L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION"

Transcription

1 1 L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION Le statut de l auto-entrepreneur résulte de la loi de modernisation de l économie n du 4 août 2008 J.O. 5 août applicable à compter du 1 er janvier Un décret n du 30 décembre 2008 complète le dispositif ainsi que l article 54 de la loi de fiances pour Le statut répond à un besoin lors de l exercice de petite activité professionnelle indépendante. Il présente un intérêt : c est de pouvoir exercer une activité à faible revenu hors de tout travail dissimulé. Deux parties seront successivement analysées : - la première : les personnes concernées et les activités éligibles et - la seconde : les formalités obligatoires et le régime fiscal et social

2 2 1. Les personnes concernées et les activités éligibles A. Les personnes concernées Une grande variété de personnes est concernée par le statut de l auto-entrepreneur. - Les étudiants : Les étudiants ne font pas l objet d une restriction - Les demandeurs d emploi : Il n existe pas non plus d exclusion. Les allocations Pôle emploi sont maintenues tant que les revenus tirés de l activité exercée n atteignent pas certains seuils. - Les salariés : Les salariés ne doivent pas concurrencer leurs employeurs. Ils doivent, en outre, respecter la clause d exclusivité d activités s il en existe une. - Les fonctionnaires : Les fonctionnaires peuvent exercer une profession indépendante cumulée avec leur emploi. Le cumul est possible lors d un emploi à temps plein dans la fonction publique avec une activité indépendante pendant un an renouvelable une fois. Il est nécessaire d en aviser l administration deux mois avant la date de création. Une commission de déontologie statue sur la possibilité de cumul. Si l emploi dans la fonction publique est à temps partiel, inférieur à 50% de la durée légale du travail, le cumul avec une activité indépendante n est astreint à aucune limitation de durée. Il suffit d une simple information du créateur à l administration. Le décret n du 17 avril 2009 J.O 19 a même prévu une indemnité de départ volontaire aux agents qui quittent définitivement la fonction publique.

3 3 L agent dispose d un délai de six mois pour communiquer aux services de l Etat l extrait Kbis justifiant de l existence juridique de l entreprise qu il crée ou reprend. - Les professionnels libéraux : Il ne peut s agir que des professionnels libéraux dépendant de la CIPAV ou du RSI. - Les retraités : Depuis la loi n , les retraités du régime général, du régime agricole et des régimes alignés peuvent cumuler leurs pensions avec un revenu d activité, à condition d avoir liquidé l ensemble de leurs pensions à partir de 60 ans pour obtenir une retraite au taux plein. - Les ressortissants étrangers : Ces ressortissants doivent être titulaires d un titre de séjour mentionnant l autorisation de l activité commerciale, autorisation qui est délivrée par la préfecture du lieu d installation. En sont dispensés les ressortissants de l Union Européenne et de la confédération helvétique. B. Les activités Nous distinguerons les activités éligibles des activités exclues. 1. Les activités éligibles : Il y a principalement les ventes de marchandises et les prestations de service. a. Les ventes de marchandises : Il s agit de vente d objet, de fournitures, denrées à emporter ou à consommation sur place ou encore de prestations d hébergement.

4 4 b. Les prestations de services : Les diverses prestations : Cela concerne les prestations intellectuelles imposables dans la catégorie des BNC. Cela a trait aussi aux services à la personne, jardinage, ménage, dépannage, informatique. Les activités artisanales : Ce sont des activités caractérisées par un savoir-faire technique, un métier réglementé dont l exercice exige des qualifications professionnelles. Il convient de se référer à l article 16 de la loi du 5 juillet 1996 et de la loi n du 23 mai 1946 (coiffeur, prothésiste dentaire). Toutefois, certaines activités sont exclues du régime de l autoentrepreneur. 2. Les activités exclues : Nous ventilerons les activités exclues en raison de leur nature et celles exclues en raison de leur chiffre d affaires. a. Les activités exclues en raison de leur nature : Les activités libérales réglementées : Ces activités présentent une triple caractéristique : un titre protégé, un code de déontologie, l existence d un contrôle exercé par un ordre, une chambre ou un syndicat professionnel. Il existe d autres activités exclues en raison de leur nature. Les activités relevant de la TVA agricole Les activités relevant de la TVA immobilière (agent immobilier, marchand de biens)

5 5 Les officiers publics et ministériels (huissiers, notaires) Les opérations sur les marchés à terme et les marchés d option. Les auteurs, artistes du spectacle intermittents Les militaires en activité. b. Les activités exclues en raison de leur chiffre d affaires : Le régime de l auto-entrepreneur est réservé aux petites activités exercées en entreprise individuelle dont le chiffre d affaires n excède pas : en 2010 pour une activité de ventes de marchandises ou de fournitures de logement en 2010 pour une activité de services ou une activité libérale. Si l activité est mixte (ventes de marchandises et prestations de services), une double limite s applique : de chiffre d affaires annuel global et pour les activités de services. Lorsque l activité est créée en cours d année, il convient d appliquer à ces limites la règle du prorata temporis. Par dérogation, pour les années 2009 et 2010, le chiffre d affaires sera apprécié sans qu il soit fait application du prorata temporis. Mais, cette dispense est subordonnée à une condition (art. 54 Loi de finances 2011). L autoentrepreneur devra avoir opté pour le régime du micro-social, alors même qu il pourra ne pas avoir opté pour le versement fiscal libératoire. Pour apprécier ces limites, il convient de distinguer selon que l activité est exonérée de la TVA ou selon que l activité est assujettie à la TVA.

6 6 - L activité exonérée de TVA Lorsque l activité est exonérée de TVA, le régime micro demeure applicable aux deux premières années de franchissement de ces limites ( en 2011) ( en 2011) quel que soit le chiffre d affaires réalisé au cours de la deuxième année d activité. - L activité soumise à la TVA Lorsque l activité est soumise à la TVA, le régime micro peut continuer à s appliquer au titre des deux premières années si le contribuable bénéficie pour ces mêmes années de la franchise en base de la TVA, ce qui suppose que ne soient pas franchis les seuils de ( en 2011) et de ( en 2011). Les limites franchies, l exploitant perd le bénéficie de la franchise à compter du premier jour du mois au cours duquel intervient ce dépassement. La perte de la franchise ne permet plus le maintien du régime micro et le contribuable perd rétroactivement à compter du 1 janvier le bénéfice du régime de l auto-entrepreneur. En revanche, le régime micro-social continuera de s appliquer jusqu au 31 décembre de l année de la perte du régime du microfiscal. Pour bénéficier de ces mesures, le montant du revenu de références du foyer fiscal de l auto-entrepreneur ne doit pas excéder par part du quotient familial.

7 7 2. Les formalités obligatoires et le régime fiscal et social B. Les formalités obligatoires Nous distinguerons le fonctionnement du commencement et de la cessation d activité. 1. Au commencement ou lors de la cessation d activité - Au début de l activité : L auto-entrepreneur doit effectuer une simple déclaration avec un formulaire PO auprès d un CFE (centre de formalités des entreprises). Le CFE sera celui de la chambre de commerce et d industrie pour les activités commerciales ; la chambre des métiers pour les activités artisanales et l URSSAF pour les activités libérales. Cette déclaration peut être effectuée par voie électronique Les agents commerciaux doivent s immatriculer au Registre spécial des agents commerciaux. Quant aux auto-entrepreneurs qui exercent une activité artisanale à titre principal, leur immatriculation à la chambre des métiers est obligatoire depuis le 1 er avril Lors de la cessation d activité : Une déclaration doit être établie au même CFE où ils se sont inscrits et une radiation là où ils se sont immatriculés. 2. Pendant le fonctionnement de l activité - Les mentions obligatoires : Les factures, bon de commandes, tarifs et documents publicitaires ainsi que la correspondance doivent indiquer le numéro d identification SIREN suivi de la mention «DISPENSE d immatriculation en application de l article L , du Code de Commerce» pour les activités commerciales avec son adresse.

8 8 Pour les activités artisanales, le SIREN doit être suivi de la mention «Dispensé d immatriculation en application du V de l article 19 de la loi du 5 juillet 1996 relative au développement du commerce et de l industrie» et son adresse. Sur les factures, il conviendra de mentionner «TVA non applicable, article 293-B du CGI». - La comptabilité : L auto-entrepreneur est dispensé d établir des comptes annuels. Il tient un livre sur lequel il enregistre chronologiquement, le montant, le mode et l origine des recettes perçues. En cas d achat pour revendre, il tient un registre présentant chronologiquement le détail des achats en distinguant les moyens de paiement et en indiquant les références des pièces justificatives (art du code de commerce). Il déclare chaque trimestre le chiffre d affaires réalisé et s acquitte des sommes correspondantes. En l absence de chiffre d affaires, aucune déclaration n est à produire au centre des impôts. C. Le régime fiscal et social 1. Le régime fiscal - Le régime de la micro-entreprise C est le régime fiscal de la micro-entreprise qui s applique à l autoentrepreneur. En ce qui concerne la TVA, l auto-entrepreneur n est pas assujetti à la TVA, hormis les observations qui ont été présentées en cas de dépassement des limites de franchise en base de la TVA ( en 2011 et pour la même année selon qu il s agit d achat pour revendre ou de prestations de services).

9 9 Pour le bénéfice : o Le bénéfice imposable est égal à : 50 % du chiffre d affaires pour les activités de prestations de services 29 % du chiffre d affaires pour les activités de vente de marchandises 66 % du chiffre d affaires pour les professions libérales. - L option pour une imposition à taux fixe Le régime micro-fiscal permet d opter pour une imposition à taux fixe. Il ne s agit plus de bénéfice mais d un pourcentage sur le chiffre d affaires. Les modalités suivantes apparaîtront plus avantageuses : 1 % du chiffre d affaires en cas de vente 1,7 % du chiffre d affaires en matière de prestation de services 2,2 % du chiffre d affaires pour les professions libérales. Cette option est subordonnée à deux conditions : l établissement de déclarations trimestrielles et le revenu global du foyer fiscal ne doit pas dépasser la limite supérieur de la 3 ème tranche du barème de l Impôt sur le revenu soit par part du quotient familial en Cette option comporte l exonération de la CET l année de création et les deux années suivantes à la condition qu une activité similaire n ait pas été exercée au cours des trois années précédentes par le conjoint, ascendants et descendants de l auto-entrepreneur.

10 10 2. Le régime social - Le régime général L auto-entrepreneur déclare son chiffre d affaires mensuellement ou trimestriellement. Il paie ses charges sociales sur les taux fixés à : 12 % pour les activités de ventes 21,3 % pour les prestations de services 18,3 % pour les professions libérales Les cotisations sont versées au RSI ou à l URSSAF (éventuellement à la CIPAV pour certaines professions libérales). - Les bénéficiaires de l ACCRE Les taux du régime général bénéficient d un abattement de 75 % la 1 ère année, 50 % la 2 ème année, 25 % la 3 ème année. Conclusion L absence de chiffre d affaires pendant 36 mois consécutifs fait perdre le bénéfice du régime de l auto-entrepreneur.

Régime micro-entreprise

Régime micro-entreprise 1 sur 5 22/11/2010 08:47 Régime micro-entreprise Ce document ne présente que les principes du régime fiscal de la micro-entreprise que peuvent choisir les entrepreneurs individuels. D'un point de vue social,

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Déroulement de la journée Présentation générale du statut de la micro entreprise Cas pratique Les formalités d immatriculation Les cas de sortie de la micro entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Le cumul avec l Accre La protection sociale La sortie du dispositif

Plus en détail

Quelles sont les limites du régime AE?

Quelles sont les limites du régime AE? La création d auto-entreprise est en plein essor. Depuis l apparition de ce nouveau statut, vous êtes plus de 600 000 auto-entrepreneurs à vous être lancés. Un record qui s explique notamment par les nombreux

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 : la création du statut VDI. Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte. Chapitre 3 : le VDI mode d emploi.

Sommaire. Chapitre 1 : la création du statut VDI. Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte. Chapitre 3 : le VDI mode d emploi. Sommaire Chapitre 1 : la création du statut VDI La loi de 1993 Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte Statut social Statut fiscal Chapitre 3 : le VDI mode d emploi Les droits et les obligations Le VDI et

Plus en détail

«Je crée ma micro entreprise» Novembre 2016

«Je crée ma micro entreprise» Novembre 2016 «Je crée ma micro entreprise» Novembre 2016 PLAN PLAN DE L ATELIER Grands principes du régime Le régime juridique Le régime fiscal Le régime social Le paiement des cotisations Les formalités Focus sur

Plus en détail

I DEFINITION ET GENERALITES

I DEFINITION ET GENERALITES J28B I DEFINITION ET GENERALITES Le statut d auto-entrepreneur est un régime simplifié de déclaration qui a été institué par la loi de modernisation de l économie (dite «LME») du 04/08/2008. Il confère

Plus en détail

MICRO-ENTREPRENEUR. Avertissement : cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique personnalisée.

MICRO-ENTREPRENEUR. Avertissement : cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique personnalisée. 1 / 7 MICRO-ENTREPRENEUR 23.01.17 La loi du 18 juin 2014, relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises a modifié le statut de l'auto-entrepreneur en créant de nouvelles obligations.

Plus en détail

Dispositif Micro-entrepreneur :

Dispositif Micro-entrepreneur : Dispositif Micro-entrepreneur : Comment ça marche? Salon solutions pour mon entreprise 4 au 6 octobre 2016 Le régime Micro-entrepreneur Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations,

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations Les déclaration et

Plus en détail

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016 Le Savoir Entreprendre Ajouter un titre à votre document 0 2016 L auto-entrepreneur Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/2016 16 février 2016 Table des matières Les principes... 1 Qui peut devenir auto-entrepreneur?...

Plus en détail

Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité

Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité Art. 44 quaterdecies du CGI Art. 49 ZA de l annexe III au CGI Art. 49 ZB de l annexe III au CGI Art. 49 ZC de l annexe III au CGI Art. 51

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE C 27 LE REGIME DES MICRO ENTREPRISES. Service Juridique. Avril 2014

DOSSIER TECHNIQUE C 27 LE REGIME DES MICRO ENTREPRISES. Service Juridique. Avril 2014 DOSSIER TECHNIQUE Service Juridique C 27 LE REGIME DES MICRO ENTREPRISES Avril 2014 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, vous pouvez contacter le service juridique à l adresse suivante

Plus en détail

MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ

MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ PLAN INTERVENTION Méthodologie de la création Business Model ou modèle d affaires L étude juridique, fiscale et sociale étapes de la création

Plus en détail

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise AOUT 2014 Artisan Commerçant Industriel 1 Au programme Enregistrer votre entreprise Votre protection sociale obligatoire Les prestations Les

Plus en détail

FISCALITÉ POUR NON-SPÉCIALISTES

FISCALITÉ POUR NON-SPÉCIALISTES FISCALITÉ POUR NON-SPÉCIALISTES Bernard Plagnet FISCALITÉ POUR NON-SPÉCIALISTES Calculer les impôts dus par l entreprise Bien gérer ses bénéfices Faire le lien avec la comptabilité Évaluer les charges

Plus en détail

«Notre ADN : Le droit d entreprendre pour tous»

«Notre ADN : Le droit d entreprendre pour tous» «Notre ADN : Le droit d entreprendre pour tous» Le régime micro-entreprise 2016 Franchise en base de TVA Plafonds de chiffre d affaires 82 200 pour la vente 32 900 pour les services Pour les artisans et

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES)

AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES) AIDES A LA CREATION D ENTREPRISE REGIME FISCAL ET SOCIAL FORMALITES (SYNTHESES) I/ AIDES DE DEMARRAGE L ASSEDIC peut vous verser une aide dès que vous démarrez votre entreprise. Cette aide correspond à

Plus en détail

Atelier. Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Atelier. Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Atelier Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon des Entrepreneurs Paris - 4 et 5 février 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les

Plus en détail

Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR

Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR Juillet 2009 : FOCUS SUR LE REGIME DE L'AUTO-ENTREPRENEUR Issu de la loi de modernisation de l économie du 4 août 2008 et lancé le 1er janvier 2009, le régime de l auto-entrepreneur connaît un franc succès

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

Montant des principales prestations soumises à revalorisation

Montant des principales prestations soumises à revalorisation Montant des principales prestations soumises à revalorisation 1 Prestations maladie de prévoyance 1.1 PSA Au 1 er avril de chaque année, en fonction du taux de revalorisation des pensions. Montant : 4752

Plus en détail

Le régime. micro-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2017

Le régime. micro-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2017 Le point sur ( ) Le régime micro-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2017 activité déclarée sous le régime micro-entrepreneur L peut être exercée à titre principal, ou à titre complémentaire. Ce régime

Plus en détail

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance

MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance MICRO- ENTREPRENEUR retraite prévoyance Votre retraite et votre prévoyance Édition 2017 Vous exercez une profession libérale relevant du régime de la micro-entreprise, la Cipav est votre caisse de retraite

Plus en détail

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 L auto-entrepreneur- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Seuils du statut 5 Régime social Taux de cotisation 8 Validation des trimestres de retraite 9 Taux

Plus en détail

N 2009 / /04/2009

N 2009 / /04/2009 N 2009 / 024 09/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l'animation du réseau (DIRRCA) - Direction Retraite / Pôle Réglementation - Contact : M. MIGUEL L. PERIE discar.jadin@le-rsi.fr

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des revenus fonciers... 4 Les revenus imposables... 4 Les revenus exonérés...

Plus en détail

Les status. PHILIPPE DAILEY Président d honneur de la fédération française de la vente directe

Les status. PHILIPPE DAILEY Président d honneur de la fédération française de la vente directe Les status PHILIPPE DAILEY Président d honneur de la fédération française de la vente directe Le statut du VDI 1 Les fondamentaux du statut du VDI 2 Le statut social 3 L ouverture des droits 4 Le statut

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

Sociétés civiles de moyens

Sociétés civiles de moyens S O M M A I R E n de n de RÈGLES GÉNÉRALES D IMPOSITION DES SCM...910 SOCIÉTÉS TENUES DE SOUSCRIRE UNE DÉCLARATION N 2036...910 Sociétés bénéficiant de l exonération de TVA des remboursements de frais

Plus en détail

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise MICRO ENTREPRISE 06/01/2011 La micro-entreprise n'est pas une structure juridique en soi mais un simple régime fiscal applicable, dans certaines conditions, aux entreprises individuelles. Les bénéfices

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h «La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h RV CREATION REPRISE D ENTREPRISES DANS LA LOIRE Roanne 18 Novembre 2015 2 30/11/2015 La Protection Sociale du Travailleur Indépendant 3 30/11/2015

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

Le statut fiscal de l Entreprise individuelle à responsabilité limitée

Le statut fiscal de l Entreprise individuelle à responsabilité limitée SYNTHESE Fiscal Textes et références Assemblée Nationale Texte adopté n 461, en date du 12 mai 2010 Affaire en instance devant le Conseil Constitutionnel (n 2010-607 DC) Le statut fiscal de l Entreprise

Plus en détail

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur.

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. Le régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2016 Le point sur ( ) Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. activité déclarée sous le

Plus en détail

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt Le dispositif de sécurisation est précisé notamment par l arrêté du 10 août 2009 fixant les conditions des garanties de rachat

Plus en détail

Les auto-entrepreneurs. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les auto-entrepreneurs. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 01 mars 2017 à 9 h 30 «Évolutions des formes d emploi et droits à retraite» Document n 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Les auto-entrepreneurs

Plus en détail

REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE

REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE Ce document ne présente que les principes du régime fiscal de la micro-entreprise que peuvent choisir les entrepreneurs individuels. D'un point de vue social, les micro-entrepreneurs

Plus en détail

L.I.E., loi P.M.E., L.M.E... retour sur les lois phares de ces dernières années en matière de création d entreprises.

L.I.E., loi P.M.E., L.M.E... retour sur les lois phares de ces dernières années en matière de création d entreprises. L.I.E., loi P.M.E., L.M.E.... retour sur les lois phares de ces dernières années en matière de création d entreprises. Les textes phares de ces dernières années Trois textes majeurs. Loi pour l Initiative

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL

PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL DIFFUSION OCTOBRE 2010 PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL POUR LES AGENTS PUBLICS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITOTORIALE DATE D EFFET : 1er JUILLET 2010 TEXTES DE REFERENCE : Décret

Plus en détail

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception bien démarrer : les bons tuyaux Vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration? Cette fiche vous donne toutes les infos pratiques pour vous aider à créer votre activité en respectant l

Plus en détail

Le micro-entrepreneur

Le micro-entrepreneur Artisans, commerçants et professionnels libéraux Le micro-entrepreneur Édition septembre 2016 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir micro-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

SOMMAIRE Le cadre juridique La création de l auto-entreprise Les obligations fiscales et sociales Auto-entreprise et cumul d activités

SOMMAIRE Le cadre juridique La création de l auto-entreprise Les obligations fiscales et sociales Auto-entreprise et cumul d activités SOMMAIRE Le cadre juridique Fiche 1 Pourquoi un régime de l auto-entrepreneur?... 4 Fiche 2 Qu est-ce que l auto-entrepreneur?... 6 Fiche 3 Qui peut bénéficier du régime d auto-entrepreneur?... 8 Fiche

Plus en détail

Les VDI (Vendeurs à Domicile Indépendants) bénéficient dans la très grande majorité des cas du régime de la micro-entreprise.

Les VDI (Vendeurs à Domicile Indépendants) bénéficient dans la très grande majorité des cas du régime de la micro-entreprise. La situation fiscale Les VDI (Vendeurs à Domicile Indépendants) bénéficient dans la très grande majorité des cas du régime de la micro-entreprise. Le VDI doit cependant veiller à ce que l augmentation

Plus en détail

Guide du vendeur à domicile. Victoria France

Guide du vendeur à domicile. Victoria France Guide du vendeur à domicile Victoria France Conditions pour pouvoir exercer l activité VICTORIA STATUT Conditions requises Possibilité d exercer Salarié à temps plein Incompatible si clause de non concurrence

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Politique : - Ressources humaines Programme : Opération : EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 Objet : Frais de déplacement

Plus en détail

Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR

Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR 01/04/2016 Toute personne souhaitant employer un salarié à domicile dans le cadre de services à la personne peut l embaucher soit directement, soit faire

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

Agenda fiscal et social. Janvier 2013

Agenda fiscal et social. Janvier 2013 Agenda fiscal et social Janvier 2013 Samedi 5 janvier Employeurs occupant au moins 50 salariés Cotisations de sécurité sociale, de chômage et d'assurance des créances des salariés, CSG, CRDS, versement

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

FIDAL Tunisie AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010. Comment sécuriser vos investissements en Tunisie d un point de vue juridique et fiscal

FIDAL Tunisie AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010. Comment sécuriser vos investissements en Tunisie d un point de vue juridique et fiscal AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010 Comment sécuriser vos investissements en d un point de vue juridique et fiscal Tunis, Hôtel Ramada Plaza Tunis, le 6 juillet 2010 11h50 en bref 1200 avocats 295 millions

Plus en détail

Les rencontres du Forum du 5 au 12 mai 2011

Les rencontres du Forum du 5 au 12 mai 2011 Les rencontres du Forum du 5 au 12 mai 2011 Compte rendu rencontre «Auto-entrepreneur : ce régime est-il fait pour vous?» Jeudi 12 mai 2011 Intervenant : Philippe COLOMBIE, Auteur aux Editions Francis

Plus en détail

Le régime. micro-entrepreneur. (auto-entrepreneur) SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2017

Le régime. micro-entrepreneur. (auto-entrepreneur) SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2017 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2017 activité déclarée sous le régime peut L être exercée à titre principal, ou à titre complémentaire. Ce régime permet,

Plus en détail

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Vous souhaitez développer une activité proposant des prestations pour particuliers ou professionnels à votre compte. Vous vous interrogez

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD Chère cliente, cher client, Veuillez trouver ci-dessous le rappel des nouveautés du mois de juillet 2013: 1 ) Définition de la modulation de la contribution patronale d assurance chômage (source URSSAF)

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité SNPTP FO-DEFENSE 46 rue des Petites Ecuries 75010 PARIS 01 42 46 59 76 fodefsnptp@gmail.com FICHE TECHNIQUE CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité Cumul pension activité Page 1 / 6 Articles

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 17/11/2014 La société par actions simplifiée - SAS a été initialement conçue (par la loi n 94-1 du 3 janvier 1994) afin de fournir aux grandes entreprises françaises un instrument

Plus en détail

Législations et vos droits

Législations et vos droits 1 Fiche 7 FAQ Législations et vos droits 1 Pendant combien de temps est-on exonéré de la taxe CFE? Le texte dit 3 ans si les revenus bruts (générés par cette activité) sont inférieurs à 16.5% du plafond

Plus en détail

La Garantie Individuelle de Pouvoir d'achat (GIPA)

La Garantie Individuelle de Pouvoir d'achat (GIPA) 1/30/MA Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Fiches statut Rémunération La Garantie Individuelle de Pouvoir d'achat (GIPA) Le dispositif est organisé par

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 F-2-08 N 103 du 9 DECEMBRE 2008 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE (TVA). PETITES ENTREPRISES. FRANCHISE EN BASE DE TVA. REGIME SIMPLIFIE

Plus en détail

Artisans, commerçants. Vos cotisations et contributions sociales personnelles

Artisans, commerçants. Vos cotisations et contributions sociales personnelles Artisans, commerçants Vos cotisations et contributions sociales personnelles Édition 2009 Qui est concerné? Le Régime Social des Indépendants est un régime obligatoire de Sécurité sociale qui gère l assurance

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Modèle n ADP010F-14E DR/DIP/DP de : Subdivision :... Secteur : IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du Au IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Nom et Prénom(s) :. Adresse actuelle du domicile fiscal

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

* Les différents modes d exercice de la profession libérale. * Le cas particulier des experts de justice

* Les différents modes d exercice de la profession libérale. * Le cas particulier des experts de justice * Les différents modes d exercice de la profession libérale * Le cas particulier des experts de justice Tribunal de Commerce de Reims Mardi 0 Intervenants Maître Stéphane BOILEAU Avocat au Barreau de Reims,

Plus en détail

2 Direction Générale des Impôts

2 Direction Générale des Impôts 2 Direction Générale des Impôts Régime Fiscal de l auto-entrepreneur La création d un statut juridique et fiscal dédié aux auto-entrepreneurs est de nature à développer l esprit entrepreneurial et faciliter

Plus en détail

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 CIRCULAIRE N 01 MF/DGI/DLF/LF/LFC 01 A Messieurs les Directeurs des Impôts de Wilaya En communication à: Messieurs les Directeurs

Plus en détail

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS :

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS : TRAVAILLEURS INDEPENDANTS : QUESTIONS REPONSES SUR VOTRE PROTECTION SOCIALE Salon solutions pour mon entreprise 4 au 6 octobre 2016 SOMMAIRE 1 Statuts 2 Affiliation 3 Cotisations (taux/base de calcul/paiement)

Plus en détail

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage % $ e $ % del Employeur e $ % e % 1 La formation supérieure optimisée par l'apprentissage Pourquoi embaucher un apprenti? Quels engagements pour l employeur? L apprentissage, un atout incontournable de

Plus en détail

La TVA collectée (cours)

La TVA collectée (cours) (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Le champ d application de la TVA... 4 Les opérations imposables par nature... 4 Les opérations imposables par disposition expresse

Plus en détail

INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE D ACTIVITÉ, ET/OU LEUR ÉTALEMENT SUR 5 ANS

INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE D ACTIVITÉ, ET/OU LEUR ÉTALEMENT SUR 5 ANS LE REPORT DE PAIEMENT DES C O T I S A T I O N S S O C I A L E S VOUS CRÉEZ OU REPRENEZ UNE ENTREPRISE INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités M me Vergnon 16 septembre 2016 Votre caisse de retraite Effectifs au 1 er juillet 2016 2 Collèges Affiliés

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

Questions Générales. Quels sont les avantages du régime auto-entrepreneur?

Questions Générales. Quels sont les avantages du régime auto-entrepreneur? Questions Générales Qu'est-ce que le régime auto-entrepreneur? C'est un régime dérogatoire mis en place à compter du 1er janvier 2009 pour les personnes qui exercent ou souhaitent exercer une activité

Plus en détail

Tableau comparatif des principales formes de sociétés commerciales

Tableau comparatif des principales formes de sociétés commerciales SYNTHESE Tableau comparatif principales formes de commerciales Régies par les dispositions du code de commerce, les commerciales connaissent plusieurs formes juridiques. Parmi les plus utilisées, il convient

Plus en détail

Unité de valeur 4. Patrimoine social

Unité de valeur 4. Patrimoine social Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Règlement de gestion de la régie de recettes du Centre Communal d Action Sociale

Règlement de gestion de la régie de recettes du Centre Communal d Action Sociale Règlement de gestion de la régie de recettes du Centre Communal d Action Sociale I- DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Les vendeurs à domicile

Les vendeurs à domicile Les vendeurs à domicile Textes de référence : Articles L135-1 à L135-3 du code de commerce Arrêté du 31 mai 2001 Lettre circulaire N 2001-093 du 13 août 2001 Lettre circulaire N DSS/FSS/5B / 2001/286 du

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

Plan pour l Emploi des jeunes :

Plan pour l Emploi des jeunes : Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25 juin 2009 N Formation Professionnelle : 04-09 Plan pour l Emploi des jeunes : Les différentes

Plus en détail

N 2015 / 007 09 / 03 / 2015

N 2015 / 007 09 / 03 / 2015 N 2015 / 007 09 / 03 / 2015 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables

Plus en détail

Comment faire la demande de prime d activité en ligne pour les personnes relevant de la MSA?

Comment faire la demande de prime d activité en ligne pour les personnes relevant de la MSA? Comment faire la demande de prime d activité en ligne pour les personnes relevant de la MSA? 1/Aller sur le site de la MSA (www.msa.fr) 2/En haut à droite se trouve l accès à «Mon espace privé», cliquer

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Le micro-entrepreneur

Le micro-entrepreneur Travailleurs indépendants : artisans, commerçants et professionnels libéraux Le micro-entrepreneur Édition février 2017 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir micro-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites

Plus en détail

LE STATUT DE MICRO-ENTREPRENEUR (anciennement auto-entrepreneur) Amiens - 17 mai 2016

LE STATUT DE MICRO-ENTREPRENEUR (anciennement auto-entrepreneur) Amiens - 17 mai 2016 LE STATUT DE MICRO-ENTREPRENEUR (anciennement auto-entrepreneur) Amiens - 17 mai 2016 Définition «Le micro-entrepreneur est un entrepreneur individuel soumis à un régime d imposition fiscal forfaitaire

Plus en détail

N 2015 / /12/2015

N 2015 / /12/2015 N 2015 / 015 21/12/2015 Origine : Direction du Recouvrement Direction de la Production et du Service à l Assuré Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire A : Mmes

Plus en détail