Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD"

Transcription

1 Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) 3BCoc B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). Les réponses doivent figurer sur l énoncé. Écrivez très lisiblement et dans un français correct, merci. 1. Pour fabriquer des tablettes pour lave-vaisselles, on utilise des enzymes produites par des bactéries. Mais l utilisation d une haute température de lavage, détruit ces enzymes et les empêche de fonctionner. Toutefois, certaines bactéries (les extrémophilles) vivent à haute température (~70 C) et leurs enzymes résistent très bien à celle-ci. Malheureusement, la culture des extrémophilles est compliquée. On cherche donc à transférer les gènes produisant certaines enzymes digestives (comme l Aminopeptidase T, qui dégrade les protéines) de Thermus (ou Thermophilus) aquaticus (un extrémophille), dans Escherichia coli (une bactérie intestinale dont la température de croissance est de 37 C et facile à transformer). Le gène de l aminopeptidase T (M29) n est pas dans un opéron polycistronique, mais est un gène isolé (monocistronique). Un bout d ADN de T. aquaticus (comprennant la séquence codante de M29 ainsi que 500 pb. en amont et en aval de cette séquence) est introduit dans un plasmide (contenant uniquement une origine de réplication et un gène de résistance à un antibiotique). Le plasmide est ensuite transféré dans une souche E. coli. La production d aminopeptidase T par une bactérie transformée est finalement analysée. Malheureusement malgré l introduction du gène M29 dans la bactérie, celle-ci ne produit pas l enzyme. Après analyse du gène de M29, il se trouve que le codon d initiation (habituellement AUG) a été remplacé par un autre (GUG) chez T. aquaticus, ce qui empêche la traduction par E. coli de la protéine. a) Supposons qu on modifie le codon d initation en le remplaçant par AUG dans le plasmide précédant, est-ce que E. coli produira forcément la protéine? Justifiez (1pt) Page 1/4

2 b) Décrivez la procédure de fabrication d un plasmide recombinant qui garanti la production d aminopeptidase T par E. coli. (3pt) c) Avec ce nouveau plasmide recombinant (garantissant une production en grande quantité de la protéine par E. coli), existe-t-il tout de même un risque qu il ne soit pas possible de faire produire M29 par E. coli? Si oui, indiquez pourquoi. (1pt) d) Est-ce que la procédure que vous avez précédemment décrit (ou à défaut celle indiquée dans l énoncé) est de la «biologie synthétique»? Justifiez. (1pt) Page 2/4

3 2. Voici un extrait du livre «Biologie» (Campbell et coll., ed. 2007), présentant le transfert de gènes d Agrobacterium tumefaciens vers une cellule de plante. «( ) Chez de nombreuses espèces végétales, une seule cellule de tissu mise en culture peut donner une plante adulte. ( ) Le vecteur employé pour introduire de nouveaux gènes dans les cellules végétales est un plasmide, appelé plasmide Ti (pour tumor inducing), provenant d'agrobacterium tumefaciens, bactérie du sol. Un segment de l'adn (ADN T ) de ce plasmide est inséré dans l'adn chromosomique des cellules végétales hôtes. ( ) On peut insérer des plasmides Ti recombinés [=modifié] ( ) dans Agrobacterium ; les plantes ou les cultures de cellules végétales sont alors infectées par les bactéries qui contiennent le plasmide recombiné.» (p.442) Il est à noter que les gènes du segment ADN T d A. tumefaciens sont (entre autre) des «oncogènes» causant des tumeurs. De part et d autre de l ADN T, se trouve des éléments cis-régulateurs définissant le début et la fin du segment devant être transféré vers la plante (donc, l ADN T ). a) Comparez les cellules d A. tumefaciens (la bactérie) à celles d A. thaliana (une plante infectée par A. tumefaciens). Citez 2 différences majeures. (2pt) b) Comparez le processus de modification génétique ci-dessus à celui de la «transduction» étudié en cours. (2pt) Page 3/4

4 3. Décrivez les différentes étapes de la PCR (réaction de polymérisation en chaine) et expliquez ce qui s y passe. (3pt) 4. En biologie moléculaire, «Transcription» et «Traduction» font référence à des processus biologique précis. Définissez-les rapidement. (2pt) Total des points : / 15 Note : ( / 13) x = Page 4/4

5 Nom : CORRECTIONS Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) 3BCoc B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). Les réponses doivent figurer sur l énoncé. Écrivez très lisiblement et dans un français correct, merci. 1. Pour fabriquer des tablettes pour lave-vaisselles, on utilise des enzymes produites par des bactéries. Mais l utilisation d une haute température de lavage, détruit ces enzymes et les empêche de fonctionner. Toutefois, certaines bactéries (les extrémophilles) vivent à haute température (~70 C) et leurs enzymes résistent très bien à celle-ci. Malheureusement, la culture des extrémophilles est compliquée. On cherche donc à transférer les gènes produisant certaines enzymes digestives (comme l Aminopeptidase T, qui dégrade les protéines) de Thermus (ou Thermophilus) aquaticus (un extrémophille), dans Escherichia coli (une bactérie intestinale dont la température de croissance est de 37 C et facile à transformer). Le gène de l aminopeptidase T (M29) n est pas dans un opéron polycistronique, mais est un gène isolé (monocistronique). Un bout d ADN de T. aquaticus (comprennant la séquence codante de M29 ainsi que 500 pb. en amont et en aval de cette séquence) est introduit dans un plasmide (contenant uniquement une origine de réplication et un gène de résistance à un antibiotique). Le plasmide est ensuite transféré dans une souche E. coli. La production d aminopeptidase T par une bactérie transformée est finalement analysée. Malheureusement malgré l introduction du gène M29 dans la bactérie, celle-ci ne produit pas l enzyme. Après analyse du gène de M29, il se trouve que le codon d initiation (habituellement AUG) a été remplacé par un autre (GUG) chez T. aquaticus, ce qui empêche la traduction par E. coli de la protéine. a) Supposons qu on modifie le codon d initation en le remplaçant par AUG dans le plasmide précédant, est-ce que E. coli produira forcément la protéine? Justifiez (1pt) Pas forcément. En effet, le gène est directement tiré de T. aquaticus et introduit dans E. coli, mais cependant ces 2 organismes sont différents. Il n est pas du tout certain que le promoteur de T. aquaticus soit fonctionnel dans E. coli. (Justification 1pt) En l occurence, lorsque l expérience a été réalisée, cela a fonctionné. Page 1/5

6 b) Décrivez la procédure de fabrication d un plasmide recombinant qui garanti la production d aminopeptidase T par E. coli. (3pt) On prend la séquence codante (amplifiée par PCR) que l on introduit dans un vecteur d expression grâce à des enzymes de restriction (1pt). Celui-ci comprend une origine de réplication et un gène marqueur (comme celui proposé dans l énoncé - 1pt), ET un système d expression fonctionnel dans l organisme de destination et dans lequel on introduit la séquence codante (1pt). On introduit le résultat dans la bactérie et on sélectionne les transformants grâce au gène marqueur. c) Avec ce nouveau plasmide recombinant (garantissant une production en grande quantité de la protéine par E. coli), existe-t-il tout de même un risque qu il ne soit pas possible de faire produire M29 par E. coli? Si oui, indiquez pourquoi. (1pt) (Justification 1pt) Oui, car la protéine elle-même peut être toxique pour la bactérie qui la produit en particulier dans ce cas puisqu il s agit d une protéase. On peut aussi imaginer qu il soit impossible d introduire ce plasmide dans E. coli, mais c est très peu probable et donc pas une très bonne justification. d) Est-ce que la procédure que vous avez précédemment décrit (ou à défaut celle indiquée dans l énoncé) est de la «biologie synthétique»? Justifiez. (1pt) Non. En effet, la biologie synthétique vise à créer quelques chose qui n existe pas du tout dans la nature (gène synthétisé à partir de rien p.ex.). Ici on ne fait que prendre un seul gène d une espèce pour le déplacer vers une autre espèce (ce qui pourrait arriver naturellement). Il n y a rien de nouveau en soit c est juste du génie génétique. (Justification 1pt) Page 2/5

7 2. Voici un extrait du livre «Biologie» (Campbell et coll., ed. 2007), présentant le transfert de gènes d Agrobacterium tumefaciens vers une cellule de plante. «( ) Chez de nombreuses espèces végétales, une seule cellule de tissu mise en culture peut donner une plante adulte. ( ) Le vecteur employé pour introduire de nouveaux gènes dans les cellules végétales est un plasmide, appelé plasmide Ti (pour tumor inducing), provenant d'agrobacterium tumefaciens, bactérie du sol. Un segment de l'adn (ADN T ) de ce plasmide est inséré dans l'adn chromosomique des cellules végétales hôtes. ( ) On peut insérer des plasmides Ti recombinés [=modifié] ( ) dans Agrobacterium ; les plantes ou les cultures de cellules végétales sont alors infectées par les bactéries qui contiennent le plasmide recombiné.» (p.442) Il est à noter que les gènes du segment ADN T d A. tumefaciens sont (entre autre) des «oncogènes» causant des tumeurs. De part et d autre de l ADN T, se trouve des éléments cis-régulateurs définissant le début et la fin du segment devant être transféré vers la plante (donc, l ADN T ). a) Comparez les cellules d A. tumefaciens (la bactérie) à celles d A. thaliana (une plante infectée par A. tumefaciens). Citez 2 différences majeures. (2pt) Dans la mesure où l une est une bactérie et l autre une cellule végétale, il y a de nombreuses différences 1pt par différence majeure. P.ex : Les bactéries n ont pas de noyau contrairement aux eucaryotes. La transcription et la traduction sont simultanées chez les bactéries et séparée chez les eucaryotes. b) Comparez le processus de modification génétique ci-dessus à celui de la «transduction» étudié en cours. (2pt) 1pt pour les similitudes et 1pt pour les différences : Similitudes : Les deux systèmes transforme (modifie génétiquement) une espèce par (l intermédiaire d ) une autre. Différence : Le système ici est prévu par la bactérie et ne permet le transfert que de l ADNT (et rien d autre). Dans la transduction, c est une erreur de la réplication virale qui est à l origine du transfert, et n importe quel fragment d ADN de la bactérie d origine peut être transférer. Le transfert s effectue dans la transduction entre une bactérie et une autre, par l intermédiaire d un virus. Ici le transfert s effectue entre une bactérie et une plante, sans autre intermédiaire. Page 3/5

8 3. Décrivez les différentes étapes de la PCR (réaction de polymérisation en chaine) et expliquez ce qui s y passe. (3pt) Dénaturation : On commence par chauffer à 95 C pour séparer les 2 brins d ADN matrice (1pt) Hybridation : On refroidit vers 50 C pour que les amorces (créée artificiellement) et l ADN matrice s apparie (1pt) Elongation : On réchauffe à 72 C pour que la Taq polymérase, fabrique le nouveau brin en polymérisant les nouveaux nucléotides (complémentaire à la matrice) à la suite de l amorce. (1pt) 4. En biologie moléculaire, «Transcription» et «Traduction» font référence à des processus biologique précis. Définissez-les rapidement. (2pt) Transcription (1pt) : Une copie monobrin d un segment d ADN (un gène ou un opéron) est fabriqué par une polymérase. Traduction (1pt) : Une protéine est fabriqué par un ribosome lisant les instruction figurant sur l ARN messager résultant de la transcription (et de la maturation chez les eucaryotes). Total des points : / 15 Note : ( / 13) x = Page 4/5

9 Grille d évaluation de l épreuve Biologie Synthétique. Avril. 16 3OC Note : ( /13) x 5+1 = Nom : Groupe : Page 1 - Q1a Justification Total des points : / 1 Page 2 Q1b d b) La séquence codante amplifiée par PCR est introduite b) derrière le promoteur d un vecteur d expression (plasmide) b) et contenant également une origine de réplication et un gène marqueur c) Justification d) Justification Total des points : / 5 Page 3 - Q a) Différence majeure 1 a) Différence majeure 2 b) Similitudes avec la transduction b) Différences avec la transduction Total des points : / 4 Page 4 Q3, Q ) Dénaturation à 95 C pour séparer les brins matriciels 3) Hybridation à 50 C pour lier amorces et brins matriciels 3) Elongation à 72 C pour fabriquer les nouveaux brins par la pol. Taq 2) Transcription : copie monobrin d un segment d ADN par une pol. 2) Traduction : assemblage d une protéine par ribosome lisant l ARNm Total des points : /5 Page 5/5

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Sommaire 1. Introduction 2.1. La structure de l ADN 2.2. La structure de l ARN 2.3. Du gène à la protéine 2.3.1. La réplication 2.3.2. La transcription

Plus en détail

Différentes techniques pour obtenir de nouvelles variétés de maïs (Entraînement à l exercice II.2 du baccalauréat)

Différentes techniques pour obtenir de nouvelles variétés de maïs (Entraînement à l exercice II.2 du baccalauréat) Différentes techniques pour obtenir de nouvelles variétés de maïs (Entraînement à l exercice II.2 du baccalauréat) Partie du programme : Thème 2B- la plante domestiquée Durée approximative: 1 heure Organisation

Plus en détail

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Travailler avec des micro-organismes Les procaryotes comprennent

Plus en détail

2b. La conjugaison est un phénomène très répandu chez les bactéries, mais pas chez les eucaryotes. Pourquoi? (1pt)

2b. La conjugaison est un phénomène très répandu chez les bactéries, mais pas chez les eucaryotes. Pourquoi? (1pt) Semestrielle Biologie 2OS (95 ) 2BIos-2 8 juin 2010 B. Emery Génétique moléculaire - Biotechnologie COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). Calculatrice non programmable personnelle autorisée.

Plus en détail

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Microbiologie BIOL 3253 La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Reproduction sexuée et asexuée Contrairement aux organismes eucaryotes, les procaryotes n effectuent pas de reproduction

Plus en détail

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Microbiologie Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Partie 2 : La transduction I. Les vecteurs de la transduction : les bactériophages La transduction est un phénomène

Plus en détail

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction Attention! Seuls les concepts généraux seront explicités en cours Mais vous pouvez approfondir

Plus en détail

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Attention, ce cours suppose la connaissance de notions de base en génétique, notamment les notions de transcription, traduction ainsi

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA I- INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène Expression moléculaire du gène Clase II A B C Transcription

Plus en détail

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique)

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6- Structure et organisation des génomes 6-1 Génomes eucaryotes Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6-1-1 Génomes nucléaires 6-1-1-1 Nombre d exemplaires

Plus en détail

Examen 4F : Les biotechnologies, partie I

Examen 4F : Les biotechnologies, partie I Nom, Prénom : Corrigé 23.03.2015 Examen 4F : Les biotechnologies, partie I Durée 45 minutes. Total 49 points. 1. QCM (= questionnaire à choix multiples). Vous avez, pour chaque question, une ou plusieurs

Plus en détail

Biotechnologie et médicaments biologiques

Biotechnologie et médicaments biologiques Biotechnologie et médicaments biologiques I. Les médicaments biologiques 1. Marché biopharmaceutique 2. Différents types de médicaments biologiques 2.1. Les protéines 2.2. Les anticorps monoclonaux 2.1.1.

Plus en détail

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques.

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques. La traduction 1 triplet de nucléotide sur l ARN m (codon) 1 acide aminé Synthèse des protéines: La machinerie Le mécanisme et les éléments : polypeptide ribosome acide aminé Composition des ribosomes procaryotes

Plus en détail

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 ADN : matériel génétique LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ 1909 Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 Du gène à la protéine Les protéines représentent le lien entre le génotype

Plus en détail

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 La TRANSCRIPTION La synthèse des protéines Eucaryotes Procaryotes La TRANSCRIPTION cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 MÉCANISME GÉNÉRAL DE LA TRANSCRIPTION La transcription est une biosynthèse

Plus en détail

Utilisation de l'adn dans une investigation S.de Reguardati et A. Lemonnier, enseignantes. L. Préau doctorante

Utilisation de l'adn dans une investigation S.de Reguardati et A. Lemonnier, enseignantes. L. Préau doctorante Ce questionnaire, avec comme support des images et des animations, permet à l'élève de découvrir les techniques d'analyse de l'adn, mais aussi il est amené à s'interroger sur l'utilisation de l'adn au

Plus en détail

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt)

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt) Nom :_CORRECTIONS Groupe : 3 nov 2009 Test intermédiaire 2OS (45 ) 2BIos-1 B. Emery Génétique moléculaire COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). En annexe détachable, se trouve le tableau

Plus en détail

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt)

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt) Nom : Groupe : 3 nov 2009 Test intermédiaire 2OS (45 ) 2BIos-1 B. Emery Génétique moléculaire COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). En annexe détachable, se trouve le tableau du code

Plus en détail

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( )

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( ) Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 (2014-15) Le dogme centrale de la Biologie Moléculaire Représente le mécanisme d expression de l information génétique (Francis Crick (fin des années 50) et Nature

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique Connaissances L'ADN contient des unités d'information appelées gènes. Le génome est l ensemble du matériel génétique d un organisme. Chez les eucaryotes, la transcription a lieu dans le noyau, la traduction

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES Le sens de lecture L ARN polymérase lit le brin matrice dans la direction 3 vers 5 de façon à synthétiser

Plus en détail

ANNATUT. [Année ] Qcm issus des Tutorats. Correction détaillée

ANNATUT. [Année ] Qcm issus des Tutorats. Correction détaillée ANNATUT [Année 2012-2013] Qcm issus des Tutorats Correction détaillée SOMMAIRE 1. QCM Mixtes... 3 Correction :... 6 Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente sont interdites. Page 2 sur 7 2011

Plus en détail

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES 1. Circuits fondamentaux de contrôle Ce sont des circuits de contrôle permettant d ajuster les synthèses protéiques en fonction des besoins. Pour cela, les cellules

Plus en détail

UEL BIO36. Le Caryotype Humain. Plan «structure des génomes» (dc) Le Génome, C est : Introduction à la biologie moléculaire (pour non SV, non BIM)

UEL BIO36. Le Caryotype Humain. Plan «structure des génomes» (dc) Le Génome, C est : Introduction à la biologie moléculaire (pour non SV, non BIM) Plan «structure des génomes» (dc) UEL BIO36 Introduction à la biologie moléculaire (pour non SV, non BIM) Définition Le support physique Les chromosomes dans le noyau : nombre, morphologie, centromère,

Plus en détail

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI 2 Digestion par les enzymes SalI et EcoRV Digestion par les enzymes XhoI et SmaI Klenow: sous-unité de l ADN Polymérase I d E. coli possédant une activité ADN polymérase 5-3 et une activité exonucléasique

Plus en détail

Les protéines recombinantes

Les protéines recombinantes Les protéines recombinantes Produire des protéines de manière contrôlée et en grande quantité 1 Les cellules hôtes 2 Les vecteurs recombinants 3 Purification des protéines recombinantes 1 1 Les cellules

Plus en détail

VI- Les variations de l ADN

VI- Les variations de l ADN VI- Les variations de l ADN ! Concernent aussi bien les cellules somatiques que germinales! Permettent l évolution du contenu des chromosomes VI- Les variations de l ADN A- Les mutations : modifications

Plus en détail

TD de Biologie Moléculaire (hybridation 1)

TD de Biologie Moléculaire (hybridation 1) UE BIO12 TD (hybridation 1) Année 2007-2008 Corinne MAUREL-ZAFFRAN L2 SV TD de Biologie Moléculaire (hybridation 1) RAPPEL DE QUELQUES NOTIONS SUR L HYBRIDATION Beaucoup de méthodes de biologie moléculaire

Plus en détail

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F)

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F) Exercice 1 Corrigé série N 2 QCS (V/F) V1-Les acides nucléiques sont des polymères de nucléotides F2-Un nucléotide est un enchaînement base glucide F3-Les bases azotées sont toutes complémentaires F4-Les

Plus en détail

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant Thème 1 A Chapitre LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant (5 semaines) EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE Introduction : Les cellules de l'organisme, à l'exception

Plus en détail

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL FACULTE DES SCIENCES Les Acides Nucléiques DEPARTEMENT DE BIOLOGIE Filière Sciences de la Vie (SVI) Module de Biochimie (M 11) Élément : Biochimie structurale - Semestre 3-2005-2006

Plus en détail

Transfert de gènes chez les procaryotes

Transfert de gènes chez les procaryotes 9 janvier 2010 RT : Marie Beaufrère Pr. Claire Poyard RL : Pierre-Henri Jacquin Transfert de gènes chez les procaryotes I/ Transduction II/ Transformation III/ Conjugaison IV/ Plasmides V/ Systèmes de

Plus en détail

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction UNIVERSITE D ALGER Faculté de Médecine et de Médecine Dentaire ZIANIA (Château Neuf) Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction COURS DE GENETIQUE

Plus en détail

TTGGGGTTGGGGTTGGGGTTGGGG - 3

TTGGGGTTGGGGTTGGGGTTGGGG - 3 L2 Biologie Moléculaire 2016 Frédéric Dardel Télomères et Télomérase Les documents et notes de cours sont autorisés Faites des réponses synthétiques dans les cadres prévus sur l énoncé Les différentes

Plus en détail

Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant

Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant ORGANISME DONNEUR Extraction et coupure de l ADN

Plus en détail

La diversification des génomes

La diversification des génomes Partie Biologie IA -- Partie Le IV - La biodiversité et sa dynamique C - La diversification des génomes La diversification des génomes 1. Brassage et diversification : la reproduction sexuée 2 Les gamètes

Plus en détail

Polytech UEF1. BONCOMPAGNI Éric MCU - Univ. Nice Sophia Antipolis Site WEB : sites.unice.fr/eb. Outils moléculaires pour l analyse des génomes

Polytech UEF1. BONCOMPAGNI Éric MCU - Univ. Nice Sophia Antipolis Site WEB : sites.unice.fr/eb. Outils moléculaires pour l analyse des génomes Polytech UEF1 BONCOMPAGNI Éric MCU - Univ. Nice Sophia Antipolis Site WEB : sites.unice.fr/eb Outils moléculaires pour l analyse des génomes Pourquoi la génétique moléculaire? La génétique formelle renseigne

Plus en détail

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION I. Transcription et propriétés de l ARN La transcription est la synthèse d un ARN à partir d un ADN double brin. La transcription est catalysée par une

Plus en détail

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE Plan Introduction I - Qu est ce Que le génie génétique? II - Quels sont les outils du génie génétique? II.1- Les Enzymes II.1.1- Enzymes de restriction II.1.2-

Plus en détail

Imagerie du petit animal. ******** Un exemple d imagerie moléculaire

Imagerie du petit animal. ******** Un exemple d imagerie moléculaire Imagerie du petit animal ******** Un exemple d imagerie moléculaire Pr Pierre-Olivier Kotzki Certificat optionnel: Imagerie métabolique et moléculaire I- La transgénèse Addition d'un gène étranger, appelé

Plus en détail

DEUG2 Sciences de la vie

DEUG2 Sciences de la vie UNIVERSITÉ DE TOULON ET DU VAR U.F.R. de Sciences et techniques DEUG2 Sciences de la vie ANNALES D EXAMENS 2000-2001 UNIVERSITE DE TOULON ET DU VAR 7 NOVEMBRE 2000 Faculté des Sciences et Techniques La

Plus en détail

Génie génétique et biotechnologie

Génie génétique et biotechnologie Génie génétique et biotechnologie Acides nucléiques (rappel) Transcription ADN ARNm Traduction protéines Nucléotides Acides aminés Acides nucléiques Nucléotides : Gr. Phosphate Campbell 2 e edition, fig.

Plus en détail

LES ORGANISMES GENETIQUEMENT MODIFIES

LES ORGANISMES GENETIQUEMENT MODIFIES LES ORGANISMES GENETIQUEMENT MODIFIES Présentation par Frédéric Debode MINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE Département Qualité des Productions agricoles Laboratoire de biologie moléculaire -détection des OGM-

Plus en détail

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Module 9 Détection qualitative du maïs MON810, du maïs Bt- 176 et du soja Roundup Ready par PCR M. Querci, M. Maretti,

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Mise au point de vecteurs permettant une expression fiable de gènes codant pour les ARN interférents et des microarn 2005-2009

Mise au point de vecteurs permettant une expression fiable de gènes codant pour les ARN interférents et des microarn 2005-2009 Mise au point de vecteurs permettant une expression fiable de gènes codant pour les ARN interférents et des microarn 2005-2009 Coordinateur-Equipe 1: Fabienne LE PROVOST, GABI Equipe 2: Geneviève JOLIVET,

Plus en détail

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Thème I A Chapitre 3 Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Introduction : - gène = portion d ADN = information détermination des caractères [phénotype]

Plus en détail

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 Un Génome est l ensemble de l information héréditaire d un organisme, présente en totalité dans chaque cellule. Caractéristiques des génomes procaryotes: Chromosome

Plus en détail

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines Département des Troncs Communs Sciences de la Nature Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Université Abderrahmane Mira de Bejaia Biologie cellulaire Cours 8 : Synthèse des protéines Année universitaire

Plus en détail

ADN. Night tutorat UE 1

ADN. Night tutorat UE 1 ADN Night tutorat UE 1 L ADN est une molécule allongée qui peut être linéaire ou circulaire, elle subit également différent degrés de compaction. Chez les procaryotes: molécule généralement circulaire

Plus en détail

UE 2V311 TD Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage.

UE 2V311 TD Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage. UE 2V311 TD 1-2015 Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage. Buts du TD: Connaître et comprendre toutes les étapes du clonage moléculaire, depuis la préparation de l'adn à cloner

Plus en détail

Partie 1 : Les acides uncléiques. Chapitre 1 La structure des nucléotides Les bases Les oses Les nucléosides 9

Partie 1 : Les acides uncléiques. Chapitre 1 La structure des nucléotides Les bases Les oses Les nucléosides 9 Avant-propos III Partie 1 : Les acides uncléiques Chapitre 1 La structure des nucléotides 2 1. Les bases 2 2. Les oses 8 3. Les nucléosides 9 4. L acide phosphorique 10 5. Les nucléotides 11 6. Les polynucléotides

Plus en détail

Pierre J. Silvie. Position actuelle Chargé de recherche IRD, basé à Montpellier mis à disposition du CIRAD (depuis 1985)

Pierre J. Silvie. Position actuelle Chargé de recherche IRD, basé à Montpellier mis à disposition du CIRAD (depuis 1985) Pierre J. Silvie Position actuelle Chargé de recherche IRD, basé à Montpellier mis à disposition du CIRAD (depuis 1985) Expérience Lutte intégrée contre les ravageurs du cotonnier (Tchad -1984-, Togo,

Plus en détail

LA TRANSCRIPTION. II / MECANISME GENERAL DE LA TRANSCRIPTION :(schéma 1)

LA TRANSCRIPTION. II / MECANISME GENERAL DE LA TRANSCRIPTION :(schéma 1) FACULTE DE MEDECINE D ALGER MODULE DE GENETIQUE Dr BOUDIAF R. I / DEFINITION / GENERALITES : LA TRANSCRIPTION La transcription est la synthèse enzymatique de tous les ARNS à partir d un ADN matrice. Celle-ci

Plus en détail

VECTEURS ET BANQUES VECTEURS ET BANQUES. Définitions. DEFINITIONS VECTEURS et CLONAGE BANQUES. Utilité Principe Différents vecteurs / différents usage

VECTEURS ET BANQUES VECTEURS ET BANQUES. Définitions. DEFINITIONS VECTEURS et CLONAGE BANQUES. Utilité Principe Différents vecteurs / différents usage VECTEURS ET BANQUES VECTEURS ET BANQUES Yann audic _2006 1 DEFINITIONS VECTEURS et CLONAGE Utilité Principe Différents vecteurs / différents usage BANQUES Principe Banques génomiques Banques d'adnc Normalisation

Plus en détail

Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE

Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE 1 Terminologie ADN recombinant : combinaison de deux molécules d ADN appartenant à deux espèces différentes;

Plus en détail

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE 1. L opéron lactose STRUCTURE DU LACTOSE liaison β-galactosidique β-galactosidase galactose lactose glucose CROISSANCE BACTÉRIENNE EN PRÉSENCE DE GLUCOSE

Plus en détail

Exercice 1 1) Identifier les bases présentes dans les structures suivantes :

Exercice 1 1) Identifier les bases présentes dans les structures suivantes : Exercice 1 1) Identifier les bases présentes dans les structures suivantes : 2) Parmi ces bases, lesquelles : a) contiennent du ribose. b) contiennent du désoxyribose. c) contiennent une purine. d) contiennent

Plus en détail

M É D E C I N E D E N TA I R E Z I A N I A LES OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

M É D E C I N E D E N TA I R E Z I A N I A LES OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE U N I V E R S I T E D A LG E R FA C U LT É D E M É D E C I N E E T D E M É D E C I N E D E N TA I R E Z I A N I A LES OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE DR H.YAHIA PR R.BOUDIAF PLAN DU COURS I/INTRODUCTION

Plus en détail

ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN

ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN I- Définition moléculaire du gène Génos qui donne naissance Classe II (structure) Classe III Classe I Gène A Gène B Gène C mrna trna rrna Protéines

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Faculté de Médecine de Sousse Tunisie Année Universitaire 209-2010 Deuxième Année Médecine Support pédagogique illustré relatif au cours: STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Pr. Ag. ELGHEZAL

Plus en détail

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Test de Brachet sur des cellules de racine d Oignon (M.O.) Le vert de méthyle colore en vert l ADN, la pyronine colore

Plus en détail

Département de Génétique Moléculaire Appliquée Année Universitaire 2015-2016 TD N 1

Département de Génétique Moléculaire Appliquée Année Universitaire 2015-2016 TD N 1 TD N 1 Exercice 01 : La figure présente un exemple particulièrement clair de séquençage didésoxy. Essayer de le lire. La séquence lue de bas en haut sur le gel correspond à un ARNm. Pouvez-vous déterminer

Plus en détail

Chapitre n 5 : génétique bactérienne

Chapitre n 5 : génétique bactérienne Chapitre n 5 : génétique bactérienne 1. Structure et fonctions du génome bactérien 1.1. Organisation Le matériel génétique des Procaryotes est généralement constitué que d une seule molécule d ADN double-brin

Plus en détail

Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil. Eléments de génie génétique

Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil. Eléments de génie génétique Prépara2on à l Agréga2on interne de SV STU Universités Paris Diderot et Paris Est Créteil Eléments de génie génétique 2 octobre 2010 Hervé TOSTIVINT Muséum Na2onal d Histoire Naturelle htos2vi@mnhn.fr

Plus en détail

Connaissance et Techniques du Gène

Connaissance et Techniques du Gène Bio57 2010 Connaissance et Techniques du Gène Application du clonage dans la génération d une souris transgénique Yannick Alexandre alexandre@ciml.univ-mrs.fr Rappel : promoteur d un gène - Les facteurs

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Plan du Cours Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Qu est-ce que la

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES I-Introduction - définition gène 5 A B C 3 transcription Traduction mrna AA1-AA2-AA3 AAn Protéines fonctionnelles

Plus en détail

LA BIOLOGIE SYNTHETIQUE. Qu est-ce que c est?

LA BIOLOGIE SYNTHETIQUE. Qu est-ce que c est? LA BIOLOGIE SYNTHETIQUE Qu est-ce que c est? L ADN Qu est-ce: L ADN Molécule renfermant l'ensemble des informations nécessaires au développementet au fonctionnementd'un organisme. Support de l'hérédité:

Plus en détail

L EPISSAGE. I- Introduction

L EPISSAGE. I- Introduction L EPISSAGE I- Introduction Lors de la transcription des gènes codant les protéines par l ARN polymérase II, il y a synthèse d un ARN prémessager qui contient l ensemble nucléotidique du gène comprise entre

Plus en détail

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes.

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes. TD 3 : LA GÉNÉTIQUE ADN : acide désoxyribonucléique. ARN : acide ribonucléique.! L ADN possède deux brins, l ARN un seul. Ils sont composés de nucléotides eux-même composés d une base azoté, d un sucre,

Plus en détail

Bibliographie. Introduction à la bioinformatique. Objectifs. Préambule: Les cellules. Alberts et al, The molecular biology of the cell

Bibliographie. Introduction à la bioinformatique. Objectifs. Préambule: Les cellules. Alberts et al, The molecular biology of the cell Introduction à la bioinformatique 2. Fondations moléculaire en 66 slides et 2 video Bibliographie Alberts et al, The molecular biology of the cell Zvelebil et Baum, Understanding bioinformatics 1 2 Objectifs

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire

Cours Biologie cellulaire Cours Biologie cellulaire GLBE102_ L1-S1 Le Noyau et la Transcription Généralités Un organite interphasique (disparaît en fin de prophase) Contient l ADN de la cellule = génome (sauf ADN mito. et chloroplastique)

Plus en détail

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire.

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. Séance 5. Chapitre 4 : LA BIOLOGIE MOLECULAIRE ET SES APPLICATIONS I/ Les outils de la génétique moléculaire. Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. 1. Découverte

Plus en détail

La transcription. Brins d'adn 5'-TGGAATTGTGAGCGGATAACAATTTCACACAGGAAACAGCTATGACCATG-3' 3'-ACCTTAACACTCGCCTATTGTTAAAGTGTGTCCTTTGTCGATACTGGTAC-5'

La transcription. Brins d'adn 5'-TGGAATTGTGAGCGGATAACAATTTCACACAGGAAACAGCTATGACCATG-3' 3'-ACCTTAACACTCGCCTATTGTTAAAGTGTGTCCTTTGTCGATACTGGTAC-5' La transcription Sens Matrice Brins d'adn 5'-TGGAATTGTGAGCGGATAACAATTTCACACAGGAAACAGCTATGACCATG-3' 3'-ACCTTAACACTCGCCTATTGTTAAAGTGTGTCCTTTGTCGATACTGGTAC-5' 5' pppauugugagcggauaacaauuucacacaggaaacagcuaugaccaug-3'

Plus en détail

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05 Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17 Automne 2013, 101-NYA-05 1 Objectif général à l issue de ce cours Schématiser les principales étapes de la synthèse des protéines en identifiant

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

Partie 3 : La biodiversité et sa dynamique. Chapitre III : La diversification des génomes

Partie 3 : La biodiversité et sa dynamique. Chapitre III : La diversification des génomes Partie 3 : La biodiversité et sa dynamique Chapitre III : La diversification des génomes La résistance aux antibiotiques chez les eubactéries Un exemple d antibiogramme http://geniebio.ac-aixmarseille.fr/zimages/spip.php?article172&id_do

Plus en détail

TP BC : ADN recombinant BCPST1, ENCPB

TP BC : ADN recombinant BCPST1, ENCPB TP BC : principe et analyse de résultats des technologies de l ADN recombinant = clonage moléculaire = génie génétique Sources des illustrations : Analyse génétique moderne, Griffith et al., De Boeck,

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ÉCHANGE GÉNÉTIQUE

CHAPITRE 6 : ÉCHANGE GÉNÉTIQUE HAPITRE 6 : ÉHANE ÉNÉTIQUE I) Transduction Il s agit du transfert des gènes bactériens via un bactériophages. Il existe plusieurs bactériophages : bactériophages λ, µ, P1, P22. Le phénomène est principalement

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/7 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE DS n 5 Épreuve de biologie 29 novembre 2014 Durée : 2 heures Le sujet comporte 2 parties indépendantes. Thème 1 Le candidat s appuiera essentiellement sur une analyse

Plus en détail

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire # Andrew Tolonen (atolonen@gmail.com) # avril 2013 L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire Exercise 1: amplification d'un gène d'intéret par PCR Vous êtes un médecin travaillant

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique TP 6 : Du gène à la protéine (2) Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine

Plus en détail

Nom : Groupe : 23 mars 2015 Test 3OC (45 ) B. Emery Oeil et vue COPAD

Nom : Groupe : 23 mars 2015 Test 3OC (45 ) B. Emery Oeil et vue COPAD Nom : Groupe : 23 mars 2015 Test 3OC (45 ) 3BCoc B. Emery Oeil et vue COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). Calculatrice autorisée. Les réponses doivent figurer sur l énoncé. Écrivez

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L ADN RECOMBINANT

TECHNOLOGIE DE L ADN RECOMBINANT TECHNOLOGIE DE L ADN RECOMBINANT Les principaux outils : enzymes de restriction, ligases Genie_Gen-1-Chap-2.pdf 1. Etapes dans la construction d un ADN recombinant Etape 1 : obtenir le gène à transférer.

Plus en détail

Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure

Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure Examen 1 (Corrections 1) -- Examen 2 (Corrections 2) -- Examen 1 - Partie

Plus en détail

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine CORRECTION TD 2 2011-2012 Question N1. Concernant la structure de l'adn (double brin) qu'elles sont la ou les réponses exactes? A) Dans un ADN, le rapport : nombre de A /nombre de G est égal à 1. B) Plus

Plus en détail

Bio-informatique et bio-analyse :

Bio-informatique et bio-analyse : Fiche 1 Bio-informatique et bio-analyse : Jean-Loup Risler La «bio-informatique». J entends ce mot depuis bien longtemps, mais je ne sais toujours pas ce qu il veut dire Je me souviens d une rencontre

Plus en détail

Génétique bactérienne : les échanges génétiques évolution, plasticité des génomes bactériens

Génétique bactérienne : les échanges génétiques évolution, plasticité des génomes bactériens Génétique bactérienne : les échanges génétiques évolution, plasticité des génomes bactériens L3 Agents infectieux Pr. Marie-Hélène NICOLAS-CHANOINE Bactérie = cellule procaryote Paramètre Protiste supérieurs

Plus en détail

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF 2BI-dr Cours de Biologie 2 DF La biologie Le terme biologie est composé de deux mots d origine grecque: bios (la vie) et logos (l étude). Ce mot a été défini à la fin du XVIIIème siècle par le naturaliste

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant

Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire Clonage et vecteur de clonage ou Technologie de l ADN recombinant Principes ORGANISME DONNEUR Extraction et coupure

Plus en détail

TUTORAT UE Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot

TUTORAT UE Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot TUTORAT UE1 2014-2015 Séance n 10 Semaine du 24/11/2014 Transcription, traduction Pr Maudelonde et Cornillot Séance préparée par Maxime MAUREY, Benjamin HAYOUN (TSN) QCM n 1 : A propos de la transcription,

Plus en détail

Cours de physiologie Cellulaire LES RIBOSOMES

Cours de physiologie Cellulaire LES RIBOSOMES 1 LES RIBOSOMES I. Introduction Seul le microscope électronique permet d observer ces organites décrits pour la première fois par Palade en 1953. Présents dans toutes les cellules, les ribosomes sont situés

Plus en détail

Biologie Moléculaire

Biologie Moléculaire Biologie Moléculaire Sommaire Des liaisons chimiques à la structure des acides nucléiques La Transcription Maturation du transcrit La Traduction La Réplication Les Télomères 1 Des liaisons chimiques à

Plus en détail

Structure de l Opéron Tryptophane

Structure de l Opéron Tryptophane Régulation de la transcription (procaryote) Structure de l Opéron Tryptophane Opéron anabolique 5 gènes de structure nécessaires à la synthèse du tryptophane Trp Trp Trp Trp Trp 1 Régulation de la transcription

Plus en détail