coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité"

Transcription

1 coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

2 le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail, de formation, de production et de vente. une société coopérative d intérêt collectif.

3 c est QUOI? contexte Depuis 20 ans, collectivités, associations, entreprises travaillent ensemble à valoriser les savoirfaire culturels et artisanaux comme levier de développement local de Plaine Commune. Le Pointcarré est l expression de cette démarche par :. la réintroduction d outils de production manufacturière sur ce territoire au passé industriel riche. l aide au développement d activités économiques des entreprises des métiers de la création. Pointcarré est soutenu par la Ville de Saint-Denis, l Agence numérique d Ile-de-France, la communauté d agglomération de Plaine Commune et porté par des associés représentant les acteurs de l artisanat et de l ESS du territoire. UN LIEU QUI facilite la production et la commercialisation D OBJETS ARTISANAUX, attractifs et inventifs DANS UNE LOGIQUE D ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. Un lieu qui propose aux habitants DES OBJETS CONÇUS OU FABRIQUÉS SUR PLACE, QU ILS POURRONT EUX-MÊMES PRODUIRE OU AIDER À CONCEVOIR. L objectif du Pointcarré est de faciliter la production et la commercialisation d objets artisanaux dans une logique d économie sociale et solidaire. Par la réintroduction d outils de productions sur ce territoire au passé industriel riche. Par le développement des filières de création et l aide au développement d activité économique des artisans et créateurs. le pointcarré

4 c est QUOI? niveaux des plateaux de 80 à 120 mètres carré. L ATELIER l office LE GRAND MAGASIN 27 mètres de long 7 mètres de large La ville de Saint-Denis, propriétaire du lieu, le met à disposition dans le cadre d'une convention d'occupation d'une durée de 7 ans renouvelable. Pour accueillir l activité, des travaux de rénovation, de mise aux normes et d'aménagement sont nécessaires. Ces travaux sont estimés à HT et près de 3 mois sont requis pour la livraison de l espace. PRéSENTATION DU LIEU D ACTIVITé

5 La Porte de Paris se situe au coeur du 3 ème pôle tertiaire d'ile de France et de la dynamique urbaine de Plaine Commune. Ce territoire de Plaine Commune a été labellisé en 2014, Pays et ville d art et d histoire et Territoire de la création, deux labels emblématiques quant à l implantation de la coopérative Pointcarré habitants, PERSONNES DE 0 à 30 ANS, emplois, entreprises, 3 universités, étudiants, 70 laboratoires de recherche. où? Au centre des quartiers nord du Grand Paris, l environnement du Pointcarré est dynamique (lieu de vie et de passage) et commerçant. De plus, sa proximité avec le Musée d art et d histoire et du Stade de France lui assurera une bonne visibilité auprès des visiteurs, touristes et spectateurs ). 20 bis Rue Gabriel Péri Saint-Denis à proximité de la Porte de Paris, sur l axe principal d accès au centre ville, en voisinage du Musée D Art et d Histoire. Elle bénéficie d'une très bonne desserte autoroutière et de transports en commun (bus, métro, RER, tramway, et bientôt TGV). zone d implatation

6 les coopérateurs et la gérance Créé en mars 2014, la société coopérative Pointcarré évolue en avril 2015 en SCIC (Société Coopérative d Intérêt Collectif). Près de 50 associés constituent alors la Scic qui s organise en 5 collèges : «bénéficiaires», «partenaires», «soutiens» ; «salariés», «fondateurs».

7 COLLèGE «bénéficiaires» Ce collège d associé est constitué des personnes physiques ou morales s associant à la coopérative au titre de leurs activités artisanales, commerciales et entrepreneuriales. comment? COLLèGE «soutiens» COLLèGE «partenaires» COLLèGE «salariés» COLLèGE «fondateurs» Ce collège est constitué uniquement de personnes physiques s associant à la coopérative sans lien avec leurs activités économiques. Constitué d indivision et de toutes personnes morales, soutenant les activités de la coopérative : clubs d investisseurs financiers, organisations de la finance solidaire, institutions, collectivités territoriales. Ce collège d associé est constitué de toute personne salariée en Contrat à Durée Indéterminée qui se voit attribuer, après la période légale d essai, une part sociale dans le capital de la SCIC pour en devenir membre. Ce collège d associé est constitué de toutes les personnes physiques ou morales ayant participé au développement initial de l activité et à la création de la coopérative. La liste des personnes incluses dans ce collège d associé est fixée ci-dessous : l association ACCèS, l association APIJ BAT, l association ARTE- FACT93, l association CIGALES IDF, la société COOPANAME, l association DéCHETS D ART, l association FRANCIADE, l association MINGA, la société coopérative Andines, Fiona MEADOWS, Élie PREVERAL, Pierre-Alexandre SAVIGNAC, Carine TONTINI, Aulde CAZORLA, Adel KHENICHE. LES DROITS DE VOTE: LES COOPéRATEURS

8 La gérance de la coopérative est confiée depuis juillet 2014 à : Élie Prévéral, (co-directeur de Minga), Carine Tontini, (directrice de Franciade), Pierre-Alexandre Savignac, (Président de l'association Access). LEUR mission : le développement du projet recherche de financements l élaboration et la mise en œuvre du programme d activités programme de formations suivi des travaux de réhabilitation du bâtiment communication repérage et sélection boutique production machine montage de la SCIC QUI? La gérance assure trois fonctions principales : représentation légale (responsabilité juridique, fonction d employeur) direction des affaires financières fonctionnement coopératif et démocratique. LA GéRANCE

9 le marché Les artisans et créateurs Les habitants du nord du Grand Paris Les professions libérales, les indépendants et les entrepreneurs les grandes entreprises

10 QUI, QUOI? Une étude menée par le Pointcarré dans le cadre d un questionnaire dédié aux artisans a notamment montré les faits suivants : le besoin de formations à la fois concernant l amélioration des techniques productives (techniques rares, réflexion sur l usage des machines numériques), l amélioration de la gestion d activité (coût de revient, suivi de la facturation, choix des régimes et statuts d activité...) et la commercialisation des produits (réflexion sur les besoins des habitants, sur les tendances, sur la stratégie de commercialisation, la scénographie des stands sur les salons...). le besoin d accompagnement dans le prototypage et la conception sur machines numériques. Le besoin d un accès à des machines numériques pour réaliser des préfabrications de pièces, des prototypages ou des minis séries de produits. Le besoin d un espace commercial exigent sur le territoire dans la sélection et le rayonnement. Les artisans et créateurs

11 Depuis quelques années, Plaine Commune conaît une reconversion accélérée de son développement économique à forte dominante tertiaire, notamment des grands groupes ( emplois dans plus de entreprises). C est aussi l un des principaux pôles universitaires franciliens (64500 étudiants, chercheurs et enseignants). Territoire de mixité sociale à forte disparité (130 nationalités, habitants), la jeunesse de sa population (44% des moins de 30 ans) et l accueil de classes sociales moyennes supérieures sont un atout de vitalité et de richesse culturelle. QUI? L arrivée de ces populations créé de nouveaux besoins en termes de commerces de proximité et d excellence, auxquels l offre du centre ville de SAINT - Denis ne répond pas aujourd hui. Ces nouveaux habitants et leurs pairs plus anciens dans la ville délocalisent une partie de leur consommation, en partie par défaut, à Paris ou réalisent leurs achats par internet. L attrait du centre ville de SAINT-Denis, par son patrimoine et son histoire, favorise l émergence d une vitrine commerciale pour des produits de qualité. Les habitants du nord du Grand Paris

12 saint-denis Le centre ville de St Denis est marqué par la présence de nombreux indépendants liés à l univers de la création : graphistes, web designers, programmateurs informatiques, décorateurs d intérieurs.. Dans le centre ville l absence d espace de co-working oblige les habitants à aller à Paris ou à travailler chez eux. QUI? Le Co-working du Pointcarré s adresse à ces professionnels, leur besoin d espace de travail, de salle de réunion et de périphériques de qualité. Les professions libérales, les indépendants et les entrepreneurs

13 l offre LE GRAND MAGASIN L OFFICE L ATELIER

14 QUoI? le grand magasin Le Grand Magasin, d une superficie de 80 m2, occupe le rez-dechaussée du bâtiment. Il propose des objets liés à l univers de la maison, de la mode, de l enfance et du loisir... soit une sélection d objets de décoration et petit mobilier, des accessoires de mode, des jouets et des vêtements pour enfant, du matériel pédagogique, de la papeterie, une offre ciblée d épicerie qualitative, etc... Il s agit d une offre la plus diversifiée possible autour de l objet d usage et du quotidien et du cadeau issue des artisans, grossistes, créateurs et commerçants de Saint-Denis et du territoire de la région Nord parisienne. La proximité de la création/production et les conditions de réalisation sont des composantes centrales de la sélection ainsi que le recours à une économie circulaire dans le parcours de l objet. L approvisionnement se fait par des commandes de créations et d achat-revente, le dépôt-vente ne devant être qu une exception liée à un programme événementiel ou une saisonnalité. Les produits sont signés selon une logique de marque, soit sous la marque Pointcarré, en co-marquage, soit sous la marque propre aux fournisseurs.stratégiquement, les commandes et les créations peuvent être ajustées au calendrier évènementiel national ou local ( programmation du Stade de France, festivals de musique, etc.) L adéquation entre l offre et la demande du territoire est incarnée notamment par une échelle de prix moyen de 20 ( 40% des produits vendus à moins de 25 ) ainsi qu un achalandage renouvelé régulièrement autour de 500 références produits. Le grand magasin

15 QUoI? L OFFICE Le 2 ème étage du bâtiment est un espace de co-working, d échanges, de formations et de projets collectifs. Le co-working s inscrit comme un espace local, thématique et coopératif. Local. Le co-working est inscrit au cœur de la ville de Saint-Denis et des besoins des entrepreneurs indépendants liés à l univers de la création habitant la ville de Saint-Denis. Cet ancrage de proximité est complémentaire aux coworkings plus grands, installés dans les quartiers d affaires qui devraient voir le jour à proximité de Saint-Denis. Libre et collaboratif. Favoriser un espace de travail pour des professionnels développant des offres de logiciel libre, d économie collaborative ou circulaire. Cette orientation se matérialisera par les programmations d information Collective (info coll.), des formations et des projets collectifs annuels. Coopératif. En terme d animation et de gouvernance, le co-working s inscrit dans la logique coopérative. L animation du lieu sera réalisée par les co-workers et les associés. L accès au sociétariat est encouragé. Accessible. Avec une logique de prix en dessous des prix du marché. Le coworking

16 Le co-working s insère dans l activité globale du Pointcarré et permet le repérage d acteurs capables de produire des objets pour le Grand Magasin et de participer aux projets collectifs. La valeur économique naît des échanges entre co-workers, des collaborations et des formations. Dans ce sens, la location de postes de travail n est pas la ressource financière principale. La stratégie est de se positionner très en-dessous des prix du marché pour être en phase avec la solvabilité de la clientèle souhaitée. QUoI? L espace de travail : Un espace de travail modulable selon les activités Une douzaine de postes individuels Une salle de réunions/ formations Un espace convivial d échanges Des animations régulières et gratuites par des partenaires : Réunions d information Speed dating création d entreprise Form action Install Party Des formations courtes : Format d une demie-journée Tarif unique de 50 Limité à 10 personnes Sujets : statuts d entreprises, Calcul de la TVA, le fret et les formalités douanières... Des formations longues : Format d une journée à une semaine Éligible au DIF Tarif unique à la journée 300 Limité à 5 personnes Sujets : coopération, équité, artisanat, modèle de gestion... COWORKING / STRATéGIE

17 QUoI? L ATELIER Un temps réservée à l industrie, l utilisation de machines outils à commande numérique est aujourd hui à la portée de nombreux créateurs. Néanmoins, les coûts pour s équiper individuellement restent trop important pour un artisan, les machines n ont pas vocation à remplacer les outils traditionnels, mais à les compléter. C est dans cette optique que la coopérative Pointcarré, souhaite inscrire son activité d atelier de fabrication numérique, comme outil de recherche et de prototypage, d accompagnement, et de production locale. Le Fab Lab HK Visuals

18 La formation La recherche et le prototypage La production locale de petites séries L animation du territoire (éducation populaire) Ainsi cet espace doit permettre d accompagner les filières de création vers les nouvelles formes de production en passant de l idée, au prototype, à la production de l objet commercialisable. QUoI? Description de l offre commerciale : Des formations courtes à l usage des machines permettant aux créateurs d être autonomes rapidement. Un accompagnement sur le long terme pour rationnaliser les filières de production et permettre le changement d échelle. Une offre d abonnement permettant l accès aux machines sur des temps individualisés, avec réservation. Description de l offre d animation : Des créneaux horaires réservés au grand public : sur adhésion, un temps d accès ouvert, suivant la charte des FabLabs, encourageant la collaboration entre les participants. (partage des compétences, co-animation, documentation des projets réalisés). Des ateliers pédagogiques : en lien avec les acteurs du territoire, la coopérative organise des actions permettant la co-création avec les habitants, des activités de sensibilisation aux métiers des créateurs, aux sciences et à l industrie. FABLAB/ STRATéGIE

19 ICI MONTREUIL Espace d atelier partagé pour artisan et créateurs proposant des formations et souhaitant développer une boutique. Beaucoup d espace, une forte notoriété, un projet fortement soutenu par les collectivités. Peu de lien entre les résidents, absence de projet collectif, difficulté à valoriser une offre commerciale commune des résidents. QUoI? WOMA Espace de coworking et accès à des machines numérique. Espace de coworking et makerspace. Communauté existante d artiste et créateur liés aux précédentes activités des deux fondateurs. Petit espace, pas de lien historique avec le quartier d implantation. (Pajol) S appuie sur une communauté (architecte), projet d animation de quartier. Risque d enfermement sur sa communauté (autour d une activité unique). ANALYSE DE LA CONCURENCE

20 ANNEXE

21 DéPENSES PRéVUES INVESTISSEMENTS TRAVAUX Démolition-reconstruction chiffre? ASSOCIéS FONDATEURS PARTENAIRES FINANCIERS ASSOCIéS (citoyens, personnes morales) TOTAL BOUTIQUE PLAN DE FINANCEMENT SUR 3 ANS PARTENAIRES FINANCIERS AMéNAGEMENTS ATELIER (MACHINES) OFFICE PRÊT PARTICIPATIF FINANCE SOLIDAIRE EMPRUNT PARTENAIRE PUBLIQUE FONDATIONS CAPITAL COMPTE COURANT EMPRUNT SUBVENTION SOUS TOTAL SOUS TOTAL SOUS TOTAL SOUS TOTAL TOTAL plan de financement

22 CHIFFRE D AFFAIRE PRéVISIONNEL ANNéE 1 ANNéE 2 ANNéE 3 LOCATION COWORKING ET FABLAB FORMATIONS AUTRES (événementiel...) BOUTIQUE chiffre? TOTAL ACTIVITé SUBVENTIONS D ACTIVITé COWORKING FABLAB FORMATIONS TOTAL SUR TOUTE L ANNéé ANALYSE DU CHIFFRE D AFFAIRE BOUTIQUE CA PAR JOUR CA PAR M 2 ( 85M 2 ) UTILISATEURS PAR JOUR plan de financement

23 coordonnées Nous écrire avant ouverture s/c Franciade 8 rue Aubert Saint-Denis CO-GéRANTS Carine Tontini Pierre-alexandre Savignac siret : élie prévéral Conception graphique Johanna Hamon - Franciade

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic Dossier de presse Pornic, le 8 juillet 2011 Sommaire I- Un village d artisans TPE à Pornic : un tremplin pour les petites entreprises des secteurs de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

L élaboration d un PLU unique pour toutes les

L élaboration d un PLU unique pour toutes les Août 2015 Plan Local d Urbanisme Métropolitain : #prise de position placer l économie au cœur des politiques d urbanisme L élaboration du PLUM de Nantes Métropole, un enjeu stratégique pour l économie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Page 1

DOSSIER DE PRESSE. Page 1 DOSSIER DE PRESSE Page 1 Page 2 Les partenaires du salon Le Salon des métiers d art de Lens s élance vers de nouvelles ambitions En 2015, le salon affiche de nouvelles ambitions et vise à devenir très

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de Label Emmaüs le grand bazar d Emmaüs bientôt disponible sur le web. Juin 2016

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de Label Emmaüs le grand bazar d Emmaüs bientôt disponible sur le web. Juin 2016 Lancement de Label Emmaüs le grand bazar d Emmaüs bientôt disponible sur le web DOSSIER DE PRESSE Juin 2016 Contact Presse : Anne Dorsemaine / 06 01 07 33 37 / adorsemaine@emmaus-france.org Des chiffonniers

Plus en détail

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS (2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS Dans les 10 premières années de son activité, M&D a concentré toutes ses forces sur les infrastructures villageoises. A la fin des années 90, la question des activités

Plus en détail

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE JUIN 2015 LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE UN PROJET EMBLÉMATIQUE DU GRAND PARIS INTRODUCTION EuropaCity est un projet révolutionnaire et profondément raisonnable. Révolutionnaire, car c est un projet de

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur.

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur. Présentation WE WARN 2016 CONTENU DU DOSSIER Le WE WARN en bref Contexte de l événement Contenu de l événement Programme L après WE WARN Organisateur Connectons-nous 2 3 6 8 9 10 11 LE WE WARN EN BREF

Plus en détail

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 SAINT-NAZAIRE Pôle urbain et économique du littoral métropolitain : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 LE RUBAN BLEU Un complexe commercial d un nouveau type pour le centre

Plus en détail

Reconversion de la caserne Mellinet Atelier Maison du Projet 3 décembre 2016 ateliergeorges

Reconversion de la caserne Mellinet Atelier Maison du Projet 3 décembre 2016 ateliergeorges Reconversion de la caserne Mellinet Atelier Maison du Projet 3 décembre 2016 ateliergeorges Reconversion de la Caserne Mellinet / compte-rendu de l atelier Maison du Projet / 2 SOMMAIRE Déroulé de la matinée

Plus en détail

Réseau des acteurs du web et de l innovation numérique

Réseau des acteurs du web et de l innovation numérique Réseau des acteurs du web et de l innovation numérique Quelques définitions Economie numérique : le terme renvoie d'une manière réductrice au commerce électronique laissant de côté d'autres composantes

Plus en détail

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires QUESTIONS REPONSES J habite dans une Ville ou un Pays d art et d histoire : Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page

Plus en détail

BOUTIQUE DE GESTION ANJOU DEVIENT BGE ANJOu. www.aidecreationentreprise.fr. Vos initiatives ont un avenir

BOUTIQUE DE GESTION ANJOU DEVIENT BGE ANJOu. www.aidecreationentreprise.fr. Vos initiatives ont un avenir BOUTIQUE DE GESTION ANJOU DEVIENT BGE ANJOu www.aidecreationentreprise.fr Bilan d activité 2010 BGE Anjou Vos initiatives ont un avenir En 2011, la Boutique de Gestion Anjou devient BGE Anjou, Boutique

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics et prospectifs

Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics et prospectifs Note Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer Office de Tourisme de Pôle Pays de Saint-Omer Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics

Plus en détail

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES Dossier de Presse Février 2016 CREATIVE RP 124, avenue de Villiers 75017 PARIS www.creativerp.fr CONTACT PRESSE Judith Layani 01 45 00

Plus en détail

PUY-DE-DOME (63) CLERMONT-FERRAND Saint Jacques (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) BOULEVARD LOUIS LOUCHEUR

PUY-DE-DOME (63) CLERMONT-FERRAND Saint Jacques (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) BOULEVARD LOUIS LOUCHEUR PUY-DE-DOME (63) CLERMONT-FERRAND (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Rue commerçante traditionnelle composée de 12 commerces dont un supermarché Simply

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

«Economie Sociale et Solidaire :

«Economie Sociale et Solidaire : MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU NIORTAIS Appel à projets 2015 «Economie Sociale et Solidaire : un autre levier du développement économique»

Plus en détail

Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS

Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS 10.11. 2015 1 SOMMAIRE 1. L internationalisation de l enseignement supérieur 2. Le territoire du projet 3. Le Quartier Universitaire

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Ville de CHARENTON 1 SOMMAIRE I PREAMBULE... 3.4 II Les engagements de la ville de Charenton... 5 Respecter la vie démocratique... 5 Garantir aux associations une écoute et

Plus en détail

d activités d économie

d activités d économie Une Couveuse d activités d économie Sociale et Solidaire L égalité des chances Inter-Made s ancre dans une démarche de développement basée sur des fondements participatifs, coopératifs et dynamiques, accompagne

Plus en détail

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud PROJET Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud Le mot des élus Créé en 2007, le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures œuvrant pour l enfance et

Plus en détail

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Communiqué de presse 26 mai 2010 NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Présenté à l occasion de son inauguration en septembre 2009, le premier

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014 Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement Contexte Pour 2014, l INSEE table sur une croissance de 0,7% en France. Trop faible pour

Plus en détail

Chap.1 L organisation du territoire français. I. Le poids et le rôle de l aire urbaine parisienne dans l organisation du territoire

Chap.1 L organisation du territoire français. I. Le poids et le rôle de l aire urbaine parisienne dans l organisation du territoire Chap.1 L organisation du territoire français I. Le poids et le rôle de l aire urbaine parisienne dans l organisation du territoire Vous complétez la carte mentale : chaque numéro de diapositive correspond

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

SCIC ECLIS. Une réponse globale pour un bâti écologique

SCIC ECLIS. Une réponse globale pour un bâti écologique SCIC ECLIS Une réponse globale pour un bâti écologique Présentation Les origines d ECLIS : enjeux, dates, constats initiaux Les missions d ECLIS et la Charte Les prestations Une Société Coopérative d Intérêt

Plus en détail

Situation : l espace productif d une métropole : Lille

Situation : l espace productif d une métropole : Lille Situation : l espace productif d une métropole : Lille Au sein d une région longtemps marquée par la désindustrialisation, Lille a réussi en deux décennies à devenir une métropole dynamique et attractive.

Plus en détail

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES Environnement / Sécurité 86 - Evaluation des Risques Professionnels Diagnostic de l entreprise sur la conformité à la réglementation dans le domaine

Plus en détail

La participation des habitants au développement touristique de la Seine-Saint-Denis

La participation des habitants au développement touristique de la Seine-Saint-Denis ULB Igeat, Bruxelles 5 mai 2009 La participation des habitants au développement touristique de la Seine-Saint-Denis Hélène SALLET-LAVOREL, responsable du développement Comité départemental du tourisme

Plus en détail

LA MICROFINANCE Un levier de développement mais à quelles conditions?

LA MICROFINANCE Un levier de développement mais à quelles conditions? LA MICROFINANCE Un levier de développement mais à quelles conditions? Abderrahim BOUAZZA Directeur de la Supervision Bancaire La microcrédit dans la région: un secteur encadré et orienté vers le tissu

Plus en détail

Sommaire 1. Pourquoi? 2. En Chiffres 3. Fonctionnement 4. 2011 5. Objectifs 6. Structure 7. Calendrier

Sommaire 1. Pourquoi? 2. En Chiffres 3. Fonctionnement 4. 2011 5. Objectifs 6. Structure 7. Calendrier Présentation Sommaire 1. Pourquoi? 2. En Chiffres 3. Fonctionnement 4. 2011 5. Objectifs 6. Structure 7. Calendrier Historique de la démarche : - Création en 2005 du réseau virtuel sur Viadeo puis rencontres

Plus en détail

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire DÉCLARATION COMMUNE D INTENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTAT - DRAC des Pays de la Loire, Région des Pays de la Loire, Centre National de la Chanson des Variétés

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

2015 : membre actif du réseau ALLIANCES : réseau d'entreprises de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) en Nord-Pas de Calais.

2015 : membre actif du réseau ALLIANCES : réseau d'entreprises de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) en Nord-Pas de Calais. Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du pôle universitaire

Plus en détail

Un écosystème dédié à l innovation sociale. Othmane KHAOUA Conseiller municipal délégué à l ESS

Un écosystème dédié à l innovation sociale. Othmane KHAOUA Conseiller municipal délégué à l ESS Un écosystème dédié à l innovation sociale Othmane KHAOUA Conseiller municipal délégué à l ESS Un modèle qui s appuie sur trois forces Un territoire à fort potentiel d intelligence collective Une aspiration

Plus en détail

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES 1 C EST QUOI? En Bref Marque collective Lancé en 2010 Validité 3 ans Attribué par Atout France après recommandation du Conseil Supérieur de l Oenotourisme Encadré par un

Plus en détail

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016 Consultations pour les marchés d agences tronçons et d évènementiel Vendredi 17 juin 2016 Ordre du jour Introduction Organisation Les marchés de mise en œuvre de la communication de proximité (agences

Plus en détail

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION

QUESTIONS DE VILLE LA DUCHÈRE EN (RE)CONSTRUCTION 237 rue des Érables 69009 Lyon 04 78 35 39 21 www.mjcduchere.org exposition du 19 septembre au 20 décembre 2010 présentée par la MJC Duchère entrée gratuite - du lundi au vendredi : 15h-20h - le mercredi

Plus en détail

LYON CITE CAMPUS Campus LyonTech La Doua Campus Charles Mérieux

LYON CITE CAMPUS Campus LyonTech La Doua Campus Charles Mérieux LYON CITE CAMPUS Campus LyonTech La Doua Campus Charles Mérieux Etudiants 70000 Enseignants et chercheurs 3700 Personnels 3800 Laboratoires de recherche 550 Surfaces existantes 125 ha/670 000 m 2 Surfaces

Plus en détail

Restitution des Ateliers Co Campus n 1

Restitution des Ateliers Co Campus n 1 Restitution des Ateliers Co Campus n 1 A la Cité Internationale Universitaire de Paris, nous nous sommes réunis, acteurs du monde de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, urbanistes, élus, aménageurs,

Plus en détail

Curriculum Vitae. Projets / ateliers

Curriculum Vitae. Projets / ateliers Association Faubourg 132 Laboratoire 140 La Condition Publique 14 Place du Général Faidherbe 59100 Roubaix Curriculum Vitae Projets / ateliers 2015 Braderie de l art 2015 (décembre) Participation à l espace

Plus en détail

SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR L OFFRE ET LA DEMANDE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DE LA MRC des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR L OFFRE ET LA DEMANDE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DE LA MRC des Pays-d en-haut SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR L OFFRE ET LA DEMANDE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DE LA MRC des Pays-d en-haut 1. Introduction La MRC des Pays-d en-haut, constituée des municipalités d Estérel, de Lac-des-Seize-

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

A ASNIERES-SUR-SEINE, CREATION D UN QUARTIER MIXTE A LA CROISEE DES CHEMINS DU GRAND PARIS

A ASNIERES-SUR-SEINE, CREATION D UN QUARTIER MIXTE A LA CROISEE DES CHEMINS DU GRAND PARIS RENOUVELLEMENT URBAIN - MIXITE - GRAND PARIS DOSSIER 2 apporte DE son PRESSE expertise SPECIAL et SIMI Paris, le 1er décembre 2010 Entreprise Publique Locale A ASNIERES-SUR-SEINE, CREATION D UN QUARTIER

Plus en détail

Une autre façon de créer son entreprise. Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016

Une autre façon de créer son entreprise. Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016 Une autre façon de créer son entreprise Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016 5 COOPÉRATIVES D ACTIVITÉS ET D EMPLOI (CAE) CONSEIL FORMATION ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

SAS Centrales Villageoises Photovoltaïques De la Région de Condrieu

SAS Centrales Villageoises Photovoltaïques De la Région de Condrieu Mars 2016 - Webinaires Energie Partagée SAS Centrales Villageoises Photovoltaïques De la Région de Condrieu Pourquoi une société par action simplifiée? Rappels des objectifs Concept citoyen de production

Plus en détail

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants»

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» «La fête des enfants ne sera pas que les 20 novembre ; ça sera 365 jours par an» avait annoncé

Plus en détail

E L activité «Impression 3D de ComposiTIC» E

E L activité «Impression 3D de ComposiTIC» E Décembre 2014 O DOSSIER Dossier de DE presse PRESSE Ne jetez plus vos coquilles d huîtres! ComposiTIC expérimente un nouveau filament biodegradable pour imprimante 3D. Fil à base de poudre de coquilles

Plus en détail

SEMESTRE MICHEL SERRES 2015 / FEVRIER 2016

SEMESTRE MICHEL SERRES 2015 / FEVRIER 2016 SEMESTRE MICHEL SERRES SEPTEMBRE 2015 / FEVRIER 2016 Appel à candidatures Projet d innovation «Préfiguration du Quartier Universitaire International du Grand Paris : inventer une nouvelle expérience de

Plus en détail

Les missions du service civique

Les missions du service civique Annexe 1 Le service civique Le service dans civique le dans réseau le FNARS Les missions du service civique Qu est-ce qu une mission de service civique? Un engagement volontaire au service de l intérêt

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

La vie de l association

La vie de l association La vie de l association Année 2011 LOU MISTERIOU - Maison des Associations 642 rue des Batteries 83600 FREJUS www.loumisteriou.fr SIRET 490 482 783 000 19 - APE 923A - NAF 9001Z L Association Lou Misteriou,

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Page 1 Axe 3 : Améliorer la compétitivité des entreprises OT 3 : Renforcer

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Séminaire ObTIC. «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans»

Séminaire ObTIC. «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans» Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence-Alpes-Côte d'azur Séminaire ObTIC «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans» 22 Octobre 2012, de 9h30 à 17h Marseille, Cité

Plus en détail

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces Politique départementale en faveur des circulations douces Conseil général des Yvelines Rappel : évolution de la politique départementale des circulations douces Le Schéma de 1997 1 er schéma en 1997,

Plus en détail

grand événement 2016

grand événement 2016 La Fédération française de cyclotourisme présente son grand événement 2016 Rencontres! Fete du vélo! Joie! Dimanche 5 juin 2016 TOUTES À VÉLO STRASBOURG 2016 éminin ent f m e l b m e s rand ras! Le plus

Plus en détail

REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES

REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES REPORTING SOCIETAL 2012 ÊTRE UTILE AUX HOMMES REPORTING SOCIETAL L ambition de GDF SUEZ est de contribuer au développement d une croissance responsable qui s appuie sur ses métiers. Le Groupe a engagé

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke En complément au CA du 27 janvier 2016 Adoption au CA du 27 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES I- Mise en contexte... 2 II- Services de

Plus en détail

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Souhir TAKTAK, Présidente - Directrice Générale de la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME)

Plus en détail

Formation Reconversion

Formation Reconversion Formation Reconversion Créer un Food truck Théorie et pratique Programme de formation collective Objectifs de la formation Objectifs pédagogiques La formation reconversion «créer un food truck, théorie

Plus en détail

01 La Genèse Un Opérateur privé

01 La Genèse Un Opérateur privé 01 La Genèse Un Opérateur privé 01 - NAISSANCE D ARENA 92 Jacky Lorenzetti, président d Ovalto Investissement Créateur de Foncia Se lance dans une nouvelle vie professionnelle autour de 4 «métiers passion»

Plus en détail

«Quels besoins en matière d infrastructures d accueil des jeunes entreprises et de Tiers-lieux sur le Pays de Coutances?»

«Quels besoins en matière d infrastructures d accueil des jeunes entreprises et de Tiers-lieux sur le Pays de Coutances?» SYNDICAT MIXTE DU PAYS DE COUTANCES «Quels besoins en matière d infrastructures d accueil des jeunes entreprises et de Tiers-lieux sur le Pays de Coutances?» Etude réalisée entre avril et décembre 2015

Plus en détail

Le Comptoir des Ressources Créatives

Le Comptoir des Ressources Créatives Le Comptoir des Ressources Créatives Présente... 23 FÉVRIER 2016 6 PROJETS 7 MINUTES PAR PROJET @ le Ventre de la Baleine ÉDITION #5 Le Comptoir des Ressources Créatives présente... La cinquième édition

Plus en détail

PRIORITÉ ÉCONOMIE CIRCULAIRE

PRIORITÉ ÉCONOMIE CIRCULAIRE PRIORITÉ ÉCONOMIE CIRCULAIRE L association ORÉE, ses objectifs, ses missions ORÉE, association multi-acteurs créée en 1992, rassemble entreprises, collectivités territoriales, associations, organismes

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE LE 11 MARS 2008 1. L INTÉRÊT DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL POUR LE PROJET «GRIFFINTOWN»

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION APPEL A PROJETS 2016 Date de clôture : 7 juillet 2016 CAHIER DES CHARGES BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION Direction de la Vie Sociale (DVS) Service Insertion

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015

PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 PROJET PEDAGOGIQUE ACM 11-14 ANS Janvier 2015 Les pré-ados que nous allons appeler «Jeunes» dans ce document sont au centre de plusieurs enjeux éducatifs (citoyenneté, ), territoriaux (mobilité des jeunes,

Plus en détail

Railenium, deux ans après

Railenium, deux ans après Mars 2015 1 Railenium, deux ans après Soutenu par l Agence Nationale pour la Recherche ANR sur un principe de soutien de 80M (selon la Convention le 24 mai 2013) IRT de référence de la filière ferroviaire,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE DOSSIER DE PRESSE Table ronde sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté et visite de l association ADAGE Lundi 07 mars 2016 SOMMAIRE L ASSOCIATION ADAGE 4 ADAGE, une association au service

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

L AGENDA de l ORIENTATION 2012-2013 MÉTIERS & FORMATIONS. Bas-Rhin

L AGENDA de l ORIENTATION 2012-2013 MÉTIERS & FORMATIONS. Bas-Rhin L AGENDA de l ORIENTATION 2012-2013 2012-2013 MÉTIERS & FORMATIONS Bas-Rhin Octobre 2012 Rendez-vous chez les artisans Les métiers de demain dans l industrie 10 octobre 2012 / 16h30 18h30 Pour s informer

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-981 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION 07/10/10 10:10:00 4 Université Paris 8 Extension de l IUT de Montreuil Convention de cofinancement n 10 ES 03 La Région Ile-de-France,

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ACTEURS REGIONAUX DES METIERS D ART

IDENTIFICATION DES ACTEURS REGIONAUX DES METIERS D ART RHONE-ALPES RHONE-ALPES IDENTIFICATION DES ACTEURS REGIONAUX DES METIERS D ART INSTITUTIONNELS Conseil Régional Jean-Jack QUEYRANNE Président 78, route de Paris / BP 19 69751 CHARBONNIERES BAINS CEDEX

Plus en détail

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Cet appel à projets entend favoriser l expression d une parole libre, démocratique et solidaire des citoyens Méditerranéens

Plus en détail

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable»

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Sommaire 1. Présentation du Label Lyon ville équitable et durable 2. Critériologie 2.1 Gouvernance 2.2 Environnement 2.3 Consommation responsable

Plus en détail

CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015

CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015 APPEL D'OFFRES CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015 Présentation Le partenariat Hubert Curien (PHC) tassili soutient la coopération scientifique franco-algérienne. Le PHC-Tassili

Plus en détail

L accession. à la propriété. dans un projet de rénovation urbaine. Règles ANRU et modalités de mise en œuvre

L accession. à la propriété. dans un projet de rénovation urbaine. Règles ANRU et modalités de mise en œuvre L accession à la propriété dans un projet de rénovation urbaine Règles ANRU et modalités de mise en œuvre L E DEVELOPPEMENT d une offre en accession à la propriété représente une opportunité pour diversifi

Plus en détail

Résidence séniors à la Réunion Un concept d habitat pensé pour les nouveaux retraités

Résidence séniors à la Réunion Un concept d habitat pensé pour les nouveaux retraités OCÉAN VERS SAINT-DENIS AÉROPORT ROLAND GARROS PORT DE SAINTE-MARIE VERS SAINTE-MARIE CENTRE COMMERCIAL DUPARC VERS SAINTE-SUZANNE Visuels non contractuels CBo Territoria - Mars 2016 re la vi lle g ra nd

Plus en détail

Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels

Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels LEADER 2014-2020 GAL Moselle Sud ACTION N 3 Promotion des savoir-faire et des produits cult urels SOUS-MESURE DATE D EFFET 19.2 - Mise

Plus en détail

Partenaires Associés STAR (société transports urbains DSP Véolia) VITRINES DE ROANNE

Partenaires Associés STAR (société transports urbains DSP Véolia) VITRINES DE ROANNE «Point City» «Favoriser l attractivité et l accessibilité de la ville en facilitant la Mobilité, l information et les achats des usagers de l espace marchand» Origine du projet La boutique, initiée autour

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES»

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins

Plus en détail

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Choisir une formation adaptée pour réussir Selon votre niveau d études, vos souhaits, le temps que vous désirez passer en formation, voire votre expérience

Plus en détail

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself BIENVENUE 1 Coopératives d activités? En Belgique : Définies par une Loi fédérale Public cible fixé par Arrêté Royal www.coopac.be A Bruxelles: 4 coopératives d activités «Une coopérative d activités est

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

L économie de proximité en Dordogne

L économie de proximité en Dordogne L économie de proximité en Dordogne LE CONTEXTE DEPARTEMENTAL Date L environnement Grand département rural d intérieur Aucune grande ville : Bordeaux à 1H30, Toulouse à 2H30 Plus de 550 communes Un potentiel

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

2014 DPE 1044 Subvention ( euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS

2014 DPE 1044 Subvention ( euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de la Propreté et de l Eau 2014 DPE 1044 Subvention (20.000 euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Dans le cadre de

Plus en détail