Le marché du lait de consommation en France. Assemblée Générale SYNDILAIT-IPLC 2 mai 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché du lait de consommation en France. Assemblée Générale SYNDILAIT-IPLC 2 mai 2012"

Transcription

1 Le marché du lait de consommation en France Assemblée Générale SYNDILAIT-IPLC 2 mai 2012

2 Un survol en 8 temps La collecte de lait La transformation La commercialisation La montée du bio Le lait local La distribution Les prix Le consommateur Les nouveautés Le commerce extérieur 2

3 Collecte française Après la crise laitière la collecte de lait en France s était assoupie: -4,1% entre 2008 et 2009 Léger progrès entre 2009 et 2010 Dynamisme retrouvé en

4 26000 collecte laitière en France Avant les quotas

5 Une collecte dynamique en 2011 millions de litres /semaine COLLECTE FRANCAISE Source : sondage FranceAgriMer

6 Pendant le même temps la collecte augmentait dans d autres pays de l UE: Allemagne et Pays Bas par exemple. 6

7 Evolution de la collecte laitière Janvier à décembre 2009 / ,2% UE à 27 : - 0,6% - 1,0% -3,6% -6,2% + 3,4% -7,7% - 4,0% - 0,9% + 1,4% + 0,3% + 3,5% + 2,8% - 3,2% -9,9% -4,1% -0,7% +0,1% -1,4% - 5% - 6,6% - 15% - 1,1% -0,4% -0,9% 7

8 Total UE-27 : + 1,3% 8

9 Evolution de la collecte laitière Janvier décembre 2011/2010 UE à 27 : + 2,07% -1,5% -0,3% +0,4% -0,6% +3,1% +5,8% +3,9% +1,6% 0% +2,4% +3,4% +1,3% +2,1% +1,4% +5,5% +4,4% -2,1% -1,4% +1,2% -1,0% -7,5% +0,7% +2,0% -7,2% 9

10 Transformation du lait Mais cette augmentation de collecte n a pas entraîné une augmentation des fabrications de lait conditionné. Elles ont diminué de 1,5 % à milliers de litres (près de 3,5 milliards de litres). 10

11 Collecte et conditionnement de lait 11

12 L évolution opposée de la collecte et du conditionnement peut correspondre à une adaptation aux besoins du marché ou à un choix économique des transformateurs quand ils sont multi-produits. 12

13 Quels laits sont fabriqués? Le Français n est plus un consommateur de lait pasteurisé: ce segment ne représente plus que 2,3 % des fabrications totales. Le lait UHT a conquis le marché avec une part de 91,9 %. 13

14 Fabrications de laits Année ,27% 3,75% 2,29% 0,73% 91,96% Source FranceAgrimer Lait pasteurisé Lait UHT Lait infantile liquide Lait stérilisé Lait aromatisé (UHT ou non) 14

15 La commercialisation Nous suivons avec le Cniel le marché français au travers de divers panels: Iri pour les ventes de la distribution, Kantar pour les achats des ménages et Girafood service pour la Restauration hors domicile. 15

16 Les ventes en Hyper-Super et HD En Gmsle lait UHT ½ écrémé se taille la part du lion: 72,5 % des ventes totales. Cependant les ventes de ce produit sont sur le déclin depuis plusieurs années et tirent le marché vers le bas. 16

17 Décroissance du cœur du marché lait uht 1/2 écrémé (panel Iri) m i l l i e r s d e l i t r e s années 17

18 Le match brique/bouteille ne suffit pas pour animer le marché En 2011, le format bouteille progresse mais sur un rythme moins rapide que lors des années antérieures. 18

19 Evolution du type de conditionnement des laits liquides (volume) BRIQUES BOUTEILLES 100% 90% 80% 70% 41,9% 44,2% 44,3% 45,9% 46,2% 46,4% 60% 50% 40% 30% 20% 58,1% 55,8% 55,7% 54,1% 53,8% 53,6% 10% 0% Source : Kantar WorldPanel

20 20 Journée économique Cniel 27 mars 2012

21 Le lait standard UHT est dominant PART DE MARCHE DES CATEGORIES DE LAITS DANS LE TOTAL DES VENTES DE LAITS DE CONSOMMATION EN 2011 ET EVOLUTION EN VOLUMES PAR RAPPORT A 2010 Lait frais 2% -3,8% Laits spécifiques UHT 13% -4,4% Lait standard UHT 85% -1,9% Source : CNIEL/IRI panel distributeurs Census 21

22 22

23 23

24 La période 3 voit à nouveau un recul du marché évolution en % +7,0 +6,0 +5,0 +4,0 Ventes de lait liquide en GMS - volumes évolution mensuelle cumul mobile 12 mois +3,0 +2,0 +1,0 +0,0-1,0-2,0-3,0-4,0-5,0-6,0-7,0 Source : Cniel - panel Iri base : hypers + supermarchés + hard-discount P01/09 P02 P03 P04 P05 P06 P07 P08 P09 P10 P11 P12 P13 P1/2010 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10 P11 P12 P13 P1/2011 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10 P11 P12 P13 P1/2012 P2 P3 P4 P5 P6 24

25 25

26 La montée du bio Pour de nombreux produits alimentaires (ou non) le bio a le vent en poupe en France. Il bénéficie des engagements du gouvernement (Grenelle de l environnement -20 % de bio dans les cantines-), de la politique de l Europe, de l action de l Agence Bio et aussi d une sensibilisation croissante du consommateur français. Le bio fait le buzz. 26

27 27

28 Résultat : Une belle progression du bio en 10 ans 28

29 29 10 ans de bio en France

30 Et dans le lait? En 2011 la seule locomotive du marché de lait est le lait bio. Avec l augmentation de la collecte de lait bio la France dépend moins de l importation pour ce produit. 30

31 Collecte de lait bio Fin janvier 2012, la collecte de lait de vache biologique est en hausse de 40,3 % par rapport au même mois de l année 2011 (pour une collecte globale en augmentation de 2,9% sur cette période). Cette augmentation rapide de la collecte est induite par les nombreuses conversions arrivant à échéance. Cette tendance devrait se maintenir sur le premier semestre source France AgriMer/ssp 31

32 Evolution de la collecte bio Evolution de la collecte bio (CAM) 1000 litres janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv Cumul annuel mobile : 359 millions de litres en janvier La prévision CNIEL estimait la collecte bio à 330,8 millions de litres au 1 er novembre 2011 (enquête conversions). source France AgriMer/ssp 32

33 Avenir du lait bio On peut même avec la connaissance des fermes en reconversion prévoir la collecte de lait bio dans les années à venir. 33

34 nouveaux volumes bio collectés Rappel collecte bio 2010 : 274,2 Ml (EAL) Collecte bio estimée au 1 er novembre 2011 en CAM : 330,8 Ml Conversions sur la période Cumul (production + conversions X taux de réalisation arrêts) Producteurs Volume (en 1000 l) Producteurs Volume (en 1000 l) % / nov Estimation au 01/06/2012 Estimation au 01/11/2012 Estimation au 01/06/2013 Estimation au 01/11/ ,0% ,2% ,0% ,3% 34

35 Fabrications : Laits bio conditionnés Depuis la fin de l année 2011, le rythme de progression des fabrications de lait conditionné bio ralentit. En janvier 2012, les fabrications progressent de 5,3%. BIO Fabrications de lait conditionné bio sur 3 ans litres févr.-09 mai-09 août-09 nov.-09 févr.-10 mai-10 août-10 nov.-10 févr.-11 mai-11 août-11 nov.-11 source France AgriMer/ssp Fabrications mensuelles Fabrications moyennes sur 3 mois 35

36 36 Evolution vente lait bio en GMS

37 Mais la consommation de lait bio a encore des marges de progrès Si l on en croit le sondage Ifop. 37

38 La fréquence d achat d aliments «bio» progresse Question : Vous personnellement, vous arrive-t-il d acheter des aliments «bio»? TOTAL Souvent / de temps en temps 47% Rarement 33% De temps en temps 36% Très souvent 11% Jamais 20% TOTAL Rarement / Jamais 53% Rappels Total Total Souvent / de temps en Rarement / Ensemble Juin 2011 temps 47% 11% 36% 33% 20% Jamais 53% Rappel Février % 6% 35% 37% 22% 59% Rappel Octobre % 8% 25% 23% 44% 67% Rappel Août % 7% 28% 26% 39% 65% (1) Sondage Ifop / Métro réalisé du 20 au 21 février 2008 auprès d un échantillon national représentatif de 1005 personnes. (2) Sondage Ifop / Dimanche Ouest France réalisé du 17 au 18 octobre 2000 auprès d un échantillon national représentatif de 952 personnes. (3) Sondage Ifop / Santé Magazine réalisé du 13 au 14 août 1998 auprès d un échantillon national représentatif de 1002 personnes.

39 Le bio ne doit pas nous cacher la forêt CAM volume (tonnes) LLC bio LLC non bio Lait bio et non bio période 2 de 2012 Hypermarchés, supermarchés et hard discount Evolution CAM volume % ,9 LLC bio -1,9 LLC non bio 39

40 Le ralentissement des ventes de lait bio 40

41 41

42 Alors que l écart de prix avec le lait standard diminue 1,40 1,30 1,32 evolution du prix du lait source Cniel/Iri 1,30 1,25 1,24 1,20 1,15 1,10 1,00 0,90 lait standard lait bio 0,80 0,76 0,75 0,73 0,75 0,70 0,68 0,60 AN-07 AN-08 AN-09 AN-10 AN-11 42

43 Ecart de prix avec le lait standard 0,76 0,74 74,0% 74,2% 72,8% 0,72 0,70 69,7% 0,68 0,66 0,64 64,6% 66,4% 64,6% 0,62 0,60 0,58 AN-07 AN-08 AN-09 AN-10 AN-11 1er trim er trim

44 Quel sera le prix d équilibre du lait bio pour que chaque maillon de la filière soit justement rémunéré?... 44

45 Intérêt pour le lait local La première initiative d ampleur remonte au lancement du lait d Ici en septembre Elle est suivie d autres avec l importance croissante accordée par le consommateur à la connaissance de l origine du produit. Sans parler de la reprise du «made in France» dans la campagne électorale. Phénomène aussi observé dans d autres pays: «swissness» ou British Milk par exemple. 45

46 46

47 47

48 48

49

50 50

51 Ailleurs aussi! 51

52 La Distribution Le lait: un produit phare pour la Grande distribution 52

53 La progression de Leclerc ,65 % Carrefour + Carrefour Market Leclerc Hypers Leclerc Intermarché Carrefour Système U Lidl Carrefour Market Auchan Aldi DT Super U Leader Price DIA + ED Cora Simply Market + ATAC Géant Casino Casino Supermarchés Netto Proxi Carrefour Franprix Proxi Intermarchés Monoprix Le Mutant 53

54 La montée du drive 54

55 Le Drive: l achat intelligent pour les jeunes à revenus et temps comptés. 55

56 LE DRIVE RECRUTE 6,9% 3,8% 2,7% Cam p Annuel 2010 Annuel 2011 Pénétration annuelle Drive + Retrait 56

57 LE RECRUTEMENT DE NOUVEAUX ADEPTES BOOSTE LA PDM DU DRIVE 1,9% 2,5% sur l UF PDM SUR LA P

58 Des prix consommateurs très sages indices IPC Insee base 100 en jan fev mar avr mai jui juil aou sep oct nov Evolution des prix de vente consommateurs des produits laitiers Mars 2012 évolution 1 an mars 2012/mars 2011 produits alimentaires + 3,3% lait, fromage et œufs + 2,8% lait et crème de lait + 2,9% yaourts et desserts + 3,1% fromages + 2,3% beurre + 3,0% dec jan fév mars avril mai juin juillet aou sep oct nov déc jan fév mars avril mai juin juillet aou sep oct nov déc Lait et crème de lait Produits alimentaires jan fév mars avril mai juin juillet aou sep oct nov déc jan fév mars 58

59 130 indice des prix à la consommation insee indice général eau lait

60 Le consommateur français Quelques petites différences régionales ou Indice niveau moyen d'achat sociologiques

61 Le profil des ménages acheteurs des différents types de lait : des différences régionales marquées. Lait Bio Lait Standard UHT ½ écrémé Source: CNIEL 61

62 Une baisse de consommation dont les consommateurs n ont pas conscience. (sondage LinkQ) 62

63 Nous avons constaté dans le panel que vous aviez acheté moins de lait UHT ½ écrémé depuis un an, le confirmez-vous? Acheteurs Diminuants Base : 220 répondants Oui Non Ne sais pas En induit, 38% des diminuants déclarent une déconsommation effective de lait ½ écrémé vs 16% en spontané

64 Car l image du lait reste très bonne. (Étude CSA) 64

65 Image du lait Base 2011 = 1022 C'est bon pour la santé Ne sait pas Pas du tout d accord Plutôt pas d accord 2% 6% Plutôt d accord 49% Tout à fait d accord 41% ST D ACCORD 90% Il est bien adapté aux modes de vie actuels * 4% 2% 6% 56% 33% 89% C'est un produit naturel 2% 10% 49% 37% 86% C'est la meilleure source naturelle de calcium 4% 2% 10% 46% 37% 83% On en dit plutôt du bien dans les médias * 10% 2% 7% 47% 34% 81% Il donne de l'énergie, de la vitalité * 5% 3% 11% 51% 30% 81% Le lait d'origine française est une garantie de qualité 6% 3% 11% 46% 34% 80% C'est un aliment indispensable 1% 7% 13% 42% 37% 79% Il est important de connaître le pays d'origine du lait que je consomme 4% 9% 10% 43% 34% 76% C'est vraiment bon 1% 8% 15% 44% 32% 76% Il est nécessaire d'en consommer tout au long de sa vie 4% 7% 15% 42% 33% 74% * Nouveaux items

66 avec cependant quelques points de fragilité 66

67 Image du lait Base 2011 = 1022 Il peut provoquer des allergies * Ne sait pas Pas du tout d accord Plutôt pas d accord 10% 6% 11% Plutôt d accord 44% Tout à fait d accord 29% ST D ACCORD 74% J'aime le goût du lait 14% 13% 39% 34% 73% Il est important de connaître la région d'origine du lait que je consomme 4% 11% 13% 41% 31% 72% Il n'est pas cher, est accessible à tous * 1% 8% 19% 46% 26% 72% J'ai plaisir à le consommer * 1% 13% 14% 39% 32% 72% C'est facile à digérer 2% 9% 29% 41% 20% 60% Il est incontournable pour le petit-déjeuner 1% 18% 21% 32% 28% 60% C'est bien de pouvoir trouver toute une gamme de laits végétaux * 15% 11% 16% 39% 19% 58% Le calcium est son seul bienfait 6% 10% 29% 34% 20% 54% C'est tendance 11% 13% 24% 38% 14% 52% C'est gras 2% 16% 33% 39% 10% 48% * Nouveaux items

68 Les nouveautés sur le marché français 68

69 Innovations : Les nouvelles références Bio constituent la 1 ère thématique Base Mintel

70 Désir Nature Bio Semi Skimmed Milk Company: GLAC Country: Date Published: Sub-Category: France Dec 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.21 $1.66 Désir Nature Bio Lait Demi-écrémé (Semi Skimmed Milk) is a long life milk from organic farming. The sterilised UHT product retails in a 1L bottle. ID: Ingredients: No information available Claims: Organic 70 mintel.com

71 Candia DélactoLait Reduced Lactose Semi-Skimmed Milk Company: Candia Dauphiné Part-Dieu Country: Date Published: Sub-Category: France Sep 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.22 $1.69 ID: Candia Délactolait Demi-Écrémé (Reduced Lactose Semi- Skimmed Milk) is a long life milk containing less than 0.1% lactose. This product is claimed to be easier to digest than classic milk and retails in a 1L bottle. Ingredients: Semi-skimmed Milk (Semi Skimmed), Lactase Claims: Low/No/Reduced Lactose, Low/No/Reduced Allergen, Low/No/Reduced Fat 71 mintel.com

72 Biodéline Organic UHT Semi-Skimmed Milk Company: Biodéline Country: Date Published: Sub-Category: France Aug 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.68 $2.34 ID: Biodéline Lait Demi-Écrémé Bio UHT (Organic UHT Semi-Skimmed Milk) is naturally rich in calcium. The product contains no preservative or additive, and retails in a 1.5L recyclable family size pack made from renewable sources. The farmers involved in the production of this product are fairly compensated. Ingredients: Semi-skimmed Milk (Semi Skimmed)*organic Claims: No Additives/Preservatives, Ethical - Human, Ethical - Environmentally Friendly Package, Low/No/Reduced Fat, Organic 72 mintel.com

73 Candia le Lait de ma Région Semi-Skimmed Milk Company: Candia Dauphiné Part-Dieu Country: Date Published: Sub-Category: France Jul 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 0.79 $1.13 Candia le Lait de ma Région Lait Demi-Écrémé (Semi-Skimmed Milk) is sterilised with UHT technology. The product is made in the Pyrénées region and retails in a 1L bottle. ID: Ingredients: No information available Claims: Low/No/Reduced Fat 73 mintel.com

74 Casino Bien Pour Vous! Semi-Skimmed Milk Company: Casino Country: Date Published: Sub-Category: France May 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.21 $1.72 Casino Bien Pour Vous! Lait Demi-Écrémé (Semi-Skimmed Milk) is easy to be digested and contains 90% less lactose. This product contains a source of calcium and retails in a 1L bottle. ID: Ingredients: Semi-skimmed Milk (Semi Skimmed), Lactase Claims: Low/No/Reduced Lactose, Low/No/Reduced Allergen, Low/No/Reduced Fat 74 mintel.com

75 Le Petit Producteur Pour Monoprix Fresh Pasteurized Who Company: Monoprix Country: Date Published: Sub-Category: France Apr 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.29 $1.80 ID: New under the Le Petit Producteur Pour Monoprix brand is Lait Frais Pasteurisé Entier (Fresh Pasteurized Whole Milk). The milk has travelled a short distance from farm to store and the producer is guaranteed fair payment. Ingredients: No information available Claims: Ethical - Human 75 mintel.com

76 Biogam Organic Whole Milk Company: Biogam Country: Date Published: Sub-Category: France Mar 2011 White Milk Price (local): Price (major currencies): 1.75 $2.37 ID: Biogam Lait Entier Biologique (Organic Whole Milk) is made in Lorraine region of France. This organic certified product is made using an environmentally and animal friendly farming and retails in a 1L bottle. Ingredients: Milk*ingredient from organic farming Claims: Organic, Ethical - Environmentally Friendly Product, Ethical - Animal 76 mintel.com

77 Mars Refuel Chocolate Flavoured Milk Drink Company: Mars Country: Date Published: Sub-Category: France Jan 2011 Flavoured Milk Price (local): Price (major currencies): 0.99 $1.31 ID: Mars Refuel Boisson au Lait Arome Chocolat (Chocolate Flavoured Milk Drink) is free from artificial colours, flavours, preservatives or sweeteners. This product is suitable for vegetarians and retails in a 250ml bottle. Ingredients: Skim Milk (Skimmed), Waters, Glucose (Powdered), Whey Powder (Powdered), White Sugar, Cocoa Powder (Powdered), Natural Flavouring Substance (Natural), Mono- and Di-glycerides of Fatty Acids (Emul Claims: No Additives/Preservatives, Vegetarian 77 mintel.com

78 Bounty Coconut Flavoured Milk Drink Company: Mars Country: Date Published: Sub-Category: France Jan 2011 Flavoured Milk Price (local): Price (major currencies): 0.99 $1.31 ID: Bounty Coconut Flavoured Milk Drink is described as a smooth, creamy and chocolatey milk drink made with real coconut. This vegetarian product is free from artificial colours, preservatives and sweeteners and retails in a 250ml recyclable bottle. Ingredients: Semi-skimmed Milk (Semi Skimmed), Skim Milk (Skimmed), Coconut Milk (Coconut Derived, Powdered) (Coconut Milk (Coconut Derived), Maltodextrin, Milk Proteins), White Sugar, Cocoa Powder (Powdered) Claims: No Additives/Preservatives, Vegetarian, Ethical - Environmentally Friendly Package 78 mintel.com

79 Innovations ailleurs

80 Le commerce extérieur Le lait de consommation ne donne pas lieu en général à beaucoup d échanges sauf pour les pays qui présentent un déficit de collecte (Espagne, Italie). La performance économique peut aussi expliquer quelques flux. 80

81 Les introductions Un tassement des ventes de lait en provenance d Allemagne

82 Les livraisons et exportations Deux destinations phares: l Italie et l Espagne

83 Le lait français traverse peu le Channel mais pour le marché de la Grande Bretagne nous avons avec nous la présence d un expert: Jim Begg 83

Cumul annuel mobile Fromages (1) 3,8% 0,8% 0,9% Décembre 2013 Cumul 2013. Lait de consommation -2,9% 0,1% 2,5% Ultra-frais -0,9% -2,0% -1,3%

Cumul annuel mobile Fromages (1) 3,8% 0,8% 0,9% Décembre 2013 Cumul 2013. Lait de consommation -2,9% 0,1% 2,5% Ultra-frais -0,9% -2,0% -1,3% France 2014 n 08 Tableau de bord hebdomadaire Collecte brute Collecte de la semaine 07 Collecte hebdomadaire des dernières campagnes Du 10 au 16 février 2014 évol. % n-1 6,2 % évol. % s-1 0,2 % évol. %

Plus en détail

Comité Lait de chèvre

Comité Lait de chèvre Comité Lait de chèvre Point de conjoncture 2 octobre 2014 FranceAgriMer - Montreuil France Vers une stabilisation de la collecte de lait de chèvre pour 2014? million de litres Collecte cumul fin août :

Plus en détail

Comité Lait de chèvre

Comité Lait de chèvre Comité Lait de chèvre Point de conjoncture 2 avril 2015 FranceAgriMer - Montreuil France 2014 : Baisse légère du cheptel caprin 1 000 têtes 1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 115 120 122 117 121 862 872

Plus en détail

Conjoncture laitière Point novembre 2014. (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade)

Conjoncture laitière Point novembre 2014. (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade) Conjoncture laitière Point novembre 2014 (Sources : Commission Européenne, CLAL.it, ATLA, CNIEL, FranceAgriMer, Agreste, Global Dairy Trade) Un aperçu de la situation internationale sur les marchés. Production

Plus en détail

Une production dynamique depuis le début de l année

Une production dynamique depuis le début de l année 1 Contexte mondial 2 Une production dynamique depuis le début de l année Etats-Unis Production 2013 : 89,6 MT Production 12 mois 2013 :+0,7% (0,6 MT) 9 mois 2014 : +2,0% UE à 27 Production 2013 : 152 MT

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Agreste Synthèses Lait Septembre 2015 n 2015/276 Septembre 2015 Lait Synthèses n 2015/276 Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Au 1 er semestre 2015, le marché national du lait a subi les

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

Auchan/Système U Les chiffres-clés

Auchan/Système U Les chiffres-clés Auchan/Système U Les chiffres-clés [SEPTEMBRE ] Auchan/Système U Les chiffres-clés Les parcs de magasins en France Le chiffre d affaires par format Résultats Auchan 1 er semestre Résultats Système U exercice

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Le contexte économique de ce

Le contexte économique de ce N 2 - J u i n 2 0 1 2 S a v o i r p o u r c o m p r e n d r e La VIGIE retail Le contexte économique de ce printemps est comme le temps, morose. La crise durable de l'euro, les élections, un climat défavorable

Plus en détail

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR.

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. PLANNINGS 2015 UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. Nielsen connaît les consommateurs. Personne n offre une plus grande compréhension de ce qu ils achètent et regardent. Nous innovons sans cesse pour apporter

Plus en détail

Marque Carrefour Discount

Marque Carrefour Discount Version 1.0 Marque Discount «La qualité à prix discount» Source : http://www.carrefourdiscount.fr/ Ce cas n a qu une vocation pédagogique Utilisation interdite sans autorisation écrite de l auteur Cas

Plus en détail

Publié le 4 novembre 2013

Publié le 4 novembre 2013 Publié le 4 novembre 2013 Commerces d aujourd hui et de demain : vision des Français Sondage auprès des Français Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil / Responsable du pôle Activation Marketing

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction Coupon Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction 110, avenue Galilée - BP 70392 / 13799 Aix en Provence Cedex 3 Tél. : 04 42 24 85 00 @highcodata www.highco-data.fr

Plus en détail

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100.

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100. Profil du secteur : Lait et crème 1. Description Deux facteurs apparemment opposés semblent entraîner le marché intérieur du lait de consommation, soit la recherche d aliments plus salubres et plus nutritifs

Plus en détail

Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach

Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach Reportage photographique réalisé par les étudiants de la Licence ABCD lors d un voyage d étude à Nuremberg à l édition 2015 de Biofach Du 11 au 14

Plus en détail

Le système de régulation du marché laitier au Canada

Le système de régulation du marché laitier au Canada Le système de régulation du marché laitier au Canada Séminaire agricole La PAC { l horizon 2020, Bruxelles, 31 mars et 1 er avril Plan de la présentation 1. La production laitière chez nous 2. Pourquoi

Plus en détail

Le marché du cidre en Grande Distribution

Le marché du cidre en Grande Distribution Comité Cidre du 8 décembre 2009 Le marché du cidre en Grande Distribution (données au 08/11/09) Rappel : Grande Distribution = 2/3 des ventes de cidre Achats suivis par la société NIELSEN à travers le

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Novembre 2009. Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités. www.ingredientslaitiers.ca. par la Commission canadienne du lait

Novembre 2009. Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités. www.ingredientslaitiers.ca. par la Commission canadienne du lait Novembre 2009 Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités par la Commission canadienne du lait www.ingredientslaitiers.ca Au Canada, on estime à environ 25 à 40 % la proportion de la

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2013-14

Marchés à la production vrac 2013-14 Avril Marchés à la production vrac - / Volumes cumulés depuis le début de la campagne* Rouges Rosés Blancs cépage cépages (-%) (-9%) (-%) (-8%) (-6%) (-9%) (+7%) (-9%) (+%) (+%) (+%) (+9%) France AOC /

Plus en détail

Une nouvelle année s est ouverte!

Une nouvelle année s est ouverte! N 8 - J a n v i e r 2 0 1 3 S a v o i r p o u r c o m p r e n d r e La VIGIE retail Isabelle et Jean-Luc Spitale Co-présidents Adhrena Une nouvelle année s est ouverte! L occasion pour nous de souhaiter

Plus en détail

ACHATS DE VINS TRANQUILLES PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS POUR LEUR CONSOMMATION À DOMICILE BILAN 2011

ACHATS DE VINS TRANQUILLES PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS POUR LEUR CONSOMMATION À DOMICILE BILAN 2011 > Les synthèses de FranceAgriMer octobre 2012 numéro VINS / 8 ACHATS DE VINS TRANQUILLES PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS POUR LEUR CONSOMMATION À DOMICILE BILAN 2011 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIÈRE

COMMUNICATION FINANCIÈRE Titre 1 COMMUNICATION FINANCIÈRE B O U R S E D E S V A L E U R S M O B I L I È R E S D E T U N I S M e r c r e d i 0 7 / 0 5 / 2 0 1 4 1 Retour sur L année 2013 Contexte National et International Réalisations

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015 Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 LE GROUPE BEL 150 ANS DE SUCCESS STORY Antoine Fiévet, Président-Directeur Général 150 ANS D AUDACE FAMILIALE ET D EXPERTISE 1865

Plus en détail

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE ETAT des LIEUX SEPTEMBRE 2014 ZOOM GRANDE DISTRIBUTION SOMMAIRE 1. La consommation alimentaire 2. Les circuits 3. L offre 4. Les enseignes 1-Consommation alimentaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Canaux de distribution des produits alimentaires

Canaux de distribution des produits alimentaires Canaux de distribution des produits alimentaires Canaux de distribution des produits alimentaires Avril 2007 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Critères de choix d un magasin alimentaire 4. Evolution

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 2 3 4 5 6 Résultats Avancement de l'intégration Banque de Financement et d investissement Banque Privée et Gestion d'actifs Banque de Détail La révolution Internet 1 Une nouvelle

Plus en détail

Initiatives d'éleveurs laitiers bio dans un secteur en pleine mutation. Les 7 et 8 sept de 10h à 11h, salle de conférence 4

Initiatives d'éleveurs laitiers bio dans un secteur en pleine mutation. Les 7 et 8 sept de 10h à 11h, salle de conférence 4 Initiatives d'éleveurs laitiers bio dans un secteur en pleine mutation Les 7 et 8 sept de 10h à 11h, salle de conférence 4 Initiatives d'éleveurs laitiers bio dans un secteur en pleine mutation Interventions

Plus en détail

Statistiques mensuelles dans le domaine du lait et des produits laitiers - MANUEL D INSTRUCTION

Statistiques mensuelles dans le domaine du lait et des produits laitiers - MANUEL D INSTRUCTION Sommaire 1. MANUEL D INSTRUCTION... 1 1.1. JUSTIFICATION DE L ENQUETE LAITIERE... 1 1.2. CONTENU... 1 1.2.1. Quelles sont les entreprises qui doivent répondre?... 2 1.2.2. Adresse e-mail... 2 1.2.3. Calendrier...

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights Le Drive dans les PGC IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights 17 juin 2014 Agenda 1 Le parc et le suivi IRI 2 Les performances du Drive à date 3 Les comportements

Plus en détail

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC?

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? FOCUS Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? Focus coordonné par Victor PEREIRA Avec la contribution de Maud ANJUERE, Didier CARAES, Viviane PONS, Thierry POUCH, Aurélie TROUILLIER

Plus en détail

Le lactose, je le préfère minus! DOSSIER DE PRESSE. *lactose < 0,1 g / 100 g

Le lactose, je le préfère minus! DOSSIER DE PRESSE. *lactose < 0,1 g / 100 g Le lactose, je le préfère minus! *lactose < 0,1 g / 100 g 1 L intolérance au lactose, c est quoi au juste? L intolérance au lactose est due à l absence de lactase, enzyme indispensable à la digestion du

Plus en détail

1984 2000 2005 2013 2014 % 14/13

1984 2000 2005 2013 2014 % 14/13 2.3. BELGIQUE 2.3.1. Davantage de vaches laitières Alors qu une augmentation très modeste du nombre de vaches laitières avait été constatée dans notre pays en 2013, la hausse atteint plus de 2 % en 2014.

Plus en détail

C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX

C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX 1. L observation des prix et du pouvoir d achat Doc 1 : L indice des prix à la consommation L'indice des prix à la consommation (IPC) est l'instrument

Plus en détail

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011 Filière Lait et Produit Laitier

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011 Filière Lait et Produit Laitier Ministère de la Région Wallonne Observatoire de la Consommation Alimentaire Rapport 2011 Filière Lait et Produit Laitier Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique

Plus en détail

N 11 Mai 2014. source : FranceAgriMer. source : FranceAgriMer. IPPAP Lait de vache (CVS) IPAMPA-Lait de vache. Tendance linéaire IPAMPA

N 11 Mai 2014. source : FranceAgriMer. source : FranceAgriMer. IPPAP Lait de vache (CVS) IPAMPA-Lait de vache. Tendance linéaire IPAMPA France France N 11 Mai 214 La production de lait en France, en Europe et dans le monde est très dynamique début 214. La demande reste soutenue et les prix sont donc élevés. Cependant, cette abondance commence

Plus en détail

Agreste Données Midi-Pyrénées

Agreste Données Midi-Pyrénées Numéro 46 - avril 2008 L état des lieux de la filière lait de vache dans des régions de faible densité de production laitière comme celles du Sud-Ouest est d autant plus nécessaire que des propositions

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne

Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne Observatoire de la consommation alimentaire Mise à jour de données destinées à la filière lait et produits laitiers wallonne Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Aspects méthodologiques de la collecte et du traitement des données Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 MINISTERE

Plus en détail

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007 Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers 11 septembre 2007 Bilan à date de l ouverture 2004 Ventes gaz et électricité entre 2004 et 2006 Depuis 2004, plus

Plus en détail

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

> ÉDITION mars 2013 DONNÉES 2012. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français

> ÉDITION mars 2013 DONNÉES 2012. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français > ÉDITION mars 2013 DONNÉES Achats de fruits et légumes frais par les ménages français Rappel méthodologique Depuis le 1 er janvier 2008 le panel Kantar Worldpanel mesure les achats de 12 000 ménages représentatifs

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME Anne HAINE Loïc DANEL Nielsen France Directrice Commerciale Insight Leader ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015 en volume, les marchés tiennent bon PGC+FLS - % évolution

Plus en détail

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés Sommaire -Définition, qu est ce qu un produit surgelé? -principe du surgelé -Politique produits et stratégie croissante -Les chiffres, parts de marché en tableau

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation

Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Baromètre SOFINCO N 17 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Mars 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012 Numéro 1 / 14 novembre 2012 Rayons alimentaires de la grande distribution : première approche des coûts et des marges Contributeurs : Julie Blanchot, Philippe Boyer Les travaux de l observatoire de la

Plus en détail

SMOOTHIE GREEN GOODNESS BONTÉ VERTE STRAWBERRY BANANA FRAISES ET BANANES

SMOOTHIE GREEN GOODNESS BONTÉ VERTE STRAWBERRY BANANA FRAISES ET BANANES SMOOTHIE GREEN GOODNESS BONTÉ VERTE STRAWBERRY BANANA FRAISES ET BANANES CAFÉ VANILLA CHAI TEA CHAÏ À LA VANILLE MOCHA CAPPUCCINO CAPPUCCINO MOKA BERRY BOOST TM JUS DE PETITS FRUITS TM AMAZING MANGO DÉLICIEUS

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

Cinquantenaire du supermarché en France

Cinquantenaire du supermarché en France Cinquantenaire du supermarché en France les mutations du supermarché!: une jeunesse renouvelée 10 avril 2008 Judas Paysant tel : 06-08-58-69-49 mail : judas.paysant@orange.fr Une jeunesse renouvelée? Forcément

Plus en détail

2014, l enjeu PME. moment les démarches directes ou indirectes, via les instances représentatives, pour nouer des partenariats

2014, l enjeu PME. moment les démarches directes ou indirectes, via les instances représentatives, pour nouer des partenariats N 1 6 - O c t o b r e 2 0 1 3 S a v o i r p o u r c o m p r e n d r e La VIGIE retail Isabelle et Jean-Luc Spitale Co-présidents Adhrena 2014, l enjeu PME L es enseignes multiplient en ce moment les démarches

Plus en détail

Faubourg des Entreprises 70/24, Rue Léon Blum 59 000 Lille Tél. : 03.20.42.91.42. Fax : 03.20.43.94.20. Résultats d Etude. Impact du Passage à l Euro

Faubourg des Entreprises 70/24, Rue Léon Blum 59 000 Lille Tél. : 03.20.42.91.42. Fax : 03.20.43.94.20. Résultats d Etude. Impact du Passage à l Euro Faubourg des Entreprises 70/24, Rue Léon Blum 59 000 Lille Tél. : 03.20.42.91.42. Fax : 03.20.43.94.20. Résultats d Etude Impact du Passage à l Euro Novembre 2002 SOMMAIRE Résumé... 3 Introduction... 4

Plus en détail

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Quelle est la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance? Ce sont deux réactions différentes, que peut avoir notre organisme suite

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution 2 Chapitre Le prix comme le facteur d avantage concurrentiel par rapport aux autres formats de distribution 2.1. Le consommateur en quête d un meilleur prix 72 2.2. La réduction des coûts afin d obtenir

Plus en détail

Sommaire 1 LE MARCHE AMERICAIN DES PRODUITS ALIMENTAIRES...9

Sommaire 1 LE MARCHE AMERICAIN DES PRODUITS ALIMENTAIRES...9 7 Sommaire 1 LE MARCHE AMERICAIN DES PRODUITS ALIMENTAIRES...9 1.1 LES ÉTATS-UNIS DANS LA CRISE... 9 1.2 L IMPACT SUR LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS... 9 1.2.1 Le contrôle du budget au centre des priorités...

