valeurs Actuelles Les Français et le financement de la Sécurité Sociale JF/EP N 113737 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés

La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés La perception des Français à l égard de l investissement locatif et des dispositifs de défiscalisation associés Mai 205 Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion

Plus en détail

Les valeurs des Franciliens

Les valeurs des Franciliens Colloque du 7 octobre 2013 Contacts Guénaëlle GAULT, directrice de département Guenaelle.gault@tns-sofres.com 01 40 92 45 27 Laure SALVAING, directrice de clientèle Laure.salvaing@tns-sofres.com 01 40

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour L image des banques en Suisse Résultats détaillés Juillet 2011 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et l interdiction de la corrida. Ifop pour Alliance Anti-corrida

Les Français et l interdiction de la corrida. Ifop pour Alliance Anti-corrida Les Français et l interdiction de la corrida JF/MCP N 112779 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali ( Les FRANCAIS l EPARGNE & la RETRAITE ENQUETE Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Etudes et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre

Plus en détail

Les Français, la politique de la Russie vis-à-vis de la Syrie et Vladimir Poutine. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Français, la politique de la Russie vis-à-vis de la Syrie et Vladimir Poutine. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Français, la politique de la Russie vis-à-vis de la Syrie et Vladimir Poutine FD/EP N 113374 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

La sociologie du vote au premier tour des élections régionales 2015

La sociologie du vote au premier tour des élections régionales 2015 La sociologie du vote au premier tour des élections régionales 2015 06 décembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel:

Plus en détail

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE ( LES FRANCAIS L EPARGNE RETRAITE & LA Génération responsable.com Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Enquête A la demande du Cercle des Epargnants, le Centre d'études et de connaissances

Plus en détail

Les Français et l or

Les Français et l or Les Français et l or Vague 4 Sondage Ifop pour AuCoffre.com Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d'entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com 2 décembre

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Les habitants des ZUS et la création d entreprises

Les habitants des ZUS et la création d entreprises Association Eveilleco Département Opinion et Stratégies d Entreprise pour Les habitants des ZUS et la création d entreprises Décembre 2010 Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 5 A.

Plus en détail

Les Français et l affirmation des symboles républicains à l école. Ifop pour Valeurs Actuelles

Les Français et l affirmation des symboles républicains à l école. Ifop pour Valeurs Actuelles Les Français et l affirmation des symboles républicains à l école JF/EP N 112769 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et la Retraite

Les Français et la Retraite Sondage -IFOP Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Enquête conduite par téléphone du 3 au 6 mars 2006 Le Cercle des Epargnants, partenaire du

Plus en détail

Le degré d'opposition à l élection de différentes personnalités à la Présidence de la République. Ifop pour Atlantico.fr

Le degré d'opposition à l élection de différentes personnalités à la Présidence de la République. Ifop pour Atlantico.fr Le degré d'opposition à l élection de différentes personnalités à la Présidence de la République JF/EP N 114059 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

L état d esprit des jeunes à la veille de l intervention télévisée de François Hollande. Ifop-Fiducial pour Metronews et LCI

L état d esprit des jeunes à la veille de l intervention télévisée de François Hollande. Ifop-Fiducial pour Metronews et LCI L état d esprit des jeunes à la veille de l intervention télévisée de François Hollande FD/EP N 113832 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL

Plus en détail

Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions. Ifop pour Le Journal du Dimanche Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions FD/EP N 113237 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Les Français et le vote blanc. Ifop pour Synopia

Les Français et le vote blanc. Ifop pour Synopia Les Français et le vote blanc JF/EP N 112474 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com SEPTEMBRE 2014 Sommaire

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail