UNLOCK THE POTENTIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNLOCK THE POTENTIAL"

Transcription

1 4 e Swiss Energy & Climate Summit 16 septembre 13h30 17 septembre 16h , Berne SOLUTION MARKET INNOVATION BUSINESS IDEA IMPACT UNLOCK THE POTENTIAL Innovations dans le domaine de l efficacité énergétique et de la protection du climat

2 DÉPLOYER LES POTENTIELS Bild SwissECS Chers participants, Le nombre de phénomènes météorologiques extrêmes tels que les ouragans et les inondations a été multiplié par trois depuis les années 80. Le réchauffement de la planète provoqué par les activités humaines est désormais incontestable. Mais comment pouvons-nous encore lutter activement contre le changement climatique? La clé réside dans l efficacité. Les moyens dont nous disposons étant limités, ils doivent être affectés aux domaines permettant les plus grandes réductions d émissions de CO 2. Pour réussir ce tournant, nous avons besoin de solutions, de services et de produits innovants. Cependant, leur développement et leur mise sur le marché ne pourront se faire que si les gouvernements, les organisations, les équipes de projet et les entreprises pionnières exploitent pleinement leur potentiel et envoient des signaux clairs. Le SwissECS réunit les décideurs et les esprits créatifs venus des mondes économique, scientifique, politique et sociale, afin de permettre à chacun de déployer son propre potentiel. Individus, équipes, entreprises: unlock the potential! Le Swiss Energy & Climate Summit est la plus grande conférence organisée en Suisse autour des questions liées à l énergie et au climat. UELI WINZENRIED Président du SwissECS 2 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

3 TOP KEYNOTE 2015 TONY BLAIR PREMIER MINISTRE DE GRANDE- BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD ENTRE 1997 ET 2007 «Breaking the Climate Deadlock» TEMPS FORTS SILICON VALLEY LA BATTERIE DERNIÈRE GÉNÉRATION POLITIQUE CLIMATIQUE AGENDA NATIONAL ET MONDIAL AIR COMPRIMÉ L ACCUMULATEUR D ÉNERGIE DU FUTUR PARCS OFFSHORE ÉNERGIE ÉOLIENNE: LA RÉFÉRENCE DANOISE JONAS PROJER ANIMATEUR DE L ÉMISSION POLITIQUE DE SRF «ARENA» ET PRÉSENTATEUR DU SOMMET SWISSECS 2015 INVESTISSEMENTS VERTS TENDANCES AUX ÉTATS-UNIS ET EN ASIE FORMULE E DES BOLIDES ÉLECTRIQUES HIGH-TECH 4 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

4 CLIMATE CHANGE, ENERGY RESOURCES AND POLITICS TONY BLAIR PREMIER MINISTRE DE GRANDE- BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD ENTRE 1997 ET 2007 «BREAKING THE CLIMATE DEADLOCK» Evaluation de la politique climatique internationale Lutte pour les ressources énergétiques Evolutions géopolitiques actuelles 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS MERCREDI THÈME-CLÉ SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

5 TECHNOLOGY TRENDS & INVESTMENTS DERNIÈRES TENDANCES DANS LA SILICON VALLEY ET EN ASIE ANDREW CHUNG ASSOCIÉ, KOSHLA VENTURES Ancien étudiant de Harvard, Andrew Chung compte aux Etats-Unis et en Asie parmi les personnalités les plus reconnues dans le domaine des technologies liées à l énergie et à l environnement. Grâce à des années d expérience au sein de différentes sociétés de capital-risque et dans le financement de jeunes entreprises innovantes, il possède un flair indéniable pour les nouvelles technologies et les dernières tendances. L expertise d Andrew Chung lui a déjà valu d intervenir auprès de la Maison-Blanche afin d apporter son éclairage et ses conseils au gouvernement américain. INNOVATION ET COOPÉRATION SUZANNE THOMA CEO BKW SA Suzanne Thoma a dirigé à partir de 2010 le secteur d activité Réseaux de BKW, avant d être nommée CEO du groupe en Jusqu en 2009, elle était à la tête de la division Automotive de WICOR Group à Rapperswil et était auparavant CEO de Rolic Technologies Ltd., un fournisseur de produits high-tech pour l industrie électronique. Précédemment, elle a occupé pendant 12 ans plusieurs fonctions au sein de Ciba Spezialitätenchemie AG, dans différents pays. KOSHLA VENTURES Koshla Ventures figure parmi les principales sociétés en participation de la Silicon Valley. L entreprise a été créée en 2004 par Vinod Koshla, cofondateur de Sun Microsystems. Avec un volume d investissement de quatre milliards de dollars, Koshla Ventures se concentre sur les domaines des énergies durables, de l agriculture et de l alimentation, des semi-conducteurs, de la santé, du big data et de la formation. Dernières tendances technologiques mondiales Evolutions et investissements en Asie Panorama des technologies de stockage de l énergie 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 14h30 14h50 THÈME-CLÉ Les opportunités des centres d innovation Une complémentarité parfaite: start-up & groupes Coopérations: les facteurs de réussite BKW SA Spécialisé dans l énergie et les infrastructures, le groupe BKW est présent à l international et compte environ 3500 collaborateurs. Ses activités comprennent la planification, la construction et l exploitation d infrastructures de production d énergie et d approvisionnement pour les entreprises, les particuliers et les institutions publiques. Son réseau de distribution le plus étendu de Suisse approvisionne en électricité un million de personnes de manière fiable et continue. 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 15h40 16h05 THÈME-CLÉ 8 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

6 SOLUTIONS POUR UNE POLI- TIQUE CLIMATIQUE EFFICACE LES LOIS ÉCONOMIQUES DE LA POLITIQUE CLIMATIQUE LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE TABLE RONDE PASCALE BRUDERER Conseillère aux Etats PS ALBERT RÖSTI Conseiller national UDC La Stratégie énergétique de la Confédération entre dans une deuxième étape. A partir de 2021, il s agit de passer d un système d encouragement à un système d incitation, c est-à-dire d opérer une transition lente vers une réforme fiscale écologique. L abandon de l énergie nucléaire (40%) doit être rendu possible par l amélioration de l efficacité énergétique et par le développement massif des énergies éolienne et solaire. En raison de la force du franc suisse, l économie du pays ne connaîtra ces prochaines années qu une faible croissance et continuera d importer de l électricité bon marché. Et la population acceptera difficilement une hausse d impôts supplémentaire sur les ressources énergétiques. Comment la Suisse peut-elle, avec des ressources limitées, atteindre ses objectifs énergétiques et climatiques de la manière la plus efficace? Joachim Weimann est convaincu que la politique climatique menée en Europe, et en Allemagne en particulier, est largement inefficace et contreproductive. Il estime que la lutte contre le changement climatique prendra un tournant lorsque l on comprendra que la politique climatique est soumise à des principes économiques. Pour Joachim Weimann, une bonne politique climatique consiste à affecter les moyens limités dont nous disposons aux secteurs dans lesquels la diminution des émissions de CO 2 sera la moins onéreuse. JOACHIM WEIMANN PROFESSEUR DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE À L UNIVERSITÉ DE MAGDEBOURG JACKY GILLMANN PCA de Losinger Marazzi SA REMO LÜTOLF Président de la direction d ABB Suisse SA Les entreprises et les PME suisses peuvent-elles faire face à un impôt supplémentaire sur l énergie? Quels sont les exemples de projets pilotes réussis dans le secteur privé? Notre table ronde interdisciplinaire, animée par Jonas Projer, répondra à ces questions et portera sur la Stratégie énergétique. 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 16h05 16h30 THÈME-CLÉ 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 16h30 17h15 TABLE RONDE 10 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

7 EXPLOITER PLEINEMENT LE POTENTIEL EXISTANT! RAFFAELLO D ANDREA Raffaello D Andrea est professeur ordinaire à l ETH Zurich depuis Né en 1967 à Pordenone, en Italie, il obtient en 1991 un Bachelor en sciences de l ingénieur à l université de Toronto, puis un Master en 1992, et devient docteur au California Institute of Technology en Jusqu en 2007, Raffaello D Andrea était professeur assistant et professeur extraordinaire à l université Cornell. Raffaello D Andrea a en outre fondé plusieurs start-up, dont une qu il a cédée à Amazon. Mondialement reconnu pour son savoir dans le domaine de la robotique et des systèmes dynamiques, il n a pas son pareil pour relier la théorie à la pratique. C est donc une véritable star du domaine qui interviendra au SwissECS. OFFSHORE BENCHMARK LE RÔLE DE L ÉOLIEN OFFSHORE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE DU FUTUR: ATTENTES EXPÉRIENCE POTENTIEL MAKING IDEAS HAPPEN RAFFAELLO D ANDREA PROFESSEUR EN SYSTÈMES DYNAMIQUES ET TECHNOLOGIE DE RÉGULATION, ETH ZURICH 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 17h15 17h45 THÈME-CLÉ Le secteur éolien a le vent en poupe. En 2014, des installations d une puissance totale de 51 gigawatts ont été installées à travers le monde. Mais en de nombreux endroits, on s érige aussi de plus en plus contre une «défiguration» du paysage. Le plus grand potentiel de l énergie éolienne ne se trouve cependant pas sur terre, mais offshore, où les vents sont nettement plus puissants et plus réguliers, loin des populations humaines. La mer du Nord compte à elle seule 11 parcs offshore en construction à l heure actuelle, pour une puissance 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 08h30 08h55 THÈME-CLÉ totale de plus de 3500 MW. Premier fournisseur d énergie du Danemark, DONG Energy exploite d importants parcs éoliens offshore. SAMUEL LEUPOLD CEO DONG WIND ENERGY 12 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

8 TECHNOLOGIE DE STOCKAGE PAR AIR COMPRIMÉ DANIELLE FONG fait partie, selon le magazine Forbes, des 30 femmes de moins de 30 ans les plus influentes au monde. Cette scientifique de talent a commencé son doctorat de physique à l université de Princeton à l âge de 17 ans, et a fondé en 2009 l entre- prise LightSail. Celle-ci développe une technologie de stockage par air comprimé qui permet d emmagasiner dans de grands réservoirs d air l excédent d énergie produit par les installations éoliennes et solaires. La jeune entreprise compte notamment Bill Gates parmi ses investisseurs. Proposant une solution alternative au stockage dans des batteries, la technologie de l air comprimé est une promesse d avenir. SAUT QUANTIQUE DANS LA TECHNOLOGIE DES BATTERIES JAGDEEP SINGH CEO QUANTUMSCAPE NOUVEAUTÉ VENUE DES ÉTATS-UNIS PREMIÈRE EUROPÉENNE DANIELLE FONG CO-FOUNDER & CHIEF SCIENCE OFFICER LIGHTSAIL ENERGY Jagdeep Singh, serial entrepreneur et élu entrepreneur de l année aux Etats-Unis, a déjà fondé et introduit au NASDAQ plusieurs start-up. En coopération avec l université de Stanford, sa dernière start-up met au point la prochaine génération de batteries destinées à l électromobilité. L objectif: doubler les capacités et diminuer d un tiers les coûts, ce qui permettrait de commercialiser une voiture électrique bon marché sur le segment médian. Facteurs de réussite des start-up La prochaine génération de batteries Feuille de route de commercialisation QUANTUMSCAPE La dernière entreprise créée par Jagdeep Singh est à ce jour très peu connue. La start-up a été fondée en 2010, entre autres par des chercheurs de l université de Stanford. Plusieurs grands groupes y ont des participations, notamment le constructeur automobile allemand VW. PREMIÈRE EUROPÉENNE 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 08h55 09h20 THÈME-CLÉ 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 09h20 09h45 THÈME-CLÉ 14 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

9 CONFÉRENCE SUR LE CLIMAT À PARIS UNE ÉTAPE CRUCIALE VERS UNE POLITIQUE CLIMATIQUE NATIONALE APRÈS 2020 D après le GIEC, limiter la hausse des températures à 2 degrés par rapport au niveau de l ère préindustrielle nécessiterait une réduction des émissions mondiales de 40 à 70% d ici C est l objectif qui sera défendu par la Suisse lors de la conférence internationale sur le climat organisée à Paris en fin d année, où les 194 Etats participants devraient conclure un accord mondial. Parallèlement, la Suisse continue de développer sa politique climatique nationale pour la période post BRUNO OBERLE Directeur OFEV 17 SEPTEMBRE h30 10h45 ALLEMAND DEUTSCH THÈME-CLÉ GESPRÄCH KURT ROHRBACH Président Association des entreprises électriques suisses AES RENAT HEUBERGER CEO South Pole Group Où se situe la politique climatique suisse par rapport à celle des autres pays? Quelles sont les conditions à réunir à Paris pour parvenir à un accord international? Comment l économie, la politique, la science et la société peuvent-elles contribuer à la réalisation des objectifs de la politique climatique? RETO KNUTTI Professeur en physique du climat ETH Zurich 17 SEPTEMBRE h45 11h15 ALLEMAND DISCUSSION GESPRÄCH 16 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

10 SMART GRID LIVE LE RÉSEAU D ACCUMULATION INTELLIGENT LA SUPER BATTERIE TESLA LE DERNIER COUP D ÉCLAT D ELON MUSK: LA POWERWALL BATTERY Tesla, le pionnier américain des véhicules électriques, lance sur le marché la batterie Powerwall, destinée à équiper les maisons et les entreprises. Pesant près de 100 kg et disposant d une capacité de 10 kwh, la Powerwall de Tesla est présentée comme le «chaînon manquant» vers un approvisionnement électrique indépendant du réseau. Sa conception modulaire permet de regrouper des unités plus grandes et son prix de vente est annoncé à 3500 dollars. La batterie de Tesla va-t-elle bouleverser le marché de l électricité? Le dernier coup de génie de l inventeur et serial entrepreneur Elon Musk sera présenté au Swiss ECS pour la première fois en Europe. La technologie de la batterie Tesla Le potentiel et l influence sur le marché de l électricité FRÉDÉRIC GASTALDO CEO SWISSCOM ENERGY SOLUTIONS AG Les fluctuations du réseau électrique sont l un des principaux défis posés aux entreprises d approvisionnement en courant. Le réseau d accumulation intelligent tiko, de Swisscom Energy Solutions SA (une coentreprise de Swisscom SA et Repower SA), réagit en temps réel à ces fluctuations et permet d optimiser ainsi le réseau électrique à la fois à l échelle locale et nationale. Approvisionnant en électricité plus de 5000 chauffages de clients privés, tiko est l un des plus grands réseaux intelligents en fonctionnement dans le monde. ALEX SCHOCH DIRECTEUR TESLA ENERGY EU La rentabilité PREMIÈRE EUROPÉENNE 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 11h40 12h00 THÈME-CLÉ 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 15h10 15h30 THÈME-CLÉ 18 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

11 TECHNOLOGY PITCHES L INTELLIGENCE EN ESSAIM SUR LE RÉSEAU SIMON SUMMERMATTER CEO & co-fondateur Ampard AG Le système de gestion énergétique AMPARD réunit des installations de production décentralisée pour former une centrale électrique virtuelle. La régulation de la puissance permet une optimisation économique des capacités de transport des réseaux électriques. Et grâce aux recettes engrangées, les propriétaires des différentes installations décentralisées peuvent aussi percevoir une rémunération. SMART HOME 2.O FABRIZIO LO CONTE Co-fondateur esmart Technologies SA Fabrizio Lo Conte et Laurent Fabre ont fait de la start-up esmart technologies un fournisseur de premier plan dans le domaine de l automatisation des bâtiments. En collaboration avec Losinger Marazzi, la jeune entreprise issue de l EPFL a installé un système d automatisation tout-en-un dernière génération dans plus de 300 appartements d un lotissement. Une véritable source d inspiration en vue d améliorer l efficacité énergétique. STOCKAGE DE L ÉNERGIE DR. SYLVAIN LEMOFOUET Co-fondateur & président Enairys Powertech SA Enairys propose une solution innovante et respectueuse de l environnement en matière de stockage et de gestion de l électricité. Fondés sur des innovations en hydropneumatique et en électronique de puissance, les produits d Enairys permettent de satisfaire différents besoins. Ils peuvent notamment servir à compenser les pics de consommation électrique et à lisser l injection d énergie solaire et éolienne. 17 SEPTEMBRE 2015 DE / EN 13h15 13h55 SOLUTIONS 20 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

12 BREAKOUT SESSION 1 VERS UNE SOCIÉTÉ À 2000 WATTS POTENTIELS TECHNIQUES ET LIMITES ÉCONOMIQUES BREAKOUT SESSION 2 QUEL NIVEAU D INTELLIGENCE POUR LE RÉSEAU? OÙ EN EST LA MISE EN PLACE D UN RÉSEAU INTELLIGENT? Le parc immobilier suisse est aujourd hui responsable de près de la moitié des dépenses totales d énergie et des émissions de CO 2 du pays. D après la Fondation Suisse de l Energie, cette consommation peut être divisée par deux d ici Sur les plans technique et économique, les potentiels d économies sont considérables. Pour l heure, les prescriptions applicables aux bâtiments diffèrent d un canton à l autre, mais cela ne sera bientôt plus le cas: à travers les modèles de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC), les directeurs cantonaux de l énergie ont adopté en début d année une harmonisation pour l ensemble des territoires. Cela ouvre-t-il la voie à une société à 2000 watts? Quels potentiels faudra-t-il encore mieux exploiter afin de maintenir un niveau de vie élevé tout en réduisant massivement la consommation énergétique? Le caractère extrêmement aléatoire des énergies solaire et éolienne, ainsi que la décentralisation des installations de production correspondantes, posent de nouveaux défis à l ensemble du système d approvisionnement électrique. A l avenir, la production, la consommation et le stockage de l électricité devront être reliés les uns aux autres et coordonnés. Le «réseau intelligent» reste majoritairement un concept. Beaucoup de questions sont encore en suspens concernant les normes techniques, la sécurisation des données des consommateurs et le financement du développement sur l ensemble du territoire suisse. Quels efforts doivent être fournis par les fournisseurs d électricité, les gestionnaires de réseau et les acteurs politiques pour permettre la mise en place d un réseau intelligent, et donc améliorer l efficacité de la gestion de l électricité? MARK ZIMMERMANN Innovation Manager, Empa ANDREAS RICKENBACHER Membre du Conseilexécutif du canton de Berne et directeur de l économie publique MARIANNE ZÜND Cheffe Médias et politique OFEN ANDREA VEZZINI Professeur à la Haute Ecole spécialisée bernoise JACKY GILLMANN PCA de Losinger Marazzi SA UELI WINZENRIED Président de la Direction Assurance immobilière Berne (AIB) MAURUS BACHMANN Directeur, Association Smart Grid Suisse CHRISTOPHE BOSSEL Chef Réseaux BKW SA Benchmarks en technologie du bâtiment Dernières évolutions dans le domaine des smart grids Exemples dans la région de Zurich Benchmarks nationaux et internationaux Conditions-cadre politiques Animateur: Michel Geelhaar 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT Conditions-cadre essentielles Animateur: Peter Stähli 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT 22 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

13 BREAKOUT SESSION 3 QUI FINANCE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE? QUEL EST LE RÔLE DE L ÉCONOMIE ÉNERGÉTIQUE? Si la transition énergétique nécessite des investissements substantiels, le recours aux investisseurs institutionnels privés suisses a été jusqu à présent plutôt limité. Les fournisseurs d énergie ont de plus en plus de difficulté à réaliser des investissements par leurs propres moyens. Cependant, les besoins sont immenses, que ce soit pour le développement et le renouvellement des réseaux, l entretien, le développement ciblé et les nouvelles concessions de SUZANNE THOMA CEO BKW SA centrales hydroélectriques ou encore la construction d infrastructures pour les énergies renouvelables. En matière d investissement dans les infrastructures énergétiques, les conditions-cadre et les exigences des fournisseurs d énergie et des investisseurs institutionnels sont largement identiques. Mais si les intérêts convergent si bien, comment expliquer que l on observe à ce jour aussi peu de projets communs? Est-ce dû à un manque de flexibilité des fournisseurs d énergie, à un immobilisme de leur actionnariat ou à des exigences trop élevées de la part des investisseurs institutionnels? Existe-t-il d autres obstacles à des investissements conjoints entre les fournisseurs d énergie et les acteurs de l économie privée? Le cas échéant, comment les surmonter? LA FORMULE E À BERNE UN SURSAUT D INNOVATION POUR L ÉLECTROMOBILITÉ GRÂCE AU NOUVEAU CHAMPIONNAT DE FORMULE E RUDOLF RECHSTEINER Ancien conseiller natioal, conseiller, conseil d administration Industrielle Werke Basel (IWB) MAX FRITZ Président de l IG Energieintensiver Branchen IGEB BEAT HUBER Chief Investment Officer FONTAVIS AG Investissements dans les infrastructures énergétiques Possibilités de financement pour les investisseurs institutionnels Exemples pratiques Animateur: Jonas Projer MICHAEL KELLER Relationship Manager Multinationals UBS Switzerland AG 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT En septembre 2014, dix équipes se sont lancées dans la première saison du Championnat de Formule E de la FIA. Les véhicules, identiques, sont tous équipés de la même technologie: un moteur électrique développant une puissance de 200 kw et une batterie de 28 kwh à 1000 V. A partir de la saison 2015/16, les équipes pourront concourir avec des véhicules personnalisés, ce qui génèrera des investissements dans le développement des technologies-clés. Une évolution bénéfique pour le secteur de l électromobilité. PREMIÈRE SUISSE 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 15h30 15h50 INNOVATION 24 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

14 ZONE DE RÉSEAUTAGE NEW SOLUTION EXPO INNOVATIONS DANS LE DOMAINE DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DE LA PROTECTION DU CLIMAT Sur le «New Solution Expo» de la zone de réseautage sont présentées les dernières technologies et prestations des domaines énergétique et environnemental, selon l ordre des phases de développement. Recherche Prototype Marché RELIER LES IDÉES ET LES PARTENAIRES POUR LES START-UP ET LES INVESTISSEURS Afin de favoriser la rencontre entre idées et partenaires, le SwissECS met à disposition des start-up la plateforme «Pitch and Match», qui leur permet d entrer en contact avec de possibles collaborateurs et d analyser efficacement leur potentiel commun. Dix start-up du secteur de l énergie et du climat spécialement sélectionnées disposeront d une plateforme de présentation dans le cadre du sommet SwissECS. Start-up Investisseurs 26 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

15 PARTENAIRES PREMIUM PARTENAIRES PREMIUM Assurance immobilière Berne Tempêtes ayant la puissance d un ouragan, violents orages ou crues record la météo est toujours plus extrême dans le monde. Les dommages augmentent en Suisse, avec l intensité des événements. L AIB assure obligatoirement tous les bâtiments contre des dégâts dus au feu et aux éléments naturels, avec une couverture illimitée. De nouveaux modes de pensée sont nécessaires pour maintenir cette couverture, compte tenu du changement climatique. L AIB relève les défis avec une meilleure répartition des risques par des assurances complémentaires et des conseils dans ses sociétés affiliées. Elle s engage aussi pour une prévention visant à éviter ou minimiser des dommages et à différents niveaux dans la politique climatique. Dans ce sens, l AIB est fière d être initiatrice et responsable du SwissECS et de participer au dialogue sur notre avenir climatique et énergétique. «Plus de 200 experts de maisons locaux assistent nos clients par des conseils de Prévention et de Sécurité, aussi à l heure des changements climatiques» Ueli Winzenried Président de la Direction Assurance immobilière Berne (AIB) UBS SA En tant que première banque suisse, nous avons conscience de notre responsabilité sociétale et entendons adopter un comportement aussi respectueux que possible de l environnement. Avec une réduction de nos émissions de CO 2 de 51% entre 2004 et 2014, nous avons dépassé notre objectif de diviser par deux l empreinte carbone du groupe d ici Nous récompensons en outre nos clients pour leur efficacité énergétique, en redistribuant la taxe sur le CO 2 aux PME sous la forme d incitation financière lorsqu elles améliorent leurs performances dans ce domaine. La clientèle privée bénéficie quant à elle de l hypothèque UBS «eco» lors de la construction d habitations énergétiquement efficaces. Avec UBS Clean Energy Infrastructure Switzerland, nous faisons la liaison entre les investisseurs institutionnels à la recherche de rendements durables d une part, et les fournisseurs d énergie, les gestionnaires de réseaux et les autres acteurs du secteur suisse de l énergie d autre part. «L efficacité énergétique est un facteur-clé pour renforcer la compétitivité économique.» Christine Novakovic Directrice Corporate & Institutional Clients et Investment Bank Schweiz BKW SA Présent à l international, le groupe BKW est une entreprise spécialisée dans l énergie et les infrastructures employant près de 3500 collaborateurs. Il regroupe sous un même toit de nombreuses compétences et peut ainsi proposer à ses clients dans toute la Suisse des prestations globales et personnalisées. Le groupe BKW planifie, construit et exploite des infrastructures de production d énergie et d approvisionnement pour les entreprises, les particuliers ainsi que les institutions publiques. Via son réseau de distribution, qui est le plus étendu de Suisse, il approvisionne en courant un million de personnes de manière fiable et continue. Le groupe BKW prend très au sérieux son rôle vis-à-vis de la société: il investit dans les énergies renouvelables et mise sur une gestion efficace des ressources. En outre, il s engage à développer des technologies innovantes garantissant un approvisionnement sûr et durable. «Nous entendons axer davantage nos offres et nos produits sur les besoins du client, afin de lui apporter une valeur ajoutée.» Suzanne Thoma CEO de BKW SA 28 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

16 Contact Interprétation simultanée Tarifs pour les visiteurs individuels Swiss Energy and Climate Summit c/o Premium Incentives and Events AG C.F.L. Lohnerstrasse 24 CH-3645 Gwatt (Thoune) Hotline: +41 (0) Le sommet SwissECS bénéficie d une interprétation simultanée en allemand, français et anglais: allemand/anglais M allemand/français M Billet pour la conférence (16 et 17 septembre 2015) Les collations proposées pendant les pauses, le dîner et l apéritif de clôture sont inclus dans le prix. La conférence débute le 16 septembre 2015 à 13h30. Billet pour la conférence et le dîner-réseautage Le dîner-réseautage aura lieu le 16 septembre au Kursaal à Berne. 740 CHF 890 CHF Forfaits VIP pour les entreprises Forfait VIP entreprise 4 billets pour la conférence et le dîner-réseautage. Places réservées 2850 CHF aux premiers rangs lors des conférences. (au lieu de 3560 CHF) Hôtel Notre plateforme d inscription vous permet de réserver une chambre d hôtel en même temps que votre accès à la conférence. Le secrétariat de l événement se tient à votre disposition pour tout renseignement. Tarifs pour les start-up Offre spéciale pour les jeunes entreprises Si votre entreprise a été créée après le 1 er janvier 2010, vous bénéficiez d un tarif préférentiel pour l accès à la conférence et la participation au Networking-Dinner. 390 CHF Accès Inscription Nous vous recommandons d emprunter les transports publics pour vous rendre à la conférence. Vous pouvez optimiser votre trajet en planifiant votre itinéraire et en recherchant la meilleure façon de vous rendre à Berne dans le respect de l environnement sur le site: Le nombre de participants à la 4 e édition du Swiss Energy and Climate Summit est limité à 800 personnes. Les inscriptions sont traitées dans leur ordre d arrivée. Lors des éditions précédentes, la manifestation affichait complet. Date limite d inscription: 10 septembre 2015 Pour l organisation de l événement, le SwissECS et ses partenaires privilégient les solutions respectueuses du climat et une restauration essentiellement à base de produits régionaux. 30 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

17 Partenaires Premium Partenaires Principaux Partenaires Médias Partenaires Scientifiques Partenaires Network Schweizerischer Verband der Telekommunikation Association Suisse des Télécommunications Swiss Telecommunications Association Swiss Energy and Climate Summit c/o Premium Incentives and Events AG C.F.L. Lohnerstrasse 24 CH-3645 Gwatt (Thoune) Tél. +41 (0)

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette Flash! Eté 2015 Roulez électrique! Billets à gagner Comédie musicale Roméo & Juliette 2 ÉDITORIAL 3 L image du Model S sur la page de couverture a pu être utilisée grâce à l aimable autorisation de Tesla.

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Efficiency matters. Bienvenue à la réunion d information PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Lausanne, 5 avril 2012 Parrainage: Financé par:

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Smart grids for a smart living Claude Chaudet

Smart grids for a smart living Claude Chaudet Smart grids for a smart living Claude Chaudet 1 Institut Mines-Télécom Les smart grids en quelques mots Modernisation des réseaux électriques Utilisation des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse BKW Energie SA Alain Schenk Chef Asset Management Réseaux Sion, 6 septembre 2013 Sommaire 1. Groupe et réseau BKW 2. Signification

Plus en détail

PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST

PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST Editeur Association Parc d Innovation Suisse région Suisse du Nord-Ouest Imprimerie buysite AG, Bâle Illustrations Burckhardt+Partner, Bâle Beatrice

Plus en détail

MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES

MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES INVITATION PERSONNELLE 2015 MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES LUNDI 18 MAI 2015 STADE DE SUISSE, BERNE BIENVENUE AU BERN CLUSTER DAY 2015! Rien n est permanent,

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Nous assurons ce que vous avez construit sans pourquoi ni comment. Ainsi, l ensemble des propriétaires immobiliers des environ 400 000

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation Tout pour la revolution. KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI reduction de vos couts avec l'autoconsommation L ALTERNATIVE ELECTRIQUE INTELLIGENTE POUR LES PME - PMI GRACE AUX AVANTAGES DE L AUTOCONSOMMATION.

Plus en détail

Garage de GE à Paris

Garage de GE à Paris Garage de GE à Paris 26 6 Novembre 2015 Espace Commines 17 Rue Commines 75003 Paris France 26 10h 17h 26 19h 22h Garage de GE Venez participer aux portes ouvertes du Garage de GE. Au Garage, vous pourrez

Plus en détail

Une solution durable pour le stockage de l électricité

Une solution durable pour le stockage de l électricité Une solution durable pour le stockage de l électricité Un projet soutenu dans le cadre du programme «100 millions pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique» Philippe Gillet, EPFL, vice-président

Plus en détail

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 FIL CONDUCTEUR Le eenergy Center en quelques mots Le Smart Meter : contexte et définition L apport de l eenergy Center

Plus en détail

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel QA3184.08 Question «Toute chose a deux côtés, le charbon en a deux mauvais» (Reinhard Bütikofer,

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud»

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Votre contact UBIFRANCE : Davide Goruppi Infrastructures

Plus en détail

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010 La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente Février 00 L avènement de la Smart Grid* 3 et consommation Consommateurs *Réseau intelligent Communication et logiciels à tous les

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 «Smart City Les cités de l énergie sur la voie des villes à utilisation

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS Atelier 3 Bertrand JEAN-MAIRET Ingénieur ETS Projet photovoltaïque Préambule Union Sportive Les Ponts-de-Martel propriétaire de la patinoire du Bugnon exploite les installations depuis 1988-89 100% en

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance.

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. www.myesmart.com Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. «Facile la vie à la maison!» Pour un habitat durable et connecté Et si votre habitat

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

«Le haut niveau de qualité

«Le haut niveau de qualité 3 4 8 12 14 18 19 Bienvenue chez Nos principes Vos avantages SA Ostermundigenstrasse 99 3006 Berne www.swisscom.ch/it-services Votre informatique en bonnes mains «Le haut niveau de qualité a été déterminant

Plus en détail

Bon pour votre image. Bon pour votre budget.

Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Business Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Economisez des coûts et préservez l environnement. Découvrez comment réduire les déplacements dans votre entreprise, économiser de l énergie et améliorer

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Invitation. CeBIT 2015

Invitation. CeBIT 2015 Invitation «SWISS Pavilion» Business Security Anti-Virus Systems & E-mail Security, Cloud & Internet Security, Identity & Access Management, Physical Security, Secure Communications & Mobile Security CeBIT

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents?

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? Ateliers 2011 Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? ENERGIE ET TERRITOIRES : VERS DES RESEAUX INTELLIGENTS? Atelier Promotion 2011 - IHEDATE CONTEXTE : Dérèglements climatiques et énergie

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

PROJET DEMONSTRATEUR SMART GRID POUR LA REGION PACIFIC NORTHWEST

PROJET DEMONSTRATEUR SMART GRID POUR LA REGION PACIFIC NORTHWEST LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID PROJET DEMONSTRATEUR SMART GRID POUR LA REGION PACIFIC NORTHWEST Date : 27/01/2011 Projets Smart Grid aux Etats-Unis : la voie de l efficacité énergétique

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

ÉNERGIVIE SUMMIT LE BÂTIMENT AU CŒUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. 3/4/5 novembre 2014 Strasbourg - France www.energivie-summit.eu

ÉNERGIVIE SUMMIT LE BÂTIMENT AU CŒUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. 3/4/5 novembre 2014 Strasbourg - France www.energivie-summit.eu ÉNERGIVIE SUMMIT Building and Climate Change LE BÂTIMENT AU CŒUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Energivie Summit est placé sous le parrainage

Plus en détail

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Contrairement aux simples centrales à accumulation, les centrales

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles 10.10.2005 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE

INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE a north sea electricity grid [r]evolution INTERCONNEXION DE L ÉOLIEN OFFSHORE VISION DE L INTÉGRATION DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L ÉOLIEN OFFSHORE LANGROCK/ZENIT/GREENPEACE COURTESY OF ABB DREAMSTIME

Plus en détail

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP?

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP? Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Politique Questionnaire concernant le projet de consultation

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

LA CONSOM- MATION PROPRE D électricité SOLAIRE : DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES

LA CONSOM- MATION PROPRE D électricité SOLAIRE : DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES LA CONSOM- MATION PROPRE D électricité SOLAIRE : DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES DEVENEZ LE FOURNISSEUR DE COURANT écologique DE VOTRE BIEN IMMOBILIER. VOUS APPRENDREZ ICI

Plus en détail

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie

Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Présentation IndepBox Solutions pour l internet de l énergie Sommaire 1 Contexte 2 Conséquences 3 4 La solution

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW Rendement énergétique maximal et très faibles émissions grâce à une technologie de pointe à condenseur et à modulation ANS 2 CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION:

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Learning Expedition Dublin

Learning Expedition Dublin Learning Expedition Dublin Du 3 au 5 novembre 2015 Inclus une journée au Salon web summit www.institut-commerce-connecte.com Le contexte Le Dublin Web Summit : une rencontre incontournable dans le secteur

Plus en détail

Argumentaires Contre

Argumentaires Contre Parlamentsdienste Services du Parlement Servizi 13.095 del Parlamento Servetschs dal parlament Argumentaires Contre Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l énergie. Initiative populaire

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé

4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé 4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé La gestion de la qualité dans l impasse? 12 Mai 2011 - Auditorium Ettore Rossi, Inselspital, Berne Intervenants: Michael

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile

FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile Seul le discours prononcé fait foi Exercice 2010 FMB enregistre de bons résultats malgré un contexte difficile Discours de Kurt Rohrbach, président de la direction d entreprise de BKW FMB Energie SA, à

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2012 : une année de construction très chargée a commencé pour C-Power Ostende le 16 mars 2012 2012 est l année la plus importante pour la construction du parc éolien offshore C-Power

Plus en détail

GREEN IT, une responsabilité collective

GREEN IT, une responsabilité collective GREEN IT, une responsabilité collective Transformer les enjeux écologiques en avantage concurrentiel La prise de conscience mondiale des enjeux environnementaux met les entreprises au cœur du débat écologique.

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

Swisscom Immeubles SA Présentation de l entreprise

Swisscom Immeubles SA Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre entreprise Swisscom SA 2 Swisscom est le leader du marché suisse des télécommunications. Swisscom offre à ses clients les meilleurs produits au monde dans le domaine

Plus en détail

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011

100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk. Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 100 % énergies renouvelables le projet Kombikraftwerk Undine Ziller Agentur für Erneuerbare Energien 16 juin 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables : une plate-forme semi-publique = + Parrain fondateur

Plus en détail

Pour d excellentes fondations : l Assurance immobilière Berne (AIB)

Pour d excellentes fondations : l Assurance immobilière Berne (AIB) Assurances immobilières obligatoires Pour d excellentes fondations : l Assurance immobilière Berne (AIB) Sommaire Introduction Votre chez-vous : assuré auprès de l AIB 3 Les assurances immobilières obligatoires

Plus en détail

VillE. La mobilité électrique sur le terrain. Le réseau urbain de la mobilité électrique. Bref résumé et options d interventions

VillE. La mobilité électrique sur le terrain. Le réseau urbain de la mobilité électrique. Bref résumé et options d interventions 2013 Le réseau urbain de la mobilité électrique VillE La mobilité électrique sur le terrain Bref résumé et options d interventions Forum Suisse de la mobilité électrique Bref Résumé: Mobilité électrique

Plus en détail

Smart Grids, réseaux électriques intelligents

Smart Grids, réseaux électriques intelligents Smart Grids, réseaux électriques intelligents Jeudi 13 mars 2014 Jean-Luc THOMAS Professeur du Conservatoire national des arts et métiers Directeur du département Ingénierie des Systèmes Mécaniques et

Plus en détail

1. Smart Energy Management System (SEMS)

1. Smart Energy Management System (SEMS) Stignergy SA Y-Parc Swiss Technopole Rue Galilée 7 CH 1400 Yverdon-les-Bains +41 76 223 53 15 +41 24 504 15 68 contact@stignergy.ch www.stignergy.ch 1. Smart Energy Management System (SEMS) La facturation

Plus en détail

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement 1 Recherche pour le marché? Absolument! Nos travaux de recherche sont

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Électricité et chaleur des centrales nucléaires le point de la situation Roland Schmidiger, Asset Manager, Axpo SA énergie nucléaire Table des matières Électricité et chaleur

Plus en détail

Your Power Energie de traction

Your Power Energie de traction Your Power Energie de traction Table de matière 1. Qu est-ce que l énergie de traction? 3 1.1 Du producteur au train 1.2 Avantages 1.3 Energie, tension ou courant 1.4 Transport et distribution 1.5 Fourniture

Plus en détail