ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014."

Transcription

1 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014.

2 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité ewz (Deutschland) GmbH est une filiale entièrement détenue par ewz (Service d électricité de la ville de Zurich).

3 Les objectifs de la société ewz (Deutschland) GmbH. Electricité issue de sources d énergie renouvelables à l étranger. Chers lectrices et lecteurs, La prise de conscience croissante de la population pour les dangers du changement climatique ainsi que la réévaluation des risques et des avantages de l éner - gie nucléaire dans la société augmentent la demande d énergies renouvelables et d efficacité énergétique. L approvisionnement en électricité de demain devra s appuyer sur les énergies renouvelables. Depuis longtemps déjà, ewz emprunte le chemin d un avenir énergétique renouvelable. En se basant sur le référendum de 2008 par lequel l amendement constitutionnel concernant la société à 2000 watt a été approuvé, ewz en tant que service de la municipalité de Zurich souhaite parvenir à un approvisionnement énergétique durable et mise donc à l avenir sur une production d électricité issue à 100 pourcent de sources d énergie renouvelable. Le rapport «Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain » présente les technologies et le calendrier qui permettront d atteindre ce but à long terme. ewz poursuit le scénario d un développement à grande échelle des nouvelles énergies renouvelables et d une exploitation sur le long terme de l énergie hydraulique. Dans le même temps, ewz laisse ses participations et droits préférentiels de souscription à des centrales nucléaires arriver à expiration. Comme le montre le graphique, la production issue de nouvelles énergies renouvelables (vent, biomasse, énergie solaire thermique et photovoltaïque) devra augmenter de 1200 GWh. La production sera au total multipliée par 6 par rapport à la production actuelle. L expansion se fera pour une grande partie via des projets éoliens et des projets d énergie solaire. En raison d un potentiel limité en Suisse, les projets seront réalisés en grande partie à l étranger. Dans ce contexte, ewz (Deutschland) GmbH joue, via ses participations dans des sites de production à l étranger, un rôle primordial. Le but stratégique à long terme de cette société est de garantir aux clients ewz un approvisionnement en électricité issu de sources d énergie renouvelables et diversifiées à l étranger. A moyen terme, cet objectif est réalisé par la sécurisation de sites de production géographiquement favorables, par l approfondissement du savoirfaire technologique ainsi que par une solide connaissance des pays sélectionnés. L électricité produite à l étranger sera vendue dans un premier temps via les modèles locaux de soutien aux énergies renouvelables. Si besoin est, et lorsque cela est économiquement judicieux, ewz peut à tout moment disposer de la valeur ajoutée écologique ainsi que de l électricité physique. ewz (Deutschland) GmbH fut créé en 2008, date à laquelle ewz a acheté son premier parc éolien à l étranger, le parc éolien allemand Crussow. Depuis, la société a investi dans sept autres parcs éoliens en, Norvège et France ainsi que dans une centrale solaire thermique en Espagne. Dans les prochaines années, ewz, via sa filiale, prévoit de poursuivre ses acquisitions de parcs éoliens dans des pays-clés comme l, la France, la Norvège, la Suède et la Pologne. Dans le secteur de l énergie solaire, ewz continue à observer la situation des marchés étrangers afin d investir à moyen terme dans des projets appropriés Développement de la production (en GWh) ewz souhaite poursuivre son rôle de pionnier dans les domaines de l écologie et de l efficacité énergétique et est prêt à assurer sa contribution à un avenir énergétique renouvelable. Pour la con - struction et l exploitation d une unité de production d énergie renouvelable, il est évidemment judicieux de choisir le site offrant les meilleures conditions de production d électricité que ce soit pour l hydraulique, l éolien ou le solaire. Pour ce faire, il est cependant nécessaire d avoir des conditions-cadres qui garantissent une sécurité juridique et d investissement. Il doit y avoir une réglementation claire précisant où la construction de telles installations élec triques peut être imputée. Pour garantir le transfert de l électricité de l étranger, il est important que la Suisse dispose d un accès au réseau européen sans discrimination. C est pourquoi ewz soutient un accord sur l électricité bilatéral avec l UE qui indique le rôle de la Suisse dans la stratégie énergétique européenne. Ce rapport annuel présente les activités et les engagements d ewz (Deutschland) GmbH pour l exercice Un «highlight» fut la mise en service du parc éolien Epinette en France, pour lequel ewz fut pour la première fois maître d ouvrage. Marcel Frei, Directeur ewz Energie thermique solaire Energie photovoltaïque Energie éolienne Energie biomasse Energie nucléaire Energie hydraulique

4 6 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité Avant-propos de la Direction. 8 Les activités d ewz (Deutschland) GmbH. 12 Aperçu chronologique. 12 Portefeuille. 14 Finances Périmètre et principe de consolidation. 18 Le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord en construction.

5 8 9 Avant-propos de la Direction. Vue d ensemble À de nombreux égards, l année 2014 fut une année mouvementée. En et en France, deux pays-clés pour la stratégie ewz, des investissements conséquents dans l énergie éolienne ont été réalisées. Ce développement s explique par diverses mesures poli - tiques: en, les nouvelles règlementations dans la loi sur les Energies renouvelables (loi EEG); en France, la fin du litige autour du décret sur le tarif d achat ainsi que l introduction d une phase test pour une procédure d autorisation simplifiée. L année fut marquée par des conditions de vent peu favorables, qui ont mis sous pression le chiffre d affaire. La construction du parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord et la mise en service du parc éolien Epinette en France en possession d ewz ont été réalisées avec succès. Toutefois, en 2014, la production d électricité provenant des parcs éoliens allemands fut inférieure à la moyenne. La production de nos cinq parcs éoliens n a pas répondu aux attentes d un 1er trimestre habituellement bon en terme de potentiel éolien et le retard ainsi pris n a pas pu être rattrapé sur le reste de l année. Le parc éolien Schermen fit exception en réalisant presque la production prévue. Une partie de la baisse de production a pu être amortie grâce à des conditions plus favorables lors de la vente directe selon le modèle de prime de marché EEG. Le parc éolien Dörmte se trouvait, lui, jusqu à fin avril dans un autre modèle de vente directe (Sonstige Direktvermarktung) selon EEG. Dans le cadre du projet transfert d électricité, l élec tricité pro - duite ainsi que les certificats d origine furent vendus et exportés directement à ewz. Une fois ce projet clôturé avec succès, le parc éolien Dörmte fut re - trans féré dans la vente directe selon le modèle de prime de marché EEG. En ce qui concerne le parc éolien Crussow, plus sa durée d exploi tation s allonge, plus des effets se font sentir en matière de disponibilité temporelle. Plusieurs petites pannes ainsi que l échange de deux transmissions ont fait chuter la disponibilité à 95,7 pourcent. Les autres parcs éoliens ont atteint le taux de disponi bilité pro grammé ou même un meilleur taux allant jusqu à 99 pourcent. En août et donc deux mois plus tôt que prévu, six turbines du parc éolien Epinette en France ont pu être mises en service. Ceci a pu être réalisé grâce à d une part, une bonne planification et une bonne mise en œuvre de la part des responsables du projet et d autre part, des conditions météorologiques favorables. Ce fut la première fois que des turbines de la société Enercon furent mises en service dans un parc éolien ewz. Lors de l inauguration officielle du parc éolien en septembre, les habitants, les représentants de la politique régionale, du développeur de projet, des fournisseurs et de l opérateur du parc ont pu s assurer des bonnes conditions d implantation du parc. La production du parc éolien Høg-Jæren en Norvège a atteint de nouvelles va - leurs records en janvier et en février. Sur toute l année, les prévisions ont été dépassées d environ 18 pourcent. Le taux de disponibilité des turbines a atteint avec 99,2 pourcent un niveau élevé compte tenu en particulier des bonnes conditions de vent. Avec sa participation dans le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord, ewz a pu poursuivre la diversification de son portefeuille de production. La construction du parc éolien composé de 80 turbines débuta comme prévu au printemps 2014 avec la mise en place des fondations. Durant cette phase, un nouveau concept pour réduire les émissions sonores a pu être mis en place avec succès. L installation des turbines débuta en automne et la production commerciale des premières turbines est prévue pour début En juillet 2014, un nouveau système tarifaire fut décidé en Espagne. Les changements législatifs influencent l économicité de la centrale thermique solaire Tubo Sol PE2. Pour garantir l exploitation de la centrale à long terme et réaliser un potentiel de réduction des coûts, la coopérative Elektra Baselland (EBL) en tant que principale actionnaire avec sa filiale espagnole, a pris en charge l entretien et la maintenance de la centrale. Pour 2015 l objectif est de poursuivre la croissance du portefeuille de production d ewz (Deutschland) GmbH en se concentrant sur les pays-clés,, France, Norvège, Suède et Pologne. La première année complète de production pour le parc éolien Epinette est attendue avec impatience, elle fournira de nouvelles informations en ce qui concerne l exploitation de parcs éoliens en France. L achat clé en main de quatre parcs éoliens dans le sud de la Suède est prévu pour le début de l année. L achèvement du parc éolien offshore Butendiek est prévu pour août Ces deux projets posent de nouveaux jalons pour le développement des nouvelles énergies renouvelables chez ewz (Deutschland) GmbH. Marcel Frei Bruno Hürlimann Nadeschda Hoidn Wiede La double page suivante: Le parc éolien Epinette mis en service en automne 2014.

6 10 11

7 12 13 Les activités d ewz (Deutschland) GmbH. Vue d ensemble. Chiffres clé (décembre 2014). Investissement 9 Capacité installée (net de participation) 84 MW 194 GWh Participations d ewz (Deutschland) GmbH en Europe. Parcs en construction Parcs en service Høg-Jæren; Eolien onshore NO Butendiek; Eolien offshore DE Dörmte; Eolien onshore DE Schermen; Eolien onshore DE Epinette; Eolien onshore FR Crussow; Eolien onshore DE Vogelsberg; Eolien onshore DE Kleinbrembach; Eolien onshore DE Puerto Errado 2; Solaire thermique ES Chronologie. Une compilation Création d ewz (Deutschland) GmbH. La société assume la fonction de holding pour les participations con - trôl ées par ewz en et dans d autres pays européens et sert de société holding pour l acqui sition de participations à l étranger. ewz Windpark Crussow GmbH a été créée lors de l acquisition de trois éoliennes du parc Crussow Le parc existant est complété par 27 éoliennes entraînant la création des sociétés suivantes: ewz Windpark Vogelsberg GmbH, ewz Windpark Schermen GmbH, ewz Windpark Kleinbrembach GmbH et ewz Windpark Dörmte GmbH. ewz (Deutschland) GmbH acquiert 20 pourcent de la société norvégienne Jæren Energi AS. 2011/2012. Depuis juillet 2011, 26 turbines produisent de l électricité propre dans le parc éolien Høg-Jæren. En 2012, le parc éolien compte six turbines supplémentaires. En 2011, ewz (Deutschland) GmbH participe à hauteur de 10 pourcent dans la centrale thermique solaire Puerto Errado 2. Après une longue phase d essai, la centrale est mise en service en octobre ewz (Deutschland) GmbH participe à hauteur de 100 pourcent dans un projet prêt à être réalisé, celui du parc éolien de la société française SEPE L Epinette S.A.R.L. En décembre, ewz (Deutschland) GmbH acquiert une part de 49 pourcent dans la wpd Butendiek Beteiligungs GmbH, qui participe elle-même à hauteur de 10 pourcent dans le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord Après seulement un an de chantier, les six turbines du parc éolien Epinette dans la région Nord Pas de Calais dans le Nord de la France, à 30 km de la Manche, sont mises en service. Cette région bénéficie de conditions de vent particulièrement bonnes. Le parc éolien Epinette signifie pour ewz l entrée dans le marché français de l éolien qui dispose d un important potentiel.

8 14 15 Portefeuille. Projets. Parc éolien Crussow, Brandebourg,. Parc éolien Høg-Jæren, Stavanger, Norvège. Le parc éolien de Crussow est situé à 90 km au nord-est d Angermünde, dans le Land de Brandenburg. Il se trouve dans une vaste zone de campagne composée de champs cultivés et de prairies. Parc éolien Vogelsberg, Thuringe,. 6 MW 3 Vestas V-80, 2 MW Mise en service GWh Depuis la mi-2011, le parc éolien Høg-Jæren compte 26 turbines en activité; six ont été ajoutées en Le parc se situe au sud de la ville portuaire Stavanger sur un des sites les plus productifs en énergie éolienne. En 2013 et 2014, le parc éolien Høg-Jæren fut récompensé par le prix «Vent guerrier de l année». 73,6 MW 32 Siemens SWT , 2,3 MW Participation d ewz 20 % Mise en service 2011 (26) et 2012 (6) 222 GWh Le parc éolien Vogelsberg se situe dans le district Sömmerda, Thuringe, à 75 km au sud-ouest de la ville de Leipzig. Le parc éolien, entouré de vastes champs de céréales, se trouve sur une petite colline. Seules une ligne de haute-tension et une frontière communale séparent le parc de Vogelsberg de celui de Kleinbrembach. 6 MW 3 Vestas V-90, 2 MW Mise en service GWh Parc éolien Epinette, Nord-Pas-de-Calais, France. Le parc éolien Epinette est le premier parc éolien où ewz intervient en tant que maître d ouvrage. Le site près des côtes dispose de conditions de vent particulièrement bonnes. ewz (Deutschland) GmbH acquiert grâce à ce parc une première expérience avec des turbines à entrainement direct 12 MW 6 Enercon E82, 2 MW Mise en service GWh Parc éolien Kleinbrembach, Thuringe,. Le parc éolien Kleinbrembach se situe également dans le district de Sömmerda, Thuringe, à 75 km au sudouest de la ville de Leipzig. Il se dresse sur une petite colline au milieu de terres cultivées et n est pas visible depuis le village. Parc éolien Schermen, Saxe-Anhalt,.. Le parc éolien Schermen est situé dans le district de Jerichower Land, Saxe- Anhalt, à 15 km au nord-est de la ville de Magdebourg. Il est entouré de vastes champs et de petites parcelles forestières. Le paysage est plutôt plat et légèrement en pente descendante vers le sud. Les différences de niveau entre les éoliennes atteignent 20 m. Parc éolien Dörmte, Basse-Saxe,. Le parc éolien Dörmte est situé dans le district d Uelzen, Basse-Saxe, à 70 km au sud-est de Hambourg. Le parc est entouré de vastes champs. 10 MW 5 Vestas V-90, 2 MW Mise en service GWh 16 MW 8 Vestas V-90, 2 MW Mise en service 2007 (6) et 2009 (2) 31 GWh 16,5 MW 11 REpower MD-77, 1,5 MW Mise en service GWh Parc éolien Butendiek, Mer du Nord,. Le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord en, à quelques 32 km de l île de Sylt et 53 km du continent est en construction depuis mars. La mise en service est prévue pour La wpd SA, une entreprise européenne renommée dans le développement et l exploitation de parcs offshore et onshore a développé le pro jet. wpd est également responsable de la construction et de l exploitation du parc. Puerto Errado 2, Calasparra, Espagne. Dans la région espagnole fortement ensoleillée de Murcia se trouve la centrale solaire thermique Puerto Errado 2 qui fût construite sous régie suisse. C est la plus grande centrale solaire thermique au monde basée sur la technologie Fresnel avec évaporation directe. En plus de deux centrales de production conventionnelle, l installation comprend environ m² de miroirs. 288 MW 80 Siemens SWT , 3,6 MW Participation d ewz 4,9 % Mise en service GWh Technologie 30 MW Réflecteurs de Fresnel linéaires Participation d ewz 10 % Mise en service GWh

9 16 17 Finances Compte de résultat consolidé Compte de résultat consolidé. En milliers d EUR (keur) En milliers d EUR (keur) Chiffre d affaires Autres produits d exploitation Charges d exploitation EBITDA Amortissements Résultat d exploitation (EBIT) Produits financiers Charges financières Résultat avant impôts Impôts 72 2 Résultat après impôts Bilan consolidé. En milliers d EUR (keur) En milliers d EUR (keur) Actif non courant Actif courant Comptes de régularisation Actif Capital Réserves Report de perte Résultat consolidé Provisions Dettes Comptes de régularisation Passif Le parc éolien Høg-Jæren: «Vent Guerrier» 2013 et 2014.

10 18 19 Périmètre et principes de consolidation. Le groupe ewz Deutschland. Les états financiers consolidés du Groupe ewz Deutschland comprennent les comptes d ewz (Deutschland) GmbH et de ses filiales. Les filiales sont des entités directement contrôlées par ewz (Deutschland) GmbH et détenues à 100 pourcent par celle-ci. Les participations dans des entreprises associées (participation inférieure à 50 pourcent) sont consolidées selon la méthode de la mise en équivalence. Les opérations intragroupe ont été éliminées. Les comptes ne sont soumis à aucune exigence de vérification. ewz ewz (Deutschland) GmbH ewz Windpark Crussow GmbH Impressum. Rédaction ewz ewz Windpark Vogelsberg GmbH Design/ Couverture Atelier Leuthold, Zurich Le parc éolien Epinette, Nord Pas de Calais. ewz Windpark Schermen GmbH ewz Windpark Kleinbrembach GmbH ewz Windpark Dörmte GmbH Tirage 50 Impression Edition Mai 2015 Impression écologique sur du papier 100 pourcent recyclé pour préserver notre environnement. Reproduction autorisée avec indication de la source. 49% SEPE L Epinette S.A.R.L. France wpd Butendiek Beteiligungs GmbH¹ ) Editeur ewz (Deutschland) GmbH Lohnerhofstrasse 2 D Konstanz 20% 10% Jæren Energi AS Norvège Tubo Sol Puerto Errado 2 S.L. Espagne Unités. GWh = Gigawatt-heure (1 milliard Watt-heure) MW = Mégawatt (1 million Watt) ¹ ) ewz (Deutschland) GmbH détient 49 pourcent de wpd Butendiek Beteiligungs GmbH, laquelle détient 10 pourcent du parc offshore Butendiek Le parc éolien Epinette, Nord Pas de Calais.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012

Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012 Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012 Sommaire. Qui est ewz? Pourquoi la mobilité électrique? Besoins en infrastructures

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Règlement final concernant la garantie de disponibilité pour Amel II avec le constructeur principal.

Règlement final concernant la garantie de disponibilité pour Amel II avec le constructeur principal. 4Energy Invest présente ses résultats semestriels pour la période de six mois clôturée au 30 juin 2009 4Energy Invest, la société active dans le secteur des énergies renouvelables et de la valorisation

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

La Société de Participations Financières luxembourgeoise

La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise, communément appelée «SOPARFI», est la société de droit commun luxembourgeoise. Elle est

Plus en détail

Eolien en mer: l expérience Siemens

Eolien en mer: l expérience Siemens Eolien en mer: l expérience Siemens Mai 2013 Confidentiel / Siemens Energy France Siemens Wind Power Leader mondial dans l éolien offshore > 20 ans d expérience en éolien offshore Parc installé : - 1.100

Plus en détail

Le Emissionsbroschüre

Le Emissionsbroschüre Le Emissionsbroschüre soleil s avère rentable investissements Anleihe dans la production de l énergie du futur Ausgabe 2011 2 Photovoltaïque 3 25 ans d expérience PV pour des rendements très attractifs

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE

1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE Paris, le 24/04/2015 1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE Résultats du 1 er trimestre 2015

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT

Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT Chauffage à distance L ENERGIE-CONFORT L avenir d un fournisseur d énergie dans le chauffage à distance Urs Steiner, Directeur Elektra Baselland (EBL) Liestal Avenir du chauffage à distance d un fournisseur

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 SCOR VIE Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 Présentation du Paris Avertissement Certaines informations contenues dans cette présentation pouvant être des informations de nature prospective

Plus en détail

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment Développement durable et villes chinoises: l efficacité énergétique dans le bâtiment Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment 5 e Symposium de Recherche Urbaine

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ L énergie... Naturellement! www.compagnieduvent.com Pionnière française de l énergie éolienne, La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ, est aujourd hui un acteur important

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. STRATÉGIE EVOLUTION VERS UN MODÈLE 100% BIOMASSE LE BRÉSIL, PRIORITÉ D' À L'INTERNATIONAL PERSPECTIVES

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

19 éoliennes construites par OSTWIND International

19 éoliennes construites par OSTWIND International Communiqué de Presse Lundi 14 février 2011 Un vent d écologie souffle sur la Communauté de Communes «des Deux Rivières» avec 19 éoliennes construites par OSTWIND International Levage d une pale d une éolienne

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 Rapport intermédiaire du premier semestre 2013: Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 1.1.-30.6.2012 1.1.-30.6.2013 Evolution Chiffre

Plus en détail

Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3

Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3 Énergie NB Rapport trimestriel - Depuis le début de l année 2011-2012 T3 Pour la période prenant fin le 31 décembre 2011 Message du président du Conseil d administration et du président directeur général

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013

L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE. Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE Yohan Pires De Carvalho Alexis Varcin Promotion 2013 INTRODUCTION le futur de l énergie éolienne se joue en mer l exploitation de la ressource éolienne en mer convient particulièrement

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Résultats annuels 2007

Résultats annuels 2007 L environnement au quotidien Résultats annuels 2007 Mardi 8 avril 2008 Sommaire HISTORIQUE DU GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT Les développements récents Les résultats financiers 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Accord de principe (Memorandum of Understanding ou MOU ) visant à combiner CEGEDEL, SOTEG et Saar Ferngas ( SFG ) 23 Juillet 2008 Le ministère de l Economie et du Commerce extérieur

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Guillaume GIRARD Chargé de mission «Energies Renouvelables» Introduction Les différentes filières d énergies renouvelables : Hydraulique Eolien

Plus en détail

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux.

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Prévoyance Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Une fois à la retraite, vous tenez à préserver votre liberté et indépendance. Il importe

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie Les exigences préalables et les documents d appui sont déterminés en fonction du statut du demandeur : s il est un gouvernement municipal

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 Chiffres clés 2014 comparés à 2013 La Production CA Global Progression de (+2%) Progression de(+ 2%) CA Local CA Export Diminution (-1%) Progression de(+ 8%) Résultat

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 1 SOMMAIRE RESULTATS 2013 1. Faits marquants 2. Indicateurs opérationnels et financiers 3. Prévisions financières retraitées INDICATEURS

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail