LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011"

Transcription

1 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE SOUS LA FORME DE STATISTIQUES ET D ANALYSES. EN TANT QUE FOURNISSEUR PRINCIPAL D INFRASTRUCTURE NUMERIQUE POUR INTERNET, VERISIGN PUBLIE CE RAPPORT AFIN D INFORMER LES ANALYSTES DU SECTEUR, LES MEDIAS ET LES ENTREPRISES SUR LES TENDANCES MAJEURES DE L ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE, EN DONNANT NOTAMMENT DES INDICATEURS DE PERFORMANCES CLES ET DES OPPORTUNITES DE CROISSANCE. VerisignInc.com

2 RÉSUMÉ GÉNÉRAL À la fin du premier trimestre 2011, plus de 209,8 millions de noms de domaine de premier niveau (TLD) étaient enregistrés, soit une hausse de 4,5 millions de noms de domaine ou 2,2 % au cours du quatrième trimestre. Les enregistrements augmentent de 15,3 millions, soit 7,9 % au cours de la dernière année. 1 La base des noms de domaine nationaux de premier niveau (cctld) contenait 81,7 millions de noms, soit une augmentation de 2,1 % par trimestre et de 5,1 % par an. Le nombre total de noms de domaines enregistrés en.com et.net s est fortement accru au premier trimestre dépassant les 108 millions de nouveaux enregistrements en.com et.net, soit 8,3 millions pendant le trimestre. Ceci est une augmentation totale annuelle de nouveaux enregistrements de 9,2 % et de 2,7 % pour le quatrième trimestre. L ordre des top TLD en termes de taille de zone a changé par rapport au quatrième trimestre, lorsque le nom de domaine.uk (Royaume Uni) est passé du cinquième au quatrième plus grand TLD, entrainant aussi la chute de.org de la quatrième à la cinquième place,.cn (Chine) est passé du septième au neuvième plus important TDL, ce qui a permis aux TDL.nl (Pays-Bas) et.eu (Union européenne) de monter chacun respectivement à la septième et huitième plus grande position. Les plus grands TLD en termes de taille de base sont, par ordre,.com,.de (Allemagne),.net,.uk,.org,.info,.nl,.eu,.cn et.ru (Fédération de Russie). REPARTITION DE CCTLD PAR TAILLE DE ZONE Les enregistrements totaux de cctld sont approximativement de 81,7 millions au premier trimestre de 2011 en addition avec 1,6 millions de noms de domaine, soit une augmentation de 2,1 % comparé au quatrième trimestre. Cela représente une augmentation d environ 4,0 millions de noms de domaine, soit 5,1 % d il y a un an. 2 Total des enregistrements de nom de domaine Source: Total Zooknic, des avril enregistrements 2011; Verisign, mai 2011 de nom de domaine Q1 10 Q2 10 Q3 10 Q4 10 Q1 11.com.net.eu Autres cctdls.uk.biz.cn.org Autres TDL.de.info.name Croissance des Nouveaux enregistrements Source: Zooknic, avril 2011; Verisign, mai 2011 ; Rapports mensuels d ICANN Croissance des Nouveaux enregistrements Q1 10 Q2 10 Q3 10 Q4 10 Q1 11.org/.biz/.info/.name/.mobi.com/.net cctld 1 Les données gtld et cctld citées dans le présent rapport sont des estimations pertinemment relatives à la date du temps de ce rapport et sont sujets à changement lorsque des données plus complètes sont reçues. 2 quelques enregistrements de cctld ont lancé des programmes promotionnels au cours du premier trimestre. 2

3 Parmi les 20 plus grands cctld, les Pays-Bas, le Brésil, l Italie, l Australie, la France, les États-Unis et le Canada ont chacun dépassé 4 % de taux de croissance par trimestre. Le trimestre dernier, quatre des 20 meilleurs ont dépassé ce même seuil. L australie et le Canada étaient les seuls tops 20 des cctld à dépasser les 20 % de taux de croissance par année. Le trimestre dernier, quatre des 20 meilleurs ont dépassé ce même seuil. Plus de 240 extensions cctld existent globalement. Le Top 10 représente 61 % des enregistrements. Les Enregistrements tops de cctld par base de nom de domaine, Premier trimestre 2011 Source: Zooknic, avril de (Allemagne) 6..ru (Fédération de Russie) 2..uk (Royaume-Uni) 7..br (Brésil) 3..nl (Hollande) 8..ar (Argentine) 4..eu (Union européenne) 9..it (Italie) 5..cn (Chine) 10.pl (Pologne) Répartition des cctld Source: Zooknic, avril Top 10 Total des cctld Q com /.net taux de renouvellement d enregistrement Source: Verisign, mai 2011 Répartition des cctld.com /.net taux de renouvellement.com/.net DYNAMIQUES Les renouvellements des extensions.com /.net accusent une baisse avec un taux de 73,8 % au premier trimestre de 2011 contre à 72,7 % au quatrième trimestre. Le taux de renouvellement varie par trimestre selon la composition de la base d expiration de nom et la contribution des enregistrements spécifiques. 80% 60% 40% 20% 74% 73% 72% 70% 71% 70% 71% 71% 72% 73% 73% 73% 74% Un nom de domaine rattaché à un site internet est un facteur clé au taux de renouvellement puisque les noms de domaine qui sont rattachés à des sites Web sont plus susceptibles de renouvellement. Verisign estime que 88 % de noms des domaines.com et.net sont rattachés à un site Web, ce qui signifie que l utilisateur final qui visite ce nom de domaine trouvera un site web. Ces sites Web peuvent être encore décrits comme ceux ayant des pages multiples ou comme sites Web à page unique. Les sites Web à page unique comprennent des pages en construction, des sites brochures et des pages garée en plus des recettes publicitaires en ligne générant des pages garées. 0% Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q Q1 3

4 .com/.net sites Web Source: Verisign, mai 2011 Une page Web 21%.com/.net sites Web Pages Web multiples 67% Aucun site Web 12% Noms de domaine totaux analysés = 107,3 millions Le nombre moyen de requêtes DNS (Domain Name System) adressées chaque jour à VeriSign a atteint 57 milliards, avec un pic de 67 milliards. Par rapport à la même époque en 2010, le nombre moyen de requêtes quotidiennes a augmenté de 6 %. La croissance continue des requêtes DNS est due au divers trafic normal particulièrement à l utilisation croissante mondiale d Internet- et aux attaques par déni de service distribué (DDoS), de plus en plus nivelées contre toutes les zones d infrastructure Internet. Ces augmentations provenant des sources bénignes et malveillantes, exigent une innovation agressive et d investissement de la part des opérateurs d infrastructures pour répondre à la demande croissante. Selon Verisign, ceci signifie que le projet Apollo vise la multiplication de la capacité actuelle (4 trillions de requêtes) par 1000 pour gérer 4 quadrillions de requêtes par jour en CLE DE MENACES CROISSANTES CONTRIBUANT AU SUCCES DU NOUVEAU TLDS Avec toute l excitation autour du nouveau domaine de premier niveau générique (GTLD) et l expansion du système de noms de domaine de niveau mondial (DNS), il est important que la communauté mondiale d Internet ne perde pas de vue les cyber-menaces bien réelles et croissantes face à ce système. Il est essentiel de se défendre avec succès contre ces menaces pour garantir la stabilité et la croissance de l infrastructure DNS. Depuis de nombreuses années, le système DNS a été l objectif au sein d une bataille rude entre les attaquants et les cyber-technologues chargés de défendre la sécurité et la stabilité de l infrastructure. Les combattants des deux côtés savent tous trop bien que le DNS est le pivot de la communication par Internet. S il est compromis, Internet tout entier est en danger. Au cours de la dernière décennie, l arme de choix des cyber-criminels - déni de service distribué (DDoS) est en croissance par la fréquence et la charge destructive. Les attaques DDoS se produisent lorsque les attaquants commandent des PCs non protégés qu ils ont asservis en utilisant un code malveillant afin de surcharger une cible unique par trafic Internet. Ce qui rend les attaques si insidieuses, c est qu elles imitent souvent le trafic normal, lorsqu elles surchargent la capacité de leurs objectifs, et les mettent hors ligne de manière efficace. Selon le rapport VI de Arbor Networks, l infrastructure de sécurité mondial, l internet a noté les premiers 100 gigabits par seconde (Gbps) d attaque DDoS en 2010, comparé à une ligne de haut débit de 10 Gbps en Regardant de plus près ce chiffre, 100 Gbps est 10 fois supérieur à la capacité de tout circuit IP principal, discret et simple. C est pourtant suffisant pour submerger totalement une petite partie des réseaux de la planète. Ce chiffre n est pas passé inaperçu auprès des administrateurs réseau. Des recherches dirigées par Verisign sur les attaques DDoS et menées en mars 2011 ont révélé que près de trois sur quatre décideurs informatiques travaillant pour des entreprises sans solutions de réduction de DDoS prévoient d en mettre en œuvre dans les 12 prochains mois. 4

