UNLOCK THE POTENTIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNLOCK THE POTENTIAL"

Transcription

1 4 e Swiss Energy & Climate Summit 16 septembre 13h30 17 septembre 16h , Berne SOLUTION MARKET INNOVATION BUSINESS IDEA IMPACT UNLOCK THE POTENTIAL Innovations dans le domaine de l efficacité énergétique et de la protection du climat

2 DÉPLOYER LES POTENTIELS Bild SwissECS Chers participants, Le nombre de phénomènes météorologiques extrêmes tels que les ouragans et les inondations a été multiplié par trois depuis les années 80. Le réchauffement de la planète provoqué par les activités humaines est désormais incontestable. Mais comment pouvons-nous encore lutter activement contre le changement climatique? La clé réside dans l efficacité. Les moyens dont nous disposons étant limités, ils doivent être affectés aux domaines permettant les plus grandes réductions d émissions de CO 2. Pour réussir ce tournant, nous avons besoin de solutions, de services et de produits innovants. Cependant, leur développement et leur mise sur le marché ne pourront se faire que si les gouvernements, les organisations, les équipes de projet et les entreprises pionnières exploitent pleinement leur potentiel et envoient des signaux clairs. Le SwissECS réunit les décideurs et les esprits créatifs venus des mondes économique, scientifique, politique et sociale, afin de permettre à chacun de déployer son propre potentiel. Individus, équipes, entreprises: unlock the potential! Le Swiss Energy & Climate Summit est la plus grande conférence organisée en Suisse autour des questions liées à l énergie et au climat. UELI WINZENRIED Président du SwissECS 2 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

3 TOP KEYNOTE 2015 TONY BLAIR PREMIER MINISTRE DE GRANDE- BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD ENTRE 1997 ET 2007 «Breaking the Climate Deadlock» TEMPS FORTS SILICON VALLEY LA BATTERIE DERNIÈRE GÉNÉRATION POLITIQUE CLIMATIQUE AGENDA NATIONAL ET MONDIAL AIR COMPRIMÉ L ACCUMULATEUR D ÉNERGIE DU FUTUR PARCS OFFSHORE ÉNERGIE ÉOLIENNE: LA RÉFÉRENCE DANOISE JONAS PROJER ANIMATEUR DE L ÉMISSION POLITIQUE DE SRF «ARENA» ET PRÉSENTATEUR DU SOMMET SWISSECS 2015 INVESTISSEMENTS VERTS TENDANCES AUX ÉTATS-UNIS ET EN ASIE FORMULE E DES BOLIDES ÉLECTRIQUES HIGH-TECH 4 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

4 CLIMATE CHANGE, ENERGY RESOURCES AND POLITICS TONY BLAIR PREMIER MINISTRE DE GRANDE- BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD ENTRE 1997 ET 2007 «BREAKING THE CLIMATE DEADLOCK» Evaluation de la politique climatique internationale Lutte pour les ressources énergétiques Evolutions géopolitiques actuelles 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS MERCREDI THÈME-CLÉ SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

5 TECHNOLOGY TRENDS & INVESTMENTS DERNIÈRES TENDANCES DANS LA SILICON VALLEY ET EN ASIE ANDREW CHUNG ASSOCIÉ, KOSHLA VENTURES Ancien étudiant de Harvard, Andrew Chung compte aux Etats-Unis et en Asie parmi les personnalités les plus reconnues dans le domaine des technologies liées à l énergie et à l environnement. Grâce à des années d expérience au sein de différentes sociétés de capital-risque et dans le financement de jeunes entreprises innovantes, il possède un flair indéniable pour les nouvelles technologies et les dernières tendances. L expertise d Andrew Chung lui a déjà valu d intervenir auprès de la Maison-Blanche afin d apporter son éclairage et ses conseils au gouvernement américain. INNOVATION ET COOPÉRATION SUZANNE THOMA CEO BKW SA Suzanne Thoma a dirigé à partir de 2010 le secteur d activité Réseaux de BKW, avant d être nommée CEO du groupe en Jusqu en 2009, elle était à la tête de la division Automotive de WICOR Group à Rapperswil et était auparavant CEO de Rolic Technologies Ltd., un fournisseur de produits high-tech pour l industrie électronique. Précédemment, elle a occupé pendant 12 ans plusieurs fonctions au sein de Ciba Spezialitätenchemie AG, dans différents pays. KOSHLA VENTURES Koshla Ventures figure parmi les principales sociétés en participation de la Silicon Valley. L entreprise a été créée en 2004 par Vinod Koshla, cofondateur de Sun Microsystems. Avec un volume d investissement de quatre milliards de dollars, Koshla Ventures se concentre sur les domaines des énergies durables, de l agriculture et de l alimentation, des semi-conducteurs, de la santé, du big data et de la formation. Dernières tendances technologiques mondiales Evolutions et investissements en Asie Panorama des technologies de stockage de l énergie 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 14h30 14h50 THÈME-CLÉ Les opportunités des centres d innovation Une complémentarité parfaite: start-up & groupes Coopérations: les facteurs de réussite BKW SA Spécialisé dans l énergie et les infrastructures, le groupe BKW est présent à l international et compte environ 3500 collaborateurs. Ses activités comprennent la planification, la construction et l exploitation d infrastructures de production d énergie et d approvisionnement pour les entreprises, les particuliers et les institutions publiques. Son réseau de distribution le plus étendu de Suisse approvisionne en électricité un million de personnes de manière fiable et continue. 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 15h40 16h05 THÈME-CLÉ 8 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

6 SOLUTIONS POUR UNE POLI- TIQUE CLIMATIQUE EFFICACE LES LOIS ÉCONOMIQUES DE LA POLITIQUE CLIMATIQUE LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE TABLE RONDE PASCALE BRUDERER Conseillère aux Etats PS ALBERT RÖSTI Conseiller national UDC La Stratégie énergétique de la Confédération entre dans une deuxième étape. A partir de 2021, il s agit de passer d un système d encouragement à un système d incitation, c est-à-dire d opérer une transition lente vers une réforme fiscale écologique. L abandon de l énergie nucléaire (40%) doit être rendu possible par l amélioration de l efficacité énergétique et par le développement massif des énergies éolienne et solaire. En raison de la force du franc suisse, l économie du pays ne connaîtra ces prochaines années qu une faible croissance et continuera d importer de l électricité bon marché. Et la population acceptera difficilement une hausse d impôts supplémentaire sur les ressources énergétiques. Comment la Suisse peut-elle, avec des ressources limitées, atteindre ses objectifs énergétiques et climatiques de la manière la plus efficace? Joachim Weimann est convaincu que la politique climatique menée en Europe, et en Allemagne en particulier, est largement inefficace et contreproductive. Il estime que la lutte contre le changement climatique prendra un tournant lorsque l on comprendra que la politique climatique est soumise à des principes économiques. Pour Joachim Weimann, une bonne politique climatique consiste à affecter les moyens limités dont nous disposons aux secteurs dans lesquels la diminution des émissions de CO 2 sera la moins onéreuse. JOACHIM WEIMANN PROFESSEUR DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE À L UNIVERSITÉ DE MAGDEBOURG JACKY GILLMANN PCA de Losinger Marazzi SA REMO LÜTOLF Président de la direction d ABB Suisse SA Les entreprises et les PME suisses peuvent-elles faire face à un impôt supplémentaire sur l énergie? Quels sont les exemples de projets pilotes réussis dans le secteur privé? Notre table ronde interdisciplinaire, animée par Jonas Projer, répondra à ces questions et portera sur la Stratégie énergétique. 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 16h05 16h30 THÈME-CLÉ 16 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 16h30 17h15 TABLE RONDE 10 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