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

Innovations STORE. Préparation pour donuts

Innovations STORE. Préparation pour donuts Préparation pour donuts Préparation pour donuts dans un flacon shaker. Ajouter 300 ml de lait dans le shaker et secouer. Pour environ 35 mini donuts préparés avec un appareil à donuts. Donut mix in a shaker

Plus en détail

17 mars 2015 Paris. Plan de présentation. Les Milk Marketing Orders Paiement du lait selon l utilisation

17 mars 2015 Paris. Plan de présentation. Les Milk Marketing Orders Paiement du lait selon l utilisation Où en est la régulation du secteur laitier (USA, Canada, NZ) Séminaire de politique agricole 17 mars 2015 Paris SFER Daniel-M. Gouin, Titulaire Chaire d analyse de la politique agricole Chercheur invité,

Plus en détail

L Innovation au cœur de la stratégie

L Innovation au cœur de la stratégie L Innovation au cœur de la stratégie Lovea LOVEA EN 2009 en 1 : Laboratoires Biocos Présentation et chiffres clés 2 : Stratégie d innovation 2006/2010 3 : Insuffler une culture d innovation en PME. Laboratoires

Plus en détail

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD Groupe de travail «Lipides» DGAl Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD 1 Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) = commerce (de gros et) de détail à prédominance

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N.

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N. Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées Maurice N. Marchon Plan de la présentation Mise en situation Enseignements

Plus en détail

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE ENTRE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L

Plus en détail

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Communiqué de presse Panorama de la production et de la consommationde l huile d olive en France La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Paris, le 25 mars

Plus en détail

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U U S Y S T E M E S E T R E S E A U T I C P L A N D E C O U R S R I M E S T R E D E P R I N T E M P S 2 0 1 3 A la fin de chaque trimestre, un contrôle de compétences est organisé sous la forme 26 mars 28

Plus en détail

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE -

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE - ETABLISSEMENT AUTONOME DE CONTROLE ET DE COORDINATION DES EXPORTATIONS DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE - Royaume-Uni Espagne France Italie Allemagne Belgique 72, Angle Boulevard

Plus en détail

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Dossier de presse 20 mai 2014 INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Contact presse : Agence conseil Diatomée diatomée@diatomee.fr T. 01 42 36 13 13 Communiqué

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

Les snacks fromagers

Les snacks fromagers Les snacks fromagers Les snacks fromagers Août 2011 Etude réalisée avec le soutien de la Wallonie Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Perceptions des snacks fromagers 4. Critères de choix d un snack

Plus en détail

MON LAIT ISSU DE VACHES NOURRIES AUX OGM?

MON LAIT ISSU DE VACHES NOURRIES AUX OGM? MON LAIT ISSU DE VACHES NOURRIES AUX OGM? L U X E M B O U R G octobre 2005 Ë Les OGM, nos animaux d élevage et nous : 20 millions de tonnes d OGM sont importées chaque année en Europe. 80% de celles-ci

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière

Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière Tier & Technik St. Gall, 22 février 2013 Dr. Markus Bild Willimann Président VMI Agenda Contexte Analyse SWOT

Plus en détail

465 866 véhicules vendus en 2014, soit +8,9 % Année historique, dernier record en 2007 avec 458 323 véhicules vendus 18ème mois consécutif de

465 866 véhicules vendus en 2014, soit +8,9 % Année historique, dernier record en 2007 avec 458 323 véhicules vendus 18ème mois consécutif de 465 866 véhicules vendus en 2014, soit +8,9 % Année historique, dernier record en 2007 avec 458 323 véhicules vendus 18ème mois consécutif de croissance pour Volvo Cars Le top 3 monde par marché: Chine

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France»

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» Depuis plusieurs années, le secteur laitier subit des crises de plus en plus profondes, conséquences, notamment,

Plus en détail

BILANS DES LAITS ET PRODUITS LAITIERS

BILANS DES LAITS ET PRODUITS LAITIERS MÉTHODOLOGIE BILANS DES LAITS ET PRODUITS LAITIERS BILAN LAIT Le lait fait l objet de trois bilans : lait entier, matières grasses du lait et lait écrémé. L intérêt principal du bilan annuel du lait entier

Plus en détail

Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale

Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale Sébastien Bouyssière 24 mars 2015 1 Le contexte mondial caprin Cheptel Production de viande caprine Production

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009 BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE A) Une production de l ensemble des prêts conventionnés en hausse... 2 B) Trois quarts des PC sont des PAS... 4 C) La moitié des opérations sont dans

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/09 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en septembre 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

Un industriel et ses marques. Olivier Bergère - DG Commerce Nestlé France 27 Nov.2013

Un industriel et ses marques. Olivier Bergère - DG Commerce Nestlé France 27 Nov.2013 Un industriel et ses marques Olivier Bergère - DG Commerce Nestlé France 27 Nov.2013 AGENDA L OMNI-CANALITE EST UN SUJET D ACTUALITE : # Dans les gènes de Nestlé # En pleine évolution du fait de la crise

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

Statistiques du commerce et de la distribution

Statistiques du commerce et de la distribution Photo :Marc Benoun Statistiques du commerce et de la distribution 1 Cette présentation vous permettra d avoir une vue d ensemble des formats, des structures et du poids économique du commerce en France

Plus en détail