Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2"

Transcription

1 Partie I

2 Partie I > Séquence 1 > Plan 1 Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Robe Gros plan - très courte profondeur de champ Léger panoramique sur pied Lumière rasante sur le sujet - contrastes forts 6 s Gros plan - très courte profondeur de champ Aucun - caméra sur pied Éclairage contrasté

3 Partie I > Séquence 1 > Plan 3 Partie I > Séquence 1 > Plan 4 Un doigt esquisse un léger tremblement Lorsque le cadre passe sur son visage, elle ouvre les yeux Gros plan - très courte profondeur de champ Léger panoramique sur pied - changement de profondeur de champ Contrastes forts - ombre des doigts 3 s Gros plan - très courte profondeur de champ Panoramique du menton vers le front - caméra sur pied - changement de profondeur de champ Éclairage contrasté (3/4 visage dans l ombre) 3 s

4 Partie I > Séquence 1 > Plan 5 Partie I > Séquence 1 > Plan 6 Elle ouvre les yeux, se relève et sort du champ Robe Plan visage - très courte profondeur de champ Plan fixe Éclairage contrasté (3/4 visage dans l ombre) 4 s Plan large descriptif Aucun - caméra sur pied Éclairage contrasté 4 s Vieux cadres, tapis, cartons, anciennes statues, draps...

5 Partie I > Séquence 1 bis > Plan 1 Partie I > Séquence 2 > Plan 1 Elle ouvre la porte, observe, puis s avance au milieu de la pièce Robe Plan américain - caméra à l épaule Panoramique qui la suit jusqu à la porte Couloir sombre - lumière qui passe par les joints de la porte 4 s Plan large - en hauteur (si possible) Aucun - caméra sur pied Éclairage violent et puissant 4 s Morceaux de statues - tables - outils de tailleurs de pierres (marteau et burin) -bâches - un sceau d eau

6 Partie I > Séquence 2 > Plan 2 Partie I > Séquence 2 > Plan 3 Elle passe devant la table et tourne la tête Et regarde les outils qui y sont disposés Plan américain - plus bas que le niveau de la table pour ne pas apercevoir ce qu il y a dessus Panoramique à l épaule en suivant le personnage Éclairage violent et puissant 4 s Statues, table, outils... Gros plan sur le visage La caméra suit léna à l épaule Éclairage violent et puissant

7 Partie I > Séquence 2 > Plan 4 Partie I > Séquence 2 > Plan 5 s avance dans la pièce et enjambe un meuble bas, elle trébuche sur le sceau qu elle renverse. / Plan moyen sur la table Aucun - caméra sur pied Éclairage violent et puissant Marteau, burin, table Plan taille La caméra suit puis passe sur le sceau qui se renverse lorsqu elle trébuche- caméra à l épaule Éclairage violent et puissant 8 s Sceau d eau, meuble qui cache le sceau

8 Partie I > Séquence 2 > Plan 6 fixe, le regard vide, le sol. Très gros plan sur le visage de Aucun - caméra sur pied Lumière qui contraste son visage (éventuellement cheveux devant le visage, elle est décoiffée à cause de sa chute)

9 Partie I > Séquence 3 > Plan 1 Partie I > Séquence 3 > Plan 2 A regarde dans tous les sens pour contempler la verrière, elle fait un tour sur elle même. Le travelling prend comme point de pivot, le décor défile derrière elle. Plan du travelling : B B regarde vers le bas. Plan large Travelling de la droite vers la gauche de la pièce en légère contre plongée Lumière naturelle (verrière) 8 s Plan poitrine Aucun - caméra sur pied Lumière naturelle

10 Partie I > Séquence 3 > Plan 3 Partie I > Séquence 3 > Plan 4 Elle a marché dans du sang. Elle relève la tête et aperçoit au milieu de l entrée du musée, un homme dans une marre de sang. Plan moyen - courte profondeur de champ Caméra à l épaule Éclairage naturel Du sang Gros plan sur le visage de Aucun - caméra sur pied Lumière naturelle

11 Partie I > Séquence 3 > Plan 5 Partie I > Séquence 3 > Plan 6 Elle reste figée, puis sort de l écran paniquée, par la droite. traverse la salle en courant. Plan du musée Plan du musée Plan large avec courte profondeur de champ Plan fixe - la profondeur de champ passe de au conservateur Seul la silhouette de apparaît en arrière plan 3 s, le conservateur Sang Plan large Panoramique sur pied (à l épaule) Lumière naturelle 4 s, le conservateur

12 Partie I > Séquence 3 > Plan 7 Partie I > Séquence 3 > Plan 8 ouvre la porte et inspire l air extérieur. Le plan est fortement ralenti. Gros plan avec courte profondeur de champ Plan fixe Naturelle Poignée de porte Plan taille avec courte profondeur de champ Plan fixe Naturelle 6 s

13 Partie II

14 Partie II > Séquence 4 > Plan 1 Partie II > Séquence 4 > Plan 2 ouvre les yeux et regarde ses mains trembler. La caméra est de travers, puis elle se redresse. Elle ferme les poings pour essayer de ne plus les voir trembler. Gros plan avec courte profondeur de champ Plan fixe Naturelle 5 s Poignée de porte Plan large avec courte profondeur de champ Plan fixe Contrastée 5 s

15 Partie II > Séquence 5 > Plan 1 Partie II > Séquence 5 > Plan 2 Elle ouvre la porte à la volée, regarde discrètement, puis s avance dans la pièce. Elle marche vers le sceau sans le voir, et lorsqu elle enjambe le meuble bas elle évite de justesse le sceau d eau qui est intacte. La profondeur de champ suit. Plan américain Plan fixe Éclairage violent et puissant Plan large avec courte profondeur de champ Plan fixe Éclairage violent et puissant 6 s Meuble bas, sceau d eau

16 Partie II > Séquence 5 > Plan 3 Partie II > Séquence 5 > Plan 4 fixe le sceau, puis sort du champ par la droite. Eventuellement reflet le sur l eau. / Gros plan avec courte profondeur de champ Plan fixe 3 s / Très gros plan avec courte profondeur de champ Plan fixe / Sceau d eau

17 Partie II > Séquence 6 > Plan 1 Elle monte les marches, rapidement au début, puis de plus en plus en lentement en arrivant à la surface. Partie II > Séquence 6 > Plan 2 Vue subjective de, elle redécouvre le cadavre du conservateur. Montage alterné entre le plan 1 et 2. Plan du musée Gros plan sur les talons avec courte profondeur de champ Caméra à l épaule qui suit Lumière verticale 6 s Le conservateur Plan moyen Caméra à l épaule dans les escaliers Lumière verticale 6 s

18 Partie II > Séquence 6 > Plan 3 Partie II > Séquence 6 > Plan 4 s accroupie à côté» du corps, le retourne et commence à le fouiller. / Très gros plan sur le regard de Cadre serré sur le regard 3 s / Plan large Caméra fixe 5 s Le conservateur, Sang

19 Partie II > Séquence 6 > Plan 5 Partie II > Séquence 6 > Plan 6 trouve le porte feuille et la carte de visite du conservateur, puis un trousseau de clés. / Plan moyen Caméra fixe 3 s, le conservateur Sang, portefeuille, clefs Gros plan sur les mains de Caméra à l épaule Lumière naturelle 6 s Le conservateur, Porte feuille, carte de visite, clefs

20 Partie II > Séquence 6 > Plan 7 Plan du musée Une ombre se forme alors derrière elle, et elle se fait assassiner. Plan large Caméra fixe Forte ombre de la statue qui arrive de derrière 3 s, le conservateur

21 Partie III

22 Partie III > Séquence 7 > Plan 1 Partie III > Séquence 8 > Plan 1 se réveille, met ses genous sous son menton et pleure. Elle apparaît dans la verrière un marteau et un burin dans les mains. Plan du musée Le conservateur Plan moyen Caméra à l épaule dans les escaliers Lumière verticale 6 s / Très gros plan sur le regard de Cadre serré sur le regard 3 s

23 Partie III > Séquence 8 > Plan 2 Partie III > Séquence 8 > Plan 3 a - entre dans le champ par la droite, le premier plan est complètement flou (a). - la profondeur de champ passe sur le premier plan (b). - elle s approche et son visage apparaît dans la profondeur de champ (c). a b b c Gros plan - courte profondeur de champ Caméra fixe Lumière naturelle 4 s Fausse statue, sang Plan macro sur le sang Caméra sur pied - suivre le doigt Lumière naturelle 3 s Fausse statue, sang

24 Partie III > Séquence 8 > Plan 4 Partie III > Séquence 8 > Plan 5 Le premier plan flou bouge, elle remarque quelque chose et tourne la tête, puis recule rapidement sous l effet de la surprise. Intégration de l oeil? ou tête qui bouge? Plan du musée Gros plan Plan moyen - plan taille sur Caméra fixe Caméra fixe Lumière naturelle Lumière naturelle 2s 4s Statue 3d Fausse statue Fausse statue - 3d?, socle

25 Partie III > Séquence 8 > Plan 6 Partie III > Séquence 8 > Plan 7 Ralenti lorsqu elle trébuche? Emplacement caméra le même que plan 5 Plan du musée Gros plan - plan de coupe Caméra fixe Lumière naturelle 1 s Plan large Caméra fixe Lumière naturelle, statue 3d Marteau burin, socle

26 Partie III > Séquence 8 > Plan 8 Partie III > Séquence 8 > Plan 9 tombe sur le dos, et la statue se relève brutalement. b se relève rapidement et s enfuit en courant dans la galerie droite du musée. a Plan du musée Plan du musée Plan moyen - plan taille sur Caméra fixe Lumière naturelle, statue 3d Socle Plan américain Caméra sur pied - panoramique Lumière naturelle 4 s

27 Partie III > Séquence 9 et 9 bis > Partie III > Séquence 9 ter > Plan 1 Elle s enfuit dans la grande galerie, et se réfugie juste à sa sortie à droite. Elle s adosse au mur et passe une partie de sa tête pour voir si la statue la poursuit (a). Puis elle se retourne pour faire repartir partir et tombe nez à nez avec une statue sur un socle (b) qui la surprend. a b entre dans la pièce et s approche rapidement de la caméra. Elle ralenti, regarde autour, puis son regard se fixe sur le rideau (au 1er plan à gauche sur le plan). Elle tend une main pour le saisir. / Plan américain puis plan poitrine Caméra à l épaule qui suit à reculons. 7 s / Plan large Caméra sur pied - fixe 4 s Rideau

28 Partie III > Séquence 9 ter > Plan 2 Partie III > Séquence 9 ter > Plan 3 passe sous le rideau. La statue cour vers le rideau, et brandi son poing en l air. (Montage alterné avec la séquence 9 ter) / Plan poitrine Caméra sur pied - panoramique 3 s Rideau / Plan moyen Travelling arrière 5 s Acteur 3d

29 Partie III > Séquence 9 ter > Plan 4 Partie III > Séquence 9 ter > Plan 5 Elle force sur la poignée, mais la porte est fermé à clef. longe le rideau et trouve une porte. Puis lorsque la statue frappe, le rideau s enfonce dans son dos et s écroule sous le choc et meurt. / Plan genoux Caméra à l épaule, on suit derrière le rideau 3 s Rideau / Gros plan sur mains Plan fixe sur pied

30 Partie IV

31 Partie III > Séquence 10 > Plan 1 se réveille déterminée et remonte à la surface. Le conservateur Plan moyen Caméra à l épaule dans les escaliers Lumière verticale 6 s

32 Partie IV > Séquence 11 > Plan 1 Partie IV > Séquence 11 > Plan 2 Elle se retourne et se précipite sur le cadavre, et le retourne violemment. Plan du musée monte les escaliers et arrivé en haut tourne la tête pour vérifier que la statue n a pas bougé. Plan du musée large Caméra sur pied - fixe Plan large Caméra fixe Lumière naturelle Lumière naturelle 4 s 3 s Fausse statue, le conservateur Fausse statue

33 Partie IV > Séquence 11> Plan 3 Partie IV > Séquence 11 > Plan 4 se retourne plusieurs fois pour examiner la statue. Montage alterné entre le plan 3, 4 et 5. La statue ne bouge pas sur son socle. A chaque fois que l on montre la statue sur son socle le cadre se resserre peu à peu. Plan du musée Plan du musée Plan poitrine Caméra sur pied - fixe Lumière naturelle / Plan moyen - longue focale Plan fixe Lumière naturelle Fausse statue, socle

34 Partie IV > Séquence 11 > Plan 5 Partie IV > Séquence 11 > Plan 6 fouille une à une toutes les poches du conservateur avec un grande rapidité, le retourne plusieurs fois. Enfin elle trouve les clefs qu elle cherchait. trouve le trousseau de clef, elle l examine. Elle retourne la tête pour voir la statue, mais elle a disparu. Plan du musée Gros plan Caméra sur pied - fixe Plan poitrine Panoramique et changement de point Lumière naturelle Lumière naturelle 4 s 3 s, le conservateur Porte feuille, clefs Socle, clefs

35 Partie IV > Séquence 11 > Plan 7 Partie IV > Séquence 11 > Plan 8 roule sur elle même juste à temps pour éviter le poing de la statue qui s abat sur le sol et se brise. Le poing de la statue frappe le sol et explose. Plan du musée Plan large Plan fixe Lumière naturelle, le conservateur, statue 3d Sang / Plan moyen Caméra sur pied - fixe Lumière naturelle

36 Partie IV > Séquence 11 > Plan 9 court à toute vitesse dans la galerie. (Utiliser le travelling de la séquence 8) Gros plan Travelling latéral arrière Lumière naturelle 3 s

37 Partie IV > Séquence 11 bis > Plan 1 Partie IV > Séquence 11 bis > Plan 2 La statue cour vers la caméra. Seul le premier plan est net, du coup le fond de la salle reste toujours flou et la statue deviens nette au fur et à mesure de sa course. passe derrière le rideau. Plan taille Caméra à l épaule qui suit Lumière naturelle Rideau Plan très large Plan fixe - courte profondeur de champ Lumière naturelle 5 s Statue 3d

38 Partie IV > Séquence 11 bis > Plan 3 Partie IV > Séquence 12 > Plan 1 essaye une à une les clefs et finalement trouve la bonne à temps. (Montage alterné entre le plan 12 et 13). s avance, marque un temps devant les escalier puis monte les marches 3 par 3. / Gros plan Caméra sur pied - fixe 4 s Trousseau clef, porte Plan large Plan fixe Cage d escalier sombre / lumière contrastée 3 s

39 Partie IV > Séquence 12 > Plan 2 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 1 Elle monte les dernières marches puis tourne à droite. A B marche vers la fenêtre, et tente de l ouvrir en enlevant la planche qui en barre l accès. Plan moyen Caméra sur pied - fixe Cage d escalier sombre 3 s Plan américain Caméra à l épaule Lumière naturelle (éclairage extérieur de la fenêtre) 6 s Planche qui bloque l accès à la fenêtre

40 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 2 A B Sort de la fenêtre, se relève et regarde autour d elle. Elle s avance alors vers la caméra et arrive sur le toit de l hôpital. Elle fait un tour complet sur elle même en admirant l endroit. Enfin elle remarque quelque chose hors champ. La caméra devra la suivre à l épaule. En plan moyen lorsqu elle sort de la fenêtre (A), puis en plan américain lorsqu elle va sur le toit (B), et une fois sur celui-ci en plan large (C) voir très large. Enfin le plan se finit en plan poitrine, puisqu elle se rapproche de la caméra (D). C Plan du toit : C C D / Caméra à l épaule / Fenêtre A 10 s B

41 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 3 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 4 Une vielle planche est abandonnée sur le toit. / / Gros moyen Caméra sur pied - fixe Vielle planche Gros plan Plan fixe Lumière du jour

42 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 5 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 6 La statue passe le coin du bâtiment. La vitre de la fenêtre entrouverte laisse refléter la statue qui arrive, puis le battant ouvert de la fenêtre commence à pivoter. / Gros moyen Caméra sur pied - fixe / Plan moyen Plan fixe Lumière naturelle

43 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 7 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 8 A ue 3d B Soit plan large, soit plan taille avec un panoramique. / Gros large Caméra sur pied - fixe 3 s, statue 3d Vieille planche Plan large Plan fixe Lumière naturelle 5 s La statue 3d

44 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 9 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 10 Plan de coupe pour le plan 10. La barre de chargement orange se reflète sur la rétine de. s assoie contre le mur et regarde devant elle. Une vielle planche est abandonnée sur le toit. / Plan poitrine Caméra à l épaule 4 s Très gros plan Caméra fixe Lumière naturelle

45 Partie IV > Séquence 12 bis > Plan 11 A C E B D A - regarde ses mains tremblantes B - une barre de chargement s affiche et voile son regard C - agrippe les côtés de la barre D - elle l étire et déchire la barre orange E - La faille orange prend peu à peu tout l écran Arrière plan : vue sur les toits du musée. Vue subjective Caméra à l épaule Naturelle 8 s

46 Partie V

47 Partie V > Séquence 13 > Plan 1 Partie V > Séquence 14 > Plan 1 marche d un univers saturé et totalement orange. Peu à peu l orange perd de son intensité et commence à fondre pour laisser place au décors de la salle. Plan large Caméra sur pied - panoramique Éclairage studio 4 s / Gros plan de la pièce de jeu Caméra fixe 3 s /

48 Partie V > Séquence 14 > Plan 2 Partie V > Séquence 14 > Plan 3 L orange disparaît sur divers gros plans. L orange disparaît sur divers gros plans. / Gros plan de la pièce de jeu Caméra fixe / / Gros plan de la pièce de jeu Caméra fixe /

49 Partie V > Séquence 14 > Plan 4 Partie V > Séquence 14 > Plan 5 Note: Les dernières traces du orange disparaissent derrière. Celle-ci sort du champ par la gauche. contourne les écrans et se rend compte que sur ceux-ci s affichent sa propre vision. Un larsen vidéo s affiche sur tout les écrans. / Plan taille Caméra fixe - panoramique 4 s écrans / / Plan moyen Caméra à l épaule 3 s Multi-écran

50 Partie V > Séquence 14 > Plan 6 Partie V > Séquence 14 > Plan 7 La lumière des écrans se reflètent sur le visage de. Même plan subjectif que le plan 5. / Gros plan visage Caméra fixe / / Plan moyen Caméra à l épaule Multi-écran

51 Partie V > Séquence 14 > Plan 8 Partie V > Séquence 14 > Plan 9 / Plan large Caméra fixe Multi - écran / / Très gros plan sur le moniteur Caméra fixe Multi-écran

52 Partie V > Séquence 14 > Plan 10 Partie V > Séquence 14 > Plan 11 Plan final, réapparaît sur l écran, allongée, comme à chaque début de jeu. Un bouton start indique que le jeu est prêt à être démarrer. La caméra s approche de l écran jusqu un gros plan sur le visage de Plan large de la pièce vide. / / Plan large Caméra fixe Multi-écran / / Plan large au gros plan Caméra fixe - zoom ou travelling 8 s Multi-écran

53 Fin

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES Dessins : Hilda CLEM PLAN N 1 : Présentation de la pièce et d une silhouette -Plan à effet : début, image noir, puis partie gauche blanche, partie droite noir, puis détails

Plus en détail

Storyboard du teaser

Storyboard du teaser 1 Storyboard du teaser Séquence 1 / plan 1 Intérieur / jour Appartement, palier et cage d escalier page 2 5 Séquence 1 / plan 2 Extérieur / jour Rue en vélib page 6 Séquence 1 / plan 3 Extérieur / jour

Plus en détail

La petite fille est dans sa chambre, assise le dos contre un pilier, un livre sur les genoux.

La petite fille est dans sa chambre, assise le dos contre un pilier, un livre sur les genoux. SCENARIO OUVERTURE Un pas sur une marche d escalier, à reculons. TITRE SQ 1 HALL D IMMEUBLE Une petite fille descend l escalier menant au hall, à reculons. Ces mouvements sont précis et assurés malgré

Plus en détail

Putain c est flou, et merde ça bouge!

Putain c est flou, et merde ça bouge! Filmer Putain c est flou, et merde ça bouge! Filmer est un art, c est aussi de la technique. Bien Filmer nécessite un peu de préparation. A. Les unités de construction : Sachez ce que vous voulez faire

Plus en détail

Jenny aime le Yoga. Jenny aime le Yoga. Livre de lecture de Reading A Z de niveau O Nombre de mots: 1,164

Jenny aime le Yoga. Jenny aime le Yoga.   Livre de lecture de Reading A Z de niveau O Nombre de mots: 1,164 Jenny aime le Yoga Livre de lecture de Reading A Z de niveau O Nombre de mots: 1,164 L E C T U R E O Jenny aime le Yoga Texte et photographies par Milo Pear www.readinga-z.com www.readinga-z.com Jenny

Plus en détail

Maternelle 2 Story 11 à 20 1

Maternelle 2 Story 11 à 20 1 Maternelle 2 Story 11 à 20 1 11.1A. Plan Large Viviane petite fille. On s approche De la séquence 11 à la séquence 17, on reste tout le temps dans le dos de Viviane petite fille, puis adolescente. Que

Plus en détail

Le tournage. Marc Elipot

Le tournage. Marc Elipot Le tournage Matériels à utiliser 1- Caméra 2- Support d enregistrement (disque dur, SD, mini-dv, ) 3- Pied de caméra 4- Alimentation électrique (batteries, chargeur, rallonge, ) 5- Source lumineuse (spot,

Plus en détail

FICHE HABITAT ET SANTÉ. Adapter le logement pour les personnes mal voyantes ACCÉDER AUX PARTIES COMMUNES

FICHE HABITAT ET SANTÉ. Adapter le logement pour les personnes mal voyantes ACCÉDER AUX PARTIES COMMUNES FICHE HABITAT ET SANTÉ Adapter le logement pour les personnes mal voyantes SOMMAIRE ACCÉDER AUX PARTIES COMMUNES sécuriser les parties communes > p. 1 utiliser les commandes > p. 2 l éclairage > p. 2 les

Plus en détail

Critère de réussite : Conserver les bras tendus durant tout l exercice. Critère de réussite : Venir en alignement bras/tronc.

Critère de réussite : Conserver les bras tendus durant tout l exercice. Critère de réussite : Venir en alignement bras/tronc. Progression technique Général Niv. 1 Conserver les bras tendus durant tout l exercice. Tendre les jambes pour monter en placement du dos jusqu à l alignement bras/tronc. Venir en alignement bras/tronc.

Plus en détail

LECTURE D IMAGE. Image fixe

LECTURE D IMAGE. Image fixe LECTURE D IMAGE Il me semble que dans le cadre d une progression cohérente, un travail sur la sémiologie de l image doit commencer par une réflexion sur l image fixe (tableau, photographie,...). En effet,

Plus en détail

VASCO construction du personnage

VASCO construction du personnage VASCO construction du personnage Vasco est un personnage simple, à l allure assez passe-partout, légèrement «mode». Il est simple à dessiner, et possède 2 / 3 caractéristiques qui le distinguent. haut

Plus en détail

NATATION : MISE EN PLACE DE LA PROPULSION

NATATION : MISE EN PLACE DE LA PROPULSION NATATION : MISE EN PLACE DE LA PROPULSION Document élaboré par Didier COURALET CPC d EPS Mirande Déc 98 Ce document a pour objectif d aider les enseignants dans l organisation d une unité d apprentissage

Plus en détail

FICHES ACTIONS S EQUILIBRER, SAUTER, SE DEPLACER, SE RENVERSER, ROULER, SE SUSPENDRE...

FICHES ACTIONS S EQUILIBRER, SAUTER, SE DEPLACER, SE RENVERSER, ROULER, SE SUSPENDRE... FICHES ACTIONS S EQUILIBRER, SAUTER, SE DEPLACER, SE RENVERSER, ROULER, SE SUSPENDRE... Croquis Roudnef Éléments de gymnastique document F.F.G. : Eveil Gymnique Petite Enfance S EQUILIBRER Trouver toutes

Plus en détail

ZHI NENG QI GONG de PANG HE MING. Qi Gong de la Sagesse - 2 forme

ZHI NENG QI GONG de PANG HE MING. Qi Gong de la Sagesse - 2 forme Qi Gong 2 forme avec planches.doc NarDiLog -15/05/2014 1/7 ZHI NENG QI GONG de PANG HE MING Qi Gong de la Sagesse - 2 forme Résumé de l enchainement des mouvements s'adressant à des initiés, pour qui les

Plus en détail

PORTRAIT SCULPTE. Figure 1 David de Michel-Ange

PORTRAIT SCULPTE. Figure 1 David de Michel-Ange PORTRAIT SCULPTE Figure 1 David de Michel-Ange LES TECHNIQUES DE LA SCULPTURE LE MODELAGE Le modelage est le plus simple des procédés de sculpture parce qu il se contente de l action directe des mains

Plus en détail

TRAME DE VARIANCE NATATION

TRAME DE VARIANCE NATATION TRAME DE VARIANCE NATATION La trame de variance est un outil qui permet de simplifier, d enrichir ou d adapter une situation de départ. Elle porte sur les actions spécifiques de la natation scolaire :

Plus en détail

NATATION : Niveau Flotteur MISE EN PLACE DE LA PROPULSION

NATATION : Niveau Flotteur MISE EN PLACE DE LA PROPULSION NATATION : Niveau Flotteur MISE EN PLACE DE LA PROPULSION Document élaboré par Didier COURALET CPC d EPS Ce document a pour objectif d aider les enseignants dans l organisation d une unité d apprentissage

Plus en détail

111. La Princesse Ella rencontre son descendant (Annexes décors A24)

111. La Princesse Ella rencontre son descendant (Annexes décors A24) LE DERNIER VOYAGE DE L ALBATROS STORYBOARD 12 (111/118) 1 La Princesse Ella rencontre son descendant (Annexes décors A24) 1 INSERT sur les mains de la Princesse Ella, qui fouille dans une poubelle. (Annexes

Plus en détail

Coup droit et le revers

Coup droit et le revers Coup droit et le revers Coup droit parallèle Le coup droit parallèle est utilisé pour frapper la balle avec une bonne longueur et près du mur de côté. On l utilise pour effectuer des échanges avec un adversaire

Plus en détail

Cet article est tiré de

Cet article est tiré de Cet article est tiré de revue trimestrielle de la Société royale Cercles des Naturalistes de Belgique asbl Conditions d abonnement sur www.cercles-naturalistes.be Les pages du jeune naturaliste Texte et

Plus en détail

GYMNASTIQUE ADAPTEE AUX SURCHARGES PONDERALES CYCLE D EDUCATION NUTRINIONNELLE

GYMNASTIQUE ADAPTEE AUX SURCHARGES PONDERALES CYCLE D EDUCATION NUTRINIONNELLE 1 GYMNASTIQUE ADAPTEE AUX SURCHARGES PONDERALES CYCLE D EDUCATION NUTRINIONNELLE SERVICE D ENDOCRINOLOGIE DIABETOLOGIE NUTRITION CHU NICE Professeur Patrick FENICHEL Position de départ : Assis sur un tabouret

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Equilibre et Verticalité

Une brique dans le cartable. Equilibre et Verticalité Une brique dans le cartable Equilibre et Verticalité Une brique dans le cartable Equilibre et Verticalité Points de départ possibles - Pourquoi construire sa maison avec des murs verticaux? - Pourquoi

Plus en détail

DOULEUR = mettre les deux poings serrés sur le ventre. MOI= main ouverte sur la poitrine. AVEC= joindre les doigts des deux mains comme le dessin

DOULEUR = mettre les deux poings serrés sur le ventre. MOI= main ouverte sur la poitrine. AVEC= joindre les doigts des deux mains comme le dessin DOULEUR = mettre les deux poings serrés sur le ventre MOI= main ouverte sur la poitrine AVEC= joindre les doigts des deux mains comme le dessin TOUCHER = avec la pointe du doigt indice toucher MONTRE MOI=

Plus en détail

Il était une fois. Il était une fois une fleur (paume vers le haut, doigts joints)

Il était une fois. Il était une fois une fleur (paume vers le haut, doigts joints) Il était une fois Il était une fois une fleur (paume vers le haut, doigts joints) Elle s'ouvre un peu, beaucoup (paume vers le haut, doigts s'écartant un peu, beaucoup) Un papillon arrive, il se pose sur

Plus en détail

Danser à partir d un thème : l eau

Danser à partir d un thème : l eau Danser à partir d un thème : l eau Déroulement Organisation Cadre de la matinée : Accueil des participants Présentation du cadre de travail pour la matinée : temps de pratique + retour sur la démarche

Plus en détail

51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06)

51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06) LE DERNIER VOYAGE DE L ALBATROS STORYBOARD 06 (51/60) 1 51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06) 51. 1A 51. 1B Hologramme de l Albatros,

Plus en détail

Club Audiovisuel de Verrières-le-Buisson

Club Audiovisuel de Verrières-le-Buisson LE DÉCOUPAGE TECHNIQUE. Club Audiovisuel de Verrières-le-Buisson Le 10 avril 2014 . Introduction: Les étapes de réalisation d un film (de l idée au plan de tournage).. Proposition d un tableau de découpage

Plus en détail

ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ

ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ 1 - LE SCÉNARIO C est la première étape de la création d un dessin animé qui va conditionner non seulement le déroulement de l histoire mais également le choix d

Plus en détail

Photo-club- déclic et des Claps Roquefort les Pins. Le Portrait en Photographie

Photo-club- déclic et des Claps Roquefort les Pins. Le Portrait en Photographie Photo-club- déclic et des Claps Roquefort les Pins Le Portrait en Photographie Le portrait en photographie Que l on soit en intérieur ou en extérieur, à la lumière artificielle ou à la lumière naturelle,

Plus en détail

ENTREES DANS L EAU. Un essai de progression. Niveau 1. Descendre dans l'eau... Petite ou moyenne profondeur

ENTREES DANS L EAU. Un essai de progression. Niveau 1. Descendre dans l'eau... Petite ou moyenne profondeur ENTREES DANS L EAU Un essai de progression Niveau 1 Descendre dans l'eau... Petite ou moyenne profondeur 1 par l'échelle, dos à l'eau. 2 par l'échelle, face à l'eau. 3 assis sur le bord, en se retournant

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick La mutinerie 1 2 3 4 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12.a 12.b 13 14 15 16 17.a 17.b 18 19.a 19.b 20 21 22 23 24 25 26 27 28.a 28.b 28.c 28.d 29 30.a 31 30.b 32 33 34

Plus en détail

MARGUERITE Quelle comédie. Le Roi se relève péniblement. Juliette5, qui avait disparu, réapparaît.

MARGUERITE Quelle comédie. Le Roi se relève péniblement. Juliette5, qui avait disparu, réapparaît. 1L1 SQ4 L.A. n 1 : Extrait de la pièce de théâtre se meurt, Ionesco, 1962, «Nous verrons bien si je n ai plus de pouvoir» à «C est mauvais signe.» Nous verrons bien si je n ai plus de pouvoir. 5, au Roi.

Plus en détail

Tests d athlétisme: Niveau 1 (U8)

Tests d athlétisme: Niveau 1 (U8) Tests d athlétisme: Niveau 1 (U8) 1.1 Funambule Le sujet testé effectue des demi-tours (180 ) autour de l axe longitudinal en équilibre sur la partie étroite du banc retourné. Objectif: quatre demi-tours

Plus en détail

Tousse. Siffle. Marche. Chante. Danse. Roule. Souffle. Recule. Chuchote. Boude. Tourne. Coiffe-toi. Cache-toi.

Tousse. Siffle. Marche. Chante. Danse. Roule. Souffle. Recule. Chuchote. Boude. Tourne. Coiffe-toi. Cache-toi. Série 1 : écriture cursive, verbe seul, graphies de l alphabet mobile uniquement, digrammes en vert, lettres muettes en gris. Tousse. Siffle. Marche. Ris. Danse. Chante. Roule. Souffle. Recule. Chuchote.

Plus en détail

LE LANGAGE CINEMATOGRAPHIQUE NOTIONS DE BASE

LE LANGAGE CINEMATOGRAPHIQUE NOTIONS DE BASE LE LANGAGE CINEMATOGRAPHIQUE NOTIONS DE BASE Le Plan Définition : Le plan est l unité de tournage constituée d une prise de vue enregistrée en continu du déclenchement à l arrêt de la caméra. Un plan est

Plus en détail

Photographier ses objets de valeur

Photographier ses objets de valeur MINISTERE DE L'INTERIEUR ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE Photographier ses objets de valeur DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE Office Central de lutte

Plus en détail

PROGRAMME CEINTURES DU CLUB DE KRAVMAGA ST GAUDENS

PROGRAMME CEINTURES DU CLUB DE KRAVMAGA ST GAUDENS PROGRAMME CEINTURES DU CLUB DE KRAVMAGA ST GAUDENS EQUIVALENCE PROGRAMME ENFANTS ET ADULTES Enfants : Jusqu à l âge de 15 ans. 1 ER Degré = Niveau ceinture jaune 2eme Degré = Niveau ceinture orange 3eme

Plus en détail

Jean dit Consignes à 2 éléments

Jean dit Consignes à 2 éléments - Lève tes yeux - Ouvre ta bouche. - Tourne sur toi-même - Frappe des mains. - Mors tes lèvres. - Dessine un carré. - Dessine une fleur. - Lève une jambe. - Baisse un bras. - Dessine un triangle. - Dessine

Plus en détail

avec diaph plutôt ouvert Plongée au départ puis légère plongée en fin de mouvement. Visage 3/4 gauche. 24mm avec diaph à 5.6 avec diaph à 5.

avec diaph plutôt ouvert Plongée au départ puis légère plongée en fin de mouvement. Visage 3/4 gauche. 24mm avec diaph à 5.6 avec diaph à 5. SEQUENCE 1. Lumière douce, petit matin Pla n e/diap h 1 Plan Large de la mer, suivi d un Plan Moyen des enfants, pour finir sur un Plan d Ensemble de l équipe de tournage. 2 Plan Serré main de Gabriel

Plus en détail

Jeux de lumière. Dirige-toi vers l installation : L oiseau en cage

Jeux de lumière. Dirige-toi vers l installation : L oiseau en cage L oiseau en cage Le savais-tu? Notre œil est composé de cellules, de capteurs sensibles uniquement au BLEU, au VERT et au ROUGE. Mais notre cerveau est capable de percevoir des milliers de couleurs différentes,

Plus en détail

Qi_Gong_du_Printemps. 142 a) Descendre les bras le long du corps Expirer Bouche 143 b) Ramener la jambe Gauche contre la jambe Droite Expirer Bouche

Qi_Gong_du_Printemps. 142 a) Descendre les bras le long du corps Expirer Bouche 143 b) Ramener la jambe Gauche contre la jambe Droite Expirer Bouche N Mouvement (mise à jour : avril 2014) Souffle 100 Ouverture 101 Position de départ debout, pieds serrés, bras pendant le long du corps 110 Paumes de main dirigées vers l'extérieur, lever par les cotés

Plus en détail

Le mölkky. But. Règles du jeu

Le mölkky. But. Règles du jeu Les meilleurs jeux géants du moment se trouvent dans cette malle originale. Ces jeux surdimensionnés utilisés comme jeux d extérieurs ou d intérieurs funs et prenants sont six jeux d adresses et de stratégie.

Plus en détail

Aider et assurer en gymnastique aux agrès. Bougie

Aider et assurer en gymnastique aux agrès. Bougie Bougie L entraîneur vient poser sa première main sur la cuisse du gymnaste et l autre sur le haut du dos (1). Il accompagne ainsi le gymnaste lors de sa descente vers l arrière pour le freiner et améliorer

Plus en détail

Présentation des FICHES NATATION (mars 2014)

Présentation des FICHES NATATION (mars 2014) Présentation des FICHES NATATION (mars 2014) Ces «fiches natation» sont le résultat d un travail du groupe EPS 1 de l Orne qui souhaite doter les enseignants d un outil complémentaire aux projets pédagogiques

Plus en détail

B1) Crochets. - En forme avec la boxe

B1) Crochets. - En forme avec la boxe B1) Crochets - En forme avec la boxe www.light-contact.ch Position de départ: Les deux poings aux tempes, coudes contre les côtes, menton abaissé. Position finale: Coude + poing à hauteur d épaules (avant-bras

Plus en détail

Jeux de grimpe aux cycles 2 et 3

Jeux de grimpe aux cycles 2 et 3 Jeux de grimpe aux cycles 2 et 3 G.ORSI CPD EPS- DSDEN 06-2013 Ce document est une aide à la mise en œuvre d un 1 er cycle de grimpe à l école élémentaire Définition scolaire de l activité de grimpe «Grimper»

Plus en détail

LE FLASH -:HSMBKA=\U^]XU: LE FLASH LE FLASH ECLAIRAGE DE QUALITE PROFESSIONNELLE JOHN DENTON ET ADAM DUCKWORTH. 29 euros

LE FLASH -:HSMBKA=\U^]XU: LE FLASH LE FLASH ECLAIRAGE DE QUALITE PROFESSIONNELLE JOHN DENTON ET ADAM DUCKWORTH. 29 euros d améliorer votre photographie. Cet accessoire reste, à notre avis, l outil le plus polyvalent et le moins utilisé par les photographes. Cet ouvrage, pratique et richement illustré, remédie définitivement

Plus en détail

SAUT. 1 seule impulsion sur le trampoline Pieds collés Maintenir l alignement

SAUT. 1 seule impulsion sur le trampoline Pieds collés Maintenir l alignement SAUT ER PAS Caisse 4 trous / trampoline / matelas à hauteur bras en haut / saut droit / réception sur matelas Critère 1 Critère 2 Critère 3 1 seule impulsion sur le trampoline collés Maintenir l alignement

Plus en détail

Initiation à la photographie

Initiation à la photographie Initiation à la photographie Vocabulaire photo Les règles de composition Réglages de base Quel matériel? Vocabulaire photo Vocabulaire photo Capteur : C est le cœur de votre appareil photo numérique. C'est

Plus en détail

Modéliser un abribus avec SketchUp.

Modéliser un abribus avec SketchUp. Travail demandé : Réaliser la maquette numérique de l'abribus ci-contre, en respectant les contraintes dimensionnelles données sur les dessins en 2D ci-dessous. Vue de droite 2 Vue de face Vue de gauche

Plus en détail

Miroir avec cadre en carton

Miroir avec cadre en carton Miroir avec cadre en carton Fournitures: Du carton double cannelures et simple cannelures Un crayon, une gomme, un taille crayon Des ciseaux Un tapis de découpe Une règle graduée Une règle lourde pour

Plus en détail

NATATION : groupe des «baleines», nageurs confirmés

NATATION : groupe des «baleines», nageurs confirmés Objectifs CE1 (CP) CE2 1/ se déplacer sur une quinzaine/ trentaine de mètres, sans aide à la flottaison, sans reprise d appui se propulser 2/ enchainement sans reprise : _ sauter dans l eau / ou plonger

Plus en détail

Réception 0.50 p. Saut exigé. Chute 0.40 p. Phase d'envol 1.00 p. Phase d'action 1.50 p. Tenue 0.50 p. Hauteur et direction 1.00 p. Déduct.

Réception 0.50 p. Saut exigé. Chute 0.40 p. Phase d'envol 1.00 p. Phase d'action 1.50 p. Tenue 0.50 p. Hauteur et direction 1.00 p. Déduct. C 4 Saut Juge Concours Date Phase d'envol 1.00 p. Phase d'action 1.50 p. I Salto groupé en avant Hauteur et direction 1.00 p. Réception 0.50 p. Tenue 0.50 p. Chute 0.40 p. No Nom Saut exigé Phase d'envol

Plus en détail

Lors d'une frappe d'attaque, placer le ballon est autorisé si le ballon est nettement frappé et qu'il n'est ni tenu, ni lancé.

Lors d'une frappe d'attaque, placer le ballon est autorisé si le ballon est nettement frappé et qu'il n'est ni tenu, ni lancé. Il existe différents types d attaques : L attaque puissante, qui cherche à forcer le contre, c est-à-dire à empêcher toute récupération après celui-ci. Elle peut aussi provoquer le blocking-out, c est-à-dire

Plus en détail

Tai Chi Gong. 10 séquences

Tai Chi Gong. 10 séquences Tai Chi Gong 10 séquences 1. Ouverture et simple fouet Départ pieds parallèles, position du cavalier. Lever les mains jusqu aux épaules et les redescendre devant le corps. Puis les relever vers la droite

Plus en détail

Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage

Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage ACTIONS TACHES ZONES BUT = Ce qu'il y a à faire Critère de réussite = pour l'élève ENTRER E1 E 1 E 1 E 1 Accroupi au bord, entrer en sautant

Plus en détail

THE WRECK OF THE BLUE STORM NIVEAU 01 LES QUARTIERS «NEPTUNE» (27 ennemis, 7 munitions, 6 trousses, 11 objets et 1 secret)

THE WRECK OF THE BLUE STORM NIVEAU 01 LES QUARTIERS «NEPTUNE» (27 ennemis, 7 munitions, 6 trousses, 11 objets et 1 secret) Tomb Raider & Cie - Solution des Niveaux TRLE www.tombraidercie.com THE WRECK OF THE BLUE STORM NIVEAU 01 LES QUARTIERS «NEPTUNE» (27 ennemis, 7 munitions, 6 trousses, 11 objets et 1 secret) Note : Pour

Plus en détail

E.P.S. ACROSPORT. Acrosport Bibliographie. Fiches de travail interactives. Planches de pyramides, fiches exigences, sécurité, évaluation

E.P.S. ACROSPORT. Acrosport Bibliographie. Fiches de travail interactives. Planches de pyramides, fiches exigences, sécurité, évaluation E.P.S. Acrosport Bibliographie ACROSPORT Fiches de travail interactives Planches de pyramides, fiches exigences, sécurité, évaluation BIBLIOGRAPHIE - REFERENCES Pyramides extraites du site de Roudneff

Plus en détail

Recherche et conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le CPE Magimuse

Recherche et conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le CPE Magimuse Développement de la motricité fine noms des enfants Les Mouvements spontanés de ses bras sont asymétrique et anarchiques Le réflexe d agrippement est présent Met occasionnellement son poing dans sa bouche

Plus en détail

L apprentissage de la natation de la maternelle au CM2

L apprentissage de la natation de la maternelle au CM2 L apprentissage de la natation de la maternelle au CM2 Un peu d histoire De l aisance dans l eau «au savoir nager» De la maternelle au collège. En fin d école maternelle ou après 10 séances En fin de

Plus en détail

L verte s écaille sont fermés. Derrière, Ferdinand

L verte s écaille sont fermés. Derrière, Ferdinand 1 ES gros volets de bois dont la peinture L verte s écaille sont fermés. Derrière, Ferdinand Bringuet a placé un escabeau double dont il se sert au jardin pour tailler ses arbres et cueillir les fruits.

Plus en détail

Tout. photographier en numérique. Jean-Marie Sepulchre. Groupe Eyrolles, 2005 ISBN :

Tout. photographier en numérique. Jean-Marie Sepulchre. Groupe Eyrolles, 2005 ISBN : Tout photographier en numérique Jean-Marie Sepulchre Groupe Eyrolles, 2005 ISBN : 2-212-67264-0 Pratique Carnaval Masque vénitien. Un numérique compact discret permet de s approcher sans déranger. Nikon

Plus en détail

COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation

COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation COMMISSION KATA FIJ JANVIER 2015 ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX L évaluation de chacune des techniques des kata doit prendre en considération le principe et l opportunité d

Plus en détail

PHOTOGRAPHIQUE. Le concours photo dédié à l Afrique

PHOTOGRAPHIQUE. Le concours photo dédié à l Afrique GUIDE PHOTOGRAPHIQUE Le concours photo dédié à l Afrique 2015 OMMAIRE À PROPOS À propos...3 Bases...4 Wiki Loves Africa Wiki Loves Africa (WLA) est un concours photographique annuel qui se déroule du 1

Plus en détail

COMPETENCES VISEES : Adapter ses déplacements à différents d environnements Com pétences spécifique de l activité : être capable de

COMPETENCES VISEES : Adapter ses déplacements à différents d environnements Com pétences spécifique de l activité : être capable de COMPETENCES VISEES : - Adapter ses déplacements à différents d environnements Compétences spécifique de l activité : être capable de : - réaliser des enchaînements simples d actions - se déplacer en surface

Plus en détail

LA DERNIERE SEANCE. Continuité dialoguée

LA DERNIERE SEANCE. Continuité dialoguée LA DERNIERE SEANCE Bernard SELLIER Continuité dialoguée (extrait) 1.1 : (1) CABINET DE PSYCHANALYSTE P.E. à G.P. Une étagère de livres. Zoom sur les titres et travelling le temps de lire quelques titres.

Plus en détail

Gymnastique Cycle II Module d apprentissage

Gymnastique Cycle II Module d apprentissage Gymnastique Cycle II Module d apprentissage entrée dans l activité 1 à 2 séances Situation de référence pour évaluer les besoins Objectifs d apprentissage Situations d apprentissage 6 à 10 séances Situation

Plus en détail

Grand-père appelle ses moutons de plus en plus fort. Repasse sur les pointillés puis colorie les parties intérieures.

Grand-père appelle ses moutons de plus en plus fort. Repasse sur les pointillés puis colorie les parties intérieures. MS Découvrir l écrit Grand-père appelle ses moutons de plus en plus fort. Repasse sur les pointillés puis colorie les parties intérieures. O1 Colorier sans dépasser MS Découvrir l écrit Continue le slalom

Plus en détail

Section 1 Les sports et les disciplines olympiques

Section 1 Les sports et les disciplines olympiques Section 1 Les sports et les disciplines olympiques l athlétisme l athlétisme l aviron l aviron le badminton le badminton le baseball le baseball le basketball le basketball le biathlon le biathlon le bobsleigh

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT :

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT : La dérive est coincée, impossible de la remonter ou de la descendre sans forcer. Important: Si, en remontant la dérive, une résistance anormale se fait sentir, il faut forcer sur le winch, NE PAS INSISTER!

Plus en détail

EQUILIBRES NIVEAU 1 étoile de mer

EQUILIBRES NIVEAU 1 étoile de mer EQUILIBRES NIVEAU 1 étoile de mer COMPETENCE : Supprimer progressivement ses appuis plantaires. 1. Se laisser flotter en position ventrale/dorsale avec matériel (PB). But : S allonger sur le ventre à l

Plus en détail

La Composition en Photographie

La Composition en Photographie La Composition en Photographie Lorsque l oeil regarde pour la première fois un carré ou un rectangle il parcours la surface de gauche à droite. Comme pour une lecture il commence par se fixer sur le coin

Plus en détail

La plus grande aberration

La plus grande aberration Suzanne Doppelt La plus grande aberration P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e s il va dehors même le chien peut rencontrer le bâton, simple et double, à usage changeant pour regarder le monde,

Plus en détail

La roue (renversement latéral)

La roue (renversement latéral) La roue (renversement latéral) Lorsque le gymnaste est à l arrêt, l entraîneur vient le prendre en prise croisée au niveau des hanches (1). Ceci va permettre de donner de la rotation dans la première phase

Plus en détail

Séquence sur le corps

Séquence sur le corps Atelier Collectif Atelier collectif Atelier collectif Atelier Collectif Moyenne section Binas 2011-2012 Séquence sur le corps les membres, la tête et le tronc Compétence visée : Découvrir le monde, les

Plus en détail

Mais Pourquoi t as Fais ça???

Mais Pourquoi t as Fais ça??? Mais Pourquoi t as Fais ça??? Vous avez trié vos photos pour ne garder que les plus abouties. Et pourtant quand vous vous comparez à d autres photographes, vous vous dites que leurs photos sont bien meilleures.

Plus en détail

POUTRE PROGRAMME POUSSINES 2017 PROGRAMME POUSSINES POUTRE A. Placement des Juges de profil

POUTRE PROGRAMME POUSSINES 2017 PROGRAMME POUSSINES POUTRE A. Placement des Juges de profil A. Placement des Juges de profil B. Composition du mouvement : Pour composer son mouvement, chaque gymnaste devra choisir 1 élément dans chaque famille et ordonner ainsi les éléments : 1. Une Entrée Suivie

Plus en détail

ACDSee 10. Tutoriels ACDSee 10 : Utiliser la visionneuse rapide d'acdsee. Qu'est-ce que la la visionneuse rapide d'acdsee?

ACDSee 10. Tutoriels ACDSee 10 : Utiliser la visionneuse rapide d'acdsee. Qu'est-ce que la la visionneuse rapide d'acdsee? Tutoriels : Utiliser la visionneuse d'acdsee Qu'est-ce que la la visionneuse d'acdsee? visionneuse La visionneuse d'acdsee est un afficheur photo "allégé" qui affiche instantanément les photos jointes

Plus en détail

Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras

Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras ÉDUCATIF CRAWL NOM DESCRIPTION DU MOUVEMENT À QUOI SA SERT RESPIRATION KICK LATÉRAL Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras tendus au niveau de la cuisse. Le nageur doit avoir la tête sur le côté,

Plus en détail

GYMNASTIQUE AU SOL. NOM Prénom : Je peux mettre une croix dans une case blanche, si j ai réussi à le refaire au moins 3 fois sur 5 essais.

GYMNASTIQUE AU SOL. NOM Prénom : Je peux mettre une croix dans une case blanche, si j ai réussi à le refaire au moins 3 fois sur 5 essais. ROULADE AVANT Départ Je suis à genoux Je suis accroupi Je pose ma tête Je rentre ma tête pour poser mes épaules Je roule de travers Je roule dans l axe J arrive assis et je ne me relève pas Je me relève

Plus en détail

MODE D EMPLOI VENTILATEUR Sur Pied FD-40J

MODE D EMPLOI VENTILATEUR Sur Pied FD-40J MODE D EMPLOI VENTILATEUR Sur Pied FD-40J MODELE: FD-40J REFERENCE: VENTILATEUR Sur Pied TENSION: 230-240V~50Hz PUISSANCE: 50W 1 Nous vous remercions d avoir acheté ce ventilateur. Nous accordons une très

Plus en détail

Les danses 2004/2005 en Petite Section

Les danses 2004/2005 en Petite Section Les danses 2004/2005 en Petite Section 01/ LE STICK MOU (CD/Amulette : Yéyé.Yoyo; le bal des enfants) 3 39 Chanson Enchaînement : Répétition de «couplet; refrain ; intermède musical» Six couplets Disposition

Plus en détail

Volleyball. a) Le terrain est délimité par des lignes de côté de 18 mètres de longueur et des lignes de fond de 9 mètres.

Volleyball. a) Le terrain est délimité par des lignes de côté de 18 mètres de longueur et des lignes de fond de 9 mètres. Ligne centrale Zone de service Renseignements Volleyball Le volley-ball est un sport qui oppose deux équipes sur un terrain de jeu divisé par un filet. Le but du jeu est de faire tomber le ballon au sol

Plus en détail

Sol : Salto en avant groupé (11009)

Sol : Salto en avant groupé (11009) Sol : Salto en avant groupé (11009) Description technique 1. Prise d élan, lever les bras vers le plafond 2. Le gymnaste regarde devant 3. Amener les talons vers les fesses, le haut du corps s abaisse

Plus en détail

CIRCUIT EDUCATIF 2008 SAUT DE CHEVAL

CIRCUIT EDUCATIF 2008 SAUT DE CHEVAL CIRCUIT EDUCATIF 2008 SAUT DE CHEVAL NOTE DE DEPART :3.50 pts Matériel : 1 tremplin, 1 mini trampoline, tapis de 1 m 10. course, pré- appel sur un tremplin, impulsion sur le trampoline, pose des mains

Plus en détail

FICHE POINTS VITAUX : LOCALISATION ET MANIEMENT

FICHE POINTS VITAUX : LOCALISATION ET MANIEMENT Cette fiche est un apport simple et pratique sur les points vitaux, pour une application de self-défense qui n exige ni spécialisation ni expertise, dans une confrontation de rue. On peut considérer que

Plus en détail

Objectif : Développement de la Prévention Santé par les APSA

Objectif : Développement de la Prévention Santé par les APSA Objectif : Développement de la Prévention Santé par les APSA Guide d aide à la réalisation de séances de gymnastiques aquatiques, en petit bassin, pour les personnes vieillissantes en situation de handicap

Plus en détail

LANCER. vers les activités athlétiques. Agir et s exprimer avec son corps Équipe départementale EPS1-72 Année scolaire 2006/

LANCER. vers les activités athlétiques. Agir et s exprimer avec son corps Équipe départementale EPS1-72 Année scolaire 2006/ LANCER vers les activités athlétiques Agir et s exprimer avec son corps Équipe départementale EPS1-72 Année scolaire 2006/2007 12 LANCER RÈGLES D OR Bien définir et matérialiser les espaces d'action (cibles

Plus en détail

GUIDE DE VISITE SIMPLIFIÉ Le cycle à Saint-Étienne un siècle de savoir-faire

GUIDE DE VISITE SIMPLIFIÉ Le cycle à Saint-Étienne un siècle de savoir-faire GUIDE DE VISITE SIMPLIFIÉ Le cycle à Saint-Étienne un siècle de savoir-faire Bienvenue! Vous êtes dans une exposition. Une exposition est une présentation d objets qui ne dure pas tout le temps. Ici, c

Plus en détail

Carnet de comptines. n 1 - mars " Les p tites mains font la fête " Ainsi font les p tits poissons du RAM. " 2 petites rondes et puis s en vont

Carnet de comptines. n 1 - mars  Les p tites mains font la fête  Ainsi font les p tits poissons du RAM.  2 petites rondes et puis s en vont n 1 - mars 2014 Carnet de comptines " Les p tites mains font la fête " Ainsi font les p tits poissons du RAM " 2 petites rondes et puis s en vont RAM Communauté de communes du Val de Sarthe Les p tites

Plus en détail

sont les exercices à faire chez

sont les exercices à faire chez Je souffre de lombalgie, quels sont les exercices à faire chez moi La meilleure façon de réduire la gêne due à une lombalgie est de maintenir une activité physique régulière. Quelques exercices simples

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%1% GENEVE%:%2007=2008%

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%1% GENEVE%:%2007=2008% ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%1% GENEVE%:%2007=2008% % AGRES 1 Echauffement : - courir normalement dans la salle - courir en tournant les bras en avant - courir

Plus en détail

La gymnastique à l école / Equipe EPS 14

La gymnastique à l école / Equipe EPS 14 1 Ateliers de gymnastique - CYCLE 2 Fiches Actions Fiches Actions Rouler Se renverser 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Rouler en avant Rouler en arrière Se renverser en appui Se renverser en roue

Plus en détail

PROGRAMMES PRÉ-COLLECTIF et PRÉEXCELLENCE

PROGRAMMES PRÉ-COLLECTIF et PRÉEXCELLENCE G.R.S Imposé Équipe 2014 PROGRAMMES PRÉ-COLLECTIF et PRÉEXCELLENCE CERCEAU Musique Durée 1 50" Frénésie de René AUBRY Région Nord Pas de Calais GRS UFOLEP Texte imposé Pré-Collectif et Préexcellence Cerceaux

Plus en détail

Utilisation de la machine outil à commande numérique.

Utilisation de la machine outil à commande numérique. Utilisation de la machine outil à commande numérique. Nous avons utilisé une machine à commande numérique pour réaliser le perçage de la plaque de notre objet confectionné. Cette machine est pilotée par

Plus en détail

Fiches «Mise en danse»

Fiches «Mise en danse» Fiches «Mise en danse» Petites situations à conduire au début de chaque séance de danse pour obtenir la disponibilité corporelle du danseur Dissociation segmentaire - Prendre conscience de l axe vertébral

Plus en détail

Le Portrait. Les défauts d un visage se remarquent sur la photo alors qu on a très bien pu ne pas les voir auparavant.

Le Portrait. Les défauts d un visage se remarquent sur la photo alors qu on a très bien pu ne pas les voir auparavant. Didier CADILHAC Version 2 de juin 2010. Formateur en photographie, retouche numérique Stages Photo en AUBRAC Prestations de service en photographie numérique Téléphone : 06 87 88 66 73 Mail : didiercadilhac@orange.fr

Plus en détail

Atelier Photographie / Bailly & Noisy-le-Roi / Aide mémoire 1

Atelier Photographie / Bailly & Noisy-le-Roi / Aide mémoire 1 Focale allant de 18mm (grand angle) à 300mm (téléobjectif) Ouverture min de f/3.5 ou f/5.6 en fonction de la focale La visée reflex Canon Nikon Sony, Lumix, Mode priorité Ouverture Av A Ouverture vs durée

Plus en détail

COMMENT ENTRER DANS L ACTIVITÉ?

COMMENT ENTRER DANS L ACTIVITÉ? COMMENT ENTRER DANS L ACTIVITÉ? S ÉCHAUFFER EN MATERNELLE. Quelle que soit l'activité, un échauffement est nécessaire. Pour les élèves de maternelle ce moment n'est pas physiologiquement indispensable.

Plus en détail

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil Le corps humain Identifier un Intrus Retrouve dans chaque colonne, le mot "intrus". Liste 1 Liste 2 Liste 3 l'oeil le sourcil la cheville la jambe la cuisse l'orteil le bras les doigts les ongles le coude

Plus en détail