Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus"

Transcription

1 Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable. Pour preuves, l on peut se référer à ses engagements. Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des différentes rencontres internationales et autres engagements internationaux sur l environnement et le développement durable, le Sénégal a pris d importantes dispositions et mis en œuvre d importantes activités allant dans le sens de la prise en compte [l intégration] des principes, fondements et objectifs de développement durable dans la formulation et l exécution de ses politiques, programmes et projets. De manière concrète, celles-ci se sont traduites par : la mise en place de cadres de planification, juridique et institutionnel qui ont permis la conduite de divers processus impliquant les différentes catégories d acteurs à la production d importants instruments de planification ou à la prise de décisions concernant le développement durable, le suivi de la mise en œuvre des Conventions et autres engagements internationaux signés par le Sénégal dans ce domaine (Agenda 21) ; le développement de partenariats pour appuyer la mise en œuvre des actions planifiées ; la participation effective et efficiente à différents fora organisés au plan sous régional, régional et international traitant de ces questions. Dans le cadre de la mise en œuvre des instruments de cette ambition, le Sénégal a adopté divers plans, programmes, stratégies et réformes institutionnelles, allant des documents d orientation [Plan National d Action pour l Environnement (PNAE), Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté (DRSP), Plan d Orientation pour le Développement Economique et Social (PODES), Document de Politique Economique et Sociale (DPES), Analyse Environnement Pays (AEP), Rapports sur l Etat de l Environnement, Lettres de Politique Sectorielle (Environnement et Ressources Naturelles, Agriculture, Elevage, etc.)], aux documents de planification en matière de développement durable à proprement parler [Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD), Plan National d Action sur les Modes de Production et de Consommation Durables (PAN/MPCD)], en passant par les documents de planification pour la mise en œuvre des conventions [Plan d Action National pour la Lutte contre la Désertification (PAN/LCD), Stratégie et Plan National d Action pour la Conservation de la Biodiversité (SPNACB), Plan National d Adaptation aux Changements Climatiques (PANA), le Plan Sénégal Emergent], les réformes administratives et institutionnelles (création de la Commission Nationale de Développement Durable placée sous la tutelle du Ministère chargé de l environnement aux lendemains du Sommet de Johannesburg et décret portant création, organisation et fonctionnement de la Commission Nationale de Développement Durable introduit dans le circuit d habilitation) ont été élaborés afin d intégrer la dimension DD au niveau des différents documents de planification, d une part, ou de traduire en réalités, les recommandations et autres engagements pris par le Sénégal sur la voie du DD, d autre part. 1

2 Aujourd hui, la communauté internationale est parvenue à l échéance fixée pour l atteinte des OMD. Les travaux sont en cours pour l après-2015 en vue de lancer les objectifs de développement durable (ODD) pour un nouveau cycle de 15 ans. Le Sénégal, naturellement et conformément à son ambition d être en première ligne, se donne l obligation de définir son programme national de réalisation des objectifs de développement durable. Il s agit, dans le cadre de ce document, de procéder à l identification des contraintes et des priorités de développement durable, d analyser et de mettre en cohérence les objectifs de développement durable proposés à l échelle mondiale et régionale, de mettre en lumière le lien conceptuel entre les OMD et les ODD ainsi que la mise en œuvre des OMD au Sénégal, de faire un essai d ébauche des objectifs spécifiques pour le Sénégal ainsi que leurs cibles et indicateurs et enfin de faire des recommandations concrètes visant l appropriation et l opérationnalisation des ODD. 2

3 I. IDENTIFICATION DES CONTRAINTES ET DES PRIORITES DE DEVELOPPEMENT DURABLE Les contraintes Croissance Economique Développement industriel Manque de dynamisme des investissements Dépendance vis-à-vis des ressources naturelles Secteur informel Taux de chômage élevé Insécurité alimentaire et faiblesse de la protection sociale Contraintes de croissance démographique et de développement urbain Disparité régionale et de genre Dégradation des ressources naturelles et de la biodiversité Eau et assainissement notamment en milieu rural Insécurité énergétique et faible valorisation du potentiel en énergie renouvelable Faible maîtrise du changement climatique et de la pollution Intégration insuffisante des principes de DD dans les politiques publiques Faible intégration régionale Promotion insuffisante de la bonne gouvernance Faible mobilisation des ressources financières Faible promotion de l'économie verte Déséquilibre des 3 dimensions du DD Les priorités Réduction de l'extrême pauvreté et de la faim Création de richesses Parvenir à l'égalité des sexes, autonomisation des femmes et à l éducation de qualité (enseignement primaire et secondaire équitable et universel) Garantie de la sécurité alimentaire et de la nutrition Gestion durable des ressources en eau, accès à l'eau potable et à l'assainissement adéquat Améliorer l'accès universel et équitable aux services sociaux et à la protection sociale Améliorer la santé infantile et maternelle Assurer l'accès aux technologies écologiquement rationnelles aux technologies d'adaptation au changement climatique et à d'atténuation de leurs effets ainsi que le transfert de ces technologies Accès universel aux services de soins Améliorer l'accès à une énergie abordable et durable Accroître et améliorer l'infrastructure et la gestion urbaine Améliorer la croissance économique ouverte à tous Réaliser une transformation économique structurelle Veiller à une bonne gouvernance, à la paix et à la sécurité Réduire la pollution de l'environnement (assurer l'utilisation et la gestion durables des ressources naturelles) et mettre à terme la dégradation des sols, la désertification, la déforestation... Développement de partenariats public-privé de mise en valeur sur les plans régional et mondial (financement et partenariats externes) 3

4 II. OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE PROPOSES A L ECHELLE MONDIALE ET REGIONALE Les Objectifs de Développement Durable proposés sur le plan international et régional Num. ODD sur le plan international ODD pour les pays africains 1. Eliminer la pauvreté sous Éradiquer la pauvreté et toutes ses formes et partout la faim extrême en dans le monde assurant la sécurité alimentaire et nutritionnelle 2. Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l agriculture durable 3. Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bienêtre de tous à tous les âges Promouvoir vigoureusement la bonne gouvernance, la paix et la sécurité Offrir à tous des services de santé adéquats, de qualité, abordables et accessibles ODD proposés par le SDSN Mettre fin à l extrême pauvreté, y compris la faim Réussir le développement dans les limites planétaires Assurer une éducation efficace à tous les enfants et les jeunes pour la vie et leur propre subsistance 4. Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d équité et promouvoir les opportunités d apprentissage tout au long de la vie 5. Réaliser l égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles 6. Garantir l accès de tous à des services d approvisionnement en eau et d assainissement et assurer une gestion durable des services en eau 7. Garantir l accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable 8. Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous 9. Mettre en place une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation soutenable Améliorer l accessibilité physique et financière à une éducation de qualité pour tous Améliorer la disponibilité et l accessibilité d eau potable et d assainissement pour tous Perfectionner la parité homme-femme, l autonomisation de la femme et l épanouissement des jeunes Assurer l inclusion sociale et la sécurité pour tous Transformer la croissance traditionnelle en croissance verte inclusive Multiplier les investissements consacrés au développement Garantir l Egalite des sexes, l'inclusion sociale et les droits de l homme pour tous Garantir la sante et le bien-être à tous les âges Améliorer les systèmes agricoles et augmenter la prospérité rurale Promouvoir des villes inclusives, productives et résilientes Limiter le changement climatique causé par l homme et garantir une énergie durable Sécuriser les services écosystémiques et la biodiversité, et garantir une bonne gestion de 4

5 qui profite à tous et encourager l innovation 10. Réduire les inégalités entre les pays et en leur sein 11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et soutenables 12. Instaurer des modes de consommation et de production soutenables 13. Prendre d urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions 14. Conserver et exploiter de manière soutenable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable 15. Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l appauvrissement de la biodiversité 16. Promouvoir l avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer à tous l accès à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes 17. Revitaliser le partenariat mondial au service du développement soutenable et renforcer les moyens de ce partenariat Eliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l agriculture durable d infrastructures et à l efficacité des services Favoriser l exploitation, l utilisation et la gestion durables des ressources naturelles Améliorer la qualité de l environnement Promouvoir des partenariats mondiaux et l efficacité des institutions l'eau et autres ressources naturelles Transformer la gouvernance pour favoriser le développement durable 5

6 III. MISE EN ŒUVRE DES OMD AU SENEGAL ODD et mise en œuvre des OMD au Sénégal ODD Mise en œuvre des OMD au Sénégal Notes générales ODD 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde OMD 1 : en raison de la faible croissance par tête enregistrée sur les douze dernières années, le rythme avec lequel le Sénégal avance dans la lutte contre la pauvreté est loin d être satisfaisant. Compte tenu des résultats enregistrés et des tendances qui se dégagent, le Sénégal risque de rater le rendez-vous de 2015 en ce qui concerne la réduction de moitié des pauvres, fixée à 34%. De même, le Sénégal doit redoubler d efforts (la tendance actuelle ne milite pas en faveur de l atteinte des OMD) afin de réduire la faim en raison du lien étroit que cette cible entretient avec les autres OMD, en particulier dans le domaine de la santé. Seuil identique de 1.25$/jour par habitant ODD 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable ODD 3 : Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges OMD 1 OMD 4 : malgré les progrès, le Sénégal a de faibles chances d atteindre les cibles de taux de mortalité des moins de 5 ans (44 pm) en OMD 6 : si les tendances se confirment et les acquis maintenus, le Sénégal a de réelles chances d atteindre les cibles fixées en 2015 Complémentaire de l ODD 12 Il existe une plus grande difficulté à lutter contre la malnutrition que contre la pauvreté En 2012, 51% des décès dans les PMA étaient dus à des maladies transmissibles ou aux conditions maternelles, prénatales ou de nutrition ODD 4 : Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d équité et promouvoir les possibilités d apprentissage tout au long de la vie OMD 2 : les progrès sont réels mais le rendement interne du système se dégrade, du fait de la pression des effectifs, de la gouvernance et des difficultés de financement. L analyse des tendances indique donc que le rythme de progression n est pas assez rapide pour que le Sénégal atteigne le niveau requis pour les OMD à l horizon La faiblesse du taux d achèvement indique qu il reste beaucoup d efforts à faire en ce qui concerne le maintien des enfants à l école et l amélioration de la qualité de l enseignement si le Sénégal veut se rapprocher des objectifs pour L objectif n est pas loin d être atteint 6

7 ODD 5 : Réaliser l égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ODD 6 : Garantir l accès de tous à des services d approvisionnement en eau et d assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau OMD 3 : les tendances positives observées au niveau de la parité dans l enseignement primaire devront maintenant se prolonger au niveau des autres cycles moyen et secondaire pour que les chances d atteinte des cibles fixées en 2015 se confirment OMD 7 : si les tendances actuelles se maintiennent, l objectif d accès à l eau pour 100% des populations urbaines et 82 % des populations rurales pourrait être atteint en 2015.Dans le domaine de l assainissement, les performances sont jugées faibles aussi bien en milieu urbain que rural. L atteinte de cette cible reste hors de portée pour le Sénégal. OMD 7C de façon spécifique Les données disponibles sont encore pauvres Accès à l eau et l assainissement en milieu urbain est Spécifiquement traité dans l ODD 11 ODD 7 et 13 : Énergie et changement climatique ODD 8, 9, 10 & 12 : Croissance économique, infrastructures, emploi, inégalités et modes de production durable ODD 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables ODD 14 et 15 : Utilisation durable des ressources naturelles et conservation des écosystèmes et de la biodiversité ODD 16 : Promouvoir l avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer à tous l accès à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes ODD 17 : Revitaliser le partenariat mondial au service du développement soutenable et renforcer les moyens de ce partenariat Dimensions absentes des OMD OMD 1B : assurer le plein emploi et l emploi décent pour tous OMD 1, OMD 7 Dimension Absente des OMD OMD 8 : relatif à l aide au partenariat pour le développement. Le Sénégal reçoit en moyenne près de 500 milliards de FCFA au titre de l APD. Cette aide représente moins de 10% du revenu national brut. Les PMA apparaissent significativement plus vulnérables que les autres pays Ils devraient être définis par chaque pays, sur la base de son potentiel de croissance. La pauvreté est un puissant facteur d exclusion en matière d habitat salubre Complémentaires des ODD 7, ODD 13 Dépréciation du capital naturel plus élevée dans les PMA Gouvernance, sécurité, justice, paix et emploi «environ 1,5 milliard d êtres humains vivent dans des pays touchés par des cycles répétés de violence politique et criminelle» BM,

8 IV. PROPOSITION D OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LE SENEGAL Il convient de préciser que chaque objectif doit être «SMART» : spécifique, mesurable, accessible, pertinent et limité dans le temps. Un ensemble de critères clairs et facilement applicables permettront de définir le programme pour l après-2015 conformément aux résultats de Rio+20. Chaque objectif devrait : Résoudre une question décisive, et avoir des répercussions importantes sur le développement durable, sur la base des recherches existantes. Résumer un message convaincant sur des questions qui permettent de dynamiser les personnes, les entreprises et les gouvernements. Être facile à comprendre et communiquer sans jargonner. Être mesurable, utiliser des indicateurs, des mesures et des données crédibles et comparables au niveau international et faire l objet d un suivi. Être largement applicable dans les pays ayant différents niveaux de revenus, et dans ceux sortant d un conflit ou se remettant d une catastrophe naturelle. Reposer sur l opinion de la population et sur les priorités identifiées au cours des consultations en écoutant notamment les enfants, les jeunes, les femmes ainsi que les groupes marginalisés et victimes d exclusion. Être basé sur un consensus, reposant autant que possible sur les accords existants entre les États membres de l ONU, tout en s efforçant d aller au-delà des accords précédents afin que les peuples puissent jouir d une meilleure qualité de vie. Plusieurs thématiques peuvent faire l objet d une concertation et aboutir à un consensus pour les futurs ODD : - Pauvreté - Gouvernance / paix / sécurité - Santé (espérance de vie 70 ans) - Education - Accès à l eau potable et l assainissement - Parité homme/femme et l épanouissement des jeunes - Inclusion sociale - Villes durables - Croissance verte inclusive - Infrastructures et efficacité des services - Gestion durable des ressources naturelles - Qualité environnementale - Partenariat 8

A L ECHELLE NATIONALE

A L ECHELLE NATIONALE PARTICIPATION DE LA TUNISIE DANS L ELABORATION DE L AGENDA POST 2015 - ODD A L ECHELLE NATIONALE La consultation Nationale sur «LA TUNISIE QUE NOUS VOULONS» Dans le cadre du processus de réflexion sur

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (ODD)?

QUE SAVOIR SUR LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (ODD)? REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT QUE SAVOIR SUR LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (ODD)? Avec l appui de : Novembre 2016 DES OMD AUX ODD En

Plus en détail

Grille de priorisation des objectifs de développement durable (GPC-ODD)

Grille de priorisation des objectifs de développement durable (GPC-ODD) Grille de priorisation des objectifs de développement durable (GPC-ODD) Olivier Riffon, Chaire de recherche en éco-conseil Kouraichi Said-Hassani, MDDELCC Opérationnalisation du développement durable :

Plus en détail

mêmes droits aux ressources économiques - aux services de base, - au contrôle des terres et à d autres formes de propriété,

mêmes droits aux ressources économiques - aux services de base, - au contrôle des terres et à d autres formes de propriété, Le 25 septembre 2015, 193 dirigeants mondiaux se sont engagés à atteindre 17 objectifs mondiaux, pour réaliser 3 accomplissements extraordinaires au cours des 15 prochaines années: Mettre fin à l extrême

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise Point 3 (a) (i) de l ordre du jour provisoire E/CN.6/2010/1 pour la cinquantequatrième session de la Commission de la condition de la femme, du 1 er au 12 mars 2010 : Révision de la mise en œuvre de la

Plus en détail

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CE QUE LES GOUVERNEMENTS LOCAUX DOIVENT SAVOIR

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CE QUE LES GOUVERNEMENTS LOCAUX DOIVENT SAVOIR OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE CE QUE LES GOUVERNEMENTS LOCAUX DOIVENT SAVOIR CE QUE LES GOUVERNEMENTS LOCAUX DOIVENT SAVOIR Préface Le 25 septembre 2015, les États membres des Nations Unies ont adopté

Plus en détail

Les Français et la politique d aide au développement de la France

Les Français et la politique d aide au développement de la France 22 septembre 2015 Étude réalisée auprès de l ensemble des Français âgés de 15 ans et plus Contacts : François Kraus Jean-Philippe Dubrulle 01 72 34 94 64 / 01 72 34 95 45 francois.kraus@ifop.com Les Français

Plus en détail

Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne

Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne Le 25 septembre 2015, un nouvel ensemble d'objectifs mondiaux pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité

Plus en détail

3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel

3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel 3. OBJECTIFS À COURT ET MOYEN TERME 3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel Ce troisième chapitre est consacré aux objectifs à court et moyen terme que le Gouvernement

Plus en détail

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec COMMERCE EQUITABLE ET MECANISMES NOVATEURS DE FINANCEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Processus de Planification basée sur les OMD:

Processus de Planification basée sur les OMD: Processus de Planification basée sur les OMD: Expériences du Niger Lusaka, octobre novembre 2007 Plan de l exposé Contexte Stratégie de Développement Accéléré et de Réduction de la Pauvreté: SDRP (2008-2012)

Plus en détail

Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012)

Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012) Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012) NATIONAL PRIORITY OR GOAL: Renforcer la confiance entre gouvernés et gouvernants à travers

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-HUITIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A68/14 Point 14.2 de l ordre du jour provisoire 24 avril 2015 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Dans

Plus en détail

Annexe 1 : Liste officielle des indicateurs associés aux OMD

Annexe 1 : Liste officielle des indicateurs associés aux OMD Annexe 1 : Liste officielle des indicateurs associés aux OMD Effectif à compter du 15 janvier 2008 Objectif 1 : Éliminer l extrême pauvreté et la faim Cible 1.A : Réduire de moitié, entre 1990 et 2015,

Plus en détail

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

Pour la conception et la Promotion d une Stratégie Nationale de Développement Durable

Pour la conception et la Promotion d une Stratégie Nationale de Développement Durable MINSTERE DE L ENVIRONNEMENT BURKINA FASO ET DE L EAU Unité - Progrès - Justice ----------------- ---------- SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT ----------------

Plus en détail

L EXEMPLE DU SENEGAL

L EXEMPLE DU SENEGAL République du Sénégal (Un Peuple Un But Une Foi) -------------*******------------ Présentation de l expérience des pays L EXEMPLE DU SENEGAL New York, 9-11 Octobre 2013 PLAN Contexte Processus d élaboration

Plus en détail

Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle

Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle G.T. 1 : le Monde selon les Femmes Document issu de 3 sources : 1. Recommandations du groupe GESA de la CFD sur " l'accès et le contrôle des

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

L ODD 4 Education Processus, enjeux & implications

L ODD 4 Education Processus, enjeux & implications 14 novembre 2016 XVe rencontre CSFEF, Antananarivo L ODD 4 Education Processus, enjeux & implications Matthias LANSARD - UNICEF UNICEF/UNI197921/Schermbrucker «Assurer l accès de tous à une éducation de

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule : Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( )

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( ) CHAQUE FEMME CHAQUE ENFANT LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT (2016-2030) SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER D UN COUP D OEIL SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER La

Plus en détail

EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE. #DevCanada

EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE. #DevCanada EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE #DevCanada MANDAT - NOUVELLES CIBLES DE L AIDE INTERNATIONALE CANADIENNE : Les plus pauvres et les plus vulnérables Les États fragiles PRIORITÉS Approche féministe dans

Plus en détail

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Le FSE est un moyen de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité Le Fonds social européen (FSE) et l'un des Fonds structurels de l'union

Plus en détail

QUAND/ OU : Août 2016 à Madagascar. 31 Août - 01 Septembre 2016 à Maurice Septembre 2016 aux Seychelles.

QUAND/ OU : Août 2016 à Madagascar. 31 Août - 01 Septembre 2016 à Maurice Septembre 2016 aux Seychelles. Le Directeur Général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture), José Graziano da Silva se rendra à Madagascar, Maurice et Seychelles en appui au Programme Régional

Plus en détail

Stratégie économique pour la Francophonie

Stratégie économique pour la Francophonie XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie économique pour la Francophonie Préambule : La Francophonie

Plus en détail

LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015

LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 La NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 Note d orientation LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 Une attention spéciale doit être portée

Plus en détail

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA)

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA) PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ---------------------- CABINET --------- CELLULE MCA REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberté - Patrie LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT

Plus en détail

OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015

OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015 OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT A l HORIZON 2015 Situation actuelle au Bénin Djabar D. ADECHIAN & Raïmi A. ESSESSINOU Direction des Statistiques Sociales Institut National de la Statistique

Plus en détail

Plan Cadre des Nations Unies pour le Développement (UNDAF) en RDC. Matrice simplifiée

Plan Cadre des Nations Unies pour le Développement (UNDAF) en RDC. Matrice simplifiée Priorité nationale 1: Gouvernance et développement des institutions Effet UNDAF 1: La gouvernance (politique, administrative et économique) est plus effective, durable et plus respectueuse des droits humains

Plus en détail

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous*

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous* * Facteur déterminant Assainissement Eau Réglementation 5 4 Infrastructure ancienne 5 5 Capacités en ressources humaines 4 5 Politiques et Institutions 3 4 Financement suffisant 3 4 Resssources en eau

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

Pourquoi la Côte d Ivoire

Pourquoi la Côte d Ivoire Pourquoi la Côte d Ivoire a besoin de statistiques fiables Institut National de la Statistique Plateau, Cité administrative, Tour C, 2 ème étage - BP V 55 Abidjan 01 Côte d'ivoire Tél : (225) 20 21 05

Plus en détail

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) OEA/Ser.E GRIC/INF.12/11 31 octobre 2011 Original: espagnol DÉCLARATION DE SAN JOSÉ 2011 RENCONTRE DES MINISTRES

Plus en détail

La Charte de Genève des Nations Unies

La Charte de Genève des Nations Unies UNITED NATIONS ECONOMIC COMMISSION FOR EUROPE La Charte de Genève des Nations Unies sur le logement durable Garantir à tous l accès à un logement convenable, de qualité adéquate, abordable et salubre UNITED

Plus en détail

Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI

Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI PASSAGE DES OMDs AUX ODDs, IMPLICATION DES OFFICES NATIONAUX DE LA STATISTIQUE DANS LA MESURE DES PROGRÈS DANS LA PÉRIODE POST-2015 : LE CAS DU MODOU

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE

CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE CONFERENCE CRISE ALIMENTAIRE EN BANDE SAHELIENNE Leçons tirées des précédentes réponses humanitaires et mise en perspective face aux défis à venir N Djamena, 20 Mars 2012 COMMUNICATION OXFAM AU TCHAD Réduction

Plus en détail

Mouvement International de la Jeunesse Agricole et Rurale Catholique

Mouvement International de la Jeunesse Agricole et Rurale Catholique BSP/C/16/NGO/69 Réponse à la Consultation des États membres et des Membres associés, y compris leurs commissions nationales pour l UNESCO, ainsi que des organisations intergouvernementales et des organisations

Plus en détail

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA66.9 Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai 2013 Handicap La Soixante-Sixième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné le rapport sur le handicap ;

Plus en détail

Charte Internationale des Achats Responsables

Charte Internationale des Achats Responsables Charte Internationale des Achats Responsables 2015 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes

Plus en détail

Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période

Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE DES NATIONS UNIES Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période 2014-2020 adoptée lors de la Conférence

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

une mobilisation mondiale des chrétiens contre la pauvreté

une mobilisation mondiale des chrétiens contre la pauvreté une mobilisation mondiale des chrétiens contre la pauvreté «Ce que l'éternel demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu.»

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation L eau pour la production agricole: quels enjeux? Le genre: quelques chiffres à méditer Agriculture: des acquis indéniables Les Apports de la stratégie agricole du Plan Maroc Vert

Plus en détail

Recommendations adressées aux Agences des Nations Unies, aux Fonds et Programmes et à d'autres Organisations Intergouvernementales

Recommendations adressées aux Agences des Nations Unies, aux Fonds et Programmes et à d'autres Organisations Intergouvernementales Rapport sur la 15 ème Session de l Instance Permanente sur les Questions Autochtones (9 au 20 Mai 2016) Recommendations adressées aux Agences des Nations Unies, aux Fonds et Programmes et à d'autres Organisations

Plus en détail

RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE

RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE PLAN DE PRESENTATION Rappel des résultats attendus Déroulement des travaux Participation Acquis Recommandations RAPPEL DES RÉSULTATS

Plus en détail

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Agenda territorial de l Union européenne Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Accepté à l occasion de la Réunion informelle des ministres du Développement urbain et de

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Maroc

Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Maroc General Assembly, Informal thematic debate on the promotion of gender equality and the empowerment of women New York, March 2007 Le Budget Genre, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et

Plus en détail

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA?

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? Du 25 au 27 septembre se tiendra à New York l'assemblée générale des Nations Unies durant laquelle les chefs

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caucase et Asie centrale. Asie du Sud-Est. Asie de l Ouest. Afrique du Nord

Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caucase et Asie centrale. Asie du Sud-Est. Asie de l Ouest. Afrique du Nord Objectif 4 Réduire la mortalité des enfants CIBLE Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans La mortalité des enfants a diminué de plus d un tiers, mais

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

Convention relative aux droits de l enfant

Convention relative aux droits de l enfant Nations Unies CRC/C/PER/Q/4-5 Convention relative aux droits de l enfant Distr. générale 14 juillet 2015 Français Original : espagnol Anglais, espagnol et français seulement Comité des droits de l enfant

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau

Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau Commentaires sur le DENARP : réflexion thématique en cours en Guinée-Bissau Les commentaires ci-après visent à apporter une valeur ajoutée au travail en cours, qui porte sur l identification des principaux

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.11.2015

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.11.2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 9.11.2015 C(2015) 7674 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 9.11.2015 relative au programme d action annuel 2015 en faveur de la Tanzanie, à financer sur les ressources

Plus en détail

Contexte et enjeux pour les CECAM

Contexte et enjeux pour les CECAM Enjeux et impacts de la microfinance rurale à Madagascar : Etude d impact du réseau des Caisses d épargne et de crédit mutuel de Madagascar (CECAM) (2003-2007) BIM n - 24 octobre 2006 Emmanuelle BOUQUET

Plus en détail

PROJET DE DÉCLARATION DE CANCÚN SUR L INTÉGRATION DE LA CONSERVATION ET DE L UTILISATION DURABLE DE LA BIODIVERSITÉ POUR LE BIEN-ÊTRE

PROJET DE DÉCLARATION DE CANCÚN SUR L INTÉGRATION DE LA CONSERVATION ET DE L UTILISATION DURABLE DE LA BIODIVERSITÉ POUR LE BIEN-ÊTRE PROJET DE DÉCLARATION DE CANCÚN SUR L INTÉGRATION DE LA CONSERVATION ET DE L UTILISATION DURABLE DE LA BIODIVERSITÉ POUR LE BIEN-ÊTRE Nous, les ministres de l Environnement, de l Agriculture, de la Pêche,

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

RÉUNION DE HAUT NIVEAU

RÉUNION DE HAUT NIVEAU RÉUNION DE HAUT NIVEAU 2016 SUR LA FIN DU SIDA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES NEW YORK 8 10 JUIN 2016 Accélérer l action pour mettre fin au sida II METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA EST UNE COMPOSANTE

Plus en détail

Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique

Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique STRATÉGIE DE REVENDICATION DANS UN MONDE ET DANS UN CANADA EN MUTATION

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ------------------------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ISSOUFOU MAHAMADOU, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER A L OCCASION DU SOMMET DES DIRIGEANTS

Plus en détail

AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR. Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015

AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR. Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015 AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015 Atelier de formation et de consultation, 11-13 mars 2015 LES LIGNES DIRECTRICES DU LEG ET LE CONTEXTE MALGACHE A. Travail

Plus en détail

COLLOQUE Education au Développement Durable 18 Novembre 2013

COLLOQUE Education au Développement Durable 18 Novembre 2013 COLLOQUE Education au Développement Durable 18 Novembre 2013 Que s est-il passé avant Rio+20? Rio+20 n est pas la première Conférence des Nations Unies sur le thème du développement durable, elle a en

Plus en détail

Union africaine. Conseil économique et social. Consensus sur les données en Afrique

Union africaine. Conseil économique et social. Consensus sur les données en Afrique Nations Unies Conseil économique et social E/ECA/CM/48/CRP.2 Commission économique pour l Afrique Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique Quarante-huitième

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6. PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP UN INSTRUMENT DE REALISATION DES DROITS DE L HOMME Voir p87 l ETUDE DE CAS MACEDOINE/HANDICAP INTERNATIONAL - Elaboration de plans d action locaux relatifs au

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résice AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Grille de Lecture des Politiques et Programmes contribuant à la Résice Version Finale (Septembre 0) Avec la facilitation du : PREAMBULE

Plus en détail

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe Atelier de renforcement des capacités en matière d éducation pour l inclusion et de curricula inclusifs Commission nationale du Maroc pour l UNESCO, Centre UNESCO-San Sébastian et BIE-UNESCO Rabat, Maroc,

Plus en détail

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris *** Dans le cadre du Lima Paris Action Agenda, Nous, représentants

Plus en détail

LEVIERS DE RENFORCEMENT DU POTENTIEL DE LA CROISSANCE DE L ECONOMIE MAROCAINE : QUELQUES ELEMENTS DE REFLEXION

LEVIERS DE RENFORCEMENT DU POTENTIEL DE LA CROISSANCE DE L ECONOMIE MAROCAINE : QUELQUES ELEMENTS DE REFLEXION LEVIERS DE RENFORCEMENT DU POTENTIEL DE LA CROISSANCE DE L ECONOMIE MAROCAINE : QUELQUES ELEMENTS DE REFLEXION MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATÉGIQUES CENTRE

Plus en détail

SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR

SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR REPOBLIKAN I MADAGASIKARA SYNTHESE SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION D ISTANBUL A MADAGASCAR Vice Primature en charge de l Economie et de l Industrie Juillet 2013 Plan de la présentation Généralités

Plus en détail

Je voudrais particulièrement remercier la Banque Mondiale pour sa collaboration et son soutien à la réalisation de cette étude, ainsi que pour son

Je voudrais particulièrement remercier la Banque Mondiale pour sa collaboration et son soutien à la réalisation de cette étude, ainsi que pour son SEMINAIRE DE RESTITUTION DE L ETUDE SUR LES PRATIQUES COMPTABLES ET D AUDITS EN CÔTE D IVOIRE ------------ ALLOCUTION D OUVERTURE DE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

Plus en détail

COP21: RECOMMANDATIONS DU RESEAU CLIMAT & DEVELOPPEMENT Déclaration de Paris, mai 2015 -------------------------- A l occasion de la COP21 qui se déroulera à Paris fin 2015 et débouchera sur un accord

Plus en détail

Genre et politiques nationales d eau et d assainissement au Sénégal

Genre et politiques nationales d eau et d assainissement au Sénégal MINISTERE DE L URBANISME, DE L HABITAT, DE L HYDRAULIQUE URBAINE, DE L HYGIENE PUBLIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT 16EME REUNION DE LA COMMISSION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Genre et politiques nationales d eau

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun Transformer les zones rurales en Afrique par le développement des compétences, la création

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement. Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger

Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement. Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger Tabac & Objectifs du millénaire pour le développement Inoussa Saouna SOS Tabagisme Niger OMD 8 objectifs pour 2015 En 2000, à l occasion du Sommet du Millénaire, les Nations-Unies ont fixé 8 objectifs

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/878

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/878 Nations Unies A/AC.105/878 Assemblée générale Distr.: Générale 21 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))] Nations Unies A/RES/58/132 Assemblée générale Distr. générale 19 janvier 2004 Cinquante-huitième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Alliance Globale pour l Initiative Résilience au Sahel et en Afrique de l Ouest (AGIR) Processus Elaboration PRP- Sénégal

Alliance Globale pour l Initiative Résilience au Sahel et en Afrique de l Ouest (AGIR) Processus Elaboration PRP- Sénégal Alliance Globale pour l Initiative Résilience au Sahel et en Afrique de l Ouest (AGIR) Processus Elaboration PRP- Sénégal 1 Plan 1.Processus AGIR au Sénégal 2. Cadre institutionnel de gestion des PRP 3.Contenu

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/73/38 Conseil économique et social Distr. générale 8 mai 2017 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Soixante-treizième session Bangkok,

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR ALI HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise. 17 ème FORUM DE BAMAKO Bamako, du 23 au 25 Février 2017

ALLOCUTION DE MONSIEUR ALI HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise. 17 ème FORUM DE BAMAKO Bamako, du 23 au 25 Février 2017 ALLOCUTION DE MONSIEUR ALI HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise 17 ème FORUM DE BAMAKO Bamako, du 23 au 25 Février 2017 Février 2017 1 Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Ministres,

Plus en détail

La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF)

La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF) La Stratégie économique pour la Francophonie (SEF) But de la SEF Contribuer à la construction d un modèle économique performant, soucieux de la dignité humaine, du respect de l environnement et capable

Plus en détail

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer!

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer! PRÉSENTATION Un «grand collège» qui continue de se développer! Voilà le titre qui chapeautait la présentation du plan stratégique 2010 2015 que le conseil d administration avait adopté en juin 2010. Deux

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria»

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Journée d'information portant sur la thématique "Consommons Algérien" Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Présentation : M. Kamal KHEFFACHE,

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Conseil des droits de l homme Résolution 6/27. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant toutes les résolutions antérieures

Plus en détail

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes.

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes. Introduction Introduction Coopération transfrontalière France Manche Angleterre Nouveautés Règles de participation Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales

Plus en détail

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine Direction du Patrimoine Culturel Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine CONFERENCE INTERNATIONALE Villes en développement : politiques de restauration et

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

Enjeux Significatifs de moyen

Enjeux Significatifs de moyen ANNEXE XVI Voies de Progrès CG77 1. Engagement leadership élus et direction 2. Stratégie, politiques et objectifs 3. Participation, implication motivation du personnel 4. Organisation et responsabilités

Plus en détail