B.Barthélémy (Ilustrations "Contactologie" ed. Lavoisier) 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "B.Barthélémy (Ilustrations "Contactologie" ed. Lavoisier) 1"

Transcription

1 Société Française d Optique Physiologique Comprendre les limites des techniques pour réussir la correction de la presbytie en Lentilles de Contact ou en Chirurgie Réfractive! Bibliographique et les illustrations proviennent de 1. «Contactologie» 2004 Coord. B. Barthélémy et T. Thiébaut éd. Lavoisier ISBN Ces illustrations et diapositives ne peuvent être utilisées sans l autorisation de Lavoisier 2. Bernard Barthelemy Consultant en Contactologie Enseignant : FS²O (Paris), Alzon (Nîmes), ESOS (Strasbourg), ISV (St Etienne) Universités IUT Marseille, U Nîmes Délégué France IACLE BOM (ECOO) "Contactologie" ed. Lavoisier) 1

2 Presbytie (LC) ou (Ch. Réf.) Evocation du marché, des besoins Compréhension des problèmes liés : aux Techniques et Produits à labiométrie oculaire à l Optométrie spécifique à la contactologie (CR) Comment adapter? Comment résoudre les problèmes? Presbytie et Lentilles de Contact Comprendre les produits Les 2 techniques de correction Monovision Multifocales l Les Produits les lentilles Unifocales Les lentilles Multifocales leurs conceptions Les situations des Zones de VP Les dimensions des Zones de VP & de VL Correction de la presbytie 1. Monovision, autres dénominations (Vision différenciée, bascule, etc., ) Problème de la différenciation : 0,75δ RAS 1,50δ début des difficultés ++ 3,00δ Problèmes Utilisation des lentilles multifocales X Autres Saturation en convexe (début de presbytie) "Contactologie" ed. Lavoisier) 2

3 Monovision adaptée Utilisation des techniques de la monovision mais en effectuant une légère différenciation 0,75δ avec des lentilles multifocales L œil préféré é de VL en VL L autre œil «non préféré en VL» on essaiera d améliorer la VP avec une légère différenciation au maximum 0,75δ Les 2 concepts en LC multifocales Concept simultané Concept alterné Optique lunetterie C. toujours alterné VL VL VL VP VP VP VL VL VL VP VP VP "Contactologie" ed. Lavoisier) 3

4 Les 2 concepts en LC multifocales Concept simultané Concept alterné Optique lunetterie C. toujours alterné VL VL VL VP! VP VP VL VL VP VP Compromis visuel Concept Simultané Avantage Visuel «postural» Concept Alterné (lunettes) Avantage Visuel Inconvénient Qualité visuelle dépend fortement de la luminance Inconvénient Visuel «Postural» Compromis visuel Concept Simultané Avantage Visuel «postural» Inconvénient Qualité visuelle dépend fortement de la luminance Concept Alterné (lentilles) Avantage Visuel comparable à la vision lunettes*** si les recouvrements sont corrects Inconvénient Visuel «Postural» "Contactologie" ed. Lavoisier) 4

5 Situation de la Zone de VP Lentilles concentriques LC Simultanées VP centrale VP périphérique VP Multizones Diffractives LC Alternées VP périphérique Lentilles non concentriques Segment de VP : droit horizontal droit incliné >25 croissant, demi anneau Situation de la Zone de VP Lentilles concentriques LC Simultanées VP centrale VP périphérique VP Multizones Diffractives LC Alternées VP périphérique Lentilles non concentriques Segment de VP : droit horizontal droit incliné >25 croissant, demi anneau Les lentilles de concept simultané Comprendre les produits VL! VP Plusieurs conditions sont nécessaires pour que le tri cortical puisse s effectuer "Contactologie" ed. Lavoisier) 5

6 Concept simultané et Concept alterné Comprendre les produits Les lentilles nécessitent : un bon centrage une bonne adéquation des zones utiles Zone utile = zone d utilisation dans la LC dépend de: VL VP diamètre pupillaire (luminance) profondeur de la CA! Quelques études comparatives Comprendre les produits Les Techniques MONOVISION TECHNIQUES MULTIFOCALES VL! VP "Contactologie" ed. Lavoisier) 6

7 Presbytie (LC) ou (Ch. Réf.) Evocation du marché, des besoins Compréhension des produits Compréhension de la Biométrie Compréhension de l Optométrie spécifique en contactologie (CR) Comment adapter? Comment résoudre les problèmes? Comprendre les mesures Mesures Biométriques Evaluations Physiologiques Mesures optométriques Classiques spécifiques aux LC (idem en CR) dans la correction de la presbytie Besoins, demandes et exigences visuels du patient! "Contactologie" ed. Lavoisier) 7

8 Comprendre la biométrie Les Ø pupillaires fonction des luminances (faible, forte et usuelle du patient!) Décentrement pupillaire Ouverture Palpébrale et Recouvrements Tonus palpébral Profondeur de Chambre Antérieure Comprendre la biométrie Les Ø pupillaires fonction des luminances (mésopique 4mm, photopique 2mm et usuelle de 2 à 4!) Lentilles Diffractives LRPG : Diffrax LSH : Echelon! Chirurgie de surface Implants diffractifs Quelques problèmes sur les contrastes! "Contactologie" ed. Lavoisier) 8

9 Lentilles Multizones! Chirurgie de surface Implants diffractifs Concept alterné Concentrique Même Lentille OD ou OG Concept alterné Forme du segment de VP Horizontal Incliné Courbe 2 Lentilles différentes OD et OG Segment plus complexe Même Lentille OD ou OG GPLI "Contactologie" ed. Lavoisier) 9

10 Dépendance du Diamètre Pupillaire Segment Horizontal Segment incliné Dépendance du Diamètre Pupillaire Segment Horizontal Segment incliné Dépendance du Diamètre Pupillaire Segment Horizontal Segment incliné "Contactologie" ed. Lavoisier) 10

11 Dépendance du Diamètre Pupillaire Segment Horizontal Concentrique Correspondance Harmonieuse Pupilles Zones LC ou CR Comprendre la biométrie 1. Les Ø pupillaires Luminances 2. Décentrements pupillaire & LC 3. Ouverture Palpébrale & Recouvrements 4. Tonus palpébral 5. Profondeur de la Chambre Antérieure Lentilles de Contact Chirurgie Réfractives (de surface) cornéenne "Contactologie" ed. Lavoisier) 11

