Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité"

Transcription

1 PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945

2 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur Préambule L objet du contrat souscrit par votre employeur Quand bénéficiez-vous de la garantie? Les cotisations Les prestations Contrôle médical Prescription

3 IMPORTANT document à signer et à remettre à votre employeur Je soussigné(e),... reconnais avoir reçu la notice d'information décrivant la garantie de maintien de salaire en cas d incapacité temporaire de travail, en cas de congé légal de maternité et paternité, souscrites auprès de l URRPIMMEC par mon entreprise :... Ces garanties sont conformes à la Convention collective des Entreprises d Architecture À... le... Signature : 3

4

5 Préambule La présente notice d information, qui vous a été remise par votre employeur au titre du contrat d assurance qu il a souscrit auprès de L URRPIMMEC, se compose de deux parties : 1. le présent document, exposant les dispositions relatives à la mise en œuvre de la garantie souscrite, les modalités de demande de prestations, 2. une annexe, précisant la catégorie de personnel assurée, à laquelle vous appartenez, ainsi que le niveau des prestations Cette notice est établie en conformité avec les dispositions de l article L du Code de la sécurité sociale. 5

6 L OBJET DU CONTRAT SOUSCRIT PAR VOTRE EMPLOYEUR La présente notice fixe les conditions dans lesquelles l'urrpimmec, institution de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale, assure, quand vous êtes en arrêt de travail pour maladie ou accident, congé légal de maternité ou paternité, le versement de prestations, conformément aux dispositions de la : Convention collective nationale des Entreprises d architecture La présente notice est applicable aux arrêts de travail survenant à compter du 1 er novembre Les prestations sont soumises à la législation fiscale et sociale en vigueur. Ce cadre juridique et fiscal est susceptible d être modifié et d affecter le contrat souscrit par votre entreprise. Les modalités de la garantie sont établies en fonction de la législation et de la réglementation en vigueur à la date de prise d'effet du contrat. Elles seront révisées sans délai, en tout ou partie, en cas de changement de ces textes. L'URRPIMMEC est soumise au contrôle de l Autorité de Contrôle Prudentiel (61 rue Taitbout PARIS). QUAND BÉNÉFICIEZ-VOUS DE LA GARANTIE? Vous êtes affilié dès lors que vous êtes salarié de l Entreprise d architecture, selon la catégorie de personnel définie à l Annexe. Les garanties prennent effet à compter de la date de votre embauche, sans que cette date puisse être antérieure à la date d effet de l adhésion de votre entreprise. Vous êtes également couvert pendant les périodes où votre contrat de travail est suspendu au titre d un arrêt de travail indemnisé par la Sécurité sociale ou lorsque votre employeur maintient en tout ou partie le salaire. La garantie cesse au plus tard : à la date d effet de la résiliation du contrat d adhésion de votre employeur (hypothèses de la dénonciation de l'accord de prévoyance ou de la désignation de l URRPIMMEC par la branche professionnelle des Entreprises d architecture), à la date de résiliation du contrat d adhésion de votre employeur suite à un changement d'activité (votre entreprise cessant de relever de la convention collective des Entreprises d architecture), à la date de suspension du contrat de travail, sauf suspension au motif d arrêt de travail pour maladie ou accident, congé légal de maternité ou paternité, à la date de votre radiation des effectifs de l'entreprise ou celle à laquelle vous cessez d'appartenir à la catégorie de personnel assurée, à la date de prise d'effet de votre retraite de la Sécurité sociale. LES COTISATIONS Votre employeur acquitte les cotisations, calculées sur le salaire brut servant de base aux cotisations à la Sécurité sociale, à l'exclusion des indemnités versées lors du départ de l entreprise, et limité au plafond de la Tranche B : Tranche A : tranche de rémunération au plus égale au plafond annuel de la Sécurité sociale, Tranche B : tranche de rémunération comprise entre 1 fois et 4 fois ce plafond. LES PRESTATIONS Le traitement de référence Le traitement de référence utilisé pour le calcul des prestations (cf. Annexe) est égal au salaire brut servant de base au calcul des cotisations de Sécurité sociale au cours des douze mois précédant l arrêt de travail (reconstitué en cas d ancienneté inférieure) ou en cas de rémunération variable sur le salaire versé à l exclusion des indemnités ayant le caractère de remboursement de frais. Ledit traitement porte sur les tranches suivantes : TA : tranche de rémunération au plus égale au plafond annuel de la Sécurité sociale, TB : tranche de rémunération comprise entre 1 fois et 4 fois ce plafond. 6

7 En cas d arrêt de travail Lorsque vous percevez des prestations de la Sécurité sociale au titre de l incapacité de travail, du congé légal de maternité ou de paternité, l URRPIMMEC verse à votre employeur des prestations lui permettant d assurer un complément de salaire, dans la limite du salaire net que vous auriez perçu si vous aviez continué à travailler. Si vos droits à indemnisation par la Sécurité sociale ne sont pas encore ouverts du fait d une insuffisance de cotisations, d heures travaillées ou d activité principale salariée, vous bénéficiez également de la garantie, sous réserve de l accord du médecin conseil de l URRPIMMEC. Dans ce cas, les prestations versées à votre entreprise sont calculées en tenant compte de prestations reconstituées de manière théorique au titre de la Sécurité sociale. Les prestations sont versées : dès le premier jour en cas d arrêt de travail pour accident du travail, maladie professionnelle, congé légal de maternité ou paternité, à compter du 4 e jour en cas d arrêt de travail pour maladie ou accident de la vie privée, et au plus tard jusqu au 150 e jour d arrêt de travail atteint consécutivement. En cas de reprise partielle d activité Si vous continuez de percevoir des indemnités journalières, l URRPIMMEC verse à votre entreprise la moitié des prestations prévues en cas d arrêt total, sous déduction des prestations de la Sécurité sociale. Le total de la rémunération perçue de l'employeur, des indemnités versées par la Sécurité sociale, et des prestations versées par l'urrpimmec, ne peut excéder le salaire net d activité. Votre employeur ou vous-même devez sans délai nous informer de la reprise d'activité totale ou partielle ou bien de toute modification de la situation à l'égard de la Sécurité sociale. A défaut, les prestations indûment versées devront être remboursées à l URRPIMMEC. En cas de résiliation du contrat d assurance En cas de résiliation du contrat souscrit par votre employeur, les prestations sont maintenues jusqu'à leur échéance normale au niveau atteint lors de la résiliation. Quelles formalités accomplir? Tout accident, maladie ou maternité entraînant un arrêt de travail donnant lieu à prestations complémentaires doit être déclaré par l Employeur à l URRPIMMEC par lettre accompagnée de la Déclaration d'arrêt de travail et des décomptes de paiement d indemnités journalières de la Sécurité sociale depuis l arrêt de travail. Les prestations sont versées, sur présentation des décomptes de la Sécurité sociale, à votre Employeur et, en cas de radiation des effectifs, à vous-même. CONTRÔLE MÉDICAL - PRESCRIPTION Contrôle médical En cas de litige entre vous-même et la Sécurité sociale, l URRPIMMEC aligne sa position sur celle de cet organisme. Dans l hypothèse où vous refuseriez de justifier de votre situation médicale ou de votre situation au regard de la Sécurité sociale, le paiement des prestations sera refusé ou suspendu sans droit de rappel ultérieur. Prescription Les actions relatives au contrat sont prescrites par 5 ans à compter de l'événement qui y donne naissance. 7

8 URRPIMMEC Institution de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale - 15 avenue du Centre - Guyancourt Saint-Quentin-Yvelines cedex - Tél Fax Une institution de prévoyance du groupe Malakoff Médéric - Siège social - 21 rue Laffitte Paris - Tél Fax malakoffmederic.com ACSQ

PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE

PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Convention collective nationale des entreprises d architecture PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE, Incapacité de travail, Maternité, Paternité CONDITIONS GÉNÉRALES N 4106/2 SOMMAIRE

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA CORDONNERIE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL CONDITIONS GÉNÉRALES N 4108/2 SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT 4 ARTICLE 2 SOUSCRIPTION

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014 NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES Date d effet : 01/01/2014 Cette notice d information résume, conformément à l article 932-6 du code de la Sécurité sociale,

Plus en détail

Prévoyance Avenant n 06-15

Prévoyance Avenant n 06-15 Convention collective nationale des Acteurs du Lien Social et Familial : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants, associations de développement social local Prévoyance

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Règlement. Approuvé par les Assemblées Générales Extraordinaires du 12 décembre 2006 et 21 juin 2007

Règlement. Approuvé par les Assemblées Générales Extraordinaires du 12 décembre 2006 et 21 juin 2007 Règlement Approuvé par les Assemblées Générales Extraordinaires du 12 décembre 2006 et 21 juin 2007 L autorité chargée du contrôle de l Institution est l Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE ORGANISMES DE FORMATION GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 3468 Incapacité temporaire de travail SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 - SOUSCRIPTION DU CONTRAT 3 ARTICLE 3

Plus en détail

GROUPEMENT NATIONAL DE PREVOYANCE TITRE I CONDITIONS GENERALES

GROUPEMENT NATIONAL DE PREVOYANCE TITRE I CONDITIONS GENERALES GROUPEMENT NATIONAL DE PREVOYANCE CONTRAT OPTIONEL MAINTIEN DE SALAIRE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES ENTRANT DANS LE CHAMP D APPLICATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA LIBRAIRIE DU 24 MARS

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE Incapacité temporaire de travail CONDITIONS GÉNÉRALES N 5301 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 -

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE

LE REGLEMENT MUTUALISTE LE REGLEMENT MUTUALISTE Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement Mutualiste MUTAMI

Plus en détail

apgis RÈGLEMENT GÉNÉRAL ET RÈGLEMENTS PARTICULIERS DE L INSTITUTION

apgis RÈGLEMENT GÉNÉRAL ET RÈGLEMENTS PARTICULIERS DE L INSTITUTION apgis Institution de Prévoyance agréée par le Ministère chargé de la Sécurité sociale sous le n 930 (régie par les titres III et V du livre IX du Code de la Sécurité Sociale) RÈGLEMENT GÉNÉRAL ET RÈGLEMENTS

Plus en détail

Contrats Collectifs Santé

Contrats Collectifs Santé DISPOSITIONS GENERALES Contrats Collectifs Santé SQUADRA 36 rue de Saint-Pétersbourg 75008 Paris S.A.S. au capital de 53 293 RCS Paris B 499 776 730 - Orias 08044501 www.orias.fr Garanties Financière et

Plus en détail

CCN du Sport Notice d information. www.umanens.fr

CCN du Sport Notice d information. www.umanens.fr CCN du Sport Notice d information www.umanens.fr Sommaire Préambule... 2 Objet du Contrat... 5 Bénéficiaires du Contrat... 5 L affiliation au Contrat et ses modalités... 6 Maintien des garanties... 7 Cotisations...

Plus en détail

Application Obligatoire du Régime de Frais de Santé Dans la Branche des Cafés / Hôtels / Restaurants

Application Obligatoire du Régime de Frais de Santé Dans la Branche des Cafés / Hôtels / Restaurants Application Obligatoire du Régime de Frais de Santé Dans la Branche des Cafés / Hôtels / Restaurants L accord collectif relatif à la mise en place d un régime professionnel de frais de santé dans la branche

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel C FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel Vous partez dans le cadre d un projet personnel? Air France vous informera sur le congé de reclassement et vous le proposera

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG Groupement des Métiers de l Imprimerie --------------------------------------------------------------------------------------------------- JANVIER 2009 NOTE N 14 RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ANIMATION NOTICE D INFORMATION GARANTIE MENSUALISATION HUMANIS PREVOYANCE Institution de Prév oy ance régie par les dispositions du Titre III du liv re IX du Code de

Plus en détail

La portabilité de la couverture prévoyance

La portabilité de la couverture prévoyance La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse le maintien des droits?...

Plus en détail

Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance

Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance AVENANT N 60 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance Signé entre : Organisation patronale : DOMAINES

Plus en détail

Prévoyance des salariés. [Esthétique & Cosmétique]

Prévoyance des salariés. [Esthétique & Cosmétique] Prévoyance des salariés [Esthétique & Cosmétique] [Bienvenue dans votre régime de prévoyance!] Remis à chaque salarié, ce livret permet de connaître les garanties du Régime de Prévoyance, les conditions

Plus en détail

4. Vous pouvez bénéficier des services proposés par les Relais Assistantes Maternelles (R.A.M.).

4. Vous pouvez bénéficier des services proposés par les Relais Assistantes Maternelles (R.A.M.). 4. Les conditions d'exercice Formation, salaire, indemnités, sécurité sociale, régime fiscal. En tant qu'assistants maternels vous bénéficiez de droits précis, car d'une part vous êtes agréé, et d'autre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

LE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL DES

LE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL DES GROUPEMENT NATIONAL DE PREVOYANCE LE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL DES SALARIES DE VOTRE ENTREPRISE Le régime de prévoyance conventionnel que nous vous adressons reprend le dispositif de l accord

Plus en détail

1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social

1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social Standard 5.10 B Le 22 janvier 2013 Sommaire 1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social... 3 2 LOI DE FINANCES 2013 Taxe sur les salaires... 4 2.1 Assiette de

Plus en détail

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié.

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié. PROJET D'ACCORD RELATIF AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE PRÉAMBULE Le protocole d accord du 1 er mars 2004 constitue un cadre fondateur du compte épargne temps au sein du

Plus en détail

Notice d information collective Santé

Notice d information collective Santé Notice d information collective Santé Industrie de l Habillement Rhône-Alpes MICILS N O T I C E D ' I N F O R M A T I O N (au sens de l article L. 221-6 du code de la mutualité) (NI-FM IHRA 01-13) Cette

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8733. ENTREPRISES DE TRAVAUX AGRICOLES ET RURAUX ET CUMA (Tarn et Haute-Garonne) (11

Plus en détail

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Nature du contrat : Pleins Services Obsèques Sépulture est

Plus en détail

1. CONTEXTE 2. GARANTIES ET CONTRATS CONCERNES

1. CONTEXTE 2. GARANTIES ET CONTRATS CONCERNES Portabilité des droits Prévoyance et Santé Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2008 Article L.911-8 du code de la Sécurité sociale Mise à jour juin 2015 1. CONTEXTE L accord national interprofessionnel

Plus en détail

PRÉVOYANCE DES SALARIÉS DE LA BRANCHE ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE

PRÉVOYANCE DES SALARIÉS DE LA BRANCHE ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE PRÉVOYANCE DES SALARIÉS DE LA BRANCHE ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE LE GUIDE PRATIQUE DES SALARIÉS MARS 2016 GESTIONNAIRE DE VOTRE RÉGIME SOMMAIRE 1 Qu est-ce que le régime de prévoyance? 4 2 Qui sont les bénéficiaires

Plus en détail

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle)

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) N 11450*02 ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) Article 3 du décret n 600 du 29 juin 1973 A ADRESSER A LA CMSA - en même temps que la déclaration d accident. - ou 48

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE EN FRANCE Vu la loi n 2006-396 du 31 mars 2006 pour l égalit é des chances Vu le décret n 2009-885 du 21 juillet 2009 relatif aux modalités d accueil des étudiants de l enseignement

Plus en détail

PREAMBULE. En outre, ce dispositif permet également de réduire le délai de paiement des indemnités journalières.

PREAMBULE. En outre, ce dispositif permet également de réduire le délai de paiement des indemnités journalières. CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE CALCUL ET DE VERSEMENT DES INDEMNITES JOURNALIERES DE L ASSURANCE MALADIE ET MATERNITE AU TITRE DU REGIME OBLIGATOIRE Entre, La Caisse de Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE DESCRIPTIF DES GARANTIES PERSONNEL CONCERNE Les bénéficiaires des garanties du régime de prévoyance

Plus en détail

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T ComitÄ d Entreprise DIALOGE 53, rue Gustave Flaubert - 76600 LE HAVRE TÄl. 02 35 42 58 52 Fax 02 32 74 27 98 Mail ce.dialoge@orange.fr Site http://cedialoge.neufblog.com Guide pratique La nouvelle lägislation

Plus en détail

Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté

Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté Avril 2015 Tablé dés matié rés Régime de congé à traitement différé, anticipé ou mixte... 3 Définitions... 3 Dispositions des régimes

Plus en détail

Incapacité temporaire de travail

Incapacité temporaire de travail Incapacité temporaire de travail MARS 2016 RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ASSURANCE DE PERSONNES ACCOMPAGNEMENT SOLIDAIRE ET PRÉVENTION SOCIALE CONGÉS SPECTACLES MÉDICAL ET PRÉVENTION SANTÉ SERVICES AUX PROFESSIONS

Plus en détail

Mise en œuvre de la portabilité des couvertures complémentaires Prévoyance et / ou Santé

Mise en œuvre de la portabilité des couvertures complémentaires Prévoyance et / ou Santé Mise en œuvre de la portabilité des couvertures complémentaires Prévoyance et / ou Santé Dispositif issu de l Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, modifié par avenant

Plus en détail

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS)

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) SOMMAIRE Chapitre 1 : Les conditions d emploi Chapitre 2 : la prise en charge Chapitre

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée. Des Cadres Supérieurs

Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée. Des Cadres Supérieurs Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée Des Cadres Supérieurs Contrat de travail à durée Indéterminée «cadres supérieurs» Le présent contrat de travail à durée Indéterminée est établi entre les soussignés:

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire Guide salariés n o 5 mars 2016 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail

Associations & fondations, embauchez et gérez votre salarié en toute simplicité. Document non contractuel

Associations & fondations, embauchez et gérez votre salarié en toute simplicité. Document non contractuel embauchez et gérez votre salarié en toute simplicité Octobre 2015 UNE OFFRE 100 % EN LIGNE DU RÉSEAU DES URSSAF gérée par le Centre national Chèque emploi associatif pour accomplir les formalités sociales

Plus en détail

Règlement mutualiste Harmonie Santé Particuliers

Règlement mutualiste Harmonie Santé Particuliers Règlement mutualiste Harmonie Santé Particuliers Version au 01/09/2015 RM/HSP_09/2015 Sommaire Chapitre I Dispositions générales 3 Article 1 Objet du règlement 3 Article 2 Risques couverts 3 Article 3

Plus en détail

Prévoyance entreprise Equilibre - Energie

Prévoyance entreprise Equilibre - Energie PRÉVOYANCE Conditions Générales Prévoyance entreprise Equilibre - Energie Conditions Générales 2004 Prévoyance Entreprise Sommaire DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE I. ARTICULATION DU CONTRAT Objet du contrat

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (4 mois ou 610

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.67 MINIMUM GARANTI 3.52 SMIC MENSUEL 1 466.62 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 218.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Ensemble du personnel ouvrier, employé, technicien et agent

Plus en détail

Crépol le 14 Janvier 2013

Crépol le 14 Janvier 2013 26350 Crépol «nom_et_prénom» Crépol le 14 Janvier 2013 Objet : DUE Déclaration Unilatérale de l Employeur Ecrit constatant la décision unilatérale de l employeur d instituer un régime Frais de Santé obligatoire

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS N 118 - SOCIAL n 58 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 18 décembre 2013 ISSN 1769-4000 GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS L essentiel La loi n 2013-504

Plus en détail

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle Pole juridique CGT Groupe Casino Par Antoine FERREIRA Le salarié victime d un accident du travail (autre qu un accident de trajet)

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord départemental du 9 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison

Plus en détail

ASSURANCE REMBOURSEMENT COTISATION CLUB CONDITIONS GÉNÉRALES CONTRAT N 56331546 VALANT NOTICE D INFORMATIONS

ASSURANCE REMBOURSEMENT COTISATION CLUB CONDITIONS GÉNÉRALES CONTRAT N 56331546 VALANT NOTICE D INFORMATIONS ASSURANCE REMBOURSEMENT COTISATION CLUB CONDITIONS GÉNÉRALES CONTRAT N 56331546 VALANT NOTICE D INFORMATIONS ASSUREUR Société anonyme au capital de 991 967 200 euros, inscrite au RCS de Nanterre sous le

Plus en détail

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3266 Convention collective nationale IDCC : 1671. MAISONS D ÉTUDIANTS AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MODIFIANT L AVENANT

Plus en détail

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels Dernière révision le 06/12/2010 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Présentation...3 Définition des avantages en nature

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage % $ e $ % del Employeur e $ % e % 1 La formation supérieure optimisée par l'apprentissage Pourquoi embaucher un apprenti? Quels engagements pour l employeur? L apprentissage, un atout incontournable de

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL CONDITIONS GENERALES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL CONDITIONS GENERALES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL CONDITIONS GENERALES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE (Ref. cg-architectes-maintien de salaire) Mise à jour

Plus en détail

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. de la CAISSE DE COMPENSATION. des SERVICES SOCIAUX. Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688

REGLEMENT INTERIEUR. de la CAISSE DE COMPENSATION. des SERVICES SOCIAUX. Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688 REGLEMENT INTERIEUR de la CAISSE DE COMPENSATION des SERVICES SOCIAUX Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688 du 20 décembre 1991 PREMIERE PARTIE AFFILIATION DES EMPLOYEURS IMMATRICULATION DES SALARIES

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF. Et les organisations syndicales représentatives de salariés :

ACCORD COLLECTIF. Et les organisations syndicales représentatives de salariés : PROJET ACCORD COLLECTIF instituant des garanties collectives et obligatoires décès, incapacité, invalidité Le syndicat d employeurs :! GREPP (Groupement des Entreprises de Portage de Presse) Et les organisations

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales :

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Thonon-les-Bains, le 14 janvier 2016 INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Convention Collective Nationale de travail des Assistants Maternels

Plus en détail

Bulletin d'adhésion - Régime de Prévoyance collectif conventionnel Entreprises du secteur privé du Spectacle Vivant

Bulletin d'adhésion - Régime de Prévoyance collectif conventionnel Entreprises du secteur privé du Spectacle Vivant . -. Numéro de Siret à compléter impérativement ci-dessus Institution de prévoyance: Autorisée sous le numéro 983 par arrêté ministériel du 15 novembre 1991, régie par le Code de la Sécurité sociale 74

Plus en détail

Guide de la portabilité des droits

Guide de la portabilité des droits Guide de la portabilité des droits Groupama vous accompagne pour mieux comprendre la portabilité des droits du salarié et faciliter sa mise en place dans votre entreprise. Inclut le dispositif dit de portabilité

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE Suite à 2 décrets de simplification du compte pénibilité parus au Journal Officiel du 31 Décembre 2015 : suppression de la fiche individuelle remplacée par une simple

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition, par des

Plus en détail

Tout sinistre doit faire l objet d une déclaration à l aide d un imprimé type dont un exemplaire est en ligne sur le site de la CFE-CGC

Tout sinistre doit faire l objet d une déclaration à l aide d un imprimé type dont un exemplaire est en ligne sur le site de la CFE-CGC Notice d information La solidarité est une force Le contrat Responsabilité Civile Défenseur Juridique est proposé par la MACIF société d assurance mutuelle à cotisations variables Entreprise régie par

Plus en détail

Diplôme des Métiers de l Art

Diplôme des Métiers de l Art STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION DE STAGE Diplôme des Métiers de l Art Régie Lumière Régie Son Lycée Claude DAUNOT 10, bd Clemenceau C.S. 35234 54052 NANCY CEDEX La présente convention a pour objet de définir

Plus en détail

Convention de prestation de services ou d assistance

Convention de prestation de services ou d assistance Convention de prestation de services ou d assistance Entre : La communauté de communes «Saint-Germain Seine et Forêts», située en l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye, 16 rue de Pontoise - 78100 Saint-Germain-en-Laye

Plus en détail

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 STAGES Année universitaire 2015-2016 CONVENTION DE STAGE DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 ENTRE D UNE PART : L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE MONTPELLIER REPRÉSENTÉE

Plus en détail

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Annexe : éléments à joindre à une demande de rescrit social en fonction du domaine concerné. EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Informations nécessaires pour appliquer l exonération

Plus en détail

Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents

Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents MODE D EMPLOI des garanties collectives de prévoyance et santé au profit des artistes et techniciens du spectacle JUILLET 2015 RETRAITE

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles 2012 NOTICE D INFORMATION Dispositions essentielles Le complément retraite OFI Premium Retraite est souscrit par contrat collectif à adhésion individuelle et facultative. Les droits et obligations de l

Plus en détail

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 33 DU

Plus en détail

Article 18 : Il est créé un chapitre X «Prévoyance» comportant les dispositions suivantes : Article 10.1 Bénéficiaires

Article 18 : Il est créé un chapitre X «Prévoyance» comportant les dispositions suivantes : Article 10.1 Bénéficiaires CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT Article 18 : Il est créé un chapitre X «Prévoyance» comportant les dispositions suivantes : Article 10.1 Bénéficiaires Le présent chapitre s applique à tous les

Plus en détail

1 Le salaire. Définition du salaire. Liberté de fixer le salaire. Interdiction de toute discrimination. À travail égal, salaire égal

1 Le salaire. Définition du salaire. Liberté de fixer le salaire. Interdiction de toute discrimination. À travail égal, salaire égal 1 Le salaire Définition du salaire Le salaire est la contrepartie de la prestation de travail qu effectue le salarié pour l employeur dans le cadre d un contrat de travail. La définition du salaire relève

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Pyrénées-Atlantiques)

Plus en détail

A l article 2 de l accord du 5 juin 2006, il est inséré un second alinéa l accord du 5 juin 2006 rédigé comme suit :

A l article 2 de l accord du 5 juin 2006, il est inséré un second alinéa l accord du 5 juin 2006 rédigé comme suit : AVENANT N 58 du 5 Novembre 2014 Précisant et complétant l avenant n 3 du 19 Mars 2014 RELATIF AU REGIME DE PREVOYANCE & A LA PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE A L ACCORD DU 5 JUIN 2006 Préambule : Le présent avenant

Plus en détail

REPRISE DU PERSONNEL

REPRISE DU PERSONNEL REPRISE DU PERSONNEL Lorsque votre choix c est fixé sur une nouvelle entreprise, vous devez lui communiquer les coordonnées de la précédente. En effet, l entreprise entrante doit se faire connaître à l'entreprise

Plus en détail

Police 54895 UNIVERSITÉ LAVAL Personnel de soutien

Police 54895 UNIVERSITÉ LAVAL Personnel de soutien Police 54895 UNIVERSITÉ LAVAL Personnel de soutien 1 er juin 2012 Ce document contient des renseignements importants. Conservez-le pour consultation ultérieure. Dans ce document, SSQ signifie SSQ, Société

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade mecum à destination des étudiant(es)

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade mecum à destination des étudiant(es) Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade mecum à destination des étudiant(es) Préambule Ce document ne préjuge pas de l évolution des législations ni de l indexation et/ou des modifications

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS EN FRANCE (*) STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS A L ETRANGER (*) STAGE NON OBLIGATOIRE (ACCOMPLI A L INITIATIVE DE L

Plus en détail

Chômage partiel. Résumé du projet. Projet No 106/ novembre 2016

Chômage partiel. Résumé du projet. Projet No 106/ novembre 2016 Projet No 106/2016-2 30 novembre 2016 Chômage partiel Résumé du projet Projet de loi portant modification des articles L.511-5, L.511-7, L.511-12 et L.631-2 du Code du travail 2/5 1. Domaine d intervention

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : novembre 2011 Centre de

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL Entre d une part : La société CSC Peat Marwick SA Représentée par Claude CZECHOWSKI Président-Directeur Général La société CSC Computer Sciences

Plus en détail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail Les fondamentaux de la paye et l entrée du salarié (2 jours)., mise en application en paye En droit du Les sources du droit du L embauche (DUE/Contrat de /Période d essai/affichages et registres obligatoires)

Plus en détail

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La sécurité sociale française distingue deux statuts, le détachement et l expatriation. Le détaché relève du régime général

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 156 DU

Plus en détail

Fiche 32 : Le salaire 7 en questions

Fiche 32 : Le salaire 7 en questions Fiche 32 : Le salaire 7 en questions 22 décembre 2012 Le salaire est la contrepartie du travail fourni. Le salaire brut comprend l ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l employeur

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

Actualité prévoyance santé généralisation, exonération URSSAF, clauses de désignation. Maître Frank WISMER jeudi 25 février 2016

Actualité prévoyance santé généralisation, exonération URSSAF, clauses de désignation. Maître Frank WISMER jeudi 25 février 2016 Actualité prévoyance santé généralisation, exonération URSSAF, clauses de désignation Maître Frank WISMER jeudi 25 février 2016 Sommaire 1. Généralisation de la complémentaire santé LFSS 2016, décret 30.12.15,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068 PARIS, le 27/03/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068 OBJET : CHEQUES-VACANCES Participation patronale à l'acquisition des chèques-vacances

Plus en détail