Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels"

Transcription

1 Communauté de Communes de l Aulne Maritime Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels 1

2 Présentation générale La Communauté de Communes de l Aulne Maritime a été créée en décembre habitants, composée de 4 communes Pont de Buis Lès Quimerc h : habitants Le Faou: habitants Rosnoën : habitants Saint Ségal : habitants La CCAM a comme compétence la protection et la mise en valeur de l environnement exercée par: Collecte et traitement des déchets ménagers ou assimilés Organisation, mise en place, gestion et suivi du tri sélectif Création et gestion de décheterie pour la collecte sélective et la valorisation des déchets autres que les ordures ménagères 2

3 Le service actuel de collecte des ordures ménagères et assimilées (OMA) sur notre territoire Pré-collecte : 550 conteneurs de regroupement de 500 à litres (majorité de 770 L) Conteneurs individuels Sacs Collecte des particuliers et des professionnels sans distinction, donc sans facturation spécifique pour les pros (redevance spéciale). Cette redevance, payée par tout professionnel est obligatoire depuis le 01/01/

4 Service de collecte des ordures ménagères aujourd hui En régie : La collectivité assure avec son propre personnel la gestion du service de précollecte des ordures ménagères avec un camion-benne de 26 T, 1 chauffeur + 2 ripeurs, 4 tournées (lundi, mardi, jeudi et vendredi) Fréquences : 1 fois/ semaine sur la totalité du territoire de la CCAM (excepté centre bourg du Faou + Pont de Buis) 2 fois/ semaine sur le centre bourg du Faou + le centre bourg de Pont de Buis + Collecte sur le territoire de la Communauté de Communes Pays Landerneau Daoulas ( commune d Hanvec, tonnage estimé à 30 tonnes/an) Particularité : hétérogénéité des modalités de précollecte : collecte de conteneurs individuels ou de conteneurs de regroupement en fonction des communes collectées. 4

5 Collecte des déchets recyclables (tri sélectif) Pré-collecte 26 points d apport volontaire accueillant 3 flux (verre, papier, corps creux) Collecte Prestation de service (Privé): (la société SITA OUEST et la société Transport Le GOFF) Fréquence 1 fois / 2 semaines pour les colonnes d apport volontaire 1 fois / 3 semaines pour les aires grillagées (1 fois / 2 semaines en été) Coût de la collecte des OMA + Tri sélectif : / an 5

6 La déchèterie 1 Déchèterie à Rosnöen Accessible aux usagers particuliers et professionnels de la CCAM Facturation des professionnels Matériau Bois Gravats Tout venant Déchetsverts DMS Plaques de plâtre Couts au m 3 Bois non traité : 8 euros Bois traité : 18 euros 12 euros 23 euros 6 euros ou 4 euros auforfait annuel 3 euros le kg 30 euros DECHETS VERTS : TARIFICATION Forfait pour un dépôt annuel inférieurà50m 3 Forfait pour un dépôt annuel inférieurà100m 3 Forfait pour un dépôt annuel inférieurà200m 3 Apport ponctuel le m euros 400 euros 800 euros 6euros 6

7 Le coût de traitement des déchets 1. L incinération Les ordures ménagères et assimilées collectées sur la Communauté de Communes de l Aulne Maritime sont incinérées au Spernot à Brest. Coûtd incinérationde en2011 (soit un coût à la tonne de 84,71 HT) 75 km aller/retour sont parcourus pour aller vider le camion benne en fin de tournée, ce qui représente plus de km/an. 2. Le tri sélectif Les dépenses concernant le tri sélectif s élèvent à La déchèterie Le cout d exploitation de la déchèterie s élève à pour l année 2011 Ce cout intègre notamment les coûts de transport des déchets vers les sites de traitement. Coût global du service de collecte et de traitement des Déchets Ménagers et Assimilés :

8 Les raisons du passage à la redevance incitative La CCAM a fait le choix du passage à la Redevance Incitative (actuellement c est la Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères basée sur le foncier bâti qui finance le service) dans le but de : maitriser les coûts proposer un service uniforme en terme de collecte sur l ensemble du territoire, Obligation réglementaire de se conformer au grenelle 1 qui implique de trouver une solution pour réduire le volume des déchets d ici à L instauration de la redevance incitative permettra l application du principe de ne payer que ce qu on jette La collectivité a lancé un appel d offres pour l accompagner dans ce projet. LeSICTOM «Loir et Sarthe» (49) qui a déjà mis en place sur son territoire la RI en 2008, a été retenu pour mener cette étude lancée en juillet Cette étude se compose de 4 phases, nous sommes actuellement dans la dernière phase. 8

9 Le cadre juridique en matière de collecte L article L du Code Général des Collectivités Territoriales mentionne: «Les communes ou les établissements publics de coopération intercommunale assurent, éventuellement en liaison avec les départements et les régions, la collecte et le traitement des déchets des ménages». La Loi ne donne à la collectivité aucune obligation de collecte des déchets des commerçants, artisans, entreprises, administrations,... Les déchets collectés doivent être assimilables aux déchets ménagers Collecte possible à la condition de la faire sans sujétion technique particulière: art L CGCT : Les collectivités assurent également l élimination des autres déchets définis par décret, qu elles peuvent, eu égard à leurs caractéristiques et aux quantités produites, collecter et traiter sans sujétions techniques particulières. 9

10 L application de la redevance pour les professionnels Aucune obligation pour les professionnels 3 possibilités laissées au choix : 100 % entreprise privée OU : Pas de déchets professionnels 100 % Services du CCAM Mixte CCAM/Privé PAS DE FACTURE CONTRAT / DEVIS / FACTURE 10

11 Possibilités envisagées en terme de service Pas besoin de nos services aucune relation avec la CCAM Les déchets pros seront mélangés dans les conteneurs perso, le bac sera présenté plus souvent => facturation comme les habitants Un container plus grand pour les activités pros et les déchets perso, dans ce cas un conteneur plus grand est distribué => une double facturation est appliquée (ex : si un pro veut un 240L alors que sa dotation est de 80, on lui facture 1 part fixe à 80L + 1 part fixe à 160 L + nb de levées à l année) Possibilité de bénéficier d 1 bac pro et un bac perso : facturation classique. 11

12 L application de la redevance pour les professionnels Principe de non obligation d affiliation des professionnels au service de collecte de la CCAM en tant que professionnel (certains professionnels peuvent se contenter de leurs bacs particuliers avec une surdotation possible ex : assistantes maternelles, agriculteurs, artisans avec peu de déchets, ). 12

13 2013 : Evolution du mode de collecte Seuls les déchets présentés dans un bac muni d une puce seront collectés par la CCAM Les professionnels (artisans, commerçants, entreprises, collectivités...) bénéficieront s ils le souhaitent de bacs fournis par la CCAM. Le choix pourra se faire entre des bacs de 80, 120, 180, 240 ou 770 litres. Ces bacs seront équipés d une puce d identification, qui permet de comptabiliser le nombre de présentation du bac à la collecte, la puce étant lue lors de la levée du bac (camion équipé d un lecteur) A chaque fois que le bac sera présenté à la collecte, Une levée sera enregistrée sur votre compte usager. Ce sont ces données issues de votre compte usager qui serviront à la facturation 13

14 La facturation du service rendu: la redevance incitative Modalités de facturation du service rendu : Une part fixe pour tous qui correspond aux frais fixes incompressibles (camion, personnel, carburant ) Une part variable à la levée et au volume du bac Une part participation TGAP Une part location + maintenance Pas de seuil minimum de présentation pour les professionnels Première facturation RI Septembre 2013 (a déterminer) Principe : plus on trie, moins on présente son bac à la collecte, moins on paiera. Le niveau de production des déchets par l usager impactera directement le montant de sa facture. Le camion passera toujours dans votre rue toutes les semaines, vous aurez alors le choix de présenter ou non votre bac pour qu il soit collecté. Pour le tri sélectif : les colonnes aériennes seront maintenues 14

15 Facturation incitative des professionnels au semestre échu (à déterminer) : Une part fixe identique à celle des particuliers + Une part location + maintenance du ou des conteneurs à puce : le prix au litre/an pour les conteneurs OMR + Une part variable à la présentation : en /litre/enlèvement + Une part «participation à la TGAP» (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) : en /an/professionnel Pas de seuil = service rendu 15

16 Synthèse de la mise en place de la redevance incitative Source : Dossier réalisé par J CARDINEAU, bureau d études Environnement et Solutions 16

17 Etapes des études et de la mise en œuvre Lancement enquête terrain auprès des professionnels pour dotation en bacs (sept 2012) Première facturation RI Septembre 2013 (à déterminer) 17

18 Merci de votre attention! 18

19 TEOM aujourd hui 19

20 La Communauté de Communes de l Aulne Maritime: 2013 Evolution du mode de collecte 20

21 Annexe N 34 Contrat SICTOM / Professionnels Cf. Contrat en intégralité en annexe 21

22 Annexe N 35 Ex de facturation : Mairie 22

23 Annexe N 35 Ex de facturation : Restaurant 23

24 Annexe N 35 Ex de facturation : Boulangerie 24

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS 66, rue Mal de Lattre de Tassigny BP 52 01190 PONT DE VAUX Service Environnement Contact : Estelle PASSOT Tél : 03.85.51.45.77 Fax : 03.85.51.45.74 Environnement_ccpdv@orange.fr www.ccpontdevaux.com EXTRAIT

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

La Tarification Incitative

La Tarification Incitative Gilbert DAYDÉ -maire de BOULIN (65) -vice-président de la communauté de communes du canton de POUYASTRUC -vice-président de l EPCI Val d Adour Environnement VIC EN BIGORRE (65) La Tarification Incitative

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Présentation du SICTOM : Le SICTOM est un syndicat intercommunal de collecte

Plus en détail

Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative

Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative Réunions publiques d information du lundi 04 février au lundi 11 mars 2013 PRESENTATION DU TERRITOIRE 12 Communes

Plus en détail

NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES

NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES Test sur les communes de Saint-Divy et Loperhet à partir de juin 2011 Mise en place de la nouvelle organisation à partir de janvier 2012 sur l

Plus en détail

Collecte, transport et traitement des déchets ménagers et assimiles

Collecte, transport et traitement des déchets ménagers et assimiles Collecte, transport et traitement des déchets ménagers et assimiles 1 2 1 - Collecte des ordures ménagères La Communauté de Communes du Val de l'eyre créée depuis le 1 er janvier 2003 a mis en place depuis

Plus en détail

Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères

Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères Règlement de facturation de la redevance incitative d enlèvement des ordures ménagères Sommaire PREAMBULE... 3 ARTICLE 1 LES REDEVABLES... 3 1.1. Occupants ou propriétaires... 3 1.2. Professionnels...

Plus en détail

Guide Pratique du tri. Ordures Ménagères Collecte Sélective. Compostage Individuel Déchèteries

Guide Pratique du tri. Ordures Ménagères Collecte Sélective. Compostage Individuel Déchèteries Miroslav Vadjic Guide Pratique du tri Ordures Ménagères Collecte Sélective Compostage Individuel Déchèteries Syndicat Intercommunal d Elimination des Déchets Ménagers du Territoire d Orient 1 Le Mot du

Plus en détail

2014 : LA REDEVANCE INCITATIVE

2014 : LA REDEVANCE INCITATIVE 2014 : LA REDEVANCE INCITATIVE La genèse La communauté de communes a mis en place il y a maintenant plus de 10 ans une Redevance d'enlèvement des Ordures Ménagères (REOM) non pas fixe comme dans de nombreuses

Plus en détail

La Porte d Alsace - Communauté de Communes - région de Dannemarie

La Porte d Alsace - Communauté de Communes - région de Dannemarie Juillet 2004 La Porte d Alsace - Communauté de Communes - région de Dannemarie La pesée embarquée Hôtel de ville 68 210 Dannemarie Tel : 03 89 07 24 24 E mail : om@cc-porte-alsace.fr site internet : www.cc-porte-alsace.fr

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Siège social : 92, avenue du Général de Gaulle 94170 Le Perreux-sur-Marne

Plus en détail

Collecte des Ordures Ménagères et Redevance Incitative Publié sur Communauté de Communes du Pays de Commercy (http://www.paysdecommercy.

Collecte des Ordures Ménagères et Redevance Incitative Publié sur Communauté de Communes du Pays de Commercy (http://www.paysdecommercy. La redevance incitative. Chaque nouvel habitant sur le territoire doit prendre contact avec la Communauté de communes du Pays de Commercy pour se voir remettre soit un bac équipé d une puce, soit des badges

Plus en détail

LISTE DES TARIFS 2016 (APPLICATION AU 1 ER AVRIL 2016)

LISTE DES TARIFS 2016 (APPLICATION AU 1 ER AVRIL 2016) ANNEXE 1 A LA DECISION DU 14 mars 2016 LISTE DES TARIFS 2016 (APPLICATION AU 1 ER AVRIL 2016) 1) DÉCHÈTERIE ET CENTRE DE TRAITEMENT VILLECHIEN 1.1) COMPOST - imputation 7078 (TVA 10%) tarif 2016 Compost

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2008 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT ANNUEL 2008 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS RAPPORT ANNUEL 2008 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Opération «benne en côte d ivoire» en partenariat avec Frères des Hommes et Sita Lorraine 1 SOMMAIRE CHAPITRE 1

Plus en détail

DIRECTIVE COMMUNALE EN MATIERE DE GESTION DES DECHETS

DIRECTIVE COMMUNALE EN MATIERE DE GESTION DES DECHETS COMMUNE DE ROLLE Grand Rue 44 CP 156 1180 R o l l e Tél. 0 2 1 8 2 2 4 4 4 4 w w w.r o l l e.c h MUNICIPALITE DIRECTIVE COMMUNALE EN MATIERE DE GESTION DES DECHETS Rolle, le 27 novembre 2012 En vertu des

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton de Valmont Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets

Communauté de Communes du Canton de Valmont Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE VALMONT Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets Exercice 2012 Elimination des déchets ménagers et assimilés dans le canton

Plus en détail

La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé

La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé > EPCI Fiche de référence n 27 Localisation : Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé 1 rue Pierre de

Plus en détail

TARIFICATION INCITATIVE

TARIFICATION INCITATIVE Je trie Je composte Avec la TEOMI J agis sur ma facture GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE www.sictom-region-auneau.com La NOUVELLE COLLECTE Le SICTOM s engage dans la TARIFICATION INCITATIVE Conteneurisation

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES SIVOM DU MENE. La collecte et le traitement des déchets

RAPPORT D ACTIVITES SIVOM DU MENE. La collecte et le traitement des déchets 2012 RAPPORT D ACTIVITES SIVOM DU MENE La collecte et le traitement des déchets Sommaire 1/ Caractérisation du service 1.1/ L'organisation des services 1.2/ La communication 2/ Tarification des services

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service élimination des déchets 2014

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service élimination des déchets 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service élimination des déchets 2014 5 LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION ROCHEFORT OCÉAN Présentation SOMMAIRE 6 > 7 8 ORGANISATION DE LA COLLECTE La collecte des

Plus en détail

La pesée e embarquée et La redevance incitative

La pesée e embarquée et La redevance incitative La pesée e embarquée et La redevance incitative Introduction : Présentation de la Communauté de Communes du Pays de Bâgé et de son système de traitement des ordures ménagères Présentation de la collectivité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE SERVICE DE COLLECTE ET TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS

RAPPORT ANNUEL SUR LE SERVICE DE COLLECTE ET TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE SERVICE DE COLLECTE ET TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS - ANNEE 2013-1 Préambule La loi Barnier, relative au renforcement de la protection de l environnement, et plus précisément le

Plus en détail

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte 2014 Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Créé en 1981, le SMIRGEOMES est le Syndicat MIxte de Réalisation et de Gestion pour l Elimination des Ordures Ménagères du secteur Est de la Sarthe. C est la collectivité

Plus en détail

La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets»

La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets» La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets» Rencontre régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 Qu est-ce que la tarification incitative Un

Plus en détail

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets.

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets. DOSSIER DE PRESSE Une tarification Incitative pour réduire les déchets Le Syndicat du Bois de l Aumône assure la collecte des déchets ménagers des 131 communes qui composent son territoire. Il encourage

Plus en détail

Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC. (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000)

Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC. (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000) Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000) EXERCICE 2004 Rapport établi

Plus en détail

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 1 SOMMAIRE I DECISIONS DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DE FEVRIER 2015 : EAU ET ASSINISSEMENT Tarifs 2015 eau potable... p. 4 Tarifs

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON

COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON COMMUNAUTE DE COMMUNES LOUE LISON Rapport 2016 Prix & Qualité Du service public D élimination des déchets ménagers Territoire ex amancey Loue Lison PREAMBULE La Loi Barnier (Loi n 95-101 du 2/02/1995),

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

La gestion globale des déchets au service des collectivités

La gestion globale des déchets au service des collectivités Les prestations complémentaires Le traitement et la valorisation Les déchèteries La collecte Brangeon Environnement La gestion globale des déchets au service des collectivités La gestion globale des déchets

Plus en détail

Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014

Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014 Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014 1 Table des matières 1. La méthode... 4 2. Collectivités concernées... 6 2.1. Nombre de collectivités... 6 2.2. Répartition des collectivités

Plus en détail

REDEVANCE INCITATIVE. La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! RÉDUIRE & TRIER SES DÉCHETS : C EST MAÎTRISER SON BUDGET

REDEVANCE INCITATIVE. La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! RÉDUIRE & TRIER SES DÉCHETS : C EST MAÎTRISER SON BUDGET COMMUNICATION MÉMO REDEVANCE INCITATIVE La Redevance Incitative, c est mieux trier pour moins payer! La Communauté de Communes s est engagée depuis le 1 er janvier 2015 sur un nouveau système de collecte

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE MEURTHE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS 2006 CCVM RAPPORT DECHETS 2006 Page 1 sur 42 RAPPORT 2006 SUR L ELIMINATION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D ÉLIMINATION DES DÉCHETS POUR L ANNÉE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D ÉLIMINATION DES DÉCHETS POUR L ANNÉE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D ÉLIMINATION DES DÉCHETS POUR L ANNÉE 2010 SOMMAIRE ---------- PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC D ENLÈVEMENT DES DÉCHETS DE LA VILLE DE BOIS-COLOMBES

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

Givry en Argonne. Déchèterie. > Adresse Zone Industrielle St Pierre Responsable M. CACHIER Sita Dectra, 03 26 60 80 33

Givry en Argonne. Déchèterie. > Adresse Zone Industrielle St Pierre Responsable M. CACHIER Sita Dectra, 03 26 60 80 33 Déchèterie Givry en Argonne > Horaires déchèteries Horaires d ouvertures été/hiver Lundi : 14h-16h Mercredi : 14h-16h Vendredi : 14h-16h Samedi : 9h-12h/ 14h-17h > Déchets autorisés Les gravats Les encombrants

Plus en détail

GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP!

GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP! GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP! 02 PRÉFACE DE MONSIEUR LE BOURGMESTRE Chères citoyennes, Chers citoyens, Conformément à la loi du 21 mars 2012 relative à la gestion des déchets, le conseil communal

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A LA COLLECTE DES DECHETS INDUSTRIELS BANALS ASSIMILES A DES DECHETS MENAGERS

CONVENTION RELATIVE A LA COLLECTE DES DECHETS INDUSTRIELS BANALS ASSIMILES A DES DECHETS MENAGERS Service Infrastructures CONVENTION RELATIVE A LA COLLECTE DES DECHETS INDUSTRIELS BANALS ASSIMILES A DES DECHETS MENAGERS CONVENTION 2012 Conclue entre : La collectivité : Communauté d'agglomération Melun

Plus en détail

Communication pour la mise en place de la redevance incitative

Communication pour la mise en place de la redevance incitative Communication pour la mise en place de la redevance incitative Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Consulter la fiche Programme Local de Prévention de l'acteur : Programme

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL DE FENSCH RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Algrange, Fameck, Florange, Hayange, Knutange, Neufchef, Nilvange,

Plus en détail

le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : habitants 83 communes

le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : habitants 83 communes le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : 60 000 habitants 83 communes L activité déchets : 65 agents permanents 11 BOM 8 déchèteries

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

Cette partie 2 a consisté à présenter l organisation générale du service public de collecte des déchets assurés par la CCVE.

Cette partie 2 a consisté à présenter l organisation générale du service public de collecte des déchets assurés par la CCVE. 2.1 Sur l ensemble du territoire sont disposés plus d une centaine de points d apport volontaire (PAV) où les administrés peuvent y déposer : journaux/magazines, verre, vêtements, Déchets Dangereux des

Plus en détail

Comment ça marche? Journal du Tri. Dossier Redevance incitative. Ramassage des encombrants, du changement. Tarifs 2014 : 8 ans sans hausse!

Comment ça marche? Journal du Tri. Dossier Redevance incitative. Ramassage des encombrants, du changement. Tarifs 2014 : 8 ans sans hausse! Journal du Tri BREVILLIERS BUSSUREL CHAGEY CHAMPEY CHÂLONVILLARS CHAVANNE CHENEBIER COISEVAUX COURMONT COUTHENANS ÉCHENANS S/M T VAUDOIS ÉTOBON HÉRICOURT LUZE MANDREVILLARS SAULNOT TAVEY TRÉMOINS VERLANS

Plus en détail

SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION

SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION Nous remercions vivement les collectivités qui ont témoignées à cette journée. Un colloque écoresponsable, c est

Plus en détail

012015 OBJET : COMMUNAUTE DE COMMUNES BILLOM/ST DIER/VA LLEE DU JAURON : URBANISME AUTORISATION DROIT DES SOLS

012015 OBJET : COMMUNAUTE DE COMMUNES BILLOM/ST DIER/VA LLEE DU JAURON : URBANISME AUTORISATION DROIT DES SOLS REUNION DE CONSEIL DU 31/01/2015 A 9H30 Présents : QUEINNEC Catherine, CHALEIL Serge, DELGOVE Bernard, CHIGROS Chantal, MOREL Julien, Elsa MERLE, CHAMPEIX Charlène, Isabelle BASSOT, Jean-Michel VARGAS

Plus en détail

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2015 Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot 89140 Pont-sur-yonne Téléphone 03 86

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES DECHETS. Année 2013.

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES DECHETS. Année 2013. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D'ELIMINATION DES DECHETS Année 2013. Sommaire A Le contexte réglementaire B - Le contexte territorial C La compétence «déchets» P3 P3 P4 1. La collecte

Plus en détail

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERS

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERS 2 rue du Rhin 68740 FESSENHEIM REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERS Approuvé par délibération du 28 novembre 2016 1 Table des matières Redevance incitative

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année 2015 Service des Déchets Ménagers et Assimilés 06/06/2016 1 Sommaire Table des matières 1. Présentation de l EPCI... 3 2. Organisation du

Plus en détail

Cette période de l année est celle des bilans et de la prise de bonnes résolutions pour celle à venir!

Cette période de l année est celle des bilans et de la prise de bonnes résolutions pour celle à venir! Treize Com Une Bulletin d informations de la Communauté de Communes Coeur Sud Oise - n 12 Décembre 2013 Barbery Borest Brasseuse Fontaine-Chaâlis Montépilloy Mont-l Évêque Montlognon Ognon Pontarmé Raray

Plus en détail

La redevance. pour la collecte des déchets non ménagers. Administrations, collectivités, entreprises Tout ce que vous devez savoir

La redevance. pour la collecte des déchets non ménagers. Administrations, collectivités, entreprises Tout ce que vous devez savoir La redevance pour la collecte des déchets non ménagers Administrations, collectivités, entreprises Tout ce que vous devez savoir Madame, Monsieur, Depuis décembre 2000, la CACEM est en charge de l Élimination

Plus en détail

Réunion des acteurs locaux Le 15 avril Tarification incitative

Réunion des acteurs locaux Le 15 avril Tarification incitative Réunion des acteurs locaux Le 15 avril 2016 Tarification incitative 1 Sommaire 1. Les mode de financement du service public de gestion des déchets 2. La tarification incitative : principes et modalités

Plus en détail

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 Depuis 2005, l ADEME conduit au niveau national une démarche pour donner aux collectivités des outils et des méthodes visant à améliorer la connaissance

Plus en détail

Règlement intérieur des déchèteries et de la plateforme intercommunale du Harthlé de la communauté de communes

Règlement intérieur des déchèteries et de la plateforme intercommunale du Harthlé de la communauté de communes Règlement intérieur des déchèteries et de la plateforme intercommunale du Harthlé de la communauté de communes Le Président de la communauté de communes Essor du Rhin Vu la loi N 75-633 du 15 juillet 1975

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer CONSEIL GENERAL DE LA Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer Rencontre Régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 La Charente-Maritime

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une tarification Incitative pour réduire les déchets

DOSSIER DE PRESSE. Une tarification Incitative pour réduire les déchets DOSSIER DE PRESSE Une tarification Incitative pour réduire les déchets Le Syndicat du Bois de l Aumône assure la collecte des déchets ménagers des 131 communes qui composent son territoire. Il encourage

Plus en détail

LA REDEVANCE INCITATIVE

LA REDEVANCE INCITATIVE LA REDEVANCE INCITATIVE «en quelques mots»... Préambule : Ce document vient répondre aux questionnements et inquiétudes que vous pourriez avoir par rapport à l instauration de la REDEVANCE INCITATIVE (RI)

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

- 2 - Présentation de la redevance incitative Xavier GARCIA Personne ressource sur la redevance incitative au sein d INDDIGO

- 2 - Présentation de la redevance incitative Xavier GARCIA Personne ressource sur la redevance incitative au sein d INDDIGO REDEVANCE INCITATIVE 4emes rencontres techniques de l Observatoire Déchets de la Saône et Loire 22 octobre 2009 A Mâcon - 1 - - 2 - Présentation de la redevance incitative Xavier GARCIA Personne ressource

Plus en détail

POUR LES PARTICLULIERS

POUR LES PARTICLULIERS Conteneurs à puces POUR LES PARTICLULIERS Dans un souci d'équité et de salubrité publique, la commune d'oupeye a opté pour un système de conteneurs à puce électronique. Ceux-ci, généralement livrés sans,

Plus en détail

Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes

Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2014 DONNÉES 2013 Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes Définitions TEOM (taxe d enlèvement des ordures ménagères) : taxe créée par la loi du 13 août 1926. Il s agit d un impôt direct

Plus en détail

Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes

Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes Sommaire A. DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1. Objet du service... 3 Article

Plus en détail

Et si vous passiez au verre?

Et si vous passiez au verre? Attention, les sacs noirs contenant du verre ne sont plus collectés! Contact : Alexa BADIN - Responsable communication 05.45.05.22.52 / abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes

Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2013 DONNÉES 2012 Financement de la gestion des déchets en Rhône-Alpes 1 Définitions TEOM (taxe d enlèvement des ordures ménagères) : taxe créée par la loi du 13 août 1926. Il s agit d un impôt

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2012

RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2012 IRTOM de la Région de Chagny RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2012 Etabli en application du décret 2000-404 du 11 Mai 2000 Population Le SIRTOM de la région de Chagny Historique : Evolution de la population

Plus en détail

de la reom à la redevance incitative

de la reom à la redevance incitative de la reom à la redevance incitative Comment est calculée cette redevance? 1 La part foyer Elle est identique pour tous les foyers quelle que soit la taille du bac. Elle correspond aux frais fixes générés

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DU RIED BRUN DECHETTERIE INTERSYNDICALE DE MUNTZENHEIM CC du Pays du Ried Brun CC du Pays de Brisach Com. d'agglomération de Colmar Bischwihr Fortschwihr Artzenheim Grussenheim

Plus en détail

BILAN DES COLLECTIVITÉS EN TARIFICATION INCITATIVE AU 1 ER JANVIER 2014

BILAN DES COLLECTIVITÉS EN TARIFICATION INCITATIVE AU 1 ER JANVIER 2014 BILAN DES COLLECTIVITÉS EN TARIFICATION INCITATIVE AU 1 ER JANVIER 2014 CARACTÉRISATION DES COLLECTIVITÉS ET ANALYSE DE L IMPACT DU CHOIX DES STRUCTURES TARIFAIRES SUR LES FLUX DE DÉCHETS Novembre 2014

Plus en détail

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets «Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets A découvrir dans ce guide Le système de collecte des ordures ménagères Le tri des déchets La déchetterie intercommunale Le compostage

Plus en détail

Etude préalable à l instauration d une tarification incitative

Etude préalable à l instauration d une tarification incitative Etude préalable à l instauration d une tarification incitative Synthèse de l étude Orientations retenues SIERS : 83 communes (6 EPCI) - 60 000 habitants Essentiellement en régie (120 agents) Autres compétences

Plus en détail

RÈGLEMENT SERVICE DÉCHETS. Communauté de Communes du Pays des Ecrins - Règlement service déchets Page 1/11

RÈGLEMENT SERVICE DÉCHETS. Communauté de Communes du Pays des Ecrins - Règlement service déchets Page 1/11 RÈGLEMENT SERVICE DÉCHETS Page 1/11 SOMMAIRE TEXTES DE RÉFÉRENCES... 3 DÉFINITION DES DÉCHETS MÉNAGERS... 3 RÈGLEMENT COLLECTE... 4 ARTICLE 1: Dispositions générales... 4 ARTICLE 2: Définition des ordures

Plus en détail

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MAYOTTE ------------------------- PORT DE LONGONI ------------------------- BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 TOUS LES TARIFS DU PRESENT BAREME ET TAXES COMPRISES

Plus en détail

Déchets Ménagers. Edito du Président

Déchets Ménagers. Edito du Président INFO NUMÉRO SPÉCIAL DÉCHETS Janvier 2014 Dynamiser Développer Informer Sensibiliser Valoriser Fédérer NUMÉRO SPÉCIAL Déchets Ménagers SOMMAIRE Nouvelle organisation pour la collecte des déchets Pages 2-3

Plus en détail

Gestion des déchets et collectes sélectives. Communauté de Communes Cœur d Estuaire. Exercice 2012

Gestion des déchets et collectes sélectives. Communauté de Communes Cœur d Estuaire. Exercice 2012 Gestion des déchets et collectes sélectives Communauté de Communes Cœur d Estuaire Exercice 212 Table des matières 1. Organisation du service 3 1. 1. Situation de la collectivité 3 1. 2. Gestion 3 1. 3.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS

RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS RAPPORT ANNUEL 2010 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS Castellare di Casinca. Loreto di Casinca. Penta di Casinca. Porri. Sorbo Ocagnano. Venzolasca. Vescovato 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Gérer ses déchets. La réduction des déchets

Gérer ses déchets. La réduction des déchets La réduction des déchets Les ordures ménagères rassemblent tous les déchets de l activité ménagère quotidienne, destinés à la poubelle. L objectif d Annemasse Agglo est d aider ses habitants à trier et

Plus en détail

Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED)

Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED) RAPPORT 2012 Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED) ELIMINATION DES DECHETS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE LA BIEVRE 0 SOMMAIRE I. Présentation du territoire

Plus en détail

Collecte et traitement des déchets ménagers PRATIQUE DE LA REDEVANCE INCITATIVE

Collecte et traitement des déchets ménagers PRATIQUE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Collecte et traitement des déchets ménagers PRATIQUE DE LA REDEVANCE INCITATIVE GUIDE DE LA redevance incitative Le SOMMAIRE p 3 - Qu est-ce que la redevance incitative? p 4 - Pourquoi changer? p 5 - Comment

Plus en détail

Bretx, Daux, Grenade, Larra, Launac, Le Burgaud, Menville, Merville, Montaigut, Ondes, Saint-Cézert, Saint-Paul, Thil.

Bretx, Daux, Grenade, Larra, Launac, Le Burgaud, Menville, Merville, Montaigut, Ondes, Saint-Cézert, Saint-Paul, Thil. Bretx, Daux, Grenade, Larra, Launac, Le Burgaud, Menville, Merville, Montaigut, Ondes, Saint-Cézert, Saint-Paul, Thil. RAPPORT ANNUEL 2011 www.cc-saveetgaronne.fr sur la qualité et le prix du service public

Plus en détail

Rapport établi en application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000 relatif au rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination

Rapport établi en application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000 relatif au rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination Rapport établi en application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000 relatif au rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets et de la Loi n 2010-788 du 12 juillet 2010,

Plus en détail

REFLEXION d une COMMUNE TOURISTIQUE sur l OPTIMISATION DE LA COLLECTE. Gilles VINCENT Maire de SAINT MANDRIER

REFLEXION d une COMMUNE TOURISTIQUE sur l OPTIMISATION DE LA COLLECTE. Gilles VINCENT Maire de SAINT MANDRIER REFLEXION d une COMMUNE TOURISTIQUE sur l OPTIMISATION DE LA COLLECTE Gilles VINCENT Maire de SAINT MANDRIER GEOGRAPHIE P0PULATION SELON DERNIER RECENSEMENT LA POPULATION EST DE : 6636 hab, dont: - 5454

Plus en détail

RAPPORT DE PHASE 2 IDENTIFICATION DES LEVIERS D OPTIMISATION ET SCENARII

RAPPORT DE PHASE 2 IDENTIFICATION DES LEVIERS D OPTIMISATION ET SCENARII COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS GRANVILLAIS «ETUDE D OPTIMISATION DE LA GESTION DES DECHETS ET PRESTATION D ASSISTANCE AU MAITRE D ŒUVRE POUR L AMELIORATION DU POLE DECHETS» RAPPORT DE PHASE 2 IDENTIFICATION

Plus en détail

La tarification incitative

La tarification incitative VAL d ADOUR ENVIRONNEMENT Conformément au Grenelle de l Environnement, Val d Adour Environnement expérimente sur le Val d Adour le système de la tarification incitative qui devrait déboucher vers 2016

Plus en détail

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Le SICTOM du GUIERS L intercommunalité: 220 communes SITOM Nord Isère

Plus en détail

Dépenses réelles et recettes de fonctionnement

Dépenses réelles et recettes de fonctionnement Dépenses réelles et recettes de fonctionnement (en e TTC) > Évolution des dépenses et recettes réelles de fonctionnement (Millions) 80,00 70,00 60,00 50,00 40,00 70,1 72,1 75,0 61,3 62,1 59,3 77,8 64,3

Plus en détail

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE - 2016 L article 107 de la loi Notre a modifié les articles L.2312-1, L3312-1, L.5211-36

Plus en détail

Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi)

Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi) Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi) Guide pratique ORDURES MENAGERES Algrange - Fameck - Florange - Hayange - Knutange - Neufchef - Nilvange - Ranguevaux - Serémange-Erzange - Uckange

Plus en détail

Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi)

Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi) Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi) Guide pratique ORDURES MENAGERES Algrange - Fameck - Florange - Hayange - Knutange - Neufchef - Nilvange - Ranguevaux - Serémange-Erzange - Uckange

Plus en détail

R E D E V A N C E I N CIT A T I V E. N Spécial. Je réduis, je trie, j économise

R E D E V A N C E I N CIT A T I V E. N Spécial. Je réduis, je trie, j économise R E D E V A N C E I N CIT A T I V E N Spécial Je réduis, je trie, j économise EDITO Le Conseil de Communauté a validé la mise en place de la Tarification Incitative via la Redevance d Enlèvement des Ordures

Plus en détail

Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED)

Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED) RAPPORT 2011 Sur le prix et la qualité du Service Public d Elimination des Déchets (SPED) BUDGET D ELIMINATION DES DECHETS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE LA BIEVRE 0 SOMMAIRE I. Présentation

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 28 DECEMBRE 2011 A POURRIERES

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 28 DECEMBRE 2011 A POURRIERES COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 28 DECEMBRE 2011 A POURRIERES Désignation du secrétaire de séance : Monsieur Sébastien BOURLIN a été désigné secrétaire de séance. Appel Le Compte

Plus en détail

Tarification Incitative : Contexte général et suivi de la mise en œuvre de la TEOMi. Réunion TEOMi Lyon, 1 er juillet 2014

Tarification Incitative : Contexte général et suivi de la mise en œuvre de la TEOMi. Réunion TEOMi Lyon, 1 er juillet 2014 Tarification Incitative : Contexte général et suivi de la mise en œuvre de la TEOMi Réunion TEOMi Lyon, 1 er juillet 2014 Tarification incitative : contexte général 2 Tarification Incitative La Tarification

Plus en détail

LA TARIFICATION INCITATIVE

LA TARIFICATION INCITATIVE La tarification incitative LA TARIFICATION INCITATIVE GUIDE PRATIQUE Réduire la quantité d ordures ménagères, ce n est possible qu avec vous! Le mot du président Qu est-ce que la tarification incitative?

Plus en détail

Communautés de communes du Pays de Muzillac et du Pays de la Roche- Bernard

Communautés de communes du Pays de Muzillac et du Pays de la Roche- Bernard PAYS DE LA ROCHE-BERNARD Vommunauté de Vommunes LA ROCHE-BERNARD - MARZAN - NIVILLAC - ST DOLAY Communautés de communes du Pays de Muzillac et du Pays de la Roche- Bernard Etude de faisabilité d une redevance

Plus en détail