12 1 Ø pupillaires Luminances Comprendre la biométrie 1. Les Ø pupillaires Luminances Variation Pupilles 4mm de <2mm à >6mm Mesurer les Ø pupillaires Méthodologies cliniques (simples) utilisation d une cellule photo Forte luminance >6 cd/m² L i h bit ll! Luminance habituelle! (pas facile à déterminer) Faible luminance (limite mésopique 0 cd/m²) Utilisation des UV (lampes Burton ou Wood) La pupille réagit trés peu aux UV! "Contactologie" ed. Lavoisier) 12

13 Mesurer les Ø pupillaires Utilisation des topographes et des programmes d analyse des pupilles Mesurer les Ø pupillaires Minimum : 0,7 mm (Pic) 3mm Moyenne : 4,5mm Maximum : 5,2mm Correspondance Harmonieuse 2 Pupilles Zones LC ou CR "Contactologie" ed. Lavoisier) 13

14 Comprendre la biométrie 1. Les Ø pupillaires Luminances 2. Décentrements pupillaire & LC 3. Ouverture Palpébrale & Recouvrements 4. Tonus palpébral 5. Profondeur de la Chambre Antérieure X Décentrement de la lentille! La lentille est décentrée coté temporal dans 70% des cas! 1991 B. Barthélémy (utilisation de lentille à pupille noire) les lentilles sont décentrées temporales! 1992 Marie-Laure Chissadon - Michel Guillon par analyse directe sur photo montrent que les pupilles par rapport à la cornée sont décentrées coté nasal! 1994 Claire Choffel - Bernard Barthélemy observation de trois lentilles de géométrie différentes à pupille noire les lentilles sont décentrées en moyenne de 0,4mm coté temporal dans 70% des cas! D autres études ultérieures ont confirmé ces tendances X A. Décentrement pupillaire 1992 Marie-Laure Chissadon - Michel Guillon par analyse directe sur photo montrent que les pupilles sont décentrées coté nasal! x «Contactologie» 2004 B. Barthélémy T. Thiébaut coordi. utilisation de mires numériques sur photo "Contactologie" ed. Lavoisier) 14

15 A. Décentrement pupillaire 1992 Marie-Laure Chissadon - Michel Guillon par analyse directe sur photo montrent que les pupilles sont décentrées coté nasal! X «Contactologie» 2004 B. Barthélémy T. Thiébaut coordi. utilisation de mires numériques sur photo «Précis d optique de Contact» 1996 B. Barthélémy T. Thiébaut coordi. utilisation de la fente au biomicroscope B. Décentrement LC / pupille «Précis d optique de Contact» 1996 B. Barthélémy T. Thiébaut coordi. utilisation de la fente au biomicroscope «Contactologie» 2004 B. Barthélémy T. Thiébaut coordi. X 3 & 4 Correspondance Harmonieuse pupilles Zones LC "Contactologie" ed. Lavoisier) 15

16 Comprendre la biométrie 1. Les Ø pupillaires Luminances 2. Décentrement pupillaire & LC 3. Ouverture Palpébrale & Recouvrements 4. Tonus palpébral 5. Profondeur de la Chambre Antérieure X 5 Correspondance Harmonieuse pupilles Zones LC ou RC Comprendre la biométrie 1. Les Ø pupillaires Luminances 2. Décentrement pupillaire & LC 3. Ouverture Palpébrale & Recouvrements 4 Tonus palpébral 4. Tonus palpébral 5. Profondeur de la Chambre Antérieure "Contactologie" ed. Lavoisier) 16

17 Biométrie : Profondeur de CA Influence de la profondeur de la CA Plus la profondeur est étroite plus le champ de vision est important dans les Zones Plus la profondeur est importante plus le champ de vision est réduit dans les Zones Biométrie : Profondeur de CA Mesurer la profondeur de la CA? Evaluer avec le biomicroscope Largeur de la fente = ca + e c LC = profondeur CA + épaisseurs (cornée + LC) CR = profondeur CA + épaisseur cornée Biométrie : Profondeur de CA Mesurer la profondeur de la CA? Mesures pachymétriques Coïncidence Ultra son (il conviendra d ajouter l épaisseurs = ca + e c CR = profondeur CA + épaisseur cornée LC = profondeur CA + épaisseurs (cornée + LC) "Contactologie" ed. Lavoisier) 17

18 Topographe Biométrie (tout le segment antérieur!) Cornée, CA, Topographie 3D Diag. cataracte Pachymétrie les dioptres, CA, Différences de profondeur CA Dr xxx au cours d une consultation moy. prof CA = 2,93 N cas OD OG Différences de profondeur CA Dr xxx au cours d une consultation moy. prof. CA = 2,93 Zone centrale 2,2mm et à 33 cm Le patient N 4 possède une zone utile en VP 5 fois supérieure à celle du N 5 Le patient N 5 possède une zone utile en VL 5 fois supérieure à celle du N 4 N cas OD OG "Contactologie" ed. Lavoisier) 18

19 Comprendre la physiologie Vieillissement de l œil Modifications physiologiques Cornée (perte de sensibilité, modifications cellulaires, ), Conjonctives (Mobilité vascularisation, dégénérescences, ), Paupières (Tonus Positionnement), Film Lacrymal Toutes lentilles déstabilisent le Film Lacrymal LS (variable selon le matériau de la LC) recherche d une Quantité (capacité à maintenir la lentille hydratée) Stabilité (Pré-film LC mouillabilité déshydratation) LR recherche d une stabilité sur la cornée non recouverte Pré-Film Oculaire Humilité beaucoup de prudence pour prétendre être capable de faire un choix à partir de toutes analyses Les tests et les contrôles permettront seuls de respecter la physiologie et de réduire les effets contraires Comprendre l Optométrie classique Optométrie VL et VP Monoculaire et binoculaire Pour la contactologie nous retiendrons plus particulièrement les étapes suivantes de l analyse La réfraction monoculaire max convexe Analyse Binoculaire Comprendre l analyse Optométrique Optométrie spécifique en contactologie Monoculaire max convexe Analyse des Préférences visuelles Stéréo Stéréo Contrastes Addition en VP Minimale "Contactologie" ed. Lavoisier) 19

20 Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 Dominance motrice (œil directeur) (anglais motor ocular dominance) Dominance sensorielle (œil dominant) (en anglais perceptual or sensory ocular dominance) L œil de visée (en anglais sighting eye) Œil préféré par le flou préférentiel Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 Dominance motrice (œil directeur) (anglais motor ocular dominance) : La dominance motrice caractérise l œil directeur. Typiquement l œil directeur est celui avec le meilleur contrôle oculomoteur. L œil directeur est souvent assimilé à l œil de visée. Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 Dominance sensorielle (œil dominant) (en anglais perceptual or sensory ocular dominance) : La dominance sensorielle caractérise l œil dominant la perception binoculaire (corticale). Quand il existe une différence d acuité visuelle corrigée entre les deux yeux, l œil dominant est typiquement l œil avec la meilleure acuité. "Contactologie" ed. Lavoisier) 20

21 Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 L œil de visée (en anglais sighting eye) : est celui habituellement ou toujours utilisé pour viser un objet, ou pour guider un mouvement ou un déplacement. Cliniquement, on cherche à identifier l œil de visée avec les deux yeux ouverts. Dans la vie courante, quand la tâche de visée est critique ou quand la dominance oculaire n est pas marquée, beaucoup de sujets font des visées monoculaires avec l œil préféré, l autre œil étant fermé. Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 Œil préféré par le flou préférentiel : Jean-Charles Allary attribue cette détermination par ce test de préférence visuelle à la préférence de dominance sensorielle, donc un lien avec l œil dominant. SFOP Paris le 2 décembre 2007 Je vous remercie de votre attention Bibliographique et les illustrations proviennent de 1. «Contactologie» 2004 Coord. B. Barthélémy et T. Thiébaut éd. Lavoisier ISBN Ces illustrations et diapositives ne peuvent être utilisées sans l autorisation de Lavoisier 2. "Contactologie" ed. Lavoisier) 21

22 Presbytie en contactologie Choix du type de lentille? FIN DE LA PARTIE SFOP Comprendre les préférences visuelles Jean Charles Allary analyse les Préférences visuelles dans «Contactologie» Coord. B. Barthélémy T. Thiébaut Ed. Lavoisier 2004 Dominance motrice (œil directeur) (anglais motor ocular dominance) : La dominance motrice caractérise l œil directeur. Typiquement l œil directeur est celui avec le meilleur contrôle oculomoteur. L œil directeur est souvent assimilé à l œil de visée. Dominance sensorielle (œil dominant) (en anglais perceptual or sensory ocular dominance) : La dominance sensorielle caractérise lœil l œil dominant la perception binoculaire (corticale). Quand il existe une différence d acuité visuelle corrigée entre les deux yeux, l œil dominant est typiquement l œil avec la meilleure acuité. L œil de visée (en anglais sighting eye) : est celui habituellement ou toujours utilisé pour viser un objet, ou pour guider un mouvement ou un déplacement. Cliniquement, on cherche à identifier l œil de visée avec les deux yeux ouverts. Dans la vie courante, quand la tâche de visée est critique ou quand la dominance oculaire n est pas marquée, beaucoup de sujets font des visées monoculaires avec l œil préféré, l autre œil étant fermé. Œil préféré par le flou préférentiel : Jean-Charles Allary attribue cette détermination par ce test de préférence visuelle à la préférence de dominance sensorielle, donc un lien avec l œil dominant. "Contactologie" ed. Lavoisier) 22

23 Comprendre Monoculaire max convexe Vision de Loin : Maximum convexe Hypermétrope Myope Connaître la limite de la surcorrection positive (+) LC à dominance de Vision de Loin Connaître la limite de la souscorrection négative (+) Connaître la limite de la souscorrection positive (-) LC à dominance de Vision de près Connaître la limite de la surcorrection négative (-) Choix selon ses affinités Habitudes Connaissance du produit Résultats obtenus Néanmoins nous devons avoir : Bon centrage Adéquation des zones utiles (Ø pupillaire Prof CA) Satisfaction visuelle & acceptation des compromis par le patient (Variation de la Luminance Stéréo Contrastes etc.) Choix des 2 concepts Concept simultané Concept alterné VL VL VP VP! VL VP "Contactologie" ed. Lavoisier) 23

24 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0, I II III Presbytie en Contactologie... Choix selon les dominances des Lentilles Il existe des lentilles dominantes en VL il convient d augmenter la puissance (+) ou l Add VP il convient de diminuer la puissance (-) ou l Add Seulement quelques lentilles ont optimisé le compromis VL-VP VP et permette le choix : puissance LC = Réfraction dvo Néanmoins nous devons avoir : Bon centrage Adéquation des zones utiles (Ø pupillaire Prof CA) Satisfaction visuelle & acceptation des compromis par le patient (Variation de la Luminance Stéréo Contrastes etc.) Méconnaissance des LC multifocales Quelques exemples Acuvue Bifocal Proclear Progressives Focus Progressives Rythmic Progressives PureVision progressiv Méconnaissance de certaines lentilles multifocales Acuvue Bifocal 3 anneaux de VL (1 ère zone centrale VL mais très petite) 2 anneaux concentriques de VP Avantages indépendante du diamètre pupillaire (donc des luminances) et de la profondeur de CA Aucun pb en Vint. et elle reste fortement dominante en VP! "Contactologie" ed. Lavoisier) 24

25 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0, I II III Presbytie en Contactologie... Méconnaissance de certaines lentilles multifocales Proclear Progressives 2 lentilles différentes Distance VL centrale œil préféré VL Distance Near Near VP centrale arbitrairement sur l autre œil Avantages Grandes zones gain en contraste Utilisation des puissances habituelles Méconnaissance de certaines lentilles multifocales Focus Progressives La puissance inscrite n est pas la puissance de VL et elle possède une Forte addition 7,00 Utiliser comme puissance 6,00 lentille 5,00 D LC = VL + ½ Addition Min 4,00 3,00 2,00 I II III Avantages Petite zone de VP centrale mais trés puissante Utilisation petite pupille forte luminance 1,00 0, Les puissances des lentilles Focus ProgressivesTM Focus Puissance Focus TM = Puissance Réfraction (en gras) + Addition/ ,00-0,75-0,50-0,25 Plan +0,25 +0,50 +0,75 +1,00 +3,00/2 +2,75/ / / / / /2 +1,25/ / ,75 +3,00/2-0,50 +2,75/2-0, /2 Plan +2.25/2 +0, /2 +0, /2 +0, /2 +1,00 +1,25/2 +1, / ,50 +3,00/2-0,25 +2,75/2 Plan +2.50/2 +0, /2 +0, /2 +0, /2 +1, /2 +1,25 +1,25/2 +1, / ,25 +3,00/2 Plan +2,75/2 +0, /2 +0, /2 +0, /2 +1, /2 +1, /2 +1,50 +1,25/2 +1, / Plan +3,00/2 +0,25 +2,75/2 +0, /2 +0, /2 +1, /2 +1, /2 +1, /2 +1,75 +1,25/2 +2, /2 "Contactologie" ed. Lavoisier) 25

26 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0, I II III Presbytie en Contactologie... Méconnaissance de certaines lentilles multifocales Rythmic Progressives D LC = VL plus convexe +O,5O pour les hypermétropes +O,25 pour les myopes Addition normale <2,00 profil 1 >2,00 profil 2 Avantages Dominante en VL si l on ne brouille pas trop! Utilisation pupille moyenne 2,5 à 3mm zone de VP de bonne qualité mais sensible aux luminances Méconnaissance de certaines lentilles multifocales Purevision & Soflens Progressives Très bonne adéquation des puissances VL et VP par rapport à la réfraction classique D LC = Réfraction VL dvo Addition normale <2,00 profil low >2,00 profil High Avantages Bonne adéquation VL et VP! Utilisation pupille moyenne 2,5 à 3mm zone de VP de bonne qualité Méconnaissance des LC multifocales ODG Réfraction : -200 Add +200 Add Min +100 Exemple de D LC Puissances des LC Acuvue Bifocal Proclear Progressives ODG Add N&D Add Focus Progressives ODG voire Rythmic Progressives ODG Add Profil 1 PureVision progressiv ODG Add Low "Contactologie" ed. Lavoisier) 26

27 Presbytie en contactologie Comment réussir l adaptation? Choix de la 1 ère lentille d essai et méthodologie des contrôles 1. Choisir la lentille la plus appropriée selon les demandes visuelles du patient 2. Choisir selon les conseils du fabricant (on peut leurs faire confiances ils connaissent leurs lentilles ) 3. Vérifier le centrage (biomicroscope par rapport à la pupille) puis selon les plaintes : Si des améliorations sont possibles (procéder comme indiqué) Si notre choix est toujours en harmonie avec les 1 ères demandes (les erreurs sont fréquentes patient demande principalement une qualité en VP mais finalement il ne supporte pas le moindre flou en VL!) 4. Essayer d améliorer : En Bino (classique) En utilisant les techniques de la monovision adaptée Compréhension analyse des besoins visuelles Demande visuelle Vision de loin et Vision de près Dans les luminances : 1. Mésopique 2. Photopique et 3. Luminance principale du patient Ne pas utiliser d Optotype, préférer des tests usuels 1) avec la Correction habituelle VL & Add ou (VP) 2) avec Max Convexe et Add Min Essayer d analyser quels seront les degrés d acceptation de certains compromis "Contactologie" ed. Lavoisier) 27

28 Compréhension des préférences visuelles Si un seul test! Flou préférentiel *** Matériel En luminances : mésopique & photopique Vision de loin Ne pas utiliser d Optotype 1) avec la Correction habituelle 2) avec Max Convexe utiliser un verre de +0,75 δ plein champ Méthode Passer au dessus alternativement (laisser le verre quelques secondes sur chaque œil) en prenant la précaution de ne pas perturber la vision périphérique Phraséologie indiquer qu il doit garder les 2 yeux ouverts et demander de regarder au loin en conservant la mobilité du regard dans quelle position (OD ou OG) le verre est le plus gênant La position où le verre est le plus gênant détermine l œil préféré en VL il convient de ne pas changer cette préférence L autre œil pourra être mis arbitrairement en VP! Il faudra contrôler ce choix! Essai d une lentille théorique Choix Dominance lentilles Demandes Visuelles Contrôle de l adaptation Centrage (recouvrement) par rapport à la cornée Mobilité (attention physiologique optique) Analyse des effets contraires "Contactologie" ed. Lavoisier) 28

29 Contrôle du centrage Centrage par rapport à la pupille Skiascope ou Ophtalmoscope Utilisation d une lentille à zone optique pq visible ou lentille de couleur (Attention Biomicroscope bien dans l axe de l observateur) Analyse des plaintes (Attention 3 problèmes Centrage ou Diamètre de Zone utile ou Cortical) Contrôle de l adéquation des zones utiles Contrôle de l adéquation des zones utiles Acceptation de la qualité visuelle VL VP Dans les différentes luminances Analyse des plaintes (Attention 3 problèmes Centrage ou Diamètre de Zone utile ou Cortical) "Contactologie" ed. Lavoisier) 29

30 Sur Réfraction sur LC Simultanées Aboutit à - 0,75 en VL et + 0,75 en VP!!! Plaintes en VL et/ou en VP : comprendre selon le tableau Contrôle de l amélioration de l une des visions en bino En VL utiliser face de -0,25 (voir -0,50) Voir les effets sur la VP (satisfaction = acceptation de la qualité visuelle) En VP utiliser face de +0,25 (voir +0,50) Voir les effets sur la VL (satisfaction = acceptation de la qualité visuelle) Si on ne réussit pas en Bino (lorsque l on améliore l une des visions l autre se dégrade!) essayer d adopter les techniques de la Monovision Adaptée Monovision Adaptée = Technique de la Monovision mais : 1) en utilisant des lentilles multifocales 2) avec une différenciation <0,75δ Monovision adaptée Il s agit d effectuer une légère différenciation 0,75δ Conservant l œil préféré de VL par le choix du flou préférentiel en VL avec une correction adéquate Arbitrairement sur l autre œil «non préféré en VL» (celui qui accepte plus facilement le flou avec le test du +0,75δ) on essaiera d améliorer la VP Remarque essayer +0,25, +0,50 voir +0,75 si aucun gain (forte latéralité! Sinon revoir le choix des dominances l adéquation des Zones utiles Centrage Taille de la Zone (changer de marque en conséquence) Zone utile agir en incorporant du (-) Zone utile réduire le diamètre en incorporant du (-) Plan Plan et Un dioptrique ne peut pas expliquer à lui seul le gain visuel! Il agit comme une réduction de diamètre de la zone de VP "Contactologie" ed. Lavoisier) 30

31 Sur Réfraction sur LC Simultanée Aboutit à - 0,75 en VL et + 0,75 en VP!!! Plaintes ou contrôle de la Vision de Loin 1. Commencer par du concave -0,25 sur l œil préféré de VL Gain en VL effet en VP 2. Contrôle du choix de la préférence sur l autre œil Gain en VL effet en VP 3. Contrôle en bino Gain en VL effet en VP Sur Réfraction sur LC Simultanée Aboutit à - 0,75 en VL et + 0,75 en VP!!! Plaintes ou contrôle de la Vision de Près 1. Commencer par du convexe +0,25 sur l œil non préféré de VL Gain en VP effet en VL 2. Contrôle du choix de la préférence sur l œil préféré de VL Gain en VP effet en VL 3. Contrôle en bino Gain en VP effet en VL Adéquations des Zones utiles Harmonie entre la biométrie (Centrage par rapport à la pupille + Ø Pupillaire + Profondeur CA ) avec les zones utiles de la Lentille de Contact Si il subsiste une plainte? Utilisation des techniques de la monovision Différenciation dioptrique (ne pas dépasser 0,75 δ) En jouant sur l emplacement des Zones N & D "Contactologie" ed. Lavoisier) 31

32 Monovision Adaptée autre Technique Emplacement des Zones (Attention le diamètre des zones est nettement plus important que sur des multifocales conventionnelles) Choisir la Distance VL centrale œil préféré VL Choisir la Near VP centrale arbitrairement sur l autre œil Distance Near Adéquation des Zones Luminance Concept Simultané => VP centrale Utilisation d une paire de lunettes de soleil Si plainte en VL en forte luminance => Pupille trop petite principalement en correspondance de la zone de VP (peut procurer une solution satisfaisante!) Démonstration A l aide d une paire de lunette de soleil => augmentation du diamètre pupillaire => amélioration de la VL Adéquation des Zones Luminance Concept Simultané => VP centrale Utilisation d une source lumineuse directionnelle Si plainte en VP en luminance faible => Pupille trop grande principalement en correspondance de la zone de VL (zone de VL > VP) Démonstration (peut être une solution!) source lumineuse dirigée vers les yeux et non pas sur le texte => diminution du diamètre pupillaire => amélioration de la VP "Contactologie" ed. Lavoisier) 32

33 Adéquation des Zones Luminance Concept Simultané => VP centrale Si plainte en VP 1. Augmenter la source lumineuse ambiante 2. Paire de lunettes additives pour les cas d impossibilité d augmenter la luminance Conclusion Presbytie et lentilles multifocales Taux de réussite : Si on se base sur un simple essai empirique en se basant sur les règles d adaptation 30% Si on se préoccupe des problèmes de centrage et adéquation des zones utiles 60% (+30%!) Si on applique les techniques de la monovision avec des lentilles multifocales (différenciation 0,75 δ) 70% (+10%!) Presbytie en contactologie Congrès de l AOF - Lyon le 7 janvier 2007 Je vous remercie de votre attention Bibliographique et les illustrations proviennent de «Contactologie» 2004 Coord. B. Barthélémy et T. Thiébaut éd. Lavoisier ISBN Ces illustrations et diapositives ne peuvent être utilisées sans l autorisation de Lavoisier "Contactologie" ed. Lavoisier) 33

Protocole d adaptation des lentilles multifocales pour presbytes Eliane Bernard Françoise Brigitte Serge ALBAREA-LEVY LEVY BARTHELEMY KREIS LUTCHER WAJEMAN Classification des lentilles multivisions 1.

Plus en détail

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL POUR QUI Déjà porteurs de lentilles Presbytes avérés ou en début de presbytie Adaptation correcte

Plus en détail

Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre

Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre www.bbarthelemy.com Equipements spécifiques Lentilles prothèses : Questions 1. J ai besoin d équiper une patiente

Plus en détail

SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE

SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE CONTACTOLOGIE AVANCEE SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE Tous droits réservés. Copyright 1996, 1997, 1998, 1999, 2000 Manuel de Travaux Dirigés strictement réservé à un usage privé. Toute copie, toute

Plus en détail

PRESBYTIE. 1 Définition

PRESBYTIE. 1 Définition RESBYTIE es presbytes constituent des clients de choix pour les opticiens (40% de la population française a plus de 45 ans). Du fait de l'évolution de la presbytie, ils devront renouveler plusieurs fois

Plus en détail

"La correction de la presbytie"

La correction de la presbytie "La correction de la presbytie" TP : Vous devez essayer les différents types & tirer des conclusions malgré l âge de votre cobaye Compensation Lunettes Kératométrie --------- X -------- Astig.= (- ) ---------

Plus en détail

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple Problème I : ANALYSE DE LA VISION BTS 2004 - Corrigé (proposé par A.F.LEPLAT S. VANENGELANDT F. MILLEVILLE I. TREDEZ) Important : Ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX BIENVENUE Nous sommes heureux de vous présenter ce guide qui rassemble les règles essentielles pour réussir l adaptation des

Plus en détail

Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004. B. Barthélemy

Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004. B. Barthélemy Le WAREPAGE Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004 B. Barthélemy Définition Un «Warepage» est une modification (une déformation) cornéenne induite par le port d une lentille de contact Cette déformation

Plus en détail

Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il?

Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il? Une publication de www.larefraction.net Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il? (Clermont-Ferrand) FNRO Editions, Nantes, 2 011. Introduction Le cylindre de Jackson ou cylindre croisé permet de

Plus en détail

Rien n a été laissé au hasard...

Rien n a été laissé au hasard... Rien n a été laissé au hasard... Novacel est heureux de vous proposer, dans ce catalogue, 2 gammes complètes de lentilles individualisées, souples et flexibles, pour tous les cas où rien n est laissé au

Plus en détail

EyeBrid Silicone Multifocal

EyeBrid Silicone Multifocal EyeBrid Silicone Multifocal WEBINAIRE CONCEPT CONCEPT EyeBrid Silicone Une zone centrale rigide Une jupe souple POURQUOI LES HYBRIDES NE SE CASSENT PLUS? Chimie du matériau hybride Assemblage de 2 matériaux

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Proposition

Plus en détail

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque PROBEME ) Œil droit: Avec ses lunettes, ses acuités de loin et de près sont identiques et l'ajout de verres +0,25 ou -0,25 ne modifie pas l'acuité de loin, donc le sujet ne porte vraisemblablement pas

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil Orthokératologie Correction de la myopie pendant le sommeil L orthokératologie est l élimination ou la réduction temporaire de la myopie par adaptation d une lentille rigide de forme spéciale. Cette méthode

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER

BTS OPTICIEN LUNETIER BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2012 Durée : 3 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables, alphanumériques

Plus en détail

Biofinity lentille souple à renouvellement fréquent. Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique

Biofinity lentille souple à renouvellement fréquent. Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique Biofinity Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique Proclear XC extra Confort Proclear Proclear Toric Comfilcon A Silicone Hydrogel 3 ème génération 1 48% 18 / Technologie Aquaform

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact.

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. Faites profiter dès maintenant vos clients presbytes de la liberté que leur offre l excellent confort

Plus en détail

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION 1 ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION PASSAGE LUNETTES (LH = 15 mm) LENTILLES (SH = 2 mm) Accommodation nécessaire pour l amétrope parfaitement compensé L'accommodation

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES 1 Les tests automatiques Acuité en vision de loin Recherche d une hypermétropie test de la bonnette Test Rouge / Vert Dépistage de l astigmatisme Etude des phories (tendance

Plus en détail

Orthokératologie : Myopie mais pas seulement

Orthokératologie : Myopie mais pas seulement Orthokératologie : Myopie mais pas seulement WEBINAIRE Pour qui? INDICATIONS A qui proposer les lentilles CRT? Les myopes < -7,50 d Les hypermétropes < +3,00 d Les astigmatismes cornéens Les symptômes

Plus en détail

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles!

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Correction chirurgicale des défauts visuels 1 > 04 Une solution de confort à un problème pratique et concret > 04 A qui s adresse la chirurgie réfractive?

Plus en détail

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau nisométropie et aniséïconie lain Péchereau nisométropie Différence de réfraction entre les deux yeux 1 pour l anisométropie sphérique 0,75 pour l anisométropie astigmate et/ou qu il y ait une différence

Plus en détail

Vision Binoculaire, Réfraction & Chirurgie Réfractive

Vision Binoculaire, Réfraction & Chirurgie Réfractive Pourquoi avons-nous deux yeux? Raisons de sécurité? Vision Binoculaire, Réfraction & Chirurgie Réfractive Alain Péchereau Agrandissement du champ visuel Animaux sans fovéa Processus de «fovéalisation»

Plus en détail

GUIDE D AJUSTEMENT ET DE PRISE EN CHARGE DU PATIENT

GUIDE D AJUSTEMENT ET DE PRISE EN CHARGE DU PATIENT GUIDE D AJUSTEMENT ET DE PRISE EN CHARGE DU PATIENT Verres de contact de marque ACUVUE MD ADVANCE MC avec HYDRACLEAR MC (galyfilcon A), teinte de visibilité et filtre UV pour le port quotidien T ABLE DES

Plus en détail

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION 1 ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION Ce document a été diffusé dans tous les établissements de formation par l'inspection Générale. Il a été rédigé par Pascal GRASLAND

Plus en détail

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client.

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. PROBLEME I 1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. Gêné en vision de loin et de près donc astigmatisme résiduel. Le pouvoir

Plus en détail

SUJET ZERO. Problématique (scénario) : Constitution du sujet : 4 pages ressource 6 pages réponse

SUJET ZERO. Problématique (scénario) : Constitution du sujet : 4 pages ressource 6 pages réponse Problématique (scénario) : Un client se présente dans le magasin. Il a subi, il y a 3 jours, une opération suite à une tumeur située sur la base du nez. Un pansement recouvre l os nasal. Depuis, ce client

Plus en détail

C2 Multifocal. lentille souple à renouvellement fréquent

C2 Multifocal. lentille souple à renouvellement fréquent ABSOLUE ABSOLUE Toric C2 Multifocal Eva Sphérique Eva Toric Groupe FDA Hydrophilie Module de Young 020 SILIKOFILCON A 48 % 0,75 MPa 28 Nano Geometry TM Moulage nanométrique Face avant asphérique Silikofilcon

Plus en détail

Comfilcon A. Torique postérieure 1 trait repère à 6h Bords arrondis

Comfilcon A. Torique postérieure 1 trait repère à 6h Bords arrondis MyDay Biofinity / Biofinity XR Biofinity toric Biofinity multifocal lentille souple journalière à usage unique lentille souple à renouvellement fréquent lentille souple à renouvellement fréquent lentille

Plus en détail

PRODUIT LA NOUVELLE GAMME DE VERRES EYEZEN : QUELS SONT LES BÉNÉFICES PERÇUS PAR LES PORTEURS FACE AUX ÉCRANS?

PRODUIT LA NOUVELLE GAMME DE VERRES EYEZEN : QUELS SONT LES BÉNÉFICES PERÇUS PAR LES PORTEURS FACE AUX ÉCRANS? LA NOUVELLE GAMME DE VERRES EYEZEN : QUELS SONT LES BÉNÉFICES PERÇUS PAR LES PORTEURS FACE AUX ÉCRANS? Les progrès technologiques permettent aux verres ophtalmiques d offrir plus qu une bonne vision au

Plus en détail

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion.

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion. 1 HÉTÉROPHORIES 1 Généralités 1.1 Définition Nous reprendrons la définition donnée par le Dr Hugonnier : «Une hétérophorie est une déviation des axes visuels maintenue latente par le réflexe de fusion»

Plus en détail

Un regard neuf sur la presbytie

Un regard neuf sur la presbytie Un regard neuf sur la presbytie SILICONE HYDROGEL 3ème GÉNÉRATION La presbytie devient facile Notre approche est simple. Nous avons associé la Balanced Progressive TM Technology aux avantages du silicone

Plus en détail

Symptomatologie. Vision Floue de loin. Caractéristiques diagnostiques d un symptôme VIGILANCE. Optométrie. Vision Floue. Hétérophorie décompensée

Symptomatologie. Vision Floue de loin. Caractéristiques diagnostiques d un symptôme VIGILANCE. Optométrie. Vision Floue. Hétérophorie décompensée Optométrie Symptomatologie Licence Professionnelle d'optique U.L.P. Strasbourg Année 2012-2013 R. DERHY Opticien - Optométriste Hétérophorie décompensée VIGILANCE Vision Floue Myopie cause fonctionnelle

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA

CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA Extrait de la charte qualité du réseau optique Kalivia Harmonie Mutuelles, union régie par le Code de la Mutualité et immatriculée au répertoire Sirene sous le

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques

Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques Pas d intérêt financier La Chirurgie Réfractive R dans le Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques Dr L. LESUEUR**, Dr S Moalic*, Pr JL Arné*, B Gambino-Gagean Gagean*, C Duval** Hyères** -

Plus en détail

Analyse de la vision Correction BTS OL 2006

Analyse de la vision Correction BTS OL 2006 ANALYSE DE LA VISION BTS 2006 - orrigé (proposé par François Billo) Important : e corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Analyse

Plus en détail

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Dr Pierre Levy * Introduction La chirurgie de l astigmatisme est connue depuis fort longtemps, la première technique

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Examen préalable et tests préliminaires

Examen préalable et tests préliminaires Examen préalable et tests préliminaires 4 Dossier (modèle) Tests préliminaires Dominances visuelles Mise en évidence des hétérophories avec le test de Maddox Évaluation de la vision stéréoscopique Tests

Plus en détail

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1 Sommaire Préface de l'édition française Introduction générale XVII XIX Objectifs 1 1 Optique géométrique 3 Rayons, réfraction et réflexion 3 Introduction 3 Sources lumineuses ponctuelles, pinceaux et rayons

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle maquette 2:Mise en page 1 17/03/09 14:49 Page 2 Formation professionnelle O P T I C I E N S Optimisez vos compétences www.ico.asso.fr maquette 2:Mise en page 1 16/03/09 16:22 Page 3 Cher Confrère, Voici

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

Les lentilles souples multifocales (MF) utilisées en pratique courante existent depuis

Les lentilles souples multifocales (MF) utilisées en pratique courante existent depuis Presbytie et lentilles souples multifocales Première partie : leur géométrie Catherine Peyre Les lentilles souples multifocales (MF) utilisées en pratique courante existent depuis près de 30 ans. Les premières

Plus en détail

JE VOIS. MON NOUVEL ENVIRONNEMENT NUMéRIQUE

JE VOIS. MON NOUVEL ENVIRONNEMENT NUMéRIQUE MON NOUVEL ENVIRONNEMENT NUMéRIQUE MON NOUVEL ENVIRONNEMENT NUMéRIQUE MON ENVIRONNEMENT CHANGE MES BESOINS VISUELS AUSSI! Les supports numériques se développent de façon exponentielle. Téléphones mobiles,

Plus en détail

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Mono Vision Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Michel Podtetenev m.d. FocusVision.ca Correction de loin pour l œil dominant Correction de près pour l œil dominé Créer une myopie

Plus en détail

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 93 Édition 1999 (F) Frontofocomètres Focimeters OIML R 93 Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE DE MÉTROLOGIE LÉGALE INTERNATIONAL ORGANIZATION OF LEGAL METROLOGY

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

LES GEOMETRIES. Souples. Des Lentilles. Niveau intermédiaire. Bernard Barthélemy 2004

LES GEOMETRIES. Souples. Des Lentilles. Niveau intermédiaire. Bernard Barthélemy 2004 LES GEOMETRIES Des Lentilles Souples Niveau intermédiaire Bernard Barthélemy 2004 Le r 0 et le Ø T Le rayon postérieur et le diamètre total Adapté de CONTACTOLOGIE B. Barthélémy, T. Thiébaut, coord. Lavoisier,

Plus en détail

Exercices sur les miroirs plans

Exercices sur les miroirs plans Exercices sur les miroirs plans 1 Concepts de base... Faire un commentaire pour chaque affirmation suivante : 1. Nous pouvons voir la lumière puisque nous pouvons visualiser un faisceau lumineux en dispersant

Plus en détail

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Implication financière Actionnaire de la Clinique d ophtalmologie

Plus en détail

OCT Spectral Domain et Glaucome. Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris

OCT Spectral Domain et Glaucome. Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris OCT Spectral Domain et Glaucome Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris Principes de l OCT Utilise une lumière laser (840nm) Projetée sur l œil Analyse de la réflexion de cette lumière

Plus en détail

*EP001116983A1* EP 1 116 983 A1 (19) (11) EP 1 116 983 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 18.07.2001 Bulletin 2001/29

*EP001116983A1* EP 1 116 983 A1 (19) (11) EP 1 116 983 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 18.07.2001 Bulletin 2001/29 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001116983A1* (11) EP 1 116 983 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.07.01 Bulletin 01/29 (1)

Plus en détail

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE LA FIN DES LUNETTES? MF.DALMAS CATARACTE =opacification progressive du cristallin Concerne 20% des patients de plus de 65 ans et 50% des plus de 75 ans 600 000 interventions

Plus en détail

09/04/2009. Les observations en biomicroscopie du segment antérieur de l oeil. Les observations externes et la cornée

09/04/2009. Les observations en biomicroscopie du segment antérieur de l oeil. Les observations externes et la cornée BB 1999 version sept. 2007 Section 4 INSTRUMENTATION ET OBSERVATIONS Chapitre 4.1 BIOMIOCROSCOPIE LES OBSERVATIONS Références: «Cours de Contactologie» M. Guillon B. Barthélémy, Chapitre 4.1 «Biomicroscopie

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou par

La cataracte est l opacification de tout ou par cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008

Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008 Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008 Centre Optique et Règle de PRENTICE : Si on pose le bord d un verre convexe sur le nez d un frontofocomètre, on fait apparaître un effet prismatique

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

Les techniques chirurgicales dites multifocales sont destinées

Les techniques chirurgicales dites multifocales sont destinées 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild, PARIS. CEROC (Centre d Expertise et de Recherches en Optique Clinique). gatinel@gmail.com Correction de la presbytie : la multifocalité personnalisée

Plus en détail

http://vision-laser.info/la cornée.html

http://vision-laser.info/la cornée.html Chirurgie réfractive Anatomie de l œil : L'œil humain est l'organe des sens essentiel à la perception du monde qui nous entoure par l'acquisition constante des informations nouvelles que notre cerveau

Plus en détail

Les 15 aberrations de Zernicke

Les 15 aberrations de Zernicke Les 15 aberrations de Zernicke Les polynomes de Zernike correspondent à la somme des expressions simples de Seidel-Zernike qui sont de la forme: Ils expriment sous forme mathématique ou graphique ces données.

