ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014."

Transcription

1 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité 2014.

2 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité ewz (Deutschland) GmbH est une filiale entièrement détenue par ewz (Service d électricité de la ville de Zurich).

3 Les objectifs de la société ewz (Deutschland) GmbH. Electricité issue de sources d énergie renouvelables à l étranger. Chers lectrices et lecteurs, La prise de conscience croissante de la population pour les dangers du changement climatique ainsi que la réévaluation des risques et des avantages de l éner - gie nucléaire dans la société augmentent la demande d énergies renouvelables et d efficacité énergétique. L approvisionnement en électricité de demain devra s appuyer sur les énergies renouvelables. Depuis longtemps déjà, ewz emprunte le chemin d un avenir énergétique renouvelable. En se basant sur le référendum de 2008 par lequel l amendement constitutionnel concernant la société à 2000 watt a été approuvé, ewz en tant que service de la municipalité de Zurich souhaite parvenir à un approvisionnement énergétique durable et mise donc à l avenir sur une production d électricité issue à 100 pourcent de sources d énergie renouvelable. Le rapport «Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain » présente les technologies et le calendrier qui permettront d atteindre ce but à long terme. ewz poursuit le scénario d un développement à grande échelle des nouvelles énergies renouvelables et d une exploitation sur le long terme de l énergie hydraulique. Dans le même temps, ewz laisse ses participations et droits préférentiels de souscription à des centrales nucléaires arriver à expiration. Comme le montre le graphique, la production issue de nouvelles énergies renouvelables (vent, biomasse, énergie solaire thermique et photovoltaïque) devra augmenter de 1200 GWh. La production sera au total multipliée par 6 par rapport à la production actuelle. L expansion se fera pour une grande partie via des projets éoliens et des projets d énergie solaire. En raison d un potentiel limité en Suisse, les projets seront réalisés en grande partie à l étranger. Dans ce contexte, ewz (Deutschland) GmbH joue, via ses participations dans des sites de production à l étranger, un rôle primordial. Le but stratégique à long terme de cette société est de garantir aux clients ewz un approvisionnement en électricité issu de sources d énergie renouvelables et diversifiées à l étranger. A moyen terme, cet objectif est réalisé par la sécurisation de sites de production géographiquement favorables, par l approfondissement du savoirfaire technologique ainsi que par une solide connaissance des pays sélectionnés. L électricité produite à l étranger sera vendue dans un premier temps via les modèles locaux de soutien aux énergies renouvelables. Si besoin est, et lorsque cela est économiquement judicieux, ewz peut à tout moment disposer de la valeur ajoutée écologique ainsi que de l électricité physique. ewz (Deutschland) GmbH fut créé en 2008, date à laquelle ewz a acheté son premier parc éolien à l étranger, le parc éolien allemand Crussow. Depuis, la société a investi dans sept autres parcs éoliens en, Norvège et France ainsi que dans une centrale solaire thermique en Espagne. Dans les prochaines années, ewz, via sa filiale, prévoit de poursuivre ses acquisitions de parcs éoliens dans des pays-clés comme l, la France, la Norvège, la Suède et la Pologne. Dans le secteur de l énergie solaire, ewz continue à observer la situation des marchés étrangers afin d investir à moyen terme dans des projets appropriés Développement de la production (en GWh) ewz souhaite poursuivre son rôle de pionnier dans les domaines de l écologie et de l efficacité énergétique et est prêt à assurer sa contribution à un avenir énergétique renouvelable. Pour la con - struction et l exploitation d une unité de production d énergie renouvelable, il est évidemment judicieux de choisir le site offrant les meilleures conditions de production d électricité que ce soit pour l hydraulique, l éolien ou le solaire. Pour ce faire, il est cependant nécessaire d avoir des conditions-cadres qui garantissent une sécurité juridique et d investissement. Il doit y avoir une réglementation claire précisant où la construction de telles installations élec triques peut être imputée. Pour garantir le transfert de l électricité de l étranger, il est important que la Suisse dispose d un accès au réseau européen sans discrimination. C est pourquoi ewz soutient un accord sur l électricité bilatéral avec l UE qui indique le rôle de la Suisse dans la stratégie énergétique européenne. Ce rapport annuel présente les activités et les engagements d ewz (Deutschland) GmbH pour l exercice Un «highlight» fut la mise en service du parc éolien Epinette en France, pour lequel ewz fut pour la première fois maître d ouvrage. Marcel Frei, Directeur ewz Energie thermique solaire Energie photovoltaïque Energie éolienne Energie biomasse Energie nucléaire Energie hydraulique

4 6 ewz (Deutschland) GmbH. Rapport d activité Avant-propos de la Direction. 8 Les activités d ewz (Deutschland) GmbH. 12 Aperçu chronologique. 12 Portefeuille. 14 Finances Périmètre et principe de consolidation. 18 Le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord en construction.

5 8 9 Avant-propos de la Direction. Vue d ensemble À de nombreux égards, l année 2014 fut une année mouvementée. En et en France, deux pays-clés pour la stratégie ewz, des investissements conséquents dans l énergie éolienne ont été réalisées. Ce développement s explique par diverses mesures poli - tiques: en, les nouvelles règlementations dans la loi sur les Energies renouvelables (loi EEG); en France, la fin du litige autour du décret sur le tarif d achat ainsi que l introduction d une phase test pour une procédure d autorisation simplifiée. L année fut marquée par des conditions de vent peu favorables, qui ont mis sous pression le chiffre d affaire. La construction du parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord et la mise en service du parc éolien Epinette en France en possession d ewz ont été réalisées avec succès. Toutefois, en 2014, la production d électricité provenant des parcs éoliens allemands fut inférieure à la moyenne. La production de nos cinq parcs éoliens n a pas répondu aux attentes d un 1er trimestre habituellement bon en terme de potentiel éolien et le retard ainsi pris n a pas pu être rattrapé sur le reste de l année. Le parc éolien Schermen fit exception en réalisant presque la production prévue. Une partie de la baisse de production a pu être amortie grâce à des conditions plus favorables lors de la vente directe selon le modèle de prime de marché EEG. Le parc éolien Dörmte se trouvait, lui, jusqu à fin avril dans un autre modèle de vente directe (Sonstige Direktvermarktung) selon EEG. Dans le cadre du projet transfert d électricité, l élec tricité pro - duite ainsi que les certificats d origine furent vendus et exportés directement à ewz. Une fois ce projet clôturé avec succès, le parc éolien Dörmte fut re - trans féré dans la vente directe selon le modèle de prime de marché EEG. En ce qui concerne le parc éolien Crussow, plus sa durée d exploi tation s allonge, plus des effets se font sentir en matière de disponibilité temporelle. Plusieurs petites pannes ainsi que l échange de deux transmissions ont fait chuter la disponibilité à 95,7 pourcent. Les autres parcs éoliens ont atteint le taux de disponi bilité pro grammé ou même un meilleur taux allant jusqu à 99 pourcent. En août et donc deux mois plus tôt que prévu, six turbines du parc éolien Epinette en France ont pu être mises en service. Ceci a pu être réalisé grâce à d une part, une bonne planification et une bonne mise en œuvre de la part des responsables du projet et d autre part, des conditions météorologiques favorables. Ce fut la première fois que des turbines de la société Enercon furent mises en service dans un parc éolien ewz. Lors de l inauguration officielle du parc éolien en septembre, les habitants, les représentants de la politique régionale, du développeur de projet, des fournisseurs et de l opérateur du parc ont pu s assurer des bonnes conditions d implantation du parc. La production du parc éolien Høg-Jæren en Norvège a atteint de nouvelles va - leurs records en janvier et en février. Sur toute l année, les prévisions ont été dépassées d environ 18 pourcent. Le taux de disponibilité des turbines a atteint avec 99,2 pourcent un niveau élevé compte tenu en particulier des bonnes conditions de vent. Avec sa participation dans le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord, ewz a pu poursuivre la diversification de son portefeuille de production. La construction du parc éolien composé de 80 turbines débuta comme prévu au printemps 2014 avec la mise en place des fondations. Durant cette phase, un nouveau concept pour réduire les émissions sonores a pu être mis en place avec succès. L installation des turbines débuta en automne et la production commerciale des premières turbines est prévue pour début En juillet 2014, un nouveau système tarifaire fut décidé en Espagne. Les changements législatifs influencent l économicité de la centrale thermique solaire Tubo Sol PE2. Pour garantir l exploitation de la centrale à long terme et réaliser un potentiel de réduction des coûts, la coopérative Elektra Baselland (EBL) en tant que principale actionnaire avec sa filiale espagnole, a pris en charge l entretien et la maintenance de la centrale. Pour 2015 l objectif est de poursuivre la croissance du portefeuille de production d ewz (Deutschland) GmbH en se concentrant sur les pays-clés,, France, Norvège, Suède et Pologne. La première année complète de production pour le parc éolien Epinette est attendue avec impatience, elle fournira de nouvelles informations en ce qui concerne l exploitation de parcs éoliens en France. L achat clé en main de quatre parcs éoliens dans le sud de la Suède est prévu pour le début de l année. L achèvement du parc éolien offshore Butendiek est prévu pour août Ces deux projets posent de nouveaux jalons pour le développement des nouvelles énergies renouvelables chez ewz (Deutschland) GmbH. Marcel Frei Bruno Hürlimann Nadeschda Hoidn Wiede La double page suivante: Le parc éolien Epinette mis en service en automne 2014.

6 10 11

7 12 13 Les activités d ewz (Deutschland) GmbH. Vue d ensemble. Chiffres clé (décembre 2014). Investissement 9 Capacité installée (net de participation) 84 MW 194 GWh Participations d ewz (Deutschland) GmbH en Europe. Parcs en construction Parcs en service Høg-Jæren; Eolien onshore NO Butendiek; Eolien offshore DE Dörmte; Eolien onshore DE Schermen; Eolien onshore DE Epinette; Eolien onshore FR Crussow; Eolien onshore DE Vogelsberg; Eolien onshore DE Kleinbrembach; Eolien onshore DE Puerto Errado 2; Solaire thermique ES Chronologie. Une compilation Création d ewz (Deutschland) GmbH. La société assume la fonction de holding pour les participations con - trôl ées par ewz en et dans d autres pays européens et sert de société holding pour l acqui sition de participations à l étranger. ewz Windpark Crussow GmbH a été créée lors de l acquisition de trois éoliennes du parc Crussow Le parc existant est complété par 27 éoliennes entraînant la création des sociétés suivantes: ewz Windpark Vogelsberg GmbH, ewz Windpark Schermen GmbH, ewz Windpark Kleinbrembach GmbH et ewz Windpark Dörmte GmbH. ewz (Deutschland) GmbH acquiert 20 pourcent de la société norvégienne Jæren Energi AS. 2011/2012. Depuis juillet 2011, 26 turbines produisent de l électricité propre dans le parc éolien Høg-Jæren. En 2012, le parc éolien compte six turbines supplémentaires. En 2011, ewz (Deutschland) GmbH participe à hauteur de 10 pourcent dans la centrale thermique solaire Puerto Errado 2. Après une longue phase d essai, la centrale est mise en service en octobre ewz (Deutschland) GmbH participe à hauteur de 100 pourcent dans un projet prêt à être réalisé, celui du parc éolien de la société française SEPE L Epinette S.A.R.L. En décembre, ewz (Deutschland) GmbH acquiert une part de 49 pourcent dans la wpd Butendiek Beteiligungs GmbH, qui participe elle-même à hauteur de 10 pourcent dans le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord Après seulement un an de chantier, les six turbines du parc éolien Epinette dans la région Nord Pas de Calais dans le Nord de la France, à 30 km de la Manche, sont mises en service. Cette région bénéficie de conditions de vent particulièrement bonnes. Le parc éolien Epinette signifie pour ewz l entrée dans le marché français de l éolien qui dispose d un important potentiel.

8 14 15 Portefeuille. Projets. Parc éolien Crussow, Brandebourg,. Parc éolien Høg-Jæren, Stavanger, Norvège. Le parc éolien de Crussow est situé à 90 km au nord-est d Angermünde, dans le Land de Brandenburg. Il se trouve dans une vaste zone de campagne composée de champs cultivés et de prairies. Parc éolien Vogelsberg, Thuringe,. 6 MW 3 Vestas V-80, 2 MW Mise en service GWh Depuis la mi-2011, le parc éolien Høg-Jæren compte 26 turbines en activité; six ont été ajoutées en Le parc se situe au sud de la ville portuaire Stavanger sur un des sites les plus productifs en énergie éolienne. En 2013 et 2014, le parc éolien Høg-Jæren fut récompensé par le prix «Vent guerrier de l année». 73,6 MW 32 Siemens SWT , 2,3 MW Participation d ewz 20 % Mise en service 2011 (26) et 2012 (6) 222 GWh Le parc éolien Vogelsberg se situe dans le district Sömmerda, Thuringe, à 75 km au sud-ouest de la ville de Leipzig. Le parc éolien, entouré de vastes champs de céréales, se trouve sur une petite colline. Seules une ligne de haute-tension et une frontière communale séparent le parc de Vogelsberg de celui de Kleinbrembach. 6 MW 3 Vestas V-90, 2 MW Mise en service GWh Parc éolien Epinette, Nord-Pas-de-Calais, France. Le parc éolien Epinette est le premier parc éolien où ewz intervient en tant que maître d ouvrage. Le site près des côtes dispose de conditions de vent particulièrement bonnes. ewz (Deutschland) GmbH acquiert grâce à ce parc une première expérience avec des turbines à entrainement direct 12 MW 6 Enercon E82, 2 MW Mise en service GWh Parc éolien Kleinbrembach, Thuringe,. Le parc éolien Kleinbrembach se situe également dans le district de Sömmerda, Thuringe, à 75 km au sudouest de la ville de Leipzig. Il se dresse sur une petite colline au milieu de terres cultivées et n est pas visible depuis le village. Parc éolien Schermen, Saxe-Anhalt,.. Le parc éolien Schermen est situé dans le district de Jerichower Land, Saxe- Anhalt, à 15 km au nord-est de la ville de Magdebourg. Il est entouré de vastes champs et de petites parcelles forestières. Le paysage est plutôt plat et légèrement en pente descendante vers le sud. Les différences de niveau entre les éoliennes atteignent 20 m. Parc éolien Dörmte, Basse-Saxe,. Le parc éolien Dörmte est situé dans le district d Uelzen, Basse-Saxe, à 70 km au sud-est de Hambourg. Le parc est entouré de vastes champs. 10 MW 5 Vestas V-90, 2 MW Mise en service GWh 16 MW 8 Vestas V-90, 2 MW Mise en service 2007 (6) et 2009 (2) 31 GWh 16,5 MW 11 REpower MD-77, 1,5 MW Mise en service GWh Parc éolien Butendiek, Mer du Nord,. Le parc éolien offshore Butendiek dans la mer du Nord en, à quelques 32 km de l île de Sylt et 53 km du continent est en construction depuis mars. La mise en service est prévue pour La wpd SA, une entreprise européenne renommée dans le développement et l exploitation de parcs offshore et onshore a développé le pro jet. wpd est également responsable de la construction et de l exploitation du parc. Puerto Errado 2, Calasparra, Espagne. Dans la région espagnole fortement ensoleillée de Murcia se trouve la centrale solaire thermique Puerto Errado 2 qui fût construite sous régie suisse. C est la plus grande centrale solaire thermique au monde basée sur la technologie Fresnel avec évaporation directe. En plus de deux centrales de production conventionnelle, l installation comprend environ m² de miroirs. 288 MW 80 Siemens SWT , 3,6 MW Participation d ewz 4,9 % Mise en service GWh Technologie 30 MW Réflecteurs de Fresnel linéaires Participation d ewz 10 % Mise en service GWh

9 16 17 Finances Compte de résultat consolidé Compte de résultat consolidé. En milliers d EUR (keur) En milliers d EUR (keur) Chiffre d affaires Autres produits d exploitation Charges d exploitation EBITDA Amortissements Résultat d exploitation (EBIT) Produits financiers Charges financières Résultat avant impôts Impôts 72 2 Résultat après impôts Bilan consolidé. En milliers d EUR (keur) En milliers d EUR (keur) Actif non courant Actif courant Comptes de régularisation Actif Capital Réserves Report de perte Résultat consolidé Provisions Dettes Comptes de régularisation Passif Le parc éolien Høg-Jæren: «Vent Guerrier» 2013 et 2014.

10 18 19 Périmètre et principes de consolidation. Le groupe ewz Deutschland. Les états financiers consolidés du Groupe ewz Deutschland comprennent les comptes d ewz (Deutschland) GmbH et de ses filiales. Les filiales sont des entités directement contrôlées par ewz (Deutschland) GmbH et détenues à 100 pourcent par celle-ci. Les participations dans des entreprises associées (participation inférieure à 50 pourcent) sont consolidées selon la méthode de la mise en équivalence. Les opérations intragroupe ont été éliminées. Les comptes ne sont soumis à aucune exigence de vérification. ewz ewz (Deutschland) GmbH ewz Windpark Crussow GmbH Impressum. Rédaction ewz ewz Windpark Vogelsberg GmbH Design/ Couverture Atelier Leuthold, Zurich Le parc éolien Epinette, Nord Pas de Calais. ewz Windpark Schermen GmbH ewz Windpark Kleinbrembach GmbH ewz Windpark Dörmte GmbH Tirage 50 Impression Edition Mai 2015 Impression écologique sur du papier 100 pourcent recyclé pour préserver notre environnement. Reproduction autorisée avec indication de la source. 49% SEPE L Epinette S.A.R.L. France wpd Butendiek Beteiligungs GmbH¹ ) Editeur ewz (Deutschland) GmbH Lohnerhofstrasse 2 D Konstanz 20% 10% Jæren Energi AS Norvège Tubo Sol Puerto Errado 2 S.L. Espagne Unités. GWh = Gigawatt-heure (1 milliard Watt-heure) MW = Mégawatt (1 million Watt) ¹ ) ewz (Deutschland) GmbH détient 49 pourcent de wpd Butendiek Beteiligungs GmbH, laquelle détient 10 pourcent du parc offshore Butendiek Le parc éolien Epinette, Nord Pas de Calais.

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2012 : une année de construction très chargée a commencé pour C-Power Ostende le 16 mars 2012 2012 est l année la plus importante pour la construction du parc éolien offshore C-Power

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Sunergic SA, tous droits réservés

Sunergic SA, tous droits réservés Sommaire 1. L él électricité: - Quelques rappels - Le marché de l él électricité en Suisse, comparatifs, - Acteurs du marché 2. Le Photovoltaïque : - Principes de base - Données climatologiques: irradiation,

Plus en détail

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Secteur Energy Presse Erlangen, le 15 mai 2014 Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Valeur totale de la commande : plus de 1,5 milliard d euros Combinaison

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non INFORMATIONS GÉNÉRALES Présentation du pays Délai de création : 18 jours Sociétés pré-constituées : Non Comptabilité : Obligatoire Secrétariat : Obligatoire Actionnariat anonyme : Oui Directeur nominé

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

EDF Energies Nouvelles lance son introduction en bourse

EDF Energies Nouvelles lance son introduction en bourse COMMUNIQUE La Défense, le 14 novembre 2006 EDF Energies Nouvelles lance son introduction en bourse Fourchette indicative du prix de l offre applicable au placement global et à l offre à prix ouvert : entre

Plus en détail

Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N. Éléments Total Part du groupe 60 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440

Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N. Éléments Total Part du groupe 60 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440 Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N Éléments Total Part du groupe 60 % Capital 500 Réserves 600 Intérêts minoritaires 40 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440 Élimination

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de critères de gestion forestière mondialement reconnue. L objectif

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Euro-Supergrid avec connexion EU-MENA : Schéma d une infrastructure possible pour un approvisionnement électrique durable en EU-MENA.

Euro-Supergrid avec connexion EU-MENA : Schéma d une infrastructure possible pour un approvisionnement électrique durable en EU-MENA. 1. Le concept DESERTEC La plus grande ressource d énergie techniquement accessible sur la planète est disponible dans les régions désertiques autour de l équateur. Le concept DESERTEC a été conçu dans

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel QA3184.08 Question «Toute chose a deux côtés, le charbon en a deux mauvais» (Reinhard Bütikofer,

Plus en détail

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Cette étude a été réalisée par le Syndicat des énergies renouvelables et sa branche éolienne France Energie Eolienne Juin 2010

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Investir dans un avenir ensoleillé. Cleantech

Investir dans un avenir ensoleillé. Cleantech Investir dans un avenir ensoleillé Cleantech SOMMAIRE COMPÉTENCES Exploiter le soleil 8 De l énergie à l infini 9 Le rendement au service de l environnement 11 Dispositions légales 13 Développement 15

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15%

Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15% Communiqué de presse Paris, le 29 avril 2014 Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15% Hausse des revenus locatifs de la Foncière de 41,7 % à périmètre courant (- 0,8 % à périmètre

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile

FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile Seul le discours prononcé fait foi Exercice 2010 FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile Discours de Kurt Rohrbach, président de la direction d entreprise de BKW FMB Energie SA, à

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 559,40 Siège social : 59, rue de l Université 93160 NOISY LE GRAND

CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 559,40 Siège social : 59, rue de l Université 93160 NOISY LE GRAND CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 559,40 Siège social : 59, rue de l Université 93160 NOISY LE GRAND RCS Bobigny B 381 178 797 Siret : 381 178 797 00076 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE «CESAR»

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne.

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. A quoi vous attendre? Type d investissement Ce produit est une obligation. En souscrivant à cette obligation, vous prêtez de l argent

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL COMMUNE DE VAL-DE-RUZ RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande d un crédit d'engagement de CHF 160'000.- pour la rénovation et l isolation des façades du bâtiment sis à l

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014 Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier 31 décembre 2014 Portée de l application Le dispositif de Bâle III fixe en matière de capitaux propres un cadre international

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail