Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international"

Transcription

1 Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international L essai en vibration, quand il est réalisé correctement, est un outil précieux pour chaque laboratoire ou pour chaque ligne de production. La clef du succès est une bonne connaissance du fonctionnement du système. L un des éléments principaux est de savoir comment le logiciel VibControl va réaliser l essai en vibration en toute sécurité. Cependant, au moment de lancer le test, il persiste toujours des doutes dans notre esprit tels que : La sensibilité de l accéléromètre est-elle correcte? Le câblage est-il bon? La définition de l essai est-elle correcte? L équipement à tester est-il correctement fixé? L outil de fixation est-il adapté? La force du vibrateur est-elle suffisante? La liste peut s accroître et la panique survient. Le pré-test de VibControl vous aidera à surmonter les difficultés avant le lancement de l essai. Beaucoup de clients disent «pourquoi devons-nous faire un pré-test à chaque fois?» La réponse est : la sécurité! En premier lieu, rappelez-vous comment fonctionne un test en vibration. Synoptique d un moyen d essai en vibration avec pilotage asservi

2 Sur le diagramme précédent, vous pouvez voir que le système fonctionne en boucle fermée. Pour que la spécification du test soit réalisée avec précision et sécurité sur le vibrateur, différents paramètres doivent être vérifiés, entre autres : La sensibilité des accéléromètres. Pas de coupure sur les câbles de retour signal ou sur le câble du générateur, ce qui donnerait une information de boucle ouverte. Les fixations et le montage doivent être réalisés correctement en tenant compte de la gamme de fréquence et du niveau du test. Le gain de l amplificateur doit être réglé en fonction des niveaux attendus. Une bonne transmission de la force à travers la fixation et l équipement à tester vers les accéléromètres. Fonction de pré-test dans VibRunner Les fonctions suivantes sont effectuées pendant le pré-test : 1 - Calcul de la fonction de transfert entre la voie de contrôle et le signal du générateur 2 Vérification du gain de la boucle de contrôle 3 Rappel de la sensibilité des capteurs 4 Vérification que chaque voie transmet un signal plausible 5 Mesure du niveau de bruit de fond (qui doit être suffisamment bas) La fonction de transfert du système total (armature, fixation et équipement à tester) est calculée. Elle sera utilisée pour la création du premier signal généré au démarrage de l essai. Le gain du système, qui est simplement le rapport entre la réponse de l accéléromètre de contrôle et la tension du générateur, permet de calculer la tension nécessaire pour atteindre le niveau nominal du test. C est également un outil puissant de diagnostic car il vérifie la boucle entière en une simple mesure. Ce résultat est comparé au gain du système défini dans VibEdit/Voies. Si le gain mesuré est dans la tolérance, le pré-test dit "OK", mais si le gain mesuré est en dehors de la tolérance, le pré-test annonce "Différence de gain" (Gain error). Le signal du générateur affiché à la fin du pré-test est un élément pertinent car il montre les caractéristiques dynamiques du système complet incluant l armature, la fixation et la charge. C est un bon indicateur des résonances du système qui peut déceler des problèmes potentiels de stratégie de contrôle ou de comportement dynamique (du jeu par exemple). Le contrôleur m+p international est capable d afficher ces résultats pour tous les modes (y compris le balayage sinus et le suivi de résonance). Ainsi l opérateur aura une idée claire de tous les problèmes possibles avant de lancer l essai. De plus d autres mesures sont effectuées tels que le calcul du spectre de cohérence entre la première voie de contrôle et le signal du générateur, la mesure du bruit de fond (le niveau vibratoire résiduel doit être inférieur à ceux attendus pendant les essais), la détection de boucle ouverte (câble coupé)

3 Exemple n 1 Défaut de fixation Maintenant regardons comment le pré-test permet de découvrir un problème potentiel. Le vibrateur utilisé cidessous a une fixation simple attachée à l armature et l accéléromètre de contrôle est collé au centre de la poutre. Un test en aléatoire a été créé. Le pré-test fonctionne normalement ; puis la vis de fixation sera desserrée et le pré-test relancé pour comparer les résultats. Poutre fixée sur l excitateur Profil de test en aléatoire Résultat du pré-test avec la poutre serrée Résultat du pré-test avec la poutre desserrée

4 Comme vous pouvez le voir sur les résultats des pré-tests en bas de page précédente, le gain a presque doublé quand la poutre est desserrée et la valeur de la mesure (mv) est plus élevée. Vous pouvez aussi noter l indication OK ou "Différence de gain" (Gain error) dans la colonne "remarque". Réponse de la voie de contrôle pendant le pré-test avec la poutre serrée Réponse de la voie de contrôle pendant le pré-test avec la poutre desserrée Sur les graphes ci-dessus montrant la réponse de la voie de contrôle avant et après desserrage, pendant le pré-test, on peut noter que les fréquences élevées sont bruitées quand la fixation est desserrée. Ceci est dû au fait que la poutre n est plus solidaire de l armature et que le contrôle n est pas très bon. Ainsi le fait d ignorer le message "Différence de gain" et de lancer le test malgré tout pourrait créer des dommages au système.

5 Exemple n 2 Desserrage du câble de l accéléromètre Le profil Aléatoire est le même que dans l exemple n 1. Les résultats liés à un câble bon ou défectueux sont les suivants : Résultat du pré-test avec le câble de l accéléromètre correctement serré Résultat du pré-test avec le câble de l accéléromètre desserré Dans ce cas il faut noter une grande différence sur les valeurs de cohérence ainsi que pour les autres valeurs entourées dans les tableaux ci-dessus. Avec le câble desserré, la remarque indique "Voie ouverte" (Open chan.). Aussi le test ne peut pas être lancé car le système n autorise pas le passage en mode "pause". Avec une seule voie cela semble évident mais avec plusieurs voies le pré-test doit vérifier toutes les voies et pas seulement la voie de contrôle. Ceci permet de gagner du temps et des efforts en évitant à l utilisateur de lancer un test avec une voie ouverte. Résumé Comme vous pouvez le voir sur les exemples précédents, le pré-test, s il est bien compris et correctement utilisé est un outil très intéressant pour détecter différents problèmes. Les deux exemples ci-dessus ne sont qu un aperçu de ce que le pré-test de VibControl peut apporter. Nous pensons que le fait de ne pas avoir ce niveau de sécurité, et donc de ne pas pouvoir identifier les problèmes en amont, peut créer des dommages sur le vibrateur ou sur l équipement à tester. Si cette fonction n était pas présente, l opérateur devrait se faire ses propres jugements manuellement avec un risque potentiel d erreur et de mauvaise compréhension. Pour plus d informations sur cette fonction, sur nos produits ou pour une démonstration de la solution VibControl, contactez nous à

BIOLOGIE PROSPECTIVE Département Contrôle de Qualité 3, route de l aviation - BP 60070 54602 Villers-lès-Nancy Cedex Tel : +33 (0)3 83 44 51 41 Fax :

BIOLOGIE PROSPECTIVE Département Contrôle de Qualité 3, route de l aviation - BP 60070 54602 Villers-lès-Nancy Cedex Tel : +33 (0)3 83 44 51 41 Fax : Logiciel de saisie des résultats par Internet MANUEL D UTILISATION Département Contrôle de Qualité Département Contrôle de Qualité SOMMAIRE 1. Pour commencer...1 1.1. Généralités... 1 1.2. Configuration

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un Système Technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6

Plus en détail

AWEKAS fait peau neuve!

AWEKAS fait peau neuve! AWEKAS fait peau neuve! Beaucoup se demanderont où se trouvent les changements. Et pourtant, il y en a un grand nombre. Certains sont visibles, d autres sont cachés. Mais ces derniers sont importants pour

Plus en détail

TP n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI

TP n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI Sciences de l Ingénieur n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI Cordeuse de raquette Objectifs : Identifier l organisation structurelle et comportementale d un système, Modèle de connaissance

Plus en détail

Projet tutoré Système programmé de cycle de décharge batterie

Projet tutoré Système programmé de cycle de décharge batterie Projet tutoré Système programmé de cycle de décharge batterie Réalisé par : GRANDGIRARD Mickaël & Vincent Enseignant responsable : CHRETIEN Eric Sommaire Introduction Cahier des charges Diagramme de GANTT

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques 1 RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques La section lecture de l IFLA a le plaisir de présenter quelques suggestions pratiques

Plus en détail

DM : Asservissement. TSSI : Régulation et asservissement. Tapis de course TC290

DM : Asservissement. TSSI : Régulation et asservissement. Tapis de course TC290 Tapis de course TC290 DM : Asservissement Amélioration cardiovasculaire Remise en forme Rééducation fonctionnelle Entrainement ciblé à différentes vitesses, sur différentes inclinaisons 1. Présentation

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description Transmetteur de conductivité inductif CTI-750 Jusqu à quatre étendues de mesure Jusqu à quatre coefficients de température Mesure de concentration de : - soude caustique NaOH - acide nitrique HNO 3 - courbe

Plus en détail

Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes

Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes Informations pour le papetier Technical Assistance, Service and Know-how Sujets Divers 2 Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes

Plus en détail

Asservissement de vitesse avec boucle de courant

Asservissement de vitesse avec boucle de courant Asservissement de vitesse avec boucle de courant 0.0- But Le but de cet essai est d étudier un système asservi à l aide du logiciel de simulation PSPICE. Grâce à cet outil de simulation, qui permet de

Plus en détail

ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE

ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE Une éolienne est un générateur qui convertit l'énergie du vent en énergie électrique. Elle se compose d'un mât sur lequel est installée une nacelle renfermant la génératrice

Plus en détail

ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS ETUDE VIRTUELLE DE 3 SYSTEMES CONSTRUCTIFS

ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS ETUDE VIRTUELLE DE 3 SYSTEMES CONSTRUCTIFS Comité professionnel de Développement des Industries Françaises de l Ameublement et du Bois 120 avenue Ledru-Rollin 75011 Paris ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS ETUDE VIRTUELLE

Plus en détail

Passerelles AS-i 3.0, PROFIsafe via PROFINET ou PROFIBUS

Passerelles AS-i 3.0, PROFIsafe via PROFINET ou PROFIBUS safe via NET ou BUS Passerelles AS-i v3.0, safe via NET ou BUS safe et Safe Link dans und seul dispositif jusqu à 450 devices 2 / 1 maître, esclave NET / BUS Esclaves entrées de AS-i via safe annoncer

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS

SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS (Partie 1 & 2) L étude détaillée se limite aux systèmes de bases, c est à dire aux systèmes du premier ordre et du second ordre. En effet l étude des autres systèmes

Plus en détail

Technologie de maintenance industrielle.

Technologie de maintenance industrielle. Technologie de maintenance industrielle ELC.22 Objectifs du programme Les unités de production et les équipements industriels modernes sont des systèmes de plus en plus complexes et automatisés. Ces systèmes

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard ean Margerand Florence Gillet-Goinard Manager la qualité pour la première fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION Manager la qualité pour la première fois Si vous êtes appelé à manager la qualité

Plus en détail

Ministère de l Éducation

Ministère de l Éducation Ministère de l Éducation EFIS 2.0 Guide de dépannage Version 1.1 le 29 octobre 2014 Table des matières 1 HISTORIQUE DU DOCUMENT... 3 2 PRÉSENTATION DU GUIDE... 4 2.1 BUT ET INTENTION... 4 2.2 COORDONNÉES

Plus en détail

MANUEL D'INSTALLATION CONTROLEUR LOGIQUE NTR 756 D /F

MANUEL D'INSTALLATION CONTROLEUR LOGIQUE NTR 756 D /F MANUEL D'INSTALLATION CONTROLEUR LOGIQUE NTR 756 D /F Distribué par : Contact : hvssystem@hvssystem.com Tél : 0326824929 Fax : 0326851908 Siège social : 2 rue René Laennec 51500 Taissy France www.hvssystem.com

Plus en détail

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne Christophe Calmettes & Jean-José Orteu On considère le système représenté sur la figure 1 et constitué

Plus en détail

Domaines et critères d'évaluation

Domaines et critères d'évaluation Académie de ----------------------- Métiers de la Mode Vêtement E1 ÉPREUVE TECHNIQUE DE CONCEPTION SOUS ÉPREUVE E11 : Développement de produit esthétique, fonctionnel et technique FICHE D'ÉVALUATION Candidat

Plus en détail

Son et modes propres de vibration

Son et modes propres de vibration TP DE PHYSQIUE N 6 SPECIALITE TS 1/6 SON ET MODES PROPRES DE VIBRATION Objectifs TP de physique N 6 Son et modes propres de vibration Connaître les deux conditions pour qu un instrument de musique produise

Plus en détail

INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS

INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS - POSITION DU PROBLEME Le chapitre précédent à permis de définir le comportement d un système asservi à partir de 3 caractéristiques majeures: la rapidité

Plus en détail

«Gérer la demande de soins au sein d une maison de santé»

«Gérer la demande de soins au sein d une maison de santé» Séminaire du 24 mai 2014 «Gérer la demande de soins au sein d une maison de santé» SYNTHESE 1 Introduction Le 24 mai 2014 s est tenu un temps d échanges de pratiques relatif à la gestion de la demande

Plus en détail

Centrale à batterie OCTOPUS «Battery Supervisor» NOTICE D INSTALLATION

Centrale à batterie OCTOPUS «Battery Supervisor» NOTICE D INSTALLATION Centrale à batterie OCTOPUS «Battery Supervisor» NOTICE D INSTALLATION Pour tout renseignement, contacter: Société REYA BP126-144, Avenue de la ROUBINE 06156 CANNES-LA-BOCCA Tel : 33 - (0) 4.93.90.47.00

Plus en détail

Table des matières GESTION DE PROJET... 2 L'ENVIRONNEMENT D'ADVANCE DESIGN... 2 LE MODE MODELÉ... 2 CHARGER LA STRUCTURE... 2

Table des matières GESTION DE PROJET... 2 L'ENVIRONNEMENT D'ADVANCE DESIGN... 2 LE MODE MODELÉ... 2 CHARGER LA STRUCTURE... 2 Formations 2017 Table des matières FORMATION 1 INTRODUCTION À LA MODÉLISATION AVEC ADVANCE DESIGN... 2 GESTION DE PROJET... 2 L'ENVIRONNEMENT D'ADVANCE DESIGN... 2 LE MODE MODELÉ... 2 CHARGER LA STRUCTURE...

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES

III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES III - INTRODUCTION AUX TESTS STATISTIQUES J-P. Croisille Université de Lorraine UEL - Année 2012/2013 1-PRINCIPE DES TESTS D HYPOTHESE HYPOTHESE NEUTRE ET HYPOTHESE ALTERNATIVE: Une hypothèse est une affirmation

Plus en détail

611 Amplificateur pour capteur à jauges ÉLECTRONIQUE

611 Amplificateur pour capteur à jauges ÉLECTRONIQUE 611 Amplificateur pour capteur à jauges ÉLECTRONIQUE Système De Conditionnement Multivoies MODULAR 600 Potentiomètre de control Amplificateur pour LVDT Amplificateur pour capteur à jauges Module d'affichage

Plus en détail

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider Physique-Chimie Programme de Terminale S - Enseignement de spécialité Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence Thème : Son et musique Type de ressources : Activité documentaire Domaine

Plus en détail

Confrontation essais-modèle sur une structure composite sandwich originale

Confrontation essais-modèle sur une structure composite sandwich originale Confrontation essais-modèle sur une structure composite sandwich originale - Du projet encadré au TP - François Louf (3 ans) Agrégé - Docteur es Mécanique Maître de conférences Enseignements en CAO, conception,

Plus en détail

Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE100 VYE102 VYE107 80227555/00 02/2015

Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE100 VYE102 VYE107 80227555/00 02/2015 Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE00 VYE0 VYE07 807555/00 0/05 Contenu Remarques préliminaires Consignes de sécurité Fonctionnement et caractéristiques Montage5.

Plus en détail

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance Gamme antidéflagrante ZI chemin des aisières F-45500 Saint Brisson sur Loire : 33(0)2.38.36.71.05 : 33(0)2.38.36.70.65 e. mail : info@arem.fr Groupe II Catégorie 2 Zones 1 ou 21 Catégorie 3 Zones 2 ou

Plus en détail

La Magic Bout de Fil

La Magic Bout de Fil La Magic Bout de Fil Historique des versions Version 1.1 27.09.2006 oca Table des matières Théorie...2 Introduction...2 Pratique...4 Préparation et mesures... 4 Construction...8 Contrôle du montage...

Plus en détail

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences :

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences : Conseils de Semis En grandes cultures, il y a des facteurs importants que vous ne pouvez pas contrôler, comme le climat par exemple. Cependant, plusieurs autres facteurs restent largement sous notre contrôle.

Plus en détail

Académies de Paris, Créteil, Versailles

Académies de Paris, Créteil, Versailles Académies de Paris, Créteil, Versailles Manip 1 ADAPTATIONS D IMPEDANCES SUR L AMPLIFICATEUR DE SORTIE EMISSION 2 TABLE DES MATIERES EQUIPEMENT DU BANC DE MESURE 3 GROS EQUIPEMENT 3 PETIT MATERIEL A VERIFIER

Plus en détail

THERMOSTAT SE 200 MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION

THERMOSTAT SE 200 MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION THERMOSTAT SE 200 MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION INFORMATIONS IMPORTANTES La garantie du fabricant ne couvre pas les dysfonctionnements provoqués par un dommage mécanique, une mauvaise installation,

Plus en détail

Utilisation de Scilab-xcos pour l analyse des systèmes linéaires15etoctobre asservis / 14

Utilisation de Scilab-xcos pour l analyse des systèmes linéaires15etoctobre asservis / 14 Utilisation de Scilab-xcos pour l analyse des systèmes linéaires et asservis Étude du comportement d un moteur à courant continu Robert Papanicola Lycée Charlemagne 15 octobre 2014 Utilisation de Scilab-xcos

Plus en détail

Comment calculer les puissances d un nombre? Christophe.Troestler@umh.ac.be http://www.umh.ac.be/math/an/

Comment calculer les puissances d un nombre? Christophe.Troestler@umh.ac.be http://www.umh.ac.be/math/an/ Comment calculer les puissances d un nombre? Christophe.Troestler@umh.ac.be http://www.umh.ac.be/math/an/ 1. Première idée x 0 = 1 x 1 = x x 2 = x x x 3 = x 2 x = x x x x 4 = x 3 x = x x x x Donc, pour

Plus en détail

Formulaire de consentement et procédure de consentement* Aptitude du ou des investigateurs (dont les CV)

Formulaire de consentement et procédure de consentement* Aptitude du ou des investigateurs (dont les CV) Comité de Protection des Personnes Catégorie de recherche : REGION I.. Numèro CPP de la recherche : Un protocole du promoteur x adresse., présenté par le Dr, Service de.., CHU de. N identification : 2015-..

Plus en détail

BTS Informatique Industrielle

BTS Informatique Industrielle BTS Informatique Industrielle I. Mesure de température et chaîne de transmission optique. Session 998. A. Étude du capteur et du conditionneur. ) Nous avons la loi d'ohm qui s'écrit: u R I R 0 a I R 0

Plus en détail

Enregistrer avec le logiciel «Audacity» (version 1.3.5) Document préparé par Claude Frenette, RÉCIT de l enseignement privé

Enregistrer avec le logiciel «Audacity» (version 1.3.5) Document préparé par Claude Frenette, RÉCIT de l enseignement privé Enregistrer avec le logiciel «Audacity» (version 1.3.5) Document préparé par Claude Frenette, RÉCIT de l enseignement privé L écran principal d Audacity Outils de transport Outils de sélection et d édition

Plus en détail

Passerelles AS-i 3.0 EtherNet/IP + Modbus TCP avec moniteur de sécurité intégré

Passerelles AS-i 3.0 EtherNet/IP + Modbus TCP avec moniteur de sécurité intégré Passerelle AS-i 3.0 2 / 1 maître AS-i, esclave (1) switch intégré jusqu à 32 circuits de validation jusqu à validation cat. 4/SIL 3 sur le moniteur relais ou sorties () AS-i sont supportées jusqu à 64

Plus en détail

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3 6GEI420 Systèmes Digitaux Laboratoire #3 Conception d un transmetteur RS232 Hiver 2010 1. Objectifs Apprendre à concevoir des circuits séquentiels en VHDL Apprendre à gérer plusieurs PROCESS en même temps

Plus en détail

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com Mesures spectrales pour les systèmes DWDM 1 Mesures spectrales pour les systèmes DWDM Qu est-ce que le DWDM? Que faut-il tester? Comment tester? 2 DWDM: Dense wavelength-division multiplexing Pourquoi?

Plus en détail

LES 13 ETAPES DE BASE DU POSITIONNEMENT EN FAUTEUIL DE CONFORT

LES 13 ETAPES DE BASE DU POSITIONNEMENT EN FAUTEUIL DE CONFORT Introduction Cette liste de contrôle a été développée comme outil pour aider à l évaluation et au réglage d un fauteuil roulant de confort. De nombreux outils existent déjà sur le sujet, mais nous avons

Plus en détail

Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF

Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF Note d'application: P08A09 Dimensionnement et mise en œuvre d'un étage HF Étudiant: Bayard victorien Tuteurs: M. Pasquier & M. Laffont Cette note d'application concerne le projet génie électrique: Générateur

Plus en détail

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte Hémomixer Etude de la jauge de contrainte TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issu de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement de :

Plus en détail

Modélisation des systèmes automatisés

Modélisation des systèmes automatisés Chapitre 2 Modélisation des systèmes automatisés À partir de maintenant, nous n étudierons plus que des systèmes dynamiques analogiques (ou continus à temps continu). 2.1 But de la modélisation En phase

Plus en détail

Le Baccalauréat STI2D

Le Baccalauréat STI2D Le Baccalauréat STI2D (Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable) Baccalauréat STI2D La structure L approche technologique Matériaux et structures L approche MEI caractérise la

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SCIENCES PHYSIQUES ÉPREUVE DU LUNDI 16 JUIN 2014

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SCIENCES PHYSIQUES ÉPREUVE DU LUNDI 16 JUIN 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SCIENCES PHYSIQUES ÉPREUVE DU LUNDI 16 JUIN 2014 L usage des instruments de calcul et de dessin est autorisé selon les termes

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES UN SERVICE GLOBAL AU CŒUR DE LA COMMUNICATION Écouter Conseiller S engager Bâtir Accompagner Gescourt & son environnement ERIVAL investit depuis

Plus en détail

MagCheck Contrôle et vérification sur site

MagCheck Contrôle et vérification sur site KROHNE 09/2002 7.02392.92.00 GR Contrôle et vérification sur site... pour débitmètres électromagnétiques (D.E.M.) Vérification complète sur site des systèmes D.E.M. sans interruption de process «Plug and

Plus en détail

PERTE AUDITIVE DUE AU BRUIT. Unissons nos efforts afin de prévenir la perte auditive

PERTE AUDITIVE DUE AU BRUIT. Unissons nos efforts afin de prévenir la perte auditive PERTE AUDITIVE DUE AU BRUIT Unissons nos efforts afin de prévenir la perte auditive Le bruit et ses effets Le bruit est un problème sérieux et répandu dans de nombreux lieux de travail néo-brunswickois.

Plus en détail

Initions-nous à la programmation

Initions-nous à la programmation Retour sur l initiation à la robotique : Nous avons appris : 12 Initions-nous à la programmation Noms des participants : Décrivez votre travail d équipe : Port PC (pour lancer le programme) Nous voulons

Plus en détail

Presses mécaniques avec contrôle force / course

Presses mécaniques avec contrôle force / course Presses mécaniques avec contrôle force / course Le contrôle continu en force / course du process, la sécurisation du process d assemblage et la documentation des résultats en conformité avec la norme EN

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire Dossier d évaluation Baccalauréat professionnel Technicien en Chaudronnerie Industrielle JUIN 2012 Fiches d évaluation. Fiches bilan savoir-être et comportement en entreprise. Attestations de formation

Plus en détail

ANNONCE DE FORMATION. Réussir à l oral ses présentations scientifiques en anglais du 9 au 11 octobre 2012 (3 jours)

ANNONCE DE FORMATION. Réussir à l oral ses présentations scientifiques en anglais du 9 au 11 octobre 2012 (3 jours) ANNONCE DE FORMATION Réussir à l oral ses présentations scientifiques en anglais du 9 au 11 octobre 2012 (3 jours) OBJECTIFS DE LA FORMATION -Etre capable de présenter et d expliquer ses travaux à l oral,

Plus en détail

Contrôle sismique d un bâtiment expérimental sur table vibrante par amortisseurs élastomères

Contrôle sismique d un bâtiment expérimental sur table vibrante par amortisseurs élastomères Séminaire du CEISCE 18 Juin 2010 Bromont (Qc) Contrôle sismique d un bâtiment expérimental sur table vibrante par amortisseurs élastomères Olivier GAURON Olivier GIRARD Patrick PAULTRE Centre de Recherche

Plus en détail

Chap.4 Commande d un système linéaire : Systèmes bouclés

Chap.4 Commande d un système linéaire : Systèmes bouclés Chap.4 Commande d un système linéaire : Systèmes bouclés 1. Structure d un système bouclé 1.1. Schéma bloc 1.2. Principe de régulation 1.3. Comportement du système : FTBF 2. Avantages du bouclage Cas d

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

PT-1500 Machine d'essais en traction auto-serrante pour câbles Manuel d utilisation Numéro de réf. 63801-9100

PT-1500 Machine d'essais en traction auto-serrante pour câbles Manuel d utilisation Numéro de réf. 63801-9100 PT-1500 Machine d'essais en traction auto-serrante pour câbles Manuel d utilisation Numéro de réf. 63801-9100 Description Fonctionnement Entretien TM-638019100FR Date de diffusion: 08-10-09 COPIE NON CONTROLÉE

Plus en détail

SUJET. Page 1/7. Problème technique

SUJET. Page 1/7. Problème technique Page 1/7 Problème technique Pour assurer au robot NAO des performances élevées, le constructeur a choisi d asservir la position des axes de tangage et de roulis de sa cheville. De façon à prédire les performances

Plus en détail

L écran principal d Audacity

L écran principal d Audacity L écran principal d Audacity Version.2.0-pre Outils de sélection et d édition Outils de transport Volume d enregistrement Sélection de la source Volume d écoute Supprime la piste Volume de la piste Pan

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

E1 Intensité et tension

E1 Intensité et tension E1 1 E1 Intensité et tension I) Le multimètre Le multimètre est un appareil qui peut effectuer plusieurs types de mesures dans un circuit électrique. Son utilisation dépend de ce que l on souhaite mesurer.

Plus en détail

Bien comprendre les spécifications d accéléromètres

Bien comprendre les spécifications d accéléromètres Bien comprendre les spécifications d accéléromètres Un des aspects les plus difficiles de la sélection d'un accéléromètre pour une application particulière est de comprendre et d'interpréter ses spécifications.

Plus en détail

Logiciel d analyse SNA 70

Logiciel d analyse SNA 70 Logiciel d analyse SNA 70 La liaison série de type RS232 permet à l utilisateur de connecter le SNA 70 à un PC. Dans ce cas, l ensemble des données enregistrées dans le SNA peut être analysé à l aide du

Plus en détail

Tapis de course TC290 Régulation et asservissement

Tapis de course TC290 Régulation et asservissement Tapis de course TC290 Régulation et asservissement TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 1. Présentation du système L utilisation du tapis de course est multiple et ses bienfaits sur

Plus en détail

Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036

Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036 Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036 Le technicien électromécanicien et le technicien d usinage : propositions pour la construction d une grille de compétences Ce projet a été financé avec

Plus en détail

CR Mesures du 09/05/2008 version 24/08/2008

CR Mesures du 09/05/2008 version 24/08/2008 CR version 24/08/2008 Ces mesures ont pour but d évaluer la performance de l antenne en terme de précision de poursuite et de diagramme suite à l installation de la source 3 cm. La station de mesure F6KSX

Plus en détail

Extension UniStream Uni-E/S

Extension UniStream Uni-E/S Extension UniStream Uni-E/S Fiche technique UIS-08TC Ce guide fournit les spécifications pour l extension UIS-08TC Unitronics. Cette extension comprend : 8 entrées s Les extensions d E/S sont compatibles

Plus en détail

PH-MÉTRIE / CONDUCTIVITÉ

PH-MÉTRIE / CONDUCTIVITÉ C A T A L O G U E ENSEIGNEMENT 2012 PH-MÉTRIE / CONDUCTIVITÉ sension+ de laboratoire Les ph-mètres et conductimètres «Tout en Un» À partir de 465,00 HT Des instruments simples, fiables et compacts avec

Plus en détail

5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT

5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS 5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT 15!,)4 $%,! 42!.3-)33)/. 4, 0(/.)15%,)'.%3 %4 0/34%3 $!"/.. 3 #!2!#4 2)34)15%3 $% 42!.3-)33)/.!00,)#!",%3!58

Plus en détail

Une mesure de température avec PSoC

Une mesure de température avec PSoC Une mesure de température avec PSoC 1 Introduction Nous allons mesurer une température en utilisant un capteur simple et bon marché le. Le : Gamme de mesure depuis -40 C à +100 C ; coefficient de tension

Plus en détail

Fabriqué par Thetford Armature Inc.

Fabriqué par Thetford Armature Inc. Fabriqué par Thetford Armature Inc. Multi-Phases 1 Table des matières Page Introduction 2 Lire attentivement ce manuel 2 1 Procédure d installation 2 1.1 Montage 2 1.2 Branchement de l appareil 3 2 Utilisation

Plus en détail

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125 SEN Norme C90-125 - page1 /6 Norme C90-125 Le CSA a défini une norme pour la diffusion de chaîne de la TNT. Cette norme se nomme C90-125, elle est basée sur la recommandation de l organisme DVB-T. I) Unités

Plus en détail

Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise.

Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise. Guide pour acheteurs Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise. Avez-vous l intention de posséder votre propre entreprise? L

Plus en détail

Résonance Acoustique BF Spectroscopie US

Résonance Acoustique BF Spectroscopie US Résonance Acoustique BF Spectroscopie US Eric Auguste CRESCENZO Théorie de la résonance acoustique BF Sous l effet d un choc, une pièce se met à vibrer selon plusieurs modes de vibrations et de façon indépendante

Plus en détail

1. Contrôle : compresseur de réfrigération

1. Contrôle : compresseur de réfrigération MÉMENTO TECHNIQUE : CONTRÔLE CIRCUIT DE RÉFRIGÉRATION 1. Contrôle : compresseur de ATTENTION : Avant toute intervention sur le compresseur de, effectuer une mise à niveau de la charge du circuit de. Si

Plus en détail

& Lire la présentation de la cordeuse?

& Lire la présentation de la cordeuse? PSI* 14/11/10 Lycée P.Corneille rendement_cordeuse.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Cordeuse de raquettes Analyse de la chaîne d énergie et évaluation du rendement Temps alloué 2 heures Vous disposez :

Plus en détail

MilliK. Thermomètre de précision 3 voies extensibles pour sondes résistives, thermocouples, thermistances et transmetteurs 4-20 ma, -270 C à 1820 C

MilliK. Thermomètre de précision 3 voies extensibles pour sondes résistives, thermocouples, thermistances et transmetteurs 4-20 ma, -270 C à 1820 C Thermomètre de précision 3 voies extensibles pour sondes résistives, thermocouples, thermistances et transmetteurs 4-20 ma, -270 C à 1820 C Le MilliK est un thermomètre de référence 3 voies de haute précision

Plus en détail

Logiciel d analyse SNA 50-2

Logiciel d analyse SNA 50-2 Logiciel d analyse SNA 50-2 La liaison série de type RS232 permet à l utilisateur de connecter le SNA 50-2 à un PC. Dans ce cas, l ensemble des données enregistrées dans le SNA peut être analysé à l aide

Plus en détail

Nouveautés et corrections pour DentAdmin version 2.5.0

Nouveautés et corrections pour DentAdmin version 2.5.0 Nouveautés et corrections pour DentAdmin version 2.5.0 1 Canaux et racines. La version 2.5.0 vous permet de sélectionner plus de canaux pour vos racines pour un traitement endo que dans les versions précédentes.

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS. ELECTRONIQUE ANALOGIQUE (code ELE 004 )

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS. ELECTRONIQUE ANALOGIQUE (code ELE 004 ) 1 CONSEVATOIE NATIONAL DES ATS ET METIES ELECTONIQUE ANALOGIQUE (code ELE 004 ) Seconde session Samedi 31 mars 2007 9h 12h sans documents Tout résultat donné sans unités sera considéré comme faux Tout

Plus en détail

Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE. Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN

Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE. Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN Département Ressort Usine 1 22, route de Lobsann 67250 MERKWILLER- PECHELBRONN INSA STRASBOURG 24 Boulevard de la victoire 67000 Strasbourg Résumé ANALYSE VIBRATOIRE ET OPTIMISATION D UN RESSORT DE SOUPAPE

Plus en détail

Préliminaire- Exemple d illustration de commande PID

Préliminaire- Exemple d illustration de commande PID Préliminaire- Exemple d illustration de commande PID Commande d un four (électrique) industriel en temps réel 1 en temps réel 1 Four industriel* * photos illustratives (source: internet) Matériaux réfractaires

Plus en détail

Chap.8 Amplificateur opérationnel Filtres actifs

Chap.8 Amplificateur opérationnel Filtres actifs Chap.8 Amplificateur opérationnel Filtres actifs 1. L amplificateur opérationnel 1.1. Présentation du composant 1.2. Caractéristique entrée - sortie 1.3. Modèle de l AO idéal 2. Quelques écarts au modèle

Plus en détail

Correction des systèmes asservis

Correction des systèmes asservis Asservissements continus Correction des systèmes asservis 3 ème année Polytech Paris Sud Département EES Cédric KOENIGUER Plan I. Objectifs de la correction II. Correcteur proportionnel III. Correcteurs

Plus en détail

Chapitre 1. Notions d asservissement & de régulation

Chapitre 1. Notions d asservissement & de régulation Chapitre 1 Notions d asservissement & de régulation 1.1 Définitions : 1.1.1 Automatique : Qui fonctionne tout seul ou sans intervention humaine. Il existe deux domaines d'intervention de l'automatique

Plus en détail

Robot humanoïde DARwIn-OP

Robot humanoïde DARwIn-OP Robot humanoïde DARwIn-OP CI2 : Modéliser, valider et vérifier le comportement d un système multiphysique asservi. À l issue des TP de ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous permettre

Plus en détail

Cordeuse de raquettes. Dossier technique

Cordeuse de raquettes. Dossier technique Cordeuse de raquettes Dossier technique PRESENTATION DE LA CORDEUSE Le cordage d une raquette de tennis ou de badminton nécessite de nombreuses manipulations manuelles. La partie automatisée de la machine

Plus en détail

Surveillance des ouvrages du d EDF par capteurs à fibre optique : de la R&D à l opérationnel

Surveillance des ouvrages du d EDF par capteurs à fibre optique : de la R&D à l opérationnel Surveillance des ouvrages du d EDF par capteurs à fibre optique : de la R&D à l opérationnel Y.L. BECK, F. MARTINOT, A. COURTOIS DTG G. MOREAU, J.-M. HENAULT R&D Contact : yves-laurent.beck@edf.fr Journées

Plus en détail

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs 1624 03 2010 NOTICE D INSTRUCTION FM 020 Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs Félicitations! Vous avez fait l acquisition d un produit de qualité. S+S est le garant

Plus en détail

TD Structure et performances des systèmes asservis

TD Structure et performances des systèmes asservis TD Structure et performances des systèmes asservis Exercice 1 : Régulation de niveau. Le système permet de maintenir le réservoir 1 à niveau de consigne donné, quel que soit le débit utilisé. Il est constitué

Plus en détail

Montage du kit moteur roue 250W

Montage du kit moteur roue 250W Montage du kit moteur roue 250W I. Installation des composants...1 La roue motrice...1 Le capteur pédalier...4 La coupure frein...5 Le boîtier au guidon...6 Le contrôleur...7 L'accélérateur...8 II. Branchements...9

Plus en détail

Le bénévolat aujourd hui

Le bénévolat aujourd hui Le bénévolat aujourd hui Enjeux individuels et collectifs Juin 2015 Cécile BAZIN Marie DUROS - Jacques MALET Recherches & Solidarités Un réseau associatif d experts et d universitaires : Sans but lucratif,

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne Page 1 Buts de l exercice : - Elingage et manutention du matériel avec respect des consignes de sécurité

Plus en détail