Archi classique! Dessins d architecture

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Archi classique! Dessins d architecture 1770-1810"

Transcription

1 Archi classique! Dessins d architecture

2 Ce diaporama reprend des documents présentés au public en 2011 aux Archives de la Ville de Strasbourg et de la CUS lors d une exposi?on in?tulée «Archi classique! Dessins d architecture ». Les textes sont?rés du catalogue, des cartels et des panneaux d exposi?on. Catalogue d exposi=on: Archi classique! Dessins d architecture , livret d exposi=on, Strasbourg, Archives, Toute reproduc?on commerciale, même par?elle d un document d archives, est soumise à l autorisa?on des Archives de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Concep(on du diaporama: Christelle STRUB, professeur agrégée d histoire, chargée de mission aux Archives de Strasbourg (juin 2011).

3 1. Qu est- ce que le néo- classicisme? a. Un style architectural et ar=s=que qui s inspire des principes architecturaux de l An=quité classique b. Un style qui se diffuse en Europe et aux Etats- Unis 2. Le dessin d architecture 3. Deux architectes néo- classiques strasbourgeois: D Ixnard et Boudhors 4. Beaucoup de projets, peu de réalisa(ons a. Les édifices publics et u=litaires b. Les édifices privés c. Les édifices religieux 5.Le néo- classicisme dans les arts décora(fs Ressources complémentaires: des édifices à découvrir à Strasbourg, sitographie, bibliographie, place dans les programmes d histoire des arts. Plan de l exposi=on virtuelle Éléva(on d'une halle aux blés pouvant servir de promenade couverte, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 243.

4 1. Qu est- ce que le néo- classicisme? Embellissement des villes: Bordeaux, Nancy, Montpellier Plan Blondel à Strasbourg Style néo- classique Style Régence Style Rocaille ou rococo Règne de Règne de Louis XVI Louis XV Style classique Règne de Louis XIV Versailles Régence de Philippe d Orléans Hôtel de Ville, Palais Rohan à Strasbourg Hôtel de la Préfecture de Strasbourg : essor de la construc=on en France

5 a. Un style qui s inspire des principes architecturaux de l An=quité classique Au XVIII e siècle, le goût change : après le style classique et le style Régence, le style Rocaille, qui correspond au règne de Louis XV, connaît une grande popularité : il se caractérise par des lignes courbes et des mo=fs de décora=on inspirés de la nature et des coquillages. Encyclopédie, ou dic>onnaire raisonné des sciences, des arts et des mé>ers, par une société de gens de leares. Mise en ordre & publiée. par Diderot, & quant à la par>e mathéma>que, par D'Alembert. Edi=on exactement conforme à celle de Pellet, in- quarto, 1778/1781 : Planches d architecture, les ordres an=ques. Médiathèque André- Malraux, ANC À Paris et en Angleterre, dès les années 1760, apparaît un style qui s inspire des principes architecturaux de l An=quité classique. Le style néo- classique, ainsi appelé pour le différencier du style classique Louis- XIV, s appuie sur les écrits de Vitruve et sur les découvertes archéologiques faites en Italie et dans le bassin méditerranéen. Dans la seconde moi(é du XVIII e siècle, nous assistons en effet au début des fouilles archéologiques à Herculanum à par=r de 1738, à l iden=fica=on du site de Pompéi en 1763 (photographie ci- contre: basilique romaine).

6 à la mul(plica(on des publica(ons archéologiques, et en par=culier à la redécouverte de l architecture grecque. L architecte Soufflot effectue un voyage à Paestum, David- Leroy publie en 1758 Les Ruines des plus beaux monuments de la Grèce et entre=ent une vive polémique avec Piranèse au sujet des mérites respec=fs de l architecture grecque et de l architecture romaine. à l essor du phénomène du «Grand Tour» : les jeunes gens de l aristocra=e européenne font après leurs études un long voyage de plusieurs mois à travers la France, les Pays- Bas, l Allemagne, et surtout l Italie. Au XVIII e siècle, il est également pra=qué par des amateurs d art, des collec=onneurs, et des écrivains comme Goethe ou Alexandre Dumas. Res(tu(on de l arc de triomphe de la Via Flaminia à Rome par Pierre- Valen(n Boudhors, AVCUS, 315 MW 1. Ces trois phénomènes ont pour effet de me_re en contact les Européens avec l art an(que.

7 Le style néo- classique se caractérise par la rigueur des formes et l u=lisa=on d un répertoire inspiré de l an(quité : colonnes droites, lisses ou cannelées, architraves ou frontons cintrés ou triangulaires, sobriété du décor rapporté. Le premier édifice qui annonce le style néo- classique en Alsace est construit à par=r de 1762 à Guebwiller pour les chanoines de Murbach : l église collégiale Notre- Dame. Le style néo- classique est un style européen, malgré des variantes régionales, et total, touchant aux édifices comme aux objets. Jusque dans les années 1840, le néo- classicisme con=nue de s imposer dans l architecture civile et religieuse. Cependant, il est remplacé sous le Consulat et sous l Empire par le style an(quisant, associant des thèmes romains et égyp=ens. Eglise collégiale Notre- Dame de Guebwiller, photographie B.Jordan.

8 Repérer les éléments caractéris=ques de l architecture néo- classique La coupole Un pot décoré de guirlandes La colonne cannelée avec chapiteau ionique Projet pour un monument funéraire (?) en forme de rotonde, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 394. L architrave La colonne lisse avec chapiteau dorique

9 Comparer un décor rocaille et un décor néo- classique À Strasbourg, en 1772, examinant le décor de la chapelle des Enfants trouvés, dans l actuel lycée Oberlin, le préteur royal écarte le premier projet pour en imposer un autre qu il affirme avoir été conçu à Paris. On trouve là une manifesta=on de ce que le préteur appelle «le bon goût», inspiré de la mode parisienne. B.Jordan, «Le bon goût à Strasbourg en 1772», Annuaire des Amis du Vieux Strasbourg, 2009.

10 b. Un style qui se diffuse en Europe et aux Etats- Unis Pe=t Trianon, Ange- Jacques Gabriel Porte de Brandebourg à Berlin Saline d Arc- et- Senans, Nicolas Ledoux Villa de Thomas Jefferson à Mon=cello, Etats- Unis Théâtre du Bolchoï, Moscou Ecole militaire de Paris, A- J. Gabriel Photographies Wikicommons.

11 2. Le dessin d architecture D après les défini=ons de Pérouse de Montclos Le plan : représenta=on graphique d un bâ=ment selon une sec=on horizontale. La coupe: représenta=on graphique d un bâ=ment selon une sec=on ver=cale. Plans, coupes et éléva(on d un projet de café au Contades, sans date, sans signature. AVCUS, 1 PL 243. L éléva(on: représenta=on graphique d une des faces, intérieure ou extérieure, d un bâ=ment.

12 3. Deux architectes néo- classiques strasbourgeois Pierre Michel d Ixnard Avis de Blondel, architecte du roi, sur Pierre Michel d Ixnard (vers 1755) : «j ai vu ses desseins et me suis transporté chez lui pour examiner quelques modèles qu il avait faits. En général il sait très peu de théorie ; il entend davantage la pra>que, mais il ne peut être employé qu en second, sous la direc>on d un habile homme. D ailleurs il me paraît laborieux, avec de bonnes mœurs et s offre pour très peu, s avouant sobre et sans ambi>on» 1723: naissance à Nîmes 1743: maître- menuisier (comme son père) en : établi à Cadenet, près d Avignon : installé à Paris. A sans doute travaillé pour le prince de Rohan- Montauban, frère du cardinal Louis- Constan=n de Rohan, puis pour l évêque de Metz et le prince- évêque de Trèves 1763: arrivée à Stu{gart 1764: nommé directeur des bâ=ments du prince de Hohenzollern- Hechingen : construc=on du château de Königseggwald pour le prince- évêque de Trèves, des résidences d Ellingen et de Donauwörth pour l ordre teutonique, du palais Sickingen à Fribourg- en- Brisgau, de l église collégiale de Buchau, du château et de l église paroissiale de Hechingen, réalisa=on du décor intérieur de la cathédrale de Constance, Projet de maître- autel, sans date, par Pierre Michel d Ixnard. AVCUS, C V 18a

13 Profil grand comme nature de la corniche exécutée en plâtre tout au pourtour de l'intérieur de l'église, par Pierre Michel d Ixnard. Projet d éléva(on du portail et de la tour pour l église d Epfig, 1790, par Pierre Michel d Ixnard. Archives communales d Epfig. À par=r de 1768: chan=er de l abbaye Sankt- Blasien en Forêt- Noire 1780: évic=on de Coblence et installa=on à Strasbourg : construc=on de la façade du poêle de la corpora=on du Miroir (sur la rue Gutenberg) à Strasbourg : salle des actes et bibliothèque du collège royal de Colmar (actuel lycée Bartholdi) 1790: église d Epfig 1791: publica=on du Recueil d architecture, présentant ses réalisa=ons 1795: mort à Strasbourg

14 Pierre- Valen=n BOUDHORS Plan du rez- de- chaussée du projet de la salle de spectacle en exécu?on des ordres du citoyen Hermann, maire, 14 Frimaire an X, par Pierre- Valen=n Boudhors. AVCUS, 312 MW : naissance de Pierre- Valen=n Boudhors à Strasbourg 1774: mort de Samuel Werner, architecte de la ville. Nomina=on de Pierre- Valen=n Boudhors avec l appui du préteur royal : séjour de Boudhors à Paris : projets de bâ=ments publics : hôtel de ville, vauxhall, théâtre, halle aux blés, 1789: évic=on de Boudhors pour incompétence : réintégra=on dans les fonc=ons d architecte de la ville, puis nouvelle évic=on 1835: mort de Pierre- Valen=n Boudhors à la Wantzenau

15 4. Beaucoup de projets, peu de réalisa=ons Strasbourg et ses environs vers 1750 Source: SIG Strasbourg Les projets dont les plans et éléva=ons sont présentés dans ce diaporama n ont pas toujours été dessinés pour répondre à une commande précise du gouvernement de la ville, mais ont été conçus à l ini=a=ve personnelle d un architecte. Certains projets, qui correspondaient à une commande, n ont pas été réalisés car la ville de Strasbourg a manqué de moyens financiers au XVIII e siècle pour assurer la mise en œuvre de grands travaux, sans compter les difficultés liées aux opéra=ons d expropria=on et de démoli=on dans une ville engoncée dans les for(fica(ons de Vauban. Tous les projets ne sont pas signés ni datés. Seul Pierre- Michel d Ixnard signait presque systéma=quement ses plans.

16 a. Les édifices publics Éléva(on d'un hôtel de ville à quatre tours d'angle, sans date (1781?), sans signature (Pierre- Valen=n Boudhors). AVCUS, 1 PL 202. / Plan d'un hôtel de ville en forme de château à quatre tours d'angle, 1781, par Pierre- Valen(n Boudhors. AVCUS, 1 PL 133. Projet d'un hôtel de ville, éléva(on et plan, sans date, sans signature (par Blondel ou Werner?). AVCUS, 1 PL 204. L hôtel de ville abrite les archives de la ville dans des salles voûtées, accueille les réunions des corpora=ons et des instances municipales. Les deux architectes proje{ent des édifices monumentaux. Le projet de Blondel prévoit un édifice sur plan carré entourant une cour, il renvoie aux édifices des grandes villes royales: deux étages sur rez- de- chaussée, avant- corps central à colonnes et fronton triangulaire, coiffé d une toiture en dôme et d un clocheton. Le projet de Boudhors est plus original: un édifice carré doté de quatre tours d angles. La cour centrale est fermée en par=e supérieure par un dôme carré.

17 Façade du projet de la salle de spectacle, vue du côté du carrefour des Arcades, 14 Ventôse an X, par Pierre- Valen=n Boudhors. AVCUS, 312 MW 92. Le théâtre Le premier théâtre était aménagé dans un ancien grenier à avoine, sur la Promenade du Broglie, en avant du théâtre actuel. Mais ce bâ=ment se révèle insuffisant dès les années On recherche différents emplacements : sur le côté ouest de la place d Armes (à l emplacement de la Maison Rouge), sur la Promenade du Broglie, soit à l emplacement primi=f du théâtre, soit, pour d Ixnard, à l extrémité de la place, au débouché de la rue du Dôme. Le plan dressé par d Ixnard présente comme intérêt de prendre en compte l environnement immédiat de la salle de spectacles. Les projets de Boudhors et d Ixnard se rejoignent sur un point : l édifice est précédé d un péristyle soit rec=ligne soit semi- circulaire. Mais, incontestablement, l éléva=on de Boudhors se révèle plus lourde et mal propor=onnée. Pour autant, le projet de d Ixnard n est guère plus convaincant : la colonnade est surmontée d un fronton allongé et l édifice coiffé d une couverture improbable. Plan de situa(on pour le nouveau théâtre, avec éléva(ons, sur la place Broglie, sans date, par Pierre Michel d'ixnard. AVCUS, 1 PL 425.

18 Le théâtre brûle en Un nouveau projet est élaboré par Boudhors en l an IX ( ) qui le place dans l Aube{e reconstruite en 1767 par Blondel (ci- dessous). Ce par= eût donné une curieuse cohabita=on avec l état- major de la place, également logé dans l immeuble. La commission municipale écarte ces plans qui avaient pour intérêt d intégrer les façades de la nouvelle salle dans l urbanisme général de la place en redessinant les façades. Plan du rez- de- chaussée du projet de la salle de spectacle en exécu?on des ordres du citoyen Hermann, maire, 14 Frimaire an X, par Pierre- Valen=n Boudhors. AVCUS, 312 MW 97. Plan Blondel, 1765, canton IV. AVCUS. Finalement, la municipalité se décide pour la reconstruc=on au bout de la Promenade du Broglie, mais bien tardivement et par les soins de l architecte de la Ville Jean Villot. Photographie G.Engel

19 Deux exemples de théâtres construits en France au XVIII e siècle Le théâtre de l Odéon à Paris est construit à par=r de 1780 par les architectes Marie- Joseph Peyre et Charles de Wailly. Le théâtre de Bordeaux construit par Victor Louis est inauguré en Source: Wikicommons

20 La halle aux grains Éléva(on pour un projet de halle aux blés, sans date, sans signature, AVCUS 312 MW 251. Coupe pour un projet de halle aux blés, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 396.

21 Une halle aux grains était à la fois un lieu de stockage et de vente de céréales. C est un lieu essen=el dans une ville de l époque moderne. Les céréales cons=tuent l aliment de base des citadins strasbourgeois. L historien P. Dollinger écrivait: «le pain reste toujours le problème journalier, qu il soit de froment, de seigle, de pommes de terre, de riz de citrouilles ou de navets». Strasbourg connaît deux périodes de crise alimentaire dans la seconde moi=é du XVIII e siècle, en puis en Le projet d Ollivier daté de 1790 est ambi=eux: il s agit de démolir des bâ=sses pour créer une place, entre le quai et la place d armes reliée par une nouvelle rue. La posi=on le long du quai permet de décharger les barges, l ouverture vers la place d Armes permet une circula=on facilitée vers le centre de la ville. Plan d'implanta(on de la halle aux blés dans le quar(er de Saint- Pierre- le- Jeune, 1790, signé par Ollivier, premier dessinateur du service d architecture. AVCUS, 312 MW 247.

22 En comparaison, la halle aux blés de Paris La halle aux blés à Paris (actuelle bourse de commerce) après les travaux de Legrand et Molinos. Date : entre 1782 et Source: Wikicommons.

23 Façade de l hôtel de Hohenlohe, rue du Dôme, , par François Pinot ( ). Actuellement ISEG, photographie AVCUS. b. Les édifices privés

24 Coupe du Vauxhall, sans date, par Pierre- Valen=n Boudhors. AVCUS, C III 18/1. Le vauxhall Ce terme anglais désigne un lieu de plaisir, à la fois casino et parc d a_rac(on. La concep=on de la salle est inséparable de celle du site : un jardin- promenade, des fontaines, des charmilles forment un ensemble où les Strasbourgeois peuvent se rendre en voiture. Une place est d ailleurs prévue pour garer ces dernières! Le décor intérieur de l édifice se veut charmant et délicat : si l architecture est solennelle, elle supporte également des guirlandes de feuillages et de fleurs, des statues allégoriques, des angelots, tout un décor qui évoque plus un boudoir qu une salle de réunion. Vauxhall, plan de situa(on composé et dessiné à Paris sous le préteur Baron d'au=gny, sans date, par Pierre- Valen=n Boudhors. AVCUS, C III 17/2.

25 Éléva(on pour un projet de belvédère au lac de Constance, 1775, par Pierre Michel d Ixnard. AVCUS, C V 14/4. Le belvédère du lac de Constance En , Pierre Michel d Ixnard propose au cardinal de Rodt, évêque de Constance, un projet d édifice sur les bords du lac de Constance. Ce lieu d agrément se présente comme un belvédère, dans un vallon, précédé du côté de la terre par un parterre. Une large terrasse encadre un massif central dominé par une coupole. La date de 1775 est assez précoce pour le classicisme qui s affirme déjà par les pots et urnes qui ornent la balustrade de la terrasse. En revanche, les groupes de puƒ, les trophées ra{achent l ensemble à l art rocaille qui fait florès dans la région. La mort du cardinal marque la fin du projet. Plan pour un projet de belvédère au lac de Constance, 1775, par Pierre Michel d Ixnard. AVCUS, C V 14.

26 Façade de l église de Bischheim, , par Nicolas- Alexandre Salins de Mon ort, photographie AVCUS. c. Les édifices religieux Façade de l église de Rosheim, 1787, par Nicolas- Alexandre Salins de Mon ort, photographie AVCUS.

27 Presque à =tre anecdo=que, voici 3 projets anonymes d églises à plan centré, conçus «selon les principes de la cons=tu=on française». L autel est placé au centre des édifices, les assistants prenant place sur des gradins à la manière d une assemblée délibérante. La disposi=on est plus proche d une salle de délibéra=on ou d assemblée que d un lieu de prières catholique. Cela explique que l inventaire dressé à la fin du XIX e siècle suppose qu il s agissait d un «Temple de la Liberté». Le plan centré évoque la forme des églises protestantes édifiées dans l Empire : la Frauenkirche de Dresden, mais aussi la Pauluskirche de Francfort sur le Main. Plan, coupe et éléva(on d'une église paroissiale composée dans l'esprit de la cons(tu(on française, échelle en pieds de France, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 432.

28 Plans, coupe et éléva(on d'une église paroissiale composée dans l'esprit de la cons(tu(on française, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 391. Plan, coupes et éléva(on d'une église paroissiale composée dans l'esprit de la cons(tu(on française, sans date, sans signature. AVCUS, 312 MW 431.

29 L église abba=ale de Sankt- Blasien Abba(ale de Sankt- Blasien, plan du premier projet, sans date, sans signature (d'ixnard). AVCUS, 312 MW 429.

30 L abbaye de Sankt- Blasien est fondée au XI e siècle et passe au XIII e siècle sous la tutelle des Habsbourg. Les bâ=ments sont reconstruits après la guerre de Trente Ans. Abba(ale de Sankt- Blasien, premier projet d éléva(on de la façade, sans date, sans signature (d'ixnard). AVCUS, 312 MW 428. En 1768, l église est détruite par un incendie. Alors que l impératrice Marie- Thérèse d Autriche envisage la suppression du monastère, son abbé Mar(n Gerbert, brillant érudit, la convainc de financer la reconstruc=on de l édifice dans le but d y établir un mémorial des Habsbourg dans la vallée du Rhin d où ils sont originaires. L abbé imagine de rassembler dans ce_e église les ossements des membres de la famille des Habsbourg jusqu alors enterrés dans les régions suisses protestantes, n o t a m m e n t à Koenigsfelden et à Bâle. Abba(ale de Sankt- Blasien, premier projet de coupe longitudinale, sans date, sans signature (d'ixnard). AVCUS, 312 MW 427.

31 Abba(ale de Sankt- Blasien, coupes transversales de la rotonde et du chœur, sans date, sans signature (d'ixnard). AVCUS, 312 MW 425. Ce projet ambi=eux se concré=se par la construc=on d une église excep=onnelle par ses dimensions et par son par= : à la place de la nef, l architecte d Ixnard dessine une vaste rotonde entourée d un déambulatoire dont les colonnes sou(ennent une coupole à caissons. Le chœur des moines, sous la forme d un long rectangle, se greffe sur ce{e rotonde. L orgue monumental livré par Jean- André Silbermann est placé sur une tribune au fond du chœur, visible depuis l entrée de l église. Les restes des Habsbourg devaient trouver place au centre de ce{e dernière, dans une crypte ouverte qui ne sera pas réalisée.

32 Photographie LoKiLeCh. La coupole abaissée est éclairée par des grandes baies pra=quées dans le tambour. Celui- ci donne toute la monumentalité à l édifice qu il surmonte. Le par= de construire une coupole sur la nef est décidé dès 1768, mais il faut plusieurs esquisses et projets par Salzmann et par d Ixnard avant d abou=r aux plans défini=fs. Le dôme de l église est aujourd hui le troisième d Europe par ses dimensions. En 1804, l abbaye est sécularisée. Les ossements des Habsbourg sont emportés par les moines en Carinthie. En 1874, la coupole est détruite par un incendie. Elle est reconstruite dans sa forme primi=ve en L incendie de Sankt- Blasien en 1874, Wikicommons.

33 On a comparé Sankt- Blasien avec une autre église- mémorial à coupole : l église Sainte- Geneviève à Paris, devenue le Panthéon. Réalisé sur les plans de Soufflot, le Panthéon répond cependant à un autre principe, celui d un plan en croix grecque, alors que Sankt- Blasien est une véritable rotonde à déambulatoire. L importance de la coupole et l absence de campanile réunissent cependant les deux édifices.

34 5. Le néoclassicisme dans les arts décora=fs Autant que les architectes, les ar=sans en orfèvrerie, ébénisterie, ferronnerie, reprennent les normes esthé=ques du néo- classicisme. Ils u=lisent un vocabulaire ornemental spécifique : piastres enfilées, postes et guirlandes de lauriers charnues deviennent les ornements de prédilec=on. L inven=vité des ar=sans et, sans doute, la demande des clients perme{ent l émergence d un style néo- classique strasbourgeois : aucune sécheresse dans l agencement des mo=fs récurrents du nouveau style, mais au contraire une inven(vité qui confère un caractère aimable aux créa=ons strasbourgeoises, héritage de la période précédente marquée par la Rocaille. Projet de candélabre, sans date, par Pierre Michel d Ixnard. AVCUS, C V 18a.

35 Fauteuil en cabriolet, Hêtre, peint en gris, mouluré et sculpté, fonds de canne, Strasbourg, époque Transi=on, Strasbourg, Musée des Arts décora=fs, Inv. MAD 4778 Éléva(on d un pot à oille, Crayon, pierre noire, plume, encre noire, lavis d encre et rehauts blancs sur papier Berlin, 1782, Inscrip=on en bas à droite : «Berlin, le 22 Août 1782, fait par Oertel». Strasbourg, Cabinet des Estampes et des Dessins, Inv. MAD LXV.81.e Trumeau de glace, bois sculpté et doré, glace au mercure, Strasbourg, époque Louis XVI. Strasbourg, Musée des Arts décora=fs, Inv Coffre- fort de ferronnerie, Métal, Strasbourg, époque Louis XVI. Strasbourg, Musée des Arts décora=fs, Inv

36 Coffre- fort de ferronnerie, Métal, Strasbourg, époque Louis XVI. Strasbourg, Musée des Arts décora=fs, Inv rosaces en réserve chapelets de piastres deux branches de lauriers entrecroisées pieds fuselés cannelés à bague- godrons sur les têtes de pieds

37 Ce{e pièce de forme renvoie à la produc=on porcelainière de la célèbre manufacture strasbourgeoise alors sous la direc=on de Joseph Hannong ( ). Ce modèle, par=culièrement éloigné de ceux qui ont fait la renommée européenne de l entreprise à l époque Rocaille, sacrifie aux nouveaux critères du goût : usage de la porcelaine, bouquets de fleurs élégants et convenus, formes inspirées du retour à l An=que. Le corps circulaire de faible hauteur repose sur quatre pieds cannelés massifs amor=es par des toupies. Le couvercle Pot en à dôme oille apla= comprend un bouton de préhension en forme de cassole{e cannelée. L aspect monumental de l ensemble est contrebalancé par les deux prises en mufle de bélier mordant un anneau mobile. POT A OILLE (ragout). Porcelaine, manufacture Hannong, vers , marque JH V 469/50. Strasbourg, Musée des Arts décora=fs, Inv. MAD LVII.41 (don Société des amis des Arts et des Musées, 1957).

38 Un aigle Une sphère posée sur un bouquet de laurier Des puq en train d écrire, des instruments de musique an(ques dont un cistre Une athénienne, c est- à- dire un meuble sur trépied u(lisé comme encensoir. Décoré de têtes de béliers, de guirlandes et de feuilles de laurier. Dessin pour un fourneau. Cabinet des estampes, dépôt du musée des arts décora=fs, MAD XX.212b. Ce dessin anonyme fait par=e d un ensemble de projets de monuments en faïence, peut- être des poêles, réalisés par le même ar=san, et puisant tous largement dans le répertoire stylis=que empire. Le projet est emprunt d une certaine monumentalité Deux consoles en forme de carya(des supportent un entablement.

39 Ressources complémentaires Consultée en avril 2011 Généralités h{p://histoiredesarts.culture.fr/ Le moteur histoire des arts du Ministère de la Culture h{p://histoiredesarts.culture.fr/reperes/architecture Les grands repères chronologiques sur l histoire de l architecture h{p://www.educnet.educa=on.fr/histoiredesarts L histoire des arts sur educnet h{p://www.crdp- strasbourg.fr/mini_cr/histarts/ La base histoire des arts du CRDP d Alsace h{p://www.crdp- strasbourg.fr/bnpa/ L art des jardins en Alsace, dossier de la Base Numérique du Patrimoine Le néoclassicisme h{p://mini- site.louvre.fr/saison18e/index_f.php? expo=an=quite_revee#/an=quite_revee Le mini- site du Louvre à l occasion de l exposi=on «l An=quité rêvée, innova=ons et résistances au XVIII e siècle» h{p://www.rmn.fr/francais/decouvrir- l- histoire- de- l- art/quelques- themes/les- grands- mouvements/le- neo- classicisme Le néo- classicisme sur la base de la réunion des musées na=onaux BIBLIOGRAPHIE Complémentaire à celle figurant dans le livret d exposi?on Jean- Marie Pérouse de Montclos, Architecture, vocabulaire typologique, Edi=ons du Patrimoine, Centre des Monuments na=onaux, Jean- Marie Pérouse de Montclos, Histoire de l architecture française, Edi=ons du Patrimoine, L An>quité rêvée. Innova>ons et résistances au XVIIIe siècle, ouvrage collec=f sous la direc=on de Guillaume Faroult, Christophe Leribault, Guilhem Scherf, texte de Marc Fumaroli. Catalogue d exposi=on Paris, musée du Louvre Coédi=ons : Musée du Louvre Edi=ons/ Gallimard. «L An=quité rêvée», Dossier de l'art n 180, Décembre 2010.

40 Découvrir des édifices néo- classiques en Alsace À Strasbourg Façade du poêle de la corpora=on du Miroir Façade du poêle de la corpora=on des Pelle=ers (ci- contre) Chaire dans la chapelle de l église Saint- Pierre- le- Jeune protestante, par d Ixnard (1782) Hôtel du gouverneur militaire, ancien hôtel de Deux- Ponts (1771) Opéra place Broglie (ci- contre, photographie Geneviève Engel) Hôtel de Hohenlohe, actuel ISEG, rue du Dôme, , par François Pinot. Bâ=ment du séminaire Saint- Thomas, quai Saint- Thomas, de Werner (1774) Grand séminaire catholique, rue des Frères Objets exposés au Musée des Arts décora=fs À Colmar Lycée Bartholdi, par d Ixnard, aile de la bibliothèque et de la salle des actes ( ). À Epfig Église construite par d Ixnard en 1790 (à droite). À Saverne Château des Rohan, Nicolas- Alexandre Salins de Mon ort, Photo F. Zvardon Région Alsace Service de l Inventaire et du Patrimoine. Tiré de: h{p://www.crdp- strasbourg.fr/data/patrimoine- culturel/jardin- 01/

41 Place dans les programmes d histoire des arts Ce{e exposi=on virtuelle permet d étudier deux des six grands domaines ar=s=ques définis par le BO du 28 août 2008, «les arts de l espace» et «les arts du visuel» en combinant à la fois la découverte de l architecture néo- classique, des ques=ons sur l urbanisme des villes à la fin du XVIII e siècle et au début du XIX e siècle, et enfin, un aperçu sur la ques=on de l art des jardins. En rela=on étroite avec les a{endus du programme d histoire des arts, les ressources pédagogiques crées par le service éduca=f des Archives de Strasbourg visent à faire acquérir aux élèves : des connaissances : un vocabulaire propre à l architecture (maîtrise de la langue), le style architectural néo- classique dans l histoire de l architecture européenne, le mé=er d architecte au XVIII e siècle, le mé=er d archiviste aujourd hui. des capacités : observer, décrire et comprendre les caractéris=ques des édifices et objets néo- classiques, à les situer dans les Temps modernes et l espace rhénan. une aqtude : la curiosité et l ouverture d esprit vis- à- vis d une ins=tu=on culturelle peu connue des élèves, la concentra=on pendant le travail en autonomie sur les ques=onnaires.

42

43 FIN DE L EXPOSITION VIRTUELLE Projet pour une rampe d escalier, dessiné par Charles Barthélemy Traiteur, Cabinet des Estampes, Strasbourg, Cabinet des estampes, dépôt du musée des arts décora=fs, MAD XXI.76.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

Trois portes, trois époques : de la porte défensive à la porte monumentale

Trois portes, trois époques : de la porte défensive à la porte monumentale Les portes de Nancy Victime de la guerre de cent ans, des attaques répétées du royaume de France et du Duché de Bourgogne, la ville de Nancy est menacée et occupée à plusieurs reprises. Ainsi, du XI e

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Le patrimoine architectural parisien

Le patrimoine architectural parisien Le patrimoine architectural parisien Une notion évolutive et ouverte Base de données en ligne :www. 360.com (plus de 100 monuments parisiens présentés sous la forme de photos panoramiquesapplicationqtvrjava)

Plus en détail

Villes et Pays d Art et d Histoire. raconte-moi. La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg. Livret découverte 7 > 10 ans

Villes et Pays d Art et d Histoire. raconte-moi. La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg. Livret découverte 7 > 10 ans Villes et Pays d Art et d Histoire raconte-moi La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg Livret découverte 7 > 10 ans Bonjour! Nous te proposons de partir à la découverte de la cathédrale Notre-Dame de

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue.

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Sèvres Cité de la céramique, établissement public administratif

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

PRAGUE. Du 08 au 11 Mai 2013 4 jours / 3 nuits - hôtel 4* A partir de

PRAGUE. Du 08 au 11 Mai 2013 4 jours / 3 nuits - hôtel 4* A partir de VOYAGES EN AUTOCAR SPÉCIAL PONT DE MAI LONDRES (durée 3h) Du 08 au 11 Mai 2013 4 jours / 3 nuits - hôtel 3* PRAGUE FUTUROSCOPE Du 08 au 11 Mai 2013 4 jours / 3 nuits - hôtel 4* Du 08 au 10 Mai 2013 3 jours

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT 1 SOMMAIRE LE CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU 3 LE GROS PAVILLON 4 L AMÉNAGEMENT DU SECOND EMPIRE 6 ESTIMATION DES TRAVAUX DE RESTAURATION

Plus en détail

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine Communauté d agglomération du Grand-Rodez Inventaire du patrimoine Rodez L immeuble Balard 14 place de la Cité Diane Joy Novembre 2010 L immeuble Balard, 14 place de la Cité L immeuble situé au n 14 place

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes 12 novembre 2012 Hôtel Drouot, Paris 1 VENTE Lundi 12 novembre 2012 Hôtel Drouot EXPERT Cabinet de BAYSER 69 rue Sainte-Anne 75002 Paris Tél. : +33

Plus en détail

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S P a r c o u r s d é c o u v e r t e La Sainte-Chapelle P A R I S / Î L E - D E - F R A N C E j e u n e p u b l i c La Sainte-Chapelle Bonjour et bienvenue à la Sainte-Chapelle. Je suis très heureux de

Plus en détail

Eglise paroissiale Saint-Martin

Eglise paroissiale Saint-Martin Eglise paroissiale Saint-Martin place de la Mairie Armbouts-Cappel Dossier IA59002570 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général Frémaux Céline Rédacteur

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Chambord. Séminaires & réceptions

Chambord. Séminaires & réceptions Chambord Séminaires & réceptions Emplacements des espaces de location Lille Le Mont-St-Michel Paris Strasbourg Chambord Terrasses 12 Les terrasses Bordeaux 12 Toulouse Nice Corse Sommaire Bras de croix

Plus en détail

SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016

SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016 SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016 Vous n'aimez pas les voyages en groupe? Le voyage sur mesure vous paraît trop cher? Vous n êtes pas rassurés à l idée de voyager seul?

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit)

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit) Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016 Résidence internationale de Paris ou autres hébergements collectifs Paris Classes accueillies : toutes classes Brochure page 76 Dernière mise

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

L architecture de Neuilly Collection est fortement inspirée des résidences de standing de Neuilly-sur-Seine et des beaux quartiers de l Ouest

L architecture de Neuilly Collection est fortement inspirée des résidences de standing de Neuilly-sur-Seine et des beaux quartiers de l Ouest L architecture de Neuilly Collection est fortement inspirée des résidences de standing de Neuilly-sur-Seine et des beaux quartiers de l Ouest parisien : larges balcons, grandes ouvertures et matériaux

Plus en détail

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco Mario Botta (1943) Architecte suisse. De 1961 à 1964, il étudie au Liceo Artistico à Milan puis, jusqu'en 1969 à l'istituto Universitario di Architettura à Venise où il est l élève de Carlo Scarpa. En

Plus en détail

Les monuments aux morts du canton de Montbrison

Les monuments aux morts du canton de Montbrison Les monuments aux morts du canton de Montbrison Copyrights Dossier IA42001303 réalisé en 2008 Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue

Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue rue de l' Eglise Aubenton Dossier IM02001540 réalisé en 1998 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général Guiochon Xavier-Philippe

Plus en détail

De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube

De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube La place de la Libération occupe l emplacement de l ancienne abbaye de Notre-Dame-aux-Nonnains, des églises Saint-Jacques (dite Saint-Jacques-au-

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

Villes et pays d art et d histoire. Raconte-moi. le Centre. autour de la place du Théâtre. Livret-découverte

Villes et pays d art et d histoire. Raconte-moi. le Centre. autour de la place du Théâtre. Livret-découverte Villes et pays d art et d histoire Raconte-moi le Centre autour de la place du Théâtre Livret-découverte onjour! Nous te proposons de découvrir la Place du Théâtre de Lille! Bonne visite! Polichinelle

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, Afin de rendre votre séjour à plus agréable et convivial, nous organisons pour vous un weekend découverte de la Vienne. En collaboration avec l Office de Tourisme, nous avons sélectionné

Plus en détail

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE La protection des édifices est régie par le code du patrimoine relatif aux monuments historiques. Il existe deux niveaux de protection

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE. relatives aux. TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES

MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE. relatives aux. TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE relatives aux TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES (fonds 80/14/1 à 92) par Blandine Balas secrétaire de documentation,

Plus en détail

VOTRE CIRCUIT. Jour 01 : PARIS PRAGUE. Jour 02: PRAGUE. Jour 03: PRAGUE. Jour 04 : PRAGUE / VIENNE. Jour 05 : VIENNE

VOTRE CIRCUIT. Jour 01 : PARIS PRAGUE. Jour 02: PRAGUE. Jour 03: PRAGUE. Jour 04 : PRAGUE / VIENNE. Jour 05 : VIENNE 8 JOURS / 7 NUITS Au fil de son histoire, le cœur de l Europe a su garder le meilleur de sa diversité : Prague, Vienne et Budapest, anciennes capitales de l empire austro-hongrois en témoignent avec brillance.

Plus en détail

Église Notre-Dame de l Assomption 1070 ~ 2014

Église Notre-Dame de l Assomption 1070 ~ 2014 Église Notre-Dame de l Assomption 1070 ~ 2014 Un monument millénaire à Bougival Église Notre-Dame de l Assomption 1070 ~ 2014 Un monument millénaire à Bougival Un paradoxe : Bougival, renommée pour ses

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

«Les marchés de Noël à Prague»

«Les marchés de Noël à Prague» «Les marchés de Noël à Prague» 29 novembre au 6 décembre 2014 Programme 1 er Jour, Montréal - Zurich Départ en fin de journée sur un vol Swiss Airlines vers Zurich. Souper servi à bord. 2 e Jour, Zurich

Plus en détail

LIST OF HOTELS - STRASBOURG

LIST OF HOTELS - STRASBOURG LIST OF HOTELS - STRASBOURG 4 STARS HILTON HOLIDAY INN Avenue Herrenschmidt 20, place de Bordeaux 03 88 37 10 10 03 88 37 80 00 03 88 36 83 27 03 88 37 07 04 243 170 QUALITY HOTEL ET SUITES 6, Boulevard

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

Gérardmer. Centre des Congrès Espace L.A.C. Congrès Séminaires. Banquets. Salons. Réunions. Spectacles

Gérardmer. Centre des Congrès Espace L.A.C. Congrès Séminaires. Banquets. Salons. Réunions. Spectacles Gérardmer Congrès Séminaires Banquets Salons Réunions Spectacles Centre des Congrès Espace L.A.C. Villa Monplaisir Espace L.A.C. Espace L.A.C. 2 UN SITE D EXCEPTION Carrefour entre la Lorraine et l Alsace,

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Bienvenue à Rennes Métropole.... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle...

Bienvenue à Rennes Métropole.... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle... Bienvenue à Rennes Métropole... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle... Rennes au fil du patrimoine La tradition du pan-de-bois Les fortifications de plus de 2000 ans

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

Panoramia CHANTILLY. Un cadre de vie privilégié entre ville et nature

Panoramia CHANTILLY. Un cadre de vie privilégié entre ville et nature Panoramia Un cadre de vie privilégié entre ville et nature Panoramia Idéalement situé en cœur d îlot, au calme, un petit immeuble entouré de jardins Chantilly : ville au passé prestigieux, ville verte,

Plus en détail

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes APPEL À INITIATIVES 2011-2012 «NUMERISATION CONCERTEE EN ARTS» Périodiques en arts numérisés par les partenaires de la BnF ( et pôles associés) accessibles dans Gallica prochainement Pour une aide à la

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

Renaissance bourguignonne et Renaissance italienne : Modèles, concurrences

Renaissance bourguignonne et Renaissance italienne : Modèles, concurrences CENTRE EUROPÉEN D ÉTUDES BOURGUIGNONNES (XIV E -XVI E SIÈCLES) 55 ÈMES RENCONTRES À NEUCHÂTEL 18-20 SEPTEMBRE 2014 Renaissance bourguignonne et Renaissance italienne : Modèles, concurrences Organisé avec

Plus en détail

Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011

Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011 Exposition du Prix Européen d Architecture Philippe Rotthier 2011 «Le Temps des Réhabilitations» Fondé en 1982 par l architecte Philippe Rotthier, ce prix d architecture triennal récompense des oeuvres

Plus en détail

École doctorale 124. «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire

École doctorale 124. «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire École doctorale 124 «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire 2014/2015 Présentation de la formation doctorale obligatoire L originalité de l École doctorale réside dans

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER LA VILLE ET LES PRÉPOSITIONS DE LIEU

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER LA VILLE ET LES PRÉPOSITIONS DE LIEU DOSSIER LA VILLE ET LES PRÉPOSITIONS DE LIEU VOCABULAIRE Choisissez la préposition appropriée. Les prépositions de lieu: Où sont-ils? Richard David Samuel Armand Carole Nicole 1) Armand est 2) Richard

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

17 ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel 3-6 novembre 2011 Carrousel du Louvre

17 ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel 3-6 novembre 2011 Carrousel du Louvre 17 ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel 3-6 novembre 2011 Carrousel du Louvre Le Salon International du Patrimoine Culturel : un rendez-vous fédérateur Avec près de 250 exposants,

Plus en détail

Visite de Paris. Le Paris historique. Nom :... Prénom :... Classe :...

Visite de Paris. Le Paris historique. Nom :... Prénom :... Classe :... Visite de Paris Le Paris historique Nom :... Prénom :... Classe :... Classes de quatrième Jeudi 3 décembre 2009 1 Programme de la journée et sommaire Matin : Rendez-vous à la gare d'angoulême à 6h30 IMPERATIVEMENT

Plus en détail

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse. Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.com Rejoignez nous sur Facebook et Twitter : www.facebook.com/espacecongres

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit et hôtel créé par l architecte Gehry est différent de ceux que l on voit habituellement. Pourtant on peut retrouver certains éléments qui nous permettent de défi nir qu il s agit bien d un bâtiment. g

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble Latham & Watkins LE MAGAZINE Une sobre prestance Par Nathalie Bru Ancien siège de la Seita, l immeuble aux lourdes façades qu occupe Latham & Watkins a fière allure sur les bords de la Seine. Tout en lignes

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE)

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) Cadastre de 1981, section F, parcelle 141 Cadastre de 1841, section F, parcelle 200 Coordonnées : Lambert zone 3, x = 982,63 y = 178,21 DESCRIPTION DESCRIPTION GENERALE EXTERIEURE

Plus en détail

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins le futur Illustrations Labtop / Jean Guervilly e x p o s i t i o n Couvent des Jacobins du 16 novembre au 18 décembre 2010 Illustrations Labtop / Jean Guervilly 1. histoire Le couvent des Jacobins dans

Plus en détail

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal rue de Finsterwalde Montataire Dossier IA60001666 réalisé en

Plus en détail