«Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol»"

Transcription

1 Titre 1 THESE pour obtenir le grade de Docteur de l INPG Spécialité : Optique, Optoélectronique et Micro-ondes Préparée au Département Systèmes du LETI - CEA Grenoble Titre : «Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol» Présentée et soutenue publiquement par : Vincent DELAYE Directeur de thèse : Germain CHARTIER Responsable CEA : Pierre LABEYE

2 Introduction Plan de la présentation Télémétrie laser - Télémétrie laser par temps de vol Plan 2 I - Eléments et performances d un télémètre laser temps de vol Emission - Réception - Dynamique du signal - Traitement Résumé des performances II - III - Amélioration des performances, choix de techniques adaptées Choix - Précision - Portée Mise en œuvre expérimentale IV - Résultats Dynamique - Précision - Portée - Stratégie de mesure - Application à l imagerie 3D Conclusion Conclusion et perspectives

3 Introduction Télémétrie laser, méthodes et applications 3 Méthodes et performances Domaines d application METHODE portée précision cadence Mesure de phase 50 m > mm 1 Hz RMCW km m - FMCW 10 m < mm 10 khz Temps de vol > 100 m > cm 10 khz pour une puissance laser émise donnée Méthode : Télémétrie laser par temps de vol automobile, militaire géologie, topographie aeronautique, aerospatiale sports (golf), aide à la navigation imagerie 3D... Application et spécifications : Imagerie 3D portée : précision : cadence : > 100 m cm 10 khz

4 BLOC DE TRAITEMENT chronometrie Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Introduction Principe de la télémétrie laser temps de vol Schéma de principe d un télémètre 4 START source laser pulsee faisceau laser STOP BLOC D'EMISSION photo - detecteur BLOC DE RECEPTION lumière diffusee par la cible cible diffusante distance z Détection de signaux optiques de l ordre de 100 nw - 10 µw

5 Introduction Principe de la télémétrie laser temps de vol Principe de la mesure de distance 5 seuil de detection du signal START seuils de détection Emission laser mesure de distance z Reception t START seuil de detection du signal STOP temps de vol t STOP z c = 2 ( temps de vol) c : vitesse de la lumière Exemple pour 100 m : temps de vol = 600 ns Précision de 1 cm : mesure du temps à 60 ps près

6 Télémètre laser temps de vol compact Introduction 6 Chronométrie Réception Emission Télémètre utilisant un microlaser déclenché passivement, développé au LETI

7 Introduction Plan de la présentation Télémétrie laser - Télémétrie laser par temps de vol Partie I 7 I - Eléments et performances d un télémètre laser temps de vol Emission - Réception - Dynamique du signal - Traitement Résumé des performances II - III - Amélioration des performances, choix de techniques adaptées Choix - Précision - Portée Mise en œuvre expérimentale IV - Résultats Dynamique - Précision - Portée - Stratégie de mesure - Application à l imagerie 3D Conclusion Conclusion et perspectives

8 Partie émission laser Structure d un microlaser déclenché passivement Partie I 8 milieu amplificateur Nd:YAG µm absorbant saturable 4+ Cr :YAG µm Faisceau de pompe continu Faisceau laser impulsionnel 808 nm 1064 nm miroir d'entree miroir de sortie Points clés : Puissance crête (kw) Fréquence de récurrence (khz) Largeur (ns) Divergence (mrad) Sécurité Oculaire

9 Partie réception Circuit électronique de réception Partie I 9 Signal Optique PDA +E - + Z c G amplificateur transimpédance intégré Signal Electrique photodiode à avalanche (InGaAs) et amplificateur transimpédance Points clés : Gain Bande passante Bruits (RSB) CEM Dynamique (100) Rapport signal sur bruit des puissances électriques RSB = η ( B) Psignal B P + P + P + P + P thermique ampli obscurité quantique parasite

10 cible P r en microw Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Configuration optique et géométrique Dynamique du signal Partie I Puissance optique reçue ( Distance ) equation des lidars classique equation des lidars modifiee A 0 (z) ω (z) δ φ emission ω i f e Emission 10 1 dynamique de l'electronique de reception R p +φ reception z φ reception z R p f p Reception seuil de detection z (m) Points clés : Focale de l optique de réception, Entre-axe, angle entre les axes Diamètre du photodétecteur...

11 Partie traitement, ASIC de chronométrie Partie I 11 Electronique compacte de mesure de temps de vol résolution : 60 ps (1 cm) cadence : 10 µs/mesure faible consommation sortie de la distance digitale

12 Partie I 12 Performances d un télémètre laser par temps de vol Paramètres principaux influant sur les performances d un télémètre Performances typiques des télémètres développé au LETI : Précision Largeur de l impulsion Rapport signal sur bruit Position du seuil Portée Rapport signal sur bruit Puissance crête laser Ouverture réception Gain du détecteur Cadence Fréquence de récurrence Ô Ò Optimum Ò Ò Ò Optimum Ò précision : ± 3 cm écart-type : 1 cm erreur systématique : 2 à 3 cm portée : > 100 m cadence : 10 khz

13 Introduction Plan de la présentation Télémétrie laser - Télémétrie laser par temps de vol Partie II 13 I - Eléments et performances d un télémètre laser temps de vol Emission - Réception - Dynamique du signal - Traitement Résumé des performances II - III - Amélioration des performances, choix de techniques adaptées Choix - Précision - Portée Mise en œuvre expérimentale IV - Résultats Dynamique - Précision - Portée - Stratégie de mesure - Application à l imagerie 3D Conclusion Conclusion et perspectives - Application à l imagerie 3D

14 Améliorations des performances Partie II précision 14 Optimisation des performances d un télémètre temps de vol en vue d une application de type imagerie 3D Première approche : amplification optique (ampli à fibre optique par exemple) rapport signal sur bruit (distance, bande passante) portée Deuxième approche : traitement numérique du signal recherche et mise en œuvre des techniques adaptées Un seul détecteur Fréquence d échantillonnage Bruit de numérisation Cadence des mesures

15 Partie II Traitements numériques, amélioration de la précision 15 Méthodes Exemple temps référence Régression linéaire (1ms) Régression non-linéaire (10 ms) gaussienne gaussienne asymétrique double sigmoïde asymétrique gausienne amortie... Corrélation (50 ms) Amplitude (V) t (ns) Régression non-linéaire : fonction gaussienne gain d un facteur 3 par rapport à la télémétrie «analogique»

16 Partie II 16 Mesure différentielle du temps de vol Mesure différentielle Dispositif de prélèvement d une très faible partie du faisceau à l émission R n T 2 I o recherche du maximum de l'impulsion START RI o Emission laser seuil de détection du signal STOP I o R,T Réception APD t START t STOP réponse identique pour les deux impulsions microlaser polarisé lame déphasante R α lame inclinée de α

17 Amplitude (V) Cum 4 Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Partie II Traitements numériques, amélioration de la portée 17 Statistiques d ordre supérieur : cumulant d ordre impulsion temps (ech) Exemple de simulation : impulsion d amplitude 2,5 mv écart-type du bruit de 1 mv détection d un signal noyé dans le bruit temps (ech) Cumulant d ordre 4 (SOS) Cum ( x) = E x 3 E x 4 position de l'impulsion augmentation de la portée

18 Introduction Plan de la présentation Télémétrie laser - Télémétrie laser par temps de vol Partie III 18 I - Eléments et performances d un télémètre laser temps de vol Emission - Réception - Dynamique du signal - Traitement Résumé des performances II - III - Amélioration des performances, choix de techniques adaptées Choix - Précision - Portée Mise en œuvre expérimentale IV - Résultats Dynamique - Précision - Portée - Stratégie de mesure - Application à l imagerie 3 Conclusion Conclusion et perspectives - Application à l imagerie 3D

19 Montage optique expérimental Partie III 19 Diaphragme Optique de réception Photodiode à avalanche Densités Miroir Miroirs de renvoi KTP Lame épaisse Optiques d émission Lame demi-onde Microlaser monté Caractéristiques : émission laser divergence = 0,5 mrad P é = réglable (1 kw max) FWHM = 2,5 ns réception ouverture = 50 mm focale = 200 mm φ = 1,6 mrad

20 Schéma de principe : Chaîne de mesure Partie III 20 PC tête de mesure (banc optique) Oscilloscope numérique rapide Emission Réception GPIB START et STOP Mesures traitements Base de données (signaux)

21 Introduction Plan de la présentation Télémétrie laser - Télémétrie laser par temps de vol Partie IV 21 I - Eléments et performances d un télémètre laser temps de vol Emission - Réception - Dynamique du signal - Traitement Résumé des performances II - III - Amélioration des performances, choix de techniques adaptées Choix - Précision - Portée Mise en œuvre expérimentale IV - Résultats Dynamique - Précision - Portée - Stratégie de mesure - Application à l imagerie 3D Conclusion Conclusion et perspectives

22 Amplitude relative Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Résultats expérimentaux Partie IV 22 Variation théorique et expérimentale de l amplitude du signal STOP en fonction de la distance, dynamique du signal courbe théorique points expérimentaux (moyenne de 100 mesures) z (m)

23 Résultats expérimentaux Partie IV 23 Variation expérimentale de l écart-type de la mesure en fonction de la distance points expérimentaux (écart-type sur 100 mesures) σz (m) m z (m)

24 Résultats expérimentaux Partie IV 24 Variation théorique et expérimentale de l écart-type de la mesure en fonction de l amplitude variation théorique points expérimentaux (écart-type sur 100 mesures) σz (m) A (V)

25 Erreur absolue (m) Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Résultats expérimentaux Partie IV 25 Erreur absolue sur la distance mesurée en fonction de la distance intervalle de confiance à 95 % points expérimentaux (moyenne de 100 mesures) saturation z (m)

26 Résultats expérimentaux Partie IV 26 Effet de la variation de l amplitude sur l erreur absolue : non-linéarités 0,02 y = 0,1067x - 0,0035 0, ,02 0,04 0,06 0,08 0,1 0,12-0,01 30 m -0,02 (m) 0,02 y = 0,0347x + 0,0005 0, ,02 0,04 0,06 0,08 0,1 0,12-0,01-0,02 40 m 0,02 y = 0,0348x - 0,0014 0, ,02 0,04 0,06 0,08 0,1 0,12-0,01-0,02 amplitude (V) 50 m

27 Rapport signal sur bruit (db) Signal Analogique Brut Signal numérisé Passe-bas Filtre MHz) (350 Filtrage adapté Cumulant d'ordre 4 Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol Résultats expérimentaux Partie IV 27 Comparaison de techniques d augmentation du rapport signal sur bruit 25 Analogique Brute Filtre PB Filtre A Cumulant Exemple : Amplitude du signal : 2,5 mv Ecart-type du bruit : 800 µv seuil à 15 db taux de fausse alarme de Technique Signal analogique Signal numérique Filtre passe bas Filtre adapté Cumulant RSB = 13,7 db RSB = 10,1 db RSB = 12,7 db RSB = 13,84 db RSB = 21,6 db

28 Stratégie de mesure Partie IV 28 Accumulation + Acquisition du signal seuillage (détection) signal brut NON OUI Régression NL Mesure précise cumulant seuillage (détection) OUI Mesure NON

29 Numérisation 3D Application à l imagerie en 3 dimensions Partie IV 29 Sculpture photographiée Sculpture numérisée

30 Conclusion Comparaison avec la télémétrie «analogique» Conclusion 30 ; le seuil de détection est dissocié de la mesure du temps de vol optimisation de la portée et de la précision simultanée possible ; possibilité d accumulation des signaux augmentation du RSB (portée, précision) amélioration des performances en terme de précision d un facteur 3 à 5 amélioration des performances en terme de portée (100 m) Performances expérimentales obtenues conformes à la théorie et aux simulations outils théoriques pour la conception d un télémètre laser temps de vol

31 «Perspectives» Conclusion 31 Optique : microlaser à cavité stable (faible puissance de pompe) : microlaser à 1,55 µm (contraintes de sécurité oculaire moins importantes) : système de balayage du faisceau laser Electronique : augmenter la dynamique de l électronique : carte d acquisition rapide : implémentation des algorithmes sur une architecture dédiée Traitements : compenser les non-linéarités de l électronique : prendre en compte la réponse impulsionnelle de l électronique

f 0 + f signal renvoyé par la voiture

f 0 + f signal renvoyé par la voiture On se propose de mettre en évidence quelques applications concrètes du phénomène physique découvert par le physicien Christian Andreas Doppler ( 1803-1853) qu on appelle : effet Doppler. Cet effet se manifeste

Plus en détail

GIGAPICO. Source laser picoseconde à 1030 nm à cadence variable entre 11 et 18 GHz

GIGAPICO. Source laser picoseconde à 1030 nm à cadence variable entre 11 et 18 GHz GIGAPICO Source laser picoseconde à 1030 nm à cadence variable entre 11 et 18 GHz Adrien Aubourg, Giorgio Santarelli LP2N Jérôme Lhermitte, Eric Cormier Celia Steve Hocquet Greenfield Technology Le projet

Plus en détail

à base de VCSEL opto-microondes Introduction: VCSEL Modélisation et caractérisation risation de VCSEL émettant à 850nm, oscillateur opto-microondes

à base de VCSEL opto-microondes Introduction: VCSEL Modélisation et caractérisation risation de VCSEL émettant à 850nm, oscillateur opto-microondes Opto-microondes à base de VCSEL Angélique Rissons,, Jean-Claude Mollier Introduction: VCSEL Modélisation et caractérisation risation de VCSEL émettant à 850nm, 1.3µm m et 1.55 µm Réalisation d un d oscillateur

Plus en détail

Techniques avancées d analyse de signaux RF

Techniques avancées d analyse de signaux RF Techniques avancées d analyse de signaux RF Olivier Laurent National Instruments, Ingénieur avant-vente RF Qu est-ce qu un analyseur de signaux vectoriel (VSA)? Conversion du domaine temporel au domaine

Plus en détail

Perception pour la conduite automatisée

Perception pour la conduite automatisée Perception pour la conduite automatisée Aurélien Cord (aurelien.cord@lcpc.fr) Jean-Philippe Tarel (jean-philippe.tarel@lcpc.fr) Déroulé du cours (1/3) Introduction * Présentation du cours et des intervenants.

Plus en détail

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PRATIQUES FIBRES OPTIQUES Dans cette séance de travaux pratiques, une optique en silice multimode est étudiée avec un laser continu pour examiner la question du couplage laser-, et déterminer l

Plus en détail

La technologie des Capteurs à Fibres Optiques à réseaux de Bragg Principes et applications, mais aussi les capteurs distribués

La technologie des Capteurs à Fibres Optiques à réseaux de Bragg Principes et applications, mais aussi les capteurs distribués La technologie des Capteurs à Fibres Optiques à réseaux de Bragg Principes et applications, mais aussi les capteurs distribués Laboratoire de Mesures Optiques CEA LIST Centre de Saclay 91191 Gif-sur-Yvette

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un Système Technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6

Plus en détail

Sources laser femtoseconde, de haute puissance, contrôlées par injection

Sources laser femtoseconde, de haute puissance, contrôlées par injection Sources laser femtoseconde, de haute puissance, contrôlées par injection Louis Desbiens, Michel Piché Département de physique, de génie physique et d optique, Université Laval, Québec, Qc, Canada, G1K

Plus en détail

Détection et Estimation en Environnement non Gaussien

Détection et Estimation en Environnement non Gaussien Détection et Estimation en Environnement non Gaussien Frédéric Pascal Encadrant ONERA : Directeurs de thèse : Jean-Philippe Ovarlez (ONERA DEMR/TSI) Philippe Forster (GEA - IUT de Ville d Avray) Pascal

Plus en détail

L.P.O. AVRIL 2003 : Optoélectronique NOM :

L.P.O. AVRIL 2003 : Optoélectronique NOM : 1 PHOTODIODE BPW34 Soit une photodiode de type BPW34 dont la caractéristique est donnée en annexe. PD01: A partir de l ensemble des documents, rechercher les différentes caractéristiques des composants

Plus en détail

Caractérisation de l'électronique de traitement de la chaîne de spectrométrie gamma G5 pour la mesure des fortes activités

Caractérisation de l'électronique de traitement de la chaîne de spectrométrie gamma G5 pour la mesure des fortes activités Note technique LNHB2004/52 Caractérisation de l'électronique de traitement de la chaîne de spectrométrie gamma G5 pour la mesure des fortes activités Johann PLAGNARD Novembre 2004 - Table des matières

Plus en détail

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace. Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace. Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p 294 24 p 296 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre

Plus en détail

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative.

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative. BTS Systèmes Numériques, option Informatique et Réseaux, 1 ère année Chapitre.1.Les signaux 1.1. Les différents types de signaux Signal analogique Signal échantillonné Signal quantifié Signal numérique

Plus en détail

Analyseurs/enregistreurs multivoies Série DT-98x7

Analyseurs/enregistreurs multivoies Série DT-98x7 Analyseurs DT-98x7 «Analyseurs FFT performants et à portée de budget...» Analyseurs/enregistreurs multivoies Série DT-98x7 Fournisseur certifié ISO 9001 : 2008 Caractéristiques générales Frontaux 4 voies

Plus en détail

EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES

EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES Première année télécommunications et réseaux 204 205 I. EXERCICE : SIGNAL BIPHASE On veut générer un signal de type biphase dans lequel les bits à seront

Plus en détail

Préparation du TP de télécommunications

Préparation du TP de télécommunications Préparation du TP de télécommunications Partie II : Transmission par faisceau infra-rouge: Etude du récepteur. (deux séances de TP) NB: La préparation de TP doit être faite avant la première séance 1 Présentation

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

ELECTRONIQUE NUMERIQUE Les capteurs

ELECTRONIQUE NUMERIQUE Les capteurs Les Capteurs sont les éléments qui permettent de mettre en relation la partie Opérative (Chaîne d énergie) et la partie Commande (chaîne d information). Ils sont de plusieurs natures, logiques, numeriques,

Plus en détail

VÉLOCIMETRIE LASER DOPPLER

VÉLOCIMETRIE LASER DOPPLER Nom des étudiants : Date : VÉLOCIMETRIE LASER DOPPLER Date de retour 1 jour de retard -2pts 2 jours de retard Note /2 + de 2 jours de retard Note=0/20 N Questions Pts. Prof. Pts. Remarques des correcteurs

Plus en détail

L absorbant saturable à multi puits quantiques pour la régénération 2R optique, mise en évidence d effets thermiques

L absorbant saturable à multi puits quantiques pour la régénération 2R optique, mise en évidence d effets thermiques L absorbant saturable à multi puits quantiques pour la régénération 2R optique, mise en évidence d effets thermiques 0*$< (1), L.BRAMERIE (1), E. LE CREN (1), S. FEVE (1), J.C. SIMON (1) M. GUEZO (2),

Plus en détail

TEPZZ 8 7_74A_T EP 2 827 174 A1 (19) (11) EP 2 827 174 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 8 7_74A_T EP 2 827 174 A1 (19) (11) EP 2 827 174 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 8 7_74A_T (11) EP 2 827 174 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 21.01. Bulletin /04 (21) Numéro de dépôt: 14176812.7 (1) Int Cl.: G01S 17/8 (06.01) G01S 17/88 (06.01)

Plus en détail

OPCPA sur l installation ALISE

OPCPA sur l installation ALISE OPCPA sur l installation ALISE ennerat, A. Nelet, J. Fils, N. Blanchot, E. Hugonnot, oic, J. Luce, E. Couturier, C. Rouyer -CESTA DLP reysz versité de Bordeaux I, CPMOH illate versité de Bordeaux I, CELIA

Plus en détail

Leica Nova MS50 MultiStation

Leica Nova MS50 MultiStation Leica Nova MS5 MultiStation Schnelle, leise Piezo-Triebe, Touch Screen, etc. Connexion directe du GNSS 2 Kameras Fernsteuerung 3D Onboard Scanning 1 3. Jan. 214 W.Hardegen Leica Nova MS5 MultiStation Mesures

Plus en détail

Lasers solides bifréquences : régimes continus et impulsionnels, applications

Lasers solides bifréquences : régimes continus et impulsionnels, applications Lasers solides bifréquences : régimes continus et impulsionnels, applications M. Brunel et M. Vallet Institut de Physique de Rennes Équipe Photonique et Lasers marc.brunel@univ-rennes1.fr www.ipr.univ-rennes1.fr

Plus en détail

Lasers à fibres cristallines dopées Nd et Yb : point sur les avancées récentes

Lasers à fibres cristallines dopées Nd et Yb : point sur les avancées récentes Lasers à fibres cristallines dopées Nd et Yb : point sur les avancées récentes I. Martial 1,2 D. Sangla 1, 3 N. Aubry 2,3 J. Didierjean 2 D. Perrodin 2 F. Balembois 1 K. Lebbou 3 A. Brenier 3 P. Georges

Plus en détail

Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion

Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion F. Barruel, J-L. Schanen, N. Retiere, J. Roudet Le Master "CSEE" Comportement dynamique des machines électriques

Plus en détail

Nouveauté Mars 2012 PLATEFORME MODULAIRE D ÉTUDE DES FIBRES OPTIQUES

Nouveauté Mars 2012 PLATEFORME MODULAIRE D ÉTUDE DES FIBRES OPTIQUES Nouveauté Mars 2012 PLATEFORME MODULAIRE D ÉTUDE DES FIBRES OPTIQUES DIDA CONCEPT vous propose une nouvelle solution de formation innovante et très avancée couvrant les domaines clés de l'optique, de l'optoélectronique,

Plus en détail

Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR)

Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR) TP A 7 Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR) Version du 8 juillet 2014 Les questions P1 à P9 doivent être préparées avant la séance. Sommaire 1 Présentation............................. 2 1.1

Plus en détail

Laboratoire de Physique Corpusculaire - Caen. Modules de mesure. FASTER Les modules de mesure développés. 24 Novembre 2011.

Laboratoire de Physique Corpusculaire - Caen. Modules de mesure. FASTER Les modules de mesure développés. 24 Novembre 2011. Laboratoire de Physique Corpusculaire - Caen Modules de mesure FASTER Les modules de mesure développés 24 Novembre 2011 1 1. Définition d un module de de mesure 2. Les cartes filles développées. 3. Les

Plus en détail

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1 CHAPITRE : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page -. Convertisseur Sigma-Delta. MODULATION DELTA.. Principe Considérons la structure de la modulation Delta pour le processus de conversion A/N. La Figure - montre

Plus en détail

Alimentation 110 VAC / 50 Hz pour Platine Vinyle GENE_SINUS 1.0

Alimentation 110 VAC / 50 Hz pour Platine Vinyle GENE_SINUS 1.0 Alimentation 110 VAC / 50 Hz pour Platine Vinyle GENE_SINUS 1.0 1 Introduction Figure 1 GENE_SINUS 1.0 L objectif du projet est de réaliser une alimentation 110 VAC / 50 Hz pour alimenter une platine vinyle

Plus en détail

P19 Amplification de tension en e lectronique

P19 Amplification de tension en e lectronique Amplification de tension en e lectronique Un amplificateur est un dispositif offrant une puissance moyenne en sortie supérieure à celle en entrée. Un tel dispositif demande donc une alimentation extérieure.

Plus en détail

Analyse spectrale des signaux radiofréquence

Analyse spectrale des signaux radiofréquence Analyse spectrale des signaux radiofréquence Jean-Philippe MULLER Décembre 2000 Analyse spectrale des signaux radiofréquence Sommaire Principe du changement de fréquence 1) Les différents types d analyseurs

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Projet de fin d études La voiture, un nouvel équipement du bâtiment? Etude de la synergie possible entre bâtiment à énergie positive et véhicule électrique ou hybride rechargeable Yves MARCOUX ENSIEG -

Plus en détail

Appareil pour la mesure de la vitesse de la lumière dans l air

Appareil pour la mesure de la vitesse de la lumière dans l air Appareil pour la mesure de la vitesse de la lumière dans l air MV 5100 13211 Mode d emploi Version 01 1. But Déterminer la vitesse d'une impulsion lumineuse se propageant dans l'air. 2. Composition de

Plus en détail

Caractérisation pompe-sonde des matériaux laser solides à base d ions de terres-rares ou ions de transition

Caractérisation pompe-sonde des matériaux laser solides à base d ions de terres-rares ou ions de transition Caractérisation pompesonde des matériaux laser solides à base d ions de terresrares ou ions de transition Centre Interdisciplinaire de Recherches Ions Lasers Equipe «Matériaux, Laser et Instrumentation»

Plus en détail

Perspectives pour l'analyse des données du réseau LIGO-Virgo. AC Clapson (et beaucoup d autres)

Perspectives pour l'analyse des données du réseau LIGO-Virgo. AC Clapson (et beaucoup d autres) Perspectives pour l'analyse des données du réseau LIGO-Virgo AC Clapson (et beaucoup d autres) Détection d ondes gravitationnelles au sol Sensibilité instrumentale visée : quelques 10-23 Hz -1/2 @ 200

Plus en détail

FILTRES-AMPLIFICATEURS PROGRAMMABLES MULTI-CANAUX

FILTRES-AMPLIFICATEURS PROGRAMMABLES MULTI-CANAUX NUMÉRIQUE TERRESTRE Applications TNT GAMME PROFILER FILTRES-AMPLIFICATEURS PROGRAMMABLES MULTI-CANAUX Filtres sélectifs pour l amplification des signaux numériques et analogiques. Programmation facile

Plus en détail

GEL-2002 Électronique des composants discrets. GIF-2000 Électronique pour ingénieurs informaticiens

GEL-2002 Électronique des composants discrets. GIF-2000 Électronique pour ingénieurs informaticiens Session Hiver 2013 GEL-2002 Électronique des composants discrets GIF-2000 Électronique pour ingénieurs informaticiens Électronique dans la vie quotidienne Électronique dans l'industrie Électronique et

Plus en détail

Caractérisation physique des cirrus à l aide de mesures locales issues d un lidar sur le site de Lille

Caractérisation physique des cirrus à l aide de mesures locales issues d un lidar sur le site de Lille Caractérisation physique des cirrus à l aide de mesures locales issues d un lidar sur le site de Lille Rita Nohra, Frédéric Parol, Philippe Dubuisson Laboratoire d Optique Atmosphérique université de Lille

Plus en détail

Mesure de distance par ultrasons

Mesure de distance par ultrasons Mesure de distance par ultrasons 1. Objectif du projet Il s agit de mesurer la distance d un détecteur à un obstacle et d alarmer l utilisateur par l émission d un son de plus en plus rapide à mesure que

Plus en détail

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Laurent Larger, Jean-Marc Merolla et Jean-Pierre Goedgebuer Metz (CNRS / UFC Besançon / GIT Atlanta) UMR FEMTO-ST 6174, Université de

Plus en détail

TD 2: Systèmes linéaires

TD 2: Systèmes linéaires 1 TD 2: Systèmes linéaires 1 Mesure du flux lumineux avec une photodiode Un montage simple permettant de mesurer un flux lumineux est représenté sur la figure 1. La photodiode se comporte comme un générateur

Plus en détail

Le multiplex numérique du RTC

Le multiplex numérique du RTC Communications Numériques et Théorie de l'information Contrôle de Connaissances avec documents Jeudi 28 juin - 10h15 à 11h045 I Le multiplex numérique du RTC On se propose d'étudier le fonctionnement du

Plus en détail

Partie II : Télémétrie laser temps de vol

Partie II : Télémétrie laser temps de vol Partie II : Télémétrie laser temps de vol TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION 3. ÉMISSION 34. Avantages des microlasers 34.. Diodes laser 34.. Microlasers 34. Dimensions du faisceau 36.3 Modélisation des

Plus en détail

TD 8 ELE ***exercice traité en classe

TD 8 ELE ***exercice traité en classe ***exercice traité en classe TD 8 Le phénomène photoconductif, le seuil de photoconductivité. Effet de la température sur un photoconducteur extrinsèque. Etude de la photodiode, expression du courant,

Plus en détail

Fonctionnement des CRBM. Approche pseudo-temporelle. Compréhension des performances d'une injection bi-source

Fonctionnement des CRBM. Approche pseudo-temporelle. Compréhension des performances d'une injection bi-source 1 Fonctionnement des CRBM Approche pseudo-temporelle Compréhension des performances d'une injection bi-source Janvier 2012 Florian Desquines 2 Introduction Plan Rappels sur le fonctionnement d'une CRBM

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE Ressources pédagogiques: http://cours.espci.fr/site.php?id=37 Forum aux questions : https://iadc.info.espci.fr/bin/cpx/mforum

Plus en détail

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS Production d impulsions d laser nanosecondes en régime déclenché Directeur de Recherche au CNRS Responsable de l Équipe Lasers Solides et Applications (ELSA)

Plus en détail

Ensemble Pour Les Vaisseaux

Ensemble Pour Les Vaisseaux Ensemble Pour Les Vaisseaux ALGER 05 Février 2009 OPTIMISATION DES ULTRASONS Dr Alain VIARD 09000 FOIX Explorations Vasculaires: Ecoulement présent? Sens de l écoulement? Paroi artérielle : Morphologie

Plus en détail

Sujet de Stage Élève-Ingénieur(e) ou Étudiant(e) en Master Optique, Photonique, Optoélectronique, Télécommunications optiques

Sujet de Stage Élève-Ingénieur(e) ou Étudiant(e) en Master Optique, Photonique, Optoélectronique, Télécommunications optiques Liste des sujets : Double asservissement pour la stabilisation absolue d'un laser Étude de la perturbation apportée par la lumière diffusée sur la mesure hétérodyne du détecteur d'ondes gravitationnelles

Plus en détail

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE Nom des étudiants : Date du TP CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE Date de retour p 1 jour de retard -2pts p 2 jours de retard Note /2 p + de 2 jours de retard Note=0/20 Pts. sur Pts. sur N Questions

Plus en détail

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique 1 4 critères à considérer Spectre du signal: chaque méthode utilise des fréquences différentes. Interférences et distorsions dépendent des fréquences.

Plus en détail

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com Mesures spectrales pour les systèmes DWDM 1 Mesures spectrales pour les systèmes DWDM Qu est-ce que le DWDM? Que faut-il tester? Comment tester? 2 DWDM: Dense wavelength-division multiplexing Pourquoi?

Plus en détail

ARIANE Angular Rate sensor with IntegrAted Nano gages and dedicated Electronics

ARIANE Angular Rate sensor with IntegrAted Nano gages and dedicated Electronics ARIANE Angular Rate sensor with IntegrAted Nano gages and dedicated Electronics Ph. Robert, A. Walther, F. Delaguillaumie, LETI-MINATEC N. Delorme, C Le Blanc, Asygn A. Bosseboeuf, P. Allain, F. Parrain,T.-T.

Plus en détail

PECA 30E. Analyseur de signaux alternatifs Signal Analyser for Electrical Networks

PECA 30E. Analyseur de signaux alternatifs Signal Analyser for Electrical Networks PECA 30E Analyseur de signaux alternatifs Signal Analyser for Electrical Networks Tout type de réseau : monophasé, triphasé équilibré avec ou sans neutre All types of network: single phase, 3-phase balanced,

Plus en détail

Trilas TL. Portée jusqu à 10 m. Conception pour environnement sévère. Précision élevée et réponse rapide

Trilas TL. Portée jusqu à 10 m. Conception pour environnement sévère. Précision élevée et réponse rapide MESURE à Triangulation Laser Trilas TL Portée jusqu à 10 m Conception pour environnement sévère Précision élevée et réponse rapide ISO 9001 Applications Particularités et avantages Le est un capteur digital

Plus en détail

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC La série E est destinée à mesurer des courants alternatifs et continus en utilisant la technologie à effet Hall. Les courants mesurés vont de quelques milliampères

Plus en détail

CEM des cartes rapides / Lignes de transmission

CEM des cartes rapides / Lignes de transmission Ecole d électronique CNRS-IN2P3 CEM des cartes rapides / Lignes de transmission Philippe DUNAND Qu est ce qu une électronique rapide? Amplitude Amplitude Représentation d un signal sinusoïdal Représentation

Plus en détail

Transmission FM sur fibre optique

Transmission FM sur fibre optique Transmission FM sur fibre optique L utilisation d une fibre optique permet de transporter un signal sur de grandes distances avec une très bonne immunité aux parasites. Le signal optique qui y transite

Plus en détail

Mesurer le bruit. Acoustique de base Le Microphone Le Sonomètre. 1

Mesurer le bruit. Acoustique de base Le Microphone Le Sonomètre.  1 Mesurer le bruit Acoustique de base Le Microphone Le Sonomètre www.bksv.com, 1 www.bksv.com, 2 Mesurer le bruit : Acoustique de de base Pression acoustique Pression [Pa] 100 000 Pascal Temps www.bksv.com,

Plus en détail

Compléments théoriques du TP Nd:YAG pompé par une diode laser

Compléments théoriques du TP Nd:YAG pompé par une diode laser Compléments théoriques du TP Nd:YAG pompé par une diode laser Lasers, Matériaux, Milieux Biologiques Régimes stationnaires et dynamiques 1 Le laser Nd:YAG 1.1 Spectre d absorption du barreau de Nd:YAG

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un système technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4h Coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6 (Boîtier

Plus en détail

ETUDE ET REALISATION TELECOMMANDE INFRAROUGE

ETUDE ET REALISATION TELECOMMANDE INFRAROUGE Groupe C salle HA.9 équipe 6 GREBER Martin STEF Benoît ETUDE ET REALISATION TELECOMMANDE INFRAROUGE RAPPORT DU PROJET Le 5 avril 2006 1 1) TELECOMMANDE 1.1 Principe de calcul pour les composants R RS C

Plus en détail

Métrologie. Numérisation sans contact. 15/05/2014 FX de Contencin 1

Métrologie. Numérisation sans contact. 15/05/2014 FX de Contencin 1 Numérisation sans contact 15/05/2014 FX de Contencin 1 Définitions Sensibilité : La sensibilité est le quotient de l accroissement de la réponse d un instrument de mesure divisé par l accroissement correspondant

Plus en détail

Présenter et soutenu par: Amadou Boubacar Diabiri

Présenter et soutenu par: Amadou Boubacar Diabiri RÉPUBLIQUE DU NIGER MINISTÈRE DES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE MINISTÈRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE INSTITUT AFRICAIN DE TECHNOLOGIE (IAT)

Plus en détail

Étude et réalisation d une barrière infrarouge

Étude et réalisation d une barrière infrarouge Étude et réalisation d une barrière infrarouge (Disponible sur http://nalhossri.free.fr) Introduction Une barrière infrarouge est constituée d'un émetteur permettant d'obtenir un faisceau infrarouge et

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA THEORIE SUR L ELECTRONIQUE LES COMPOSANTS DE BASE PARTIE N 8 : L AMPLI OPERATIONNEL La théorie sur l électronique - les composants de base - L ampli opérationnel TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Système d échantillonnage électrooptique pour la mesure dans le domaine temporel de signaux électriques très haute fréquence

Système d échantillonnage électrooptique pour la mesure dans le domaine temporel de signaux électriques très haute fréquence Système d échantillonnage électrooptique pour la mesure dans le domaine temporel de signaux électriques très haute fréquence J. Mangeney, P. Crozat Opération OptoTera Institut d Electronique Fondamentale

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Spécialité génie électronique. Session 2007. Étude des systèmes techniques industriels

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Spécialité génie électronique. Session 2007. Étude des systèmes techniques industriels BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE Durée conseillée 4h30 Lecture du sujet Partie I Partie II Partie III Partie

Plus en détail

Source Laser impulsionnelle à haute cadence dans l ultraviolet. Sébastien Forget

Source Laser impulsionnelle à haute cadence dans l ultraviolet. Sébastien Forget Source Laser impulsionnelle à haute cadence dans l ultraviolet Sébastien Forget 20 Novembre 2003 Introduction Objectif : répondre à un besoin exprimé par nos collègues biologistes. Quel besoin? Expériences

Plus en détail

IV Les composants optoélectroniques d émission

IV Les composants optoélectroniques d émission Limite de perception du rouge 750 nm Rouge 700 nm Orangé 650 nm Jaune 600 nm Vert 500 nm Bleu 450 nm Violet 400 nm Limite de perception du violet 380 nm NAJJAR M. 1 IV Les composants optoélectroniques

Plus en détail

Ap A p p l p i l c i a c t a io i ns de d s am a pl p i l s i -o - p: p : fil i t l re r s ac a tif i s f GIF-2000 Hi H v i e v r e

Ap A p p l p i l c i a c t a io i ns de d s am a pl p i l s i -o - p: p : fil i t l re r s ac a tif i s f GIF-2000 Hi H v i e v r e Applications des amplis-op: filtres actifs GIF-2000 Hiver 2013 1 Rappel sur les filtres Réseaux à 2 ports 2 Rappel sur les filtres Fonction de transfert T (s) = V (s) o V i (s) Réponse du filtre s= jω(gain

Plus en détail

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur 3.1- Caractérisations temporelles 3.1.1- Introduction : réponse d une sonde de température Pt100 Un four est a une température θ F =100 C supérieure à la température

Plus en détail

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE Nom des étudiants : Date : N Questions CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE U51. Analyse fonctionnelle du système Pts. sur place Cor. Pts. sur C-R 1.2.2 Le codage du signal 1.2.3 Transmission d un

Plus en détail

Laser à puits quantique

Laser à puits quantique Laser à puits quantique Emmanuel Rosencher PHY 567 1. Gain et oscillation laser 2. Gain dans un puits quantique 3. Condition de Bernard-Durrafourg 4. Seuil de transparence et d oscillation 5. Diode laser

Plus en détail

Alimentation électrique

Alimentation électrique Chapitre 5 Alimentation électrique L objectif de ce chapitre est d apprendre à convertir une tension CA à une tension CC. Il y a deux types d alimentation : Non-régulée : le niveau CC diminue si on augmente

Plus en détail

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE Radio Altimètre (Radio sonde) Principe d opération Composantes Précision Erreurs Utilisation de l information Aide autonome de bord -> H absolue de l'avion au dessus du sol et de l avion - Indication est

Plus en détail

Analyseur de spectre à balayage. Rapport de projet d électronique analogique :

Analyseur de spectre à balayage. Rapport de projet d électronique analogique : Rapport de projet d électronique analogique : analyseur de spectre à balayage 1/12 Universite Henri Poincaré Nancy I Plan : Introduction :... 2 I. Principe de fonctionnement :... 3 II. Schéma synoptique

Plus en détail

Vulnérabilité des liaisons optiques aux radiations

Vulnérabilité des liaisons optiques aux radiations Vulnérabilité des liaisons optiques aux radiations Jacques Baggio CEA/DIF jacques.baggio@cea.fr 1 Les liaisons optiques en environnement radiatif Spectroscopie Liaisons de commande contrôle Thermographie

Plus en détail

PART II Part II : la transmission en bande de base

PART II Part II : la transmission en bande de base plan PART II Part II : la transmission en bande de base Définitions Quelques exemples de codes en ligne Code M-aire dans un canal idéal sans bruit, avec bruit, non idéal sans bruit Code M-aire cas général

Plus en détail

Sources de rayons X par Laser intense Projet XPulse. Aboubakr BAKKALI

Sources de rayons X par Laser intense Projet XPulse. Aboubakr BAKKALI Sources de rayons X par Laser intense Projet XPulse Aboubakr BAKKALI Les rayons X 120 ans après leur découverte par Roentgen, les rayons X sont en grande majorité produits par la même technologie de tubes

Plus en détail

Illustration du coefficient de réflexion en fonction de λ la longueur d'onde

Illustration du coefficient de réflexion en fonction de λ la longueur d'onde Télémétrie La télémétrie laser permet d accéder à l éloignement d un objet pour des distances allant de la dizaine de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres. L intérêt du rayonnement laser pour mesurer

Plus en détail

7/ Numérisation du signal

7/ Numérisation du signal S1-2h S2-2h S3-2h S4-2h S5-2h S6-2h 1/ INTRODUCTION. Intérêt d une bonne mesure. 2/ STRUCTURE d une chaîne de mesure. 3/ CAHIER DES CHARGES 5/ CAPTEUR definitions 4/ BRUIT 5/ CAPTEUR suite : classification

Plus en détail

Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services»

Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services» Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services» FILIPIX: FILtering for Innovative Payload with Improved flexibility Hervé LEBLOND herve.leblond@thalesaleniaspace.com Sommaire Présentation générale

Plus en détail

ETI. Conception Niveau 2. Julien VILLEMEJANE.

ETI. Conception Niveau 2. Julien VILLEMEJANE. ETI Conception Niveau 2 Julien VILLEMEJANE http://hebergement.u-psud.fr/villemejane/ A travers ce cours Transmission d un signal sonore par la lumière 2 Cahier des charges / Schéma de principe Choix des

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Electronique 0 périodes selon OrFo Cours à Lausanne OrFo : http://www.sbfi.admin.ch/bvz/index.html?lang=fr Total des périodes 0 * Ordonnance de Formation, plan de formation,

Plus en détail

Module T1: Signaux et systèmes

Module T1: Signaux et systèmes TELECOMMUNICATION Module T1: Signaux et systèmes Objectifs : L objectif de ce module est d introduire les systèmes de télécommunications et les signaux de type Voix-Données-Images. Compétences minimales

Plus en détail

Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations

Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations Banc d essais d organes Une plate-forme d essais polyvalente Essais d endurance Essais de caractérisation Pour tout type d

Plus en détail

ÉTUDE PAR SPECTROSCOPIE D IMPÉDANCE ÉLECTROCHIMIQUE DU COMPORTEMENT EN FONCTIONNEMENT D UNE PEMFC

ÉTUDE PAR SPECTROSCOPIE D IMPÉDANCE ÉLECTROCHIMIQUE DU COMPORTEMENT EN FONCTIONNEMENT D UNE PEMFC 4 ème Forum sur les Impédances Électrochimiques, Paris 4 Jan., p.-. ÉTUDE PAR SPECTROSCOPIE D IMPÉDANCE ÉLECTROCHIMIQUE DU COMPORTEMENT EN FONCTIONNEMENT D UNE PEMFC M. BAUTISTA, Y. BULTEL, J.-P. DIARD,

Plus en détail

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description Transmetteur de conductivité inductif CTI-750 Jusqu à quatre étendues de mesure Jusqu à quatre coefficients de température Mesure de concentration de : - soude caustique NaOH - acide nitrique HNO 3 - courbe

Plus en détail

Le variateur de fréquence universel économique

Le variateur de fréquence universel économique Le variateur de fréquence universel économique Les convertisseurs de fréquence PDC sont des appareils entièrement digitaux, d utilisation universelle dans la construction de machines et d installations.

Plus en détail

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1)

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1) Cours d Electronique analogique Fabrice Sincère (version 2.0.) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Chapitre 3 Filtrage analogique Introduction Un filtre est un circuit dont le comportement dépend de

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Département de Génie Électrique Examen de mi-session d'électronique 1 (ELE-3300) Mercredi 29 Octobre 2003 de 18H30 à 20H20 Seul un "aide-mémoire"(feuille 8.5 x 11") et une

Plus en détail

Décontamination par ablation laser AspiLaser

Décontamination par ablation laser AspiLaser Décontamination par ablation laser AspiLaser F. Champonnois, Ch. Lascoutouna, H. Long, P.Y. Thro Direction de l Energie Nucléaire Département de Physico-Chimie Service de Chimie-Physique CEA Saclay DEN/DANS/DPC/SCP

Plus en détail

Effet Pockels modulation électro-optique

Effet Pockels modulation électro-optique Effet Pockels modulation électro-optique Rappels théoriques Biréfringence Effet Pockels Caractéristiques attendues Courbes théoriques Protocole expérimental Mesures Matériel Montages Etude de la cellule

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques Transport d une fréquence optique stable dans une fibre optique monomode : étude et contrôle du bruit de phase 1 Introduction Depuis

Plus en détail

Laser Nd:YAG impulsionnel pompé par flash

Laser Nd:YAG impulsionnel pompé par flash Page 21 Laser Nd:YAG impulsionnel pompé par flash Le but de ce TP est de vous familiariser avec différents régimes impulsionnels d'un laser Nd:YAG pompé par flash. Pour le compte rendu, répondez aux questions

Plus en détail

ETUDE D UNE CHAINE DE MESURE DE TEMPERATURE

ETUDE D UNE CHAINE DE MESURE DE TEMPERATURE Il est rappelé aux candidats que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des explications entreront pour une part importante dans l appréciation des copies. Toute réponse devra être justifiée.

Plus en détail