A l usage des étudiants en MBA DGC/SCIENCES PO-AIX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A l usage des étudiants en MBA DGC/SCIENCES PO-AIX"

Transcription

1 DGC ECOLE DE COMMERCE ET DE GESTION Année universitaire Créé par : Direction académique nationale A l usage des étudiants en MBA DGC/SCIENCES PO-AIX Le comité de pilotage des mémoires Richard DELAYE (Docteur en sciences de gestion, MBA, Directeur du Réseau DGC) Stéphane BOUDRANDI (Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence, Directeur délégué CIE) Serge AMABILE (MCF, HDR, IEP d Aix-en Provence) Gilbert DERDERIAN (Intervenant IEP d Aix-en-Provence) Et la participation active Jean-Marie PERETTI (Professeur des Universités, IAE Corse, ESSEC) Michel JORAS (Docteur en sciences de gestion HDR, ESCE) Chaibou POKASSA (Professeur associé, Université PARIS XIII) Jean-Louis LECOCQ (DBA Harvard, MBA INSEAD, Observatoire économique des banlieues, DGC) Jean-Louis MORGENTHALER (Docteur en sociologie, Observatoire économique des banlieues, DGC) Roselyne DELAYE (Docteur en pharmacie, MBA, Laboratoires Bouchara-Recordati) Marie PERETTI (Doctorante en sociologie, Observatoire économique des banlieues, EHESS, DGC) Bertrand de GASQUET (Doctorant en sciences de gestion, professeur de finances DGC) Fabrice DURU (Doctorant en sciences de gestion, Responsable pédagogique DGC)

2 LA REDACTION DU MEMOIRE PROFESSIONNEL A l usage des étudiants en MBA DGC/SCIENCES PO AIX Ce document est l aboutissement d un travail collégial réalisé par l équipe d encadrement des mémoires du réseau DGC et de l IEP d Aix en Provence. Il a pour objectif d harmoniser les meilleures pratiques et conduites à tenir. Il doit servir de guide à tout étudiant désireux de concevoir un mémoire de fin de cycle répondant au mieux aux critères d éligibilité dans le cadre de l obtention du grade de MBA associé au Certificat Sciences Po-Aix de Niveau I. L ambition de ce document demeure la définition d un cadre propice à la réussite de l étudiant dans la rédaction de son mémoire. Le présent document se donne comme limite une obligation de moyens et non de résultats. Le Mémoire Professionnel 1

3 SOMMAIRE 1. PARTIE I - Qu est-ce qu un mémoire professionnel? 1.1. Les bons conseils avant de commencer 1.2. Le mémoire professionnel, fil conducteur de votre formation 1.3. A qui est destiné le mémoire professionnel? 2. PARTIE II - Organisation de l encadrement 2.1. L accompagnement pédagogique Le rôle du directeur de mémoire Le rôle du tuteur de l IEP Les directeurs de mémoire Le référent en entreprise Le blog des mémoires 2.2. Elaboration du mémoire Le choix du sujet La structure du mémoire Les normes de présentation Les huit étapes du mémoire professionnel 3. PARTIE III Evaluation finale 3.1. L écrit L évaluation continue Le barème du plagiat Le barème du respect des échéances Les critères d évaluation du document écrit 3.2. L oral L organisation de l oral La composition du jury L évaluation continue Les critères d évaluation à l oral 3.3. Délibération du Jury 3.4. Mode de calcul de l évaluation finale 2

4 PARTIE I - QU EST-CE QU UN MEMOIRE PROFESSIONNEL? Rédiger un mémoire de fin de cycle est toujours une aventure extraordinaire car cela donne un véritable sens aux enseignements dispensés en les intégrant dans une démarche prospective. 1. Pour l entreprise d accueil le mémoire est un outil de réflexion qui doit permettre, au travers d un diagnostic et de préconisations, de répondre à une problématique de la structure. 2. Pour l étudiant, c est un outil de communication efficace car il atteste de son expertise dans un domaine 3. Pour DGC et l IEP d Aix-en-Provence, c est une traçabilité des travaux réalisés. Il est essentiel que l Ecole puisse montrer la qualité des travaux tant sur le plan du fond que de la forme. L idéal étant bien entendu que la valeur ajoutée profite aux trois acteurs Les bons conseils avant de commencer La rédaction d un mémoire demande un travail régulier et assidu pour éviter toute période de lassitude et de découragement. Une fois votre sujet défini et validé, rester centré et éviter la dispersion sont des aspects essentiels. Le Mémoire Professionnel 1.2. Le mémoire professionnel, fil conducteur de votre formation Le MBA de l Ecole DGC est associé au Certificat de niveau I de l IEP d Aix-en-Provence 1. Il a une finalité professionnelle. A ce titre, le mémoire que vous allez élaborer et soutenir vise l intégration des différents éléments vus au cours des deux précédentes années et devra porter sur une présentation détaillée du sujet d étude et une analyse approfondie et personnelle de la problématique. S agissant d un Certificat de niveau I délivré par l IEP, la démarche méthodologique est rigoureuse, le diplôme de MBA, professionnel quant à lui, exige un thème en lien avec l entreprise et doit être l aboutissement d un travail opérationnel que doit réaliser un étudiant. En appliquant sur le terrain des connaissances acquises lors des enseignements théoriques on doit ainsi aboutir à trouver une réponse à une problématique et attentes de la structure d accueil. 1 Pour les étudiants ayant satisfait aux exigences prévues par la convention du 25 juillet

5 Le mémoire professionnel constitue un actif de notoriété. Il a un impact certain sur l image de l Ecole et par conséquent sur la valeur de vos diplômes. C est un élément retenu dans les processus d accréditation. Cette «aventure» nécessite donc de fait une implication importante du rédacteur qui va devoir défendre son analyse en mobilisant de nombreuses connaissances et engager sa propre vision de la problématique ainsi que la démarche suivie pour la traiter. Cela fait de l étudiant un producteur de savoir et un créateur de valeur. L autonomie, la curiosité et la prise d initiative sont les maîtres-mots de cette étape décisive dans le processus d obtention de votre diplôme A qui est destiné le mémoire professionnel? Les destinataires d un mémoire peuvent être multiples. En fonction de ces derniers, les exigences sont très différentes. On trouvera généralement en termes de «cibles», le chef d entreprise qui définit problématique, le directeur de mémoire qui vous aura accompagné tout au long de l exercice (acteurs dont nous parlerons des rôles respectifs dans la partie II), le jury de soutenance mais également les futurs étudiants qui auront à préparer un mémoire dans les promotions suivantes. 4

6 PARTIE II - ORGANISATION DE L ENCADREMENT Comme nous l avons précisé en première partie, le mémoire ne doit pas être une étape SOLITAIRE. La grande difficulté contre laquelle il convient de lutter est la prise de conscience trop souvent tardive de l ampleur du travail à réaliser. 2.1 L accompagnement pédagogique, Pierre angulaire de l encadrement du mémoire Le rôle du directeur de mémoire Le directeur de mémoire est obligatoire. Il est un précieux allié dans la réalisation de votre travail. Son rôle n est pas de vous évaluer mais de vous accompagner dans le choix de votre sujet et de le réajuster si besoin est. Il vous guidera tout au long de la rédaction du mémoire. Il peut également vous préconiser des ouvrages et vous recadrer s il estime que vous vous éloignez en termes de forme comme de fond. C est pourquoi il pourra vous donner des indications théoriques et méthodologiques, relever des incohérences et surtout vous éviter certaines difficultés en les anticipant. Il vous appartient de solliciter votre directeur de mémoire. Le Mémoire Professionnel Une organisation de l accompagnement est préconisée, il est vivement conseillé d en suivre scrupuleusement les étapes Le rôle du tuteur de l IEP Le rôle du tuteur est de vous apporter la connotation Intelligence Economique dans votre mémoire. Il vous suivra tout au long de l année, par groupe d une douzaine et à intervalles réguliers à raison de 15 sessions de 3h. Vous disposez, en outre, d un forfait de 30h pour correspondre avec votre tuteur (par mail ou par téléphone) Les directeurs de mémoire Une liste de directeurs de mémoires est disponible auprès des responsables pédagogiques des centres ainsi que sur le blog des mémoires. Les directeurs sont là pour vous aider dans le cadre méthodologique de votre travail ainsi sur le plan thématique de manière à ce que votre mémoire réponde également aux exigences du MBA. 5

7 2.1.4 Le référent en entreprise Il est conseillé à tout apprenant en situation d alternance (ou de stage) de disposer d un référent au sein de l entreprise d accueil. Ce dernier a pour fonction d aider l étudiant à identifier une problématique liée à l entreprise qu il représente, en adéquation avec le programme de MBA. Le mémoire constituant un véritable outil opérationnel pour l entreprise, on comprend donc le rôle déterminant du tuteur qui, au travers de son expérience et de sa position stratégique dans la structure assure la pertinence de la problématique et mesure son adéquation avec la politique générale de l entreprise Le blog des mémoires Véritable outil de liaison entre l apprenant et l encadrement, 2.2 Elaboration du mémoire Le choix du sujet Pour qu un sujet soit considéré comme pertinent, l étudiant s attachera à traiter une problématique afférente à l entreprise. Il est impératif de veiller à de pas s enfermer dans un sujet piège ou peu porteur qui sera difficilement valorisable par la suite. Le sujet devra traiter également avoir une dimension Intelligence Economique qui sera garantie par le tuteur de l IEP. Faire preuve d originalité en évitant les sujets déjà traités sauf quand l état de l art paraît insuffisant. L'état de l'art est l'état des connaissances existantes sur un sujet d'étude. Il consiste à rechercher tous les articles scientifiques, ouvrages et travaux antérieurs qui ont un lien avec le domaine sur lequel vous aller travailler. Cette démarche est préliminaire à tout travail de recherche ou d'application. Eviter les sujets difficilement réalisables (trop large, trop coûteux, sources non accessibles...), les sujets trop flous, polémiques ou délicats. Mais surtout éviter les sujets qui ne vous motivent pas et qui ne correspondent pas à la demande du client. La problématique est une question à laquelle vous allez répondre au travers de votre manuscrit. La problématique met en avant les enjeux d'un sujet. 6

8 Pour affiner sa problématique, les questions suivantes peuvent vous aider : Pourquoi est-ce intéressant de se poser cette question? Quelles sont les conséquences de telle ou telle réponse? En quoi la question concerne l'ensemble de l entreprise? La réponse peut-elle ou doit-elle influencer les décisions stratégiques? La structure du mémoire Les remerciements Cette partie de remercier toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à votre mémoire. Veillez à ne vexer personne et évitez les remerciements à caractère personnel, culturel et pompeux La table des abréviations La table des abréviations se place entre les remerciements et le sommaire. Elle donne la signification des abréviations et acronymes utilisés dans le texte Le sommaire Un sommaire est une liste organisée de titres pour une information rapide sur les chapitres d un document pour diriger rapidement le lecteur sur les informations principales. Habituellement les sommaires indiquent à quelle page commence chaque section L introduction L introduction doit être composée de premières phrases destinées à ancrer votre sujet dans un contexte général (du général au particulier), puis d une annonce de la problématique, généralement sous forme de question, et enfin d une annonce du plan. Le Mémoire Professionnel Le corps du mémoire Il n y a pas de règle précisant le nombre de parties. Veillez à ce que l ensemble reste cohérent avec le plan énoncé La conclusion Dernier paragraphe de votre mémoire, la conclusion a le rôle difficile de répondre à la problématique posée ainsi que de préciser les limites de l étude et les pistes de réflexion à avoir par la suite. 7

9 La bibliographie Toute référence citée dans le corps de texte (articles, ouvrages, site web ) doit impérativement répertoriée dans votre bibliographie. Cette dernière est placée en fin de mémoire (avant les annexes). La table des matières se trouve à la fin du document Les annexes Les annexes sont indispensables. Elles comportent généralement des passages rattachés au sujet, mais non directement reliés à la démonstration. Pour les mémoires professionnels, les annexes peuvent inclure des documents internes de la société ou des extraits des réalisations de l étudiant. Les annexes doivent être appelées depuis le corps du texte, en précisant le numéro et la page de l'annexe. Les annexes peuvent comporter des passages téléchargés sur Internet ou recopiés, à condition de mentionner expressément la source. Les photocopies d'articles sont en revanche à éviter, la mention de leurs références en bibliographie étant plus appropriée. Les annexes se trouvent à la fin du document, juste avant la table des matières et les autres tables. Si elles sont très volumineuses, les annexes peuvent être regroupées dans un cahier séparé La table des matières La table des matières est paginée et détaillée avec au moins cinq niveaux. a table des matières est automatiquement mise à jour à chaque ouverture L executive summary Ce dernier est davantage une note de synthèse destinée au jury et lui permettant de comprendre rapidement quelle problématique vous allez traiter et comment vous comptez organiser votre réflexion. Précisez clairement les différentes parties que vous abordez afin que le lecteur puisse atteindre simplement les points qui l intéressent particulièrement. Il est placé en 4 ème de couverture en français et en anglais Les normes de présentation écrite Règles générales de présentation : Pour traiter convenablement votre problématique, votre travail doit comporter de 80 à 100 pages, hors annexes. Il doit être impérativement thermocollé Il est recommandé d utiliser un papier blanc de bonne qualité, dont l opacité est suffisante. Le grammage de ce support ne devra pas être inférieur à 80 gr. Le format imposé du papier est le modèle A4, 210 mm x 297 mm. 8

10 LA COUVERTURE : La couverture est suivie d une page reprenant les éléments de la couverture puis d une page blanche portant la mention suivante : «les opinions exprimées dans ce mémoire sont propres à leur auteur et n'engagent ni DGC ni l Institut d Etudes Politiques d Aix-en- Provence. Elle est suivie facultativement, d une dédicace, d un avant-propos et des remerciements, ou immédiatement de l introduction. NUMEROTATION ET PAGINATION : La numérotation des pages est continue. Elle commence en page 1 dès l introduction. Les numéros sont ordinairement placés en haut, au centre de chaque page. Tous les chapitres doivent commencer sur une page impaire. L'ouvrage doit être dactylographié : le texte en double interligne (avec une marge de 3,5 cm au moins à gauche; de 1,5 cm à droite; des espaces de 2 cm au moins en haut et en bas de page: cela est indispensable pour la photocopie et la reliure. Les notes, infrapaginales, seront présentées en simple interligne et en caractères plus petits (taille 11 ou 10). LA BIBLIOGRAPHIE : Tout travail universitaire doit comporter une liste des sources (classées selon la nature des supports - écrites, orales, musicales, iconographiques... - ou selon les lieux de conservation) et une bibliographie. Les sources devront être présentées de la manière suivante : Dans le texte : (NOM DE L AUTEUR, DATE, PAGE) - Exemple : (SERIEYX, AZOULAY, 1996, p.43) Le Mémoire Professionnel Les ouvrages : AZOULAY H., Mettez du réseau dans vos pyramides, Village Mondial, Paris, 1996 p. 43 Pour les articles : FUSTIER B (1994) Evaluation multicritère : une approche qualitative in Applying Multiple Criteria Aid for Decision to Environmental Management : Paruccini editor, Kluwer Academic Publishers, Brussels and Luxembourg. Printed in the Netherlands. Pour les sites web: en entier 9

11 EXEMPLE DE PAGE DE GARDE : DGC ECOLE DE COMMERCE ET DE GESTION & INSTITUT D ETUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE Titre Sous-titre Mémoire pour l obtention du Master of Business Administration et du Certificat de Niveau I Mention Intelligence Economique Spécialité information stratégique et gouvernance de crise Présenté par Prénom et NOM Le Jour, mois, année Sous la direction de : Genre, Prénom NOM, Titre, Fonction (Directeur) Genre, Prénom NOM, Titre, Fonction (Tuteur) 10

12 Les HUIT étapes-clés Composé de HUIT ETAPES, il reprend l intégralité des points-clés depuis le choix du directeur de mémoire jusqu à la soutenance. Une huitième étape est une session de rattrapage pour certains d entre-vous. Nous vous proposons de reprendre les étapes pour que vous les appréhendiez convenablement. Mais avant toute chose, vous devez avoir trouvé une entreprise d accueil pour la réalisation de votre mémoire. ETAPE 0 : Concernant le choix du directeur de mémoire, une liste vous est proposée en cours d année. Vous disposez d un mois pour nous confirmer par mail votre choix. Aucun étudiant ne sera admis à passer en ETAPE 1 sans avoir à ses côtés un directeur de mémoire. Le choix du directeur de mémoire et l accord de celui-ci doivent nous parvenir fin décembre. Exemple pour Nantes : ETAPE 1 : La validation du sujet est une étape délicate car elle influera votre année entière. mi janvier, votre sujet doit être validé par votre directeur de mémoire et le tuteur ainsi que par le représentant de l entreprise d accueil. Le Mémoire Professionnel ETAPE 2 : L état de l art. Il s agit là de débuter votre travail en ayant une vision globale de la littérature traitant de votre problématique. A cet effet, vous disposez au sein même de DGC d abonnements aux différentes revues (Management, Le Monde diplomatique, Jeune Afrique, Le Figaro, Les Echos, ) et d un accès à la bibliothèque digitale Cyberlibris que nous ne pouvons que vous recommander d utiliser. Elle regroupe plus de 5000 ouvrages afférents à notre spécialité. Etape terminée mi février. Vous devez, à l issue de cette étape, avoir constitué une bibliographie composée d une TRENTAINE de références. ETAPE 3: Remise du plan détaillé au directeur de mémoire pour validation. Cette étape qui entre dans l évaluation continue est décisive car elle fixe clairement l ossature de votre travail. Cette étape doit être validée mi-mars. A cette étape, les titres de l ensemble des parties, chapitres, sous-chapitres, paragraphes ainsi que le nombre de pages associées à chacune des sections du mémoire doivent être arrêtés. 11

13 Cela doit vous permettre de déterminer la taille finale de votre mémoire et de rééquilibrer ou réduire les informations des parties. La lecture du plan détaillé doit montrer la cohérence et la logique de traitement de la problématique. Une fois que le plan détaillé a reçu l aval du directeur de mémoire, vous pouvez vous lancer dans la phase de rédaction. ETAPE 4: La phase d écriture constitue en tant que telle une épreuve qu il convient de préparer avec soin. N hésitez pas à solliciter votre directeur de mémoire à ce sujet. Veillez à ne pas vous éloigner de votre problématique, évitez la paraphrase et les résumés inutiles, citez vos sources. Vos références doivent nourrir une réflexion personnelle. Ecrire prend du temps, préférez des créneaux de 4h pour l écriture de manière à ne pas avoir à revenir constamment sur les parties précédentes de votre travail. Pensez à soumettre régulièrement votre travail (après chaque grande partie) à votre directeur de mémoire. ETAPE 5: Remise provisoire et autorisation de soutenance. Votre manuscrit est prêt, vous devez le soumettre dans sa totalité à votre directeur de mémoire ainsi qu à votre tuteur en entreprise de manière à ce que vous soyez autorisé à soutenir le mémoire 2. C est à cette occasion que vous allez pouvoir parfaire votre travail afin de rendre un exemplaire définitif en parfaite cohérence avec les exigences académiques. Orthographe et formalisation sont des points importants. Cette étape doit être validée mi-juin. ETAPE 6: Remise définitive des exemplaires. La remise définitive intervient fin-juillet A cet effet, vous devez impérativement dans les délais impartis, remettre QUATRE (4) EXEMPLAIRES de votre mémoire. Destinataires des exemplaires : - 2 à DGC, 175, Bd Anatole France SAINT-DENIS pour les membres du Jury - 1 à votre directeur de mémoire - 1 à votre tuteur en entreprise Parallèlement, vous déposerez une version numérique sur le site du logiciel de mesure de taux de plagiat dont le lien vous sera communiqué 2 Cette autorisation ne prend en compte que les aspects académiques. L autorisation de soutenance définitive est soumise aux résultats de l année (obligation d obtenir 10/20 à l ensemble des modules hors mémoire) 12

14 Les versions papier et numériques sont à rendre le même jour que le dépôt de la version électronique. ETAPE 7: Soutenance orale. Les modalités de passage sont définies dans le paragraphe 3.1 Elle intervient début septembre. ETAPE 8: Session de rattrapage. A lieu début octobre. La session de rattrapage est exclusivement réservée aux étudiants n ayant pu soutenir pour raisons médicales ou personnelles relevant du cas de force majeure. Cette appréciation relève d une décision de la direction pédagogique de l établissement. Elle répond au règlement des examens disponible auprès des responsables pédagogiques des sites, ainsi que sur le blog des mémoires. Il est important de noter que dans ce cas précis ils ne pourront obtenir une note supérieure à 10/20 (à l oral comme à l écrit). Récapitulatif des différentes actions Actions D Description Evaluations a t e ETAPES Octobre Session de rattrapage Ecrit ou/et oral Note maximale possible : 10/20 ETAPE 8 Le Mémoire Professionnel Début septembre Fin juillet Mi-juin Soutenance orale du mémoire Remise définitive Remise provisoire Autorisation de soutenir 2 exemplaires en version papier à DGC et 1 exemplaire au directeur de mémoire et 1 au tuteur en entreprise. + la version numérique sur URKUND (mesure du plagiat) Remise de l exemplaire papier pour correction Avis du directeur de mémoire et de l entreprise Autorisation de soutenance accordée par le directeur de mémoire Respect de l échéance /50 Plagiat /40 90 POINTS Si autorisation refusée, elle devra être obtenue mijuin, dernier délai ETAPE 7 ETAPE 6 ETAPE 5 13

15 Phase d écriture Ecriture du manuscrit Temps actifs de soutien et points fixes avec le tuteur et le directeur de mémoire (au minimum 2 rencontres/mois) ETAPE 4 Mi-mars Mi-février Remise du plan détaillé au directeur de mémoire et validation Constitution de la bibliographie Validation du sujet par l entreprise et le directeur de mémoire Privilégier l une de ces 3 approches : RH MKG/COM GESTION Recherche dans la littérature Formalisation de la bibliographie Choix du sujet Recherche du support Choix de l entreprise Respect de l échéance /12 Contenu du plan /34 Formalisation du plan /24 70 POINTS Respect de l échéance /4 Respect des normes /8 Richesse de la bibliographie /8 20 POINTS Respect de l échéance /10 ETAPE 3 ETAPE 2 Fin janvier Originalité du sujet /10 20 POINTS ETAPE 1 Fin décembre Validation du directeur de mémoire Pas de passage en ETAPE 1 si ETAPE 0 pas validée ETAPE 0 14

16 PARTIE III EVALUATION FINALE La note finale obtenue reprend les différentes évaluations orales et écrites ainsi que de la note de contrôle continu obtenue au cours de l année universitaire dans le cadre de l accompagnement (coefficient 1). 3.1 L écrit L évaluation continue Une progression pédagogique a été mise en place par l équipe de suivi de mémoire de manière à accompagner les étudiants dans l écriture de leur mémoire. Quatre étapes sur huit sont soumises à évaluation continue. La note de contrôle continu représente un élément non négligeable dans le calcul de la note finale car elle intègre le respect des échéances et le taux de plagiat Le barème du plagiat Le Mémoire Professionnel Taux de plagiat de 0% à 5% 10/10 De 6% à 10% 7,5/10 De 11% à 15% 5/10 De 16 à 20% 2,5/10 De 21 à 30% 0/10 Au-delà de 30 % Candidat ajourné NB : chacun est responsable de son taux de plagiat. Il revient à l étudiant de s assurer de son propre taux au cours des différentes étapes. Le taux détecté par la direction pédagogique est celui retenu dans la composition de la note en ETAPE 6. Une fois ce taux déterminé, aucune version de mémoire ultérieure ne sera acceptée pour la session de juillet. Le candidat pourra néanmoins se représenter à la session de septembre avec les modalités précisées dans l ETAPE 8. 15

17 3.1.3 Le barème du respect des échéances Echéances Remise dans les temps 10/10 Remise t+1 (jour) 8,5/10 Remise t+2 7,5/10 Remise t+3 6/10 Remise t+4 5/10 Remise t+5 3,5/10 Remise t+6 2/10 Remise t+7 0 Au-delà de t+7 Candidat ajournée Les critères d évaluation du document écrit (100 points) Adaptation du sujet par rapport au cursus Existence et développement d une problématique Utilisation des concepts et outils vus en cours Clarté des messages et messages - clé Forme (syntaxe et orthographe, documents utilisés, documents remis...) 20 pts 25 pts 25 pts 15 pts 15 pts 16

18 3.2 L oral L organisation de l oral La présentation orale est fixée à 20 mn. Vous devez, à cette occasion préparer un support de type PowerPoint qui ne doit pas être une redite de votre travail, mais une explication de l aboutissement de ce dernier. Vous devez expliquer votre problématique et préciser les difficultés rencontrées lors du traitement de cette dernière ainsi que la valeur ajoutée de votre travail pour l entreprise d accueil. Vous devez également préciser les applications possibles et les perspectives d évolution envisageables à l issue de votre réflexion La composition du Jury Le Jury est composé de 4 personnes : o 1 membre du corps enseignant du Réseau DGC o 1 membre du corps enseignant de l IEP o Le tuteur en entreprise (à titre consultatif) o Le directeur de mémoire (à titre consultatif) Vous serez tenu informé de votre date et heure de passage sur le blog dédié : Le Mémoire Professionnel Evaluation continue Parallèlement à la phase d élaboration de l écrit, un accompagnement spécifique ayant pour objectif l entraînement des candidats à l oral. Etienne POZZO assure les enseignements de ce module Critères d évaluation de l oral (100 points) La soutenance est destinée à vérifier que vous êtes bien l auteur de votre travail et que vous maîtrisez parfaitement votre sujet. Le jury appréciera votre prestation à l aide de critères objectifs dont vous trouverez la liste ci-après. Explication de la problématique 15 Fluidité de la démonstration 15 Qualité de l argumentation 20 Qualité de l animation et force de persuasion 15 Valeur ajoutée des préconisations de l oral vis-à-vis de l écrit (en quoi l oral apporte un plus à la compréhension de la problématique?) 20 Formalisation et utilisation des supports (audio, image, presse, PowerPoint) 15 17

19 3.3 La délibération du Jury A l issue de chaque journée de soutenance, les membres du Jury se réunissent pour échanger sur les différentes prestations des candidats. En fin de semaine de soutenance, le président du Jury statue définitivement et communique la note de chacun au responsable pédagogique de DGC accompagnée des avis émis par les évaluateurs. 3.4 Le mode de calcul de l évaluation finale La note finale est obtenue de la manière suivante : Coefficient 2 Coefficient 1 Note du manuscrit par le jury Note d oral délivrée par le jury (soutenance) Note de contrôle continu (directeur de mémoire) avec pénalités de plagiat et de retard Note d assiduité aux points-fixes des tuteurs IEP MISSP13 (mémoire écrit) MISS14 (mémoire oral) REFERENCES BEAUD M., L'art de la thèse : Comment préparer et rédiger un mémoire de master, une thèse de doctorat ou tout autre travail universitaire à l'ère du Net, Editions La découverte, Paris, FRAGNIERE J.-P., Comment réussir un mémoire, Dunod, KALIKA M., Le mémoire de Master : comment réussir votre projet d étude, Dunod, Paris, 2005 FONDANECHE D., Rédiger un mémoire professionnel, de master ou une thèse, Vuibert, Paris, FRECON G., Formuler une problématique : Dissertation, mémoire, thèse, rapport de stage, Dunod, Paris,

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

NORMES DE PRESENTATION ET DE REDACTION DES MEMOIRES ET DES THESES A LA FSJEST

NORMES DE PRESENTATION ET DE REDACTION DES MEMOIRES ET DES THESES A LA FSJEST Royaume du Maroc Université Abdelmalek ESSAÂDI Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales - Tanger - NORMES DE PRESENTATION ET DE REDACTION DES MEMOIRES ET DES THESES A LA FSJEST Les mémoires

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université MENTOURI-Constantine Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Vice Doyennat de la pédagogie et des relations avec

Plus en détail

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français).

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Assurez-vous que vous êtes éligible à ce programme qui demeure ouvert exclusivement pour les doctorants

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS EN MASTER 1 Les étudiants de M1 devront faire au plus tard pour le 15 novembre le choix d une inscription en alternance ou en formation initiale. L alternance est une

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure du travail de certificat 4. Calendrier

Plus en détail

L UNITE D EXPERIENCE PROFESSIONNELLE U.E.P. 2010-2011

L UNITE D EXPERIENCE PROFESSIONNELLE U.E.P. 2010-2011 UNIVERSITE DE POITIERS FACULTE DE DROIT ET DES SCIENCES SOCIALES L UNITE D EXPERIENCE PROFESSIONNELLE U.E.P. 2010-2011 I.F.E.P. Droit et Sciences sociales Bureau B123 Campus Ouvert tous les jours de 9

Plus en détail

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Qu est-ce que la VAE? De quoi s agit-il? La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) est

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

IUT Bordeaux Montesquieu

IUT Bordeaux Montesquieu IUT Bordeaux Montesquieu Licence Professionnelle Management Logistique et Transport REDACTION DU RAPPORT PROJET TUTORE I - CONSEILS POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT PROJET TUTORÉ A - Définition du projet tutoré

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage initiation

Modèle du rapport. Stage initiation MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Après le dépôt d un Livret 1, votre demande de validation a été déclarée recevable par un courrier du Rectorat. À partir de la date du

Plus en détail

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Tél. : 04 73 31 87 51 / 04 73 31 87 54 Mail : vae.vap.sfp@univ-bpclermont.fr SFP-EN70 Date de révision : 01/09/2015 Qu

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Objectifs «Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Guide du Stage de technicien en entreprise Epreuve E6.2. Quelques règles pratiques :

Guide du Stage de technicien en entreprise Epreuve E6.2. Quelques règles pratiques : Guide du Stage de technicien en entreprise Epreuve E6.2 Quelques règles pratiques : Vous allez partir en stage de technicien pour 4 semaines en janvier lors de votre 2 nde année de STS ET. - vous et votre

Plus en détail

MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES

MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES MASTER 2 DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PARCOURS PSYCHOTHERAPIES Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation MASTER 2 VISE À : Plus d'infos

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 60 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

8. Règlement des études

8. Règlement des études 8. Règlement des études Admission au sein d une spécialité Les étudiants inscrits en Master 1 doivent déposer avant le 01 avril 2011 une fiche précisant leur souhait d affectation dans l une des spécialités

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Internationalisation des études doctorales

Internationalisation des études doctorales Internationalisation des études doctorales Appel à candidatures «mobilité» 2015 INTERNATIONALISATION DES ÉTUDES DOCTORALES APPEL À CANDIDATURES POUR DES MOBILITÉS INTERNATIONALES 2015 Objet de l appel

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Epreuve intégrée - consignes

Epreuve intégrée - consignes Epreuve intégrée - consignes Brevet d enseignement supérieur section WEB DEVELOPER Calendrier Consignes de rédaction du rapport Consignes de présentation de l Epreuve intégrée Document «Choix du client»

Plus en détail

L infirmière Clinicienne

L infirmière Clinicienne DIRECTIVES AUX AUTEURS L Infirmière clinicienne est une revue scientifique en ligne. Elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeures. L

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs»

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Groupe AEF est un groupe d information professionnelle spécialisé notamment dans les domaines de l éducation, l enseignement supérieur,

Plus en détail

Mémoire de Projet Professionnel TITRE DU PROJET

Mémoire de Projet Professionnel TITRE DU PROJET République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Institut Supérieur d Informatique et de Multimédia de Sfax Sigle de l ISIMS Mastère Professionnel

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

Mention Management International Parcours International Business and NTC projects

Mention Management International Parcours International Business and NTC projects CONTROLE DES CONNAISSANCES Mention Management International Parcours International Business and NTC projects Domaine du Master : Sciences des Organisations Mention du Master : Management et organisation

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité et les examens de maturité spécialisée 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure

Plus en détail

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE Remarque : L utilisation du masculin pour désigner les personnes ne vise

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 120 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER. A - Règlement général de la formation. B - Règlement d'examen.

CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER. A - Règlement général de la formation. B - Règlement d'examen. CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER A - Règlement général de la formation B - Règlement d'examen Annexe C - Directive du travail de projet A - Règlement général du certificat

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II*

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* Mise à jour 2015 *Sous l autorité de l EIMP ADMTC Programme de formation - Titre «Chef(fe) de projet e-business» 1 CHEF(FE) DE PROJET

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE 2014 1. NORMES RELATIVES AUX FILIERES (FL) FL1 Définition de la filière Une filière du cycle Master est un cursus de formation,

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

Epreuve intégrée - consignes

Epreuve intégrée - consignes Epreuve intégrée - consignes Brevet d enseignement supérieur section WEB DESIGNER Calendrier Consignes de rédaction du rapport Consignes de présentation de l Epreuve intégrée Document «Choix du client»

Plus en détail

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet Réf:... AU:. / Soutenu à la session de: A REMPLIR PAR MAI OU JUIN... Université de la Manouba ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE ELECTRONIQUE Rapport De Projet de Fin d'etudes Présenté en vue de l'obtention

Plus en détail

Guide Stage d initiation

Guide Stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction générale des études technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES. Diplôme d Université. Diplôme interdisciplinaire d études européennes de Science Po Strasbourg

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES. Diplôme d Université. Diplôme interdisciplinaire d études européennes de Science Po Strasbourg UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Diplôme d Université Diplôme interdisciplinaire d études européennes de Science Po Strasbourg Applicable à compter de l année universitaire 2015-2016

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS LA LETTRE DE MOTIVATION En générale, la lettre de motivation prend la forme suivante : Entreprise : Il est bien vu de commencer sa lettre de motivation en parlant de

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

Évaluer la formation dans l entreprise

Évaluer la formation dans l entreprise L objectif de ce guide méthodologique est de dresser un bilan des actions de formation menées. L évaluation constitue la dernière étape du management de la formation. La démarche permet de : mesurer la

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du juin 015 Master Professionnel (M) «Administration générale» (VET09E) Domaine Droit, Science politique Mention Administration publique Spécialité

Plus en détail

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013 Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013 Article 1 Inscription administrative et pédagogique L inscription administrative en Licence Droit et les droits d inscription

Plus en détail

MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES

MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES MASTER EN COMMUNICATION POLITIQUE ET La European Communication School ECS - a été agréée par les autorités européennes comme école supérieure ayant satisfait aux exigences du «Processus» dit de Bologne

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne

Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne Ecole de Gouvernance Européenne Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne Enseignement à distance Responsable (Enseignement à distance) : Yann Echinard, Maître de conférences,

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION Vous finirez bientôt votre formation et, titulaire d un baccalauréat professionnel, vous allez construire votre avenir professionnel

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

- Version adoptée par la CNaCES -

- Version adoptée par la CNaCES - CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER EN SCIENCES ET TECHNIQUES -MST- - Version adoptée par la CNaCES - 1. NORMES RELATIVES AUX FILIERES (FL) Définition de la filière FL 1 Une filière du

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Avec le soutien du FSE

Avec le soutien du FSE PROCEDURE A L INTENTION DU CANDIDAT 1 Comment valoriser les acquis de l'expérience? Préambule Valoriser son expérience prend du temps. Nous vous recommandons d entamer cette démarche dès le mois de janvier.

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE LE STAGE EN ENTREPRISE 1. Le stage : un projet à part entière Le stage est un projet qui s étale sur une longue période d environ dix mois (de la recherche de l entreprise à la soutenance) avec des objectifs,

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 I DISPOSITIONS GENERALES Communication des modalités de contrôle des aptitudes

Plus en détail

VADE-MECUM DU MÉMOIRE POUR LES ÉTUDIANTS DU MASTER T3L

VADE-MECUM DU MÉMOIRE POUR LES ÉTUDIANTS DU MASTER T3L VADE-MECUM DU MÉMOIRE POUR LES ÉTUDIANTS DU MASTER T3L Table des matières (version 1.2, 8.04.2010) I. Généralités...1 a. Mémoire de première année (M1)...1 b. Mémoire de deuxième année (M2)...1 c. Modalités

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel Guide d utilisation du - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock Support entretien professionnel L entretien professionnel, une occasion pour l entreprise et le salarié de porter un regard sur

Plus en détail