LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION"

Transcription

1 LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès de persnnes sans slutin d'hébergement autnme dans l'agglmératin de Mntpellier. Elle a pur but de les accmpagner dans la recnstructin de leur autnmie. 1 L'Avitarelle se prpse d'aller à la rencntre de ces persnnes et de cntribuer au repérage de leurs besins. Elle participe à la définitin de répnses adaptées et prend, le cas échéant, part à leur mise en œuvre. Dans les situatins d'urgence, l'assciatin cherche à apprter une prpsitin en répnse aux difficultés des persnnes qui se truvent dans l'impssibilité d'assurer par leurs prpres myens leur hébergement et leur subsistance, dans le suci de ne laisser persnne en danger sans assistance. Au-delà de cette première répnse, l'bjectif principal de l'assciatin est de les accueillir et de les accmpagner dans le dévelppement de leur cmpétence à assurer leur autnmie sciale. Dans le prlngement et à partir de l'actin qu'elle mène auprès des persnnes qu'elle accmpagne, l'assciatin analyse les prblèmes rencntrés et témigne des besins nn cuverts et des situatins aujurd'hui sans slutin, dans le but de RENDRE A CHACUN SA DIGNITE D'HOMME ET SA PLACE RECONNUE DANS LA SOCIETE. LES VALEURS, LES PRINCIPES D'ACTION DE L'AVITARELLE La (re)cnstructin de l'autnmie sciale est bien au centre des bjectifs d'interventin de l'assciatin. C'est cela qui la fnde à cnstruire une apprche glbale des prblèmes auxquels snt cnfrntées les persnnes qu'elle est amenée à rencntrer et/u à héberger. Les persnnes accueillies snt suvent dans des situatins de grande détresse, ayant parfis perdu le sentiment de leur dignité humaine. Accmpagner vers l'autnmie sciale, c'est aider les persnnes accueillies à retruver une identité sciale, à s'engager dans les démarches de sins (physiques et psychiques) dnt elles peuvent avir besin, à puvir assurer leur autnmie écnmique et prendre en charge leur hébergement. Cela passe d'abrd par puvir retruver le désir de s'ccuper de si. L'assciatin définit ainsi les principes d'actin auxquels se réfère :

2 - La dignité humaine : quelle que sit sa situatin aujurd'hui, sn histire, sn état du mment, tute persnne que l'n rencntre est une persnne humaine prteuse de valeurs persnnelles ; - Recnnaître la dignité de chacun se marque par le respect que l'n accrde à chacun, l'attitude que l'n adpte en le rencntrant, d'égal à égal, sans jugement de valeur ; - Les principes d'actin de l'avitarelle s'inscrivent en référence aux principes de la République : Liberté, Egalité, Fraternité ; - Dans sn actin individualisée, l'assciatin n'intervient pas à la place, mais avec les persnnes qu'elle accmpagne ; - Tute persnne a des myens, des ressurces à mettre en valeur. L'Avitarelle a pur principe de tujurs rechercher l'étincelle, les ptentialités de chacun ; - L'Avitarelle tient aussi au respect des principes fndamentaux de la vie en sciété : refus de la vilence, respect de l'envirnnement, du visinage, des institutins Refus des exclusins, des inégalités, des discriminatins, des injustices Egalité de traitement des persnnes accueillies Respect du drit et des drits fndamentaux des persnnes. - Tut engagement pris se dit d'être prté aussi lin que pssible et pursuivi tant qu'aucun relais n'a été mis en place. 2 Ces principes d'actin et références sur lesquels s'appuie l'assciatin s'appliquent à la fis à sa démarche d'accmpagnement des persnnes, au fnctinnement de la vie assciative, à l'exercice de sa respnsabilité d'emplyeur, à sn engagement cityen, et dans les relatins entre tus ceux qui participent aux actins de l'assciatin Ils engagent cllectivement l'assciatin et tutes les persnnes qui y œuvrent à quelque titre que ce sit : les adhérents, et en particulier les administrateurs, les bénévles, et les salariés dans le cadre de leur engagement prfessinnel. LES ACTIONS DE L'ASSOCIATION Les dmaines d'actin dans lesquels l'assciatin s'engage tuchent à la fis aux interventins d'extrême urgence visant à prtéger l'existence et à celles qui, au-delà, vnt à la rencntre des persnnes et leur prpsent écute, accueil, hébergement, accmpagnement vers l'insertin sciale. L'actin de l'assciatin y est à la fis pératrice, gestinnaire, prfessinnelle, et aussi bénévle et militante. Sa valeur prpre, la plus-value qu'elle apprte cnjugue prestatin de service, actin humanitaire et actin militante. Pur atteindre ses bjectifs de manière pertinente et efficiente, l'assciatin peut décider d'être pératrice dans la mise en œuvre d'une cmmande publique, pur autant que cette cmmande lui parait apprpriée et qu'elle se cnfrme au respect des principes d'actin de l'assciatin.

3 Cet engagement en tant qu'pérateur dans le champ de "l'urgence sciale" est un des myens d'interventin de l'avitarelle dans la lutte cntre les exclusins et l'assistance à des persnnes en danger. Il n'a de sens pur elle qu'accmpagné de sn regard critique sur les plitiques publiques, les dispsitifs d'insertin et les myens réellement déplyés pur aider les persnnes à recnstruire leur place dans la sciété. L'engagement de l'assciatin dans la mise en œuvre d'un dispsitif ne se pursuit que dans la mesure ù la cllectivité publique cmmanditaire pursuit la mise à dispsitin des myens nécessaires. Cette psitin d'pérateur dans la mise en œuvre d'une cmmande publique ne saurait altérer la liberté de parle de l'assciatin. L'actin militante de l'assciatin et sa parle publique visent à mieux faire cnnaître les besins, analyser les prblèmes, le cas échéant dénncer les faiblesses u les insuffisances de l'actin sciale publique, en étffant cette dénnciatin de prpsitins de répnses, de pistes pur l'actin ; elles visent aussi à cmbattre les situatins d'injustice et les discriminatins que subissent les persnnes auprès de qui l'assciatin intervient. 3 L'Avitarelle recherche la cllabratin et la cmplémentarité avec les autres structures intervenant sur le même territire, tant en ce qui cncerne la dimensin cllective de sn actin que pur les situatins individuelles qu'elle accmpagne. La décisin de se prpser cmme pérateur est évaluée en fnctin de l'appréciatin de la pertinence de l'actin, de sa chérence avec les bjectifs et principes d'actin de l'assciatin, dans le suci de rechercher qui est l'pérateur le plus cmpétent pur l'actin à dévelpper, u le partenariat le plus adapté à sa réussite. L'Avitarelle se dit de rester vigilante à ne pas négliger les prblématiques sur lesquelles elle n'est pas directement engagée cmme pératrice. Elle garde le suci des suites à envisager aux pératins qui nt été arrêtées, reste attentive aux besins cmplémentaires, aux questins sans répnse, aux échanges avec le réseau de ses partenaires. L'actin de l'assciatin peut prendre des frmes et s'appuyer sur des dispsitifs déjà expérimentés u cadrés réglementairement, mais peut aussi explrer des vies nuvelles d'interventin en prenant garde à ne fragiliser par ces expérimentatins nvatrices ni les persnnes cncernées ni les autres actins et services qu'elle cnduit. L'APPLICATION DU PROJET La mise en applicatin du prjet assciatif de l'avitarelle se décline à la fis dans l'animatin de la vie assciative, dans la relatin de l'assciatin avec l'ensemble des persnnes qu'elle rencntre u qu'elle accueille, dans sa respnsabilité d'emplyeur et dans sa place dans la Cité.

4 LA VIE ASSOCIATIVE Les principes d'actin qui sus-tendent le prjet assciatif de l'avitarelle impsent de veiller au bn fnctinnement de la démcratie interne, au respect des statuts et du rôle des instances de l'assciatin, en les adaptant si nécessaire aux bjectifs et principes du Prjet et aux besins des actins engagées. L'Avitarelle se dit dnc d'assurer une bnne infrmatin des adhérents et des élus de l'assciatin sur tut ce qui tuche à la vie de l'assciatin et sur l'bjet de sn engagement. Les instances de l'assciatin, assemblée générale, cnseil d'administratin, bureau, divent être animées cmme lieux de débat, d'analyse, mais aussi de décisin créatifs qui sachent cnduire l'évlutin des actins de l'assciatin pur les ajuster aux besins des persnnes auprès de qui elle intervient. 4 Cela impse de se dnner les myens d'y entendre la parle et les pints de vue de ces persnnes, ainsi que ceux des intervenants prfessinnels u bénévles engagés dans les actins et services de l'assciatin. Le dialgue permanent avec eux dit dnc être assuré. L'assciatin a le suci de resituer par ses analyses l'actin lcale menée ici dans une apprche glbale des phénmènes sciaux générateurs de pauvreté et d'exclusin. Elle se dit dnc d'enrichir ses débats internes par une veille attentive aux recherches, travaux et débats publics sur ces phénmènes. LES PERSONNES RENCONTREES DANS LA RUE ET ACCUEILLIES PAR L'ASSOCIATION La vie assciative de l'avitarelle prend tut sn sens par l'bjectif qu'elle pursuit dans la lutte cntre les exclusins au service des persnnes sans slutin d'hébergement autnme dans l'agglmératin de Mntpellier, dans le but de les accmpagner dans la recnstructin de leur autnmie. Elles divent dnc truver auprès de l'assciatin un accueil et une écute de qualité, et la manifestatin de la recnnaissance de leur dignité humaine. L'assciatin en témigne d'abrd en n'hésitant pas à intervenir pur prter assistance aux persnnes et assurer que les cnditins de leur existence ne sient pas menacées. L'Avitarelle s'engage à tut faire pur assurer la prtectin des persnnes qu'elle accueille et à leur garantir une égalité de traitement. Elle les asscie à l'élabratin de tute décisin, individuelle u cllective, qui les cncerne, en mettant à leur dispsitin les infrmatins nécessaires. Elle s'effrce de leur apprter u de les accmpagner vers les actins sciales, éducatives, signantes, culturelles dnt elles peuvent avir besin, en mbilisant tus les myens que lui permettent les dispsitifs de l'actin publique et les ressurces du territire. Elle est vigilante au respect de leurs drits et devirs au sein des structures de l'assciatin et dans leur vie qutidienne dans la cité. Elle est attentive à la recnnaissance, au respect, à l'enrichissement, à la valrisatin de l'identité culturelle des persnnes. Elle veille au dévelppement et à la qualité des relatins interpersnnelles et de la vie sciale au sein des établissements. LA RESPONSABILITE D'EMPLOYEUR

5 Dans l'exercice de sa respnsabilité d'emplyeur, l'avitarelle reste engagée par les principes d'actin définis dans sn prjet assciatif. Au-delà de ses bligatins légales et cnventinnelles, elle est dnc attentive à la qualité du dialgue scial, au drit d'expressin et à l'ensemble des drits de ses salariés dnt elle attend qu'ils sient, dans leurs pratiques prfessinnelles, en cnfrmité avec les engagements du prjet assciatif. Elle cnstruit avec eux la déclinaisn du prjet assciatif en prjets d'établissements. Elle tient les salariés infrmés de la vie des instances et des prjets de l'assciatin. Elle veille à la qualité des cnditins de travail, à la prtectin des salariés et à la préventin des risques prfessinnels, au dévelppement de la qualificatin et des cmpétences, à l'égalité de traitement, et à l'enrichissement des tâches de chacun. Au sein de ses services, l'assciatin accueille aussi des prfessinnels en frmatin dans le duble suci de cntribuer au dévelppement de leur cmpétence à intervenir dans les dmaines de l'urgence sciale, et de mieux faire cnnaître par ces prfessinnels en frmatin les réalités humaines auprès desquelles l'assciatin intervient. L'Avitarelle est attentive à la qualité de leur intégratin dans les équipes de travail et de l'apprt frmatif qui leur y est prpsé. Le prjet assciatif est prté à leur cnnaissance et les principes d'actin qui le sus-tendent s'impsent à leur pratique au sein des services. 5 LES BENEVOLES DANS L'ASSOCIATION Dans la mise en œuvre des actins, des persnnes bénévles peuvent être assciées à l'interventin des prfessinnels. L'assciatin assure la respnsabilité de la définitin de leurs rôles respectifs et s'assure également du dévelppement des cmpétences de chacun. Une charte définit plus précisément la nature des engagements réciprques de l'assciatin et de ses intervenants bénévles qui agissent dans le respect des principes et valeurs définis dans le prjet assciatif. L'assciatin veille à la qualité de l'accueil, de l'infrmatin, de l'rientatin et du psitinnement des persnnes qui prpsent leur participatin vlntaire et bénévle aux actins qu'elle mène. La place des bénévles dans les services est réfléchie et préparée, recnnue et respectée, clairement intégrée dans les actins au sein des équipes intervenantes, dans le suci de la qualité du service et des relatins entre les intervenants et avec les persnnes accueillies. Leur rôle est à la fis de participer à la vie assciative, d'enrichir les services rendus, et de témigner de l'engagement militant de l'assciatin. L'ASSOCIATION DANS LA CITE Le prjet assciatif s'applique aussi à la place de l'assciatin dans la vie de la Cité. Elle en met en œuvre les principes dans sa participatin à la vie des quartiers ù elle est implantée. L'Avitarelle y est uverte aux partenariats, à la cncertatin, à la recherche des synergies qui cncurent à l'atteinte de ses bjectifs. Elle s'inscrit dans le travail en réseau, et favrise les cpératins et la mutualisatin des myens au service de la lutte cntre les exclusins.

6 Elle abrde dans cet esprit avec franchise, et fermeté sur les principes qu'elle défend, le dialgue avec les puvirs publics (cllectivités lcales et services de l'etat). Elle s'engage publiquement dans un rôle d'infrmatin et d'alerte sur les difficultés et les besins des persnnes auprès de qui elle intervient et sur l'actin de lutte cntre les exclusins. Cela peut aller jusqu'à la dénnciatin des injustices u des discriminatins dnt sn actin la rend témin. Cet engagement public l'amène à participer activement aux études et travaux cllectifs en lien avec les schémas rganisant l'actin cntre les exclusins aux différents échelns du territire. 6

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES (Prjet Assciatif de Structure 2010-2013) 1 - Préambule La péride de la jeunesse révèle les transfrmatins prfndes d'une sciété en mutatin ; elle renvie

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Prgramme Départemental d Insertin 2015-2016 Appel à candidatures et à prjets CAHIER DES CHARGES 1 CAHIER DES CHARGES Le présent appel à candidatures et à prjets invite les

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles Signature de la Cnventin d expérimentatin du téléphne prtable d alerte visant à renfrcer la prtectin des femmes, victimes de vilence cnjugale, en très grand danger Lundi 25 nvembre 2013 14h30 Tribunal

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial»

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial» La frmatin qualifiante au «Cnseil cnjugal et familial» Le métier de cnseiller-ère cnjugal-e et familial-e cnsiste à exercer - auprès des jeunes, des femmes, des cuples et des familles - des activités d

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

Introduction 24/06/2014 2

Introduction 24/06/2014 2 Intrductin A l initiative de la Fédératin de cancérlgie, du Cmité du Calvads de la Ligue cntre le Cancer et du Service scial du CHU. Une cnventin tripartite. Espace SOCIAL Cancer : apprter une aide cncrète

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales»

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales» OFFRE de FORMATIONS «Vilences cnjugales et intrafamiliales» Depuis leurs débuts, les asbl Slidarité-Femmes (La Luvière), Cllectif cntre les Vilences Familiales et l Exclusin (Liège) et Praxis (tris antennes

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE

FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE INTRODUCTION : HISTORIQUE DE L ACTION SOCIALE L actin sciale de l Etat, qui a pur bjet l améliratin des cnditins de vie des agents

Plus en détail

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires)

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires) LA FONCTION DE L ORTHOPHONISTE EN PEDOPSYCHIATRIE Dans le cadre d'un secteur de pédpsychiatrie, l'exercice de l'rthphnie truve sa particularité dans la spécificité de la structure qui a sn prpre cadre

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR Cahier du participant DANS LE CADRE DU PROJET PRÉSENTATION Dans le cadre de «Déclic Lisir», une Actin Jeunesse Structurante en lisir initiée

Plus en détail

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU SÉMINAIRE BTS Services infrmatiques aux rganisatins 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU Ce cmpte-rendu s appuie sur les ntes de Serge Guerinet et furnit une première synthèse des interventins qui nt animé

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire

Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire GIRARD Mathilde BAZIN Matthieu SADA Laila CORABOEUF Pascale Atelier 2 Optimiser l implicatin des AED et autres persnnels de la Vie sclaire 1 1. Diagnstic La Vie sclaire, du fait de ses liens directs avec

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Avenant au cahier des charges de la formation des personnels IATSS 2014-2015

Avenant au cahier des charges de la formation des personnels IATSS 2014-2015 Avenant au cahier des charges de la frmatin des persnnels IATSS 2014-2015 Rectrat de l Académie de Lille Délégatin académique à la frmatin des persnnels 20 rue Saint-Jacques BP 709 59 033 Lille cedex Tél

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Entretien avec Stéphanie Barbot, Responsable du département GERICO (Pôle Gestion des Risques et Interventions Collectives)

Entretien avec Stéphanie Barbot, Responsable du département GERICO (Pôle Gestion des Risques et Interventions Collectives) Entretien avec Stéphanie Barbt, Respnsable du département GERICO (Pôle Gestin des Risques et Interventins Cllectives) Purriez-vus vus présenter en quelques mts et nus rappeler le rôle du Département Geric

Plus en détail

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE 139 140 PRÉAMBULE Suhaitant dnner plus de frce aux principes éthiques qui guident l ensemble de ses décisins, tut en s inscrivant

Plus en détail

Rapport n? 15-02-24. Dans le cadre de ses activités festives, la commune va organiser un carnaval dans les rues de la ville le samedi Il avril 2015.

Rapport n? 15-02-24. Dans le cadre de ses activités festives, la commune va organiser un carnaval dans les rues de la ville le samedi Il avril 2015. REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU VAL D'OISE COMMUNE DE SAINT-LEU-LA-FORET Séance du mardi 3\1mU!FS 2015 Rapprt n? 15-02-24 CONVENTION RELATIVE A LA PARTICIPATION DE LA CROIX ROUGE FRANÇAISE AUX DISPOSITIFS

Plus en détail

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue.

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue. F.I.S.P.A. Cllabratin IDE - AS Textes de référence Le décret du 27 juillet 2004 définissant les actes de la prfessin infirmier: article R 4311-4 CSP : définitin de la ntin de cllabratin La circulaire 96-31

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES 2013 SOMMAIRE Préambule :... 2 INTRODUCTION... 3 1. PRESENTATION DU SERVICE... 4 a) Le parc lgement géré par ntre assciatin... 4 b) Le persnnel... 4 2. UNE REORGANISATION

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

Projet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Moselle CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE. Avril 2014

Projet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Moselle CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE. Avril 2014 CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE Prjet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Mselle Avril 2014 Prjet d Etablissement CDE de la Mselle Editrial Dès 2011, le Cnseil Général a

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

L origine et le projet d AMA Diem

L origine et le projet d AMA Diem Juillet 2012 L rigine et le prjet d AMA Diem Assciatin et prjet initiés et prtés par Blandine, une jeune persnne de 39 ans, tuchée par la maladie d Alzheimer depuis 3 ans. Ntre prjet phare : créer une

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

REMERCIEMENTS. J ai également apprécié la disponibilité des différents professionnels que j ai sollicité pour m aider à l élaboration de ce mémoire.

REMERCIEMENTS. J ai également apprécié la disponibilité des différents professionnels que j ai sollicité pour m aider à l élaboration de ce mémoire. AVERTISSEMENT «L Institut de Frmatin en Sins Infirmiers n entend dnner aucune apprbatin ni imprbatin aux pinins émises dans cet uvrage. Ces prps snt cnsidérés cmme prpres à leur auteur et dnc énncés sus

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer Cnseiller préventin facility fficer 4 avril 2012.dc MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Cnseiller(e) en Preventin niveau 2 et Facility Officer I. CONTEXTE Médecins Sans Frntières est une rganisatin

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs Guide Prjet Recherche et Dévelppement À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs 1 1. SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES... 3 1. LE CONTEXTE ET LES ENJEUX... 3 2. LES OBJECTIFS POUR UN

Plus en détail

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 6 Drôme Ardèche Centre Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION RHONE-ALPES 66, curs

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Cessin de matériel infrmatique réfrmé à titre gracieux aux enfants cnfiés au Département Depuis 2006, la cmmissin permanente a appruvé une décisin cédant à titre gracieux aux cmmunes de mins de 1500 habitants

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

Guide à destinations des équipes de direction

Guide à destinations des équipes de direction Guide à destinatins des équipes de directin Il est ressrti des auditins du cmité de piltage que le dialgue des assciatins d étudiants avec la guvernance des établissements était un réel facteur de prtectin

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

L exercice du métier de psychologue dans les établissements pour personnes âgées

L exercice du métier de psychologue dans les établissements pour personnes âgées Directin de la Slidarité départementale Service Persnnes Agées L exercice du métier de psychlgue dans les établissements pur persnnes âgées Dcument d rientatin prpsé par le Cnseil Général des Pyrénées

Plus en détail

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE Guichet Unique SAPAD : Cntact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.rg FONCTIONNEMENT D UN SAPAD LE SAPAD, POURQUOI? Service d Assistance Pédaggique A Dmicile aux

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE

MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE Frmateur : Pierre GUILLOU (Elus 2.0 & Idese) Services et Frmatins en Web Plitique Cmmunauté des élus sur Internet www.elus20.fr Facebk.cm/Elus20

Plus en détail

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe Cmite de suivi de la refrme de la plitique du handicap Grupe d appui technique n 5 «empli-ressurces» Dcument de synthèse des travaux du grupe 1 er Thème abrdé : L allcatin aux adultes handicapés (AAH)

Plus en détail

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 1 Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise UE1 DROIT DES AFFAIRES DROITS DES SOCIETES Chapitre 2 La guvernance d entreprise Jannes Alexandre 2008 DSCG Smmaire : INTRODUCTION... 3 SECTION 1 : HISTORIQUE... 4 SECTION 2 : LA MISE EN ŒUVRE DE LA GOUVERNANCE

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIES EN INSERTION EN RHÔNE-ALPES

PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIES EN INSERTION EN RHÔNE-ALPES PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIES EN INSERTION EN RHÔNE-ALPES I - PENDANT LE PARCOURS EN S.I.A.E. 1. Les frmatins de drit cmmun mises en œuvre par l emplyeur

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

1 POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE :

1 POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE : INTERVENTION DE Pierre LARNAUDIE, Médecin anesthésiste des hôpitaux de l Assistance Publique L Assemblée Générale de l Assciatin crématiste de Vichy, ses envirns et Mulins s est terminée le 7 avril 2013,

Plus en détail

Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet

Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet Atelier santé ville de NANTERRE «Renfrcement du puvir d agir par un accmpagnement sutenu autur de la nutritin» Objet du prjet En partenariat avec le centre scial d un quartier priritaire, l Atelier santé

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail