«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre Gaillac. Un dragon? dans mon jardin!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin!"

Transcription

1 «Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre Un dragon? dans mon jardin!

2 CPIE du Rouergue Mener des actions d'éducation à l'environnement en milieux scolaires Accompagnement des structures dans leur démarche de développement durable Sensibiliser le grand public Valoriser les patrimoines Informer grâce au centre de ressources sur l'environnement de l Aveyron Appui pédagogique dans des formations professionnelles auprès de différents organismes Accueillir les visiteurs : gestion du gîte de la Maladrerie

3 Sciences participatives au CPIE du Rouergue 2008 : Arbres remarquables de l Aveyron 2010 : Un Dragon? dans mon jardin! 2011 : Addition d un volet scientifique avec l observatoire des Amphibiens du Massif Central (programme scientifique et participatif) 2012 : Observatoire des Saisons 2014 : Plantes exotiques envahissantes????

4 Principe des sciences participatives Créer un vaste réseau d observateurs amateurs Sensibiliser le public àl environnement et à la biodiversité Comprendre et pratiquer la démarche scientifique Encourager l action locale du grand public (pensez global, agir local!) Retour participants -200 obs. arbres -> 370 données -70 obs. dragons -> 200 données -90 obs. ODS -> en cours Collecte de données -Se former -Pratiquer -S informer : communiquer et diffuser les résultats aux propriétaires, décideurs (DDE, PNR) Animation du réseau Accompagnement -Répondre àun appel par un coupon - Suivre un protocole - Rencontre sur le terrrain -Assistance téléphonique

5 Contexte environnemental Enjeux pour la biodiversité Face aux menaces qui pèsent sur la biodiversité, sa conservation est devenue une préoccupation mondiale. La disparition des espèces est un phénomène normal, cependant, aujourd hui, avec un taux d extinction 100 à 1000 fois plus élevé que le rythme naturel, c est l ensemble des écosystèmes qui se trouve menacé. Les amphibiens paient un lourd tribut. Ces trente dernières années : - 9 espèces d amphibiens se sont éteintes dans le monde, sont en confirmation de disparition, sont menacées d'extinction, soit 32 % des espèces.

6 ...des espèces «sentinelles» en déclin C est le groupe le plus en danger sur la planète : Enjeux pour la biodiversité : En France, disparition possible de 1 espèce d amphibiens sur 5 (Liste Rouge) Permettent d'évaluer la qualité des milieux dans lesquels nous évoluons : bio indicateurs de l état de santé de l environnement et notamment des zones humides (qualité eaux, pollutions, eutrophisation et variations climatiques) Toutes des espèces protégées par la Loi.

7 Contexte associatif Initié par le CPIE du Cotentin (2003) Impulsé par l Union Nationale des CPIE, déjà testé dans 8 CPIE et relayé en 2010 par un maximum de CPIE vers une «méthode CPIE» d observation de la biodiversité (création du label OLB) La participation de nombreux CPIE à ces actions permettra à de nombreux concitoyens de contribuer à la protection de ces espèces en de nombreux endroits : contribution à la «trame bleue et verte».

8 «Un dragon? Dans mon jardin!» Opération lancée en 2010 en Aveyron Objectifs : Un programme de sciences participatives : permettre à chacun d agir (dragonniers)pour la préservation d une espèce menacée Une contribution à la connaissance de la faune régionale et à l avancée scientifique Une contribution à la connaissance des zones humides (mares, lavognes) sur le territoire du Parc naturel régional des Grands Causses. Sensibiliser les scolaires, habitants, collectivités à la préservation des amphibiens et de leurs milieux et à leur réhabilitation ou gestion

9 «Un Dragon? Dans mon jardin!» - communication Lancement opération (diffusion outils de communication, internet, médias )

10

11 «Un Dragon? Dans mon jardin!» - communication

12 «Un Dragon? Dans mon jardin!» Comment participer? Ou comment devenir «dragonnier» En remplissant les fiches en format papier, ou sur Internet (www.aveyron-environnement.com) En joignant systématiquement une ou plusieurs photos En sollicitant par téléphone ou par mail le CPIE du Rouergue

13 Que font les dragonniers? Renvoyer la fiche de signalement Recevoir la visite (ou/et l appel) d un animateur CPIE et des conseils si besoin Continuer à suivre les points d eau pour lesquels ils ont déjà renvoyé des données Prospecter autour de chez eux Parler de l inventaire autour d eus Renvoyer régulièrement des données Constituer ainsi un inventaire permanent avec des observateurs fidèles Que peut proposer le CPIE pour les dragonniers? Quelles actions leur proposer? Quelles actions souhaitent-ils voir se développer? Quels sont leurs besoins? Comment dynamiser le réseau créé?

14 «Un Dragon? Dans mon jardin!» Formation avec Nature Midi-Pyrénées et l UNCPIE Demande d autorisations de captures auprès de la DREAL et préfecture ; rapport annuel Analyse des retours d enquête Sorties de terrain : inventaires, conseils aux particuliers Exploitation des données : cartes, rapport local, régional Transmission de données aux partenaires (LPO FTA, Baznat, ) et via un COPIL annuel Labellisation Observatoire Local de la Biodiversité par l UNCPIE

15 «Un Dragon? Dans mon jardin!» - Les animations grand public Animation Fréquence Grenouille Tenues de stands Sorties été Exposition «Pomme de rainette» à disposition Module biodiversité

16 «Un Dragon? Dans mon jardin!» - Animation scolaire et autres Outils pédagogiques dédiés (diaporama, figurines, livres, DVD, expo, boite à toucher, dossier technique ) Programme pédagogique adaptés aux scolaires : deux ½ journées (salle + terrain) Déclinaison sur action Ecologestes (CLSH) : jeux de société

17 Observatoire Massif central.oda La France compte 35 espèces d amphibiens indigènes dont un hybride et 5 espèces introduites. Le Massif Central, avec 22 espèces identifiées, présente une multitude d'écorégions spécifiques où cohabitent un grand nombre d'espèces d'amphibiens. Carrefour géographique permet de voir se rencontrer la plupart des amphibiens de France métropolitaine dans des milieux et des climats très diversifiés Possède des agro systèmes* variés et un petit patrimoine lié à l eau encore très présent (mares, lavoirs, lavognes, pêcheries, abreuvoirs et autres biefs ).

18 «Observatoire des amphibiens pour la préservation des amphibiens et leurs habitats dans le Massif Central» Lancé en 2011 par 11 CPIE En 2013, ce sont 13 CPIE situés dans 5 régions Des partenaires scientifiques nationaux Des acteurs de terrain

19 «Observatoire des amphibiens pour la préservation des amphibiens et leurs habitats dans le Massif Central» Volet 1 : Connaissance scientifique de la biodiversité des amphibiens. Améliorer les connaissances naturalistes sur les amphibiens par des études scientifiques. Faire l inventaire scientifique et le suivi de sites représentatifs des populations d amphibiens existantes Volet 2 : Opération «UN DRAGON! Dans MON jardin?» Mettre en œuvre des actions de sensibilisation et de protection des milieux favorables aux amphibiens avec l implication des citoyens (sciences participatives). Faire participer et impliquer la population et les acteurs locaux (collectivités, associations, établissements scolaires, agriculteurs et autres socioprofessionnels) dans l identification et la conservation des espèces d amphibiens et des milieux aquatiques et terrestres.

20

21 Sciences participatives (ou citoyennes) Contribuer à l avancée des connaissances, Agir sur la préservation des écosystèmes et des espèces Permettre à chacun d agir pour l environnement, Sensibiliser à la sauvegarde de la biodiversité, Mettre en réseau les acteurs des territoires.

22 2-Volet scientifique de la biodiversité des amphibiens. Un protocole scientifique de suivi des populations des amphibiens Comment ça marche? Qu inventorie-t-on? Des batrachosites: zones où se reproduisent les amphibiens, en notant les indices de présence : Œufs, Larves, Amplexus, Chants Des airessur lesquelles se trouvent les batrachosites: zone comptant plusieurs batrachosites. Elles doivent pouvoir être inventoriées en moins de 4h. Objectifs : -Suivre la dynamique des espèces d amphibiens. -Proposer des mesures permettant de préserver, voire développer, les colonies. -Evaluer les impacts des méthodes d entretien et de gestion des espaces. Outils : Fiches descriptives des aires et des batrachosites Fiches de suivi des espèces

23 Inventaire qualitatif d une aire : Sur la base des protocoles MARE - Pop-amphibien : estimer l évolution des populations d amphibiens sur des sites représentatifs 1 - Prospection : mesures environnementales des sites d une aire année N 2 - Inventaire : avec 3 passages par site, sur plusieurs sites par soirée, avec 2 observateurs soit x batrochosites/aire année N+1,+3 etc. Identification par un point d écoute statique Prospection à vue des amphibiens en phase terrestre autour de la zone humide ou du point d eau Prospection à vue des amphibiens en phase aquatique du centre vers le bord (photos et capture si doute) 4h maximum pour une aire Méthode : 1 inventaire tous les 2 ans Année N : Prospection Année N+2 : Rien Etc Année N+1 : Inventaire Année N+3 : Inventaire

24 2-Volet scientifique

25 2-Volet scientifique Salamandre tachetée Triton palmé Triton marbré Crapaud commun Alyte accoucheur Crapaud calamite Pélodyte ponctué Grenouilles vertes Rainette méridionale Pélobate cultripède Rainette verte Grenouille agile Grenouille rousse Répartition contact amphibiens Résultats 2012 Proportion des adultes contactés 2% 7% 3% 26% 3% Triton palmé 5% Triton marbré Crapaud commun Alyte accoucheur Crapaud calamite Pélodyte ponctué 24% Grenouilles vertes Rainette méridionale 30% Nb de contact

26 Animation locale Animation régionale du réseau Accueil des journées techniques Massif central Participation aux journées naturalistes de Midi-Pyrénées Développer des actions de communication : articles presse, émissions radios, expositions milieux, etc Conventionnements Animation régionale ODA Site internet ODA : Création d une lettre d information annuelle Formation technique Intégration de la LPO Lot et du CPIE Mont du Pilat au réseau

27 Merci de votre attention!!!!!

28 A vous d agir avec l Observatoire des Amphibiens

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Les CPIE, qui agissent depuis plus de trente ans sur les territoires de «nature ordinaire», mobilisent leurs compétences sur différents enjeux : Collecteurs et gestionnaires de données

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Ecole du Parc 2015-2016

Ecole du Parc 2015-2016 Projets pédagogiques «Ecole du Parc» 20152016 Appel à projet Ecole du Parc 20152016 Le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée accompagne les établissements scolaires de son territoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières DOSSIER DE PRESSE Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières Mercredi 25 mai 2016 Maison de la réserve Naturelle de la tourbière des Dauges à Saint-Léger-la-Montagne

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

Phase de communication

Phase de communication Un dragon! Dans mon jardin? Phase de communication Bilan 2014 Loiret Nature Environnement 64 route d Olivet 45100 Orléans loiret.natureenvironnement@orange.fr 1 1 2 3 4 5 Photos de couverture : 1. Grenouille

Plus en détail

Discussion bouts de jardin

Discussion bouts de jardin Discussion bouts de jardin Les groupes bénévoles du CPIE Le CPIE a créé avec ses adhérents des groupes d échanges de savoirs autour de différentes thématiques. Que vous soyez débutants ou confirmés, ces

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 Structures porteuses du Pôle-relais : www.pole-lagunes.org APPEL A PROJETS PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 «Culture et création artistique en territoire lagunaire» En Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Aurélie Marchalot Chargée de mission Mares et Amphibiens Un nouvel outil en faveur de la biodiversité : la Trame Verte et Bleue

Plus en détail

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations Projet Faune Guyane Société civile citoyens Partenaires faune-guyane.fr scolaires naturalistes associations Ets publics contributeurs validateurs CoPil visiteurs espaces naturels Bilan 2011-2014 Perspectives

Plus en détail

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS Présentation Depuis 1983, le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) Pays de Serres-Vallée du Lot, agit : Dans le domaine de

Plus en détail

le Parc naturel régional de la Brenne Formation Qualinat des guides tourisme nature

le Parc naturel régional de la Brenne Formation Qualinat des guides tourisme nature le Parc naturel régional de la Brenne Formation Qualinat des guides tourisme nature Une des plus importantes zones humides continentales françaises classée au titre de la convention internationale de RAMSAR

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces 26-11-13 LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Les carrières et la biodiversité

Les carrières et la biodiversité Les carrières et la biodiversité Les carrières sont directement concernées par la biodiversité : l exploitation de carrières a un impact sur les écosystèmes, les habitats et les espèces ; l incidence sur

Plus en détail

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la Exemple de stratégie territoriale et d organisation locale en métropole le cas du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Comité de pilotage Agenda 21 Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Ordre du jour Présentation des outils de suivi et d'évaluation de l'agenda 21 local Point d'étape concernant les actions en cours

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Annexe. Concours départemental. pour le label villes et villages fleuris. des Deux-Sèvres. Règlement

Annexe. Concours départemental. pour le label villes et villages fleuris. des Deux-Sèvres. Règlement Annexe Concours départemental pour le label villes et villages fleuris des Deux-Sèvres 2013 Règlement Concours départemental pour le label villes et villages fleuris des Deux-Sèvres 2013 Le label des villes

Plus en détail

PAYS CREUSOIS BILAN DES ACTIONS 2013. Partenaires techniques:

PAYS CREUSOIS BILAN DES ACTIONS 2013. Partenaires techniques: PAYS CREUSOIS BILAN DES ACTIONS 2013 Partenaires techniques: Partenaire institutionnel: CENTRE PERMANENT D INITIATIVE POUR L ENVIRONNEMENT DES PAYS CREUSOIS 16, rue Alexandre GUILLON 23000 GUERET tél.

Plus en détail

2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes. Année 2016

2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes. Année 2016 2 ème appel à projets communication ECOPHYTO région Auvergne-Rhône-Alpes Année 2016 Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Auvergne-Rhône-Alpes Siège social 16B, rue Aimé

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

6. COMMUNICATION ET FORMATION

6. COMMUNICATION ET FORMATION 6. COMMUNICATION ET FORMATION 35 6.1. ETAT DES LIEUX COMMUNICATION ET FORMATION 6.1.1. Les moyens de communication de la FDCR : 6.1.1.1.Site t : www.fdc69.com Un site t mis en ligne en juin 2009 avec un

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères LOT n 1 : Animation foncière pour la préservation

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

Les enjeux du 10 e programme

Les enjeux du 10 e programme Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages. Répondre à de nouveaux défis comme la pollution par les pesticides,

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

Préserver la biodiversité et les milieux naturels Retours d expériences du CG13

Préserver la biodiversité et les milieux naturels Retours d expériences du CG13 Préserver la biodiversité et les milieux naturels Retours d expériences du CG13 Direction des routes Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Un Département fortement

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION De mars à décembre 2009 Présentation de la formation A - LES OBJECTIFS FONDAMENTAUX DE LA FORMATION L éducation à l environnement se traduit par les objectifs suivants : 1.

Plus en détail

Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire

Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire Journée d échanges sur les plantes aquatiques exotiques envahissantes Tours 29 octobre 2013 Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire Stéphanie Hudin, Fédération des Conservatoires

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Biodiversité & Tourisme

Biodiversité & Tourisme Biodiversité & Tourisme > Réaliser le diagnostic des enjeux de ma structure Guillaume BEREAU La vocation du questionnaire >>> Ne remplace pas un diagnostic de terrain. o Identifier les principales sources

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal»

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» Fiche de Poste Direction de l aménagement Pôle Développement durable Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» 1. Le cadre 1.1. Le projet de cluster Paris- Saclay À une quinzaine de kilomètres

Plus en détail

CATALOGUE DES EXPOSITIONS «NATURE/ENVIRONNEMENT»

CATALOGUE DES EXPOSITIONS «NATURE/ENVIRONNEMENT» CATALOGUE DES EXPOSITIONS «NATURE/ENVIRONNEMENT» MISES A DISPOSITION PAR LE CPIE DES COLLINES NORMANDES Janvier 2015 Expositions du Conseil général de l Orne, du CPIE du Collines normandes ou de l URCPIE

Plus en détail

Dossier de participation

Dossier de participation Dossier de participation Le Printemps des cimetières Rendez-vous au coeur des jardins de pierre... L association Patrimoine Rhônalpin, fédérant les acteurs du patrimoine, fait vivre depuis 2006 une commission

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

Démarche Action Globale Innovante pour la Région (A.G.I.R.) Appel à projets «Pour des exploitations et coopératives agricoles exemplaires»

Démarche Action Globale Innovante pour la Région (A.G.I.R.) Appel à projets «Pour des exploitations et coopératives agricoles exemplaires» Agriculture et énergie : accompagner le monde agricole en tant qu acteur des territoires à énergie positive, 6 juin 2013, Cluny Démarche Action Globale Innovante pour la Région (A.G.I.R.) Appel à projets

Plus en détail

Le Salon de l Écologie s adresse aussi bien aux étudiants et aux professionnels de l écologie qu au grand public.

Le Salon de l Écologie s adresse aussi bien aux étudiants et aux professionnels de l écologie qu au grand public. Dossier de Presse Le Salon de l Écologie est un événement national professionnel et tout public organisé chaque année par les étudiants en seconde année du master Ingénierie en Écologie et en Gestion de

Plus en détail

Pauline GERMANAUD, SICEC Contrat SEQUANA LAIGNES - 5 octobre 2015

Pauline GERMANAUD, SICEC Contrat SEQUANA LAIGNES - 5 octobre 2015 Pauline GERMANAUD, SICEC Contrat SEQUANA LAIGNES - 5 octobre 2015 Introduction Comment préserver les milieux humides? QUE FAIRE? Connaître Marais des Sièges, Fontette, CENCA, 2009 Nombreux intérêts des

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique. Laon 22 novembre 2011

Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique. Laon 22 novembre 2011 Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique Laon 22 novembre 2011 Programme Présentation des enjeux liés à la biodiversité, aux continuités écologiques et au cadre réglementaire

Plus en détail

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Marais d Archine Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une ressource fondamentale pour la collectivité.

Plus en détail

TEMPS FORTS 2014-2015

TEMPS FORTS 2014-2015 Lettre d information ORENVA n 1 Septembre 2015 A l initiative du Conseil régional Poitou-Charentes, un Observatoire Régional des plantes exotiques ENVahissantes des écosystèmes stèmes Aquatiques (ORENVA)

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques DIRECTION GENERALE ------------------------------------------------- POLE ECONOMIE, FORMATION ET COHESION SOCIALE ------------------------------------------------- DEPARTEMENT CULTURE ET PATRIMOINE -------------------------------------------------

Plus en détail

Réseaux scientifiques d observation de l IAC

Réseaux scientifiques d observation de l IAC Réseaux scientifiques d observation de l IAC Le suivi des bulimes de l Ile des Pins (Placostylus fibratus) Justificatifs Escargots géants terrestres de litière (forêts primaires) Une espèce endémique,

Plus en détail

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Sommaire 1. ENGAGEMENTS... 3 1.1. LA LPO FRANCE S ENGAGE :... 3 1.1.1. Envers les membres... 3 1.1.2. En gestion...

Plus en détail

...à la découverte de l océan!

...à la découverte de l océan! La Journée Mondiale de l Océan, célébrée le 8 juin simultanément sur les 5 continents depuis 12 ans, vise à nous rappeler le rôle essentiel de l océan dans nos vies. Soutenue par l UNESCO, cette manifestation

Plus en détail

L indispensable vocabulaire de

L indispensable vocabulaire de L indispensable vocabulaire de Natura 2000 1. Réseau Natura 2000 Sommaire 1. Réseau Natura 2000... 3 2. Gestion... 8 3. Incidences... 10 4. Principaux textes de référence... 12 5. Pilotage scientifique...

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

S OMMAIRE. Introduction : UN DOCUMENT STRATÉGIQUE, POUR FAIRE QUOI?...3

S OMMAIRE. Introduction : UN DOCUMENT STRATÉGIQUE, POUR FAIRE QUOI?...3 S OMMAIRE Introduction : UN DOCUMENT STRATÉGIQUE, POUR FAIRE QUOI?............................................3 RAPPEL DU CONTEXTE GLOBAL DE NATURA 2000........................................................4

Plus en détail

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Dossier de presse Avril 2015 Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Contact presse Marianne Debuire 05 55 46 54 02 cabinet.maire@ussel19.fr SOMMAIRE Le service patrimoine vert et propreté urbaine

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e. de la Manche 2, place Général de Gaulle

fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e. de la Manche 2, place Général de Gaulle dossier de presse label 2010 recensement du 15 janvier au 15 juin 2009 Faites connaître votre arbre! fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e.

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

La Réserve en 10 actions

La Réserve en 10 actions mai-juin 2008 n 35 Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC La Lettre La Réserve en 10 actions Numéro spécial 10 e anniversaire C est le 28 avril 1998 que la Réserve naturelle nationale de la baie de Saint-Brieuc

Plus en détail

Atlas de la Biodiversité Communale,

Atlas de la Biodiversité Communale, 1erColloque national Atlas de la Biodiversité Communale, 1 er C ollo que fran çais Outil au service des collectivités Colloque organisé par Saint-Brieuc 23, 24 et 25 septembre 2015 1 er Atlas de la biodiversité

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Comité de pilotage de l'observatoire Régional des plantes exotiques ENVahissantes des écosystèmes Aquatiques (ORENVA) en Poitou-Charentes 10 février

Comité de pilotage de l'observatoire Régional des plantes exotiques ENVahissantes des écosystèmes Aquatiques (ORENVA) en Poitou-Charentes 10 février Comité de pilotage de l'observatoire Régional des plantes exotiques ENVahissantes des écosystèmes Aquatiques (ORENVA) en Poitou-Charentes 10 février 2015 à Saintes 1 ORDRE DU JOUR 1. Restitution des données

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Livre Blanc du Tourisme et des Loisirs en Rhône Alpes diagnostic, prospective, enjeux 10-15 ans Stratégie opérationnelle régionale

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen?

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? Année 2014 Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? OFFICE DE TOURISME DU PAYS FOYEN 102 Rue de la république 33220 sainte-foy-la-grande Tel : 05.57.46.03.00 Courriel : tourisme@paysfoyen.fr

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

Constitution du Réseau Biodiversité Le 7 Décembre 2011, au RéeL Présent(e)s: Fabrice Duprè (ALEPE), Murielle Cerda (Stagiaire BPJEPS, FR Florac), Maëlle Yobe et Marie-Laure Girault (En Chemin...), Sophie

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne Partenaires: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010

Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010 Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010 LES OBJECTIFS 1. Répondre à un besoin des équipes techniques 2. Apporter une contribution au

Plus en détail

Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec

Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec L ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ Association loi 1901 indépendante L ARC assiste, conseille et forme

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

Note Méthodologique. 1. Présentation de l aire d étude

Note Méthodologique. 1. Présentation de l aire d étude Note Méthodologique Objectif : Mettre en place un suivi des amphibiens sur le moyen et long terme permettant de connaître l évolution des espèces à l échelle du Marais poitevin.. Présentation de l aire

Plus en détail

Prix DOSSIER DE PRÉSENTATION. www.energies-citoyennes.fr

Prix DOSSIER DE PRÉSENTATION. www.energies-citoyennes.fr Prix DOSSIER DE PRÉSENTATION 2 ème édition www.energies-citoyennes.fr Prix 2 Sommaire Présentation du prix p. 4 Critères d appréciation p. 5 Modalités de participation p. 9 Dossier de candidature p. 12

Plus en détail

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Journées d échanges sur les espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Un projet de programme de mesures coconstruit Concertation locale : RMC : 150 réunions (octobre

Plus en détail

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE 2013-2018 10 e PROGRAMME AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Prime de résultat en assainissement collectif La prime de résultat est une aide dont le principe est prévu par la loi. Elle vise à favoriser la bonne

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l association : Sigle : Objet social : Date de publication de création au Journal Officiel : Vous trouverez

Plus en détail

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté Qu est-ce qu un CPIE? Le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) est un label d origine ministérielle, décerné par l union Nationale des CPIE, reconnue d utilité publique. Il est attribué

Plus en détail

SOMMAIRE 1. RAPPEL DES ENGAGEMENTS DU MAITRE D OUVRAGE... 3 2. PRESENTATION SYNTHETIQUE DES EXPERTISES MENEES EN 2012... 4

SOMMAIRE 1. RAPPEL DES ENGAGEMENTS DU MAITRE D OUVRAGE... 3 2. PRESENTATION SYNTHETIQUE DES EXPERTISES MENEES EN 2012... 4 Desserte routière de l Aéroport du Grand Ouest Notice additive N 1 au dossier de demande de dérogation au titre de l article L.411-2 du code de l environnement PHOTO A INSERER : 1. Insérer la photo dans

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et lien social Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et Lien social Actions municipales et actions pilotes: Favoriser la cohésion sociale

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

Expédition Scientifique Pluridisciplinaire en Méditerranée

Expédition Scientifique Pluridisciplinaire en Méditerranée EXPLORATION Expédition Scientifique Pluridisciplinaire en Méditerranée HISTOIRE PARTAGES SENSIBILISATION NAVIGATION NATURE RENCONTRES SCIENCES La Méditerranée Contexte Un espace vulnérable : pression démographique

Plus en détail