Marchés à la production vrac

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marchés à la production vrac 2015-16"

Transcription

1 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %) (- %) 7 77 (- %) 8 (+ %) 7 (+9 %) 8 (+ %) AOC / Prix moyens depuis le début de la campagne* en /hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 7,89 (+ %) 8,8 (+ %) 9,7 (+ %) 9, (+ %) 78,9 (- %) 8, 89, 88,8 (- %) 8, 9,, (+ %) 8, (+ %) AOC (*) Évolutions par rapport à semaines de campagne / pour les IGP et VSIG, 9 semaines pour les AOC. Marchés à la production D après les données des contrats d achat à fin mai, les transactions en vrac reculent par rapport à la campagne - pour l ensemble des couleurs en vins de France sans IG. L activité en IGP est porteuse pour les vins avec mention de cépage alors que les transactions pour les vins sans mention de cépage sont plus lentes. Toutes couleurs confondues, les volumes de ventes sont légèrement inférieurs à la campagne précédente en vins AOC avec une hausse des ventes en s et une baisse en s et rosés. Les prix moyens sont en hausse sur l ensemble des segments en vins s alors que les vins s sont en hausse pour les IGP mais stables pour les vins de France sans IG. Les prix de ventes en vins rosés sont en baisse pour les vins de France sans IG et les IGP. Marché Vins de Le marché des vins de reste avec des volumes de ventes plus faibles que lors de la campagne -. En cumul à fin mai, le total des échanges de Vins de s élève à,9 million d hectolitres, soit une baisse de % par rapport à /. Cette baisse porte sur les trois couleurs. Évolution du prix moyen (en % / -) Transactions vrac Vin de en - (détail des volumes et des prix des produits avec et sans mention de cépage) - rosés cép. mhl (- %) 8, /hl (- %) rosés sans cép. mhl (- %) 7, /hl (- %) TOTAL Vin de France* (SIG) 9 mhl (- %) 8,7 /hl ( %) s sans cép. 7 mhl (- 9 %) 7,8 /hl ( %) s sans cépage 9 mhl (- 8 %) 7,99 /hl (- %) s cép. 7 mhl (- %) 8,8 /hl (+ %) s cép. 8 mhl ( + %) 9, /hl (- %) (mhl = hl) (*) Vin de avec cépages = 7 % des volumes Source : Contrats d achat FranceAgriMer Évolution du volume (en % / -) Ventes en vrac à semaines de campagne / (fin mai ) % des ventes concernent des vins vendus sans mention de cépage ce qui représente million d hl (soit - % par rapport à la campagne précédente) réparties en 7 milliers d hl de s (-9 %), 9 milliers d'hl de s (-8 %) et milliers d hl de rosés (- %).

2 Les ventes de Vins de mentionnant un cépage représentent 7 % des transactions, soit un volume cumulé de 89 milliers d hl (-7 % par rapport à -), dont 7 milliers d hl de s (- %), 8 milliers d hl de s (+ %) et milliers d hl de rosés (- %). Les prix sont globalement stable pour les vins de France (SIG) avec mention de cépage par rapport à la campagne - avec des prix supérieurs de % en s (8,8 /hl) et en baisse de % pour les s (9, /hl) et les rosés (8, /hl). Pour les vins sans mention de cépage, les cours sont en baisse de % pour les s à 7,99 /hl, de % pour les rosés à 7, /hl et stable pour les s à 7,8 /hl. Marché Vins à Indication Géographique Protégée (IGP) Les transactions en vins IGP sur les dix premiers mois de la campagne progressent en volume par rapport à ceux de la campagne -. En cumul, les ventes progressent pour les vins s et les vins s de cépages alors que les vins rosés confirment la faible dynamique qu ils ont depuis le début de la campagne. A fin mai, les échanges cumulés des vins IGP représentent 7,7 millions d hectolitres, soit % de plus que ceux de la campagne -. Évolution du prix moyen (en % / -) Transactions vrac IGP en - (détail des volumes et des prix des produits avec et sans mention de cépage) (*) IGP Pays d Oc = 7 % des volumes TOTAL* 7 77 mhl (+ %) 98,9 /hl (+ 8 %) s sans cép. mhl (- 8 %) 9,8 /hl (+ %) rosés sans cép. 87 mhl (- %) 9, /hl (+ %) rosés cép. mhl (- %) 88,8 /hl (- %) s cép. 8 mhl ( + %) 8, /hl (+ %) s cép. 998 mhl (+ 9 %) 9, /hl (+ %) s sans cép. (mhl = hl) mhl (+ %) 8, /hl (+ %) - - Évolution du volume (en % / -) Ventes en vrac à semaines de campagne / (fin mai ) Source : Contrats d achat FranceAgriMer/InterOc/Ivso/CIVL 7 % des échanges concernent les vins vendus avec une mention de cépage, soit,7 millions d hl (+9 % par rapport à -) répartis en millions d hl de s (+9 %),, million d hl de rosés et, million d hl de s (+ %). Les ventes de vins sans mention de cépage ( % des transactions) enregistrent quant à elles un cumul de millions d hl (-7 %), dont 879 milliers d hl de s (+ %), 87 milliers d hl de rosés et milliers d hl de s (-8 %). Les cours des IGP avec mention de cépage s'établissent à 9, /hl (+ %) pour les s, à 88,8 /hl pour les rosés (- %) et à 8, /hl (+ %) pour les s. Sans mention de cépage, le prix des transactions est de 8, /hl en s (+ %), de 9 /hl en rosés (+ %) et de 9,8 /hl en s (+ %). Marché Vins à Appellation d Origine Contrôlée (AOC/AOP) Les informations communiquées par les organisations interprofessionnelles des vins à AOC/AOP à fin avril font état globalement d une légère baisse des transactions alors que les prix sont en augmentation. Les transactions en vins rosés sont en baisse du fait du ralentissement des ventes dans les principales régions productrices. Les appellations en s bénéficient de ventes plus importantes que la campagne passée avec des transactions en hausses des vignobles bordelais et du Languedoc Roussillon. Les ventes de vins s sont en retrait du fait de ventes moins dynamiques que la campagne précédente dans l ensemble des régions productrices. Les transactions se font sur des bases de prix en hausse pour les vins d appellations s et s avec une augmentation notable en Alsace et en Bourgogne et Beaujolais. Les prix sont stables par rapport à la campagne - pour les vins rosés. Evolution du prix moyen (en %) - AOP s/rosés/s en - Transactions vrac à la production Sud-Ouest** Bergerac Total AOP Provence rosé * Bourgogne Vallée du Rhône Évolution du volume (en % / -) ** AOC du Sud-Ouest à mois d enregistrement. * Variations en vol. non significatives Ventes en vrac à 9 mois de campagne / (fin avril ) Source : Organisations interprofessionnelles, Elaboration : FranceAgriMer rosé Bourgogne Bordeaux Beaujolais Bordeaux Sortie de chais des récoltants - Selon les informations enregistrées par les douanes françaises à fin mars, les sorties de chais de la campagne - sont en hausse de % par rapport à la précédente campagne, du fait d une accélération des sorties en AOC qui sont en hausse de,8 %. Les VSIG sont en forte baisse à -,8 % et les IGP en légère baisse à -,8 %. Source : DGDDI Alsace Vallée du Rhône rosé Bergerac Languedoc- Roussillon Evolution des sorties de chais des récoltants / vs / Sorties de chais (en million d hl) / / Var. en % AOC/AOP,99 8, +,8 % IGP,7,7 -,8 % VSIG et autres,899,8 -,8 % TOTAL, 8, +,7 % Sorties de chais à 8 mois de campagne - (fin mars )

3 Consommation Ventes de vins tranquilles en grande distribution du 7/8/ au // (P9/ à P/) Source : panel de distributeurs IRI A mois de la fin de campagne /, les ventes de vin tranquille en grande distribution affichent une baisse en volume (-, %) et une hausse en valeur (+, %) par rapport à la même période /. Comparés à la moyenne des cinq campagnes précédentes, ces ventes sont stables en volume (+, %) et progressent en valeur (+, %). Leur prix moyen augmente de,8 % vs à / et de, % par rapport à la moyenne, à,8 /litre. Le marché des vins tranquilles en grande distribution à mois de la fin de campagne / (du7/8/ au //), millions d hl,9 milliards d -,% vs / +, % vs / +, % vs /-/ +, % vs /-/ % ROUGES 9% % Rouges :, Mhl -, % vs / -, % vs moy. /-/ Blancs :, Mhl +, % vs / +,7 % vs moy. /-/ Rosés :,7 Mhl - % vs + 7,7 % vs moy. /-/ BLANCS ROSES % % 8% Rouges :,7 Mhl +, % vs / + 8, % vs moy. /-/ Blancs :, Mhl +, % vs / +,8 % vs moy. /-/ Rosés :,9 Mhl +, % vs +, % vs moy. /-/ Si le déclin des vins s se poursuit en volume, les ventes de rosés reculent par rapport à la campagne précédente, et ce pour la première fois depuis plusieurs années. Pour ces deux couleurs, seuls progressent les vins sans IG en provenance de l (+,7 % en et +, % en rosé) et les vins étrangers (+, % en et +9, % en rosé). En, les pertes en vins de France SIG sont compensées par les résultats des autres catégories. En valeur, les trois couleurs progressent. Toutes couleurs confondues, deux catégories affichent des pertes par rapport à la moyenne /-/ : les AOP (-,8 %) et les vins de France SIG (-, %). Evolution du prix moyen (en %) % % % % % % Le marché des vins tranquilles en grande distribution par catégories à mois de la fin de campagne / (du7/8/ au //) Evolution par rapport à la moyenne /-/ IGP standard,7 mhl AOP, mhl Vin de France SIG, mhl Total vin tranquille, mhl IGP de cépage, mhl VSIG, mhl Vin étranger, mhl Les ventes d IGP standard sont stables en volume, celles des IGP de cépage affichent +, %, les VSIG et les vins étrangers sont particulièrement bien orientés (respectivement +, % et +8, %) par rapport à la moyenne des cinq campagnes précédentes). Les vins étrangers représentent 7 % du volume et % de la valeur des ventes totales de vin tranquille en grande distribution. Parmi ces vins, l origine Espagne est plus que présente, avec une part de marché volume de 78 %. Les vins espagnols ont fortement contribué à la croissance du segment des vins étrangers, avec des ventes en progression de % par rapport à / et de 9 % par rapport aux deux dernières campagnes, et un prix moyen bien inférieur à celui des autres origines (environ,8 /litre). 97% des vins espagnols sont des vins sans IG, et % des AOP. (mhl) Le marché des vins étrangers en grande distribution (du 7/8/ au //), milliers d hl (+ 9,7 % vs / et + 8, % vs /-/), millions d (+,7 % vs / et + 7, % vs /-/) Total = 9, mhl, 9, 8,87 7,9 7, Total = 9, mhl,8,88,7,,7 Total =, mhl,7,9,,,,7 Vin espagnol = 78 % de PDM volume Ventes en GD = + % vs / + 9 % vs /-/ / / / Espagne Italie Afrique du Sud Maroc Portugal Autres origines Par ailleurs, les vins commercialisés sous marques de distributeurs (MDD) ne progressent plus (-, % en volume et -, % en valeur vs / et -, % en volume et +7, % en valeur vs /-/), alors que le bag in box poursuit son développement. En effet, ce conditionnement, qui pèse pour 7 % en volume et pour % en valeur dans les ventes totales de vin tranquille de cette campagne /, affiche une croissance en volume de, % vs / et de,8 % vs /-/, et une croissance en valeur de, % vs / et de, % vs /-/. Le prix moyen de vente du vin tranquille conditionné en bag in box progresse de, % par rapport à la dernière campagne, et de 8 % par rapport à la moyenne des cinq campagnes précédentes, à,8 /litre. -% -% -% -% % % % % Evolution du volume (en%) mhl= millions d hectolitres

4 Commerce extérieur Les exportations françaises de vins 9 mois de campagne / volume Les exportations françaises de vins 9 mois de campagne /,,,8,,,7,,9,,8,,9,,,9,,,9 9, 9,,,89,,7,, Par rapport aux 9 premiers mois de la campagne passée, les exportations françaises de vins reculent légèrement en volume à - %, mais progressent en valeur à + %. Les volumes exportés d août à avril atteignent ainsi, millions d hectolitres pour un chiffre d affaires record de,9 milliards d euros. Les exportations françaises par catégorie Source : Agreste En volume, seuls les vins effervescents et les vins étrangers progressent à l export. La baisse globale des exportations est en partie due au manque de disponibilités causé par des années de faibles récoltes. 8 8,7,8,8,7,,88,,7 volumes (millions hl) valeurs (milliards ),8,,8,,9, En valeur, les 9 premiers mois de la campagne / ont été marqués par une hausse des exportations sur la plupart des catégories, à l exception des vins IGP qui ont vu leur valeur légèrement diminuer (- %) et des Vins de France SIG (- %). La progression la plus notable a été observée pour les vins effervescents,,8,9,7,9,99 Les exportations françaises de vins par catégorie 9 mois de campagne / en millions d'hl, Mhl / / Source : Douanes françaises en volume, Mhl Vins SIG tranquilles < Vins hors < Champagne Vins effervescents hors Champagne Vins AOP tranquilles < Vins IGP tranquilles < Vins de France SIG tranquilles < Vins tranquilles > 7 valeur % % % % en valeur % % % % (+9 %). Les vins étrangers exportés ou réexportés progressent aussi en valeur (+ % pour les VSIG et + % pour les vins hors ). Sur la période allant d août à avril, les parts de marché des exportations françaises de vins se répartissent comme suit : Effervescents - Champagne, 8 % en volume, % en valeur ; - Autres effervescents, % en volume, % en valeur; Vins tranquilles < - AOP, 8 % en volume, % en valeur ; - IGP, % en volume, % en valeur ; - Vins de France SIG, % en volume, % en valeur - Vins SIG, 8 % en volume, % en valeur - Vins hors, % en volume, % en valeur Les exportations françaises par destination Pour les 9 premiers mois de la campagne /, les exportations françaises de vins vers les pays de l reculent en volumes rapport à la moyenne quinquennale, notamment vers les principales destinations : l Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique. A l inverse, elles sont en progression vers les pays tiers, et tout particulièrement vers la Chine ( %). En terme de valorisation, le prix moyen des exportations a nettement augmenté au global (+ % vs moyenne ans), tout particulièrement vers les Etats-Unis où le prix moyen a dépassé les /litre (+8 % vs moyenne ans). Évolution du prix moyen (en %) Les exportations françaises de vins par destination Comparaison 9 mois de campagne / vs moyenne ans Allemagne,8 Mhl Belgique,9 Mhl,98 Mhl Royaume-Uni,8 Mhl % % % Monde, Mhl % -% Total Pays tiers,7 Mhl Évolution du volume (en %) Etats-Unis, Mhl Chine,8 Mhl % -% % % % Source : Global Trade Atlas Sur août-avril /, l Allemagne reste le premier marché en volume des vins français à l export avec % de part de marché, devant le Royaume-Uni ( %), la Chine ( %), les Etats-Unis ( %) et la Belgique (9 %). Le Royaume-Uni n apparaît plus comme le premier marché pour les vins français en valeur ( % de part de marché). Toutefois, les vins français exportés vers ce marché ont été mieux valorisés en /, ce qui a permis à la France d augmenter malgré tout ses exportations en valeur. Désormais, les Etats-Unis deviennent la première destination des exportations françaises de vins en valeur avec milliard d euros d exportations sur août-avril / ( % de part de marché).

5 Les importations françaises de vins 9 mois de campagne / volume Les importations françaises de vins 9 mois de campagne / volumes (millions hl) valeurs (millions ),,,,87 9 7,9,89,9,8,7, Les volumes de vins importés par la France ont progressé sur la période allant d août à avril (+ % vs la même période de la campagne précédente), cela fait suite à une campagne / déjà marquée par une forte hausse des volumes importés (+ %). Au cours des 9 premiers mois /, elles atteignent,8 millions d hectolitres, leur plus haut niveau historique. En valeur, les importations françaises, qui atteignent 8 millions d euros, affichent une progression encore plus soutenue (+ %). Les importations françaises par catégorie 79 Source : Agreste Les importations françaises de vins sont avant tout constituées de vins en vrac. La majeure partie de ces volumes correspond à des vins en vrac sans indication géographique (SIG) et sans mention de cépage. Ces derniers représentent % des volumes et % des valeurs importées par la France sur août-avril /. millions d'hl % % % % % 8 % % % % % % % % % % 7 % % % 7,8 8, Les importations françaises de vins par catégorie 9 mois de campagne /,9 Mhl / / Source : Douanes françaises en volume, Mhl Vins effervescents AOP IGP Vins SIG bouteille Vins SIG vrac mention cépage, Vins SIG vrac sans mention cépage Vins hors bouteille Vins hors vrac Vins > 7% % % %,,9 8,8 en valeur % % % % 8% valeur Loin derrière, la ème catégorie de vins importés est le vin en vrac hors avec une part de marché de 7 % volume et % en valeur. Les vins hors importés en bouteille sont bien valorisés, puisqu ils représentent 8 % des valeurs pour seulement % des volumes. C est aussi le cas des vins AOP importés par la France ( % des volumes pour 7 % des valeurs). Les importations françaises par provenance En volume, l évolution des parts de marché des principaux pays fournisseurs du marché français sur 9 mois de la campagne / montre une véritable montée en puissance de l Espagne, au détriment de l Italie, tout particulièrement pour les vins en vrac qui représentent l essentiel des vins importés par la France (8 % des volumes). En effet, la part de marché de l Espagne dans les importations de vins en vrac sur août-avril / est de 8 % contre 8 % en /, 7 % en / et seulement % en /. L origine Espagne domine surtout parmi les vins en vrac SIG sans mention de cépage (9 % de part de marché en volume). Les importations françaises de vins en vrac par provenance 9 mois de campagne de / à / Volume (en millions d hl) / / / / / /7 7/8 Autres pays Maroc Portugal Chili 8/9 9/ Prix moyen août-avril /, /L,8 /L,8 /L,77 /L, /L,8 /L, /L Source : Global Trade Atlas Parmi les importations en vrac, en valeur, le poids de l Espagne est plus modéré avec 7 % de part de marché en raison du segment importé (vins SIG en vrac à prix bas). En effet, sur les 9 premiers mois de la campagne /, on relève un prix moyen à l import des vins en vrac en provenance d Espagne à seulement, /litre, contre,8 /litre pour ceux en provenance d Italie ou, /litre pour ceux en provenance d Afrique du Sud. A contribué à ce numéro : unité Cultures et filières spécialisées / service Marchés et études des filières / Afr du Sud Italie Espagne / / / / /

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux 1 Les facteurs de compétitivit titivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle

Plus en détail

GRANDE ÉTUDE NATIONALE CAFÉS, HÔTELS, RESTAURANTS 2014. Grande Enquête Nationale CHR / RAT 2014 1

GRANDE ÉTUDE NATIONALE CAFÉS, HÔTELS, RESTAURANTS 2014. Grande Enquête Nationale CHR / RAT 2014 1 GRANDE ÉTUDE NATIONALE CAFÉS, HÔTELS, RESTAURANTS 2014 Grande Enquête Nationale CHR / RAT 2014 1 Le vin en CHR Français en 2014 et plus précisément dans la Restauration avec Service à Table Excellence

Plus en détail

Téléprocédure pour les Vins sans indication géographique avec mention de cépage et/ou de millésime (VSIG cépage / millésime) Manuel utilisateur

Téléprocédure pour les Vins sans indication géographique avec mention de cépage et/ou de millésime (VSIG cépage / millésime) Manuel utilisateur Téléprocédure pour les Vins sans indication géographique avec mention de cépage et/ou de millésime (VSIG cépage / millésime) Manuel utilisateur Une téléprocédure est disponible pour faire vos demandes

Plus en détail

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 16 juillet 2014 Mesure n 1 : Mettre effectivement en œuvre le plan stratégique et en effectuer un suivi Page 2 sur 32 Préambule

Plus en détail

VotrePartenaire de la vigne au verre. Loire. ud-ouest. Beaujolais. Cotes du Rhône. Bourgogne Champagne. Languedoc-Roussillo

VotrePartenaire de la vigne au verre. Loire. ud-ouest. Beaujolais. Cotes du Rhône. Bourgogne Champagne. Languedoc-Roussillo VotrePartenaire de la vigne au verre ud-ouest e Cotes du Rhône Beaujolais Loire Bourgogne Champagne Languedoc-Roussillo L ACCOMPAGNEMENT DANS L ACTION LE CONCEPT La raison d être d AOC Conseils est de

Plus en détail

Les chiffres de la filière viti-vinicole 2003/2013

Les chiffres de la filière viti-vinicole 2003/2013 > Vin > novembre 2014 Données et bilans Les chiffres de la filière viti-vinicole 2003/2013 Les chiffres de la filière viti-vinicole. Données statistiques 2003/2013 Les données statistiques de FranceAgrimer

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité

Plus en détail

Tomate. TOMATE ronde Belgique extra 57-67mm colis 6kg 1.62. TOMATE ronde Belgique extra 67-82mm colis 6kg 1.60

Tomate. TOMATE ronde Belgique extra 57-67mm colis 6kg 1.62. TOMATE ronde Belgique extra 67-82mm colis 6kg 1.60 Tomate moyen mini maxi Euro Euro Euro Cavaillon 17/01/13 (Production) unité : le kg* qté:tonne* TOMATE ronde Sud-Est grappe 2.50 2.20 Perpignan 17/01/13 (Production) unité : le kg* TOMATE cocktail Roussillon

Plus en détail

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil Comité Coproduits Situation des marchés (V e quartier) juin 21 Montreuil LE MARCHE DES PRODUITS TRIPIERS Production de produits tripiers tonnes Evolution sur mois 21/21 Abats de bovins : + 2,2 % Abats

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Depuis déjà plusieurs années, consommation et production mondiales évoluent quasiment au même rythme.

Depuis déjà plusieurs années, consommation et production mondiales évoluent quasiment au même rythme. 37 Introduction Introduite en 1638, la culture de la canne connaît son apogée dans les années 60 avec une production annuelle de plus de 1,5 millions de tonnes. Depuis 1965, l'évolution de la filière est

Plus en détail

Marché Chine. France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013

Marché Chine. France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013 Marché Chine France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013 OBJECTIFS : Après s'être focalisé sur la promotion de la filière oenotourisme au niveau des professionnels, la campagne

Plus en détail

PRESENTATION Une offre globale

PRESENTATION Une offre globale PRESENTATION Une offre globale ALTIOS International AOC Conseils Le spécialiste du développement à l international Accompagnement commercial des entreprises du vin Un réseau de filiales et 150 partenaires

Plus en détail

Concours des Courtiers de Marchandises Assermentés de France des Vins de Provence Alpes Côte d'azur Corse - Récolte 2014

Concours des Courtiers de Marchandises Assermentés de France des Vins de Provence Alpes Côte d'azur Corse - Récolte 2014 Conseil National des Courtiers de Marchandises Assermentés près les Cours d Appel Tél. : +33 (0)1 42 33 16 81 - Fax : +33 (0)1 42 36 82 04 - infos@courtiers-assermentes.org Concours des Courtiers de Marchandises

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Best of des STAGES (depuis 2009-2010) Master 2 Professionnel Commerce International Equitable et Développement

Best of des STAGES (depuis 2009-2010) Master 2 Professionnel Commerce International Equitable et Développement Best of des STAGES (depuis 2009-2010) Master 2 Professionnel Commerce International Equitable et Développement Mise à jour 22 septembre 2014 Université de Toulon Faculté de sciences économiques et de gestion

Plus en détail

Philippe IMBERT pimbert@groupe-casino.fr Le 15 avril 2015 Beaucoup de facteurs peuvent influencer le choix des consommateurs

Philippe IMBERT pimbert@groupe-casino.fr Le 15 avril 2015 Beaucoup de facteurs peuvent influencer le choix des consommateurs Grande distribution : un terrain d expérimentation pour mieux comprendre les comportements des consommateurs Philippe IMBERT pimbert@groupe-casino.fr Le 15 avril 2015 Beaucoup de facteurs peuvent influencer

Plus en détail

SERVICE D OPTIMISATION POUR LA LOGISTIQUE EXPRESS DE BOUTEILLES DE VINS

SERVICE D OPTIMISATION POUR LA LOGISTIQUE EXPRESS DE BOUTEILLES DE VINS SERVICE D OPTIMISATION POUR LA LOGISTIQUE EXPRESS DE BOUTEILLES DE VINS - ZONE 1 : USA et CANADA ZONE 2 : ASIE et AFRIQUE DU SUD (Hong-Kong, Singapour, Taïwan, Japon, Corée du Sud) www.exposeo.fr Rubrique

Plus en détail

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire?

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire? Page 1 sur 5 Communiqué de presse Le 28 août 2014 6ème ÉDITION DE L OBSERVATOIRE BNP PARIBAS INTERNATIONAL BUYERS «Investing & Living abroad» 2014 La fiscalité française source d attractivité pour les

Plus en détail

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme*

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* Communiqué de presse Gennevilliers, le 05 Septembre 2013 5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* L Absentéisme en France augmente de 18% en 2012, ce qui représente une moyenne de 16,6 jours d absence

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Boutenac Info La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Edito Nos lignes se sont coupées depuis plusieurs mois et pour cause! De nombreuses activités ont occupé

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Afidol. Etude d accès au marché Phase 5. Etude qualitative auprès de la Grande Distribution. Rapport final 31 mars 2011

Afidol. Etude d accès au marché Phase 5. Etude qualitative auprès de la Grande Distribution. Rapport final 31 mars 2011 Afidol Etude d accès au marché Phase 5 Etude qualitative auprès de la Grande Distribution Rapport final 31 mars 2011 Etudes financées par l Union Européenne, France Agrimer et l Association Française Interprofessionnelle

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Solutions de développement export

Solutions de développement export Solutions de développement export UN DIRECTEUR EXPORT, UN PARTENAIRE EN CHINE Contexte: Face à un contexte conjoncturel morose dans le marché vini-viticole français, une pression constante des négociants

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Réconcilier la protection des indications géographiques et des marques: Le point de vue d un institut national

Réconcilier la protection des indications géographiques et des marques: Le point de vue d un institut national Réconcilier la protection des indications géographiques et des marques: Le point de vue d un institut national IVème Assemblée générale d OriGIn Teruel (Espagne), 24-26 juin 2009 Alexandra Grazioli Conseillère

Plus en détail

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats Analyses et résultats Numéro 84 - mai 2014 La production agricole est par nature soumise aux aléas climatiques. Le phénomène n est pas nouveau. Toutefois, au cours des vingt dernières années, le profil

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii Consolider les dettes publiques: un processus au long cours Les dysfonctionnements européens

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

rapport d activités INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE

rapport d activités INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE rapport d activités 2013 INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE Paris Paris -villages-brissac Coteauxde-l aubance Coteauxde-l aubance LE MA océan atlantique océan atlantique -villages-brissac Savennières

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

Bilan Campagnes E-mailing 2013

Bilan Campagnes E-mailing 2013 Bilan Campagnes E-mailing 2013 Allemagne E-news dédiée Envoi d une e-news «Destination Languedoc» à 88 500 prospects allemands le 11 mars. 32 400 ouvertures, soit un taux de 36,6% 769 clics, soit un taux

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires!

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Ce manuel vous expliquera exactement ce que sont les options binaires, comment les trader et comment utiliser notre

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

OAPI - Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle

OAPI - Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle OAPI - Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle BP 887 - YAOUNDE Cameroun Projet d Appui à la Mise en Place des Indications Géographiques dans les Etats Membres de l OAPI ----------------------------------------

Plus en détail

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral Solution intégrée de gestion des ressources humaines Kelio Integral Kelio Integral Votre solution intégrée 100% utile Kelio Integral est une synthèse des outils de gestion des Ressources Humaines les plus

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Description : Compagnie régulière centrée sur le bassin Méditerranéen et l Afrique.

Description : Compagnie régulière centrée sur le bassin Méditerranéen et l Afrique. Contact : Fatiha ZEMAM Chef d escale Adresse : Tel: 01 41 51 00 00 Fax: 01 41 51 00 29 E-mail: fret@aigle-azur.fr Site web: www.aigle-azur.com Description : Compagnie régulière centrée sur le bassin Méditerranéen

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8%

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8% Communiqué de presse Paris, le 16 avril 2015 Progression soutenue du chiffre d affaires au Croissance de 5,6 à données comparables * * * HotelServices : +7,6 - HotelInvest : +4,8 L activité au 1 er trimestre

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013 Economie du livre Repères statistiques 2011 et tendances 2012 Mars 2013 0 Sommaire 1 Marché de l'édition en 2011 Un marché de l'édition stable Dynamisme de la production éditoriale Des relais de croissance

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral

Solution intégrée de gestion des ressources humaines. Kelio Integral Solution intégrée de gestion des ressources humaines Kelio Integral Kelio Integral Votre solution intégrée 100% utile Kelio Integral est une synthèse des outils de gestion des Ressources Humaines les plus

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima Optimisez vos ressources humaines Kelio Optima Kelio Optima Votre solution stratégique Kelio Optima est une solution qui permet de rendre l information accessible à tous les acteurs de votre politique

Plus en détail

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima

Optimisez vos ressources humaines. Kelio Optima Optimisez vos ressources humaines Kelio Optima Kelio Optima Votre solution stratégique Kelio Optima est une solution qui permet de rendre l information accessible à tous les acteurs de votre politique

Plus en détail

Focus de la Lettre de veille du CNCE Période du 15 au 30 avril 2014

Focus de la Lettre de veille du CNCE Période du 15 au 30 avril 2014 Conseil National du Commerce Extérieur Focus de la Lettre de veille du CNCE Période du 15 au 30 avril 2014 Pays couverts par cette lettre de veille Anticiper Partager Agir L Afrique, une nouvelle trajectoire

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION. LE MOCI GPS BUSINESS à l international Offre Publicitaire multi-média (Print-Web-Vidéo-Evénements-Marketing Direct-Appli smartphones) VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

Plus en détail

Un savoir faire juridique dans le domaine agricole

Un savoir faire juridique dans le domaine agricole AVOCATS A LA COUR Alinea, Avocats à la Cour propose aux acteurs des filières agricole et agroalimentaire, collectifs comme indépendants, un conseil et une assistance juridique sur mesure. Depuis 2006,

Plus en détail

Comment régler vos dépenses à l étranger?

Comment régler vos dépenses à l étranger? 007 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Comment régler vos dépenses à l étranger? LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

Marketing B2B Le cas Global Wine & Spirits

Marketing B2B Le cas Global Wine & Spirits Marketing B2B Le cas Global Wine & Spirits À propos Premier réseau e-business pour les professionnels du vin B2B spécialisé dans l industrie du vin Pour les producteurs de vin, importateurs, distributeurs,

Plus en détail

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Département Filière Vins Multisectoriel Languedoc-Roussillon issues : Des domaines d activités stratégiques identifiés par la 3S dans la

Plus en détail

ÉTUDE AD HOC RECHERCHE Printemps 2011. 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes

ÉTUDE AD HOC RECHERCHE Printemps 2011. 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes ÉTUDE AD HOC RECHERCHE 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes Ordre du jour 1) Sommaire et conclusions de l étude consommateurs 2) Information

Plus en détail

EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons

EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons Cas Florette Durée de préparation : 1 h 25 Durée de passage 30 min Coefficient 6 Session Juin 2013 sujet SITUATION

Plus en détail

Concours Bordeaux Rosé 2014

Concours Bordeaux Rosé 2014 Concours Bordeaux Rosé 2014 «Bordeaux Rosé, L'autre Rosé» Dossier Catégorie Marketing Communication Numéro 250 SOMMAIRE INTRODUCTION I- ETUDE DE MARCHE A- Analyse de l'environnement B- Analyse interne

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013

Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013 Voyage de fin d études 2014 Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013 Au profit du voyage de fin d étude 2014, nous vous proposons une sélection

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014 Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 214 L élevage Galop : des saillies en baisse à mi-année 214 Trot : hausse marquée de la production à mi-année 214 Selle : nouvelle baisse du nombre de juments

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 2014

Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 2014 Conjoncture Filière cheval N 17 Novembre 214 L élevage Galop : reprise de la production en 214 Trot : légère baisse de la production en 214, comme en 213 Selle : après trois années de baisse sévère, le

Plus en détail

QUI SONT LES IMMIGRÉS?

QUI SONT LES IMMIGRÉS? QUI SONT LES IMMIGRÉS? Près de 15 immigrés en Alsace en 1999 Étrangers, immigrés : deux notions différentes Les notions d immigré et d étranger ne sont pas équivalentes. Les définitions qu en donne le

Plus en détail

Rappel situation marché

Rappel situation marché Proposition 2011 Rappel situation marché Un marché légèrement en hausse en volume en 2009 La France continue à perdre des points comme les VQPRD Les consommateurs sont plutôt fidèles aux prix et aiment

Plus en détail

Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales

Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales Mémento Décembre 2014 Statistique Agricole L essentiel sur : le contexte européen le contexte européen le territoire FRANCE - Édition 2014 les productions animales les structures les données économiques

Plus en détail

PROPOSITIONDE RÉSOLUTION PRÉSENTÉEENAPLICATIONDEL'ARTICL E 73 BISDURÈGLEMENT,surla PRÉSENTÉE

PROPOSITIONDE RÉSOLUTION PRÉSENTÉEENAPLICATIONDEL'ARTICL E 73 BISDURÈGLEMENT,surla PRÉSENTÉE N 438 SÉNAT SESIONEXTRAORDINAIREDE196-197 Anexeauprocèsverbaldelaséancedu30septembre197. PROPOSITIONDE RÉSOLUTION PRÉSENTÉEENAPLICATIONDEL'ARTICL E 73 BISDURÈGLEMENT,surla pour propositiondedirectiveduconseil

Plus en détail

Royaume-Uni Campagne 2011 [Année 3] Drink Alsace au Royaume-Uni

Royaume-Uni Campagne 2011 [Année 3] Drink Alsace au Royaume-Uni présente Royaume-Uni Campagne 2011 [Année 3] Drink Alsace au Royaume-Uni Un marché qui conserve un fort potentiel pour le futur Un taux de pénétration en progression lente mais régulière, aujourd hui à

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Activités pour les Entreprises. Solutions Œnologiques & Gastronomiques. Geoffrey ORBAN Consultant - Expert. EducaVin

Activités pour les Entreprises. Solutions Œnologiques & Gastronomiques. Geoffrey ORBAN Consultant - Expert. EducaVin Activités pour les Entreprises Solutions Œnologiques & Gastronomiques Geoffrey ORBAN Consultant - Expert 2013 Nos Activités Cours de Dégustation Cours d Harmonies culinaires Team Building Cocktail Dynamique

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la campagne viti-vinicole 2012. «Weinwelt Frankreich»

Rapport intermédiaire de la campagne viti-vinicole 2012. «Weinwelt Frankreich» Rapport intermédiaire de la campagne viti-vinicole 2012 «Weinwelt Frankreich» Page 2 sur 16 Contenu du rapport 1. Présentation Campagne 2012 en Allemagne 3 2. Budget de la campagne en H.T. 4 3. Statistiques

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail