Paris. Les seniors à Paris. info seniors DOSSIER CULTURE LA RÉVOLUTION SURRÉALISTE ÀBEAUBOURG. Mars Avril 2002 N o 13. Gratuit

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Paris. Les seniors à Paris. info seniors DOSSIER CULTURE LA RÉVOLUTION SURRÉALISTE ÀBEAUBOURG. Mars Avril 2002 N o 13. Gratuit"

Transcription

1 Mars Avril 2002 N o 13 Gratuit Paris info seniors CULTURE LA RÉVOLUTION SURRÉALISTE ÀBEAUBOURG DOSSIER Les seniors à Paris

2 culture & loisirs Nos coups de cœur Nous avons sélectionné pour vous Jusqu au 4 mai 2002 Souvenirs de Sarajevo Photographies de Milomir Kovacevic Galerie Fait & cause 58, rue Quincampoix Paris Du mardi au samedi de 13h à18h30. Du 11 avril au 28 juillet 2002 Célébration du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo «Voir des étoiles» Le théatre de Victor Hugo mis en scène. Visites, conférences, tous les jeudis et samedi de chaque mois à 14 h30. Tous les jours du lundi au vendredi, un parcours d 1h30 vous emmène sur les traces du poète, de ses proches et de ses personnages de Juliette Drouet à Jean Valjean en passant par Léopoldine, Marius et Cosette. Maison de Victor Hugo 6, place des Vosges Paris Réservation obligatoire au Jusqu au 1 er septembre 2002 «Poupées folkloriques» Souvenirs de France, d Europe et d ailleurs Musée de la Poupée Impasse Berthaud Paris Invitations disponibles à la section de votre arrondissement du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris. Musée de l Armée Tombeau de Napoléon Tous les jours sauf jours fériés et le premier lundi de chaque mois De 10h à 18h du 1 er avril au 30 août Invitations disponibles à la section de votre arrondissement du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris. Du 21 mai au 31 août 2002 Les voyages de Colette Correspondances inédites Musée de la Poste 34, bd de Vaugirard Paris Invitations disponibles à la section de votre arrondissement du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris. Cette invitation permet la visite des collections permanentes du Musée de la Poste Les mercredis 15 et 29 mai 2002 à14h Visitez gratuitement le Musée de la vie romantique (même les expositions temporaires) en accompagnant vos petits enfants aux activités pédagogiques. Contes fleuris, savoureux et parfumés à travers les saisons 16, rue Chaptal Paris Réservation obligatoire au Dimanche 5 mai 2002 à 10 h 30 Habitez vos habits Musée Galliera - Musée de la mode Atelier en famille, à partir de 8 ans 10, avenue Pierre I er de Serbie Paris Réservation obligatoire au le mercredi 22 mai à 14 h 30 Rythmes et mouvements Participez aux activités proposées au Musée Zadkine Découverte du musée, les enfants réalisent des croquis de sculptures. De 7 à 11 ans. 100 bis, rue d Assas Paris Réservation obligatoire au ou au Le mercredi 29 mai à 15 h 30 Les métamorphoses de la sculpture Contes sur les personnages mythologiques qui habitent le musée Zadkine. Université permanente Mois d avril et mai 2002 Cette liste n est pas exhaustive, vous trouverez le programme complet dans la brochure de printemps de l Université Permanente de Paris disponible au salon d accueil de l Hôtel de Ville et à la section de votre arrondissement du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris. Jours Thèmes Filières Lieux Mardi 16/04 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Lundi 22/04 Recherche généalogique, perfectionnement Histoire Direction des Archives de Paris 19 e (atelier 2A) Mardi 23/04 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Lundi 29/04 Recherche généalogique, perfectionnement Histoire Direction des Archives de Paris 19 e (atelier 2B) Mardi 30/04 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Jeudi 2/05 Le statut du jeune enfant, d hier à aujourd hui Parentalité et grand parentalité Jean Dame 2 e (conférence) Vendredi 3/05 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Vendredi 3/05 Mais qu est-il arrivé à nos enfants? (conférence) Parentalité et grand parentalité Jean Dame 2 e Vendredi 10/05 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Mardi 14/05 Victor Hugo (visite-guidée) Littérature La Maison de Victor Hugo 4 e Mardi 14/05 Le siècle des grands-parents (conférence) Parentalité et grand parentalité Jean Dame 2 e Mardi 14/05 À propos de l homéopathie et de l automédication Santé Club Plaisance 14 e Mardi 14/05 À propos de Santé et de l animal de compagnie Santé Club Caulaincourt 18 e Jeudi 16/05 Conjugalité et parentalité (conférence) Parentalité et grand parentalité Jean Dame 2 e Jeudi 16/05 À propos de l étiquetage et du bon usage Santé Club Léon Frot 11 e des produits alimentaires Vendredi 17/05 À propos des gourmandises de nos régions : Santé Club Des Ternes 17 e Petit Tour de France Sucré Mardi 21/05 Les problèmes de la transmission Parentalité et grand parentalité Jean Dame 2 e entre les générations (conférence) Mardi 21/05 À propos de Santé et de l animal de compagnie Santé Club Port-Royal 5 e 2

3 culture & loisirs La révolution surréaliste à Beaubourg Cette exposition couvre la période des années 20 jusqu au début des années 40, marquant l exil aux États-Unis d éminents acteurs de ce mouvement. Le surréalisme et singulièrement sa peinture, déroutent par l étendue et la multiplicité des sujets traités. Les artistes les plus importants du mouvement sont présentés dans l exposition à travers des ensembles monographiques, auxquels répondent des cabinets de curiosité, évoquant la richesse de la visualisation surréaliste et la pluridisciplinarité du mouvement. Ils sont articulés autour de grands thèmes tels que «Rêve», «Nuit», «Flâneur», «Ville», «Histoire naturelle», «Érotisme», «Blasphème». L exposition présente une large sélection de manuscrits et de livres illustrés qui soulignent la porosité qu instaure le surréalisme entre peinture, poésie et littérature. Cette proximité fonde encore aujourd hui le reproche fait à l art surréaliste de n être rien d autre que de la littérature en peinture. Les motifs et les sujets des tableaux déroutent le spectateur qui se voit assailli de multiples questions sans réponses logiques. Si aujourd hui ces oeuvres ont quelque peu perdu de leur étrangeté, c est aussi parce qu elles ont contribué à fonder notre mode de perception et d argumentation. En effet les installations contemporaines, les vidéo-clips, les films, la publicité et autres jongleries interactives seraient impensables sans la contamination de sens et d image pratiquée jadis par les surréalistes. Du 6 mars au 24 juin 2002 Galerie 1 De 11h00 à 21h00 8,5 et 6,5 Nocturne les jeudis jusqu à 23h. Achat des billets : caisse centrale du Centre Pompidou, niveau 0, pendant l exposition. Musique L orgue et l esthétique franckiste La Ville de Paris propose des concerts classiques gratuits qui ont lieu un dimanche par mois (en général à 16 h) dans des monuments ou des musées parisiens. Ces concerts «musique et patrimoine» associent une conférence sur le monument à un programme de musique classique. Le prochain concert aura lieu le dimanche 28 avril à 16 h à l église Saint-Sulpice Place Saint-Sulpice Paris 6 e Programme musical : L orgue et l esthétique franckiste. Œuvres de E. Gigout, L. Vienne, C. Franck, D.-V. Fumet par Frédéric Denis, organiste, avec la participation de Daniel Roth Église Saint-Sulpice. Pour connaître la programmation musicale ou obtenir des informations > tél ou Internet Sortir en un clic Se balader à dos d âne en forêt de Fontainebleau, jouer à Sherlock Holmes au palais de la découverte, visiter une ferme, bref dénicher de bonnes idées d activités pour les petits-enfants, c est désormais facile grâce à des sites spécialisées : w kidiweb.com des promenades et sorties testées par les parents w âne.et.rando.com un programme a dominante animalière w iledenfance.com les loisirs en Île-de-France w cityjunior.com des fermes aux alentours de paris w commeundimache.com une autre façon de sortir Exposition Les Stroganoff Une dynastie de mécènes Dans le cadre des échanges avec les musées des grandes métropoles mondiales, le musée Carnavalet présente la collection autrefois réunie par les comtes Stroganoff dans leur palais de Saint-Pétersbourg en Russie depuis le milieu du 18 e siècle. Les nombreuses peintures réunies, aquarelles, gravures ainsi que les meubles, l orfèvrerie et les objets d arts illustrant le Pétersbourg du temps des Strogonoff sont pour la première fois exposés dans leur ensemble en Europe occidentale. Jusqu au 2 juin Musée Carnavalet. Du mardi au dimanche de 10h à 18 h. 23, rue de Sévigné Paris 3 e Téléphone

4 vivre ensemble À faire en famille Pirates! Avec cette exposition, les grandsparents et les petits-enfants vont pouvoir partir à l abordage du monde merveilleux des pirates. L exposition offre en effet à chacun, quel que soit son âge, un pirate à sa mesure : espace interactif, théâtre, opéra, cinéma (avec la Cinémathèque française), colloque, jeu-concours, croisière visite et nombre de visites, animations et ateliers en tous genres et pour tous les âges. Du 16 janvier au 13 mai 2002 Musée national de la Marine 17, place du Trocadéro Paris 16 e Tél Sur les traces de Dubuffet À la manière du «Voyageur sans boussole» les enfants découvrent la variété des domaines explorés par l artiste : peinture, dessin, volume, écriture et musique Six installations rappelant les «lieux» et «non-lieux», sites et «jardins» chers à l artiste mettent en scène les plus importantes de ses thématiques : un livre-jeu, un mur où s affiche des citations de l artiste et un tableau noir pour les enfants ainsi que des animations renforcent cette approche ludique de l œuvre de l artiste. Jusqu au 27 mai 2002 à la Galerie des enfants, de 11 h 30 à 19 h 00 Tarifs : 5,5 et 3,5 Tous publics de 11 h 30 à 14 h et de 16 h à 19 h. rencontre Quelles sont les missions de l ASAD? Fondée en 1961, l ASAD est une association Loi 1901, reconnue d intérêt général, dont le but et de prodiguer des soins et des services aux personnes nécessitant une aide à la vie quotidienne à domicile Association et qui résident dans les 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 9 e et 10 e arrondissements de Paris. Nous intervenons principalement auprès des personnes âgées (environ 1500 personnes aidées chaque jour) au travers de trois services : un service d aide à domicile, un service de soins infirmiers et un service de garde-malades. Nous sommes adhérant de la FASSAD (fédération de soins et services d aide à domicile) qui a signé le 15 janvier dernier un convention tripartite avec la Ville de Paris et l État, qui va dans ce sens. Échanger pour apprendre De l informatique à l anglais en passant par la cuisine ou la menuiserie, on peut tout apprendre grâce aux réseaux d échanges réciproques de savoirs, les RERS. Fondé en 1971, ce mouvement qui fédère aujourd hui près de 700 réseaux locaux en France est ouvert à tous sans condition d âge ou de niveau. Il suffit d enseigner à un membre du réseau pour bénéficier en retour d un apprentissage dans le domaine recherché. Gratuit, les RERS fonctionnent comme une bourse d échanges avec l idée de décloisonner les savoirs. Les cours sont soit collectifs soit individuels. Structures vivantes et informelles, ces associations permettent aussi de rencontrer des gens dans son quartier, d agrandir son cercle d amis ou de découvrir d autres cultures. Une manière plutôt intelligente de développer ses connaissances. Pour plus d information 1 Mouvements des réseaux d échanges réciproques de savoir Tél w 2 RERS de Belleville Paris 20 e Tél RERS de Denfert-Rochereau Paris 14 e w Dans un domaine en pleine évolution, le soutien à domicile, l ASAD intervient quotidiennement auprès de plus de personnes sur Paris. Entretien avec Marie-Claire Huntzinger, directrice de cette association. C est à dire? Il s agit pour nous d améliorer et de diversifier les services d aide à domicile. Outre une offre de prestation plus étendue dans le temps (ouverture 7 jours sur 7), cette convention vise à professionnaliser le service grâce à un effort de formation, à développer de nouveaux services notamment d accueil et d orientation des familles et à renforcer la coordination entre acteurs locaux. Quel regard portez vous sur votre activité? Nous avons la chance d être bien implanté au niveau local et de travailler en réseau. Notre Conseil d administration comprend des habitants du quartier, des bénévoles qui sont très actifs et nous travaillons en collaboration avec des professionnels comme le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris ou les Petits frères des pauvres avec qui nous avons un projet d hébergement temporaire pour personnes âgées. Ce sont là de vrais atouts qu il faut utiliser pour coordonner notre action sur les besoins réels des personnes âgées. Pour en savoir plus ASAD 132, rue du Faubourg Saint-Denis Paris Tél Fax

5 Les seniors àparis dossier des jeunes collecteurs de mémoire à partir d entretiens avec les Parisiens âgés de plus de 100 ans, sera présenté dans les écoles parisiennes en compagnie des retraités. Un Conseil parisien des anciens Depuis 1995, le 11 e et le 19 e ont installé des Conseils des anciens. Ces expériences ont permis de créer une dynamique pour concrétiser des projets spécifiques (élaboration de guides, activités intergénérationnelles ) mais aussi pour réfléchir plus largement sur l ensemble des questions de la cité (relations avec l administration, propreté, transport en commun ). Cette initiative pourrait être étendue à d autres arrondissements. Un Conseil parisien des anciens en appui des initiatives des arrondissements est actuellement à l étude. Cette instance consultative aurait un rôle de proposition et de conseil sur l ensemble de l activité municipale. Elle pourrait également impulser des initiatives visant à valoriser l activité des Parisiens âgés ou à développer leur participation aux actions de la cité. Droits, citoyenneté, loisirs ou logement : les mesures annoncées au Conseil de Paris visent à promouvoir le rôle des seniors dans la capitale, à garantir leurs droits fondamentaux et à leur donner une réelle liberté de choix de vie. Des seniors actifs à Paris Des échanges intergénérationnels Les actions intergénérationnelles replacent les retraités au cœur même de la vie. Ces échanges participent à l éducation et à la culture des plus jeunes et permettent à des générations, dont les repères sont parfois différents, de mieux se comprendre. > Les «Jeux de l esprit» se tiendront au printemps prochain à l Hôtel de Ville. Cette rencontre sera l occasion pour des personnes âgées de se retrouver autour de jeux de société en équipes mixtes. > Les lauréats de l opération «Bourses de l aventure» iront présenter leur voyage dans les résidences santé du CASVP. > Le livre Hommage à nos aînés qui ont connu trois siècles réalisé par L ouverture culturelle L Université permanente de Paris connaît un véritable succès ( personnes concernées). Elle propose des formations au travers de conférences dispensées par des spécialistes sur un grand nombre de sujets (art, droit, histoire ). En 2002 une filière «nouveaux réseaux de communication» avec des stages et des travaux pratiques sur la bureautique et Internet ainsi qu une filière «parentalité - grand-parentalité» ont été créées afin de répondre encore davantage aux besoins et attentes des seniors parisiens. Des clubs pilotes pour seniors. 15 clubs pilotes, «les clubissimos», seront implantés dans quinze arrondissements par le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris. Ils proposeront sous forme de stages et de sessions, des clubs santé, des ateliers Internet et de nouvelles activités telles que les langues étrangères, l informatique, des ateliers d écriture, de l art floral, des cafés philosophie, du bricolage, des visites conférences, des randonnées De plus, la ville a adhéré au réseau de La Flamboyance, association qui, en partenariat avec le Ministère de l éducation nationale, regroupe des collectivités locales œuvrant pour la citoyenneté et l accès à la culture des plus âgés. Depuis dix ans, ce réseau organise différentes manifestations qui conjuguent activités culturelles et rencontres intergénérationnelles. 5

6 dossier La santé par la prévention De multiples actions permettent de prévenir le vieillissement. C est le cas des ateliers mémoire mis en place par le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris et des 3 centres de santé, situés dans les 14 e, 15 e et 20 e arrondissements et orientés vers une prise en charge des problèmes de santé des personnes âgées. Ouverts à tous, ils fonctionnent comme des centres de santé généralistes mais proposent aussi des consultations de médecine générale ou de chirurgie dentaire s adressant spécifiquement aux personnes soucieuses de prévenir le vieillissement. Ces centres proposent en outre différentes sortes d ateliers de rééducation permettant de maintenir l autonomie le plus longtemps possible: ateliers mémoire animés par des psychologues, rééducation orthophonique, rééducation kinésithérapeutique Des droits fondamentaux garantis Des centres locaux d information et de coordination : un meilleur accès au droit Il existe actuellement 15 points Paris Émeraude couvrant l ensemble des arrondissements parisiens. Limités aux aspects sanitaires et sociaux et regroupant l ensemble des acteurs de ce champ, ces structures seront transformées en véritables lieux de proximité ouverts sur l extérieur et capables de répondre à l ensemble des attentes des personnes âgées concernant la vie quotidienne (passage à la retraite, accès aux droits, accessibilité au logement et au transport, qualité de vie, etc.). Ils proposeront un accueil personnalisé et gratuit et seront à la fois centre de ressources et d information, lieu d écoute et de dialogue et d aide à la décision. Une antenne Allo maltraitance (ALMA) Une antenne associative «Alma Paris» (Allo maltraitance), reliée au réseau national Alma spécialisée dans le traitement de la maltraitance envers les personnes âgées (maltraitance qui peut revêtir de nombreuses formes : passive, physique, morale, financière ), sera créée au cours du premier semestre Elle assurera une écoute et une assistance, fournira des conseils personnalisés et pourra en cas de besoin effectuer les signalements nécessaires. L aide personnalisée d autonomie : un nouveau droit universel, personnel et individualisé La loi du 20 juillet 2001 créant l allocation personnalisée d autonomie (APA), mise en œuvre depuis le 1 er janvier 2002, consacre le droit à l autonomie et à un projet de vie à domicile ou en établissement. Pour garantir ce droit à l autonomie et pour permettre le traitement des dossiers de l ensemble des bénéficiaires parisiens, la collectivité parisienne a débloqué des moyens logistiques et notamment recruté 35 agents supplémentaires. Cette politique démontre le souci de la collectivité parisienne de tout mettre en œuvre pour que l APA bénéficie au mieux aux personnes âgées à Paris. Des solutions pour choisir son mode de vie Des aides pour favoriser l autonomie Le Conseil de Paris a adopté une série de mesures de mise en œuvre de l allocation personnalisé d autonomie (APA), systématiquement plus favorables aux bénéficiaires que ne le prévoit le dispositif législatif. Ainsi, l ouverture des droits sera rétroactive en établissement, l APA sera maintenue pendant cent jours en cas d hospitalisation et l aide sociale à l hébergement pourra couvrir le ticket modérateur même en cas de rejet de la demande d APA. En outre, une étude sur les prestations sociales en 2002 destinée aux personnes âgées (allocation ville de Paris - AVP, cartes Améthyste et Émeraude, carte Paris à domicile, etc.) servira d outil pour une réflexion approfondie, tenant compte à la fois de la nécessaire adéquation des aides avec l objectif de justice sociale, du refus de l assistanat au profit d un soutien accru à l autonomie. Vivre à domicile ou en résidence : la liberté de choix En cohérence avec la loi sur l allocation personnalisé d autonomie qui permet la liberté de choix entre le maintien à domicile et l entrée en établissement, la Ville de Paris a engagé un ensemble 6

7 dossier d actions pour garantir cette liberté et offrir aux Parisiennes et Parisiens des services de qualité, adaptés à leurs besoins, tant en établissement qu à domicile. Des structures intermédiaires innovantes L offre de structures intermédiaires (centres d accueil de jour et les unités d hébergement temporaires) est un élément essentiel pour continuer à vivre à domicile. Un centre existe à Paris (Édith Kremsdorf dans le 3 e ) et une nouvelle structure (Delta 7 dans le 18 e ) ouvrira très prochainement. Une convention d habilitation à l aide sociale de ces deux centres est prévue afin d en faire bénéficier les personnes âgées aux revenus modestes. Le lancement d un appel à projet, en partenariat avec l État et la région et destiné aux associations, est également prévu pour répondre aux besoins majeurs qui s expriment dans ce secteur. Qualité de service et modernisation des résidences de la Ville La modernisation des 13 résidences santé gérées par le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris est un objectif prioritaire de la municipalité de manière à améliorer le confort des chambres en transformant progressivement les chambres à 2 lits en chambres à1lit et en les dotant de douches individuelles. De plus, il s agit de rendre plus conviviaux les espaces collectifs et d accueillir au sein de la résidence, grâce à la mise à disposition de locaux les familles et les associations. Enfin, 500 places en unités de vie protégée seront réalisées pour l accueil des résidents atteints de troubles liés à la maladie d Alzheimer ou apparentés. Au total, près de 14 M sont consacrés à ce plan. Outre le renforcement des contrôles, la Ville de Paris mettra en œuvre un vaste projet d amélioration de la qualité des services notamment dans les domaines des soins thérapeutiques, d hygiène et d esthétique, de l hôtellerie, de l animation ou de l accueil. Des résidences services adaptées aux nouveaux besoins Les 23 résidences services de la Ville de Paris sont des structures de type foyer logement, qui offrent toutes des studios dotés de kitchenettes et de cabinets de toilette, et au titre des services collectifs, un restaurant où la cuisine est confectionnée sur place et un club de loisirs, tous deux ouverts sur l extérieur. Une étude en cours doit permettre d adapter ces établissements aux nouveaux besoins. Une plus grande ouverture des services de soins à domicile sur le quartier sera également recherchée. De nouvelles places d hébergement dans Paris Actuellement, plus d un tiers des Parisiennes et des Parisiens âgés en établissement sont accueillis hors Paris. L objectif de la municipalité est de privilégier la création des nouveaux établissements dans Paris intra-muros. Une nouvelle résidence de 100 places sera réalisée sur le site de l ancien hôpital Hérold (19 e ). La municipalité saisira toutes les opportunités foncières pour atteindre l objectif de 300 places nouvelles d ici la fin de la mandature. De plus, le département soutiendra les projets élaborés par des associations, comme celui de la mutuelle de la RATP (100 places) dans le 11 e arrondissement, dès lors que ces projets correspondront aux exigences fixées par un cahier des charges en cours d élaboration. Un nouvel élan pour les services d aide à domicile Dans le cadre de la loi relative à l allocation personnalisée d autonomie la municipalité a signé le 15 janvier une convention tripartite (État, département de Paris et secteur associatif) afin de donner un nouvel élan au secteur des services d aide à domicile conclue pour trois ans. Cette convention permettra : > d offrir un service accessible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 (ce service sera opérationnel dans un an), > de faciliter l adaptation des logements aux besoins des personnes par la mise à disposition d ergothérapeutes, > de créer un service d accompagnement et de conseil pour les «aidants familiaux» souvent désemparés et en perte de repères, > de proposer une offre de services complète, articulant l aide à domicile et les soins infirmiers, > de soutenir les aides à domicile, par un accompagnement psychologique. 7

8 vos droits Pour faire face à la perte d autonomie d un proche L allocation personnalisée d autonomie (APA) à domicile Pour quoi faire? L allocation personnalisée d autonomie est une prestation en nature destinée à favoriser le soutien à domicile. Elle permet de financer toute une palette d aides ou de services qui contribuent à pallier la perte d autonomie : > aide ménagère et autre type de service à domicile > téléalarme > frais d accueil temporaire > matériel pour incontinence > frais de placement en famille d accueil > dépenses d adaptation du logement > portage de repas > aides techniques L APA répond à de besoins adaptés à chaque situation. En savoir plus Le ministère de l emploi et de la solidarité a mis en place un numéro vert : Paris Infos Mairie : [0,12 (0,79 F) la minute] Allo Social: Des informations complémentaires sur internet : Où s adresser pour retirer les formulaires et déposer les demandes? > Pour les personnes domiciliées à Paris, dans les sections d arrondissement du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris 1 er 4, place du Louvre / e 11, rue Dussoubs e 2, rue Eugène Spuller e 2, place Baudoyer e 21, place du Panthéon e 78, rue Bonaparte e 7, rue Jean Nicot e 3 rue de Lisbonne / e 6, rue Drouot e 45-47, rue des Vinaigriers / e 130, avenue Ledru Rollin / e 108, avenue Daumesnil e 1, place d Italie / e 14, rue Brezin e 3 bis, place A. Chérioux / e 71, avenue Henri Matin e 18, ruedes Batignolles / e 115 bis, rue Ordener / e 17, rue Meynadier e 62-66, rue du Surmelin Qui peut bénéficier de l allocation personnalisée d autonomie? L APA peut être accordée selon certaines conditions d âge, de résidence, et de perte d autonomie : > Avoir plus de 60 ans. > Vivre à son domicile ou en résidence appartements, résidence services, et avoir besoin d une aide ou de matériels spécifiques pour effectuer les actes essentiels de la vie quotidienne (faire sa toilette, préparer les repas ). > Résider à Paris depuis plus de trois mois. Toutefois, si la personne réside en foyer logement (résidence services), elle doit justifier d une domiciliation antérieure à Paris pendant une période d au moins trois mois à un domicile personnel. > Si la personne est étrangère elle doit disposer d un titre de séjour en cours de validité. > Remplir les conditions de perte d autonomie, évaluées par une équipe médico-sociale (médecin et travailleur social) à l aide d une grille nationale. Seules les personnes classées dans les groupes iso-ressources 1 à 4 de cette grille peuvent bénéficier de l allocation personnalisée d autonomie. Chaque groupe iso-ressources correspond à un degré de perte d autonomie. Quel montant? Il varie selon : > Le degré de perte d autonomie (ou groupe isoressources) évalué par une équipe médico-sociale (composé d un médecin et d un travailleur social) qui établit à domicile un plan d aide concerté. > Les revenus de la personne (et ceux, le cas échéant, du conjoint). > Si les revenus sont inférieurs à 914,52 * (5 998,86 F) par mois, la personne perçoit le montant maximum de l allocation personnalisée d autonomie fixé à : 1 066,94 * (6 998,67 F) par mois pour le degré de perte d autonomie le plus important (ou groupe iso-ressources 1) 914,52 * (5 998,86 F) par mois pour le niveau 2 de perte d autonomie (ou groupe iso-ressources 2) 685,89 * (4 499,14 F) par mois pour le niveau 3 de perte d autonomie (ou groupe iso-ressources 3) 457,26 * (2 999,43 F) par mois pour le niveau 4 de perte d autonomie (ou groupe iso-ressources 4) Valeurs disponibles au 1 er décembre 2001 (une réactualisation est prévue au 1 er janvier 2002) Si la personne bénéficiait déjà au titre de l aide sociale légale : > d une aide ménagère, > d une allocation représentative de services ménagers, > d une allocation compensatrice pour tierce personne, > d une prestation spécifique dépendance, >au titre de la sécurité sociale : d une majoration pour aide constante d une tierce personne, l allocation personnalisée d autonomie ne peut se cumuler avec le bénéfice de ces prestations. L APA se substitue àlaprestation spécifique dépendance à compter du 1 er janvier Mais les bénéficiaires de la prestation spécifique dépendance qui le souhaitent peuvent continuer à bénéficier de la PSD jusqu à la date d échéance de cette prestation. *Les personnes qui ont obtenu l allocation compensatrice avant l âge de 60 ans ont le choix, à chaque renouvellement de l attribution de cette allocation, entre l allocation compensatrice pour tierce personne et l allocation personnalisée d autonomie. Les sommes versées au titre de l allocation personnalisée d autonomie ne font l objet d aucune récupération sur succession. M Paris info seniors M Bimestriel gratuit édité par le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris M Mission communication : 5, boulevard Diderot Paris M Téléphone M Fax M L Directrice de la publication : Bernadette COULON-KIANG L Conception, rédaction & réalisation : Mission communication et Sous-direction des services aux Parisiens retraités / CASVP L L Conception graphique & maquette : Clément FURIET / CASVP L Crédits photographiques : Musée de l Ermitage PMVP Téo Lannié/PhotoAlto L ISSN : en cours L L Dépot légal : à parution L Tirage : exemplaires L

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Comment être aidé lorsque l on aide? Besoin de répit? Certaines structures accueillent de façon temporaire les personnes dépendantes. Elles permettent

Plus en détail

Livret d accueil EHPAD Les Abiès

Livret d accueil EHPAD Les Abiès Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante Livret d accueil EHPAD Les Abiès Résidence les Abiès 6 bis Place de l Eglise 79240 L ABSIE Tel : 05 49 95 33 60 Fax : 05 49 95 33 59 mail :

Plus en détail

services d aide à domicile

services d aide à domicile les services d aide à domicile Association d aide à domicile Portage de repas Un repas équilibré peut vous être livré tous les jours de la semaine entre 8 h et midi. Ce service assuré par des bénévoles

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

EHPAD Magneville - Projet d Etablissement 2012/2016 EHPAD JOURDAN. Le Ferrage 50 260 MAGNEVILLE. Tel : 02.33.52.26.80 Fax : 02.33.52.55.

EHPAD Magneville - Projet d Etablissement 2012/2016 EHPAD JOURDAN. Le Ferrage 50 260 MAGNEVILLE. Tel : 02.33.52.26.80 Fax : 02.33.52.55. EHPAD JOURDAN Le Ferrage 50 260 MAGNEVILLE Tel : 02.33.52.26.80 Fax : 02.33.52.55.13 1 EHPAD JOURDAN Le Ferrage 50 260 MAGNEVILLE Tel : 02.33.52.26.80 Fax : 02.33.52.55.13 LE PROJET D ETABLISSEMENT Adopté

Plus en détail

Paris, le 15 mai 2013

Paris, le 15 mai 2013 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 13-3621 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 1 e Introduction, contexte Le projet associatif définit les actions à poursuivre ou à entreprendre pour atteindre les objectifs de l Association.

Plus en détail

Centre Social de Saint Eloi

Centre Social de Saint Eloi Centre Social de Saint Eloi Plaquette d activités 2015-2016 Centre Social de St Eloi Rue Louis Dausse 12000 Rodez 05.65.42.10.29 1 SOMMAIRE EDITO... 3 ACCUEIL... 4 ACCES AUX DROITS... 5 ORDINATEUR LIBRE-SERVICE...

Plus en détail

pour Personnes Agées Dépendantes des Hautes-Pyrénées

pour Personnes Agées Dépendantes des Hautes-Pyrénées Etablissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes des Hautes-Pyrénées 2015 www.hautespyrenees.fr Le mot du Président du Département Vous trouverez dans ce guide toutes les informations pratiques

Plus en détail

La résidence Arpage de Chilly-Mazarin

La résidence Arpage de Chilly-Mazarin La résidence Arpage de Chilly-Mazarin EHPAD Etablissement d Hébergement des Personnes Agées Dépendantes Association de Résidences pour Personnes Agées Dépendantes 7/9 avenue Mazarin 91380 Chilly-Mazarin

Plus en détail

votre guide pratique

votre guide pratique Personnes âgées : votre guide pratique 2012-2013 CLIC (Centre local d information et de coordination gérontologique) La Chapelle-des-Marais Saint-Joachim Saint-Malo-de-Guersac Saint-André-des-Eaux Besné

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

APA ou Allocation personnalisée d autonomie

APA ou Allocation personnalisée d autonomie APA ou Allocation personnalisée d autonomie Conditions pour en bénéficier Pour bénéficier de l'apa, vous devez : Etre âgé de 60 ans ou plus, Etre en situation de perte d'autonomie, nécessitant une aide

Plus en détail

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive Bienvenue à le mot du Maire Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Notre jeunesse pisciacaise a désormais un lieu bien à elle où elle va pouvoir vivre ses passions, découvrir un nombre important d activités

Plus en détail

14/15. Grandir. à Labenne

14/15. Grandir. à Labenne 14/15 Grandir à Labenne ALSH Périscolaire 3/6 ans École Océane Halte garderie fripouilles Accueil de loisirs Moussaillons 3/11 ans Restaurant Municipal Maison de l Enfance Espace Jeunes Bibliothèque ALSH

Plus en détail

La Au cœur de Quimper. La Retraite - 10 rue Verdelet - 29000 QUIMPER - 02 98 95 06 12 - www.laretraite.org

La Au cœur de Quimper. La Retraite - 10 rue Verdelet - 29000 QUIMPER - 02 98 95 06 12 - www.laretraite.org La Au cœur de Quimper La Retraite - 10 rue Verdelet - 29000 QUIMPER - 02 98 95 06 12 - www.laretraite.org Pierre LE BERRE Président de l'association gestionnaire "la Tour Nevet" Geneviève KERDRAON Directrice

Plus en détail

BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1

BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1 BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1 PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILL Identification des besoins en matière d accès aux droits sociaux, aux

Plus en détail

Ecole de la Deuxième Chance Marseille

Ecole de la Deuxième Chance Marseille Ecole de la Deuxième Chance Marseille FONCTIONNEMENT TYPE DES ANTENNES DE l E2C MARSEILLE Juillet 2014 1 1. Un fonctionnement déjà éprouvé Dans le cadre de sa mission assurer, par l éducation et la formation,

Plus en détail

Résidence L OUSTAOU Avenue Georges Pompidou 13380 Plan de Cuques Tél : 04.91.05.61.24 hto.oustaou@wanadoo.fr

Résidence L OUSTAOU Avenue Georges Pompidou 13380 Plan de Cuques Tél : 04.91.05.61.24 hto.oustaou@wanadoo.fr Livret d accueil Résidence L OUSTAOU Avenue Georges Pompidou 13380 Plan de Cuques Tél : 04.91.05.61.24 hto.oustaou@wanadoo.fr Mot de bienvenue Chère Madame, Cher Monsieur, L ensemble de l équipe de L Oustaou

Plus en détail

PERSONNES AGEES BP 2015

PERSONNES AGEES BP 2015 CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 4ème trimestre 2014 Type : BP 2015 Service : DSSD Thème : ACTIONS SOCIALES Commission : Act. Sociales : Personnes Agées/Handicapées PERSONNES AGEES BP 2015 Avec 65

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire un contrat de dépendance? Souscrire un contrat de dépendance est

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-BRIEUC ---------- CENTRE GERIATRIQUE DES CAPUCINS 17 Rue des Capucins 22027 SAINT-BRIEUC cedex1 Tel : 02 96 01 77 69_02 96 01 71 23 FAX :02 96 01 73 14 accueil-jour-geriatrique@ch-stbrieuc.fr

Plus en détail

L AIDE A L AUTONOMIE. Organisation et financement. Aide à l'autonomie UFR CGT Cheminots

L AIDE A L AUTONOMIE. Organisation et financement. Aide à l'autonomie UFR CGT Cheminots L AIDE A L AUTONOMIE Organisation et financement 1 Aide à l autonomie 2 Dépendance ou aide à l autonomie? La notion de dépendance, apparue en 1997, renvoie à une approche uniquement biomédicale, visant

Plus en détail

de France Alzheimer www.francealzheimer-elections2012.org

de France Alzheimer www.francealzheimer-elections2012.org Debout la République Mathieu Delmestre Solfé présidentielle 2012-2017 Plan Alzheimer 2008-2012, et après? Aide aux aidants Réforme de la perte d autonomie Les 10 propositions de France Alzheimer www.francealzheimer-elections2012.org

Plus en détail

Caissiers Employés Libre-Service polyvalents H/F

Caissiers Employés Libre-Service polyvalents H/F Caissiers Employés Libre-Service polyvalents H/F Lundi 8 juillet à 9h30 CORNER PRICE Description des postes Postes à pourvoir en Contrat Unique d Insertion à temps plein (35 heures) Horaires sur 6 jours

Plus en détail

Un, Deux, Trois pour rester chez soi

Un, Deux, Trois pour rester chez soi Un, Deux, Trois pour rester chez soi L association 1,2,3 pour rester chez soi propose aux familles isséennes des auxiliaires parentales qui assurent la garde des enfants de moins de 3 ans et éventuellement

Plus en détail

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE Le maintien à domicile a pour vocation de permettre à une personne dépendante et/ou âgée de vivre chez elle tout en conservant ses repères et les souvenirs de sa vie. Lieux

Plus en détail

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION 237 rue des Érables 69009 Lyon 04 78 35 39 21 www.mjcduchere.org exposition du 19 septembre au 20 décembre 2010 présentée par la MJC Duchère entrée gratuite - du lundi au vendredi : 15h-20h - le mercredi

Plus en détail

Un nouvel EHPAD de 77 places

Un nouvel EHPAD de 77 places Un nouvel EHPAD de 77 places Organisé autour d un patio, le nouvel Établissement d hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) a été conçu par l agence Quadra Architectes. Espaces conviviaux, ateliers

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

RÉSIDENCE LA BONANÇA GRUISSAN

RÉSIDENCE LA BONANÇA GRUISSAN RÉSIDENCE LA BONANÇA GRUISSAN BIENVENUE À VOUS! Toutes les équipes de la résidence La Bonança vous souhaitent la bienvenue. Chaque personne est là pour que votre installation et votre quotidien se passent

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2015-2016 Alexandra CURT - Claire EMERIT - Estelle GARCIA Formatrices Sylvie CLARY - Directrice L équipe

Plus en détail

MONUMENTS ET MUSEES PARISIENS OUVERTS GRATUITEMENT (sous conditions) Monuments nationaux POUR TOUS LES MONUMENTS NATIONAUX

MONUMENTS ET MUSEES PARISIENS OUVERTS GRATUITEMENT (sous conditions) Monuments nationaux POUR TOUS LES MONUMENTS NATIONAUX MONUMENTS ET MUSEES PARISIENS OUVERTS GRATUITEMENT (sous conditions) Monuments nationaux POUR TOUS LES MONUMENTS NATIONAUX La gratuité s applique aux : - Moins de 18 ans (en famille et hors groupes scolaires)

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Auprès des professionnels :

Auprès des professionnels : CHARTE PARTENARIALE Historique : En 2004, un diagnostic de territoire réalisé sur la Communauté de Communes d Erdre et Gesvres avait mis en évidence la présence de nombreux services à destination des personnes

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 CENTRE SOCIAL «LE PÔLE» ST DENIS LÈS BOURG ADULTES SÉNIORS JEUNES FAMILLES VIE SOCIALE INSCRIPTIONS A PARTIR DU 7 SEPTEMBRE 2015

PROGRAMME 2015-2016 CENTRE SOCIAL «LE PÔLE» ST DENIS LÈS BOURG ADULTES SÉNIORS JEUNES FAMILLES VIE SOCIALE INSCRIPTIONS A PARTIR DU 7 SEPTEMBRE 2015 PROGRAMME 2015-2016 CENTRE SOCIAL «LE PÔLE» ST DENIS LÈS BOURG INSCRIPTIONS A PARTIR DU 7 SEPTEMBRE 2015 ADULTES SÉNIORS JEUNES FAMILLES VIE SOCIALE Lundi et Jeudi Mardi Mercredi Vendredi Samedi HORAIRES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Fiche Balade. A tout âge

Fiche Balade. A tout âge Fiche Balade Vous venez (re)découvrir le 3e arrondissement de Paris. Vous trouverez ici quelques informations pratiques, mais aussi des idées pour prolonger votre visite. Tarifs: Gratuit Mairie du 3e ardt

Plus en détail

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 1 Sommaire Une réforme pour qui? Une réforme pour quoi? Objectifs et bénéfices attendus - Répondre plus rapidement

Plus en détail

Agenda des activités Janvier - Février 2015

Agenda des activités Janvier - Février 2015 Agenda des activités Janvier - Février 2015 SOMMAIRE p p p p 3Sorties en Île-de-France et ses alentours Concert «Rendez-vous avec les stars», exposition «Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé»,

Plus en détail

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Fiche 0 mise à jour le 15/09/2014 Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Les formations proposées par le CNFPT s adressent à tous les agents, titulaires, non-titulaires

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 Les pré-ados que nous allons appeler «Jeunes» dans ce document sont au centre de plusieurs enjeux éducatifs (citoyenneté, ), territoriaux (mobilité des jeunes,

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès aux soins... 3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc...

Plus en détail

centre social et culturel ambroise-croizat activités

centre social et culturel ambroise-croizat activités centre social et culturel ambroise-croizat activités 2013-2014 Pierrefitte si pratique www.mairie-pierrefitte93.fr Attachée à la consolidation du lien social, la dynamique équipe du centre social et culturel

Plus en détail

Complémentaire Santé obligatoire et responsable

Complémentaire Santé obligatoire et responsable Complémentaire Santé obligatoire et responsable Le groupe Lourmel vous accompagne dans le choix de votre contrat au prix juste! Prévoyance, Retraite, Santé, Action Sociale des Industries Graphiques Votre

Plus en détail

Book Commercial // Albertville

Book Commercial // Albertville Book Commercial // Albertville Résidence Services Seniors Domitys Infos pratiques Nom de la résidence : Le Parc de Jade Adresse : 47 rue Eugène Ducretet et rue Galibouds 73200 Albertville Architecte :

Plus en détail

TRIMESTRIEL DES MANIFESTATIONS. Comme un petit air de. Printemps... PRINTEMPS 2016 WWW.SAINTCYRSURMER.FR

TRIMESTRIEL DES MANIFESTATIONS. Comme un petit air de. Printemps... PRINTEMPS 2016 WWW.SAINTCYRSURMER.FR P TRIMESTRIEL DES MANIFESTATIONS WWW.SAINTCYRSURMER.FR PRINTEMPS 2016 Comme un petit air de Printemps... AVRIL 2016 2 JUSQU AU 30 AVRIL des illustrations de l auteur et illustratrice belge Mélanie Rutten

Plus en détail

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques les activités scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques 20 rue Saint-Sauveur loco Le Service Education, Périscolaire et Cultes

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

SENIORS SERVICE ANIMATION

SENIORS SERVICE ANIMATION 1 er Trimestre 2016 SENIORS SERVICE ANIMATION Programme des animations > 1 er trimestre 2016 SENIORS ACTIFS Vous sont proposés : Dans chaque logements-foyer, le partage de la galette des rois qui aura

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN. Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés

LIVRET D ACCUEIL CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN. Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés LIVRET D ACCUEIL 57, Avenue Victor Dalbiez 66000 PERPIGNAN Bureau Infirmier : 04 68 87 59 55 Secrétariat

Plus en détail

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population,

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population, 62 Au recensement de la population de 2009, on comptait 81 700 logements essentiellement localisés en province Sud (76%, dont 88% dans le Grand Nouméa). 17% se situaient en province Nord et 7% dans les

Plus en détail

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité «Une politique de l habitat au service de l innovation et du maintien à domicile» Rémi TROCME Directeur de l habitat et de l aménagement durable au Conseil Départemental du Bas-Rhin (67) Je vais essayer

Plus en détail

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50 JANVIER 2015 aux Mercredi 21 103 12.60 07h30 06h40 08h20 Mercredi 21 106 12.55 19h56 19h10 20h50 Jeudi 22 109 13.00 08h16 07H50 08H50 07h20 09h30 Jeudi 22 109 12.75 20h42 20h30 20h50 19h50 21h40 Vendredi

Plus en détail

Voyage à Paris. Du Mercredi 16 Mars au Vendredi 18 Mars

Voyage à Paris. Du Mercredi 16 Mars au Vendredi 18 Mars Voyage à Paris Du Mercredi 16 Mars au Vendredi 18 Mars Jour 1 : Château de Versailles Arrivée à destination à 12h06 Vers 13h, accompagnés de guides conférenciers, nous avons débuté la visite Nous avons

Plus en détail

Bien vieillir dans la Vienne

Bien vieillir dans la Vienne Bien vieillir dans la Vienne 1 Quelques chiffres 2015 7303 places autorisées d accueil en établissement 9242 bénéficiaires de l APA, dont 4953 à domicile 407 places autorisées en accueil familial 2106

Plus en détail

A CCUEIL DE JOUR. 55 Allée Charles Victor Naudin Sophia Antipolis 06410 BIOT O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE

A CCUEIL DE JOUR. 55 Allée Charles Victor Naudin Sophia Antipolis 06410 BIOT O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE A CCUEIL DE JOUR F ONDÉE LE 1 ER AVRIL 2007 N FINESS : 06 001 640 9 O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE D A LZHEIMER OU AUTRES SYNDROMES APPARENTÉS, ET AIDER LES FAMILLES DANS LE CADRE

Plus en détail

10 rue Jean Dumont 31140 PECHBONNIEU T. 05 34 27 20 80 F. 05 34 27 20 89 E.mail: maisondevie.ml@orange.fr. Accueil de jour Alzheimer.

10 rue Jean Dumont 31140 PECHBONNIEU T. 05 34 27 20 80 F. 05 34 27 20 89 E.mail: maisondevie.ml@orange.fr. Accueil de jour Alzheimer. 10 rue Jean Dumont 31140 PECHBONNIEU T. 05 34 27 20 80 F. 05 34 27 20 89 E.mail: maisondevie.ml@orange.fr Accueil de jour Alzheimer. Centre d'hébergement temporaire Alzheimer. Clinique spécialisée 6 avenue

Plus en détail

V. JONCHERAY RENDEZ-VOUS GUÉRANDE

V. JONCHERAY RENDEZ-VOUS GUÉRANDE RENDEZ-VOUS GUÉRANDE VISITES DU PATRIMOINE 2016 PROGRAMME LES VISITES DÉCOUVERTES D avril à octobre voir calendrier page 5 Chaque semaine, les guides-conférenciers de l Office de tourisme vous proposent

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/06.158 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de développement qualitatif de

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Ville de CHARENTON 1 SOMMAIRE I PREAMBULE... 3.4 II Les engagements de la ville de Charenton... 5 Respecter la vie démocratique... 5 Garantir aux associations une écoute et

Plus en détail

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet 2014. Ce fonds

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants»

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» «La fête des enfants ne sera pas que les 20 novembre ; ça sera 365 jours par an» avait annoncé

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius du 15 au 19 novembre 2016 L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE

Plus en détail

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages.

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages. DOSSIER UNIQUE D ACCOMPAGNEMENT GERONTOLOGIQUE POUR L ENSEMBLE DES RESIDENCES ET SERVICES DU COMITE DES AGES Vous pouvez déposer le dossier et avoir des renseignements au Comité des AGES du Pays Trithois

Plus en détail

Par rapport à 2005, 23 600

Par rapport à 2005, 23 600 Emploi lié à la dépendance 17 L évolution d ici 2020 du nombre de personnes âgées dépendantes et de leurs modes de vie entraînera un besoin accru d aidants professionnels, à domicile comme en institution.

Plus en détail

Les aides de l Action Sanitaire et Sociale de la MSA Ardèche Drôme Loire

Les aides de l Action Sanitaire et Sociale de la MSA Ardèche Drôme Loire vous guider Les aides de l Action Sanitaire et Sociale de la MSA Ardèche Drôme Loire Année 2013 Pour ses ressortissants www.msa-ardeche-drome-loire.fr PREAMBULE En complèment de la couverture de protection

Plus en détail

mai Spectacle Plume par la Cie KOKESHI à la Maison des Haubans le 15 avril 2016 Agenda de quartier Malakoff et ses alentours

mai Spectacle Plume par la Cie KOKESHI à la Maison des Haubans le 15 avril 2016 Agenda de quartier Malakoff et ses alentours 26 mai 2016 Spectacle Plume par la Cie KOKESHI à la le 15 avril 2016 Agenda de quartier Malakoff et ses alentours mardi 10 mai 14h - 16h30 PROJECTION DU FILM «EN QUÊTE DE SENS» «Tissé autour de rencontres

Plus en détail

Document individuel de prise en charge - Règlement de fonctionnement. Entrée de l accueil de jour. Madame, Monsieur, Domicilié(e) à

Document individuel de prise en charge - Règlement de fonctionnement. Entrée de l accueil de jour. Madame, Monsieur, Domicilié(e) à HOPITAL SAINT-CHARLES Entrée de l accueil de jour Document individuel de prise en charge - Règlement de fonctionnement Madame, Monsieur, Domicilié(e) à Hôpital Saint Charles - 4, rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés Avril 2013 Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature Financements privés Le récapitulatif des appels à projets que nous vous proposons est le résultat de la veille quotidienne réalisée

Plus en détail

GUIDE. Enfance et Famille. Multi-Accueils RAM Accueils de loisirs Pass Sport Séjours Ludothèque MSPE Jeunesse. de Bièvre Isère en un seul guide!

GUIDE. Enfance et Famille. Multi-Accueils RAM Accueils de loisirs Pass Sport Séjours Ludothèque MSPE Jeunesse. de Bièvre Isère en un seul guide! 2014 2015 GUIDE Enfance et Famille Multi-Accueils RAM Accueils de loisirs Pass Sport Séjours Ludothèque MSPE Jeunesse To u s l e s s e r v i c e s à l a f a m i l l e de Bièvre Isère en un seul guide!

Plus en détail

master métiers de la communication

master métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication et Développement des Territoires master 1 - master 2 objectifs de la formation

Plus en détail

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER Les dispositifs d'accompagnement ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF Édito L accompagnement des pratiques Musiques Actuelles

Plus en détail

Fiche d identification

Fiche d identification Dossier de demande d aide financière pour les lieux de vie collectifs Fiche d identification DEMANDEUR Raison sociale :... Adresse :... Tel/Fax/Courriel... Statut juridique :... N FINESS et/ou SIRET Nom

Plus en détail

l E S G U i d E S P R É V E n t i O n QUi accompagne Un PROCHE atteint de la maladie d alzheimer PERFORMANTE CÔTÉ SantÉ SOLIDAIRE CÔTÉ SOCial. durée de prise en charge, absence de temps de repos, intensité

Plus en détail

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 D.E.A. UNA Livret d accueil Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Agrément qualité SAP 399690809

Plus en détail

P E R N E D N R D E R E E N E N CH C A H R A G R E G E LE L S E S P U P B U L B I L CS C

P E R N E D N R D E R E E N E N CH C A H R A G R E G E LE L S E S P U P B U L B I L CS C PRENDRE EN CHARGE LES PUBLICS FRAGILISES A PARIS UNE REPONSE RESEAU Patricia CORDEAU, Directrice UNA PARIS, Union des Associations d aide, de soins et de services aux domiciles de Paris Déroulé de la présentation

Plus en détail

REGLEMENT 2015/2016 POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE/ LA GARDERIE ET LES NAP ECOLES MATERNELLE ET ELEMENTAIRE

REGLEMENT 2015/2016 POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE/ LA GARDERIE ET LES NAP ECOLES MATERNELLE ET ELEMENTAIRE DOSSIER D'INSCRIPTION Services Périscolaires et Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) Année Scolaire 2015/2016 A REMETTRE AVANT LE 30 JUILLET 2015 (midi) ECOLE MATERNELLE Lundi 7h30 8h30 11h30 Pause

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Le Transport du Conseil général. Associations

Le Transport du Conseil général. Associations CCAS 1 Transports spécialisés Le Transport du Conseil général PAM 92 PAM92 est un service alto-sequanais de transport des personnes en situation de handicap. Il a pour but de faciliter les déplacements

Plus en détail

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1 GRECE Les dépenses de protection sociale en Grèce représentent 24,5% du PIB. Le système grec est de logique bismarckienne, mais évolue depuis 1980 avec la mise en place d un service national de santé,

Plus en détail

Service Enfance Jeunesse

Service Enfance Jeunesse Service Enfance Jeunesse Tu es plus Courageux que tu ne le crois, Tu es plus Fort que tu ne le parais, Et tu es plus Intelligent que tu ne le penses. A.A. Milne Winnie l ourson Centre de loisirs Gare aux

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

Œuvres à louer. Œuvres à louer. Exposition annuelle de la Pinacothèque 20 e édition. Du 7 au 16 décembre Vernissage le 7 décembre à 18h30

Œuvres à louer. Œuvres à louer. Exposition annuelle de la Pinacothèque 20 e édition. Du 7 au 16 décembre Vernissage le 7 décembre à 18h30 Œuvres à louer Exposition annuelle de la Pinacothèque 20 e édition Œuvres à louer www.forum-meyrin.ch Exposition annuelle de la Pinacothèque 20 e édition www.forum-meyrin.ch Contact presse: 022 989 34

Plus en détail

Book Commercial // La Valette du Var - Toulon

Book Commercial // La Valette du Var - Toulon Book Commercial // La Valette du Var - Toulon Résidence Services Seniors Domitys Les Résidences Services Seniors L investissement immobilier de bon sens Infos pratiques Nom de la résidence : Tera Souleou

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

EHPAD LES SOURCES. 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr LIVRET D ACCUEIL

EHPAD LES SOURCES. 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr LIVRET D ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL PAGE 1 EHPAD LES SOURCES 11 rue Saint-Rames à Clermont-Ferrand 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr Lignes 6 et 9 Arrêt Vertaizon Ligne 7 Arrêt St Rames Lignes 6

Plus en détail

Guide des activités du Centre Social

Guide des activités du Centre Social Centre Social Municipal agréé par la CAF Maison des 6 Arpents Espace pour tous Guide des activités du Centre Social 2016-2017 Espace Ludo Galipettes et Badaboum Danse Orientale Activités Familiales & de

Plus en détail

La résidence Front de Sarthe

La résidence Front de Sarthe 3volets front de sarthe_3volets front de sarthe 09/10/12 16:43 Page3 v o u s a c c u e i l l e A S S O C I AT I O N R É S I D E N C E S E T F O Y E R S Résidence Front de Sarthe 183, quai Ledru Rollin

Plus en détail

- CONCOURS - NOUVEAUX REGARDS SUR L ENTREPRISE

- CONCOURS - NOUVEAUX REGARDS SUR L ENTREPRISE - CONCOURS - NOUVEAUX REGARDS SUR L ENTREPRISE DEVENEZ SPONSOR DE L ÉVÈNEMENT! SOMMAIRE Le concours... p 3-4 Devenir sponsor... p 5-11 Présentation de la société Histoires de Vies... p 12-14 3 DÉCOUVRIR

Plus en détail

Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS

Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS INTENSIF - BINÔME - BLENDED LEARNING - I MERSION LES SALONS INTERNATIONAUX ACCUEIL DE LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE PRESENTATIONS AND MEETINGS NÉGOCIER À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Prix de journée dans les EHPAD

Prix de journée dans les EHPAD Prix de journée dans les EHPAD Connaître la méthode de tarification dans les EHPAD est indispensable pour comprendre la répartition des coûts et des prises en charge. Le tarif hébergement Le prix de journée

Plus en détail