Plus en détail

L ŒIL. à la loupe... substance transparente et visqueuse qui remplit le globe oculaire et amortit les chocs éventuels

L ŒIL. à la loupe... substance transparente et visqueuse qui remplit le globe oculaire et amortit les chocs éventuels ACMS œil (def) 15/05/03 16:18 Page 3 L ŒIL à la loupe... Principales structures de l œil Cornée : coupole transparente par laquelle pénètrent les images de l environnement Humeur aqueuse : liquide transparent

Plus en détail

Des règles fondamentales permettent d aborder simplement l adaptation des presbytes

Des règles fondamentales permettent d aborder simplement l adaptation des presbytes Adapter le presbyte en lentilles souples Jean-Philippe Colliot Des règles fondamentales permettent d aborder simplement l adaptation des presbytes en lentilles. L indication des lentilles souples ayant

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France () http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr INSTITUT DES SCIENCES

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Les différents verres et traitements

Les différents verres et traitements Les différents verres et traitements!1 Un verre pour chacun Efficacité, confort, esthétique, sécurité, telles sont les exigences que vous exprimez pour vos verres de lunettes. Fabriqués spécialement pour

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

SÉNIORS 60 ans et plus VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. www.opticeo.fr

SÉNIORS 60 ans et plus VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. www.opticeo.fr SÉNIORS 60 ans et plus VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. www.opticeo.fr LES RENDEZ-VOUS DE LA PRÉVENTION Si l évolution de la presbytie ralentit vers 60 ans, le vieillissement de l œil s accompagne souvent

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes?

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes? Qu'est ce que la cataracte? La cataracte correspond à une baisse significative d acuité visuelle en rapport avec l'opacification du cristallin, lentille transparente située à l'intérieur de l'œil et permettant

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

Avertissement. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie

Avertissement. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie www.strabisme.net Avertissement On distingue classiquement deux types d anisométropie Anisométropie et aniséïconie Alain Péchereau es anisométropies axiles es anisométropies de puissance Du fait de la

Plus en détail

Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France

Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France Les implants 1- Introduction Fonctions et caractéristiques communes aux LIO Design général 2- Types d implants

Plus en détail

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir.

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. corrections - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir à sa solution chaque

Plus en détail

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision Module 3 La lumière et les systèmes optiques Thème 4 Les lentilles et la vision Les types de lentilles Une lentille est un morceau incurvé de matière transparente comme le verre ou le plastique. La lumière

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie 86 LABORATOIRES 2M CONTACT CLARA 70 lentille souple à renouvellement : Filcon A4 MMA / VP Hydrophilie : 73 % Dk : 36 : 0,12 : : 14,30 mm Stabilisation : avec protection UV : Moulage : Face avant tricourbe

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel Sphérique Torique torique Inspire your eyes Matériel Le confort sur mesure La gamme de lentilles mensuelles en silicone hydrogel Saphir RX est produite

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Puissance et astigmatisme régulier : Pour comprendre le principe de l'aberrométrie, il faut d'abord rappeler quelques

Plus en détail

Profession: étudiant en sciences économiques Âge: 20 ans

Profession: étudiant en sciences économiques Âge: 20 ans Vous venez de terminer les épreuves écrites du BTS OL. Vous faites venir un de vos amis dans un box d'optométrie pour vous entraîner à l'épreuve d'examen de vue. Les principaux éléments du bilan visuel

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

LES AIDES VISUELLES. 1. Amélioration de la qualité de l'image rétinienne en conservant le grandissement habituel physiologique.

LES AIDES VISUELLES. 1. Amélioration de la qualité de l'image rétinienne en conservant le grandissement habituel physiologique. LES AIDES VISUELLES B. BARTHELEMY Maître de conférences associé Paris-XI, Centre Scientifique d Orsay, Optométrie CHU du Kremlin Bicêtre service Ophtalmologie du Professeur OFFRET Elles sont trop souvent

Plus en détail

REALISATION D UN MICROSCOPE

REALISATION D UN MICROSCOPE REALISATION D UN MICROSCOPE N.B. : Un certain nombre d items, signalés par un logo demandent un travail préparatoire : lecture avant la séance de TP, tracé théorique, bref calcul Un microscope est constitué,

Plus en détail

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques DFGSM3 Neurosciences DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES Aspects Biophysiques professeur M. ZANCA Jean-Baptiste Chardin, Paris, 1699-1779 Sept 2012 RAPPELS & DEFINITIONS OEIL NORMAL AMETROPIES SPHERIQUES

Plus en détail

Le design basé sur les gens

Le design basé sur les gens Le design basé sur les gens Brochure LifeStyle V+_Fr.indd 1 8/08/12 10:48 Inspiré par les gens. O «Mes nouveaux verres m offrent toute la liberté dont j ai besoin. Maintenant, je comprends ce que mon opticien

Plus en détail

RéfleXions. Correction de la presbytie JBH. Dossier. Cornée Grattage cornéen en pratique

RéfleXions. Correction de la presbytie JBH. Dossier. Cornée Grattage cornéen en pratique RéfleXions 113 Tome 13 mars 2008 Cornée Grattage cornéen en pratique Réfractive LASER Allegretto de Wavelight : avantages et inconvénients expérience personnelle Glaucome Conduites à tenir devant les glaucomes

Plus en détail

Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8

Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8 4 10 40 78 100 Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8 MONTAGNE // GLISSE Caractéristiques d un masque de ski Teintes

Plus en détail

Situation de l optique en France en 2011

Situation de l optique en France en 2011 Situation de l optique en France en 2011 9 Février 2011 Où en sommes-nous en 2011? Un marché en pleine mutation La prestation de l opticien L optique : un secteur qui compte dans l économie Chiffre d affaires

Plus en détail