5 Les choses sont de plus en plus mauvaises, car le TLD a toujours été et sera toujours- à la fois une cible et un canal potentiel des quelques cyber-attaques les plus importantes. La destruction ou la manipulation d un TLD peut. Et les attaques sur des TLD nationaux peuvent paralyser l ensemble des nations, une tactique dangereuse à la fois pour les cyber-terroristes et d autres cyber-criminels soutenus par l État. Cela représente des réalités auxquelles tous les opérateurs de TLD les petits et les nouveaux inclus font face dans leurs efforts pour servir les registraires, les inscrits, et les consommateurs qui comptent sur eux. RENFORCEMENT DES PILIERS DE LA DISPONIBILITE ET DE L INTEGRITE Parmi les trois piliers de la sécurité de l information - la confidentialité, l intégrité et la disponibilité - le plus grand intérêt de la communauté DNS est axé récemment sur l intégrité, avec le déploiement de DNSSEC dans le monde. Le DNSSEC aborde le problème des soidisant «man-in-the-middle attaques - dans lesquelles les attaquants appliquent une technologie de leurre de données DNS - en permettant l authentification de ces données. Étant donné que le DNSSEC est déployé plus intensivement dans tout l Internet, ces types d attaques devraient diminuer de façon significative. L intégrité de DNS a fait un pas en avant grâce au DNSSEC mis en application au niveau du serveur racine, et dans de principaux gtlds et cctlds, tels que.com,.net,.org et beaucoup d autres. Mais aussi important que l intégrité peut être en termes de bon fonctionnement et de la fiabilité du DNS, un autre pilier de la sécurité des informations - disponibilité - peut-être encore plus critique. Lorsqu un réseau ou TLD devient indisponible - même pour un court laps de temps - il a un effet «trickledown», car une fois qu il devient non recevable aux requêtes, les portes du magasin se ferment et les consommateurs pourraient aller ailleurs. Confirmer la disponibilité doit toujours être pour cette raison, une priorité absolue - surtout pour les opérateurs de TLD. Et bien qu il existe de nombreux problèmes pouvant causer des pannes de réseau, les attaques DDoS sont des plus importantes et imprévisibles. La recherche DDoS citée au-dessus a révélé que près de neuf répondants sur 10 (87 %) ont jugé que la protection DDoS est très importante pour le maintien la disponibilité. De nos jours, il existe beaucoup de contre-mesures connues pour les attaques DDoS (limitation du débit, pare-feu, «trous noirs» de routage, etc) variant selon l efficacité. La première ligne de défense - en particulier pour les TLD des opérateurs, qui peuvent difficilement se permettre le temps d atténuer une attaque DDoS, après qu elle s est produite est souvent le «surapprovisionnement», ou la construction de bande passante réseau et le développement de la capacité de service de transaction afin d aider à résister aux pics exponentiels de volume expérimentés lors d une attaque DDoS. Le surapprovisionnement est nécessaire, mais ne représente pas - en soi un programme d atténuation complet DDoS. Idéalement, les opérateurs de TLD chercheront à développer la capacité de détecter rapidement et d atténuer les attaques par déni de service distribué en nuage avant qu ils n atteignent leurs réseaux. Grâce aux changements extraordinaires et rapides au sein des attaques DDoS que nous observons actuellement, les tactiques d atténuation traditionnelles DDoS telles que le surapprovisionnement de bande-passante, le pare-feu et des dispositifs de système de prévention d intrusion (IPS) ne sont plus uniquement suffisants pour protéger les réseaux, les applications et les services. D après plusieurs opérateurs de TLD, un tiers de services d atténuation DDoS d experts spécialisés doivent aider à combler le fossé technologique dans la défense de leurs réseaux à partir d un tableau d ensemble de menaces et défis. L un des moyens qu utilise Verisign pour aider les opérateurs de réseaux à relever ces défis passe par les services de Verisign de protection DDoS. Basé sur 5

6 l expertise de la société pour défendre avec succès son infrastructure mondiale de DNS contre les attaques DDoS et autres attaques pendant plus d une décennie, les services de Verisign de protection en DDoS sont de type nuage, avec un service de surveillance et d atténuation agnostique de réseau et de matériel contre le DDoS permettant de détecter et de filtrer le trafic malveillant dans le nuage afin qu il n atteigne jamais le réseau. Cette approche permet aux équipes informatiques de maintenir disponibles les applications critiques et les services en ligne sans nécessiter de gros investissements dans les infrastructures ou l approvisionnement excessif. Comme dans toutes les choses se rapportant au lancement d un nouveau gtld, de forts partenaires techniques et une bonne compréhension de la menace paysage ne seront pas évidents pour le succès et la stabilité dans les marchés émergents. EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou accéder aux archives du Domain name industry Briefs, veuillez s il vous plaît consulter : Envoyez vos commentaires ou questions à A PROPOS DE VERISIGN VeriSign, Inc. (NASDAQ: VRSN), fournisseur réputé de services d infrastructure sur Internet pour le monde numérique. Chaque jour, Verisign traite des milliards de requêtes pour aider les entreprises et les consommateurs du monde entier de se connecter en ligne en toute confiance. Pour plus d actualités et d informations sur l entreprise, consultez le site Méthodologie ZookNIC Pour les données gtld citées par ZookNIC comme source, l analyse s appuie sur une comparaison des changements de nom de domaine avec le fichier de la zone racine complétée par des données sur un échantillon statistique des noms de domaine énumérant les responsables des registres pour un nom de domaine particulier et la localisation de la personne inscrite. Les données ont une marge d erreur basée sur la taille de l échantillon et du marché. Les données cctld sont basée sur l analyse des fichiers de zone racine. Pour plus d informations, consultez VerisignInc.com 2011 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. Verisign, le logo Verisign et les autres marques commerciales, marques de services et logos sont des marques commerciales déposées ou non de Verisign et de ses filiales aux États-Unis et dans d autres pays. Toutes les autres marques commerciales sont des marques de leurs propriétaires respectifs. Les déclarations contenues dans ce communiqué, en dehors des informations et données historiques, constituent des déclarations prospectives au sens de l article 27A du Securities Act de 1933 amendé et de l article 21E du Securities Exchange Act de 1934 amendé. Ces déclarations impliquent des risques et des incertitudes susceptibles de provoquer une différence entre les résultats réels de Verisign et ceux exposés ou induits par lesdites déclarations prospectives. Parmi ces risques et incertitudes, on peut notamment mentionner l incertitude sur le chiffre d affaires futur et la rentabilité et les fluctuations potentielles des résultats d exploitation trimestriels, sous l effet de facteurs tels qu une concurrence plus forte, une pression exercée sur les prix par des services concurrents proposés à des tarifs inférieurs aux nôtres et des changements dans les pratiques du marketing, y compris celles des registraires tiers ; la reprise lente de l économie ; les défis posés par la privatisation continue de l administration Internet ; les conséquences de défis légaux d ordre juridique ou de toute autre nature résultant de nos activités ou des activités des registraires ou des inscrivants ; de nouvelles lois et réglementations gouvernementales en vigueur ; les changements de comportement des clients ; les plateformes Internet et les configurations de navigation sur le Web ; l incapacité de Verisign à développer et à commercialiser ses nouveaux services avec succès ; l incertitude quant à l adoption par le marché de nos nouveaux services et l incertitude quant à leur potentiel de chiffre d affaires ; les interruptions de système ; les failles de sécurité ; les attaques perpétrées sur Internet par des cybercriminels, les virus ou les actes intentionnels de vandalisme ; l incertitude des dépenses et la durée des services de transition et des demandes d indemnisation liées à la fin des désinvestissement et l incertitude quant à la capacité du projet Apollo d atteindre les objectifs exposés. Des informations complémentaires relatives aux facteurs pouvant affecter les performances commerciales et financières de la société sont contenues dans les formulaires déposés par Verisign auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), notamment dans le rapport annuel de l entreprise de l exercice clos le 31 décembre 2010 (formulaire 10-K), dans les rapports trimestriels (formulaire 10-Q) ainsi que dans les rapports d activité courante (formulaire 8-K). Verisign se décharge de toute obligation de mise à jour ou de révision de toute déclaration prospective, après la date de publication.

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM ET.NET,

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS)

Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS) Une étude personnalisée de la série Technology Adoption Profile commandée par Bell Canada Juin 2014 Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS) Introduction

Plus en détail

L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt. 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009

L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt. 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 L ACEI exploite un DNS sans aucun temps d arrêt 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Plus de quatre cent mille fois par minute, on exécute une transaction en ligne liée à un nom

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays

L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays Joseph Bradley Jeff Loucks Andy Noronha James Macaulay Lauren Buckalew

Plus en détail

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé Les défis du développement du gouvernement électronique Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé La révolution numérique a engendré une pression sur les gouvernements qui doivent améliorer leurs prestations

Plus en détail

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Zied Hammami Directeur Principal- Spécialiste centre de données 14 novembre 2013 Ordre du jour Les centres de données de Bell Centre

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION Amélioration de la planification de la capacité à l aide de la gestion des performances applicatives

DOSSIER SOLUTION Amélioration de la planification de la capacité à l aide de la gestion des performances applicatives DOSSIER SOLUTION Amélioration de la planification de la capacité à l aide de la gestion des performances applicatives Comment assurer une expérience utilisateur exceptionnelle pour les applications métier

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord UNE ETUDE DU CENTRE FOR RETAIL RESEARCH POUR RETAILMENOT MARS 2016 Sommaire Méthodologie Taille des marchés de l étude Ventes en ligne 2014 2017

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

Protection sur site, dans le cloud ou hybride? Les différentes approches de protection contre les attaques DDoS

Protection sur site, dans le cloud ou hybride? Les différentes approches de protection contre les attaques DDoS sur site, dans le cloud ou hybride? Les différentes approches de protection contre les attaques DDoS Livre blanc PARTAGER CE LIVRE BLANC Sommaire Vue d ensemble... 3 Contexte actuel des attaques : la généralisation

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE BROCHURE DE PRODUIT APPLIED TAMOnline GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE L ACCÈS INSTANTANÉ À L INFORMATION a établi de nouvelles attentes pour le service à la clientèle. De plus en plus de clients

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Étude menée par Vanson Bourne Research

Étude menée par Vanson Bourne Research Étude menée par Vanson Bourne Research N o v e m b r e 2013 1 3 200 ENTRETIENS AU TOTAL avec 1 600 décideurs informatiques et 1 600 décideurs métiers 100 DÉCIDEURS INFORMATIQUES et 100 DÉCIDEURS MÉTIERS

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION 1ER TRIMESTRE 2014

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION 1ER TRIMESTRE 2014 RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 1ÈRE ÉDITION SYNTHÈSE Ce rapport contient les observations et perspectives issues des limitations mises en

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 5 28 février 2013 Original: français F Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni Les échanges mondiaux du café soluble Contexte Conformément aux objectifs de

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

À propos de nous TRIG SOCIAL

À propos de nous TRIG SOCIAL FR Equity Story À propos de nous Trig Social Media AB (publ.) est une plateforme de réseaux sociaux opérant au plan international et offrant de différents produits qui favorisent la participaction active

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - AOÛT 1 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Amélioration de la planification de la capacité à l aide de la gestion des performances applicatives Comment assurer une expérience utilisateur exceptionnelle pour les applications métier

Plus en détail

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain UNE SEULE SOLUTION Optimisez la valeur commerciale de votre information Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Plus en détail

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés 1 Le cadre de l analyse L analyse présente se base sur des données réunies dans le cadre du recensement triennal de la Banque

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

GARDEZ LA MAIN SUR VOS MOBILES. Freedome for Business

GARDEZ LA MAIN SUR VOS MOBILES. Freedome for Business GARDEZ LA MAIN SUR VOS MOBILES Freedome for Business PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA SÉCURITÉ MOBILE A l heure de la mobilité, assurer la sécurité d un réseau n est pas chose simple. Les smartphones mal protégés

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Conférence téléphonique

Conférence téléphonique Conférence téléphonique T2-2015 Énoncés prospectifs et mesure non établie selon les IFRS Mise en garde concernant les déclarations prospectives Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives RÉSUMÉ Mars 2010 Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives de l UE TERA Consultants L étude a été réalisée par TERA Consultants, un cabinet de conseil indépendant

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT Une vision avant-gardiste Depuis trois décennies, VeriFone est le leader mondial en matière de technologies de paiement. Précurseur et chef de file du secteur, VeriFone

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com Cybersécurité Petit-déjeuner Deutsche Bank Paris 26 novembre 2015 www.thalesgroup.com Thales en bref CA 2014 EBIT (*) 2014 13,0 Mds euros CA 2014 par secteur Défense & Sécurité 50% Aérospatial 39% Prises

Plus en détail

GROUPE D EXPERTISE EN COMMUNICATIONS, MÉDIA ET TECHNOLOGIE

GROUPE D EXPERTISE EN COMMUNICATIONS, MÉDIA ET TECHNOLOGIE GROUPE D EXPERTISE EN COMMUNICATIONS, MÉDIA ET TECHNOLOGIE APERÇU DU GROUPE D EXPERTISE Le groupe d expertise en communications, média et technologie (CMT) de Marsh Canada fait partie d un réseau mondial

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web

Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web COMMUNIQUE DE PRESSE Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web Websense ThreatSeeker Cloud fournit

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Résumé du Plan stratégique de l ACEI 2014 2016

Résumé du Plan stratégique de l ACEI 2014 2016 Résumé du Plan stratégique de l ACEI 2014 2016 La mission de l ACEI d encourager le développement du domaine.ca comme une ressource publique clé pour tous les Canadiens en fournissant des services d enregistrement

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

DÉTAILS ET PRINCIPES TOUCHANT LES PROPOSITIONS DE REDEVANCES RÉVISÉES

DÉTAILS ET PRINCIPES TOUCHANT LES PROPOSITIONS DE REDEVANCES RÉVISÉES DÉTAILS ET PRINCIPES TOUCHANT LES PROPOSITIONS DE REDEVANCES RÉVISÉES 15 MAI 2003 GÉNÉRALITÉS Le présent document (Détails et principes) fournit des renseignements supplémentaires qui viennent étoffer

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015 Indice des prix des logements 4 trimestre 2014 o L indice belge des prix des logements augmente de 1,0% au quatrième trimestre 2014 par rapport au trimestre

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

Contenu de la Présentation

Contenu de la Présentation Contenu de la Présentation I. Introduction II. L Augmentation des menaces et une vulnérabilité plus forte III. Le marché de la SSI : les enjeux financiers et économiques IV. Répondre aux enjeux économiques

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2014 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 264.930 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution

Plus en détail

L expertise a un visage

L expertise a un visage L expertise a un visage Une équipe d experts à l écoute de vos besoins Informatique ProContact, c est plus de 200 experts passionnés prêts à innover qui sont à votre service jour après jour afin de vous

Plus en détail

Récapitulatif: Du 3 Mai 2016

Récapitulatif: Du 3 Mai 2016 Du 3 Mai 2016 Récapitulatif: Commentaires de l ECSDA concernant la vision de la nouvelle infrastructure de l Eurosystème : L association a souligné que la consolidation des plateformes Target 2 et T2S

Plus en détail

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY FR UN MARCHÉ EN EXPANSION Le tournant du marché de la sécurité applicative. Dans le monde entier, les clients investissent dans la sécurité applicative pour faciliter

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Présentation Symantec Protection Suite Small Business Edition est une solution de sécurité et de sauvegarde simple et compétitive.hautement

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail