Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel"

Transcription

1 IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco Hôtellerie-Restauration de Montigny-le-Bretonneux (78180) Maitre de stage : Mr COURCAULT Stéphane Directeur d agence Page 1

2 Remerciements Avant de débuter la rédaction de ce rapport de stage, il est important de remercier les personnes qui m ont permis de réaliser cette expérience. Premièrement, je tiens à remercier mon Ecole de formation, l IPAG Business School, et tout particulièrement Magali Barkatz, notre professeur coordinateur, qui s est donné la peine de veiller à ce que ma recherche soit active, et qui à su m apporter les conseils nécessaires par rapport à mes attentes de stage. Je tiens, dans un deuxième temps, à remercier mon maitre de stage, Mr Courcault Stéphane, directeur de l agence, qui à prit beaucoup de temps à me faire découvrir son corps de métier, et qui a su me faire évoluer dans ce dernier. Pour finir, je remercie toute l équipe de l agence de Montigny-le-Bretonneux, qui m a acceuillie avec beaucoup de plaisir, et qui a pu répondre à mes interrogations avec gentillesse. Page 2

3 Sommaire I / Introduction II / Descriptif de stage III / Analyse de l expérience IV/ Conclusion V/ Annexes Page 3

4 Introduction Dans cette partie introductive, je vais vous expliquer la raison de mon choix de stage ainsi que mes attentes par rapport à ce dernier. Etant donné que ce stage a pour but de découvrir «l envers du décors» qui représente la partie gestion d une entreprise, je me suis intéressé au domaine des ressources humaines. En effet, ce secteur est professionnellement très formateur car j ai pu avoir une vision du recrutement différente, puisque pendant ces deux mois, je me suis positionné du côté du recruteur. Mon intention initiale était de découvrir ce milieu, qui m était inconnu, et d acquérir un maximum de choses pour assurer mes futurs entretiens. De plus, de nature sociable, et appréciant réellement le contact avec les gens, j ai pensé que ce secteur pouvait tout à fait me correspondre, ce qui fut effectivement le cas. Page 4

5 Descriptif du stage 1. Présentation de l entreprise Adecco, née en 1996, est une entreprise spécialisée dans le travail temporaire et dans l intérim. Elle est représentée à l échelle mondiale en tant que leader sur son marché. Son siège social se trouve à Lausanne, en Suisse. Elle fait donc partie du domaine d activité des ressources humaines. La particularité de cette entreprise est qu elle est repartie sectoriellement par domaine d activité. En effet, chaque agence est spécialisée dans un secteur particulier, ce dans un intérêt d effectuer les meilleurs placements de personnel ainsi que les meilleures délégations possibles. Il existe dans la région Ile-de-France, 10 agences spécialisées dans le secteur dans lequel j ai effectué mon stage à savoir celui de l hôtellerie-restauration. L agence de Montigny-le-Bretonneux, dans laquelle j ai passé ces deux mois et demi, génère un chiffre d affaires de par mois, et est la 4 ème agence sur la région Ile-de-France en termes de poids de chiffre d affaires. Un graphique présentant la structure hiérarchique de l agence est visible en première annexe. Concernant ce secteur en particulier, on peut dire que le domaine d activité majoritaire est la restauration. En effet, on constate que la partie hôtellerie ne représente que 10% du chiffre d affaires total de ce secteur. Ce secteur est très reconnu pour le travail en intérim, et donc pour la délégation temporaire. En effet, j ai pu remarquer que énormément de personnes s adressait à nous en agence pour une demande de travail temporaire, seulement très peu étaient au courant que nous pouvions proposer des contrats moins précaires comme le CDD, ou même le CDI. L objectif du directeur de cette agence est de développer cela, surtout dans la communication pour que ce secteur de l hôtellerie-restauration soit autant reconnu pour la délégation que pour la placement de personnel. Il faut alors se reposer sur l argument que ces agences sont expertes dans ce domaine puisqu elles ne traitent que celui-là. Page 5

6 2. La mission Arrivé dans cette agence, je me suis positionné comme «Assistant de gestion» puisque les principales missions qui m ont été attribuées relatent du domaine de la gestion. Plus précisément, j ai eu pour mission d aider à la saisie des relevés d heures. En effet, lorsqu un intérimaire fini sa mission dans une entreprise, il doit rapporter son relevé indiquant le nombre d heures effectuées. Ainsi, pour le payer, nous devons le saisir à l aide d un logiciel de type comptable. En parallèle, la mission importante qui m a été confiée consistait à mettre en place un nouveau système concernant ces relevés d heures pour que les collaborateurs de l agence ne soient plus dans l attente de ces tryptiques sous forme papier, pour ainsi gagner du temps et de l argent. J ai alors, à l aide de mon tuteur, pensé à créer une trame, qui n est autre qu une grille «Excel». Le client, en possession de cette trame, gagne alors du temps puisqu il peut saisir les heures de plusieurs intérimaires à la fois et s en occupe plus qu une fois dans la semaine. Du côté d Adecco, grâce à cette nouvelle méthode, l agence a gagné 10 jours de délais mensuels concernant la saisie des relevés d heures. D autre part, j ai eu pour mission également de présélectionner les candidats potentiels pour une embauche, souvent par biais téléphonique mais aussi par entretien, avant de rapporter la synthèse aux responsables recrutement. Pendant ces deux mois et demi, j ai aussi été amené à effectuer certaines tâches dites de «front-office» puisque j ai aidé l équipe au planning, en réceptionnant des appels entrants pour des demandes de personnel. J étais donc à ce moment en contact direct avec les clients et les intérimaires pour pouvoir déléguer. Finalement, j ai participé pendant une journée à une opération commerciale, préparée par le directeur de zone appelée : «opération coup de poing». Chaque semaine pendant deux mois, le directeur de zone, a décidé d organiser une journée de «prospection sauvage» dans une agence différente à chaque fois pour développer le vivier de clients de la zone. Le but était aussi de créer plus de liens entre les équipes de la même zone. J ai donc participé à la journée concernant l agence dans laquelle j étais affecté, et ce fut une très bonne expérience car j étais avec le directeur de mon agence qui m a appris beaucoup de choses sur le contact commercial. Ce fut une très bonne valeur ajoutée à cette expérience. Page 6

7 3. La formation reçue La formation qui m a été donnée s expose autour de quatre valeurs qui sont évidemment celles du groupe Adecco, et qui sont décelables dans le quotidien de l agence dans laquelle j ai effectué mon stage. La première valeur est celle de la responsabilité. Effectivement, cette valeur est très importante chez Adecco. Lorsque je suis arrivé en agence, tout de suite, on m a expliqué qu ils attendaient de moi que je sois honnête et responsable de mes actes, quels qu ils soient puisque l erreur est humaine et qu ils pouvaient tout à fait le comprendre. Ceci ne m a pas été inculqué de manière ferme, puisque comme ils me l ont expliqué, ceci étant dans un but que je suis satisfait professionnellement et humainement de mon expérience chez Adecco. Pour que cet épanouissement puisse avoir lieu, la deuxième valeur est elle aussi très importante puisque c est celle du sens du service. C est une valeur que je peux tout à fait confirmer grâce à mon expérience puisque à n importe quel moment de la journée, je pouvais me renseigner auprès de tous les collaborateurs de l agence en étant sûr qu ils allaient prendre le temps de m expliquer ce que je voulais et sans aucun jugement. C est très agréable dans un contexte professionnel de pouvoir compter sur les autres lorsque l on ne comprend pas une chose. Cela favorise pour moi la notion d équipe et cela donne aussi envie d être serviable auprès des autres. La troisième valeur est liée à la deuxième puisque c est celle du partage. Les équipes d Adecco travaillent en totale collaboration avec des comportements guidés par la confiance et le respect mutuel. Cela rejoint ce qui a été précédemment évoqué concernant la facilité à me confier des tâches et à me faire confiance sur celles-ci. En effet, la délégation et la confiance sont des actes récurrents, ce qui est une très bonne chose pour la pérennité de l agence. Finalement, la dernière valeur que j ai pu remarquer chez Adecco au travers de cette agence, est l esprit entrepreneurial. Il est clair que j ai été poussé à développer mon esprit entrepreneurial puisque à chaque projet dont j ai pu participer, l équipe d Adecco attendait de moi que j apporte des idées novatrices, qui fassent avancer le projet. C était très enrichissant pour moi, car j ai pu tout à fait oublier que j avais le statut de «stagiaire», et au contraire l équité dans l apport de nouvelles idées a fait que je me suis investi dans ces projets. Page 7

8 Analyse de l expérience Intégration dans l entreprise Dès lors de mon arrivée dans cette agence, j ai pu constater une première chose : la disposition bureautique. En effet, cette dernière est loin d être anodine. Au «rez-de-chaussé» de l agence, est disposé une table prévue pour les recrutements ainsi que plusieurs chaises pour que les intérimaires puissent attendre confortablement. Face à cet espace est disposé deux bureaux, qui sont ceux des Responsables de Recrutement, qui sont alors les premières personnes qui les personnes interrogent. Derrière ces bureaux, existe un troisième bureau, qui n est autre que celui de la personne stagiaire en recrutement. On comprend tout de suite qu elle est en soutien de ces collègues d après cette disposition. A l étage, sont placés les bureaux des personnes qui travaillent en «back-office» à savoir la gestionnaire-comptable, celui de la commerciale qui travaille essentiellement par téléphone, ainsi que celui du directeur d agence. Quant au management, on peut dire que dans cette agence, il est de type «paternaliste». Le directeur applique une politique de délégation, basée sur la confiance entre collaborateurs, ce qui m a permis de m intégrer plus rapidement dans l équipe. Le contact a été très bon entre les collaborateurs de cette agence et moi-même. J ai mis en avant mon esprit volontaire et sérieux, ce qui a été apprécié. Réciproquement, j ai apprécié leur implication pour que mon stage soit formateur et agréable sur toute sa période. En revanche, j ai rencontré quelques difficultés. La première est de type matérielle puisque je n avais pas de poste informatique. J ai alors perdu du temps et fait en fonction des disponibilités ce qui m a rendu, quelques fois, la tâche difficile. La deuxième difficulté que j ai pu connaître est celle des vacances scolaires. L agence de Saint Quentin en Yvelines travaille majoritairement avec des restaurants de collectivité, ce qui signifie que pendant les périodes de vacances scolaires, leurs clients n ont pratiquement pas de besoin supplémentaire en terme de personnel. De ce fait, ce fut une période creuse dans le travail effectué. Page 8

9 L expérience reçue du «back-office» Cette expérience dans le «back-office» m a permis de comprendre qu il existait deux facteurs essentiels dans une entreprise : le commercial et la gestion financière. Lorsque l on sait vendre ses produits ou services et que l on sait gérer financièrement son entreprise, elle année, j ai compris toute l importance du deuxième élément. Articulation des missions dans l organisation de l entreprise Comme expliqué précédemment, l une de mes principales missions effectuées au cours de ce stage a été de transformer les relevés d heures individuels en relevés d heures collectifs. En réalisant cela, Adecco raccourcit leur délai de facturation, ce qui conduit à un gain de temps. Qui dit gain de temps, dit aussi gain d argent. En effet, cette mission a rapporté à l agence de Montigny, un gain d environ par mois, puisque désormais, ils prennent deux fois moins de temps pour facturer leur client (de 20 à 10 jours) et donc à percevoir leur bénéfices pour les délégations du mois. Pour ce qui est des autres missions telles que la présélection téléphonique de candidats ou encore l aide au planning, la valeur que j ai ajoutée à l organisation générale de l agence est le temps ainsi que le confort de travail. En effet, lorsque j ai effectué ces tâches, mes collègues ont pu se détacher de ces dernières et prendre le temps de faire autre choses, ce qui les a beaucoup aidés. Page 9

10 Conclusion Ces deux mois et demi d immersion professionnelle fut une très bonne expérience professionnelle et humaine car j ai pu rencontrer des gens formidables, qui sont attachés à leur métier et qui ont gout à le transmettre. Je recommande vivement le secteur des ressources humaines si l on veut avoir une connaissance un peu plus précise du recrutement, et si l on veut connaitre l importance du «back-office». Ce que propose l IPAG Business School dans l organisation de nos stages est très intéressant. En effet, la finalité de la formation que l on reçoit grâce à nos stages correspond tout à fait à l enseignement acquis pendant l année. Si j annonce cela, c est pour exprimer le fait que j ai pu mettre en application mes compétences acquises cette année en termes de management, en termes de comptabilité et autres dans cette expérience. Cela a donné réellement un sens à ce que j étais en train d expérimenter au quotidien. Page 10

11 Annexe 1 : Résumé du stage Le rapport que j ai produit est un descriptif détaillé de mon intégration dans l agence, ainsi que ma production au sein de cette dernière. Afin de réaliser un résumé de cette expérience qui soit différemment expliqué et qui ne soit pas redondant, je vais présenter une «journée type» que j exerçais chez Adecco. L agence, étant ouverte de 7h à 18h, présente une organisation du personnel précise. Deux personnes étaient responsables de l ouverture, et avaient fini leur journée à 16h, tandis que deux le reste de l agence embauchait à 9h et assure la fermeture. Ceci à un intérêt dans le sens où je faisais partie de «l équipe de fermeture», et lorsque j arrivais à 9h, on faisait une réunion avec toute l équipe pour faire un point sur les éventuels soucis de la fermeture de la veille et de l ouverture de la journée. Ensuite, je faisais un point sur l avancé de mes projets avec mon tuteur, le directeur d agence, et sur les tâches qui étaient encore à effectuer. Ceci étant fait, je m entretenais rapidement avec ma collègue comptable, pour savoir l organisation de la journée. Je commençais très souvent par faire de la saisie des relevés d heures individuels à l aide du logiciel comptable qui permet d enregistrer informatiquement les prestations réalisés par les intérimaires, et par la suite de les payer. Parallèlement je prenais aussi rapidement contact avec les clients pour mettre en place le relevé d heures collectif, qui était l une de mes missions principales. Dans un esprit convivial, on déjeunait régulièrement ensemble, et à l agence. Cela fait partie de la politique d Adecco dans le sens ou les valeurs reposent sur le partage et la convivialité. L après-midi était souvent plus forte dans l intensité de travail puisque les intérimaires finissent leurs prestations aux alentours de 15h et viennent presque directement à l agence pour obtenir une mission pour le lendemain. De ce fait, soit j étais amené à aider mes collègues au planning, si besoin était, soit je remplaçais ma collègue comptable pour qu elle puisse aider les responsables recrutement au planning. Quelques après-midi étaient exceptionnelles dans l organisation puisque nous sommes allés rendre visite à des clients pendant deux après-midi, et puis la troisième journée, nous avons réalisés une journée de prospection sauvage dans la zone de notre agence. La fin de journée était plus calme dans l intensité de travail, ce qui nous permettais de plus communiquer entre nous, et de faire des tâches qu on ne pouvait réaliser en pleine journée à savoir de l archivage, du nettoyage dans le logiciel, des mises à jours clients, du phoning.. Cette organisation, même dans la plus forte intensité, était toujours menée par la bonne humeur, la collaboration, la responsabilité de chacun, et la confiance dans le travail de tous, ce qui fut une agréable et très enrichissante expérience. Page 11

12 Annexe 2 Structure hiérarchique de l agence Page 12

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Les enjeux du recrutement

Les enjeux du recrutement Fiche d animation Compétence B Les enjeux du recrutement Objectif Faire découvrir aux élèves les procédures et enjeux lors d un recrutement : curriculum vitae, lettre de motivation, entretien d embauche.

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société?

1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société? LEARNING-LOG 1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société? Raphaëla : Ce cours nous a permis de nous pencher sur un sujet qui est

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE

Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE Remerciements Je tiens à remercier Mr Patouillard pour m avoir reçue et acceptée en stage, ainsi Isabelle Duchêne, ma tutrice

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vous représentez le collège dans l organisme qui a accepté de vous accueillir. La semaine que vous allez passer en milieu professionnel a pour but de

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011 Rapport d expatriation : GMIT Galway Sommaire : Pages I) Accueil dans l université GMIT 1 II) Présentation de GMIT 3 III) Cours choisis et

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande:

Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande: Information documentaire Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande: Rapport de stage professionnel réalisé du 16 août au 8 octobre 2010 + annexe Conseillère pédagogique : Référent HETSR:

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE CLASSES DE 3 ème Année Scolaire 2012/2013 NOM: Prénom: Classe: SOMMAIRE DU DOSSIER I. Avant le stage - Les éventuelles démarches qui n ont pas abouti.. p2 - La démarche qui

Plus en détail

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES MARS 206 N 9 SOMMAIRE P. 2 LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROSPECTION P. 4 L IMPACT DE LA PROSPECTION EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF

Plus en détail

La méthode avant la notoriété

La méthode avant la notoriété La méthode avant la notoriété Proxica, fraîchement lancé en licence de marque, souhaite s imposer dans l univers déjà très concurrentiel des agences immobilières. Plusieurs arguments plaident en sa faveur,

Plus en détail

La Banque et l Assurance

La Banque et l Assurance GACO 1 Groupe B La Banque et l Assurance Dossier Métier PPP Guillerm Floriane et Le Bail Emilie 04/11/2013 Nous partons de concepts assez larges, en effet la banque et l'assurance regroupent de nombreux

Plus en détail

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem Irem 13 juin 2014 Problématique : comment gérer efficacement l évaluation par compétence? Exemple de grille en Bts Sio Il faut distribuer aux élèves les grilles et aussi les conserver. C est lourd! Une

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Envoi par mail de la première version du rapport + annexes + power point Envoi postal ou dépôt du dossier rose au Cnam Réunion du jury diplômant Cnam Paris ; les avis sont communiqués au Cnam

Plus en détail

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE Travailler- en- Suisse.ch ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016 COLLEGE LE PETIT PRINCE Gignac la Nerthe Parcours de Découverte des Métiers et des Formations - Troisième Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Plus en détail

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu J OUVRE MA BOÎTE Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER Le guide pour devenir un professionnel reconnu «J ouvre ma boîte» est une collection créée en partenariat avec le Salon des micro-entreprises

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION

FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION 10 rencontres pour s enrichir, échanger, mettre en place, avancer vers plus d efficacité et plus de confort Vous souhaitez progresser sur votre pratique en trouvant

Plus en détail

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants:

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants: La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment Débats animés par Denis Cheissoux, journaliste animateur de l émission CO 2 mon amour sur France Inter

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Brochure LEGGETT. Devenez Agent Commercial Immobilier dans une Agence leader sur son marché en France2016

Brochure LEGGETT. Devenez Agent Commercial Immobilier dans une Agence leader sur son marché en France2016 LEGGETT RECRUTEMENT Brochure de RecrutEment Devenez Agent Commercial Immobilier dans une Agence leader sur son marché en France2016 Une agence avec plus de 20 ans d expérience sur le marché immobilier

Plus en détail

Construction du projet professionnel

Construction du projet professionnel Construction du projet professionnel Groupe Altedia, conseil en management, Ressources humaines et communication Consultant : Tel :. E-mail : NOM Prénom :. Mission :. Date :. INTRODUCTION Ce document d

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

Bernard. «Un COP est un professionnel tout terrain» Directeur DRONISEP - Limousin INFO PLUS A CONSULTER. Salaire débutant : 2 000 euros

Bernard. «Un COP est un professionnel tout terrain» Directeur DRONISEP - Limousin INFO PLUS A CONSULTER. Salaire débutant : 2 000 euros Bernard Directeur DRONISEP - Limousin «Comme j avais dans l idée d intégrer l Ecole supérieure de Commerce de Toulouse, j ai choisi de passer un Bac ES (ex B). Durant mes études de Commerce, je me suis

Plus en détail

Guide de rédaction du rapport de stage

Guide de rédaction du rapport de stage Guide de rédaction du rapport de stage Licence Economie et Management Parcours Management à l International 1. Le contenu du rapport Votre rapport de stage doit s articuler autour des trois thèmes suivants.

Plus en détail

LYCÉE POLYVALENT MARLIOZ AIX LES BAINS Ce.0730003G@ac-grenoble.fr

LYCÉE POLYVALENT MARLIOZ AIX LES BAINS Ce.0730003G@ac-grenoble.fr LYCÉE POLYVALENT MARLIOZ AIX LES BAINS Ce.0730003G@ac-grenoble.fr Les filières après la troisième, rentrée 2009 Vie professionnelle Enseignement supérieur BTS - DUT CAP (2 ans) Terminale Seconde Bac professionnel

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE 1/ Identifiez votre domaine d expertise Si vous ne l avez pas encore identifié, regardez la vidéo n 1 Exemples : - Cas de Claude : je permets au système entreprise

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Merci à Claudie Larané pour son accueil sympathique et sa coopération professionnelle tout au long de ces trois mois.

Merci à Claudie Larané pour son accueil sympathique et sa coopération professionnelle tout au long de ces trois mois. 1 Ma reconnaissance s adresse à Monsieur Benoit Xavier, responsable du centre et maître de stage. Son accueil chaleureux et la confiance qu il m a accordée ont rendu ce stage très intéressant. Je tiens

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Novembre 2009 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management de l innovation

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d

S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d IUT DE CLERMONT-FERRAND D U T G E S T I O N D E S E N T R E P R I S E S E T D E S A D M I N I S T R A T I O N S S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d Taux de réponses de la promotion 2002 : 88% dans

Plus en détail

ÊTRE CONDUCTEUR DE TRAVAUX

ÊTRE CONDUCTEUR DE TRAVAUX ÊTRE CONDUCTEUR DE TRAVAUX BOUYGUES ENERGIES & SERVICES, acteur global de la performance énergétique et des services Bouygues Energies et Services met en œuvre, entretient et exploite des réseaux (distribution

Plus en détail

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices.

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices. 1 L art du contact Dossier de presse - Mars 2011 - Sommaire 2 ACSF, une entreprise dynamique au cœur de la région messine 3 ACSF, une politique de Ressources Humaines audacieuse qui porte ses fruits 5

Plus en détail

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 Association Ouvrir La Voix, Groupe d entraide et d information sur le Mutisme Sélectif Nom des candidats et présentations

Plus en détail

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux»

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Fiche de présentation personnelle - BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Stage au sein du groupe Zara 1 Sommaire I. Introduction... 3

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise?

Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise? Pourquoi un Blog Peut Freiner le Démarrage de Votre Entreprise? by Lionel - mercredi, décembre 03, 2014 http://une-vie-geniale.com/pourquoi-un-blog-peut-freiner-le-demarrage-de-votre-entreprise/ l entrepreneuriat

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

Incohérences au niveau de la modélisation

Incohérences au niveau de la modélisation Incohérences au niveau de la modélisation Software Group Claudio Grolimund: Il importe d identifier et éliminer les incohérences à l échelle des modèles, a souligné le professeur Alexander Egyed dans le

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet Le constat : Sur une classe de 1 ère année bac pro hôtellerie

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

Sous-total /15 pts Respect des contraintes et des enjeux. Pertinence des solutions par rapport aux causes du problème :

Sous-total /15 pts Respect des contraintes et des enjeux. Pertinence des solutions par rapport aux causes du problème : Session 2011 BTS assistant de manager Cas Portazur : barème 1 re partie : Diagnostic et proposition de solutions LE DIAGNOSTIC OPÉRATIONNEL La prise en compte des éléments déterminants du contexte. Explicitation

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Le facteur-clé. DL PARTNERS - Comment redonner la rage de vendre Page 1

Le facteur-clé. DL PARTNERS - Comment redonner la rage de vendre Page 1 Le facteur-clé La capacité à vendre d un commercial repose sur deux piliers : son savoir-faire et sa motivation. Un vendeur méthodique, organisé, sachant écouter, connaissant à fond ses produits et son

Plus en détail

RAPRE : U 51 Réalisation d une activité professionnelle en relation avec une entreprise

RAPRE : U 51 Réalisation d une activité professionnelle en relation avec une entreprise SIVAKUMAR Sajeen Etudiant en Brevet de Technicien Supérieur Assistance Technique d Ingénieur RAPRE : U 51 Réalisation d une activité professionnelle en relation avec une entreprise 1 SOMMAIRE Remerciement

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

ENQUÊTER ENTREPRISES

ENQUÊTER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment ENQUÊTER dans les ENTREPRISES et passer les «barrages» JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi enquêter dans les entreprises? Vous pensez connaître

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

: 20 ans passés au service. de l emploi. au Luxembourg! DOSSIER DE PRESSE. DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg.

: 20 ans passés au service. de l emploi. au Luxembourg! DOSSIER DE PRESSE. DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg. : 20 ans passés au service de l emploi au Luxembourg! DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg. Le groupe coté en bourse, implanté principalement en France, en Allemagne, en

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea.

Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea. CleA socle de connaissances et compétences professionnelles Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea.fr CleA socle

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

ouvrant un crédit d'investissement de 409 000 F pour la réalisation d'une application de gestion des emplois de solidarité

ouvrant un crédit d'investissement de 409 000 F pour la réalisation d'une application de gestion des emplois de solidarité Secrétariat du Grand Conseil PL 10539 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 2 septembre 2009 Projet de loi ouvrant un crédit d'investissement de 409 000 F pour la réalisation d'une application

Plus en détail

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce Recommandation AMF n 2012-02 Gouvernement d entreprise et rémunération des dirigeants des sociétés se référant au code AFEP-MEDEF - Présentation consolidée des recommandations contenues dans les rapports

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE. Book. Presse

RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE. Book. Presse RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE ALEXANDRA Book Presse Alexandra De La Purification : la différence freelance Mais qui est Amenssia? C est en 2012 que j ai ouvert les portes de La Griffe d Amenssia,

Plus en détail

IDENTIFIER LES PIÈGES DU TEMPS

IDENTIFIER LES PIÈGES DU TEMPS Management texte en tête Organisation taille 16 Organiser les services IDENTIFIER LES PIÈGES DU TEMPS Dans la recherche de la maîtrise du temps, l une des priorités est de déjouer les pièges du temps Autrement

Plus en détail

Sous la direction de Mme Herrero

Sous la direction de Mme Herrero RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE Sous la direction de Mme Herrero Nora Allioui Janvier 2015 RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE http://www.rodolpheavocats.fr/ Je tiens

Plus en détail