7 EXPLOITER PLEINEMENT LE POTENTIEL EXISTANT! RAFFAELLO D ANDREA Raffaello D Andrea est professeur ordinaire à l ETH Zurich depuis Né en 1967 à Pordenone, en Italie, il obtient en 1991 un Bachelor en sciences de l ingénieur à l université de Toronto, puis un Master en 1992, et devient docteur au California Institute of Technology en Jusqu en 2007, Raffaello D Andrea était professeur assistant et professeur extraordinaire à l université Cornell. Raffaello D Andrea a en outre fondé plusieurs start-up, dont une qu il a cédée à Amazon. Mondialement reconnu pour son savoir dans le domaine de la robotique et des systèmes dynamiques, il n a pas son pareil pour relier la théorie à la pratique. C est donc une véritable star du domaine qui interviendra au SwissECS. OFFSHORE BENCHMARK LE RÔLE DE L ÉOLIEN OFFSHORE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE DU FUTUR: ATTENTES EXPÉRIENCE POTENTIEL MAKING IDEAS HAPPEN RAFFAELLO D ANDREA PROFESSEUR EN SYSTÈMES DYNAMIQUES ET TECHNOLOGIE DE RÉGULATION, ETH ZURICH 16 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 17h15 17h45 THÈME-CLÉ Le secteur éolien a le vent en poupe. En 2014, des installations d une puissance totale de 51 gigawatts ont été installées à travers le monde. Mais en de nombreux endroits, on s érige aussi de plus en plus contre une «défiguration» du paysage. Le plus grand potentiel de l énergie éolienne ne se trouve cependant pas sur terre, mais offshore, où les vents sont nettement plus puissants et plus réguliers, loin des populations humaines. La mer du Nord compte à elle seule 11 parcs offshore en construction à l heure actuelle, pour une puissance 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 08h30 08h55 THÈME-CLÉ totale de plus de 3500 MW. Premier fournisseur d énergie du Danemark, DONG Energy exploite d importants parcs éoliens offshore. SAMUEL LEUPOLD CEO DONG WIND ENERGY 12 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

8 TECHNOLOGIE DE STOCKAGE PAR AIR COMPRIMÉ DANIELLE FONG fait partie, selon le magazine Forbes, des 30 femmes de moins de 30 ans les plus influentes au monde. Cette scientifique de talent a commencé son doctorat de physique à l université de Princeton à l âge de 17 ans, et a fondé en 2009 l entre- prise LightSail. Celle-ci développe une technologie de stockage par air comprimé qui permet d emmagasiner dans de grands réservoirs d air l excédent d énergie produit par les installations éoliennes et solaires. La jeune entreprise compte notamment Bill Gates parmi ses investisseurs. Proposant une solution alternative au stockage dans des batteries, la technologie de l air comprimé est une promesse d avenir. SAUT QUANTIQUE DANS LA TECHNOLOGIE DES BATTERIES JAGDEEP SINGH CEO QUANTUMSCAPE NOUVEAUTÉ VENUE DES ÉTATS-UNIS PREMIÈRE EUROPÉENNE DANIELLE FONG CO-FOUNDER & CHIEF SCIENCE OFFICER LIGHTSAIL ENERGY Jagdeep Singh, serial entrepreneur et élu entrepreneur de l année aux Etats-Unis, a déjà fondé et introduit au NASDAQ plusieurs start-up. En coopération avec l université de Stanford, sa dernière start-up met au point la prochaine génération de batteries destinées à l électromobilité. L objectif: doubler les capacités et diminuer d un tiers les coûts, ce qui permettrait de commercialiser une voiture électrique bon marché sur le segment médian. Facteurs de réussite des start-up La prochaine génération de batteries Feuille de route de commercialisation QUANTUMSCAPE La dernière entreprise créée par Jagdeep Singh est à ce jour très peu connue. La start-up a été fondée en 2010, entre autres par des chercheurs de l université de Stanford. Plusieurs grands groupes y ont des participations, notamment le constructeur automobile allemand VW. PREMIÈRE EUROPÉENNE 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 08h55 09h20 THÈME-CLÉ 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 09h20 09h45 THÈME-CLÉ 14 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

9 CONFÉRENCE SUR LE CLIMAT À PARIS UNE ÉTAPE CRUCIALE VERS UNE POLITIQUE CLIMATIQUE NATIONALE APRÈS 2020 D après le GIEC, limiter la hausse des températures à 2 degrés par rapport au niveau de l ère préindustrielle nécessiterait une réduction des émissions mondiales de 40 à 70% d ici C est l objectif qui sera défendu par la Suisse lors de la conférence internationale sur le climat organisée à Paris en fin d année, où les 194 Etats participants devraient conclure un accord mondial. Parallèlement, la Suisse continue de développer sa politique climatique nationale pour la période post BRUNO OBERLE Directeur OFEV 17 SEPTEMBRE h30 10h45 ALLEMAND DEUTSCH THÈME-CLÉ GESPRÄCH KURT ROHRBACH Président Association des entreprises électriques suisses AES RENAT HEUBERGER CEO South Pole Group Où se situe la politique climatique suisse par rapport à celle des autres pays? Quelles sont les conditions à réunir à Paris pour parvenir à un accord international? Comment l économie, la politique, la science et la société peuvent-elles contribuer à la réalisation des objectifs de la politique climatique? RETO KNUTTI Professeur en physique du climat ETH Zurich 17 SEPTEMBRE h45 11h15 ALLEMAND DISCUSSION GESPRÄCH 16 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

10 SMART GRID LIVE LE RÉSEAU D ACCUMULATION INTELLIGENT LA SUPER BATTERIE TESLA LE DERNIER COUP D ÉCLAT D ELON MUSK: LA POWERWALL BATTERY Tesla, le pionnier américain des véhicules électriques, lance sur le marché la batterie Powerwall, destinée à équiper les maisons et les entreprises. Pesant près de 100 kg et disposant d une capacité de 10 kwh, la Powerwall de Tesla est présentée comme le «chaînon manquant» vers un approvisionnement électrique indépendant du réseau. Sa conception modulaire permet de regrouper des unités plus grandes et son prix de vente est annoncé à 3500 dollars. La batterie de Tesla va-t-elle bouleverser le marché de l électricité? Le dernier coup de génie de l inventeur et serial entrepreneur Elon Musk sera présenté au Swiss ECS pour la première fois en Europe. La technologie de la batterie Tesla Le potentiel et l influence sur le marché de l électricité FRÉDÉRIC GASTALDO CEO SWISSCOM ENERGY SOLUTIONS AG Les fluctuations du réseau électrique sont l un des principaux défis posés aux entreprises d approvisionnement en courant. Le réseau d accumulation intelligent tiko, de Swisscom Energy Solutions SA (une coentreprise de Swisscom SA et Repower SA), réagit en temps réel à ces fluctuations et permet d optimiser ainsi le réseau électrique à la fois à l échelle locale et nationale. Approvisionnant en électricité plus de 5000 chauffages de clients privés, tiko est l un des plus grands réseaux intelligents en fonctionnement dans le monde. ALEX SCHOCH DIRECTEUR TESLA ENERGY EU La rentabilité PREMIÈRE EUROPÉENNE 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 11h40 12h00 THÈME-CLÉ 17 SEPTEMBRE 2015 ANGLAIS 15h10 15h30 THÈME-CLÉ 18 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

11 TECHNOLOGY PITCHES L INTELLIGENCE EN ESSAIM SUR LE RÉSEAU SIMON SUMMERMATTER CEO & co-fondateur Ampard AG Le système de gestion énergétique AMPARD réunit des installations de production décentralisée pour former une centrale électrique virtuelle. La régulation de la puissance permet une optimisation économique des capacités de transport des réseaux électriques. Et grâce aux recettes engrangées, les propriétaires des différentes installations décentralisées peuvent aussi percevoir une rémunération. SMART HOME 2.O FABRIZIO LO CONTE Co-fondateur esmart Technologies SA Fabrizio Lo Conte et Laurent Fabre ont fait de la start-up esmart technologies un fournisseur de premier plan dans le domaine de l automatisation des bâtiments. En collaboration avec Losinger Marazzi, la jeune entreprise issue de l EPFL a installé un système d automatisation tout-en-un dernière génération dans plus de 300 appartements d un lotissement. Une véritable source d inspiration en vue d améliorer l efficacité énergétique. STOCKAGE DE L ÉNERGIE DR. SYLVAIN LEMOFOUET Co-fondateur & président Enairys Powertech SA Enairys propose une solution innovante et respectueuse de l environnement en matière de stockage et de gestion de l électricité. Fondés sur des innovations en hydropneumatique et en électronique de puissance, les produits d Enairys permettent de satisfaire différents besoins. Ils peuvent notamment servir à compenser les pics de consommation électrique et à lisser l injection d énergie solaire et éolienne. 17 SEPTEMBRE 2015 DE / EN 13h15 13h55 SOLUTIONS 20 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

12 BREAKOUT SESSION 1 VERS UNE SOCIÉTÉ À 2000 WATTS POTENTIELS TECHNIQUES ET LIMITES ÉCONOMIQUES BREAKOUT SESSION 2 QUEL NIVEAU D INTELLIGENCE POUR LE RÉSEAU? OÙ EN EST LA MISE EN PLACE D UN RÉSEAU INTELLIGENT? Le parc immobilier suisse est aujourd hui responsable de près de la moitié des dépenses totales d énergie et des émissions de CO 2 du pays. D après la Fondation Suisse de l Energie, cette consommation peut être divisée par deux d ici Sur les plans technique et économique, les potentiels d économies sont considérables. Pour l heure, les prescriptions applicables aux bâtiments diffèrent d un canton à l autre, mais cela ne sera bientôt plus le cas: à travers les modèles de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC), les directeurs cantonaux de l énergie ont adopté en début d année une harmonisation pour l ensemble des territoires. Cela ouvre-t-il la voie à une société à 2000 watts? Quels potentiels faudra-t-il encore mieux exploiter afin de maintenir un niveau de vie élevé tout en réduisant massivement la consommation énergétique? Le caractère extrêmement aléatoire des énergies solaire et éolienne, ainsi que la décentralisation des installations de production correspondantes, posent de nouveaux défis à l ensemble du système d approvisionnement électrique. A l avenir, la production, la consommation et le stockage de l électricité devront être reliés les uns aux autres et coordonnés. Le «réseau intelligent» reste majoritairement un concept. Beaucoup de questions sont encore en suspens concernant les normes techniques, la sécurisation des données des consommateurs et le financement du développement sur l ensemble du territoire suisse. Quels efforts doivent être fournis par les fournisseurs d électricité, les gestionnaires de réseau et les acteurs politiques pour permettre la mise en place d un réseau intelligent, et donc améliorer l efficacité de la gestion de l électricité? MARK ZIMMERMANN Innovation Manager, Empa ANDREAS RICKENBACHER Membre du Conseilexécutif du canton de Berne et directeur de l économie publique MARIANNE ZÜND Cheffe Médias et politique OFEN ANDREA VEZZINI Professeur à la Haute Ecole spécialisée bernoise JACKY GILLMANN PCA de Losinger Marazzi SA UELI WINZENRIED Président de la Direction Assurance immobilière Berne (AIB) MAURUS BACHMANN Directeur, Association Smart Grid Suisse CHRISTOPHE BOSSEL Chef Réseaux BKW SA Benchmarks en technologie du bâtiment Dernières évolutions dans le domaine des smart grids Exemples dans la région de Zurich Benchmarks nationaux et internationaux Conditions-cadre politiques Animateur: Michel Geelhaar 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT Conditions-cadre essentielles Animateur: Peter Stähli 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT 22 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

13 BREAKOUT SESSION 3 QUI FINANCE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE? QUEL EST LE RÔLE DE L ÉCONOMIE ÉNERGÉTIQUE? Si la transition énergétique nécessite des investissements substantiels, le recours aux investisseurs institutionnels privés suisses a été jusqu à présent plutôt limité. Les fournisseurs d énergie ont de plus en plus de difficulté à réaliser des investissements par leurs propres moyens. Cependant, les besoins sont immenses, que ce soit pour le développement et le renouvellement des réseaux, l entretien, le développement ciblé et les nouvelles concessions de SUZANNE THOMA CEO BKW SA centrales hydroélectriques ou encore la construction d infrastructures pour les énergies renouvelables. En matière d investissement dans les infrastructures énergétiques, les conditions-cadre et les exigences des fournisseurs d énergie et des investisseurs institutionnels sont largement identiques. Mais si les intérêts convergent si bien, comment expliquer que l on observe à ce jour aussi peu de projets communs? Est-ce dû à un manque de flexibilité des fournisseurs d énergie, à un immobilisme de leur actionnariat ou à des exigences trop élevées de la part des investisseurs institutionnels? Existe-t-il d autres obstacles à des investissements conjoints entre les fournisseurs d énergie et les acteurs de l économie privée? Le cas échéant, comment les surmonter? LA FORMULE E À BERNE UN SURSAUT D INNOVATION POUR L ÉLECTROMOBILITÉ GRÂCE AU NOUVEAU CHAMPIONNAT DE FORMULE E RUDOLF RECHSTEINER Ancien conseiller natioal, conseiller, conseil d administration Industrielle Werke Basel (IWB) MAX FRITZ Président de l IG Energieintensiver Branchen IGEB BEAT HUBER Chief Investment Officer FONTAVIS AG Investissements dans les infrastructures énergétiques Possibilités de financement pour les investisseurs institutionnels Exemples pratiques Animateur: Jonas Projer MICHAEL KELLER Relationship Manager Multinationals UBS Switzerland AG 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 14h05 15h00 BREAKOUT En septembre 2014, dix équipes se sont lancées dans la première saison du Championnat de Formule E de la FIA. Les véhicules, identiques, sont tous équipés de la même technologie: un moteur électrique développant une puissance de 200 kw et une batterie de 28 kwh à 1000 V. A partir de la saison 2015/16, les équipes pourront concourir avec des véhicules personnalisés, ce qui génèrera des investissements dans le développement des technologies-clés. Une évolution bénéfique pour le secteur de l électromobilité. PREMIÈRE SUISSE 17 SEPTEMBRE 2015 ALLEMAND 15h30 15h50 INNOVATION 24 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

14 ZONE DE RÉSEAUTAGE NEW SOLUTION EXPO INNOVATIONS DANS LE DOMAINE DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DE LA PROTECTION DU CLIMAT Sur le «New Solution Expo» de la zone de réseautage sont présentées les dernières technologies et prestations des domaines énergétique et environnemental, selon l ordre des phases de développement. Recherche Prototype Marché RELIER LES IDÉES ET LES PARTENAIRES POUR LES START-UP ET LES INVESTISSEURS Afin de favoriser la rencontre entre idées et partenaires, le SwissECS met à disposition des start-up la plateforme «Pitch and Match», qui leur permet d entrer en contact avec de possibles collaborateurs et d analyser efficacement leur potentiel commun. Dix start-up du secteur de l énergie et du climat spécialement sélectionnées disposeront d une plateforme de présentation dans le cadre du sommet SwissECS. Start-up Investisseurs 26 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

15 PARTENAIRES PREMIUM PARTENAIRES PREMIUM Assurance immobilière Berne Tempêtes ayant la puissance d un ouragan, violents orages ou crues record la météo est toujours plus extrême dans le monde. Les dommages augmentent en Suisse, avec l intensité des événements. L AIB assure obligatoirement tous les bâtiments contre des dégâts dus au feu et aux éléments naturels, avec une couverture illimitée. De nouveaux modes de pensée sont nécessaires pour maintenir cette couverture, compte tenu du changement climatique. L AIB relève les défis avec une meilleure répartition des risques par des assurances complémentaires et des conseils dans ses sociétés affiliées. Elle s engage aussi pour une prévention visant à éviter ou minimiser des dommages et à différents niveaux dans la politique climatique. Dans ce sens, l AIB est fière d être initiatrice et responsable du SwissECS et de participer au dialogue sur notre avenir climatique et énergétique. «Plus de 200 experts de maisons locaux assistent nos clients par des conseils de Prévention et de Sécurité, aussi à l heure des changements climatiques» Ueli Winzenried Président de la Direction Assurance immobilière Berne (AIB) UBS SA En tant que première banque suisse, nous avons conscience de notre responsabilité sociétale et entendons adopter un comportement aussi respectueux que possible de l environnement. Avec une réduction de nos émissions de CO 2 de 51% entre 2004 et 2014, nous avons dépassé notre objectif de diviser par deux l empreinte carbone du groupe d ici Nous récompensons en outre nos clients pour leur efficacité énergétique, en redistribuant la taxe sur le CO 2 aux PME sous la forme d incitation financière lorsqu elles améliorent leurs performances dans ce domaine. La clientèle privée bénéficie quant à elle de l hypothèque UBS «eco» lors de la construction d habitations énergétiquement efficaces. Avec UBS Clean Energy Infrastructure Switzerland, nous faisons la liaison entre les investisseurs institutionnels à la recherche de rendements durables d une part, et les fournisseurs d énergie, les gestionnaires de réseaux et les autres acteurs du secteur suisse de l énergie d autre part. «L efficacité énergétique est un facteur-clé pour renforcer la compétitivité économique.» Christine Novakovic Directrice Corporate & Institutional Clients et Investment Bank Schweiz BKW SA Présent à l international, le groupe BKW est une entreprise spécialisée dans l énergie et les infrastructures employant près de 3500 collaborateurs. Il regroupe sous un même toit de nombreuses compétences et peut ainsi proposer à ses clients dans toute la Suisse des prestations globales et personnalisées. Le groupe BKW planifie, construit et exploite des infrastructures de production d énergie et d approvisionnement pour les entreprises, les particuliers ainsi que les institutions publiques. Via son réseau de distribution, qui est le plus étendu de Suisse, il approvisionne en courant un million de personnes de manière fiable et continue. Le groupe BKW prend très au sérieux son rôle vis-à-vis de la société: il investit dans les énergies renouvelables et mise sur une gestion efficace des ressources. En outre, il s engage à développer des technologies innovantes garantissant un approvisionnement sûr et durable. «Nous entendons axer davantage nos offres et nos produits sur les besoins du client, afin de lui apporter une valeur ajoutée.» Suzanne Thoma CEO de BKW SA 28 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

16 Contact Interprétation simultanée Tarifs pour les visiteurs individuels Swiss Energy and Climate Summit c/o Premium Incentives and Events AG C.F.L. Lohnerstrasse 24 CH-3645 Gwatt (Thoune) Hotline: +41 (0) Le sommet SwissECS bénéficie d une interprétation simultanée en allemand, français et anglais: allemand/anglais M allemand/français M Billet pour la conférence (16 et 17 septembre 2015) Les collations proposées pendant les pauses, le dîner et l apéritif de clôture sont inclus dans le prix. La conférence débute le 16 septembre 2015 à 13h30. Billet pour la conférence et le dîner-réseautage Le dîner-réseautage aura lieu le 16 septembre au Kursaal à Berne. 740 CHF 890 CHF Forfaits VIP pour les entreprises Forfait VIP entreprise 4 billets pour la conférence et le dîner-réseautage. Places réservées 2850 CHF aux premiers rangs lors des conférences. (au lieu de 3560 CHF) Hôtel Notre plateforme d inscription vous permet de réserver une chambre d hôtel en même temps que votre accès à la conférence. Le secrétariat de l événement se tient à votre disposition pour tout renseignement. Tarifs pour les start-up Offre spéciale pour les jeunes entreprises Si votre entreprise a été créée après le 1 er janvier 2010, vous bénéficiez d un tarif préférentiel pour l accès à la conférence et la participation au Networking-Dinner. 390 CHF Accès Inscription Nous vous recommandons d emprunter les transports publics pour vous rendre à la conférence. Vous pouvez optimiser votre trajet en planifiant votre itinéraire et en recherchant la meilleure façon de vous rendre à Berne dans le respect de l environnement sur le site: Le nombre de participants à la 4 e édition du Swiss Energy and Climate Summit est limité à 800 personnes. Les inscriptions sont traitées dans leur ordre d arrivée. Lors des éditions précédentes, la manifestation affichait complet. Date limite d inscription: 10 septembre 2015 Pour l organisation de l événement, le SwissECS et ses partenaires privilégient les solutions respectueuses du climat et une restauration essentiellement à base de produits régionaux. 30 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT 2015 SWISS ENERGY AND CLIMATE SUMMIT

17 Partenaires Premium Partenaires Principaux Partenaires Médias Partenaires Scientifiques Partenaires Network Schweizerischer Verband der Telekommunikation Association Suisse des Télécommunications Swiss Telecommunications Association Swiss Energy and Climate Summit c/o Premium Incentives and Events AG C.F.L. Lohnerstrasse 24 CH-3645 Gwatt (Thoune) Tél. +41 (0)

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie.

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense est la technologie intelligente d avenir permettant d aborder le tournant énergétique. Elle contrôle les appareils électriques tels que les

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 FIL CONDUCTEUR Le eenergy Center en quelques mots Le Smart Meter : contexte et définition L apport de l eenergy Center

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Clean Horizon Consulting I Care Environnement

Clean Horizon Consulting I Care Environnement Le stockage d énergie en France : une nouvelle révolution? 16 Mai 2011 Compte rendu Le 16 Mai, Clean Horizon Consulting et I Care Environnement ont eu le plaisir d accueillir 85 personnalités des communautés

Plus en détail

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature (L Agenda Énergie en 10 points du Ministère fédéral de l Économie et de l Énergie [BMWi]) 1. Énergies renouvelables, loi

Plus en détail

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Nous assurons ce que vous avez construit sans pourquoi ni comment. Ainsi, l ensemble des propriétaires immobiliers des environ 400 000

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Lausanne Tournée de présentation 2015 Présentation du programme et du modèle d encouragement Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Sommaire 1. Qu est-ce que l automation des bâtiments (immotique)? 2. Automation

Plus en détail

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation Centre de formation Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils Jeudi 9 février 2012 à Bienne / Jeudi 15 mars 2012 à Lausanne Contenu Installer un nouveau chauffage,

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple)

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) 1 Notre dessein Caractériser la liaison entre stratégie d activités et stratégie de mobilités grâce

Plus en détail

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE Droit et fiscalité Financement et rentabilité Stratégie et réalisation ÉNERGIE Nos points forts L élaboration de structures claires en termes de stratégie,

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Cours pratique. entreprises avec plus-value durable. formation pour le développement durable --------------------------------------------------------

Cours pratique. entreprises avec plus-value durable. formation pour le développement durable -------------------------------------------------------- formation pour le développement durable sanu Postfach, case postale 3126 Dufourstrasse, rue Dufour 18 CH-2500 Biel-Bienne 3 T: +41 (0)32 322 14 33 F: +41 (0)32 322 13 20 sanu@sanu.ch www.sanu.ch Cours

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Clean Energy. Anywhere.* *Une énergie propre. Partout. 2 Du courant solaire pour tous En tout lieu et à tout

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages Lauréat des trophées du voyage d affaires 2006 pour «la meilleure conduite du changement»! Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation l de votre budget voyages Expertise

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Croissance des PME. Stratégie. Innovation. Financement

Croissance des PME. Stratégie. Innovation. Financement Croissance des PME Stratégie Innovation Financement Possible grâce à: Partenaires: «L initiative Croissance des PME renforce le pôle économique suisse et favorise l entreprise de manière ciblée et efficace.»

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Bon pour votre image. Bon pour votre budget.

Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Business Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Economisez des coûts et préservez l environnement. Découvrez comment réduire les déplacements dans votre entreprise, économiser de l énergie et améliorer

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne Dr. Peter Meier, directeur Olivier Zingg, chef de projet

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité Électrifier l avenir Transport et distribution d électricité Une Conception De Réseaux Électriques Avant-Gardiste Notre expérience en énergie est équivalente à ALIMENTER 35 FOIS la ville de New York et

Plus en détail

L industrie électrique : une expertise qui rayonne à travers le monde. 2. Économie

L industrie électrique : une expertise qui rayonne à travers le monde. 2. Économie Scénario 1. Expertise une expertise qui rayonne à travers le monde. 2. Économie un pilier du développement économique du Québec. 3. Lutte aux changements climatiques une solution pr la lutte aux changements

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Prise de position de l Öbu, 23.12.14 9 mai, Forum ö

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Objectifs et plan de la présentation

Objectifs et plan de la présentation Pour une politique plus écologique: taxer l essence, mais quel impact? Prof. Andrea Baranzini Haute École de Gestion de Genève Directeur DAS Management durable: http://sustainablemanagement.ch E-mail:

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

E-Mobility. Bern Cluster Day 2014. E-Mobilité une chance pour l environnement et un défi pour l économie? Invitation personnelle

E-Mobility. Bern Cluster Day 2014. E-Mobilité une chance pour l environnement et un défi pour l économie? Invitation personnelle Invitation personnelle Bern Cluster Day 2014 E-Mobilité une chance pour l environnement et un défi pour l économie? Lundi 12 mai 2014, en soirée Palais des Congrès de Bienne E-Mobility Nous vous souhaitons

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES par Rachel Bériault Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement en vue de l obtention du grade

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity Le management de l énergie L expertise Swiss Electricity Objectifs Construire une vraie politique de management de l énergie Inscrire les actions d amélioration dans la durée Faire la chasse systématique

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Atelier Bâtiment intelligent Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Ordre du jour 8h45 Tour de table 9h00 - Introduction CCI Morbihan Philippe des Robert Conseiller entreprise Bâtiment durable et

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers PROFIL DE LA SOCIÉTÉ Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers BIENVENUE Notre priorité est de comprendre les problèmes et les besoins de nos clients Merci d avoir pris le temps

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Modalités de participation

Modalités de participation Modalités de participation Introduction Les Prix MIT Technology Review Innovateurs de moins de 35 ans sont une initiative de la revue de l Institut Technologique du Massachusetts (MIT), qui depuis plus

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Allianz Suisse Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Qualité de service élevée et orientation conséquente vers

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI SALES DIRECTOR Formation professionnelle supérieure en management de la vente préparant au Diplôme SAWI de Sales Director et au Diplôme fédéral de Chef de vente 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009 L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse Conférence de presse du 21 août 2009 Interventions 1. La journée portes ouvertes à la Grande Dixence Pierre

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 Le programme SuisseEnergie doit non seulement reprendre les structures et les produits d Energie 2000 qui ont donné satisfaction, il doit encore assurer

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques HEC Montréal York University L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques Comment passer à l action? Résumé à l intention des décideurs Auteur : James Gaede, Ph.D Traductrice : Pascale

Plus en détail