Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi"

Transcription

1 Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi C est depuis le 4 juillet que le Carnet de Travail a fait son entrée officielle au sein des 12 des Structures d Insertion par l Activité Economique (SIAE) de la Communauté d Agglomération de Poitiers (CAP). Cet outil présente un caractère unique et original puisqu il s agit du premier outil conçu et élaboré de manière commune pour et par les 12 SIAE adhérentes au CAPEE : Chantiers d insertion : VALORIS TEXTILE, POURQUOI PAS, l EVEIL, CAP VERT et TOIT DU MONDE Entreprises d insertion : TRI PLUS, TREMPLIN, ENVIE 86 et RIVES ET BOIS. Régie de quartier : INSERSUD Association intermédiaire : SATE 86, Entreprise de Travail Temporaire d Insertion : JOB INTERIM 1 - Historique et contexte de la démarche de création du Carnet de Travail Avant toute chose, il est important de souligner que la réflexion menée sur le Carnet de travail a été initiée par les structures du réseau mobilisées autour des questions d emploi et d insertion socio professionnelle sur le territoire de la CAP. Le CAPEE a ici joué son rôle d accompagnateur et de facilitateur entre ces différentes structures qui, à partir de besoins et constats communs, ont décidé de travailler de concert sur la création d un outil commun. C est à partir des différents besoins exprimés par les SIAE, soucieuses d améliorer l accueil des salariés en parcours d insertion (soit de 700 à 800 personnes/an), que les groupes de travail ont travaillé.

2 Ces besoins relevaient alors de 3 ordres : - Besoin de valoriser la personne salariée au travers son emploi. - Besoin de créer un livret d accueil pour donner des éléments d information sur la structure employeur (ses objectifs, ses missions, son organisation, ses services) - Besoin de formaliser des outils de suivi valorisant l expérience acquise dans la SIAE (fiche d évaluation technique sur les savoirs, savoirs faire, savoirs être, attestation d activité, VAE, ). Parallèlement à ces besoins, les acteurs socioprofessionnels ont aussi pointé la nécessité de prendre en compte des informations communes à l ensemble des structures qui présentent une utilité pour leurs personnels salariés ; sous la forme d un tronc commun concernant la législation du travail, la formation, la santé, l hygiène, la mobilité et les services existants sur le territoire de la CAP. C est à partir de ce constat que depuis mars 2003, un groupe d acteurs, (accompagnateurs socio professionnels, directeurs, ) issu des 12 SIAE, a décidé de coopérer pour concevoir et d utiliser de manière collective un document unique regroupant ces différents besoins et informations. Bien que la dimension collective soit primordiale, les acteurs se sont attachés à conserver certaine souplesse d utilisation afin de pouvoir adapter l outil au projet et aux besoins spécifiques de chacune des 12 SIAE. 2 -Le Carnet de travail est au service d une vision positive et dynamique de l insertion partagée par l ensemble des acteurs La volonté des concepteurs est de mettre en place et d utiliser un outil destiné en priorité aux personnes en parcours d insertion (600 à 700 personnes suivies/an) en s appuyant sur : La formalisation des expériences acquises dans les structures qui permet : - d enrichir le CV, - de mettre en valeur les expériences de travail au sein des SIAE - de donner des repères au salarié

3 - de faciliter l intégration au sein de l entreprise. Les facteurs de réussite de la personne (au lieu de ne retenir que se qui pose problème) Les acteurs veulent ainsi privilégier une conception de l accompagnement social qui est centrée sur la mise en mouvement de la personne. Le choix d un nom chargé d histoire qui manifeste aussi la volonté des acteurs d inscrire leur démarche dans la continuité des pratiques et expériences qui ont et qui font encore la richesse de l économie sociale. Il s agit d une référence directe au carnet de travail qui était utilisé jusqu à la fin du XIX ème siècle dans certaines corporations et qui perdure encore actuellement chez les compagnons. Ce Carnet de Travail remis à chaque ouvrier permettait de retracer la progression de son parcours de formation. Actuellement, il sert aux aspirants compagnons à prouver la réalité de leur tour de France. Restait à définir un support qui dans sa structuration reflète cette vision. 3 -Un outil qui est structuré pour favoriser le développement des capacités individuelles des personnes En adoptant un classeur personnalisable, qui est remis à chaque salarié en poste d insertion, les acteurs ont voulu avant tout développer les capacités individuelles des personnes. Notamment en s appuyant sur différentes informations répertoriées comme : Des documents d évaluation valorisant les expériences acquises, des fiches techniques sur les compétences. Des informations propres à la structure d accueil (organigramme, trombinoscope) Un tronc commun d informations sur : la législation du travail, l hygiène, la santé. Les objectifs directement poursuivis sont l appropriation par le salarié du Carnet de Travail comme un guide où il pourra consigner des informations qui lui sont utiles lors de son parcours professionnel et ainsi valoriser des productions d écrits au travers d un document commun à l ensemble des structures. Le choix du classeur comme support permet au salarié de garder le même outil lorsqu il passe d une

4 structure d insertion à une autre. Les objectifs indirects : Renforcer les relations de travail, d échange entre structures et ainsi faciliter le parcours d insertion des bénéficiaires. Développer les outils d évaluation visant à valoriser le parcours d insertion du salarié. Simplifier, uniformiser et regrouper des informations utiles à la personne. De l importance du support comme facilitateur de la démarche Les acteurs ont privilégié : - Un outil pratique, visuel, facile d utilisation pour les personnes ; -Un outil solide et modulable sous format classeur A4 permettant d actualiser l information et offrant des repères sur le territoire : carte du réseau des bus et des SIAE sur le territoire de la CAP. Le carnet de travail est structuré en 5 parties 1ère partie : «Se repérer dans ses compétences» 2 ème partie : «Se repérer dans sa structure» 3 ème partie : «Se repérer dans le réseau» 4 ème partie : «Se repérer dans la législation» 5 ème partie : «Mes outils» «se repérer dans ses compétences» : cette première partie regroupe des éléments valorisant le parcours d insertion de la personne. Elle contient notamment une grille d évaluation des savoir faire acquis durant la période d emploi, ce qui va permettre au salarié de valoriser ses compétences lors de ses recherches d emploi comme le Portefeuille de compétences, le référentiel coopératif de la dynamique d une personne en insertion (utilisation de la méthode «écarts»), les Attestations d activité. L évaluation est effectuée en binôme par l accompagnateur social et par l encadrant technique, en présence du salarié. Cette rencontre devrait avoir lieu plusieurs fois au cours de la période d emploi et ce afin de constater les progression du salarié et de valoriser ce dernier quant à son évolution.

5 Objectifs poursuivis : Valoriser la qualité des parcours Développement et reconnaissances des compétences Il est important de souligner que les informations figurant dans cette 1 ère partie ne peuvent être communiquées à des tiers sans l accord des bénéficiaires. «se repérer dans sa structure» : cette partie diffère selon chaque structure, puisqu il s agit de présenter au salarié la structure qui l emploie. On y trouve une brève présentation historique de la structure, un organigramme, le règlement intérieur Les élément ci présents correspondent à ce qui est attendu dans un carnet d accueil. «se repérer dans la législation» : cette partie est commune à chaque structure. Il s agit d apporter des informations concernant la législation du travail, mais aussi une description explicative de la fiche de paie, ainsi que des informations liées à l hygiène ou encore la sécurité. Un soin tout particulier a été apporté afin que le droit du travail y soit abordé de manière pédagogique. «adresses utiles et se repérer dans le réseaux» : Il s agit ici d apporter au salarié des adresses utiles pour faciliter sa démarche d insertion. On peut ainsi trouver les autres SIAE, les structures oeuvrant en matière de logement, de mobilité, les épiceries sociales, des administrations «Mes outils» : cette partie contient un agenda, une carte de la CAP pour : - Permettre au bénéficiaire d identifier les SIAE sur la CAP - Donner des repères et des adresses utiles - Aider au développement de la mobilité et à l autonomie Cet important travail de coopération et de capitalisation a nécessité une forte mobilisation de moyens humains et financiers..

6 Les acteurs ont su mettre en œuvre des moyens humains et financier pour mener à bien cette démarche de coopération et de mutualisation au service d un objectif commun. 1. Une forte mobilisation des SIAE lors de la phase de conception et de lancement (2003 /2005). Le travail de conception a été amorcé en mars 2003 avec la mise en place de groupes de travail qui se réunissaient au rythme de 1 à 2 réunions/mois depuis cette date. Le C.A.P.E.E. a assuré l appui méthodologique et l animation des réunions de travail. Alors que la charte graphique et l appui à la conception des informations spécifiques à chaque structure ont été confiés à des infographistes : Messieurs Renaud PAUMERO et Julien CHAUME de studio graphique Phase expérimentale auprès d une structure pilote : en septembre/ octobre 2004 Un document test a été élaboré auprès de TRI PLUS avant d être validé par le groupe de travail fin octobre. Mise en œuvre de l outil : Juin septembre 2005 Exploitation du guide : entre juin 2005 et juin 2008 (pendant au moins trois ans) 2..avec l appui des partenaires associatifs A côté du groupe de travail représentant les 12 SIAE, les organismes de formation (AFPA, GRETA, ) l ANPE, le PLIE, la Mission Locale, l EPSR et les travailleurs sociaux ont été interpellés pour des conseils, des suggestions sur le contenu du guide et l actualité quotidienne. 3..et partenaires institutionnels et privés On note aussi une mobilisation importante des financements, outre une part d auto-financement des SIAE, de la part des partenaires institutionnels et privés : Le PLIE La CAP La DDTEFP- Le Conseil Général La Caisse d Epargne dans le cadre des PELS (Projets d Economie Locale et Sociale), La Fondation d entreprise VINCI Et doit se poursuivre lors de la phase de pérennisation (2005/2007)

7 Ce qui se traduira concrètement par : L organisation de 2 à 3 réunions de régulation et d évaluation de la procédure d utilisation en 2005, 2006, 2007 et La mise en place d un comité de pilotage comportant des responsables de structures, des acteurs sociaux et des financeurs La programmation de réunion avec les partenaires sociaux L actualisation du carnet tant sur les parties communes (par le CAPEE) et sur les parties spécifiques à chaque SIAE. Des actions de formation au sein de chaque SIAE pour faire vivre l outil. Il est donc prévu de poursuivre le travail de mutualisation et de capitalisation initié lors de la phase de conception en renforçant les relations de travail et d échange entre les structures pour faciliter le parcours d insertion des bénéficiaires avec notamment la simplification, l uniformisation et le regroupement des informations utiles à la personne. Ainsi qu avec le développement d outils d évaluation visant à valoriser le parcours d insertion. Conclusion : une démarche innovante de coopération et de mutualisation au sein du réseau des SIAE Avec la mise en œuvre du Carnet de Travail, les acteurs des 12 SIAE adhérentes au CAPEE ont démontré leur capacité à s organiser, à partager et à mutualiser les expériences de chacun afin de concevoir et d utiliser un outil commun ce qui se traduit concrètement par l objectif commun qui est de placer la personne en insertion au cœur du dispositif. L objectif du Carnet de Travail est de permettre aux personnes en poste d insertion de valoriser les expériences acquises et de pouvoir repérer les compétences transférables dans un autre contexte de travail pour permettre une meilleure insertion sur le marché du travail «ordinaire» après sa sortie du dispositif (dans un emploi en milieu ordinaire ou en formation qualifiante). Mais aussi de faciliter une meilleure «lisibilité» du parcours d insertion pour la personne :

8 En effet, 20 à 30 % de des personnes passent d une structure d insertion à une autre (étape dans leur parcours d insertion), d où l intérêt d un document personnalisé qui puisse être ré exploité par le bénéficiaire d une structure à une autre. En effet, lors de son parcours d insertion, le bénéficiaire peut être amené à utiliser les différents supports d activité au sein des 12 SIAE de la CAP : La restauration, le second œuvre bâtiment, l entretien des espaces verts, berge de rivière, le tri sélectif des déchets, le tri et la valorisation de textiles, le commerce d articles ménagers. Le renforcement de la complémentarité des rôles entre les acteurs de la SIAE L élaboration de cet outil a permis de mieux identifier et de mettre en évidence le rôle compétences de chacun qu il soit administrateur, dirigeant ou intervenant dans le parcours d insertion. Une redynamisation du réseau autour d un projet commun Avec la confrontation des points de vue et l échange entre les acteurs engagés sur un thème commun dans des contextes différents tant pour les SIAE que pour les institutionnels (PLIE, ANPE, DDEFP, la CAP, Conseil Général ) Une meilleure inscription de l action dans le territoire En prenant compte de l ensemble des structures de la CAP, les acteurs ont définit un territoire pertinent pour agir et faire un travail d insertion approprié, en créant un outil qui permet une meilleure «lisibilité» du parcours d insertion pour la personne en insertion tout en présentant un intérêt pour les référents, et accompagnateurs sociaux. Une intégration de la dimension temporelle du parcours d insertion La programmation du Carnet de Travail sur une durée d exploitation de trois ans traduit la volonté des acteurs de penser l insertion dans le temps, comme un parcours jusqu à l emploi ordinaire ou à la formation qualifiante.

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Objectif de la fiche Cette fiche vise à présenter les différents axes de coopération qui peuvent être proposés à une entreprise, ou un

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET APPEL À PROJET MESURE d ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PERSONNALISE (MASP), INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET 18 SEPTEMBRE 2015 DATE LIMITE

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif Mars 2009 54 rue du moulin de Pierre 92140 Clamart 01 41 90 65 80 http://www.arpeije.fr/ ARPEIJE projet associatif 1 Qu est

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Agir pour l emploi dans les

Agir pour l emploi dans les Agir pour l emploi dans les Devenez tuteur www.hauts-de-seine.net Un dispositif du Conseil général des Hauts-de-Seine Le Conseil général des Hauts-de-Seine, impliqué dès 1990 dans la lutte contre le chômage,

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ 2 P L A N D E F

Plus en détail

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE Janvier 2011 EDITO du président «L agenda 21 du Pays de l Arbresle est issu d une réflexion commune; il a été acté par la délibération du conseil

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité

19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité 19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité Présentation 7 800 habitants 10 hectares 91% de logements sociaux SRU Quartier reconduit, périmètre agrandit (contrat de ville 2000-2006) Déjà inscrit au

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS

GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD DE PERFORMANCE RENOVE Les constats Le DDP, qui a constitué l évolution majeure de la période conventionnelle 2012-2014, a contribué à la professionnalisation

Plus en détail

Un portfolio. Découverte professionnelle module 6 heures. Exemple de mise en œuvre 2005-2006. Décembre 2006. Académie d'orléans-tours

Un portfolio. Découverte professionnelle module 6 heures. Exemple de mise en œuvre 2005-2006. Décembre 2006. Académie d'orléans-tours Découverte professionnelle module 6 heures Exemple de mise en œuvre Un portfolio 2005-2006 Académie d'orléans-tours Décembre 2006!eduscol.education.fr/dp LE PORTFOLIO Le portfolio, comme le portefeuille,

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail LES ATOUTS D UNE RÉUSSITE RÉGIONALE Trois lignes d actions communes à tous les territoires de la Région : > Mobilisation des employeurs Les employeurs sont mobilisés sur la question de la formation des

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation 2015 Programme de formation ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES MÉTHODES ET PRATIQUE Sommaire p. 4 STAGE 1 Animer et conduire un projet en atelier sociolinguistique p. 6 STAGE 2 Connaître le contexte de la formation

Plus en détail

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Synthèse de l étude réalisée en 2006 Objectifs de l étude Plusieurs études nationales et régionales font ressortir des difficultés

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DE 16 A 25 ANS EN SITUATION D ILLETTRISME L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES Situation de personnes de plus de 16 ans ayant été scolarisées en France au moins 5

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Lycée Polyvalent Charles de Gaulle

Lycée Polyvalent Charles de Gaulle > Lycée Polyvalent Charles de Gaulle Établissement scientifique technologique et professionnel lycée des métiers de la transformation du bois lycée des métiers du design graphique Projet d établissement

Plus en détail

Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement»

Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement» Licence Professionnelle «Métiers de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement» Objectifs de la formation Répondre à des besoins de professionnalisation dans les champs de la formation, de l insertion,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS Année 2012-2013 2013 L accueil, une affaire d équipe Co-constuire une action de vacances familiales Fondamentaux du

Plus en détail

INNOVONS ET VALORISONS LE POTENTIEL ÉCONOMIQUE DES FEMMES DES QUARTIERS

INNOVONS ET VALORISONS LE POTENTIEL ÉCONOMIQUE DES FEMMES DES QUARTIERS COMMUNIQUE - INVITATION 1er Décembre 2010 INNOVONS ET VALORISONS LE POTENTIEL ÉCONOMIQUE DES FEMMES DES QUARTIERS Centre d information sur les roits d des femmes et des familles Rhône 2 INVITATION AU SEMINAIRE

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011 Déclic formation UNE PLATE-FORME DE FORMATION EN LIGNE POUR LES PERSONNES ILLETTRÉES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007,

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

La qualité, c est «écrire ce que je fais, faire ce que j ai écrit et le vérifier».

La qualité, c est «écrire ce que je fais, faire ce que j ai écrit et le vérifier». FICHE 1 : FORMALISATION DE L ORGANISATION, DES PRATIQUES ET OUTILS ACTUELS De quoi parle-t-on? La qualité, c est «écrire ce que je fais, faire ce que j ai écrit et le vérifier». Toute l ingéniosité mise

Plus en détail

AIDE A DOMICILE - DEMANDEURS D EMPLOI

AIDE A DOMICILE - DEMANDEURS D EMPLOI CHER AIDE A DOMICILE - DEMANDEURS D EMPLOI Demandeurs d emploi du secteur de l aide à domicile démunis de diplômes. PUBLIC RESUME DE L ACTION CERTIFICATIONS Toutes certifications du secteur d activité

Plus en détail

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne > Conseil général de la Marne > Etat > Conseil régional de Champagne Ardenne > Union Départementale des CCAS > Pôle Emploi Marne > Caisse d Allocations Familiales de la Marne > Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 1 - Qu est-ce qu un PLIE? Les PLIE sont des «systèmes» originaux qui permettent, sur un territoire donné, d organiser une action de soutien effectif pour l insertion

Plus en détail

PRODUCTIONS NATIONALES

PRODUCTIONS NATIONALES L Usep se positionne Manifestations nationales Pratiques sportives Usep «Sport-Santé» Usep en maternelle Formation Vie associative Autres ressources Février 2008 Page 1 sur 11 L Usep se positionne Plaquette

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Socle de connaissances et de compétences - Domaine 6 Apprendre à apprendre tout au long de la vie

Socle de connaissances et de compétences - Domaine 6 Apprendre à apprendre tout au long de la vie Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/02/2016. Fiche formation Accumuler et valoriser son expérience - N : 20153 - Mise à jour : 18/01/2016 Socle de connaissances et de

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le CEP est un conseil externe neutre et gratuit, ouvert à tous, quel que soit le statut, dès l entrée du marché du travail et jusqu à la retraite. Cette nouvelle

Plus en détail

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Objectif Actions Déclinaison opérationnelle de l action Mesure Etat Concertation Groupe

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

DIRECCTE BRETAGNE UNITE TERRITORIALE DU FINISTERE. Les candidatures pourront être établies dans le cadre d une collaboration inter SIAE.

DIRECCTE BRETAGNE UNITE TERRITORIALE DU FINISTERE. Les candidatures pourront être établies dans le cadre d une collaboration inter SIAE. APPEL A PROPOSITIONS STRUCTURE SUPPORT D UN CHANTIER D INSERTION MARAICHAGE BIOLOGIQUE ET D UN CHANTIER D INSERTION RENOVATION PETIT BATI POUR L INSERTION DES BENEFICIAIRES DU RSA EN CENTRE OUEST BRETAGNE

Plus en détail

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA)

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Les formations dites de «moniteur d atelier» jusqu alors dispensées par les organismes de formation en Travail social ou l Afpa, ne répondaient

Plus en détail

Rapport d activités LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND

Rapport d activités LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND Rapport d activités 2014 LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND Fondé par la Croix-Rouge française, Croix-Rouge insertion s enracine dans le même socle de références. L humanité est ainsi

Plus en détail

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile PROJET DE SERVICE Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le 1 association d aide à domicile Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le Conformément à la loi du 02 janvier 2002 rénovant

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine CONSEILÉCONOMIQUE,SOCIALET Séanceplénièredu20octobre2010 ENVIRONNEMENTALRÉGIONALD AQUITAINE AVISDUCONSEILECONOMIQUE,SOCIALETENVIRONNEMENTALREGIONAL Attractivitédel enseignementsupérieuretdelarecherche

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE

FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE Contenu des modules de formation Association I.E.F. 54 Rue de Rome 13001 Marseille tél 04 96 10 11 96 tél 04 96 10 11 98 Association I.E.F. Loi 1901 N 0133102851 DU 12

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail