Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z Bruxelles Environnement LES SOURCES DE POLLUTION DANS L AIR INTERIEUR Sandrine BLADT Bruxelles Environnement

2 Objet(s) de la présentation Présentation d un service d analyse de pollution intérieure en Région de Bruxelles-Capitale: la Cellule Régionale d Intervention en Pollution Intérieure Synthèse des résultats et présentation d un indice de pollution chimique. 2

3 Plan de l exposé Contexte Objectifs de la CRIPI Déroulement d une enquête à domicile Constats Polluants chimiques mesurés Polluants biologiques mesurés Evaluations Projet Milieux d Accueil de la Petite Enfance Conclusions 3

4 Contexte 80% de notre temps se passe dans des espaces clos Pollution intérieure générée par bâtiments, activité humaine, agents de contamination extérieurs Le nombre de personnes allergiques est en augmentation Identifier et quantifier des sources de pollution présentes à l intérieur du logement lors de problèmes de santé Proposer des conseils de remédiation généraux et ciblés Constituer une base de données pour évaluer la pollution intérieure dans l habitat en RBC 4

5 Oost-Vlaanderen Toezicht Volksgezondheid Anne SMIS 09/ Toezichtvolsgezondeid.oostv West-Vlaanderen Toezicht Volksgezondheid Karine MEERSMAN 050/ Toezichtvolsgezondeid.west Fédéral ISP- Mycologie Camille Chasseur 02/ Bruxelles Capitale : CRIPI Sandrine BLADT 02/ Hainaut : LPI Marc ROGER 065/ Autorités d intervention Antwerpen Toezicht Volksgezondheid Liesbet VAN ROOY 03/ Toezichtvolsgezondeid.antw Luxembourg : SAMI-Lux Martyna KUSKE 084/ xembourg.be Vlaams-Brabant Toezicht Volksgezondheid Liesbeth LEJON 016/ Toezichtvolsgezondeid.vlaa Limburg Toezicht Volksgezondheid Bart BAUTMANS 011/ Toezichtvolsgezondeid.limbu Brabant wallon : SAMI Nathalie POPOVIC 010/ be Liège : SAMI Alain NICOLAS 04/ Namur : SAMI Catherine KEIMEUL 081/ rovince.namur.be

6 Partenaires Bruxelles-Environnement IBGE Laboratoire de Recherche en Environnement: Prélèvements et analyses chimiques Coordination du service ISP Section de Mycologie: Analyses microbiologiques FARES: Accompagnement social 6

7 Demande d intervention Contact téléphonique Patient Analyses labo 1 ère visite Rapport d enquête Questionnaire Analyses chimiques Analyses biologiques Dossier classé Remédiations 1 an Evaluations Médecin Patient Santé OK Problème persiste Autre labo 7

8 Suspicion de pollution intérieure Allergies connues Descriptif des symptômes Demande d enquête écrite Coordonnées complètes 8

9 Questionnaire Données personnelles, composition de la famille, hobby, ; Symptômes; Historique de problèmes de santé (aggravation / amélioration); Infos générales sur l habitation, habitudes de vie, animaux domestiques, produits utilisés, rénovations, dégâts des eaux; Revêtements/matériaux, meubles agglomérés, fréquence d aération, etc. 9

10 Répartition géographique De 150 à 200 enquêtes par an > 1600 enquêtes depuis sept 2000 Habitants/Ha 10

11 conjonctivite rhinite Type de pathologie selon le médecin sinusite pharyngite laryngite fatigue chronique malaises atypiques céphalées vertiges paresthésie troubles de l'humeur troubles de l'apprentissage troubles de la mémoire nausées vomissements douleurs abdominales atypiques eczéma dermatite atopique toux chronique asthme infection récidivante 250 Voies aériennes supérieures Symptômes généraux Troubles neuro-psychiques Atteinte digestive Manifestations cutanées Voies respiratoires inférieures

12 Nombre de personnes Age des patients de 4 à 6 ans de 2 à 4 ans de 0 à 2 ans à 6 ans 6 à à 65 > 65 ans 12

13 Type de Logement Logement social 20% Propriétaire 32% Locataire 51% maison 27% appartement 73% 13

14 Age du bâti a u j a v a n t % 19% 4 8 % 2 3 % 14

15 Polluants chimiques mesurés Composés organiques volatils (COV) Formaldéhyde Gaz (monoxyde de carbone) Pesticides Métaux lourds (plomb) Particules fines 15

16 COV Benzène, Toluène, Xylène, Solvants chlorés Terpènes Pièces de vie + extérieur 16

17 COV 11% > 200 µg/m³ (USA) 8% > 300 µg/m³ (Allemagne) 5 logements > 3000 µg/m³ Air Intérieur plus pollué que l air extérieur! Bruit de fond + effet cocktail 17

18 Benzène Sources: Fumée de tabac produits de bricolage, d entretien combustion de certains produits Effets sur la santé: Cancérigène certain A forte concentration: troubles neurologiques (somnolence, maux de tête, dépression, ) 18

19 Benzène 43% > 5 µg/m³ (Norme européenne pollution atmosphérique) 82% > 2 µg/m³ (CSHPF) Valeur médiane (CRIPI): 3.8 µg/m³ Dans les endroits de vie (cuisine, living) Conseils: Fumer à l extérieur du bâtiment, ou dans une pièce bien aérée, en l absence des enfants Vérifier l état des chauffage d appoint (poêle à pétrole) Stocker les produits de bricolage à l extérieur ou dans une pièce aérée 19

20 Toluène Sources: Solvants (peinture, vernis colle, ) Revêtements de sols vapeurs d essence Effets sur la santé: Irritation du système respiratoire, du nez, des yeux, de la gorge A forte concentration: maux de tête, vertiges, sensation d ivresse 20

21 Toluène P50 (intérieur) = 15 µg/m³ P50 (extérieur) = 7 µg/m³ Valeur guide OMS: 260 µg/m³ - moyenne sur 1 semaine Conseils: Aérer pendant et après travaux Ne pas occuper directement les lieux Utiliser des produits avec l Eco-label européen 21

22 Terpènes: Limonène et pinène Sources: Alimentation Produits ménagers + cire Cosmétiques Parfums d ambiance Bricolage (peinture) Meubles en pin Effets sur la santé: Irritant et sensibilisant (yeux nez muqueuses) Limonène: Possible irritant cutané Suède: limonène = substance allergène à forte concentration 22

23 Terpènes: Limonène et pinène Constats: Composés prépondérants Pas de valeurs limites! Autriche: 150 µg/m³ pour somme des terpènes Conseils: Ne pas abuser de désodorisants pour l air / préférer l aération des pièces Aérer pendant et après nettoyage Bricoler dans une pièce aérée 23

24 Formaldéhyde Sources: Bois agglomérés Solvants Isolants Apprêt pour tissus Nettoyants Cosmétiques Fumée de tabac Effets sur la santé: Cancérigène Irritant yeux, gorge Toux Maux de tête 24

25 Formaldéhyde 1.2% > 100 µg/m³ (rec. OMS 30 min) 71% > 10 µg/m³ (OMS personnes sensibles) P50: 25 µg/m³ Conseils: Choisir des produits sans formaldéhyde Aérer (T et HR pas trop élevées) Bois agglomérés: norme E1 (Allemagne) 25

26 Indice de pollution chimique P O L L U A N T P E R C E N T IL E S (µ g /m ³) 0 P 2 0 P 2 0 P 5 0 P 5 0 P 7 0 P 7 0 P 9 0 P 9 0 P 9 5 > P 9 5 B e n z è n e 0-1,9 1,9-3,8 3,8-6,0 6,0-1 3,5 1 3,5-2 1,0 > 2 1,0 T o lu è n e 0-8,9 8,9-1 5,2 1 5,2-2 1,7 2 1,7-4 2,0 4 2,0-5 9,7 > 5 9,7 T ric h lo ré th ylè n e 0-0,1 0,1-0,5 0,5-1,1 1,1-3,7 3,7-9,5 > 9,5 T é tra c h lo ré th ylè n e 0-0,2 0,2-0,5 0,5-1,1 1,1-4,0 4,0-8,7 > 8,7 L im o n è n e 0-6,4 6,4-8,5 8,5-1 3,1 1 3,1-3 8, ,0 > 5 4,0 C O V s T o ta u x 0-4 8,4 4 8,4-8 0,1 8 0, , , , , ,3 > 2 4 2,3 p in è n e 0-3,6 3,6-8,3 8,3-1 4,7 1 4,7-3 5,9 3 5,9-5 3,3 > 5 3,3 F o rm a ld é h yd e 0-1 3,9 1 3,9-2 4,7 2 4,9-3 4,3 3 4,3-5 5,4 5 5,4-6 6,6 > 6 6,6 IN D IC E E x c e lle n t B o n M o ye n M a u v a is T rè s M a u v a is E x é c ra b le Habitat 0-4 8,4 4 8,4-8 0,1 8 0, , , , , ,3 > 2 4 2,3 C O V T o ta u x E x c e lle n t B o n M o ye n M a u v a is T rè s M a u v a is E x é c ra b le Cuisine 0-2,0 2,0-4,1 4,1-6,6 6,6-1 5,1 1 5,1-2 4,2 > 2 4,2 B e n z è n e E x c e lle n t B o n M o ye n M a u v a is T rè s M a u v a is E x é c ra b le 26

27 Plomb Murs, portes, chambranle, châssis 5.5% des valeurs > 1mg/cm² (Code de la Santé Publique français) Effets sur la santé: Nausées, vomissement, diarrhées, maux de tête Déficit d attention, difficulté d apprentissage Toxicité chronique: - troubles digestifs - troubles neurologiques - anémie > Saturnisme (>100µg/L) 27

28 Plomb Conseils: Précautions et sécurité en cas de travaux / dégradation Encapsulage Nettoyage humide régulier 28

29 Plomb 29

30 Plomb dans l eau Norme: 25 µg/l à la sortie du robinet 10 µg/l (25/12/2013) Conseil: Ne pas utiliser, pour la préparation d aliments pour bébé et pour la consommation personnelle, de l eau courante à forte teneur en plomb 30

31 Monoxyde de carbone Effets sur la santé: Nausées, vertiges, maux de tête Faiblesse, difficulté à se déplacer Coma > arrêt respiratoire 31

32 Monoxyde de carbone Normes OMS: 100mg/m³ - 15min 35 mg/m³ - 1h 10 mg/m³ - 8h 7 mg/m³ - 24h 32

33 Particules Fines Sources: Cuisson, processus de pyrolyse, aspirateur, bougies, tabac, textile Effets sur la santé: Inflammations chroniques, asthme, bronchites chroniques Problèmes cardiovasculaires 33

34 Particules Fines Médiane (µg/m³) PM1 PM2.5 PM10 Living Cuisine Chambre patient OMS (air extérieur): PM10: 50 µg/m³ - PM2.5: 25 µg/m³ sur 24h PM10: 20 µg/m³ - PM2.5: 10 µg/m³ à long terme Constitution base de données en pollution intérieure pour palier le manque de normes 34

35 Polluants microbiologiques Production de vapeur d eau Respiration transpiration: litre/personne Cuisiner/4 personnes: ± 2 litres hygiène: litre Séchage du linge: 1.25 à 2.5 litres Plantes: ± litres / jour Bains / douches: ± litres/jour Un entretien moyen de la maison «produit» par jour de 10 à 12 litres d humidité sous forme de vapeur d eau 35

36 Prélèvements biologiques Moisissures visibles + - Tape Air + Surface Poussières de matelas Acariens Moisissures 36

37 Moisissures Sources d humidité pouvant générer des moisissures: Infiltration (humidité ascensionnelle, défaut du bâtiment ) Dégât des eaux, inondation Condensation, pont thermique Effets sur la santé: Toux, rhinites Affections respiratoires (asthme, bronchite), dermatites Nausées, maux de tête 37

38 Moisissures visibles 38

39 Moisissures visibles Échelle d évaluation de surface visible: 0: pas de moisissure 1: <0.3m² 2: 0.3 à 3m² 3: >3m² 25% 20% 12% 43% Pas de contamination visible <0,3m² 0,3<x<3m² >3m² 39

40 Infiltration 40

41 Condensation 41

42 Condensation 42

43 Salle de bains 43

44 Pont thermique 44

45 Humidité ascensionnelle 45

46 Moisissures cachées 46

47 Moisissures cachées 47

48 Salpêtre 48

49 Acariens Acarex-Test 15% 12% 11% 62% Classe 0 Classe + Classe ++ Classe

50 Limites du service Service Gratuit MAIS: Pas d obtention de logement social Pas justifié pour rompre un bail Le rapport ne peut pas servir à des fins juridiques CRIPI n entre pas dans les conflits entre locataires et propriétaires Pas de contact avec les propriétaires (si le patient est locataire) ni avec les sociétés de logement 50

51 Evaluations Médecins Patients amélioration nette amélioration légère ne sait pas non 51

52 Projet Crèches - Intérêt d étudier les Milieux d Accueil de la Petite Enfance - Protocole basé sur l habitat avec volet bactériologique - Projet RBC sur 28 crèches (2006 à 2011) : phase pilote école maternelle 52

53 Projet Crèches - Analyses chimiques: Manque de renouvellement d air Pas de contaminant significatif (limonène) Plomb dans peintures - Analyses biologiques: Contamination bactériologique des plans de travail (cuisine) Comparaison des zones avec et sans sur-chaussures Humidité dans 14 crèches sur 28 avec parfois développement fongique - Mesure du bruit: Manque de normes ou valeurs de référence 53

54 Ce qu il faut retenir de l exposé Pollution intérieure > pollution extérieure La Pollution Intérieure concerne: Locataire / propriétaire / logements sociaux Habitat neuf / rénové / vétuste Population de tout âge Influence de l état du bâtiment + comportement de l habitant 54

55 Références Guide Bâtiment Durable: 55

56 Références Guide Bâtiment Durable: Recommandations du thème «Bien-être, Confort et Santé»: G_WEL00: Le bien-être, le confort et la santé dans les bâtiments durables G_WEL04: Eviter les polluants intérieurs G_WEL05: Assurer le confort respiratoire au sein du bâtiment durable 56

57 Références Guide Bâtiment Durable: Recommandations du thème «Matière»: G_MAT00: Problématique et enjeux d une utilisation durable de la matière G_MAT01: Le cycle de vie de la matière: analyse, sources d information et outils d aide au choix G_MAT02: Choix durable des techniques constructives et des matériaux de structure G_MAT04: Choix durable des matériaux d isolation thermique G_MAT05: Choix durable des matériaux de couverture de toiture G_MAT06: Choix durable des matériaux de parement G_MAT07: Choix durable des menuiseries extérieures G_MAT09: Choix durable des murs non porteurs et cloisons G_MAT10: Choix durable des revêtements de murs intérieurs et plafonds G_MAT11: Choix durable des revêtements de sol intérieurs 57

58 Contact Sandrine BLADT Département Santé, Labo de chimie et Pollution Intérieure Bruxelles-Environnement : 02/

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 25 novembre 2008 Un outil de lutte contre les pollutions intérieures : «l ambulance verte»

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 25 novembre 2008 Un outil de lutte contre les pollutions intérieures : «l ambulance verte» Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 25 novembre 2008 Un outil de lutte contre les pollutions intérieures : «l ambulance verte» 1. Un enjeu de santé publique La qualité de l environnement intérieur

Plus en détail

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique >Journée scientifique bi-académique Académie nationale de Pharmacie et Académie des Technologies Qualité de l air : de l échelle locale à l échelle planétaire Compréhension implications 25 01 12 Qualité

Plus en détail

Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation

Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation Hubert Boulanger ARS Lorraine Marylise Fleury DREAL Lorraine 1 Plan I) Enjeux sanitaires et principaux polluants II) Résultats de la campagne

Plus en détail

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry AMÉLIORER LA QUALITÉDE L AIR INTÉRIEUR DANS NOS LOGEMENTS L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry Claire-Sophie COEUDEVEZ Accompagnement MEDIECO Formation & Conseil

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z Formation Bâtiment Durable : Bâtiment Durable de A à Z Bruxelles Environnement LES SOURCES DE POLLUTION DANS L AIR INTERIEUR Sandrine BLADT Bruxelles Environnement Objectifs de l exposé Présentation d

Plus en détail

L'air intérieur, un cocktail de polluants influant sur la santé

L'air intérieur, un cocktail de polluants influant sur la santé L'air intérieur, un cocktail de polluants influant sur la santé Énora Parent Chargée d'études en qualité sanitaire des bâtiments Cerema - Direction Territoriale Nord Picardie Dijon, le 3 juin 2014 Sources

Plus en détail

Qualité d air qualité de vie 10 ans de recherche. Séverine Kirchner

Qualité d air qualité de vie 10 ans de recherche. Séverine Kirchner Qualité d air qualité de vie 10 ans de recherche Séverine Kirchner Un observatoire unique des lieux de vie Hiérarchisation des polluants1 Plus de 1000 substances chimiques et particulaires classées sur

Plus en détail

Qualité de l air intérieur

Qualité de l air intérieur Qualité de l air intérieur Contexte, enjeux, réglementation Caroline Rogaume MCF (ENSTIB-LERMAB, Université de Lorraine) 21 Octobre 2014 Sommaire La pollution de l air intérieur L impact de la pollution

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE LA Qualité de l Air Intérieur (OQAI) En partenariat avec la Région Poitou-Charentes et la Dreal Poitou-Charentes

L OBSERVATOIRE DE LA Qualité de l Air Intérieur (OQAI) En partenariat avec la Région Poitou-Charentes et la Dreal Poitou-Charentes L OBSERVATOIRE DE LA Qualité de l Air Intérieur (OQAI) Francis Allard Laboratoire des Sciences de l'ingénieur pour l'environnement - FRE CNRS 3474 UNIVERSITE DE LA ROCHELLE / OQAI En partenariat avec la

Plus en détail

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Sabine HOST Observatoire régional de santé d Ile-de-France Journées Rsein-OQAI,

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

Qualité de l air intérieur

Qualité de l air intérieur Qualité de l air intérieur 1 Présentation Air PACA Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l Air (AASQA) Association loi 1901 à but non lucratif Surveillance de la région PACA 40 ans d expérience

Plus en détail

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP)

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Dossier de presse 8 juillet 2014 La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) I -

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir Faire & Agir N 2 Comment assainir son habitation? Introduction Azote, produits volatils toxiques, formaldéhyde Ces produits dangereux ont envahi nos maisons! Pièce

Plus en détail

Pollution intérieure

Pollution intérieure Pollution intérieure Effets Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2 nd ) I. Introduction De nombreuses enquêtes montrent que nous passons de plus en plus de temps dans des espaces clos (habitat, lieu

Plus en détail

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques CAPT AIR Bretagne Association loi 1901 Depuis 1996 : Analyse pollinique des sites bretons Depuis 2004 : Conseil Médical en Environnement Intérieur

Plus en détail

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans!

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! L air intérieur est plus pollué que l air extérieur! Nouveaux matériaux (bricolage, décoration, )

Plus en détail

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Laboratoire d hygiène de la Ville de Paris (LHVP) Béatrice Caullet Conseillère médicale en environnement intérieur 01.44.97.87.80 / beatrice.caullet@paris.fr

Plus en détail

Qualité de l air intérieur Focus sur la réglementation

Qualité de l air intérieur Focus sur la réglementation Qualité de l air intérieur Focus sur la réglementation Marie-Claude LILAS DREAL Bretagne 02/12/14 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

La qualité de l air intérieur Principales sources de pollution et moyens d actions. Alexandre OCKLER- Air Lorraine

La qualité de l air intérieur Principales sources de pollution et moyens d actions. Alexandre OCKLER- Air Lorraine La qualité de l air intérieur Principales sources de pollution et moyens d actions Alexandre OCKLER- Air Lorraine Qualité de l air intérieur Une prise de conscience récente Mode de vie : 22 h sur 24 en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Qualité de l air intérieur

DOSSIER DE PRESSE. Qualité de l air intérieur DOSSIER DE PRESSE Qualité de l air intérieur Sommaire : 1 - Introduction 2 - Quelles sont les sources de pollution de l air intérieur? 3 - Air intérieur : quels risques pour la santé? 4 - Des gestes de

Plus en détail

Un environnement sain dans nos écoles?

Un environnement sain dans nos écoles? Un environnement sain dans nos écoles? Namur, 14 mars 2012 Christelle Manette, chargée de projets Service d Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI-Lux) Plan de l exposé Missions du SAMI-Lux Problématique

Plus en détail

Étude interprovinciale sur les pollutions intérieures

Étude interprovinciale sur les pollutions intérieures Association des Provinces wallonnes Étude interprovinciale sur les pollutions intérieures Province de HAINAUT Merci de prendre connaissance des consignes à la dernière page du présent document. Données

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012

Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012 Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012 Docteur Fabien Squinazi Directeur Laboratoire d hygiène de la ville de Paris fabien.squinazi@paris.fr

Plus en détail

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1 EFFETSSURLASANTÉ 1 er décembre 2015 1 Risques liés aux activités de soudage Risque oculaire Rayonnement Champ électromagnétique Incendie Chaleur Explosion Projections Choc électrique Fumées T.M.S. Bruit

Plus en détail

Le métier de Conseiller Médical en Environnement Intérieur

Le métier de Conseiller Médical en Environnement Intérieur Le métier de Conseiller Médical en Environnement Intérieur Aurélien RIODEL - 07.60.92.13.52 - aurelien.riodel@chu-angers.fr Romain HABEAU 06.29.21.86.46 romain.habeau@chu-nantes.fr SOMMAIRE Pourquoi s

Plus en détail

Inventaire et mesures des polluants extérieurs et intérieurs de l air des bâtiments

Inventaire et mesures des polluants extérieurs et intérieurs de l air des bâtiments Inventaire et mesures des polluants extérieurs et intérieurs de l air des bâtiments Énora Parent CEREMA / CETE Nord-Picardie Sources externes de polluants Illustrations ENTE Valenciennes Sources externes

Plus en détail

LE L.P.I.: UN SERVICE PUBLIC...

LE L.P.I.: UN SERVICE PUBLIC... LE L.P.I.: UN SERVICE PUBLIC... Le Laboratoire d études et de prévention des Pollutions Intérieures (L.P.I.) est un service provincial offert au public dans le cadre de l aide au diagnostic médical. Dès

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

26. CRIPI, UN OUTIL DE DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL DE LA POLLUTION INTERIEURE, COMPLEMENT AU DIAGNOSTIC MEDICAL

26. CRIPI, UN OUTIL DE DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL DE LA POLLUTION INTERIEURE, COMPLEMENT AU DIAGNOSTIC MEDICAL 26. CRIPI, UN OUTIL DE DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL DE LA POLLUTION INTERIEURE, COMPLEMENT AU DIAGNOSTIC MEDICAL 1. Les pollutions dans l habitat La qualité de l environnement intérieur dépend de multiples

Plus en détail

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures?

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Les moisissures se reconnaissent par des taches souvent noires. Les cernes et les gondolements indiquent la présence

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR UN ASPECT À ÉTUDIER POUR ÉTUDIER EN BONNE SANTÉ

QUALITÉ DE L AIR UN ASPECT À ÉTUDIER POUR ÉTUDIER EN BONNE SANTÉ QUALITÉ DE L AIR UN ASPECT À ÉTUDIER POUR ÉTUDIER EN BONNE SANTÉ Petit parcours «questions-réponses» pour comprendre pourquoi et comment la qualité de l air que vous respirez dans votre lieu de formation

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Les bons gestes pour un bon air Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Sommaire Appareils de combustion P 2 Tabagisme P 3 Humidité et moisissures P 4 Ventilation

Plus en détail

Indoor pollution, les bâtiments malades

Indoor pollution, les bâtiments malades Indoor pollution, les bâtiments malades Identifier les sources de pollutions intérieures Boulevard Sainctelette 55, - 7000 MONS Tél.:: 065 403 610 (ou 652) - Fax : 065 347 480 e-mail : hvs.lpi@hainaut.be

Plus en détail

Les principales sources de pollution de l air intérieur

Les principales sources de pollution de l air intérieur Les principales sources de pollution de l air intérieur Crédit ADEME / Atelier des giboulées extrait du guide ADEME «un air sain chez soi» Les polluants de l air intérieur les plus courants et leur origine

Plus en détail

Sommaire. Page 1 sur 18

Sommaire. Page 1 sur 18 Page 0 sur 18 Sommaire Avertissement... 2 Introduction... 3 I) Cadre de l étude... 4 1) Situation géographique... 4 2) Période d échantillonnage... 5 3) Polluant mesuré... 6 4) Réglementation... 7 5) Paramètres

Plus en détail

Contexte scientifique

Contexte scientifique Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Société de médecine de santé au travail, Dauphiné-Savoie 18 juin 2010 Corinne Mandin,

Plus en détail

29. INTERFACE SANTÉ ET ENVIRONNEMENT: PARTENARIATS ET

29. INTERFACE SANTÉ ET ENVIRONNEMENT: PARTENARIATS ET 29. INTERFACE SANTÉ ET ENVIRONNEMENT: PARTENARIATS ET SYNERGIES L interface santé et environnement s inscrit dans une démarche globale d identification de données de santé publique afin d argumenter et

Plus en détail

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Club Bureaux, 13 novembre 2013 Pour toute information : corinne.mandin@cstb.fr L OQAI

Plus en détail

LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR

LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR *** Hervé PETARD FFTB enjeux de la QAI Qualité de l Air Intérieur principaux polluants contexte législatif, réglementaire et normatif moyens de lutte contre les polluants

Plus en détail

YLE PLOMBZ QU EST-CE QUE A QUIS ADRESSER? ETRE INFORMÉ RECONNAITRE, TRAITER ET AGIR

YLE PLOMBZ QU EST-CE QUE A QUIS ADRESSER? ETRE INFORMÉ RECONNAITRE, TRAITER ET AGIR QU EST-CE QUE YLE PLOMB?Z A QUIS ADRESSER? YLE PLOMBZ LE PLOMB est un métal lourd de couleur grise qui est présent dans les anciennes canalisations d eau, et dans la composition de vieilles peintures.

Plus en détail

Question. Quizz. L air intérieur en 10 questions. L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux

Question. Quizz. L air intérieur en 10 questions. L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux Quizz 1 L air intérieur en 10 questions Question L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux Smog, particules fines, indice de qualité de l air extérieur, des informations qui

Plus en détail

FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux. Informations et conseils au consommateur

FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux. Informations et conseils au consommateur FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux Informations et conseils au consommateur FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux 2 Hannes Henz, Zurich / LIGNUM Le formaldéhyde, substance irritante, est indésirable

Plus en détail

27. CRIPI, ANALYSE ET RÉSULTATS DES ENQUÊTES, 6 ANS DE FONCTIONNEMENT

27. CRIPI, ANALYSE ET RÉSULTATS DES ENQUÊTES, 6 ANS DE FONCTIONNEMENT 27. CRIPI, ANALYSE ET RÉSULTATS DES ENQUÊTES, 6 ANS DE FONCTIONNEMENT 1. Nombre d enquêtes 763 enquêtes ont été réalisées entre le 1er septembre 2 (date de la mise en place du service CRIPI) et le 31 décembre

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT 2009 MATERIAUX DE CONSTRUCTION ET SANTE

CONFERENCE-DEBAT 2009 MATERIAUX DE CONSTRUCTION ET SANTE DOSSIER DE PRESSE L APPA est une association scientifique et technique qui œuvre depuis plus de 50 ans pour une meilleure connaissance et une prévention plus efficace des phénomènes de pollution atmosphérique

Plus en détail

pourlasanté environnementale

pourlasanté environnementale pourlasanté 3 Modules QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR EXTÉRIEUR QUALITÉ DE L EAU pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

La qualité de l air intérieur. Présentation Club Construction Durable 20/11/2013

La qualité de l air intérieur. Présentation Club Construction Durable 20/11/2013 La qualité de l air intérieur Présentation Club Construction Durable 20/11/2013 L air que nous respirons On respire : 24h/24h 12 000 L /jour (soit 15kg d air) pour 75m² de poumon (on mange et boit : 3

Plus en détail

Allergies, paysage et bâtiment : comment limiter les risques d allergie au sein d un bâtiment ou d un espace public

Allergies, paysage et bâtiment : comment limiter les risques d allergie au sein d un bâtiment ou d un espace public Allergies, paysage et bâtiment : comment limiter les risques d allergie au sein d un bâtiment ou d un espace public Journée de l Ecoconstruction 10 octobre 2015 Dr Jenny FLABBEE (Allergolor, Service d

Plus en détail

ALEC du pays de Rennes. Présentation sur la problématique de la qualité de l air intérieur. 14 février 2013

ALEC du pays de Rennes. Présentation sur la problématique de la qualité de l air intérieur. 14 février 2013 ALEC du pays de Rennes Présentation sur la problématique de la qualité de l air intérieur 14 février 2013 1 Présentation d Air Breizh Présentation de la thématique Qualité de l Air Intérieur Présentationdel

Plus en détail

La qualité de l air intérieur dans les bâtiments

La qualité de l air intérieur dans les bâtiments La qualité de l air intérieur dans les bâtiments Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Limousin Limousin.developpement-durable.gouv.fr Plan d intervention 1 ère partie

Plus en détail

Connaître la qualité de l air intérieur

Connaître la qualité de l air intérieur Connaître la qualité de l air intérieur L Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur Comment savoir si l air que nous respirons chez nous, au travail, à l école, dans les salles de sport, etc. est de

Plus en détail

3 fiches indépendantes sont disponibles pour chaque polluant: Les fiches où se trouve un médecin expliquent les effets du polluant sur la santé

3 fiches indépendantes sont disponibles pour chaque polluant: Les fiches où se trouve un médecin expliquent les effets du polluant sur la santé Les polluants de l air intérieur sont des substances présentes dans l air de nos habitations. Nous y sommes exposés tous les jours, et ils peuvent avoir un impact important sur la santé, notamment chez

Plus en détail

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 1 100% anti-odeurs la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 2 L importance de l air que nous respirons On peut s'abstenir

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Mesures pour améliorer la qualité de l air intérieur 6 janvier 2012 Sommaire I. Une politique ambitieuse

Plus en détail

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures

Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures Les conséquences sanitaires de l exposition aux moisissures P. Germaud Les défis bâtiments & santé, 24 mai 2012 Prévention: objectif prioritaire Voies respiratoires particulièrement vulnérables Voies aériennes

Plus en détail

Principales causes d humidité 28/05/2015. Gestion de l humidité dans les bâtiments: Humidité de condensation. Humidité ascensionnelle

Principales causes d humidité 28/05/2015. Gestion de l humidité dans les bâtiments: Humidité de condensation. Humidité ascensionnelle 2 Gestion de l humidité dans les bâtiments: Moisissures et santé omsept@free.fr 1 3 4 Humidité de condensation Humidité ascensionnelle Dégâts des eaux Ponts thermiques, Source ISP Bruxelles Principales

Plus en détail

Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales?

Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales? Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales? Olivier Blanchard, EHESP Corinne Mandin, CSTB Page 1 Plan de l exposé La qualité de l air intérieur : quels enjeux? L OQAI en bref

Plus en détail

6. ETUDES THEMATIQUES

6. ETUDES THEMATIQUES 6. ETUDES THEMATIQUES Deux études thématiques ont été réalisées afin d examiner plus précisément les relations entre l habitat et la santé dans le contexte genevois. La première traite des impacts du bruit

Plus en détail

VIVRE DANS UNE MAISON SAINE

VIVRE DANS UNE MAISON SAINE VIVRE DANS UNE MAISON SAINE Une initiative de l Échevinat de l Environnement et du Développement durable en collaboration avec l École d Éco-consommation de la Ville de Namur EDITORIAL Le choix des matériaux

Plus en détail

Comment évaluer la qualité de l la qualité de l air intérieur? air intérieur? Wafa Wafa Sakr ,ing., Sakr h.d Ph.D

Comment évaluer la qualité de l la qualité de l air intérieur? air intérieur? Wafa Wafa Sakr ,ing., Sakr h.d Ph.D Comment évaluer la qualité de l air intérieur? Wafa Sakr,ing., Ph.D Qu est-ce que la qualité de l air intérieur? Caractéristiques physiques, chimiques et biologiques de l air intérieur dans les lieux où

Plus en détail

L allergie atteint 40 % de la population et est en constante augmentation.

L allergie atteint 40 % de la population et est en constante augmentation. Asthme et allergies L asthme n est pas toujours allergique mais l allergie mérite d être recherchée. L allergie est une réaction excessive de l organisme par rapport à une substance qui, normalement, devrait

Plus en détail

CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT

CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT Séverine KIRCHNER Société de Médecine et de Santé au Travail Dauphiné-Savoie 18 Annecy, 18 PAGE 1 Plan National Santé-Environnement 2009-2013 Plan national (PNSE 2) publié

Plus en détail

Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air

Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air Dorothée Grange et Sabine Host, ORS Île-de-France 03/12/2013 1 Enjeu de santé publique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES

QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES Évaluer chacun des symptômes suivants en fonction de votre profil de santé pour le mois passé ou la semaine, dans le cas d un traitement initial et communiquez les réponses

Plus en détail

Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE»

Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE» Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE» Cette fiche a pour vocation à être complétée que vous soyez l occupant du logement

Plus en détail

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA HV-500 AVEC AROMATHÉRAPIE La poussière de notre maison Il est reconnu que l air de nos maisons est rempli de poussière, de pollen, de moisissures et de milliers d autres

Plus en détail

la pollution de l air intérieur

la pollution de l air intérieur la pollution de l air intérieur la pollution de Tabac Moquettes, revêtements de sols Douche l air intérieur? Meubles, objets de décoration Encens, bougies Bricolage Ménage Cuisine Présence des habitants

Plus en détail

Nature et impact de la pollution de l air intérieur

Nature et impact de la pollution de l air intérieur Nature et impact de la pollution de l air intérieur Souad Bouallala Service évaluation qualité de l air Souad.bouallala@ademe.fr Mettez de l'air dans vos climats - qualité de Enjeux de la qualité de l

Plus en détail

Les risques du soudage et des activités connexes

Les risques du soudage et des activités connexes Les risques du soudage et des activités connexes TMS et manutention Rayonnement UV Incendie et explosion Risques oculaires Bruit Fumées de soudage Machines Vibrations Choc électrique Intervenants : Caroline

Plus en détail

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air QUALITE DE L AIR INTERIEUR 16 AVRIL 2015 A PRIORITERRE, MAISON POUR LA PLANÈTE - MEYTHET PRÉSENTATION PAR JEAN-NOËL SENELLART CHARGÉ DE MISSION PATRIMOINE ENVIRONNEMENT MÉTIERS MATÉRIAUX CAPEB RHÔNE-ALPES

Plus en détail

Les naufragés des villes. Le logement. Louis Jacques, Yves Frenette, Stéphane Perron EUS, DSPM, ASSSM 25 mai 2011

Les naufragés des villes. Le logement. Louis Jacques, Yves Frenette, Stéphane Perron EUS, DSPM, ASSSM 25 mai 2011 Les naufragés des villes Le logement Louis Jacques, Yves Frenette, Stéphane Perron EUS, DSPM, ASSSM 25 mai 2011 Plan Mandats de l équipe Survol de la problématique: Insalubrité et accessibilité Principaux

Plus en détail

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE S EN PROTÉGER, LA PRÉVENIR

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE S EN PROTÉGER, LA PRÉVENIR POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE S EN PROTÉGER, LA PRÉVENIR LA POLLUTION : QU EST-CE QUE C EST? Nous respirons les polluants atmosphériques qui résultent d activités continues, comme la circulation automobile ou

Plus en détail

Une population avec des revenus modestes >Revenus médians dans la région : 16 000 uros >11 450 uros dans les quartiers «politique de la Ville» ( 19

Une population avec des revenus modestes >Revenus médians dans la région : 16 000 uros >11 450 uros dans les quartiers «politique de la Ville» ( 19 Une population avec des revenus modestes >Revenus médians dans la région : 16 000 uros >11 450 uros dans les quartiers «politique de la Ville» ( 19 360 uros pour la France entière) > 194 541 allocataires

Plus en détail

COMMENT REALISER DES MESURES

COMMENT REALISER DES MESURES COMMENT REALISER DES MESURES DE QUALITE DE L AIR INTERIEUR? Ce guide pratique a été conçu et réalisé par Kudzu Science spécialiste dans le domaine de la Qualité de l Air Intérieur (QAI). L objectif de

Plus en détail

Habitat, air intérieur et santé. Tableau de bord Santé-Environnement Rhône-Alpes. Sources d exposition et polluants. Contexte

Habitat, air intérieur et santé. Tableau de bord Santé-Environnement Rhône-Alpes. Sources d exposition et polluants. Contexte Tableau de bord Santé-Environnement Rhône-Alpes Contexte La prise de conscience de l importance de la qualité de l air intérieur et de son impact sur la santé est relativement récente. En effet, la qualité

Plus en détail

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions Cécile RAMON, Conseillère Médicale en Environnement Intérieur, Atmo Picardie Introduction Présentation d Atmo Picardie

Plus en détail

Traitement de l air en piscines couvertes

Traitement de l air en piscines couvertes Traitement de l air en piscines couvertes Notions générales Le confort thermique: L objectif du traitement de l air est d assurer le confort thermique des personnes, tout en minimisant la dépense énergétique.

Plus en détail

AIR EXTÉRIEUR, AIR INTÉRIEUR Transfert de la pollution extérieure vers l intérieur des locaux

AIR EXTÉRIEUR, AIR INTÉRIEUR Transfert de la pollution extérieure vers l intérieur des locaux En hiver, la pollution extérieure est dominée par les particules et le dioxyde d azote, polluants primaires émis principalement par le trafic routier, les installations de chauffage des secteurs résidentiel,

Plus en détail

Indoor pollution, les bâtiments malades Identifier les sources de pollutions intérieures et apporter des solutions

Indoor pollution, les bâtiments malades Identifier les sources de pollutions intérieures et apporter des solutions Indoor pollution, les bâtiments malades Identifier les sources de pollutions intérieures et apporter des solutions Marc ROGER, Biologiste à Formation «Réglementation environnementale et Pollutions intérieures

Plus en détail

AGIR! L habitat. Un air sain chez soi. Des solutions et des pratiques pour améliorer la qualité de l air intérieur

AGIR! L habitat. Un air sain chez soi. Des solutions et des pratiques pour améliorer la qualité de l air intérieur L habitat AGIR! Un air sain chez soi Des solutions et des pratiques pour améliorer la qualité de l air intérieur Édition : mai 2015 sommaire glossaire introduction Limiter la pollution de notre air intérieur...

Plus en détail

Ma maison me rend malade?!

Ma maison me rend malade?! Ma maison me rend malade?! Identifier les sources de pollutions intérieures et apporter des solutions Séminaire «L air et la ville» le 16 octobre 2012 Villeneuve d Asccq Boulevard Sainctelette 55, - 7000

Plus en détail

Rhinite et conjonctivite allergiques

Rhinite et conjonctivite allergiques Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Rhinite et conjonctivite allergiques de l adulte Rhinite et conjonctivite allergiques de l adulte Ce qu il faut savoir Qu appelle-t-on

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE «Nous sommes concernés... Photo à mettre Tous concernés!»

LE RISQUE CHIMIQUE «Nous sommes concernés... Photo à mettre Tous concernés!» Le 11/05/2011 LE RISQUE CHIMIQUE «Nous sommes concernés... Photo à mettre Tous concernés!» Présentation Réglementation Selon le décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR La qualité de l air intérieur influence la santé et le bien-être. Les sources de pollution de l air intérieur responsables d effets sur la santé sont les agents physiques (ex.

Plus en détail

Les plantes purifient l air intérieur de nos bâtiments...

Les plantes purifient l air intérieur de nos bâtiments... La ré-génération verte Les plantes purifient l air intérieur de nos bâtiments... 23, Passage Heutevents 49100 ANGERS e-mail : plantairpur@wanadoo.fr www.plantairpur.fr Office Holandais des Fleurs 137,

Plus en détail

Au programme. Aspects sanitaires et environnementaux pour les peintures. écoconso. Jean-François Rixen. 15 mai 2014. A. Problématique «santé»

Au programme. Aspects sanitaires et environnementaux pour les peintures. écoconso. Jean-François Rixen. 15 mai 2014. A. Problématique «santé» Aspects sanitaires et environnementaux pour les peintures écoconso Jean-François Rixen 15 mai 2014 Au programme A. Problématique «santé» B. Problématique «environnement» C. Principes et stratégie applicables

Plus en détail

Retour d expériences bâtiment basse consommation

Retour d expériences bâtiment basse consommation Retour d expériences bâtiment basse consommation Qualité de l air intérieur Jean-Luc PAUMIER et Nicolas LAVEISSIERE Qualité de l air intérieur Les polluants de l air intérieur - quelques rappels : les

Plus en détail

Pollutions Intérieures. Grille d auto-évaluation - Questions

Pollutions Intérieures. Grille d auto-évaluation - Questions Pollutions Intérieures Grille d auto-évaluation - Questions La grille d auto-évaluation que nous proposons doit vous permettre d effectuer un bilan de votre milieu d accueil au niveau de la qualité de

Plus en détail

LES CONSEILS ANTI-POLLUTION DOMESTIQUE DES 5emes E

LES CONSEILS ANTI-POLLUTION DOMESTIQUE DES 5emes E LES CONSEILS ANTI-POLLUTION DOMESTIQUE DES 5emes E Bonjour, Pour limiter la pollution dans les maisons, MANON vous conseille: -d'ouvrir les fenêtre régulièrement -d'utiliser un aspirateur -de sortir les

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR. Bilan des études réalisées dans le cadre d une convention entre AIR LR et l ARS DÉCEMBRE 2015

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR. Bilan des études réalisées dans le cadre d une convention entre AIR LR et l ARS DÉCEMBRE 2015 DÉCEMBRE 2015 QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR Bilan des études réalisées dans le cadre d une convention entre AIR LR et l ARS 10, rue Louis Lépine - Parc de la Méditerranée - 34470 Pérols Tél. 04 67 15 96 60

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS Objectifs: - déterminer les sources de pollution de l air de la maison et les conséquences sur la santé et la salubrité. - déterminer sur les températures

Plus en détail

TOXICITE DES FUMEES D INCENDIE. Pr Frédérique GRIMALDI Laboratoire de Toxicologie Aix-Marseille Université

TOXICITE DES FUMEES D INCENDIE. Pr Frédérique GRIMALDI Laboratoire de Toxicologie Aix-Marseille Université TOXICITE DES FUMEES D INCENDIE Pr Frédérique GRIMALDI Laboratoire de Toxicologie Aix-Marseille Université Ecole thématique du CNRS sur la Science des Incendies et ses Applications Porticcio, 30/05 04/06

Plus en détail

Ventiler. Aérer. Prévenir

Ventiler. Aérer. Prévenir Aérer Ventiler Prévenir Avec le soutien financier du Conseil régional de Picardie Projet d actions de sensibilisation et d information en santé environnement INTRODUCTION Longtemps négligée, la pollution

Plus en détail

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat?

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat? MOISISSURES Qu est-ce que les moisissures? Les moisissures sont des champignons microscopiques présents naturellement dans l environnement. Ces organismes aident au recyclage de la matière organique en

Plus en détail

La qualité de l air en service de garde

La qualité de l air en service de garde Sylvain LeQuoc asstsas La qualité de l air en service de garde Le nez et les yeux irrités, la gorge sèche? Voilà quelques symptômes qui laissent supposer une mauvaise qualité de l air à l intérieur (QAI)

Plus en détail