TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS"

Transcription

1 TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS Le jeune demi-fondeur reste avant tout un athlète complet et doit être formé en ce sens. Il doit pouvoir exprimer pleinement son potentiel en développant prioritairement ses qualités aérobies bien sûr, mais pas seulement. L expression de ce potentiel ne pourra se faire totalement s il ne travaille pas ses autres qualités physiques que sont : la force, la motricité, la souplesse et la vitesse. Le jeune demi-fondeur ne saurait se résumer qu à un cœur et 2 poumons! De même il ne pourra optimiser son rendement énergétique qu en s appuyant techniquement sur des transversalités athlétiques fondamentales (les fondamentaux athlétiques), que sont notamment le travail de la foulée, de l appui, des alignements ou du rythme. Ces deux aspects de développement que sont les qualités physiques et les fondamentaux athlétiques, sont indispensables à la réussite de nos futurs demi-fondeurs. LE DEVELOPPEMENT DU JEUNE DEMI-FONDEUR Qualités physiques Fondamentaux athlétiques Développement aérobie Le demi-fond et obstacles : De nombreuses transversalités motrices et physiques apparaissent, à mon sens, entre le travail de haies et le travail technique du demi-fondeur. Le travail des obstacles présente pour moi deux intérêts majeurs : - Il permet à l athlète d acquérir des compétences motrices et physiques utilisables dans sa pratique (et pas uniquement sur le 3000m steeple!) - Il permet à l entraineur d évaluer l athlète. On est en difficulté sur un franchissement d obstacle lorsque l on a des manques en termes de motricité, de souplesse, de force. En ce sens, les haies agissent comme un miroir grossissant mettant en exergue les défauts athlétiques des jeunes athlètes A l issue de cette réflexion sur l intérêt du travail de haies en demi-fond, je vous proposerai une séance d initiation au steeple, épreuve qui je l avoue, me sert d alibi. En effet, les athlètes font tout de suite le lien entre l intérêt du travail d obstacle et le steeple, cela met, pour eux, du sens dans leur apprentissage. Par contre, en tant qu entraineur, cela me permet d améliorer le potentiel physique et technique du jeune demi-fondeur.

2 LES QUALITES PHYSIQUES DU DEMI-FONDEUR : Cette introduction a pour objectif de mettre en avant les transversalités existantes entre l apprentissage des haies et les besoins de développement physiques du demi-fondeur. Dans les faits que demande-t-on à un athlète demi-fondeur : D être endurant : je suis capable de courir longtemps à une vitesse la plus élevée possible D être fort : je suis capable de rester fort le plus longtemps possible pour me propulser, mais aussi de rester fort le plus longtemps possible pour résister à l affaissement de mon bassin lors de la phase d amortissement de la foulée D être rapide : je suis capable de finir vite mon épreuve malgré la fatigue D être efficace dans ses réponses motrices : Je sais m adapter aux circonstances de course en adaptant mon rythme et mon amplitude de foulée D être souple : Je suis capable d être relâché et disponible, je n ai pas de frein à mon amplitude de foulée En se penchant sur ces 5 qualités physiques on s aperçoit qu un demi-fondeur est avant tout un athlète! Pour cela il utilise, en fonction bien évidemment des particularités de sa discipline, les mêmes armes physiques qu un lanceur ou qu un sauteur. Si l on se recentre sur les liens existant entre la pratique du demi-fond et le franchissement d obstacles, on s aperçoit que pour franchir une haie : - Je dois être fort pour me propulser vers l obstacle, je sais me réceptionner sans m écraser derrière l obstacle et par là même résister à la descente de mon bassin. - Je me dois d être souple pour répondre efficacement aux contraintes du franchissement. - Je me dois d être efficace dans mes réponses motrices pour franchir l obstacle Cela ne se rapproche-t-il pas des contraintes techniques et motrices d une foulée en demifond? LES QUALITES PHYSIQUES FORCE MOTRICITE SOUPLESSE ENDURANCE VITESSE LES QUALITES PHYSQUES AU SERVICE DE L EFFICACITE TECHNIQUE POINTS COMMUNS ENTRE DEMI-FOND ET HAIES Je suis fort sur mon appui pour propulser mon bassin Je suis fort sur mon appui pour résister à l écrasement et garder mon bassin haut J ai optimisé mon renforcement général afin d utiliser efficacement les forces que j applique au sol sans rupture de mes alignements. Je sais utiliser un appui efficace pour me propulser Je sais faire avancer mon bassin sur l appui Je prends conscience de l utilité de mes segments libre J ai sais utiliser une foulée ample (forte) ou une foulée véloce Je suis souple pour optimiser mon amplitude de mouvement Je suis souple pour ne pas avoir de frein au relâchement musculaire LES QUALITES PHYSIQUE AU TRAVERS DES FILIERES ENERGETIQUES A travailler prioritairement chez le demi-fondeur A travailler chez le demi-fondeur (un jeune potentiel sur 800m, voir 1500m qui ne sait pas courir vite sera bien handicapé!) A noter qu un demi-fondeur doit avoir la capacité de finir vite, mais contrairement au sprinter, il s agira de finir vite sur un fond de fatigue préalable.

3 LES QUALITES TECHNIQUES DU DEMI-FONDEUR Parallèlement au développement des qualités physiques, les jeunes demi-fondeurs doivent acquérir un bagage technique de base mis au service des qualités physiques développées. Quels fondamentaux athlétiques seraient à privilégier pour les jeunes demi-fondeurs : - Travail sur foulée : être efficace sur une foulée longue ou raccourcies - Travail sur l appui : être efficace sur l appui pour être efficace sur ma foulée - Travail de rythme : je sais changer de rythme de foulée en fonction des circonstances de course - Travail sur les alignements : je suis capable d orienter efficacement ma poussée, je suis capable de rester aligné sur ma réception de foulée (je cours «haut»). En quoi les obstacles peuvent répondre à ces problématiques : ASPECTS TECHNIQUES L APPUI LA FOULEE LE RYTHME LES ALIGNEMENTS LES FONDAMENTAUX ATHLETIQUES Points communs entre une foulée et un franchissement de haie Rendre efficace son appui pour optimiser son rendement énergétique. Utiliser un appui plante de pieds efficace (même si le demi-fondeur doit aussi savoir utiliser un appui déroulé efficace) Sentir mon bassin passer sur l appui pour le faire avancer sur une foulée ou sur un franchissement de haie. Varier la fréquence de ma foulée et la rendre efficace aussi bien en amplitude qu en vélocité. S adapter aux contraintes de course en adaptant un rythme de foulée efficace Transmettre efficacement les forces appliquées au sol afin d optimiser ma foulée ou mon franchissement. Résister à l écrasement du bassin sur l appui en réception de foulée ou en réception de haie («courir haut») Concernant les fondamentaux cités ci-dessus, mon intention est de pointer uniquement les points communs pouvant exister entre un franchissement de haies et la foulée d un demi fondeur. Chaque discipline ayant bien évidemment des particularités que je ne fais pas apparaître dans le tableau. En poussant cette réflexion, on pourrait sans nul doute affirmer que le travail de haies présente de nombreuses transversalités non seulement pour le demi-fondeur, mais aussi pour le sprinter, le lanceur ou le sauteur. Il serait donc à privilégier dans la formation générale des jeunes athlètes. PARTICULARITES DES COURSES AVEC OBSTACLES EN DEMI-FOND La seule discipline, en demi-fond piste, ou l athlète est confronté aux obstacles est le steeple (3000m ou 2000m). Ses particularités : LA PRISE D INFORMATION Activité moins fermée qu une course en couloir, le steepleur doit être en capacité de prendre des informations environnementales pour ajuster son investissement énergétique et sa motricité afin de répondre efficacement aux contraintes technique et tactique de course.

4 COURSE EN PELOTON Contrairement à un hurdler, le steepleur est en contact direct avec ses adversaires, il devra donc insérer une dimension tactique dans son apprentissage. LA SPECIFICITE DES OBSTACLES SUR LE STEEPLE : Contrairement au hurdler, le franchissement d une barrière de steeple devra se faire en étant le plus relâché possible. Comme tout demi-fondeur le steepleur est à la recherche du moindre coût énergétique dans son déplacement. En ce sens, l intention que met un steepleur dans le franchissement d une barrière n est pas la même que celle mise par le hurdler dans le franchissement d une haie même si techniquement cela reste proche. CONTEXTE DE LA SEANCE : LA SEANCE Il s agit d une séance réalisée au mois de juillet 2014 avec un groupe minimes de demi-fondeurs à La Pommeraye (49) dans le cadre du stage minime Horizon Les athlètes : Les athlètes présents étaient identifiés comme les meilleurs potentiels des régions Bretagne, Haute et Basse Normandie, Pays de Loire, Centre, Poitou Charente. Il s agit donc d athlètes ayant un profil particulier: fort potentiel physiologique et investissement personnel important dans leur discipline. Par contre, en termes de niveau de motricité, ils sont pour la plupart semblables aux athlètes minimes pratiquant en clubs ou en Sections Sportives. Un environnement privilégié: Pour cette séance, nous avons la chance d avoir à La Pommeraye un site permettant une pratique optimale de l athlétisme (équipements, stade, matériel, hébergement). De plus, j ai eu la chance, le jour de la séance de trouver une rivière de steeple remplie! Ce qui est rarissime sur les stades d athlétisme hors contexte compétition, d où l objet de la séance. DE SEANCE : Découverte du travail d obstacle en demi-fond. Avec cette séance au thème très orienté, j ai souhaité aborder le travail de haies au travers du steeple avec toujours la même intention : mettre du sens dans l apprentissage. En effet, faire un travail de haies avec une intention purement technique est beaucoup moins motivant pour l athlète que de lui dire «tu vas faire des haies pour, en fin de séance, franchir une rivière de steeple pleine d eau, le tout en peloton!») A noter, que le steeple n étant pas une épreuve minime, peu d athlètes ont été confrontés au franchissement d une barrière et aucun au franchissement d une rivière

5 : DECOUVERTE DU TRAVAIL D OBSTACLE EN DEMI-FOND FOOTING LENT 15MN - Travail sur l appui déroulé ou plante - Travail gammes de haies sans obstacle Travail avec obstacles 1 couloir avec 5 haies de 76cm espacées de 1m 1 couloir avec 5 haies de 76cm espacées de 1m20 G D G D ECHAUFFEMENT GAMMES TRANSVERSALES 1/ Je marche entre les haies en posant un appui au sol Pour passer à la haie suivante je fais avancer mon bassin en poussant sur mon appui 2/ Avec les mêmes consignes, je me place en confrontation avec l athlète qui se trouve sur le couloir d à côté. Celui qui gagne est celui qui pose en premier le pied de sa jambe de retour derrière la 5 ème haie DE LA SITUATION Prendre conscience de l avancée du bassin sur l appui et des alignements 1ERE PARTIE DE SEANCE : DU FRANCHISSEMENT DE HAIES VERS LE FRANCHISSEMENT D UNE BARRIERE DE STEEPLE 1 premier couloir avec 4 haies espacées de 10m (hauteur 65cm ou 76cm) 1 second couloir avec 4 haies espacées de 11m (hauteur 76cm ou 84cm) FRANCHISSEMENT DE HAIES SUR UN ESPACE DE COURSE FIXE Sur une allure relâchée (pas de sprint) : Je fais 3 parcours en impulsant pieds gauches devant chaque haie Je fais 3 parcours en impulsant pieds droit devant chaque haie G G G G D D D D Etre capable de franchir pied gauche ou pied droit, l espace étant suffisamment grand pour me permettre de m organiser avant l obstacle suivant 2 couloirs avec 4 haies (hauteur 76cm ou 84cm) placées aléatoirement entre 10m et 15m d intervalle FRANCHISSEMENT DE HAIES SUR UN ESPACE ALEATOIRE Sur une allure relâchée (pas de sprint) : Je fais 3 passages en m adaptant aux intervalles sans rupture du rythme de course (j essaye d anticiper mon appui d impulsion face à l obstacle) 15m 10m 20m Etre capable d adapter sa foulée pour franchir efficacement l obstacle ANTICIPATION DU

6 FRANCHISSEMENT D OBSTACLE 2 couloirs avec 3 haies de 76cm ou 84cm espacées de 40m. Mettre un plot de couleur placé 15m avant l obstacle. 15m 25m 15m 25m 15m Sur une allure de course relâchée, je mets en place une foulée relâchée sur 25m suite à la réception du premier obstacle, puis en passant devant mon plot de couleur, je commence à adapter ma foulée pour anticiper l impulsion devant l obstacle suivant. 3 passages chacun. Etre capable d adapter ma foulée pour franchir efficacement l obstacle Etre capable de se détacher de sa course pour prendre des informations extérieures 2EME PARTIE DE SEANCE : SPECIFIQUE STEEPLE ET FRANCHISSEMENT DE RIVIERE 1 haie (76cm) et une barrière de steeple (76cm) espacées de 40m 40m FRANCHISSEMENT D UNE BARRIERE Sur une allure de course type demi-fond, je franchis ma haie et ma barrière relâché avec une technique identique sur les deux obstacles. Faire 3 à 4 passages. «démystifier», le franchissement d une barrière en le rapprochant d un franchissement de haie 2 barrières de steeple (76cm) espacées de 70m. Départ 70m avant la première barrière. Le groupe est divisé en deux (6 à 7 athlètes par sous-groupe) 70m FRANCHISSEMENT D UNE BARRIERE EN PELOTON Sur une allure de demi-fond, j anticipe et je m adapte au franchissement de la barrière en prenant en compte deux informations : la distance me restant à parcourir avant la barrière (comme vu sur les situations précédentes) et ma position dans le peloton. Travail spécifique steeple : réflexion tactique sur mon placement d avant barrière et un travail technique d adaptation de la foulée.

7 1 barrière de steeple, lattes ou plots posés à 2m50 de la barrière 1 rivière de steeple (remplie ou avec tapis de réception 5cm) 2m50 FRANCHISSEMENT D UNE RIVIERE 1/ je pose un appui déroulé sur la barrière et je continu à courir sur 20m 2/je pose un appui déroulé sans faire monter le bassin (je ne me retrouve pas debout sur la barrière) et je continue à courir sur 20m 2/je pose un appui déroulé sur la barrière, je pousse et j oriente ma poussée pour franchir les plots situés à 2m50 et je continue à courir 3/ je pose un appui déroulé sur l obstacle de la rivière, je pousse pour sortir de la fosse en continuant à courir Franchir une rivière de steeple et être capable d avoir un appui de réception me permettant de continuer ma course (aller d un appui de réception pieds joints vers un appui de réception pieds décalés permettant une reprise de course). 1 rivière de steeple obligatoirement remplie (relativement rare sur les stades d athlétisme pour l entrainement!) Le groupe est divisé en deux (6 à 7 athlètes par sous-groupe) FRANCHISSEMENT D UNE RIVIERE EN PELOTON CONSIGNE Après une course de 70m, je prends en considération la distance me séparant de la barrière et ma place dans le peloton afin d anticiper le franchissement Travail très spécifique steeple demandant une adaptation technique et tactique pour le franchissement d un obstacle très particulier : la rivière de steeple RETOUR DE SEANCE : En terme d apprentissage, tous les athlètes ont franchi en peloton la rivière de steeple en étant capable d avoir une course après l appui de réception, ce qui était l objectif de séance. En termes de motivation, le bilan global a été très positif quant à l investissement du groupe, (ils auraient tous fait 3h de franchissement de steeple si je n avais pas imposé l arrêt de la séance).

8 De plus, malgré 7 situations différentes mises en place, il y a eu très peu de fatigue musculaire ou physiologique puisque les intensités de travail étaient plutôt basses. EVOLUTIONS POSSIBLE : Au regard de la motivation du groupe concernant l approche technique de la foulée ou des obstacles, il me semblerait pertinent, dans le cadre des séances de développement aérobie d intégrer régulièrement ces orientations techniques pour nos jeunes athlètes. Cela aurait l intérêt de renforcer les apprentissages moteurs spécifiques concernant le travail d appui et de foulée, mais aussi de rompre une certaine monotonie des séances de développement physiologiques. (ex : 10x300m avec des variation de foulée tous les 100m, ou cette même série qui intégrerait des franchissement d obstacles). UGO MARCHESSEAU Conseiller Technique Fédéral Départemental d Ille et Vilaine

Activités athlétiques. Les sauts. au cycle 3. Saut en longueur Saut en hauteur. Triple bond et triple saut. Equipe EPS Corrèze Novembre 2009

Activités athlétiques. Les sauts. au cycle 3. Saut en longueur Saut en hauteur. Triple bond et triple saut. Equipe EPS Corrèze Novembre 2009 Activités athlétiques au cycle 3 Les sauts 19 Saut en longueur Saut en hauteur Triple bond et triple saut Equipe EPS Corrèze Novembre 2009 1 SAUTER au Cycle 3 Entrée dans l activité : DECOUVRIR ET INVENTORIER

Plus en détail

COURSE DE HAIES. Sollicitation des facteurs d exécution : vitesse, force, souplesse,réaction

COURSE DE HAIES. Sollicitation des facteurs d exécution : vitesse, force, souplesse,réaction COURSE DE HAIES ANALYSE ET LOGIQUE DE L ACTIVITE Activité de production et de conservation d énergie (et de restitution) et de création de trajectoires. Il s agit de transmettre des forces propulsives

Plus en détail

Le Disque Exigences techniques et Apprentissage

Le Disque Exigences techniques et Apprentissage T E C H N I Q U E A T H (( )) L É T I Q U E Le Disque Exigences techniques et Apprentissage Jacques Pelgas - Responsable Disque Elite Les possibilités humaines pour l acquisition et le développement de

Plus en détail

Les courses de haies hautes, après l initiation Ne pas se focaliser sur le franchissement mais trouver le rythme!

Les courses de haies hautes, après l initiation Ne pas se focaliser sur le franchissement mais trouver le rythme! Les courses de haies hautes, après l initiation Ne pas se focaliser sur le franchissement mais trouver le rythme! Je vous propose ici de faire un tour d horizon du travail sur les haies que l on peut proposer

Plus en détail

L athlétisme. A l école. M. Pointreau CPC EPS

L athlétisme. A l école. M. Pointreau CPC EPS L athlétisme A l école Présentation de la matinée Présentation de l activité. Découverte / Mise en activité Les différentes composantes de l athlétisme : pratique et présentation Présentation du document

Plus en détail

Un temps, une durée demi fond Une distance sprint, haies Un trajet, une trajectoire saut en hauteur, multi bond, lancer de javelot En utilisant des repères extérieurs et des repères sur soi en choisissant

Plus en détail

Athlétisme. Guide Ludo Educatif. Challenge Régional des Jeunes

Athlétisme. Guide Ludo Educatif. Challenge Régional des Jeunes Athlétisme Guide Ludo Educatif Challenge Régional des Jeunes 2013-2014 Sommaire Partie 1 : l échauffement Partie 2 : La course.p 3-6 o Vitesse Jeu 1 : la réaction Jeu 2 : l accélération o Relais Jeu 1

Plus en détail

ATHLÉTISME cycle 3. Objectifs spécifiques

ATHLÉTISME cycle 3. Objectifs spécifiques Définition : Activité individuelle de performance mesurable (temps / espace) qui implique la réalisation d un geste adapté spécifique dans le respect des règles établies. généraux : Développer de façon

Plus en détail

Formateur : Marion BUSSERY Spécialiste Athlé et formateur à l'ufraps LYON

Formateur : Marion BUSSERY Spécialiste Athlé et formateur à l'ufraps LYON Lundi 29 mars (Matin) Formateur : Marion BUSSERY Spécialiste Athlé et formateur à l'ufraps LYON Séance pratique 1) 1ère situation : Demi-fond Échauffement Pour une classe de 28 élèves, constituer 4 équipes

Plus en détail

* Nota : L activité globale omniprésente : conservation de l enchaînement et de la spontanéité. Ne pas chercher à dissocier les éléments du geste.

* Nota : L activité globale omniprésente : conservation de l enchaînement et de la spontanéité. Ne pas chercher à dissocier les éléments du geste. ATHLETISME C2 : LE TRIPLE BOND Mallette EPS-85 / Athlétisme F4/F5 - Avoir une course d élan en accélération constante, dont la distance est réglée pour que l impulsion ait lieu avant la planche d appel

Plus en détail

ATHLETISME. Logique de l activité

ATHLETISME. Logique de l activité ATHLETISME LOGIQUE DE L ACTIVITE... 1 SITUATIONS DE REFERENCE... 2 DES REPERES DE PERFORMANCES... 2 ORGANISER L ENSEIGNEMENT... 3 Objectifs... 3 Record, défi, contrat... 3 Organisations possibles de classe...

Plus en détail

BUTS MATERIEL DEROULEMENT DES SEQUENCES

BUTS MATERIEL DEROULEMENT DES SEQUENCES - 1 - BUTS > Enrichir les acquis psychomoteurs; affirmer ses capacité d adaptation par des activités motrices et techniques appropriées: ici les sauts d obstacles. > Développer l'intelligence et la sociabilité

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE (C3)

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE (C3) SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE (C3) I. FILM ATHLETISME Connaître l athlétisme. En classe : Affiches décrivant le règlement des épreuves Magazines et posters présentant des athlètes, leur

Plus en détail

ARBORESCENCE DVD "ENTRAINEUR EN ATHLETISME"

ARBORESCENCE DVD ENTRAINEUR EN ATHLETISME ARBORESCENCE DVD "ENTRAINEUR EN ATHLETISME" GENERALITES Philosophie Les mots Le mot du responsable formation du Président de la FFA du Président de l AEFA du DTN Fondamentaux 1 vidéo dans la frise Apprentissage

Plus en détail

ENTRAINEMENT TRAIL DE 70 A 90 KMS : LA PREPARATION COMMUNE

ENTRAINEMENT TRAIL DE 70 A 90 KMS : LA PREPARATION COMMUNE ENTRAINEMENT TRAIL DE 70 A 90 KMS : LA PREPARATION COMMUNE Préambule : Vous devrez réaliser un test VMA ou bien avoir réalisé votre dernier test il y a 2 ou 3 mois maximum. Vous avez le tableau des allures

Plus en détail

Athlétisme. Mon livret d athlétisme. Cycle

Athlétisme. Mon livret d athlétisme. Cycle Athlétisme Mon livret d athlétisme Cycle 3 Athlétisme Mes compétences en course de vitesse Cycle 3 Mes progrès au cours des séances de course de vitesse Actions visées Niveau 1 Niveau 3 (Compétences attendues

Plus en détail

Courses de HAIES Ce que vous devez savoir

Courses de HAIES Ce que vous devez savoir Courses de HAIES Ce que vous devez savoir Les courses de haies sont des courses de vitesse au cours desquelles les concurrents doivent franchir dix haies en métal et en bois (ou en métal et en plastique).

Plus en détail

LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE?

LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE? Faculté du sport de Nancy LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE? INTRODUCTION La course de haies appartient au groupe des épreuves athlétiques dans lequel un grand potentiel moteur

Plus en détail

Sauter loin : saut en longueur

Sauter loin : saut en longueur Sauter loin : saut en longueur FONDAMENTAUX Course d élan progressivement accélérée Passer de «courir» à «bondir» Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 82 sur 109 OBJECTIFS À ATTEINDRE d avoir

Plus en détail

FONDAMENTAUX DES SAUTS

FONDAMENTAUX DES SAUTS Sauts Fondamentaux 60 FONDAMENTAUX DES SAUTS 1. THEORIE Introduction A première vue les quatre sauts semblent très différents les uns des autres. D un point de vue technique ils se classent de relativement

Plus en détail

Saut à la perche. 7-8 ans : S amuser à sauter

Saut à la perche. 7-8 ans : S amuser à sauter 7-12 ans Saut à la perche 7-8 ans : S amuser à sauter Jouer à sauter Jouer à courir Saut à la perche 7-8 ans Jouer à se suspendre Jouer à courir, sauter et se suspendre 9-10 ans : Jouer à apprendre à sauter

Plus en détail

Courir longtemps avec l USEP

Courir longtemps avec l USEP Courir longtemps avec l USEP Cette année de nouveau, l USEP 31 propose deux temps forts de course longue : - le mardi 20 novembre 2012, la quatrième édition de la «Foulée des 1000 pattes», mise en place

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Formule 1

EPREUVE DU KIDS. Formule 1 EPREUVE DU KIDS Kids Formule 1 Course de relais combinant les courses de sprint, de haies et de slalom Mélange de situations/problèmes de course /circuit Descriptif : - La course est longue d'environ 60

Plus en détail

Courir: période 3. DOMAINE: Agir dans l'espace, dans la durée et sur des objets. OBJECTIFS : Courir de différentes façons, avec du matériel varié.

Courir: période 3. DOMAINE: Agir dans l'espace, dans la durée et sur des objets. OBJECTIFS : Courir de différentes façons, avec du matériel varié. Courir: période 3 DOMAINE: Agir dans l'espace, dans la durée et sur des objets. OBJECTIFS : Courir de différentes façons, avec du matériel varié. - Développer la fonction de locomotion ; diversifier les

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS 2015-2016 Ce programme arrive un peu tard donc ne pas tenir compte des deux premières semaines sauf si vous n avez pas fait d aérobie lors des semaines précédentes.

Plus en détail

ACTIVITES ATHLETIQUES AU CYCLE 3. Vous pouvez accéder à la totalité du document à partir du sommaire en cliquant sur les termes soulignés.

ACTIVITES ATHLETIQUES AU CYCLE 3. Vous pouvez accéder à la totalité du document à partir du sommaire en cliquant sur les termes soulignés. ACTIVITES ATHLETIQUES AU CYCLE 3 Ce document propose des pistes de travail pour les élèves. Il peut structurer le travail des enseignants pour conduire un cycle et éventuellement préparer une rencontre.

Plus en détail

CLASSIFICATIONS JEUNES

CLASSIFICATIONS JEUNES CLASSIFICATIONS JEUNES DEFINITION Pour permettre aux jeunes de se confronter aux autres dans un souci d équité sportive, une classification «jeunes» multisports est établie. L enjeu de la classification

Plus en détail

Ski nordique : Comment intégrer la dimension énergétique de l activité? Comment donner du sens à cette dimension?

Ski nordique : Comment intégrer la dimension énergétique de l activité? Comment donner du sens à cette dimension? Ski nordique : Comment intégrer la dimension énergétique de l activité? Comment donner du sens à cette dimension? CONSTAT Le déplacement en ski nordique implique un fonctionnement actif de l ensemble des

Plus en détail

Vendée Triathlon Show. L atelier d Aquathlon est une épreuve qui combine un parcours de natation et un parcours de course à pied.

Vendée Triathlon Show. L atelier d Aquathlon est une épreuve qui combine un parcours de natation et un parcours de course à pied. Vendée Triathlon Show Atelier aquathlon Enseignant L atelier d Aquathlon est une épreuve qui combine un parcours de natation et un parcours de course à pied. OBJECTIFS Appréhender la spécificité de la

Plus en détail

LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE

LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE STADE 1 : APPRENTISSAGE DU SPRINT Par Arnaud Ferec Article N 4 Nécessité d une grande concentration car il s agit d un travail essentiellement nerveux. Cette première

Plus en détail

La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique. CPME Chantal Réga

La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique. CPME Chantal Réga La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique CPME Chantal Réga Introduction De nombreux sports (individuels et collectifs) utilisent la course à pied dans leur programme de

Plus en détail

LA CLASSIFICATION «JEUNES»

LA CLASSIFICATION «JEUNES» LA CLASSIFICATION «JEUNES» DEFINITION Pour permettre aux jeunes de se confronter aux autres dans un souci d équité sportive, une classification «jeunes» multisports est établie. L enjeu de la classification

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Course de haies Course de haies avec obstacles constants

EPREUVE DU KIDS. Course de haies Course de haies avec obstacles constants EPREUVE DU KIDS Kids Course de haies Course de haies avec obstacles constants Situation classique de course de haies avec obstacles Espaces inter-haies réguliers, distance départ-1 ère haie suffisante

Plus en détail

Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés)

Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés) Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés) Période 1 Période 2 L M M J V L M M J V L M M J V L M M J V Période 3 Période 4 L M M J V L M M J V L M M J V L M

Plus en détail

APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE

APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE INTRODUCTION APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE Qu ils soient abordés dans le contexte scolaire ou fédéral, les lancers apparaissent, de prime abord, complexes et nécessitant

Plus en détail

COURSE LONGUE CYCLE 3

COURSE LONGUE CYCLE 3 COURSE LONGUE CYCLE 3 COMPETENCE ATTENDUE: A partir d un espace balisé et de temps de course stabilisés, l élève prend et affine des repères sur lui, son allure, sa respiration, sa foulée,.il identifie,

Plus en détail

LES COURSES DE HAIES. {Licence STAPS C1-M5. Cours d'andré Jacques} PRESENTATION LA SPECIFICITE DU FRANCHISSEMENT DE HAIES...

LES COURSES DE HAIES. {Licence STAPS C1-M5. Cours d'andré Jacques} PRESENTATION LA SPECIFICITE DU FRANCHISSEMENT DE HAIES... LES COURSES DE HAIES Le 09 Mars 1999 Le 16 Mars 1999 {Licence STAPS 98-99.C1-M5. Cours d'andré Jacques} PRESENTATION...2 1. LA SPECIFICITE DU FRANCHISSEMENT DE HAIES...2 1.1. En milieu scolaire... 2 1.2.

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE JUDO VACANCES 2016 Xavier MARCHAND Préparateur Physique

PREPARATION PHYSIQUE JUDO VACANCES 2016 Xavier MARCHAND Préparateur Physique OBJECTIF: RETROUVER LES QUALITÉS PHYSIQUES ET ÉNERGÉTIQUES PLANIFICATION 4 SEMAINES AVANT REPRISE DES COURS LE 05/09 + COMMENCER LE PROGRAMME ABDOS 9 SEMAINES AVANT (jour alterné) Lundi Mercredi Vendredi

Plus en détail

JEUX ATHLÉTIQUES EN MATERNELLE

JEUX ATHLÉTIQUES EN MATERNELLE JEUX ATHLÉTIQUES EN MATERNELLE Les courses Course en ligne Course en slalom Course de vitesse (réactivité) Course longue (endurance) Les sauts Sauter loin en courant Sauter haut (pour toucher/pour franchir)

Plus en détail

Activités Tour du Monde

Activités Tour du Monde Intervention et Gestion en Activités physique et sportives Département des Sciences de la Motricité Allée des Sports, 4 Bât. B-21 B-4000 LIEGE Tél.: 04/366.38.80 Fax.: 04/366.29.01 Prof. Marc CLOES: Marc.Cloes@ulg.ac.be

Plus en détail

Collectif 10 min. 1. Échauffement. Lorsque j annonce "1", consigne 1. Lorsque j annonce "2", consigne 2. Lorsque j annonce "3", on s arrête.

Collectif 10 min. 1. Échauffement. Lorsque j annonce 1, consigne 1. Lorsque j annonce 2, consigne 2. Lorsque j annonce 3, on s arrête. Compétence(s) pour la séance : Évaluer sa capacité à courir vite Séance n 1 1. Échauffement Collectif 10 min Lorsque j annonce "1", consigne 1. Lorsque j annonce "2", consigne 2. Lorsque j annonce "3",

Plus en détail

Programme- Stage d entrainement de Dieppe Du samedi 22 février au lundi 24 février 2014

Programme- Stage d entrainement de Dieppe Du samedi 22 février au lundi 24 février 2014 Programme- Stage d entrainement de Dieppe Du samedi 22 février au lundi 24 février 2014 Samedi 22 février 9H00- Accueil des participants 9H30-11H30- Natation à la piscine d Arques La Bataille Travail à

Plus en détail

Endurance. Activité retenue : Domaine d activité : COURIR

Endurance. Activité retenue : Domaine d activité : COURIR Activité retenue : Endurance Domaine d activité : COURIR Pourquoi : la course assure un développement harmonieux. Permet de développer ses ressources, et d atteindre les objectifs sanitaires (maladie cardio-vasculaire,

Plus en détail

III.Les haies 1. Parcours de haies rapprochées, avec un seul appui entre chaque haie

III.Les haies 1. Parcours de haies rapprochées, avec un seul appui entre chaque haie Mardi 30 mars (Matin) A) Partie pratique Échauffement = temps à utiliser pour faire passer le maximum de choses au niveau technique et renforcement musculaire. I. Présentation d'un échauffement AEROBIE.

Plus en détail

Dossier Elève. Cyclisme. Livret de compétences EPS Fin de cycle 3. Equipe EPS 1 er degré

Dossier Elève. Cyclisme. Livret de compétences EPS Fin de cycle 3. Equipe EPS 1 er degré Dossier Elève Cyclisme Livret de compétences EPS Fin de cycle 3 Actions à réaliser : Mes progrès au cours des séances 1. Je m équilibre Colorie le vélo, puis le corps, puis le casque, par niveau atteint

Plus en détail

APPROCHE GLOBALE DES LANCERS

APPROCHE GLOBALE DES LANCERS APPROCHE GLOBALE DES LANCERS Les Lancers en athlétisme sont au nombre de 4 : le Poids, le Disque, le Marteau et le Javelot. L objectif, dans les lancers, est de projeter l engin, quel qu il soit, le plus

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE KARATE -JUILLET 2013

PREPARATION PHYSIQUE KARATE -JUILLET 2013 PREPARATION PHYSIQUE KARATE -JUILLET 2013 Cette année pour la période des vacances estivales, j ai choisi de vous donner un programme de préparation physique afin que chacun soit prêt pour la rentrée de

Plus en détail

Projet pédagogique. Salle de baby gym. L étoile alençonnaise Rue de Verdun 61000 Alençon

Projet pédagogique. Salle de baby gym. L étoile alençonnaise Rue de Verdun 61000 Alençon Projet pédagogique Salle de baby gym L étoile alençonnaise Rue de Verdun 61000 Alençon 02 33 29 18 98 1 Les installations 2 Conditions d utilisation : Le gros matériel (plinth, barres, mini trampoline,

Plus en détail

Les rencontres sportives équitables. Mercredi 13 janvier 2016

Les rencontres sportives équitables. Mercredi 13 janvier 2016 Les rencontres sportives équitables Mercredi 13 janvier 2016 Alliance Française d'antshabe La vidéo de l'an passé Vos remarques Vos questions Vos suggestions 32 classes inscrites pour la rencontre de Tanananarive

Plus en détail

JF Cillard CTF29 La Relation Passeur - Réceptionneur Septembre 2010

JF Cillard CTF29 La Relation Passeur - Réceptionneur Septembre 2010 Objet : Contribution à la revue «Approche du Handball» A paraître prochainement. Ci-dessous quelques situations utilisées au quotidien par l ETD29 sur le thème de la Relation Passeur Réceptionneur dans

Plus en détail

Triple bond. Lancer à genou. Lancer de vortex. Relais multicourses F1. course navette :

Triple bond. Lancer à genou. Lancer de vortex. Relais multicourses F1. course navette : > > > Triple bond Lancer à genou Lancer de vortex Relais multicourses F1 course navette : Brève description : courses de relais de sprint et de haies Une latte pour situer les point de départ de chaque

Plus en détail

La section athlétisme du Club Athlétique d Orsay (CAO) a été créée le 13 août 1925. Elle est affiliée à la Fédération Française d Athlétisme (FFA) depuis 1966. En 2015-2016 : 261 adhérents dont 206 licenciés

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Saut à la perche vers l avant et le haut. Saut en longueur / hauteur dans le sable avec une perche

EPREUVE DU KIDS. Saut à la perche vers l avant et le haut. Saut en longueur / hauteur dans le sable avec une perche EPREUVE DU KIDS Kids Saut à la perche vers l avant et le haut Saut en longueur / hauteur dans le sable avec une perche Descriptif : - A partir d'une course d'élan de 10m max. (repère obligatoire : plot,

Plus en détail

Athlétisme en milieu scolaire Les fondamentaux de l Athlétisme : «Ne passons pas à côté de l essentiel!»

Athlétisme en milieu scolaire Les fondamentaux de l Athlétisme : «Ne passons pas à côté de l essentiel!» Par Stéphane BOURDON Professeur d EPS au Collège de Varades (44) Formateur STAPS à L institut de formation en EPS d Angers (IFEPSA) Membre de l ETR Pays de la Loire Membre de l ETN Longueur BEES 2 Athlétisme

Plus en détail

LE DEMI FOND : COURSE AU RECORD OU MAÎTRISER UN AFFRONTEMENT? E. TESTUD / D. ROSSI

LE DEMI FOND : COURSE AU RECORD OU MAÎTRISER UN AFFRONTEMENT? E. TESTUD / D. ROSSI LE DEMI FOND : COURSE AU RECORD OU MAÎTRISER UN AFFRONTEMENT? E. TESTUD / D. ROSSI EN RUPTURE... Une épreuve de régularité ; Une didactique cognitive «hard» qui évacue les domaines SENSIBLE + SOCIAL Un

Plus en détail

Programme Individuel Intersaison 2016

Programme Individuel Intersaison 2016 Programme Individuel Intersaison 2016 Reprise collective le 20 Juin 2016 à 9H30 Vestiaire Stade Abbé Deschamps Matériel nécessaire : - chaussures running (bon état) / crampons - montre /chrono - cardio

Plus en détail

Rencontre Eveil Athlétique - Poussins Samedi 11 Mai WITRY LES REIMS Stade Jean Boucton rue de Betheny

Rencontre Eveil Athlétique - Poussins Samedi 11 Mai WITRY LES REIMS Stade Jean Boucton rue de Betheny Rencontre Eveil Athlétique - Poussins Samedi 11 Mai 2013 WITRY LES REIMS Stade Jean Boucton rue de Betheny REGLEMENT Cette compétition par équipe a pour objectif de proposer une animation ludique d'apprentissage

Plus en détail

Ressources : des outils pour enseigner. inspection académique Sarthe. les sauts. novembre 2005

Ressources : des outils pour enseigner. inspection académique Sarthe. les sauts. novembre 2005 Ressources : des outils pour enseigner novembre 2005 les sauts inspection académique Sarthe a c a d é m i e N a n t e s Les sauts SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION page 2 2. RÈGLES D OR DES ACTIVITÉS DE SAUTS page

Plus en détail

20 ateliers pour garder l équilibre

20 ateliers pour garder l équilibre 20 ateliers pour garder l équilibre Situation : Garder son équilibre en étant poussé ou tiré Dispositif : Par deux, un sur un engin roulant, l autre à pied. Des obstacles sont disposés dans l espace Matériel

Plus en détail

Stage EPS Liban Formation Continue

Stage EPS Liban Formation Continue Stage EPS Liban Formation Continue 1 ENSEIGNER LA COURSE EN DURÉE CP5 Tests Allures Dispositifs Enseigner la CD CP5 Liban 2016 Cyril Peyre Estimer sa référence personnalisée, son potentiel : Le test VMA

Plus en détail

Réaliser une performance dans les activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin.

Réaliser une performance dans les activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin. UNITÉ D'APPRENTISSAGE VERS L ATHLÉTISME : Courir vite CYCLE 2 Objectifs Evaluation Compétences Savoirs 2 Situations de Référence Niveaux d habileté Réaliser une performance dans les activités athlétiques

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE SENIORS ETE 2013

PREPARATION PHYSIQUE SENIORS ETE 2013 Durée : 6 semaines 3 séances par semaine : lundi, mercredi, vendredi A toi de choisir le groupe qui te paraît le mieux approprié à tes capacités physiques ( : 1 ère lignes ; : 2 ème lignes + certains 3

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGE : ATHLETISME AU CYCLE 2. COMPETENCE : Réaliser une performance mesurée

MODULE D APPRENTISSAGE : ATHLETISME AU CYCLE 2. COMPETENCE : Réaliser une performance mesurée MODULE D APPRENTISSAGE : ATHLETISME AU CYCLE 2 COMPETENCE : Réaliser une performance mesurée Pour ENTRER dans l ACTIVITE SITUATIONS DEPENDANTES Du VECU des ELEVES SITUATION de REFERENCE Pour APPRENDRE

Plus en détail

Protocole des rencontres athlétisme cycle 2 et cycle 3

Protocole des rencontres athlétisme cycle 2 et cycle 3 Protocole des rencontres athlétisme cycle 2 et cycle 3 Principes retenus pour l'organisation des rencontres proposer aux élèves le temps d'action le plus important possible permettre aux élèves de s'évaluer

Plus en détail

Priorités par niveau cycle 4 socle 5 ème 4 ème 3 ème Des langages pour penser et + + + + + + outils pour + + + + + + La formation de la personne et du + + + + + + Les systèmes naturels et les systèmes

Plus en détail

Outils didactiques pour l activité : «Randonnée pédestre» Sommaire :

Outils didactiques pour l activité : «Randonnée pédestre» Sommaire : Outils didactiques pour l activité : «Randonnée pédestre» Sommaire : 01-Les enjeux 02-Les programmes 03-La maîtrise du socle commun 04-Les différentes étapes à franchir dans les activités de randonnée

Plus en détail

SECTION SPORTIVE RUGBY COLLEGE G.APOLLINAIRE PREPARATION PHYSIQUE INTER SAISON 2012/2013

SECTION SPORTIVE RUGBY COLLEGE G.APOLLINAIRE PREPARATION PHYSIQUE INTER SAISON 2012/2013 SECTION SPORTIVE RUGBY COLLEGE G.APOLLINAIRE PREPARATION PHYSIQUE INTER SAISON 2012/2013 Cette année pour la période des vacances estivales, nous avons choisi de vous donner un programme de préparation

Plus en détail

ECOLE DE BIZANET MON CARNET D EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE : VELO ET D EDUCATION A LA ROUTE. NOM :.. Prénom : Ecole : Ecole de Bizanet Classe : CP

ECOLE DE BIZANET MON CARNET D EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE : VELO ET D EDUCATION A LA ROUTE. NOM :.. Prénom : Ecole : Ecole de Bizanet Classe : CP ECOLE DE BIZANET MON CARNET D EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE : VELO ET D EDUCATION A LA ROUTE NOM :.. Prénom : Ecole : Ecole de Bizanet Classe : CP Année scolaire : 2012-2013 Présentation du carnet PRE-ATTESTATION

Plus en détail

ANNEXE 1 SELECTION INTERNE POUR L'EXERCICE DES FONCTIONS DE MONITEUR DE SPORT EPREUVES PHYSIQUES

ANNEXE 1 SELECTION INTERNE POUR L'EXERCICE DES FONCTIONS DE MONITEUR DE SPORT EPREUVES PHYSIQUES ANNEXE 1 SELECTION INTERNE POUR L'EXERCICE DES FONCTIONS DE MONITEUR DE SPORT EPREUVES PHYSIQUES 1 er TEST (parcours d habilité motrice) Le parcours comprend 10 ateliers. Une démonstration est faite par

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Relais slalom vitesse haies

EPREUVE DU KIDS. Relais slalom vitesse haies EPREUVE DU KIDS Kids Relais slalom vitesse haies Courses de relais combinant haies/ sprint /slalom Course de vitesse imposant : - Des adaptations dans l espace latéral et frontal - La maitrise des actions

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Relais «Vitesse- Haies»

EPREUVE DU KIDS. Relais «Vitesse- Haies» EPREUVE DU KIDS Kids Relais «Vitesse- Haies» Course de relais de sprint et de haies Maitrise du franchissement d obstacles bas en situation de course Capacité à organiser un espace avec des foulées / 1

Plus en détail

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU PORTRAIT DE L ATHLÈTE DE NIVEAU INTERNATIONAL Un portrait de l athlète de niveau international sur le plan de la zone d âge optimal au haut niveau est de 23 et 27 ans.

Plus en détail

Les exigences préalables à l entrée en formation (TEP)

Les exigences préalables à l entrée en formation (TEP) Les exigences préalables à l entrée en formation (TEP) Les épreuves préalables à l entrée en formation se dérouleront le jeudi 29 juin 2017 au complexe sportif de DAON route des martyrs de Formusson 53330

Plus en détail

PROPOSITION DE TESTS TRANSVERSAUX EN SAUTS

PROPOSITION DE TESTS TRANSVERSAUX EN SAUTS PROPOSITION DE TESTS TRANSVERSAUX EN SAUTS SPRINT CLOCHE PIEDS Ce test permet de travailler la puissance des membres inférieurs. Il permet également de déterminer l appui de force et l appui de puissance.

Plus en détail

LE SAUT EN HAUTEUR. Cours présenté par Samiha Amara Mkaouer Spécialité Athlétisme

LE SAUT EN HAUTEUR. Cours présenté par Samiha Amara Mkaouer Spécialité Athlétisme LE SAUT EN HAUTEUR Cours présenté par Samiha Amara Mkaouer Spécialité Athlétisme LE SAUT EN HAUTEUR DEFINITION La hauteur est une épreuve à vitesse contrôlée. Le sauteur doit surtout maintenir sa vitesse

Plus en détail

La pliométrie: aspects pratiques

La pliométrie: aspects pratiques La pliométrie: aspects pratiques CESA Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Régimes de contraction et méthodes d entraînement

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ATHLETISME. BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP Ksar-Saïd

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ATHLETISME. BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP Ksar-Saïd 1 EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ATHLETISME BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP Ksar-Saïd 2 Plan du cours: 1. Définition et présentation de l APS 2. Logique interne 3. Enjeux

Plus en détail

ATHLETISME I LE LANCER DU JAVELOT

ATHLETISME I LE LANCER DU JAVELOT ATHLETISME I LE LANCER DU JAVELOT Claudine Dutoit, Nicolas Strahm, 2015 1 Contenu LE LANCER DU JAVELOT... 2 1. Le règlement... 2 I. L aire de lancer... 2 II. Poids des engins... 3 III. Validité d un essai...

Plus en détail

ENTRAINEMENT TRAIL 70 A 90 KMS : LA MONTAGNARDE

ENTRAINEMENT TRAIL 70 A 90 KMS : LA MONTAGNARDE ENTRAINEMENT TRAIL 70 A 90 KMS : LA MONTAGNARDE Préambule : Vous devez réaliser un test VMA ou bien avoir réalisé votre dernier test il y a 2 ou 3 mois maximum. N oubliez de pas de vous référer à notre

Plus en détail

TRAVAIL SUR LES APPUIS ATHLETIQUES ANALYSE DE L ACTE DE L ENSEIGNEMENT

TRAVAIL SUR LES APPUIS ATHLETIQUES ANALYSE DE L ACTE DE L ENSEIGNEMENT TRAVAIL SUR LES APPUIS ATHLETIQUES ANALYSE DE L ACTE DE L ENSEIGNEMENT Stéphane Clément-Agoni Université de Bourgogne Liste des ateliers : Fiche n Description 1 Skipping avec des haies. Petites haies orange

Plus en détail

ENTRAINEMENT ENTRAINEMENT. Votre programme d entrainement course à pied du 19 au 26 octobre

ENTRAINEMENT ENTRAINEMENT. Votre programme d entrainement course à pied du 19 au 26 octobre Votre programme d entrainement course à pied du 19 au 26 octobre Mercredi 19 octobre: Echauffement 20mn allure lente Etirements courts Gainage isostatique 3 fois 20 secondes, récup 10 secondes 5 séries

Plus en détail

LA COURSE DE VITESSE

LA COURSE DE VITESSE LES COURSES LA COURSE DE VITESSE Courir le plus vite possible sur une distance ou un temps donné. Cycle 1 : 20/30m, cycle 2 : 30/40m, cycle 3 : 40/60m - Réagir vite à un signal (Cv1) - Courir en ligne

Plus en détail

UN PROJET EPS EN COURSE LONGUE

UN PROJET EPS EN COURSE LONGUE UN PROJET EPS EN COURSE LONGUE Problème fondamental : Recherche d une foulée économique : Adaptation physiologique à l effort : l apport énergétique est constitué par l oxygène apporté par la ventilation

Plus en détail

Différencier les vitesses

Différencier les vitesses Différencier les vitesses Activité : Course longue Niveau : Cycle 1 Compétence spécifique adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés Compétence en fin de cycle Par la pratique

Plus en détail

Vélo. Module de 6 séances au cycle 3

Vélo. Module de 6 séances au cycle 3 Vélo Module de 6 séances au cycle 3 SEANCE n 1 Compétences visées : Etre capable de se déplacer et de se propulser Se déplacer en draisienne En dispersion tous les enfants sont assis sur la selle. Ils

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Cycle 2 Cycle 3 Développer sa motricité et construire un langage du corps Prendre conscience des différentes ressources à mobiliser pour agir avec son

Plus en détail

ATHLETISME. 1 ère partie course rapide

ATHLETISME. 1 ère partie course rapide 1 ère partie course rapide ATHLETISME A. «Pour entrer dans l activité» Echauffement : Course Au coup de sifflet, au pas de course, chaque joueur vient toucher les genoux de quelqu un qu il croise. Chaque

Plus en détail

ATHLÉTISME GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT

ATHLÉTISME GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT Parmi tous les sports paralympiques, l athlétisme est celui qui compte

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Saut en longueur avec perche

EPREUVE DU KIDS. Saut en longueur avec perche EPREUVE DU KIDS Kids Saut en longueur avec perche Saut en longueur à l'aide d'une perche Maîtrise d un déplacement avec engin Maîtrise d une impulsion équilibrée suivie d une trajectoire portée et amplifiée

Plus en détail

À la fin de chaque cycle d apprentissage, colorie une coupe lorsque tu as acquis la compétence.

À la fin de chaque cycle d apprentissage, colorie une coupe lorsque tu as acquis la compétence. Qu est-ce que l athlétisme? Athlétisme vient du mot grec «athos» qui signifie combat. C est l art de dépasser les performances des adversaires en vitesse, en hauteur, en endurance ou en distance. C est

Plus en détail

Quelques principes à respecter en liaison avec une unité d'apprentissage en gymnastique a l'école maternelle.

Quelques principes à respecter en liaison avec une unité d'apprentissage en gymnastique a l'école maternelle. Quelques principes à respecter en liaison avec une unité d'apprentissage en gymnastique a l'école maternelle. Motiver l'enfant en lui proposant des situations attrayantes : o Utiliser un matériel diversifié.

Plus en détail

LE SAUT EN HAUTEUR Dominique HERNANDEZ FFA - CTN Athlétisme Corrigé par Yves GERARD FFA CTS Athlétisme Relecture par Jean-Paul BOURDON - FFA

LE SAUT EN HAUTEUR Dominique HERNANDEZ FFA - CTN Athlétisme Corrigé par Yves GERARD FFA CTS Athlétisme Relecture par Jean-Paul BOURDON - FFA LE SAUT EN HAUTEUR Dominique HERNANDEZ FFA - CTN Athlétisme Corrigé par Yves GERARD FFA CTS Athlétisme Relecture par Jean-Paul BOURDON - FFA Avant d essayer de décrire simplement la discipline, il faut

Plus en détail

DEMARCHE D APPRENTISSAGE

DEMARCHE D APPRENTISSAGE Ces quelques propositions d exercices couvrent une grande partie de l activité gymnastique telle qu elle peut être présentée aux cycles 2 et3. Cet inventaire n est bien entendu pas exhaustif. Les situations

Plus en détail

Annexes au document course longue cycle 2

Annexes au document course longue cycle 2 Annexes au document course longue cycle 2 1. Parcours régulier de 100m 2. Exemple de parcours «irrégulier» 3. Exemple d échauffement 4. Exemple de fiche de suivi (GS/CP) : «j observe mes progrès» 5. Exemples

Plus en détail

Activités Athlétiques Cycle 1

Activités Athlétiques Cycle 1 Activités Athlétiques Cycle 1 A10 Dans votre classe de grande section maternelle, souhaitant développer la compétence «adapter ses actions et ses déplacements à des environnements ou contraintes variés»,

Plus en détail

BOULES ET PREPARATION PHYSIQUE Séance du lundi 23 juin à la Motte Servolex

BOULES ET PREPARATION PHYSIQUE Séance du lundi 23 juin à la Motte Servolex BOULES ET PREPARATION PHYSIQUE Séance du lundi 23 juin à la Motte Servolex Thème de la séance : Travail technique et séance pyramidale de VMA I. Biomécanique de la course à pied «Approche de la foulée

Plus en détail

Echauffement ECHAUFFEMENT MANIPULATIONS/ TRANSMISSIONS + COURSES MANIPULATIONS/ TRANSMISSIONS + COURSES LUTTES LUTTES LUTTES SECURITE

Echauffement ECHAUFFEMENT MANIPULATIONS/ TRANSMISSIONS + COURSES MANIPULATIONS/ TRANSMISSIONS + COURSES LUTTES LUTTES LUTTES SECURITE Echauffement - L échauffement est contextualisé (en fonction des caractéristiques des élèves, de la classe ) et peut bien sûr évoluer au cours du cycle. - Il permet d intégrer le vocabulaire spécifique

Plus en détail

PROGRAMME. D ENTRAîNEMENT # RAPIDE

PROGRAMME. D ENTRAîNEMENT # RAPIDE 1 Lundi courir EB1 45 footing allure EB1 inférieur + 4 augmentations tous les 80m, + force jambes (= 3x15 flexions à répartir pendant la course). Pour ceux qui trouvent que c est trop facile, chercher

Plus en détail

Proposition de réponse

Proposition de réponse Dans le cadre de la réalisation d une performance mesurée en regard du temps ou de la distance, vous souhaitez que vos élèves de CM2 soient capables de d effectuer «une course en durée». Votre évaluation

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SAUTER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SAUTER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SAUTER 1 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif de conseillers

Plus en détail